Partagez | 
 

 En quête de réponse (Pv Jiro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13300

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: En quête de réponse (Pv Jiro)   Lun Aoû 17, 2015 12:55 am

Parmi mes défauts il y en a un que je ne saurai dissimuler à qui que ce soit, je ne supporte pas de rester à ne rien faire, et en tant que tel, mon séjour à l’hôpital aurait pu être un calvaire... Seulement j'ai une grande qualité qui contrebalance cela, et me donne le façade d'un individu patient, et cet atout, c'est que je trouve toujours un moyen de m'occuper. Que ce soit en m’entraînant, en planifiant mes actions, ou tout simplement en œuvrant pour en apprendre davantage, il est très difficile de me laisser désœuvrer... Oh, je ne dirai pas que l'attente de cinq jours, sans même compter ceux durant lesquels j'ai été inconscient, qui m'est imposé est une chose plaisante, mais je sais comment les mettre à profit. Ainsi, au travers des informations télévisées et des journaux je me tiens informé des recherches effectués sur le matériel que les envahisseurs ont laissés derrière eux, et je dois reconnaître que le fait que la Capsule Corporation soit parvenu à récupérer et à reproduire un des vaisseaux qui leur avait permis de se rendre sur terre était une information qui m'apparaissait des plus précieuses... Après tout c'est là un moyen de rendre à ces ordures la monnaie de leur pièce, autrement qu'en attendant qu'ils viennent chez nous et prennent l'initiative !

Mais mes journées ne se résument pas à suivre les informations ou les autres programmes débilitants que m'offre la télévision. Elles sont en effet entrecoupée de quelques visites, du personnel médical bien sûr, mais aussi de militaire durant un certains temps. Ainsi, durant les deux premiers jours ayant suivi mon réveil, des hommes vêtus pour la guerre, bien que désarmé, sont venus me voir, et m'ont d'abord aimablement informé que la voiture que j'avais loué avait été récupéré par l'armée, et qu'une rapide recherche leur ayant appris que je la louais il l'ont garé sur le parking de l’hôpital en attendant que je puisse la rendre. Après cela ce fut moins amical et ils m'ont posé toute sortes de questions. Ils paraissent déçus lorsque je leur ai répondu ne rien savoir sur les hommes à queue de singes, mais ils sont bien plus satisfait lorsque je leur détaille mon adversaire, son équipement, mais surtout les propos qu'il m'a tenu, que ce soit sur les Rayden, les Saiyans ou les démons du froid. Tout cela je le leur dis, car de toute façon le principal intéressé est déjà mort, et dans le fond ces informations ne leur permettront pas de me doubler, au mieux de sauver des vies terriennes, et ça je ne m'en plaindrai pas. Bon... Des fois ils me regardent bizarrement comme si je disais n'importe quoi, mais il ne m'en font nul remarque, se contentant de noter mes propos. Quant à cette femme ailée et aux autres individus qui ont récupéré le corps de mon adversaire... Et bien je ne dis rien à leur sujet, puisqu'ils ne me posent pas de question sur eux... Et de toute façon, eux, ce sont mes proies ! Ah et ils m'interrogent aussi sur l'aura qui m'a entouré, mais je ne sais rien moi même à ce sujet, et puis... C'est une affaire personnelle.

Puis une fois toutes les questions posées, les laquais de l'armée ont cessé de venir me voir. Sans doute que je n'ai plus d'intérêt à leurs yeux ! Enfin, cela me permet d'accorder plus de temps à mes autres activités, à savoir la réflexion quant à l'identité de celui qui a interféré dans mon combat, mais aussi quant à la façon qu'a eu mon adversaire de se battre, les erreurs que j'ai commises, et comment je pourrai les corriger... Et durant ma réflexion, une évidence m’apparaît... Il va falloir que je revienne à l'endroit où j'ai affronté cet alien. L'armée a sans doute récupérée tout ce qu'elle peut, mais peut être qu'il reste quelque chose, qui puisse m'en dire plus sur mon adversaire, sur les extraterrestre en général, ou même sur ceux qui m'ont, pendant un bref instant, offert une puissance que je croyais impossible à atteindre... Mais pour autant, je ne perd justement pas de vue la première idée que j'ai eu en me réveillant. Même si j'ai gagné mon combat, il me faut devenir plus fort. cette puissance qui m'a été offerte je peux sans doute l'acquérir par moi même ! Mais cela doit attendre un peu, avant, j'ai besoin de chercher quelques réponses, ainsi que de me refaire des armes et de me retrouver un visage... Visage qui me toise d'ailleurs dans mon miroir, et auprès duquel je m'excuse chaque jour de n'avoir su le protéger.

C'est donc avec au final une certaine joie que je sors de l’hôpital au terme du cinquième jour. Mes habits ayant été sérieusement abîmés lors de mon combat, il m'a été nécessaire de m'en procurer de nouveau, et de fait j'ai mis le prix afin de me procurer une tenue que je pourrai utiliser pour mes entraînements par l'intermédiaire de l'hôpital. Cette dernière est un dogi sobre, dépourvu du sigle d'un quelconque dojo, et d'un marron assez sombre, et je dois avouer qu'il est plaisant de troquer ma robe d'hôpital pour cette tenue. D'ailleurs étant loin d'être un des seuls blessés et la situation étant considéré comme une catastrophe, je n'eus pas à payer quoi que ce soit pour les soins... Ou peut être que si, mais je n'y ai pas fais attention, pourquoi diable paierai je pour soigner des blessures que j'ai subi en protégeant la terre et ses habitants ?! Enfin, je ne m'attarde pas davantage sur la question, tant qu'on ne me réclame rien, je ne donne rien, sauf si ça m'arrange ça évite bien des ennuis...

La première chose que je fais une fois sorti, c'est m'assurer du lieu où je me trouve, et j'ai ainsi la satisfaction de constater que l'on m'a ramené à la ville la plus proche de l'endroit où j'avais mené mon combat, de tel sorte qu'y revenir ne me prendra guère de temps. Ce qui est d'autant plus vrai que la voiture que j'ai loué est garée exactement là où les militaires me l'ont indiqués et qu'elle est intact, et donc en état de m'amener là où je le veux ! Néanmoins, je prend tout de même le temps avant de partir de prendre un vrai repas, et non un de ces coupe la faim sans goût qui sont servis à l'hôpital. Par contre, une fois cela fait et savouré, je reviens à ma voiture et n'attend guère plus pour me rendre à la zone ravagée par la Saiyans.

Seulement... je me rends bien compte sur la route que si je suis en assez bon état pour sortir de l'hôpital je ne suis pas pour autant remis de toutes mes blessures, et ainsi mes côtes et mon ventre, qui ont subi les blessures les plus importantes, me font encore souffrir par à coup, m'arrachant de grondement. Bon sang, même mort, cet hypocrite est douloureux ! Enfin... Je m'efforce de ne pas y penser, fixant plutôt du regard ma destination, l'endroit où se dressait jadis une fière ville et où il ne reste plus qu'une plaine désolée... Pendant un instant j'avoue craindre que l'accès me soit refusé, mais cela n'est pas suffisant pour me faire rebrousser chemin.

A raison, puisqu'à l'arrivée nul ne me barre la route ,et je comprends rapidement pourquoi. Si des décombres et des ruines jonchent toujours le sol, la plupart des corps, ou du moins ce qu'il en restait, ont été récupérés et il en va sans doute de même pour tout ce qui avait un tant soit peu de valeur... Pour autant les lieux ne sont pas déserts, quelques individus traînent ici de là, mais il s'agit d'ingénieur qui planifient déjà la reconstruction de la ville, sans pour autant avoir encore entrepris le moindre travaux, ce qui fait qu'au final nul n'a de raison de se mettre en travers de mon chemin. Ainsi nul barrage ou barrière ne m'empêche de poursuivre mon chemin, et je finis à un moment par quitter la route pour rejoindre directement le lieu où j'ai affronté l'extraterrestre. La voiture supporte assez mal la chose, cahotant, ravivant ma douleur, mais peu m'importe, seul compte ma destination... Que je finis par atteindre. Sortant alors du véhicule, je commence à marcher au milieu de l'herbe...

Le corps de mon adversaire ayant été emporté tout comme ses armes il n'y a même plus la moindre de notre affrontement. Le sang a depuis longtemps été absorbé par le sol et les plantes, la terre dérangé par nos pas et nos coups s'est de nouveau aplanie... Il  y a quelque chose de frustrant à vrai dire dans le fait que la nature ne retienne aucunement ce qui s'est produit, mais moi... Moi je m'en souviens, et cela me suffit. Mon regard s'attarde alors sur un arbre non loin, celui en dessous duquel mon adversaire se reposait avant que je ne le réveille, et sous les racines duquel il souhaitait être enterré... mais malheureusement je sais que je ne l'y trouverai pas, j'ai vu ses comparses emporter son corps. Finalement, je fais une des choses pour lesquelles je suis venu, repoussant mes recherches peu prometteuses à plus tard, et ainsi je me positionne à l'endroit où nous étions... Avant d'effectuer des gestes, des copies de mes mouvements, tandis que, mettant à profit mes réflexions sur mon lit d’hôpital, j'essaye de me rappeler les siens et de voir comment j'aurai pu mieux réagir à ces derniers. Ainsi, je refais notre combat, mais seul, sans me soucier du monde extérieur... Jusqu'à ce qu'un reflet lumineux m'aveugle, surpris, je me couvre brièvement les yeux, en cherchant la source... Pour finalement la trouver dans l'herbe. c'est une pièce de métal qui brille comme ça.

Je ne tarde pas à réagir à cela ! Avec un peu de chance il s'agit d'une chose à côté de laquelle les militaires sont passés, un élément de l'équipement extraterrestre que je pourrai étudier, à moins qu'il ne s'agisse tout simple des restes d'une de mes faucilles... Mais je ne peux en tout cas pas laisser cela de côté, et m'en approche donc, me mettant à genoux pour le récupérer. Se faisant, je manque cependant de me couper les doigts, avec un juron, avant de constater que ce qui ressemble à du verre est fixé sur cette partie métallique, du verre sur lequel se trouve encore des traces noirâtres de sang ! Cette vision m'arrache un sourire, comprenant qu'il doit s'agir d'un reste de la visière de mon adversaire que j'ai brisé ! Un vrai trophée en somme, quand bien même la victoire ne me revient pas véritablement,  et qui pourrait s'avérer utile. Je m'y vois alors brièvement en reflet, mais avec mon vrai visage, en tête à tête

"Finalement on a quand même fait du bon travail, hm ?"

Je tends alors de nouveau la main pour le ramasser, avec plus de prudence cette fois, mais alors que je le prend entre mes doigts, mon... Instinct personnel me fait deviner l’approche d'une personne un peu atypique. S'agit il de cette femme ailée ? Non... Je ne me sens pas aussi oppressée que lorsqu'elle m'a fait face, il s'agit de quelqu'un d'autre... Mais qui diable peut venir ici ? Et surtout quelles peuvent être ses motivations ? Est ce un humain comme moi ? Ou bien un extra-terrestre qui aurait oublié de rejoindre ses comparses ?

Ces questions m'assaillent, et la venue d'un intrus s'avère problématique pour ce que je compte faire, mais, avec un peu de chance, cela pourra t-il au contraire m'aider, ou, au moins, être distrayant...

équipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Mar Aoû 18, 2015 11:15 pm


~ NOUVELLE MENACE? ~


~


Il le frappa encore, encore et encore. L'adolescent continua ainsi jusqu'à ce que le robot soit en morceaux. Il ne voulait pas arrêter, c'était comme s'il se défoulait. Jiro termina enfin de cogner le carcasse métallique, la balançant sur le côté, dans un chariot où étaient entassés deux autres restants d'êtres mécaniques. Il s'essuya le visage, en sueur, et regarda l'écran sur lequel Ren était concentré. Les données de ses entraînements s'affichèrent, faisant grommeler le jeune combattant. Les résultats étaient beaucoup trop bas comparé à ce qu'il pensait.

-Je ne suis pas encore assez fort...bordel!

Le scientifique, lui, ne répondit pas, regardant les graphiques en soufflant sa fumée. Durant quelques secondes, le demi-rayden eut l'impression qu'il souriait, mais lorsqu'il regarda attentivement son mentor, il le vit avec le même regard sérieux qu'à l'habitude. Il tapa sur son clavier, sans porter d'attention à l'hybride, et soupira un peu. Pendant ce temps, dans la cuve, les trois robots reprenaient leur forme habituelle, réparés grâce aux inventions de l'étrange individu aux cheveux blancs et aux yeux bleus. L'inventeur replaça ses lunettes, qui retombaient un peu sur son nez, et fit sortir deux adversaires robotiques du chariot, ceux-ci prenant une posture d'attaque.

-Bon, je vais lancer le processeur de combat des deux prototypes. Tu vas devoir les vaincre tous les deux sans te faire mettre K.O.

Après avoir regarder ses deux adversaires, le jeune garçon sauta sur la plaque de métal, celle-ci formant une barrière d'énergie autour des combattants. D'un mouvement, l'un de ses ennemis sauta vers lui...trop prévisible. Jiro se courba un peu, les bâtons Dynamo entourant son poing, et envoya celui-ci directement dans le thorax de l'être métallique, qui fut propulsé sur le plafond. Le deuxième, ses données lui indiquant une faille, se propulsa à une vitesse très élevée pour un être sans intelligence. Cependant, le demi-rayden avait aussi prévu cette attaque. Il tourna sur lui-même, les bâtonnets entourant désormais son pied. Celui-ci heurta avec violence le visage du mannequin d'entraînement, qui fut balancé dans un mur d'énergie. Il ne voulait pas utiliser d'autres attaques que des faibles, histoire de s'entraîner encore plus difficilement. Ses derniers combats lui avaient démontré que sa force de combat n'était pas assez élevée.

Il avait failli se faire choper par un être vert, qui s'était autodétruit. Ensuite, il s'était presque fait pulvériser par le Saiyan chauve, juste avant d'être sauvé. Finalement, le deuxième homme avec la queue de singe l'avait rattrapé et aurait pu le pulvériser avec son attaque ultime s'il n'aurait pas été protégé par l'étrange guerrière qui étaient apparue de nul part. Il était beaucoup trop faible et la rage le faisait bouillonner. En plus, il n'avait même pas pu trouver l'autre Rayden, qui était venu avec la petite guerrière qu'il avait sauvé. Il ne servait donc à rien? Enragé, les marques s'illuminèrent sur son visage tandis qu'il attrapa le robot qui retombait du plafond et lui écrasant la tête au sol avec son coup de poing, fissurant celui-ci. Il devait devenir plus fort, pouvoir avoir la puissance qu'il souhaitait! Il frappa celui-ci de nouveau, réduisant ses systèmes à néant. Il ramassa ensuite la carcasse, qu'il balança sur le deuxième adversaire, qui se remettait du choc contre la barrière.

Le combattant aux yeux violets sauta ensuite vers le robot, qui avait le visage un peu en morceaux. Celui-ci, déséquilibré par les restes de son allié, n'esquiva pas le pied du combattant Dynamo, qui l'écrasa littéralement contre la barrière. Donnant une autre poussée, celui-ci se fissura avant de laisser passer l'hybride et les restes du dernier adversaire. Le combat avait été terminé en peu de temps. Alors qu'il soufflait un peu, il ne vit pas son mentor afficher un sourire devant l'écran. La rage qui bouillonnait en Jiro lui permettait donc de dépasser ses limites?! Bien, c'est ce qu'il fallait, qu'il développe sa puissance. Même s'il avait éveillé son Ki trop tôt comparé aux prédictions du scientifique, celui-ci était content de voir que son "apprenti" évoluait lentement, mais sûrement. Il reprit son air blasé, prenant la dernière bouffée de cigarette avant d'écraser le reste dans son cendrier.

-Bien, tu progresses un peu plus chaque minutes.

Alors que Jiro allait lui répondre qu'il n'avançait pas assez à son goût, une alarme sonna. D'un mouvement, Ren fit rouler sa chaise vers un autre écran, tapant rapidement sur le clavier. Le demi-rayden s'approcha, observant les données affichées et la carte sur laquelle un point s'illuminait en rouge.

-On dirait bien que ton ami Rayden a laissé des traces d'énergies sur Terre et on dirait que mon détecteur a situé l'alien...dans la zone détruite. Tu devrais y aller rapidement si tu veux l'attraper: il est peut-être encore sur place.

-D'accord, merci Ren!

Monsieur Hosashi acquiesça, laissant son allié partir rapidement en direction de la zone en question. Peu lui importait que le petit retrouve l'alien et lui parle, le plus important était de le maintenir en vie. Avec un allié aussi puissant que Gray Ashura dans sa poche, il n'aurait pas à dévoiler sa carte maîtresse. Il regarda les deux robots en morceaux et l'endroit où il y avait l'ancien mur d'énergie. Les carcasses étaient en mauvais état, il ne pourrait pas les réparer. Et les générateurs d'énergie pour créer la cage de combat avaient été abîmés par l'énergie violente et incontrôlable de l'hybride.

-On dirait bien que ton fils est plus puissant que je ne le pensais, Shin. J'ai bien fait de lui donner cet équipement...ne t'inquiète pas, il ne mourra pas, je le protégerais.

Pendant ce temps, le jeune demi-rayden fonçait à pleine vitesse vers la zone détruite, espérant attraper le Rayden pur sang. Et s'il n'était pas là? Et s'il ne réussissait jamais à le rejoindre? Les marques sur son visage disparurent, sa rage se calmant tandis qu'il réfléchissait. Comment son mentor avait-il acquis l'équipement qu'il avait? Grâce à son père, qui lui avait confié la tâche de le protéger? Ces questions tourmentaient le jeune homme, qui se disait que Hosashi avait peut-être des secrets l'impliquant. Après tout, il avait bien réussit à avoir des informations dont même lui ne connaissait l'existence. Bref, il eut enfin en vue la dites zone, sur laquelle il se posa. Il y avait des ruines de bâtiments, qui avaient peut-être été détruits lors des précédents combats entre des ennemis. Après tout, la Terre avait peut-être été envahie par d'autres aliens. Alors qu'il atterrissait, il tenta de sonder les alentours.

Aucune trace du Rayden, mais une autre énergie se promenait. Celle-ci s'arrêta soudainement: il avait été détecté on dirait. D'une poussée, il s'envola et se posa face à l'être, qui tenait quelque chose dans ses mains. Une sorte de visière on dirait. Il avait des cheveux bruns, des yeux bleus...il semblait tout à fait humain, mis à part son aura sombre.

-Qui êtes-vous et que faites-vous ici? Je ne suis pas venu ici hostilement, mais j'aimerais avoir des réponses.

Sans marques sur son visage, Jiro semblait tout à fait humain. Même avec ses étranges vêtements, il passait probablement pour un terrien. Il attendit donc la réponse, son énergie abaissée afin de ne pas troubler son interlocuteur.
~
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13300

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Mer Aoû 19, 2015 11:04 am

Mon regard attiré vers la personne vers lequel mon instinct se tend, je ne tarde pas à apercevoir ce dernière alors qu'elle s'approche de moi... Et ce d'une façon bien singulière, le vol... Elle n'a pourtant pas d'ailes, ni d'équipement technologique lui permettant cela ! C'est étrange, mais en même temps, je me souviens que lors des informations il avait été évoqué le fait que les envahisseurs, mais aussi ceux qui s'opposaient à eux, dont certains étaient des humains, parvenaient justement à voler de la sorte, sans technologie visible. Ça n'est donc pas suffisant pour le considérer comme non-humain, mais mon intérêt n'en est pas moindre, car si les humains en sont capable et que je peux espérer l'apprendre, ce sera un sacré atout, tant pour me déplacer qu'en combat ! D'ailleurs est ce cela qui affole tant mon instinct ? Car alors qu'il s'approche ce dernier se fait moins... Pressant.

Néanmoins l'enthousiasme que provoque en moi cette perspective ne me fait pas perdre mes habitudes, et de fait je profite du léger temps que ce qui semble être un jeune homme met à atterrir, non loin de moi, pour le détailler, alors qu'il me fait face. Je suis ainsi amusé de constater que sa stature est à peu près similaire à la mienne, quoi qu'il est sans doute un peu plus svelte, mais aussi légèrement plus grand que je ne le suis, et si je suis trop loin pour détailler les traits de son visage ils sont assurément lisses et trahisse une certaine jeunesse... Et mon sourire persiste justement face à mon interrogation, à savoir, est ce qu'il était vraiment jeune, ou bien, est ce que comme moi il possède un physique juvénile démentant son âge ?

Cependant, aussi distrayante soient t-elles, ces constatations ne me font pas oublier les détails plus atypiques de sa personne. Ainsi je m'attarde sur ses cheveux, d'un blanc immaculé, et donc curieux pour son âge, mais pas impossible, après tout peut être a t-il vécu une expérience traumatisante... Ou bien, il était albinos, ce qui me parait plus probable au vu de la pâleur de sa peau, qui est une autre de ses caractéristique atypiques. Quant à la dernière d'entre elles, il s'agit de ses vêtements, qui à l'image de ceux de l'adversaire que j'ai affronté en ces lieux sont étranges... Sans pour autant l'être autant. Les motifs l'ornant me sont inconnus certes, mais j'ai déjà vu des habits semblables dans le fond, alors affirmer que cela soit d'origine extraterrestre serait présomptueux ! Je suis méfiant, pas paranoïaque... Enfin juste un petit peu...

Il m’apparaît de fait plus que probable qu'il s'agisse d'un humain... Et il serait de toute façon malavisé de ma part d'engager le combat, car s'il s'agit d'un de mes congénères, mon erreur serait... Impardonnable... Mais même s'il s'avère être un extraterrestre, je l'affronterai sans arme, sans visage, et sans la puissance empoisonné qui m'a corrompu, en somme, l'affrontement ne serait clairement pas en ma faveur. Qui plus est il ne faut pas que j'oublie les raisons pour lesquelles je suis moi même venu ici... Mon regard revient brièvement vers la visière, y voyant de nouveau mon reflet. Nous sommes d'accord, hein ? La solution à tout ces problèmes, les raisons de notre venue, la véritable identité de cet ingénu, et comment le vaincre si nécessaire, est simple, il nous faut juste en apprendre davantage sur lui, nous rapprocher de lui et en bénéficier tant que possible !

Et justement, il ne tarde pas à engager la conversation, m'offrant de lui même l'amorce dont j'ai besoin, bien qu'il m'est difficile de retenir une grimace quant il parle de ne pas venir hostilement... Même s'il n'en est pas un, c'est exactement ce que pourrait dire un envahisseur, après tout à quoi bon bon le préciser ? Il ne s'agit pas de le dire, mais de le montrer... Enfin bon, je me reprends, et à cet instant je m'arrache à la contemplation de la visière, avec laquelle je joue distraitement entre mes doigts, tandis que je parle, d'une voix qui n'a rien d'hostile, mais quelque peu moqueuse. A aucun moment je n'hésite, j'ai tellement réfléchi aux situations auxquels je pouvais être confronté dans mon lit d’hôpital que je sais d'avance quoi dire, et ce que je n'ai pas prévu, je l'improvise sur le champ, sans que cela ne puisse se voir.

"Ce que je fais ici ? Je pourrai te retourner la question ! Tu n'as pas l'allure d'un ouvrier ou d'un architecte reconstruisant la ville, ni exactement celle d'un des envahisseurs responsable de sa destruction !  Même si on pourrait se le demander puisque tu sembles éprouver le besoin de préciser que tu n'es pas hostile. Après tout, à quoi bon ? Entre congénère on se fait confiance, hm ?"

J'insiste lourdement sur le "exactement", et ne peut retenir un sourire, qu'il peut aisément voir. Mais en même temps ce n'était pas totalement faux. Défenseur et attaquant avait souvent des allures similaires des guerriers, et aussi jeune paraisse t-il , il avait assurément la dégaine d'un combattant. Sa tenue, aussi étrange soit elle, était clairement conçu pour lui permettre de se mouvoir librement, sa posture, trahissait l'individu toujours sur ses gardes, et le fait qu'il sache voler... Ce qui dans le fond rend finalement sa précision quant au fait de ne pas être hostile plus justifiée que je ne le pensais. J'use par ailleurs dans mon discours de ces propos qui m'ont énervés à mon avantage, m'en servant sous le couvert de propos anodins afin de voir comment il réagit à l'idée d'être considéré comme humain... Mais je ne tarde pas pour autant à poursuivre, lui donnant ce qu'il veut, le fragment de verre et de métal mêlés toujours en main.

"Mais il nous faut nous entraider, alors je ne vais pas faire de cachotteries... Je suis ici, car un guerrier extra-terrestre y est mort il y a peu, environ cinq jours, et je cherche à en savoir plus sur ses meurtriers... Vois tu j'ai assisté à la scène, et en ait subi quelques conséquences, d'où mon retour si tardif, le temps de quelques soins."


En faisant ce résumé je suis des plus calmes, même quelque peu aimable, quand bien même j'en dis autant que possible en peu de mot... Et vous savez le plus beau ? C'est que je ne mens même pas ! Tout ce que j'ai dis est vrai ! Quand bien même c'est de ma main que ce dit extra-terrestre est mort, et que je suis au moins fier de cela, je n'ai été qu'un spectateur comparé à ceux qui m'ont donné ce pouvoir, qui sont les vrais meurtriers, et c'est pourquoi justement je les hais et les cherche...

"Et si justement j'essaye de trouver des traces de ces meurtriers, c'est parce qu'ils représentent sans doute une menace, pour la terre, pour nous..."

Cela n'est pas tout à fait exacte, c'est plus une possibilité que j'ai envisagé, un bonus à la vengeance que je cherche en quelque sort. De nouveau j'appuie lourdement sur le nous, me demandant s'il se reconnaîtrait dans ce dernier, qui désigne davantage l'humanité que nous deux... Mais alors j'écarte brusquement les bras, et lui sourit avec complicité. Les conversations en chien de faïence n'étant pas vraiment mon style, je marche un peu, tournant autour de lui, tout en me rapprochant d'un certain arbre en se faisant.

"Quant à qui je suis, je me nomme Ferliost Herin, et je crains ne pas avoir grand chose à dire à mon sujet, si ce n'est que je m'intéresse d'assez près aux technologies aliens.  Après tout, pour vaincre son ennemi, il faut le connaître !"

Et sur ces mots j'exhibe devant moi, tenu entre deux doigts, le fragment de visière que j'ai récupéré, poursuivant.

"Et justement ! J'en ai trouvé un joli fragment, qui en plus d'être sans doute fascinant à étudier, pourra nous en dire plus sur celui qui est mort ici, et peut être, par conséquent, de celui qui l'a tué."

C'est risqué de ma part d'ainsi dévoiler mon trophée, mais je n'ai pu le dissimuler à mon arrivée, et le faire maintenant ne ferait qu’éveiller sa défiance alors autant le montrer tant que possible, cela dissipera ses soupçons et peut le désintéressera t-il de la chose... Mais j'ai bien assez parlé, c'est à lui maintenant de m'en dire davantage !

"Mais maintenant que j'ai répondu à tes questions, peux tu faire de même puisque je te les retourne ? Après tout on ne vient pas dans un tel lieu par hasard, et ce n'est pas n'importe qui qui y vient ! Peut être sommes nous ici pour des raisons similaires dans le fond."

Ma voix est légèrement moqueuse lorsque je prononce ces mots, mais plus taquine que méchante... Même si à vrai dire le sourire que j'affiche n'est pas tant dû à mes propres, qu'à la pensée qu'en vérité mon défunt adversaire était venu ici par hasard, au vu de l'endroit où je l'ai trouvé, allongé, se reposant contre un arbre, le même arbre que celui vers lequel je me déplace à l'instant, y posant une main, tout en soutenant le regard de mon interlocuteur, guettant sa réponse, tout comme le moindre de ses gestes. Après tout, je suis un peu paranoïaque !
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Mer Aoû 19, 2015 7:05 pm


~ Ferliost Herin? ~


~


Face à face, les deux personnes s'observèrent un moment, s'analysant et se comparant. L'homme, ou le jeune homme, face à Jiro semblait presque aussi jeune: les deux avaient environ la même carrure, malgré quelques différences. Aucune barbe, un visage lisse, des traits presque enfantins, tous deux semblaient jeune adulte. Cependant, quelque chose, comme un instinct, dictait à l'hybride de s'en méfier. Peut-être était-ce à cause de l'aura de haine qui se dégageait de l'inconnu? Même s'il était dans un état que semblait calme, sa haine se faisait ressentir de très loin. Celle-ci baissait lentement alors que le "jeune" homme l'examinait. Peut-être son aura s'était-elle manifestée à cause d'une certaine méfiance? Bon, c'est vrai qu'en arrivant en volant et en se posant aussi brutalement sur le sol, on pouvait penser qu'il s'agissait d'un adversaire, surtout avec cet accoutrement étrange et les bâtons qui tournaient autour de lui.

Ceux-ci s'immobilisèrent, entourant tout de même le combattant Dynamo, qui se passa une main dans les cheveux. Eh bien, il avait un gros dilemme: allié ou ennemi? Pour l'instant, il était neutre vis-à-vis l'étrange individu, qui allait probablement tenter de s'expliquer. L'esprit combattant bouillonnait en Jiro, qui ne savait pas pourquoi, encore une fois. Il ne comprenait pas encore tout à fait les instincts qui l'animaient, mais il allait devoir s'y faire. Il écoute donc l'individu aux cheveux bruns, qui lui expliqua la situation en détails. Celui-ci était...méfiant. Oui, il pensait qu'il était un envahisseur? Il avait donc eu affaire à l'un d'entre eux, ces Saiyans qui étaient venus sur Terre? Impossible, il n'avait jamais ressenti son énergie durant les combats opposants les guerriers de l'espace et les défenseurs de la Terre. Bref, il tenta d'abaisser la pression et les soupçons en accrochant les bâtonnets dans son dos, soupirant en se passant une main dans les cheveux.

-Tu crois vraiment que je suis hostile? Si j'aurais voulu te combattre, j'aurais pu te foncer dessus sans te parler. Si je dois combattre quelqu'un d'autre, il me faudra une bonne raison. Et si je précise que je ne viens pas de façon hostile, c'est parce qu'on ne sait jamais sur qui on peut tomber. Certaines personnes m'auraient attaquer si je n'aurais pas préciser ce détail.

D'après ce qu'avait dit ce jeune homme, ils étaient congénères et devaient donc se faire confiance. Congénères humains? Il ne savait donc pas qu'il était un demi-rayden...tant mieux. Autant ne pas tout dévoiler tout de suite et le laisser croire qu'il n'était qu'un simple terrien. Les deux personnes ne semblaient pas vouloir s'affronter, ou du moins pour l'instant. La discussion était basée sur la méfiance, certes, mais c'était assez calme. Il se concentra un moment sur son interlocuteur. Celui-ci...souriait. Était-ce réellement normal? Il avait peut-être une idée derrière la tête, l'hybride devrait faire gaffe. Jiro attendit ensuite qu'il continue. Cependant, le combattant Dynamo regarda encore le fragment étrange entre les mains de la nouvelle connaissance, qui la tenait presque comme un trophée. Les révélations qui vinrent ensuite donnèrent un choc au jeune Yoshida, qui en eu le souffle coupé. D'après ce qu'il venait d'entendre, un extra-terrestre était mort ici, il y avait quelques jours.

Et si le mort...était Gray? Et si la dernière trace d'énergie qu'il avait laissé était ici parce qu'il avait été tué lors de la confrontation entre de mystérieux agresseurs et lui? Il était étrangement calme, ce qui fit frissonner Jiro. Tout ce qu'il affirmait ne semblait lui faire ni chaud ni froid. Enfin, peut-être un peu...lorsqu'il déclara qu'il devait connaître ses ennemis en dévoilant fièrement le morceau qu'il avait entre les mains, qui ressemblait à une pièce d'armure. Le demi-rayden tenta de sentir les énergies et détecta une trace qui ressemblait à la sienne sur ce morceau métallique. De l'énergie Rayden! Peut-être avait-il perdu à cause qu'il avait rencontré un puissant adversaire? Ou était-ce à cause des derniers événements de l'attaque Saiyan? Peu importait, l'adolescent avait du mal à contrôler sa colère, bouillonnant intérieurement. C'était encore pire avec le sourire que le dénommé Ferliost afficha. Ce Herin semblait être au courant...et Jiro allait tenter d'obtenir des informations.

-Je me nomme Jiro et je suis à la recherche de quelqu'un. Cette personne devait me révéler des choses sur mes origines et mes pouvoirs. Par hasard, est-ce que l'homme qui est mort ici avait ces marques?

D'un coup, les traces violettes s'allumèrent sur son visage, rayonnantes. Son énergie bouillait autour de lui. Sa voix semblait chargée d'agressivité tandis qu'il se contenait.

-Les personnes qui ont tuées cet alien, tu peux me les décrire? Si je les croise, je risque de les tuer...de mes propres mains! Je ne sais peut-être pas comment il se nommait, mais le guerrier qui est probablement mort ici aurait pu m'aider!

Il ferma les yeux quelques secondes, serrant les poings à se faire saigner, ses ongles s'enfonçant dans sa peau. Les traces violettes disparurent lentement tandis qu'il ouvrait de nouveaux les yeux, ceux-ci brillants de mille feux.

-Je ne suis pas un simple humain: je suis un hybride. La personne qui portait cette visière faisait partie de la race qui représente mon autre moitié, les Raydens. Le seul et unique que j'ai rencontré et dont j'aurais pu avoir de l'aide. Maintenant qu'il est mort, je ne sais pas quoi faire...dis, tu veux m'aider à traquer ces ordures et les éliminer? En échange, je t'aiderais chercher dans les ruines des éventuels restes après le combat qui a eu lieu ici.

Même s'il semblait avoir repris un semblant de calme, son aura était toujours aussi agitée, émanant de son corps de façon irrégulière. Au fond, il était peut-être comme son interlocuteur, un être sombre à l'intérieur. Son côté de combattant prenait de l'ampleur de jour en jour. Plus le temps passait, plus il devenait quelqu'un d'autre...ou quelque chose d'autre.
~
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13300

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Ven Aoû 21, 2015 11:06 am

Tout en parlant, je n'ai eu de cesse de veiller sur les bâtons l'entourant... Ces derniers se mouvant par eux mêmes, tourbillonnent au dessus du sol autour de lui, sans que rien ne paraisse les soutenir, et m'apparaissent, avec une certaine évidence comme étant des armes. C'est donc ces derniers que je surveille, afin d'anticiper un mouvement agressif de la part de mon interlocuteur, mais c'est une vigilance que je n'effectue que du coin de l'oeil, mon regard soutenant toujours, du moins en apparence, celui du jeune homme me faisant face. Le fait que ces mêmes bâtons semblent tenir en l'air par magie pourrait par ailleurs aviver davantage mes soupçons, mais après tout, si on est capable de voler soit même il n'y a rien d'absurde à ce que l'on parvienne à faire en sorte que des objets fassent de même !

Mais alors que je poursuis dans mes propos, sans que ce le jeune homme ne laisse transparaître jusque là la moindre attitude pouvant raviver mes soupçons, je constate que ces mêmes bâtons s'immobilisent, tout d'abord, puis qu'il les saisit pour les ranger. Ce dernier point me confirme qu'il s'agit d'arme, car la position où ils sont rangées est idéale pour les ressortir promptement et être prêt rapidement au combat... OU alors peut être qu'il s'agit de l'endroit plus confortable pour les transporter, mais dans le fond ça n'a pas d'importance, si ce n'est que je n'en suis que plus enclin à le considérer avec une certaine confiance... Et justement, juste après avoir rangé ses "jouets" il prend la parole afin d'expliquer ses propos sur l'hostilité. Son point de vue se défend, mais en même temps il me paraît quelque peu absurde, m'arrachant un sourire en coin. Après tout si une personne l'attaque parce qu'il n'a pas précisé son pacifisme, alors même qu'il vient lui faire face sans effectuer d'action hostile, c'est que cette personne cherche de toute façon le combat ! Et ce ne sont des douces paroles qui l'arrêteront !

Enfin, ce n'est là que du détail trivial, et je ne m’interrompt donc pas pour lui répondre, continuant plutôt sur ma lancée. Se faisant, je constate que la visière éveille son intérêt, avant même que je n'en parle. En connaît il le porteur ? Ou bien est il juste intéressé par sa nature étrange ? Hm... Cela m'est difficile à déterminer, et au final je finis par ne pas m'en soucier. D'autant plus que le plus intéressant survient lorsque j'évoque la mort de l'alien que j'ai affronté, mon interlocuteur en paraissant des plus étonné. Tiens donc ? Pourquoi cela ? Le connaît il ? Sait il des choses sur lui ? Après tout pourquoi être surpris par la mort d'un individu avec lequel on a rien à voir, surtout après l'attaque dont la terre avait été victime. On peut alors être attristé par la mort, mais surpris ? C'est une réaction sotte, à moins d'avoir une bonne raison pour se faire ! Quel dommage, lui qui commençait à me plaire...

Mais, je demeure toujours dépourvu d'arme, ce qui n'est pas son cas, alors agir maintenant serait déplacé, et surtout ce serait du gâchis. Après tout, s'il connaît cet alien, comme je le soupçonne, il doit avoir des choses à me dire sur lui, ainsi que sur ceux qui sont venus pour s'occuper de son corps, ses semblables, cette femme ailée qui m'a menacé... Et qui sait quel autre secret il possède ! Certes, il y a également toujours une possibilité, que ce soit moi qui me fourvoie, mais cette hypothèse me parait de moins en moins crédible. De fait, j'insiste, poursuivant mon offensive verbale, afin de percer sa garde de mystère et de secrets et pour se faire j'exhibe mon trophée, ce fragment de visière... Et il semblerait alors que je vise juste, au vu de la réaction qui est la sienne. Après un instant de plus à observer cette pièce de verre et de métal, la colère marquant ses traits le trahit, et ne rend que plus jubilatoire le sourire précédant mes questions ! A ce train je saurai tout ce dont j'ai besoin, et en finir n'en sera que plus aisé !

Mais il n'est pas le seul à se trahir, car alors qu'il répond à mon interrogation quant à son nom, il enchaîne sur une autre question, rapidement accompagnée d'une démonstration... Et s'il m'a d'abord interloqué par ses mots, je ne peux m'empêcher de me crisper en voyant ses marques. Mon poing tenant la visière se crispe et tremble légèrement, alors que mon sourire se fige, en une expression sans doute un peu malsaine... Il va sans doute le remarquer, et y réagir, seulement, je ne peux retenir mon mélange de hargne et de jubilation à la vision de ces marques se mêlant à ses traits, qui trahissent ses véritables origines ! Raaah ! Pourquoi fallait il que je sois privé de mon visage et de mes armes alors qu'une opportunité pareille s'offre à moi ?!

C'est le chaos dans mon esprit alors que j'essaie de voir quelles sont les possibilités s'offrant à moi, ce que je peux faire, ce que je DOIS faire... Mais cela ne m'empêche pas de l'écouter alors qu'il continue d'exprimer sa propre colère, me faisant part de son souhait de tuer les responsables ... Ahahahah ! Quelle ironie que d'avouer cela à celui qui a ôté la vie de celui qu'il veut venger, même si ce fut au travers les manipulations d'autrui ! Il y a de quoi en rire, et je le fais même légèrement, sans être capable de me retenir plus longtemps. Il va sans doute se rendre compte que quelque chose ne va pas, mais je m'en moque, ça ne m'importe plus, je ne peux pas garder cette façade plus longtemps !

Mais alors même que ses marques disparaissent, que mon regard, sans doute dément, revient sur le sien, luisant de colère, la tempête qui gronde dans mon esprit est balayé, et ce par quatre mots "Je suis un hybride"... En entendant cela c'est comme si on vient de me frapper au visage, un blanc se faisant dans ma pensée, mon rire s'interrompant et ma main se desserrant, presque assez pour relâcher et laisser tomber le fragment de visière que j'ai en main. Que... Que dois je faire ?! Je ne parle pas seulement de mon action immédiate, mais de comment je dois le considérer... Jusque là tout a toujours été limpide. Les terriens, à condition qu'ils n'aident pas les aliens et ne s'en prennent pas à moi, sont mes amis, aussi distants soient ils, les autres mes ennemis... Mais lui... lui... Qu'est ce qu'il est bon sang ?! Alors qu'il continue de parler, je passe nerveusement une main dans mes cheveux, regardant de nouveau la visière, en quête de réponse que peut me donner mon reflet, mon vrai visage...

C'est une aberration ? Nous devons le détruire ? L'éliminer ? C'est sans doute vrai, une telle chose, le fruit d'une telle union ne doit pas exister ! Mais... Mais il n'est pas coupable, et son ignorance sur ce qu'il est et ses propos trahissent le fait qu'il a grandi ici, a été élevé sur terre, où sa part humaine a été sans doute cultivé ! Oui... mais si son héritage d'autres mondes se manifestent et nuit à l'humanité ! Après tout il en a bien les marques ?!

Cette fois ci ce n'est pas un chaos dans mon esprit, où s'offraient à moi plein de possibilités sans que je sache laquelle choisir, mais un enchaînement d'idées linéaires et confuses, entrecoupés d'échanges avec mon vrai visage, pour aboutir à un décision entre deux choix, Ami... ou ennemi ? Humain, ou Raydens ? Nous ne pouvons pas faire ce choix à la légère, d'autant plus qu'à l'écoute de ce mot, du nom de cette race, les mots de mon adversaire me reviennent, la mise en garde qu'il m'a adressé à leur encontre. Mais justement, si le seul pouvant l'aider est celui qui a été tué ici, il ne pourra qu'être humain non ? Mais peut être que son héritage se manifestera de lui même !

C'est alors que je suis au milieu de mes pensées, de cette discussion avec mon vrai visage, qu'il me fait une offre, une proposition d'entraide, pour que nous aidions chacun l'autre ce qu'il veuille, si ce n'est que lui ne connaît pas mon désir profond... Mais cette idée m'ouvre un chemin pour l'atteindre, une idée, un plan...La situation me parait clair maintenant, et je m'arrache ainsi à l'entretien avec mon vrai visage, relevant la tête pour inspirer profondément, me calmer, éviter qu'il s'inquiète trop de mon attitude... Avant d'enfin prendre la parole, avec un maigre sourire, sans doute le moins dérangeant de ceux que j'ai eu jusque là face à lui.

"Jiro, je vois... L'alien mort ici avait ces marques, oui... Il avait aussi une arme étrange, une sorte de gigantesque hachoir dont la lame recouvrait toute la longueur, je ne vois pas comment la décrire autrement, il appelait cette dernière Gally. Quant à son nom... Il s'appelait Gray, oui... C'est cela. Quant aux Raydens, dont il faisait partie... il m'en a rapidement parlé, me mettant en garde contre eux et les qualifiant de... Maniaques des armes, si je me souviens bien."

Cela n'ont été que des mots prononcés au cœur du combat, ou après, alors que j'étais blessé et aux portes de la mort, mais peu importe ma hargne, ma colère, ou ma douleur, je n'oublie rien de ce que j'entends sur ces aliens, quand bien même je n'y prête pas attention sur l'instant, car le savoir est un de mes rares atouts. Ainsi, alors même que je ne m'en suis pas soucie avant, je me rappelle de la façon dont mon adversaire désignait son arme, et du nom qu'a prononcée cette femme ailée pour désigner celui que je n'aurai même pas dû être capable de blesser, et cette description qu'il ma fait de sa race, et d'autres, les saiyans et les démons du froid, ce qui n'est sans doute pas grand chose pour Jiro, mais toujours mieux que rien... Ces souvenirs me reviennent, fluides, et ce l'est tout autant que je les lui communique... Avant de passer à sa prochaine question, sans doute la plus délicate, alors que j'écarte les bras, le tutoyant maintenant que je connais son prénom, et ses origines...

"Quant aux coupables... Il y en a au moins deux. Le véritable, celui qui a instigué sa mort et en est le véritable responsable... Et le pantin, l'individu dont il s'est servi, dont il a pris le contrôle tout en lui octroyant une grande puissance, suffisante pour vaincre ce "Gray" qui était bien plus fort que lui. Ce pantin... Que tu as en face de toi."

C'est bien parce que j'ai conscience maintenant que je n'aurai pu le vaincre d'ordinaire que je souhaite devenir plus fort... Et dans mon plan, tout va se jouer sur cet instant, où il décidera peut être de m'attaquer, pour venger ce demi-congénère qu'il attendait... Et c'est pour cela que je m'empresse de poursuivre, soutenant son regard avec détermination, et une hargne, qui ne lui est pas dédié.

"Un acte qui ne fut pas ma décision, et qu'on m'a fait accomplir... Et je ne vais pas te mentir, je n'ai pas de considération pour les envahisseurs et autres aliens, si je peux les faire partir c'est avec plaisir, mais, plus important que ça... Je suis le seul à décider de ma vie, de mes actes, et pour avoir bafoué cela, j'ai la même rancœur envers le véritable coupable."

Car oui, j'estime pour ma part qu'il doit être seul. Cette puissance qui m'a été offerte, il doit la posséder, et s'il a agit à travers moi, c'est qu'il était simplement incertain de sa victoire contre le Rayden, s'ils avaient été deux ou plus ils n'auraient pas eu besoin d'un tel subterfuge ! Enfin, quoi qu'il en soit, je rabaisse alors les bras le long de mon corps, me tenant tout de même prêt à réagir, si mes propos ne l'ont pas convaincus, même si cela ne m'empêche pas alors de continuer à parler, toujours d'une voix amicale, bien que légèrement tendue.

"Mais je ne sais pas à quoi il ressemble, il a œuvré à distance et je ne sais comment il a fait, mais le tuer serait une joie... Tu penses peut être que je cherche à rejeter la faute sur un autre, mais si mon intention était de me dissimuler, je n'aurai pas reconnu avoir été celui l'ayant affronté ! Alors ce serait avec joie que je traquerai avec toi cette raclure pour l'éliminer ! Seulement je n'ai pas la moindre piste, j'espérais en trouver une ici, c'était une autre des ma venue... Mais maintenant que j'y pense, il y autre chose que tu peux faire, au cas où la piste s'avère stérile."

Je m'approche alors de lui, m'exposant alors quelque peu, mais je prends le risque afin de de lui parler sur le ton de la confidence, alors que j'aborde l'aboutissement de mon plan.

"Gray n'était pas seul... Après notre combat, avant que je ne m'évanouisse suite à mes blessures, j'ai vu un vaisseau se poser, des hommes en sortir, semblables à lui, sans doute d'autres Rayden pour récupérer son corps et son arme. Il y avait aussi une femme ailée ! Avec un peu de chance il y a moyen que tu puisses les retrouver, ou essayer de communiquer avec eux... Et pour les rejoindre, j'ai entendu dire que la capsule corps avait fait des merveilles avec les restes des vaisseaux de ces Saiyans, à moins que tu ais de quoi voyager dans l'espace par toi même."

Je me recule l'instant d'après, observant sa réaction face à ma proposition... Avant d'enfin aborder ce que moi je souhaite en échange.

"Quant à ce que je veux... J'ai mené le combat ici, et je suis à vrai dire chanceux d'avoir déjà retrouvé ce fragment de son armure, je ne pense pas qu'il y ait autre chose. Quant à la zone où se sont battus ces saiyans, j'ai quelques espoirs, mais ils sont maigres... Non, j'ai autre chose à te demander. Tout d'abord, de t'accompagner, quelque soit ton choix, que ce soit d'essayer de suivre le vrai meurtrier de Gray, soit de retrouver ses compatriotes ! Ensuite... Je sais un peu me battre, sans quoi même avec la puissance qui m'a été offerte je n'aurai pu le vaincre, mais je n'ai jamais eu l'occasion de véritablement m'entraîner... Le fait que tu voles par exemple, ça ne vient sans doute pas de ta race car Gray ne l'a pas fait durant notre combat ! Alors... J'aimerai que tu m'apprennes ce que tu sais, et ce que je semble ignorer. Je sais que c'est exigeant, mais je ne souhaite pas t'être un frein si je t'accompagne ! Et mon exigence va plus loin encore, car j'ai une dernière requête... N'oublie pas d'où tu viens !"

En vérité, en fouillant les environs je devrai pouvoir retrouver les vestiges de mes lames et de mon visage, mais ils seraient de toutes façon irrécupérables, donc, aucun intérêt... Puis sur ce mot j'eus le geste audacieux de poser ma main sur son épaule, du moins s'il me laisse faire, tout en soutenant avec ardeur son regard... Mes propos peuvent paraître grandiloquent, mais ils sont sur ce point sincères. Même s'il a des origines aliens, je lui laisse une chance, une chance de me prouver qu'il est avant tout terrien et non pas un de ces envahisseurs ! Je sais que je risque d'être déçu, et j'y suis préparé, mais je prends ce risque...

Surtout qu'avec mon plan j'ai bien plus à gagner que la mort d'un hybride... Pour peu qu'il ne m'attaque pas et accepte ma propositions j'aurai bien plus à y gagner. Quelque soit son choix entre sa vengeance et sa quête de réponse, voir les deux l'un après l'autre, j'y acquerrais l'opportunité de me venger moi même dans le premier cas, mais aussi, dans le second cas de trouver bien plus, beaucoup plus d'alien à éradiquer... Le vaisseau de la capsule corps m'ouvre des possibilités oui, mais encore faut il que je sache où trouver mes proies, ici, elles me seraient toutes indiquées ! Même si je prendrai de sérieux risque vu que ces dits Raydens ne m'apprécient guère, donc l'approche subtile qui est d'ordinaire la mienne semble compromise !

J'ai conscience qu'il pourrait aussi se contenter tout simplement des informations que je lui ai offerte et refuser de m'accorder ce que je lui demande, mais il serait malavisé que de refuser ce que demande un individu qui s'est montré sincère et généreux en information, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Dim Aoû 30, 2015 6:03 pm


FOLIE PROGRESSIVE
FEAT FERLIOST

Le début de cette rencontre s'était pourtant établi sur une base stable, malgré une certaine méfiance des deux personnes, se tenant face à face. Ils avaient commencé à parler calmement tout d'abord, mais bien vite, la conversation avait pris une tournure violente, tragique. En fait, depuis le début, Jiro cherchait Gray, un Rayden dont il ne connaissait pas encore le nom, mais qui aurait pu l'entraîner et lui donner quelques informations sur sa race. Bref, tout ça aurait dû le conduire sur le bon chemin...ce qui ne fut malheureusement pas le cas. Juste après la révélation du terrien comme quoi un alien aurait été tué ici par deux autres personnes de race non-identifié, l'hybride comprit que c'était son espoir qui venait de disparaître. Il pouvait sentir que son énergie commençait à déborder, son esprit rationnel commençant à disparaître sous les flots de rage intense. Et il n'avait pas encore entendu toutes les révélations. Bien qu'il contenait avec mal sa soif de colère intense, il restait encore un peu calme, voulant écouter les révélations du seul témoin de combat.

Et il ne semblait pas être le seul à avoir des...problèmes. En effet, au moment où il montra les marques sur son visage qui le désignait comme un demi-rayden, il vit une étrange lueur passer dans les yeux de Ferliost. Il ne sut pas trop ce qui venait de passer à travers l'esprit du terrien. Rage? Anxiété? Intérêt? Bref, quelques secondes avaient permis à Jiro de voir ou plutôt de comprendre un peu l'état instable de son interlocuteur. En fait, ce regard lui avait rappelé un petit peu celui de Thundra, ce qui ne plaisait pas du tout à l'hybride. Et encore, il n'avait pas encore eu droit aux réponses de l'autre personne, qui allait chambouler son pauvre cerveau. Après quelques instants qui parurent comme une éternité à l'hybride, celui qui se tenait face à lui, le jeune homme aux cheveux bruns, répondit enfin. Tout d'abord, comme pour commencer doucement, il lui déclara qu'il s'agissait effectivement du Rayden Pur, lui témoignant de ses dernières paroles. Puis, après quelques secondes, les autres révélations sortirent...et ce fut de trop.

Finalement, trois personnes avaient été impliquées dans le meurtre de Gray...et la troisième d'entre elle était Ferliost Herin. Cet homme, qui se tenait devant lui et qui osait se comporter comme si rien n'était arrivé avait tué un Rayden, le seul qui aurait vraiment pu l'aider?! Et il ne s'était pas vraiment excusé: il avait juste déclaré qu'il éprouvait de la rancœur pour celui qui l'avait utilisé. Mais de la main de qui était mort l'alien? Ce n'était pas de la main de cet homme dont le terrien parlait, c'était de celle du jeune homme aux cheveux bruns. Et ces yeux de tueurs, ce regard constant de rage, ça n'aidait pas à calmer Jiro, qui sentit les marques couvrir la totalité de la partie gauche de son visage. Il pouvait même sentir les marques qui descendaient lentement, mais sûrement vers le reste de son corps.

▬ Je pourrais te tuer, ici et maintenant...

Ces paroles, l'hybride les avait prononcé presque en transe, sans aucune émotion, les yeux vides, observant Ferliost comme s'il n'était qu'une carcasse vide. Et fait, son cerveau n'était plus vraiment rationnel: la colère et la folie l'avaient envahi sans qu'il ne puisse y résister, agréant même à cet instinct de bête qui avait pris le contrôle. Malgré les paroles de l'humain, qui disait qu'il ne tentait pas de rejeter le faute, le demi-rayden ne reprit pas vraiment conscience, se demandant s'il devait l'exterminer, le capturer ou le torturer. Dans tous les cas, il allait probablement le tuer s'il ne reprenait pas rapidement contenance. C'était aussi exaltant que terrifiant d'être envahi de cette énergie négative. Il se sentait comme...libéré. Comme si son vrai potentiel ne se représentait que par un esprit de haine et de déchaînement. C'était excitant...et terrifiant. Il tenta même de le convaincre en lui parlant d'autres Raydens, dans un vaisseau.

Il déclara ensuite qu'il y avait une femme ailée et que ceux-ci avaient récupérés l'arme de Gray et son corps. Malgré toutes les paroles que pouvaient prononcer le terrien, l'état du demi-rayden était devenu instable, trop pour qu'il puisse réellement comprendre ce qu'il se passait. Finalement, peut-être aurait-il dû tuer son ennemi au début, sans lui laisser aucune chance. Mais une seule phrase ramena l'hybride à la raison: "N'oublie pas d'où tu viens !". Que voulait-il vraiment dire par là? Jiro recommençait à penser, même si ce n'était que de façon minime. En fait, il pouvait comprendre, dans un certain sens, ce que ça voulait dire. De ne pas perdre son humanité, de rester lui même, fidèle à la race terrienne. Mais pourquoi devrait-il l'écouter? Écouter un meurtrier, un homme qui avait tué son allié? N'importe quoi! Il pouvait l'attaquer, le tuer pendant que son énergie et sa rage bouillait. C'est alors qu'il se souvint des gens, dans la ville qui fut détruite lors de l'invasion Saiyan. Et s'il tuait Ferliost et qu'il y prenait plaisir, il allait devenir comme ce Nappa? Un tueur sanguinaire qui ne pensait qu'au combat, c'est vraiment ce pour quoi il voulait devenir plus fort? Les marques sur son corps se rétractaient lentement, comme celles de son visage. Elles commencèrent à se dissiper jusqu'à disparaître.

▬ Je...ne te tuerais pas...pas encore. Tu vas m'aider à retrouver ceux qui ont fait ça, qui t'ont donné cette puissance, mais tout d'abord, nous allons chercher ces Raydens et la femme aux ailes. Je te traînerais devant eux afin que tu sois jugé et si tu dois mourir, je serais alors ton bourreau. Mais pour l'instant, tu vas devoir rester en vie et m'aider, donc tu ne mourras qu'après m'avoir aidé. Tu veux donc que je t'enseigne à voler...c'est simple. Imagine toi que l'énergie t'entoure, qu'elle t'envahi. Puis, tu n'as qu'à faire en sorte qu'elle te soulève, qu'elle puisse te porter en l'air. Concentre toi et vite: on a pas de temps à perdre.

Sur ces paroles, Jiro s'éleva dans les airs, son regard dur se posant sur Ferliost. Il espérait arriver à se retenir de le tuer avant d'avoir terminé sa mission. Pour l'instant, il serait en quelque sorte son mentor, celui qui le tiendrait en captivité. Mais il pourrait éventuellement devenir son bourreau...peut-être dans un futur très proche. Qu'allait-il advenir par la suite? Seul l'avenir le dirait...




Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13300

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Dim Aoû 30, 2015 11:47 pm

Les quelques mots que m'adresse mon interlocuteur durant mon petit discours, ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd. Certes ils sont peu nombreux, comparés à tout ceux que j'emploie moi même, mais lourds de sens. Après tout qu'est ce qui est plus important que la vie et la mort ? Or c'est de cette dernière dont il parle, de la mienne plus précisément, de fait cela est sans doute la chose la plus importante pour moi ! De fait, il va de soit que je n'ai pas non plus manquer les changements quant à son attitude, et son apparence... Son regard devient fixe, ne cessant de me regarder sans que je ne sache trop ce à quoi il pense exactement, bien qu'il ne s'agit sans doute de rien de bon pour moi, son corps se crispe, comme s'il se préparait à frapper, mais surtout ses marques reviennent... De toute cette démonstration de hargne ce sont ces dernières qui m'arrachent une grimace, de dégoût, car il s'agit tout bonnement de son héritage alien, cette chose que je honnis.

Et si je continue mon discours, ce n'est pas pour faire preuve d'arrogance, mais parce que je prend un pari, celui qu'il ne prendra pas le risque d'assouvir sa haine au risque de perdre tout ce que j'ai à lui donner. Un pari risqué j'en conviens, car si je le perds, je perdrai tout ce qu'il peut m'apporter sans même en avoir lui même conscience, et peut être plus encore, à moins que ce soit moi qui obtienne une petite compensation... Mais pour autant je ne suis pas idiot, et je me tiens prêt, comme depuis le début, à réagir au moindre geste hostile, quand bien même je continue de parler. Cela dit il m'est de plus en plus difficile de conserver mon ton calme et amical tout du long, son attitude éveillant en moi ces sentiments si complexes, mais qui m'excitent au plus haut point, ce mélange de haine, d’orgueil et, sans doute, d'un peu de peur... Mais je dois me dominer, l'heure n'est pas encore venu, pour peu qu'elle le fasse. Tu me parles encore, visage, et tu as raison à son sujet, mais nous devons attendre, au moins encore un peu...

Une attente qui est enfin récompensée au terme de mes propos, constatant alors que mes derniers mots semblent apaisés mon interlocuteur, ce dernier se relâchant un peu et, surtout, les marques infamantes sur son visage disparaissant progressivement. Voilà qui est mieux, et qui m'amène à me calmer un peu également, il était temps à vrai dire ! Cela me permet de me concentrer sur ses paroles, quand bien même je ne relâche pas ma garde, aussi nonchalant que je peux paraître avec les bras croisés, le fragment de visière coincé entre deux doigts.

Or ce qu'il dit est pour le moins intéressant... Le petit hybride semble avoir la rancune tenace, et à l'entendre le fait qu'il me tue n'est qu'une question de temps. Une perspective qui n'est guère plaisante, mais il me suffira de m'arranger pour que l'instant où il prendra sa décision ait lieu après que j'ai atteint les objectifs de mon plan, tout en en profitant bien sûr davantage sur lui pour lui réserver quelques surprises... Il s'avère d'ailleurs bien naïf quelque part, à l'entendre, ma récompense pour l'aide que je lui apporterai sera de toute façon mon trépas ! Voilà qui n'est pas très juste ! Cela mis à part, il semble agréer à mes conditions, au fait que je l'aide dans ses deux objectifs, la recherche de son héritage alien et la vengeance, dans cet ordre là, ce qui me convient... Même si je ne peux retenir une grimace à l'instant où il évoque  le jugement qui pourrait m'être réservé, n'ayant pas oublié la promesse que m'a fait cette femme ailée si jamais elle me revoit. Cela dit, il ne le sait pas, ça, ce qui est tout à mon avantage.

Cependant je suis bien plus pris au dépourvu quant à ses explications sur le vol. L'énergie ? Quelle énergie ? Il me prend pour une pile ou quoi ? Et ... Il s'attend sérieusement à ce que j'apprenne à voler, sur le champs, comme ça maintenant ? Bon peut être que c'est un petit génie en la matière pour qui cela a été inné, ou bien que cela vient de son héritage alien, mais si c'est aussi simple, il faudra m'expliquer pourquoi on n'apprend pas cela à tout le monde ! Ça serait des plus utiles ! Plus de pollutions sonore, plus d'embouteillage, plus d'odeur infecte ! Bon... Le nombre d'accident aérien croîtrait surement drastiquement, mais c'est un bien faible prix à payer en échange de la possibilité de voler pour tout le monde !

Enfin, cela n'est à la rigueur que d'un détail, et, levant la tête afin de suivre son déplacement alors qu'il commence à voler, je reviens sur un point qui me paraît bien plus important, à savoir ce fameux jugement...

"Un jugement te parait il bien nécessaire ? Comme je te l'ai dit, j'étais grièvement blessé lorsque je l'ai vu, si me tuer avait été son intention elle l'aurait fait sur le champ, et il en va de même pour chacun de ces Raydens qui sont allés récupérer le corps de leur congénère ! Enfin, si cela t'amuse, tu peux toujours le faire... Cela dit, je ne suis pas quelqu'un d’hypocrite. Je t'ai avoué moi même être coupable, donc j'accepte ce verdict, mais sois certain qu'il n'en ira pas forcément de même pour la sentence."

Dévoiler le font de ma pensée n'est pas une excellente idée pour gagner sa confiance ou apaiser la hargne qu'il éprouve à mon encontre... Mais en même temps peut on vraiment s'attendre d'un homme qu'il accepte sans renâcler qu'on le mène à la mort ? Non, une telle attitude aurait été bien plus étrange, et aurait sans doute éveillé davantage la défiance de Jiro... Comme quoi il n'y a parfois pas de choix parfait possible !

Enfin, maintenant que cela avait été vu, il me faut revenir au vol... Mais j'avoue ne pas être des plus confiant. Il me dit de me concentrer, mais en même temps, si je le fais, c'est l'inviter à en profiter pour m'attaquer... Sans même parler du fait que je n'ai aucune idée de quelle énergie il parle... Pourtant, alors que je le toise, me dominant depuis les airs, je ne vois rien, rien qui ne soit différent de moi, rien qu'il n'ait en plus. Je comprends rapidement que l'observer ne m'aidera pas, la chose semble ne reposer que sur moi... Mais sans que je vois comment la réaliser ! Pourtant ce n'est pas faute d'essayer, après avoir rangé le fragment de visière dans une de mes poches, je me concentre, je me crispe, je prends même le risque un instant de fermer les yeux, mais rien ! Rien ! RIEN !

Je ne peux m'empêcher alors de m'énerver contre moi même, ma faiblesse, mais aussi cette injustice ! Pourquoi cet hybride en est il capable et pas moi ?! ... Mais cette colère... Cette même colère me rappelle ce petit tour qu'elle me permet d’exploiter, cette ombre rougeâtre dont je me sers pour distraire mes adversaires, et que j'avais fais apparaître tout naturellement il y a de cela plusieurs années déjà, lorsque me mesurant à un artiste martial qui défiait les gens pour un pari, j'avais été tenu en échec malgré les entraînements que j’avais subi, aucun de mes coups ne portant... Mais cet homme n'était que technique et anticipation, au moindre bris dans son rythme et il serait brisé... Mais ma rage n'avait fait que croître face à mes échec, alors que je refusais d'abandonner... Et finalement c'était apparu, cette ombre rougeâtre, née de ma haine, qui avait détournée l'attention de l'artiste et m'avait permis d'enfin le terrasser.

Or... Je la maîtrise parfaitement aujourd'hui, cette ombre, et comment la qualifier autrement que "d'énergie" ? C'est peut être une idée saugrenue, mais je me décide à l'essayer, de toute façon, c'est soit ça, soit il va être obligé de me porter ou de me laisser là ! Ainsi, plutôt que de me concentrer sur un coup, j'envoie cette sensation brûlante née de ma haine dans tout mon corps, les yeux...Avant de la diriger vers mes jambes que je regarde afin qu'elle m'élève...Et je ne peux m'empêcher alors de laisser échapper un grand éclat de rire quand je me vois m'élever du sol, lentement, peu, et me sentant instable... Mais je l'ai fait !

Je l'ai fait ! Me sentant comme maintenu en l'air, je vole ! J'ai réussi ! C'est donc vraiment si simple ? Bon sang... C'est incroyable... Même si je constate que sous mes pieds sont formées des ombres rougeâtre, tout comme celle que fait apparaître mon tour de passe-passe, alors que Jiro n'a rien lui... Bah ce n'est sans doute qu'un détail ! Fier de moi, je crois les bras et le regarde.

"Et bien je crois qu'on peut y aller..."

Enfin... Cela dit il est encore au dessus de moi, et je me concentre donc afin de m'élever à sa hauteur... Ce que je parviens à faire péniblement, sentant mon corps basculer d'avant en arrière, me forçant à me rééquilibrer sans cesse et ce de façon périlleuse. Cela ne m'empêche pas cependant d'atteindre mon but, même si j'en suis un peu essoufflé, mais ce n'est rien dans le fond !

"Qu'est ce qu'on attend donc ?!"

Je ne peux empêcher mon enthousiasme de transparaître au travers de ma voix, mais ce n'est pas pour autant que j'ai oublié ses menaces et son attitude agressive ! Seulement... Du moment qu'il ne fait rien  à mon encontre j'ai bien le droit de savourer mon succès !

Détail sur le vol.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Mer Sep 09, 2015 5:00 pm


DÉBUT DE L'AVENTURE
FEAT FERLIOST
Ferliost et Jiro étaient à un point culminant, entre la haine et le résonnement. Dans la tête des deux guerriers, la folie et la raison s’enchaînaient, les empêchant de s'étrangler mutuellement. D'un bord, l'un haïssait les aliens et de l'autre, le combattant voulait se venger. Mais l'heure n'était pas à la discussion, mais à l'entraînement. Et oui, les deux allaient devoir faire une alliance, temporaire très certainement, qui allait leur permettre de tuer la deuxième personne qui avait éliminé Gray. Et afin de se déplacer plus rapidement, l'hybride devait apprendre à son potentiel ennemi à voler. Il avait eu du mal au début, mais grâce à la Tenue Dynamo, il parvenait à maîtriser son Ki. Il ne savait pas pourquoi il était si difficile de voler: il avait bien réussi dans ses débuts, même si au départ il ne faisait que des grands bonds. Et Ferliost, comme pour l'énerver encore plus, lui parlait des menaces à son encontre, que le demi-rayden avait prononcé plus tôt. Mais le jeune adolescent ne se laissa pas enrager et déclara simplement, d'une voix teinté de haine.

▬ À la place de parler, concentre toi sur ton Ki, sur toute cette énergie en toi. Peut-être que tu arriveras à voler si tu te concentres plus.

Ce n'était pas vraiment tendre, mais le garçon aux cheveux blancs s'en fichait. En fait, il tentait de se contenir pour ne pas aller le tuer de suite, mais avec raison: peut-être l'humain était-il capable de retracer le deuxième assassin. L'humain...Jiro venait de penser comme s'il n'appartenait même plus à cette espèce. La mort d'un être qu'il ne connaissait pas l'avait autant affecté? Non, pas vraiment lui, mais son côté d'alien, de Rayden. Bref, il secoua la tête et commença à réfléchir. Puis, il parla dans son capteur, laissant Ferliost tenter de voler.

▬ Ren, tu peux me donner quelques indications?

▬ J'écoute, qu'est-ce qu'il y a?

▬ Je sens quelqu'un proche d'ici, qui semble nous observer, tu peux me donner quelques renseignements sur sa position exact?

▬ Hum...il est dans un vieil immeuble détruit de couleur jaunâtre, devenu presque noir avec le temps, à ta gauche. Le premier que tu vas voir, le grand.

Tournant la tête, Jiro regarda le bâtiment. Il y aperçut, même si c'était de loin, un mouvement. L'autre savait qu'il était repéré.

▬ Reste ici et continue ton entraînement, je vais vérifier quelque chose là-bas.

D'une poussée, il s'envola vers la bâtisse, voyant de plus en plus la forme. On aurait dit un adolescent...oui, c'en était un. Un humain en plus. Que pouvait-il bien faire là, à les espionner? Avant qu'il ne puisse s'envoler, Jiro était déjà sur le toit, se préparant à le percuter pour le plaquer. Mais ce n'est pas ce qui se passa: l'étranger bondit, esquivant la poigne, et commença à s'envoler grâce à ses gants...qui propulsaient du feu. Il disparut ainsi, impossible à rattraper vu sa vitesse. Qui était-il donc? Et pourquoi les espionnait-il? Peu importait, il le retrouverait plus tard. Pour l'instant, il devait retourner auprès du terrien aux cheveux bruns, qui s'entraînait encore à voler. Il se propulsa donc de nouveau, atteignant Ferliost en quelques secondes. Déjà, le jeune homme parvenait à se stabiliser, plus ou moins, dans les airs. Il semblait fier d'avoir réussi à prendre de l'altitude. Jiro ne put s'empêcher d'avoir un sourire en coin malgré la haine qu'il vouait à celui-ci. Mais il reprit son sérieux bien rapidement, n'ayant laissé cette marque de joie que durant une seconde.

▬ On va devoir se dépêcher: tu parviens à voler, mais tu te vides rapidement de ton énergie. J'ai entendu parler, lors de l'invasion Saiyan, d'une planète nommée Namek. Je ne sais pas où ça peut être, mais je sais comment s'y rendre. Il paraît que le moyen est chez un certain Kami-sama. Et si c'est autant important, il est sûr qu'on y trouvera des alliés et peut-être le "Manipulateur" qui t'a contrôlé. Ren, tu peux me donner la position de ce Kami? J'ai l'impression que tu pourrais le trouver rapidement avec tes machines.

▬ Malheureusement, je n'ai presque aucune information sur lui. Tu vas devoir trouvé cet endroit pas toi même. Je te conseille de commencer vers le Sud: je vois mal un Dieu s'installer dans les endroits froids comme le Nord. Peut-être trouveras-tu des personnes pouvant te renseigner. Désolé.

Ce que Ren se gardait de dire, c'est qu'il avait déjà visité cet endroit une fois, car il aurait pu être susceptible de révéler son secret. Et en plus, seuls quelques gens privilégiés connaissaient cet emplacement donc il n'allait pas dévoiler qu'il en faisait partie. Peut-être son allié le découvrirait un jour, mais ce ne serait pas tout de suite. Jiro, quant à lui, éteignit l'émetteur, regardant Ferliost.

▬ Tâche de me suivre et va y rapidement: tu vas être vidé dans quelques minutes et j'ai pas vraiment envie de te porter sur mon dos.

D'un mouvement, il se retourne, vers l'endroit que Ren lui avait conseillé. Mais une autre chose le préoccupait, non pas en rapport avec Kami-sama, mais plutôt à cause de la mort du Rayden: s'ils devaient se confronter à cet étrange personne qui avait contrôlé l'humain, ils devraient être plus fort. Peut-être pourraient-ils s'entraîner un peu là-bas, qui sait. Après tout, ça ne devait pas être si simple d'aller voir un Dieu, il y aurait des défis et donc, de l'entraînement. D'une poussée, l'hybride se dirigea vers l'endroit désigné, prenant soin de ne pas perdre le terrien en chemin. Il espérait trouver des informations pour localiser l'endroit où vivait l'inconnu qui pourrait les aider à aller sur cette étrange planète nommée Namek. Après tout, si c'était réellement un endroit important, le destin de plusieurs allaient se rejoindre là-bas...ce qui permettrait à l'adolescent de venger la source d'espoir qu'il avait trouvé.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Plus loin, ayant pris soin de cacher son énergie, l'adolescent aux longs cheveux bruns observait les deux êtres qui se tenaient dans les ruines de la zone détruite. L'un d'eux avait bien failli le choper plus tôt, ce qui l'avait forcé à se retirer quelques secondes. Mais il était de retour, observant avec attention les deux étrangers. Il les avait espionner, car l'un d'eux dégageait une énergie qui se rapprochait de celle de ses X-Gloves: ceux-ci avaient commencé à émettre de l'énergie, comme un radar. Et lorsqu'il les avait pointé en direction du mec qui avait foncé sur lui, ceux-ci avaient palpité avec force. Peut-être ces étranges gants étaient-ils liés à ce jeune adolescent? Peu importait, il devait les suivre et tenter de trouver des réponses. Donc, lorsque ceux-ci s'envolèrent, il les suivit, espérant pouvoir trouver des réponses. Mais il ne devait pas se révéler tout de suite, pas maintenant. D'une poussée, les flammes de ses gantelets le propulsèrent dans les airs, lui permettant de suivre le demi-rayden et le terrien.




Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13300

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   Lun Sep 14, 2015 8:53 am

Je dois avouer... Autant entendre l'animosité à travers ses propos critiquant mes efforts ne m'a pas plus dérangé que cela. Je sais bien que ce n'est pas parce qu'il a finalement décidé de ne pas entamer un affrontement avec moi que c'est pour autant qu'il m'apprécie, et ce n'est de toute façon pas ce qui m'importe... Autant j'avoue être quelque interloqué quand il s'éloigne brusquement avec pour seule consigne de poursuivre mes efforts. Sérieusement ? Alors même que je pourrai très bien partir et le laisser en plan, ou même fomenter quelques pièges à son égard, lui il s'éloigne ? Et bien... Peut être que finalement, l'éliminer au cas où les choses tourneraient mal sera t-il plus aisé que je ne l'ai tout d'abord estimé ! Mais cela serait tout de même prématuré, d'autant plus que si je n'ai pas entendu ses propos, il m'est apparu évident qu'il a un moment parlé. A qui ? Sans doute un contact quelconque, peut être un autre alien avec un peu de chance... Une première proie potentielle à ajouter à ma liste en somme !

Cela me fut donc une motivation pour persister, et ce jusqu'à ce qu'enfin je parvienne à m'élever...Bon j'ai conscience que c'est loin d'être parfait, mais entre le néant et un résultat quelconque c'était le pas le plus important à franchir ! Or, je ne suis visiblement pas le seul satisfait par ce résultat ! Oh, il le cache bien, mais il n'est pas le seul à cacher ses émotions, et comme les gardes-chasse font les meilleurs braconniers... A moins que ça soit l'inverse... bref quoi qu'il en soit, son sourire face au résultat de mes efforts ne m'a pas échappé, ce qui ne fait que me conforter dans ma fierté ! Néanmoins, il ne tarde pas à prendre la parole, commençant par un commentaire sur le vol... Encore une fois, je ne vois pas de quoi il parle en évoquant l'énergie, mais je commence à visualiser la chose. Après tout un avion a besoin d'essence pour voler !

Enfin, cette considération ne m'empêche pas de prêter attention à la suite de ses propos, surtout au vu de la teneur de ces derniers. L'évocation des Saiyans tout d'abord, dont m'avait parlé le Rayden, les responsables de la destructions des villes proches... Et il est question d'une autre planète ? voilà qui est des plus intéressant. Quant à ce Kami, le nom ne me dit vraiment rien, mais ce n'est dans le fond qu'un détail, après tout c'est à Jiro de me guider pour le moment, de me montrer tout ce qu'il a à me montrer... Par contre, je dois avouer, s'il s'agit vraiment d'une autre planète, je suppose que ce que lui qualifie de potentiels alliés seront des proies potentielles pour moi. Quant au Manipulateur... Oh je ne l'oublie pas, même si je suis plus que sceptique quant au fait de le retrouver sur une autre planète, il reste pour l'instant ma cible prioritaire ! Enfin, je note ce nom de Ren dans mon esprit, un nom qui ne semble pas venu d'ailleurs, peut être un humain... Pourquoi pas le père humain de Jiro, si jamais c'est sa mère qui s'avérait être l'alien ? Je ne serai pas surpris au vu des goûts étranges que peuvent manifester certains hommes ! Même si je n'avais jamais compris leur attrait envers cette... Chose ...

Seulement... Qu'est ce qui nous assure que ce Kami nous laissera user de ce moyen ? Peut être voudrait il le garder pour lui... Bon, on pourrait peut être le lui prendre par la force, mais ce serait prendre des risques et probablement perdre du temps. Ce qui m'amène à me rappeler d'une information qui m'ait parvenue, des plus intéressantes et prometteuses. Bon il ya peut être des détails que j'ignore, mais suivant du mieux que je le peux Jiro, je réfléchis de plus en plus à cette hypothèse d'user des vaisseaux que la capsul corps avait mis au point en étudiant ceux de ces envahisseurs... Mais j'évite de parler, cela peu attendre et il va sans dire que je peine à suivre sa vitesse, me faisant aisément distancer... Je suppose qu'il y a une part d'entraînement, mais cela ravive quelque peu en mis la frustration de ne pas y parvenir, m'amenant finalement à avoir conscience d'une amère réalité. A savoir qu'au vu de mon propre rythme nous n'irons pas très s'il a raison et que je ne parviens pas à me maintenir plus de quelques minutes !

Cette situation n'a dans le fond rien de plaisante, mais je commence en fait à m'interroger sur ce fameux Kami, dont je ne connais au final que le nom et le fait qu'il possède un moyen pour se rejoindre sur Namek... Cela dit, c'est bien assez pour le rendre intéressant, mais peut être qu'il l'est encore plus... Alors quand bien même les vaisseaux de la Capsule Corps serait l'option dont nous useront pour nous rendre sur Namek, il est loin d'être impossible que je m'intéresse davantage à son cas un fois revenu sur terre, avant ou sans Jiro... Enfin en attendant il n'est pas le seul individu à attirer mon attention. De fait je suis Jiro dans son vol, malgré tout mon scepticisme, et suis déterminé à l'aider du mieux que je peux...Car pour le moment, ce qui est bon pour lui, est bon pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête de réponse (Pv Jiro)   

Revenir en haut Aller en bas
 

En quête de réponse (Pv Jiro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Percy Jackson RPG (Réponse au partenariat)
» J'ai posé la question..en sachant la réponse
» [JEU!] Question bête...réponse idiote!! xD
» Tir en réponse à une charge
» Problème réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre :: Zone Détruite-