Partagez | 
 

 Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mirai Son Pan

avatar


Féminin Messages : 382
Age : 26
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Ven Nov 03, 2017 2:49 am


Mirai Son Pan


Tout allait bien finalement. J'avais eu peur que cela soit plus grave et tout aurait été de ma faute, inconsciente que j'étais. Elwen avait facilement put guérir la blessure de ma petite Pina qui avait finalement cesser de pleurer. La petite Zélodienne battit légèrement des oreilles en regardant faire Ryanne, elle trouvait ça curieux, mais amusant. C'est donc dans les bras de Ryanne qui je posa ma petite fille adoptive encore un peu larmoyante, en toute confiance.

« Bon, tout vas bien qui finis bien. Allez voir un peu plus loin les filles, le temps que je finisse tout ça. »

J'attendis qu'on me libère la cuisine pour me mettre a l'ouvrage. S'il y avait un domaine dans lequel j'étais efficace, le combat mis a part, c'était la cuisine. Je n'avais eu aucun mal à gérer ce qui me restait à faire, entre rouler les Maki et faire frire les petits Beignets de Gintho dont raffolait tant Pina.

Bientôt, le repas fut près. La quantité était bien plus qu'honorable, mais j'aurais aimée faire plus.

« Et voila ! Désolé Ryanne, le repas n'aura rien de très passionnant pour toi vue le caractère Terrien de tout ça, mais la sauce des Maki devrait te surprendre je pense ! J'aurais aussi aimer faire plus diversifié, mais je suis un peu prise de court, je ne pensais pas recevoir. »

Je me grattai niaisement la tignasse, toute sourire, mais surtout anxieuse. j'espérais que ça allait leurs plaire. Pina elle, adorait les Maki, mais elle mourrait surtout d'envie d'attaquer le dessert. c'était surtout Ryanne et Elwen a qui je voulais plaire. l'une pour ses beau yeux mauves, l'autre pour égailler un peu sa journée et lui changer les idées.

« Itadakimasu ! »

«  Itadakimaaaaaasu ! »

Evidemment je lui avais apprise les bonnes manières. ce n'était pas vraiment dans les coutumes Zélodiennes d'utiliser ces formules de politesses, mais pour moi c'était la base de tout, car le repas, c'est sacré ! Après coup elle avait attaquer comme une vrais petite Saiyan, je me disais de plus en plus qu'elle avait manquer sa vocation. Pour ma part je mangeai tranquillement, parfait contraste entre ce que j'étais avent et aujourd'hui, ou privée des grands repas habituels chez Beerus-sama, j'avais apprise a savourer chaque bouché et à manger tranquillement ... même si je crevais d'envie de revenir à mes bonnes vieilles habitudes ...

DU coin de l’œil, je surveillais les réactions de mes invitées, me cachant derrière un masque impassible de bonne humeur pour cacher mon stress ...




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 54
Age : 26
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 973 422
Power Level en Kili: 19.46
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Ven Nov 03, 2017 10:41 pm

Elwen était sacrément perturbée. Alors qu'elle était persuadée que cette mauvaise journée touchait à sa fin, voilà que Pina était blessée. Et quand bien même ce n'était rien et qu'Elwen avait soigné les blessures,elle se sentait profondément perturbée... le calme de Zelod lui manquait terriblement...

C'est alors que Ryanne fit son apparition à son tour, tentant de réconforter un peu tout le monde, d'abord Pan puis Pina et finalement Elwen.


« Quelle guérisseuse de talent ! Ma fille emploie la même magie et, de ce que j'en ai vu, vos pouvoirs agissent avec une vitesse équivalente - c'est-à-dire proprement fascinante ! Si tu ne te sens pas encore à l'aise avec la technologie, niveau magie tu nous dépasses allègrement. Et sachant que l'un n'empêche pas l'autre, j'ai bon espoir que tu puisses continuer à t’améliorer dans ces deux domaines. Alors fais-nous plaisir et ne t'en veux pas.
- Vous dépassez ? Vous débordez d'une puissance magique tellement énorme que je pourrais vous sentir depuis l'autre bout du continent ! »

Maintenant que Ryanne était sur pied, Elwen percevait son aura magique très nettement,et elle flamboyait aussi bien que tout à l'heure, quand elle l'a détectée pour lui faire un calin... le bon vieux temps de l'insouciance, même si c'était il y a à peine quelques heures. Toujours est-il que...non, Elwen ne la dépassait clairement pas en l'état actuel des choses. Et puis elle a soigné rapidement uniquement parce que c'était une brulure de rien du tout... soigner une grave hémorragie prendrait bien plus de temps, par exemple.

« Bon, tout vas bien qui finis bien. Allez voir un peu plus loin les filles, le temps que je finisse tout ça. »

Elwen s'en alla donc dans un coin, s'installant quelque part au calme pour ruminer... c'était affreux, tout ce qui s'était passé aujourd'hui et l'incident de la casserole n'a fait que lui rappeler la gravité de la situation, quand bien même Pan l'avait un peu encouragé avec l'histoire des boules à vœux pouvant ramener Pesto.

Ce fut donc un brin maussade qu'elle finit à table. Pan et Pina clamèrent quelque chose qu'Elwen ne comprit pas, mais elle observa plutôt le contenu de son assiette..ce qu'elle aviat cuisiné plus tôt était assemblé d'une bien étrange façon. Elle commença donc par observer comment les autres mangeaient avant de les imiter... elles trempaient la nourriture dans le liquide coloré et le mangeaient tel quel. Alors elle essaya et...


« C'est très bon. »

Ca avait un goût curieux mais loin d'être mauvais, très très loin. C'était vraiment bon. Aussi la petite Zélodienne finit-elle par manger avec appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 281
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6 466 099
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Dim Nov 05, 2017 4:11 pm

Elwen n'avait pas eu l'air très convaincue par mes encouragements. Au lieu d'en être flattée, elle m'adressa une éloge concernant ma "puissance magique détectable depuis l'autre bout du continent".
Je me grattouillai pensivement le menton, très sceptique à ce sujet.
Si je pouvais camoufler mon Ki, il n'en allait pas de même pour mon aura magique. Cela ne fonctionnait pas de la même manière. En réalité, apposer un tel filtre susceptible de brouiller ce genre de perception exigeait des connaissances dont je ne disposais pas encore. Ainsi un mage ou une magicienne sensible à une énergie comparable à la mienne aurait parfaitement les moyens de me localiser, avec une facilité déconcertante qui plus est !
J'allais effectivement devoir remédier à ce petit souci un jour ou l'autre, en cas d'un futur conflit avec un confrère...
Les affrontement stériles ? Très peu pour moi, vraiment ! Si combattre me permettait de défendre autrui, pourquoi pas ? Si mener bataille avec un ennemi me permettait de le contenir en attendant que mes alliés puissent travailler de leur côté, pourquoi pas non plus ? Mais me battre juste pour le plaisir de porter des coups ou de balancer des sortilèges à tout va ?
Non. Cela relevait presque de le démence et d'un orgueil vraiment peu avisé.
Et pour vous en convaincre, il suffisait de me prendre comme mauvais exemple. On a vraiment vite fait de tomber dans le vice de la jubilation guerrière ! Comme ce fut le cas pour moi face à l'antiquité robotisée, dans la caverne du Docteur Géro.



- En termes de magie, la puissance ne fait pas tout Elwen. Je dirais même que les connaissances que l'on peut avoir sur le sujet sont bien plus importantes que tout le reste. Et les miennes ne sont pas aussi riches qu'on le pense. Il me reste bien des choses à étudier, lui expliquai-je. Il NOUS en reste toujours ! Une vie ne suffirait pas à en percer tous les secrets.


Deux secondes plus tard, je me retrouvai avec la petite Zélodienne entre les bras.
Elle semblait un peu réconfortée, mais la partie n'était pas gagnée pour autant. Avant même d'entendre Pan nous congédier (à raison), j'eus pour objectif de ranimer le sourire de Pina.
Je me réjouissais de cette perspective car elle m'accordait, d'une part, le temps indispensable à cette tache et permettait, d'autre part, à Pan de s'affairer tranquillement en cuisine. Ah ! Celle-ci tenait absolument à nous sustenter dans un paradis culinaire. Cela sautait aux yeux ! En outre, avec pareille touche finale, la tristesse de Pina fondrait comme neige au soleil.
Ne raffolait-elle pas de la cuisine de sa mère ? Évidemment que si !
Avec une joie prononcée, je préparai donc le terrain pour la Demi-Saiyajin en confiant de petites blagues terriennes à sa jeune Zélodienne. Et à ces boutades enfantines se succédaient des contes féeriques de mes contrées si éloignées. Bref, je fis de mon mieux pour distraire Pina tout du long comme je l'aurais fait avec ma propre petite sœur en la tenant sagement sur mes genoux !


Vint ensuite l'heure du repas, sonnée par la cuisinière en chef.
Les effluves alléchantes qui émanaient de son lieu de travail me donnèrent faim. Terriblement faim ! Si faim que mon estomac s'était mis à produire des grondements caverneux. Et, comble de l'ironie, ceux-là avaient émergé quand je contais une histoire avec des ogres. C'était un peu embarrassant, mais ma réaction eut le mérite de faire rire Pina.
En me dirigeant vers la table de repas, immédiatement devancée par la petite Empathe, je m'arrangeai pour étouffer les quelque résidus de mon hilarité passagère.
Alors que je m'installai à table, Pan prit les devants en me présentant des excuses tout à fait inutiles. Ce à quoi je répondis en toute franchise :



- Rien de passionnant ? Alors que tu as cuisiné tout ça avec amour ? Ha ! m'exclamai-je, incrédule. Cuisine terrienne ou non, entre tes mains, je suis bien sûre d'une chose : je vais goûter à un véritable feu d'artifices de saveurs !


Je m'en frottai les mains d'avance !
Les victuailles furent aussitôt servis et je me fis violence pour garder contenance, pour ne pas... baver sur la table - dans le pire des cas, je me serais arrangée pour le faire dans mon assiette et non pas sur la nappe. Un peu de tenue, que diable !
J'imitai le « cri de guerre » de la famille avec entrain :



- Iiiiiiiiiiiitadakimaaaaaaaaaasu !


Pina avait déjà donné la charge et se goinfrait avec un élan stupéfiant !
Au lieu de rester bouche-bée devant un tel appétit, je m’étais lancée à la conquête de mon assiette. Néanmoins, je me comportai avec un minimum de grâce, comme si je partageai la table avec Mère pendant qu'elle consommait son précieux thé. Elwen, quant à elle, mangeait avec une curiosité exacerbée et une hésitation un tantinet appréhensive. Elle coulait quelques regards discrets à son entourage pour ne pas commettre un autre bourde... Ciel ! Le coup du bouton tourné dans le mauvais sens l'avait sacrément refroidie.
Mais, finalement, l'essentiel était là ; Elwen dégustait les Makis avec force appétit !
Je souris en faisant de même, savourant ostensiblement la sauce faite maison de Pan sans la moindre exagération.
Je hochai la tête d'un air appréciateur et, au bout d'un moment, reproduis ce geste de reconnaissance avec des joues aussi gonflées que celles d'un cochon d'inde en train de se gaver d'endives.



- Shu-ccu-lent ! Délich'ieux ! fis-je en retenant in-extremis un morceau de nourriture entre mes lèvres. Woups ! Dé'cholée.


Je me repris plus poliment après m'être tapoté les lèvres avec la serviette. Je passais de la fille disciplinée à la goinfre de service en un éclair, bien malgré mes intentions initiales de respecte des règles de bienséance.
En levant un pouce à l'attention de Pan, je la gratifiai de mes compliments les plus sincères :



- Tu es l'Ange de la Cuisine, Pan ! Je ne suis pas déçue. Non, non ! lui assurai-je en secouant la tête. Je suis littéralement... en admiration devant ton talent de cuistot, conquise pour mille.


Un tel repas avait de quoi rendre le moral à n'importe quelle âme en peine. J'en oubliai même mes précédents déboires avec Ryanne Bis, plongée la tête la première dans un océan de bonheur gastronomique !
Je terminai mon assiette avec une voracité difficilement contenue et finis sacrément repue.
Le dessert allait achever de me combler.

_________________

----------- Level : 6 466 099 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 397 830 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 692 762 / Résistance magique = 830 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

avatar


Féminin Messages : 382
Age : 26
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Ven Nov 10, 2017 4:49 pm


Mirai Son Pan


Le repas avait bien débuter. Pina, sans surprise mangeait avec appétits et cela faisait plaisir à voir. J'avais longtemps eu peur qu'elle ai perdue un peu gout a la vie avec tout ce qu'elle avait vécue, mais finalement elle savait encore apprécier les choses les plus simples. C'était dans ces moment là que je je me disais que m'occuper d'elle avait été une des meilleurs décisions que j'avais prise de ma vie.

Elwen de son côté avait beaucoup de points en commun avec Pina, la principal différence étant qu'elle était seule. C'était en partie aussi pour ça que je ne voulais pas qu'elle sombre dans la tristesse. Pour le moment ça avait l'aide d'aller. c'était amusant la façon dont elle cherchait à s'adapter a une culture qui n'était pas la sienne, elle en était presque attendrissante (Elle l'aurait été si chaque mouvement qu'elle faisait ne risquait pas de faire sauter la maison). Le repas avait l'aire de lui plaire et à mon avis c'était tout ce dont elle avait besoin. Ryanne me bombardait de compliment et cela me faisait chaud au cœur. Elle ne me tenait pas rigueur de la banalité du repas pour une terrienne et semblait apprécier la touche Zélodienne de la sauce.

Visiblement pour le moment c'était une réussite qui ne manqua pas de faire rosir mes joues de bonheur !

« Je suis heureuse que ça vous plaise ! »

Je ne trouvais rien à dire de plus. je fini donc juste mon assiette en attendant que les autres aient fini de manger avent de faire venir le dessert sur la table sous les yeux d'une Pina prête a bondir sur les pauvres petits beignets de Gintho innocents. Elwen allait peu être être surprise ici aussi, car le Gintho étant à l'origine un agrume, les Zélodiens le mangeaient habituellement cru. ils n'avaient pas l'habitude d'élaboré des plats compliquer comme sur Terre ou à de nombreux endroit la cuisine était tout un art. 

« Et voila ! ça peu te sembler bizarre Elwen mais sur terre cuisiner des fruits cuit ça se fait souvent ! Au pire si tu n'aime pas n’hésite pas à en prendre un cru dans la corbeille là bas. »

Je lui pointait la corbeille un peu plus loin sur le plan de travail en prenant un beignet taillé en forme de quarté, d'a peu près la taille d'un gros quarté d'orange entre mes doigts.

«  YATTAAAAAAAAAAAAA !!!! »

Pina venait de littéralement faire un plat sur la table en tendant les bras pour en saisir deux dans chaque main. heureusement que j'en avais prévue une certaine quantité et que c'était facile à faire. Elle me fixa ensuite sans bouger, devinant le regard appuyer sur elle lui rappelant les bonnes manière, puis s'assis sur sa chaise, les oreilles légèrement plus vers l'arrière que d'habitude, bien consciente de son écart. 

Elle allait comme moi, attendre que les autres se soient servis avent de commencer à manger.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 54
Age : 26
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 973 422
Power Level en Kili: 19.46
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Dim Nov 12, 2017 7:08 pm

Le repas était bon et insolite. Elwen a grandement varié son régime alimentaire en quittant Zelod, mais le long séjour sur la flotte de Gray, quoique instructive gastronomiquement parlant, ne comportait pas beaucoup de nourriture Terrienne, chose que Pesto avait également remarqué en lui confiant un jour que « les burgers et les frittes, ça lui manquait quand même vachement, parfois »... il faudra que la Zélodienne en mange un jour, tiens... de toute façon, elle était partie pour rester sur Terre jusqu'au retour de Pesto, elle pourra demander à Pan de lui faire goûter d'ici là ?

En tout cas, l'heure n'était pas à ces victuailles inconnues, mais aux makis... et c'était quand même sacrément bon ! Pesto n'avait guère que de la nourriture « prête à manger » ou juste à réchauffer/cuire pour faciliter son voyage, mais la cuisine maison de Pan était quand même au dessus... et cette manière de mélanger la cuisine Terrienne et Zélodienne... incroyable.

Et finalement, ce fut le dessert qui arriva. L'odorat de la Zélodienne reconnut une fragrance familière... du Gintho ! Mais pas à l'état naturel. Il était enrobée dans une pâte croustillante et parsemée d'étranges tout petits cristaux... comme les donuts que Pesto lui a déjà donné au petit déjeuner... donc ces particules devaient être du sucre...


« Et voila ! ça peu te sembler bizarre Elwen mais sur terre cuisiner des fruits cuit ça se fait souvent ! Au pire si tu n'aime pas n’hésite pas à en prendre un cru dans la corbeille là bas. »

Effectivement, sur une corbeille trônaient quelques Ginthos entre autre. Opter pour la facilité fut envisagé un instant, mais... jusque là, la cuisine Zélodo-Terrienne était une réussite, il fallait laisser sa chance au dessert et...

« YATTAAAAAAAAAAAAA !!!! »

VLAM ! La table trembla sous l'attaque plaquage d'une Pina qui s'était déjà emparé de quatre beignets. Quel enthousiasme, ça devait vraiment être bon. Pourtant, Pina changea soudainement de comportement sous un regard de Pan assez effrayant... Elwen ne comprenait pas trop mais s’empara d'un beignet à son tour... la nourriture était faite pour être mangée, et il y avait visiblement assez de beignets pour que chacun mange à sa faim.

Elwen croqua donc dans le beignet, ses crocs perforant sans mal la pâte croustillante. Le sucre crissait sous ses dents et la pointe des canines transperça finalement la chair du fruit altéré par la cuisson. Le jus s'écoula alors, se mélangeant avec le reste dans une osmose parfaite. Les poils, les oreilles et la queue d'Elwen se raidirent d'un même mouvement tant c'était bon et elle termina le pauvre beignet avec le même appétit que Pina avant d'en reprendre un autre. Ca se passait de commentaire, c'était terriblement bon ! Restait à voir laquelle des deux Zélodiennes allait en manger le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 281
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6 466 099
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Lun Nov 13, 2017 12:44 pm

Le dessert !
La Touche finale de tout repas digne de ce nom. La récompense, ou le trophée, proposé aux convives disposant encore d'assez de place dans leur panse rondouillarde... ou pas.
Je me préparais silencieusement à l'explosion de saveurs qui allait s'ensuivre car j'avais l'intime conviction que, si je ne le faisais pas, je risquais d'avoir un... orgasme culinaire.
Ah ha ha ! Blague à part, mettons de côté les joyeuses grossièretés pour nous pencher sur l’œuvre gastronomique de notre chère Pan.
Je me frottai les mains en considérant, les yeux pétillants, les mets qui retenaient l'attention de tout le monde. Pan expliqua sommairement la particularité apparente de ce plat à la plus âgée des deux Zélodiennes tout en lui proposant également une alternative gustative moins compliquée, rangée dans une corbeille disposée spécialement pour les réfractaires.



- Celle qui refuse d'y goûter aura à faire à moi ! fis-je en empruntant un ton de voix lugubre. Ah ha ha ! Je plaisante. Régalons-nous comme les goinfres que nous sommes ! les rassurai-je en adoptant ma célèbre mine guillerette.


Visiblement, ma vilaine blague n'eut aucun effet sur Pina. Celle-ci, bourrée d'entrain et manifestement plus vorace qu'Elwen et moi réunies, bondit littéralement sur la table pour se servir comme une petite fille sortie tout droit de quelques contrées sauvages !
Je m'imaginais qu'Arcadia aurait sans doute éprouvé une grande pitié pour les pauvres beignets, en les voyant ainsi pris d'assaut.



- Whouw ! m'écriai-je, ramenant immédiatement mes mains sous la table pour ne pas les retrouver écrasées contre la table par la petite Zélodienne.


Puis je jetai un coup d’œil à Elwen, muette, concentrée et plus sage que sa congénère. La Zélodienne coula un regard à Pan et je m'étais mise à partager naturellement sa curiosité. Pina s'était figée, soudain consciente qu'une ombre autoritaire veillait sur son savoir-vivre et ses bonnes manières. Les yeux de Pan ne lançaient pas d'éclairs mais ils n'étaient vraiment pas loin de le faire ! La petite Zélodienne ne demanda pas son reste et glissa hors de la table pour se rasseoir convenablement, ses oreilles animales plaquées contre son crâne en signe de soumission.
Aah ! Si seulement je pouvais m'y prendre avec autant d'efficacité vis-à-vis de ma petite sœur... Ce n'était définitivement pas aussi facile avec Aneth. L'idée de solliciter Pan à ce sujet me vint à l'esprit, mais je me sentais obligée de reporter ce projet - de longue haleine - à plus tard en voyant Elwen s'emparer d'un beignet. Oh ! Il y en avait bien assez pour tout le monde, certes.
Néanmoins, même quasi repue, le doux parfum qui se dégageait des Ginthos suffit à rallumer les braises de mon estomac. Il n'émit aucun son gênant et je le bénis en silence rien que pour cela ! Puis je me servis en adressant un petit sourire à Pan et son adorable fille.



- Alors... Voyons cela, soufflai-je en contemplant la nourriture piochée d'un œil critique, puis en la portant religieusement à ma bouche, comme si je m'apprêtai à goûter à un repas dont le coût dépassait largement les millions.


En premier lieu, je mordillai le coin le plus tentant du beignet pour en savourer la plus petite des miettes... puis j'oubliais finalement toute retenue pour m'abreuver de son jus divin ! Émettant malencontreusement quelques bruits de succion superflus, les yeux écarquillés à fixer le vide, je m'en délectai en toute impunité. Au bout d'une ou deux petites secondes, je fermais les yeux en mâchouillant le beignet avec un franc plaisir que même un aveugle aurait pu remarquer sans la moindre difficulté.
Orgasme culinaire. Sans grande surprise avec un plat de Pan entre les dents.
Je hochai la tête avec grande satisfaction, levant du même coup un pouce à l'attention de la redoutable cuisinière pour lui signifier la réussite totale de son repas à tomber par terre !
Je pris bien le temps de tout avaler avant de reprendre la parole :



- Honnêtement, Pan ? En ce moment-même, j'éprouve une grande peine à ton encontre. Je suis terriblement inquiète, lui dis-je en arquant les sourcils pour me donner un air désolé... avant de la gratifier d'un grand sourire de vainqueur ! Tout simplement parce que tu vas devoir me supporter quantité de fois et que, par-dessus tout, je risque de venir souvent t'embêter pour m'installer à ta table. Voilà ! C'était un aveu de faiblesse que j'assume entièrement~


En lui adressant un clin d’œil énergique, je me servis encore une fois, littéralement hypnotisée par les magnifiques créations de la Demi-Saiyajin. Pendant cette nouvelle délectation magique, le dos reposé contre le dossier de ma chaise et les yeux baissés sur mon assiette vide, je méditais sur un moyen sûr et efficace de remercier Pan... Quelque chose de grandiose... ou de discrètement intense ?
Je penchai la tête de côté dans un sens puis dans l'autre, méditative, sérieusement partagée dans mes pensées florissantes.

_________________

----------- Level : 6 466 099 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 397 830 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 692 762 / Résistance magique = 830 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

avatar


Féminin Messages : 382
Age : 26
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Mar Nov 14, 2017 2:04 am


Mirai Son Pan


« Ne t'inquiète pas Ryanne, tu sais bien que tu est toujours la bienvenu. Toi aussi Elwen d'ailleurs ! J'aime cuisiner, je vous préparerais ce que vous voulez. »

Tout se passait admirablement bien ! Je n'aurais jamais imaginée que mon repas aurait put avoir un tel succès. Elwen semblait se régaler et Ryanne aussi, toutes deux avec enthousiasme. Pour le coup j'en aurais presque oublier de manger moi aussi a les regarder faire, mais ... moi aussi j'aimais ça les beignets de Gintho ! 

Je pris donc part aux hostilités, dégustant ma propre cuisine, fière de moi. Je réfléchissais aussi a la suite des événements. Trouver les Dragon Ball était une quête laborieuse qui demandait du temps et surtout les bons outils pour la mener a bien. Sans Dragon Radar, la quête à court terme relevait de l'impossible. A vrais dire plus j'y réfléchissais, plus il me semblait compliquer pour moi de trouver les boules de cristal dans un délais assez court pour que je n'abandonne pas Zélod trop longtemps et ma responsabilité que j'avais envers la planète. 

Je pouvais toujours aller en enfer pour tenter de Guider Pesto vers la sortie ? Ce serrait une idée. Je pourrais aussi en profiter pour apprendre à Elwen la technique qui lui permettrait de rejoindre Pesto dans l'autre monde et l'aider ... Cela pourrait être une bonne alternative aussi ! Et tant qu'a faire, pourquoi ne pas l'apprendre à Ryanne aussi ?

Le repas s'était fini en fin de compte. La corbeille était vide, témoignant de la sincérité des compliments qui m'avaient été fait. 

« Je suis vraiment heureuse que tout cela vous ai plus ! Je vais aller chercher des couverture pour Elwen. Tu verra le canapé est très confortable, vue ta taille, tu devrait être bien à l'aise dedans. »

Je me levai donc tranquillement en m'éloignant et m'arrêta juste avent de sortir de la pièce, me tournant vers Ryanne avec un grand sourire.

« Cela ne te pose pas de soucie de dormir avec moi Ryanne ? Il n'y as pas d'autre lit, le miens et le plus grand et puis on l'a déjà fait après tout. Ne t'inquiète pas, je ne ronfle pas ! »

Sans même attendre de réponse je sortis de la pièce, toute guillerette. Pina de son côté ne marquait aucun étonnement quand à la réflexion de sa mère adoptive, se léchouillant les doigts encore légèrement sucré des beignet dévoré plus tôt.

Elle bâtit joyeusement des oreilles et sortis de table à son tours en s'étirant. Elle glissa ensuite un regard vers l'humaine et lui offrit un large sourire qu'elle n'expliqua pas plus que ça. L’esprit de la petite Zélodienne était plus vif que l'on pourrait le croire au premier abord, mais qu'avait t'elle en tête ? Cela, même Pan ne saurait le découvrir d'elle même. 

Je fini finalement par revenir assez vite, une pile de couverture entre les mains, toutes bien trop grande pour le canapé, mais au moins Elwen pourrait s'amuser à s'emmitoufler dedans. Je posa et déplia les draps sur le canapé, posant sur le tout une épaisse couette duveteuse et un oreiller assez imposant ... Oui, j'aimais les gros oreiller. 

« Voila, avec ça tu devrait pouvoir dormir bien confortablement et bien au chaud. Même si le chauffage tourne ... Si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésite pas à me demander. »

«  On vas déjà se coucher ? »

« Pas forcément Pina, je précise juste. Par ailleurs demain matin je vais apprendre un petit quelque chose qui devrait être utile à Elwen et Ryanne. »

«  Moi aussi ?! Dit ! dit ! »

« Tu ne sais toujours pas parfaitement bien voler ma Pina, même si tu as vraiment bien progressé, tant que c'est n’est pas bien au point, tu ne pourra pas apprendre grand chose de plus. »

La petite Kitsune à neuf queue tira une moue frustrée avent de se cacher dans ses queues de vexation, ce qui me fit pousser un petit rire amuser. Ma main partis caresser doucement la surface duveteuse du petit cocon de fourrure formé par la mini Zélodienne tout en tournant le regard vers mes deux convives.

« Je suis désolée, je n'ai pas bien l'habitude de recevoir, je ne sais pas trop ce que je dois faire maintenant ... Je ne peu pas commencer à vous apprendre ce que j'avais prévue, ce serrait bien trop long. Ceci-dit, Elwen ? Tu sais utiliser ton Ki et percevoir celui des gens ? Pas par magie, mais vraiment par Ki. »



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 54
Age : 26
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 973 422
Power Level en Kili: 19.46
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Mar Nov 14, 2017 11:59 pm

Bon sang que c'était bon ! Cuisiner la nourriture Zélodienne comme le font les terriens, ce fut une idée de génie ! Elwen était aux anges et dévorait son beignet comme une Pina. D'ailleurs, tout le monde à table avait succombé au charme du dessert en fait... Pan était une sacrément bonne cuisinière.

Pan qui a d'ailleurs clairement dit qu'Elwen était la bienvenue chez elle quand elle le voulait. La Zelodienne sera ravie de passer à l'occasion lors de chaque arrêt sur terre pour contribuer au vidage de garde manger de la demi-saiyajin.


« Je n'y manquerais pas ! »

Le repas se poursuivit donc jusqu'à ce que chaque beignet de Gintho fusse englouti. Elwen était repue et contente.

« Je suis vraiment heureuse que tout cela vous ai plus ! Je vais aller chercher des couverture pour Elwen. Tu verra le canapé est très confortable, vue ta taille, tu devrait être bien à l'aise dedans. »

Dormir... bonne idée, tiens... Elwen a tenu grâce aux forces prêtées par Pan, mais son corps réclamait un vrai repos. Ryanne, elle, aura le privilège de partager la couche de Pan, semble-il.

Le nécessaire pour la nuit fut apporté sur le canapé et déplié dessus.


« Voila, avec ça tu devrait pouvoir dormir bien confortablement et bien au chaud. Même si le chauffage tourne ... Si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésite pas à me demander.
- D'accord.
- On vas déjà se coucher ?
- Pas forcément Pina, je précise juste. Par ailleurs demain matin je vais apprendre un petit quelque chose qui devrait être utile à Elwen et Ryanne. »

Apprendre quelque chose ? Qu'est-ce que Pan voudrait enseigner à Elwen ? La Zelodienne était assez étonnée de cette offre qu'elle n'avait clairement pas vu venir.

« Je suis désolée, je n'ai pas bien l'habitude de recevoir, je ne sais pas trop ce que je dois faire maintenant ... Je ne peu pas commencer à vous apprendre ce que j'avais prévue, ce serrait bien trop long. Ceci-dit, Elwen ? Tu sais utiliser ton Ki et percevoir celui des gens ? Pas par magie, mais vraiment par Ki.
- Eh ben... Pesto de Mr Gray m'ont appris à me servir de mon ki, oui, mais pas à percevoir celui des gens. Je peux sentir quelqu'un tout proche, ses signes vitaux ou même son aura magique mais je sais pas percevoir le ki comme le fait Pesto. »

Pourquoi cette question ? La Zélodienne n'en savait rien... elle savait projeter son ki pour attaquer via son tir Zélodien, par exemple, ou encore de simples boules de ki, mais ressentir celui des gens, elle sait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 281
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6 466 099
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   Jeu Nov 16, 2017 8:44 pm

Je terminai mes beignets avec un appétit identique à la première bouchée, et ce malgré le peu de place qu'il restait dans ma petite panse. Pan était ravie de la réussite de sa cuisine, approuvée par tous les convives ! En outre, elle n'oublia guère de nous signaler que nous étions toutes les bienvenues dans sa splendide demeure, autour de cette table de tous les délices.
Vraiment l'un des plus beaux jours de ma vie !~
J'esquissai un sourire de vainqueur en me tapotant le ventre.



- Goûter ta cuisine fut un honneur dont je ne manquerai pas de me priver la prochaine fois que je viendrai te taquiner, avouai-je aussitôt.


L'intéressée avait adopté une mine songeuse pendant sa dégustation. Je me demandais bien à quoi elle pensait... Au cas d'Elwen, peut-être ? Ou bien à une autre idée de repas ? Un plan de mise au point d'une éventuelle technique innovante ?
Mes interrogations s’éclipsèrent en écoutant la Demi-Saiyajin s'adresser à la Zélodienne. Pan prenait les devants vis-à-vis de la préparation des couchettes de ses invités. Je coulai un regard en coin à Elwen et gardai le silence. Au moment où j'entrepris de me lever, poussant calmement la chaise en retrait pour ne pas la renverser sur son dossier par maladresse, je sentis les yeux de Pan posés sur moi. En levant les miens, j'aperçus son sourire.
La proposition qui s'ensuivit égaya ma semaine. Que dis-je ?! mon mois !
Je lui rendis son sourire, aussi rayonnante qu'un astre.



- Je n'y vois absolument aucun inconvénient ! Et je ne m'inquiète pas le moins du monde en ce qui concerne ta discrétion, lui assurai-je avec un certain enthousiasme, sans me rendre compte qu'elle était déjà partie.


Je ne m’inquiétais pas non plus pour les jolies mains un tantinet baladeuses de Pan - les miennes risquaient fort de chercher des failles dans la garde de Pan, de toute manière~
Je réprimai un rire malin en oubliant pas de ranger soigneusement la chaise à sa position initiale. J'en profitai également pour faire de même avec les autres, perfectionniste sur bien des points comme je le suis les trois-quarts du temps. Ne me demandez pas comment j'occupe le dernier quart de mon quotidien, cela pourrait s'avérer dangereux pour tout le monde.
Malgré mon occupation passagère, le sourire joyeux de Pina ne m'échappa guère. Sans doute partageait-elle la gaieté de sa mère adoptive. Elle devait grandement apprécier la voir sourire ainsi. Un des grands avantages de disposer de pouvoirs empathiques !
J'assistai au service de notre adorable hôte. Celle-ci avait pris grand soin d'apporter une couverture pour Elwen et de la disposer sur son long lit douillet. Je croisai les bras en contemplant la scène, passant du visage affable de Pan à celui, plus enjoué et enfantin, de Pina. De leur conversation à priori frivole découla finalement une déclaration qui me fit trépigner d'impatience : l'apprentissage d'une nouvelle technique.
Je me fis violence pour ne pas m'incruster dans la discussion, quand bien même j'étais concernée. Entre-temps, Pina dissimula sa mine déconfite derrière une barricade de queues soyeuses. Du coup, je me fis deux fois plus violence pour ne pas glousser. Oh, non ! Je ne me moquais pas de la petite Zélodienne. Pas du tout ! Je trouvais simplement la relation entre l'orpheline et sa nouvelle maman aussi complète que constructive. Pan savait se débrouiller avec les enfants.
En revanche, en ce qui concernait le planning d'apprentissage de la mystérieuse technique, elle bloquait quelque peu. Il était tard et donc difficilement envisageable de débuter un entraînement digne de ce nom. En sus de ce détail, nous étions toutes assez repues pour tomber comme des masses.
Cela n’empêcha pas notre future enseignante de questionner Elwen sur un élément indispensable à nos prochains exercices, à savoir la maîtrise de son Ki et de la Perception. Elwen lui répondit par la négative, apparemment bien plus douée pour traquer les empreintes magiques. De mon côté, je m'interrogeai judicieusement sur le niveau de maîtrise de la Perception, histoire de prévenir un éventuel souci à venir. Cette capacité mentale, aussi fiable qu'un radar, variait en fonction du niveau de maîtrise de l'individu. Pour tenter de faire simple, plus le ou la concerné(e) prend l'habitude d'y recourir,plus il est à même d'étendre sa zone de Perception avec, en guise d'épicentre, le lieu dans lequel il se trouve.
Je me massai le menton en calant mon coude dans la paume de ma main opposée.
Cette question me taraudait l'esprit mais je ne pris pas tout de suite la peine de la poser à Pan. Au lieu de ça, je comptais me donner à fond le lendemain afin de ne pas décevoir les espérances professorales de la concernée !
Je serrai le point devant mon visage, motivée comme jamais.
Puis je songeai à cette prochaine nuit... au sein de la couche de ma Demi-Saiyajin.
Ah... Petit bémol en vue à l'importante guère négligeable !
Je m'approchai de Pan, levai ma main au niveau de son oreille pour éviter d'être gênée, et lui chuchotai à l'oreille :



- Excuse-moi de te déranger Pan mais... n'aurais-tu pas une chemise de nuit à me prêter pour cette nuit ? Tu comprendras que je n'ai aucune envie de froisser ta robe en m'assoupissant dedans. Je laissai deux secondes s'étendre avant de reprendre : Prends ton temps pour répondre, je ne suis pas pressée.


Pas pressée de gêner Pan. Par contre, pour ce qui était de m’incruster dans son lit... hé hé hé~
Je fis un pas de côté en contemplant vaguement le plafond, les lèvres closes et les mains jointes dans le dos, imaginant une auréole d'innocence au-dessus de ma tête.
Pan devait d'abord s'occuper du cas d'Elwen pour pouvoir imaginer de quoi remplir sa prochaine journée sans jamais y laisser aucun vide. Ainsi la Zélodienne n'aurait pas le temps de déprimer en repensant à sa défunte amie. La nuit allait être compliquée pour elle ; les cauchemars lui tomberaient dessus comme un essaim de moustiques !
Mieux valait donc que sa prochaine journée passée à nos côtés soit une réussite et une source de réconfort, à l'instar de la cuisine de la Demi-Saiyajin. En d'autres termes, il était absolument primordial de surprendre et de captiver la Zélodienne, tout simplement.

_________________

----------- Level : 6 466 099 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 397 830 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 692 762 / Résistance magique = 830 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Face à la réalité de l'univers [PV : Pan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.
» Face à une réalité [Pv : Anarqueuse ♥♥]
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre :: Forêt-