Partagez | 
 

 Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 07, 2015 6:58 pm

Après avoir déposé le Gang de Bojack, Gray se téléporta sur un pont d'un vaisseau spatial.
Là, le démon du froid qui contrôlait le vaisseau posa un genou à terre, ainsi que l'ensemble de hommes/aliens.

"BONJOUR CHEF !"

Dans l'esprit des occupants du vaisseau, une seule pensée. Servir cet individu bénéfecierait à l'Empire ! Ici... En leur montrant une planète dont les habitants, bien que faibles, apportaient une puissance énorme aux divers métissages. La preuve en était avec quelques vidéos de demis-sayans que l'être avait apporté au commandant Flocon.
Ce dernier avait donc décidé d'annexer la planète, ou plutôt, sachant qu'il n'avait pas la force pour cela, malgré la taille de son vaisseau... De prendre les habitants d'une des villes pour les apporter au seigneur Cold. Si les tests étaient concluants, et ils le seraient... L'empire pourrait envoyer un des Colds assurer la prise de la planète, ou au moins enlever les habitants pour en faire des reproducteurs...

"Rompez, je viens vous apporter un cadeau."

L'instant d'après, le paysage spatial avait changé, et devant eux se tenait la planète promise.
Flocon sourit. Oui, il allait pouvoir inscrire ses premières lettres de noblesse avec une telle découverte ! Lui qui n'avait pas de parents, pourrait peut-être devenir un des vassaux directs d'un des empereurs !
Flocon regarda Apocalypta avec reconnaissance... Ce dernier agitant la main, indiquant que cela n'était rien.
Puis, comme à son habitude, Apocalypta disparut.
Ne restait que Flocon... qui souriait en voyant la Terre. A LUI LA VICTOIRE !

Tour :
Ferliost (Côté Terrien)
Potota (Tu peux choisir d'aider n'importe quel des camps)
Jiro
Naraki
Bonnie

Si vous êtes absent 3 jours sans justifier, vous êtes désintégrés. Pas de sommations. Si vous ne participez pas, merci de le dire.

Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 241
Age : 21
Zénies : 4280

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Déc 07, 2015 10:09 pm

Une heure... Pour moi le décompte a commencé dès l'instant où le chat me l'a annoncé, peu après avoir ingéré l'eau et tout en m'indiquant où aller se trouver ma proie...Et j'appris qu'il s'agit de MES proies en vérité. Il ne s'agit en effet pas d'un envahisseur isolé, mais bien d'une troupe venue pour attaquer la terre ! Hmm... J'ignore leur nombre exact, mais en tout cas ça va quand même faire beaucoup pour un homme seul... Mais en même temps... Quelle importance ? Après avoir acquis tant de puissance, aucun d'entre eux ne va pouvoir me tenir tête ! Après tout je me sens encore plus fort que quand on m'a utilisé pour tuer ce Gray, et ce dernier était déjà le chef de sa bande d'envahisseur. Je n'ai rien à craindre ! Non, en fait je dois simplement me poser une question... Combien de corps cela fera t-il au final ?! D'autant plus que j'ai eu l'agréable surprise de me voir remettre un nouveau cadeau par le chat, à savoir deux petits haricots, qu'il appela Senzu, m'indiquant d'en manger un maintenant. Étant donné qu'il semble être de mon côté, je n'ai hésité qu'un instant avant de le faire, et je ne l'ai pas regretté. En effet, peu après avoir avalé cet étrange haricot, je sens ma douleur et ma fatigue disparaître, et ôtant mon bandage peu après, sous le coups de la surprise, j'ai constaté que ma plaie s'est refermée… Je ne sais pas exactement ce qui est derrière cela, de la magie, un miracle, mais pour ma part je crois aux fait, et ces derniers ne présagent rien de bon pour mes adversaires !

C'est sur cette pensée qu'après avoir rangé le second haricot je descends de la tour titanesque, un trajet qui me parait étrangement facile, non seulement car la descente est plus aisée en soit, mais pas seulement... Je me sens aussi bien plus vigoureux, bien plus rapide, et je m'amuse même un peu en chemin, me laissant tomber un peu avant de me rattraper plus bas... Pour finalement, vers la fin, sauter au sol, plusieurs mètres en dessous de moi. Je me réceptionne pesamment, mais sans la moindre douleur, alors que je sens le sol se fissurer sous moi. Décidément, ces assaillants arrivent à point ! Une opportunité parfaite pour voir quelles sont mes nouvelles limites, et ce tout en m'amusant et en faisant payer ces envahisseurs leur outrecuidance, et ce de leur sang ! D'ailleurs, je commence à récolter un peu de plaisir, alors que je croise les indiens, leur adressant un geste désinvolte avant de clamer, moqueur.

"Et je l'ai eu ! Comme quoi vous semblez ne pas pouvoir vous passez de moi..."


Mais je ne peux cependant pas m'attarder pour observer leur réaction. J'ai malheureusement assez peu de temps pour rejoindre la ville qui sera ciblée par les envahisseurs, chaque seconde, chaque minute comptant... Et même s'il est vrai qu'ils mettront sans doute un peu de temps avant de repartir, je veux être celui les accueillants, qu'ils comprennent sur le champs quelle a été leur erreur en s'en prenant à notre planète. En effet, une part fort amusante de la chose sera de les priver EUX de leur amusement ! Et donc de les empêcher de nuire à mes congénères...

C'est ainsi avec une course effrénée et exaltée que je me précipite vers la ville où ils sont sensés arriver, traversant précipitamment la forêt, me contentant d'éviter les arbres eux même, et rompant sans hésiter les branches et feuillages me barrant la route, avant d'enfin en sortir... Je m'arrête alors un bref instant, afin de contempler le paysage s'offrant en moi, et repérer avec exactitude ma destination. Une ville, si calme, si paisible d'ici... Une raison de plus de ne pas laisser les envahisseurs agir à leur guise ! Je repends donc mon élan, souriant doucement alors que j'estime pouvoir y être à temps, du moins si les dires du chat sont exacts.

D'autant plus qu'en plus de ne plus sentir de douleur ou de fatigue, j'ai l'impression de déborder d'énergie. Bon, j'avoue j'ai tout de même un peu envie de dormir, mais plus par confort qu'autre chose... Et j'aurai tout le temps de récupérer une fois ces envahisseurs envoyés au seul endroit où ils sont admis sur terre, six pieds dessous !

Néanmoins, au fur et à mesure que je m'approche de la ville, je profite de la légère avance dont je dispose afin de ralentir, et récupérer un peu de ma course, afin de ne pas être trop suspect, rajustant par ailleurs ma cape verte au passage... Et c'est ainsi tel une personne en vivant assez proche pour ne pas avoir besoin de véhicule pour la rejoindre que j'entre dans la ville. Une fois à l'intérieur elle apparaît bien sûr beaucoup moins calme avec la vie dans ses rues et les voitures vrombissantes sur la route, mais il n'en reste pas moins que le tout est empli d'une certaine paix, celle des hommes vivants leurs vie au jour le jour, une pensée qui m'arrache un faible sourire.

Mais je ne dois pas me laisser distraire, l'ennemi sera là, très bientôt, dans une poignée de minutes si je ne m'abuse, alors je m'empresse à trouver une boutique un peu particulière, une coutellerie... Je me sens effectivement un peu trop désarmé, et si malheureusement mes armes de prédilection sont un peu trop spécifique pour espérer m'en procurer rapidement, trouver prestement deux bonnes lames, un peu dans le genre de celle du rejeton du colosse gardant la tour, devait pouvoir se faire ! Et mes espoirs ne tardèrent pas à se concrétiser, entrant dans un magasin fournissant des couteaux. Y pénétrant rapidement, je ne peux que constater que la plupart d'entre eux sont plutôt des lames de décorations ou fantaisistes, et qu'il n'y a nul véritable lame de combat. Néanmoins je réussis à y trouver quelque chose de satisfaisant, des lames de chasses. Ce n'était pas ce qui se fait de mieux, mais c'est tranchant et un minimum robuste, tout ce que je demande.

Une fois cela fait, et l'arrivée des envahisseurs imminente, je me dirige vers un immeuble... Il est loin d'être impossible que les envahisseurs atterrissent un peu à l'écart de la ville, ou bien dans un coin de cette dernière d'où je risque de ne pas les voir venir. Alors qu'en hauteur... Rien ne m'échapperait. C'est ainsi que je pénètre dans un des immeubles d'habitation, dépourvu de code, et commence à en gravir les marches. Oh, j'aurai pu voler, oui, mais en plus de trouver la chose épuisante et au final assez lente, je ne tiens pas à me faire remarquer, pas encore. Après tout... Je suis devenu plus puissant, c'est un fait, mais il y a une chose qui caractérise les envahisseurs, c'est qu'on ne sait rien d'eux au final, rien de leurs capacités ou de leurs particularités, or un combat ne se gagne pas uniquement par la force brute. Ce serait si sot d'être devenu si puissant pour me faire neutraliser sottement ! De fait, j'en reste à ma pensée initiale en la matière, observer, jusqu'à pouvoir frapper, quitte à abréger la phase d’observation si on a la certitude qu'ils ne pourront de toute façon rien faire !

Seulement, alors que je suis en train de monter, je commence à entendre des cris de panique, et des gens commencent à descendre les escaliers en trombe, criant.

"Ils arrivent ! Ils arrivent !"

Cela ne laisse aucun doute quant à la nature de leur frayeur...Et je dois au moins reconnaître aux envahisseurs qu'ils sont ponctuels ! C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai pas pris l'ascenseur, afin d'éviter d'être coincé dedans avec les fuyards. Pressant alors le pas, quitte à bousculer quelques personnes, je finis par arriver au sommet de l'escalier, l'accès au toit de l'immeuble m'étant interdit par une porte de métal, visiblement verrouillée... Première opportunité pour moi de tester un peu mes nouvelles limites, armant alors un violent coup de pieds, que je décoche sèchement !

l'impact est des plus violents, mais moi même je suis surpris de l'aisance avec laquelle la porte s'ouvre...Enfin c'est pire que ça en fait, puisqu'au lieu de pivoter vers l'extérieur, elle s'effondre littéralement. Bah, tant pis, le résultat est le même dans le fond, et puis ça donnera du travail à quelqu'un !

De toute façon, plutôt que de m'attarder sur cela, mon attention est attirée par l'ample vaisseau qui est apparu dans le ciel, et qui semble sur le point d’atterrir, même si au vu de sa vitesse, cela risque de prendre un peu de temps... Et justement, cela m'inspire une idée alors que je l'observe. Il est à vrai dire probable que ses parois et sa porte soient plus robustes que la porte que je viens d'enfoncer, par contre... Je n'ai jamais vu, aussi étrange que cela soit, une navette spatiale sans hublot, et donc sans un point faible dans la structure... Et cela m'amène à concevoir un plan, à la fois amusant, et probablement efficace. Par contre cela va impliquer finalement de voler...

Et donc, me concentrant, je commence à m'élever du sol, toujours aussi lentement et maladroitement, mais au moins je réussis à me diriger vers le vaisseau assez rapidement pour pouvoir l'atteindre avant qu'il n'atterrisse, en essayant également de ne pas être visible en volant tant que possible en dessous de lui... Se faisant je l'observe, en repérant l'entrée, du moins ce qui me semble être l'ouverture la plus propice pour leur débarquement, avant de me diriger vers l' opposé du vaisseau. Si ces envahisseurs se préparent à nous envahir, leurs hommes doivent être déjà prêt à poser le pied au sol, et donc s'accumuler près de la sortie, délaissant les autres lieux du vaisseaux, et ce d'autant plus si ces lieux sont éloignés de la sortie !

Ainsi, suivant la course du vaisseau, je finis par atteindre ma destination, l'opposé de sa "porte", et cherche alors le hublot le plus proche, souriant, en en voyant les dimensions. Une fois cela fait, la suite est enfantine. Enroulant mon poing dans ma came, afin d'éviter toute coupure, je donne un brusque coup dans la fenêtre, qui sans être du verre, n'en brise pas moins. Après quoi, remerciant mon physique gracile et juvénile, je parviens à me glisser par cette ouverture dans le vaisseau, concluant ma phase de vol, satisfait de pouvoir poser mes pieds sur un sol, quel qu'il soit.

Voilà… Je suis maintenant derrière les lignes ennemis… Et pour peu qu'ils n'aient pas d'alarme, ou de patrouilles pouvant me surprendre, c'est l'occasion idéale ! Leur garde est encore abaissé, en tant qu'assaillant ils ne s'attendent pas qu'un des défenseurs s’aventurent sur leur propre terrain, et c'est là pour moi la possibilité de frapper en plein cœur de l'envahisseur. Plusieurs idées me sont venus à l'esprit dès que j'ai songé à m'infiltrer dans leur vaisseau, la première étant de leur bloquer toute possibilité de fuite en prenant possession ou en détruisant leurs vaisseaux, mais je n'ai pas non plus écarté la possibilité de pouvoir éliminer leur chef, s'ils en ont un, ou même, tout simplement, de prendre leur force d'assaut à revers… Mais de toute façon, je ne sais pas exactement quelle opportunité va s'offrir à moi, et je commence alors, avec toute la discrétion dont je suis capable, à me déplacer dans le vaisseau, avec l'intention de me diriger vers ce qui en serait le centre. Se faisant, mes mains tiennent fermement mes deux couteaux nouvelles acquis, prêt à frapper dès que se présenterait un ou des adversaires, et je suis particulièrement aux aguets, que ce soit aux sons, à ce que me souffle mon instinct.

Cependant je dois l'avouer, je ne peux m'empêcher de trembler légèrement, d'impatience et d'excitation… Oh, j'ai si hâte que la première gerbe de sang d'envahisseur soit versé ! Après tout ce n'est pas parce que je ne suis pas sur la terre pour les attendre de pied ferme que j'ai abandonné mon idée d'être le premier à les « accueillir ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 2:15 am



Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

''bientot tu rejoindras ce monde de ténèbres''



Après que Potota est atterri dans une plaine à cause de son voyage depuis Végéta, il sort de la capsule encore endormie. Il alluma son détecteur, il détecta 4 grandes forces qui se dirigèrent vers plein d'autres forces beaucoup moins élevées, le Saiyen fit un sourire avec un air que seul un Saiyen pouvait exprimer dans ce genre de situation. Potota quitta la plaine en laissant sa capsule dans un cratère formé par son atterrissage, Potota traversa plusieurs montagnes et autres paysages où seule une planète qui n'avait pas connu la guerre pouvait encore conserver ce genre de beauté. Enfin après quelques minutes Potota a rattrapé les forces, les hommes ressemblent aux hommes de l'empire des Cold Potota pris un air sérieux, il sait que si ses larbins étaient là le chef ne devait pas être très loin.

Potota : hum... Ça va devenir intéressent si le grand chef s'en mêle.

Les larbins détectèrent la force du Saiyen, il s'arrête tous pour voir le Saiyen Potota avança vers eux avec un air serin.

Larbin : toi... Tu es un Saiyen n'est-ce pas ?

Potota : oui... Je suis de la race la plus puissante de l'univers.

Les hommes se mirent à rire en attendant les paroles du Saiyen, les rires énervèrent fortement Potota . Il prit un des hommes par la bouche, en serrant tellement fort qu'il brisa la mâchoire de ce dernier.

Larbin : hum...

Potota: allez... Continue de rire tes compagnons vont te rejoindre dans quelques minutes.

Potota jeta un Kikoha  travers la bouche du larbin, il mourut sur le coup les 3 autres foncés sur le Saiyen. Ils lancent plusieurs Kikoha sur le Saiyen, après que la fumée disparut, il ne reste plus rien les hommes se mirent encore une fois à rire.

Larbin :hahaha la race la plus forte de l'univers.

Pendant qu'il était tout en train de rire Potota lancé sur eux le corps de leur amie, ces derniers le prirent pour le Saiyen. Ils détruisent les restes de leur compagnon, Potota apparut devant un des hommes, il lui mit 2 doigts dans les yeux, il prit le bras de ce dernier. Il le jeta contre ses compagnons les deux autres étaient effrayés par la cruauté du Saiyen, Potota fit un signe pour provoquer les larbins, ces derniers passèrent au corps au corps, heureusement pour Potota , il ne savait pas non plus se battre. Il donne plusieurs coups dans le vide le Saiyen mis un coup de pied dans le visage de l'un des hommes puis il transperça le ventre du dernier, il ne reste plus qu'un homme encore en vie les autres étaient morts de leurs blessures. Heureusement pour Potota, le survivant était aveugle, il prit la fuite en hurlant dans son détecteur.

Larbin : au secours...Au secours... Vite unité détruite unité détruite!

Potota vola derrière lui à toute vitesse, il prit la tête du larbin en lui brisant la colonne vertébrale.


Potota : essaye de bouge maintenant.


Larbin : pourquoi fais-tu cela ?


Potota : je n'aime pas que l'on rigole de moi.


Larbin : tu es un monstre.


Potota : avant de te tuer, dis-moi où se trouve ton chef ?


Larbin : jamais... Je ne trahirai mes compagnons.


Potota : ton sens de l'honneur m'impressionne, mais tu vois dans ta situation cela ne te servira à rien.

Potota mit l'index de son doigt sur le menton, il détruit la tête du larbin. Il jette son corps par terre à côté des corps de ses compagnons, il désintégra les corps.


Potota : putain... Ils m'ont sali mon armure avec leurs sangs.


Tout d'un coup, le scooter détecta une grande force en direction d'une ville.

Potota : mais... Cette force est immense, je dois vite aller voir.

Le Saiyen parti vers la ville, il était excité de faire la rencontre de cet homme.


Dernière édition par Potota le Mar Déc 08, 2015 3:06 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 10:06 am

Juste une info pour Gray : tu peux retirer et Jiro et Bonnie de la liste des posts car je viens de les supprimer suite au recensement qu'ils n'ont pas fait. Tu peux en revanche ajouter Hiro ^^

_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 3:20 pm



Intro Glaciale

Invasion alien?


-Hiro, viens manger!

-Oui! Je termine mon entraînement! J'arrive dans cinq minutes!

Il termina donc de frapper le mannequin, alternant coups rapides et esquives afin de pratiquer non seulement sa vitesse, mais aussi sa force. Le pantin de bois était maintenant en charpie, le petit garçon l'ayant sauvagement tapé pour tester sa force. Après quelques années d'entraînement, il avait changé: il avait parfait la maîtrise du singe géant qui sommeillait en lui, créé quelques techniques de combats, etc. Avec cette nouvelle puissance, il pouvait peut-être enfin vaincre sa mère...ou pas. Elle était bien plus forte et il s'en doutait, c'était comme un instinct. Il entra dans la maison, prit une douche et enfila des vêtements propres. Il prit place à la table et commença à manger le riz et les boulettes de viandes à vitesse Mach 2. Il était affamé après un tel entraînement, c'était incontestable. Alors qu'il terminait son repas en buvant le jus d'orange frais, il prit place sur l'un des sofas, devant la télévision. Il l'ouvrit, ne portant pas trop attention aux informations, tout en lisant son manga. Il savourait chaque page, comme si c'était un cadeau précieux. À peine entamait-il le livre qu'un bulletin d'information "urgent" apparu à l'écran, détournant l'attention du petit combattant.

-Ceci est un message urgent! L'une de nos villes semble être en proie aux extra-terrestres,  qui viennent de débarquer sur Terre! D'après ces images, nous pouvons clairement voir le vaisseau se poster au-dessus de notre ville bien aimée: Satan-City!

Sur ces mots, des images de la scène s'affichèrent, faisant frissonner le gamin. Un énorme vaisseau, volant au-dessus de l’agglomération de gens, qui regardaient sans pouvoir bouger, la peur les paralysant. Il jeta son manga par terre et fonça vers la chambre de sa mère, regardant à l'intérieur: elle dormait de pied ferme.

-Maman! Réveille toi!

Elle bougea à peine, ronflant comme un ours. Bon, tant pis, il n'aurait pas son autorisation ni son appui pour sauver ces gens. Il fonça dans sa propre chambre et ouvrit un coffre, dans lequel reposait le kimono que sa mère lui avait fabriqué. Il enfila le chandail gris foncé, son kimono bleu clair et finalement ses bottes. Il ajusta son accoutrement, pour être sûr de bien pouvoir bouger lors des éventuels combats, et sauta par la fenêtre. Il commença alors à voler, tentant de localiser les ennemis. Il avait du mal à les détecter s'ils étaient trop loin, mais heureusement pour lui, il connaissait l'emplacement de la ville et certaines puissance plus hautes que les autres l'aidait à se repérer, son sens de l'orientation étant un fiasco lorsqu'il ne s'agissait pas des montagnes ou des forêts. Ces Ki étaient impressionnants, faisant frissonner le demi-Saiyajin. Il afficha cependant un petit sourire, ayant hâte de combattre d'autres adversaires que sa mère. Lorsqu'il eut enfin la ville en vue, il remarqua l'énorme moyen de transport galactique. Ils étaient combien là-dedans? Probablement trop. Il se posa sur un toit, regardant le bâtiment volant.

-Bon, bon, bon...je fais quoi maintenant?


Pas encore d'aliens en vue, c'était bon signe. Il s'envola d'un bond, atterrissant sur le toit du vaisseau après quelques secondes de vol. Heureusement pour lui, il s'était entraîné pour maîtriser la danse de l'air: sinon, il aurait pris un temps fou à l'atteindre, vu sa hauteur. Il regarda celui-ci, essayant de trouver un accès. Après tout, s'il éliminait l'ennemi à sa source, plus de problème pour les habitants. Sauf qu'il n'avait pas prévu les défenses du vaisseau. Alors qu'il attrapait la poignée d'une trappe, un rayon fonça vers lui, l'obligeant à sauter en bas de l'appareil. Cependant, il se brûla le bout de sa queue de singe, qu'il n'avait pas enroulé autour de son bassin. Il se posa sur un toit et se roula dans tous les sens.

-AÏE! AU FEU! AU FEU!

Il tapa sur celle-ci, éteignant progressivement les flammes, et fonça tête première dans la vitre d'un appartement. Il ouvrit les valves d'eau, sans tenir compte des gens qui le regardaient d'un air étrange alors qu'il venait de défoncer leur fenêtre. Il plongea le membre brûlé dans l'eau froide et poussa un soupir de joie lorsqu'il sentit la blessure se calmer. Il enroula donc sa queue autour de sa taille pour ne pas qu'il lui arrive un autre accident et avança vers la fenêtre. Les trois personnes dans le logement le regardèrent d'un air consterné.

-Désolé, je viendrais réparer ça, je le promets!

Il décolla par la fenêtre et regarda le vaisseau, grommelant. Il monta à grande vitesse, aussi vite qu'il le pouvait. Il regarda les défenses du vaisseau et se prépara à une autre attaque. Il passait devant les hublots quand soudain, une forme se mouva derrière. Sans réfléchir, Hiro chargea ses poings de Ki et frappa la fenêtre. Il se glissa à l'intérieur à grande vitesse et se retrouva derrière la personne.

-Vous m'avez grillés la queue, ça fait mal! Vous ne semblez pas très gentils, que faites-vous sur Terre?!

Alors qu'il parlait, il remarqua un détail important. Son "ennemi"...était un humain. Un homme avec des vêtements verts foncés, des cheveux bruns, des yeux bleus...et deux couteaux de chasse. Celui-ci était maintenant face à lui, ce qui fit tiquer le demi-Saiyajin.

-Hein? Tu ressembles pas à un alien. D'habitude, ils ont un crâne allongé, la peau noire recouverte d'une carapace, une longue queue avec une lame au bout et une bouche à l'intérieur de leur propre bouche. Tu es un envahisseur?

Il demandait cela avec innocence, penchant la tête sur la droite, comme pour l'examiner. Hiro ne comprenait pas, il était confus: les extra-terrestres étaient supposés être moches et méchants, mais lui ne dégageait pas cette énergie de destruction. Il dégageait une sorte de...d'envie de meurtre. Elle fit un peu frissonner le combattant, mais il resta là, observant l'homme face à lui. Était-il un ennemi?

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mar Déc 08, 2015 10:52 pm

Alors que Ferliost avait commencé son infiltration relativement discrètement, Hiro vint également dans la même pièce, en pétant un autre hublot, et en assommant un soldat qui s'apprêtait à tirer dans le dos de l'humain. Coup de bol pour lui dirons nous... Sans compter que rapidement une alarme sonna.

"Alerte ! Un déserteur sayajin attaque les troupes de reconnaissances, toutes les unités sont demandés pour le neutraliser !"

"Non. Je vais m'en occuper. Poursuivez le plan."

La voix glaciale résonna dans le haut parleur...

Apparemment, personne ne les avait remarqué grâce à l'intervention extérieure de Potota qui avait sans aucun doute fait une grosse bêtise...

**

En effet, Alors que Potota fonçait vers la ville... Un être cornu, d'une race qu'il connaissait détruisit le sol en atterrissant en face de lui.
Lord Flocon... Démon du froid entièrement bleu.

"Imbécile de sayajin. Alors tu oses te mettre en travers de notre route ? Je n'ai qu'un châtiment contre les idiots et les déserteurs. La mort."

Fit-il en faisant un geste de la main. L'air qui fut propulsé par le geste fit reculer les voitures et s'envoler de quelques mètres les humains.

"Et je vais te faire souffrir, petit singe."
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 241
Age : 21
Zénies : 4280

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Déc 09, 2015 12:11 pm

C'est facile... Un peu trop... Et à l'instant même où je songe cela j'entends un hublot être brisé brutalement derrière moi ! Je sais que c'est ça puisque le bruit de celui que j'ai cassé pour accéder ici résonne encore dans mes oreilles ! Ma réaction est sans appel, et je me retourne sèchement, près à lancer une de mes dagues sur le responsable de la chose, avant de le charger afin d'engager le corps à corps si l'arme de jet n'a pas suffit !

Mais avant que ma main se déploie pour lancer l'arme, et que ma jambe se détende pour bondir en avant, un seul instant me suffit pour constater la scène...Et m'interrompre brusquement dans mon mouvement face à la situation. J'analyse rapidement cette dernière, un corps, clairement non-humain, inconscient au sol, et non loin un petit garçon, sans doute un jeune adolescent, qui me fait face et commence à m'invectiver. Je vois l'arme à feu de l'envahisseur, je comprends que ce marmot vient de l'extérieur et est sans doute celui qui a assommé cette raclure, que je n'ai pas vu et qui s'apprêtait à me tirer dans le dos ! Mais à ce même instant le marmot m'adresse la parole, d'une voix courroucée et un peu menaçante...Des propos qui me crispent dès le début, et m'insultent par la suite en me prenant pour un envahisseur. Seulement je ne lui réponds pas sur le champs, car la source de ma colère à cet instant n'est pas tant ce marmot et ses propos idiots, que l'envahisseur qui a essayé de me tuer, et moi même pour avoir failli me faire abattre de la sorte !

Enfin, l'important est que ça ne se réitère pas, et cela en tête j'en viens à la seconde question primordiale. Qu'est ce qu'un marmot fout là ? Pour rejoindre le vaisseau il a dû voler, et il a tout de même dû déployer une certaine force pour briser le hublot et assommer mon meurtrier potentiel. Mais à son âge... Et pourtant... A mon instinct j'ai l'impression qu'il est fort, à peu près autant que Jiro avant que je ne l'abandonne. Donc normalement plus faible que moi... Mais comme je le dis et répète, tout ne repose pas sur la force, et j'ai failli en faire les frais, que ce marmot m'a évité. Marmot qui semble s'être rendu compte tout seul de sa bêtise, et se lance maintenant dans un comparatif de mon physique avec celui d'un alien, du moins selon sa vision. Je ne peux à cet instant retenir un léger rire sardonique, accompagné d'un sourire, mais alors même que je suis sur le point de répondre, je suis interrompu par une brusque alarme, me mettant moi même en alerte. Certes j'avais estimé que c'était une possibilité, mais être repéré aussi rapidement m'irrite, est ce celui qui a failli me prendre à revers qui l'a sonné ?

Visiblement non, car je suis rapidement rassuré sur la question par les propos qui suivent le commencement de l'alarme… Un Saiyajin hein ? Et qui en toute logique n'est pas celui qui me fait face, car oui pas plus ce qu'il a dit dès le début, sur sa queue qui aurait été brûlé, que le cercle de fourrure enlaçant sa taille ne m'ont échappé. Un Saiyajin, hm ? Comme celui dont il a été question au haut parleur, mais sûrement pas lui car ce dernier doit être à l'extérieur, car bon en toute logique les troupes de reconnaissance ne sont déployés à l'intérieur de son propre vaisseau, aussi vaste soit il ! Quoi qu'il en soit c'est une bonne nouvelle quelque part. Certes ça allait accélérer leur atterrissage, mais aussi laisser leur vaisseau avec une garde réduite. D'autant plus que s'ils déploient tout leurs efforts pour éliminer un autre envahisseur… Certes ça serait un peu fâcheux car j'aurai moins de proies pour moi, mais cela m'offre un peu de temps avant qu'ils se retournent contre nous et les laisserait affaibli, alors même que j'aurai la possibilité de tout leur détruire ,avant de conclure en leur ôtant la vie !

Mais revenons un instant aux Saiyans. Si je me souviens de ce que m'a dit Gray aux sujet des Siyians, ils ont une queue très sensible, qu'il est intéressant de couper, mais le potentiel de se transformer en monstre... Je ne l'aurai pas deviné en regardant ce gamin, mais sait on jamais. Enfin il y a donc au moins deux autres envahisseurs en plus de ceux partisans de ce vaisseau ! Et d'ailleurs, alors même que le premier message s'achève ,une autre voix se fait entendre par le haut parleur et celle là...Que ça soit par son intonation ou ses propos m'amènent à tourner la tête vers la source du bruit. Au vu de son ordre et du fait qu'il compte agir seul il ne faut pas plus d'une connexion entre deux neurones pour comprendre qu'il s'agissait du chef, ou du moins du champion, du vaisseau, pour agir là où toutes ses forces auraient été déployés et ce pour le bon déroulement d'un plan… Pour être honnête, j'avoue que ça me fâche, l'élimination d'une figure importante du vaisseau étant un de mes objectifs, afin de plonger mes proies dans la peur… Mais allons je vais pouvoir me rattraper en causant un certain chaos dans le plan en question, et je compenserai la qualité de la proie par la quantité ! Cela étant ,le silence retombe juste après cette annonce, me laissant ainsi répondre aux remarque du gamin, m’inclinant alors doucement, sans pour autant lâcher mes lames, en prenant la parole d'une voix un peu sarcastique

"Ce que je fais sur terre ? C'est bien simple j'y vis, et si je n'ai pas l'air très gentil c'est parce qu'il faut bien des méchants pour battre d'autres méchants. C'est vrai que ça ne doit pas être dans les histoires que te raconte ta maman."

Affichant un sourire sarcastique à mes propos, le titillant sur la naïveté de ses dires et sa jeunesse, je ne peux retenir ensuite un léger rire en me rappelant ses propos sur sa vision d'alien. Face à de tels inepties je m'approche un peu de lui, avant de me pencher, une de mes lames tenues élégamment dans une main juste sous mon menton, la pointe dans sa direction.

"Il y a bien des types d'aliens. Celui que tu as assommé jusque là ne ressemble en rien à ta description, ni à un humain... Et il y en a d'autres envahisseurs qui ressemblent encore plus à des humains, certains avec des tatouages à même leur peau, et d'autres arborant une queue."

Je m'attarde bien sur ce dernier mot...Car oui, Cela fait donc de lui une proie, à l'encontre de laquelle je ne peux réprimer un léger frisson d'excitation, mais il n'est pas prioritaire ! Certes le fait qu'il m'ait sauvé la vie, ou tout du moins évité une violente, n'exclue pas la possibilité que je lui ôte la première et lui inflige la seconde, mais je me dois d'établir un ordre de priorité... Et entre un marmot que je perçois moins fort que moi, et une potentielle armée, contre laquelle le premier est prêt à m'aider, mon choix prioritaire est vite établi...Et il s'agit bien sûr de l'armée, plus urgente, moins aisée, et surtout beaucoup plus prolifiques en cadavre potentiel ! Dans le fond, tout comme avec Jiro, ça n'est juste qu'une alliance de circonstance, qui n'a pas vocation à durer, d'autant plus qu'à ma connaissance le mioche me faisant face ne bénéficiait pas du doute de l'hybridation, hm ?! Et puis... Je ne sais pas pourquoi, je ne me sens tout simplement pas l'envie de l'éliminer, pas tout de suite...

Par contre... Il n'en va pas de même pour l'envahisseur qui avait manqué de me surprendre, encore étourdi par l'assaut du gamin... Et ainsi, brusquement, après un bref silence, je pivote vers lui et m'abaisse, plantant ma lame dans sa gorge découverte. L'acier travers la chair dans un son mat, le corps est parcouru alors d'un spasme, quelques gargouillis se font entendre... Mais rien qui ne soit trop bruyant. Je ne peux à cet instant retenir un frisson de joie et d'excitation, alors que la vie quitte son corps. Le premier alien que je tuais par moi même, c'était quelque chose… Même si le plaisir était un peu gâté par le fait que je le doive en partie à quelqu'un d'autres, mais… Bah je me rattraperai sur les prochains. Par ailleurs, j'aime bien la gorge, c'est aussi discret qu'une mort instantané par le cœur ou le crâne, mais la proie, même inconsciente comme cette dernière, a le temps de prendre conscience qu'elle va mourir ! Or c'est une chose qui est très plaisante, tout comme la vision de son sang qui s'écoule brusquement quand je retire ma lame, pour l'essuyer contre son armure. En plus, en se faisant, j'avais joint l'utile à l'agréable, l'expliquant d'ailleurs au gamin avant qu'il ne s'insurge, naïf comme il semble l'être.

"Vaut mieux les tuer que les laisser inconscients... Ça évitera qu'ils disent ce qu'ils savent de nous, s'ils sont retrouvés ! Quant à l'interroger, ça aurait été trop risqué, on ne sait pas de quoi il était capable, ni ce qu'il sait !"

Et il y a néanmoins un dernier détail non négligeable, qui justifie le fait que je m'attarde quelque peu sur ce corps... Bien sûr, je souhaiterai l'examiner plus avant afin d'en découvrir les spécificités anatomiques, ou les faiblesses, mais je n'ai pas le temps pour ça, et me contente donc d'un examen se limitant à ses possession Je le fais afin de dénicher un plan de la navette, ou quelque chose qui nous empêcherait d'être bloqué à la première porte close, un passe, ou que sais je. Bien sûr je pourrai essayer tout simplement de les ouvrir, comme celle du toit de l'immeuble, mais les chances de réussites ne sont pas garanties, et de toute façon ça ne coûte rien d'essayer de trouver des choses intéressantes sur ce corps... Et une fois cela fait je me saisirai de ce dernier afin de le passer par un des hublots, afin d'effacer un minimum les traces... Et certes je ne vais pas perdre de temps à effacer les tâches de sang, mais ces dernières restent tout de même bien moins visibles qu'un corps en plein milieu du couloir.

Mais une fois cela fait, il faudra faire un choix, et agir...Et c'est à ce sujet que je prends la parole tandis que je continue à fouiller le corps de ma dernière proie.

"Vu comment tu m'as abordé, je suppose que tu n'as pas les meilleures intentions à l'encontre des occupants de cette navette. Tout comme moi en somme ! Il faut donc qu'on s'entraide, hm ? On pourrait commencer par nos noms, hm ? Alors déjà je me nomme Shiroi, et comment tu t'appelle toi ? Quant à ce que je compte faire... C'est assez simple, je compte aller vers le centre du vaisseau afin de trouver un lieu important de ce dernier et y mettre un bazar monstre, et de préférence la salle qui permet de piloter cette machine. Imagine seulement ! Ils sont tous prêt à atterrir mais leur vaisseau brusquement s'arrête, ou même part dans une toute autre direction... Je donnerai cher pour vois leur tête à cet instant là !"

Dissimulant mon nom par prudence, sait on jamais, je lui en dévoile pas moins mon plan. Après tout puisqu'il semble vouloir comme moi éliminer ces envahisseurs, autant coordonner nos efforts ? Et puis ainsi je pourrai garder un œil sur lui, et pouvoir faire d'une pierre deux coups le moment venu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Déc 09, 2015 1:27 pm

Voilà des jours que j'erre sans but à travers les villes, les forêts et les plaines. L'énergie maléfique qui parcours mon corps ne demande qu'à être relâché, m'empêchant d'apprécier quoi que ce soit tant que je ne trouverais pas un adversaire qui pourra me calmer. Il est rare que je passe autant de temps sans me battre, si ca continue je devrais libérer mon énergie dans le vide juste pour pouvoir ralentir mes pulsion de violence. Cependant, je ne veux pas de ça ! Si je dois lancer une attaque je préfèrerais que ce soit dans la tronche de quelqu'un et pas sur un rocher ! Je donnerais n'importe quoi pour avoir un adversaire très puissant là, tout de suite, maintenant !
Je suis surpris de voir que mon souhait à des chance de s'exaucer. En effet, alors que je m'énerve tout seul sans raison valable, j'aperçois au loin une énorme masse descendre du ciel pour se poser au sol. D'après la vitesse de la chose, il ne s'agit clairement pas d'une météorite ou autre objet naturelle, d'après la vitesse de descente et la forme il s'agit clairement d'un vaisseau !


" Peut être que les voeux s'exauce même sans les sphère de cette fameuse légende ... "

J'espère juste que mes espérance soit fondé, après tout ce vaisseau peut très bien être une inventions terrienne. Pour le moment je suis trop loin pour en être sûr, je décide donc de prendre de la hauteur en faisant un bond de plusieurs mètres de haut avant de me poser ... sur rien du tout. Alors que je suis dans les airs, je me tient debout exactement de la même façon que lorsque je suis sur le sol et, bien évidemment, je ne tombe pas. A cette hauteur, je peux voir plus loin que précédemment et il n'y a rien pour me bloquer la vue, je peux donc clairement voir que le vaisseau est sur le point de se poser en plein milieu d'une ville où il semble n'y avoir aucune zone prévu pour l'atterrissage. D'après la vitesse de descente de l'engin, je peux deviner qu'il fera s’effondrer plusieurs bâtiment avant d'atteindre le sol et que le pilote semble n'en avoir rien à faire.
Témoin de cette scène, un sourire s'affiche sur mon visage. Je pose ma main droite sur le côtés de mon cou et je penche la tête de façon excessif jusqu'à entendre un craquement


" Il semblerait que je vais vraiment pouvoir me battre. J'espère qu'ils me permettront de me défouler ! "

Donc voilà la situation : Il semblerait que je me trouve à quelques kilomètre d'une ville dans lequel un vaisseau extraterrestre est sur le point de se poser. Le vaisseau semble se ficher des structure de la ville, il est donc normal de penser que ces être ne viennent pas en paix. Mon manque de combat ces derniers jours me rend égoïste, je ne pense qu'à me battre pour relâcher ma colère sur une créature vivante, mais maintenant que j'y pense l'humanité est en danger ! Je suis peut être devenu un démon, mais j'ai toujours la volonté de protéger ceux qui étaient autrefois mes semblable !
J'ai donc deux bonnes raison de me battre, il faut vite que j'atteigne cette ville. Je retombe donc rapidement sur le sol et commence à courir droit vers l'action. J'espère sincèrement arriver avant que le vaisseau ne soit posé et que les soldat alien commence à se répandre sur Terre ... Ce sera difficile d'y être à temps.
Evidemment, pour me faire encore plus enragé, j'arrive très rapidement dans une vaste plaine avec peux de relief. J'ai donc une vue imprenable sur la ville et le vaisseau se trouvant au dessus ! Si proche et pourtant si loin ... Ca m'énerve !

Mon impatience commence à prendre le dessus sur ma raison. Après chaque seconde qui passe, j'accélère doucement le rythme de ma course quitter à être essouffler en arrivant face à mes ennemis bien que je sache que cela pourrait vite se retourner contre moi. En plus d'aller de plus en plus vite, je profite également du temps qu'il me reste pour me préparer à me battre dès que je serais arriver : je me concentre du mieux que je peux pour sentir mon énergie parcourir mon corps, je contracte mes muscle et travail mes articulation en essayant de ne pas trop gêner ma course et surtout j'essaie de m'apaiser, essayer de contenir mon impatience pour aiguiser mes sens. Pour ce dernier points ce n'est pas gagner ... Oh et puis merde ! j'y vais à fond et je verrai comment ça se passe une fois sur place !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Déc 09, 2015 2:44 pm



Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

"bientôt tu rejoindras ce monde de ténèbres"



Alors que Potota fonce vers la ville son détecteur senti, une grande force. Une force si grande que le Saiyen commencé à se demander s'il n'avait pas fait une erreur en attaquant si brutalement les forces de Flocon, le Saiyen arriva au beau milieu de la ville, il vit un monstre cornu autour de lui les humains partirent tous en hurlant. Potota regarde Flocon au milieu de la ville en train de provoquer Potota.

"Imbécile de sayajin. Alors tu oses te mettre en travers de notre route ? Je n'ai qu'un châtiment contre les idiots et les déserteurs. La mort."

Le Saiyen regarda Flocon avec arrogance, il tourna la tête avec un grand sourire les yeux au ciel.

"Pendant un moment, j'ai eu peur, j'ai pensé que le démon du froid serait un Cold, mais si ce n'est qu'un Flocon, je vais régler cela tout de suite. "


Flocon fit un geste de la main, il fit propulsé plusieurs  voitures a quelques mètres, les humains était terrifier par la force du démon.


"Tu ne sais que faire peur à la race inférieure, je vais te montrer pourquoi les Saiyen sont si redoutés dans tout l'univers."


"Et je vais te faire souffrir, petit singe."



"Approche salamandre visqueuse, je vais t'apprendre à avoir peur. "



Potota usa de ça technique la plus puissante, il mit sa main contre une autre.




"Kagayaku kikoha !!! "

Une lumière violette est concentrée dans la main de Potota, avec la main, il fonce sur Flocon pour le tuer. Arrivé devant lui, il mit un coup sur le sol, ce qui explosa le sol au niveau de Flocon, le Saiyen enchaîne avec des multiple Kokoha sans toucher les Terriens.


"Alors, Salamandre toujours d'attaque ? "

Évidemment, l'attaque n'avait pas porté ses fruits, Potota usa d'une barrière de Ki devant la fureur de flocon. Le Saiyen fit un grand sourire au Démon du froid, il fit un signe avec sa main pour provoquer Flocon.

"Petit Démon, je te ferai connaître l'enfer, approche !!! "

Potota était sûr de lui, la fumée était dissipée depuis longtemps, il ne resta plus rien aux alentours de Flocon.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 10, 2015 4:00 am



Intro Glaciale

Invasion alien?


Alors qu'il attendait une réponse, Hiro observait l'homme avec un regard naïf, celui d'un enfant. Il ne semblait pas très gentil, mais puisqu'il ne l'avait pas attaqué, il put en déduire qu'il n'était pas un ennemi non plus. Il avait totalement baissé sa garde, se focalisant sur l'observation. L'interlocuteur face à lui afficha un sourire, semblant se retenir de rire. Mais pourquoi? Alors qu'il voulait en savoir plus sur la raison du rire, l'alarme sonna, faisant sursauter le combattant au kimono bleu. Une voix, qui disait qu'un "Saiyajin" rebelle attaquait les troupes de reconnaissance. Le petit garçon commença alors à se demander ce qu'était le Saiyatruc lorsqu'il vit l'homme se pencher un peu, le sourire toujours plus ou moins présent sur son visage. Il semblait assez jeune, sa peau sans ride et ses traits le faisant presque passer pour un adolescent. Mais l'intuition du gamin et la prestance du personnage au haut vert confirmaient qu'il était plus vieux que ce qu'il paraissait. Le "chasseur" avec ses couteaux ne semblait cependant pas amical, son visage jeune ne pouvant camoufler sa soif de meurtre. C'était presque un don chez le petit: il sentait les émotions, ou plutôt les intentions, des prédateurs. Il en avait croisé tellement de prédateurs lors de ses séjours en forêt qu'il reconnaissait cette lueur primaire de supériorité et de bestialité dans le regard des gens. Et cet inconnu n'échappait pas au puissant instinct du métis, qui ne fit aucune remarque, continuant de regarder l'autre en espérant trouver un point qui le ferait ressembler aux Aliens de Ridley Scott. Il expliqua alors qu'il fallait des êtres mauvais pour combattre des ennemis, ce à quoi le petit ne put s'empêcher de répliquer.

-Les gentils gagnent toujours, c'est comme ça dans tous les films et dans tous les jeux! Et puis, t'es un gentil, non?

Alors qu'il écoutait les autres dires de l'humain, il se tourna pour constater, en faisant un sursaut, qu'il avait assommé accidentellement un soldat en frappant dans la fenêtre.

-Hein? Quoi? Comment j'ai fait ça? Désolé monsieur l'envahisseur! J'aurais aimé faire un combat équitable et non vous assommez comme ça!

Remarquant qu'il ne bougeait pas, il tourna autour de lui, le regardant. Il examina ses traits caractéristiques, le touchant du bout du doigt, accroupi. Pendant ce temps, il écoutait toujours le jeune homme aux cheveux bruns, qui décrivait certains traits des extra-terrestres dans la vie réelle. L'écoutant distraitement, il tira un peu l'oreille du bonhomme allongé par terre, faisant grommeler celui-ci. Il ne semblait pas prêt de se réveiller, le coup ayant probablement été plus fort que ce à quoi Hiro s'attendait. C'est alors que le Terrien déclara que certaines personnes dans l'espace avec des queues de singe, ce qui fit un peu tilter le demi-Saiyajin, qui sauta par dessus le corps du soldat pour se retrouver face à son "allié". Il déroula sa queue et la bougea un peu, penchant légèrement sa tête.

-Des aliens sont comme moi? Ils ont une queue de singe? Bizarre, moi je suis humain et j'ai ce membre...mais ma maman est bien humain et elle n'a pas de queue. Elle m'a juste dit que j'étais différent, mais elle m'a aussi dit que je suis plus humain que la plupart des Terriens. Donc je ne suis pas un envahisseur!

Et oui, le gamin était exaspérant. Il ne connaissait rien de ses origines, que Kara lui avait caché. Elle lui avait simplement dit que c'était une malformation et que sa transformation en singe géant était un don de la nature, qu'il était destiné à un grande avenir. Mais bon, il était trop..."bête" pour comprendre. C'est alors que quelque chose se produisit, faisant peur au petit. L'adversaire, étendu au sol, se fit soudainement transpercé la gorge par un couteau. Celui qui le tenait, l'allié, c'était déplacé à une vitesse phénoménale, ne laissant aucune chance à l'être de l'espace, qui cracha un peu de sang et se réveillant, plongeant ensuite dans les ténèbres de la mort. Il ouvrit grand les yeux, ne pouvant prononcer un mot face à cette violence. Comme pour expliquer son geste, le garçon aux yeux bleus expliqua que c'était mieux que de le laisser avertir la garde. Tentant de se ressaisir, l'hybride reprit un peu de contenance. Il ferma les yeux quelques secondes et inspira longuement avant d'expirer, faisant partir la peur. Il avait déjà utilisé cette méthode lorsqu'il était traqué par des gros gibiers dans la nature. Il rouvrit les yeux et parla encore de sa voix enfantine.

-Tu tues les gens, mais pas moi je ne le fais pas. Je les assommerais aussi fort qu'il le faudra, mais je ne tuerais personne. J'aime combattre et m'entraîner, mais tuer n'est pas dans mes gênes.

Il afficha ensuite un sourire et et attendit que l'autre cesse de fouiller le corps à la recherche de quelconque objet. Ensuite, celui-ci se leva et lui fit un énorme discours, devinant que Hiro n'était pas un ami des envahisseurs. Il déclara se nommer Shiroi et vouloir foutre le désordre dans le vaisseau en tabassant, ou plutôt en tuant, tous les soldats pendant qu'ils se croyaient en sécurité afin de faire échouer le plan d'invasion. Le garçon à la queue de singe enroula celle-ci autour de sa taille à nouveau, comme une ceinture, et tendit une main chaleureuse à son collègue. Il affichait un grand sourire.

-Moi c'est Hiro! Je suis ici pour empêcher ces monstres d'atteindre la terre ferme. Mon plan était plus ou moins de taper tout le monde, histoire de tester ma force. Ensuite, j'aurais probablement affronté le chef. Mais maintenant que j'y repense, je ne sens plus la grande puissance alien dans le vaisseau...il doit être parti voir le Saiyatruc dehors. Donc, on dirait qu'on fait équipe! Je pense que je vais te suivre par contre: j'ai du mal à détecter toutes les forces du vaisseau. Comme par exemple le garde que j'ai assommé: je ne savais pas qu'il était là.

Il attendit donc de voir où Shiroi allait partir, ne voulant pas se perdre dans le grand moyen de transport galactique. Maintenant qu'il avait un allié, ce serait facile pour lui d'empêcher l'invasion. Ou peut-être la mission était beaucoup plus compliquée que ce que tout le monde pensait...
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 10, 2015 5:34 pm

Flocon évite alors sans problème les coups du Sayajin, qu'il voit facilement arriver.

"En fait, tu n'es pas un fou ou un déserteur. Tu es juste stupide"

fit le démon du froid, blasé... Avant d'en avoir marre et de tirer un laser qui traverse la jambe gauche de Potota... qui tombe donc à Terre. Flocon décide donc alors de s'amuser avec le sayajin pour lui apprendre le respect.

"Vu que ton peuple est sous le contrôle de Lord Freezer, je n'ai pas le droit de te tuer sans autorisation. Mais rien ne m'empêche de te tabasser, puis d'obtenir son autorisation... Votre race étant une tache à ses yeux, il me l'accordera sans doute..."

***

Naraki arrive donc rapidement sur les lieux de l'affrontement, en survolant la foule en panique... Et qu'une sorte de dôme vert ne se forme autour de la ville, empêchant quiconque de sortir. Quoique les secours constatent à leur grand déplaisir que cela n'empêche pas d'entrer. Tu es par contre bloqué DANS la ville.

Il voit ensuite un type portant la même armure et la même queue que les personnes ayant détruit une des plus grosses villes de la Terre... Bah se faire rouer de coup par un démon du froid bleu clair, qui semble bien se marrer.

***

Et pendant ce temps là, sur le vaisseau...

"Hey Roger, t'as trouvé notre beuh ? Je veux me rouler un pét... OH MON DIEU ! YA DES INTRUS DANS LA RESERVE ! "

Fit un alien, en tenue de scientifique... Qui hurle en voyant le cadavre de son ami. On voit effectivement un pétard sur la caisse où est désormais adossé le cadavre.
Le scientifique se met alors à courir, alors que des bruits de pas retentissent... Pas spécialement pressé. Peut-être n'ont-ils pas entendu l'alerte ?
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 241
Age : 21
Zénies : 4280

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 10, 2015 7:33 pm

Bien sûr, mon interlocuteur a répondu à mes questions, et je l'ai écouté, mais ce n'est qu'alors que je fouille le corps de l'envahisseur que j'y réfléchis. En vérité, je ne peux... Je ne peux juste pas m'empêcher d'être amusé, et même de rire un peu face aux propos plein de naïveté de mon jeune interlocuteur. Je sais que je ne devrai pas être surpris par ses propos au vu de son âge, mais tout de même. Bien que l'idée soit plaisante que les gentils, et donc nous, soyons obligé de gagner, je préfère ne pas me reposer sur cela... Et puis il y a quelque chose de bien plus satisfaisant dans le fait de triompher seulement par nous même et non pas au nom de quelques codes préétablis...Surtout quand ça vient de choses comme la télé ou les jeux vidéos ! Quoique ça serait beaucoup plus simple parfois, genre, se régénérer dès qu'on prend le cœur d'un ennemi... Magnifique !

Cependant le môme a poussé la plaisanterie un peu loin en s'excusant auprès du gusse qu'il a assommé. Un combat équitable ? Car c'est équitable, peut être, de leur part que de venir sur notre planète pour nous assaillir avec leur technologie et leurs talents ? Non ! D'autant plus qu'ils n'en font que s'en prendre à des civils sans faire face à l'armée ou à nos guerriers ! Ils ne se soucient pas d'être équitables, alors nous n'avons pas à l'être !

Mais... La cerise sur le gâteau c'est probablement lorsqu'il s'est avancé vers moi et a affirmé, avec toute la bonne foi du monde qu'il est un humain, et non un envahisseur, et que sa mère est humaine. Bon sang, je vais finir par croire que c'est une mode comme molester pour de faux des enfants aux alentours de la tour du chat, que d'avoir un parent humain et un autre assurément extraterrestre, ou du moins de le prétendre ! A vrai dire je commence à croire, malgré toute la bonne foi dont il fait preuve, que c'est en fait un mensonge fréquent pour les envahisseurs afin de justifier leur présence... Mais cela ne change pas l'ordre de mes priorités, et... Je suis bien obligé comme à Jiro de lui donner le bénéfice du doute, surtout qu'au moins LUI se rend utile jusque là !

Bon, cela étant je dois avouer qu'il est quand même plus énervant que le premier pseudo-hybride ! Au moins le premier avait une raisonnement que je comprends, le fait de vouloir se venger, retrouver les siens, c'est cohérent. Là, le... Délire du petit. Juste assommer, pas tuer, hein ? Tsss, belle ineptie, qui appelle à une réponse, mais je suis encore pleinement dédié à mes fouilles. Ce garde est vraiment désespérant, il n'a rien sur lui, si ce n'est son arme, son armure et l'espèce de joint qu'il avait sur lui ! Les envahisseurs aussi ont des rastas ou quoi ?!

Néanmoins je persiste encore un peu et cela laisse le temps au gamin de se présenter, mais aussi de me donner quelques détails intéressant. Non seulement son objectif semble vaguement similaire au mien, ce qui renforce l'idée que l'on coopère, ce qu'il accepte, mais surtout il me confirme que ça doit être le plus puissant des occupants du vaisseau qui est parti. Ça ne m'apporte pas grand chose, et il peut se tromper, mais toute information est bonne à prendre. Même si... Pour être honnête je ne peux m'empêcher d'être un peu incrédule sur un certain point. Hiro ? Vraiment ? Est ce que par hasard lui et Jiro sont issues de la même mère, à la fois dépourvues de bon sang pour se reproduire avec des envahisseurs, mais aussi d'imagination ?

Enfin, bien que je serai curieux de la rencontrer, ce n'est pas la priorité, et ainsi avant de saisir le corps, je me tourne vers Hiro,lui adressant un geste négligent.

Mais ce dernier change soudainement, et d'un brusque mouvement, je lance une dague en direction de Hiro... Mais bien trop haut pour qu'elle le menace. Ma cible, c'est l'envahisseur, hideux au passage, que je viens d'apercevoir, et qui nous a remarqué, commençant à appeler ses camarades ! Je ne peux alors retenir un juron, on a évité l'alerte pour se faire surprendre de la sorte ?! Enfin, tout n'est pas perdu, et au moins ai je une profonde satisfaction quand j’entends le bruit mat de l'acier s'enfoncer dans sa chair, sans réelle résistance.

Néanmoins, il n'est pas mort, je le sais, au dos, un simple couteau ne va pas suffire à tuer, même s'il n'arbore pas d'armure contrairement à son défunt camarade... Mais justement, c'est sa tenue, ajouté au fait qu'il parle notre langue, qui m'a poussé à l'épargner, du moins pour l'instant. Ce n'est visiblement pas un combattant, mais sans doute une sorte de conducteur du vaisseau ou de scientifique. Dans les deux cas un individu qui ne sait pas se défendre, probablement lâche, et qui peut nous faire gagner beaucoup de temps ! En effet, le fait qu'il sache parler notre langue, comme c'était le cas pour Gray, est des plus … Intéressants !

Et ainsi je m'élance brusquement vers lui, le rejoignant, à ma propre surprise, en un clin d’œil. Moi même je ne suis pas encore habitué à ma propre vitesse... Mais je ne vais pas m'en plaindre, cela me permet de le rattraper avant qu'il ne tombe au sol, afin d'éviter qu'il fasse davantage de bruit. Se faisant, je le maintiens, une main sur sa bouche pour le faire taire, et l'autre sur la lame, prêt à l'achever, ou à accroître sa douleur. Profitant du silence, je tends l'oreille un bref instant, entendant ainsi des bruits de pas. J'ai du mal à déterminé s'ils s'approchent ou s'éloignent, mais ce n'est pas le bruit d'une course...Néanmoins, par prudence, je me recule un peu, forçant le scientifique à me suivre, cherchant du regard une cachette.

Et au vu de l'endroit où nous somme ce sera aisé. Je n'y ai pas fait attention en arrivant, mais maintenant que mon otage a parlé de réserve, cela me semblé évident...Les choses d'allure étranges que je n'avais pas remarqué de prime abord étant probablement ce qui leur servait de caisses ou de coffres. En fait, j'ai dès le début atteint un de mes objectifs, à savoir ce qui est probablement leur stock, leur matériel, et dont la perte serait très préjudiciable...

Seulement je n'ai pas eu le temps de jeter le corps par la fenêtre, ce qui m'amène, pendant que je continue à attirer l'envahisseur encore en vie derrière des caisses, à murmurer, sèchement, à Hiro.

"Prends le corps, et écarte le de là ! Il faudrait pas qu'un autre arrive maintenant et qu'il soit vu."

Ça serait moins radicale que le jeter, mais en plus d'être une action qui va l'exposer, je doute que Hiro accepte de le faire. Quant à moi, je vais être occupé... Ainsi, tout en laissant un de mes couteaux dans son dos, je le plaque, toujours une main sur ce qui lui sert de bouche contre une des caisses, enfonçant la lame davantage, alors que la seconde vient se placer sous sa gorge. Sur cette menace plus qu'explicite, je lui souffle alors, d'un ton, moqueur.

"Le moindre cri, le moindre geste, et je te jure que tu n'auras jamais l'occasion de fumer un dernier pétard !"


Sur ces mots, je me tourne vers Hiro... Ce n'est peut être pas le bon moment, mais je me sens inspiré pour lui répondre, toujours d'une voix relativement basse afin d'éviter d'être entendu.

"Et oui Hiro, je suis un gentil...Seulement nous affrontons des méchants qui ne reculent devant rien, alors pour les vaincre, nous aussi nous ne devons pas hésiter ! Et pour cela je tuerai, torturerai, ou ferai tout ce qui doit l'être... Mais ne t'en fais pas, je veux bien être le seul à me salir les mains. A vrai dire ça m'arrange, ehehehe..."

sur ce rire, et un large sourire adressé à mon otage, c'est à lui que je m'adresse par la suite, d'une voix plus menaçante et appuyant un peu sur sa gorge avec ma lame.

"Maintenant à nous deux ! Je vais t'adresser quelques questions simples. Est ce la seule réserve ? Ou se trouve la seule de commande de ce vaisseau ? Es tu capable de le piloter ? Combien êtes vous ? Et de quoi est capable votre chef ?!"

Pas de grands discours, pas de grandes explications, c'est tout ce dont j'ai besoin de savoir pour atteindre mes objectifs. Si c'est bien la seule réserve, il suffira de trouver un moyen de détruire son contenu afin de les priver de ce qui leur sert d'intendance. Savoir leur nombre et les capacités de leur chef va me permettre de trouver la meilleure façon de les éliminer, et enfin pour les questions touchant au vaisseau et à ses talents de pilote... L'objectif n'est pas clair, mais j'ai déjà quelques idées amusantes quant à ce dont on pourrait tirer. Néanmoins, il y a un point qu'il me faut préciser.

"Et... Concernant les questions que, toi, tu dois te poser, laisse moi t'y répondre rapidement. Suis je capable de t'infliger bien pire que ce que ton chef pourrait te faire ? Oui ! La lame dans ton dos est douloureuse, hein ? Ce n'est pourtant qu'un avant-goût de ce que je te ferai si tu ne me réponds pas ou tente de me berner. As tu une chance de survivre ? A voir, mais probable, si tu me satisfais. Tes alliés ont ils une chance de te sauver ? ..."

Je ne formule pas ma réponse à cette question, au lieu de cela je laisse échapper un rire saccadé que je ne peux retenir plus longtemps, tout en arborant toujours mon large sourire... Et tant que j'y pense d'ailleurs, je me tourne brièvement de nouveau vers Hiro.

"A ce sujet laisse moi te dire une chose. Que tu sois humain ou non, et je suis persuadé que non, c'est dans les gênes de tout le monde que de pouvoir tuer autrui, seulement certains y sont mieux préparés... Et je le suis, avec quelques bonus. Bon, tu es prêt à me répondre, toi ? Je te préviens ça va être rapide, je retire ma main, et si tu ne réponds pas assez rapidement, ou que tu fais trop de bruit, schlac ! 3, 2, 1 !"


Et à la fin du décompte, je retire ma main de la bouche de mon otage, mais afin de lui tenir fermement le crâne, prêt à lui ouvrir la gorge s'il répond mal à une seule de mes question ou ne correspond pas à mes critères, à savoir qu'il réponde rapidement et ne tente pas de résister ! Néanmoins, je suis aussi prêt à réagir à autre chose. Idéaliste comme il semble l'être, pas sûr que Hiro me laisse faire, mais j'ose espérer qu'il parvienne à connecter deux de ses neurones pour comprendre que c'est la meilleure chose à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Jeu Déc 10, 2015 9:12 pm



Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

''bientot tu rejoindras ce monde de ténèbres''


Potota continua d'insulter Flocon, la fumée était toujours présente autour du Démon. La fumée se dissipait peu à peu pour laisser apparaître Flocon, il ne semblait pas avoir reçu de blessure, il n'avait pas reçu un seul Kikoha.

"Mais... Comment est ce possible. ''

Potota  commença à redouter le pire.

"En fait, tu n'es pas un fou ou un déserteur. Tu es juste stupide"



Le Saiyen était Terrifier devant la puissance du Démon, Potota commença à jeter un Kikoha. Mais Flocon tira un laser qui traverse la jambe gauche du Saiyen, il tomba à terre impuissant et blessée, le Démon du froid commencé à maltraiter Potota.


"Vu que ton peuple est sous le contrôle de Lord Freezer, je n'ai pas le droit de te tuer sans autorisation. Mais rien ne m'empêche de te tabasser, puis d'obtenir son autorisation... Votre race étant une tache à ses yeux, il me l'accordera sans doute..."


Le Saiyen était roué de coups, il regarda Flocon droit dans les yeux. Il prononça quelques mots, avec une voix faible.



" kuf... Je suis peu être stupide, mais toi, tu restes un éternel idiot. ''

Potota a pris dans sa main une poignée de sable qui se trouva juste à côté de lui, il lança le sable dans ses yeux, ce qui aveugla Flocon. Pendant que le Démon était aveuglé par le sable, le Saiyen en profita pour détruire son détecteur avec un Kikoha. Il recula tant bien que mal à cause de la jambe, il utilisa son dernier atout.

'' Halte, plein feu !!! ''

Le Saiyen usa de son Power Ball juste devant le Démon, il ferma les yeux et il part vite  se mettre à l'abri sans regarder le Power Ball. Le Power Ball dégagea une intense lumière qui éblouit  le Démon, après quelques minutes le Power Ball avait disparu, Potota était déjà loin, mais encore dans la ville à cause de sa blessure à la jambe.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 1:29 am



Intro Glaciale

BOOM!


Alors que Hiro répondait avoir toute la sincérité et le sérieux du monde aux questions diverses et variées de l'homme face à lui, celui-ci fouillait le corps inerte. Cependant, il commença à rire, comme si le gamin avait fait une bonne blague. Mais celui-ci, naïf comme pas deux, pensait sérieusement à ce qu'il disait à propos des méchants. Pendant que le dénommé Shiroi continuait la fouille du cadavre. On dirait que la recherche n'est pas très bonne, le tueur en vert ne trouvant qu'un étrange truc ressemblant à une tige, que le jeune homme sembla reconnaître contrairement au petit.

-C'est quoi ç...

C'est alors qu'un hurlement se fit entendre derrière le demi-Saiyajin, qui regarda le mouvement du Terrien face à lui. Alors qu'il croyait que la lame fonçait vers lui, elle passa au-dessus de sa tête, probablement pour toucher le soldat. Il entendit le corps s'écrouler au sol et se retourna, tâtant sa tête et ses cheveux. La lame avait coupé quelques mèches, mais sans le blesser...heureusement que son allié était précis. Le collègue, rapide, se jeta sur sa cible, commençant à le traîner. Des bruits de pas résonnèrent alors dans les couloirs, mais ils semblaient encore distants. En plus, ils n'étaient pas rapides: les envahisseurs ne les avaient donc pas repérés malgré le hurlement de l'alien, qui cherchait de la "beuh", probablement une arme mortelle dissimulée dans les différents boîtes. Alors que, légèrement terrifié, le garçon observait l'humain traîner l'extra-terrestre, il reçut l'ordre de cacher le corps du premier soldat qu'il avait assommé. Il regarda celui-ci et la boîte derrière, sur laquelle était posée l'étrange truc trouvé dans l'armure. Il ramassa l'objet, haussa les épaules et le jeta derrière,  à côté de son camarade. Il ouvrit la boîte et regarda à l'intérieur, ses yeux s'illuminant d'étoiles: il y avait plein d'armes! On aurait dit un magasin de jouet! Il attrapa une sorte de katana qui s'illumina au contact de sa paume, produisant quelques éclairs. On aurait dit que l'arme convertissait son énergie en éclair, donnant une puissance inégalée au corps à corps à celui qui utilisait la lame.

Il commença alors à regarder les armes une à une, les soupesant et regardant leur utilité. Finalement, il n'y avait rien de vraiment intéressant dans cette boîte. Il souleva difficilement le soldat tué, le faisant basculer dans l'ouverture avant de remettre le couvercle avec difficulté, les pieds dépassant sans cesse. Après quelques minutes d'acharnement, il put sceller l'ouverture et secoua ses mains, enlevant le sang qui les imbibait. C'est alors que Shiroi commença à lui faire une morale sur le fait qu'il ne fallait pas hésiter à tuer et à torturer, que c'était nécessaire pour triompher. Il déclara cependant que Hiro n'aurait pas à se salir les mains, ce qui plut au petit, qui retourna fouiller d'autres caisses. Armes blanches, fusils, bombes, etc. Il y avait de tout, au grand bonheur du petit. Il continua donc de fouiller, faisant sembler de tirer sur des ennemis invisibles pendant que son allié "interrogeait" l'envahisseur. Même si le gamin détestait ces méthodes douteuses qu'étaient la torture et la douleur, il laissait l'homme faire, trop captivé par tous ces jouets dans l'entrepôt. Il ne l'entendit même pas parler de ses origines, ayant trouver une cargaison plus précieuse que le reste. Un coffre, qui semblait plus petit que les autres, mais plus solide. Débarrant celui-ci, l'hybride regarda à l'intérieur, trouvant une sorte de fusil. On aurait dit un lance-grenade! Un lance-grenade de l'espace! À l'intérieur, quatre cartouches étaient alignées, prêts à l'emploi. Le métis attrapa l'arme, ramassa l'une des cartouches, et chargea l'objet. Il mit ensuite les trois autres dans la poche de son kimono, ceux-ci n'empêchant pas le petit de se déplacer ou de bouger librement. Il arriva à côté de son collègue, montrant sa découverte.

-Hey, Shishi, tu sais ce que sais? On dirait un lance-gren...

En montrant l'arme, il pointait les stocks de munitions de façon fier. Mais il appuya sans faire exprès sur la gâchette, la bille de métal sortant. Lorsqu'il celle-ci entra en contact avec une caisse qui contenait une étrange poudre noire, que le défenseur de la Terre avait fouillé plus tôt, l'explosion retentit. BOOM! Toutes les caisses et tous les coffres volèrent en éclat, le soufflant étant tellement puissant qu'il souffla le môme. Celui-ci fit une pirouette et retomba sur ses pieds de justesse, le souffle faisant bouger ses cheveux noirs charbons. Heureusement, les flammes de l'explosion ne les atteignirent pas. Il regarda le désastre avec de gros yeux, ses yeux retournant sur son arme.

-Eh bah, c'est pas de la camelote cette arme...et il me reste trois cartouches! Je crois que le vais le garder, histoire de faire peur aux ennemis. Et puis, on sait jamais!

Il rechargea le lance-grenade, l'appuyant sur son épaule tel un chasseur, tout fier de lui. Hiro entendit soudain une alarme dans le vaisseau, probablement un signal d'alerte à cause de l'explosion.

-Oups...héhéhé...

On dirait qu'ils n'étaient plus en mode discrétion...mais ils avaient au moins détruit le stock d'armes des ennemis! Un point pour eux! Restait plus qu'à voir ce que les envahisseurs allaient faire et comment Shiroi allait réagir face à la bévue de son allié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 4:11 pm

Plus je me reproche de la ville, plus je peux voir les citoyens s'enfuir en courant dans tous les sens tel des animaux effrayé. Après tout ce n'est pas étonnant, ce n'est pas tous les jours que l'on voit un vaisseau de cette taille qui nous fonce droit dessus ! Mais avec cette masse qui arrive vers moi, je devine rapidement que je ne pourrais pas continuer ma course au sol. Après un bond de quelques mètres de haut, je commence à courir dans le vide en faisant des pas de plusieurs mètres de longueur donnant donc l'impression que j'enchaine plusieurs saut. Une fois en ville, je m'élève jusqu'à atteindre le toit d'un bâtiment et faire une petite pause pour récupérer un peu mon souffle. Ma respiration est déjà légèrement saccadé et il suffit de me regarder pour le remarquer, il serait trop dangereux de me battre dès maintenant, je vais essayer de prendre mon mal en patience une ou deux minutes, c'est peu mais cela devrait suffire et de toute façon je n'ai pas vraiment le temps de faire une longue pause.
Alors que je décide à peine de faire une pause, mon oeil encore disponible s'ouvre en grand en voyant de l'énergie se matérialiser jusqu'à former un dôme verdâtre tout autour de la ville. Il ne faut pas être bien intelligent pour deviner la fonction de cette chose, mais je jette tout de même un coup d'oeil vers le bas par curiosité pour voir les habitants de la ville foncer droit vers le mur d'énergie et rebondir dessus.


" C'est bien ce que je pensais, je suis enfermé. A moins que je sois assez fort pour briser le dôme ? "

Ma phrase à peine fini, un sourire se dessine sur mon visage. Pas un sourire de joie, quoi que, mais un sourire indiquant plus du sadisme et de la cruauté. Mon oeil qui affichait un regard de surprise a à présent une tout autre signification.

" Mais pourquoi le détruire ? C'est eux qui sont emprisonné, pas moi ! "

Je dirige ensuite mon regard vers le vaisseau, me demandant si je dois le détruire ou l'aborder. Il semble bien trop solide pour exploser si facilement ... il semblerait donc que la meilleur solution soit d'aller à l'intérieur !
Mais avant que je m'élance pour attaquer l'engin, mon regard est une fois de plus attirer vers le sol en entendant quelques bruits et en voyant des flash lumineux dans ma vision périphérique. Je vois alors un ... truc étrange ? lancer plusieurs rayon d'énergie qui traverse le corps d'un homme habillé bizarrement. D'après la cruauté du monstre j'imagine qu'il fait partie du groupe envahisseur, quand à l'homme ... un citoyen suivant une mode vraiment laide ? Non, ce type ressemble à un combattant ... Lequel est le véritable ennemi ? Jugé à la cruauté est vraiment stupide, d'apparence c'est le monstre qui a clairement l'air venu d'un autre monde mais parfois sur Terre on croise des créature étrange ... Bon, délit de faciès, j'attaque celui qui ressemble à rien !
Cependant, le temps que je me décide, le guerrier à l'apparence humaine créé un flash lumineux qui m'éblouit légèrement avant que je n'aie le réflexe de fermer les yeux. Il va me falloir encore un peu de temps avant que je ne puisse me lancer au combat ... ma patience atteint vraiment sa limite ! Je sens que je vais devoir me défouler un peu sur cette créature avant de me lancer à l'attaque du vaisseau !
Dès que ma vue est revenu, je saute du toit sur lequel je me trouve pour foncer droit vers la créature extraterrestre en lui balançant un Dark Arrow en pleine tête, étant derrière lui il ne devrait pas le voir arriver à moins qu'il aie la capacité de ressentir l'énergie. Je tend ma main vers la tête du monstre et une flèche d'énergie d'un violet très sombre et ayant quelques partie noir sort de ma paume et fonce sur la tête de l'alien pour lui exploser dessus. Je préfère être prudent et je n'arrête donc pas mon attaque surprise maintenant, je continue dans ma lancer en touchant le sol juste après l'explosion de ma technique pour enchainer la créature avec plusieurs coup de poing en finissant l'enchainement avec un coup plus puissant pour faire reculer la créature. Il reste juste à savoir si mes coup seront suffisamment puissant pour lui faire des dégât ...
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 5:28 pm

Alors que Flocon s'amusait avec Potota... A la manière d'un démon du froid, il fut surpris par le jet de sable sur son oeil non couvert par le détecteur, ce qui lui fit fermer l'oeil en question.

"Esèce de..."

Allait-il dire avant que le tir ne touche son détecteur. Flocon avait perdu son sang froid un instant, et cela lui avait couté son seul moyen de détecter l'énergie de son adversaire...
Sans compter que le Sayajin fit un usage intéressant et malin de sa boule d'énergie.
Flocon, qui n'avait jamais subi ce genre de technique avant fut déstabilisé une dizaine de seconde...
Plus qu'il n'en fallait pour Potota pour s'enfuir. Malheureusement pour lui, les rues étaient désormais vide et personne ne pouvait l'aider... Mais heureusement, Flocon était quelqu'un de consciencieux et ne voulait pas risquer de tuer un futur esclave/Pondeur de soldat... Donc il se retint de tirer.

"Je retourne sur le vaisseau, et après je t'anéantit saloperie de Sayajin !"

Et boum. Une seconde attaque le fit se retourner... Vers un humain qui voulait, mais qui semblait bizarre... En particulier les yeux rouges.

"JE vais te botter le cul petit dé..."

Boum.

Flocon regarda au dessus... Pour voir son vaisseau qui commençait à dégager de la fumée.

"Vous vous foutez clairement de moi ?! Une fois que Gido et Dago auront trouvé les êtres qui sont à l'intérieur, et apporter un détecteur... Je promet de vous torturer TOUS TRES LENTEMENT !"

Hurla un Flocon particulièrement en colère... Et qui commença à charger sur Naraki en le frappant violemment.

***

Et bien sûr, du côté de Ferliost et Hiro...

"Non, au centre, oui300 et Sir Flocon peut se transformer pour devenir encore plus puissant qu'il ne l'est ! Mais là je pense surtout aux deux lieute..."

Fit le type... Avant qu'un bras épineux ne traverse le mur et ne tire sur Ferliost, à travers le pauvre dealer pilote.

"DAGO RAMENE TOI ! CES CONS SONT LA ! "

"Ja, ja. Pense à prendre un détecteur, Sir Flocon a perdu le sien."

"Arh ! Ca va encore râler en retour de Mizion za !"

Firent les aliens en commençant à mitrailler les deux intrus dans le vaisseau...

Gabo et Gido : Gabo est un alien de la même race que Jayce, en vert. Gido est une copie de Dodoria en orange.

Gibo est niveau 40, et Dago est niveau 35.

***

Et du côté de la Tour Karin... Quoiqu'un peu au dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 677
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 5:41 pm

Un Rayden pestait et toussait. Alors qu'il était avec une tête de cyborg très swag... Gray apparut dans le palais de Dieu.
Inutile de dire que Gray était assez surpris en constatant qu'il était dans un palais volant et non son vaisseau volant.

"Je suis où bordel ?"

Fit-il... Avant que son instinct ne le fasse se retourner. Il ne pouvait le voir, mais il sentait une masse noire... dangereuse en face de lui.

"Hello Maggot. Tu es au palais de Kami, sur Terre."

Gray haussa un sourcil... Non ? On se foutait de sa gueule ?

"Et mon vaisseau ?"

" Parti. "

Le hurlement de Gray se fit entendre jusqu'à chez Karin.
Il venait de se retrouver sur une planète de connard, sans arme ou vaisseau. En plus il allait avoir du mal à les contacter vu que les HUMAINS AVAIENT UNE TECHNOLOGIE DE MERDE !

"J'imagine qu'il n'y a pas d'Alien à qui je pourrai piquer une radio pour contacter le Rose Marie ?"

"En fait si. A... "

"J'ai les énergies. Merci."

Fit un Gray en pétard, et qui se barra à toute vitesse vers les hautes énergies détectées. RADIO ! TELEPHONE MAISON !
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 241
Age : 21
Zénies : 4280

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 6:53 pm

Je dois avouer être ravi, aussi ennuyeux et idéalistes soit il, au moins Hiro est il diligent et exécute rapidement mes indications, déplaçant le corps comme je le lui ai demandé, et prenant même l'initiative de le cacher dans une des caisses. Au moins n'est il pas entièrement idiot... Un détail  qui m’amène à ne pas m'inquiéter des bruits que j'entends dans sa direction, et que je déduis comme résultant de fouilles. Un bon point de plus pour lui, il n'est après tout pas impossible qu'il trouve des choses plus intéressantes que ce que j'ai déniché sur le garde, surtout que c'est sensé être une réserve, hein ?!

Pour autant je ne détourne pas mon attention, et ce même lorsque Hiro m'interpelle, procédant à mon interrogatoire, sans relâcher un seul instant la pression de ma lame sur la gorge. Une riposte, une réaction, est si vite arrivé. Néanmoins je suis bien obligé un moment de déployer une part de ma pensée, alors que je commence mon décompte pour rectifier un point peu après.

Si. Il est complètement stupide.

La preuve en est l'explosion qui a résulté d'une de ses actions, qui en plus de réduire à néant notre discrétion, a manqué non seulement de nous blessé, mais aussi de m'amener à égorger par réflexe mon otage, avant même que ce dernier ne réponde ! Mais je reste finalement impassible, et malgré l'alarme qui s'enclenche, mon interlocuteur s'avère des plus prolifiques en information ! Au moins Hiro n'a t-il pas gâché cela, et je ne peux retenir un sourire satisfait face à ses propos.

Fâcheux, qu'il y ait d'autres réserves mais ça peut s'arranger. Prévisible, pour le positionnement de la salle de commande, mais la précision est bienvenu. Arrangeant, qu'il sache piloter le vaisseau, surtout au vu de mon plan. Gênant, le nombre d'envahisseur, trop important pour moi seul, même avec les non-combattants, mais s'ils sont aussi faible que celui que je menace l'humanité n'a dans le fond rien à craindre. Intéressant, que la transformation de leur chef, au nom par ailleurs ridicule, pour plus de puissance, il faudra donc l'éviter, peut être en l'éliminant, avant qu'il ne l'utilise ! Et qu...

Seulement, je n'ai pas le temps de poursuivre ou de développer davantage mes réflexions, car alors que je vais m'interroger sur les lieutenants, et qu'il va m'en dire davantage, un brusque son, de métal qu'on brise, attire mon attention... Et l'instant d'après, une vive douleur me frappe à l'épaule, me forçant à reculer, tranchant dans le même mouvement la gorge de mon otage... Mais au vu du trou qui lui perce la poitrine, cela ne change pas grand chose... Et non seulement on m'a privé d'une bonne source d'information, mais on m'a également VOLE ma proie !

Mais deux autres envahisseurs viennent de se présenter, et mon instinct me souffle qu'ils sont bien plus coriaces que mon otage. Deux, visiblement plus puissance, il ne m'en faut pas plus pour déduire qu'il s'agit des lieutenants dont on était sur le point de m'en dire davantage. Si seulement ils avaient pu arriver un peu plus tard… Enfin, profitant alors de leur bref échange, je parviens à extirper ma seconde lame du cadavre, et à me cacher derrière un des vestiges de caisses. Se faisant je ne tarde pas à voir des sortes de sphères d'énergie jaillir dans la salle, détruisant ce qu'elles touchent, comme celles qu'a utilisé Gray. Sans doute ça qui m'a blessé. De fait je n'ai pas vraiment le temps d'observer mes adversaires, devant me contenter de ce que j'ai entendu et vu. Un petit vert, se prénommant Dago, et un gros orange, au nom inconnu... Ce n'est pas beaucoup, mais je vais faire avec.

Et puis... Il y a mon instinct... Qui me souffle, me fait savoir... Ils sont plus puissants que Jiro, mais moins que Gray, et donc moins que moi désormais ! Je le sais, je le sens ! Je suis plus puissant que ce qu'était ce Rayden ! Je suis donc plus puissant qu'eux ! Une idée agréable, jouissive; d'autant plus s'ils ne peuvent pas ramener ce fameux détecteur à leur chef... Mais je ne suis pas bête, je ne vais pas être en sécurité très longtemps… néanmoins je veux en profiter, seul ! Et j'ai une excellente raison pour cela, m'amenant à gronder à l'intention de Hiro, sans pour autant le voir.

"Eyh, le môme … Tu veux à la fois me prouver que t'es humain et accepter ta punition pour nous avoir attiré ces deux gusses ? Laisse les moi alors… Je veux m'amuser… Et profites en pour trouver d'autres jouets et les utiliser. Ce serait bête de les partager avec les envahisseurs, hein ?"


En effet… Si non seulement je peux avoir le plaisir d'avoir ces deux adversaires pour moi seul, sans Hiro, de toute façon plus faible qu'eux, comme gêne, pour ensuite me diriger vers la salle de commande alors que le môme va détruire leurs autres réserves, ce sera parfait. Après tout, quitte à ne plus avoir l'effet de surprise autant faire un maximum de dégâts, ce que le gamin peut faire même s'il est idiot, hein ? D'autant plus que dans le fond, Hiro a raison… Ces jouets pourront être très drôle utilisé sur ces 300 envahisseurs… Enfin, 298 désormais, et bientôt 296. Maintenant il est grand temps que le jeu commence, et il faut que tout les participants en aient connaissance, non ? Ainsi, me moquant de si Hiro m'a entendu ou de ce qu'il fait, du moment qu'il ne me tire pas dessus avec son nouveau jouet, je clame, après un rire, me protégeant les yeux d'un bras.

"Messieurs ! Le jeu commence ! Faites vos paris sur la vitesse à laquelle Dago et le gros vont se vider de leurs sangs ! Je parie 50 zénies sur 5 minutes pour le petit vert, et 10 pour le moche !"

Peut être que je devrai avoir peur, mais alors que les sphères sifflent, explosant près de moi, l'excitation ne fait que croître à l'approche de l'exécution prochaine de ces aliens...Et je ne sais pas mais cela m'est bien plus plaisant de les affronter et de les terrasser que de les menacer. L'idée de les battre, de les briser, de leur faire comprendre leur défaite avant de leur ôter la vie... hmmrrr... Quel plaisir... Et je ne peux pas attendre plus longtemps. De toute façon leurs attaques finiraient par m'atteindre, alors autant les devancer. Quand on est acculé, il faut percer...

Et ainsi, je cale fermement mes lames dans les paumes de mes main, avant de saisir le cadavre à mes côtés avec mes doigts, le soulevant alors, que je me relève. De fait je m'expose aux tirs de nos agresseurs, m'élançant cependant dans le même temps dans leur direction, hurlant, extatique.

"Les jeux sont... FAITS !"

Se faisant, je cours dans leurs directions, le bruit de mes pas couvert par mes explosions me servant du cadavre comme d'un piètre bouclier pour essayer d'atténuer les projectiles... Seulement la douleur est quand même la, croissante durant ma course, qui ainsi ralentit brièvement... Mais je ne dois pas m'arrêter, je ne dois pas céder un pouce de terrain à ces envahisseurs, que ça soit pour la terre ou pour ce combat. La douleur disparaît alors brusquement, comme lorsque j'ai affronté Gray ! Je ne peux d'ailleurs pas perdre contre de tels vermines ! Je dois montrer que je suis plus que le pantin qui a tué le Rayden ! Et Alors que s'amorce le combat, je prends déjà un second souffle, ma course reprenant sa vitesse, initiale et accélérant même, afin de rejoindre nos... MES adversaires ! Avec la lumière, ma vision est cependant troublée, je suis presque aveuglé, mais je sais... Je sais où ils sont , je sais qu'ils sont là, que je me rapproche. Et alors que je les charges, je sais aussi que Hiro a une magnifique opportunité de continuer à jouer de son côté !

Et quand je les atteindrai, je sais quoi faire. Lâcher le cadavre, s'il en reste quoi que ce soit, prendre une dernière impulsion et frapper de mes dagues, en direction de leurs gorges respectives, avant de m'abaisser brusquement, afin d'atteindre ce qui doit leur servir de jarret, alors que mon ombre rougeâtre poursuivra sa course initiale vers leurs cous, afin de fixer leur attention... Et tout cela en un rire de joie, ponctué d'une clameur.

"RIEN NE VA PLUS !"

Détail:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 8:04 pm



Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

''bientot tu rejoindras ce monde de ténèbres''



Après que Potota est aveuglé Flocon, il s'enfuit rapidement se mettre à l'abri loin du démon. Il trouva refuge à quelques mètres du démon, il se cacha derrière une maison l'endroit parfait pour ne pas être repéré. Sa blessure était impressionnante, il se vida de son sang le Saiyen arracha une partie de sa tenue et fit un bandage autour de sa cuisse pour arrêter le saignement.



"Je retourne sur le vaisseau, et après je t'anéantit saloperie de Sayajin !"


Potota l'observa de loin, il prit un malin plaisir à ce foutre du démon. Mais il ne peut rien tenter de plus pour l'instant, son état ne le permet pas ce genre de folie.


"Bordel, il ne m'a pas loupé l'enfoiré . "


"JE vais te botter le cul petit dé..."


Boum.


Encore une attaque, mais cette fois, il s'agit d'un vaisseau de l'empire.


"Vous vous foutez clairement de moi ?! Une fois que Gido et Dago auront trouvé les êtres qui sont à l'intérieur, et apporter un détecteur... Je promet de vous torturer TOUS TRES LENTEMENT !"



Le Saiyen était aux anges, il avait maintenant avec lui des alliés, il entendit les paroles de Flocon. Il prêta attention à 2 noms en particulier, il comprit que le Démon n'était pas venu seul.


"Kuf... Il a bien dit Gido et Dago, merde cela ne va pas être aussi facile que je pensais . Ces types ne sont pas des enfants de cœur, il me reste assez d'énergie pour relancer un Power ball, il ne faut pas que je me loupe. "

Le démon semblé occuper avec ses nouveaux amis, le Saiyen sorti de sa cachette discrètement pour aller se mettre plus en sécurité. Il choisit un endroit à l'abri des regards, mais il peut admirer le combat qui allait suivre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Déc 12, 2015 9:41 pm



Intro Glaciale

De nouveaux joujous?!


Regardant son nouveau jouet avec attention, le gamin se doutait quand même qu'il avait commis une bêtise. Le bruit d'explosion avait probablement éveillé la curiosité des autres soldats, qui allaient venir en renfort. Au moins, il avait détruit leur stock d'armes, c'était une bonne chose...non? Il écouta ensuite les révélations du soldat, qui déclara qu'il y avait d'autres coffres et caisses contenant des armes. Bon...il avait au moins détruit l'un des endroits où les aliens mettaient leurs objets de valeur, c'était quand même bien. Et ils ont 300 soldats dans leur vaisseau...300! Comment allaient-ils pouvoir tous les vaincre avant d'atterrir? Ce serait une tâche longue et difficile pour Shiroi et Hiro, qui furent soudain surpris. Alors que l'étrange extra-terrestre finit de parler, une main passa à travers le mur, comme si c'était du beurre. Elle tira alors une boule de Ki, qui tua le soldat et toucha l'allié Terrien à l'épaule, celui-ci reculant précipitamment. En effet, un bras gros et orange, suivit de son homologue, sortit du métal, commençant à tirer à rafale. Ces tirs furent suivis de ceux d'un alien vert, qui venait aussi de créer des trous dans le mur pour les toucher. Le combattant aux couteaux de chasse se cacha derrière une caisse, mais Hiro ne trouva pas de restes de caisses assez gros pour l’abriter. Heureusement, ils tiraient à l'aveuglette: le gamin esquiva les salves et se déplaçant à grande vitesse dans la salle, autant sur le sol que dans les airs.

Ses mains et ses pieds se chargèrent de Ki, lui permettant de dévier les simples tirs de Ki faibles. Comme ça, il ne serait pas blessé. Shiroi, semblant le réprimander, lui demanda de réparer ses torts en trouvant d'autres salles de stockage, ce qui fit soupirer le petit. Il avait envie de se battre lui aussi...mais il allait avoir de nouveau jouet! Il se posa au sol et, d'une poussée rapide, commença à détaller dans les nombreux couloirs. Rapide comme l'éclair, il tenait avait son lance grenade accroché dans son dos, par dessus sa cape blanche, qui vibrait tellement il allait vite. En fait, il ne le savait pas, mais utiliser Fuka Ki le rendait plus vite: l'énergie dans ses pieds lui permettait de se propulser rapidement, sans gruger beaucoup d'énergie. Soudain, alors qu'il était dans ses pensées, se demandant quoi ramasser comme jouet, il tomba face à cinq soldats. Ceux-ci, en le voyant, voulurent hurler, mais le demi-Saiyajin fut bien plus rapide. En quelques mouvements précis, il les mit KO, les frappant à la nuque en passant à côté d'eux. C'était trop rapide pour eux et surtout, la surprise avait donné l'avantage au combattant à la tenue bleu clair. Il continua donc de chercher jusqu'à tomber dans une autre salle, où se trouvaient des caisses et des coffres. Fou de joie, il sauta sur place.

-Trouvé! Trouvé, trouvé, trouvé! Bon, qu'est-ce qu'il y a d'intéressant dans ces boîtes?

Il commença alors à fouiller dans les conteneurs, sa curiosité le poussant à ne pas tout détruire tout de suite. Tous les ennemis devaient être en train de se préparer mentalement au combat, n'étant pas encore venus chercher les armes. Heureusement, car Hiro allait pouvoir tout faire disparaître. Il ramassa un deuxième lance-grenade, éclatant de rire.

-Ça va faire deux fois plus mal! Cool!

Il mit donc quatre autres munitions dans sa poche et chercha encore quelques minutes. Il trouva un long bâton, qui semblait fonctionner sur un mécanisme d'électricité. Il le prit en main et le regarda, des étoiles dans les yeux. Il faisait environ sa grandeur, était léger, et pourrait servir à combattre. Il le déposa à ses pieds, après avoir reculé pour ne pas être touché par l'explosion, et tira avec son lance-grenade. Le bruit retentissant ferait probablement beaucoup de grabuges parmi les rangs, mais l'hybride s'en fichait: il avait accompli sa mission. Fier de lui, il rechargea l'arme et se retrouva avec six munitions, deux armes de destruction massive et un bâton électrique. Il était aussi excité qu'à Noël, où il recevait plein de cadeaux chouettes. C'est alors qu'une bonne trentaine de soldats, tous très faibles, arrivèrent dans la salle, regardant le fouteur de trouble. Ils rirent aux éclats en voyant le mini-guerrier face à eux, se disant qu'ils allaient n'en faire qu'une bouchée.

-Hé les gars, on dirait que le petit bout de choux veut jouer dans la cour des grands! Montrons lui donc à s'amuser!

-Cool, vous parlez Terrien! Bon, j'ai hâte de voir de quoi vous êtes capables...KYA!

Soudain, son aura augmenta, faisant voler les débris et les cendres partout. Il fit tourner sa nouvelle acquisition devant lui, l'électricité s'activant dans l'arme. Soudain, il fonça, à la vitesse d'un éclair. Bing, bang, bong! Des coups rapides et précis, visant les adversaires à la nuque, les firent tomber. Dix d'entre eux furent éliminés par ce simple assaut, le métis utilisant sa petite taille et son effet de surprise pour battre ceux-ci facilement. Il atterrit donc derrière les vingt guerriers restants, riant un peu.

-On dirait que ma mère m'a bien entraînée! Vous devriez voir vos têtes...héhéhé!

-Bon, on dirait qu'on est tombés sur un petit malin...t'as beau être rapide, on ne te laissera plus nous approcher.

-Bon, si vous insistez...on dirait que je vais devoir y aller avec la distance...

Il mit l'arme dans son dos, faisant l'image d'un étoile avec ses trois armes. Il chargea ses deux mains d'une énergie jaune et d'un mouvement, les ramena face à lui, criant.

-Renzoku Kikoha!

La salve de Ki, rapide, commença à toucher les nombreux ennemis, en faisant tomber certains. Les nombreux tirs, même faibles, touchaient certains combattants au visage, ce qui les assommaient. Après quelques secondes, le petit arrêta, regardant le résultat. Aucun mort, seulement cinq adversaires debout. Avec seulement ces attaques faibles? On dirait bien qu'il était tombé sur un tas de faibles. Il avait peut-être assommé les plus fort au début, avec le bâton...merde! Il soupira et d'un mouvement, assomma les quatre derniers qui n'étaient pas importants, se retrouvant face au dernier, qui prenait toujours la parole.

-Bon, j'aimerais que tu me montres ta vrai puissance, histoire de me pratiquer un peu!

Il attendit donc la réponse avec impatience, voulant combattre lui aussi quelqu'un de fort. Cachait-il son potentiel?

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 13, 2015 12:52 am

Mes attaques ont atteint ma cible, me voilà donc clairement dans le combat et je ne pourrais pas faire marche arrière ! peut être que j'aurais dû essayer de jauger la puissance de mon adversaire avant de lui foncer dessus, mais tant pis. Le combat vient certe de commencer, mais suite à ce qu'il a dit je possède déjà quelques information sur mon adversaire : Tout comme moi il semble colérique et ne le cache pas, il semble faire confiance à deux personne qui sont censé lui ramener un objet, j'en déduis que ces deux type sont puissant et sous ses ordres. La créature qui me fait face n'est donc pas n'importe qui ... L'explosion venant du vaisseau étant une des sources de sa colère, j'en déduis qu'il est peut être pas le commandant du vaisseau envahisseur, mais au moins un haut gradé de cette armée d'un autre monde. Une fois mon enchainement fini, je remarque également que mes attaques ne lui ont causé pratiquement aucun dégât, je risque donc de devoir tout donner face à lui ... Je ne pouvais pas prendre le risque de frapper de toute mes forces malgré mon effet de surprise puisque cela aurait pu être trop d'énergie gâché pour rien, mais je me rend compte que je viens de louper une sacrée opportunité. Bon, le côtés positif est qu'il n'a pas esquivé mon Dark Arrow et qu'il a parlé d'un détecteur qu'il doit récupérer avant de nous tuer, moi et l'humain qui s'est enfui. Peut être qu'il n'a pas la capacité de ressentir les Ki ... j'espère que je ne fais pas de jugement attife et que ce détecteur est bien pour trouver les êtres vivant et pas quelque chose qui n'a strictement rien à voir. Dans le doute je vais rester prudent ... Pff, à qui je vais faire croire ça ? Ma rage prendra bien rapidement le dessus sur ma prudence !
De toute façon je n'ai pas le temps de réfléchir, suite à mon enchainement de coup de poing je suis bien évidemment au corps à corps et je vois le poing ennemi foncer droit vers mon visage ! Par réflexe je met mes avant bras devant ma tête pour bloquer le coup, mais la force de mon adversaire est si élevé que je glisse un mètre en arrière en bloquant l'attaque et je vois mon adversaire venir vers moi pour continuer dans sa lancée. Si je me contente de bloquer ainsi les os de mon bras risque de finir par se briser, pas le choix je dois jouer sur l'esquive ! Mon adversaire est rapide, mais sur cinq coup je parviens à en esquiver trois, je me suis tout de même pris un coup dans le ventre et un autre sur ma joue sous mon oeil invalide.
Je n'arrive pas à y croire ... Je ne pense pas avoir déjà rencontrer un être aussi puissant ! Il m'est déjà arrivé d'être victime d'une énorme différence de niveau mais je ne pensais pas que je rencontrerais encore des personnes aussi puissante aujourd'hui ! Je ne suis certes pas encore à mon maximum mais même sans ressentir la force des autres je remarque qu'il cache encore une bonne partie de sa force. Ce monstre n'est pas à prendre à la légère ... Je pense devoir tout donner avant qu'il ne décide d'être sérieux !


" C'est tout ce que t'as ? Te battre sera une partie de plaisir ! "

Provoquer un monstre aussi puissant peut sembler stupide, mais étant moi même colérique je pense savoir comment il réagira. Avec la colère il y a des chance qu'il laisse tomber sa défense pour tout donner sur l'attaque, et c'est ainsi que je pourrais le blesser ! Le mieux serait de le frapper au niveau du dos, des hanches et des jambes pour le ralentir dans ses mouvements et j'ai la parfaite technique pour cela ! Tiens ? Ca fait des années que je n'ai pas eu à établir une stratégie ! Ca me plait et cela se montre avec un sourire s'affichant sur mon visage. Ca me rappelle les bataille que j'ai dû mener lorsque j'étais encore un être humain ... Mais passons, je n'ai pas le temps d'être sentimental, le voilà qui fonce sur moi !
En général, personne ne s'attend à une attaque venant du sol. Profitons qu'il soit encore enragé et qu'il me prenne pour un faible pour frapper fort ! C'est pourquoi je lance l'une de mes technique les plus puissante : Dévastation ! Je déverse mon énergie dans le sol à travers mes pied pour la faire surgir sous la forme de lames d'énergie noir grandissant jusqu'à atteindre une hauteur d'environ quatre mètres, ces lames innombrable lame d'énergie envahisse l'espace dans un rayon de dix mètre autour de moi et sortent tous en moins de deux secondes ! J'espère que ce sera suffisant pour blesser cette créature ... Si ce n'est pas le cas je ne pourrais pas le vaincre seul et j'enrage déjà à l'idée d'avoir besoin d'aide.


Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 13, 2015 5:20 pm

Non, Ferliost n'avait pas son X2. Le X2 basique des humains, cumulables avec leurs autres pouvoirs est : "La peur est un super pouvoir". Excuse moi, mais là, tu as mal éventuellement, mais t'as certainement pas peur pour ta vie.
Le coup de la rage qui fait un X2... C'est pour les demi-sayajins...

C'est ainsi que Ferliost traversa le champ de tir des aliens. Champs de tir qui ne lui fit certainement pas autant de dégâts qu'il ne l'aurait cru vu qu'il s'agissait d'un tir de boule de ki basique, faible...
Avant qu'il n'arrive à portée de lames des aliens, Ferliost put constater qu'il ne tenait plus qu'un alien découpé en petits morceaux.

"Gabo ! Va poursuivre le mioche ! Faut s'assurer qu'il crève ! Reviens ici ensuite avec les autres !"

Certes les aliens ne payaient pas de mine par leur physique, mais contrairement aux lieutenants de Freezer, ces derniers n'étaient pas nés puissants. Ils l'étaient devenu à la dure, et avait souffert pour accéder à leur grade actuel.
Gabo, en entendant son ami Gido lui demander de partir pour s'occuper d'Hiro, serra les dents. Les scooters indiquaient que l'humain, aussi étrange que cela paraisse... était aussi puissant que Lord Flocon en sa forme de base.

"Te fais pas crever !"

Le monstre épineux se contenta de sourire vers son ami.

C'est ainsi que durant la course de Ferliost, l'humanoide vert se barra pour aller s'occuper d'Hiro...
Quant l'humain arriva au contact, juste avant son attaques, il put constater une chose étrange. Le bras épineux de Gido se retrouva illuminé d'une drôle de lumière orange... Profitant de son allonge, il en colla un puissant coup à Ferliost.
Alors que l'humain dut reculer sous l'impact, il put voir pourquoi Gido pensait pouvoir lui tenir tête jusqu'au retour des renforts.
Le monstre, plutôt gros, sembla s'amincir à grande vitesse... Ou alors était-ce les muscles qui se concentrait.

"POUR L'EMPIRE !"

Fit l'Alien... Mortellement sérieux.

***

Et du côté d'Hiro...
Le Demi Sayajin avait eu la chance d'affronter les sous-fifres de base en premier... Mais surtout, il prit bien trop la grosse tête.
Les bruits du combat était clairement audible, de nombreux bruits de pas se faisant entendre...
Puis, le Demi-sayajin sentit un coup de poing violent et chargé de rage le frapper dans le nez.

"J'aime pas me battre contre des mômes, mais pour toi et ton pote on va faire des exceptions..."

L'alien semblait sérieux... Et prêt à se battre puisqu'il forma une lame d'énergie au bout de sa main et se mit à essayer de trancher Hiro avec.

***

Du côté Naraki et Potota...

Bah alors que Potota se reposait, car son ki était assez bas... Son scooter indiquait qu'une nouvelle très grande puissance semblait se rapprocher à toute allure de la zone de combat. Aucune idée de ce qu'elle était...
Toutefois, il put voir de l'autre côté de la rue des humains qui lui faisait signe de venir. Le signe au dessus du bâtiment était une grande croix verte, brillante. Peut-être était-ce une bonne idée ?

Tandis que pendant ce temps...
Flocon s'était repris. Il avait déjà perdu une proie à cause de son emportement, il n'en perdrait pas une deuxième. Toutefois, la puissance de son adversaire l'intriguait... Il était largement supérieur à un humain... Sans compter les yeux rouges...
Flocon eu ses pupilles qui se rétrécirent un instant, stoppant une demi-seconde sa charge.

"Un démon ?"

Se murmura-t-il audiblement...
Avant que les lames noirs qui sortent du sol ne le renforcent dans sa pensée.
Flocon hurla. Non pas de douleurs, les lames ne faisant que le blesser superficiellement. Mais de rage, alors que les démons pensaient pouvoir atteindre une nouvelle planète de l'Empire.
Le hurlement dégageait tellement de puissance... de haine...
A l'instar de Blizzard, Flocon avait également perdu des membres de sa famille face aux démons. En l'occurence... Son fils.

"JE VAIS TE DETRUIRE !"

Annonca-t-il alors qu'il se mit à charger, cette fois à sa pleine puissance sur Naraki...
En faisant décrire un mouvement rotatif à son poing qu'il balança au démon...
Un craquement pouvait se faire entendre alors que Flocon cassait probablement plusieurs côtes à Naraki. Il n'aurait mieux fait de ne pas se mêler de cette affaire.. Surtout en voyant les yeux totalement injectés de sang de Flocon.

***
Pendant ce temps... Un nouvel individu fonçait à toute allure vers le champ de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 677
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 13, 2015 7:18 pm

Et pendant ce temps, le vaisseau fut secoué par encore une nouvelle brèche. En l'occurence celle d'un Rayden, qui venait de débouler dans le vaisseau.
Un Gray... Qui n'avait pas sa mine de guerrier amusé, qu'il arborait d'ordinaire.
Pourquoi ?

Pour la simple et bonne raison qu'une barrière telle qu'il y avait autour de la ville ne pouvait servir qu'à bloquer des civils. Les empêcher de fuir...
Or, les Raydens ont beau être dans un état de guerre permanent, c'est une guerre avec des règles. Des règles que Gray suivait d'autant plus à la lettre.

Autour de lui... Des pilotes. Sans armes, comme sa détection lui disait, et un niveau d'énergie équivalent à des humains de base.

"Je ne vous tuerais point"

Fit calmement le Rayden, qui faisait craquer ses poings... avant d'arracher la radio du vaisseau.

"Mais une fois que j'en ai terminé avec la radio, je promet d'aller ta..."

Le Rayden s'arrêta... En tiquant en sentant une certaine personne. Bordel ce con était là ?! En plus il était devenu puissant ce con ! Presque autant que lui sans le symbiote... Gray grimaça en constatant qu'il n'avait aucune arme, pas même les hachoirs qu'il jurait pourtant avoir pris avant de sortir de l’entre-monde. En bref, il serait forcé d'affronter l'humain qui cette fois aurait toute sa tête, sans ses armes à lui.

"Per l'humain dans la coursive plus loin dans les couilles. Oui, c'est techniquement l'un de vos ennemis, mais c'est également un des miens. Donc un coup dans les burnes pour lui, et ensuite j'irais casser de votre patron."

Termina amèrement le Rayden, en réglant la radio, en souriant.

"Code Administrateur au Vaisseau Rayden nommé Rose Marie : Ici Gray ! Cherchez pas à comprendre, j'ai ressuscité sur Terre. Ca serait sympa de venir me cher"

"Oni-san ?!"

"Salut Brassica ! J'ai littéralement remonté l'audela avec mes poings... Sauf que je suis devenu aveugle."

"PARDON ?!"

"Oh ! Ilias, tant que je t'ai... Je peux t'inviter à prendre le thé en tête à tête s'il te plait ?"

Un silence pesant se fit entendre, même avec les aliens qui paniquaient... Wait, le Rayden venait juste d'inviter quelqu'un, comme ça, en mode normal, en premier rendez vous ?

"Euh Gr..."

La radio explosa avant que Gray eu sa réponse. La faute ? Des soldats, derrière lui qui venait de débouler... N'ayant donc pas lu l'atmosphère. Gray s'en ficha et commença à faire craquer ses doigts, en faisant apparaître un bâton de combat entre ses mains...
Et sans blagues ou jeu de mots, il se mit à se battre, esquivant avec une adresse folles les attaques des aliens, tout en les assommant.
Vivre et laisser vivre. Tel était son nouveau crédo.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 241
Age : 21
Zénies : 4280

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 13, 2015 7:42 pm

Petite excuse:
 


Quelle... Déception ! Non seulement un d'entre eux décide de partir à la poursuite de Hiro en m'ignorant complètement, suite à une remarque de son camarade soulevant une interrogation de sa part quant à son nom, ce qui déjà signifie une proie potentielle en moins, mais en plus je ne peux conclure ma scène ! Je me suis bien approché d'eux, et débarrassé du cadavre, ou plutôt, vu son état, des restes de l'envahisseur, mais ça ne s'est pas passé comme prévu au moment de porter mon coups. En effet, interrompant plus tôt que je ne le pensais ses tirs, l'envahisseur restant amorça un coups, son bras s'illuminant d'une lueur aussi colorée que sa peau, avant de me frapper. Peut être... Que j'aurai pu l'esquiver, ce coups était prévisible, et pas si rapide que ça, mais ce n'est pas ça qui compte, mon action était précise dans ma tête, je voulais la mener à bien, quoi qu'il advienne... Et je n'ai jamais tant maudit ma petite taille et le manque d'allonge qui en découle, qu'à l'instant où je sens son poing me frapper... Un impact, brutal, l'onde de choc se faisant sentir sur ma peau et dans ma chair, et assez puissant pour me faire reculer, mais sans pour autant me causer la moindre douleur... Ce qui est d'autant plus énervant et frustrant, m'arrachant une grimace irritée. Sale vermine d'envahisseur… Mais je me redresse, reprends mes appuis et me remet en garde. Je vais le faire payer pour ce qu'il a fait, et rapidement, mais je ne dois pas me précipiter pour autant, je dois savourer la chose, l'instant présent.... Quand bien même je dois le faire avant l'arrivée de ses camarades. Après tout je ne peux pas servir tout le monde à la fois !

Mais à l'instant où je suis de nouveau prêt à lui faire face, j'observe le corps de l'alien, changer, se modifier, s'affiner... Et mon instinct se faire plus pressant à son égard. Il est devenu aussi... Non... Plus puissant, légèrement, que Gray. Enfin ! Quand je parle des talents cachés des envahisseurs c'est à ce genre de chose que je pense, et j'avoue que jusque là j'ai été plutôt déçu ! Certes ça signifie aussi que la puissance que je possède désormais est égale ou inférieure à la sienne... Mais quelle importance ? N'est ce pas à cela que je me suis attendu depuis le début ? Des envahisseurs qui seraient plus puissants que nous, humains, mais dont nous triompherions par d'autres atouts ? SI ! Alors au final... Quelle importance ? J'avoue avoir un regret, que de ne pas avoir eu l'opportunité d'agir durant sa transformation même, un instant où il devait être vulnérable, et il aurait été si amusant de l'interrompre en cela, mais d'autres se présenteront, ou bien je les créerai... Mais je n'agis pas de suite, non seulement car son exclamation, prononcé des plus solennellement, m'interloque. Un empire ? Vraiment ? Ces vermines viennent d'une sorte de grande puissance portant son regard sur la terre ? Et ils pensent vraiment que 300 hommes suffiraient pour nous conquérir ?! Ahahaha ! Il va comprendre qu'il y a des choses sur lesquels on ne porte pas les yeux sans se brûler ! Et dans le même élan que cette pensée, je formule, presque distraitement, un commentaire, cruel, mais vrai.

"Moins gros, mais toujours moche ! Et... Vraiment c'est Dago ou Gabo ton copain ? Excuse moi, mais je vais en avoir besoin pour l'épitaphe ! Tout comme le tien en fait !"

Ce n'est pas parce qu'il est parvenu à me repousser et à me faire un peu patienter, que mon envie de saigner ce porc a disparu ! Il est par ailleurs grands temps de reprendre le pari, et après avoir fait tourner vivement mes lames dans mes paumes, je reprend ma scène, grondant en un large sourire.

"Les jeux reprennent..."

Et sur ces mots, je me ravance vers ma proie, les mains tremblantes un peu par fébrilité… Mais je ne me contente pas de me rapprocher, je lui tourne un peu autour, guettant sa position, son attitude… Mais dans le fond je sais déjà ce qui ne va pas ,ce que je dois faire pour l'atteindre. Que ce soit à moyenne ou longue portée, il a l'avantage de la portée. Si je recule, il va me titrer dessus avec ses sphères d'énergie, et si je m'avance il va me réceptionner d'un coups de poings… Et je ne peux pas essayer de l'attirer dans un terrain plus favorable, car lui n'a pas besoin de me tuer rapidement ! Simplement d'attendre de recevoir de l'aide ! Je ne peux donc compter que sur mes propres actions, sur mon initiative.

Le plus évident serait d'éviter un de ses coups de poings et d'en profiter pour combler l'allonge, car dans un corps à corps j'aurai l'avantage, ayant moins besoin d'armer mes propres coups ! Après tout, peut être qu'il frappe plus dur que moi, mais je crois tout de même être plus rapide que ce gros tas ! Seulement je ne sais pas quelle autre surprise il peut me réserver. De fait… La meilleure solution et que je lui en adresse une, non ?

...Et de toute façon peu importe, je ne peux pas me retenir bien longtemps, et pas seulement pour les renforts qui risquent de venir, non… Cet alien qui me fait face… Me nargue par sa seule existence, une insulte qui ne peut être supporté plus longtemps… Alors je commence !

Et ainsi je semble m'avancer brusquement, me mettant à portée de ses coups, essayant de l'atteindre, en vain avant de reculer tout aussi soudainement, afin de m'en éloigner. Mes coups sont alors loin d'être factices, ayant réellement l'intention de le toucher, mais ce n'est pas mon but premier. Je le jauge, je le tâte, et tente de le provoquer pour le pousser à l'erreur contentant ma propre hargne. Mais alors que je m'exécute, je perçois brusquement quelque chose, qui me trouble assez pour que j'échoue de peu mon esquive, alors que je recule. Une présence puissante, bien plus que celle de l'alien qui me fait face. Par mon instinct, je sais que c'est un danger, mais surtout… C'est la première fois que je ressens cela, mais c'est pourtant une conviction. Ce que sent mon instinct… C'est Gray… Mais il est mort ! Mort ! MORT ! Et pourtant je le sens, encore plus puissant, plus que l'être qui me fait face ! C'est impossible ! Mais pourtant ça doit être vrai…. C'est insupportable, mes mains en tremblent davantage, secoué par la hargne… Et la joie ! Cette fois ci ça pourrait être réellement moi qui le terrasserait ! Une perspective bien plus plaisante que la simple mort du goret orange me faisant face. Mais pourquoi pas… Pourquoi pas avoir les deux ?

"DÉGAGE DE LÀ !"

Sur ce cri, un mélange de rage et de joie, je m'élance de nouveau vers lui, comme les fois précédentes, mais avec plus de vigueur, plus de force, n'ayant pas l'intention de reculer.

Et je ne le fais pas… Mais au lieu de répéter mon erreur et de m'avancer au devant de ses poings je saisis brusquement un pan de ma cape verte, et l'arrache afin de la jeter dans le même mouvement vers mon adversaire. De la même main, et l'instant d'après , je projette ma dague droit dessus, afin qu'elle se plante dans l’étoffe et la projette plus sèchement sur l'envahisseur ! Mais en se faisant mon intention n'est pas de le blesser ou de le tuer avec cette dague, bien que ça serait plaisant, mais juste de l'aveugler, un bref instant.

Suffisant pour me permettre de me rapprocher, me décalant un peu par rapport à ma cape, m'orientant vers son flanc droit, et se faisant je tends ma main droite désormais libre, afin de lui saisir le bras.

Se faisant je compte lui réduire sa liberté de mouvement, et certes il saura où je suis… Mais la réponse sera simple, bien trop proche. Et certes cela offrira la possibilité de riposter, mais de façon imité. Au vu de ma position ses jambes seront inutilisables, ou du moins inefficace, je tiendrai fermement son bras le plus proche, et le second… Déjà probablement empêtré avec ma cape, serait trop lent. Reste éventuellement sa tête, si comme l'a raconté Hiro il peut cracher de l'acide… Mais même ainsi ce sera probablement trop lent car dans le même mouvement où je lui saisis le bras, j'ai amorcé mon assaut, un coup de haut en bas, visant sa tempe, légèrement en biais, afin de parer à un léger décalage, qu'il le fasse en se baissant ou en penchant la tête. Un coups qui serait assurément mortel pour un humain…

Encore faut il qu'il le soit pour un tel alien ! Après tout peut être qu'ils ont deux cerveaux, ou que malgré les apparences le leur ne se situe pas dans leur crâne, mais alors je serai curieux de voir ce qu'il y a ! Mais je ne dois pas m'attarder, et en tout cas en finir rapidement.

Gray m'attend...

Précision:
 


Dernière édition par Ferliost le Jeu Déc 24, 2015 5:00 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Déc 13, 2015 8:28 pm



Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

''bientot tu rejoindras ce monde de ténèbres''


Pendant que Potota observa Flocon et son mystérieux attaquant, son détecteur commença  à s'affoler un homme, se rapprocha de plus en plus. Le Saiyen commença à perdre tout espoir, si l'homme qui approcha était un allié de Flocon. Ce n'était pas l'humain et lui avec sa jambe qui allait, pouvoir faire quelque chose et surtout pas les autres dans le vaisseau.

"Merde...Pas maintenant . "




Le Saiyen se leva tant bien que mal avec sa jambe, il tourna son regard vers un bâtiment non loin de Flocon et de l'humain. Potota regarda plusieurs humains qui lui firent un signe de la main, le Saiyen pris sur lui et se mit debout difficilement sur les jambes. Potota commença à se lancer vers le bâtiment, il entend le démon du froid parler tout doucement.



"Un démon ?"


Le Saiyen n'a pas le choix, soit il risque sa vie en restant ici en regardant le combat où il tente sa chance avec les humains.



"Bordel, si je reste de toute façon Flocon, va être le vainqueur. Bon, je vais tenter ma chance avec les débiles, mais il faut que je ne me fasse pas remarquer par l'autre psychopathe. "



Potota attend que Flocon ne regarde pas dans sa direction, il part vite vers le bâtiment. Arrivé là-bas, il tomba à cause de sa jambe, la blessure était encore plus grande. Les humains prirent le Saiyen avec eux dans la pharmacie, le Saiyen était à peine conscient la perte de son énergie était trop grande, sa blessure n'arrange pas la situation.


"Arf... Aidez -moi, je ne suis pas votre ennemie. "


Il prononça ses mots avec une voix très faible, sa vie n'était en danger, mais il avait perdu beaucoup trop d'énergie lors de sa dernière attaque face à Flocon. Les humains regardèrent la blessure, ils commençaient à s'occuper du Saiyen.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intro glaciale [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] La Marche Sur Konoha - Partie 2: L'attaque!
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Fuite glaciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre-