Partagez | 
 

 Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Sam Sep 26, 2015 11:14 pm


OÙ EST CETTE FICHUE TOUR?!
FEAT FERLIOST &  MJ
Depuis quelques minutes déjà, les deux personnes volaient dans le ciel, ralentissant de temps à autre pour laisser quelques répits au terrien, qui avait du mal à voler. En fait, sa manière disgracieuse de voler était plus rapide qu'en marchant, certes, mais consommait beaucoup d'énergie à Ferliost. Du coup, Jiro devait arrêter et l'attendre de temps à autre, histoire qu'ils ne se perdent pas mutuellement. Même si le demi-rayden n'appréciait pas particulièrement le jeune homme face à lui, il devait faire équipe avec celui-ci pour coincer le manipulateur et affronter de futurs ennemis. Par la suite...il ne savait pas ce qu'il allait faire. Devait-il le tuer? Laisser les autres Raydens le juger pour son meurtre? L'enfermer dans une grotte et le laisser dépérir? Le laisser vivre? Tant d'options et pourtant, deux scénarios étaient possibles: soit il allait vivre, soit il allait mourir. Pour l'instant, il allait continuer de respirer...pour l'instant. Le combattant Dynamo avait senti sa puissance qui avait commencé à augmenter drastiquement, le "disciple" devenant plus puissant très rapidement. Ça devenait donc plus risqué chaque jour de le laisser en vie...mais il n'avait pas vraiment le choix: il avait besoin de lui. Il essuya l'eau qui coula sur le bord de ses lèvres tandis qu'il prenait une gorgée de la bouteille. Il regarda le reste d'eau dans la gourde transparente en plastique et la balança à Ferliost, qui était à côté.

▬ Tiens, bois un peu, je vais remplir la deuxième gourde: tu dois reprendre des forces.

Après avoir prononcé ces paroles, il s'envola et observa les alentours, cherchant un cours d'eau, qu'il trouva aisément. Il se posa donc à côté de celui-ci, sortant la deuxième bouteille qu'ils avaient vidés un peu plus tôt. Ils n'avaient pas encore trouver l'endroit où vivait ce Kami-sama et plus le temps passait, plus sa colère et sa frustration grimpaient. Il plongea la main, tenant fermement le contenant, tout en observant son reflet d'un air nostalgique. Il avait l'air plus...colérique. Son reflet lui renvoyait une expression dure, comme s'il perdait son humanité. Mais pourtant, il était toujours un demi-terrien, même si son sang alien semblait prendre plus de place maintenant qu'il avait réveillé son Ki. Bref, il secoua la tête et regarda de nouveau l'eau.

▬ Tu n'as donc pas d'honneur? Laisser en vie le meurtrier de l'un de tes comparses, pathétique!

Cette voix...d'où venait-elle? Jiro eut un hoquet de surprise en voyant son double aquatique qui le regardait avec un étrange sourire...un sourire de satisfaction. Comme s'il savait que ce même sourire allait faire craquer le combattant Dynamo.

▬ Tu ne sembles pas comprendre: tue cet énergumène avant qu'il ne te tue! Après tout, tu le veux et tu le peux: tu es un tueur. N'oublie ce soldat alien qui accompagnait Thundra: tu t'es bien amusé en le tuant...

Puis, pour se remettre les idées en place, le demi-rayden attrapa de l'eau dans ses mains et s'aspergea le visage, secouant ensuite la tête pour enlever l'eau. Que lui arrivait-il? Ce n'était pas normal, vraiment pas. Peut-être pourrait-il consulter Ren plus tard, pour savoir ce qu'il se passait dans sa tête. Bref, il ramassa le récipient, secouant encore la tête pour se remettre de ce qu'il avait cru voir et entendre avant de s'envoler. En montant doucement dans les airs, il vit une colonne de fumée. En volant assez haut, tentant de percevoir d'où venait ce volute gris, il remarqua un feu de camp...et des petites maisons. Des tipis pour être exact. Peut-être ces gens pourraient-ils aider les deux voyageurs! Jiro retourna auprès de Ferliost, se posant doucement à côté de lui.

▬ Hé ho, je crois que j'ai trouvé un village pas très loin. Lève toi, on se bouge!

Et puis, comme s'il était pressé, il monta de nouveau dans les airs, se dirigeant lentement vers l'étrange colonne de fumée afin de laisser son "allié" le suivre. Après tout, il ne devait pas le perdre...pas encore.




Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Dim Sep 27, 2015 7:32 pm

Moi qui avait pensé que le fait de savoir voler aller me simplifier les choses... Je crois que je ne me suis jamais autant trompé ! Une fois passée l'euphorie des premiers instants, je ne peux que me rendre compte à quel point je suis maladroit et lent comparé à Jiro... Et certes, c'est sans doute une chose que j'arriverai à compenser tôt ou tard, après tout il y parvient sans doute parce qu'il en l'habitude.. Mais toujours est il que, oui, c'est pratique, vu qu'on a pas faire des détours au moindre obstacle, puisqu'on ne fait que survoler ces derniers, on progresse bien plus rapidement, malgré ma sensation de lenteur... Mais je me sens de plus en plus fatigué alors même que la distance qu'on a parcouru me parait ridicule ! Et ainsi, de la même façon qu'une personne épuisée par la marche mais qui doit continuer s'arrête quelques instants pour effacer la douleur dans ses genoux, pour seulement la sentir se raviver dès qu'il reprends sa marche, je suis obligé de me poser à intervalle régulier pour récupérer... Sauf que ce n'est pas de la douleur, juste... Une sorte de fatigue physique, mon corps tremblant dès lors que je me maintiens trop longtemps dans les airs...

Et il faut vraiment que j'arrange cela, car si je dois faire face à Jiro, ou à n'importe quel autre individu sachant voler, il va falloir que je le fasse avec autant d'adresse qu'eux. Sauf bien sûr si j'ai la possibilité de les amener dans un lieu à l'espace restreint où ils ne pourraient pas en tirer avantage, ce qui est de toute façon mon intention. Seulement je n'en aurai pas forcément la possibilité...

Mais heureusement nous finissons par prendre une pause, qui semble promettre d'être un peu plus longue que les autres... A peines mes pieds semblent toucher terre que je peux sentir mes jambes flageoler, me faisant peut être un peu découvrir ce qu'éprouvent les ivrognes quand ils titubent. De fait ,c'est avec joie que je m'approche du rocher le plus proche et m'y assoit, tout comme je réceptionne avec une étrange satisfaction, et de justesse, la bouteille que Jiro m'envoie, ne tardant pas à la porter à mes lèvres. Malgré l'effort je n'ai pas particulièrement soif. Seulement, la fraîcheur de l'eau me permet de m'arracher à l'hébétude dans laquelle m'a plongé l'effort et la fatigue...Et bon sang ça fait plaisir d'avoir les idées clairs ! D'autant plus qu'au même instant mon compagnon de route s'éloigne pour hercher un point d'eau, me laissant seul avec mes pensées.

Faisons donc un point. Nous progressons vers le sud, un peu au hasard, dans l'espoir de trouver un individu nommé Kami, qui aurait le moyen de nous emmener dans une autre planète. Seulement ce petit malin se cache... Et à vrai dire ça ne me surprend pas vraiment de la part de quelqu'un dont le nom signifie dieu, maintenant que j'y pense... Car si un dieu existe vraiment il doit être champion de l'univers au cache-cache tant il est discret ! Enfin mes considérations religieuses mises de côté il me faut réfléchir à la situation, mettant à profit ma solitude actuelle... Certes, j'ai déjà songé à quelques alternatives si ce Kami se révèle décevant, mais qu'en sera t-il s'il s'avère que les capsules développées par Capsule corps sont inutilisable ou inaccessibles ? Jiro me serait il alors encore d'une quelconque utilité ? ou est ce que lui même se refrénerait encore ? Oh je sais ce que tu vas me dire, mon visage, qu'il faut que je sois le premier à ne pas me retenir ! Après tout il m'a laissé seul là, mais i reviendra assurément, en somme c'est l'occasion parfaite pour le piéger ! Seulement, se contenter de peu est une sottise...Et nous avons encore notre temps, tout notre temps !

Mais il est temps de mettre cette réflexion de côté, Jiro est déjà de retour, se posant à côté de moi, avec un proximité déplaisante, mais en semblant un peu enthousiaste... Ce que je comprends aisément lorsqu'il évoque un village. J'ignorais en effet que la région était habité, et avec un peu de chance il n'était pas impossible que ces gens en sachent un peu plus sur Kami, tout comme cela se peut qu'ils n'en savent rien et que ça nous fasse donc un espoir de moins. Néanmoins ça en vaut le coup, je pense. Chose qui ne m'empêche pas cependant de grimacer, en me relevant péniblement.

"Ohhh ? Déjà ? Ce rocher était pourtant confortable ! Je vais finir par croire que tu comptes en fait m'épuiser jusqu'à ce que je ne sois plus en état de me défendre ! Mais tu sais, si c'est ton intention tu pourrais aussi bien attendre que je dorme."

Aussi crue que soit cette vérité, c'est avec un rire et sur le ton de la plaisanterie que je prononce ces propos...Car je n'ai pas oublié ce qu'il m'a dit, je n'ai pas oublié ses intentions meurtrières à mon propos... Et je sais justement qu'il me faudra faire attention si mon corps continue à me faire éprouver cette fatigue ! Pour autant cependant je m'exécute sans rechigner, bien que le décollage me prend un peu de temps, avant de lui emboîter le pas, ou plutôt le vol. e faisant je ne tarde pas à apercevoir à mon tour la fumée qui trahit la présence d'individus... a moins qu'il s'agisse d'un début de feu de forêt, mais à vrai dire j'en doute;.. Mais si ce sont bien des personnes qui sont là j'avoue que c'est décevant... Il s'agit soit de campeurs qui seront bien incapable de nous aider, soit de personne ayant encore besoin d'allumer un feu pour se chauffer, ce qui me laisse quelques doutes quant à leur aptitude à communiquer, tout en donnant une bonne idée du niveau "paumitude" des environs ! Enfin...Quelque part c'est ce que l'on cherche, non ? Et de toute façon j'ai pas trop d'autres choix que d'encore suivre Jiro pour le moment. Ce qui ne m'empêche pas pour autant d'essayer d'anticiper ce qui peut découler d'un contact avec des individus à la culture primitive, le meilleur comme le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
Admin
avatar


Masculin Messages : 664
Age : 104
Zénies : Infini

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Dim Sep 27, 2015 9:54 pm

Les deux compagnons forcés finirent donc par repérer un petit village. On comptait facilement une quinzaine de maison. Ces dernières montraient que les habitants étaient assez isolés du reste du monde puisqu'elles n'étaient pas en béton, mais en morceau de pierre qui bénéficiait de liants afin de faire tenir le tout. En retard peut-être, mais pas primitif non plus. On pouvait effectivement voir une petite route de terre qui traversait le village, pour aller dieu seul sait où... Et à travers les champs. Oh, et il y avait quelques champs aussi, et un ou deux pâturages où vivaient paisiblement des vaches...

Le plus grand bâtiment est l'église, au centre du village, à côté de la plus grande maison, probablement celle du chef du village. Celle-ci est à proximité de la boulangerie et de la taverne...
Comment vont donc réagir les gens à l'arrivée de Jiro et Ferliost ?
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Sam Oct 24, 2015 12:10 am

Je suppose qu'il est normal lorsqu'on se rend dans un trou paumé que la population qu'on y rencontre le soit tout autant ! Enfin, c'était là une pensée méchante de ma part, alors que pour être honnête cela me faisait de trouver un centre de vie humain, aussi réduit soit il ! Non pas que la compagnie de Jiro soit particulièrement déplaisante malgré son mutisme, enfin si c'était le cas, mais ce n'est pas ça l'important, mais le fait de me retrouver parmi d'autres humains et terriens me conforte quelque peu, après ces déplacements avec un compagnie plus qu'incertaine ! Malgré cela, il est vrai que je ne vois pas ce dont on pourrait en tirer, et Jiro paraît du même avis, décidant de continuer notre route après un bref regard… Mais alors que j'acquiesce, un mouvement dans le village attire mon regard. Ce n'est rien de très important… Seulement, maintenant que j'y pense, c'est bizarre qu'il n'y ait pas plus de mouvements au sein du village ou dans les champs. Certes il n'y avait pas beaucoup de maison, mais cela m'étonnerait au vu de leurs demeures qu'ils aient des activités d'intérieur telle la télévision qui justifierait qu'il y ait aussi peu de mouvement dehors. Je pense brièvement alors à l’église, mais ses cloches ne sonnent pas. Aucun mouvement n'aime ce village… Si ce n'est la scène que j'aperçois se jouer en contrebas, deux silhouettes… Et définitivement interloqué j'interpelle Jiro, lui disant que je descends voir ce qui se passe, et sans me soucier qu'il m'ait entendu ou pas, je me rapproche de la scène.

Se faisant je peux mieux voir ce qui se passe, et ainsi j'aperçois un homme arborant un dogi de couleur carmine, avec de longs cheveux de la même couleur, soulevant ce qui semble être un enfant par la gorge. Il ne semble pas l'étrangler, mais pour autant l'enfant ne crie pas, se contentant de sangloter… Et je ne peux empêcher un tressaillement de me parcourir. Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement empathique ,et ma haine des aliens ne suffit pas que je vous une vénérations, leurs malheurs me touchant assez peu… Mais il y a une chose qui m'énerve, presqu'autant que les extraterrestes… Et cette chose ce sont ceux qui se comportent de telles façons qu'ils ne valent pas mieux que ces envahisseurs ! Nous valons bien mieux qu'eux alors je ne pouvais pas me permettre qu'on se rabaisse à leurs niveaux ! Pourtant, je peux comprendre nombre de crimes, mais s'en prendre à un enfant… Disons que cela fait partie des bornes à ne pas franchir !

Seulement, je maîtrise toujours aussi mal mes déplacements aériens, et je ne peux donc pas descendre rapidement faire face à cet individu. Cependant, cela me laisse le temps de l'entendre parler, sa voix s'élevant au milieu du village, une fois qu'on entendait pas là haut.

"Je commence à me lasser de ce petit jeu ! Sortez villageois ! Moi, Organ le rouge, sais qu'il y a une source non loin qui augmentera ma force si j'y bois ! Cela ne sert à rien de me le cacher, je la trouverai tôt ou tard ! Seulement… Si c'est tôt vous pourrez continuer à mener vos vies, et si c'est tard ce ne sera qu'une fois votre village réduit en cendre ! A commencer par cet enfant ! C'est un sacré poids mort. Il serait dommage que cela prenne un sens plus littéral, hm ?"

Sa voix trahit son énervement, son manque de patience, et quelque chose me dit au vu du silence qui lui tient de réponse que l'enfant dont il dispose entre ses mains a de biens maigres chances de survie. Mais quelques instants après la diatribe, il semble me remarquer,  alors que je continue de descendre maladroitement, et il paraît quelque peu surpris… Avant de resserrer sa prise sur la gorge de l'enfant, lui arrachant un nouveau cri, mais étouffé, alors qu'il me toise.

"Tiens, tiens, il y a de drôles d'oiseaux dans la région. T'es quoi toi ? Une sorte de gardien du village ? T'en as mis du temps à te ramener ! Ou … Oh je sais tu es un gardien de la source et tu veux m'empêcher d'y accéder ?  Mais même si tu as bu l'eau tu ne..."

Je ne sais pas d'où il tient toutes ces déductions, erronées par ailleurs, cependant je dois avouer que ses propos m'ont interloqués. Mais alors que mes pieds touche terre, ce qui me soulage réellement, le souffle court et le toisant de mon regard il s'interrompt. Et bien… Qu'est ce qu'il a le bougre ? C'est ma carrure de gringalet qui lui fait peur ?! Non… Il n'a pas peur, il paraît juste surpris, avant d'esquisser un sourire mesquin, relâchant l'enfant qui tombe au sol en un bruit mat, alors que dans mon esprit commence doucement à se dessiner tout ce que je pourrai lui infliger.

"Tiens non, décevant. Vu ton énergie tu n''as pas l'air d'un bon samaritain. Je ne suis donc pas le seul dans la course c'est ça ? Tu veux le secret pour toi ? Dommage pour toi, je suis arrivé là avant !"

Aaah... Celui là, il est pas mal dans son délire. Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il voulait avant de l'entendre. Cela dit maintenant que je le sais... il n'a peut être pas tout à fait tort, car cela a l'air assez... intéressant ! Oh j'ai bien du mal à voir comment boire de l'eau pourrait me rendre plus puissant, mais en même temps... Je ne suis pas du genre à écarter la moindre piste, surtout quand elles ont l'air bien moins risqué que le fait de rester avec Jiro et ses idées. Après tout j'oublie pas qu'un de ses projets et de me livrer à la femme ailée et aux amis de l'alien que j'ai éliminé, une perspective assez peu plaisante, sauf bien sûr dans le cas où c'est moi qui réussit à prendre l'avantage ! Mais je préfère ne pas prendre de paris sur la question.

Par contre, lui, même s'il cherche des informations semble en savoir un peu sur cet eau. Alors je m'avance, et il se met en garde. Il veut vraiment se battre ? Voilà qui est parfait ! Non seulement je vais lui extorquer ce qu'il sait mais je vais pouvoir le châtier pour être une telle honte à la race humaine... A cet instant, je sens mon instinct qui s'éveille, à proximité de cet homme, mais la sensation est... Diffuse, rien à voir avec ce que j'ai ressenti en faisant face à mon premier adversaire, ni même avec ce que la proximité de Jiro avait éveillé en moi... Et ainsi ce n'est pas de la prudence ou de la défiance que je ressens cette fois, mais de la confiance. Pourtant, je n'ai pas mon vrai visage, ni même mes faucilles,  et il est plus grand et massif que moi, mais je sais que je n'ai rien à craindre lui, je ne sais pas pourquoi, mais j'en suis certain ! Qu'il parle donc, pour ma part je me distrais de ma haine à son égard et jubile déjà face à ce que je vais lui infliger !

Ainsi c'est sans hésitation que je m'avance vers lui, et je ne tarde pas à être porté d'assaut...Et à cet instant précis je le vois adopter une posture défensive, protégeant son visage, presque dans un sursaut, alors même que je n'ai fais qu'esquiver un geste. mauvais choix de mouvement, superflu, inutile... Et ainsi je n'attends pas avant de le frapper violemment d'un coup de poing au plexus, à découvert, et alors même qu'il se penche en avant sous l'impact, je me recule un peu, mais afin d'amorcer un coup de pieds en direction du point faible commun à tout les hommes. Un coup que je ne retiens nullement, bien décider à l'y frapper de toutes mes forces. Un coup bas dirait certains... Mais à quoi bon se soucier de cela si c'est efficace ? Bon il est vrai que rien ne m'assure que les extraterrestres partagent ce point faible, mais tant que je me bats contre des déchets humains de son acabit, je n'aurai aucun scrupule à en user.

Comme je m'y attend cet impact suffit à le mettre à genoux... A ma merci, il me serait facile, si facile l'achever alors que ses mains se portent sur la zone la plus meurtrie de son corps... Mais aussi misérable soit il, il reste humain, un humain misérable et pathétique, mais qui n'avait rien à voir avec les aliens, alors le tuer ne serait que du gâchis. Surtout au vu de ce qu'il a à me raconter. Ainsi, le toisant de haut, je ne peux retenir un large sourire, avant de m'adresser à lui, sarcastique.

"Et bien et bien, tu crois vraiment qu'une personne comme toi mériterait cette eau ? Tu en ferais quoi ? Tu terroriserais deux enfants au lieu d'un ? Tsss...Tu me fait pitié, perdre ton temps avec ça, alors qu'il y a tant à faire avec ces êtres qui menacent la terre, l'humanité... Mais justement cette eau pourrait être utile pour ceux qui veulent les repousser, or j'en fais partie... Alors maintenant que tu m'as appris l'existence de cette source, j'aimerai que tu m'en dises davantage. Après tout c'est pour te protéger, toi et les autres..."

Et alors je me penche vers lui, mon sourire s'élargissant un peu, alors que ma voix devient un murmure, audible de lui seul.

"Et quand je dis toi... C'est plus parce que, moi, je me contenterai pas de te siasir à la gorge pour obtenir ce que je veux."

Par mes mots, je compte bien lui faire comprendre que je peux lui infliger bien pire que ce que lui a fait à l'enfant. Enfin, en même temps ce n'est pas très dur ! Certes il avait l'air menaçant, mais ça ne l'a pas empêché de relâcher sa victime pour se tourner vers moi. Une mauvaise décision en tout cas vu sa situation... Cependant, aussi plaisante que soit l'idée de me relâcher de l'irritation causée par la compagnie de Jiro sur cette vermine, j'espère tout de même qu'elle va me répondre, à moins que ça ne soit les villageois, qui doivent bien être quelque part, qui le fassent en reconnaissance... Bon honnêtement c'est quelque part une piste à l'aveuglette je le sais bien, je suis moi même sceptique quant à cette histoire d'eau de puissance, mais, eyh, on sait jamais !

Mais quoi qu'il en soit, je suis pressé, et je ne le cache pas, car même si je ne le vois plus, je ne me suis pas défait de Jiro et il ne faudrait pas qu'il s'intéresse de trop près à ce que je faisais. Après tout si cette eau existe vraiment, ce serait bien que je conserve cet atout de mon côté, au cas où notre collaboration devait connaître un tour... Malheureux... On est jamais trop prudent, non ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Ferliost le Dim Nov 01, 2015 10:35 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Sam Oct 31, 2015 12:58 pm

Pendant que Jiro avait un arrêt mental pour une raison X...

Ferliost fit donc sa petite affaire. Le pauvre homme était effectivement plus fort que la moyenne, mais le coup bas de Ferliost avait failli lui faire sortir deux boules à la vanille par la bouche...
Ce ne fut que du vomi aux pieds de Ferliost, ce qui niqua également leur pantalon.
Ordan n'avait pas compris ce qu'il se passait, mais... Mais le type qui le tenait était fou, dangereux ! Il le ressentait au fond de ses tripes !
Heureusement, il ne semblait pas vouloir le tuer ce qui était une chance pour lui.
Ordan leva donc alors la main

"O... OK ! Attends, je me rends ! Je veux pas faire un combat que je vais perdre ! Je sais juste qu'y a une tour dans la région, et que y aurait une eau surpuissante à son sommet ! J'avais prévu un hélicoptère pour monter en eau et la piquer, mais c'est tout ! Je sais que les habitants du coin cache un truc car ils se rétractent tous quand on en parle !"

Et effectivement, les villageois affichaient une mine indiquant clairement que l'aura de Ferliost les affectait également... Ils étaient terrifiés et voyaient juste un fou agresser un homme mauvais. Le sentiment que t'as quand t'es entre Venom et Crâne rouge... Et que tu as quelque chose que les deux veulent.
Yup, ils ne diraient rien d'eux même.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Dim Nov 01, 2015 10:35 pm

On ne peut pas dire que je sois quelqu'un soigneux ou de soucieux à l'égard de ma propreté ou de l'état de mes vêtement. Après tout il était normal que cela soit la moindre de mes préoccupations alors que j'avais pour ambition de me confronter aux envahisseurs, et de fait aux secrétions plus ou moins plaisantes qui pouvaient en émaner, même si je devais me reconnaître une préférence pour le sang... Mais pour autant ce n'est pas cela qui rend plaisant la sensation chaude et gluante au niveau sur le bas de mon pantalon et l'odeur déplaisante qui ne tarde pas à en émaner, ce qui m'amène à commencer à regretter d'avoir épargner cet individu, déjà assez déplaisant comme cela. De fait, il a tout intérêt à se montrer plus que satisfaisant quant à ce que j'attends de lui afin de ... Rattraper la chose. C'est... Amusant, je ne m'attendais p as à vrai dire à ressentir ces spasmes familiers. Allons, allons... Je sais que c'est un déchet, mais nous devons nous garder pour les envahisseurs. Et tiens ! J'ai raison visiblement, puisqu'après avoir quelque peu rendu le contenu de ses tripes, tout en tendant la main vers moi en un geste pathétique il parvient à parler. Hm, ça doit pas être agréable avec la substance verdâtre suintant de ses lèvres. Enfin... Au moins ce qu'il dit me semble intéressant, et justifie quelque peu son délire de source où il veut boire, ainsi que sa présence dans ce village. Bon, je suis un peu obligé de déduire, car je me doute que quand il dit que l'eau st surpuissante, ce n'est pas en tant que combattant mais pour d'autres raisons, des raisons qui pourraient pousser un guerrier, aussi médiocre soit il à vouloir en boire.

Pour être honnête, tout cette histoire n'est pas sans me rappeler ces publicités sur les différentes marques d'eaux, qui nous les présentent comme arraché à des sources de montagne ou à de terribles gardiens... Mais ici quelque chose me dit que je ne risque peut être pas d'être déçu cette fois s'il me faut trouver et monter cette tour pour l'atteindre, ou alors cela s’avérerait être l'eau en bouteille la plus pénible à obtenir qui soit ! Cela dit quelques détails me dérangent un peu. S'il a vraiment un hélicoptère, ne lui aurait il pas suffit de survoler la forêt pour trouver la dite tour ? A quoi bon s'embêter avec des villageois alors ? Peut être que cette tour n'est qu'une allégorie. En tout cas il y a autre chose, alors que j'écarte l'idée de m’approprier son hélicoptère, en dépit du gain de confort évident par rapport au fait de voler par moi même....Et je ne peux qu'être d'accord avec lui quant au fait que ces villageois savent sans doute quelque chose, s'il s'agit vraiment de leur comportement. Pour autant, contrairement à lui je n'ai pas l'intention de leur faire du mal... Certes, c'est vrai, leurs morts seraient un maigre sacrifice comparé au fait d'obtenir la puissance de repousser les envahisseurs, bien d'autres vies seraient sauvés, mais ... Il y a d'autres possibilités, d'autres moyens... Il DOIT y en avoir...

J'avoue que cette question me trouble. Pour autant cet Ordan a répondu à ma question je pourrai le laisser partir, quand bien même je risquerai de le trouver de nouveau sur mon chemin pour la tour... Mais en vérité il y a encore une chose qu'il me doit, et ainsi je ne tarde pas à me baisser saisissant fermement la main qu'il me tend, avant de m'en servir avec fermeté pour essuyer comme je peux le vomi sur ma tenue... C'est loin d'être parfait, mais au moins ça atténuera un peu l'odeur et cela fait, je le relâche, me redressant tout en me détournant de lui.

"Déguerpis... Et que je ne te retrouve pas sur mon chemin, car cette fois ci tu n'auras rien à m'offrir, rien pour obtenir ma clémence."

Et tout en se faisant je me retourne... Mais pas au hasard, j'ai un objectif précis, que j’apercevais jusque là du coin de l’œil, le corps inerte de l'enfant... Ce dernier semble inerte, les membres disposés de façon anarchique, et seul le faible mouvement de respiration de son torse trahit le fait qu'il est encore en vie... Un fait qui, j'ignore pour, me calme un peu. Au moins cet idiot n'a t-il pas causé de dégâts irréversibles... Et ainsi je lui tourne partiellement le dos, non sans continuer à le regarder à l'observer en biais, guettant le moindre coups fourré... Du moins jusqu'à ce que j'arrive  près de sa victime, sur laquelle je me baisse.

Se faisant je baisse ma garde, je le sais bien... Mais alors même que leur agresseur est hors d'état de nuire, je ne voix aucun habitant se précipiter pour venir au secours de l'enfant, pas même ses parents... Je comprends la peur oui, mais maintenant il n'y a plus de dangers, qu'attendent ils ? Ils ne vont quand même pas le laisser là, seul, blessé... Enfin, hormis une trace rouge sur le coup il n'aurait visiblement aucune séquelle... C'est déjà ça, et puis de toute façon je ne vois pas quoi faire. Je ne sais pas où il vit, je ne sais pas son nom... Tout ce que je sais c'est qu'il n'est pas seul, il ne doit pas l'être... Bon sang je n'aime pas perdre mon temps à ce genre de chose, ils viendraient tôt ou tard le chercher de toute façon, et pourtant, je tends les bras afin de prendre le petit corps, qui semble ne rien peser, et le soulever, balayant le village du regard, m'attardant lorsque je surprends un regards, qui ne tarde pas à disparaître. Malgré cela, il n'y a aucune réaction, aucune réponse, et c'est ainsi d'une voix agacée que je finis par parler, la tête levée vers le ciel.

"Bon... J'aimerai éviter de laisser le petit traîner dans la terre et la poussière alors si quelqu'un peut avoir l'obligeance de venir le chercher pour en prend soin comme il en a besoin, ça serait apprécié. C'est pas parce que j'ai battu votre agresseur que je suis pire que lui..."

Et encore heureux, sans quoi, face aux envahisseurs seuls des tyrans pourraient les affronter. Enfin... J'espère qu'il va y avoir quelqu'un pour se manifester... Et si ce n'est pas le cas je ne vais pas me gêner pour pénétrer dans une maison au hasard et y déposer l'enfant, me débarrassant en même temps de la responsabilité de ce qui pourrait lui arriver. Après je ne vais pas mentir, j'ai aussi l'espoir de quelques reconnaissances de la part des villageois... Ce n'est pas parce que j'ai exclu l'idée de les sacrifier, du moins pour le moment, que j'ai pour autant oublié les autres façons d'obtenir les informations en leurs possession.

"Allez petit... On se réveille."

Sur ces mots je lui tapote alors doucement la joue, avec un léger soupir, espérant tout de même un minimum de réaction, de sa part ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Lun Nov 02, 2015 6:30 pm

C'est alors qu'un silence gêné se fit entendre...

"C'est que Timmy est un orphelin msieur. On sait pas vraiment de qui et à qui il est... En plus vu ce qu'il a pris ca va couter bonbon et on a pas assez d'argent pour ça !"

Si Ferliost regardait autour de lui, il verrait que les champs ne sont effectivement pas florissants. Les villageois ne pouvaient donc se permettre de soigner et nourrir une bouche aussi mal en point et qui n'avait le support d'aucune famille derrière lui...

C'est ainsi qu'Ordan se releva.

"Attendez vous voulez dire que de tous les otages, j'ai pris le seul qui avait aucune valeur à vos yeux ?"

" Bin oui."

Un silence passa.
Ordan soupira, alors qu'il fit un geste de la main et que Timmy se remit à toussoter. Se réveillant, comme s'il n'avait jamais été blessé. En fait il était même intact.

"Je suis quand même pas un connard à ce point. J'ai frappé de manière à le rendre inconscient et j'ai mis un peu de ki pour que ca paraisse spectaculaire... Mais bon, moi ce que je vois c'est qu'y a pire que moi. Bon bah... Gamin, je te souhaite bonne chance pour la tour. Je l'ai cherché pendant des jours dans l'hélico, mais je crois qu'elle est protégé par la magie afin qu'on la trouve pas facilement. Ce qui explique le besoin de guide... Même comme eux."

Ordan, se redressa, se demandant qu'elle serait la réaction de Ferliost.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Lun Nov 02, 2015 8:07 pm

Les bras m'en tombent... Je crois que l'expression est approprié à ce que je ressens alors qu'une réponse me parvient quant au sort de l'enfant, et il s'en faut d'ailleurs de peu pour que je ne le laisse pas tomber au sol sous le coup de la stupeur ! Oh, ma surprise ne vient pas du fait que ça soit un orphelin, moi même j'en suis après tout, et je le vis assez bien. Seulement c'est la façon dont il semble le considéré. Il doit bien avoir une famille d'accueil, quelqu'un pour l'élever... Non pas que j'ai une quelconque affection envers ceux qui l'ont fait à mon égard, mais je dois leur reconnaître qu'au moins ils l'avaient fait convenablement. Je ne crois pas, en effet, qu'ils m'auraient laissé avec des blessures. Parlons en d'ailleurs de ces dernières ! Le petit Timmy, dont je sais désormais le nom, n'en a guère au final ! Je ne suis pas médecin certes, mais il ne semble pas souffrir le martyr, ni saigner d'où que ce soit ! Au pire aura t-il quelques hématomes, tout ce dont il a besoin c'est d'un peu de repos... Mais j'ai l'impression que même ça c'est trop leur demander à ces loqueteux ! Et je ne pense pas cela de par leur situation arriéré ou la pauvreté dont ils se prévalent, mais bien parce que leur préoccupation première semble être cet argent. Et ce alors même qu'il me semble qu'ils n'ont nul autre qu'eux même auprès de qui le dépenser ? Et puis les arrangements en cas de situations exceptionnelle ils ne connaissent pas ? A moins qu'en vérité ils n'attendaient que cela ? Que le môme crève pour s'en débarrasser, car c'est un fardeau c'est ça ?!

