Partagez | 
 

 [PNJ terminé] Aiko Hidemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: [PNJ terminé] Aiko Hidemi   Sam Mar 28, 2015 9:32 pm



Fiche de Présentation de Aiko



Informations
► Prénom : Aiko
► Nom : Hidemi
► Age : 16
► Sexe : Féminin
► Race : Terrienne
► Planète D'origine : Terre
► Rang et Niveau souhaité (facultatif) : Niveau 3
► Comment avez vous découvert le forum ?
► Code du règlement :
► Votre avis sur le forum ?



Caractère
Aiko est une jeune fille au mental d'acier, d'une détermination sans faille il sera quasiment impossible de la faire plier, cela est en partie dû à l’entraînement de son Oncle qui est expert en arts martiaux et aussi à ses nombreuses péripéties qui ont contribué à la renforcer.
C'est donc à une jeune fille forte et indépendante que vous avez à faire, ne la cherchez pas, et surtout n'essayez jamais de toucher à sa famille ou elle risque de vous traquer jusqu'au bout de l'Univers pour vous écorcher afin de verser du jus de citron sur vos blessures... Bon c'est un peu extrême mais elle en serait capable.
Elle est très renfermée et répond généralement par des phrases courtes et concises, cela ne veut cependant pas dire qu'elle est dénuée de sentiments, elle ressent au contraire beaucoup les choses mais a tendance à tout garder au fond d'elle. Si vous arrivez à faire en sorte qu'elle vous fasse confiance elle finira par s'ouvrir peu à peu, mais pour qu'à la base elle vous fasse confiance, il faut avoir fait quelque chose de vraiment exceptionnel pour elle.


Physique
Aiko est une jeune adolescente de 16 ans, elle a de longs cheveux violets foncés et de magnifiques yeux roses qui lui donne un regard perçant de même qu'un visage d'ange dont on douterait qu'il soit celui d'une combattante. Elle mesure à peu près un mètre soixante-cinq et bien qu'elle ait l'air relativement fine, elle n'en reste pas moins athlétique et très forte.
Elle possède également deux dagues standards mais ne les sort que lorsque que cela est nécessaire.
La jeune fille s'habille habituellement de vêtements terriens standards comme des t-shirts, des jeans ou des jupes mais lorsqu'elle est en mission, elle enfile généralement une tenue violette foncée dotée d'une jupe de la même couleur, pas très pratique direz vous mais elle se sent plus à l'aise ainsi. Elle porte également des gants et des bottes noirs.




Histoire
Aiko est la fille d'une mère nommée Hachiko travaillant dans la Capsule Corporation et d'un père appelé Koda soldat agent des services secrets du Roi de la Terre, la petite famille vivait dans la Capitale du Sud. Son père était souvent absent à cause de son travail et n'avait pas vraiment le droit d'en parler, la mère d'Aiko se doutait cependant que les opérations qu'il menait avaient sans doute un lien avec l'armée du Ruban Rouge qui commençait à gagner en puissance, cela n'était un secret pour personne.
Elle n'avait pas tord, mais n'avait en même temps pas entièrement raison puisque les opérations de sa division se concentraient surtout sur un groupe de mercenaires appelé le Wolfpack. Ce groupe était très méconnu par la majorité de la population mais célèbre dans le monde criminel et celui du mercenariat pour leur efficacité et leur fiabilité, ils étaient soupçonnés d'avoir accomplis des missions pour l'armée du Ruban Rouge.
L'enquête pour retrouver les membres de ce groupe se poursuivit au delà de la défaite de l'armée, vaincue par Son Goku, jusqu'en 752 où l'agent commença à fouiner un peu trop au goût de la mafia...

Aiko entendit un bruit régulier, un bip qui résonnait dans sa tête, elle ouvrit les yeux et fut éblouie par la lumière d'un néon, elle mit instinctivement mais péniblement sa main devant ses yeux et sentit qu'elle avait quelque chose sur la bouche, un masque en plastique, elle se rendit également compte qu'elle n'avait plus son pyjama mais une tenue d’hôpital :


« Aiko ! »

Elle connaissait cette voix, celle de son Oncle, elle tourna la tête et le vit à son chevet :

« T... Tonton Kumon... » dit-elle faiblement

« Aiko ! J'ai cru qu'on allait te perdre aussi... »

« Hein ? »

Que s'était-il passé ? Que faisait-elle là ? Et pourquoi avait-elle mal au ventre ?

« Tonton Kumon... Pourquoi je suis à l’hôpital ? » demanda-t-elle d'un ton naïf mais toujours avec cette faiblesse dans la voix

De son côté, Kumon était à la fois hésitant et perplexe :

« Tu... Tu ne te souviens de rien ? »

« Où sont papa et maman ? »

Elle n'eut pour toute réponse qu'un long silence, Kumon réfléchissait à la manière dont il allait bien pouvoir annoncer cela :

« Euh... Aiko... Tes parents ne reviendront pas. »

« Hein ? Ça veut dire quoi tonton ?! »

On pouvait sentir une légère inquiétude dans sa voix :

« Aiko... Quelqu'un a fait du mal à papa et maman et... ils sont morts. »

Il ne savait pas de quelle autre manière il pouvait le dire, cela pouvait paraître direct mais il ne s'était jamais imaginé devoir annoncé à sa nièce la mort de ses parents. On pouvait voir un air d’incompréhension sur le visage de la petite, puis tout à coup, peut-être à cause du choc de l'annonce, des images remontèrent dans sa mémoire.
C'était le soir, elle était à table avec son père et sa mère quand on toqua à la porte, naturellement, Koda se leva pour aller ouvrir non sans se demander qui pouvait bien aller chez les gens à l'heure du dîner. Il découvrit deux hommes au visage à moitié dissimulé par des écharpes et se fit bousculer et frapper, Hachiko, entendant la détresse de son mari, alla voir et vit qu'il se défendait plutôt pas mal contre ses agresseurs, eh oui en tant qu'agent on l'avait entraîné.
Aiko, dans l’incompréhension allait hurler quand sa mère lui mit la main sur la bouche et alla la cacher dans un placard en lui donnant l'ordre d'y rester et d'être silencieuse.
La petite fille entrevit la lutte par la minuscule ouverture entre les deux portes, les larmes au yeux à cause de la peur et entendit un coup de feu, puis d'autres qui suivirent et vit le corps de sa mère s'écrouler au sol, le blanc de ses yeux indiquait qu'il n'y avait plus rien à faire. Un homme se pencha et vérifia tout de même son pouls :


« Crevée. Le vieux aussi est mort ? »

« Ouais ! »

Le temps sembla alors s'arrêter pour Aiko, elle sortit alors lentement de son placard le regard vide et empli de larmes, des larmes de tristesse, de peur mais aussi de colère, les deux assassins ne l'avaient pas encore remarquée, une expression de haine se dessina sur son visage, elle couru vers les deux assassins et s'emparant au passage d'une fourchette sur la table de salle à manger et la planta dans l'oeil d'un des meurtriers :

« AAAAAAAAH ! » hurla-t-il

« Que ?! Sale petite p*te ! »

Le second, après avoir craché cette insulte tira une balle dans le ventre de la petite fille qui s'écroula, aux portes de la mort.

De retour dans sa chambre d’hôpital, Aiko fondit en larmes, terrorisée et réalisant que son monde venait de s'écrouler.
Depuis ce jour, Kumon, étant le parrain d'Aiko, adopta la petite fille, il décida également de l'initier aux arts martiaux, il estimait que la petite avait besoin de savoir se défendre.
Au bout de quatre années d’entraînement, la petite était devenu très douée et s'était découvert un atout au combat : la vitesse.
Nous étions donc en 756 à cette époque, un nouveau Tenkaichi Budokai allait commencer et les deux individus souhaitaient y participer, ce qui n'arriva malheureusement pas à cause d'une blessure que subit Kumon lors d'un entraînement trop musclé et qui le cloua au lit, Aiko avait souhaité quant à elle rester à son chevet. Ils vécurent le tournoi depuis la télévision dans leur appartement de la capital du Sud, ils virent une partie de l'affrontement entre Goku et Piccolo Junior, le fils de Daimao, apparu trois ans plus tôt.
La jeune fille fut stupéfaite des capacités des deux combattants qui avaient une vitesse qui battait de loin la sienne et se demanda ce qu'elle aurait bien pu faire contre ces deux là.

Cela la motiva cependant à poursuivre son entraînement avec son oncle qu'elle finit par dépasser et développa une technique qui utilisait le Ki de façon primitive, elle ne savait pas encore que le Ki tel que l'utilise Goku existe, cette technique se nomme le Sonic Boom qui consiste à concentrer toute son aura dans son dos pour obtenir le maximum de puissance de propulsion ce qui permettait à la désormais adolescente de doubler sa vitesse, ne sachant pas voler, elle utilisait cette technique pour sprinter.

En 761, l'adolescente a quinze ans, elle est devenue la Aiko que l'on connaît aujourd'hui au niveau du caractère, elle s'était mise en tête de venger ses parents et commença à s'intéresser à leurs meurtriers. Elle savait qui elle cherchait : un homme éborgné à cause de son coup de fourchette, elle n'aurait qu'à ensuite le faire parler afin de retrouver l'autre.
Elle commença ses recherches sur le net avec un ami hacker de son collège appelé Eiki, ils tentèrent d'infiltrer les dossiers des services secrets pour savoir sur quoi travaillait son père. Ils se firent malheureusement repéré mais pas par un ennemi...
L'écran de l'ordinateur changea pour révéler une silhouette dans l'ombre qui parla avec un voix brouillée par un logiciel :

« Bonjour Aiko. Tu ne me connais pas, mais je t'ai surveillé depuis le meurtre de tes parents. Appelle moi Tracker, j'étais celui qui veillait sur ton père pendant ses missions, le relais entre lui et le commandement des services secrets. »

« Vous... Vous connaissiez mon père ? » demanda l'adolescente légèrement déstabilisée

« Oui et son assassinat m'a également bouleversé, alors j'ai décidé de veiller sur sa fille, illégalement bien sûr car mes chefs n'en savent rien. Une façon pour moi de me racheter j'imagine... En tout cas ce n'est pas un hasard si je te contact maintenant, félicitations d'ailleurs à ton ami car vous auriez très probablement pu infiltrer les systèmes si je vous surveillais pas. »

Eiki prit un air gêné, de son côté, la jeune fille prit un air des plus sérieux :

« Qu'est ce que vous voulez alors ? »

« Je veux t'aider. Je sais que tu as suivi un formidable entraînement aux arts martiaux et que tu as des amis très doués, tu ne le sais pas encore mais tu es bien plus douée que la majorité des habitants de la planète, j'ai donc jugée que tu étais prête à faire justice. »

« Alors que pouvez-vous faire pour m'aider ? »

« Je peux te dire par où commencer : ton père enquêtait sur un groupe de mercenaires appelé le Wolfpack, ce sont des soldats impitoyables et très doués mais leurs membres les puissants sont leurs lieutenants. Il y a tout d'abord KillerWolf qui est l'assassin du groupe, les TwinsWolf, des jumeaux qui sont de vraies brutes épaisses, SniperWolf le nom parle de lui-même, BoomerWolf, un expert en explosif et armes lourdes et enfin LeaderWolf, le chef du groupe de mercenaires, ce sont tous les lieutenants que nous connaissons mais il y en a peut-être d'autres. Les assassins de tes parents sont des mercenaires du Wolfpack envoyés par les mafias qui les recrutent. »

Aiko enregistra toutes les informations dans un coin de sa tête, un petite goutte de sueur perlait sur le côté de sa tête, montrant à quel point son cerveau était en ébullition :

« Je dois t'avertir cependant ! Les lieutenants sont aussi des experts en arts martiaux et n'ont rien à voir avec la masse de mercenaires qu'ils commandent alors ne prend pas trop confiance en toi Aiko. Je te recontacterai plus tard quand j'aurai localisé une cible pour toi, en attendant tu sais à quoi tu as affaire désormais. »

Tracker coupa ensuite la communication, sans laisser le temps aux deux adolescents de remercier leur indic. Eiki s'appuya sur le dossier de la chaise de son bureau et demanda :

« Alors tu vas faire quoi maintenant ? »

« Continuer à m’entraîner et attendre le moment venu... »

Aiko ramassa son sac d'école :

« Bon je rentre chez moi, pas un mot de ce qu'il s'est passé ok ? »

« Pas de problèmes ! J'ai dit que je voulais t'aider ! »


Il ne fallut pas longtemps avant que la jeune fille ne reçoive des nouvelles du Wolfpack, quelques jours en fait... Il était tard, le Soleil se couchait, le Dojo de son oncle s'était vidé et il ne restait plus qu'Aiko qui était dans un champ entier de sac de boxe qu'elle frappait avec un grande vitesse et Kumon qui faisait des pompes. A un moment donné, les sacs bougeaient tellement vite qu'il était difficile pour Aiko de bien voir les choses autour d'elle, elle était bien trop occupée à repousser les sacs pour éviter de se faire frapper par leur balancement, elle commença à entendre son oncle qui envoya des coups, rien de bien extraordinaire donc, c'est après avoir entendu un cri de douleur qu'elle s'arrêta net, se prenant au passage les sacs de boxe en pleine figure. Elle tomba au sol et rampa hors du champ de sacs et vit son oncle se battre contre ce qui semblait être un ninja, il était blessé au ventre apparemment :

« YAAAAAAH ! »

Sans réfléchir une seconde, la jeune fille vola aux secours de Kumon et attaqua le ninja, elle lui envoya un coup de pied retourné qui fut paré, son adversaire tenta de contre-attaquer avec un coup de poing mais Aiko bloqua et recula avant de s'élancer à nouveau sur le ninja pour lui donner un formidable coup de pied dans le ventre qui l'envoya au sol, Aiko se retourna vers on oncle :

« Ça va tonton ? » demanda-t-elle d'un air inquiet

Elle écarquilla les yeux de surprise et vit que Kumon avait un sabre planté dans le thorax et un autre ninja se dévoila :

*Un camouflage ?! Ils peuvent se rendre invisibles ?!*

« N... Non... »

L'assassin laissa tomber sa victime qui était morte sur le coup tandis que d'autres ninjas firent tomber leur camouflage et encerclèrent Aiko qui avait toujours le regard sur le cadavre de son oncle :

« N... Non... Pour... Pourquoi ? POURQUOI ?! » hurla-t-elle avant de fondre en larmes

Tout recommençait pour elle, elle venait de se construire un nouveau monde avec des objectifs, un but et tout venait de s'effondrer à nouveau, elle tomba à genoux tandis qu'un dernier ninja se matérialisa derrière elle et plaça son katana sur le cou de l'adolescente :

« Tu abandonnes ? »

Le ninja n'eut aucune réponse à part les sanglots de la jeune combattante :

« Tu fais vraiment pitié... Je vais mettre un terme à tes souffrances. »

Il se prépara à trancher la gorge d'Aiko tandis que celle-ci se dit qu'elle voyait enfin le bout du tunnel, après tout pourquoi combattre quand on peut rejoindre ceux que l'on aime dans l'Autre Monde, loin de toute cette souffrance ?
C'est ce qui aurait pu arriver si une dernière réflexion ne lui avait pas traversé l'esprit : qu'aurait fait le vainqueur de Daimao dans cette situation ? Qu'aurait fait le vainqueur de son fils, Daimao Junior dans cette situation ?


« On a peut-être pas pu retrouver l'agent qui t'as donné ces infos mais peut lui faire perdre tout espoir de se venger héhéhé ! »

Il aurait combattu jusqu'au bout, il ne se serait jamais laissé abattre, ça n'était pas terminé elle n'allait pas mourir sans opposer de résistance. Elle mit un coup dans le plat du katana ce qui le dévia de son cou, elle fit ensuite un grand saut pour passer par dessus le groupe de ninjas et attrapa deux dagues au mur, il s'agissait de celles avec lesquelles son oncle s’entraînait parfois, elle les fit tournoyer énergiquement dans ses mains et fit face à ses ennemis.



Un ninja se jeta sur elle, brandissant son arme, la jeune fille esquiva et lui trancha la gorge d'un coup de dague bien placé, du sang gicla sur son kimono blanc et sur sa joue :


« Je vais tous vous tuer ! »

D'autres ninjas l'attaquèrent, elle bloqua les coups et les repoussa, en tuant un ou deux, et pendant ce temps, le ninja qui avait essayé de la tuer l'attaqua par derrière. Aiko esquiva un coup de katana au dernier moment, un coup qui l'aurait décapitée, la jeune fille était acculée et se battait très franchement avec l'énergie du désespoir, elle avait perdu cette bataille, il fallait fuir. Cette pensée la dégoûta, abandonner le corps de son oncle à ces charognes ferait très mal à son honneur et à celui de Kumon mais elle n'avait pas vraiment le choix, mais d'abord elle devait s'assurer de quelque chose :

« Toi. » elle désigna le ninja qui avait tenté de la tuer

« Tu es KillerWolf n'est-ce pas ? »

Le ninja ricana :

« Oui, bien joué pour avoir deviné petite ! Mais maintenant je ne peux vraiment pas te laisser vivre. »

« Dans ce cas essayez donc de m'attraper ! »

Elle se tourna vers la terrasse du Dojo et utilisa le Sonic Boom pour s'enfuir à une vitesse incroyable, une vitesse à laquelle les assassins ne se doutaient pas :

« M*rde ! Attrapez-la ! » ordonna le chef des ninjas

Malheureusement pour eux, la jeune fille était déjà loin, elle était en train de s'enfuir par le toit des immeubles, il fallait quelle aille d'urgence chez Eiki.
Elle arriva rapidement à leur appartement et entra par l'une des fenêtres qui était ouverte, ce qui donna un mauvais pressentiment à Aiko, elle courut vers la chambre d'Eiki :


« NOOOOOON ! » hurla-t-elle en tombant de nouveau à genoux

Le jeune ami de la combattante était à moitié affalé dans son lit, baignant dan son sang, le blanc de ses yeux indiquait que la vie l'avait quitté, Aiko était de nouveau là à pleurer :

« Tu n'aurais pas du m'aider, j'aurais du dire non ! Je suis désolée ! »

Elle resta cinq bonne minutes à pleurer la mort de son ami et se leva pour aller vérifier le sort de ses parents d'un pas lent : ils avaient été tués aussi.
Etait-ce la colère ? La soif de vengeance ? Sa tristesse ? Tout à la fois peut-être ? Elle n'en savait rien mais se sentit tout à coup envahie d'une nouvelle force tandis qu'une aura blanche se forma autour d'elle, son Ki venait enfin d’émerger, elle ne le savait pas encore mis ce Ki, cette formidable énergie donnée aux êtres vivants lui permettrait de réaliser des choses qu'elle n'aurait jamais cru possible, d'atteindre des buts inatteignables auparavant et de réaliser des exploits relevants de la légende.
Mais pas tout de suite, pour le moment elle était simplement en colère et avait envie de tuer absolument tous les membres du Wolfpack, jusqu'au dernier.
Elle allait quitter la demeure de son ami quand elle entendit son ordinateur biper, Tracker souhaitait la contacter, elle répondit et l'agent, voyant la sale mine d'Aiko demanda :


« J'arrive trop tard n'est-ce pas ? »

Elle se contenta de répondre en hochant la tête, Tracker soupira et réfléchit un instant :

« Écoute Aiko, tu n'es plus en sécurité dans la capitale du Sud ! Fais un saut chez toi et récupère une oreillette que je t'ai envoyé, cela nous permettra de rester en contact ! Je te conseille d'aller à la capital de l'Est d'accord ? »

Elle hocha de nouveau la tête et coupa la transmission, elle récupéra l'oreillette et se changea, enfilant sa tenue violette et rangea les dagues de son oncle à sa ceinture. Elle se lava le visage du sang qu'elle avait, prit quelques provisions et s'en alla vers la capital de l'Est.
Depuis ce jour, elle vivait dehors, pouvant manger à sa faim grâce à ses compétences qui lui permettait de gagner un peu d'argent de temps en temps, c'était dur mais cela lui permettait d'être difficile à localiser pour le Wolfpack.
L'anniversaire de ses 16 ans passa, nous sommes en 762 et l'attaque des Saiyans est imminente, mais ce dont ne se doutait pas Aiko, était que ce n'était pas la rencontre avec un Saiyan qui allait changer sa vie mais un individu d'une race bien plus ancienne...




© By A-Lice sur Never-Utopia

_________________
Statistiques:
 



Dernière édition par Blizzard Glacius le Dim Avr 05, 2015 12:54 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [PNJ terminé] Aiko Hidemi   Dim Avr 05, 2015 12:51 pm

Bonjour je viens signaler que cette fiche est à présent terminée o/

_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [PNJ terminé] Aiko Hidemi   Mar Avr 07, 2015 7:10 pm

Validé au niveau demandé c'est à dire: Lvl 3 Rang F :3
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [PNJ terminé] Aiko Hidemi   Mar Avr 07, 2015 9:54 pm

Merci beaucoup :3

_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PNJ terminé] Aiko Hidemi   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PNJ terminé] Aiko Hidemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Validées-