Partagez | 
 

 [Libre] Iron Man Attack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 281
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6 466 099
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Dim Juil 23, 2017 7:09 pm

Le temps que mon grand ennemi de pierre et de métal s'avance vers moi, j'entendis Pan me mettre en garde sur cette manie typiquement Saiyajin de chercher le challenge au risque d'y laisser la vie. En revanche, le mot "Zenkai" m'était totalement inconnu. Sauf erreur de ma part, c'était bien la première fois que je l'entendais sortir de la bouche de Pan.
Quoi qu'il en fut, je lui rendis son sourire et levai une main joyeuse pour la saluer.


- Ne t'inquiète donc pas. Je resterai Zen jusqu'au bout ! fis-je en reportant mon attention sur le colosse, dont le bruit des pas me parvenait de plus en plus fort. Notre grand ennemi ne m'atteindra pas si je fais suffisamment montre de prudence.

Il se tenait à trois mètres de ma position quand il s'arrêta pour river ses yeux luisants d'un bleu troublant sur ma personne.
Je penchai la tête de côté en haussant les sourcils, légèrement intriguée par le stoïcisme inattendu de ce mastodonte. A quoi jouait-il ? Il ne cessait de me fixer avec insistance. M'analysait-il ? En tout cas, il ne bougeait pas d'un pouce.
Je pianotai du bout des doigts sur la garde de mon épée, puis finis par tenter de communiquer avec la machine.


- Eh bien ? J'ai quelque chose sur le visage, peut-être ? Dois-je lancer les hostilités comme ton maître semble vouloir y tenir, hum ?

L'épaule robotique du géant se mit en mouvement. Un frottement métallique, accompagné d'autres sons comparables au coulissement de quelques pistons, me fit réagir d'emblée !
Le médaillon planté entre les deux yeux principaux du titan de fer prit la couleur vive de la lave en fusion. Une teinte menaçante, agrémentée par un geste soudain qui l'était tout autant !
Je bondis en arrière pour éviter la poigne écrasante de mon redoutable adversaire. Une gerbe de pierres arrachées du sol éclaboussa les alentours. Celles-là aussi, je les évitai sans trop de peine, avec des mouvements semblables à une succession de petits pas de danse.
A la brutalité sourde de la machine, j'opposais ma souplesse et ma réactivité.
Je baissai les yeux sur la grosse paluche métallique, plantée dans le sol telle une griffe de prédateur, et récupérai aussitôt mes appuis. Des craquements rocailleux en provenance du poing métallique me donnèrent des indices sur l'offensive qui allait s'ensuivre.


- Une lapidation ? Voilà un procédé bien barbare ! m'exclamai-je, passablement outrée.

Sans surprise aucune, l'odieuse machine aux trois visages leva le bras pour propulser les éclats de pierre sur la petite peste qui osait la narguer. Un véritable écran de couteaux préhistoriques fondit dans ma direction !
En un clin d’œil, j'imprimai la trajectoire de chaque projectile pour les éviter en bougeant seulement le haut du corps. L'un siffla devant mon visage et un autre déchira l'avant-bras droit, déjà calciné, de ma toge.


- 'Pas passé loin ! Il est plus que temps... de te rendre là pareil !

Je pris le relais, anéantissant l'espace qui nous séparait l'un de l'autre en deux enjambées empruntes de vélocité, et m'apprêtai à frapper l'automate avec ma lame - sur le point de quitter son fourreau - quand une ombre massive me fit tiquer.
En levant vivement les yeux, j'aperçus le bras droit de mon ennemi colossal levé, prêt à me désosser à la moindre impact. Le rocher taillé en pointe, éternel remplaçant de la main droite de l'abomination programmée, menaçait de m'écrabouiller d'une traite ! Malgré l'intensité de mon aura, je restais un poids plume face à une armure de pierre et de métal.
Je ne pouvais donc pas me permettre d'encaisser pareils dégâts !


- Praesĭdĭum ! m'écriai-je en toute hâte.

Le petit écran de protection mauve de la taille d'un ballon de foot encaissa le gros de la frappe lourde avant de tomber en mille morceaux ! Mais comme je ne me trouvais plus derrière, le choc résultant de cette confrontation trompeuse se répercuta dans le vide au lui de me briser à l'instar de mon miroir.
Je m'étais faufilée sous l'aisselle massive du robot - à son insu - en laissant mon leurre énergétique à ma place initiale.


- Raté ! Yaaah... ah ? m'étonnai-je en dégainant promptement ma lame... qui me glissa des mains.

Elle tournoya dans les airs et je la vis faire au ralenti, plongée comme je l'étais dans un bref instant de désespoir qui me parut représenter une éternité.
Les brûlures au niveau de mes mains m'aiguillèrent sur la raison de cette bévue. Selon toute vraisemblance, elle n'étaient pas aussi bénignes que je le pensais.
Lorsque le colosse se retourna, son revers métallique m'envoya valser contre une cloison renforcée de la grotte. Je m'aplatis comme une crêpe contre le mur froid en sentant mes os grincer au moment du choc.


- C'est... horriblement douloureux, grimaçai-je en me redressant mollement. Puis je souris en me cambrant légèrement en arrière, les mains sur les hanches, juste assez pour faire craquer mes vertèbres au passage : Mais je reste optimiste. Il faut plus d'une claque pour me mettre à terre !

Je jetai un coup d’œil à mon fourreau vide et esquissai un petit sourire malin sans aucune raison apparente. La machine se remit en mouvement, bien décidée à m'ôter la vie.
Je susurrai l'incantation idoine au Abstulit qui dedit pour régénérer mes tissus brûlés au niveau des mains, et le processus me fit grimacer de douleur. J'avais l'impression désagréable que des fourmis me dévoraient les mains de l'intérieur ! Cela dit, mes blessures se volatilisèrent très rapidement.


- Satané sortilège ! Comme je déteste y recourir...

Un rayon oculaire m'arracha à mes plaintes et je l'esquivai en baissant la tête. Un peu plus et je finissais décapitée !

- D'accord.

La machine rua vers moi, provoquant des secousses à chacune de ses foulées de sumo, et me balança son poing de pierre dans un grondement mécanique.
J'opposai à cette offensive un Sătellĕs gorgé de Ki crépitant ! La confrontation au corps à corps émit une onde de choc qui faillit bien me propulser en arrière, mais je forçai sur mon aura pour intensifier le potentiel destructeur de ma sphère d'énergie.
La masse d'arme du géant, qui lui faisait office de main droite, se désintégra dans la détonation.


- On ne joue plus !

Le redoutable automate partageait visiblement mon avis, à en croire sa poigne robotique prête à me fendre le crâne. Je réagis à temps en faisant mine de parer, accusant le coup avec le plat de la main contre le flanc extérieur du bras métallique. Mais au lieu de ça, au tout dernier moment, je me décalai avec une demi-pirouette pour me retrouver dos à la machine, toujours à sa portée. L'attaque du robot pénétra la terre comme du beurre et ne me fit pas le moindre dégât, l'énergie du coup proprement redirigée vers le bas.
De quoi m'offrir une ouverture en or !
Tout en sachant que j'avais déjà disposer mes pions...
Je bougeai deux doigts en soufflant deux mots dans le langage du Maître.
La Caladbolg, imbibée de mon Ki depuis notre séparation, surgit du couloir telle une lame fantôme et traversa violemment l'échine robotique du titan comme du gruyère !
Je la récupérai à la volée sans même définir sa trajectoire d'arrivée, en tendant simplement une main ouverte dans mon dos, puis pivotai sur un pied pour infliger une taille horizontale des plus vives à l'automate.
Cela eut pour effet de le trancher en deux.
Le partie supérieure du monstre de roche et de métal s'écroula sur la face dans un fracas de tout les diables, tandis que je prenais déjà mes distances, épée en main.


- Échec et math ! articulai-je avec un petit sourire taquin.

Stop ! arrêt sur image.
Vous vous demandez sans doute comment la Caladbolg, qui m'avait si négligemment échappée des mains tout à l'heure, a pu ainsi rejoindre sa propriétaire telle une fusée jaillissant du néant ?
Eh bien, la réponse est simple : il ne s'agissait-là que d'une comédie !
J'avais parfaitement conscience que la machine calculait le moindre de mes mouvements - surtout les plus menaçants. En revanche, les erreurs apparentes, ça, elle les mettait de côté. Ainsi mon épée, prétendument jetée aux oubliettes, ne l'inquiétait plus. Grossière erreur ! Laissée hors du champs de vision de la machine, à l'aide du savoir de mon mentor, il m'était toujours possible de contrôler sa trajectoire à loisir ! Et plus encore de la ramener dans ma direction.
Je connaissais ce petit tour de magie depuis quelques années déjà. Une année et des brouettes, peut-être ? Le temps passe si vite...
Bref. Je croyais en avoir terminé avec mon ennemi, mais celui-ci me fit comprendre à sa manière que ce n'était pas du tout le cas.
Les jambes du colosse s'étaient remises en marche alors que je levais les yeux sur le tronc volant de l'automate. Le rouge de la fureur étincelait depuis son médaillon frontal.
Ainsi la machine pouvait léviter, à l'instar de mon épée, même scindée en deux ?
Je la regardai avec regret, tapotant le plat de ma lame contre ma nuque en plissant le front.


- J'aurais dû penser à déposer un brevet. Le plagiat, c'est le mal, soupirai-je.

La machine repartit à l'assaut, semblable à un tas de ferrailles et de pierres contrôlés par un poltergeïst !

_________________

----------- Level : 6 466 099 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 397 830 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 692 762 / Résistance magique = 830 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mer Aoû 02, 2017 5:39 pm

Sur le pont l'argenté ne pouvait faire qu'une seule chose attendre les ordres. Son regard vacillait sur les différents membres d'équipage du Rose-Marie, ainsi que sur la zone en elle même. Il se surprenait même à se perdre dans ses propres pensées, la première fois qu'il avait rencontré l'impérator. C'était ici ou Nira avait rencontré pour la première fois Brassica, une rencontre musclée, la petite saiyenne avait littéralement transformé la rose en compote, mais grâce à son dos de régénération elle s'était reconstituée rapidement devant ici la poupée et la compagne de câlin de la jeune saiyenne. L'argenté donna un petit coup de coude à un de ses hommes et dit en riant avec une touche de fierté pouvant se déceler dans sa voix : « Hé, c'est ici qu'on à trouvé le moyen de sauver notre planète, et votre chef adoré a participé au projet. » S'exclama t-il en ricanant, son soldat tourna des yeux avec lui aussi un sourire au coin des lèvres.

Une des choses que le rayden appréciait le plus dans sa charge, c'était la bonne humeur qui régnait en maître au sein du vaisseau et entre eux mêmes. Ici, chacun faisait abstraction sur le passé et l'appartenance du membre. Il était des frères d'armes et c'est tout ce qui importait maintenant. Chaque membre de la charge est un frère. C'est d'ailleurs l'un des codes du groupe de pirate. Accepter tout ceux qui décide de lever leurs boucliers pour la charge du capricorne.

Le groupe attendait, jusqu'à que des ordres ne viennent dans l’oreillette de l'argenté. « Surveillez le prince de Végéta. » Rien que l'évocation de son nom faisait palir le rayden et sa troupe, cela lui rappelait de mauvais souvenirs. Le fait qu'il devait se surpasser s'il voulait pouvoir servir son peuple et faire parler de sa charge. Mais l'un des événements traumatisant pour l'argenté qui lui revenait, c'était bien sa rencontre avec le seigneur Blizzard qui l'avait littéralement balayé en une fraction de seconde.