Bien sûr que je vois à leurs champs qu'ils ne prospèrent, et il m’apparaît peu probable que le moindre d'entre eux n'ait ne serait serait ce que des notions élémentaires en matière de médecines ! Je suis le premier à comprendre que des sacrifices sont nécessaires ,mais ici il ne s'agit que d'égoïsme ! Pour un enfant qui plus est...

Bon sang... Je ne sais même pas pourquoi je m'emporte à ce point au final... Après tout peu importe dans le fond le sort de ce petit, il survivra, c'est tout ce dont j'ai besoin de savoir. Alors pourquoi je suis si crispé ? Pourquoi suis je si énervé alors que le coupable est à terre ? Une sensation qui ne fait d'ailleurs que s’accroître lorsque ce dernier se relève, m'amenant à me retourner vers lui... Avec l'enfant dans les bras, je suis un peu gêné, s'il veut sa vengeance c'est sans doute maintenant ou jamais, pour peu qu'il m'estime incapable de laisser tout simplement l'enfant tomber au sol. Cependant, il n'en fait rien, il se contente de lâcher une remarque quoi m'arrache une légère grimace face au terme de valeur. Je crois alors toucher le fond, mais j'entends alors la réponse à sa remarque. A l'instant même je me retourne vers l'endroit d'où provient la voix, le regard fixe à m'en faire mal.

Finalement... Peut être que tous les sacrifier ne serait pas une si mauvaise idée, ces déchets... ce n'est pas parce qu'ils avaient peur pour l'enfant qu'ils étaient restés cloîtrés dans leurs demeures. Non, ils ont juste craint pour eux même, pour leurs vies, mais comment cette dernière peut elle avoir la moindre valeur quand ils ne sont même pas prêt à aller au secours des leurs ?! Leur vie ne leur sert elle donc qu'à être vécu, misérablement qui plus est ?! Autant dire qu'ils sont inutile, et plus même, un fardeau, un fardeau en possession d'un secret bien trop précieux pour eux visiblement !

Seulement, alors que je suis sur le point de crier, de leur dire la vérité quand à leur vilenie, je suis interrompu par un faible bruit, un toussotement alors que l'enfant se réveille. Cette vision me surprend, je ne m'attendais pas à ce qu'il se réveille aussi vite... Et Ordan s'adresse alors à moi, d'une façon si amicale que j'en suis pris au dépourvu, même si j ne peux m’empêcher de me demander à qui il pense en parlant de "pire que lui", est ce de moi ou des villageois ? Bah, il a de toute façon raison dans les deux cas, car ces villageois sont visiblement des vermines, et je suis visiblement capable de bien pire que lui en fait... Dans ce cas pourquoi m'être énervé à son égard ? Tout simplement parce que... Ce n'est pas parce que je fais pire que j'approuve nécessairement la chose, c'est logique, non ?

Enfin, quoi qu'il en soit je ne peux retenir un léger sourire à ses explications. Prendre son hélicoptère est visiblement, comme je l'avais jugé, une mauvaise idée, et l'idée d'un guide me semble intéressante. Après je dois avouer que quelques détails m'embrouillent un peu, m'amenant à une remarque amusée.

"Ki, magie... C'est pas la première fois que j'entends ces mots, mais j'avoue que j'ai toujours du mal à les comprendre. Enfin, peu importe dans le fond, ça ne m'a jamais empêché d'avancer. Visiblement, je t'ai mal jugé Ordan. Je ne sais pas pourquoi précisément tu veux atteindre cette source, mais tu n'es pas si mauvais que t'en avais l'air. Bref bonne continuation à toi, et ne t'en fais pas je trouverai un moyen."


Les apparences sont trompeuse, pourtant je le sais, moi même en usant, mais tout de même... Quant au moyen que j'ai évoqué... Et bien, disons qu'une idée commence à s'esquisser alors que le petit reprend connaissance dans mes bras. Un peu pris au dépourvu, j'ai pour réflexe de le remettre au sol, sur ses pieds, tout en gardant une main sur son épaule pour m'assurer qu'il ne tombe pas, alors que je tends l'autre vers Ordan. Une poignée de main est peut excessivement amicale vu notre échange, mais j'en suis d'humeur... Surtout que mon esprit a réagit précisément à la situation et que je sais quoi faire...

Ainsi je ne tarde pas à me tourner vers l'enfant, fléchissant les jambes pour me mettre un peu à sa hauteur. Il a l'air un peu perdu, un peu surprise, regardant autour de lui, les yeux écarquillés, avant de poser son regard sur moi. Vu ce qui lui est arrivé, un tel comportement n'est pas très surprenant, mais pour autant il n'est pas au bout de ses surprises le petit bonhomme...

"Timmy ... C'est ça ? Écoute moi bien, petit, j'ai une offre à te faire. Visiblement t'as rien à attendre de ce village vu comment ils étaient prêt à t'abandonner, et ça m'embêterait d'avoir traiter avec eux. Alors j'ai une idée qui pourrait nous arranger tout les deux. T'en sais peut être un peu sur cette fameuse tour et son eau... Sers moi de guide, ou dis moi tout ce que tu sais, et je te laisserai m'accompagner... Bon on risque de rencontrer quelques dangers, mais je serai là pour m'en occuper, et surtout, une fois qu'on en aura fini, je pourrai t'offrir un toit et de quoi manger !"

En parlant ma voix est quelque peu lancinante, laissant presque traîner mes mots d'un air complice. J'espère par ailleurs que l'enfant est à même de comprendre ce dont je lui parle et n'est trop jeune, ou trop sot, pour cela... S'il accepte, et que Jiro vient à me retrouver, je doute que l'hybride apprécie la chose, car je ne pense pas que le petit soit à même d'apprendre à voler, et ce même aussi maladroitement que moi ! Mais en même temps, il est fort probable que ce soit le meilleur moyen de rejoindre la tour... Et s'il s'avère qu'il refuse mon offre ou n'est d'aucune utilité, je pense pouvoir considérer que j'ai fais assez d'efforts pour employer des méthodes les plus complaisantes, pour pouvoir exercer celles qui le seront moins...
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Dim Nov 08, 2015 6:00 pm

Le gamin regarda son sauveur... Et le village qui l'avait plus ou moins abandonné. Le choix était rapidement fait.

"Oui msieur, je veux bien vous montrer le chemin. Ci, c'est qu'd'connard."

Oui le môme avait une drôle de manière de parler...
Derrière lui, Ordan leva le bras.

"Tu m'excuseras Ferliost, mais... Mais vaudrait mieux pas que je vous accompagne ? Ok, on est parti d'un très mauvais pied, mais j'ai une question idiote. Y en a un qui a du matériel de camping et des vivres pour la recherche en forêt ? Parce que moi oui, et eux non."

Pointant du doigt les paysans qui pissaient encore dans leur froc.

"Vous inquiétez pas, je tape pas dans la merde, ca éclabousse..."

" Mais... Mais vous êtes..."

"Un type qui a vu sa ville où sa femme et sa fille se faire raser par des types bizarres. Spoiler, on a retrouvé leur corps. Donc oui, petit, je t'ai fait mal, car je veux devenir plus puissant pour trouver ces salopards et leur faire la peau. ET CE VILLAGE DE CONNARD ETAIT PAS DES PLUS COOPERATIFS."

Ordan se pinça le front... Pas s'énerver.

"Ca n'excuse pas ce que j'ai fait. Je suis désolé de t'avoir fait du mal petit. Sincèrement. Mais je pense que deux protecteurs valent mieux qu'un... Surtout quand on a tout les deux un but. Alors Ferliost ? T'en dis quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Ven Nov 13, 2015 12:06 am

Et bien... Je ne m'attendais pas à une telle coopération, et surtout pas à une telle façon de parler au vu du courage moyens des habitants de ce village ! Enfin en même temps, vu comment ils semblent considérer l'enfant il n'est pas très étonnant que ce dernier se comporte différemment d'eux, et en soit ce n'est pas vraiment pour me déplaire ! J'avoue qu'en vérité je préfère largement avoir un guide avec ce tempérament qu'un trouillard qui fuirait au moindre bruit ou  un menteur qui risquerait de me mener dans la mauvaise direction. Par contre je dois avouer être quelque peu désappointé par son langage. Oh, je suis maintenant familiarisé avec la vulgarité, et moi même ne m'en prive pas pour en user, seulement il y a un petit détail sur la chose, que je m'empresse de préciser, me penchant brusquement vers lui, le doigt levé devant ses yeux, un sourire aux lèvres.

"Nt, nt, nt. On ne parle pas comme cela, petit Timmy ! Ça, c'est le privilège des adultes. Cela étant dit, je ne peux pas te reprocher d'avoir tort."

Certes le gros mot n'est pas la seule chose étrange dans sa façon de parler, étrange concise, mais je m'en après. Ainsi je me redresse l'instant d'après , mon sourire narquois s'adressant alors aux habitants du village qui ne semblent nullement vouloir réagir face aux critique qui leur sont faites ! Enfin, en même temps je m'y attendais un peu à vrai dire... Cependant je suis interrompu par un geste d'Ordan qui attire mon regard, m'amenant à me tourner vers lui alors qu'il reprend la parole... Mon interlocuteur visiblement aller plus loin que m'offrir ses encouragements, m'offrant sa compagnie... Et pour être honnête, mon corps se tend alors qu'il formule sa proposition, car je vois déjà pas mal de soucis à cela. Qu'est ce qui me garantis après tout que dans le fond ce n'est pas juste une manœuvre pour que je lui ouvre la voie jusqu'à la source et qu'à cet instant il tente de se débarrasser de moi ? Et quand bien même ce n'est pas le cas, quel intérêt aurai je à ce qu'il ait aussi ce pouvoir ?

Mais il ne s'arrête pas là et soulève un point très intéressant... Il est vrai que quand je suis parti de chez moi pour revenir au lieu de mon combat je n'ai pas pris avec moi de vivre ou de quoi dormir confortablement...Cela a fait l'affaire au côté de Jiro jusqu'alors, mais qu'en serait il si jamais la rechercher s'éternise ? Surtout qu'avec Timmy le vol est hors de question, et l'enfant ne serait sans doute pas capable de voyager sans un minimum de confort. Néanmoins je dois avouer que l'idée d'être accompagné ne me plaît guère, je pourrai expliquer la présence de l'enfant auprès de Jiro, mais d'Ordan ? Ça serait plus difficile... Réfléchissant donc à la chose, je ne prête pas vraiment attention à ce qui se passe à côté, partagé quant à la décision à faire...

Une contemplation qui ne dure guère, car mon esprit réagit brusquement à l'entente du récit de mon dernier adversaire. une ville rasée ? Des corps de filles et de femmes ? Des types bizarres... Ooooh, en dépit de la rage qu'elle évoque quelque peu en moi, cette histoire me plait. Ça explique déjà sa détermination, et le fait, paradoxal, qu'il n'avait pas l'intention de faire de mal à l'enfant... Mais surtout, peut être qu'Ordan me serait bien utile. Après tout, des types bizarres, ça doit être des envahisseurs, non ? Or... Malgré toute la hargne que j'ai à leur encontre, je n'ai pas la prétention d'être un héros ou un sauveur, seul, il n'est pas impossible que certaines de leurs exactions m'échappent, à plusieurs il y a moins de chance, et être deux, c'est déjà être plusieurs. Ainsi l'idée commence à faire son chemin dans mon esprit, continuant alors qu'Ordan, peu après avoir illustré mes propos quand au droit des adultes à recourir aux jurons, formule ses excuses auprès de l'enfant, qui semble les accepter... Et quand mon futur compagnon me formule sa question, je sais précisément quoi lui répondre, mon sourire s'étant alors élargie, probablement carnassier, tandis que ma voix à des allures de murmure, mais je n'y prête guère attention.

"J'en dis que ça me semble une très bonne idée au final. Si tu as de quoi rendre le voyage plus agréable je me vois mal refuser cela... Juste une règle... On ne s'interpose pas entre moi et mes proies, c'est clair ?"

J'eus un léger rire sur cette conclusion, espérant tout de même que cette règle soit respecté. Non seulement car j'escomptais bien tuer moi même les aliens qui s'opposeraient à nous, mais aussi parce que je ne pourrai pas garantir leur sécurité... Et justement c'est là un autre intérêt de la présence d'Ordan, qui pourra veiller sur Timmy pendant que je serai au prise avec un éventuel adversaire. Après tout cela serait ennuyeux si on perd notre guide avant d'arriver à la tour, non ? Quoi que... Tu as raison de toute façon, aussi triste que ce soit on risque de ne pas trouver d'aliens en chemin, sauf peut être si Jiro se décide à se rappeler mon existence et à venir m'ennuyer. Oui, je sais, ce n'est qu'une moitié d'extra-terrestre et j'ai quelques espoirs pour lui, mais s'il est décevant ce sera toujours mieux que rien, non ?

D'ailleurs je me demande ce qu'il fait... Je ne m'étais pas attendu à ce que régler cette affaire me prenne autant de temps... Et au vu de la hargne qu'il a à mon égard il devrait déjà être là. Y a t-il eu un imprévu ? Une urgence plus importante que celle de me garder à l’œil ? Bah, peu importe, tant qu'il ne se manifeste pas, son sort m'intéresse peu pour le moment.

Et puisque Jiro est écarté du plan, et que les villageois n'y présentent aucun intérêt... Je n'ai tut simplement aucune raison de rester plus longtemps ici ! De fait, c'est avec nonchalance et en un vif mouvement que je me retourne, dans une direction quelque peu aléatoire, adressant un signe de main à mes nouveaux compagnons de route, que j'espère plus productif que le précédent !

"Cela étant dit... Ordan, Amène nous donc là où il y a tes vivres et ton matériel. Après cela nous suivrons Timmy pour qu'il nous mène à la source. D'ailleurs petit... Puisque tu sais où c'est, pourquoi diable n'y a tu pas bu ? SI elle renforce vraiment celui qui la boit ça t'aurais permis de t'imposer dans ce village de LÂCHES et de VERMINES !"

Il va de soit que, imitant Ordan j'ai bien veillé à prononcer ces insultes assez fortement pour être entendu de trouillards qui continuent à nous observer et qui ne feraient sans doute rien d'autre tant que nous serons là... Raison de plus pour partir d'ic, nous gâchons déjà notre temps, et ils font de même avec le leur, aussi misérables soit ce qu'ils font avec ! Ainsi, je commence à suivre Ordan pour la première étape du voyage, à savoir récupérer le matériel et les vivres, ce qui serait suivi par la seconde phase, probablement la plus longue, durant laquelle TImmy va nous mener jusqu'à la source... Enfin, après je pense que ça ne sera pas trop long cela dit. Après tout si même un enfant est capable de nous guider, pour peu qu'il ne m'ait pas affirmé en être capable simplement pour avoir une chance de partir d'ici, c'est que ce qui nous intéresse n'est pas si loin... Non ?

"Dis moi d'ailleurs, Timmy, à combien de temps de marche nous sommes à peu près de la source ?"

L'enfant sembla un peu pensif alors que je lui pose cette question, comme s'il essaye de se rappeler de quelque chose... Avant de finalement répondre une fois que nous sommes assez loin du village, mais d'une voix assez forte pour qu'Ordan et moi le comprenions sans problème.

"J'sais pas trop. Pas plus de deux jours normal'ment. Cela dit, j'dois vous préciser quelque chose m'sieur. La source elle est pas si facile q'ça à boire. Il y a un gardien, fort si j'crois ce que disaient les vieux, mais surtout il y a pas qu'une source, il y a aussi une tour, qu'il faut monter, et il y a pas d'escalier."

Hm… Concernant la durée, ça me semble raisonnable. Quant au gardien ce n'est pas très surprenant dans le fond, après tout Ordan lui même m'a interpellé en pensant que j'en étais un… Et honnêtement je ne vais pas m'en plaindre ! Certes ça fait un obstacle sur notre route, un adversaire à affronter, ou à contourner si jamais il est réellement trop puissant, mais cela mis de côté cette présence me satisfait, pourquoi ? Tout simplement car il s'agit assurément d'un de mes congénères et que sa présence m'assure que nul envahisseur n'a déjà pu boire l'eau de la source, pas plus que de misérables vermines de l'acabit d'Ordan, du moins de ce que j'ai jugé de lui au début. Peut être même me faudra t-il le remercier ce gardien ! Cela étant dit… Le dernier détail que soulève notre guide est plus problématique. Une tour sans escalier ? C'était original comme concept...


Enfin cela étant ce n’est pas une réelle difficulté en soit. Non seulement, si cette tour a été construite  elle l’a été avec certains moyens et il doit être possible de la gravir de la même façon, seulement elles pourraient être difficile à reproduire, mais s’il semble être impossible de l’atteindre par les airs, au vu du manque de succès d’Ordan, et du fait qu’au vu de sa proximité moi et Jiro aurions dû l’apercevoir, à moins que la tour soit en vérité vraiment petite, assez pour être caché par les arbres, je doute qu’il y ait quoi que ce soit qui m’empêche, une fois au pied de la tour, de me contenter d’user de mon don récemment acquis pour atteindre la hauteur souhaitée, aussi éprouvant et lent cela soit il… Je ne vais pas mentir je regrette quelque peu de ne pas pouvoir m’épargner cela avec l’hélicoptère d’Ordan, et il est évident que ce dernier devra trouver une autre méthode, mais en ce qui me concerne la solution était clair. Au terme de deux jours, et d’un peu d’effort ,j’atteindrai la source.

Néanmoins il est bien plus intéressant de mettre un minimum ce temps à profit, surtout que j’ai deux trois sujets qui mériteraient quelque approfondissement durant notre voyage… Mais
je n’ai pas l’occasion de l’aborder que nous atteignons notre premier objectif. Néanmoins cela je ne le sais qu’en voyant Ordan s’arrêter brusquement...Avant de commencer à déplacer des branchages, dévoilant en dessous une structure métallique. je dois avouer être surpris sur le coup, bien sûr je comprends rapidement qu’il s’agit de son hélicoptère, mais je dois avouer être impressionné par l’habilité manifeste dont il a fait preuve pour dissimuler une telle chose avec autant d’habilité , il est à vrai dire peu probable que si j’avais voulu me l'approprier par moi même j’aurai été capable de le retrouver par moi même ! Je ne peux cependant m’empêcher de m’interroger brièvement sur les raisons d’une telle dissimulation, puisqu’au vu  de l’archaïsme des populations alentour je doute que qui que ce soit puisse l’y voler… Mais j’y vois deux solutions, soit il s’est attendu à ce que d’autres personnes soient à la recherche de cette source, soit, et ça me parait plus probable au vu de la surprise qu’il a eu à me voir, il craignait que les habitants des alentours fassent d’autres usages de son véhicule, que ce soit en le démantelant grossièrement pour en récupérer les composants, ou en essayant de le faire marcher… Et ainsi le détruire, une perspective qui m’amène à remettre en cause l’idée que j’ai eu un instant de m’approprier cet hélicoptère… Non pas que l’idée n’est pas séduisante, mais en l’absence d’un certain savoir faire, le charme de la chose ne suffirait pas à compenser les conséquences de l’erreur.

Ces considération personnelles mises de côtés, je commence à aider Ordan à dévoiler la carcasse métallique, Timmy pour sa part étant visiblement asse intelligent pour ne pas nous gêner en prétendant vouloir nous aider. A moins qu’il ne soit trop ébahi face à une telle vision, qui doit être nouvelle pour lui… Et un rapide coup d’œil par dessus mon épaule tout en écartant quelques branchages, me confirme cette hypothèse, m’arrachant un léger sourire. C’est vrai qu’aussi surprenant que ça puisse être pour moi, ça doit l’être cent fois plus pour lui, qui devait bien se demander de quoi on parlait avec cet hélicoptère, et il devait s’être attendu à tout sauf à ça ! Enfin avec moi, il risque de voir pas mal de choses bizarres et j’y compte bien !

Par ailleurs le contenu de l’hélicoptère lui réserve une autre surprise, m’amenant à afficher un léger sourire alors que je vois Ordan sortir de la machine avec seulement une petite mallette à la main.

"Mais… Où est le matériel d’camping ? Et la nourriture ?"

Bien sûr Timmy n’a jamais vu des capsules, et sans doute encore moins de ce genre, qui peuvent très bien contenir ces choses… Moi même pour être honnête je ne suis pas vraiment familier de ce genre de technologie, en grande partie de par le coût de cette dernière. Mon avis est rapidement confirmé alors qu’Ordan tapote doucement la mallette, commentant avec un sourire.

"C’est là mon petit ! Crois moi il y a largement assez pour nous nourrir durant quelques jours, comme je m’étais attendu  à errer plus longtemps ! Bon par contre le matériel n’a été prévu que pour une personne, mais ça devrait suffire, avec les tours de garde et le fait que Timmy ne va pas prendre beaucoup de place."

C’est en soit un bonne nouvelle, mais j’avoue que sa formulation n’est pas sans éveiller en moi quelques… mauvaises idées. Je m’empresse cependant de chasser ces dernières, secouant la tête, mes pensées sont déjà assez désordonnées comme cela ! Plus concrètement je me contente finalement de hausser les épaules, alors que je laisse Ordan recommencer à camoufler son hélicoptère, la chose étant bien plus difficile que de le dévoiler.

"Et en ce qui me concerne, je m’en passerai… Je ferai mon tour de garde oui, mais pour ce qui est de dormir je me débrouillerai par moi même."

Je ne sais pas pourquoi… Mais je n’ai pas envie de dormir à proximité d’une personne, c’est là une sensation que j’ai déjà éprouvé lorsque Jiro parlait de nos éventuelles pauses. La chose m’attire bien sûr des regards curieux, mais aucune remarque orale… Tant mieux, et ainsi, une fois que mon congénère a fini son ouvrage, je pose ma main sur l’épaule de Timmy, un sourire aux lèvres.

"Puisque la chose est réglée… Je crois que nous n’avons plus rien à faire ici, il est grand temps de nous mettre en route…"

C’est ce que nous faisons sans plus tarder, nous enfonçant dans les bois. Se faisant le plus jeune du groupe se met à nous parler des dangers qui y rôde, des quelques disparitions qu’il y a eu… Et si Ordan parait sur ses gardes ce n’est pas mon cas, adoptant une certaine nonchalance. Il y a trop d’arbre à mon avis pour que nous ayons à craindre des dinosaures et j’avoue ne pas croire à la présence de bandits… Je veux dire, les habitants des environs sont si pauvres, que je me demande quels intérêts auraient des individus à essayer de les détrousser ? Reste donc les animaux tels les ours et les loups, qui m’apparaissent comme la menace la plus conséquente, mais bon tant qu’on ne les dérange pas ils ne devraient pas le faire à notre égard, non ? En fait…, je ne sais pas grand choses sur ces bestioles, mais ce que je sais c’est que je me moque de la nature de ce qui se met en travers de mon chemin, la seule chose qui importe c’est de l’en écarter.

En fait j’avoue avoir un peu plus peur du fait de nous perdre… Tout dans cette forêt se ressemble pour moi, quand bien même à quelques reprises Timmy pointe du doigt de discret repères, faisant preuve d’une grande assurance pour son âge... Encore fallait il que ça ne soit pas de l’esbroufe, mais cela on le verrait assez tôt.

D'ailleurs aussi charmants que soient les bruits produits par la forêt, je ne me contente pas de ces derniers et de fait je n me prive pas pour parler, racontant à la fois à Ordan et Timmy ce qui m'a amené ici du moins partiellement. Ainsi mettant de côté Jiro et celui qui m'a manipulé je leur raconte mon affrontement avec cet inconnu, site aux destructions commises par les aliens, ainsi que la source de ma hargne à l'encontre de ces envahisseurs… Cependant si Timmy semble fasciné par mon récit, m'amenant à parfois lui rappeler par précaution de ne pas perdre la piste, Ordan parait troublé face à mon récit, mais je ne comprends pas pourquoi, est ce que ça lui rappelle sa propre histoire ? Peut être, mais cela m'amène à en venir à certaines de mes interrogations, déviant ainsi le sujet de mon monologue.

"Par ailleurs Ordan… Je me demandais, tu ne sais rien sur ces types bizarres qui ont détruit ta ville ? Il n'est après tout pas impossible que nous ayons plus d'un seul objectif en commun ! Ça m'amène d'ailleurs à penser… Si ta ville a été détruite, avec tout ce que tu avais… Comment t'as les moyens pour te procurer cette hélicoptère et toute ces capsules ?!"

A cet instant précis il a toute mon attention, et peut être celle de Timmy, mais il s'avère décevant. En effet après un bref instant de stupeur face à mes propos, la seule réponse à laquelle j'ai le droit est un grommellement mécontent, suivi d'un marmonnement.

"Mon affaire..."

Vraiment décevant, mais prévisible…  Je ne sais pas pourquoi les gens réagissent souvent comme ça, comme si le secret ferait venir ce qu'ils ont perdus. Enfin… Je compte bien en apprendre davantage tôt ou tard, chaque chose en son temps ! Cela étant, je comprends tout de même qu'au vu de sa réaction je n'ai plus aucun auditoire pour mes propos, enfin il me reste Timmy, mais bon j'ai un peu perdu mon enthousiasme… Et je pense que cette phrase résume bien le reste de notre marche à part de cet instant, une progression morne et sans grande intérêt, ponctué simplement par les indications de Timmy et le son, ennuyeux, de la forêt. Comme je l'ai escompté nous ne sommes à aucun moment inquiété par le moindre bandits et il en va de même visiblement pour les animaux de la forêt, ce qui fait quelque peu perdre en crédibilité les histoires de Timmy.

Ainsi il ne survient rien de montable avant la montée du camps, qui s'avère qui plus est relativement rapide, une simple pression sur une capsule, et pouf ! La tente est déjà en place, c'est quand même beau la technologie. Un phénomène similaire se produit également pour la nourriture, après quoi nous mangeons ensemble.  Bien que le repas soit plaisant ce n'est pas pour autant que se dissipe la tension présente. Cette dernière ne se manifeste cependant pas par des œillades méfiantes de l'un vers l'autre, mais par la simple attitude d'Ordan qui paraît à la fois mécontent et songeur, une attitude heureusement quelque peu contrebalancé par l'enthousiasme de Timmy face à son repas, ce dernier semblant alors être une véritable expérience pour le jeune homme !

Puis le repas lui même touche à sa fin, après quoi je me relève et m'étire quelque peu, avant de soupirer.

"Hmm Je pense qu'il est temps pour vous deux d'aller dormir, je vais prendre le premier tour de garde..."

Non pas que je ne suis pas fatigué, mais je n'ai pas l'envie de dormir sous cette tente, et si Ordan prend le premier tour de garde il risque de ne pas savoir où me trouver pour que je le remplace. Certes, l'idée d'une nuit complète n'est pas pour me déplaire, mais j'ai encore besoin de réfléchir à quelques détails, et quitte à compter sur un partenaire, je préfère que ce dernier puisse tenir sur ses deux jambes ! Par ailleurs, mes deux compagnons de routes ne se font pas prier se levant à leur tour avant d’entrer dans la tente, Timmy le premier, suivi d'Ordan, qui m'adresse néanmoins un dernier regard avant de disparaître sous la toile…

Et la nuit, comme la journée, s'écoule sans événement notable. Cette forêt en est presque décevante ! Enfin, cela m'offre au moins la possibilité de laisser quelque peu errer mon esprit réfléchissant sur plusieurs sujets, la fiabilité d'Ordan, ce qu'il me faudrait exactement faire de Timmy, ou encore, et surtout, ce à quoi je peux m'attendre de Jiro après lui avoir faussé compagnie… Rien d'agréable je suppose… Mais peu importe à quelle point je réfléchis je ne peux qu'entrevoir des possibilités, une situation qui n'est pas satisfaisante. Ça me dérange vraiment pour être honnête, c'est la première fois que je suis dans cette situation… A devoir faire un vrai choix, à être dans une situation dont l'issue ne dépendrait pas uniquement de mes capacités. En effet jusqu'à récemment je me suis contenté de suivre un fil rouge évident, puis après avoir rencontré ce Gray mes choix le concernant, lui et celui qui m'avait, ainsi que Jiro m'étaient apparus rapidement clairs et précis, à l'instant, durant nos discussions… Mais là tu te tais, tu ne me dis pas ce qu'on peut faire. Est ce que parce que je n'ai pas agi comme tu le disais pour Jiro ? Est ce que c'est parce qu'on est avec d'autres terriens ? Ou parce qu'on m'a brisé mon visage ? Je ne sais pas… Je ne sais pas et ça me fait peur !

Mais je dois me calmer… Déjà atteindre la source, j'aviserai pour la suite. Il n'y a nulle urgence, ni empressement à avoir, mais j'espère que les réponses surviendront alors. Ces craintes et réflexions mise à part il n'y a rien à dire sur mon tour de garde… Si ce n'est peut être que c'est la première fois en fait que je suis ainsi en forêt la nuit. Je devrai avoir peur, peut être, mais ce n'est pas le cas. Au contraire je contemple autant que je surveille les alentours, et bien que les ténèbres me privent d'un spectacles, elles m'en offrent un autre, intriguant et fascinant… Une des nombreuses raisons pour lesquelles je ne peux pas laisser les aliens envahir notre terre !

Cependant ce spectacle se doit de toucher à sa fin alors que je sens la fatigue se faire trop pesante… je n'ai rien me permettant de connaître l'heure mais quelque chose me dit que mon tour de garde touche à sa fin. De fait je retourne vers le camps, y constatant une scène incongrue. Il apparaît en effet que je ne vais avoir à faire preuve d'aucune précaution particulière pour réveiller Ordan tout en évitant de faire  de même pour Jimmy. Contrairement mon comparse s'est assoupi non pas dans la tente mais près de son entrée, un peu comme un chien de garde. La scène m'interloque, mais ce n'est là qu'une raison de plus pour le réveiller ce que je fais en le secouant du pieds. On sait jamais hein, je ne sais pas quels réflexes il peut avoir, appuyant mon geste d'un murmure assez sec.

"Allez on se réveille ! De toute façon tu risque d'être plus confortablement installé sur tes pieds que comme ça !"

Au moins cela suffit et de fait il ne tarde pas à se réveiller, grommelant un peu en s'étirant, ayant visiblement entendu ma remarque, puisqu'il ne tarde pas à la commenter d'une voix endormie.

"Ouais, ouais, mais en même temps je me voyais mal dormir à côté du petit… En dehors de l'aspect malsain de la chose, je doute que l'idée de m'avoir à côté de lui durant son sommeil lui plaise après ce que je lui ai fais."

"Bah…. Honnêtement je sais pas, il a pas eu l'air d'avoir particulièrement peur de toi durant le trajet. Bon c'est clair qu'il ne doit pas te voir comme un bon samaritain, mais j'ai l'impression que ce n'est pas ça qui va le choquer."

C'est vrai qu'à bien y penser… L'attitude de Timmy est vraiment étrange pour un gamin de son âge. Je veux dire... Même si l'avais vraiment espéré, quel enfant accepterait de suivre comme cela deux individus, clairement violent dont un d'entre eux lui a fait du mal ? Soit il a l'esprit aussi dérangé que moi, soit … Je préfère finalement ne pas y penser, sinon je me dis qu'un petit village pourrait être éradiqué… Bah, de toute façon, j'aurai la réponse à ce mystère tôt ou tard.

"Cela dit je te comprends… Je vais aller dormir un peu à l'écart, alors pas la peine de me chercher, je devrai vous rejoindre quand le soleil se lèvera… Si ce n'est pas le cas, essaye toujours de m'appeler, je devrai répondre, et je doute de toute façon qu'il y a qui que ce soit dans cette forêt pour nous entendre. Par contre ne t'avise pas de partir avec Timmy..."

Ma voix est alors des plus menaçantes… Avant que je ne me retourne avec un rire sardonique, un peu fort peut être. De toute façon, je doute qu'Ordan ait l'idée de partir avec Timmy, certes ça serait une façon de s'approprier l'eau pour lui seul, mais quand bien même il pense à cela il y aurait deux problèmes dans ce plan. Premièrement je risque de lui être d'un grand secours pour passer ce fameux gardien, tout comme il pourra peut être m'être utile, et secondement… Il ne sait nullement si je suis capable de le pister, ce qui n'est pas le cas, mais si ça l'état non seulement son idée n'aurait servi à rien, mais en plus il s'exposerait à un nouveau danger. Dans tout les cas il est perdant ! Et je ne crois pas, enfin plus, qu'il soit suffisamment idiot pour jouer à ce jeu.

Enfin, sans pour autant lui laisser le temps de répondre je me retourne afin de m'enfoncer entre les arbres tandis qu'il prend son tour de garde. Je ne comprends pas moi même les raisons de cet éloignement, mais je sais qu'il est préférable... Et cela me suffit déjà. C'est donc une fois hors de vue, et probablement difficile à suivre de nuit, que je m'adosse à un arbre et m'assoupit, attendant le lendemain…

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mon attente se voit cependant mal récompensé… Car oui le lendemain survient, et je me lève de fait, un peu avant Timmy, alors qu'Ordan prépare déjà un rapide repas avant note départ, mais dans les heures qui suivent la journée semble ne promettre rien de palpitant, d'autant plus que mon congénère semble de nouveau plongé dans un profond mutisme, comme hier. A vrai dire cette journée est aussi morne que la veille à partir du moment où nous avions quitté l'hélicoptère d'Ordan, sauf que cela dura plus longtemps, et fut ponctuée d'une pause à midi afin de manger de nouveau… Mais je n'ai pas vraiment faim, durant toute notre marche je suis légèrement fébrile. Les propos de Timmy comme quoi nous nous rapprochons à grand pas, qu'il reconnaît l'endroit, ne suffisent pas pour me rassurer, et ses hésitations sont encore pires ! Je n'ai pas vraiment de regret quant à Jiro, mais j'avoue que l'idée d'avoir laissé échapper une opportunité pour une chimère qui n'ont pour fondement qu'une légende et la parole d'un enfant commencent un peu à m'inquiéter, une inquiétude qui ne cesse de s'accroître au fil de la journée…

Mais alors que cette dernière semble toucher à sa fin, que le ciel au travers le feuillage des arbres laisse apercevoir des teintes rougeâtres, je remarque une chose étrange. A une certaines distance, difficile à évaluer, mais non lointaine, la ligne des arbres semble se stopper, et bien que je n'arrive pas à voir exactement ce qu'il y a derrière et que je n'ai guère de connaissance champêtre, je comprends ce que cela signifie.

"Et bien… On dirait qu'on va enfin sortir de ces bois ! Ce n'est pas trop tôt !"

"Ouais, la tour est dans la clairière, mais le gardien aussi..."

Mais je ne l'écoute déjà plus… L'objectif est à portée de main et j'ai déjà assez attendu comme cela ! M'élançant sans plus tarder droit vers l'orée de la forêt, J'entend Timmy m'interpellait, mais je ne prête nulle attention à ses mots, je l'ai déjà assez fait durant toute la journée, il est grand temps de passer à autre chose ! Moi, impatient ? Pas vraiment, mais j'ai horreur d'avoir l'impression de perdre mon temps, alors plutôt que de me contenter d'une molle marche je cours, jusqu'à finalement sortir des bois, alors que me parvient un juron de la part d'Ordan…

Mais alors même que je sors des bois, je suis stoppé net. Le soleil a beau se couché le brusque changement d'éclairage m'aveugle un bref instant m'interrompant dans mon élan… Mais ce n'est qu'une bref pause, au terme de laquelle j'aperçois ce dont m'a parlé Timmy, une tour… Gigantesque, qui s'élève dans les cieux en dépassant la cime des arbres, d'un blanc immaculé… Cela rend d'autant plus absurde le fait que ni moi ni Ordan n'ayons pu l'apercevoir depuis les airs… Mais ce n'est pas là ma principale préoccupation pour le moment. En effet, j'avoue qu'au vu de la hauteur je ne sais pas si j'arriverai à m'y élever en volant, au vu de l'épuisement que cela me cause, mais en même temps je ne vois pas d'autres moyens de monter… Mais alors que j'y réfléchis mon regard s’attarde alors vers deux étranges tentes… Des tipis si je me souviens bien de mes leçons d'histoire. Il y en a deux, de différentes tailles, u'il n'y et si je ne m'abuse les peuples qui en usent sont assez primitifs. Leur état trahit le fait que des individus y vivent régulièrement, probablement peu nombreux... Mais qu'est ce qu'ils font là alors ?  J'en ai aucune idée, mais je me demande si ça a voir avec le gardien ou la façon de gravir la tour…

Quoi qu'il en soit il doit bien y avoir un intérêt à la présence de ces tentes, et de fait je ne tarde pas à m'y diriger, alors même que Timmy et Ordan vienne de me rejoindre… Mais se faisant je sens mon instinct, familier, qui s'éveille. Il y a quelqu'un… Reste à savoir quelle sera sa réaction.


Dernière édition par Ferliost le Dim Nov 15, 2015 1:56 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Sam Nov 14, 2015 12:55 pm

C'est alors que sort de la tente un homme immense. Ordan, qui est quand même plutôt costaud paraît petit et malingre à côté de lui.

"Qui êtes vous, et que venez vous faire à la Tour Karine ?"

Soudain Ferliost et Ordan peuvent sentir sur leur cou... Le froid d'une lame.

"Au cas où vous vous le demanderiez, c'est mon fils. Il est assez rapide pour réagir, même si vous tentez d'attaquez en premier. Même si tu es plus fort que nous."

Dit l'immense homme en regardant Ferliost.

"Tu en subiras de graves blessures, et nous pourrons te neutraliser. Nous avons déjà du mettre l'armée du Ruban rouge il y a fort longtemps, et nous sommes plus que prêt à repousser les envahisseurs... Compris ? Contrairement au vieux maître, je ne peux pas sonder les gens. Toutefois, je peux savoir si vous me mentez. Dîtes moi pourquoi vous êtes ici, et pourquoi vous voulez montez la tour."

L'homme avait le visage sévère, et des cicatrices sur son torse montraient la dure vie qu'il avait eu. Nul doute que son histoire de démêlés avec le Ruban rouge soit vrai...
C'est pourquoi Ordan prit la parole en premier.

"Je m'appelle Ordan. Je... Je suis le maître du style des points d'énergie. Alors que j'étais en voyage pour faire connaître mon style dans un autre dojo... Des aliens, qui ressemblaient à des humains, ont rasés ma ville et tués ceux que j'aimais."

Ordan était mal à l'aise en racontant son histoire... De la tristesse.

"Cela m'a rendu colérique. Car même si j'avais été là, je n'aurais pas pu les sauver. Puis je me suis rappeler que les arts martiaux ont été créé pour protéger les faibles... J'ai alors décidé de parcourir le monde afin de devenir le plus puissant artiste martial et protéger la Terre. Eventuellement en formant par la suite d'autres disciples. Je ne nie pas que je ne suis pas un homme bon. J'ai mes défauts, et je peux être prêt à tout pour accomplir ce que je dois accomplir. Mais si je ne suis pas bon, mes intentions le sont."

Le Gardien regarda Ordan un instant... Avant de fermer les yeux et d'hocher la tête.

"Upa, c'est bon. Retire ta lame de sa gorge, il peut tenter l'ascension. Et toi jeune homme ? Pourquoi veux tu monter la tour ?"

Un rapide coup d'oeil te permit de voir que Timmy était endormi... Mais sans aucune commotion. Bien que très compétent et sans merci envers les intrus, les gardiens ne semblaient effectivement pas méchants.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Dim Nov 15, 2015 1:55 pm

Waw... Je sais que je suis encore jeune, et que je ne peux pas me targuer d'une grande expérience, mais quand même, je peux l'affirmer, je n'ai jamais vu une personne aussi imposante physiquement que celle que je vois à l'instant. En effet, alors que je cherchais du regard la personne dont je sentais la présence, Ordan m'avait rejoint et cet... Homme était sorti d'une des tentes, de toute sa masse. Enfin, aussi impressionnante qu'elle soit, ça ne veut rien dire, sans quoi j'aurai perdu mes combats contre Gray et Ordan, qui avaient une stature bien plus athlétique que la mienne ! Et comme si ça ne suffit pas, quand bien même mon instinct se fait plus pressant qu'avec Ordan, la sensation est tout de même moins marqué que face à Gray ou à Jiro. Je suis de fait plutôt confiant alors qu'il s'avance vers nous...

Mais contrairement à ce qu'on pourrait s'attendre avec un tel corps, il ne fait pas preuve d'hostilité, du moins physique... Car en effet, s'il se contente de nous poser des questions, ces dernières ont une intonation impérative qui me déplaît. Rapidement, il s'avère que ce n'est pas la seule alors que je sens le contact caractéristique du métal sur la gorge... Il faut dire que par curiosité j'ai déjà effleuré cet endroit de mes kamas, par curiosité, alors, oui, la sensation est familière. Néanmoins ce n'est pas agréable, et si j'ai pour réflexe de lever un peu ma main, je ne dissimule pas pour autant une grimace d'irritation alors que le colosse nous explique que c'est son rejeton le coupable de la chose, alors que dans le même temps j'aperçois du coin de l’œil que mon compagnon est dans la même situation que moi. C'était bien la peine de venir à deux tiens...

Cela dit, avec un sourire je prends note du compliment du colosse à mon égard, qui me pense plus fort que lui et son fils. Une pensée partagée, et qui m'amène à réfléchir d'ores et déjà à comment me débarrasser de cet indésirable qui me chatouille avec sa lame. D'autant plus qu'à force d'ergoter le colosse me laisse tout le temps de réfléchir... Cependant ses propos captent mon intérêt, mettant de côté son arrogance, la mention de l'armée du ruban rouge et des envahisseurs ne me laissent pas indifférent ! Certes en ce qui concerne la première, c'est de l'histoire ancienne, même si elle est bien connue. Une espèce de mégalo qui avait réunie une armée, tout cela pour être vaincu par une poignée de combattants... Une histoire fortement exagérée par les amateurs de belle légende à mon avis, mais bon, leur opinion est renforcée par l'absence de trace visuelle ou écrite de ce conflit, mais en soit l'important n'est pas là. Non, ce qui compte c'est que cette armée avait été, à une époque, une force réelle, alors le fait que ce colosse ait fait partie de ceux leur ayant fait face est plutôt intéressant... Mais n'est pas vraiment important. Non, ce qui m'interloque plus c'est son affirmation quant aux envahisseurs, qui m'arrache un léger rire, malgré la légère entaille que cela me vaut. Pense t-il vraiment que juste à cause d'une petite lame il est en position d'ainsi se prévaloir de sa position ? Tsss...

Mais avant que je ne réagisse, Ordan lui répond, et par la même assouvit ma curiosité quant à ce qui est arrivé à lui, à sa famille, et ce qui concerne les coupables ! Bon il y a beaucoup de mélodrame et de tristesse dans ses propos, mais ce que je retiens surtout c'est que les coupables sont bien des aliens, probablement même eux qui m'ont amené à rencontrer Gray ! Quant au fait qu'il soit un maître martiale... Peut être est ce cela qui justifie le fait qu'il possède les moyens pour avoir un hélicoptère et de coûteuses capsules ! Quant à la suite de ses propos ils furent très humbles, énonçant ses défauts... Et cela semble visiblement suffisant pour accéder à la tour, la lame se retirant de sa gorge, laissant Ordan libre de ses mouvements, tout en me permettant d'apprendre le nom du propriétaire de ces armes.

L'instant d'après, sans m'être départi de mon sourire, le colosse me presse de lui répondre à mon tour, alors que du coin de l’œil j'aperçois Timmy, je l'avais presque oublié tiens... L'enfant cependant bien qu'au sol semble n'avoir aucune marque de coup, ni de blessures. J'ai un peu une impression de déjà vu... Ce qui m'amène à 'élargir mon sourire et à rire de nouveau, avant de lâcher, sarcastique.

"Je vais finir par croire que cette région attire les molesteurs d'enfants ! Jolies lames au passage, mais je préférais, les miennes, dommage qu'elles se soient brisées."

Mon sourire se faisant narquois, mon regard glisse alors brièvement vers la lame laissée inactive après le départ d'Ordan, une brève idée me traverse alors l'esprit... Mais non, pas tout de suite, seulement si les choses tournent mal et on va éviter cela, hein ? Et de fait je reviens rapidement sur le sujet qui semble intéresser le gardien.

"Blagues et souvenirs mis à part... Tu dois bien savoir ce qui m'amène à la tour Karine, l'ancien, le pouvoir de sa source, comme tout le monde ! Mais tu dois davantage t'intéresser au pourquoi. Et bien, je suis simplement Ferliost, maître ou gardien de rien du tout, simple survivant d'un ravage causé par des envahisseurs, l'oeuvre pour que l'humanité n'ait plus à craindre ce qui vienne d'ailleurs, à trembler à la moindre menace, car le hasard égoïste les a modelé plus puissant que nous."

Je ne peux empêcher ma hargne de poindre lors de ma dernière phrase, la simple pensée de ces envahisseurs la ravivant... Et je me doute ... Non je sais que ce n'est pas ce que cet homme veut entendre. Il voudrait sans doute que je pleure et larmoie comme Ordan... Mais ça serait donné satisfaction à nos envahisseurs.

Et son arrogance m'ennuie...

Mon idée me revient alors... Et je l'exécute la seconde qui suit. Ainsi je saisis brusquement la main d'Upa tenant la lame qui me menace. Cependant, l'indien est rapide, il réagit vite, mais je n'ai jamais eu l'intention d'éviter sa réaction, simplement d'en dévier la conséquence. Ainsi avec ma prise je parviens à faire que la lame ne fende pas ma gorge, mais glisse vers le bas, ripant un instant ensuite contre mes os avant de fendre l'air. La douleur est intense, m'arrachant un tremblement alors que je sens le sang chaud ruisseler, mais j'y pense à peine, car dans le même mouvement mon autre main est allé saisir son second poignet. Ainsi alors qu'il est concentré à exécuter sa menace, j'exerce une brusque pression de façon à lui enfoncer sa propre lame dans son flanc. Un coup qui n'a rien de mortel, mais achève de lui faire lâcher sa prise sur moi, alors que je clame.

"MAIS VOUS N'ÊTES PRÊT A RIEN !"

J'essaye alors de profiter de la déstabilisation du plus jeune pour lui arracher la lame qui m'a meurtri, avec l'intention de la pointer vers son père Si cela échoue je me contenterai de le pointer du doigts, alors que je poursuis, d'une voix toujours emplie de hargne, mais plus douce, presque sifflante.

"Repousser des envahisseurs ?! Vous l'avez dit vous même ! Je suis plus puissant que vous ! Oh, certes peut être qu'avec cette... Estafilade vous gagnerez, mais j'ai rencontré un être me dépassant moi même de loin, et que votre lame n'aurait même pas pu écorcher, et il est loin d'être seul ! Dites moi alors comment vous ferez pour les repousser ? Allez y ! Je suis curieux ! Et si jamais vous en avez une pouvez vous m'expliquer pourquoi vous êtes là à protéger une source que presque personne ne connaît plutôt que protéger vos semblables ? Non, en fait je m'en moque, ce que je sais, c'est que moi je le ferai, et je ne reculerai devant rien pour avoir la puissance nécessaire à cela !"

Avec une grimace, je porte une main sur ma plaie douloureuse, tournant légèrement la tête afin d'observer Upa, m'assurer qu'il ne tente rien... Avant de conclure d'une voix plus calme, bien que tremblante.

"En tant que humain... Je ne veux pas vous éliminer, mais je ferai ce qui doit l'être pour nous préserver... D'eux..."

Bon sang, mes jambes aussi tremblent un peu... La blessure saigne plus que prévu... Et je sais aussi que je suis allé trop loin pour que l'issue s'arrange pacifiquement. en tant que père il risque de ne pas me pardonner d'avoir blessé son fils, mais au delà de la hargne, j'avoue que je me demande ce qu'il a à répondre, quelles sont ses excuses !
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Ven Nov 20, 2015 2:01 pm

L'indien gigantesque regarda Ferliost parler et agir, sans pouvoir contreattaquer. Tout juste eut-il le temps de rattraper son fils avant de chuter...
Avant de voir Ferliost qui émettait une mauvaise aura qui lui rappelait des années auparavant, celle de TaoPaïPaï.

"C'est le devoir de mon clan depuis des millénaires de garder la Tour ! Peut-être cela t'es absurde... Mais c'est parce que des gens comme moi existent que c'est l'un de mes amis qui a tenté l'ascension de la Tour il y a une dizaine d'années pour nous libérer de l'emprise du Démon Piccolo ! Si nous partons, la Tour sera révélé au monde entier ! Alors, oui, peut-être il y aurait plus d'humains puissants pour défendre la Terre... Mais à quel prix ? Peut-tu me garantir que le pire des dangers ne viendra pas des aliens mais plutôt des hommes mauvais ? Hein ? C'est à cela que je sers. Car le mal peut se trouver n'importe où ! Et vu comme tu es... Je pense que ton ami Ordan a plus de chances que toi de passer l'épreuve de Maître Karin. Car c'est lui, et lui seul qui décideras si vous êtes dignes de boire l'eau..."

L'indien reprit son souffle en fermant les yeux...

"Mais tu as beau être un bon conn*rd, ton intention est bonne. Tu peux tenter l'ascension. Toutefois, le maître Karin refusera de vous parler si vous ne montez pas à main nue. Vous pouvez quand même prendre de l'avance en sautant le plus haut que vous pouvez... "

Il se dirigea ensuite vers Timmy... Qui se releva instantanément.

"Salut Uppa ! Salut mons'eur ! Y'vait c'deux clampins q'voulait t'nter la tour... Sont cons mais bon."

"Quand à Timmy, quand les villageois sont trop chiants, il vient ici ! On lui a proposé plusieurs fois de rester ! Bien sûr qu'on lui ferait pas de mal ! Tu nous prend pour qui !"

"Bin oui ! S'nt trop gtils pour ça !"
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Sam Nov 21, 2015 12:06 am

Et bien quoi ? Il ne bouge pas ? Il n'attaque pas ? C'en est presque décevant de la part du prétendu gardien, alors que je viens de  blesser et de désarmer partiellement son fils. Peut être a t-il simplement peur ? Peut être qu'il est moins certains quant au fait que la blessure que son rejeton m'a infligé soit suffisant pour combler l'écart de puissance qui existe selon lui entre nous ? Pourtant elle fait mal, je peux l'affirmer ! En fait il est fidèle à lui même jusque là. Beaucoup de paroles, mais peu d'actions ! Je suppose que c'était idiot de m'attendre à davantage. Enfin, au finale la blague n'est pas si mauvaise, et n'en est que meilleure tandis que, alors même que j'ai la dague de son fils, encoure couverte de mon sang, pointé vers lui, il prend de nouveau la parole. Des propos que j'accueille en un rictus mauvais, qui s'élargirait bien si cela que j'arbore ne m'était pas déjà douloureux ! D'ailleurs, lorsqu'il m'annonce que je peux commencer l’ascension, je ne peux retenir un éclat de rire avant de lui répondre, écartant les bras, semblant m'incliner en une parodie de révérence, tout en fixant leur regard.

"Oh devrai je m'incliner alors face à ton abnégation ? Après tout, tes efforts m'ont décidément l'air vain et pourtant tu persévères ! Grâce à toi que ton ami a pu tenter l’ascension ? Je ne vois pas en quoi ton absence aurait changé grand chose pour être honnête ! Et... Ta logique n'a pas de sens ! Bien sûr les hommes mauvais auraient davantage de pouvoir, mais aussi leurs adversaires, donc au final rien ne changerait entre nous ! Nous serions simplement, davantage préparé à accueillir les envahisseurs tels ce Piccolo ! Quant à ce fameux Karine... Tsss, on verra bien, mais je suis curieux de voir comment il m'empêcherait de me servir le cas échéant. Ah et quant au terme de connard... Tu as peut être raison, mais en attendant, moi, j'agis."

Cette insulte est d'ailleurs la principale de mon rire. Après tout il accepte que j'escalade alors même qu'il semble me mépriser. Il semble quelque peu inconstant en plus d'être imbu de lui même ! Enfin, cela étant dit, je vais tout de même me prêter un peu à la mascarade. Après tout, malgré la petite envie que j'en ai, ça sert à rien de me battre face aux deux emplumés ! Quant à  l'escalade... D'un coups d’œil ça a l'air d'une sacrée trotte à main nue, surtout avec ma blessure, mais de toute façon je me sens pas en état de tenter de voler jusque là. Enfin quoi qu'il en soit, je commence à me diriger vers la grande tour, le colosse me dépassant... Et la voix de Timmy se faisant entendre juste après, m'amenant à me retourner, un peu stupéfait. décidément l'impression de déjà vu se poursuit jusqu'au bout ! J'avoue que l'intérêt d'avoir fait cela dès le début, m'échappe quelque peu ,et je vais finir par croire que c'est VRAIMENT une tradition ici que d'agresser pour de faux des enfants ! Enfin, je m'approche tout de même un peu, alors que le colosse se défend de lui avoir fais du mal, concluant en une question, que j'ignore dans un premier temps... Pour venir soudainement asséner une taloche sur le haut du crâne de Timmy. Le geste n'a cependant rien de réellement violent, ne faisant que l'effleurer, je l'ai même presque fait avec négligence à vrai dire, lâchant en un soupir.

"Qu'est ce que je t'ai déjà dis au sujet des gros mots Timmy ?  C'est réservé aux adultes, ton ami nous l'a montré à l'instant en m'insultant ! Et bien sûr qu'ils sont gentils, ça je le remets pas en question."

Tout comme le fait qu'ils soient bien niais... Enfin bref, cela fait je m'éloigne un peu à reculant, écartant de nouveau les bras, en une posture théâtrale, avant d'enfin répondre à l'interrogation du colosse.

"Quant à ce pour qui je vous ait pris ? Des êtres humains, capable du meilleur comme du pire et c'est bien pour ça que je nous aime !"

Notre indépendance, notre libre arbitre ! Voilà ce qui est un de nos trésors ! Alors quand bien même je méprise ceux qui souillent l'humanité par leurs exactions, je ne peux pas les blâmer de ne pas avoir été humain ! Enfin... Assez ergoté, il est temps de monter. Mon regard s'attardant alors sur le dénommé Uppa, je ne me rappelle qu'à cet instant que j'ai toujours son arme en main...Et c'est d'un geste précis que je la lui envoie, la lame encore couverte de sang se plantant dans le sol en un son mat et... Étrangement satisfaisant à entendre ! Et… Dans le même temps je fais le lien entre quelques petits détails… la recherche d'un certain Kami et la discrétion de cette tour par exemple

"Allez reprend ton arme, elle est sympa, mais pas tout à fait mon style ! Au passage, j'y pense, si jamais vous avez la moindre information sur un certain Kami… Je suis preneur, un ami aimerait le rencontrait… Histoire de régler une faire de sang."

Et me gardant bien de préciser les détails de la chose, je fais face à la tour... Le gardien avait parlé de bondir, mais j'ai à viai dire du mal à voir quelle prise je peux saisir en faisant de la sorte. Enfin, il semble au moins y en avoir pas mal pour une ascension relativement aisée en terme de prise... Mais comment savoir au final ? Car même en levant la tête je ne parviens pas à voir le sommet de la tour qui semble se perdre dans les nuages... J'ai jamais vraiment fait d'escalade, je suppose que c'est le moment de voir de quoi je suis capable, en espérant que ça s'arrête pas à mi-chemin... Car là, la chute serait impardonnable je pense...

C'est vrai , il serait sans doute plus sage d'attendre que ma plaie guérisse, ou tout du moins qu'elle cesse de saigner... Cependant, Ordan est déjà parti et quelque chose me dit que les indiens n'ont pas envie de m'héberger... Mais, tu as raison, comment puis je prétendre repousser les envahisseurs si une petite difficulté de ce genre suffit à me faire attendre ? Tsss, pas de temps à perdre, la douleur n'est qu'un détail, quand bien même le moindre mouvement d'épaule m'arrache un grondement, et il est plus que temps d'atteindre la source !

Et ainsi, avec un dernier sourire en direction de Timmy, je commence l’ascension de la tour... Qui est assez aisé a priori, comme je l'avais estimé les prises sont apparentes et se répètent, formant un schéma aisé à suivre en soit... Mais la difficulté n'est pas là, elle sera de tenir jusqu'au sommet... Et maintenant que j'y pense, plus que la douleur, qui se rappelle à moi à chaque geste, c'est plus mon sang qui attire mon attention, ma montée étant précédée d'une fine trace rouge, soulevant une question dans mon esprit.

Est ce que je vais en avoir assez pour atteindre le sommet ?
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Mar Nov 24, 2015 7:25 pm

Face au comportement de Ferliost, le grand indien se contenta de se taire, alors qu'Upa trébuchait en se relevant... Tombant sur Ordan. Ce dernier, prévenant, le rattrapa de justesse.

"Tu verras... Quant à ton Kami... Tu crois sérieusement vu ton comportement que je voudrais te répondre ?"

Apparemment Ferliost n'aurait plus aucune réponse des deux indiens. Le Grand indien remarqua quand même la blessure de Ferliost...
Il alla dans sa tente et en sortit des bandages.

"Dans les règles qui nous sont imposés, ils nous est interdit de laisser mourir quelqu'un durant l'épreuve. Mets toi ce bandage pour éviter de saigner. Ca et le fait que tes gouttes de sang, avec le vent pourraient nous arriver sur la gueule et sur les tentes. En plus ca ne part pas au lavage."

L'indien se foutait-il de Ferliost ? En tout cas ce dernier pourrait arrêter les saignements... Alors qu'Ordan prenait effectivement une bonne avance.

"Maintenant, bonne ascension !"

Dit l'indien avec une tête indiquant le contraire.

"Et si tu tombes, fait le vers le sud, sinon, tu risques d'écraser une de nos tentes."
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Mer Nov 25, 2015 12:02 am

Honnêtement, je me suis un peu attendu au refus du colosse quant à me répondre. Enfin qui ne tente rien n'a rien non ? Hm, pour être honnête cela m'énerve un peu, mais je me contente de hausser les épaules, je suis déjà assez blessé comme cela, et la question de ce Kami n'est pas tant mon problème que celui de Jiro, il n'a qu'à être là celui la ! La question étant maintenant écarté, je peux m'intéresser plus avant à l’ascension de la tour, et je suis à vrai dire qu'Ordan n'ait pas déjà commencé à le faire. Enfin, peut être qu'il m'attendait, mais dans ce cas cela aurait été aimable de sa part de m'apporter un peu d'aide. Peut être que comme ça j'aurai pu éviter cette fichue blessure. Enfin, ça ne sert à rien de remuer le passé, aussi proche soit il. Sauf peut être pour les bons souvenirs... Hm le visage de cet extraterrestre, mort, voilà une chose que je ne me lasse pas de me rappeler !

Mais à m'abîmer ainsi dans mes songes, cela laisse le temps à l'indien de m'aborder de nouveau. Et alors même que je pensais qu'il ne comptait plus m'adresser la parole, il s'avère qu'il m'offre la chose la plus utile pour moi en cet instant précis, à savoir des bandages afin d'endiguer l'hémorragie.

"Waw, au vu du trou paumé qu'est cet endroit, et de l'allure de ses autochtones je n'avais pas pensé un instant que vous sachiez ce que c'était que ce truc."

Enfin, moquerie, de ma part comme de la leur, mise à part, je dois avouer être cette fois reconnaissant à l'égard de leur dévouement aveugle à l'égard de leur tâche. Honnêtement, à leur place, je me serai peut être gardé d'offrir une telle chose à l'objet de ma rancœur, et peut être même aurait je parié sur le fait qu'il tombe de la tour ! Ainsi, ignorant volontiers son commentaire hypocrite, je met à profit son cadeau, pensant ma plaie du mieux que je peux par moi même, mettant un frein à l'hémorragie... C'est loin d'être parfait, l'emplacement de la blessure et le fait que je me débrouille seul n'aidant pas, mais cela devrait suffire, surtout que le sang allait humidifier l'étoffe et la faire se coller aux chairs. Puis, à l'instant où je finis mon ouvrage, et que je m'apprête à entamer la montée de la tour, un commentaire de l'indien m'interrompt...Et m'amène à rétorquer, sourire aux lèvres.

"Je ne peux rien garantir... Après tout le dernier voeu d'un mort est sacré, hm ?"

Et sur ces mots je commence mon attention, dans la douleur, car si l'hémorragie est stoppé par le bandage, ce dernier ne fait rien quant à la souffrance que je ressens. Mais ce n'est pas cela qui va m'arrêter ! Ainsi, me concentrant, prise après prise, j'oublie petit à petit la douleur afin de ne penser qu'à ce que je dois faire, prendre appui sur mes jambes, saisir une prise de mes mains, tirer recommencer... Au vu de la dispositions des prises ça ne semble pas tant être difficile de trouver le "chemin" pour monter que de le suivre sur la durée, car à chaque fois que je lève la tête je n'en vois nullement la fin. d'ailleurs je ne vois même plus Ordan, mais ce n'est pas tellement important. Qu'il échoue, ou réussit, ce n'est pas ce qui est important ! Il faut juste que... Moi... Nous... Au moins... y parvienne...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je ne sais pas depuis combien de temps dure mon ascension, j'ai perdu la notion du temps, tout comme celle de la douleur... Mais si j'y pense c'est bien parce que la seconde commence à se rappeler à mon souvenir ,se faisant suffisamment intense pour que je ne puisse l'ignorer davantage... Mais ce n'est pas seulement ma plaie, bien qu'elle en irradie, mais tout mon corps qui me fait souffrir, l'effort physique commençant à se faire sentir. Ca a commencé un peu avant, avec la chaleur de mon corps se faisant plus intense, suivie d'une certaine moiteur, alors que la sueur collait mes cheveux à mon front, et il y avait ce vent, de plus en plus fort, de plus en plus froid...

Mais tout cela n'avait été que des gênes sans importance... Mais cette douleur par contre, elle est un véritable obstacle... je suis obligé de ralentir, de m'y reprendre à deux fois pour ne pas risquer de tomber... Car autant je ne vois toujours pas la fin de mon ascensions, autant il en va de même pour le début ,et je ne suis pas sûr que mes piètres aptitudes au vol me servent beaucoup pour échapper au funeste sort qui m'attend si je viens à tomber... Un simple regard sur mon propre corps me suffit pour voir l'étoffe blanche entièrement imbibé de sang, en suintant presque..

L'idée de descendre me vient alors... Ça sera plus facile que la montée alors je devrai pouvoir y arriver, même avec la douleur. Après tout est ce que cette puissance vaut vraiment ma vie ? ... Mais non, cette question est idiote. Sans cette puissance, je mourrai, tôt ou tard, ou du moins je serai impuissant, incapable de faire face aux envahisseurs ,ce qui dans le fond revient au même. Le choix n'est ici qu'une illusion. Je dois y arriver ! Douleur ou pas ! Fatigue ou non ! Je ne peux qu'échouer ou réussir...Et je balaierai tout ce qui me poussera à échouer, à commencer par cette douleur ! Ainsi, en un grondement je me force à l'oublier et redouble d'ardeur dans ma montée, l'effectuant plus rapidement encore qu'auparavant ! Je ne vois plus que les prises et les gestes que je dois faire. j'en oublie la fatigue, le froid, mon propre souffle... Et j'exulte, alors même que le terrain devient plus difficile, s'élargissant, me forçant à changer d'angle, car un tel changement ne peut signifier qu'une chose. la fin est proche... mais ce n'est pas pour autant que je ralentis ! Je ne peux échouer si prêt, et je n'ai que trop hâte d'obtenir mon dû... Et ainsi, enfin, ma main saisit un rebord... Plus qu'une poussée et je me retrouverai sur une surface, me demandant brièvement si Ordan y est déjà...

Après... Rien ne me dit que la source s'y trouve c'est une possibilité, auquel cas je serai déçu... Et des personnes auront à en payer le prix.

Point de détail:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Mar Déc 01, 2015 5:56 pm

Au sommet de la tour se trouvait un chat... Et un Ordan complètement crevé, au sol.

"Bien le bonjour jeune Ferliost. Oui je sais qui tu es. Les gardiens en bas sont chargés de tester les personnes qui montent. S'ils sont dignes, il leur donne une clochette. En l'occurence, le jeune indien l'a discrètement filé à Ordan quand il est tombé sur lui. En temps normal, tu aurais du redescendre pour aller la leur demander poliment mais nous n'avons pas le temps pour cela. Une menace terrible approche de la Terre d'après une de mes sources."

Source en question ? Mister Popo. Qui fumait de la ganja. Oui pas de respect.

"Ce qui fait que je vais te faire passer le test de l'eau également, comme à ton ami... La règle est simple. L'eau est dans ma gourde, et il faut que tu l'attrapes. Me faire du mal est prohibé. En plus mon statut physique influence l'eau. De même, interdiction d'abîmer la tour. Prêt ?"

Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Mer Déc 02, 2015 12:27 am

Bon... Qu'on me dise la vérité, en vérité le repas qu'on a pris ce midi a été bourrée d'hallucinogène ! Ça expliquerait tout, les indiens, la tour gigantesque et surtout... CA ! Ce chat, petit, gros, blanc et tenant un bâton qui me faisait face ! Oh bien sûr que j'ai déjà côtoyé des animaux humanoïdes, il y en a pas mal dans les rues, mais jamais je n'en ai vu qui me semble aussi... Grotesque et proche de son animal d'origine. Alors en plus voir une pareille chose m'accueillir au terme d'un effort semblable à celui que je viens de déployer. Je ne sais pas si je dois hurler de rage ou en rire ! Ainsi, lorsque je le vois alors même que je ne me suis pas hissé sur la plate-forme, je manque de lâcher prise face à ce cruel dilemme, avant d'enfin me hisser, Cependant, mon corps en décide à ma place, et l'effort étant achevé, la douleur se rappelle à mon bon souvenir, m'arrachant un grondement de douleur et me forçant à mettre un genou à terre, une main sur mon bandage ensanglanté, alors que la mauvaise blague se met à me parler...

Bon, il connaît mon nom... Et ça a beau ne pas être la première chose incroyable à laquelle je fais face aujourd'hui je ne peux m'empêcher d'être méfiant. Comment sait il ça ? Est il seulement un véritable habitant de la terre, et non justement un gardien instauré par quelques envahisseurs pour nous empêcher d'accéder à ce pouvoir ? Je l'ignore... Et de toute façon, dans mon état, je ne peux pas me permettre de me laisser aller à un combat. Je dois juste le battre, quitte à ce que ce soit à son propre jeu, pour obtenir cette eau... Cela mis de côté, mon regard s'attarde alors sur Ordan, voyant son piètre état, mais je n'y prête guère longtemps attention. Je dois avouer être quelque peu irrité en comprenant que ces fichus indiens ont voulu se jouer de moi en ne me donnant pas cette fâcheuse clochette, car j'avoue ne pas penser être capable d'escalader de nouveau cette tour ! Mais chanceux, ils le sont tout autant que moi, car j'aurai pris grand plaisir à récupérer cette clochette, et encore plus si c'était sur leurs corps ! Oui ! Je sais que c'est tentant de le faire ! Mais on a pas le temps pour ça ! Surtout au vu de la raison qu'a évoqué ce chat, une menace pesant sur la terre... Et pourtant cette annonce m'arrache un léger sourire, tandis que je me redresse.

"Oh une menace... Faites moi plaisir, et dites moi que ce n'est pas juste vous qui êtes en retard et qu'il s'agit pas des gusses qui ont attaqués il y a quelques temps. Je MEURS d'envie de m'occuper de ce genre de choses."

Malgré le fait que la première situation m'aurait irritée, je ne peux retenir un rire. En fait si le chat avait raison je ferai d'une pierre deux... Non, trois coups avec cette nouvelle ! Car non seulement ça allait me faciliter l'accès à cette fameuse eau, mais en plus je pourrai à la fois en essayer rapidement les effets tout en m'occupant sans doute d'un envahisseur, après tout, lui même vient de parler d'une menace s'approchant de la Terre, ce qui veut dire qu'elle n'en vient pas et est donc un extra-terrestre, une proie... Enfin encore faut il passer le test, et alors que le fameux chat m'en évoque les règles, je me rends compte que plusieurs des idées qui me sont venus, alors que j'observais la gourde qu'il avait sur lui, ne vont pas être réalisables. Dommage, mais je ne peux pas me permettre de perdre une telle opportunité sur un coups de tête... Ce qui me fait penser...

"J'avais entendu parler d'une source. Je suppose qu'elle doit être quelque part dans la tour...Et vous n'accepteriez pas, je suppose, que j'aille simplement la chercher, plutôt que vous courir après, hm ?"

J'avoue que l'idée de simplement le planter là pour chercher la source est tentante, mais en plus d'être assez incertaine, je doute qu'il me laisse faire... Et sur ces mots je commence à m'avancer vers lui, souriant, à pas lent et mesuré, avant de reprendre la parole.

"Vu son état, je suppose qu'Ordan a échoué, hm ? Il n'est pas vraiment dans l'état que je me fais d'un homme qui vient de réussir à acquérir une grande puissance ! Ah et d'ailleurs, j'avoue être curieux de savoir comment vous connaissez mon nom... Mais même sans cela j'aimerai bien connaître le vôtre, ce serait la moindre des politesses. Et tant qu'on est au question de nom, je suppose que celui de Kami ne vous dit rien, hein ? Les indiens en bas était déjà pas très bavard à ce sujet, mais que voulez, vous, un ami en aurait besoin..."

Quelque part, sur ce dernier point, je m'attends à avoir la même réponse que celle que m'ont adressé le colosse et son mioche, mais bon on ne sait jamais ! J'ai eu des bonnes et des mauvaises surprises aujourd'hui, je pourrai bien en avoir une agréable de plus, non ? Cela étant, bien que dans le fond je dois avouer que l'idée, finalement, d'avoir ce que souhaitait Jiro, est tentant, ce n'est pas mon objectif principal, et mes propos servent surtout à capter son attention sur autre chose que mes jambes... Afin de le prendre par surprise lorsque je les détends brusquement, me jetant sur lui, visant la gourde qu'il a en bandoulière. Mon geste est rapide et précis, moi même je le sais, seulement...Aussi balourd qu'il semble l'être, ce gros chat parvient à l'éviter ,avec aisance qui plus est, sans même se départir du bâton qu'il a en main. C'est qu'il me nargue en plus ! Mais rira bien qui rira le dernier...

Cela aurait été bien sûr trop facile si j'avais réussi à saisir la gourde du premier coups, et aurait vraiment démontré l'inutilité de ces gardiens, de fait, cela est bien loin de me décourager. Au contraire je redouble de vigueur, poursuivant le chat, essayant à chaque fois de saisir la gourde, des mouvements qu'il esquive de nouveau avec une relative aisance, mais qui ne sont, eux, que des leurres. En effet, mes assauts sont de plus en plus prévisibles, et la douleur causée par ma blessure fait que je suis de plus en plus lent, les rendant d’autant plus facile à esquiver tels que seraient ceux d'un homme de plus en plus enragé, un rôle que je tiens à merveille, l'étant réellement ! Mais je n'oublie pas pour autant mon plan ! Et au terme de quelques minutes...

"C'EST ASSEZ !"

C'est brusquement alors, d'une voie emplie de hargne et de frustration, suivi d'un rire aigu, que je m'élance une nouvelle fois. Sauf que cette fois ci ce n'est pas sa gourde que je vise de ma main, mais son visage dont j'approche rapidement mon poing, le menaçant d'un violent coups. Mon sourire est à son comble alors que je porte ce coups...Et que brusquement ce dernier dévie, alors que je me rapproche d'un pas chassé, pour tenter de saisir la gourde, alors qu'en usant de mon tour de passe-passe une ombre rougeâtre poursuit la course initiale de mon poing, et vient passer juste à côté de l'endroit où est sa tête. Voilà mon plan... Lui faire croise que je me limite à mes mains pour saisir sa gourde, échouer encore et encore , pour lui faire penser que je ne fais que m'énerver et devenir de moins en moins doué...Avant de l'attaquer, comme un homme à but qui ne penserait plus à l'eau, puis le surprendre avec cette petite ruse, mimant un assaut afin de l'encourager à se défendre, lui, et non sa précieuse gourde !

Cela étant dit... au vu de sa vitesse et de la façon dont il anticipait mes mouvements je suis loin d'être sûr d'y arriver, mais c'est là la meilleure idée qui m'est venu à l'esprit si je dois respecter son intégrité physique et celle des lieux, et si cela échoue... Et bien je dois avouer que je risque de ne pas en mener plus large qu'Ordan... Mais quand bien même ,je me contenterai de prendre un peu de repos, avant de recommencer. Alors que j'étais au pied de la tour il était déjà hors de question de faire demi-tour, alors maintenant que l'eau est littéralement à portée de main, cela est d'autant plus vrai ! Elle sera mienne, quoi qu'il advienne, quand bien je doive finir par réellement briser ces fichues règles ! Après tout cela ne serait il pas judicieux si jamais le destin de la terre en dépend véritablement ?! Pour moi en tout cas le choix est vite fait...

Usage de compétence:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Jeu Déc 03, 2015 1:53 pm

Karine soupira en entendant le ton sarcastique de Ferliost.

"Je me demande si Mister Popo ne serait pas un maître plus indiqué pour toi vu ton manque de respect pour les autres êtres vivants. Quant aux autres aliens, j'ai fait ce que j'ai pu. A savoir entraîner les guerriers qui ont réussi à limiter la casse à UNE VILLE plutôt que le monde, et m'arranger pour que des aliens de passage, et pleins de bonnes volontés ainsi que doués pour le combat nous prête main forte... Dont tu as tué leur chef. Sachant que leur vaisseau est capable de détruire UN SYSTEME SOLAIRE, on a eu de la chance que sa dernière volonté soit qu'ils ne se vengent pas. Si tu me demandes où sont les guerriers que j'ai entraîné ils sont en route pour un autre défi bien plus coriace. ALORS JE TE PRIERAIS DE RESPECTER UN PEU MIEUX NOTRE SYSTEME. "

Il était rare d'énerver le maître chat, mais l'humain y réussissait sans peine.

Puis Ferliost posa ses autres questions au chat.

"Non. Ordan a beau être l'un des candidats les plus doués que j'ai vu, il n'a pas encore réussi le test. Le record actuel est de quelques jours. Toutefois, vu votre niveau, je pense que vous réussirez à le surpasser. Quant à Kami, Mister Popo dont j'ai parlé précédemment pourra t'en dire davantage... Mais, et prépare toi à te marrer, monsieur je hais les aliens... L'ancien Kami et son remplaçant, tout deux protecteurs de la Terre ETAIENT OU SONT DES ALIENS... Quoique l'ancien avait bien plus l'apparence d'un extra-terrestre, et le second n'a passé qu'une année sur sa planète natale. Il a vécu toute sa vie sur Terre et est trop simplet et pur pour lui vouloir du mal. Tu essaierais de lui faire du mal que tu y perdrais ton intégrité corporel."

Et c'est alors que le combat commença... Karin démontrant des réflexes et une vitesse stupéfiante.

"Je passe ma vie ici en extrêmement haute altitude. C'est pour cela que toi et ton ami êtes déjà KO. "

Fit le chat, alerte, mais qui esquivait sans effort les attaques, et même la feinte de Ferliost.

"Et te faire passer le test dans cette condition serait idiot, et inutilement dangereux pour ta vie. De plus il commence à faire nuit. Repose-toi."

Lui intima le chat... en se perchant sur son bâton, sur la tête de Ferliost... Avant d'en redescendre.

"Mais tu es malin et vicieux. Le monde a également besoin, malheureusement, de gens comme toi... Le nouveau Kami répugne énormément à prendre la vie... Ce qui est parfois gênant en certaines occasions..."

Fit le chat... Avant d'indiquer un endroit ou dormir à Ferliost.

"Bonne nuit. Si tu essaies de tricher en buvant pendant mon sommeil... Attend toi à une très mauvaise surprise."
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Ven Déc 04, 2015 10:51 am

Je ne vais pas mentir... Après les propos que m'a tenu ce gros chat avant que je commence à essayer de réussir son épreuve j'ai VRAIMENT hésité à ce que mon coups vise réellement son visage, pour ensuite aller plus loin, même la promesse d'une plus grande force étant presque insuffisante pour me retenir, et en fait elle l'aurait sans doute été si je n'étais pas aussi affaibli... Entre la douleur et cette...Sensation de lourdeur dont je ne prend conscience que maintenant, alors que je peine à respirer...

Car autant je n'ai rien à faire, de ce Mister Popo, des autres gusses qu'il a entraîné, ou même du fait qu'il ne m'a toujours pas donné son nom. J'ai juste été surpris qu'il s'enflamme face à ma simple remarque concernant le fait qu'il pourrait très bien avoir quelques retards quant à la menace. Après tout ce n'est pas comme s'il vivait dans un coin paumé, hein ? Autant, j'avoue apprécié assez peu la révélation qu'il me fait en me disant que c'est lui qui a fais venir certains des aliens sur Terre. Comment OSE t-il me blâmer pour la mort de leur chef ? Mettant de côté le fait que je n'en suis pas responsable directement, bien que ça ne m'aurait pas déplu, on ne soigne pas le choléra par la peste, et lui même souligne très bien à quel point lui et les siens sont dangereux alors qu'il parle de leur armement, bien que je ne doute pas une seule seconde que la puissance de ce dernier soit exagérée... Tsss, une arme capable de détruire un système solaire, si ça existait vraiment on verrai beaucoup plus souvent des étoiles s'éteindre la nuit... Et malgré ce qu'il me raconte sur les défis coriaces et tout, ce n'est pas ça qui va me faire davantage respecter leur système ! Au contraire même.

Mais on est encore loin de la chute de la blague ! En effet, cette dernière survient lorsque le matou me parler de Kami, me dévoilant alors qu'il s'agit d'un... Non de plusieurs envahisseurs successifs ! Cependant... ce n'est même pas exactement de la colère que j'éprouve face à cette annonce. Non en fait le plus dur c'est même de retenir un rire sardonique suite à cela, pourquoi ? Tout d'abord peut être parce que j'avais déjà envisagé cette hypothèse. Après tout un être qui aurait un moyen de se déplacer facilement dans l'espace, du moins si Jiro avait raison, était probablement une chose qui en venait, non ? Et puis... Au final la situation est juste si dérisoire. Comment peuvent il être AUSSI aveugles ? Moi même, avec Jiro, je me suis accoquiné avec un envahisseur, mais pour le manipuler, pas l'inverse ! Ce Kami... Ça doit être une couverture, un mensonge, après tout qu'est ce qui ne nous dit pas que ce n'est pas lui le responsable de ces assauts sur la terre ? Ou même de ces règles idiotes qui empêche l'humanité d'accéder au pouvoir de cette source... Ce dernier point est loin d'être impossible, après tout on a tellement moins de risque de soulever le mécontentement quand les barrières qu'on impose ont l'air légitimes !

Cependant... Chaque chose en temps voulu, quand bien même il me faut, pour un temps, concilier avec un ami des envahisseurs et ses règles idiotes. Il me faut juste m’approprier ses armes pour le mieux les retourner contre lui...Et de fait je dois me retenir, quand bien même il en vient à me ridiculiser alors qu'il parvient à déjouer ma ruse, et vient se percher sur ma tête, or ce bougre pèse son poids ! Cependant je n'ai même pas le temps d'essayer de saisir son bâton, et lui avec, qu'il est déjà redescendu, après m'avoir dit d’arrêter là, sous prétexte de mon propre état... J'ai parfaitement conscience de ce dernier, mais pour autant je répugne à repousser encore davantage l'obtention de cette eau ! Cependant, avant que je ne puisse réitérer ou même simplement contester ses propos, ce chat continue de parler, cette phrase me perturbant toujours autant d'ailleurs. Se faisant il semble me complimenter, malgré les réserves qu'il a à ce sujet. Ah, l’hypocrisie, que c'était amusant ! Ça me juge et ça défend son système tout en reconnaissant quelque part que ce dernier est insuffisant, sinon ils n'auraient pas besoin de moi, du malin et vicieux humain ! Ainsi, après avoir regardé distraitement l'endroit où j'étais sensé dormir et malgré le fait que ce soit une mauvaise idée que d'irriter mon interlocuteur, qui semble assez tatillon sur la chose, je ne peux m'empêcher de m'incliner légèrement, avec un large sourire.

"Oh mais je comprends, les règles, les principes, c'est bien beau et idéal, mais quand vient le temps de se salir les mains, ce ne sont que des barrières...Et ce d'autant plus quand l'adversaire ne se les impose pas lui même... Ça explique pourquoi malgré leur réserve vos amis d'en bas m'ont laissé grimper. Bah, ne vous en faites pas, je m'arrangerai pour que "l'innocence" de votre Kami ne cause pas de problème, ou du moins n'en laisse pas en vie !"

Je ne peux retenir un sourire ironique, alors que c'est avec joie que je souligne l'hypocrisie, ou l'absurdité, c'est selon, de leur système. C'est mesquin oui, mais il me faut au moins ça en fait pour résister à la tentation de la possibilité qu'il a lui même évoqué, à savoir voler l'eau. J'ignore exactement de quelle surprise il parle, mais malgré le fait que la tentation soit grande... Non je ne vais pas prendre le risque, je suis sur son terrain, blessé, et il a déjà fait montre d'aptitudes assez impressionnantes !  Or s'il semble prêt à supporter mes opinions et mes commentaires, je doute que malgré toute la passivité dont il fait preuve en restant au sommet de cette tour, il demeure inactif si j'en viens à essayer de lui arracher l'eau.

Pour autant la perspective de devoir attendre plusieurs jours pour devoir boire une gorgée ne me plaît pas... Et puis c'est quoi cette idée, idiote une fois de plus ? Je veux dire... Cette eau est sensée être réservée aux hommes de bonne volonté ? Alors pourquoi faire en sorte que seuls ceux capable d'escalader la tour et d'attraper ce gros chat puisse y accéder ? C'est donner plus de pouvoir à ceux qui en ont déjà, et l'interdire à des individus qui pourraient faire de grandes choses avec, mais faibles pour quelques raisons que ce soit. Certes, moi même je n'ai rien de particulier physiquement, et j'ai pu y arriver, mais quand même. La logique m'échappe sur cela. A toi aussi, hein ? A moins que... Oui... T'as peut être raison, la logique n'est peut être pas celle qu'on veut nous faire croire...

Cela cependant sera vérifié en temps voulu, et m'encourage quelque peu à faire preuve de patience. En tout cas, dans le fond, un peu de repos ne sera pas de refus, entre ma blessure et la fatigue causée par l’ascension, sans même compter la difficulté à respirer que j'ai ici. D'ailleurs l'idée que je viens d'avoir est telle que je me montre un peu conciliant, et de fait me dirige vers le lieu indiqué par le matou sprinteur, pour me reposer.

Mais alors que je m'en approche... Je me crispe, je ne sais pas pourquoi. Par instinct je me retourne, je vois Ordan et le chat, qui sont là, sur cette plate-forme à découvert, sans endroit pour m'éloigner ou me cacher dans mon sommeil et... Comme la veille, dormir en présence de personnes me dérangent, l'idée m'agace, sans doute parce que je serai vulnérable, et à leur merci... Mais il n'y avait aucune raison qu'ils s'en prennent à moi non ? Ordan est dans un bien piètre état, et s'il veut me nuire, le chat ne se serait pas contenté d'esquiver mes assauts, à moins qu'il ne sache faire que cela. Pour autant, cela n'atténue pas cette sensation déplaisante. Descendre de la tour, dis tu ? Afin de pouvoir dormir caché et la remonter demain ? C'est une idée, mais je ne sais même pas si j'ai la force pour simplement redescendre, alors remonter le lendemain... Non je dois reste ici, mais la seule issue que je vois est tout simplement de ne pas dormir.

Cela étant, de ce que je vois, Ordan a justement profité de mon échange avec le chat pour ne pas se gêner et était allé également se reposer. Pas très surprenant vu qu'il n'en menait pas plus large que moi, tant pis je ne pourrai pas discuter avec lui pour compenser ! Mais il reste ce chat, ce fichu chat... Avec ses yeux bizarres je ne sais même pas s'il les a ouverts ou fermés ! Bah, au pire il me faut juste attendre... Alors je finis par m'allonger, les yeux clos, mais pas pour dormir, plus pour réfléchir.

Après tout, quelque chose me dit que tu as raison quant au fait qu'il y a une logique différente à celle à laquelle j'ai pensé, mais je ne sais pas pour autant pourquoi je suis d'accord, si sur quoi exactement. Alors je pense, je songe à ce que j'ai vu et entendu... puis je saisis un fil, et petit à petit le canevas se forme.  Les deux indiens en bas ont bien parlé du fait de boire l'eau, mais le chat, lui, ne l'a évoqué que pour me prohiber de le faire dans son sommeil. Par contre, il a parlé d'entraînement, avec ceux qui auraient repoussé les derniers envahisseurs, et puis ces histoires de test, de niveaux, ou même l'escalade de la tour ne fait pas de sens pour simplement boire de l'eau. Par contre ça en ferait sens avec une autre, qui, elle, justement, peut en effet prendre plusieurs jours, et nécessité justement des aptitudes préalables pour être vraiment efficace... Et il s'agit justement d'un entraînement ! Mon impression première quant à la source apparaîtrait alors juste, ce n'est qu'un mythe, pour en fait dissimuler tout autre chose ! Cela expliquerait en plus la mauvaise surprise évoquée par Karine, puisqu'en buvant l'eau je ne gagnerai, en fait, rien !

Peut être que je me trompe en fait, et que je vais chercher bien trop loin, mais j'ai juste l'impression que toutes les pièces tombent parfaitement ensemble avec cette idée, alors je la garde... Et avec un léger rire, je ne peux m'empêcher d'applaudir doucement, tout en ouvrant les yeux...

Mais je constate alors qu'en fait, mes réflexion m'ont pris bien plus de temps que je ne le pensais. Je ne me suis pas assoupi, cela est une certitude, mais ce qui est certain par contre, c'est que la nuit est tombée, que Ordan ronfle, et que le chat ne bouge pas d'un poil, même après mon applaudissement ! Ils seraient donc tout deux endormis ? Il n'y a donc pas de raisons que je ne fasse pas de même... Mais alors que j'essaye, vraiment cette fois ci, j'en suis incapable. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas, le froid, ma position, une difficulté à respirer... Et en fait une seule raison, cette tension, qui m'empêche de simplement me laisser aller au sommeil...

De fait, après probablement une demie-heure de tentatives plus ou moins acharnées, je finis par me relever, un peu mécontent. Bon sang, pourtant, si c'est bien un entraînement il va falloir que je sois assez en forme pour le suivre... Paradoxalement, cette tension me permet quelque part de tenir le coups, de ne pas ressentir ma fatigue. C'est quelque part un mensonge, temporaire... Mais ça suffira peut être.

Et quitte à être réveillé, autant ne pas perdre mon temps, ce que je fais en m'étirant, afin de ne pas subir de courbatures suite à l'escalade. Le tout, je le fais dans une certaines discrétion, la chose la plus bruyante étant mon souffle, qui essaye de s’habituer à cette difficulté que j'ai à respirer, avant d'être brusquement battu par un violent gargouillement. C'est vrai que je n'ai pas mangé non plus depuis l'arrivée à la tour... Mais je ne vois pas de nourriture à proximité, à moins qu'Ordan n'en ait amené en capsule, alors tout comme la fatigue, je prend ma faim en patience.

Pour autant, au bout d'un moment, les étirements ne me servent plus à rien, et je me retrouve ainsi désœuvré, sans savoir combien de temps il reste avant que la nuit ne s'achève. Et puis... Mon corps est las, quelque part, au delà de la fatigue, alors je finis par m'allonger de nouveau et quitte à ne pas m'endormir, je me détends tout simplement, faisant de mon mieux... La tension m’empêchant de m'assoupir est toujours là, mais cette situation a quelque chose de relaxant, et malgré le fait que ça ne soit pas un sommeil, je m'y laisse aller longtemps, profitant de cette sorte de semi-éveil pour continuer à réfléchir. Que vais je faire vis à vis de Kami ? Que pense Ordan de tout cela alors que sa famille a été massacré par des envahisseurs et qu'il a sans doute entendu tout ce que m'a dit le chat ? Comment diable ce chat sait il autant de chose à mon sujet ? Tant d'interrogation qui me maintiennent occupé, jusqu'à ce que je sente les premiers rayons du soleil. Après quoi je me relève, un sourire aux lèvres malgré les cernes que j'ai aux yeux et la faim qui me tenaille le ventre, avec un objectif précis en tête.

La faim ne sera pas un soucis, je pense, car le chat doit bien se nourrir et je doute que ses élèves précédents aient survécus longtemps sans manger... Alors de fait il me faut simplement accomplir son test, achever son entraînement, avant de succomber à la fatigue. Une course contre la montre d'un genre un peu particulier en somme ! Et au pire... Je suis moi même curieux de voir combien de jour je peux tenir comme ça !

Ainsi quand l'heure viendra de commencer l’entraînement, je serai prêt, tout simplement car je le suis déjà ! Je ne vais d'ailleurs rien dire quant au fruit de mes réflexions, mais malgré les échecs et les désagréments je suis tout bonnement incapable de me départir de mon sourire, tout du long, comme pour narguer le chat, me prêtant à son jeu tout du long avec une telle persévérance que le fait que je l'ai percé à jour est évident...Et si c'est moi qui me trompe, je ne pense pas qu'après ce que j'ai fais ce sera mon attitude qui le dérange le plus !
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 143
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Ven Déc 04, 2015 7:11 pm

Le lendemain matin, Karin semble agité lorsque les deux jeunes hommes se réveillent... Puis il semble prendre une dure décision. Il fait alors tomber sa gourde dans sa main.

"... La menace a sauté dans l'espace. Pour être plus simple, elle vient de faire un bond imprévu. J'avais pensé vous entraîner encore un peu avant de vous faire boire, mais on a plus ce temps.
L'eau sacrée est à moitié une fausse légende. Celle que je donne habituellement est de l'eau ordinaire. C'est mon entraînement et la haute altitude qui rend fort. Mais dans les occasions d’extrême urgence, il y a une deuxième eau. C'est celle là que tu peux boire si tu le désires Ferliost.
Mais je te préviens. Tu as une chance sur deux de claquer. Si jamais tu survis... Tu seras plus fort, naturellement, que l'alien que tu as tué. Mais c'est ton choix. Ordan ne boira pas. Son organisme ne tiendrait clairement pas le choc. Pas encore assez fort. Toi, si. Alors ?
"
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   Sam Déc 05, 2015 12:57 am

... Mais alors même que j'ai lutté contre moi même afin d'être prêt pour l’entraînement le gros chat nous fait une annonce pour le moins... Désappointante. Je vais pas mentir en fait, c'est même presque décevant ! Je veux dire... J'ai passé une bonne partie de ma nuit à élaborer ma théorie comme quoi le vrai secret de la tour était en fait l'entraînement, et là on me dit que l'eau de la source existe vraiment ! Enfin... même si c'est d'autant plus frustrant car il nous l'a dit après avoir avoué qu'il comptait nous entraîner, ce n'est au final que secondaire. Ce que je comprends surtout, c'est que la raison pour laquelle ils ont accepté ma présence malgré le mépris qu'ils ont à mon égard est sur le point d'arriver. Un envahisseur, un ennemi, et à cette seule perspective je suis... Enthousiaste ! Un combat est sur le point de survenir, et je serai en première ligne ! Oh...Certes ce n'est pas ma façon de faire, je préfère observer, chercher la faille, mais ça n'en est pas moins déplaisant. D'autant plus qu'au final, je gagne sur tout les tableaux, j'acquiers la puissance rapidement et je ne vais pas tarder à mener combat contre cet envahisseur !

Mais aussi ravi que je suis au final, je n'ignore pas ce que le chat vient de dire. Il y a une chance importante que je meurs en buvant cette eau... Voilà ! Ca c'était une raison valable pour ne pas laisser n’importe qui y accéder, alors à quoi bon faire tout ce mystère à ce sujet ? Je suis sûr qu'en plus de la rumeur de cette eau de puissance, en répandre une qui en souligne les propriétés mortelles dissuaderait efficacement les mauvaises personnes. Quant à moi ? ... Le choix est simple, quand bien même il y aurait d'autres combattant à même de faire face à cette menace, je ne compte sur personne d'autre que moi même. Si je ne fais rien ,et que c'est le cas de tout le monde, je mourrai assurément. Si j'agis sans en avoir la puissance nécessaire pour terrasser l'envahisseur, je mourrai tout aussi assurément. Alors dans le fond... Le risque est raisonnable, j'ai dans le fond tout à y gagner.

Ma décision étant donc prise, je m'avance en direction de mon interlocuteur, et acquiesce doucement, d'un air bien plus grave que ce qu'il a pu voir auparavant chez moi...

"Oui... Je prends le risque... Mais avant..."

Je cherche alors brièvement dans mes vêtements, grimaçant un peu en peinant à trouver ce que je cherche...Avant de sortir une clé et de la lancer à Ordan.

"Je compte sur toi pour achever ton entraînement avec lui. Je suis curieux d'en voir le résultat final ! Mais une fois cela fait, ou si tu abandonnes... Prend Jimmy avec toi, et va à Satan city, il y a une adresse et un numéro d'appartement sur la clé, tu pourras y demeurer avec lui. Le loyer est déjà payé pour trois mois, mais normalement tu n'as pas à t'en faire. Je serai de retour."

Mourir... C'est une possibilité, je ne suis pas aveugle ! Seulement si je peux tuer des envahisseurs en l'évitant, c'est préférable, et puis à quoi bon tuer si c'est pour l'être en retour ? Protéger les autres ? Oui, mais qui les protégera ensuite ? Ah ! Enfin, quant à ma clé, ce n'est pas un geste gratuit. J'ai un marché avec Jimmy, je compte bien accomplir la mienne, quitte à déléguer à Ordan pour se faire. Quant à faire confiance à mon congénère... oui, je pense honnêtement que dans le fond il est trop loyal pour en abuser et si ce n'est pas le cas...Et bien je souhaite pour lui que l’entraînement de ce chat produit plus de résultat que l'eau que je m'apprête à boire...

Je ne tarde d'ailleurs pas à y être amené par le gros matou... Le liquide fut versé dans une tasse, et je ne peux m'empêcher, par réflexe, de l'observer et de le sentir... La chose ne semble pas payer de mine en soit, on dirait presque de l'eau ordinaire. J'avoue cependant me demander un instant, si je dois mourir, qu'est ce que je vais ressentir ? Bah, il n'y a qu'une façon de le découvrir...Et je le fait brusquement, buvant d'une traite le contenu de ma tasse...Qui l'instant d'après tombe au sol, se brisant, alors que je m'effondre à genoux ,les mains sur la gorge.

C'est... C'est juste horrible. Alors même que je viens de la boir, c'est comme si un feu, ou de l'acide descendait tout du long de ma gorge, traversant mon corps ravageant tut sans que la douleur ne s'apaise. Je ne peux que pleurer, je m'entends même gémir faiblement alors que ma respirations s'accélère, mes doigts griffant le sol, comme pour me rattraper à une chose... Et c'est alors un goût ferreux qui m'envahit la bouche, un goût familier ,celui du sang qui commence à suinter. Cette fois, la douleur ne veut pas disparaître ! C'est... C'est donc la fin ? ... Je vais mourir comme ça ?

Non... Non... NON ! Je ne peux PAS mourir, PAS comme ça ! Pas alors qu'il y a un ennemi qui m'attend, pas alors que je me souviens des ravages causés par les précédents envahisseurs, les ruines, les corps, pas alors que j'ai une promesse à tenir ! Je dois lutter, je dois me battre... Et mon corps doit faire de même ! Je dois lui rappeler... Lui rappeler qu'il est ENCORE vivant ! Et ainsi je frappe, encore et encore, ma poitrine, le son mat, tel des battements de cœur me parvenant, alors que, crachotant du sang, je halète.

"Tiens...Tiens bon... Bordel, tiens bon !"

Pourtant le flot de sang ne fait que s'accentuer, il ruisselle de ma bouche, coulant sur mon menton avant de goûter au sol... Mais je repousse le voile sanglant qui couvre mes yeux, tout comme le sommeil qui semble enfin me tendre les bras.. Et je me relève, alors que la douleur est encore présente, titubant, tremblant... Et d'un coups tout cesse. La brûlure… S'éteint, le sang... Arrêt d'affluer, et je me sens... Bien. Je ressens... une sensation similaire à celle que j'ai eu en faisant face à Gray, cette sensation de puissance... Quelque part j'ai conscience que je suis déjà allé plus loin, mais c'était sous l'emprise d'autrui, et je tends vers cette puissance. Que ce soit par moi même ,ou par cette eau, je peux devenir puissant par moi même, et je pourrai briser ces marionnettistes qui ont cru faire de moi leur pantin. Le chat n'a pas menti, je me sens puisant, probablement en effet plus que ma première victime désormais ! Tout comme la douleur, la fatigue et la faim avaient également disparu en cet instant. Je regarde alors mes mains, et songe à ce qui m'a fait tenir. Ma rage, bien sûr, mais il y avait autre chose aussi... Une sorte de soucis à l'égard de mes semblables. un sentiment idiot, bien sûr que je combats en partie pour eux en affrontant ces envahisseurs... Mais ça a contribué à me faire tenir, alors... je souris, doucement, en soupirant.

"Je n'ai pas mes armes, je n'ai pas mon vrai visage... Mais ce n'est pas grave, non..."

J'essuie doucement alors d'un revers de ma main le sang couvrant mon menton, et penche ma tête vers le chat, un large sourire aux lèvres, carnassier.

"Dites moi juste... Où est ma proie ?!"

Je ne vais pas mentir j'epsère quand même avoir le temps de dormir réellement avant de m'y confronter... Mais je me sens prêt, prêt pour ce combat, prêt à faire payer cet envahisseur pour avoir osé venir sur Terre ! Quelle joie, quelle extase, tel que tu te tais, n'est ce pas ? Toi qui était si bizarre ces derniers temps, je te trouve bien silencieux là... Mais ce n'est pas grave, non...

Petite précision:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vers Namek? Recherche de Kami! [PV: Ferliost & MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre :: Tour Karine-