Partagez | 
 

 Premier Arrivé, premier servi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: Premier Arrivé, premier servi !   Mar Juil 01, 2014 6:27 pm



Fiche de Présentation de Tama'



Informations
► Prénom : Tamanegi
► Nom : //
► Age : 26 ans
► Sexe : Masculin
► Race : Saiyan
► Planète D'origine : Vegeta
► Rang et Niveau souhaité (facultatif) : Rang Mérité Wink
► Comment avez vous découvert le forum ? Je suis le fondateur o/
► Code du règlement : Pas besoin, I AM THE ADMIN
► Votre avis sur le forum ? No comment :p



Caractère
Tamanegi est très intelligent, fort, et il a un grand sens de l'honneur. Il aime s'entraîner et repousser ses limites, Et améliorer ses techniques pour devenir un jour un guerrier imbattable connu dans toute la galaxie, tout comme la plupart des autres Saiyans.  Tamanegi est arrogant, orgueilleux, et sous-estime parfois ses adversaires. Il peut être assassin, sanguinaire, et violent au sang froid. Contrairement à son frère, qui a changé grâce à sa femme, Tamanegi a un caractère difficile et qu'on pourrait décrire de sale caractère... Cependant, il peut aussi devenir un guerrier d'honneur, au bon fond avec les personnes qui réussissent à gagner son amitié, mais malheureusement, rares les personnes qui y arrivent.

Physique
- - Je suis un Saiyajin, et oui, je fais partie d'une des plus effrayantes races de l'univers. Je mesure à peu près 1 mètre 72 pour 70 Kilogrammes et j'ai un corps bien musclé. Quand je me regarde dans le miroir, je vois un homme froid dépourvu de tous sentiments et déterminé en même temps, aux sourcils peu épais mais pas trop fins non plus.
Il a les yeux mystérieusement noirs et sombres et une petite cicatrice sur le côté gauche de son cou. En ce qui concerne ses cheveux épais, ils sont noirs aussi, comme la plupart des gens de mon peuple, mais ils le démarquent des autres par une certaine teinte châtain voire brune. Ceux ci sont dressés vers le haut sauf deux mèches (rebelles) qui descendent pour couvrir son front. Sinon pour le reste du visage, il est totalement ordinaire et assez, comment dire, standard. Dans la rue, je passe presque inaperçu, vu mon allure "Nerveuse" et loin d'être amicale... Comme vous vous y attendrez, je porte des vêtements dignes de ma race... En effet, j'ai une armure assez solide couvrant mon torse et puis juste en dessous une combinaison grise virant vers le noir qui couvre presque tout mon corps à part les bras, et ce, pour faciliter mes mouvements. J'ai aussi des gants et des chaussures propres aux saiyans.




Histoire
J’avais finalement pu arriver à ma destination, la planète Konatz. J’ouvris les yeux enfin pour remarquer qu’il y avait « Relit » qui sortait de sa capsule spatiale et s'étirai après son long sommeil. Je fis de même et je grimpai le cratère avec lui pour nous rendre compte que nous étions à deux pas d’une minuscule cité. Je fis paraitre un sourire sur mon visage, et mon accompagnant fit de même… Nous nous dirigeâmes à pied vers le lieu en question pour nous amuser à tuer quelques vies. Pour un Saiyan comme moi, les tueries rimaient avec le plaisir. Finalement, après quelques minutes de marche nous pûmes constater que la ville était : déserte.
« Quoi ? Toute cette route pour découvrir que la planète est déserte ? »


« Peut être qu’ils ont su que nous allions venir et qu'il se sont cachés quelque part… Nous finirons par les trouver. »


Je ne pus finir ma phrase pour lui répondre que j’entendis des bruits de pas juste derrière nous deux. J’eus le bon réflexe de me tourner pour voir très rapidement pour pouvoir esquiver un rayon violet qui passa de travers et détruit une petite habitation. Dès que je mis les pieds sur terre, je constatai qu’il y avait une dizaine de soldats qui portaient les mêmes vêtements que notre… soi-disant Maitre Frieza. Je n’aimai pas le dire mais c’était vrai. En plus, je remarquai qu’ils avaient l’air hostile, et ils ricanaient de façon à ce que je commençai vraiment à m’énerver par leurs rires injustifiés. Je serrai les poings et je me mis en position pour être prêt à riposter à n’importe quel signe offensif de leur part. Relit aussi paraissait un peu apeuré, et c’était très normal vu son jeune âge et son manque d’expérience. Un des soldats leva son arme vers moi, et il parut dire des mots :


« Hein, dis donc, je n’ai jamais pensé qu’on vous trouverait si facilement… »


Puis il commença à charger son arme avant d’ajouter :


« Ça va être un peu douloureux… »


Ensuite, et sans montrer un signe d’hésitation il lança son rayon vers ma direction, je mis mes deux bras en croix pour me défendre et ne tenter de ne pas encaisser l’attaque de plein fouet. C’est alors que je vis cinq ou six d’entre eux s’en prendre à Relit qui ne pouvait pas leur tenir tête trop longtemps vu leur nombre. De ma part, je reçus un coup dans la tête qui me fis tomber pour m’écraser sur le bâtiment où je mettais les pieds, Dès que je tentai de me relever je vis sous mes deux yeux un rayon comme celui que j’avais esquivé auparavant, traverser le torse de mon accompagnant, qui tomba sur le champ, ses pupilles avaient disparues, et il ne bougeait plus, c’est alors que se dressa devant moi, les dix soldats qui ricanaient encore, et qui grommelaient :


« A ton tour bonhomme… »


Je chargeai mon Ki au maximum puis je donnai un coup de coude sur le menton d’un d’entre eux. Celui-ci faillit tomber mais il se retint et il cria :


« Sale Gamin ! »


Je reçus un autre coup sur la tête, puis un autre au dos, et ensuite un autre au niveau du ventre, qui me fit cracher une bouffée de sang. Je tombai les mains croisées sur le ventre, puis dès que je levai la tête de nouveau je reçus un coup de genou très violent en plein visage qui me lança loin… Très loin même. En effet, je tombai dans une espèce de gouffre sans avoir le pouvoir de me relever, je fus complètement découragé et je fermai les yeux après que je sentis le vertige. Je n’avais toujours pas atteint le sol qui paraissait toujours très loin pour moi.


« F…Frieza… Traitre… »


Je sentis mes os complètement s’écraser dès que je touchai le sol. J’étais complètement découragé et paralysé. Si jamais ils me suivaient, je serai mort pour de bon. Je ne sentais plus rien d’autre que la douleur mortelle qui me fit perdre conscience après avoir fait de mon mieux pour me relever, ou du moins bouger un membre. Le noir avait totalement envahi mon champ visuel et la situation était désespérée.


--------------------------------------------------


Quand j’ouvris les yeux, j’avais toujours mal à la tête, et j’étais toujours sonné. Toutefois quelque chose attirai mon attention après avoir réussi à me relever, et être retombé de nouveau sur le lit confortable sur lequel je reposai. C’était une créature que je n’avais pas vu, mais c’était plutôt un humanoïde puisqu’il avait le corps ressemblant au mien, sauf que ses oreilles étaient un peu plus grandes, et pointues et il avait un drôle de coupe sur la tête. Il me regardait les yeux ronds puis il courut vers la porte de la pièce pour crier :


« Hey Sœur Emy, viens voir, il s’est réveillé enfin. »


Je tentai de me relever mais je ne pus toujours pas alors je restai là à assister à ce qui se passait. J’entendis des bruits de pas grimper les escaliers, et se dressa alors une autre créature ressemblant à la précédente, et qui avait les cheveux plus longs que l’autre et bien coiffés. C’est une femelle apparemment. Elle courut pour s’assurer des paroles de son jeune frère et elle me regarda elle aussi, avant d’afficher un sourire. Puis elle sortit une certaine petite bouteille, qu’elle agita avant d’ouvrir. Elle s’adressa à moi avec un ton rassurant :


« Allez, ouvre la bouche, ça va te permettre de regagner tes forces et tu pourras marcher comme avant… »


J’obéis sans dire un mot, et j’avalai le liquide qui avait un drôle de goût amer, on dirait que je buvais du sang.

Je me mis à les regarder ensuite avec un ton froid,  sans montrer la moindre réaction amicale. Je me sentis fatigué alors je fermai les yeux pour m’endormir, c’est alors que le jeune garçon vint en portant de quoi manger. Ils tentèrent de m’aider de me relever mais je refusai et je me levai tout seul. Ensuite, je mangeai tout ce qu’on m’avait donné et je me rendormis… Toutefois je pus entendre leurs derniers mots après que j’eus fermé les yeux :


« Je compte sur toi pour ne rien dire à personne… Sinon nous risquons d’avoir des ennuis avec Grand Père. »


« D’accord… »


Lui répondit son frère.


Je ne me doutai point de ce qu’ils voulaient dire par là, mais je pensai que ça ne m’intéressait pas…


La nuit, quand le ciel devint obscur, j’entendis des cris dans l’étage inférieur :


« Qui est entré dans ma cave ? C’est toi Emy par hasard ? »


Une voix lui répondit :


« Euh… je, je n’en sais rien… »

La voix masculine ajouta :

« Tu sais très bien que tu ne dois pas me mentir… Tu risques d’avoir de sacrés ennuis avec moi, je sais très bien que quelqu'un d’entre vous a accédé à MA cave, je vous ai formellement interdit d'y accéder ! »


Je me levai pour sortir par la fenêtre, vu que je n’acceptai pas d’être aidé par quiconque, en plus je comptai tuer tous les habitants de cette planète. Je me mis à tituber et je trébuchai sur le sol en bois…
« Qui est en haut ? »
« Euh… euh... »
J’entendis ensuite des bruits de pas grimper les escaliers vers la minuscule chambre ou je reposai. Je me mis à essayer d’atteindre la fenêtre qui était très loin de moi alors je tentai de faire mon mieux pour y arriver. Néanmoins le vieil homme fut plus rapide que moi et il ouvrit la porte pour me surprendre en train d’essayer de quitter la pièce. Il fit un gémissement de peur en me regardant en train de cracher du sang et mes membres en train de devenir de plus en plus volumineux, moi-même je ne savais ce qui m’arrivait…
Il ferma la porte et il courut vers le bas, apeuré et enragé en même temps, je l’entendis courir dans la rue vers quelque part. On dirait qu’il avait vu un monstre. Je tentai alors de continuer ma route mais je ne pus point. Mais finalement après de longues tentatives j’arrivai à la fenêtre qui était heureusement un peu basse, ce qui me permit de jeter un coup d’œil par la fenêtre, ou plutôt l’hublot puisqu’elle était trop minuscule. La ruelle semblait déserte. Cependant, de mon ouïe fine et développée, je crus entendre des bruits de pas s’approcher de l’habitation, j’entendis aussi :

« Allez vite, il risque de continuer son développement, et... Je préfère ne pas savoir… Il faut l’achever ! »
Très intrigué de cette phrase, je me penchai un peu et je découvris une vingtaine d’hommes armés. Un d’entre eux, leva la tête vers la chambre où je me cachai, alors je me baissai rapidement par réflexe. Mes pieds étaient paralysés et je ne pouvais rien faire. Je me contentai d’écouter les paroles qui provenaient de l’étage juste en dessous de moi.

« Emy, qu’est-ce qui t’as pris ? Je t’avais défendu de toucher à cette bouteille… »
« N’est-ce pas celle qui soignait les blessures ?! »
« Imbéciles, vous lui avez fait boire le sang suprême du Démon Lucifer qui avait attaqué notre monde il y a des siècles… »
J’entendis un silence total ensuite, des cris de douleur criant à l’aide et puis encore un silence plus redoutable que le précédent…
« Voilà ce qui arrive à ceux qui n’obéissent pas. Bon, passons à l’autre…»
J’entendis encore les bruits de pas s’approcher, me sentant mal à l’aise, j’ouvris la petite fenêtre et je lançai un coup d’œil puis je sortis la tête la première pour tomber sur le toit de l’habitation. J’essayai de me relever mais je ne pouvais pas… En effet, un pressentiment anxieux me serrait la poitrine. Toutefois cette peur paraissait me donner  la puissance nécessaire pour sauter du toit alors je tombai par terre. Un des hommes parut entendre quelque chose et courut vers moi une grande lance à la main, il parut angoissé, alors il appela les autres qui ne tardèrent d’arriver. Mais pendant ce temps là j’avais réussi finalement à me lever en calant mon corps contre un mur. On m’entourait alors de tous les côtés. Alors, un grand frisson me courut entre les épaules malgré moi. Je restai immobile sans bouger, dans l’attente qu’un miracle se passe et me fasse sortir de ce pétrin. Le cœur battant, j’étais totalement bouleversé. Je regardai les soldats s’approcher de moi petit à petit sans se faire remarquer. Ils avaient aussi peur que moi, c’était sûr. Depuis ce moment là, je ne sus plus ce qui me prit quand je levai la tête vers la « pleine » lune. Mon corps se mit à grandir, mes muscles augmentèrent considérablement de volume, je prenais une allure de gorille géant, je sentais que je commençai à perdre le contrôle. Le gorille écrasa tous les bâtiments, les soldats aussi. Puis la bête ouvrit la bouche pour raser toute la cité avec un rayon de Ki violet…

Le lendemain, j’ouvris les yeux lentement, toujours aussi angoissé, je me levai avec une difficulté qui fut moindre que celle que j’avais rencontrée l’autre nuit. Mais la douleur était toujours là, autour de moi, il n’y avait que les ruines, des bâtiments et quelques cadavres qui gisaient le tout dominé par un silence jamais remarqué auparavant. Je mis ma main sur mon bras gauche qui me faisait tellement mal, que je faillis tomber en perdre l’équilibre un grand nombre de fois. Je marchai par instinct, et je ne savais pas où j’allais arriver sur cette route qui paraissait interminable...




© By A-Lice sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Premier Arrivé, premier servi !   Dim Aoû 16, 2015 7:32 pm

Petit Up pour signaler que je compte bel et bien reprendre mon Tama-kun.
Merci de me valider de nouveau Razz
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

Rang A [Démon Du Froid]
avatar


Masculin Messages : 1064
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Premier Arrivé, premier servi !   Dim Aoû 16, 2015 8:05 pm

Hmm... je crains que tu ne vas devoir refaire une partie de l'histoire car dans ce contexte Freezer n'a pas trahi les Saiyajins, pas pour l'instant en tout cas.

Edit : Et on m'informe que Konatz est détruite dans ce contexte donc finalement faut tout refaire

_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier Arrivé, premier servi !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier Arrivé, premier servi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Distribution] Hors-Série : Premier arrivé, premier servi !
» Premier arrivé, premier servi !
» Premier arrivé dans la Major !
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Validées-