Partagez | 
 

 [Solo] Chronicles of a missing Emperor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: [Solo] Chronicles of a missing Emperor   Mar Juil 18, 2017 11:11 am






Chronicles of a missing Emperor


Solo





J'étais allongé sur les ruines d'un immeuble, le jour était en train de se lever et moi je dormais, je venais de m'endormir en fait, le visage couvert de contusions dissimulé derrière mon capuchon qui bougeait un peu au gré du vent. Personne ne pouvait deviner mon identité, qui étais-je ? Oh eh bien si je vous disais que je fus un jour Empereur me croiriez-vous ? Et pas de n'importe quel empire mais de celui des Démons du froid, celui qui appartenait aux Cold ! J'étais au sommet et je lui suis toujours d'une certaine manière étant l'un des êtres les plus puissant, mais alors que j'avais tout lorsque j'étais Empereur, je ne me retrouve actuellement qu'avec cette puissance comme seule possession. Ça et la puce de mon androïde Majordome que j'avais réussi à sauver, et une capsule qui avait survécu à l'explosion de mon Croiseur...
Tout mes hommes sont morts, le seul être qui importait pour moi dans l'Univers est mort également, et moi, je survis, encore et toujours, je m'accroche à cette vie qui n'a plus de sens, comme toujours je combats et je gagne. J'ai toujours été un survivant, mon père m'avait entraîné pour un jour faire face aux Cold après tout, et il avait été impitoyable ! Survivre à ses entraînements était le véritable objectif, devenir plus fort n'était qu'une conséquence de cet objectif.


Dans un sens cette situation n'était pas si différente, j'étais en exil et luttais pour ma survie, comme au bon vieux temps... Sauf que cette fois j'étais seul.
Seul depuis la bataille de ce que la race de Yumi appelait « Midway », la planète qui était située apparemment à mi-chemin entre deux lieux de pèlerinages spatiaux pour cette race nomade. La planète avait été attaquée et Yumi a activé sa capsule peu après la bataille de Vegeta, j'étais donc allé à son aide avec mon Commando, mais tout le monde est mort, sauf moi. J'avais pu achever l'ennemi, mais celui-ci était un puissant mage noir qui m'avait lancé une malédiction avant de mourir et depuis je parcours la Galaxie poursuivi par de puissantes entités attaquant de façon aléatoire tout en étant hanté par les pires moments de ma vie.
Parfois, ces bestioles attaquaient alors que j'étais en plein milieu d'une ville à chercher une solution, ce qui signifiait la destruction de ladite ville, comme aujourd'hui par exemple. Le combat avait duré toute la nuit et j'avais déjà été épuisé et blessé des combats précédents... oui, n'importe qui d'autre aurait succombé à un tel traitement quotidien, mais pas moi, pas un Démon du froid !

Je me réveillai plusieurs heures plus tard, du sang coagulé partout sur le corps. Je décidais donc de m'envoler vers une rivière où je pus laver mon corps et mon vêtement avant de retourner à ma capsule :


« Personne ne s'y connaît en magie sur cette planète. Une perte de temps. »

« Maître, quelle sera notre prochaine destination ? »

La voix venait de la capsule, 03 s'était téléchargé à l'intérieur, cela lui permettait de pouvoir « me porter assistance » d'après ses mots. Bon, c'était certain il m'était plus utile là que dans une puce dans une poche de mon capuchon !
Je m'assis à l'intérieur et fermai le hublot avant de regarder la liste des planètes à proximité :


« Je ne sais pas... »

Je n'avais aucune piste sur l'endroit où aller, on pouvait dire que j'errai plus ou moins en espérant tomber sur la solution... Je savais que ce n'était pas la meilleure façon de chercher, mais je n'accomplirais rien en restant sur cette planète qui ne m'est d'aucune utilité.

« Essayons celle là. »

Je sélectionnai une planète sans grande conviction et appuyai sur la commande de décollage.
La capsule décollait et fila à travers l'espace, j'en profitai pour pratiquer un peu de méditation, c'était la seule manière pour moi de m’entraîner. Certes les combats que je menaient constituaient de bons entraînements aussi, mais il s'agissait de combats à mort, la méditation ne faisait pas que m’entraîner mais me permettait de faire le point.
Si seulement j'avais de quoi détecter l'énergie magique je pourrais trouver un mage plus facilement ! Ma recherche était à l'aveugle et là était le problème ! Je perdais du temps sur des planètes inutiles et mes combats sacrifiaient des villes entières car ces choses décidaient de m'attaquer à ce moment là, et elles n'étaient pas très enclines à éloigner le combat hors de la ville.

Après plusieurs heures de méditation, la voix de mon androïde me réveilla :


« Maître, nous avons un problème. »

« Ils reviennent. »

« Oui Maître. »

Je remarquai que nous étions dans un champ d'astéroïde, au moins je pourrais profiter du terrain :

« 03 arrête la capsule. »

Une fois le vaisseau arrêté, j'en sortis, flottant dans l'espace :

« Maintenant va te cacher parmi les astéroïdes et ne reviens que lorsque ce sera terminé. »

03 obéit et s'éloigna, pendant ce temps, l'énergie qu'il avait détecté se matérialisa, des entités ressemblant à des ombres humanoïdes aux yeux rouges brillants prirent forme, leur voix télépathique parlant dans ma tête :

« Blizzard Glacius... Es-tu prêt à abandonner ta lutte inutile... ? »

« Pas aujourd'hui j'en ai peur. »

« Alors tu choisis de souffrir... encore et toujours... c'est inutile... ta malédiction nous appelle... tu nous combattras jusqu'à ce que tu ne meurs enfin... »

« Oui je sais. Mais pourquoi m'attaqueriez-vous dans l'espace ? J'ai l'avantage ici. »

« Cela n'a aucune importance pour nous... où... ? Quand... ? Aucune importance... »

Je me mis simplement en garde, attendant le début des hostilités :

« Maintenant... il est temps pour toi... de lutter... »

Mon aura s'alluma autour de moi pour seule réponse et les entités me foncèrent dessus. Je savais, depuis le temps que je les combattais, que rester sur la défensive était une très mauvaise idée et prolongeait le combat, je décidai donc de foncer sur l'une d'entre elle à mon tour.
Ma victime me bloqua et tenta une contre-attaque qui fut esquivée, je donnai un coup de pied sur le côté pour éloigner un deuxième adversaire tandis qu'un coup de queue fouetta mon autre flanc pour éloigner le troisième et je disparus pour éviter quelqu'un venant de derrière moi, je réapparus à bonne distance et matérialisai des boules de Ki violettes dans mes mains avant de commencer à bombarder la zone une dizaine de secondes.
Je m'arrêtai ensuite, prêt à reprendre le combat quand je fus frappé au visage depuis mon flanc, je fus projeté et accueilli d'un coup de pied dans le dos qui me fit prendre de la hauteur. Je vis alors qu'une entité était sur le point de me lancer une attaque d'énergie, tournoyant sur moi même, je réussis à dévier ma course à temps pour passer autour du rayon et donnai un coup de poing à mon adversaire qui passa à travers un astéroïde.
Je me retournai alors pour bloquer deux ennemis qui avaient tenté d’enchaîner, ceux-ci décidèrent alors de continuer leur attaque et firent pleuvoir les coups, je fus donc verrouillé dans le corps-à-corps :


*Merde... contre eux je dois être mobile ! Je dois m'éloigner de ces deux imbéciles ou je suis foutu !*

Je réussis à asséner un coup de pied à l'un pour l'éloigner et à faire de même avec l'autre grâce à un coup de poing. Je fis ensuite exploser mon aura et attaqua l'une des entités restées à l'écart, je la distrayais d'un Rayon Oculaire et en profitai pour armer une lame de Ki blanche à ma main et assénai un coup, la tranchant de haut en bas. L'entité resta immobile quelques instants, avant que sa voix ne se fasse entendre dans ma tête :

« Oooh... j'ai échoué de mon côté... ce n'est pas grave... on se verra plus tard... »

Sur ces mots, elle disparut, je me tournai alors vers mes autres adversaires en faisant disparaître ma lame :

« Quelle lutte... ! Si seulement il se rendait compte que c'est inutile... »

« Oui... inutile... si ce n'est pas aujourd'hui... ce sera un autre jour... »

Tch ! Je les connaissais bien maintenant, ils essayaient simplement de me provoquer. Je ne bougeai cependant pas, me contentant de les observer en calmant ma respiration. Ma... « lutte » comme ils disaient, m'avait au moins appris une chose, c'était à économiser mon énergie ! D'autant plus que je ne pouvais pas me transformer car ces choses semblaient s'adapter à mes changements de puissance, ce qui faisait qu'il serait aussi difficile de les combattre maintenant qu'en forme d'augmentation.
Mes adversaires me foncèrent alors dessus, j'en bloquai un mais celui-ci se retira instantanément et je ne pus bloquer les coups de ses camarades qui me frappèrent chacun une fois, me propulsant en arrière. Je fis plusieurs acrobaties arrières pour me rattraper et réussis à freiner, je n'attendis pas que la prochaine attaque arrive et me déplaçai rapidement dans le champ d'astéroïde. Lorsque je réapparus à la vue de tous, je vis également les ombres apparaître près de moi, j'allai alors à un autre endroit prêt d'un gigantesque astéroïde, mais je fus également suivi :


*Ils ne me laisseront pas respirer. Ils n'arrêteront pas de me suivre...*

J'observai les alentours et un sourire discret s'afficha sur mon visage :

*Dans ce cas autant en profiter !*

Je me déplaçai alors tout à coup vers une entrée de grotte que j'avais vu du coin de l’œil et m'enfonçai dans l'astéroïde suivi par mes assaillants. Les affronter dans un couloir serait plus à mon avantage. Me tournant, je me préparai à accueillir le premier adversaire, je bloquai son coup mais, sur mon flanc, le mur se brisa et un deuxième ennemi surgit pour me frapper. J'eus à peine le temps de lever mon autre bras pour le bloquer, mais fus enfoncer dans le sol suite à une attaque du plafond qui s'était lui aussi brisé. La chose me fit traverser les murs jusqu'à sortir de l'astéroïde, je me repris et la chassai d'un coup de pied avant de faire de même avec les autres qui avaient suivi derrière. Bon, les grottes n'étaient pas une solution...
Il y avait toujours autre chose mais j'avais besoin de quelques secondes... Le problème lorsque l'on se battait seul c'était que personne ne pouvait faire diversion.
Réfléchis ! Il doit y avoir une autre solution !


*Si les rassembler pour tous les tuer ne fonctionne pas...*

J'armais une grenade à fragmentation dans ma main droite :

*Alors je vais les disperser et les tuer un part un !*

Je lançai la boule de Ki et la fis exploser devant mes adversaires, elle se dispersa en plusieurs petites boules d'énergie qui explosèrent à nouveau, forçant la dispersion comme prévu. Je fonçai ensuite pour attaquer le plus proche, lui collant des enchaînements de coups fulgurants.
Je savais que les autres s'étaient remis de l'effet de surprise et approchaient, je créai donc une lame de Ki plus faible que la précédente au bout de ma queue et tenaient mes ennemis à distance sous sa menace tandis que l'ombre que j'attaquais finit par disparaître sous mes coups, celle là était finie.
Je me tournai donc vers les trois restantes, haletant, j'avais attaqué pour tuer en y mettant toute ma force, j'avais besoin de reprendre mon souffle.
Cependant, mes ennemis le savaient n'attendirent pas pour attaquer tous les trois en même temps, j'étais attaqué de toutes parts et en train de perdre. Je me pris deux coups, un dans le ventre et un autre dans le dos, tandis que le troisième m'envoya valser d'un coup de coude sur le haut du crâne, je passai à travers deux astéroïdes avant de me ressaisir.
J'étais encore blessé, toujours essoufflé et au pied du mur, les trois entités me firent face :


« Il est temps cette fois... »

« Oui... »

« La fin de ta lutte... »

« La libération par la mort... »

« C'est tout ce qui attend ceux qui subissent ta malédiction... »

Un sourire se dessina sur mes lèvres :

« HmHmHmHmHm... »

Je pus alors lire un air d'incompréhension dans les yeux rouges des ombres :

« Il y a un détail que vous avez omis. J'affronte des... choses comme vous depuis plus de vingt ans, je connais toutes vos forces, vos faiblesses, vos coups fourrés et beaucoup trop de manières de vous tuer. Vous êtes ce pourquoi je me suis entraîné, et c'est pour ça que je survivrai à tout ce que vous pouvez m'envoyer ! »

Je fis ensuite exploser mon aura autour de mon corps :

« Alors je suis désolé de vous décevoir, mais la fin de la lutte n'est pas pour aujourd'hui ! AH ! »

Puisant dans mes ressources, je me jetai alors sur mes trois adversaires en projetant un premier d'un coup de poing au visage et un second d'un coup de pied retourné avant d'en immobiliser un d'un coup de poing au ventre :

« AAAAH ! »

Je matérialisai ensuite une puissante lame de Ki qui trancha l'ennemi immobilisé en deux. Haletant, je me tournai vers mes deux autres assaillants, un sourire carnassier aux lèvres :

« Plus... que deux... ! »

Je passai de nouveau à l'attaque et eux aussi, nos coups s'entrechoquèrent quelques secondes lorsque je les repoussai tout à coup en raison d'un choc électrique. Mon corps entier était vibrant d'énergie et zébré d'éclairs jaunes tandis que je sélectionnai une cible avant de fondre sur elle la mitraillant de coups chargés d'énergie avant de la saisir à la gorge et de la griller sur place, faisant disparaître mon aura chargée. La dernière ombre se jeta sur moi, je réussis à bloquer ses coups un moment mais elle finit par me repousser et à m'encastrer dans un astéroïde avant d'armer un attaque dans sa main et de lancer une vague d'énergie dans ma direction.

«YAAAAAH ! »

Je fis de nouveau exploser mon aura et détruisis l'astéroïde derrière moi avant de lever la main au dessus de ma tête. Je formai une boule d'énergie violette concentrée, elle vivrait, pressée de dévorer sa cible, je ne la fis pas attendre et la lançai en direction de l'attaque de mon ennemi.
Les deux techniques s'entrechoquèrent, des éclairs fusaient dans tous les sens au point de rencontre tandis que je poussai ma boule de Ki dévoreuse de planètes vers ce misérable insecte qui croyait une seule seconde qu'il pouvait me tuer, MOI !


« RETOURNE DANS LE TROU D'OU TU VIENS ! »

Avais-je hurlé en poussant les derniers mètres et en faisant exploser l'attaque en plein sur cette chose qui disparut à son tour dans l'explosion dévastatrice, enfin...
Je me laissai flotter dans l'espace, absolument vidé, mais avec un grand sourire sur mon visage couvert de blessures :


« Héhéhé... »

Le calme était revenu et j'avais appris à apprécier ces moments juste après la bataille, car ils confirmaient que j'avais survécu une fois de plus !
Quelques minutes plus tard, une capsule me récupéra et continua sa route vers la planète où je me rendais au départ...





_________________
Statistiques:
 



Dernière édition par Blizzard Glacius le Lun Nov 06, 2017 10:11 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Solo] Chronicles of a missing Emperor   Ven Juil 21, 2017 11:36 am






Chronicles of a missing Emperor


Solo





La capsule approcha de la destination, une monde désert que j'avais sélectionné et qui figuraient comme étant inexploré dans les archives impériales. Les scanners indiquaient qu'il y avait de la vie sur la planète, restait à savoir s'il ne s'agissait que d'animaux ou d'autochtones :

« Atterri près de l'oasis juste là. »

« Oui Maître ! »

La capsule entra dans l’atmosphère de la planète et s'écrasa sur le sable, je sortis en enfilant mon capuchon pour me protéger les yeux de la lumière du soleil et regardai autour de moi, l'oasis était non-loin, mais à part ça, c'était bel et bien un désert. Je marchai tranquillement vers le point d'eau et me mis à genoux sur le bord, je plongeai mes mains dans l'eau et me mouillai le visage avant de boire. J'avais également faim, bon certes je pouvais passer des jours sans boire ni manger contrairement aux races moins résistantes, mais mes activités physiques me demandaient beaucoup d'énergie. Ceci dit, cela pouvait attendre, je n'était pas en train de mourir.
Sur mon côté, je vis une créature ressemblant à un scorpion sortir du sable, ses pinces se dressèrent et son dard s'arma lorsque j'approchai ma main :


« Oh ne t'inquiète pas, je ne vais pas te faire de mal. »

Je jouais avec la créature, avançant et reculant ma main, comme une danse à laquelle se joignait la créature :

« De toute façon je ne suis même pas sûr que tu sois assez rapide pour me piquer. »

Le scorpion recula de plus en plus jusqu'à être à quelques mètres de moi, avant de se réfugier à nouveau sous le sable, me laissant à nouveau seul. Assis par terre, je regardai dans le vide, profitant du calme de ce désert pour faire le point. J'étais né en exil et entraîné par mon père pour renverser les Cold, nous avions finalement décidé d'affronter les Démons, après sa mort je m'étais retrouvé seul pendant près de vingt ans à livrer une guerre pour des gens que je devais à terme renverser. Ensuite, je n'étais plus seul, j'avais trouvé des alliés même parmi mes ennemis, j'avais même réussi à devenir l'Empereur d'une partie du territoire que mon père voulait que je conquiert.
Après, moi et mes troupes d'élites étions allé aider la seule personne dans l'Univers pour qui j'aurais volontiers donné ma vie, mais il se trouve que ceux qui donnèrent leur vie ce jour là étaient tous les autres.
Maintenant je n'avais aucune idée de ce qu'il se passait durant mon absence. Cooler était désintéressé de son empire, Freezer et Cold étaient morts... qu'était-il en train de se passer pour l'Empire de mon père ? L’œuvre de sa vie était-elle en train de se déchirer dans les rivalités entre seigneurs de guerre ? Était-ce ma faute car j'étais parti aider une amie ?
Une chose était sûre, j'avais échoué. Que ce soit ma faute ou non, pour que je me retrouve dans cette situation, c'est que j'avais échoué.


Pour tout ce que je savais j'étais peut-être le dernier Démon du froid de l'Univers car avec l'Empire en ruine, les Démons avaient le champ libre pour déferler sur les planètes qu'ils voulaient. Enfin... ce n'était plus mon problème, j'étais littéralement maudit.
Désolé Père, mais je n'ai pas hérité de votre génie !
Maintenant, tout ce qu'il fallait faire c'était d'attendre de nouveau notre heure, attendre que le moment ne vienne à nouveau où ma dynastie pourrait reprendre le fruit de ses conquêtes. Mais pas maintenant ! Me relevant, j'enlevai mon capuchon et le posai sur le sable avant de me concentrer, mon corps se craquela tandis que mon énergie diminuait, jusqu'à se briser pour me faire revenir à ma première forme de réduction.


« Cette forme dégage moins d'énergie, je vais diminuer mes chances d'être détecté. »

De plus, le public me connaissait surtout sous ma forme originelle puisque c'est avec celle-ci que j'avais régné sur l'Empire. Je renfilait mon vêtement et décidai d'explorer un peu la planète, je me mis donc à marcher parmi les dunes. Oui, marcher, cela permettait d'économiser mon énergie et de mieux apprécier la sérénité de l'endroit, chose que j'avais appris à faire car dans d'autres circonstances, j'aurais sûrement trouvé cette planète ennuyeuse à mourir.
Je marchai des heures, des dizaines de kilomètres, croisant toujours le même type de paysage, tombant parfois sur une oasis. Je n'étais pas la proie des mirages car je n'étais pas désespéré pour boire. Le Soleil commença alors à se coucher sur la planète et je n'avais toujours pas été attaqué. Je continuai donc ma route jusqu'à trouver une autre oasis où je m'allongeai et passai la nuit, une nuit rythmée par mes cauchemars incessants évidemment.
Le lendemain matin, je fus accueilli par cinq silhouettes aux yeux rouges, une bonne manière de commencer la journée...

Quelques instants plus tard, j'étais à quelques kilomètres de l'oasis, quatre pattes, seul, essoufflé et blessé, le sable autour de moi était vitrifié, j'avais encore survécu ! Les ombres s'étaient apparemment adaptées à ma première forme, ce qui me faisait me poser la question de pourquoi ne se contentait-elle pas d'être plus puissantes que le maudit qu'elles poursuivaient ? Une hypothèse m'était alors venue à l'esprit : c'était pour le briser petit à petit, en le confrontant qu'il pouvait gagner, mais au prix d'un immense effort physique et mental, ce rythme quotidien ne pouvait pas être supporté par tout le monde. Une chance pour moi, je n'étais pas tout le monde. Je retournai à l'oasis me ressourcer avant de reprendre ma route.
Je sortis la balise de ma poche, celle que j'avais donné à Yumi, un jour je l'activerais et quelqu'un viendrait me chercher, mais pour l'instant elle devait rester éteinte, ma propre énergie constituait déjà une balise suffisante à elle seule, ce qui était également une des raisons pour laquelle j'étais constamment en mouvement.

Au bout de trois jours de marche je finis par tomber sur une structure étrange, comme un temple au milieu du désert. S'il y avait une construction, il y avait probablement de la vie intelligente ! Je rentrai dans le bâtiment et constatais son âge avancé, rien n'avait été nettoyé depuis un moment, mauvais signe.
J'explorai toute la structure, mais rien, pas une âme qui vive... Pourtant quelqu'un avait bien construit ce temple ! Mais où étaient passé ses occupants ?!
Je me retrouvais dans le hall principal où un genre d'autel était dressé, en train de réfléchir, quand j'entendis un bruit mécanique derrière moi. En me retournant, je vis un robot dont la carlingue était salie par les années à être entourée de sable. Cette machine avait un œil rouge, était assez massive et n'avait aucun symbole visible qui pourrait indiquer son appartenance :


« Scan de la forme de vie en cours... Scan terminé. Race inconnue. Identification demandée. »

Un silence suivit :

« Identification demandée. »

« Je n'ai rien à te dire machine. »

Son ventre s'ouvrit alors et un canon émergea et me tira une vague d'énergie qui fut bloquée facilement :

« Intrus puissant. Refus d'identification. Potentiellement dangereux. Mission de protection du temple... activée. »

Il fonça alors sur moi et m'asséna un coup de poing au visage, sauf que je n'avais pas bougé d'un pouce. Je chassais mon assaillant d'un burst de Ki de mes yeux, il alla s'écraser plus loin :

« Hum. Beaucoup plus fort qu'un soldat impérial c'est sûr, mais ce ne sera pas suffisant. »

La machine se releva et tendit sa main et lâcha une autre vague de Ki qui fut arrêtée tout aussi facilement que la précédente :

« J'imagine que t'expliquer que ton temple est vide depuis des années est inutile. »

Cette fois, la machine tendit ses deux mains et son canon ventral pour tirer une vague beaucoup plus concentrée, mais toujours aussi inutile. Après l'avoir arrêtée, elle se retrouva une demie-seconde après avec une lame de Ki plantée à la gorge, ce qui la décapita. La tête tomba au sol, bientôt suivie du corps inerte du robot, le silence retomba et j'éteignis ma lame :

*Qu'est ce qu'il y a dans ce temple de si important pour programmer un gardien qui reste actif des années après sa désertification ?*

J'avais fait le tour de la structure et n'avais rien repéré de grand intérêt... Peut-être y'avait-il des passages secrets... Je soupirai, je n'avais pas le temps de faire des chasses au trésor ! Si ce temple est vide il n'y aucune raison de le garder sur pieds ! J'armai une boule de Ki dans ma main et la levai en l'air, faisant sauter toute la structure dans une gigantesque explosion. Il ne restait rien de la structure :

« Encore une perte de temps. »

C'est alors qu'en regardant autour de moi, je vis un coffre posé sur un piédestal, celui-ci avait résisté à l'explosion. Intrigué, je l'ouvris. Dedans se trouvait un datapad, étrange de trouver ce genre de technologie au milieu d'un temple primitif... Je le pris et trouvai le bouton d'allumage. Le datapad contenait ce qui ressemblait à des coordonnées de planètes dotées sembleraient-il de choses de grande valeur...
Ça valait toujours le coup de le prendre, j'explorerais ces planètes une fois libre, comme je l'avais dit, pour l'instant, les chasses au trésor ça attendrait. Je fis le tour de la planète en volant cette fois, mais ne croisais aucune autre structure ni aucune forme de vie intelligente...

*Je pense que j'en ai assez vu ici. Il est temps de partir.*

Je m'envolai vers ma capsule et rangeai le datapad à l'intérieur, bon, au moins je ne quittais pas cette boule de sable les mains vides.





_________________
Statistiques:
 



Dernière édition par Blizzard Glacius le Lun Nov 06, 2017 10:24 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Solo] Chronicles of a missing Emperor   Ven Aoû 04, 2017 2:37 pm






Chronicles of a missing Emperor


Solo





Bon... j'avais fait un passage sur plusieurs planètes inintéressantes où j'avais pu manger et me reposer quand je ne subissais pas d'attaques. Je commençais à me faire à cette vie de cavale, ce qui était une mauvaise nouvelle pour mes assaillants, ils ne connaissaient visiblement pas la résistance des Démons du froid ! Nous étions une race de survivants, faits pour subir ce genre de traitement ! Nous n'avions pas un corps fragile comme les Saiyans ou les Terriens qui n'étaient pas fichus de survivre dans un environnement légèrement différent, nous n'avions pas besoin de la technologie dont les Raydens étaient devenus dépendants ! Non, nous étions Corps et Ki, et cela avait suffi pour éliminer nos ennemis et dompter la nature.
Nous survivrions au pire des fléaux, d'une façon ou d'une autre, car c'était ce pourquoi nous étions en ce bas monde. Au final, mes ennemis ne m'auront rendu que plus fort !
Je méditais sur ces faits à l'intérieur de ma capsule lorsqu'un bip sonore me sortit de mes pensées :


« Maître, un vaisseau non identifié sur les radars. »

Le vaisseau en question apparaissait comme un écho gigantesque, projetant bientôt une ombre sur ma capsule :

« Je reconnais ce vaisseau... »

« Il est en train de nous attirer dans ses hangars. »

« Ce n'est pas grave... enfin je crois. »

Nous étions rapidement englouti dans un des nombreux hangars du vaisseau, la capsule se posa délicatement au sol, rapidement encerclée de créatures insectoïdes ressemblant à des guêpes, elles avaient des lances à énergie à la main, elles étaient sur leur garde, les ailes vibrant nerveusement de temps à autre, un sourire se forma sur mon visage :

« Oui, je sais où nous sommes, mais je ne sais pas si c'est la même ruche... »

J'appuyai sur le bouton d'ouverture de ma capsule et sortis tranquillement, toujours dissimulé dans mon capuchon :

*Étrange... d'habitude la Reine évite les vaisseaux impériaux.*

Deux gardes s'approchèrent alors de moi et me saisirent par les bras avant de faire tomber mon capuchon à l'aide de la pointe de leur lance. Tous les individus de la pièce eurent alors un mouvement de recul lorsqu'ils virent mon visage, ils eurent le réflexe de mon pointer avec leurs armes mais se doutaient bien qu'elles seraient inutiles.

« Suis-je sur le vaisseau-ruche de la Reine Lybénia ? » demandai-je alors aux insectes

L'un d'eux pencha la tête sur le côté en baissant légèrement son arme :

« Oui, c'est une vieille amie. Amenez-moi à elle. »

L'une des guêpes réagit mal à mon ordre et pointa sa lance vers moi, tirant un rayon d'énergie depuis celle-ci, je tendis simplement la main et le rayon éclata dans ma paume, sans même exploser :

« Hmm... J'avais oublié que vous étiez un peu durs de la feuille... »

Je disparus de leur vue pour frapper le malheureux au ventre et le fis tomber inconscient, ne souhaitant pas perdre plus de temps, je dégageai les autres d'un kiai qui furent également assommés. Je filai ensuite à toute vitesse dans les couloirs, invisible pour leurs yeux tant j'étais rapide, sachant exactement où aller.
Je finis par ouvrir une grande porte qui me mena dans une chambre assez luxueuse dotée d'une baie vitrée qui montrait l'espace. Devant cette baie se tenait de dos une silhouette assez grande, faisant bien dans les deux mètres, habillée d'une robe d'où dépassait une grande paire d'ailes, on voyait également deux antennes dépasser du haut du crâne. Cette pièce inspirait la sérénité, comme dans mes souvenirs... La silhouette se tourna, dévoilant une créature insectoïde ressemblant à celles d'avant, mais plus efféminée :


« Il me semblait bien que votre énergie était familière, Blizzard... »

« Salutations Reine Lybénia. »

« Cela fait bien longtemps que nos chemins ne s'étaient pas croisés ! »

Je rentrai dans la pièce, laissant la porte se fermer derrière moi :

« Croyez-moi j'aurais aimé profiter de ces retrouvailles plus longtemps, mais je n'ai que peu de temps. »

« Que vous arrive-t-il mon ami ? »

« Je suis poursuivi par une malédiction. »

« Votre père n'est pas avec vous ? »

« Il est mort. Il y a de ça plus de vingt ans. »

J'avais dit ça d'un ton tout à fait normal, la Reine fut néanmoins choquée :

« Excusez-moi je l'ignorais ! Que lui ait-il arrivé ?! »

« Il est mort dans la guerre contre les Démons, vous ne pouviez pas savoir, comme vous dites cela fait des années que nos chemins se sont séparés. Dites j'avais une question, vous avez plutôt tendance à éviter les vaisseaux impériaux normalement non ? »

« Oui, mais votre capsule était isolée et... il paraîtrait que l'Empire ne va pas bien en ce moment. »

Elle voyait que j'avais l'air intrigué de ses déclarations et poursuivit :

« Depuis quelques temps le chaos règne dans les rangs impériaux, il paraît que les trois empereurs sont morts ! »

Je n'étais pas si surpris que ça, l'Empire dépendait trop de ses trois têtes pour se maintenir. Sans un chef charismatique et dont la puissance écrasait tous les autres, rien ne pouvait être maintenu...

« Alors c'est fini ? L’œuvre de mon père est bel et bien en train de se disloquer et tout ce que je peux faire c'est regarder ? »

« Blizzard, venez. » dit-elle en me faisant signe d'approcher

Je vins donc et regardai l'étendue de l'espace qu'elle me montra :

« Je sais que votre père était un Démon du froid très intelligent, visionnaire même d'après vous. Comment est-il mort ? »

Je ne dis rien pendant quelques secondes :

« Il s'est sacrifié pour que je tue un ennemi qui nous aurait vaincu tous les deux. »

« Et depuis vous êtes seul, vous avez survécu, et je peux sentir que votre pouvoir dépasse de très loin celui que vous avez eu lors de notre première rencontre, et il était déjà plus élevé que celui de votre père à cette époque. »

« Que voulez-vous dire ? »

« Vous m'avez dit que votre père était visionnaire, croyez-vous vraiment qu'il n'aurait pas vu votre potentiel après avoir constaté que votre pouvoir dépassait le sien ? Il savait que vous vous en sortiriez. »

« Oui je m'en suis sorti, je suis même devenu Empereur jusqu'à ce que cette malédiction frappe. »

« Et depuis votre Empire s'autodétruit. Cependant je vous demanderai ceci : cet Empire, est-ce bien l’œuvre de votre père, ou est-ce une œuvre que s'est accaparé Cold et qu'il a modifié à sa manière ? »

Mes yeux s'écarquillèrent alors peu à peu face à la plausibilité de la situation :

« Avant de mourir il m'a dit de tuer les Cold et de prendre le pouvoir... »

« Ce qui aurait inévitablement causé de l'instabilité, surtout en période de guerre. Vous risquiez même une guerre civile contre ceux qui n'auraient pas souhaité vous obéir. »

« Poursuivez. »

« Votre père m'a dit que l'Empire n'était pas ce qu'il était censé être, il a du vous le dire aussi n'est-ce pas ? Au lieu d'assurer l'ordre dans l'Univers, c'est devenu une dictature d'un seul homme. Ne pensez-vous pas qu'une refonte devait être nécessaire ? Votre père savait cet Empire condamné, et vous êtes celui qui doit continuer le combat, vous êtes également celui qui doit perpétuer les Démons du froid qu'il savait en danger à cause de la guerre, et tout ça car il a vu votre potentiel, Blizzard. »

Je regardais pensivement la baie vitrée, bouche-bée... il aurait prévu tout ça ?! L’hécatombe ? L'échec d'une réforme ? Même l’extinction de notre race ?! Tout ça était centré sur... moi.
J'étais toutes ses solutions de secours à tous les problèmes que ses plans pouvaient rencontrer...
Je regardais ma main, sentant ma force en moi, tandis que Lybénia détourna sa tête de la baie vitrée pour me regarder :


« Vous n'avez pas encore échoué, en fait vous êtes toujours dans les plans de votre père. Mais... vous devriez tenter une autre approche, profiter de la dislocation pour amener la vraie réforme. »

Oui... elle avait raison ! C'était tout à fait possible ! Ou était-ce simplement moi qui espérait que ce soit possible ?! Je sentis alors la main de Lybénia se poser sur mon épaule :

« Vous avez été entraîné pour régner, mais vous êtes avant tout un combattant ! Vous avez essayé de faire les deux à la fois n'est-ce pas ? Non ! Combattez d'abord ! Régnez ensuite ! »

Reprenant contenance, je plongeai mon regard rubis dans le sien, elle avait l'air honnête dans ses paroles...
Chassant délicatement la main qu'elle avait posé sur mon épaule, je tournai les talons et commençai à partir :


« Je suis resté trop longtemps ici. Il est temps pour moi de partir. »

Je m'arrêtai toutefois et me tournai de nouveau vers la Reine avec un sourire :

« C'était un plaisir de vous retrouver Votre Majesté. »

Souriant également, elle s'inclina légèrement :

« Moi de même, Seigneur Blizzard. »

« Adieu. »

Dis-je avant de disparaître à nouveau dans les couloirs du vaisseau. Je retrouvai rapidement ma capsule, assommant les renforts qui étaient venus dans le hangar avant de décoller. Ma capsule quitta le vaisseau mais fut de nouveau attirée vers lui... avant de pouvoir à nouveau poursuivre sa route. La Reine avait probablement ordonné qu'on me laisse partir.

« Maître, puis-je savoir ce qu'il s'est passé ? »

Je répondis avec un sourire en coin :

« J'ai retrouvé une vieille amie... »

Le fait que nos chemins s'étaient croisés de nouveau m'avait rappelé que je n'avais pas encore tout perdu ! J'avais... de l'espoir ? Je ne savais pas vraiment si c'était ça vu que je ne me battais pas avec l'espoir mais avec ma propre volonté.

« Maître, ils arrivent. »

« Comme d'habitude 03, éloigne du combat ! » ordonnai-je en quittant ma capsule

Les cinq silhouettes apparurent alors devant, me défiant à nouveau dans l'espace :


« Il est temps... »

« … de repartir... »

« … pour une lutte magnifique... »

« … une lutte jusqu'à la mort... »

« … la lutte du maudit. »

« Hmph ! »

Je me mis en garde :

« Je suis plus que jamais prêt à vous affronter. »

Mon aura explosa autour de moi, vibrante de ma formidable énergie, ma puissance, celle que mon père avait vu en moi :

« Et j'en ai plus qu'assez que vous me détourniez de ma mission ! AAAAH ! »

Je fondis alors sur mes ennemis, commençant les hostilités, recommençant ma « lutte »...





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Solo] Chronicles of a missing Emperor   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Solo] Chronicles of a missing Emperor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Mutant Chronicles Jeu de figurines
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Les previews de "glory of the emperor"
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace-