Partagez | 
 

 Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 07, 2015 7:56 pm

"HAIL DEMONIUS !"

Ce cri de guerre résonnait dans un vaisseau étrange... Qu'aucun aurait décrit comme un cône de signalisation géant, mais gris. Dedans ? Une horde de soldats sans importance... Ou pas, puisqu'ils s'agissaient de Raydens, armés des dernières armes à la mode. Sans compter que le nouveau chef, apparut il y a quelques mois avait apporté un énorme progrès aux diverses armes du groupe...
Puis il avait ordonné l'attaque surprise d'une planète mystérieuse. La raison ? Celle-ci menaçait ou menacerait leur planète natale. Porter un coup à sa population de manière préventive serait un excellent moyen de les en dissuader (Vous pouvez rire) et surtout, en fermant leur première source de soldats, ils les empêcheraient durablement de faire du mal.
Leur but ? Fermer le portail avec le Makaï, la dimension maléfique. Les démons devraient alors croitre naturellement et cela couperait net leur effectif...

Comment le feraient-ils ? Mais à l'aide de leur cône bien sûr !

Alors que le vaisseau se posait sur le sol de Makyo... Au Palais...

"Arrrgh !"

Des démons trépassaient. La raison ? Une gynoïde noire qui massacrait dans la joie et la bonne humeur les démons... Avant de voir face à elle les 7 péchés qui gardait la planète en l'absence de Dabra. Elle allait s'amuser.

Bon. L'event ici est simple : Empêcher le groupe de Rayden de fermer le portail vers le Makai, sinon, l'armée démoniaque risque de perdre une grosse partie de son effectif, et de faire pencher définitivement la balance du côté des Démons du froid. A vous de jouer !
Vous pouvez voir littéralement une petite montagne métallique en forme de cône... Dont une lumière étrange touche l'atmosphère de Makyo et la rend... Bleue ?

Ordre :

Karaabu
Viral
Lilith.

Comme d'hab : Absence injustifiée pendant 3 jours, vous mourrez. OUI MÊME LES MAJINS. Et si vous êtes un démon, je vous colle également mon pied au cul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 07, 2015 9:04 pm

HRP : J'ouvre le bal !







Intro dissonante


Event





J'étais assis sur une chaise de plage que j'avais fait apparaître, en train de jouer à un jeu vidéo. Le jeu consistait à capturer des monstres et à les entraîner pour les faire gagner en force pour qu'ils se transforment et évoluent... C'était... ENORME. Il y en avait des centaines en plus. Combien de temps avais-je passé sur ce jeu depuis notre arrivée, ou plutôt notre retour sur Makyo ? Je n'en avais aucune idée et très franchement, je m'en foutais pas mal.
J'avais toujours ma casquette de Thug mise de travers et mes dents en or, ça c'était pas un style que j'allai abandonner facilement ! Je ne savais pas ce que faisaient les autres, et ça aussi je m'en foutais en fait donc bon...
Viral ? Meh ! Il était probablement parti bouffer ! Nazgul ? Probablement encore en train de faire des mouvements d'épée dans le vide ! Sachiko ? Elle devait être en train de chercher à dominer le monde ou à torturer des Démons pour ses expériences... tarée va ! Biwa... ben... en train d'apprendre ses tables de multiplications quantiques ? Si ça existait...

J'entendis tout à coup un étrange bruit... comme si quelque chose de massif se déposait sur autre chose de massif. Je levai la tête de mon jeu et vis une FUCKING MONTAGNE se poser sur la planète :


« HOLY MOTHER OF DIVINE FUCK ! C’ÉTAIT DANS LE SCRIPT CA ?! »

Je sortis de ma poche arrière un petit cahier bleu pour vérifier :

« Mouais... »

Je vis alors en haut à gauche de ma vision, un petit cercle tourner avec écrit « sauvegarde auto... », je réalisai alors doucement :

« Oh.... oh... oooooh... »

Je réalisai ce qu'il se passait, c'était soit une cinématique, soit un Event :


« Et zut... j'ai pas assez pexé pour ça ! »

Je soupirai et regardai autour de moi, cherchant mes compagnons du regard :

« Ben... elle est où ma guilde ?! »

Je cherchai alors leurs auras, je sentis Nazgul qui se dirigeait vers moi, Viral devait être dans le coin. En revanche, je ne sentais ni Sachiko, ni Biwa. Ils étaient probablement dans la dimension de la petite sorcière. Le chevalier noir se posa à mes côtés :

« Karabuu ! »

Son ton était très... agressif, devant mon incompréhension, il pointa du doigt le péni... euh... le cône métallique géant :

« Quoi ? Ça ?! Ah nan ! Pour une fois j'y suis pour rien mec ! »

« Bon si tu le dis... allons voir ! »


Nous fîmes exploser nos auras et décollâmes en direction de l'espèce de pyramide surdimensionnée :


« Je sens des Ki s'éteindre au Palais... Et quelque chose me dit que ce truc n'est pas là par hasard... »

« Qu'est ce qui te fais dire ça ? Sa grande taille ou le fait qu'il est en train de faire je sais pas quoi au ciel en le changeant de couleur ? »

Nazgul soupira :

« Ce que je veux dire, c'est que c'est très probablement une attaque coordonnée et que... »


« …donc on est dans la merde. » complétai-je

« Disons que... il va falloir que tu restes sur tes gardes, et que tu arrêtes de faire l'imbécile ! »

« Oh ! Dans ce cas Makyo est hors de danger ! Hahahahaha ! »

« O... Ouais... »

Nous arrivions alors en face de la... « montagne » de métal, je restai à l'observer en penchant la tête, je me tenais le menton :

« T'as une idée de ce que c'est que ce truc ? »

« Je dirai que c'est un... vaisseau spatial... » puis il leva la tête, oui nous étions hauts dans le ciel, mais pas au sommet du cône « Et cette lumière... C'est soit un générateur, soit... une arme ? Si Biwa était là il pourrait peut-être nous en dire plus... »

« Ouais ben pour l'instant on est un groupe de deux ! Alors niveau expertise va falloir se contenter de la tienne, parce que moi j'y connaît rien ! »

Nazgul fit alors apparaître son épée qui brilla d'une lumière blanche :

« Dans tous les cas, je me sentirai mieux après l'avoir détruit ! »


Alors qu'il allait lancer son attaque, je parlai, les bras croisés :

« Je ferais pas ça à ta place... »

« Pourquoi pas ? » demanda-t-il en tournant le visage vers moi

« Attend mais t'as jamais vu de films de SF ou quoi ?! Même, t'as jamais joué à un jeu vidéo de ta vie ?! Ce truc c'est un putain de point faible de boss ! Limite tu lui foutrais une cible sur le pif ça serait pareil ! »

« Et alors ?! »

Je soupirai devant l'incompréhension de mon compagnon :

« Alors c'est trop évident ! Aller range ton épée tu vas faire une connerie ! »

Nazgul resta interdit pendant quelques secondes, ne sachant pas vraiment quoi dire, avant de faire disparaître son épée :

« Alors on fait quoi ?! »


« Rien du tout ! On attend. Si c'est un boss alors il aura des phases où il sera vulnérable. »


Nazgul fit une magnifique facepalm :

« Au moins... on peut l'attaquer dans sa coque non ?! »

« Ah non non non ! Surtout pas ! Tu es là et tu attends. »

« Et.. le Palais... ?! »

« Non mais le Palais, le vaisseau, la planète... On s'en fout de tout ça ! Tu vois ce vaisseau, c'est un peu comme une tsundere, elle est en mode Notice Me Senpai, mais dès que tu vas y aller tu vas te prendre un Tsundere Punch dans la tronche. Alors tu attends. »


« Mais... t'es sous weed en permanence toi en fait nan ? C'est ça ton secret ?! Tu transformes tout en herbe et tu la fume pendant qu'on regarde pas ?! »


Nazgul était énervé, je me défendis naturellement, déclenchant une dispute au passage :


« Eh ben vas-y ! Tape-la la lumière espèce de gros débile ! Mais je te le dis, tu vas faire une connerie et déclencher un bad ending ! »

« Tu sais où tu peux te le mettre ton bad ending ?! »


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 12:01 am

Le vaisseau s'étant posé, Karabuu s'était mis à jouer à un jeu vidéo tandis que Biwa et Sachiko étaient introuvables et que Nazgul était ailleurs. Bref, je m'ennuyais et j'avais faim. Je me rendais vers la ville la plus proche puis me pointais dans un restaurant, les mains dans les poches. J'attirais les regards et m'asseyais à une table quand une démone m'interpella.

- "Tiens un petit nouveau ? Qu'est-ce que ce sera pour toi, l'étranger ?"

- "Tout ce que tu peux me servir pour ça !"

Je sortais une liasse de zénies de ma poche et la posais sur la table.

- "Et vite car la faim à tendance à me rendre peu commode. Ah ah ah !"

La jeune femme arriva avec plusieurs plateaux. De nombreux plats me furent proposés et je les mangeais en utilisant les couverts sous le regard dubitatif de certains autochtones. Je mangeais avec entrain, me moquant de la qualité de la nourriture et de son goût aussi exotique soit-il. J'avais bouffé des créatures crues et tout était meilleur après avoir gouté à ça.

Oui, le reptile que j'avais mangé n'était pas un met des plus délicats, c'était vraiment pas terrible, les fluides chauds qui s'échappaient de son corps visqueux et gluants, les os qui craquaient sous les dents de ma mâchoire monstrueuse et la peau élastique qui se coinçait entre les dents...

Cela n'avait pas été la meilleure expérience que j'avais vécue. Mais passons, j'observais de mes iris cramoisis les démons attablés et continuais de reprendre des forces. Soudain, la tension présente dans le bar fut troublée par un tremblement de terre, sûrement provoqué par quelque chose de très gros. Je restais imperturbable devant les visages étonnés des occupants du bar et mangeais avec entrain. Après tout, peu importait qu'il s'agisse ou non d'une menace, pour l'instant, la priorité était d'assouvir ma faim pour pouvoir me battre dans les meilleures conditions. Une fois les plats dévorés et le dessert englouti, je quittais ce lieu et observait l’élément étranger qui n'était pas là quelques instants plus tôt.

Au loin, j'apercevais une immense tour métallique en forme de cône. Il s'agissait très probablement d'un vaisseau spatial. De ce que j'avais compris, Karabuu était en mauvais termes avec les démons mais peut-être s'agissait-il d'une occasion de renouer des liens avec ces ennemis passés. Dans tous les cas, je décidais de quitter cette sorte de ville pour rejoindre une plaine d'où observer la tour. Je sentais dans la direction du vaisseau les énergies de Nazgul et du majin gangsta.

Je haussais les épaules et grimpais sur un massif rocheux pour observer de loin les évènements. De quoi pouvait-il s'agir ? Était-ce une invasion ? J'attendais de voir le déroulement des choses. Le seul fait que je trouvais étrange était ce faisceau lumineux bleuté qui éclaircissait le ciel et le rendait bleu. Pourquoi le ciel de Makyo était-il rouge ? Pourquoi virait-il au bleu ? Que se cachait-il derrière cette manœuvre ? Je n'en avais pas la moindre idée... Pour l'instant tout ce que je pouvais faire, c'était d'observer et d'attendre le moment opportun pour agir.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 10:07 am

Juste une info pour Gray : tu peux retirer Lilith de ta liste car elle a été supprimée suite au recensement.

_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 1:01 pm

Mauvaise ou bonne chose ? L'ensemble des démons ne purent réellement concevoir qu'on les attaque sur leur planète. Après tout, c'était absurde comme idée non ?
Pourtant, tel était le cas. L'aura bleu commençait déjà à s'étendre, et des Raydens commençaient à sortir par des sas situés légèrement en hauteur pour lancer des choses au sol. Inutile de dire que vu la mine patibulaire des aliens, qu'ils n'étaient pas là pour une partie de pétanque...
D'un autre côté, ils n'allaient pas se lancer à l'attaque de Makyo en elle-même hein ? Leur force armée n'était pas en assez grand nombre pour l'occuper. Le but était probablement autre part...
Toujours est-il que les Raydens avaient profité de l'occasion donné pour commencer à ériger des défenses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 1:49 pm






Intro dissonante


Event





Alors que j'étais en train de me disputer avec Nazgul, nous entendîmes tout les deux un bruit de portes coulissantes s'ouvrir. Nous vîmes des aliens en train de balancer des choses par terre, ils étaient très grands et baraqués. Je descendis de quelques mètres pour arriver devant l'un des sas, je regardai l'alien les bras croisés et une mine contrariée :

« Hoy ! Vous faites une partie de pétanque ? »

Je fis alors un immense sourire malsain aux aliens et tendis mon bras en face d'eux mais avec ma main en direction du sol, une boule de Ki rouge se forma entre mes doigts :

« Je tire ! »


A ce moment là, la boule de Ki partit vers le sol pour exploser les choses qu'ils venaient de balancer. Je fis ensuite exploser mon aura et bombardai le sol de multiples boules de Ki :

« TATATATATATATA ! »

De son côté, Nazgul prit de la hauteur jusqu'à arriver à la lumière située au sommet du vaisseau, il était haut dans le ciel et put voir que l'espèce de champ de force que ces ennemis créaient était en train de s'étendre. Il fit apparaître son épée et fit ce qu'il avait souhaité faire tout à l'heure, à savoir balancer une lame d'énergie sur la lumière.
Il vit un portail s'ouvrir à côté de lui et une petite Démone familière ainsi qu'un Namek Majin apparurent :


« Hoy ! T'es pas au même endroit que tout à l'heure ! Qu'est ce qu'il se passe ? »

Elle se tourna et vit la lumière que Nazgul avait attaqué, elle leva les yeux au ciel et vit qu'il avait changé de couleur :

« C'est quoi ce bordel ?! »

« On est attaqués Sachiko ! Biwa, heureusement que tu es là ! Tu sais ce que c'est que ce truc ? » demanda le chevalier en montrant l'étrange lumière au Namek

« Oh... Eh bien j'allais juste te rendre Biwa pour que tu t'entraînes avec lui mais si on est attaqués... »
un sourire de psychopathe se forma alors son visage « … je vais pouvoir m'amuser un peu ! »

Elle claqua des doigts et une horde de squelettes armés de haches, de boucliers et d'épées apparut au pied du vaisseau, claquetant et grognant, prêts à recevoir les ordres de leur invocatrice qui pouvait facilement communiquer avec eux malgré la distance qui les séparait :

« Frappez mes petits ! Tranchez ! Tuez ! N'épargnez personne ! » cria-t-elle en montrant le vaisseau du doigt

Une fois de plus, malgré la distance qui les séparait de Sachiko, les squelettes comprirent instantanément quelle était leur cible, les claquements se firent plus agressifs et la petite armée fonça pour frapper le vaisseau :


« HinHinHin ! Si jamais ils se font détruire, je pourrai facilement les remplacer, ils sont si faibles que ça ne coûte presque rien en énergie de les invoquer. »

« Bon... manque plus que Karabuu arrive à les convaincre de jouer à la belote et ils seront suffisamment distraits pour qu'on puisse trouver un plan ! »


HRP :

Techniques utilisées par Karabuu : Majin Bomb (faible), Majin Volley (faible)

Techniques utilisées par Nazgul : Lame d'énergie x1 (faible) sur la lumière au sommet du vaisseau

Techniques utilisées par Sachiko : Invocation de squelettes corrompus (faible)

44 squelettes sont en train de se jeter sur le vaisseau Rayden

Gray j'ai besoin que tu me dises si Biwa peut identifier le truc qui fait de la lumière XD


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 10, 2015 2:07 pm

Biwa pourrait techniquement identifier ce qui fait produire cette lumière... Mais un bref test lui conseille de ne pas la toucher. Le truc semble affecter l'énergie magique démoniaque de manière puissante. Dans quel but, il ne saurait le dire. Il faudrait qu'il soit en face de la console pour cela.

Sachiko va avoir une très mauvaise surprise. Les armes fournises par Gray Apocalypta sont de très très bonnes factures. De plus, les Raydens sont d'excellents soldats, et tous sont prévenus des capacités étranges des démons. C'est pour cela qu'aucun d'entre eux ne paniquent même un instant. Dans un ensemble de réflexes, ils dégainent... Et atomisent les squelettes de la jeune fille. Des capteurs se mettent également en route pour la localiser... Toutefois, vu sa nature, ils mettront un peu de temps.

Quand à Karabuu...

"Ki acquis. Cible localisé."

Tirer sur les choses lancées par les soldats avait été une mauvaise idée. Karabuu ne connaissait pas les Raydens certes. Toutefois, ils avaient lancés de manière ostentatoire les disques. La meilleure solution pour les désactiver aurait été de réagir comme l'a fait Karabuu. C'est pour cela que Démonius l'avait dévancé... Et que les soldats se mirent à tirer sur le Karabuu... Qui à son grand étonnement put voir les tirs le toucher avec précision. Pis, ils semblaient pouvoir s'incruster un peu dans sa chair ! Rien qu'il ne puisse régénérer, mais les armes étaient clairement puissantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Ven Déc 11, 2015 2:48 am






Intro dissonante


Event





Sachiko vit son armée de squelettes se faire littéralement démonter par les Raydens, les bras croisés en l'air, elle avait une mine contrariée :

« Hmm... Dommage. »

Elle se tint alors le menton, en train d'imaginer un plan tandis que Nazgul tira une boule de Ki sur le vaisseau :

« Un bouclier ! Évidemment... »

Ces aliens, qui qu'ils soient étaient venus préparés... Le Démon avait cependant quelque chose contre ça. Il fit exploser son aura et fonça droit sur le vaisseau, puis se mit en forme spectrale, cette forme ne durait que quelques secondes, mais cela lui permit de franchir le bouclier et la coque. De plus, sa vitesse lui permettait d'atterrir quelque part vers le centre du vaisseau. Il freina lorsqu'il reprit sa forme basique, provoquant une onde de choc dans son dos à cause de son arrêt brutal alors qu'il allait à grande vitesse.

Il ne prit pas le temps de voir où il avait atterrit qu'il illumina son épée mais ne tira pas d'arc d'énergie. A lieu de ça, il tourna sur lui-même pour former un cercle d'énergie qui se répandit et qui permettait d'attaquer de tous les côtés. Une utilisation alternative de sa technique qu'il avait immédiatement utilisé, il voulait être le premier à attaquer et attirer l'attention à défaut de faire des dégâts.


