Partagez | 
 

 Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]   Dim Mai 24, 2015 1:11 pm

souffle lunaire
vegeta & arachitz
Trois petits points blancs cheminaient dans l'immensité noire qui était noyée par la lumière d'une étoile luminescente, ardente et sans faiblesse. Des astéroïdes jaillissaient de l'ombre, virevoltant au loin entre les anneaux cosmiques d'une vieille planète, laissant derrière eux un sillon de poudre bleu. Au même moment, à une distance respectable, une comète, à l'impeccable robe céruléenne planait dans le vide suivant son chemin sans faillir. Un spectacle impressionnant pour ceux qui n'avait jamais eu l'occasion de visiter l'espace. Le Prince Saiyan, lui, n'en avait que faire de ces paysages galactiques en pleine évolution. Il en avait vu, et revu si bien que même l'apparition soudaine d'un trou noir ne saurait le troubler.

Au bord de ce chaos silencieux, il était blotti dans sa capsule, bras soigneusement croisés sur son torse; il somnolait. Voilà quelques jours, que dis-je, plusieurs que lui et deux autres Saiyan voyagaient dans le but d'atteindre la Terre. Petite planète bleue, aux civilisations faibles et blafardes où l'un des leurs, Radditz, n'en était pas revenu. Entendez par là que son dernier rapport en date parle d'humaoides dépassant le seuil moyen de puissance mais aussi de sept objets capables de réaliser des vœux. Ce n'est donc pas une visite de courtoisie, ni même une quelconque forme de vengeance. Parlons plutôt ici d’intérêts purs, personnelles et économiques.

Yeux clos, serein et calme, le Prince réfléchissait, non pas a ce qu'il pourrait trouver sur Terre ou quel vœux il ferait une fois qu'il aurait réunis ces sept boules magiques, car ça, mieux que quiconque, il le savait déjà. Non, il méditait sur les atouts encore mystérieux de son seconde classe; Arachitz. Il lui était encore amer de repenser a cette partie de cache cache où ce dernier lui avait, assez maladroitement, apprit a détecter la force d'autrui sans user de son scouter. Ce n'est pas encore naturel chez le Prince, contrairement a son subalterne, mais il apprend vite  et saura sans aucun doute en faire bon usage.

Alors que ses pensées s'évadaient, échappaient de son contrôle, son tableau de bord se mit a clignoter. Avec nonchalance, tendant l'un de ses bras raidis par ces inconfortables capsules, il laissa tomber son index sur un interrupteur qui déclencha un grésillement désagréable et brouillon. Une voix s'en extirpa, suivit  d'un rugissement sourd.

▬ Ve-Vegeta-sama ! Dieu merci j'arrive enfin a vous contacter !

La voix raisonna dans les scouters de chacun et cette dernière n'était pas inconnue. Il s'agissait là d'un jeune alien, rencontré tantôt durant les préparatifs du voyage vers la Terre, lui même faisant partie de l'escadron partit deux- trois jours avant eux. Son teint de voix était cocasse et donc facilement reconnaissable. Son nom par contre,  impossible de s'en rappeler, Vegeta douta d’ailleurs d'avoir était affranchi d'une telle information. Replaçant son dos contre le siège moelleux de sa capsule, le Prince déclara d'un ton sec sans pour autant paraître irrité.

▬ Qui a t-il ?
▬ Des démons en surnombre sur la planète Zad-6, se trouvant tout près de votre trajectoire initiale. Nous sommes dépassé, ceci est une demande de renfort et vous êtes les seuls à des heures lumières.


Heures ou minutes car d'après le radar la planète citée n'était qu'a seulement quinze petites minutes. D'un soupire plus naturel que réellement contrarié le prince des Saiyan accepta la requête et coupa court a la communication. D'un geste simple et précis, il rentra les coordonnées de la planète et ordonna à ses deux subordonnés d'en faire de même.

▬ On se retrouve là-bas.

Il avait pourtant dit aucune escale, mais les démons ont toujours suent piquer sa curiosité et bien qu'il en est massacré plus d'un, il n'était pas à l’abri de tomber sur un individus d'une puissance supérieur qui pourrait, en soit, apporter un peu de piment avant leur arrivé sur la Terre.  De plus ça serait le moyen idéal de découvrir ce que cache ce seconde classe Arachitz.
•••

Ce monde était battu par le froid, comme on inflige une série ininterrompue de coups de poings dans le vendre de son ennemi. Un froid intense, permanent, qui brulait les poumons, gelait la langue et faisait craquer les dents. Ce monde était dur comme la glace et la glace y était dure comme le diamant. Nulle herbe, nul arbre n'y poussait. Tout y était perles de givres. A ne plus douter pourquoi Frieza souhaitait garder ce rocher glacé dans sa collection. Souvenir de sa planète d'origine sans doute.

Le blanc plus que l'armée du démon du froid régnait en maître absolu. Cependant ce monde hostile l'était devenu plus encore à l'arrivé des démons et au loin on pouvait déjà entre voir entre deux icebergs gigantesques des explosions de ki en veux-tu en voilà. Vegeta et sa « troupe » avaient atterrit un peu en retrait, pour un meilleur confort d’atterrissage et surtout pour garder les capsules intactes. Le prince ajusta alors son armure a l'environnement de cette planète et alla poser pieds a terre, ou plutôt pieds sur glace. Sans l'aide de son scouter Vegeta pouvait déjà dénombrer et classer une bonne partie des démons en catégories de puissances. Pas un n'était l'égal de l'autre mais pour beaucoup, aucun ne dépasser réellement la moyenne. C'est quelque peu déçu que l’élite des Saiyan laissa Nappa prendre les devants, croisant a nouveau les bras en ce geste récurrent qui lui est propre.

▬ Oublies les Saibamen et pars le premier.

Cracha-t'il, plein de vigueur, alors qu'il voyait déjà Nappa préparer les petits guerriers plantes. Un grognement de sa part, un regard aussi, que le prince soutenu pour l'avoir vue un nombre incalculable de fois et le géant en armure s’exécuta. Il décolla, manquant par la même occasion de glisser sur la glace et sa silhouette s'estompa dans une brume qui semblait n'être autre qu'un début de tempête de neige. Un nouveau soupire et Vegeta se retourna vert la capsule de la nouvelle recrue.

▬ Seconde classe ! Grogna le guerrier afin d'avoir toute son attention. Ne meurs pas. J'ai des questions a te poser. Et sur ces mots le prince prit le même chemin que Nappa.
electric bird.

   


Dernière édition par Vegeta le Lun Mai 25, 2015 3:55 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]   Lun Mai 25, 2015 1:21 pm






Souffle Lunaire


Feat Vegeta




Baptême du feu dans la glace


Arachitz était dans sa capsule en train de dormir, il avait quitté Allia avec une certaine satisfaction, celle d'avoir pu montrer à son prétentieux de prince qu'il valait quelque chose et qu'il pouvait espérer un bénéfice à le garder en vie, il avait cependant décidé de garder des secrets sous le coude histoire de rallonger son utilité et n'avait pas parlé de son passé sur Zélod III, redoutant la réaction de Vegeta en apprenant qu'il n'avait pas accompli sa mission. Il fut cependant tiré de son sommeil par son scouter, quel réveil matin insupportable :

Ve-Vegeta-sama ! Dieu merci j'arrive enfin à vous contacter !

*Et c'est qui encore ça ? Quoique je crois avoir déjà entendu sa voix...*

Sur Vegeta, il avait reçu le topo des grosses têtes telles que Freezer et avait même vu le Roi Vegeta en personne, il avait aussi eu quelques vagues informations sur des individus nommés « Zarbon » et « Dodoria » qui étaient apparemment les lieutenants de Freezer, pourquoi lui donner cette information ? Il se moquait royalement des bras droits de môssieur Freezer alors pourquoi lui en parler ? Il ne savait pas vraiment pourquoi mais il sentait que son peuple préparait un mauvais coup :

Qui a-t-il ?

Des Démons d'après le soldat paniqué, sur une planète appelée Zad-6, le nom lui rappela vaguement sa planète, étrange d'ailleurs que des renforts soient demandés sur une planète qui ne porte pas encore le nom de Freezer XX, peut-être qu'il n'avait pas encore officiellement conquis ce monde.
On l'avait rapidement briefé sur la guerre galactique en cours, enfin... C'était un briefing à la Saiyanne du genre « Démons ennemis ! Toi tuer Démons ! », très informatif comme briefing...
Vegeta ordonna à ses deux subordonnés de rentrer les coordonnées de la planète, ce qu'Arachitz fit, lui qui refusait de faire un autre arrêt... Mieux valait se taire pour éviter de provoquer un prince probablement contrarié, il avait cependant envie de dire « Tant mieux ! » car il avait besoin de se dégourdir les jambes, décidément il n'arrivait pas à se faire à ces foutues capsules. Oui le siège était confortable mais à part dormir il n'y avait pas grand chose d'autre à faire là-dedans...

Les trois capsules changèrent donc de trajectoire suite aux nouvelles coordonnées, celle de Vegeta en tête et la planète Zad-6 fut bientôt en vue, les capsules s’enflammèrent en pénétrant l’atmosphère, l'on pouvait voir au loin des explosions de Ki, un combat féroce était en train de se dérouler et d'après l'alien de tout à l'heure, il était au désavantage de l'Empire. Les capsules s'écrasèrent à bonne distance du champ de bataille et Arachitz écarquilla les yeux :

*Eh ben... Peut-être que le nom m'a rappelé Zélod III mais apparemment c'est la seule chose qui s'en rapproche !*

La capsule s'ouvrit et le froid mordant se fit sentir sur la peau du Saiyan qui eut un frisson :

« Oh putain ça caille ici ! »

Il n'avait pu tenir sa langue mais Vegeta n'avait pas l'air d'en avoir quelque chose à faire, il était trop occupé à donner un ordre au géant Nappa, Arachitz sortit donc de son vaisseau, dégageant de la buée à chaque expiration :

Seconde classe !

Vegeta était tourné vers lui, Arachitz l'écouta de toutes ses oreilles :

Ne meurs pas. J'ai des questions à te poser.

Ensuite il décolla pour suivre Nappa, Arachitz le suivit en fronçant les sourcils :

*Tiens, tu en as quelque chose à faire maintenant ?*

Il avait senti les forces des Démons, ils étaient tous prenables individuellement mais vu leur nombre il doutait que leur force seule suffise, il appuya sur son scouter, il trouvait pratique de mettre un chiffre sur les forces qu'il sentait, même si les chiffres ne signifiaient rien pour lui cela créait tout de même une échelle.



Arrivés sur le champ de bataille, les Saiyans virent les soldats de Freezer pris en tenaille, certains se battaient dans le ciel mais étaient encerclés et Arachitz pouvait constater que l'ennemi était bel et bien en surnombre. A ce moment là, son sang de Saiyan se mit à bouillonner, son aura redoubla d'intensité et il fonça assister les soldats de Freezer qui se battaient dans ciel, il prit un Démon totalement par surprise et lui brisa la nuque d'un coup de coude, il explosa ensuite la tête d'un autre en lui envoyant une boule d'énergie.

Deux Démons tentèrent de le prendre en sandwich, chacun sur un flanc, il les bloqua avec ses deux bras mais un troisième vint par au dessus et lui asséna un coup des deux poings, Arachitz fut projeté en direction en direction du sol, il put se rattraper avant l'impact mais vit des kikohas lui foncer dessus en se tournant, c'était les trois Démons qui le bombardaient, il ne pouvait pas y échapper, il mit alors ses bras devant son visage pour se protéger et fut engloutit dans le bombardement, celui-ci dura un petit moment jusqu'à ce que les assaillants ne s'arrêtent pour reprendre leur souffle.
La fumée se dissipa, révélant un Arachitz avec des égratignures sur le visage, son corps fumait mais ses vêtements étaient relativement intacts, les Démons virent la colère sur le visage du Saiyan et eurent l'air surpris de sa survie :


« Vous êtes casses-couille ! »

Il se déplaça si rapidement derrière ses adversaires, comme s'il s'était téléporté :

« CREVEZ ! »

Il attaqua l'un des trois êtres démoniaques d'une violente manchette sur l'arrière de la nuque, le tuant sur le coup, il tendit ensuite ses deux bras, un pour chaque adversaire restant :

« AAAAAH ! »

Il les désintégra d'un vague d'énergie et admira un peu son travail, et baissant sa garde, permettant à un quatrième Démon plus puissant de fondre sur lui pour l’enchaîner, le Saiyan surpris se prit quelques coups mais réussit ensuite à bloquer et les deux adversaires étaient désormais bloqués dans leurs enchaînements, se rendant coup sur coup, cependant la différence de force finit par donner un avantage au Saiyan qui dégagea le Démon d'un coup de pied dans le ventre :

« Tss ! »

Il se lança à sa poursuite pour l’enchaîner violemment mais fut interrompu par un Démon identique, et de même force que sa victime, c'est à dire la moitié de la force du Saiyan, le natif du Makaï semblait d'ailleurs heureux de voir l'aide arrivé. Arachitz fut ainsi assaillit par les deux Démons qui a eux deux pouvaient maintenir un combat équilibré avec le basse classe, celui-ci n'avait cependant pas de temps à perdre avec un combat long, il fallait qu'il se dégage :

« AAAAH ! »

Il fit exploser son aura, celle-ci s'entoura des éléments de feu, de l’électricité et de la terre, augmentant sa force, sa vitesse et sa résistance juste assez longtemps pour dégager ses adversaires, son énergie retrouva ensuite son niveau normal :

*Je dois les disperser.*

Ne perdant pas de temps, il lança un boule de Ki sur l'un des Démons pour l'occuper et fonça sur le deuxième pour lui infliger un coup de pied au ventre, son camarade essaya d'intervenir mais Arachitz passa derrière lui en une figure acrobatique et lui brisa la nuque entre ses mains, la manière la plus efficace de tuer finalement... Il tua le deuxième d'un coup de pied dans la tempe.
Il regarda ensuite autour de lui et constata que la bataille était loin d'être terminée, des centaines voire des milliers d'autres adversaires potentiels étaient sur le champ de bataille, un vrai chaos, il vit du coin de l’œil cinq Démons faible lui foncer dessus, il esquiva et contra leurs coups tout en parlant dans son scouter, après tout il ne savait pas si le Prince des Saiyans était éloigné ou non :


« Vegeta ! Nappa ! A ce rythme on va se fatiguer avant d'avoir descendu la moitié de l'armée, il faut une solution ! »

Ledit prince lui avait rappelé de l'appeler par son titre, mais là il n'avait pas le temps pour les formalités, la situation était vraiment désespérée pour l'armée de Freezer qui elle était déjà épuisée, le moral risquerait en plus de prendre un coup s'ils voyaient que les renforts ne leur servaient à rien...






Dernière édition par Arachitz le Jeu Mai 28, 2015 12:34 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]   Mer Mai 27, 2015 10:40 pm

souffle lunaire
vegeta & arachitz


▬ Ils sont des milliers !

S'exclama l'un des soldats de Frieza en halètement de douleur ; le bras droit quasiment arraché. De son autre main il tenta tant bien que mal de tenir sa chaire en lambeau tout en gardant un œil sur le fléau qui s'abattait sur eux.

▬ Bordel ! Mais où sont les renforts dont Raïzine a parlé !?

Demanda un deuxième, caché derrière un amas de glaces, visiblement  inquiet par le déploiement des forces démoniaques. Depuis leur coin respectifs, les deux troupiers surplombaient le champ de bataille. Leur position était celle de la retraite, largement en arrière, très peu exposée. Dhatez, le blessé, n'était pas si sûr que cet endroit soit réellement sauf. Pourtant il ne pouvait s'empêcher de garder un minimum espoir vis à vis de ces fameux secours  dont avait parlé son équipier. Peut-être que toute cette histoire n'était qu'un filet de mensonges pour motiver les troupes, peut-être qu'au final ils étaient destinés a mourir ici, les uns après les autres, pour un cailloux gelé sans la moindre importance !

Mangao, le second, alla rejoindre son compère en rappant discrètement. C'est alors qu'il aperçut une colonne ininterrompue de démons qui descendait du col derrière eux, bloquant toute possibilité de fuite. L'ennemi était partout et encerclait les frontières de la base sur laquelle ils étaient désormais prisonniers. Puis d'un coup, d'un seul, la muraille de givre sur laquelle ils s'étaient cachés se brisa, les emportant dans une chute mortelle de gravats blancs. Leurs cries se mêlèrent aux râleries des damnés qui subirent le même sort.

•••

De ces débris fait de froid s'extirpa une main égratignée, suivit d'un rire amusé. Il s'agissait là de Nappa, qu'un démon avait projeté par surprise sur la bâtisse où les deux aliens s'étaient réfugiés.

▬ Pas mal démon ! Mais ta force est bien inférieure a la mienne ! Je suis un Saiyan d’élite ! jubila le géant avant de charger son adversaire perçant ainsi son thorax de son poing. Le cadavre en bracelet, il le laissa glisser de sa poigne et le fixa jusqu'à ce que ce dernier s'empale sur un stalagmite. Il prit ensuite la direction du nord, là où il se trouvait avant d'être repoussé par sa victime.

De la neige commençait a tomber et le vent la rabattait violemment sur les troupes à terre, peu habituées à tant de rigueur et a un climat aussi frigide. Tourbillonnant à l'aide d'une forte brise, les fines particules de givres pénétraient les interstices de leurs armures, ce qui les alourdissaient. Beaucoup de soldats, trop faibles, se retrouvaient cloués au sol alors que beaucoup étaient capable de voler. Les plus forts étaient donc à effectifs réduits et la plupart tombaient comme des mouches face à l'assaut des démons.

Arrivé à destination, soit le centre même de cette tumultueuse bataille, Vegeta observa la banquise avec défiance. Selon ses souvenirs, ces planètes grignotées par le froid n'offraient pas un terrain de guerre idéal. De plus, en levant les yeux vers le ciel, le prince nota qu'il n'y avait pas la moindre trace de lune. L'immense toit sombre formé de nuages noirs était maussade. Des aiguilles de glace perçaient ça et là les plus hauts cumulus créant d'avantage de zones obscures.  A terre beaucoup de cries, de hurlements et surtout des cadavres a perte de vue. La glace était teintée d'une multitudes de couleurs, allant du rouge au vert, en passant par des nuances de mauves particulièrement nauséabondes.

Mais il n'eut pas le temps d'en voir d'avantage qu'un démon s'empressa de lui sauter dessus. Loin d'être lâche il fit le tour d'un pilonne de glace pour attaquer de front. Malheureusement pour lui le prince n'eut qu'a lui assener un seul et unique coup pour lui faire cracher ses tripes. Estomac écrasé, le démon encore conscient tituba dans les airs un instant avant d'aller s'écraser plus bas. Son râlement pour les moins atypique rameuta l'un de ses amis. Un colosse armé d'une machette sortit des rangs, poussa ses camarades et gratta sa joue creuse et barrée d'écailles rouges tout en s'approchant de sa cible. Plus grand encore que Nappa, Vegeta dut relever le menton afin d'en croiser son regard vide. De son habituel posture aux bras croisés, il toisa la créature des enfers de son incorrigible regard méprisant. Patiemment et en silence les deux individus se fixèrent avant que l'un d'eux ne cède a l'envie de frapper l'autre. Le monstre craqua le premier et de son poing tenta de frapper le guerrier. Trop lent pour le prince qui n’eut qu'a esquiver d'un simple mouvement de tête.

le démon en question, plus ou moins o/:
 

▬ Que tu es lent.

▬ ROOAR ! Un rugissement, un vrai, qui surprit momentanément Vegeta. Quelque peu sonné il évita de justesse une boule d’énergie tirer a bout portant en se déplaça derrière le démon. Il enchaîna ensuite en agrippant ses larges épaules et en donnant un violent coup de genoux dans son dos. Il le vit cependant se redresser, raide comme un piquet, mouture humanoïde qu'un sentiment de rage venait de réveiller. Et suspect, il devait l'être, pour frétillaient comme ça, en paquet de nerfs et de muscles crispés qu'on aurait dit prit d'une crise de folie. Vegeta esquissa un sourire et d'un signe manifeste de l'index, lui indiqua de s'approcher. Il se mit en garde.

Vif, haineux, mauvais, comme bête enragée, il martelait la garde du Prince dans le but de la lui briser. La soif de combat du Saiyan n'avait d'égale que sa férocité et son talent de guerrier.  C'est donc sans mal qu'il sut parer chacun de ses coups et riposta d'une rafale de Kikoha. Une explosion les sépara et tandis que Vegeta souriait de plus belle, le démon lâcha un grognement roque suivit d'un rire particulier qui laissa le prince perplexe. Le démon était ivre, ivre de violence et de joie sauvage. On aurait put rêvé meilleure adversaire sur cette roche givré. Il était faible, certes, mais sa volonté et son acharnement était tout bonnement jouissif. Il y avait cependant un peu de malice dans ce crâne épais et laid aux yeux enragés et aux cornes terribles, car la créature comprit qu'il ne pourrait se débarrasser de Vegeta aussi facilement. Sa vie de démon l'avait habituée à tuer et non a mourir. D'un coup, il prit une grande inspiration et sans un mot ou même un jappement, pointa son arme en direction de l’élite. Trop préoccupé a chercher raison a ses agissements, le Prince des Saiyan n'avait pas sentit les deux autres démons s'approcher furtivement dans son dos. Prit de cour il fut immobilisé par deux bras aussi larges qu'une colonne.

▬ Tss !


Était-ce là ses subalternes ? Les démons avaient-ils une hiérarchie complexe ? Pas le temps de ce poser ce genre de question, instinctivement le guerrier Sayajin concentra son énergie au centre de son corps avant de la délivrer autour de lui, repoussant ainsi ses assaillants. Sans plus attendre il se retourna d'un seul mouvement pour assener un coup violent de pied. Voltige, agilité et dextérité, le démon le plus proche alla s'écraser plus loin dans un tas de cadavre.  A peine s'il eut le temps de redéposer son regard sur le grand rouge que ce dernier était déjà sur lui. En un geste rapide, d'un reflex inhumain, il esquiva l'attaque in extrémiste. Néanmoins un point de feu éclata dans le flanc du troisième démon. Une corne, aussi longue que tranchante venait d'y creuser un sillon.

▬ Allez, cessons ce petit jeu démons. Vous m'avez assez diverties ; maintenant disparaissez.

Collés l'un à l'autre, Vegeta allait faire d'une pierre deux coups. Il pointa les deux silhouettes du doigt, comme si il tenait un pistolet à Ki et d'un simple « Bang » susurrer ; tira une fine balle d’énergie qui traversa les deux démons. Ayant viser la tête du plus gros, le plus petit se fit exploser le buste. Il souffla alors ironiquement sur le bout de son index tout en lâchant un ricanement de satisfaction. Soudain, la voix du seconde classe Arachitz s'éleva dans son oreille gauche. Un souffle agressif, dénué de respect qui fit grimacer le prince mais dont il ne releva pas l'impolitesse. L'emprise de la bataille vous délies facilement la langue des formalités.

« Vegeta ! Nappa ! A ce rythme on va se fatiguer avant d'avoir descendu la moitié de l'armée, il faut une solution ! »


Il avait raison. Les démons étaient supérieure en nombre. Leur quantité était leur force, et bien qu'une bon nombre d’entre eux étaient incroyablement faibles, ils dépassaient les légions désordonnées et prise au dépourvue de Frieza. Vegeta en était conscient. Aussi esquissa-t-il le plus vil des sourires, fruit de son avidité de combattre. Il arrêta les prétendus assaillants suivant d'un coup de queue puis invita ses deux autres soldats Saiyan a regarder le ciel sombre.


▬ Aux grands maux les grands remèdes ! Nappa, Arachitz, levez les yeux et admirés moi cette magnifique pleine lune !  Déclara le prince alors que d'une main il projeta une boule d’énergie pure dans le ciel. Sa lumière était-elle qu'elle en poussa les nuages, éclairant de sa chatoyante clarté l’intégralité du champ de bataille.


electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]   Jeu Mai 28, 2015 7:52 pm






Souffle lunaire


Feat Vegeta



Le retour d'Ozaruu


Il se dégagea de ses cinq adversaires d'un kiai, malgré tous les efforts qu'il fournissait et qui devraient l'aider à garder son corps chaud, il sentait le vent froid et la neige le trancher jusqu'à l'os, il y avait des pôles sur Zélod III, mais ceux-ci étaient moins froids que le climat du glaçon géant sur lequel il se trouvait et cela commençait à se faire sentir, il avait pu fournir une résistance plus qu'acceptable face aux Démons au début du combat mais le froid faisait dépenser beaucoup d'énergie et il commençait à être essoufflé alors que ses ennemis étaient faibles :

« Kihihi ! Le Saiyan va bientôt mourir ! » lança l'un des Démons

*Grr... Sûrement pas ! Je refuse de crever dans le trou du cul de l'Univers et sûrement pas de votre main !*

« FERME-LA ! » hurla-t-il en désintégrant le malheureux d'une vague d'énergie

Enragé par la provocation de l'être démoniaque, il allait fondre sur les adversaires restants pour les étriper mais fut interrompu par la voix de Vegeta qui émanait de son scouter :

Aux grands maux les grands remèdes ! Nappa, Arachitz, levez les yeux et admirez moi cette magnifique pleine lune !

Surpris, le Saiyan répondit tout en levant les yeux :

« Mais de quoi tu... »

Il vit une boule de Ki blanche monter au ciel et se stabiliser, il la vit grossir, sa lumière se reflétait sur la glace donnant un aspect presque merveilleux au lieu où se déroulait en réalité une vraie boucherie. Les Démons, qui avaient également remarqué l'allumage de cette étrange lumière avaient cessé le combat, s'attendant probablement à une attaque terrible, mais rien ne vint, les quatre adversaires d'Arachitz étaient dans l'incompréhension la plus totale :

« Euh... Allô ! »

« Il a bugué ou quoi ? »

Arachitz avait les yeux fixés sur la lune artificielle, le regard vide, il semblait totalement ailleurs :

« FUYEZ ! » hurla l'un des soldats de Freezer

« C'était une diversion ! Achevez les ! » hurla un autre Démon

La bataille reprit avec cette fois-ci l'Empire Démoniaque qui poursuivait les soldats de Freezer en fuite, les quatre natifs du Makaï qui affrontaient Arachitz remarquèrent cependant que celui-ci avait changé, il avait les yeux rouges et des poils lui poussaient partout sur le corps... il avait un peu grossis aussi.
Le Saiyan poursuivit sa croissance jusqu'à faire la taille d'un immeuble, et poussa un rugissement vers le ciel, il était devenu... ou plutôt redevenu ce qui faisait la force de sa race, ce qui permettait aux Saiyans d'exterminer la population d'une planète en trois jours, ce qui donnait des frissons de peur aux Démons du froid eux-mêmes, le puissant et redouté Ozaruu.
Arachitz baissa la tête instinctivement vers là où était dirigée sa colère il y a quelques secondes : sur les quatre Démons, qui étaient tétanisés. Le singe géant ouvrit sa bouche et tira une vague d'énergie sur le quatuor qui fut désintégré comme un rien, au contact avec le sol, la vague d'énergie explosa en un dôme qui emporta des dizaines d'autres Démons, ainsi que des soldats de Freezer qui n'avaient pas eu le temps de s'échapper.


La bête continua ensuite son déchaînement de rage en brisant un iceberg d'un seul coup de pied, elle se saisit ensuite d'un bloc de glace des débris de cet iceberg et le lança au milieu d'un groupe d'ennemis dans le ciel, n'ayant que faire de savoir cela avait marché ou non, la créature tira trois kikohas depuis sa bouche sur trois groupes différents, chaque kikoha explosa en créant le même dôme d'énergie que tantôt, la panique ne tarda pas à gagner les rangs de l’armée démoniaque qui se trouvait confrontée à trois monstres dont un semblait incontrôlable, certains braves parmi eux tentèrent d'affronter les Ozaruus, ainsi, Arachitz se prit un tir combiné depuis ciel, ce qui n'avait réussi qu'à attirer son attention, il décolla d'un bond et explosa littéralement en bouillie un Démon d'un coup de poing et happa, un deuxième d'un coup de dent, le coupant en deux, il cracha le morceau qu'il avait dans la bouche et se laissa tomber en un plat au sol, écrasant toutes les cibles qui s'y trouvaient. L'Ozaruu se releva, son armure était couverte de sang et de lambeaux de chair, il se prit une boule de Ki dans la joue, il saisit cependant le responsable dans sa main et l'écrasa de rage, il poussa un nouveau rugissement et se jeta sur tout ce qu'il pouvait trouver sur son chemin, tuant les Démons d'une claque monumentale, il balayait littéralement le champ de bataille en tuant, désintégrant, tranchant, réduisant en bouillie chaque Démon sur son chemin.

L'armée de Freezer, ou du moins ce qu'il en restait, s'était regroupée à bonne distance et les hommes se cachaient un peu où ils pouvaient, ils connaissaient la force des Ozaruus et savaient qu'il ne valait mieux pas se mettre dans les pattes des Saiyans après que ceux-ci se soient transformés, surtout que l'un d'entre eux semblait complètement fou, littéralement déchaîné et tandis qu'ils regardaient le spectacle sanglant, le scouter du gradé bipa, c'était l'un des postes de commandement situé sur une autre planète :

« Commandant, quelle est la situation ? »

L'alien répondit en regardant le massacre en face d'eux :

« Les... Les Saiyans se sont transformés en Ozaruu. »

« Ah, du coup la victoire est à nous ? »

« Euh... Ça dépend pour qui... Les Saiyans ont gagné oui, nous par contre on s'est fait défoncer nos mouilles ! »

« Très bien... on attend votre rapport, terminé. »

« Couchez-vous ! »

Tout le monde se jeta au sol gelé et une boule d'énergie passa juste au dessus du groupe et explosa plus loin, une balle perdue qui avait failli terminer la vie de l'officier et de son bataillon.
Arachitz grogna, il avait raté sa cible, elle était rapide et avait su éviter sa boule de Ki, à bout de nerfs, il frappa le sol gelé de ses poings et fit exploser son aura autour de lui, vaporisant tout le monde et faisant fondre la glace sous ses pieds, le commandant, témoin de cette attaque, ne put se retenir de trembler, et ça n'était pas de froid... Pourtant grâce à ces trois monstres il allait pouvoir vivre un nouveau jour, du moins jusqu'au prochain encerclement de ses hommes.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]   Lun Juin 01, 2015 2:58 pm

souffle lunaire
vegeta & arachitz
Un rire s’éleva parmi les flocons de neige.  Les démons qui s'étaient relevés tantôt pour fondre sur Vegeta s'étaient comme stoppés nette. Tous, sans exception, regardèrent avec curiosité la boule d’énergie pourfendre l'obscurité du ciel. Son éclat était tel que l'on pouvait la voir à des kilomètres à la ronde. Une technique dont seuls les Elites Saiyan étaient pourvus, une technique capable de transcender leur force au sommet, une technique qui plus d'une fois a sut faire de cette race des guerriers destructeurs et sans peur. Alors que les créatures du Makai fixaient la dite « lune » synthétique, le prince s'imprégnait déjà de sa lumière.

Vegeta n'était plus que douleur et plaisir mêlés. Douleur, quand, comme une pâte que l'on pétrit, tous ses membres, ses muscles, tirés ici et là, se mirent a changer pour se faire plus longs, plus gros, plus puissants. Plaisir aussi, à en défaillir, de sentir la force monter en lui, l'envahir. De se savoir plus vif et plus puissant, libre et dangereux. D'être une fois encore au summum de sa puissance. Plaisir d'être ce qu'il est, un Saiyajin, le Prince des Saiyajin. Il ne se soucia guère de son armure, car même écartelée par des tombereaux de muscles, cette dernière ne se brisa pas.  Au contraire, elle s’étirait au fur et a mesure que le corps de son porteur grandissait. De sa peau se vit pousser un poil brun et hirsute, ses yeux succombèrent au rouge de sa rage et ses dents se changèrent en crocs. Et des beaux, faits pour couper, arracher et déchirer. Il savait sa longue gueule capable de vous broyez les os comme brindille, de percer le crâne de n'importe quel démon. Et cette gueule il l'ouvrit pour y fabriquer un rugissement de défi, un grognement qui vint se mêler à celui du vent, long, lugubre, plein de satisfaction et de sadisme.

▬ « Haaarrh, cette puissance ! Vous serez vite exterminés ! Démons !

▬ « FUYEZ ! » Hurla l'un des soldats de Freezer, abandonnant sur place les blessés dont il s'occupait en contre bas. Son alerte résonna contre la glace, créant inévitablement une réaction en chaine de panique parmi ce qu'il restait des troupes de L'Empire. Tous prirent leur jambes à leur cou, trébuchant, écrasant sans s'en soucier leurs compagnons encore vivant, allongés sur un tapis de neige colorée.  Ils savaient, non pas pour en avoir déjà vu, mais pour en avoir entendu les ragots qui étaient tout bonnement fondés et particulièrement sauvages, que ces trois là n'épargneraient sans doute personne. Le nom des Saiyan avaient plus d'une fois fait écho, rendant leur ennemies et leur allier méfiant, voir même peureux.

Les démons, quand a eux, n'avaient que faire de cette boule luminescente, avant même que les trois Saiyan ne se soient complètement transformés, ils se jetèrent sur eux dans l'espoir de les abattre. Mais ils étaient déjà trop tard. Beaucoup trop lent pour causer du tort au Prince qui d'un revers les écrasa, tout les trois, contre un mur gelé, tapissant de leurs entrailles le blanc des glaciers. La frappe était telle, qu'un bout d'iceberg se détacha et se fracassa sur le sol, créant un voluptueux nuage de neige s’élevant jusqu'au bassin du singe géant. Le champ de bataille fut engloutit et les démons ainsi que les soldats de Freezer se trouvant a terre furent momentanément balayés. Propulsés en l'air par l'impact, plus d'un finirent empaler sur des piques de glaces. Les plus chanceux se redressèrent et prirent la fuite.

Des cries de détresses, mélangeaient à la surprise des démons en rendaient le spectacle que plus jouissif. Bien plus au nord, surplombant de sa lourde carcasse de muscles, Nappa respirait, haletait d'excitation. La chaleur de son nouveau corps faisait fondre la glace sous ses pieds et manquant d'un bon appui, se restreint a sauter dans le tas. Il leva plutôt les bras pour happer les plus courageux des démons. D'une poigne rapide il s’empara d'une créature des enfers pour serrer ce dernier jusqu'à ce qu'il explose dans sa paume. Jaillit alors une gerbe de sang qu'il laissa couler le long de sa main pour en tapir la glace. Il prit ensuite une grande inspiration, gonfla son torse jusqu’à tout rompre et cracha un rayon mortel qui désintégra tout sur son passage, même le gigantesque glacier qui se trouvait sur sa route.

Un peu plus loin, sous un halo lunaire en furie éclaboussée de rouge, il y eut un grand remue-ménage, celui de corps faibles qu'on auraient démantibulés dans un concert de vociférations et de cris de bataille. Conscient de ses actes, le Prince s'occupa des démons sans pour autant faire attention à l'armée de Freezer.  Plus d'un avaient détallés hors du combat et pourtant, ils en tremblaient encore de peur rien qu'a imaginer ce primate géant les écraser d'un seul pas. Car là, juste derrière eux, roula un son colossal, un grondement écorché mêlant une voix humaine et celle d'un monstre.

▬ « Goutez à la puissance des Saiyajin !
▬ «  Tous à l’abri ! Reformez les rangs !

Un jeune alien, recroquevillé contre la froide muraille, se ratatina un peu plus et ferma les yeux, alors qu'un concert de bruits abominables venait craquer, grincer, rebondir et ruisseler sur le glacier jusque dans ses oreilles. Tel était les véritables musiques de la guerre ! Les tirs de Ki s'étaient tus et l'Empire, impuissant face au froid et aux démons, laissa les Saiyajin faire le ménage. Des explosions, ici et là, retentirent, de part les rayons qui s’échappaient de la gueule du seconde classe Arachitz. Vegeta comprit alors sans trop de mal que ce dernier ne se contrôlait guère. Ce n'était pas étonnant et c'est sans véritablement s'en soucier qu'il le laissa a son occupation première, la destruction.

Dans cette cohue le prince taillait un parfait chemin de sang. Sa progression au sein de l'armée démoniaque était rapide, à peine ralentit par leur tentative médiocre d’opposition de son passage en force. Ils succombaient sous ses coups violents et précis. Vegeta pouvait compter sur sa grande taille et sa rapidité pour enfoncer d'avantage les démons dans une fin atroce. Il bondissait dans les régiments diabolique sans peur. Ses poings défonçaient l'ennemi, emportant des fragments de chaires, de métal et d'os. Des traînés multicolores maculaient son armure et son pelage sombre. Indifférent à ses « camarades » aliens, guidé par un pur instinct de guerrier, Vegeta écrasait, démembrait , tuait tout ce qui se trouvé sur son passage, gardant cependant a l'esprit ce pourquoi il était venu. Défaire les armées malsaines du Makai pour ainsi reprendre la route vers la Terre.

•••

C'est ainsi, que bien assez vite, les démons devinrent moins nombreux. De leur visage tordues de haine, ils scrutaient d'un regard dubitatif les cadavres par centaines de leur « compagnons » massacrés sur le sol pour ensuite revenir sur les monstres qui les avaient écharpés. Ne restant qu'une poignet d'individus aussi faibles que chétifs Vegeta redressa son regard vers « sa lune ». Il se mit a la toiser l'espace d'un instant lui accordant un sourire franc et victorieux, puis d'un coup d'un seul, cracha un faisceau de Ki pur qui vint mettre fin à ses rayons lunaires. La boule lumineuse s'évinça dans le ciel, disparaissant complètement, permettant aux trois soldats Saiyan de reprendre leur forme humanoïde et pour l'un d'eux, sa conscience.

Ayant reprit sa forme d'origine, le Prince se retourna d'une traite vers les soldats blottis dans leur trou de glace. Il grogna une fois, puis deux, jusqu'à rugir, irrité.

▬ « Qu'est que vous attendez ?! Ne me faites pas regretter de vous avoir laisser en vie ! Débarrassez moi cette planète de ce qu'il reste de démons !  

▬ «  H- Hai ! Vegeta-sama ! Il se retourna vers ce qui semblait être le reste de ses troupes, le tout en ajustant la fréquence de son scouter. Vous avez entendu ! Finissons en ! Un rugissement de triomphe s’éleva dans toute la base et chaque soldats de Freezer encore en vie se relevèrent, sortant de leur cachette, pour achever ces résidus des limbes.

Alors que tous se dispersèrent en petits groupes Vegeta ramassa sur l'un des cadavres un scouter encore intacte. Il régla adroitement le signal pour capter ses hommes de mains.

▬ «  Nappa, Arachitz, bon boulot. On retourne aux capsules. Direction la Terre.  Et d'un bond le Prince prit son envole pour rejoindre les navettes.

HRP::
 

electric bird.

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]   Lun Juin 01, 2015 6:27 pm






Souffle lunaire


Feat Vegeta




Saiyan Blood


Les trois Ozaruu détruisaient tout sur leur passage, quelques soient leurs camps, leur puissant rugissement pouvait se faire entendre à des kilomètres à la ronde et le massacre fut bref, mais intense et contribuerait à parfaire encore la réputation des gorilles géants. Leur terrible efficacité avait encore frappée et les Démons n’avaient rien pu changer, aussi le Prince, décidant que cela était assez, détruisit la magnifique boule d'énergie blanche qui lui donnait sa force.
Ozaruu Arachitz lui avait repéré un groupe de Démons dans le ciel, qui avaient l'air terrifiés d'être les prochaines victimes, il décolla pour fondre sur ses nouvelles proies mais commença à diminuer en taille pour redevenir le basse classe qu'il était, il semblait d'ailleurs avoir perdu connaissance et tomba de toute la hauteur qu'il avait gagné, il se réveilla cependant en plein vol, le froid attaqua de nouveau sa peau et, constatant qu'il était en chute libre il fit exploser son aura pour se freiner :


« AAAAH ! »

Il regarda autour de lui, avait-il eu un moment d'absence, il reconnaissait la planète mais pas vraiment le champ de bataille, tout avait l'air beaucoup plus calme :

*J'ai... J'ai perdu connaissance ou quoi ?*

L'avait-on attaqué par derrière ? Impossible, il l'aurait senti ! Alors quoi ?! En tout cas s'il était tombé dans les pommes Vegeta allait sans doute le tuer pour avoir fait preuve de faiblesse. Il reconnut cependant la voix de son prince alors qu'il donnait des ordres aux soldats de Freezer, Arachitz essaya de le contacter et plaça instinctivement sa main à l'oreille gauche :

*Merde ! Où est mon scouter ?!*

Arachitz, avait perdu le petit appareil alors qu'il se transformait en Ozaruu, celui-ci était tombé de son oreille pendant la métamorphose, il atterrit donc sur la glace, ou plutôt, sur une mer de cadavres et emprunta le scouter d'un soldat qui n'en aurait plus jamais besoin, le petit écran de l'appareil était jaune, il appuya pour essayer de contacter Vegeta mais le Prince des Saiyans le devança :

Nappa, Arachitz, bon boulot. On retourne au capsules. Direction la Terre.

Il écarquilla les yeux d'étonnement :

*Bon... pose pas de questions.*

Il ne savait pas trop ce qu'il s'était passé mais si Vegeta disait « bon boulot » alors prendre le compliment. Ce qui intrigua le Saiyan était que ce n'était pas la première fois qu'il avait des moments d'absences, cela lui était également arrivé dans sa jeunesse, sans jamais qu'il ne puisse l'expliquer.
Il baissa les yeux et se rendit compte qu'il avait l'armure couverte de sang, il constata aussi un goût bizarre dans sa bouche qui venait du Démon qu'il avait happé avec sa bouche quand il était dans sa forme monstrueuse :


*Eh ben... C'est définitivement pas mon sang... J'ai peut-être fait un bon boulot finalement !*

Il décolla pour suivre Nappa et Vegeta avec un léger sourire en coin, c'était la véritable première fois qu'il se battait aux côtés de sa race et... Il avait plutôt apprécié le moment d'après les souvenirs d'avant sa transformation, il se souvenait de la manière dont il avait foncé dans la mêlé tant l’excitation était grande et le frisson du combat... Des choses qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps sur Zélod III où il n'avait plus aucun défi à relever. De plus, côtoyer ses frères de race n'était pas si mal que ça, Vegeta, malgré son arrogance qui lui tapait parfois sur les nerfs, avait ce côté noble et élégant qui faisait qu'on le respectait tout de même, et Nappa, sous ses airs de tas de muscle sans cervelle qui ne dit jamais un mot avait l'air d'être plutôt cool :

*Je suis vraiment un Saiyan après tout ? Même si je n'ai pas grandi parmi eux ?*

Le trio arriva aux capsules, Arachitz rentra dans la sienne non sans s'étirer auparavant et les trois Saiyans décollèrent en direction de la Terre, et pour de vrai cette fois :

« Bon... Ben bonne nuit. » lança alors le basse classe en fermant les yeux




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Souffle lunaire [ Pv Arachitz ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Un souffle de luxure [Hans]
» Le vent souffle la solitude [PV Hayley and Estéban]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Autres Planètes-