Partagez | 
 

 [Marché Noir] Entraînement et téléportation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: [Marché Noir] Entraînement et téléportation   Sam Sep 12, 2015 6:49 pm






Entraînement et téléportation


Solo





Dans l'espace, ou plutôt dans l'hyperespace, un vaisseau filait à toute vitesse vers les dernières coordonnées connues du vaisseau Rayden, j'étais à bord de ce vaisseau, assis sur le trône au milieu de la salle de contrôle, même en deuxième forme ce siège était gigantesque, il avait été adapté pour les Démons du froid, et tant mieux, comme ça un amiral de toute race pouvait commander ce vaisseau tant qu'il ne faisait pas plus de deux mètres cinquante. J'avais le coude droit posé sur l'accoudoir et ma main qui soutenait mon menton, je n'avais rien dit depuis le début du voyage, et pour une bonne raison, j'étais de mauvaise humeur, cet imbécile de Chilled m'avait fait perdre un temps précieux et j'étais désormais en retard.
J'étais bien content d'avoir quitté Freezer 79, avec tout le respect que je devais à la planète qui abritait ma race, elle n'était pas vraiment faite pour moi. Des mondes déserts j'en avais vu des tas entre les voyages avec mon père en exil et les fronts où j'ai combattu qui étaient la plupart du temps des cailloux inintéressants. Freezer 79 était à peu prêt ça, un cailloux inintéressant, congelé, à cette différence prêt, je devais l'admettre, la planète avait une atmosphère particulière qui m'avait détendu quelques peu, en même temps il fallait être plus qu'un simple caillou congelé pour être la planète d'origine d'une race comme la mienne, autrement, il y a bien longtemps que nous aurions perdu intérêt envers elle et nous l'aurions très probablement faite sauter.


Pear avait apparemment remarqué mon humeur peu chaleureuse puisqu'il n'avait lui non plus pas prononcé le moindre mot depuis notre départ, je savais que c'était un réflexe qu'avaient pris les soldats des Cold quand leurs maîtres étaient de mauvaise humeur, ils se taisaient en espérant ne pas devenir leurs défouloirs. L'androïde lui, se contentait de s'afférer à sa tâche à savoir aider Pear à piloter le vaisseau qui était normalement fait pour un équipage bien plus nombreux. J'avais les yeux posés sur l'ancien soldat de Cold, je me demandai quelle force il pouvait bien avoir cachée en lui... Oui, s'il y avait bien une chose que mon scouter particulier m'avait appris, c'était que toute race pouvait avoir un pouvoir caché plus ou moins grand :

"Pear-san, 03, mettez le vaisseau sur pilote automatique et venez avec moi."

"Hai !"

"Oui Maître."

Je me levai de mon siège et me dirigeai vers l'une de nos salles d'entrainement, j'ordonnai à 03 de calibrer la salle avec les ordinateurs de la pièce d'à côté et à Pear de rentrer dans la salle d'entrainement et de m'y attendre. Pendant ce temps, je me dirigeai vers l'armurerie et y pris mon scouter pour l'enfiler, je vérifiai qu'il fonctionnait correctement et retourna rejoindre Pear :

"Bien, Pear-san, laissez-moi voir votre force." lui dis-je en activant mon scouter

Sa puissance actuelle était pathétique bien que la bataille de Cold 22 lui avait permis de s'améliorer, en revanche, mon appareil décerna en lui une force non négligeable, il pouvait en effet égaler la puissance de ma troisième forme avec un peu d'entrainement :

"Bon, vous allez avoir de gagner en force... Nous allons nous entraîner un petit peu, attaquez-moi, pour que vos chances soient bonnes je n'utiliserai que 2% de ma puissance, ça devrait donner un combat plutôt équilibré."

"Hmm... D'accord..." répondit-il en se mettant en garde, un peu hésitant

Je me mis également en garde, je ne devais pas faire n'importe quoi en bloquant autant d'énergie en moi car Pear pouvait vraiment me faire mal dans cet état. Je pris l'initiative de l'attaque et tentai un coup de coude dans la figure de mon élève qui se le prit sans pouvoir réagir, il fut projeté contre la paroi de la salle.
Surpris, je regardai le soldat avec des yeux ronds, il pouvait pourtant bloquer un tel coup. Il était assis contre la paroi et se tenait le front, il leva les yeux vers moi et je compris alors ce qui n'allait pas : il avait peur. Ça n'était pas vraiment surprenant, il y a encore quelques jours il n'était qu'un simple troupier, de la chaire à canon qui faisait partie d'un corps d'armée qui s'était fait éradiquer, il n'aurait jamais pensé se mesurer à un Démon du froid un jour.

Me tenant droit devant lui, je lui lançai un regard sévère :


"Pear-san, la peur ne fera qu'accélérer votre mort en combat réel. Là ce n'est qu'un entraînement, je n'ai aucune raison de vous tuer. Vous me confondez trop souvent avec les Cold soldat."

Je pris de nouveau de la distance avec Pear et me remis en garde :

"Il faut vous débarrasser de cette angoisse que vous avez envers moi, alors cette fois-ci, c'est vous qui allez m'attaquer."

Mon élève se redressa et se remit en garde, il m'observa un petit moment puis fit exploser son aura :

"YAAAAAAAH !" hurla-t-il en me fondant sur moi

Il me décocha une droite mémorable qui m'envoya à mon tour valser contre la paroi de la salle d'entraînement, je n'avais pas cherché à la bloquer pour donner confiance au soldat mais je n'allai pas mentir, je l'avais sentie passer, je sentais encore une douleur latente en me frottant la joue. Toujours assis contre le mur, je montrai la marque violette qui s'était probablement formée sur ma joue et souriais :

"Vous voyez ? Ça n'était pas si difficile."

Je me levai, satisfait, j'allai pouvoir passer à la vitesse supérieure :

"Maintenant vous allez recommencer, mais cette fois-ci je vais déployer toute ma puissance."

Je fléchis les jambes et fit exploser mon Ki au maximum que pouvait me permettre cette forme de réduction, Pear fut soufflé et percuta une seconde fois la paroi de la salle d'entrainement, une fois mon énergie de nouveau au maximum, je calmai mon aura et me tins parfaitement droit :

"Je vous attends..."

Mon élève qui avait paru à la fois surpris et satisfait de son coup d'avant était de nouveau paralysé, je m'avançai donc vers lui et le soulevai par le cou :

"Si vous ne venez pas..."

Je le plaquai violemment contre le mur :

"... c'est moi qui vient vous chercher !"

Je commençai à exercer une pression sur le cou de l'alien :

"Vous devez être préparé à cette éventualité, si vous voulez combattre à mes côtés vous rencontrerez des adversaires puissants, car contrairement aux Cold je ne m'acharne pas sur les faibles. Que ferez-vous quand un adversaire cent fois plus fort que vous vous prendra pour cible ?"

Ma pauvre victime était en train de se débattre et de se dégager de ma poigne de fer, en vain bien sûr :

"Vous comporterez-vous comme un lâche ? Sachez que j'ai une sainte horreur des lâches."

Je projetai alors Pear derrière-moi, au sol, il accusa le coup et tenta de reprendre sa respiration :

"La peur est une énergie puissante à court terme mais elle rend les gens trop facilement malléables Pear-san. Quand vous affrontez un adversaire trop puissant pour vous, le but est de survivre le plus longtemps possible et ce n'est pas avec une attitude pareil que vous auriez survécu face à moi."

Il se releva, en colère, et fonça sur moi en hurlant, il tenta de m’enchaîner des coups de poings et de pieds mais j'esquivai tout en continuant ma leçon :

"L'énergie de la colère, très puissante également n'est-ce pas ? Mais il vous faut savoir la maîtriser !"

J'administrai alors un petit coup de poing dans le menton de mon élève qui fut projeté de nouveau à terre :

"Vous avez encore des progrès à faire."

Je le vis se relever tout à coup et tendre sa main brillante d'énergie vers moi, j'écarquillai les yeux de surprise et fus emporté dans une formidable vague d'énergie, j'en sorti évidemment indemne et vis Pear, essoufflé :

"C'est bien d'avoir la hargne, mais comme je l'ai dit, il faut économiser votre énergie."

J'attaquai alors à mon tour pour administrer un coup de genou dans le ventre de Pear, celui-ci bloqua et contre-attaqua avec enchaînant les coups de poings et de pieds, je bloquai facilement mais je fus satisfait de voir qu'il surmontait peu à peu sa peur, je reculai alors qu'il fit pleuvoir les coups sur moi, je bloquai et esquivai avant de me retrouver dos au mur, j'expulsai alors mon assaillant d'un kiaï :

"Bien. Très bien."

Je me déplaçai tout à coup rapidement derrière mon élève et l’assommai d'un coup du tranchant de la main :

"Ça suffit pour aujourd'hui en ce qui vous concerne. 03, emmène-le en capsule de soin et reviens superviser la salle d'entrainement, j'ai moi aussi mes propres exercices à faire."

La machine s'exécuta et revint ensuite comme je lui avais ordonné, je lui signalai de mettre une forte gravité, je me sentis instantanément attiré vers le sol, j'étais littéralement écrasé mais j'avais une idée précise en tête. Je fis exploser mon aura, des éclairs rouges pulsaient tout autour de moi, ma puissance augmentait tandis que mon corps se transformait, devenant plus svelte, mes cornes devinrent blanches et se rétractèrent vers l'arrière. Je regardai mes mains et les serrai, pourquoi perdais-je mon temps avec des formes de réduction ? C'était pathétique ! Le but de tous ces entraînements étaient d'atteindre mon potentiel maximum et la forme originelle exploitait tout ce potentiel sans que je ne perde de temps à me transformer :

"03, arrêtons le vaisseau un instant."

"Oui Maître."

La puissante gravité que je ne sentais désormais presque plus dans ma forme actuelle s'estompa et je sortis de la salle d'entraînement pour retourner sur le pont afin de m'assurer que le vaisseau était bel et bien immobilisé. Une fois cela fait je sortis dans l'espace par le sas, je faisais ceci par mesure de sécurité, je ne voulais pas risquer de détruire le vaisseau. Je commençai à concentrer mon énergie, des éclairs rouges plus violents commencèrent à crépiter autour de moi, je hurlai, même si dans l'espace, personne ne vous entendait crier, ma peau semblait se fissurer à vue d’œil, des fissures rouges, cette transformation était beaucoup plus difficile à atteindre que les autres, une colonne d'énergie monta au dessus de moi et une explosion de Ki aveugla tout le monde.

J'avais terminé ma transformation, j'avais atteint ma forme originelle, je mettais un certain temps à le réaliser tandis que des éclairs rouges issus de résidus énergétiques fusaient tout autour de moi, je me sentais plus petit, plus léger, mais aussi incroyablement plus puissant, je regardai mes mains, elles avaient chacune une paire de crochets à leur dos, ce qui serait sans doute utile pour les coups de poing, mes bras étaient devenus entièrement noirs, en fait mon corps tout entier semblait avoir noirci :


*C'est donc ça la véritable puissance des Démons du froid. C'est vrai que c'est toujours mieux de la ressentir plutôt qu'en avoir simplement les chiffres.*

Apparemment je la maîtrisai, mais le meilleur moyen d'en être sûr était de tester. Devant moi, un astéroïde de deux ou trois kilomètres de large, je tendis le doigt et tirai une petite boule d'énergie violette qui explosa l'astéroïde en morceaux. Je ne pus retenir un sourire carnassier sur mon visage, j'arrivai bel et bien à contrôler ma forme originelle, bon il était vrai que je devrais m'habituer à elle, mais je n'explosais pas tout sur mon passage c'était déjà bien.
Je retournai à bord de mon vaisseau, mon androïde était beaucoup plus grand que moi désormais, je lui demandai au passage combien je mesurai, d'après lui, j'avais désormais la taille d'un mètre soixante-dix, pas que ça importait beaucoup, mais j'avais besoin de savoir.

Je décidai de retourner dans la salle de gravité tandis que le vaisseau reprit sa route en hyperespace, il fallait que je bénéficie du temps de voyage qu'il nous restait pour m'habituer à ma forme actuelle. Je commençai par tourner en rond dans la salle, eh oui, il fallait bien commencer par la base : le déplacement. Je marchai tranquillement, ce qui me permit de réfléchir de nouveau aux paroles d'Ilias, elle avait été très claire, le Capitaine Gray était mort mais elle avait trouvé un moyen de le ressusciter :


*Ça n'a pas intérêt à être de la Nécromancie ma chère Ilias...* pensais-je

Je me demandai aussi si je ne pouvais pas utiliser ce moyen pour ressusciter mon père, j'étais certain qu'il n'avait jamais voulu quitter le monde des vivants de la façon dont il l'avait fait, mais bon "Nous faisons ce qui doit être fait.", c'était là notre devise.
Arrivant visiblement à marcher normalement je me mis à courir, puis je commençai à envoyer des coups dans le vide, de plus en plus vite, jusqu'à ce que les caméras de la salle ne puissent plus me suivre, c'était comme s'il n'y avait personne, je me déplaçai d'un coin à l'autre de la pièce, utilisant les murs comme point d'appui, mon but était d'aller vite mais en silence, c'était idéal pour apprendre à contrôler mon corps. C'était assez difficile, on entendait toujours un "tac" aux moments où je me posai sur les parois de la salle, mais j'y arrivais peu à peu, bien entendu je ne pouvais pas être totalement silencieux sans perdre un peu de vitesse, mais j'arrivai à trouver un équilibre au fur et à mesure des essais.

Je finis par réapparaître à la vue de tous au centre de la salle, je reprenais mon souffle, on pouvait voir que je transpirai un peu, mais je regardai mes poings serrés avec un grand sourire :


"HmHmHm... HAHAHAHAHAHAHAAH ! J'AI REUSSIIIIII ! LES COLD VONT BIENTÔT DISPARAÎTRE ! HAAHAHAHAHAHA !"

Enfin, après toutes ces années à attendre, à livrer batailles pour eux et à supporter leur orgueil démesuré, je voyais enfin le bout du tunnel ! Mes efforts finissaient par payer et les choses commençaient à prendre forme !

"03 !"

"Oui Maître ?"

"Active la gravité ! J'en ai pas terminé !"

Pris d'une motivation nouvelle, je voulais pousser ce corps jusqu'à ses limites, plus je ferais cela, plus vite je me rapprocherais de mon but, je me sentis de nouveau attiré vers le sol, mais :

"Ce n'est pas suffisant ! Augmente encore !"

Suite à mon ordre, je faillis basculer en avant suite à la soudaine augmentation de gravité, j'avais les jambes fléchies et je luttai pour rester debout :

"P... Parfait..."

Je fis exploser mon aura et commençai à faire des tours de salle en courant... ou du moins en essayant de courir, faire un tour était une véritable épreuve qui mit mes muscles en feux, mais je n'abandonnais pas, j'étais bien trop motivé pour poser le genou à terre, au bout d'un moment cependant, je sentis que je commençai à avoir la tête qui tourne et je m'écroulai bientôt, écrasé par la gravité.
Je me réveillai dans une capsule de soin, j'avais le masque de respiration sur le visage, chose qui n'était pas vraiment obligatoire pour une race qui pouvait survivre dans l'espace mais bon... En face de moi, je vis déformés par les remous du liquide régénérant, 03 et Pear, il était sorti de sa capsule ?


"Combien de temps suis-je resté inconscient ?"

"Trois heures Maître. Vous êtes allez trop loin dans votre entraînement. Votre chute sous forte gravité vous a brisé les genoux, quelques côtes et j'ai également détecté une fracture crânienne."

"Je vois..."

Maintenant que mes sens m'étaient revenus, il était vrai que je ressentais une intense douleur dans mes genoux, ma tête, et mes côtes quand je respirai :

"En d'autres termes, vous avez de la chance d'être encore en vie Maître, les Démons du froid sont résistants, mais la tête est toujours un point faible des créatures organiques."

"J'en suis conscient... Je m'étais cru capable de résister, je me suis laissé emporté."

"Vous êtes passé en forme originelle Blizzard-sama ?"

J'acquiesçai en silence à la question de Pear :

"Cette forme possède un pouvoir inimaginable, dire qu'il y a quelques années je ne me croyais pas capable de dépasser la seconde forme de réduction... Tout est possible si on s'en donne la peine, même rattraper et dépasser les puissants Cold, j'en suis la preuve. Pear, approchez-vous, je vais vous apprendre à sentir les Ki."

"S... sentir les Ki ?! Vous savez faire ça ?!"

"Malheureusement non, mais mes nombreux voyages dans l'Univers lorsque j'étais en exil avec mon père m'ont fait rencontré des races qui savaient le faire. Elles ont bien voulu tenter de nous l'apprendre avant que nous nous rendions compte que nous en étions incapables. C'est l'un des inconvénients d'être un Démon du froid, on ne peut sentir une autre énergie que la sienne, mais ça ne veut pas dire que je ne sais pas théoriquement comment sentir les Ki des autres."

"Vous... pouvez donc me l'apprendre ?"

"Oui, je peux aussi vous apprendre à cacher votre énergie, cela va de paire."

Pear s'avança un peu plus vers ma capsule :

"Bien, asseyez-vous, fermez les yeux et détendez-vous."

Il s'exécuta, s'asseyant en face de moi :

"Visualisez le vide dans votre tête, puis placez votre propre énergie au centre, ensuite, visualisez-moi en face de vous."

Plusieurs secondes s'écoulèrent, des secondes pendant lesquelles rien ne se passait si ce n'est 03 qui vérifiait mes signes vitaux, pour lui donner des précisions sur sa réussite ou son échec je donnai d'autres détails :

"Etant donné l'écart de puissance entre nous vous devriez ressentir une sorte d'angoisse en ressentant mon Ki."

J'attendis encore quelques instants, mais Pear rouvrit les yeux avec un air désolé :

"Ce n'est pas grave, c'est bien normal de ne pas y arriver du premier coup, surtout lorsqu'on s'est habitué toute sa vie au scouter. Sachez juste qu'avant de faire l'acquisition de mon scouter spécial je ne me fiais jamais à ce que me disaient les scouter car vous pouvez toujours tomber sur quelqu'un qui sait dissimuler son Ki, ce qui fausse les mesures."

"H... Hai !"

"Maître, vous serez guéris dans une heure d'après l'ordinateur."

Une heure après effectivement, la capsule bipa et se vida, je posai le pied à terre, mes genoux étaient guéris et la douleur s'était évanouie sur le reste de mon corps. Je m’essuyai avec la serviette que l'on me tendit :

"Bien, retournons en salle de contrôle, j'ai envie de faire une petite pause sur l'entraînement."

C'est ce que je fis, je m'étais assis sur le siège de commandement et me reposais, il ne se passa rien pendant deux heures quand :

"Maître, nous recevons une transmission."

"Sur l'écran."

Un écran vidéo descendit alors du plafond pour arriver devant moi et je vis alors un visage familier s'afficher devant moi : un petit alien jaune rondouillard aux yeux bleus, on aurait dit le marchand qui m'avait vendu mon scouter :

"Eh le Démon du froid ! C'est un bien joli vaisseau que je détecte, vous voulez pas quelques améliorations pour pas cher ?"

J'affichais un sourire carnassier :

"Je crois que nous pouvons effectivement nous entendre."

J'ordonnai la sortie d'hyperespace, nous fûmes rejoins aussitôt par le même vaisseau que la dernière fois qui s'amarra au notre, je me déplaçai moi-même au sas pour rentrer dans le vaisseau du marchand, le propriétaire n'avait pas changé, toujours recouvert de cambouis :

"Eh ! On s'est pas déjà vu ? Vous me paraissez familier !"

"Vous m'avez vendu ceci." répondis-je en tapotant mon scouter

"OOooooh ! Ça y est ça me revient ! Alors ce bon vieux scouter est utile hein ?!"

"Oui, je dois avouer que vous m'avez surpris avec cet article, j'attends de voir ce que vous avez en stock pour mon vaisseau puisque c'est ce que vous aviez proposé."

"Ah oui venez donc !"

Le marchand me mena jusqu'à une console de commande :

"Vous voyez ça ? C'est un dispositif qui se relie à l'ordinateur de navigation et qui permet une téléportation instantanée vers les coordonnées souhaitées !"

Une fois de plus ce prodigieux marchand avait réussi à me surprendre, je lui répondit positivement avec un grand sourire satisfait, je lui donnait l'argent qu'il demandait et il alla chercher sa boite à outils :

"Bon ok, je vous l'installe et tac ! A vous le voyage instantané ! Héhéhé !"

Il fit cela en un temps record, c'était un bricoleur hors pair, il ajouta a console de commande de la téléportation en quelques dizaines de minutes, il avait même relié une commande à mon siège de commandement pour que je puisse moi aussi activer a téléportation.
En revanche, il n'était pas du genre à s'attarder et partit aussi vite qu'il était venu, mais je m'en fichais totalement, je connaissais ce genre d'individu, il ne faisait rien pour rien, c'était mon argent qui l'intéressait, pas ma reconnaissance.
Ma nouvelle acquisition me mit de bien meilleure humeur, cela me permettrait de rattraper le retard que j'avais pris, j'insérai de nouveau la clé de cryptage et vit que les coordonnées du Rose-Marie n'avaient pas changé :


"Réglez les coordonnées de saut non loin du Rose-Marie."

Mes deux membres d'équipage se mirent alors à pianoter les coordonnées :

"Nous sommes prêts à sauter Blizzard-sama !"

J'appuyai alors sur la commande de téléportation et le vaisseau disparut.





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
 

[Marché Noir] Entraînement et téléportation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace-