Partagez | 
 

 Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Jan 27, 2016 11:42 pm


LA MÉLODIE DE LA DESTRUCTION - PARTIE I




YÔKO


Mon calme reprit, je pouvais reprendre le combat l'esprit plus détendu et serein. C'est alors que je sentis une autre énergie hostile se calmer grâce à ma rune du malin. Il ne restait plus beaucoup d'ennemis. L'alien de petite taille se retrouvait seul contre tous. L'un de nos alliés était d'ailleurs en train de quitter la planète tandis que le second s'était rapproché de nous.

Ce dernier arrêta net le saiyajin blond dans son élan, mettant en suspend le combat. Lune et moi l'observions s'adresser aux deux saiyans puis à l'humaine qui nous avait sauvé la vie. Elle avait été félicitée et à juste titre, elle le méritait. Ses yeux s'écarquillèrent quand ils se posèrent sur nous, il semblait surpris par notre présence. Je le regardais droit dans les yeux tandis qu'il s'adressait à nous. Il semblait avoir déjà rencontré nos semblables, je lui répondais alors par télépathie que je ne m'attendais pas à rencontrer le dénommé Blizzard que servait 21.

Ce dernier calma le petit homme vert en lui exposant les faits. Il se retrouvait seul face à une force de frappe qui lui était à présent bien supérieure. Mon regard se posa ensuite vers la femelle qui était redevenue normale en se mutilant. Je n'aimais pas trop assister à ces actes barbares. C'est alors que la jeune femme fit mention à voix haute du dérapage de l'illusion de Lune, je ne pus m'empêcher de faire un facepalm en contenant mon rire en un sourire narquois.

La gaffe... Voilà qui nous mettait dans une situation délicate et Lune ne put s'empêcher de répondre paniquée.


- "C'était un accident ! Je voulais cacher ce qui me gênait mais ma langue a fourchée dans mon incantation ! C'était pas voulu !"

Lune avait du mal à se retenir de rire et restait écarlate gênée par son erreur. Pendant ce temps, un air grave s'était affiché sur mon visage, je repensais à l'énorme écart de force qui nous avait séparé de nos adversaires et songeais sérieusement à retourner m'équiper et m'entrainer sur Zelod III avant de repartir explorer le vaste océan spatial.

________________________________________________

HRP - Techniques utilisées :
Yôko - Rune du malin (illimitée)

Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Ven Jan 29, 2016 7:41 pm






Intro Brutal


Event





J'entendis dans mon scouter une communication de Sauzer qui me remerciait, tout en disant que Cooler aurait probablement fait de même s'il n'était pas... eh bien Cooler. Il me disait aussi que je n'étais pas si mauvais... étrange d'entendre ça de la part de quelqu'un, je savais que je n'étais pas mauvais, en tout cas je ne me définissais pas comme mauvais. J'étais certes froid et distant, brutal et parfois impitoyable, mais je n'étais pas un psychopathe destructeur de planètes ou un tyran assoiffé de pouvoir. Je mis ma main à mon scouter et répondis simplement :

« J'espère qu'il en est de même pour lui. »

Cette réponse faisait référence à sa dernière phrase. J'espérai moi aussi que Cooler n'était pas aussi mauvais qu'il n'y paraissait...
A part ça, la reddition définitive des pirates de l'espace avait été prononcée, la bataille était finie, ce qui dessina un sourire heureux sur mon visage alors que je mis mes mains dans mon dos... sourire qui disparut instantanément dés que j'entendis une pique du Suppa Saiyajin. Je retrouvai mon air sévère alors que je n'avais toujours pas détaché le regard de Bujin, le pirate pouvait cependant se douter que mon énervement soudain n'était pas à cause de lui mais à cause du guerrier blond à mes côtés. Je restai relativement calme, mais ma queue, ou en tout cas ce qu'il en restait fouettait l'air un peu plus violemment, trahissant mon agacement. En plus de ça, la femme Saiyajin en rajoutait une couche...

Je n'avais pas envie de m'occuper de ces deux-là, j'avais des choses beaucoup plus importantes à faire, mais je ne pouvais pas les laisser me manquer de respect comme ça. Les Cold tuaient des hommes pour moins que ça, alors leur rappeler gentiment qui commandait ne leur ferait pas de mal :


« Un pied ? »

Je tournai lentement ma tête vers le Suppa Saiyajin, le fixant quelques secondes, avant de détourner le regard pour fermer les yeux en prenant une profonde inspiration afin de pousser un long soupir calme en apparence. Puis je fis de nouveau face au Suppa Saiyajin et lui parlai d'une voix détachée, sans hausser le ton :

« Tu as à peine entré un orteil dans ce que tu appelles mon monde. Tu auras posé le premier pied quand tu réaliseras le poids que tu as désormais sur tes épaules. Outre les besoins de la bataille, je voulais donner une chance aux Saiyajins. J'ai combattu auprès de nombreux membres de leur race, ils sont de braves guerriers... dommage qu'ils ne soient pas capables de voir plus loin que leur propre puissance. »

Je poussai un nouveau soupir :

« Alors je me suis dit que faire voir d'autres perspectives à l'un des leurs lui ouvrirait les yeux. On m'a rapporté de nombreuses choses sur toi. Certains disaient que tu étais un lâche, d'autres disaient que tu étais un tacticien, je m'étais rangé du côté des seconds, tu semblais parfait pour faire voir le potentiel des Saiyajins aux tiens. »

Je me tournai entièrement vers lui et laissai mes bras le long du corps en adoptant cette fois-ci un air beaucoup moins sympathique :

« Mais peut-être me suis-je trompé... »

Je fis un pas vers lui :

« Peut-être ai-je donné naissance à un autre fléau. Tout le monde fait des erreurs après tout. »

Je fis un deuxième pas en avant :

« Vous n'êtes pas des chiens tu dis, mais dés que l'on vous libère de vos chaînes vous commencez à mordre tout le monde. Freezer avait au moins le mérite de vous tenir tranquille. »

Un autre pas suivit le deuxième, cette fois-ci mon aura violette apparut autour de moi :

« Freezer savait au moins que si vous étiez en roue libre ce serait le chaos absolu ! Et je ne combats pas pour le chaos... »

Mon quatrième pas fut le dernier car je n'étais désormais qu'à deux ou trois mètres de lui, je dus lever les yeux pour le regarder en face :

« Mais si j'ai donner naissance à un fléau... peut-être devrai-je l'éliminer ici-même et maintenant. Après tout je n'ai pas peur de toi, parmi mes ennemis puissants j'ai déjà le Roi des Démons lui-même alors je ne suis plus à ceci près tu sais. »

J'éteignis cependant mon aura alors que la tension semblait à son comble tandis que je repris un air beaucoup plus posé :

« Je ne sais pas si tu me poseras des problèmes, seul l'avenir me le dira. Tu seras définitivement dans mon monde quand tu apprendras qu'avoir de la puissance ne signifie pas forcément s'en servir. »

Je me tournai à moitié vers les trois survivants du Gang de Bojack :

« Aujourd'hui j'ai réussi à faire épargner trois vies, peut-être même plus si l'on vous compte. De même, je vais te révéler un petit secret : j'aurai pu faire mourir Cooler, j'avais une occasion en or, il était affaibli et je n'aurai même pas eu besoin de le faire moi-même, mais je ne l'ai pas fait. Car je ne le connaissais pas si bien que ce que je pensais. Tout comme toi, je te donne le bénéfice du doute, mais laisse moi te dire que tu es mal parti pour le moment. »

Sur ces mots, je me détournai de lui pour revenir auprès des trois hommes verts mais tournai la tête une dernière fois vers lui pour le prévenir :

« Les Glacius ne surveillent plus seulement les Démons du froid, mais l'Univers entier. Si jamais j'ai vent que tu répands le chaos dans l'Univers, ça deviendra une affaire personnelle, et il est dans ton intérêt que nous n'en arrivions pas à de telles extrémités, crois-moi Suppa Saiyajin. »

La menace était aussi claire que celle que j'avais formulé contre Bujin, je n'avais que faire de m’attirer ses bonnes grâces ou non, j'en restai là pour cette fois, mais les termes étaient limpides : il se tenait tranquille, ou il mourrait :

« Oh et j'ai failli oublier. Quelque chose va arriver à Freezer à cause d'un autre Suppa Saiyajin. C'est quelque chose qui est arrivé par son initiative donc je n'entrerai pas en conflit avec les tiens, mais Freezer sera très énervé. A votre place j'éviterai la planète Vegeta dans les prochains jours... j'éviterai aussi de me montrer blessé sur une planète impériale, certains des hommes des Cold n'ont aucun honneur. »

Une fois ceci réglé, je me tournai vers les deux Zélodiens, j'avais entendu la communication télépathique, ils avaient vu l'androïde 21 et j'avais besoin d'en savoir plus :

« Vous, je vous prierai de rester ici. J'ai à vous parler. »

Je remarquai Aiko non-loin d'eux qui était droite comme un « i », ma tirade avait du la mettre mal à l'aise et elle préférait se taire plutôt que de m'énerver d'avantage. C'était vrai que je lui avais parlé des crises de nerfs des Démons du froid qui pouvaient aller très loin... Désolé ma chère Aiko, même si tu devrais savoir que tu n'a rien à craindre de moi.
Je pressai le bouton de mon scouter :


« Pear, quelle est la planète impériale la plus proche ? »

« C'est Cooler 389, mon Seigneur. »

J'appuyai de nouveau sur les boutons de mon scouter pour contacter ladite planète :

« Planète Cooler 389 ici Blizzard Glacius, j'ai besoin de trois capsules sur Cooler 404 immédiatement. Si vous voulez confirmation demandez à Sauzer, Cooler n'est pas en état de vous répondre. »

Une fois tous ces petits soucis mineurs réglés je me tournai vers les trois renégats :

« En attendant que votre taxi n'arrive j'aurai besoin de vous parler en privé. »

Sur ces mots, je retirai mon scouter et décollai assez haut dans le ciel de manière à n'être entendu par personne, je fis également attention à ce que personne ne nous suive avant de parler :

« Bon, il est évident qu'avec tout ce que vous avez causé, vous êtes bannis du territoire impérial donc avant que vous ne partiez, j'ai deux ou trois questions à vous poser. La première, apparemment vous connaissez un Rayden du nom de Lurko, et il a l'air d'être au moins aussi fort que vous, je connais les Raydens mais je n'en ai jamais croisé un aussi puissant, que lui est-il arrivé ? »

Il était probablement mort, mais peut-être avaient-ils des informations sur lui, un Rayden aussi puissant... ce serait sans doute utile comme information pour mes alliés si jamais j'arrivai à savoir comment il avait atteint une telle force :

« La seconde question est : L'un d'entre-vous a-t-il combattu un androïde en forme de lapin ? C'était le mien et j'ai perdu le contact avec lui. La troisième question n'est que pure curiosité : qu'allez-vous faire maintenant ? »

J'avais enfin pu poser les questions que je voulais poser, chose qui aurait pu se faire bien plus rapidement si ce Saiyajin n'avait pas interrompu les négociations.


HRP : Cooler tu peux confirmer l'envoi de capsules depuis Cooler 389 par l'intermédiaire de Sauzer si tu veux (ou pas mais c'est juste que vu que C-21 a détruit la base ça va être dur pour le gang Bojack de quitter la planète)





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Lun Fév 01, 2016 4:32 pm

Hrp : désoler, ce post est court, mais Cooler et Orachi étant en regen, pas grand chose à dire :/

Sauzer ne répondit pas à après Blizzard, comprenant qu'il valait mieux se taire plutôt que d'essayer de me défendre, malgré son adoration, Sauzer savait que je n'étais pas foncièrement bon. Enfin, il s'assit sur le siège de commandement avant poussé un long soupire, le space french avait vu ses deux camarades se faire exterminer devant lui, son maître être surpassé par un alien puis épargner et celui qu'il avait en partie élevé péter un câble en se transformant.
Alors qu'il allait donner l'ordre de retourner sur Cooler 01, une communication entrante en provenance de Cooler 389 attira son attention, évidemment, il prit la communication sur le grand écran.

"Sauzer-sama ? Où est Cooler-sama ?"

"En salle de régénération. Et de toute évidence, je suis assez qualifié pour prendre votre demande et y répondre."


"Effectivement... Bien ! Sauzer-sama, nous avons reçu une communication de Blizzard-sama..."

L'alien se tut un instant, Sauzer soupira.

"Et donc ?"

L'alien reprit immédiatement, comprenant que le space french était agacé de sa journée.

"Et bien, il me faut l'autorisation d'un cadre supérieur de l'empire afin de lui envoyer 3 capsules, il ne m'a pas donné d'autres informations..."

Sauzer haussa un sourcil, Blizzard avait pourtant son propre vaisseau.

*se doit être pour les membres restants du gang Bojack... *

"Bien, envoyez les capsules, nous lui devons bien ça, j'imagine."

"Bien Sauzer-sama !"

La communication prit donc fin.

Sauzer ordonna donc le retour vers Cooler 01, nous n'avions plus rien à faire sur cette planète après tout.

Gally de son côté était déjà repartie en entraînement dans une salle de gravité, voir son inutilité dans cette bataille l'avait frustré et elle voulait devenir encore plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Fév 03, 2016 10:26 am

Le gros de Bojack était resté impassible durant le discours de Blizzard. Il ne les concernait pas et ils s'en branlaient. Clairement. Surtout que Bujin savait que Kugo était désormais le chef de la bande vu qu'il avait l'appui de Bido. Or, à deux contre un, il était foutu, c'est sûr. Alors il obéirait et choisirait un moment opportun pour se barrer...

Puis, on s'adressa enfin à eux...

"La planète natale des Raydens est bourrée de trucs bizarres. Un jour on regardait un peu ce que l'on trouvait, voir s'il y avait pas un truc vraiment génial. Lurko est tombé sur une boîte et... Alors qu'il la prenait, il a été désintégré... Pour sortir du cube. En parfait état. Par la suite, Lurko a été tué par Cold lors d'un gros combat, quand on était encore assez faible... Bref. On le croyait mort, quand son communicateur s'est réactivé... Sur leur planète. Par la suite, on a compris que Lurko respawnait dans ce cube. En boucle. Tuer le, et Lurko reviendra direct. Quand au cube, on a jamais vu un truc aussi solide. Merde, une fois, Bojack l'a jeté à travers une putain d'étoile ! Pas une égratignure sur le machin ! Et avant que vous ne pensiez quoique ce soit... Le temps passer chez les Raydens m'ont appris que les anomalies sont uniques. Donc espérez pas trouver un autre cube immortel...

Mais c'est pas là qu'est né la divergence Bojack/Lurko. Lurko... Bin... Les Raydens ont des règles. L'une d'elle est "Pas touche au civil". C'est con pour beaucoup, mais un Rayden la respecte d'autant plus qu'il sait qu'un autre soldat pourrait viser la sienne. Alors il sait qu'avec cette règle, sa famille est en sécurité.
Sauf que Bojack... Voilà quoi. Lui et Lurko étaient très amis, car de force équivalente. Ils ont pas voulus se quitter en mauvais termes, et Lurko a fait promettre à Bojack de pas revenir sur sa planète s'il respectait pas les règles. Bojack a accepté... Mais Lurko devait sortir de sa retraite si Bojack lui trouvait un truc qui n'était pas un civil, marrant à maraver.

Donc là nos projets... C'est de se reposer un moment chez lui. Les Raydens ont de la bibine, et un armement peu conventionnel sympa...

Enfin, comment dire... De ce que j'ai entendu quand on était emprisonné, par un autre Rayden.... Lurko est connu là bas, sous le nom de "Mort en marche". Il doit continuer à se jeter dans une guerre X ou Y et trucider les deux camps...
"


Bon voilà qui répondait à la première question de Blizzard. La deuxième... Bido leva le poing et frappa sa paume.

"PUELE SPROTCH ! Elle a touché à mes doudous."

Les deux autres membres du gang regardèrent Bido, desespérés... Avant de se retourner vers un Blizzard à pleine puissance.

"On prendra pas les capsules de l'Empire. On peut créer une aura d'énergie autour de nous pour voyager... Je crois pas que notre pote apprécierait qu'on lui ramène l'Empire chez lui..."

Kugo hocha la tête... Avant de faire apparaître une boule d'énergie protectrice autour d'eux.

"On va partir maintenant... Portez vous bien sire Glacius..."

Puis les trois disparurent, s'étant envolés rapidement à travers les étoiles... Ne restait plus qu'une bande de clampins sur Cooler 404
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Fév 03, 2016 12:49 pm

Kodaïan était un misanthrope, même pour un Saiyan. Ça, ce n'était pas un mystère. Il n'aimait pas quand les gens s'agitaient bêtement, quand ils hurlaient stupidement avant, après, ou pendant de longs monologues. Il n'aimait pas non plus qu'on se frappe la poitrine en riant fort ou jouer à celui qui aura la tête plus dure que le mur.
En fait, il y avait énormément de choses que détestait le guerrier de l'espace. Même dans la nourriture il refusait certains mets ! Bon, ça ne l'empêchait pas de les engloutir en cas de besoin, mais bon.
Mais plus que tout, plus encore que les abrutis qui se prenaient pour des dieux, plus que les bourrins qui lui faisaient honte d'appartenir à la même race que lui, presque autant même que son père, Kodaïan détestait ceux qui le prenaient de haut. Et les Démons du froid étaient experts en ce domaine, même ceux avec un relativement bon fond comme Blizzard.

Le polymorphe ne se priva pas d'essayer de le rabaisser immédiatement, avant d'expliquer qu'il avait voulu "donner une chance" aux Saiyans, leur faire ouvrir les yeux. Grâce à lui. Il semblait..sincère quant à sa démarche d'apporter quelque chose aux guerriers de l'espace. Puis le Démon du froid changea d'expression et s'avança d'un pas vers lui. Maintenant, le changeforme tentait de l'intimider. Au troisième pas, il laissa même jaillir son aura. Immédiatement, Kodaïan fit surgir la sienne, une veine gonflant sur sa tempe. Même Blizzard...
Même Blizzard et ses "belles paroles" les considéraient comme des chiens en laisse. Abruti... Le roi glacé s'arrêta à peine à deux mètres de lui. Le Saiyan savait qu'il n'aurait pas l'avantage au corps à corps, mais il ne vacilla pas, ni ne baissa les yeux. Il n'avait pas peur. Ni de lui, ni de Dabra et encore moins de Freezer qui allait mourir de la main d'un de ses semblables.

Le Démon du froid finit par éteindre son aura et se tourna à demi vers les ex-sbires de Bojack. Un crépitement traversa l'aura de Kodaïan, manifestation de son énervement. Blizzard continuait à le mépriser à tel point que de si près, il osait le quitter des yeux. Sans sa dette, sans cette sensation de vouloir se nourrir de force et d'honneur qu'il pensait avoir perdu depuis longtemps, le soldat l'aurait très certainement frappé. Finalement, le fils Glacius se détourna finalement de lui après avoir dit qu'il avait aussi fait épargner Cooler, donc qu'il pouvait bien le faire pour lui aussi même s'il avait des doutes, avant de le menacer une fois de plus, sortant comme une fleur qu'il avait des yeux partout et qu'il lui botterait le cul s'il faisait du grabuge.
C'en était trop.


"Dis voir le surgelé ! Pour un type aussi fort, sage et bien renseigné, tu m'as l'air sacrément con !"

Kodaïan était furieux, furieux qu'il y ait toujours un de ces enfoirés pour le regarder comme s'il était un insecte. C'était à cause de salopards comme ça qu'il avait tout perdu autrefois, et qu'il avait changé, que sa vie avait été pénible et vide tout ce temps. Sauf qu'avant, il était forcé de baisser la tête et d'obéir...mais ce pouvoir qui sommeillait en lui...changerait tout. Les Saiyans sont des guerriers, des êtres qui peuvent toujours se surpasser. Un démon du froid périrait de la main d'un combattant comme lui, un autre pouvait bien y passer si le besoin s'en faisait sentir...

"T'es à côté de la plaque Mister-Freeze, foutre la merde partout où je passe, asservir des peuples, conquérir des planètes, se couvrir de gloire et de massacres...y'a que les salopards que ça intéresse !"

Il laissa son énergie gonfler encore, et encore, accroissant son aura autant pour appuyer ses mots que parce que le Saiyan avait besoin de sentir son énergie grandir. Un avertissement en somme. Un jour, il sera plus fort qu'eux...
En attendant, Kodaïan laissa finalement son énergie disparaître, restant tout de même sous cette forme puissante, exquise. Il aimait la sensation qu'elle lui procurait, et surtout la puissance de pouvoir parler sur un pied bientôt égal à un de ces bâtards de Démon du froid.


"Je ne deviendrais pas roi des Saiyans. Si tu veux faire quelque chose pour eux, fais-le vraiment au lieu de choisir les pires personnes pour ce job. Moi, je veux juste qu'on me foute la paix. Restez pas dans mon chemin, et je ne bousculerais personne."

Kodaïan ne se battait vraiment que par nécessité...bon, par plaisir aussi c'est vrai. Mais il n'avait trouvé son bonheur dans le fait de cogner des bovins stupides, ni en massacrant des populations entières. Pour quelqu'un qui avait des yeux partout, Blizzard semblait bien aveugle...
Le Saiyan jeta un regard vers Bujin, tendant un doigt accusateur vers l'affreux nabot, fronçant méchamment les sourcils tandis que le Démon du froid leur commandait des capsules. En vérité, dans l'immédiat, il n'y avait que lui que le guerrier de l'espace voulait vraiment tuer. Il avait une lourde dette envers le seigneur givré, mais pas plus d'animosité que celle de vouloir lui faire reconnaître ses torts. Les autres, il s'en foutait pas mal au final...
Mais il eut une meilleure idée, avec un sourire en coin.


"Et toi l'affreux...je te foutrais la paix. Il y a quelqu'un qui sera beaucoup plus heureux que moi de te faire du mal."

Perdant aussitôt son rictus, le Super-Saiyan s'envola alors en un éclair étincelant, allant rejoindre sa capsule pour quitter cette planète de demeurés. Il oublia complètement les renards qu'il voulait engueuler et interroger avec toute cette affaire, trop occupé à penser à tout ce qui s'était passé, à tout ce qui s'était dit, et à l'immensité que cela soulevait, la nouvelle réalité qui s'offrait à lui.
Kodaïan pensa à Khail, qui paraissait bien plus prometteuse qu'il ne l'aurait crû, il pensa à sa transformation, au fait que tous les Saiyans pouvaient potentiellement le faire, à la liberté et à la fierté que pourraient obtenir tous les siens, lui y compris, s'il possédaient tous cette puissance cachée. Un seul Super-Saiyans pouvait faire la différence...alors mille ? L'idée de retourner sur Vegeta pour prendre le pouvoir, et mener son peuple vers la conquête des étoiles lui effleura l'esprit tandis qu'il se posait auprès de sa capsule.

Il s'imagina un instant, Kodaïan, seigneur des étoiles. Pouvoir dire qu'elles lui appartenaient, à lui. Quelques secondes, le guerrier resta planté devant son vaisseau monoplace, pensif. C'était tentant. Très tentant. Les Saiyans étaient des vainqueurs, des conquérants donc...alors lui qui avait accéder à un état...disons supérieur, se demandait si finalement, ça ne valait pas le coup d'essayer...
Le guerrier de l'espace leva les yeux vers le ciel. La luminosité l'empêchait de voir les astres, mais il savait qu'ils étaient juste là, derrière l'océan céleste, si vaste, et pourtant si limité à une seule et malheureuse planète. Le Saiyan ferma les yeux, et repensa à toutes ces nuits, où il était resté allongé sur le dos à les regarder des heures durant, ou quand il s'abandonnait tout simplement à voler au plus près des étoiles jusqu'à l'épuisement.
Solitaire, le guerrier s'autorisa un maigre sourire, puis laissa retomber sa colère, sa nervosité, retrouvant son état originel. La conquête ne l'intéresserait pas. Elle ne l'intéresserait jamais, et certainement pas celle des astres.
Les étoiles trouvaient leur beauté dans la liberté, quel intérêt aurait-il eu à la leur ôter ?
Et puis franchement, il n'avait vraiment pas envie de faire quelque chose pour son peuple d'imbéciles...

Nu comme un ver, le Saiyan se glissa dans sa capsule et commença à pianoter sur l'écran de commande. En dépit de l'avertissement de Blizzard, Kodaïan programma un aller simple pour Vegeta. Lui aussi savait que Freezer allait mourir de la main d'un de ses pairs, alors il ne craignait pas sa colère vicieuse et il avait besoin de vêtements. Partir pour la terre, oui, mais pas le truc à l'air. Pas terrible pour engager des conversations en général.
La porte se referma solidement sur le petit vaisseau avec son sifflement hydraulique, la capsule s'envola. Sur son siège étroit, le Saiyan se laissa regagner par la torpeur du voyage. Il était en forme, lui, mais toutes ces histoires l'avaient fatigué moralement, il avait hâte de retourner, peut-être pour la dernière fois, dans sa patrie.
Faut dire aussi qu'il avait faim. C'est p'tet nourrissant un senzu, mais ça vaut pas un p'tit-déj Saiyan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Mer Fév 03, 2016 9:34 pm


LA MÉLODIE DE LA DESTRUCTION - PARTIE I

Cooler -  Blizzard  -  Khail
Kodaïan  -  Yoko



Les piètres excuses de la Zélodienne responsable du Kodaïan en tutu eurent le don de faire redoubler l'intensité de ses rires et elle crut pendant un moment qu'elle allait réellement s'étouffer. Mais finalement, l'hilarité de la jeune femme finit tout de même par se calmer et elle se redressa tant bien que mal, le souffle encore court d'avoir autant ri. Juste à temps en réalité pour assister à la joute verbale qui opposa Blizzard et Kodaïan. Pour le coup, elle était plutôt de l'avis du Saiyajin, même si elle ne l'aurait admis pour rien au monde. Elle aimait se battre, elle y trouvait un certain plaisir, mais... Mais elle ne voyait absolument pas l'intérêt au massacre pour le massacre ou à une quelconque domination sur autrui.. Elle voulait simplement qu'on la respecte et qu'on cesse de la classer dans la catégorie "faible". Mais elle n'avait pas envie de s'incruster dans la conversation, d'autant que ça aurait fait vachement nombriliste de se ramener comme ça dans un dialogue qui ne la concernait pas pour exposer son point de vue. Aussi se contenta-t-elle de hausser les épaules. Puis Blizzard s'envola avec le nain et ses deux potes, et Koda en fit de même, rejoignant certainement sa propre capsule.

Khail se tourna pour faire face aux deux renards encore présents et à la fille tétanisée depuis la crise de nerfs de Blizzard, et elle leur adressa un signe de la main avec un large sourire, qui ne parvenait pas à se départir d'un peu du cynisme des Saiyajins. ils n'étaient pas très forts, mais mine de rien ils avaient étés utiles, surtout les magiciens avec leurs illusions. Elle pouffa en repensant au tutu violet. Elle sentait qu'elle se souviendrait longtemps de cette anecdote avec plaisir.

- Bon, bah j'ai plus grand chose à foutre ici moi, alors j'vais vous laisser. 'Faites du bon boulot. Au plaisir de vous recroiser un d'ses quatre !

Sans s'attarder, elle décolla et fila vers l'emplacement de sa propre capsule monoplace. Elle hésitait très franchement. Elle se demandait si ça valait le coup de se risquer sur Vegeta si les problèmes de Freezer devait les classer en indésirables... Après tout, la planète des Saiyajins appartenait à l'empire - même si ça ne plaisait pas à ses habitants - et elle se demandait si les siens subiraient des représailles pour la mort du démon du froid de la main d'un Saiyan isolé. Et puis elle se dit que ce serait probablement le cas. Bon, éviter Végéta donc... Elle n'était pas particulièrement patriotique - Après tout les siens ne l'avaient jamais vraiment vue comme autre chose qu'une combattante faible, et ce malgré qu'elle se soit hissée au rang de l'élite - mais bon, quand même... Bouarf, ils se démerderaient bien. Après tout, elle avait pas à servir de garde-chiourme, ils étaient assez grands pour se défendre.

Elle se posa devant la capsule et entra dedans, refermant la porte sur elle, mais elle ne décolla pas immédiatement. Elle réfléchissait. Maintenant que l'action était passé, elle sentait la douleur de son doigt arraché s'imposer à nouveau à sa conscience. Elle serra les dents. Il fallait qu'elle règle également ce problème... Elle tendit la main devant elle, examinant son bandage improvisé. La couleur carmin de son sang ne contrastait que très peu avec la couleur rouge du tissu dont elle s'était servi. Elle ne retrouverais probablement jamais le doigt qui avait été amputé, perdu dans la confusion du combat, et elle se demanda si elle aurait moyen de trouver quelqu'un capable de lui coller une prothèse. Bouarf, ce n'était pas urgent... Un bon désinfectant, ça par contre ça l'était. Elle attrapa un kit de premiers soins et défit le pansement improvisé pour asperger la plaie de désinfectant, puis elle banda à nouveau le tout avec quelque chose prévu à cet effet.

Bon, où aller... Elle pensa à la terre. Ilias lui en avait parlée, et il y avait apparemment des gens intéressants là-bas... Et puis elle fit le lien entre ce que lui avait dit la déesse ailée et Blizzard. Ok. Donc elle avait officiellement la confirmation que Freezer allait prendre cher dans son c... prendre cher. Elle n'allait pas pleurer après, elle n'appréciait pas vraiment le démon du froid même si elle ne le connaissait que de réputation. Et apparemment, il n'avait que mépris pour les Saiyajins. Une chose était sur, le paysage de l'empire allait beaucoup changer avec la mort de Freezer.

La terre donc. Moui, pourquoi pas. Qui sait, peut-être pourrait-elle ainsi faire la connaissance du brave type qui allait mettre sa pattée à Freezer. Un type qui pourrait probablement lui apprendre à détecter les puissances sans avoir besoin d'un foutu scouteur. Moui, pourquoi pas... Ça tombait plutôt bien d'ailleurs, puisqu'elle avait bousillé le sien. Bon, c'était parti pour la terre. En faite, il ne lui manquait qu'une petite chose pour y aller. Des coordonnées. Elle se pencha sur son ordinateur de bord et fit une rapide recherche pour trouver les coordonnées qu'elle rentra dans la console de commande, puis elle s'installa confortablement tandis que l'appareil décollait. Le voyage allait être long, probablement un bon gros mois, voir plus... Elle bénit la fonction "fait dodo" de sa capsule. Mais avant, elle voulait manger.

Elle dégaina les quelques réserves de nourriture qu'elle avait encore et les dévora littéralement avant de mettre son fauteuil en position couché. Elle détestait le gout de la nourriture lyophilisée. C'était sec, sans saveur, ca collait au palais... En faite le seul avantage, c'était que c'était nutritif. Elle aurait certainement très très très faim en arrivant, mais tant pis. Elle se promit un repas pantagruélique une fois sur place pour compenser, et la qualité, et la quantité, de nourriture.

Elle décida cependant de ne pas dormir immédiatement et de consulter la base de donnée de l'empire au sujet de la planète terre. Faible gravité, autochtones peu puissants... Mouais, si c'était un terrien qui avait entraîné le Saiyajin qui allait tuer Freezer, ces infos méritaient d'être remises à jour, aussi décida-t-elle de ne pas s'y fier.Elle verrait bien en arrivant. Et puis, elle avait compris que la force ne résidait pas uniquement dans la puissance brute. Les terriens avaient sans doute des techniques intéressantes pour compenser leur faible puissance. Mais elle verrait tout ça une fois sur place.

Elle ferma les yeux. Elle passerait le plus gros du voyage dans le coma, alors autant bien s'installer. Elle était juste frustrée de ne pas posséder un vaisseau plus grand, dans lequel elle aurait pu s’entraîner. Elle se résolu à rattraper le temps perdu une fois posée. Il était hors de question qu'elle se laisse rouiller.

© TALES OF RUNETERRA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Ven Fév 05, 2016 11:41 pm


LA MÉLODIE DE LA DESTRUCTION - PARTIE I




YÔKO


La situation sembla se réglé sans trop d'accros, l'extraterrestre le plus fort du groupe parvint à son but, chasser les envahisseurs. Je ne savais pas trop quoi penser de tout ce remue-ménage, Lune et moi étions venus attirés par notre curiosité et pour prêter main forte mais n'avions pas été d'une très grande aide. Le plus gros du travail ayant été effectué par ceux qui avaient suffisamment de puissance pour tenir tête aux aliens à la peau verte.

Après avoir communiqué par télépathie au membre qui devait être Blizzard, ce dernier nous invita à l'attendre. Je n'avais pas senti d'intentions belliqueuses ou hostiles émanant de cet être pour le moins redoutable et avais accepté de répondre à sa requête.

Je m'étais assis en tailleur pendant que les saiyens semblaient se disputer avec lui, enfin plutôt s'énerver face à la façon dont leur maître s'était adressé à eux. Je haussais les épaules en me souvenant que c'est celui qui s'en plaignait le plus qui s'était adressé à nous de la même façon. Au moins cela allait le calmer car bien que plus puissant qu'il ne l'était, il ne semblait toujours pas être du niveau de son seigneur.

Les ennemis partis, les deux saiyajins ne tardèrent pas à suivre le mouvement et à quitter cette étrange planète. Lune profita alors du calme pour se détendre et se remettre de ses émotions. Il fallait dire que nous avions eu une sacrée dose de stress avec cette bataille acharnée...

Je soupirais et patientais les bras croisés le temps que Blizzard revienne vers nous. Je rependais pendant mon attente encore une fois à la différence de puissance qui nous séparait de ces monstres et me demandais s'il était seulement possible pour l'un d'entre nous de pouvoir rivaliser avec de telles forces de la nature...

Qu'il existe des créatures aussi redoutable était complètement insensé à mes yeux... Mais l'univers étant vaste, je me rappelais qu'il fallait savoir garder un esprit ouvert afin de pouvoir l'appréhender. Je soupirais quelque peu déçu d'être si éloigné de ces géants et songeais sérieusement à retourner sur mes pas pour pouvoir m'entrainer. Cela faisait un certain temps que j'attendais mon interlocuteur et il était fort probable qu'il n'allait plus tarder à me rejoindre.

Je me relevais et regardais dans la direction où il était parti, sentant sa présence toujours à portée. Je me demandais bien de quoi ce seigneur de haut rang voulait s'entretenir avec nous mais quelque chose me disait que nous n'allions pas tarder à le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Sam Fév 06, 2016 10:27 pm






Intro Brutal


Event





L'épéiste me parla de sa rencontre avec le dénommé Lurko, il serait tombé sur un objet étrange venant de la planète des Rayden, un objet qui lui permettrait de ressusciter après chaque mort, c'était... assez étrange, mais en même temps assez fascinant. J'appris en même temps que ce groupe avait déjà fait un combat contre Cold :

*Ce Lurko a donc exploré l'espace bien avant que le Capitaine Gray n'embarque à bord de son vaisseau...*

Oui, je me rappelai que le Capitaine Gray m'avait mentionné que les Raydens ne connaissaient rien de l'Univers la première fois que je l'avais rencontré, ce qui signifiait que soit le voyage de Lurko était plus ou moins secret, soit que les Raydens m'avaient menti. Je n'avais pas vraiment de préférence sur les deux hypothèses, et puis ça n'était au final pas très important. Le projet de ces trois là était donc d'aller lui rendre une petite visite sur la planète des Raydens, très bien.
J'appris également que mon cyborg avait été détruit :


« Mmm... C'est embêtant, cette machine était puissante, j'avais besoin d'elle... Mais j'imagine qu'un robot n'est pas irremplaçable. »

Au fond de moi, j'étais plutôt soulagé que C-21 soit la victime plutôt qu'Aiko ou Pear. Les trois pirates me firent clairement signifier qu'ils n'avaient besoin des capsules, ils me firent leurs adieux :

« Au revoir, puisse notre prochaine rencontre se dérouler dans d'autres circonstances. »

Et ainsi les trois mercenaires quittèrent la planète, je regardai le ciel un petit moment, entendant à peine les complaintes du Suppa Saiyajin, je tournai néanmoins un œil sévère vers lui quand il s'en alla précipitamment, cela ne servait à rien de répondre, c'était un dialogue de sourds depuis qu'il s'était transformé... Autant reprendre cette conversation plus tard, quand il aurait l'esprit plus tranquille. L'autre Saiyajin quitta également la planète quelques secondes après, faisant régner un silence pesant sur la plaine, le silence de fin de bataille où l'on comptait généralement les morts, où l'on constatait les dégâts et où l'on se remettait du combat en étant soulagé de pouvoir vivre un autre jour.
Je tournai de nouveau les yeux vers le ciel et soupirait un grand coup, j'avais de meilleurs souvenirs des Saiyajins dans mes précédentes batailles... Peut-être était-ce parce que j'étais moins puissant ? Peut-être que ma puissance nouvellement acquise et ma position hiérarchique faisait de moi une cible prioritaire pour eux... Tss ! Ils me confondaient avec Freezer... Quoique je comprenais un peu l'agacement qu'il éprouvait envers ces « singes » comme il avait l'habitude de dire : ils étaient forts et efficaces, mais ils ne savaient pas obéir :


*Freezer n'est pas un exemple en terme de façon de diriger... mais je commence à croire qu'il a raison quand il parle de l'incapacité des Saiyajins à voir plus loin que leur propre force...*

La mort de Freezer et de son père n'allait pas arranger les choses. Il resterait bien Cooler qui hériterait de tout l'Empire, mais certains pourraient y voir un moment de faiblesse, je pensais notamment aux Démons... Mince, la mort des Cold intervenait vraiment au pire des moments et en plus de cela on risquait une rébellion Saiyajin. Il fallait s'organiser, je devais parler à Cooler qui était le seul Cold qui ne risquait rien pour le moment :

*Freezer aurait peut-être du détruire Vegeta tant qu'il en avait eu l'occasion...*

Auparavant, je croyais que les Saiyajins n'étaient pas assez stupides pour se rebeller alors que l'Univers menaçait de tomber aux mains des Démons, mais je commençai désormais à revoir mon jugement, je les avais probablement surestimés ! Je ne voulais pas d'un chaos total, si Freezer ne détruirait pas Vegeta, je n’hésiterais pas à le faire si j'y étais poussé. Les principes même de cette race allaient à l'encontre de ce à quoi inspirait ma famille, alors réduire leur nombre ne ferait peut-être pas de mal... mais seulement si j'y étais poussé.
J'atterris doucement au sol et marchai vers les deux Zélodiens et Aiko les mains dans le dos, ce qui restait de ma queue flottait doucement dans l'air. J'appuyai sur mon scouter pour contacter Cooler 389 :


« Planète Cooler 389 ici Blizzard Glacius, rappelez les capsules, c'est terminé. Envoyez des hommes sur Cooler 404, il n'y a plus personne ici, la base a été détruite. »

Je changeai ensuite le canal :

« Pear, 03, faites atterrir le vaisseau. »

Une fois ceci fait, je m'adressai aux deux Zélodiens :

« Veuillez m'excuser de ces formalités. »

Je fis mon salut traditionnel : ma main droite sur mon épaule gauche, le pied droit un peu en avant tout en m'inclinant légèrement.

« Mon nom est Blizzard Glacius. Vous avez très probablement un milliard de questions et j'y répondrai, mais je vous propose un endroit plus approprié pour parlementer. »

Mon vaisseau apparut dans le ciel et se posa en déployant des sortes de pattes sur toute sa circonférence :

« Venez donc à bord, je vous ramènerai chez vous si vous le souhaitez, mon vaisseau peut voyager instantanément d'un endroit à l'autre de l'Univers. »

En avançant vers le vaisseau, les deux mages pouvaient voir la gigantesque trappe à son « ventre » qui s'était ouverte. Pear descendit rejoindre le groupe et vit ma blessure :

« A... »

Le choc l'empêcha de parler, il était vrai qu'en tant qu'ancienne chaire à canon, cela devait le surprendre de voir les invincibles Démons du froid mutilés. Je lançai un regard négligent vers la blessures :

« Hum ! Ce n'est rien, elle repoussera à ma prochaine transformation, en attendant je suis certain que 03 peut me faire une prothèse. »

Puis je me tournai vers les deux mages :

« Alors que dites vous de ma proposition ? »

HRP : si tu acceptes considère dans ta réponse que tu montes et que le vaisseau décolle et se casse. Et pour le chasseur Rayden eh bien je suis sûr que le vaisseau de Gray peut le rappeler :p

Fin de l'event pour moi





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   Dim Fév 07, 2016 11:44 pm


LA MÉLODIE DE LA DESTRUCTION - PARTIE I




YÔKO


Comme convenu, je fus rejoint dans les minutes qui suivirent par Blizzard Glacius, le maître de C-21. J'observais son apparence pour la moins surprenante tandis qu'il semblait s'adresser à d'autres personnes en usant un appareil sur son oreille. Une fois ses directives données, il s'inclina légèrement en avant en plaçant sa main droite sur l'épaule gauche. Je m'inclinais légèrement en réponse à son salue et Lune fit de même.

Après s'être brièvement présenté, un énorme vaisseau apparut dans le ciel et se posa en déployant ses pattes sur le sol de la planète. L'extraterrestre nous invita alors à monter à bord de son vaisseau pour poursuivre la conversation. Notre hôte fut rejoint par un sous-fifre et nous demanda notre avis quant à sa proposition. J'échangeais un regard avec ma compagne d'infortune avant de répondre.


- "Cette invitation est tentante, seigneur Glacius. Je me nomme Yôko et voici Lune. En réalité, je n'ai pas tant de questions que cela à vous poser, pour un explorateur, il n'y a pas de plaisir plus grand que celui de découvrir par soi-même les réponses à ses questions.

Je suis navré mais je ne vais pas pouvoir répondre favorablement à votre demande. Vous savez, mes semblables sont très attachés à leur liberté. Plus jamais je n'accepterai d'être mis en cage. Nous déposer sur Zelod III nous ramènerait à notre point de départ. La cage changerait mais resterait la même, nous passerions d'une cage de métal à une cage s'étendant à la superficie d'une planète.

C'était un plaisir que de faire votre rencontre, j'ai pu voir en chair en os le maître du robot que nous avions croisé sur le vaisseau d'Ilias et Brassica et qui était doté d'une puissance ainsi que d'une apparence effrayantes. Cependant je pense reprendre mon vaisseau pour repartir vers Zelod III en faisant peut-être quelques arrêts sur d'autres planètes habitées.
"

Mon regard se tourna vers Lune tandis que je lui demandais d'exprimer son avis.

- "Tout a été dit. Je ne me vois pas ailleurs qu'aux cotés de mon fiancé.Notre rencontre avec C-21 a été très courte et nous n'avons pas eu le temps d'évoquer énormément de sujets.

Il s'était présenté comme votre serviteur et nous avait proposé de nous entrainer mais la magie ne pouvait se pratiquer à bord du Rose Marie sans provoquer de conséquences pouvant se révéler désastreuses... Nous sommes partis peu de temps après.

Nous nous retrouverons sûrement un jour. En attendant, merci pour votre aide et aussi merci à votre servante de nous avoir sauvé la vie. Nous n'oublierons pas.
"

Lune souriait à la jeune femme et je saluais nos sauveurs avant de regagner notre vaisseau. Quelques minutes plus tard, une fois nos sauveurs loin, nous regagnâmes notre moyen de transport. Je pris quelque instants pour me remémorer les moyens de faire décoller cette machine puis repartais pour de nouvelles péripéties.

FIN DE L'EVENT!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intro Brutal [Event La mélodie de la destruction, 1ère partie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Un réveil brutal [Event #1]
» [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] La Marche Sur Konoha - Partie 2: L'attaque!
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace-