Partagez | 
 

 La scientifique robotisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chiniji

avatar


Féminin Messages : 1
Age : 18
Zénies : 2 000

MessageSujet: La scientifique robotisée    Ven Jan 12, 2018 11:08 pm

Chiniji
Peut importe que je sois du côté du bien ou du mal, je fabriquerais mes machines pour celui qui m’offrira le matériel le plus performant pour exercer mon art.
<>
"Mon nom est Chiniji et je suis une fille de 100 mais paraît en avoir que 15 ans. Mon principale défaut est d’être trop passionnée et ma qualité majeure est de pouvoir m’adapter à tout ."

   Prénom: Chiniji
   Nom: Inconnu
   Taille: 1m65
   Poids: 70
   Planète d'origine: Inconnue 
   Groupe : Aucun
   But :   Construire les plus puissantes machines de l’univers 
  
Chiniji a de longs cheveux couleur arc-en-ciel ( rouge, jaune, orange, vert, bleu et violet ) lui arrivant aux fesses avec une frange sur le côté droit de sa tête de couleur rose. Ses yeux ont la sclérotique noire avec une iris rose claire d’un côté et rose foncée de l’autre avec une pupille blanche. Sa peau est claire voir pâle. Sa tenue vestimentaire se compose d’une combinaison noire avec un ensemble short et débardeur rose fluo tous les deux et des bottes à talons compensés en cuir noir avec des lacets du même rose éclatant. Elle porte aussi des mitaines noires avec un cœur rose sur le dos de la main. 
Description Physique


  
C’est une personne qui a un grand ego par rapport à ses capacités. Elle ne supporte pas que l’on insulte son travail et se montre très rancunière et detestable quand quelqu’un ose mal parler de ses créations ou de ses cheveux. Sinon, c’est une fille qui réplique dès qu’on lui fait une remarque et qui est plutôt gentille, douce et curieuse si on ne l'embête pas. Elle est pourvu d’un solide mental et peut vous donner un coup de poing et la seconde d’après vous faire un câlin. Elle est assez lunatique par moments. Du reste, elle n’aime pas combattre mais quand elle est obligée, elle prend un malin plaisir à faire souffrir son adversaire décrétant qu’elle a été dérangée dans son travail et qu’il mérite ce qui lui arrive. Néanmoins, elle sait quand elle doit obéir à une personne.
Chiniji ne connaît pas la notion d’amitié. Cependant, elle montre un vif intérêt à ceux qui peuvent lui offrir l’outillage pour exercer son art: la création de machines et robots. C’est d’ailleurs une très grande passionnée de machinerie, de robotique, d’informatique et de cybernétique. Et elle n’accepte que le meilleur en terme d’outillage.
Description Mentale


  
Les parents de Chiniji étaient très pauvres et exclus socialement à cause de cette pauvreté pour le moins gênante aux yeux des autres. Malgré tous leurs efforts, ils n’ont jamais réussi à se sortir de la misère. Très vite, Chiniji avait comprit que pour devenir une personne avec un rang social, il fallait briller en société et démontrer de quoi on était capable. Elle commença alors à essayer quelques bricolages vu qu’elle aimait construire. Elle réussi avec des débris et des déchets à fabriquer un petit robot pour le ménage dans la maison et à l'âge de dix ans, elle revendait quelques unes de ses créations, notamment des robots de nettoyage, dans la rue. Bien sûr, sa clientèle était la classe populaire vu que ça serait juste inimaginable qu’un bourgeois vienne dans ces quartiers mal famés. 


Et pourtant, un jour, un homme plutôt élégant remarqua ses créations et les trouva d’une excellente qualité malgré les matériaux peu recherchées et d’une qualité fort médiocre. Quand il lui demanda qui les avaient fabriquées, il fut très surpris de savoir que c’était la fillette aux cheveux colorés qui en était la créatrice. Il lui demanda alors de reproduire l’un des petits robots ménagers et lui donna de quoi en faire un avec les mêmes matériaux qu’elle utilisait. Et il manqua d’en tomber à la renverse quand il vit le nouveau robot construit essentiellement avec du métal, une batterie, un peu de câblages et de cuivre sur la table. Il décida alors d’exploiter son potentiel et rapporta ses compétences à l’une de ses connaissances scientifiques qui décida d’aller voir de ses propres yeux cette petite génie. Il lui donna alors des métaux et des circuits électriques plus performants et lui demanda de fabriquer un robot avec ça. Chiniji eut du mal mais réussi quand même à fabriquer un petit robot ménager certes un peu bancal et dysfonctionnant car elle n’avait pas l’habitide d’utiliser ce matériel. Impressionné, le scientifique décréta qu’il fallait la faire rentrer dans une unité scientifique en matière de machinerie et de robotique car cette enfant avait un potentiel monstrueux. 


Après un très gros chèque auprès de ses parents, il embarqua la gamine. Cette dernière eut droit au meilleur apprentissage qu’il était possible d’avoir et cinq ans plus tard, elle avait quinze ans, elle fabriqua une création dans la quête du soldat ultime et dans la jeunesse éternelle absolument révolutionnaire qui fit d’elle la plus grande et jeune scientifique sur sa planète: la robotisation du corps humain ou l’art de garder un corps humain mais de le rendre plus performant avec de la machinerie. Et pour démontrer cela, Chiniji se mécanisa entièrement et se transforma en une cyborg. Elle avait à présent une énergie illimitée et elle ne pouvait vieillir ni mourir mais restait sensible aux blessures de la chair et à l’endommagement de ses circuits. Bien entendu, tout le monde voulait cette technologie et la cyborg devenue très rapidement riche et avec tout cet argent, construisait toujours plus de machines. Sauf que son succès était très mal vu car ce n’était qu’une gamine de la rue qui n’avait pas sa place ici selon l’opinion de beaucoup de ses confrères. Ils décidèrent alors de couler la jeune fille et s’allièrent pour détruire son œuvre. Ils dirent alors que cette invention transformait en une machine et qu’elle faisait perdre la mémoire et l’humanité. De plus, pour mieux appuyer leurs dires, ils racontèrent que Chiniji voulait prendre le contrôle des esprits de ceux qui utiliserait sa technologie et dévoilèrent que ce n’était qu’une personne ayant une condition sociale extrêmement misérable. 


Peu de temps après, la génie fut reniée et radiée de son statut par ses confrères et dépossédée de toute sa richesse. La jeune fille était redevenue une moins que rien et avait une profonde haine mélangée à de la tristesse. Elle décida alors de se venger et se rendit dans l’endroit où elle vivait avant d’être repérée par le bourgeois. Elle avait tout perdu ? Il semblerait qu’ils aient oublié son incroyable génie. Elle allait leur faire payer cet affront et pas qu’à ses détracteurs. Tout le monde allait payer pour cette humiliation. Elle assembla alors dans le plus grand secret une quantité monstrueuse de pièces et commença la construction de sa vengeance. Son plan était simple: anéantir tout. Elle se mit alors à construire une bombe et écrivit un programme informatique à l’aide d’un ordinateur qu’elle transféra dans une clé USB de fortune. Une fois son plan terminé, elle se rendu dans un cybercafé et avec l’aide de l’un des ordinateurs, parvenu à pirater le système de sécurité de la cybernétique mondiale et y installa son programme informatique qui était un virus. 


Une fois cela fait, toute la machinerie et la robotique de la planète se mit à faire n’importe quoi et plus rien ne se passait comme prévu et comme voulu. C’est dans ce chaos que Chiniji entra par effraction dans l’unité scientifique et posa sa bombe avant de partir et de la faire exploser à distance avec une télécommande. Tout le complexe scientifique fut réduit en poussière et le personnel aussi. Pour finir, la cyborg vola un vaisseau spatial en s'introduisant dans une base militaire. On essaya bien sûr de la stopper mais comme c’était une machine, personne ne put l’arreter et beaucoup furent tués. Chiniji prit un vaisseau spatial et quitta alors sa planète qui était plongée dans le chaos le plus total.


Par la suite, la scientifique améliora son moyen de transport et en profita pour exploiter au maximum ses capacités de cyborg et apprit les arts martiaux et à manipuler son énergie grâce à des machines de sa création et quelques livres qui se trouvaient dans le vaisseau. À présent, elle vogue dans l’univers à la recherche d’une personne pouvant lui offrir un poste de scientifique pour qu’elle continue ses créations de machines toutes plus performantes et redoutables.
Histoire du Personnage


  
HRP
Dans la réalité je suis...
Pseudo(s) fréquent(s): Auncun.
   Tu as quel âge? 18 ans 
   Tu nous a trouvé où ? Sur internet 
   Comment tu trouve le forum? Il est sympa
   T'as un autre compte? Lequel? Non
   T'as pas un truc à nous dire hein? Non 
   Code du règlement: réponse


  
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

La scientifique robotisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB 1623][Q.G secret de la Brigade Scientifique] Attention, il y a des poils de chat qui trainent par terre ! [Pv Baph']
» Un pirate scientifique : la némésis de Specter
» Marathon Scientifique #1 [14/09/2013]
» Dr. Andrew Forson, Scientifique suprême, leader suprême du haut conseil de l'AIM
» Invention Scientifique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: En Cours-