Partagez | 
 

 Laissés en plan ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Laissés en plan ? [Libre]   Dim Nov 29, 2015 10:23 pm

À peine étions-nous arrivés au vaisseau que les occupants raydens nous firent une visite guidés, enfin surtout une visite guidée à Lune et moi qui suivais derrière, un peu agacé. Les deux jeunes femmes étaient parties je ne sais où tandis que j'étais avec nos deux amis... Pourquoi avait-elle droit à des traitements de faveur alors qu'elle me faisait tomber sur le dos des poids de dix tonnes? Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien trouver à cette sadique? Cette sadique qui avait décidé que j'étais son fiancé... D'ailleurs, si j'étais son fiancé, ils ne pouvaient pas la lâcher un peu?

Ce ton mielleux et ces bavardages commençaient à me porter sur les nerfs... Est-ce que cela allait avoir une fin? La visite se faisait quasiment en ligne droite, les dortoirs, l'espace cuisine et la salle d'entrainement.


Yôko - "La salle d'entrainement!? Parfait!"

J'empoignais la main de Lune lorsque nous nous arrêtions devant la salle d'entrainement et l'y emmenais. Je lâchais la main de Lune, la foudroyais du regard et lui balançais dans le nez ce qui m'agaçait au plus haut point.

Yôko - "Lune! Tu comptes continuer cela encore longtemps?"

La zélodienne fronça les sourcils et répondit à mon regard.

Lune - "Quoi? Ai-je fait quelque chose pour te contrarier?"

Yôko - "Ne me dis pas que tu ne vois rien... Ces types te font du rentre-dedans et toi tu ne fais rien!? JE CROYAIS QUE J'ÉTAIS TON FIANCÉ!"

Je rougissais gêné en réalisant que la salle était loin d'être inoccupée et que je venais de hurler la dernière phrase. Lune se mit à pouffer de rire et me regarda amusée par mon visage écarlate tandis que les mecs dans la salle d'entrainement riaient aux éclats. La jeune mage m'empoigna la main et me ramena dehors.

Lune - "Alors finalement, tu vois que tu m'aimes toujours! Je savais que tu n'avais pas oublié cet instant magique. Hi hi hi!"

Dehors, nous étions à nouveau près de nos guides touristiques. Les deux s'échangèrent un regard interrogatif et commencèrent à s'imaginer des choses. Je voyais là leur réaction et leur sourires béats avant de les remettre à leur place.

Yôko - "Arrêtez de vous faire des films!!! D'ailleurs, continuons qu'on en termine avec cette visite guidée!"

Nous passâmes alors devant le laboratoire où nous fûmes présentés à une certaine Bulma puis vers la salle des machines et celle de pilotage. Le tour effectué, nous reprîmes la direction des dortoirs pour nous reposer. J'avais eu ma dose de honte pour la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Laissés en plan ? [Libre]   Lun Nov 30, 2015 1:49 pm

PNJ du RP : C-21 (ses détails sont dans mon registre)







Laissés en plan ?


Libre





C-21 était dans sa capsule qui parcourait l'espace à une vitesse impressionnante, pas assez impressionnante cependant car elle mettrait encore quelques jours pour rejoindre Blizzard. Elle n'était pas non plus en sommeil artificiel, c'était une machine, elle attendait donc patiemment que son voyage se termine. Elle s'était rendue compte qu'une épée se trouvait dans la capsule (l'épée que j'ai acheté à la boutique), probablement oubliée par Thundra car la capsule venait de sa planète. Elle n'avait aucune utilité pour ce genre d'arme, elle la donnerait donc sûrement à Blizzard quand elle arriverait.
Elle n'arrivait toujours pas à croire qu'elle était en train de retourner sur Terre, elle n'avait pas envie de voir des humains !


« Bip ! Bip Bip ! »

Les radars avaient détectés quelque chose. Un vaisseau assez prêt d'ici, un gros vaisseau dont le signalement activait quelque chose dans son système électronique :

*Mais... C'est le signal des Raydens !*

Quelle aubaine ! Tomber sur les alliés de Blizzard, on ne pouvait pas espérer mieux ! La machine activa les communications avec le vaisseau qui l'avait probablement détecté :

« Ici l'androïde C-21 au Rose-Marie, je demande la permission d'atterrir. Je suis une alliée du Seigneur Blizzard. »

En d'autres termes : pas touche à la carrosserie ! Thundra lui avait fourni les données sur les Raydens, ils très avancés technologiquement et donc auraient sans doute voulu l'étudier. Après avoir envoyé la communication elle attendit la réponse du vaisseau.
Le fait qu'elle connaissait le nom du vaisseau voulait déjà dire beaucoup de choses : c'était quelqu'un qui connaissait Blizzard, donc soit cette machine disait la vérité, soit c'était des conneries. Dans tous les cas, on la laissa atterrir et elle fut évidemment encerclée par les Raydens qui devait se méfier, elle descendit calmement de la capsule et parcourut la pièce du regard, scannant les forces en présence.
Les Raydens auraient pu trouver drôle le fait que cette machine soit un grand lapin bleu mais... quelque chose de froid se dégageait d'elle, comme si elle était capable de vous tuer sans le moindre remord.
C-21 détecta deux grandes énergie, il s'agissait d'Ilias et de Brassica même si elle l'ignorait, ainsi que deux autres énergies moindres. A part ça la majorité du vaisseau était composé d'individus assez faibles.

Il y avait une certaine tension dans la pièce, C-21 avait l'épée de Blizzard dans sa main droite, qu'elle tenait par le fourreau, ce qui indiquait qu'elle n'avait aucune intention de s'en servir. Aucune émotion ne s'affichait sur son visage :

« Vraiment ? Si j'avais voulu vous tuer je l'aurai déjà fait et vous n'auriez rien pu faire pour m'arrêter. »

La machine avança ensuite tranquillement, on la laissa passé mais elle se doutait qu'on la garderait très probablement à l’œil. Pas grave, ils n'étaient pas obligés de la croire sur parole. Elle vadrouilla donc dans les couloirs du vaisseau pendant quelques heures avant de se trouver un coin où tuer le temps : la salle d'entraînement. Les soldats Raydens s'entraînaient là-bas et elle les aida, jouant le punching ball, se contentant de parer les coups à une vitesse folle. Il ne fallait surtout pas qu'elle contre attaque sous risque de tuer ses partenaires d'entraînement, sauf parfois elle se contentait de donner des pichenettes.
Ce n'était pas vraiment un problème d'envie mais plutôt un problème de contrôle de force, les cyborgs à énergie infinie étaient en permanence à puissance maximale et ceci posait un problème de contrôle.
Heureusement, les pichenettes étaient relativement sans risques, même si elle mettait KO d'un coup les Raydens les plus fragiles, elle faisait néanmoins son possible pour viser des points non-vitaux.

Le vaisseau entra bientôt en stade « nuit » et les salles d'entraînement furent peu à peu désertées, seuls quelques hommes patrouillaient dans les couloirs et C-21 attendait devant une des portes de la salle, droite comme un « i », son regard sans émotions plongé dans le vide, oui elle avait l'air un peu flippante...





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laissés en plan ? [Libre]   Lun Nov 30, 2015 9:03 pm

Yôko

Une fois le calme revenu et le vaisseau passé en mode nocturne, je quittais mon lit silencieusement et décidais de me rendre à la salle d'entrainement. Je traversais le couloir dans la pénombre grâce à ma vue améliorée magiquement et progressais lentement d'un pas calme et assuré. Je voyais comme en plein jour et profitais pleinement de cet avantage pour voyager vers la salle.

Quelques minutes plus tard j'arrivais à portée de la porte et voyais quelque chose qui n'était pas là quelques heures plus tôt. Je haussais les épaules et entrais dans la salle d'entrainement pour profiter de l'espace. Je m'asseyais en tailleur et méditais au centre de la salle en songeant au meilleur moyen de repousser mes limites et de devenir plus fort.
---------------------------

Lune

Allongée dans un lit d'appoint, je ne parvenais pas à dormir. Je restais immobile et me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire pour m'occuper lors de mon séjour sur le vaisseau. C'est pendant que je me posais cette question que j'entendis la porte se refermer, je me levais discrètement et remarquais Yôko dans le couloir. Je profitais de mon pacte avec la nuit pour voir clairement dans l'obscurité et suivre Yôko en filature en me dissimulant nimbée de ténèbres. Au bout de quelques minutes, je le vis s'arrêter quelques instants avant d'entrer dans la salle d'entrainement. Je réalisais alors qu'une sorte de statue lugubre se tenait à côté de la porte. Elle semblait inanimée et avait une apparence effrayante. Je ne savais pas ce que c'était mais elle me faisait peur...

J'entrais dans la salle d'entrainement avant que la porte ne se referme. J'observais Yôko méditer et me disais qu'il était plutôt mignon quand son visage était aussi paisible. Je rougissais en réalisant ce que je venais de penser et me cachais dans un coin assombri de la salle d'entrainement pour passer inaperçue.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Laissés en plan ? [Libre]   Lun Nov 30, 2015 10:21 pm






Laissés en plan ?


Libre





C-21 avait vu quelques patrouilles Rayden alors qu'elle était dans un genre de mode veille, mais elle avait aussi vu... autre chose, un individu d'une race inconnue. C'était lui l'une des deux puissances qu'elle avait détecté à son arrivée à part celles de Ilias et Brassica, l'individu entra dans la salle d'entraînement. L'androïde ne bougea pas cependant, car elle avait détecté un autre Ki, c'était le second Ki puissant qu'elle avait détecté à son arrivée. Les deux entrèrent rapidement dans la salle d'entraînement, la porte se referma et la tête de C-21 se tourna alors lentement vers la porte, le regard froid, une vraie scène de film d'horreur...
Puis, elle se déplaça lentement vers la porte pour l'ouvrir, et pénétra à son tour dans la salle de gravité, sauf qu'il n'y avait pas de forte gravité d'activée. Regardant tout d'abord Yoko, C-21 tourna lentement sa tête sur le côté, vers un coin sombre de la pièce, ses yeux mécaniques se posèrent dans ceux de Lune. Ses techniques magiques de dissimulation n'étaient que des illusions, et les illusions ne marchaient pas sur une machine.


Elle tourna ensuite de nouveau sa tête vers Yoko qui méditait au milieu de la salle :

« Vous avez besoin d'assistance dans votre entraînement ? » demanda alors la machine d'une voix froide et détachée





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laissés en plan ? [Libre]   Lun Nov 30, 2015 11:46 pm

Lune

Pendant que j'observais Yôko dans un coin sombre de la salle d'entrainement, mon attention fut attirée par l'ouverture de la porte de la salle. J'aperçus la statue qui était à présent animée et ne pouvais m'empêcher de trembler de peur. Elle avait regardé dans ma direction comme si elle pouvait me voir puis s'était mise à parler. Je ne pouvais m’empêcher de pousser un cri de surprise et de peur lorsque cette dernière se mit à parler.

Lune - "KYAAAAAAAAAA !!!"

Je me ruais derrière Yôko qui s'était relevé en un bond et lui agrippais machinalement le bras en continuant de parler en regardant le monstre, ne réalisant pas que mon sort de dissimulation s'était annulé.

Lune - "C'est... C'est vivant ! Ça bouge et ça parle ! Yô... Yôko ! J'ai peur !"

------------------------------

Yôko

J'étais tranquillement en train de méditer quand je sentis une présence à mes côtés, une présence familière et non agressive. Par contre, mes oreilles bougèrent légèrement quand j'entendis la porte de la salle s'ouvrir. Je restais calme dans ma méditation quand un début de phrase m'interpella coupée par un cri strident qui me fit sursauter et me redresser d'un coup. Alerte et sur mes gardes je réalisais qu'un être étrange nous faisait face. Cela n'avait pas l'air vivant à proprement parler.

On aurait dit une sorte de poupée mécanique animée d'un esprit, ce qui me rappelait les poupées maudites que j'avais vues dans mes livres de magie. Encore une fois, tandis que je jaugeais la créature du regard, j'étais coupée par Lune qui me serrait le bras droit en tremblant et en avouant ses sensations. J'essayais de jauger sa puissance avec ma rune magique mais je ne percevais aucun écho et chuchotais une réponse à Lune.


Yôko - "Il y a de quoi avoir peur, je ne ressens pas de vie émanant de son corps et il m'est difficile de définir son niveau de puissance."

Je me tournais vers l'inconnu et tentais d'établir un dialogue avec lui.

Yôko - "J'ai bien peur de ne pas avoir compris votre phrase jusqu'au bout, mon amie ici présente ayant quelque peu prit peur par votre entrée soudaine. Voici Lune et je me nomme Yôko, nous sommes des Zélodiens et vous ? Êtes-vous née d'un sort de magie noire ou de quelque chose d'apparent ? Je me souviens avoir lu beaucoup de choses sur des poupées maudites animées par une âme piégée lors d'un sombre rituel. Est-ce que c'est le cas pour vous ?"

Je restais méfiant et sur mes gardes car cette chose ne m'inspirait pas confiance et me semblait très dangereuse. Ou tout du moins, suffisamment forte pour ne faire qu'une bouchée de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Laissés en plan ? [Libre]   Mar Déc 01, 2015 12:14 pm






Laissés en plan ?


Libre





Un hurlement peu crédible suivit la question de C-21, il s'agissait de la jeune fille qui se cacha derrière le garçon qui méditait, celui-ci avait d'ailleurs eu peur du hurlement. Tiens, tout à l'heure elle n'avait pas jugé leur physique comme une information importante mais maintenant qu'elle les avait en face d'elle... Ces petites choses ressemblaient fortement à des humains, bien qu'ils aient des différences physiques. Tout comme les Raydens, bien que les données qu'elle avait récolté lui permettaient de différencier un Rayden d'un humain, alors que là, C-21 pensait qu'elle avait devant elle des hybrides humains qui étaient assez fréquents sur Terre.

Le garçon parla, apparemment il n'avait pas compris la question de l'androïde à cause des hurlements de la fille, elle nota les noms de ces deux choses dans ses fichiers... et aussi leur race : des Zélodiens, qu'est ce que c'était que ça ?

« Zélodiens ? »

La machine s'avança un peu plus, ses pieds métalliques résonnant avec le sol de la salle d'entraînement vide puis s'arrêta à quelques pas de ses interlocuteurs, les fixant de son regard dérangeant et parla d'une voix froide :

« Mon nom est C-21, je suis un androïde fait pour tuer et non une poupée magique. Je suis une machine autonome animée par la technologie. Je suis arrivé sur le vaisseau il y a peu alors que je rejoignais le Seigneur Blizzard, c'est un allié des Raydens. J'ai un objet qui pourra lui être utile. » dit-elle en montrant le fourreau qui contenait la Pulse-Ki Sword

Après s'être présentée, la machine aborda le sujet de la race :

« Zélodien, il s'agit du nom de votre race ? Car mes systèmes vous identifie plutôt comme des humains. Les humains sont une race qui vient de ma planète d'origine, la Terre. Quant à la question que je vous avais posé, je vous demandais si vous aviez besoin d'assistance dans votre entraînement. Je n'ai fait que ça depuis mon arrivée, j'ai servi de partenaire de combat aux Raydens, ils sont doués c'est vrai, mais tellement fragiles. »





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laissés en plan ? [Libre]   Ven Déc 04, 2015 10:52 pm

J'observais la créature métallique quand elle me posa une étrange question après s'être présenté et m'avoir montré une épée destinée à son maître. J'ignorais ce qu'était des humains alors il m'était difficile d'expliquer cela à cette machine.

Elle m'avait en outre parlé de sa proposition de nous aider à nous entrainer nous évoquant que les Raydens étaient trop fragiles... Je réfléchissais quelques instants et sentais mon bras pressé par l'enlacement de Lune. Cela risquait d'être compliqué pour moi de m'entrainer dans cette situation et le choix de l'adjectif fragile pour qualifier les Raydens me surprenait. Je les voyais beaucoup plus résistants physiquement que ceux de mon espèce. Je prenais deux secondes pour réfléchir avant de répondre à C-21.


- "J'ignore ce que sont des humains donc cela va être difficile pour moi de confirmer ou infirmer ta question. Le terme Zélodien correspond bien à ma race, mes semblables ont plus plus ou moins les mêmes caractéristiques physiques que moi. Certains n'ont pas de queue, notre pelage varie d'un individu à l'autre et nous sommes probablement aussi fragile sinon plus que les Raydens. D'ailleurs, j'aurai juré que ces êtres étaient résistants et redoutables au corps à corps."

Je me passais la main devant a bouche en réfléchissant et décidais d'être franc avec C-21.

- "J'ai bien peur de ne pas pouvoir m'entrainer sérieusement contre un adversaire tant que je serai à bord d'une machine. Je risquerai de l'endommager de par la nature de certaines de mes techniques. En outre, j'ignore comment vous vous battez mais le corps-à-corps n'est vraiment pas ma spécialité. Je pense qu'un coup bien placé de votre part pourrait me faire plus de dégâts qu'à un Rayden. Enfin... Si mes suppositions tirées de l'étude de leur apparence physique se révèlent justes.

Leurs corps relativement musclés dénotent une certaine aptitude martiale et une grande endurance aux combats physiques, leur taille d'ailleurs doit leur permettre de tirer encore plus de force. Je pense donc que ce sont plus des guerriers pugilistes que des attaquants à mi ou longue distance.

Et pour finir, j'aimerais éviter de blesser Lune involontairement. Certaines de mes techniques sont toutes récentes et exigent beaucoup de concentration pour être maîtrisées.
"

Pendant cette discussion, Lune observait la machine effrayante et restait muette. Il était clair que s'entrainer avec cette chose devait être la dernière chose qu'elle souhaitait en cet instant... je sentais sa pression s'accentuer quand elle se décida enfin à décrocher un mot.

- "Bon ! Hé bien puisque nous ne pouvons pas nous entrainer, si on y allait ? Ce truc métallique me donne la chair de poule..."

Lune qui me saisissait le bras ouvrit la marche en me trainant presque de force.

- "Hein? Mais qu'est-ce que..."

- "On y va !"

C'est ainsi que je fus trainé hors de la salle d'entraînement. Tandis que je m'étais adossée au mur Lune me faisait face. Son visage était à quelques centimètres du mien et je me sentais gêné. Je n'avais pas l'habitude d'être si proche d'une femme et qui plus est aussi attirante que l'était Lune... Je ne compris pas tout de suite ce qu'il se passa mais elle me prit la main et m'emmena vers le hangar.

Le visage écarlate, elle grimpa dans une capsule m'emmenant à sa suite tandis qu'un Rayden me demanda ce que nous faisions. Lune prit les devants en répondant avant moi.


- "Rien de mal, je veux juste faire une petite sortie avec mon amoureux avant de revenir à bord. Pouvez-vous nous expliquer comment on pilote cette chose ?"

Le garde ria à gorge déployée avant de nous expliquer les bases du contrôle de la navette. J'écoutais les consignes que cet homme nous prodiguait et dès qu'il eut fini, Lune eut la mauvaise idée d'allier les gestes à ses mots.

- "Donc pour démarrer je dois presser ce bouton ?"

Un bip retentit et la navette nous mena automatiquement hors du hangar, je faisais un facepalm alors que nous étions éjectés hors du vaisseau... C'est ainsi que nous quittâmes le vaisseau d'Ilias pour nous retrouver dans l'immensité de l'espace. Lune avait choisi un vaisseau plutôt petit et dans lequel je me sentais à l'étroit... Elle était assise sur moi quand elle avait eu la riche idée d'appuyer sur ce foutu bouton. Je soupirais et lui demandais de me laisser piloter mais elle refusa de se pousser. Nous commencions à nous disputer et en voulant me lever pour prendre les commandes Lune s'interposa et finie à califourchon et allongée sur moi. Nous eûmes tout deux un moment d'absence, je fus le premier à récupérer et je sentais que quelque chose était contre mon visage et m'empêchait de respirer. J'essayais de me dégager et en tentant de presser la paume de ma main contre l'obstacle rencontra quelque chose de doux qui fit pousser un cri à la zélodienne.

Je reçus une baffe mémorable et lorsqu'elle se repoussa, mes yeux se posèrent sur une vision enchanteresse qui devait être un aperçu du paradis et me fit perdre mes moyens. J'étais soudainement pris de frémissements et en surchauffe, ce qui fit pouffer de rire Lune qui refermait son kimono sur sa poitrine. La jeune adepte de la magie noire regrettait peut-être à ce moment d'avoir ôter la partie supérieure de son sarashi avant d'être allée se coucher et surtout de ne pas l'avoir remis avant de suivre Yôko en cachette mais il semblait qu'elle avait trouver sa réaction non seulement amusante mais en plus très craquante. Elle m'affichait un sourire narquois et malicieux pendant que je reprenais mes esprits...

C'est après être parvenu à me reprendre et qu'un semblant de concentration me gagna que je vis sur l'écran du vaisseau que nos  agitations l'avaient fait dévier de sa destination initiale et qu'il nous menait vers une destination incertaine... Je poussais un soupir puis lui demandais à nouveau si elle voulait bien s'assoir autrement afin que je puisse piloter le vaisseau et éviter un atterrissage catastrophique car nous nous approchions rapidement d'une énorme planète que je venais tout juste de remarquer !!!


*Bon sang ! On pouvait dire que Lune mettait mon cœur à rude épreuve et qu'avec elle, les émotions fortes devenaient mon quotidien...*

Je pressais un bouton qui fit sortir un manche et virait de toutes mes forces vers la gauche pour nous extraire de la gravité de la planète. Le vaisseau se mit à trembler pendant plusieurs minutes qui me parurent durer une éternité et nous parvînmes finalement à nous en extraire. Un soupir de soulagement plus tard, je pus constater que ce n'était qu'un repos de courte durée car notre attention fut attirée par la présence de plusieurs vaisseaux restés en orbite autour d'une planète étrange qui ne m'inspirait pas.

Mitigé entre la réticence et la curiosité, ce fut ma soif de découverte qui me poussa à atterrir sur la planète répertoriée comme faisant partie de l'empire du froid sous le nom de Cooler 404, un nom étrange. Au vu du pressentiment que j'avais, je ne pouvais m'empêcher de me demander ci cette planète Cooler 404 n'aurait pas dû se nommer Erreur 404, elle était vraiment trop proche de l'autre et était apparut comme un cheveu dans la soupe au pire moment possible...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laissés en plan ? [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Laissés en plan ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Go Habs Go - Simple Plan
» Obama en chute libre ...
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace-