Partagez | 
 

 Là où tout a commencé [Solo terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Là où tout a commencé [Solo terminé]   Jeu Juil 03, 2014 4:04 pm



RETOUR AU POINT DE DÉPART


Galaxie d'Orion,

Cela faisait plusieurs mois que je m'étais exilé pour me remettre mes idées au clair. Afin de prendre un nouveau départ, j'avais décidé de me rendre sur Néo-Arcadia pour me ressourcer. C'est alors que je venais d'entrer dans la galaxie d'Orion que je perçus un signal de détresse brouillé.

- "Krrrrrz... ICI... VOIX ... ARCADIA... Krrzzzz... SI QUELQU'UN M'ENTEND... VENEZ... SECOURS... PITIÉ ! Krzzzzzz..."

Ce message était brouillé et pouvait être un piège mais en remontant son signal, je pus constater qu'il provenait de Néo-Arcadia, ma destination. Même s'il s'agissait d'un piège, je comptais bien découvrir ce qui se tramait sur cette planète. Ma nouvelle capsule atterri au spatioport dans un grand fracas. Alors que je sortais de mon vaisseau, je fus chaleureusement accueilli par tout un groupe de soldats armés jusqu'aux dents pointant leurs armes sur moi et prêts à faire feu.

Je croisais alors les bras et esquissais un léger sourire narquois tout en jaugeant les autochtones. J'attendais patiemment que le haut gradé montre le bout de son nez et c'est à point nommé qu'il arriva. Les soldats s'écartèrent pour laisser passer leur chef jusqu'à moi.


-"Hé bien, qu'avons nous là ? Ne serait-ce pas le libérateur dissident Yasha. Je peux savoir ce qui nous vaut ... le plaisir de ta visite ? Que nous vaut ton passage ici après ces nombreuses années ?"

-"Rien de bien intéressant à vos yeux. J'étais en train de traverser votre galaxie quand je me suis dit que cela faisait longtemps que je n'étais pas venu visiter Néo-Arcadia."

-"Tu veux plutôt dire Néo-Gaïa. En raison de tes faits d'armes, nous ne te condamnerons pas à la violation de notre espace galactique mais sache que je t'ai à l’œil. Je vois que tu n'as pas d'armes sur toi, c'est bien, ça nous évitera de devoir te désarmer. Bon séjour sur notre planète, Yasha."

Je quittai alors l'attroupement de soldats et les saluais dos tourné tout en me rendant vers le centre-ville. En chemin, je réfléchissais à l'endroit d'où avait pu être émis le signal de détresse. Il n'y avait que très peu de postes de communication et il était très peu probable que le message ait été émis depuis le spatioport. Les seuls endroits viables restaient les cachettes qui avaient servies à émettre les messages de liberté de "la voix d'Arcadia". J'allais devoir enquêter sur ce qui s'était passé en mon absence sur Néo-Arcadia et découvrir ce que que signifiait la renaissance de Gaïa.

Je me rendais alors d'un pas déterminé vers le poste d'émission le plus proche du centre-ville et c'est alors que je fis la rencontre d'un gamin qui était en train de se faire embarqué par les forces armées de Néo-Gaïa.


-"Mais lâchez-moi ! J'ai rien fait de mal !"

Cette voix correspondait à celle que j'avais entendu dans le message que j'avais capté. Se pouvait-il que ce gamin soit un génie pour réorienter le système radio vers l'espace ? Je n'avais pas de temps à perdre en réflexions. Je m'interposais sur le champ et me mettais sur la route des soldats.

-"Messieurs... Bien le bonjour !" - Je faisais un sourire narquois aux soldats avant de reprendre. - "Puis-je savoir ce que ce gamin a fait pour que vous l'arrêtiez ?"

- "Ce gamin, comme vous le dites, s'est rendu responsable de rébellion contre la république de Néo-Gaïa et d'encouragement à la haine. Il est très probable qu'il soit condamné à mort pour ce qu'il a fait."

-"C'est faux ! Je fais partie du réseau de l'aurore qui fera renaître la liberté de ses cendres ! Vive Arcadia ! Je ne suis coupable d'aucun crime ! Lâchez-moi sales mercenaires !"

-"Je vois... Dans ce cas, je vous invite à relâcher le gamin sans faire d'histoire."

- "Mwahahaha ! Idiot ! Tu n'as aucune arme, tu es seul et nous sommes cinq. Que crois-tu pouvoir faire contre nous, pauvre fou."

-"Vous avez raison mais je ne me répèterai pas. Relâchez ce gamin ou vous finirez à terre. Je vous laisse trois secondes pour reposer ce gamin et vous retirez."

Je commençais alors mon décompte, trois secondes, les hommes ricanaient et ne me prenaient pas au sérieux, deux secondes, les trois grades qui étaient en tête de formation me maintenaient en joug, une seconde, ils m'ordonnèrent de déclarer forfait sur le champ. Zéro seconde, je me penchais sur le côté très rapidement pour éviter les rayons lasers, je relâchai mon ki sur ma main droite et forma une lame de ki sur ma main pile au moment où je fis un geste très rapide sur les armes à feu ennemies. Les fusils finirent en morceaux sous l'ébahissement des autochtones. J'en profitais alors pour effectuer un rapide saut dans les airs pour me retrouver derrière les soldats et les assommer. Je prenais alors le gamin par la main et l'emmenais dans une ancienne cachette où j'avais l'habitude de retrouver Mana. Je reposais alors l'enfant, une fois en sécurité.

- "Cet endroit... C'est une ancienne station d'émission datant de la fin du gouvernement Gaïa. Qui t'es toi ? Tu n'es pas de cette planète et pourtant tu connais de meilleures cachettes que moi, c'est pas normal."

-"Je suis celui qui a libéré jadis le peuple de Gaïa de sa dictature. Je m'appelle Yasha, et toi ?"

- "Ryu... Attends, tu as dit quoi ?! Tu es le Yasha ? Le type qui est venu de nulle part, il y a de cela cinq ans et qui est reparti aussi vite. Je croyais que tu n'étais qu'une histoire à dormir debout."

-"Hé bien non... Bon, tu peux m'expliquer ce qu'il se passe ici ? Qu'est-il arrivé à Néo-Arcadia ? "

- "Néo-Arcadia était un paradis au début. Les gens vivaient paisiblement et étaient soudés pendant la reconstruction mais dès qu'il fut histoire de réorganiser un système politique pour que nous puissions vivre en communauté, les avis ont divergé. Les ennuis ont commencé quand on a créé le Sénat, nos représentants élus commencèrent à être corrompus par le pouvoir et puis... Et puis, on est passé à une république et nous fûmes de nouveau gouverné par un dictateur qui était le chef des forces armées. On ne s'est pas laissé faire, mes parents étaient de grands militants mais ils sont morts assassinés devant tous les habitants pour faire un exemple. La résistance est grandement affaiblie et malgré notre ingénieur de génie qui est là depuis quelques mois, nous ne parvenons plus à affecter la dictature et le peuple a perdu espoir. En tant qu'assistant de l'ingénieur, j'ai pu bricoler moi-même certains anciens émetteurs datant de la libération de Gaïa. Enfin, c'est quand j'allais me faire attraper que j'ai émis mon appel à l'aide vers l'espace. Voilà, tu sais tout."

-"Je vois... J'ai un plan pour vous sortir de cette impasse mais d'abord, je dois rencontrer le reste de la résistance et surtout votre ingénieur."

Le gamin hocha la tête et m'amena à leur cachette discrètement. Nous pûmes éviter les patrouilles rapidement. Une fois arrivé dans la cachette, je fus encore une fois tenu en joug par ses occupants. Je croisais les bras comme à mon habitude et souriais aux résistants. Le chef de la milice s'avança et se tint devant moi.

- "Je suis Yamanaka, le chef de la résistance. Je peux savoir ce que tu fais ici ?"

C'est à ce moment que Ryu s'avança et s'interposa.

- "Non, Yama, il est de notre côté ! Il m'a sauvé alors que les soldats allaient m'amener en prison. Et ce n'est pas tout, c'est lui le libérateur ! Tu te rend compte ? C'est une légende cet homme et il est super fort ! Il a terrassé en un éclair cinq soldats pour me libérer."

J'écartais alors l'enfant de devant moi.

-"Tu n'as pas besoin de t'interposer Ryu, je suis assez grand pour me défendre et puis... Je ne m'attendais pas à ce qu'un adolescent soit le chef de la résistance... Cependant, j'ai hâte de connaître votre plan pour regagner votre liberté."

- "Hé bien, pour l'instant nous cherchions à affaiblir l'ennemi pour pouvoir redonner l'espoir au peuple et acquérir de nouveaux membres. Mais si nous rejoindre signifie être prêt à mourir."

-"Et pourquoi chercher de nouveaux membres parmi le peuple quand on a une armée à disposition toute proche."

- "A quoi tu penses ?"

-"C'est très simple, où vont les criminels et rebelles ?"

- "A la grande prison de Deathtown... Tu comptes t'introduire et libérer les prisonniers ?! Mais c'est de la folie ! Nous ne sommes pas assez nombreux pour tenter une telle opération..."

-"C'est pourquoi je serai le seul à me faire emprisonner. Mais en échange de cela, vous devrez faire quelque chose pour moi."

- "Je t'écoute."

-"Cela devrait intéresser votre ingénieur. Je peux lui parler ?"

- "Ok, Sen' ? Amènes-toi !"

- "On se calme Yamanaka, je t'ai déjà dit de me parler sur un autre ton et de ne pas me presser. Je te rappelle que c'est grâce à moi que vous possédez ces armes à feu et les moyens de vous défendre. Et pour toi, c'est Senshiro !"

Je m'inclinais alors légèrement pour saluer le nouveau venu.

-"Enchanté Senshiro, je me nomme Yasha. C'est étrange ton nom m'est familier mais passons, je saurai ce dont je me doute, une fois que je t'aurai fait part de mon plan."

L'ingénieur de petite taille et aux lunettes rondes prêta alors une grande attention à ce que j'allais lui proposer.

-"Pendant que je vais libérer les prisonniers de Deathtown, j'ai besoin que toi et un petit groupe armé vous rendiez à la grande place et entriez dans le dernier Deathshadow. Il est en veille depuis la fin de la libération de Gaïa. Il faut le redémarrer, entrer le code A-R-C-A-D-I-A et le récupérer avant que les forces de l'armée ne s'en aperçoivent. Dès mon signal, une colonne de lumière, vous devrez me rejoindre à la prison et récupérer les évadés. A partir de là, il sera plus simple d'appliquer la suite de mon plan."

- "Hummm... Le Deathshadow dis-tu ? Je suis le créateur de ce type de vaisseaux, il n'y en a eu que cinq exemplaires et tu dis qu'il en resterait un sur cette planète ? C'est risqué mais avec ce vaisseau, ce plan a de grandes chances de décupler notre puissance. Il ne peut que fonctionner... Et puis, nous n'avons pas d'autre alternative... Yama' ?"

- "C'est bon... On va appliquer son plan... Mais je ferai parti de l'équipe qui protégera le vaisseau pendant que Senshiro le remettra en marche."

-"Je ne l'envisageais pas autrement."

C'est ainsi que le plan fut décidé. Nous n'avions plus qu'à passer à l'action.


Dernière édition par Yasha le Ven Juil 04, 2014 6:24 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Là où tout a commencé [Solo terminé]   Ven Juil 04, 2014 11:39 am



ÉVASION ET COMBAT SPATIAL



Néo-Gaïa, devant la prison de DeathTown,

La première étape de mon plan consistait à entrer dans la prison de Deathtown, rien de plus simple. Il suffisait juste de mettre un peu de bonne volonté. Je me tenais devant les gardes.

-"Hé vous, je veux entrer."

Les soldats éclatèrent de rire et ne me prirent pas au sérieux mais il était très facile d'entrer en prison. Je me déplaçais alors lentement face au premier soldat et lui collait une droite en retenant un maximum ma force. L'homme tomba à terre et l'autre me tint en joug. Je levais alors les mains et me rendais. Je regardais alors les différentes installations tandis que les gardes m'amenaient à ma cellule. Cette installation était assez moderne, les cellules étaient fermées par des vitres pouvant parer les balles et absorber les chocs, de nombreuses caméras étaient installées à tous les angles, la salle de surveillance et de contrôle se trouvait au deuxième étage et les cellules les plus sécurisées au troisième. J'avais là, les éléments suffisants pour réaliser ma prise de la prison. Il fallait cependant que je laisse le temps à mes alliés pour remettre en marche le vaisseau. Trois heures devaient faire l'affaire. Je restait alors sagement dans ma cellule attendant le moment venu.

Deux heures et quarante-cinq minutes plus tard, je mettais en place mon plan d'évasion. D'un puissant coup de poing, je faisais éclater la vitre anti-choc et me ruais vers la salle de contrôle en propulsant les gardes avec des impulsions de ki. Une fois à la salle de contrôle, je maîtrisais le garde puis libérais tous les prisonniers. Une fois les gardes mis en cellules, je leur ouvrais la porte d'entrée contrôlée depuis le poste de contrôle et envoyais mon signal aux membres de la résistance. Je levais ma main droite vers les cieux et envoyais une vague déferlante. La colonne de lumière devait être suffisamment voyante pour eux. Je rejoignais alors les prisonniers qui étaient à présent dans la cour.

Je me plaçais alors en tête de la petite assemblée de prisonniers et croisais les bras. Les derniers gardes nous tenaient en joug. L'un des prisonniers prit alors la parole.


- "Hé toi, le nouveau ! Mais qu'est-ce qu'on attend ?"

Je souriais alors avant de leur répondre à voix basse.

-"Les renforts."

Quelques secondes après, une immense ombre obscurcissait les cieux puis des tirs détruisirent l'entrée de la cour ainsi que la plupart des gardes. Le vaisseau atterrit tout en concentrant les feux sur les gardes. Je menais alors les prisonniers vers la passerelle, un sourire narquois sur le visage. Une fois les prisonniers recueillis, le vaisseau fit demi-tour et entra en orbite. Je rejoignis alors la salle de contrôle et fut heureux de retrouver à la barre Yamanaka et à l'artillerie Senshiro et les hommes de la rébellion. Je m'approchais de la barre que me céda Yama tandis que les résistants m'accueillaient.

Résistants - "Content de vous revoir, Yasha."

Senshiro - "Alors comme ça, il paraît que tu as jadis pris la barre de ce vaisseau. J'aimerai bien voir ce que tu vaux, Yasha."

-"L'occasion ne va pas tarder à se montrer. Préparez-vous au combat. Nous allons faire face à une escouade de vaisseaux spatiaux."

Senshiro - "Ils n'auront aucune chance contre ce Deathshadow. Ses blindages sont à toute épreuve et sa puissance de feu, bien qu'amoindrie est suffisante pour faire face à cette situation."

Alors que l'attaque allait avoir lieu, nous avions pris la peine de libéré de leurs chaînes tous les prisonniers et leur assignions rapidement un rôle par groupe. La bataille allait être rude mais ce vaisseau en avait dans le ventre. Je prenais alors la barre et donnait mes ordres.

-"Yamanaka, prend le contrôle du canon principal B, Senshiro, je te laisse le contrôle du canon principal A. Je me charge de diriger ce navire et de commandement. Tous à vos postes ! Que chacun soit prêt ! La bataille est imminente. "

Une nuée de vaisseaux spatiaux de petites tailles nous prirent d'assaut. Leur but ? Détruire notre armement. Les batteries se déclenchèrent et les canons firent feu illuminant l'espace de traits de lumière bleutés. Les chasseurs ennemis explosèrent dans des déflagrations impressionnantes et puis derrière le nuage de la nuée de vaisseaux, j'aperçus le navire principal. Alors que j'allais ordonner de faire feu, le vaisseau du commandant ennemi fit feu avec ses canons principaux dans notre direction sans se préoccuper des chasseurs. Je fis alors un mouvement de gouvernail vers bâbord qui permit au DeathShadow de faire un roulis vers la gauche évitant de justesse les puissants tirs ennemi.

-"Senshiro, la voix est libre pour faire feu, les chasseurs ne font plus bouclier au vaisseau amiral. Canons principaux feu !"

Les tourelles sur le vaisseau s'orientèrent vers le bâtiment ennemi puis tirèrent chacune trois puissantes salves en même temps. La lumière fendit l'espace jusqu'à atteindre le vaisseau amiral. Je me lançais alors dans une vaillante percée avec le DeathShadow.

-"Feu à volonté ! Nous allons éperonner notre cible à pleine vitesse."

Les turbines tournèrent à plein régime tandis que le vieux vaisseau traversait les lignes ennemies faisant exploser les chasseurs ennemis à son contact et détruisant ceux à proximité avec l'ensemble de ses batteries, missiles et canons énergétiques. Une fois à la hauteur du vaisseau mère, nous heurtions la tourelle de commandement du vaisseau avant de littéralement le traverser de part en part. Une fois de l'autre côté et à plusieurs unités astronomiques, le vaisseau mère explosa dans une immense déflagration. S'en suivit des cris de joies de la part de l'équipage provisoire du vaisseau. J'esquissais alors un sourire en coin tout en maintenant la barre.

-"Et maintenant, cap sur Néo-Gaïa ! Il est temps de mettre fin à cette dictature et de détruire les dernières installations de votre oppresseur !"

En quelques heures, les installations ennemies furent détruites. Le lendemain, Yamanaka et ses hommes purent envoyer un message à l'ensemble du peuple. Un message de paix et de liberté tourné vers l'avenir et la reconstruction. Je reçus les remerciements de toute la résistance et laissais les passagers du vaisseau regagner leurs familles. La planète fut renommée de nouveau Arcadia. Les habitants étaient à présent soulagés. Afin d'éviter que l'histoire ne se répète, il fut décider que les membres de la milice formeraient les membres du Sénat et assurerait le bon déroulement de la reconstruction et le maintien de la paix sur la planète.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Là où tout a commencé [Solo terminé]   Ven Juil 04, 2014 6:23 pm



NOUVEAU DÉPART


Arcadia, grande place

Devant le vaisseau de catégorie DeathShadow, j'étais en train de saluer les membres de la résistance avant de partir pour de nouvelles péripéties dans l'espace. C'est alors que Senshiro s'approcha de moi.

Senshiro - "Alors ? Tu repars ?"

-"Oui. Il le faut bien, j'ai pas mal d'aventures qui m'attendent et mon exploration de l'espace ne fait que commencer..."

Senshiro - "Dans ce cas, que dirais-tu de repartir à bord du dernier Deathshadow ?"

-"Tu es sérieux ? C'est ton vaisseau et c'est un peu grand pour moi, non ?"

Senshiro - "Je connais ton histoire, Yasha. Je sais que tu es devenu un corsaire errant sans navire. Je t'offre la possibilité de faire ton premier pas vers la réalisation de ton rêve. Et puis, moi aussi j'ai bien envie de trouver Arcadia."

Je m'approchais alors de Senshiro et plongeais mon regard dans le sien. Il était déterminé et un ingénieur de génie. Ses compétences me seraient utiles et il semblait être digne de ma confiance.

-"C'est d'accord. Tu seras donc mon second à bord de ce vaisseau, le chef ingénieur et l'artilleur leader. Merci, mon ami."

Alors que mon nouvel allié se tenait à côté de moi, Yamanaka s'approcha de nous.

Yamanaka - "Alors vous allez partir dans l'espace et l'explorer ? Ce sera sûrement dangereux et je ne pense qu'à vous deux vous soyez suffisamment nombreux pour faire fonctionner ce vaisseau... Je viens avec vous. Il y a quelqu'un que je dois retrouver et qui se trouve quelque part dans l'immensité de l'espace."

Je jaugeais alors le jeune homme et découvris une forte détermination dans son regard.

-"Ce ne sera pas un voyage de tout repos et il y aura beaucoup à faire à bord de ce vaisseau. Le voyage sera périlleux. Mais, tu sembles décidé alors tu seras mon timonier ainsi que mon second artilleur. Sois en fier et bienvenu à bord."

C'est alors que cinq anciens prisonniers nous rejoignirent. Le chef de la bande prit la parole.

Chef des ex-détenus - "Attendez ! Nous... Nous voulons vous accompagner aussi ! Plus rien ne nous retiens sur cette planète et vous avez su nous montrer que vous étiez un homme courageux et digne de confiance. Acceptez-nous parmi vous, Yasha. Je vous en prie."

Mon regard se plongea dans celui de chacun des ex-détenus, je voyais y briller une lueur d'admiration et de dévouement. J'acceptais.

Alors que je pensais repartir seul de cette planète à bord de ma capsule, j'eus la surprise de repartir avec un croiseur de catégorie Deathshadow, certes un peu usé par les nombreuses batailles mais très puissant et redoutable une fois remis à neuf et accompagné d'un équipage de sept hommes. Ryu nous rejoignit alors et voulut faire parti de l'équipage mais un autre avenir l'attendait. Je refusais et je comptais sur lui pour surveiller à ce que l'histoire ne se reproduise pas. Il représentait la génération future d'Arcadia et l'espoir de voir la paix se maintenir.

Alors que je montais à bord et rejoignais la barre, je sentis une présence familière à quelques années lumière. Une présence que je n'aimais pas beaucoup. c'est tandis que mes compagnons rejoignaient leurs postes que Senshiro prit la parole.


Senshiro - "Au fait, Yasha, je t'offre le commandement de ce vaisseau. Cela faisait longtemps que j'attendais de trouver une personne digne de le piloter et je crois que je l'ai trouver. A présent, comment allons-nous nommer ce vaisseau, capitaine ?"

-"Que pensez-vous de l'Arcadia ? "

Senshiro - "Approuvé !"

-"Arcadia ! Décollage ! "

Le vaisseau décolla alors à grande vitesse et rejoignit l'immensité de l'espace. Je faisais alors part de notre prochaine destination aux membres de l'équipage récemment formé.

-"J'ai senti une présence familière à plusieurs milliers d'unité astronomique de notre position. Notre prochaine destination est la planète Makyo. Nous resterons en orbite d'une planète éloignée et j'irai seul à la rencontre de ma connaissance. Le peuple de cette planète étant très puissant et bagarreur, il est plus raisonnable que j'y aille seul. Je vous retrouverais très vite à bord."

C'est ainsi que nous fîmes cap vers la galaxie de la planète Makyo.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là où tout a commencé [Solo terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Là où tout a commencé [Solo terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Vilenya " On va tout casser ! " [Terminé]
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Autres Planètes-