Partagez | 
 

 réévaluation: L'épreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raïjin

avatar


Masculin Messages : 56
Age : 28
Zénies : 3920

Données du Personnage
Power Level: 318,535
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: réévaluation: L'épreuve   Dim Juin 04, 2017 9:46 pm

Suite à l'attaque du monstre magique sur le maître de Raïjin lorsque celui-ci s'entraînait à percevoir le Ki, Scario demanda une réunion du conseil qui réunissait tous les chefs des villages éparpillés sur la planète. La raison de cette réunion était sur le sujet de Nail et de son remplacement. Comme vous le savez, le peuple Namek n'est pas un guerrier dans l'âme, même si chacun sait se défendre un minimum face à l'ennemi. La sagesse et la connaissance sont en revanche leur spécialité et donc, il n'est pas surprenant qu'ils soient avancés au niveau de la technologie et de l'exploration spatiale. D'ailleurs, ils peuvent se vanter de la qualité de leurs vaisseaux spatiaux. Cependant, le grand-chef se devait tout de même de créer un Namek fait pour le combat en cas d'attaque. Ayant besoin d'un garde du corps en raison de son âge avancé, le grand chef décida de donner naissance à Nail, le seul vrai guerrier Namek. Celui-ci protégea la planète ainsi que le père de tous jusqu'à ce que Frieza et sa bande de malfrats attaquent la planète. Il sera vaincu par l'empereur maléfique et laissé pour mort. Cependant, un autre Namek du nom de Piccolo lui sauva la vie en fusionnant avec ce dernier. Depuis cet événement, aucun autre Namek ne fut en mesure de le remplacer. Avec ce que Raïjin fut capable de démontrer, la donne pourrait très bien changer.

Durant la réunion, Scario apporte donc le sujet du remplacement de Nail en désignant Raïjin comme guerrier potentiel. Quelque chefs étaient au courant de ses actions pour avoir aider leur village à se débarrasser de créatures marines qui avaient été introduits sur la planète pour l'aider à développer des écosystèmes mais qui furent finalement trop agressives. D'autres étaient au courant que la puissance martiale ainsi que les connaissances en magies de Raïjin étaient impressionnantes, mais qui malheureusement, étaient sans commune mesure avec celles de Nail qui apprit énormément aux côtés du grand chef. Certains disaient donc qu'il n'était pas prêt et d'autres disaient que son courage ainsi que sa détermination faisaient de lui le candidat parfait. En effet, il n'y avait nul doute que Raïjin était très apte à protéger sa planète, mais il était jeune et impulsif, ce qui le rendait parfois imprévisible, lui et ses deux compagnons. Ils avaient beau faire un trio remarquable, ça ne suffisait pas, selon certains. Le débat continua calmement, mais le grand chef lui-même décida de la façon dont Raïjin allait être testé. Il commença à raconter une histoire dans laquelle existait autrefois une race étrange de créatures constituées de Ki qui avait fondé une petite colonie sur une planète pas très éloignée de la nouvelle Namek. Malheureusement, cette colonie fut anéantie par des humanoïdes reptiliens primitifs dont le faible intellect était compensé par une force et une agilité hors du commun. Leur instinct de survie et leur nature tribale en faisaient des adversaires coriaces. Ces mêmes créatures ont attaqué les scientifiques qui s'étaient aventurés sur la planète pour en étudier la biologie. Bref, les créatures anéanties possédaient un noyau qui leur permettait de rester entiers et donc, la mission de Raïjin serait de récupérer l'un de ces noyaux afin de les étudier et d'en apprendre plus sur eux. L'idée était bonne et tout le monde approuva. Il ne restait plus qu'à annoncer la nouvelle à Raïjin. Satisfait de la tournure des événements, Scario décida d'aller retrouver ses élèves et leur annoncer la nouvelle.

En parlant des trois élèves, ceux-ci étaient bien sûr en train de s'entraîner. Les trois étaient positionnés de manière à former une pyramide à base triangulaire et chacun étaient sérieusement concentrés. Tous ensemble, ils concentrèrent leur ki dans les mains pour ensuite les placer devant eux. Là, une fine couche de Ki se déplaça d'un Namek à l'autre pour former la pyramide. En gros, la technique consistait à créer un dôme de Ki à l'aide des trois Namek pour emprisonner un ennemi dans la pyramide et le faire exploser ensuite en compactant la pyramide en une petite sphère qui écrase l'ennemi pour ensuite imploser, causant d'importants dégâts. Arrivant d'ailleurs en pleins milieux de l'entraînement, Scario masqua sa présence et se contenta d'observer l'étrange technique qu'ils ont inventé. D'ailleurs, la pyramide était prête. Raïjin donna le signal et les trois augmentèrent soudainement leur puissance. La pyramide se compacta d'un seul coup pour ensuite exploser. Ce fut un succès et franchement, personne ne voudrait être dans cette pyramide explosive. Satisfaits, les trois Nameks s'installèrent au sol, épuisés. C'est à ce moment là que Scario alla à leur rencontre.

-Très impressionnante, cette technique.

Raïjin tourna la tête. "Maître? Vous étiez là depuis quand?" Scario rit doucement.

-Depuis un moment déjà. Je suis venu te parler.

Scario expliqua donc à Raïjin la raison de sa venue en racontant que le conseil avait décidé de laisser Raïjin participer à un test pour voir s'il serait en mesure de remplacer Nail. La surprise pouvait se lire sur le visage du jeune Namek, mais ambitieux comme il l'était, il ne pouvait pas laisser passer une telle occasion. Avoir ce titre était un honneur et protéger le grand chef lui donnerait surement de formidables occasions d'en apprendre bien plus qu'autrement. Ce fut donc sans hésiter qu'il accepta.

-Jamais je ne refuserais un test et surtout pas celui-là. Que dois-je faire?

Nullement surpris de la réponse de son élève, Scario expliqua en détail ce qu'il devait accomplir.

-Une colonie de créatures étranges fut décimée sur une planète tropicale. Il ne reste d'eux que leur noyau central. Il s'agit d'un objet métallique dégageant une certaine aura. Tu pourra la détecter grâce à ton entraînement sur la perception du Ki. Normalement, ça devrait être facile mais ceux qui les ont détruits ont prit la place et ces monstres ne seront pas faciles à vaincre malgré leur stupidité. Mais te connaissant, tu trouveras sûrement un moyen.

Prenant tout cela au sérieux, Raïjin écouta attentivement les directives pour ensuite se diriger vers son vaisseau. Il entra d'abord les coordonnés que Scario lui avait donné pour ensuite décoller. Malheureusement, Llaka et Rogi ne pouvaient l'accompagner, car il devait s'occuper de cette épreuve tout seul. Il fit un dernier signe à ses deux amis avant de partir. Lorsque le vaisseau quitta l'atmosphère de la nouvelle Namek, Raïjin jeta un coup d'oeil à l'ordinateur de bord. Celui-ci indiqua que la destination n'était qu'à une semaine de voyage. Raïjin soupira et décida d'utiliser la machine d'hibernation qui le plongea dans un profond sommeil qui dura presque tout le trajet. Il ne se réveillera que lorsqu'il sera en vue de la planète et non à l'atterrissage, car il désirait se préparer mentalement à ce qu'il allait affronter. Bref, une semaine passa et Raïjin put enfin voir sur quelle planète il allait mener son combat. Celle-ci était verte et la flore était florissante. La faune semblait variée, aussi, signe que  la planète était en bonne santé. Cependant, aucune trace de civilisation avancée. L'endroit était sauvage et indomptable. Mettant la fonction d'atterrissage en marche, il décida de méditer un peu en attendant. Fermant les yeux et faisant le vide dans son esprit, il pensait aux enseignements de ses maîtres, car il est sûr qu'il faudra qu'il mette tout ce qu'il a apprit en pratique pour réussir cette épreuve. Il se dit cependant que la vie ne lui ferait pas de cadeau et qu'il fallait y aller maintenant ; le vaisseau avait touché le sol.

Tout de suite en sortant du vaisseau, Raïjin ne peut qu'être émerveillé devant le paysage qu'offrait cette planète. La forêt luxuriante qui s'offrait à lui, les montagnes qui s'élevaient jusqu'au ciel et un sol fertile, dénué de toute présence civilisée. La nature sauvage de l'endroit rendait Raïjin quelque peu jaloux quand il pensait à la nouvelle Namek qui ne possédait presque rien de ce qu'il y avait ici. C'est ce genre de planète que méritait son peuple, mais tout fut balayé par le cataclysme. Soupirant en levant les yeux au ciel, il se mit en marche. Ayant regardé la position des noyaux trouvés, le Namek sut qu'il devait aller vers le nord. Curieux de se retrouver en pleine forêt, Raïjin décida de faire un bout de chemin à pied. Pendant son trajet, il entendait plusieurs sons qu'il n'avait jamais entendus et les quelque animaux qu'il découvrit étaient stupéfiants. Les plus exotiques semblaient être les oiseaux qui étaient très variés et dont les plumes étaient de toutes les couleurs. En regardant le sol, il découvrit des traces de pas.

-Je dois être sur la bonne voie.

Les traces de pas étaient celles d'humanoïdes possédant des pieds à quatre doigts. Aux alentours, les arbres portaient quelque marques de griffures, signe que ces créatures pouvaient aussi utiliser les arbres pour se déplacer. Prenant son envol, Raïjin continua pendant plusieurs minutes vers le nord, jusqu'à ce qu'il trouve une clairière artificielle. Plusieurs arbres avaient été abattus aux alentours d'une grotte au pied d'une montagne. Le Namek savait qu'il était arrivé, car il ressentait la présence de plusieurs individus, ainsi qu'une autre plus importante. Touchant le sol, il fut accueillit par une odeur nauséabonde de viande et de végétation en décomposition. C'était horrible, mais il n'eut pas le temps de se préoccuper de ça. Entendant un objet siffler vers lui, il se pencha pour éviter de justesse une arme de pierre qui fut lancée dans sa direction. En se retournant, il put voir une dizaine de créatures dans les arbres.

-On dirait qu'ils m'attendaient...

Ces créatures pouvaient sentir le Ki? Ou peut-être que leur odorat était très développé? Dommage qu'il ne pouvait communiquer avec eux. Fonçant alors dans le tas, une bagarre violente se déclencha. Attrapant l'un des reptiles par le bras, Raïjin tournoya sur lui-même avant de le lancer avec violence contre trois autres de ses semblables qui couraient dans sa direction. Esquivant ensuite plusieurs coups de gourdins, il tournoya sur lui-même pour assommer trois autres assaillants de sa jambe gauche. Il ne restait que trois adversaires. Ceux-ci décidèrent d'attaquer à distance à l'aide d'arcs primitifs. Esquivant les projectiles, Raïjin tira trois kikoha dans leur direction qui finirent le travail. Satisfait, il jeta tout de même un coup d'oeil à ses attaquants. Ils portaient tous un petit brassard de tissus. Peut-être était-ce quelque chose qui identifiait leur rang? En tout cas, ils étaient faible, rien à avoir avec ce que lui a raconté Scario.

-Des éclaireurs, peut-être?...hm..


Soudain, l'un des ennemis vaincu se releva et fonça à toute vitesse dans la grotte en émettant des sons gutturaux ressemblant à des jappements. Pas de doute, ces créatures étaient des éclaireur et maintenant,Raïjin était découvert. Lui qui voulait la jouer discret...Bref, il entra dans la grotte, malgré l'odeur infecte qui y régnait. La grotte semblait avoir été légèrement terraformée. Le sol était lisse et des peaux d'animaux de toute sorte étaient mises à sécher  ici et là sur des cadres de bois. Plus loin, un feu de camp avait été installé et de la viande y cuisait. Ce petit camp de fortune appartenait peut-être à ceux qui l'ont attaqué, car le même genre de brassard était présent sous la forme de petits drapeaux un peu partout dans la pièce, enfin, une pièce de la grotte. Continuant son chemin, Raïjin crut voir un tunnel qui donnait sur une autre pièce. Passant celui-ci, il découvrit ce qui était peut-être le camp principal des créatures, car celles-ci étaient plus grandes, musclées et certainement plus dangereuses que celles qu'il avait rencontré auparavant. Mieux armés et portant tous des fourrures, ils brandissaient leurs armes vers le Namek en rugissant. Souriant légèrement, Raïjin enleva sa cape lourde et se mit en position.

-Venez...je vous attend.

Il n'en fallut pas plus pour que la troupe enragée se rue sur leur ennemi qui s'envola d'un coup en tirant plusieurs salves d'énergie explosive sur eux. Capable de grimper aux murs, ils escaladèrent rapidement les murs pour essayer de sauter sur leur ennemi. Trois furent repoussés, mais deux réussirent à s'agripper afin de mordre et griffer Raïjin qui refusa de se laisser faire. Le guerrier se défendit farouchement et brisa la mâchoire du premier pour ensuite faire exploser le visage du deuxième. Jetant les cadavres sur les autres, il revint au sol pour se défendre farouchement contre ses assaillants. S'emparant d'épées d'os, il trancha quelque ennemis avant de les balancer sur deux autres. La bataille fit rage pendant de très longues minutes. Les cadavres commençaient à s'empiler mais Raïjin continuait de se défendre, jusqu'à ce que le chef de la tribu lui saute dessus, sortant de nulle part. Surpris, Raïjin le repoussa d'un coup de pied, mais son adversaire se réceptionna sur ses deux pieds à l'ide d'un salto arrière. Les membres restants commencèrent à ricaner en s'écartant.

-C'est donc toi le chef. Allez, viens.

Raïjin lui fit signe d'approcher. Le chef sortie alors deux protubérances osseuses de ses avants-bras qui semblaient aussi affûtées qu'une épée. S'emparant aussi d'une arme, Raïjin attendit l'attaque de son adversaire. Parades, estoque et coups francs étaient au rendez-vous. Le Namek affrontait à présent un adversaire bien plus puissant que ses congénères. Esquivant de près un coup "d'épée", le Namek tira un rayon oculaire de ses yeux que son adversaire esquiva sans réelle difficulté. il repoussa le Namek d'un puissant coup de pied en pleins torse. S'effondrant dans le décors, Raïjin bloqua un autre coup à l'aide de son épée qui se cassa. C'est là que le chef l'entailla de sa main libre, mais le Namek lui mit un coup de boule pour se dégager. La blessure faisait mal et du sang violet coulait. Il en avait marre. Perdant finalement patience, Raïjin croisa ses bras et soudainement, se mit à grandir et grandir, pour devenir un géant sous les yeux apeurés de ses ennemis. Le combat qui suivit fut un massacre. Doté de bien plus de puissance, il écrasa le chef et ses subordonnés comme s'ils n'étaient que des insectes. Ceux-ci ne purent s'enfuir devant la fureur de leur ennemi vert. Lorsque tout le monde fut anéanti, Raïjin finit par se calmer et reprit sa taille normale. Soufflant un peu, il s'assit dans un coin, reprenant lentement ses esprits pour ensuite analyser la situation.

-Je comprends mieux comment ils ont réussit à tuer tout le monde maintenant...Bon, ou sont ces fameux noyaux?

En faite, le Namek n'avait aucune idée de ce qu'étaient ces noyaux ni même à quoi ils ressemblaient. Utilisant la logique, le Namek décida de fouiller et donc, de trouver des traces de l'ancienne colonie détruite. Il trouva quelque vestiges qui étaient plus ou moins intacts pour ensuite découvrir des schémas des créatures qui furent tuées. Leur apparence était vraiment étranges. Ils n'avaient pas de tête, ni de visage...en faite, ils ne semblaient pas avoir la moindre ressemblance avec un humanoïde. Ces choses pouvaient vraiment exister?..Ne voulant pas sombrer dans les préjugés, Raïjin cessa de se poser la question. Il put cependant savoir ce qu'était un noyau, car tous en possédaient un dans les schémas. Trouver les restes fut très facile. Malheureusement, ils étaient tous en mauvais état. Prenant tout de même ce qu'il pouvait, le Namek décida de retourner au vaisseau, laissant les cadavres par terre. Ces monstres ont eut ce qu'ils méritaient, c'est tout.

Le voyage se passa sans encombres et à son reotur sur Namek, il rencontra tout de suite Llaka et Rogi qui l'inondèrent de question.

-Ça n'a pas été facile hein? Ta cape est toute déchirée.

-Je vais vous raconter ça. J'ai rencontré une tribu de monstre reptiliens. Ils étaient vraiment sauvages, mais très courageux, ça je ne peux leur enlever ça. Ils avaient un chef qui a bien faillit m'avoir. J'ai dû recourir à d'autres moyens pour le vaincre.

-Waah, c'est dingue!...Et les noyeaux?

-Tous brisés, mais regarde, ce sont eux qui portaient ça.

Raïjin avait rapporté un genre de Datapad dans lesquels se trouvaient plusieurs informations sur les individus de la colonie disparue. Apparemment, le nom de la race de ces créature est l'Iksisien. Aucun des Nameks n'avait encore vue ce genre de créature, mais s'ils ont fondé une colonie sur une planète, ils sont certainement nombreux et peut-être même que leur planète est proche de la nouvelle Namek, qui sait? À présent, il était temps d'aller montrer ces fameux noyaux au conseil. Lorsque les chefs et le grand chef, posèrent les yeux sur les morceaux de fer, ils ne purent que constater le succès de Raïjin. Les noyaux furent remis à des scientifiques qui voulaient absolument étudier la chose, car si ça se trouve, ce métal n'existe pas sur la planète. Suite à cela, le grand chef prit la parole.

-Tu as réussit l'épreuve, mon fils. Je suis fier de toi et sache qu'à partir d'aujourd'hui, tu remplacera Nail en tant que mon garde du corps et protecteur de la nouvelle Namek. Tu continueras de parfaire tes connaissances et ton art tout en protégeant les tiens. Sois fier, ce titre n'est donné qu'à un seul Namek sur toute la planète...Félicitation, Raïjin.

Les autres Nameks présents applaudirent. Soupirant de bonheur, Raïjin se dit qu'il avait réussit un exploit et surtout, qu'il avait maintenant un titre. Pour lui, ce n'était rien d'autre que le début de nouvelles aventures et surtout, une nouvelle voie vers la connaissance et la puissance.
Revenir en haut Aller en bas
 

réévaluation: L'épreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» évaluation comparée des facteurs de l’insécurité
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Première épreuve : Le courage !
» La ficelle ! (Épreuve sournoise)
» Avertissements, Périodes Test & Mise à l'Épreuve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Autres Planètes-