Pendant ce temps :

« Ki acquis. Cible localisée. »


« Plaît-il ? AIE ! »

Je me pris un tir en pleine tête, puis d'autres suivirent. Les aliens me criblèrent de projectiles, certains me trouaient littéralement de part en part. Quand les attaques cessèrent, je ne ressemblai plus à grand chose, j'avais la langue qui pendait en dehors de ma bouche et les yeux révulsés pour simuler une souffrance avant de tout à coup reprendre un sourire terrible avec ce qu'il restait de ma mâchoire :

« HEY ! WANNA SEE SOMETHING COOL ?! »

Je me repliai alors sur moi même, ne devenant plus qu'une boule de chewing-gum qui flottait un instant en l'air avant que je ne me régénère complètement devant les Raydens qui m'avaient tiré dessus :

« Vous allez voir que je suis trèèèèèèès chiant à affronter ! HAAAAHAHAHAHAHAHA ! »

Pendant que je m'étais transformé en boule de gum, je n'avais pas manqué de me donner une assurance-vie sur Makyo et avais déplacé une minuscule partie de moi. Cette partie de moi était en train de s'éloigner du champs de bataille. J'étais donc très confiant devant les Raydens, bien droit, les poings sur les hanches, avec un grand sourire sur le visage :

« Vous ne pouvez pas me tuer. Moi non plus probablement, vous devez avoir un bouclier. Du coup, vous êtes vraiment sûrs que vous voulez pas régler ça au Monopoly ?! »

Sachiko arriva alors à côté de moi, descendant du ciel, les bras croisés et un sourire vicieux sur le visage :

« Ce ne sera pas nécessaiiiiire ! » dit-elle d'un ton très joueur

Un portail s'ouvrit alors dans le vaisseau, derrière les Raydens. Biwa en sortit calmement et ne laissa pas le temps aux ennemis de réagir qu'il les désintégra d'une vague déferlante :


« Oooh ! Pas mal ! »

« Karabuu, je vais essayer de trouver une console qui aurait les plans du vaisseau pour trouver une faille ou détruire cette chose en haut. D'ailleurs, ne touche surtout pas à cette lumière compris ? C'est très dangereux et ça affecte la planète ! »

Je répondis d'un hochement de tête, c'était bien beau ces effets sons et lumières de SF, mais bon... Toute chose avait une fin ! Sachiko prit alors la parole :

« Si jamais cela échoue, plan B : vous m'explosez ce vaisseau de l'intérieur. Tu peux utiliser... TA méthode. » dit-elle en élargissant son sourire

Biwa acquiesça :


« Je ne pense pas que ça sera nécessaire. Je pourrai toujours surcharger les réacteurs. »

La petite fille claqua des doigts et un Atronach de flammes apparut alors derrière le Namek :


« Un petit coup de main pour toi. A défaut de tuer il pourra quelques attaques à ta place. »

Les deux nouveaux intrus foncèrent alors à l'intérieur du vaisseau, nous laissant sur place :


« Bon, nous il faut qu'on fasse diversion ! »

« Ok ! Emmerder les gens je peux le faire ! »

Je pris un peu de distance et me mis à canarder le vaisseau de boules de Ki pour essayer d’entamer le bouclier tandis que Sachiko alla devant une autre ouverture où se trouvaient des Raydens et claqua des doigts, invoquant autant de squelettes corrompus que possible derrière eux avant de s'éloigner pour me rejoindre :

« Bon... Avec Nazgul en plus à l'intérieur il y a de quoi mettre un bon bordel... »

« On peut aussi tous les tuer à bord hein ! »
remarquai-je en bombardant ma cible

« Resterai à détruire le vaisseau après... »

Un grand sourire se dessina alors sur mon visage :


« Héhéhé ! Je ne crois pas que cette idée plaise à Biwa ! »

Ça ne m'étonnerait pas en effet que notre tête d’œuf ne tente de récupérer le vaisseau en un seul morceau. Ces mecs là avaient l'air d'avoir une technologie assez pointue, après tout, leurs armes était très efficaces. Simplement, elles n'étaient pas adaptées pour me combattre moi, ce n'était pas en faisant des trous dans un Majin qu'on pouvait le vaincre... à moins bien sûr d'être issu de la fusion de deux des plus puissants et doués guerriers de l'Univers.

« Au fait ! C'est quoi SA méthode à notre Namek ? »

« Héhéhé ! Tu verras si jamais il l'utilise... Tout ce que je peux te dire, c'est que ce petit est beaucoup plus puissant que tu peux le croire ! »

« Oh ! Sans déc' ?! Un pouvoir caché ?! Classe ! »

J'espérai simplement que ce n'était pas un pétard mouillé par contre... Je détestai quand on faisait monter la hype pour un truc finalement tout pourri...

HRP :

Techniques utilisées :

Par Nazgul :

Spectral Form (spéciale, prend un post pour se recharger)

Lame d'énergie en cercle complet (faible)


Par Biwa :

Vague Déferlante (faible)


Par Sachiko :

Invocation d'Atronach Elémental (faible, le truc est niveau 22)

Invocation de squelettes corrompus (faible)


Par Karabuu :

Majin Volley (faible)


Et je crois que j'ai rien oublié.
Sinon c'est le bordel sur le vaisseau maintenant, Nazgul a atterri dans une pièce au pif pour mettre sa merde et Biwa parcourt le vaisseau.
Les squelettes s'ils survivent iront aussi foutre le bordel.
Karabuu canarde le bouclier.


© Codage By FreeSpirit




Dernière édition par Majin Karabuu le Dim Déc 13, 2015 1:30 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Ven Déc 11, 2015 11:00 pm

Hé bien, on pouvait dire qu'il s'était passé pas mal de choses pendant que j'avais observé le vaisseau à distance et cette sorte d'aura bleue s'étendre dans le ciel rougeoyant de Makyo. Je sentis plusieurs forces se manifester dont celles Karabuu et Nazgul. Toutes se trouvaient au niveau du vaisseau conique. Voilà qui méritait d'aller jeter un coup d’œil.

Je volais alors à toute vitesse vers le vaisseau ignorant les démons qui m'avaient suivi par curiosité. Je remarquais que la fête avait déjà commencé, sentant que les énergies de Karabuu et de tous les membres de sa bande s'étaient manifestées. Des explosions retentissaient et me paraissaient plus claires au fur et à mesure que je me rapprochais du champ de bataille. Plusieurs énergies démoniaques se manifestèrent tandis que j'étais sur le point de les rejoindre. Je supposais qu'il devait s'agir des squelettes de la démone ressemblant à une gamine lambda et décidais de ne pas y prêter attention, tout comme ce petit groupe de démons hétéroclites qui me suivait, intrigué par moi et aussi par cette tour étrange qui modifiait le ciel de la planète.

Je ne m'arrêtais pas une fois arrivé et utilisais mes compétences pour disparaître et masquer mon ki autant que possible pour me faufiler dans le vaisseau tant que tous les boucliers n'étaient pas encore déployés complètement.

Une fois le bouclier traversé, je lançais une vague déferlante sur une des parois et forçais le passage jusqu'à l'une des salles en profitant de mon invisibilité. Je sentais que je n'étais probablement pas le seul à m'être infiltré et décidais de me rendre à la salle des machines pour priver le vaisseau et les envahisseurs d'échappatoire.

Pendant ce temps, les démons n'avaient pas vraiment compris ce qu'il s'était passé quand l'étranger qu'ils suivaient avait disparu sous leurs yeux ébahis et qu'ils s'étaient retrouvés devant une armée alien en pleine guerre contre un majin qui leur était familier... Le démon qui dirigeait la bande tomba à la renverse sur ses fesses.


Démon aux cornes de taureau - "Oh non ! Pas lui ! Ce type ! Ce... C'est.... Karabuuuuu !!!

Les faibles démons se mirent à paniquer après avoir identifié le majin et surtout après avoir réalisés qu'ils étaient pile positionnés entre le marteau et l'enclume. Pas de chance pour eux me direz-vous.

----------------------------------

HRP :
Utilisation de la technique spéciale "Prédateur évolutif" pour disparaître au nez de tous. 1/2
Capacité de suppression de ki utilisée pour être le plus furtif possible et se glisser dans une brèche avant que les boucliers ne soient tous déployés. (Edit à faire si jamais j'arrive trop tard ou que le vaisseau est complètement entouré d'un bouclier.)
Technique faible : vague de souffrance lancée sur le mur du vaisseau pour créer une brèche. 1/infini
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 12:00 pm

Viral eu bien fait d'utiliser son invisibilité, car cela lui permit de ne pas être repérer par des Raydens déjà fort occupés à se défendre. Ces derniers étaient divisés en plusieurs équipes, dont une qui continuait de mitrailler les démons...
Une autre faisait du tir sur cibles sur les squelettes de Sayako... Quand soudain leurs capteurs bipèrent. Ils venaient de repérer Sayoko. Trois Raydens avec fusils à pompes hochèrent la tête et partirent dans la direction indiquée par les capteurs... Sayoko n'allaient pas aimer. Surtout que l'un d'eux portait dans son dos un étrange objet rond, qui semblait pouvoir s'ouvrir.
Karabuu, toujours à l'extérieur, put constater une chose étrange. A chaque fois qu'un démon mourait, une fumée rouge en sortait... Pour se faire absorber par le vaisseau. La lumière semblait alors augmenter en densité.

Désormais, un observateur de l'extérieur pouvait voir que l'atmosphère de Makyo venait de passer au bleu sur un tiers de la planète...
Et que le chateau de dabra commençait à s'écrouler (La baston des péchés et Dabra contre une SIRA ultronisé et ses quelques 500 drones.)

Quant à Nazgul, Biwa et Viral... Ils étaient indétectés à l'intérieur...
Des longs couloirs gris et légèrement illuminés...
En face de Nazgul, se trouvait trois portes, chacune marqué : Celle de droite, il y avait 173. Celle du milieu, il y avait écrit M.S. Celle de gauche, il y avait écrit 101.
Il ne pouvait rien entendre sur ce qu'il y avait à l'intérieur.

Pour Biwa, il était dans un long couloir, menant à une porte unique.

Pour Viral, il venait de tomber sur une salle étrange. Avec pas mal de tubes et des choses qui dormaient à l'intérieur... Impossible de savoir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 13, 2015 1:38 am






Intro dissonante


Event





Alors que je mitraillai le vaisseau de boules d'énergies, je sentis tout à coup le Ki de Viral se diriger par ici :

« Tiens donc ! Il est encore vivant lui ?! »

Il n'était pas seul, j'arrêtai de bombarder alors que je sentais qu'il était proche du vaisseau, puis mes sens ne le captèrent plus. Il s'était camouflé, malin le gars, personnellement je préférai taper dans le tas mais il fallait bien un peu de subtilité dans ce monde de brutes.
Je vis, alors que j'étais toujours perché dans les airs avec Sachiko, les petits Démons hurler mon nom et paniquer :


« Wouah ! J'ai des fans ! » fis-je avec un grand sourire

La petite Démone poussa un petit rire narquois à ma remarque. Complètement désorganisés, ces Démons ne firent pas long feu et se firent rapidement exterminés par les Raydens. Des corps se soulevèrent alors des fumées rouges qui se firent absorbées par la lumière qui gagna en intensité :

« Oh c'est métal ! Ça boit les âmes ! »


« Karabuu ! »

« Quoi ? »

La petite fille, d'abord agressive, me fit tout à coup un grand sourire :

« Il est temps de détruire ce vaisseau je crois ! Il est beaucoup trop dangereux... et on ne sait pas ce que ce champ de force peut faire. J'aurai espéré qu'on puisse garder le vaisseau mais... on s'en fou ! Évitons de prendre des risques ! »

« Hin ! T'as raison ! Dommage quand même... »

Je déployai alors mon aura rouge et commençai à me concentrer :




« AAAAAAAAAH ! »


Mon aura gagna en intensité, avant de se faire de plus en plus petite, jusqu'à ne former qu'une sorte de membrane aux reflets rouges sur ma peau. Je tendis ma main devant le vaisseau et formai une boule de Ki rouge :

« SUPER MAJIN BOMB ! »

Une boule de Ki de la taille d'un homme déferla alors sur le vaisseau beaucoup plus grand... Cependant, la taille importait peu dans ce monde, et le bouclier fut facilement traversé, de même que la coque du vaisseau (HRP : oui si Viral a put briser la coque avec une technique faible, normalement ma technique puissante fait des ravages) :

« HAHAHAHA ! Finalement, tout faire péter reste la méthode la plus efficace ! »

« Tu ne crois pas qu'il serait temps d'en finir maintenant ? »

Je me tournai vers Sachiko et m'inclinai avec grâce :

« Prestement, Dame Sachiko ! »

Puis je me redressai et mis les poings sur les hanches pour rire aux éclats :


« HAAAAHAHAHA ! Ça sonne tellement con quand c'est moi qui le dit ! »

Je disparus alors de la vue d'un œil non entraîné pour réapparaître à la brèche du vaisseau, j'avais un immense sourire malsain sur les lèvres :

« Héhéhé ! Nazgul, Biwa, faites gaffe à vos fesses ! » dis-je pour moi-même

Je tendis une main vers la brèche que je surplombai, formant une nouvelle boule de Ki rouge. Celle-ci cependant, était très instable, vibrant de façon agressive, elle projetait des reflets rouges sur mon corps, notamment mon visage, me donnant un air encore plus fou :

« C'est l'heure d'éteindre la lumière, connard ! MAJIN DOOM BALL ! »

La boule de Ki dévoreuse de planètes alla dans la brèche et traversa plusieurs salles, mais n'explosa pas, je voulais la faire sauter au centre du vaisseau. Une fois que je la savais bien placée, je fermai mon poing, et une lumière rouge aveugla le champ de bataille, suivit d'un bruit d'explosion cataclysmique.

Quelques instants plus tôt, Nazgul, qui était non-loin du lieu où j'avais balancé mon attaque, étant lui vers le centre du vaisseau, vit trois portes, trois choix d'itinéraire. Étonné de ne pas s'être fait repéré, il réfléchit un petit moment, avant de se diriger vers la porte qui avait l'air la plus intéressante, celle marquée « M.S », quand il sentit tout à coup mon énergie augmenter légèrement.
Biwa, qui avait ouvert la porte en face de lui, l'avait également senti. Tous deux sentirent la secousse de ma Super Majin Bomb :


*Et merde ! Il va faire sauter le vaisseau ! Il a dû se passer quelque chose dehors !*

Mais Nazgul ne pouvait pas repasser en forme spectrale pour sortir du vaisseau, tout ce qu'il pouvait faire c'était déployer son aura... et se préparer. Il mit donc ses deux bras devant lui pour protéger son visage et attendit, il me connaissait suffisamment désormais, il savait que j'étais foutu de faire péter le vaisseau avec lui à l'intérieur.
Biwa quant à lui, déploya également son aura, mais fit demi-tour et s'envola dehors avec l'Atronach de Sachiko.


Il échappa à l'explosion... de justesse, explosion qui créa un immense nuage de poussière qui me fit tousser. J’essayai de dégager la poussière en remuant ma main :


« C'était peut-être un peu overkill... »

Je vis Nazgul, non loin en dessous de moi. On ne pouvait pas voir de blessures sur son corps, mais il avait l'air très mal en point :


« K... K... KARABUUUUUUUUU ! »

« Heyyyyy... Ça t'as plus affecté que ce que je pensais... »

Je me pris alors un coup de poing dans le ventre et me fis projeté à terre d'un revers du poing par le spectre. Je m'écrasai alors près de trois Rayden armés de fusils à pompe :

« Oh... Salut les filles ! » dis-je en me relevant

Je sentis un Ki familier au dessus de ma tête, je levai les yeux au ciel et vis Sachiko, je regardai alors les soldats avec un grand sourire :


« Dites-moi, vous n'étiez pas en train de tenter un coup de pute là si ? »


Je vis Biwa atterrir derrière les Raydens, prêt à les punir pour la tentative d'attaque sur sa maîtresse :

« Laisse ! Je m'en occupe... »

Mes trois appendices crépitèrent alors d'une énergie étrange tandis que je les dirigeais vers mes trois cibles :

« Transformez-vous en bonbon au café ! »

Les trois Rayons Transformants fondirent alors sur leurs victimes.

Dans le ciel, Sachiko et Nazgul attendirent que la fumée se dissipe pour voir les dégâts infligés par mon attaque, qui m'avait tout de même vidée d'une partie de mon énergie... J'étais surpris de ne pas avoir foiré mon coup d'ailleurs, la dernière fois que j'avais voulu faire quelque chose avec cette technique, j'avais complètement échoué...


HRP :

Techniques utilisées : Majin Focus ( Spéciale, puissance x1,1 pendant un post,  prend un post pour se recharger), Super Majin Bomb (puissante), Majin Doom Ball (ultime), Rayon Transformant x3 (Spéciale).

Puissance de Karabuu : 58 (à cause des poids) x 1,1 = 64

Je laisse à Gray le soin de me dire si ses trois soldats sont transformés ou non mais je précise que si ce n'est pas le cas ils seront tués quand même au prochain tout :p

Le vaisseau Rayden a pris au moins un peu cher considérant que ma technique peut exploser des planètes

Viral ne sera pas trop affecté car la boule a explosé au centre du vaisseau et il se trouvait tout en bas si je me rappelle... sinon ben... tant pis XD


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 13, 2015 5:22 pm

Je m'étais frayé un passage jusqu'à l'intérieur de ce vaisseau dans les niveaux inférieurs. La logique voulant que la salle des machines soit vers la partie basse de la navette, je m'étais engouffré de façon assez brutale dans la bête métallique. Cependant, je ne m'attendais pas du tout à me retrouver dans un environnement si familier. J'étais entré dans une salle sombre où seuls des tubes partant du sol et s'élevant jusqu'au plafond servaient d'éclairage. Une lueur verte tamisée éclairait cet endroit donnant aux créatures et à mon visage des airs lugubres. J'étais redevenu visible dans le vaisseau mais continuais de masquer mon ki pour plus de discrétion.

Cette disposition bien qu'étrange me rappelait le vaisseau laboratoire dans lequel j'avais vu le jour sous les traits de Viral car oui pour moi, ces évènements sombres de mon passé étaient telle la douleur précédant la renaissance. Je me rapprochais de l'un des tubes pour essayer de discerner la créature qui devait se trouver en état de stase dans le tuyau mais pas moyen de clairement l'identifier.

Je faisais quelques pas et observais l'environnement alentour depuis le centre de la pièce. Vu la multitude de tubes, je commençais à me demander si ces extraterrestres n'étaient pas du genre cinglés à se faire des expériences sur eux-mêmes. J'essayais de trouver un ordinateur à consulter mais n'en trouva pas un seul dans cette salle. Il s'agissait peut-être d'une sorte de salle de conservation des expériences... Certaines silhouettes pouvaient correspondre à des embryons mais je décidais de ne pas m'attarder et de poursuivre vers les niveaux inférieurs du vaisseau. La véritable menace devait provenir de ce rayon et je sentais que le majin, qui était resté à l'extérieur, n'allait pas laisser cela durer bien longtemps.

Tandis que je quittais cette salle qui mettait hors d'elle ma part monstrueuse et me donnait envie de tout détruire, je sentis une secousse provenir d'au-dessus de moi. Cet idiot allait-il détruire cette navette ? Je lançais une vague déferlante au niveau du sol pour rejoindre l'étage inférieur. J'étais plongé dans une salle sombre et profitais d'être seul pour pouvoir agir rapidement quand je sentis l'accroissement de l'énergie de Karabuu. Cet idiot allait faire exploser ce vaisseau alors que je n'avais même pas eu le temps de fouiller un peu à la recherche d'informations croustillantes ou de mets de choix.

Je me mettais à l'abri derrière une structure métallique et m'entourais d'un bouclier malsain en attendant que l'attaque de Karabuu ait fini de causer des dégâts. Le vaisseau fut pris de fortes vibrations en direction des niveaux supérieurs. Heureusement que je me trouvais dans les niveaux les plus bas de la navette car cet idiot m'aurait ôté tout le plaisir de ma manœuvre... Je poussais un juron suite à l'action du chewing-gum.


- "Non mais quel idiot ! Il ne me laisse même pas le temps d'explorer un peu cet appareil et de voir ce qu'il cache ! Décidément, on ne peut même plus s'amuser !"

Je poursuivais mon exploration jusqu'à me trouver dans une autre salle plus spacieuse où je pouvais apercevoir plusieurs machineries d'un niveau technologique plutôt développé. Était-ce la salle des machines ? J'observais un peu les différentes installations de la salle pour en être sûr. Je me demandais si j'en trouvais un si je pouvais l'arracher et l'envoyer sur un groupe de ces extraterrestres pour le faire sauter.

-----------------------------------------------------


HRP - Techniques utilisées :
Vague de souffrance (Faible) x 1
Bouclier malsain (Faible) x 1
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 14, 2015 1:32 pm

A travers la fumée dans le vaisseau, Karabuu et ses amis purent voir les ravages causés par la Death Ball... Et aussi étrange que cela paraisse, la boule ne semblait pas avoir atteint le fond. Pire, elle avait apparemment diminuée en taille à chaque paroi traversée, comme si le métal environnant pouvait absorber le ki...
En fait c'était probablement le cas, puisque les murs commençèrent à repousser. Toutefois, en sautant maintenant, ils pouvaient descendre quelques précieux étages...
Quant aux salles près d'eux, à savoir MS, 101 et 173... MS était donc ouverte et était en fait le mess des soldats (leur cantoche si tu préfères.). Quand aux deux salles à côté... c'était plus étrange.
Dans 101, il ne restait plus qu'un drôle de liquide noire, corrosif apparemment... Une sorte de Tesseract flottait à l'intérieur, à moitié fondu. Quoique le cube contenait, c'était maintenant dans la nature et sûrement dans le vaisseau...
Et dans la salle 173, il n'y avait qu'une simple statue, moche en plus... Et avec des tâches marrons sur son derrière. Les Raydens gardaient vraiment du stuff étrange dans leur vaisseau... N'est-ce pas ?
Et oui Karaabu a bien transformé les soldats en chocolat. En absorbant leur connaissance (et non leur puissance), ce dernier apprend... Que des choses TRES dangereuses étaient enfermés dans ces salles. Apparemment, ils avaient prévu de les larguer chez les démons en partant.

Alors que Karabuu et ses amis regardèrent ailleurs, la statue disparut. Aucun bruit et aucun ki... Silence.

***

Du côté de Viral !
Ce dernier avait de la chance, car contrairement à ses alliés, il était... dans une salle assez Steampunk et de la fumée. Toutefois, s'il avait bien lu la plaque près de la salle... Il aurait vu écrit "Salle des dangers."
Des grincements sinistres se firent entendre, alors que des golems horlogers sortirent du sol...

5 golems Horlogers, niveau 20. Tu vois un golem ? Tu mets des rouages de montres à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 14, 2015 2:42 pm






Intro dissonante


Event



Mes cibles se transformèrent toutes les trois en petits bonbons au café, mes appendices s'étendirent pour les ramasser et je les mis d'un coup dans ma bouche :

« Om Nom Nom ! »

Ces Raydens, car c'était comme cela qu'ils s'appelaient apparemment, étaient croquants, et délicieux, ça faisait plaisir de manger un morceau après tout ce bordel. Après l'effort, le réconfort comme on disait ! J'avalai mon goûter, quand un genre de souvenir qui n'était pas le mien commença à remonter dans ce qui me servait de cerveau. En fait, j'avais beaucoup de souvenirs qui apparaissaient, mais un en particulier attira mon attention : deux choses, mauvaises, venaient d'être larguée sur notre pif. Je restai silencieux quelques secondes pendant lesquelles Biwa me regardait bizarrement :

« Euh... Karabuu... Ça va ? Les bonbons t'ont rendu malade ? »

« Crap baskets... »

La boulette, je venais encore de faire une connerie :

« Décolle ! » ordonnai-je à Biwa

De mon côté, je fis exploser mon aura pour m'envoler, suivi par un Biwa hésitant :


« On se regroupe ! » criai-je à mes camarades Démons

« De quoi ? Mais le vaisseau est troué, on peut encore s'infiltrer dedans si on y va maintenant ! »

Je regardai en direction de ce qui aurait dû être une carcasse métallique fumante. Le trou était moins gros que ce que j'avais espéré, la lumière au sommet brillait toujours et en plus les murs étaient en train de se refaire... et moi, j'avais perdu une partie de mon énergie et blessé Nazgul pour qu'au final on se retrouve avec des trucs dangereux sur le cul... SUPER la rentabilité !

*L'espace est trop réduit là dedans... mais d'un autre côté... j'ai l'impression que je pourrai guider tout le monde dans ce vaisseau maintenant. C'est l'occasion rêvée de désactiver ce truc au sommet de ce cône...*

Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j'avais peur de ce qu'on nous avait lâché, mais encore plus effrayant, j'étais en train de réfléchir à un plan cohérent dans ma tête !
Je devais vite me décider par contre :


*Voyons voir... Des couloirs ce n'est pas bon pour Sachiko qui n'est pas hyper résistante, Nazgul était déjà très mal en point et Biwa... Si je le prend avec moi, je laisse ces deux-là vulnérables... Oh mais j'y pense ! J'ai toujours mon assurance vie !*

M'étant décidé, je me raclai la gorge :

« Ok j'irai moi-même ! Vous, vous restez là et groupez surtout ! Et restez dans le ciel aussi ! Je sais pourquoi mais quand j'ai mangé ces trois pecnots, j'ai appris que des trucs dangereux avaient été lâchés ! »

Je sortis une petite pilule de ma poche et la lança à Biwa avant de commencer à m'éloigner rapidement :


« Si jamais la situation devient délicate mange ça ok ? »

« Euh... Mais... »

« Faites ce que je vous dis pour une fois ! »


Je pénétrai alors dans le vaisseau, tout seul et cachait mon Ki, les murs ne tardèrent pas à se refermer derrière-moi, j'essayai de reconnaître l'endroit où j'avais atterri par rapport au savoir des Raydens :

« Mmmm... Je crois que c'est... par-là ! »

Je me mis alors à avancer dans le couloir, j'avais l'air d'être seul, mes pas résonnaient légèrement sur le sol métallique. Il fallait dire que j'avais dû tuer pas mal de Raydens avec mon attaque tout de même ! En haut à gauche de ma vision, le petit rond avec écrit « sauvegarde auto... », était réapparu, signe qu'on avait avancé dans le scénario, c'était bien ça !


Dehors, Biwa, Nazgul et Sachiko restèrent un moment interdits, avant que le Démon épéiste ne prenne la parole :


« Comment il fait pour systématiquement tout rater et avoir des éclairs de génie comme ça à la seconde qui suit ?! »


« Aucune idée... »


« D'après ce qu'il a dit c'est arrivé après qu'il ait mangé ces trois soldats... Karabuu a peut-être des capacités d'assimilation... »

L'équipe regardait autour d'elle tout en parlant :


« Sérieusement ?! Mais... c'est de la triche ! »

« Peut-être, mais c'est comme ça. »

« Bon... et si nous débusquions ces soi-disant ennemis. »

La petite Démone claqua des doigts et fit apparaître une nouvelle petite armée de squelettes au sol, juste en dessous du groupe, un petit piège tendu ou des gardes du corps improvisés... Elle ne savait pas encore qu'elle utilité aurait cette petite armée, elle ordonna également à son Atronach de rester près d'elle :

« Biwa, si jamais tu vois quelque chose de suspect, tu l'arrose ok ? »

Le Namek acquiesça en hochant la tête, Nazgul fit apparaître son épée, près à se défendre.



HRP : Gay vient de faire découvrir les joies de l'assimilation à Karabuu ^^

Car oui pour ceux qui se demanderaient d'où vient l'éclair de génie du Majin eh bien Gray m'a confirmé que maintenant, Karabuu était capable de tactiques et diriger dans une certain mesure, une escouade

Aussi maintenant il devrait pouvoir se guider dans le vaisseau Rayden, c'est pour ça qu'il y est allé seul. Il a d'ailleurs caché son Ki et est en mode Metal Gear dans le vaisseau XD


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 14, 2015 11:22 pm

En me mettant à l'abri dans le feu de l'action, je n'avais pas prêté attention à l'endroit où j'étais descendu. Les vibrations atténuées, je faisais un petit tour dans la salle et recherchais le moindre indice qui pouvait m'aider à me localiser. En observant un peu la pièce, je pus lire un message des plus déplaisants sur la porte. Cela disait 'salle des dangers'. Et merde... Depuis que cet idiot de Karabuu était intervenu tout allait de travers. Les trous dans le vaisseau s'étaient réparés automatiquement, je n'avais pas pu étudier plus en détail les bestioles dans les tuyaux, trouver d'informations sur ce qu'ils préparaient et rester furtif très longtemps. En outre, ce vaisseau me semblait désert et bien trop calme.

Toutes les troupes étaient-elles sorties ? Qu'est-ce que je foutais là ? Et surtout qu'est-ce que c'était que ces machines faisant des bruits d'horloge qui venaient de sortir du sol !? Je n'avais décidément même plus un instant à moi pour me poser et étudier tranquillement la structure de cet appareil. Je réfléchissais deux secondes pendant que les robots sortis du sol s'activaient et eus une révélation.

Il n'y avait pas beaucoup de significations possibles pour le choix de nommer une salle, salle des dangers... Ne me dites pas que cette salle était prévue pour des entrainements ou des conneries du genre, j'avais autre chose à foutre que de me taper des robots ! En plus, cela n'était même pas comestible, vive l'indigestion de métal. Foutus extraterrestres, saloperies de machines et enflure de Majin qui savait pas resté à sa place et laisser les autres gérer leur rôle !

J'étais venu pour infiltrer cet appareil et trouver ce que ces êtres tramaient et voilà que je devais affronter des machines qui faisaient des bruits de rouages et de montres. Foutu tic-tac stressant, j'allais leur éclater la tronche à ces faces d'horloges ! Mes yeux rubis brillaient d'une lueur menaçante tandis que mon sourire carnassier s'étirait légèrement à la vue de ces étranges machines de forme humanoïde et dont le torse émettait un tic-tac saoulant...De nombreux rouages s'activaient aux niveaux des membres mécaniques et une espèce de fumée sortait de leur dos, cette pièce empestait la fumée et ces machines me faisaient penser aux créations des romans steampunk que j'avais pu lire dans une autre vie. Mais l'heure n'était pas aux réminiscences.

J'attendais que les créations mécaniques se rapprochent de moi avant de pousser un hurlement rauque depuis mon torse monstrueux, qui s'était transformé pour l'occasion, et ma tête provoquant une surpuissante onde de choc dans la salle. On allait voir si ces machines étaient résistantes ! Je lançais une vague de souffrance sur chaque machine avant de me mettre sur mes gardes. Prévoyant leur contre-attaque, je décidais de profiter de la situation pour trouer le sol pour descendre encore d'un niveau à l'aide d'une autre vague énergétique. Si ces machines étaient en pièces ou pouvaient se taper dessus en essayant de me rejoindre, c'était parfait, dans le cas contraire, j'allais devoir me résigner à bouffer du métal et je ne parlais pas d'un genre musical assez discuté...

---------------------------------------


HRP - Techniques utilisées :
Hurlement monstrueux (puissante) x 1
Vagues de souffrances (faibles) x 6 (une par golem + une pour trouer le sol et descendre à l'étage inférieur, j'ignore combien le vaisseau en a mais il en reste maxi 2 à mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 15, 2015 3:37 pm

Post édité en fonction des jets

Jet pour 101, en dessous de 20, il chope Sachiko.

Jet pour 173, en dessous de 20, il tombe sur Viral. Entre 2 et 20, Viral le voit. 1 et 0... Tu meurs. Nuque brisée.


Et Ben vous êtes chanceux. Les deux AOI (c'est leur nom ici, j'ai pas envie d'avoir le docteur Grym au cul pour utilisation non parodique des SCPs) ont apparemment trouvés à faire ailleurs... Probablement les sons sympas qu'entendent Sachiko et le reste... Ainsi que le liquide noire qui coule du plafond... Le fissurant. Cette fois le métal ne se reconstitue pas... Et le groupe peut simplement des sons lointains de cris et d'appels.

Pour Karabuu: Et bien Karabuu tombe rapidement sur un escalier, et plus particulièrement un escalier qui descendait vers les profondeurs du vaisseau... Avec un léger panneau indiquant que la salle des machines est bien à cet étage. Bon, en plus le Majin devrait se magner, car le ciel est déjà bleu au 2/3 maintenant...
Il devait juste choisir parmi les quelques portes laquelle menait à la salle des machines. Toutefois, cette fois-ci aucune indication quelconque sur les 7 portes du couloir...
Soudain Karabuu put voir au bout du couloir le plafond se trouer... Pour laisser tomber Viral !

En effet, ce dernier venait de fuir lâchement les golems, avec succès.... Bon pas si lâchement que cela vu que les machines étaient pas en métal Rayden et malgré leur force relativement fragile... Mais quand même. N'empêche qu'il avait même pas pris la peine de les looter.


Toujours était-il que le duo était réuni et devait trouver la salle des machines...



Dernière édition par Mirai Gray le Mar Déc 15, 2015 4:17 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
Admin
avatar


Masculin Messages : 650
Age : 104
Zénies : Infini

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 15, 2015 3:37 pm

Le membre 'Mirai Gray' a effectué l'action suivante : Hasard

'Lancé MJ' : 76, 81
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 15, 2015 5:27 pm






Intro dissonante


Event





Je me déplaçai discrètement dans le vaisseau... il n'y avait pas un chat, et pourtant il fonctionnait très bien, malgré le fait que je l'avais explosé il n'y a pas cinq minutes. Ouah ! Même les circuits électriques se reconstruisaient, ce vaisseau était un peu un Majin géant en métal... coooool ! Je pouvais voir en revanche, ce qui ressemblait à de la corrosion sur les murs, un truc avec de l'acide se baladerait dans les parages ?
Je regardait autour de moi, essayant de percevoir un Ki quelconque, mais je ne détectai rien de menaçant aux alentours, en tout cas, je remarquai que sur ces tâches, le métal ne se régénérait pas, ce qui n'était pas forcément bon pour moi non plus. Je ne savais pas pourquoi... mais je sentais qu'on avait eu du bol à l'instant... alors autant en profiter !


Après quelques mètres, je tombai sur un escalier, avec sur le mur un panneau avec écrit « salle des machines » :

« Oh... Eh ben... C'était facile ! »

Je descendis les escaliers au pas de course, il était long, descendait très loin, et ça commençait à me lasser de courir... Oh puis merde ! Je me jetai en avant et me transformai en boule compacte de gum, j'allai beaucoup plus vite en roulant et je pourrai régénérer aisément les éventuels bleus. En revanche, je ne pus pas freiner ma chute et roulai jusqu'au bout d'un couloir pour rebondir sur le mur avant de revenir devant la fin des escaliers :

« Vous êtes arrivé à destination. »
dis-je en imitant une voix féminine

Je me reformai alors d'un coup :

« Bon... Voyons sur quoi je suis tombé... »

Un couloir avec sept portes identiques et sans aucune indication, je mis ma main au menton et eus un sourire amusé :

« Tiens donc... le jeu essaie de me faire choisir... Mais ce que le jeu ne sait pas, c'est que j'en ai marre des choix à la TellTale ! »

J'allai mettre mon plan à exécution quand j'entendis une explosion qui provoqua un trou dans le plafond. Je me mis en garde et redéployai mon énergie, mais c'était un... allié, enfin... peut-être :

« Oh Viral ! Alors, on enjoy l'action ?! »

J'attendais qu'il réalise où il avait atterri après ce qui avait semblé être une fuite avant de poursuivre :

« Bon... voilà le deal, la salle des machines est derrière une de ces portes, le jeu essaie de nous faire choisir l'une d'entre elles. Seulement moi, j'ai suffisamment glandouillé dans ma vie pour avoir joué à plein de jeu, et j'en ai marre de faire des choix ! Alors cette fois-ci, je crack le jeu ! Observe ! »

J'étendis alors mes trois antennes derrière ma tête, puis mes deux bras et mes deux jambes tout en flottant en l'air, je plaçai chacune des extensions devant une porte qui étaient des genre de sas et je passai ensuite ces extensions dans les interstices des portes. Passées de l'autre côté, je créai un mini moi au bout de chacune d'entre elle, ce moi miniature était littéralement fusionné à mon corps, il n'avait donc pas de jambe et regardai ce qui nous attendait de l'autre côté de ces portes. Viral ne voyait pas ces mini moi, étant de l'autre côté, il me voyait simplement faire passer des parties de mon corps à travers les portes :

« Voyons voir... »

En dehors du vaisseau, quelques instants plus tôt :

Mes compagnons étaient donc regroupés, avec en dessous d'eux la petite armée de Sachiko qui n'attendait que l'ordre de son invocatrice. Un silence lourd régnait depuis que les explosions du vaisseau avaient cessées, seule se faisait éventuellement entendre la pulsation d'énergie de la lumière au sommet du cône. Tout à coup, des cris se firent entendre au loin, tout le monde tourna la tête vers les origines du son :

« Qu'est ce qu'il se passe là-bas ? »

« C'est peut-être ce que redoutait Karabuu... »

« Quoi ? Tu veux dire qu'il se foutait pas de nous ?! »

« Ben... en tout cas ils ont l'air de morfler là-bas... »

« Nous ferions mieux de rester mobiles. »

Nazgul et Sachiko se tournèrent alors vers le Namek, il semblerait qu'il ne faille quelques explications en plus :

« Il faut bouger, ça diminue nos chances de se faire découvrir par... le truc qui est là-bas. »

Encore un argument de logique imparable de la part du Namek, effectivement, se fier aux statistiques ne serait peut-être pas de trop :

« Et on bouge où ? » demanda la petit Démone

« Eh bien... les cris viennent de par-là, donc il faut qu'on se mette derrière le vaisseau, on aura moins de chances de se faire voir si on a le vaisseau entre nous et... ce qu'il se passe là-bas. »

« Pas con... Sachiko, tes machins son disciplinés hein ? » demanda Nazgul en désignant les squelettes

La petite fille acquiesça fièrement :

« Oui, ils me sont totalement soumis et savent exactement ce que je veux grâce au lien magique que j'ai avec eux. »

« Ok, alors dis leur de bouger discrètement. »

« Facile ! »

Elle claqua des doigts, et l'armée se retourna doucement vers la destination désignée par l'invocatrice, avant de se mettre en route dans le plus grand des calmes :

« Héhéhé ! »

« Bien, je suggère que nous fassions de même. »

Le groupe vola donc doucement, contourna le vaisseau, pour finalement se trouver derrière par rapport à l'endroit où avait l'air de se produire un vrai massacre. Sachiko se tourna alors vers le Namek avec un sourire d'enfant :

« Bien joué Biwa ! Ça nous change quelqu'un qui a de bonnes idées ! »

Le Namek répondit simplement par un sourire, Nazgul prit alors la parole :

« Ne baissez pas votre garde... Je connais un Majin qui vous le reprocherait parce que vous feriez comme dans les films où les gentils croient avoir gagné. »

« C'est vrai... Nous ne sommes toujours pas tirés d'affaire. »



HRP : Karabuu passe donc des parties de lui dans les interstices de la porte et créé un mini lui au bout de chaque membre

Biwa, Nazgul, Sachiko & Co se sont déplacés pour se cacher derrière le vaisseau par rapport au lieu du massacre


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Déc 16, 2015 7:36 pm

Je venais de descendre d'un autre étage que je finis par me retrouver en compagnie du débile qui m'avait empêché d'étudier davantage ce vaisseau. Je poussais un soupir suite à la remarque qu'avait fait Karabuu. Comme si je pouvais apprécier l'action alors que ce dernier m'empêchait d'explorer cet endroit et de savoir ce que ces extraterrestres faisaient.

J'observais l'endroit dans lequel je me tenais, nous nous tenions dans un couloir où s'offraient à nous le choix entre sept portes. J'écoutais à moitié le vantard qui m'avait légèrement irrité et le laissais frimer. J'observais les extensions de Karabuu se glisser derrière chaque porte et m'adossais à un mur, les bras croisés. S'il voulait frimer libre à lui, il souhaitait identifier la salle des machines et n'avait qu'à le faire, c'était justement l'endroit où je me rendais avant qu'il ne m'interrompe.

Je réalisais que j'avais ressenti un mauvais pressentiment plus haut et que je ne ressentais plus la présence du danger. Je n'avais pas su dire si c'était des machines ou d'autres choses que venait ce sentiment de menace mais toujours était-il qu'il n'était plus si intense. Peut-être s'était-il éloigné... Les machines ne m'ayant pas rejoint, je me disais qu'elles devaient avoir été mises en pièces par mon hurlement.

Pendant que Karabuu s'affairait à explorer le différentes salles, je remontais fouiller les restes des machines à la recherche d'éléments pouvant se montrer utile. Une arme, un artefact ou un quelconque objet pouvant me servir à démolir ce vaisseau ou à l'empêcher de se reconstruire.

Une fois que mon compagnon aura trouvé la salle des machines, nous pourrions la faire sauter, le priver de sa source d'alimentation et le faire sauter une bonne fois pour toutes. Nous allions voir s'il était capable de se reconstruire cette fois.
----------------------------------

HRP :
Au MJ de me confirmer si je trouve quelque chose d'intéressant ou si je passe juste mon temps en attendant que Karabuu trouve ce qu'il recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 17, 2015 11:47 am

Nouveau jet de dé pour 173 (en effet, il a une chance d'instant kill ce qui a une nuque comme point vital.) Entre 100 et 40, il est dans une des salles que voit Karaabu (sauf une)
Entre 40 et 0, il est près de Viral. Entre 10 et 0... Viral meurt.

Chiotte...

C'est ainsi qu'en regardant dans les différentes salles en même temps, Karabuu trouva :
3 autres couloirs (le vaisseau est grand quand même) dont les morceaux ne voyait pas le bout, un placard à balai, la statue chelou qu'il avait aperçu plus tôt, entouré par des Raydens qui la fixait intensément comme si leur vie en dépendait...
Hypothèse probable vu qu'il y en avait trois la nuque brisée au sol. Soudain, à cause de l'apparition du mini majin, les Raydens furent distraits un instant et tirèrent dans la tête du mini Karabuu. Quand celle-ci se reconstitua, la statue avait changé de place, et deux autres Raydens étaient au sol... La tête dans le mauvais sens. Ne restait plus que trois raydens.

Ne restait que deux salles...
Une avec des tas d'abris et de la peinture éclatée sur les murs. Probablement la salle de paintball.
L'autre, avec un énorme cristal bleu, qui flottait alors que des tuyaux étaient attachés au cristal...
Enfin, il y avait également... 60 Raydens qui tirèrent à l'unisson.

"Courage soldats ! Il faut encore tenir un petit peu et nous aurons porter un grave coup aux démons !"

Les raydens étaient protégés par d'étranges barrières bleutés, et toutes leurs armes étaient pointées vers la seule entrée... Le combat final allait commencer.

****

Du côté de Sachiko & co.

Hé bien... Alors que les squelettes se déplaçaient vers l'endroit indiqué... Une ombre les chopa par la gauche. Par le mur de gauche pour être plus exact... Avant d'être instantanément détruit... Sauf un squelette dont la tête fut tenue par la main du monstre.

http://scp-wiki.wdfiles.com/local--files/scp-106/that%20man.jpg

Oui, la créature sembla regarder dans les orbites du pauvre invoqué... directement Sachiko...

"Jouons à chat, petite fille..."

Le squelette éclata sous la poigne de 106 (erreur de ma part, ce n'était pas 101.)

Let's the Hunt begin.

Pour info, oui, 106 dégage une énergie. Une énergie dangereuse...


Dernière édition par Mirai Gray le Jeu Déc 17, 2015 12:17 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
Admin
avatar


Masculin Messages : 650
Age : 104
Zénies : Infini

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 17, 2015 11:47 am

Le membre 'Mirai Gray' a effectué l'action suivante : Hasard

'Lancé MJ' : 83
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 17, 2015 5:19 pm






Intro dissonante


Event





Mes versions miniatures mirent leur main à leur front comme le ferait quelqu'un voulant regarder loin en se protégeant du Soleil. Je vis donc trois couloir qui s'étendaient trop loin pour que je puisse en voir la fin, puis... un placard à balai ?!

« Ouah... Ça c'est de la mission de reconnaissance... » dis-je à travers la version miniature qui se trouvait dans le placard

La cinquième salle se révéla en revanche des plus intéressante, il y avait la statue bizarre... et moche d'ailleurs, de la dernière fois, entourée par des Raydens qui la fixait, en regardant le sol, je vis trois cadavres avec la nuque brisée :

« Dégueul... »

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase que la tête de mon mini moi sauta :

« Ok ! C'était malpoli ça ! » dis-je avec mon grand moi

Je régénérai alors ma sentinelle et vis que la statue n'était pas au même endroit que tout à l'heure, et que deux autres Raydens venaient de se faire one-shot.
La sixième salle... on aurait dit un terrain de jeu ! Des éclats de peintures partout et des genres de couvertures derrière lesquelles des soldats pouvaient se planquer, au moins ces mecs là savaient s'amuser...


Quant à la dernière salle, j'eus le temps d'apercevoir un gros cristal bleu flottant et duquel partait plusieurs tuyaux... ainsi que la petite armée de Rayden qui venait de défoncer la tronche de ma sentinelle, et ils avaient l'air protégés par un genre de bouclier :

« Hohohohoho ! »

Je commençai à pousser un petit rire alors que ramenai tous mes membres vers moi pour reprendre ma forme normale. Je me plaçai ensuite devant la bonne porte avec un grand sourire :

« C'est là. » dis-je à l'attention de Viral en tendant le doigt devant la porte « Le problème c'est qu'on est attendu. Y'a une grosse troupe d'ennemis qui tiennent la porte en joue, et je crois qu'ils sont protégés par un bouclier. »

Ceci dit, je connaissais suffisamment mes classiques pour savoir qu'ils étaient en train de protéger un gros point faible. Même si je m'attendais à une salle remplie d'ordinateurs. Je réfléchis un instant à un plan, en considérant les moyens que j'avais à ma disposition. Les ennemis étaient nombreux, armés et protégés même si j'ignorai la puissance de leurs boucliers. De mon côté, j'étais plus puissant et me régénérai, ils ne pouvaient donc pas me tuer, en plus, j'avais mon marteau ! Enfin, Viral, c'était quelqu'un de solide et qui avait gardé une bonne partie de son énergie, lui-même d'ailleurs, avait certaines capacités de régénération :

« Bon... Je vais passer devant, je peux encaisser ce qu'ils m'envoient, toi reste derrière et balance leur tout ce que tu peux dés que l'occasion se présente. Derrière nos ennemis se trouve un gros cristal, qui est sûrement le générateur, donc garde des forces pour le détruire. »

Je commençai alors à retirer mes brassards pour les laisser tomber par terre, tordant le métal, et je fis de même avec les poids autour de mes chevilles avant de les mettre dans leur capsule :

« Fini de jouer. »



Je croisai les bras devant mon visage et fis exploser mon aura, mon énergie augmenta, encore et encore, mon aura se fit plus fine et ne recouvrait désormais que les contours de mon corps :

« AAAAAH ! »

Mon énergie provoqua un violent courant d'air bien que mon aura n'ait drastiquement diminué en volume. Je pénétrai mes deux bras dans les interstices de la porte et l'écartai pour forcer l'ouverture et...

« BAAAAAAAAAAAH ! »

Je tirai un Super Majin Laser de ma bouche, droit sur le groupe de Raydens, en même temps, je sentis l'énergie de Biwa qui augmentait.

Quelques instants plus tôt, à l'extérieur du vaisseau :

Alors que le groupe dans le ciel, composé de Biwa, Sachiko, son Atronach de flammes (HRP : oui il est toujours là il n'a pas été détruit), et de Nazgul se déplaçait en suivant le bataillon de squelettes, la petite fille les sentit disparaître un à un.



Elle regarda au sol et vit un individu étrange, à moitié décomposé, il avait la morphologie d'un humain, mais n'avait plus du tout l'air d'en être un...
Il épargna la tête d'une des invocation qu'il regarda dans les yeux, la tête se contenta d'essayer de mordre le visage de son ennemi en claquant des dents.


Elle capta son message et se contenta de regarder de haut cet ennemi d'un air grave, la sorcière avait les cheveux qui flottaient au vent, une certaine tension régnait à présent, avant qu'un sourire empli de folie ne se dessine sur le visage de la petit fille :

« Oui ! C'est toi le chat ! Biwa ! C'est l'heure de montrer ta pleine puissance au monde ! »

Sans attendre, le Namek s'exécuta, faisant exploser son aura blanche, il se serait douté que sa Maîtresse lui donnerait l'ordre de se transformer, lui aussi avait senti l'énergie dangereuse de cette... chose. Son énergie se fit de plus en plus grande, son corps se transforma aussi, et ses vêtements avec, grandissants de plus en plus jusqu'à devenir gigantesque :

« Qu... Qu'est ce que c'est que ça ?! »

Nazgul était des plus surpris, il ne s'attendait pas à ce que Biwa ait une énergie pareil sommeillant en lui :

« HAAAHAHAHAHA ! »

La Démone de son côté, était enchantée, riant de façon malsaine au nez de 106, elle laissa son garde du corps se mettre devant elle et s'assit sur son épaule, laissant balancer ses jambes dans le vide :

« Toujours partant pour jouer ? » demanda-t-elle avec son sourire malsain « Prêt ou pas, c'est parti ! »

Les pupilles de Biwa se mirent alors à briller avant de balancer deux rayons oculaires explosifs sur 106. En raison de la taille du Namek, les deux rayons ressemblaient bien plus à de petites vagues déferlantes qu'à des tirs fins conçus pour frapper un endroit précis du corps, ce qui était d'ailleurs la raison pour laquelle Biwa les avaient mis en mode explosif.

HRP :

Techniques utilisées par Karabuu : Majin Focus (spéciale) et Super Majin Laser (puissante)

Techniques utilisées par Biwa : Rayon Oculaire (faible)

Puissance de Karabuu sans poids et avec le focus : 68 x 1,1 = 75

Puissance de Biwa forme géante : 550

Oui Karabuu n'a rien dit à Viral sur 173 car il s'en fou XD

Ah et, le groupe à l'extérieur du vaisseau est toujours dans le ciel même si Biwa s'est transformé


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 19, 2015 9:56 pm

J'avais laissé le majin agir comme bon lui sentait et n'avait rien trouvé de bien intéressant sur les débris des machines que j'avais terrassées. J'étais redescendu voir ce que foutait Karabuu quand ce dernier m'interpella et m'indiqua quelle porte empruntée. Il semblait que ses extensions avaient trouvées plusieurs choses dont notre cible. C'était parfait !

Les bras croisés, je l'écoutais jusqu'au bout et réfléchissais en même temps à un moyen de faire une percée. Si les soldats étaient tous regroupés là, c'est qu'ils devaient effectivement protéger quelque chose de très important dans le cadre de leur invasion et qu'elle devait présenter une certaine fragilité.

Lorsque mon acolyte se proposa de passer devant pour créer une percée et que je le soutienne, j'acquiesçai et me tins prêt à attaquer à la première occasion. Je fus agréablement surpris par le gain en puissance de mon allié quand ce dernier eut fini de se délester de ses poids. Je décidais de laisser agir l'excité et d'attaquer dès que possible. Son aura s'accrut d'un coup et il ouvrit les portes pour tirer un rayon de sa bouche. Je me plaçais derrière lui et tirais de chaque main une vague de souffrance puis décidais de ne pas leur laisser de répit et d'enchainer par une seconde attaque.

Je frappais le sol de mes poings et les passais au travers. Mes mains et mes avant-bras mutèrent et se changèrent en une nuée de tentacules qui jaillirent de sous les soldats sous formes de cinq pieux ascendants. Transperçant le sol et empalant certains gardes, ces derniers se mirent à muter pour s’entrouvrir de plusieurs fines bouches et tirer des vagues de souffrances à répétition dans la direction des soldats, les obligeant à rompre les rangs. Les rangs ordonnés devaient être devenu un beau foutoir suite à ma diversion mais je ne m'arrêtais pas là.

Alors que les vagues énergétiques fusaient, je sentis ma part monstrueuse s'agiter et ressentir le besoin d'en finir rapidement. Les nombre de bouches sur les pics noirs s'accrut d'un seul coup, elles s'entrouvrirent alors toutes en même temps et poussèrent un hurlement monstrueux au sein de la salle provoquant une puissante onde de choc sur ses occupants et le cristal. Voilà qui avait créé un beau bordel dans la salle qui était jusqu'alors si paisibles. Les voilà qui se trouvaient entre le marteau et l'enclume ! Qu'allaient-ils faire ? Viser le majin qui était devant moi ou tenter de blesser mes tentacules ? Dans tous les cas, Karabuu allait pouvoir profiter de cette occasion pour les achever ! J'étais impatient de voir sa prochaine technique.

-------------------------------------------


HRP - Techniques utilisées :
2 Vagues de souffrances (faible) : une par main une fois
1 empalement malsain (puissante) : 1/3
20 vagues de souffrances (faible) : 2 par pic
1 Hurlement monstrueux (puissante) : 2/3
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 20, 2015 7:00 pm

Du côté de Karabuu et Viral.

Inutile de dire que les Raydens tiraient en continu sur leurs assaillants étranges. On pouvait admirer leur combativité. Une combativité d'homme pensant qu'ils se battaient pour une cause juste et honorable... Avec une excellente technologie. Mirai Astosh n'aurait pas envoyé des Raydens sans un minimum de préparation... Notamment sur les boucliers d'énergies. Les démons étaient sensiblement plus puissant que les Raydens. De plus, les Démons savaient tirer leur ki pour faire d'énormes dégâts. Il fallait trouver une solution...
D'où les barrières derrière lesquels ils se protégeaient. Des barrières spécialement conçues contre le ki.
Ce qui expliquait pourquoi les tirs d'énergies n'avaient pas réussis à tuer tout les Raydens. Viral et Karabuu étant très puissants, les Barrières avaient lâchés à la fin.
Mais une dizaine de raydens, dont le commandant, tenaient encore debout...
Le commandant regarda sa montre.

"Soldats. C'est un honneur de mourir à vos côtés. Nous savions tous que cela serait une mission sans retour."

L'homme appuya sur un bouton rouge... Et un hurlement reptilien se fit entendre au loin.

"Lancement du protocole 682."

Dit l'homme avec le calme du condamné. Du condamné qui sait qu'il ne sera pas seul en Enfer. Karabuu et Viral comprirent pourquoi quand le plafond s'écroula pour laisser apparaître...Le Monstre.
Le Commandant déglutit. Ce truc était un clone du vrai. Une version amoindrie. Pourtant, elle était... dangereuse. Au possible.
Preuve en est qu'un claquement de queue suffit à écraser contre le mur le reste des Raydens... Avant que la Chose n'ouvre la gueule et se jette sur Karabuu... Dans le but de le croquer...
Les Raydens, encore en vie, mais difficilement, espéraient que la bête fasse gagner assez de temps.

***

Quand aux PNJs de Karabuu...

Hé bien 106 regarda le Namek... Puis fit un

"Fuck this. J'ai pas signé pour ça. Je vous emmerde, et je rentre à ma maison."

Avant qu'il ne disparaisse dans un trou sombre et acide. Une nouvelle fois. Anticlimatique ? Peut-être. Mais 106 est fou, ok, mais pas suicidaire.
En attendant... La statue émergeait des décombres. Immobile. Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Et comment pouvait-elle être intacte ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 21, 2015 12:00 am






Intro dissonante


Event





« BAAAAAAAAAAAH ! »

Avais-je donc hurlé en tirant mon rayon d'énergie, je sentis alors Viral se mettre derrière moi et envoyer tout ce qu'il pouvait, utilisant même ses tentacules pour empaler et lancer des attaques de Ki. Ma première attaque n'avait pas suffit à percer le bouclier, il tomba après les attaques de Viral :

« Ah... Ah... Pas mal... »

J'étais un peu fatigué, j'avais eu le temps de souffler entre mes actions mais j'avais dépensé beaucoup d'énergie sur la durée. Je sentis alors le Ki de Biwa dans son entièreté. En ben ! Il cachait un sacré power up celui-là...
Des Raydens étaient encore debout cependant, je ne les voyais pas à cause de la fumée mais je sentais bien leurs auras :


« Soldats. C'est un honneur de mourir à vos côtés. Nous savions tous que cela serait une mission sans retour. »

De quoi ? Ils savaient qu'ils allaient crever en venant ici ?! Mais pourquoi étaient-ils venus ? Simplement pour changer la couleur du ciel ?
La fumée se dissipa pour dévoiler le groupe ennemi, une dizaine d'hommes. M'essuyant la bouche avec mon poing, je commençai à m'avancer vers eux, en ayant visiblement marre :


« Tss ! Vous êtes encore plus cons que je ne le pensais ! »

Le Rayden appuya alors sur un bouton et un rugissement se fit entendre, ce qui me fit m'arrêter :

« Oh... Évidemment, le True Final Boss... »

Aussi appelé « Protocole 682 » par les soldats Raydens. La chose en question fit tout à coup un trou dans le plafond, apparaissant devant nous :

« Hmm... Je l'aurais appelé Stevie moi. Il a une tête à s'appeler Stevie. »

La bête asséna un coup de queue aux autres Raydens et se jeta sur moi. Je mis mes mains devant moi pour saisir sa mâchoire et l'empêcher de se refermer sur ma personne, mais j'avais le corps assez fatigué, j'avais donc du mal à tenir :

« Viral ! Détruis-moi ce putain de générateur ! Ou débranche le ! J'm'en fou ! »

Je forçai vraiment pour tenir la gueule de la bestiole à distance, mais cette lutte ne pouvait durer éternellement, je remarquai alors la deuxième bouche sur le ventre de Stevie tandis qu'il se saisit de mon corps avec ses deux « mains ». Merde ! J'avais zappé les mains de ce truc :

« Hey ! Stevie ! Grosse info pour toi ! Tu peux pas digérer un Majin ! »

Je tendis alors ma main droite dans sa deuxième bouche, sacrifiant ainsi ma défense pour rentrer à l'intérieur de la bête. Elle commença à me croquer tandis que je larguai une Super Majin Bomb dans la deuxième bouche de la bestiole, je me mis alors en mode « chewing-gum » et commençai à couler de la mâchoire de Stevie, me collant à son visage de façon désagréable. Ma boule d'énergie n'avait pas l'air d'avoir fait l'affaire...

*Et merde... J'ai presque plus d'énergie...*

Dans le même temps, à l'extérieur :

En voyant la transformation du Namek, la créature décida tout simplement de s'en aller, ce qui laissa Sachiko et Biwa un peu... déstabilisés :

« Eh ben... Ça c'est fait ! »

« Ouais ! Bien joué Biwa ! » s'exclama la petite fille en faisant un câlin à la tête géante du Namek

« Euh... De rien... »

Tout à coup, on entendit un bruit de rocher, et au milieu des décombres se trouvait une statue de pierre moche et... bizarre :

« C'est... C'est quoi ça ?! Ça y était pas avant ! »


Sachiko, toujours perchée sur l'épaule de Biwa géant, mit sa main à son menton :

« C'est peut-être une invocation mais... je ne sens pas de magie émanant de ce... truc. »

« Pas de Ki non plus... »

« Biwa ? »


Le Namek n'avait rien dit jusqu'à présent, se contentant de regarder la chose d'un air sérieux :

« J'ai un mauvais pressentiment... Restez en l'air. »

« Peut-être qu'on s'inquiète pour rien aussi... »

« Ce truc n'était pas là avant ! Je ne suis pas folle ! Toi ! Va voir ce que c'est ! »

L'Atronach invoqué par Sachiko obéit immédiatement, ce rapprochant doucement de la statue :

« Tu n'es pas folle...? C'est ça... » murmura Nazgul


HRP :

Techniques utilisées : Super Majin Bomb et je n'ai plus de techniques puissantes vu que j'en ai utilisé 3


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intro dissonante [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] La Marche Sur Konoha - Partie 2: L'attaque!
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Makyo-