Partagez | 
 

 Ryce [100%](PNJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ryce [100%](PNJ)   Mar Oct 24, 2017 1:26 am

Ryce
Citation choupinette ou credo du personnage
Kirano || Dragon Ball Z
"Mon nom est Ryce et je suis un garçon de 18 ans. Mon principale défaut est que je suis colérique et ma qualité majeure est mon courage."

   ► Prénom: Ryce
   ► Taille: 170 cm
   ► Poids: 75 Kilos
   ► Planète d'origine: Terre
   ► Groupe : Indépendant
   ► But :  Admire Tenshinhan
  

Bonjour...Vous voulez connaître mon physique ? Quelle drôle d'idée, bon, comme je suis généreux je vais vous le décrire dans les moindres détails.

Pantalon : Bon... Comme tout le monde il m'arrive de changer de vêtements, je ne suis pas une personne exceptionnelle qui arrive à se passer d'une machine a lavé. Pourquoi je vous dis ça ? Pour gagner du temps. Non sérieusement j'aime bien me vêtir avec un pantalon sombre est moulant, oui j'aime bien me sentir libre comme l'air être libre de mes mouvements sans avoir a supporté un pantalon qui traîne par terre. Une ceinture accompagne souvent mon pantalon noir moulant, elle est de couleur blanche et elle est en argent. C'est une ceinture classique, en forme de carré et avec un crochet tout ce qu'il y a de plus banale.

Chaussure : Mes chaussures, franchement vous voulez vraiment savoir de quelle couleur sont mes chaussures ? Bon... Je possède des chaussures classiques je dirais, elles sont noires et discrètes évidemment. Des lacets noirs aussi, ainsi que des chaussettes noires. Oui j'aime beaucoup la couleur noire, si mes cordes pouvaient être noires elles le sauraient.

Torse : Bon... Mon torse, franchement je suis assez fier de mon torse. Oui je ne vais pas vous parler de tout mon corps, je ne vais pas vous embêter avec mes cicatrices et autre blessure. Donc... Je possède un gilet, une grosse veste en fait, toute noire avec sept boutons rouillé. Trois à gauche et quatre à droite, bah à part cela rien de plus. Ah oui j'ai une cape noire aussi, avec des gants blancs.

La tête : Ah... La tête, je cache évidemment mon identité à mes cibles et autres criminel. Je porte un masque noir, avec des yeux blancs. Le masque recouvre toute la tête, vous ne saurez jamais si j'ai des cheveux ou non...

Bon voilà, c'était mes vêtement en transformation du pendu. Mes voici mes vêtements de jour, mes vêtement habituel.

Je ne dis pas que je garde toujours les mêmes vêtements, mais j'ai mon propre style vestimentaire. J'aime bien le look décontracté, je porte souvent une chemise rouge avec trois boutons jaunes. Mais elle n'est pas que rouge, je possède trois chemises et ouais. L'une de couleur jaune et l'autre de couleur bleue, je porte toujours des bermudas. De différentes couleurs aussi, des bleus, des noires, même une fois j'ai porté un pantalon. Bon... Ne vous moquez pas de moi, je suis un original. Je porte des sandales pieds nus, je n'aime pas les gens qui osent mettre des chaussettes avec des sandales. Bon... Je vais vous décrire mon sublime corps d'athlète, je possède des pectoraux assez développés. Ma fierté ce sont mes bras, j'ai travaillé très dur pour développer mes biceps et triceps, j'ai toujours travaillé mes muscle. Je suis fier de mes bras, mes jambes sont musclée avec de bons mollets.

Bon... Voici la meilleure partie de mon physique, mon apparence corporelle. Bon on va commencer par le principal, je possède des yeux bleus avec des cernes en dessus. En fais je ne sais pas comment les cernes sont apparus sur mon visage, j'ai les cheveux de couleur bruns, ma chevelure est coiffé en bataille. Ma peau est très pale. Je n'ai jamais bronzé, c'est bizarre. Je mesure franchement dans les 180-190 cm. Mon poids, ah... Je dois franchement avoué que mon poids, c'est aussi étrange que mes cernes. J'ai dû manger autant qu'un être humain normale, moi je n'ai jamais pris de poids. Je pèse franchement dans les 80 Kilos, je ne comprends pas non plus les réactions de mon corps. J'arrive à me muscler, mais je n'arrive pas à grossir ni à savoir d'où viennent ces cernes.

Je n'ai aucune cicatrice sur le corps, j'ai une barbe naissante. Bon sinon j'ai des sourcils fin avec une bouche en cœur, des oreilles pas trop longue, un nez casé avec une bosse dessus. Bah voilà, c'était mon corps. Bon... Je ne vais pas vous parler non plus de mes ongles ni de mes orteils ou mes doigts ils sont normaux.
Description Physique


  




Violent : Hm... Suis-je violent ? Bah oui, j'aime la violence justifier. Je ne suis pas un fou de violence non plus, j'aime faire ressentir la souffrance à mes adversaires. Ils doivent savoir qu'elle a été la mienne, j'ai souffert pendant des années en silence sans me plaindre. Mais quand j'entends mes victimes pleurées en me suppliant de leur laisser la vie sauve, je les fais encore plus souffrir.

Froid : Hum... Je suis froid, habituellement, je suis comme ça. Je n'ai pas changé depuis toutes ses années, oui je reconnais que parfois ça ne m'aide pas à créer des liens avec d'autres personnes. Mais je ne suis pas ici pour me faire des amis, moi mes adversaires, je les extermine jusqu'au dernier. Ma froideur représente mon caractère envers la race humaine. Je n'exprime jamais mes sentiments même avec mes alliés. Je suis toujours comme ça, même quand j'ai mal je deviens beaucoup plus froid que d'habitude.

Désinhibé : Je montre parfois de la pudeur, oui je ne suis pas un monstre après tout. Je reste un humain assez spécial, mais toujours humain. Je suis parfois quand je suis en confiance assez désinhibé. Je prends confiance avec une personne et c'est parti, mais c'est très rare que j'accorde ma confiance à une personne sans l'avoir testé.

Peur : Ah...La peur, je ne crains rien ni personne, mais je redoute certaines choses. Bon, évidemment, je redoute l'échec et je suis même parfois colérique, j'ai peur parfois d'être impuissant et de décevoir les gens qui comptent sur moi. Je doute durant les combats, quelle justice est la meilleure. Il est facile de me déstabiliser en me servant un discourt moralisateur, je ne suis pas parfait.

Doute : Mes doutes, j'ai souvent des insomnies en me posant des questions. Je me demande si la justice serait un jour vainqueur, les fourbes et les criminels seront-ils vaincus par la justice ? Ce genre de question me hante toutes les nuits, j'arrive à m'endormir en pensant que nous allons amener la lumière dans ce monde.

Vision du Monde : Pff... Ce monde est trop gentil envers les hypocrites et les fourbes, je ne parle pas des civils qui ne peuvent pas se défendre. Je n'ai pas peur de me battre pour mes convictions, même contre les guerriers, je ne crains pas l'affrontement.

Mission : Ma mission consiste à apporter la lumière dans ce monde de ténèbres, je tuerais qui que ce soit tant que le monde aura une chance de devenir meilleur, je suis prêt à perdre tout ce que je possède pour faire avancer la cause de la justice. La Z-team ne sont pas comme moi, ils doivent penser que tout le monde mérite une seconde chance. Pas moi, c'est une erreur de tournée le dos à son adversaire et de lui redonner une occasion de semer le trouble une fois de plus.

Ma place dans ce monde : Je me sens comme un être exceptionnel parmi les hommes, j'ai déjà assisté à des combats horribles qui se répètent tous de la même manière. Le pouvoir amène la justice, qu'il soit bon ou mauvais celui qui détient le vrai pouvoir détient la clé de la justice.

Plaisir : Ah...Le plaisir, je prends mon pied à pourchasser les criminels. Je prends aussi du plaisir avec la justice quand elle est bien faite, je ne suis pas d'accord avec certaines règle de Tenshinhan, mais je lui reste fidèle. C'est toujours excitant de pouvoir faire ressentir la peur dans le cœur des fourbe et des traîtres, je ne me laisserai jamais de ce sentiment.

Fidélité : Je reste fidèle à mes convictions et surtout à mes amis, je serais prêt à mourir pour ma cause et pour ceux qui me sont chers.

Bon...Voilà mon caractère en général, mais je redoute la mort tout de même. Non sérieusement, je n'ai aucune envie de mourir, je veux profiter de la vie. Mon seul problème, je dirais, c'est mon passé, je regrette ce que j'ai fait dans le temps où je cherchais une réponse à mon existence. J'apprécie la vie. Maintenant mon caractère a évolué dans le pire, je suis devenu froid et distant avec les gens. Je n'accorde peu des fois ma confiance, quand je le fais, j'attends en retour une grande loyauté de la part de la personne.


Description Mentale


  



- Yata !

Je lui avais donné un coup de poing dans le visage d'un criminel, ce dernier était tombé face contre terre. Ses acolytes n'étaient pas du genre a abandonné si facilement, nous étions devant un magasin de vêtements. Des policiers avaient crééun barrage à chaque coin de rue, les malfaiteurs eux avaient des otages. Certain était dans le magasin et d'autre à l'extérieur pour la négociation. Des otages apeuré avaient essayé de prendre la fuite, mais la fripouille n'avait pas le temps à s'occuper de cela. Ils les avaient abattus de sang-froid. Le sang et les cadavres des pauvres hommes gisaient devant les policiers impuissants. Les bandits avaient un avantage sur les policiers, ma présence gênait les malfaiteurs. L'un d'entre eux avait sorti une lame puis s'était amusé à faire des trous dans mon costume, d'un coup de pied violent dans le menton, je m'étais débarrassé de lui. Il était tombé sur son camarade à qui j'avais aussi réglé son compte, les malfaiteurs étaient pris des deux côtés. Une décision devait être vite prise, ils avaient recommencé à menacer les otages.

- Ici la police ! Nous coopérerons avec vous sans-souci, mais pour le moment n'abattez plus les otages.

Le chef des bandits qui étaient depuis tout ce temps assis sur les marches du magasin, s'était levé. Les sous-fifres continuent de tirer sur les policiers, ils pouvaient se cacher derrière leur voiture pour éviter un drame.

- Nous voulons 1 million de zenis en cash, sinon, ce sont les otages qui vont payer !

Le chef des bandits avait remarqué que deux de ses hommes n'étaient plus en état de faire quoique ce soit, pour me stopper les bandits m'avaient envoyé une poignée d'hommes. Des rafales de coup de poing, avaient suffi à les mettre par terre, le preneur d'otages en voyant que tous ses hommes étaient par terre. Il s'était réfugié derrière son otage, une petite fille d'à peine neuf ans, le chef des bandits m'avait observé depuis tout ce temps. Une masse imposante de plus de 150 Kilos étaient devant moi, il était imposant et avait de la bave au coin de la bouche.

- Hé gamin ! Tu te prends pour qui, tu assommes mes hommes et maintenant tu veux carrément faire échouer notre plan.

J'avais répondu à ses provocations.

- Héhé... Tu ne me fais pas peur mon gros !

D'un coup de poing, le chef avait fracassé le béton. J'avais esquiver en sautant derrière lui, à peine arriver sur mes jambes, je lui avais mis une balayette pour le faire tomber. Je m'étais retrouvé face au preneur d'otages, il avait refusé de lâcher prise. Je m'étais senti impuissant ce jour-là, la colère était montée en moi, mon sang bouillonné dans mes veines. Pour rassurer la petite fille, je lui avais fait un sourire. Elle s'était calmée, le criminel lui devenait de plus en plus stresser. J'allais essayer de négocier avec lui, ma vie contre la petite. Dans sa folie, il avait armer le chien de son flingue. Il était devenu plus instable et il s'était mis à trembler. Je devais le raisonner avant qu'il ne fasse une bêtise.

-Écoute-moi, on peut faire un échange.

Il avait répondu pris par la peur.

- N'approche pas ! Où je tire !

Le canon de l'arme était sur la tempe de la petite, je devais trouver une solution. La police avait fait l'erreur de braquer toutes leurs armes sur le criminel, je n'étais qu'un héros de bas étage. Les petits vols et autres conneries de gamin s'étaient mon rayon, mais une prise d'otages comme celle-ci, je n'avais pas l'habitude. Je me sentais responsable de la tournure des événements. Le criminel était seul paniquer, j'attendais une ouverture pour agir. Une diversion ou quelques choses dans ce genre. Mais je n'avais pas prévu ce qui allait arriver.

- Rha !

Leur chef était de nouveau sur pied, il m'avait saisi par le dos avec une force colossal. Les policiers ne savaient plus de qui de quoi, il fallait agir pour la petite, mais aussi arrêter le chef des bandits qui avait perdu la raison. J'avais tenté de me libérer en mettant des coups de pied dans le visage du bandit.

- Lâche-moi !

- Gyah !

Il m'avait écrasé le dos contre son genou droit, complètement briser, j'étais incapable de venir en aide à l'otage. La brute m'avait laissé de coter, la brute avait perdu la raison. Mais les policiers avaient fait un choix. À ce moment précis, j'avais fermé les yeux. J'avais entendu les coups de feu. La brute était abattue, ainsi que le preneur d'otages. J'étais vivant, mais la fillette n'avait pas eu cette chance. J'avais échoué entant que héros et entant qu'homme, la police m'avait évacué. Pendant 2 semaines, j'étais reste à l'hôpital, des admiratrices venaient me voir tous les jours. Je m'en voulais tellement d'avoir été aussi faible, la nuit, je ne trouvais pas le sommeil. Le jour, je fessais semblant d'aller mieux, mais cœur saigner de remords. Après la fin de ma convalescence, j'étais parti en exile de la ville. Le héros masqué n'avait plus sa place dans ce monde, j'avais visité et affronter plusieurs maîtres en art martial. Ils m'avaient tellement appris que j'étais devenu plus fort et plus ambitieux. J'avais fini par surpasser mes maîtres, ils ne pouvaient plus rien pour moi. Puis j'avais entendu parler de vous, Tenshinhan le grand vainqueur du 22e tournoi des arts martiaux.

- Je suis venu aux arts martiaux pour trouver un sens à ma vie, je veux devenir plus fort et plus ambitieux pour pouvoir un jour changé ce monde.

Tenshinhan m'avais regardé avec un aire stoïque.

- Je suis certain de pouvoir vous épatté ! Laissez-moi une chance, je vous en supplie !

Il avait ouvert les yeux, décroiser les bras. Il avait tracé un cercle, le but du jeu était de faire reculer Tenshinhan à l'extérieur du cercle. J'avais retiré m'a chemise, je m'étais retrouvé torse nu avec un bas de Dogi. Tenshinhan lui était rentré dans le cercle avec ses poids d'entraînements, ce qui m'avait mis en rogne. Le compagnon de Tenshinhan, arbitrer le combat.

- Vous pouvez commencé !

J'avais pris une position différente de toutes celles qui existent au monde, j'avais surnommer mon style de combat "Les griffes du dragon." Je m'étais lancé comme un idiot droit sur lui, rien qu'en ouvrant les yeux, Tenshinhan m'avais projeté à quelques centimètres. Deuxième tentative, je lui avais réservé une série de coup de poing capable de fendre la pierre. Mais il n'avait pas eu besoin d'esquiver mes coups, chaque coup que je lui avais porté, ils avaient le même effet qu'une piqûre de moustique. J'étais à bout de souffle, j'allais tenter ma technique secrète.

- Ya !!!

- Hum...

Ma masse musculaire avait doublé, j'avais foncé tète baisser sur Tenshinhan. Avec son index, il m'avait stoppé. Je ne pouvais plus bouger mon corps, comment un homme peut-il faire ça. D'une pichenette, il m'avait envoyée à l'extérieur du cercle. J'étais dégoûter, j'avais mis tout ce que j'avais dans ce combat. Tenshinhan m'avait tendu la main, j'avais saisie la main du grand Tenshinhan. Chaoz son compagnon m'avait félicité pour avoir maîtrisé l'augmentation physique à mon âge.

- L'augmentation physique ?

- C'est une technique qui permet à son utilisateur d'accroître sa puissance brute, durant notre combat, tu as fait l'erreur d'utiliser cette technique. Tu y gagnes en force, mais tu y perds en vitesse, tu te mets en danger.

- Je suppose que c'étais le premier et le dernier conseille de votre part sensei.

- Ou ira-tu a présent ?

- Je ne sais pas sensei, je crois que je vais vagabonder par-ci par là.

- J'accepte de te prendre avec moi, tu seras notre élève à moi et a Chaozu.

- Mais je n'ai pas réussi le test !

- Durant ce test, tu as fait preuve de détermination et tu maîtrises une technique assez rare à ton âge c'est suffisant.

Depuis ce jour, Tenshinhan et Chaozu m'avaient appris des tas de technique ainsi que le style de la grue. J'avais la maîtrise du ki, le bukujustsu.


Histoire du Personnage



  
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): Tenshinhan
   ► Tu as quel âge? 19 ans
   ► Tu nous a trouvé où ? Google
   ► Comment tu trouve le forum? 10/10
   ► T'as un autre compte? Lequel? PNJ
   ► T'as pas un truc à nous dire hein? Nop
   ► Code du règlement: Des biscuits ...

  
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Ryce [100%](PNJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: En Cours-