« C'est d'accord. » Dit Rékon d'un ton très calme et impartial. D'après ce que les Raydens savent, Végéta avait bossé pour Freezer et avait même essayé de conquérir la terre. Rékon n'en savait pas plus à ce sujet, il se contentait de marcher en direction de la salle des prisonniers, sur places des geôliers approchèrent le rayden argenté et sa troupe. Deux grands Raydens qui n'avaient pas l'air très amicaux, leurs corps couvert de tatouage de guerre et de divers cicatrices.

« Nous savons que vous venez prendre la relève. Voilà le matériel pour l'empêcher de ce réveillé en cas de panne de la salle... » Dit froidement l'un des hommes en levant le bras pour indiquer  un arsenal des plus étranges posées sur ce qui était une table posée sur des roues afin de faciliter le transport de l'arsenal. Le tout était composé de plusieurs seringues tranquillisantes et autres drogues ayant l'unique but d'affaiblir le fameux prisonniers. Les gardes continuèrent d'expliquer comme fonctionner la salle.

« La salle est à forte gravité et ce le prisonnier est gardé sous coma artificielle afin qu'il ne cause pas de grabuge, donc je ne vois pas comment les choses peuvent déraper. »
Ce fut les derniers mots des Raydens avant qu'ils ne laissent la garde entière du prisonnier à la charge. Le groupe donc restait devant la salle, s'assurant qu'il était dans ce fameux coma artificielle et en essayant de faire en sorte que la salle ne rencontre aucun problème. Tout ce déroulait à merveille. Jusqu'à que le rouge soit maître dans le navire.

Une alarme sonnait à en crever les oreilles de la charge, visiblement un trou venait de se crée dans la coque du navire, un autre... Puis une dizaine, quelque chose attaqué le Rose-Marie, et Rékon venait de le sentir. Ses implants indiquaient clairement que cette chose était puissante.

« Saloperie de Murphy. » Cracha un des hommes de Rékon avant qu'il ne puisse voir la chose qui approchait au loin, un gorille géant. Un saiyen. « C'est quoi cette m... » Une petite décharge parcourra le corps de l'argenté se rappelant que son armure était maintenant connectée à Arold.

« Pourquoi des saiyens nous attaquent ? Nous avons pourtant essayé de sauvé leurs planètes ? »
Le fait qu'un gorille viennent foutre en l'air le vaisseau révoltait Rékon qui avait sacrifié la moitié de ses hommes pour eux. Et comme des ingrats ils venaient passer leurs nerfs sur nous. Les membres de la charge grognait à pleine dent, jusqu'à que la salle ne commence à émettre un son inquiétant. L'alimentation avait été coupée...

« Merde, toi, file prendre Végéta, je vais faire venir la Parva Praesule. » Qu'était donc la Parva Praesule ? Littéralement la petite danseuse, c'était simplement le nom du vaisseau de la charge. Rékon venait de donner l'ordre à son IA de venir à grande vitesse sans perdre de temps, cela allait être rapide vu qu'il traînait dans le secteur, ce dernier c'était rapproché pour lancer les petits chasseurs un peu plus tôt.

Pendant ce temps, un rayden de la charge portait Végéta sur son dos après l'avoir drogué et injecté toutes les substances nécessaires au fait qu'il doit rester inconscient et pas se réveiller. Mais le pire, c'était le perte que cela allait engendré, le fait que le Rose-Marie soit ouvert littéralement devenu une passoire. Affronter ce monstre aurait eu l'effet de lui rappeler son combat contre cette immense monstre  en puissance.

« Pas encore une fois ! Arold ! Rapproche le vaisseau et ordonne à mes hommes de prendre les chasseurs pour empêcher ce monstre d'approcher de Parva Praesule, attache le pont au vaisseau pour faire évacuer les hommes de l'impérator, d'autres soldats viendront prendre ceux qui dérive dans l'espace ! » L'opération Rékon aux commandes étaient enfin lancée.


Le chef de la charge ordonna à un geôlier de prendre contact avec Solena pour indiquer que la Parva Praesule arrivait en secoure. et l'impérator Gray, indiquant donc la situation sur le vaisseau


L'évacuation commençait, des dizaines de Raydens en armure venaient aider l'équipage du Rose Marie pour limiter les pertes, tandis qu'une dizaine de chasseur rayden chargé à pleine puissance tirant tous ensemble sur le gorille dans l'unique but de le tenir éloigné, même les tourelles géantes de la petite danseuse bombardait ce titan simiesque.

Rékon lui planta son index dans l'ordinateur présent dans ce qui restait de la prison et qui fonctionnait toujours, ordonnant à Arold de récupérée chaque fichier sur ce vaisseau dans le but de conserver tout ça.

« Bon, Murphy retourne dans le vaisseau... » Rékon, dans son armure, Gamma sur son dos. Le rayden argenté volait via les propulseurs de son armure afin de se retrouver en hauteur à observer ce primate de la colère pouvait même se faire ressentir dans ses yeux.

« Ils retournent vite leurs vestes... »
Tous les souvenirs de l'opération sur Végéta lui revenait, surtout les performances de l'impérator, le fait qu'il est invoqué cet immense titan crée de Ki. Il voyait parfaitement cette extension d'énergie puissante émanant du corps de l'impérator pour se protéger de l'explosion.


«Sale primate. » Rékon s'élançait vers le géant gorille, son ki bouillonnait et crépitait autour de son corps jusqu'à qu'il se manifeste de manière brutale. Créant des multitudes de couche de ki autour de son propre corps formant ainsi une projection de son corps de la même taille que l'Oozaru. Même si cela semblait vraiment solide, ce n'était pas le gars. Le singe restait quand même puissant pour lui.

Le titan de ki se jeta sur le singe pour lui administrer ce qui semblait être un plaquage colossale. L'effet de surprise aurait probablement marcher, mais le but n'était pas de blesser le singe, juste le faire chuter. Rékon ajoutait à chaque fois des couches de Ki devenant de plus en plus lourd. Les deux géants tombaient directement au niveau du temple ou se trouvait l'impérator et la mystérieuse jeune femme qui l’effrayait.


La chute depuis l'atmosphère avait eu pour effet d'embraser les corps de deux géants, Rékon moins solide  que l'Oozaru voyait son armure de ki se faire fissurer doucement, mais il ne cédait pas et rajoutait toujours des couches de ki pour éviter de se faire littéralement exploser. Les groupes au sol pouvaient donc voir une immense boule de feu se dirigeait vers eux. Ça allait faire vraiment très mal pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Yashinomi

avatar


Féminin Messages : 19
Age : 25
Zénies : 1100

Données du Personnage
Power Level: 47 529
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Ven Aoû 04, 2017 11:21 am

Yashi était aveuglé par la rage quand elle attaquait l'immense vaisseau Rayden, mais le coup qu'elle avait reçu dans les dents était suffisamment puissance pour la faire chuter en arrière et lui faire reprendre ses esprits. En ce relevant la saiyanne avait remarqué que sa queue était coincé dans une des brèches qu'elle avait provoqué. En effet, le bracelet à clous qu'elle avait au niveau de sa queue s'était coincé entre les bouts de métaux, elle n'avait pas le temps, elle ne prit pas la peine de réfléchir et elle généra une boule d'énergie relativement imposante au niveau de sa queue et cette dernière se mit a en généré d'autres, plus petites, qui partaient dans toutes les directions provoquant encore plus de dommage au vaisseau. La fureur était redescendue laissant plus de place à la raison, mais elle laissait toujours ses impulsions guerrières parlaient pour elle.
Sa queue enfin libéré, elle tentait d'attraper ou de toucher son assaillant, mais c'était comme tenté d'attraper un moustique trop rapide pour soi, du moins c'est à ça que cette scène ressemblait de loin. Aucun moyen de le toucher ou même de l'effleurer, il suffirait d'un rien pour le pousser à se replier, le moindre frottement avec sa peau argentée serait suffisant pour détruire l'étanchéité de l'armure et le privé de son oxygène. Pendant qu'elle était distraite avec ce guerrier, elle envisageait de le pousser à protéger le vaisseau pour encaisser ses coups, ce n'est pas une technique très glorieuse, mais elle a déjà fait ses preuves dans de nombreuses situations, les personnes qui ont quelques choses à perdre peuvent toujours être manipuler. C'est à ce moment qu'elle remarquait l'approche d'un autre vaisseau, qu'est-ce qu'ils allaient tenter? L'éperonner avec celui la pour la faire tomber de l'autre?

Sans le voir venir, le guerrier avec qui elle était aux prises depuis un moment lui fit mettre genoux à terre dans un coup bien placé derrière, dans le même instant des vaisseaux plus petits, équivalent à des chasseurs individuels venaient se joindre aux festivités en tirant sur l'Oozaru. Ces derniers arrivants étaient plus faciles à attraper, plus volumineux, moins rapide, certains allez mourir entre ses mains dans leur tombeau de métal. Yashi n'allait pas tenir longtemps sous le feu des chasseurs et avec ce guerrier plus puissant qu'elle, n'ayant pas vraiment le choix elle s'apprêtait à reproduire la technique lui permit de déloger sa queue un peu plus tôt mais quelque chose la percuta de plein fouet. Il s'agissait d'un colosse d'énergie qui cherchait à la faire chuter sur la planète, elle aurait bien contré cette stratégie en faisant fondre le métal sous ses pieds pour s'arrimer à la coque, mais il était déjà trop tard, ses pieds se trouvaient dans le vide et ils commencèrent leur chute dans l'atmosphère terrestre.
L'entrée dans l'atmosphère était plutôt enflammée, mais la forgeronne était à bout de patience, l'intégralité de ses avants-bras semblait devenir de l'argent, même sa fourrure et les gants de son armure étaient pris dans cet effet de transformation, Yashi avait clairement l'intention d'en finir rapidement avec lui, au point d'utiliser l'une de ses techniques les plus puissantes, son fameux Mains du Forgeron. Bien que cette technique ne soit pas fait pour transpercer les champs d'énergie, elle brisa les bras du titan d'énergie avec sa simple force brute ce qui lui permet de se dégager et de le faire basculer en dessous d'elle par rapport à la surface de la planète. Puis elle lui décocha un violent coup qui détruisit sans trop d'effort les couches d'énergie une par une avant d'atteindre sa cible qui fut projetée à travers les couches du dos, même s'il avait survécu à ce coup direct qui ignore complètement les armures, la nouvelle vitesse de sa chute lui serait surement fatal dans son état. Sans un regard, Yashi inversa sa course et se dirigeait de nouveau vers l'espace, bien qu'elle aurai prise l'armure encore intact de ce guerrier dons elle venait de se débarrasser, elle n'avait pas vraiment le temps pour ça. Elle ne pouvait pas retourner se battre dans l'espace ce guerrier qui lui a déloger une dent était trop fort pour elle.

Yashi était du genre rancunière et cherchait toujours la bagarre, mais elle n'est pas non du genre à se lancer dans un combat perdu d'avance, le fuir en revanche est beaucoup plus difficile, inconscient ce rayden qui l'a fait chuter dans l’atmosphère venait de lui sauver la vie. En éteignant ses lampes oculaire pour reprendre une forme "humaine" afin d'être plus difficile à détecter ou à trouver. En se cachant dans les nuages, Yashi faisait appelle à sa capsule pour venir la chercher grâce a la télécommande qu'elle avait sous son armure, en observant la saiyanne de plus près, on pouvait aisément deviner qu'elle était plus blesser qu'elle n'en avait l'air en Oozaru. Sa fourrure avait caché beaucoup de blessures et de bleues, elle se mit même à cracher un peu de sang par rapport au coup qu'elle avait reçut dans les dents. Elle avait programmer sa capsule pour qu'elle contourne le champs de bataille afin de rester discrète le plus longtemps possible, sa capsule allait devoir la prendre au vol dans l'atmosphère terrestre et repartir directement vers une autre destination connu de Yashi, il s'agissait de sa planque personnel, elle s'en servait pour espionner Cooler 761, mais dans l'état actuelle des chose, ça pouvait tout aussi bien être sa forteresse secrète et elle n'avait pas vraiment d'autres endroit où allait pour récupérer de toute façon. Elle espérait juste qu'elle ne serait pas suivit jusque la au moment où sa capsule l’enferma dans son habitacle pour reprendre la route.
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

avatar


Féminin Messages : 382
Age : 26
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Sam Aoû 05, 2017 8:35 am


Mirai Son Pan



Finalement, nous étions parties toutes les trois à la suite de Gray. Courant à travers les couloir, seulement il se passa quelque chose que je n'avais pas prévue. Alors que je suivais, légèrement en retrait, les deux jeunes filles un faisceau d'énergie me barra la route et bientôt le plafond et le sol se retrouvèrent recouvert d'une sorte de filme énergétique rougeâtre.

La voix de Gero retentis alors dans les alentours.

«Vous êtes bien trop dangereuse pour que je vous laisse en vie jeune femme ... Ce n'est pas la peine d'essayer d'utiliser votre Ki, ce champ d’énergie confine votre Ki dans votre corps.»

Les mur d'énergie se reprochèrent d'un coup de moi, cherchant a m’écraser, mais je ne l'entendis pas de cette oreille. Ecartant les bras, je bloquai les parois a main nue, les empèchant de se refermer sur moi. Cependant je devais trouver une solution pour sortir de là, et vite ! Elwen et Perso étaient seuls !

Fort heureusement, mes perceptions n'étaient pas bloquer ! Resserrant les coudes et les genoux pour opposer plus de force a la pression du champ, je cherchai à approcher mon index et mon majeur de mon front.

Comme d'habitude, le Shunkan Ido était mon meilleurs amie ! Serrant les dents, je perçu l’urgence de la situation en sentant le Ki de Pesto en prendre un sacré coup ! Et celui de Elwen augmenter au moins autant ! Mes doigts atteignirent leurs objectif et il fallut moins de quelques seconde pour que j'arrive a user de ma technique, quelques second bien juste pour apparaître comme par magie juste entre Elwen et ... Un gros Cyborg bleu que j'avais déjà vue il y avait de cela trèèèèèèès longtemps.

J'eu juste le temps de tendre les bras devant moi pour amortir une sorte d'énorme boule d'énergie rouge sang, la saisissant à pleine mains.

«Kuso !»

Cette attaque dégageait une pression d'enfer ! Gardant les pieds bien fixé au sol, je ne put malgrée tout que me faire emporter en arrière sur trois bons mètres, bousculant au passage une Elwen qui s'était visiblement lancer dans un assaut désespérer pour protéger son amis.

«K...ku ! Recule ! Emporte ton amie plus loins !»

Je ne pouvais pas empêcher l'explosion de l'attaque ... nous étions dans une grotte, je ne pouvais donc l'envoyer nul part ... j'allais devoir l'encaisser.

Serrant les dents, je ferma les yeux et attendis la détonation qui arriva quelques longues secondes plus tard. La boule d'énergie se mis a émettre un puissant flash énergétique alors que je la pris contre moi. Un instant de plus et c'est un puissant éclat doré qui envahis la pièce alors que la détonation se fini, soulevant beaucoup de poussière, mais rien de plus qu'une puissante onde de choc et sonore.

La poussière retomba sur moi, ma chevelure dorée ballottant doucement au rythme des pulsions de régulière de mon aura, tout comme mes vêtements déchirer par la violence de l'attaque sous les yeux interloquer du Cyborg qui s'attendait visiblement a ce que je subisse plus que ces blessures bien qu'impressionnantes, bien moins graves qu'elles n'en avaient l'aire.

«Tu te demande ce qui s'est passer ? »

Un léger sourire se dessina sur mes lèvres alors que je repris ma posture de combat en soupirant, crachant un peu de sang sur le sol, nonchalamment.

«Lorsqu'on subis une attaque, il y as toujours moyen de l'annuler en y opposant une force exactement opposer, je n'ai eu qu'a attendre le moment exacte pour ton attaque allait sauter pour jauger correctement la force qui allait se dégager de cette explosion pour me transformée en Suppa Saiyajin et y opposer ma propre énergie a la même ampleur,
grâce a un Kikaiho corporel ... Seulement, j'ai due prendre quelques dégâts au passage,
mais rien de très grave, je t'ai déjà tué une fois avec une seule main, cette fois,
je pourrais le faire d'un seul doigts si j'en avais envie ...
»

Ce Cyborg bleu n'avait strictement aucune idée de ce qui se passait et son attaque fut immédiate. il me sauta dessus de toute sa masse et se heurta à ma riposte aussi vive qu'implacable. J'opposa a son poing ... Mon front. Le choc fut suffisant pour que le membre du Cyborg se disloque a l'impacte, mais son arrêt fut marquer par mon propre poing qui se logea dans son abdomen ... Pour finalement passer au travers et ressortir au milieux du dos, laissant sa masse empaler sur mon bras.

«C'est dommage qu'il n'y ai pas d’accès à l'autre monde pour des robots ... ça t’apprendra à t'en prendre à des gamines pour t'en venter après ...
Tocard.
»

Mon aura s'illumina d'un coup, soufflant l'être bleu face a moi en une explosion d'énergie contenue, mais qui suffis a faire fondre la roche sous mes pieds a cause de la chaleur et a vaporiser sur place la machine.

Je me retournai ensuite vers la jeune Zélodienne, m'approchant tranquillement d'elle en fessant disparaître mon aura autours de moi, gardant néanmoins mon apparence de Suppa Saiyajin.

«Est ce qu'elle vas bien ? Désoler, j'ai été quelque peu retardée,
mais ça ne se reproduira plus, je reste prés de vous. Tu as dit que tu pouvait soigner ?
Tu peu l'aider à reprendre des forces ? Il faudrait rejoindre Gray le plus vite possible.
»

D'autant qu'il se passait des choses en orbite ... Deux Ki étaient en train de s'affronter et j'avais peur que tout cela n'ai tourner au vinaigre ...



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 688
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Sam Aoû 12, 2017 1:12 pm

Gray serrait dans son bras restant le corps inerte, mais vivant d'Ilias. Les boucles d'ors fins retombaient sur les traits délicats du visage de l'ange. Sa bouche, pulpeuse, était fermée, mais Gray dut résister à l'envie d'y planter un baiser... Car pour l'instant, ce n'était pas le plus important. Le plus important, c'était d'évacuer Ilias. Le Rayden dirigea distraitement des liens d'énergies sur son membre manquant et le rattacha à l'aide de ses liens d'énergies... De manière sommaire. Ses liens s'infiltrèrent dans son membre, recréant des similis connexions nerveuses... Normalement une tâche monumentale... Mais Gray avait appris à vivre avec un vaisseau ou une planète dans la tête. Un bras en comparaison ? C'était faible. Petit... Insignifiant.

Le Rayden se redressa, de toute sa stature. Le géant de fer créa une poche pour lui et sa sœur, afin de les porter... Brassica étant fatiguée maintenant... Ou mieux. Maintenant que la gravité était revenue à la normale, Gray reprit sa forme initiale. Après tout, sa forme gigantesque présentait d'énormes désavantages... L'armure faite à partir du parasite de Solena devait être complétée le plus vite possible afin de pallier à ce défaut.

Le Rayden avait chargé les deux femmes les plus importantes de sa vie dans ses bras, et remontait tranquillement maintenant... Sûr que tout allait bien. Après tout Pan était là haut non ?

Quelle ne fut donc pas la surprise de Gray en remontant et en voyant la destruction qui régnait.
Pan était blessée, mais vu sa puissance potentielle et la forme qu’elle assumait présentement… Pan avait dû être surprise par son ennemi qui était ici. Ici. Là-bas. Un peu partout quoi.

« J’aimerais bien connaître la méthode d’isolation de Gero… »

Murmura le Rayden, qui n’avait pas pu percevoir à travers les murs la présence d’Ilias ou les combats de Pan et Ryanne… Ou même, plus simplement, son vaisseau…

« En attendant, je propose que nous nous enfuyons. Car, si le Dr Gero pense comme je pense qu’il pense… Nous avons un tout petit peu de temps avant que cela n’explose. »

Fit remarquer le Rayden, qui commençait déjà à charger Pesto sur son dos. L’avantage d’être le grand baraqué du groupe…

« Si Ryanne est en mauvais état, je pense que tu préfèreras la porter. »

Dit le Rayden, expliquant son choix. Pan se considérant comme la protectrice des Zelodiens, la garde d’Elwen lui revenait de droit. Par contre, le guerrier et la destructrice divine se hatèrent jusqu’à la sortie… La timant exactement pour que le souffle de l’explosion paraisse derrière eux, alors qu’un pan de la montagne s’effondrait également.

[Pour ceux qui se demandent, j’estime que Ryanne s’est enfuie gaiement avec nous]

« Bien pour ceux que cela intéresse, je propose une cure de soin offerte par la fédération Raydenne sur mon vaisseau… »

Gray venait de prononcer cette phrase… avant de hurler…

« QU’EST-CE QUI EST ARRIVE A MON EQUIPAGE ET A MON VAISSEAU ?! »

L’équipage étant plus important… Car il s’agissait de vies après tout. Des vies de son peuple, de ses amies. Et là, Gray pouvait sentir une dizaine de corps dérivant dans l’espace. Froids. Des amis avec qui il avait rigolé, combattu, discuté. Tous morts, leur corps dérivant dans le vide spatial… Alors que le corps de Rékon chutait également près d’eux… Ou plutôt sur eux. Gray soupira… Avant de se retransformer en géant et de créer son propre colosse de Ki pour stopper le Rékon qui tombait sur eux…

« BON. Maintenant, vous m’excuserez, mais j’ai un vaisseau à réparer… Heureusement, seuls les réacteurs semblent avoir été touchés. J’irais récupérer les corps après vous avoir déposé en salle de soins. Reposez vous. »

Dit Gray, énervé, froid… Si jamais il trouvait qui avait fait cela à son équipage… Nul dieu ne pourrait la protéger.

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 54
Age : 26
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 973 422
Power Level en Kili: 19.46
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Sam Aoû 12, 2017 3:55 pm

C'était fini... malgré l'énergie fulgurante qui suintait par tous les pores de sa peau, Elwen sentait qu'elle ne pourra pas battre ce monstre. Elle n'était pas une guerrière comme Pesto ou Gray, elle n'avait pas leur talent au combat, pas leur détermination. Elle a appris à taper, mais n'a jamais su y mettre assez de conviction, même si elle a eu l'impression de tout donner dans cette attaque, pourtant...c'était fini...

Dans un élan de désespoir, elle se jetait sur le monstre bleu. Du creux de la main du colosse de fer se formait déjà une sphère rougeâtre et la petite Zelodienne devinait déjà ce qu'il comptait en faire. Ses yeux bleus fixaient la mort vermeille, adressant ses dernières pensées à sa meilleure amie qui gisait derrière elle et qui allait bientôt la rejoindre.

Et elle pleurait, comme l'enfant qu'elle était. Frustrée, impuissante, terrorisée... elle voulait pas mourir, pas comme ça. S'il y avait une forme de vie vivante qui pouvait la sauver, qu'elle vienne. Elle avait encore tant à faire, elle n'avait pas racheté ses pêchés, elle n'avait pas appris à faire du café sans trop mettre dans l'étrange boite, elle n'a même pas aidé Gray à repousser la menace qui se profilait...

La sphère était lancée dans sa direction, Elwen ferma les yeux et poussa un hurlement alors que l'aura émeraude autour d'elle s'intensifiait sous la peur, qu'elle bandait de toutes ses forces les muscles de ses jambes. Une projection de ki du plat des pieds vers le sol et la voilà qui se jetait vers la sphère, s'enveloppant de l'aura verte en espérant passer sur un coup du destin et détruire le monstre qui se tenait derrière. Elle savait cet espoir vain et pourtant, elle hurlait, comme un appel à l'aide.


« J'VEUX PAS MOURIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR ! »

Et, comme en réponse à ses prières, une puissante aura se matérialisa devant elle. Elwen eut à peine le temps d'ouvrir les yeux que la sphère était stoppée nette dans sa charge par Pan... Pan qui la renversa alors qu'elle encaissait l'impact.

«K...ku ! Recule ! Emporte ton amie plus loins !»

Pas le temps de pleurer ou de la remercier... Elwen recula vers Pesto et l'emporta plus loin, terminant les soins magiques tandis qu'elle avait les yeux rivés sur le combat titanesque qui se déroulait sous ses yeux...

Pan retenait la sphère jusqu'à la détonation de celle-ci. Elwen fermait les yeux... elle sentait encore l'aura de la Saiyajin... elle a survécu. Quand la fumée se dissipa, elle retrouva la silhouette de Pan...enveloppée d'or. Ses cheveux étaient dressés en pic, aussi blonds que l'aura qui émanait d'elle.


«Lorsqu'on subis une attaque, il y as toujours moyen de l'annuler en y opposant une force exactement opposer, je n'ai eu qu'a attendre le moment exacte pour ton attaque allait sauter pour jauger correctement la force qui allait se dégager de cette explosion pour me transformée en Suppa Saiyajin et y opposer ma propre énergie a la même ampleur,
grâce a un Kikaiho corporel ... Seulement, j'ai due prendre quelques dégâts au passage,
mais rien de très grave, je t'ai déjà tué une fois avec une seule main, cette fois,
je pourrais le faire d'un seul doigts si j'en avais envie ...
»

Demandons donc son avis à Elwen face à cette analyse quelque peu compliquée...

« ... nya ? »

Merci Elwen !

La Zélodienne n'a donc absolument rien compris mais il ne fallait pas vraiment attendre autre chose de sa part : on parle de baston, pas de magie ! Nous allons donc directement sauter à la fin du combat entre Pan et le cyborg : un gros coup de poing dans le torse du robot qui devait à présent voir le sacro saint blue screen of death... puis une puissante vague d'énergie acheva de le détruire.

Pan revint ensuite vers Elwen.


«Est ce qu'elle vas bien ? Désoler, j'ai été quelque peu retardée,
mais ça ne se reproduira plus, je reste prés de vous. Tu as dit que tu pouvait soigner ?
Tu peu l'aider à reprendre des forces ? Il faudrait rejoindre Gray le plus vite possible.

- O... oui...»

Vivante... Elwen était vivante... les soins sur le corps de Pesto étaient terminés. Il fallait encore la réveiller. Pour ça, la Zelodienne plaça ses mains sur le torse de la terrienne et l'enveloppa de son k, lui transférant de sa propre énergie.

Pesto se réveillait lentement... elle avait sacrément mal, tout partout... elle sentait le ki débordant de Pan... plus que d'habitude, tiens... celui d'Elwen aussi... depuis quand elle avait une telle puissance ? Ohla, elle devait pas être bien réveillé... la terrienne ouvrait les yeux...Elwen était la... entourée d'une aura... verte ? Et Pan était devenue blonde... ouais, ça devait être un rêve...


« PESTOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Vlan ! Elwen se jette à son cou et se met à pleurer comme une madeleine.

« J'ai eu tellement peuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur !!!!!!!!!!!!!!
- Heuuuu... ça va aller... je crois... »

La Terrienne essayait de rassembler ses souvenirs... une salle remplie de robot... une fille à l'épée, Gray qui est tombé dans le trou qui s'est refermé, un grand machin bleu et une lumière rouge... puis plus rien... visiblement, il s'était passé des choses... BEAUCOUP de choses.

Gray arriva finalement... arborant une nouvelle forme ? Brassica et une femme, probablement celle qu'il cherchait, étaient dans ses bras.


« En attendant, je propose que nous nous enfuyons. Car, si le Dr Gero pense comme je pense qu’il pense… Nous avons un tout petit peu de temps avant que cela n’explose. »

Gray souleva Pesto qui se retrouva sur son dos.

« Je peux marcher, hein... »

Dit-elle alors que la seule chose qui la tenait consciente, c'était l'énergie que lui a transvasé Elwen.

Puis ce fut la course poursuite jusqu'à la sortie.Tout le monde se retrouva dehors alors que la base explosait, comme prédit par le Rayden. Une fois dehors, Pesto descendit du dos du Rayden et Elwen s'effondra au sol alors que son aura émeraude se dissipa. Elle était épuisée, la pauvre... plus psychologiquement que physiquement, cela dit.


« Bien pour ceux que cela intéresse, je propose une cure de soin offerte par la fédération Raydenne sur mon vaisseau… QU’EST-CE QUI EST ARRIVE A MON EQUIPAGE ET A MON VAISSEAU ?! »

N'ayant pas de lien direct avec le vaisseau, contrairement à Gray, Elwen tendait ses capacités sensorielles vers la position présumée du vaisseau... rien...

« Je sens rien... où sont les gens ? OU SONT LES GENS ? Ah si tiens, quelqu'un arrive... »

Et ce fut Gray qui se chargea de l'intercepter après une transformation.

« BON. Maintenant, vous m’excuserez, mais j’ai un vaisseau à réparer… Heureusement, seuls les réacteurs semblent avoir été touchés. J’irais récupérer les corps après vous avoir déposé en salle de soins. Reposez vous. »

Les corps.... la triste vérité pesa sur le cœur d'Elwen... si elle n'avait pas désobéi, elle aussi serait morte... et Pesto aussi...

« Ils sont tous morts... pourquoi il y a autant de morts en dehors de Zelod ? Pourquoi les gens tuent d'autres gens ? »

Pesto serra doucement la Zelodienne contre elle, ne trouvant pas de mots pour lui expliquer... elle pourrait lui dire « je t'avais prévenu que c'était dangereux » mais... ça ne changerait rien... Elwen venait de découvrir la triste loi de la jungle à l'échelle galactique et leur foyer était détruit...AH OUI MERDE ! Son vaisseau était resté dans sa chambre, sous forme de capsule ! Avec un peu de chance, la capsule et le contenu étaient indemnes... en tout cas, toute cette journée était épuisante et l'avait mené à faire un triste constat...

Elle était incapable de protéger Elwen...cette même Elwen qui venait d'éveiller un gigantesque potentiel, la reléguant au rang de bonne à rien... il fallait qu'elle passe plus de temps dans la salle d'entrainement si elle voulait rattraper le niveau de la Zelodienne et assumer son rôle de protectrice.

Dans les bras de Pesto, Elwen tremblait. Elle était définitivement paniquée et apeurée par tout ce qu'elle a vu et vécu.elle pourra jamais survivre dans un tel monde. Zelod lui manquait, mais elle refusait d'y retourner après ce qu'elle a fait... alors où pouvait-elle aller ? Qu'est-ce qu'elle allait devenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Sam Aoû 12, 2017 11:08 pm

Un immense poing frappa le titan de ki qu'avait crée le blond. Le coup fut brutal et violent de tel sorte qu'il brisa entièrement l'armure gigantesque du rayden. Il y avait plusieurs explications plausibles à la fragilité de sa structure. Son entrée fracassante qui avait déjà sévèrement amoché sa construction. Et le fait que c'était la première fois qu'il utilisait cette technique copiée de celle de l'impérator.

Rien qu'avec sa mémoire et sa vision, Rékon avait été capable de reproduire les mêmes mouvements, la même structure pratiquement hors sa résistance, c'était un don particulièrement fascinant. Le blond venait de découvrir un nouveau don en lui, voir même chez de nombreux membres de son espèce. Mais ce n'était pas ça qui allait le sortir d'affaire, le titan de ki n'avait pas ralentit le coup de l'immense singe et malgré les nombreuses couches d'énergies, le poing frappa quand même le corps de Rékon qui traversa sa structure par le dos pour s'écrouler sur l'immense grotte ou se trouvait le groupe juste avant son départ pour le rose marie.

Le pauvre blondinet avait reçu un coup si fort qu'il était à présent inconscient, chutant sur terre à une vitesse folle. Son corps s'embrasa aussi idem pour la structure de ki qui ne se désintégrait pas, mais tombait simplement sur le groupe. Rékon ne pouvait plus hurler de douleur. Son corps brûlait petit à petit, quant à son armure ? Le choc l'avait pratiquement brisée. Il ne restait plus que de petite partie sur son corps. Le torse de l'armure était bel et bien toujours présent malgré les nombreuses fissures et dégâts encaissé. Son casque quant à lui fut entièrement brisé et des morceaux de verre ainsi que de métal l'avaient éraflés partout sur son pauvre corps qui cramait lentement.

« Maître ? » Dit une voix qui sortait directement du torse du blondinet, rien à faire il était inconscient et chutait directement vers  la terre en direction du groupe. La collision risquait de lui être fatale, et le blond eu des flashs, des flashs qui faisait défiler toutes ses vies. Sa vie comme sujet d'expérience, et chercheur chez l'angélus. Il voyait tout, allant des moments marquants à ses compagnons de cantine. Jusqu'à la défaite et le sacrifice de la rose.

« Maître ? » Résonna encore la voix depuis le torse de Rékon, ce dernier ne se réveillait pas, jusqu'à que la voix robotique ne change de parole : « Aux grands mots, les grands moyens. » Une décharge électrique parcourut le corps du rayden blond, une deuxième, puis une troisième qui suffit à la réanimer.  Il ouvrit doucement ses yeux blessés et rougeâtre à cause de la douleur et des flammes qui consumaient sa chaire.

« A...Arold... R-résume... moi... la... si...situation. » Dit difficilement le blond pendant qu'il tombait.

« Content de vous voir debout maître, il y a des pertes à déplorer, mais grâce à votre intervention elles ne sont pas très nombreuses. » Rékon ferma les douloureusement les yeux, son corps était entièrement carbonisé, et les systèmes d'urgences de l'armure du moins ce qu'il en restait faisait effet pour éteindre les flammes.

« Impact proche. »  

Les dernières pensées du rayden, avait t-il atteint son but ? Pour le moment, il était impossible pour lui de le savoir pour le moment, seul le roi des morts pourraient le décider, mais finalement « J'ai eu une belle vie. » Pensait le blondinet qui croyait qu'il allait s'écraser. Juste avant qu'un autre titan de ki ne l'attrape sans que son corps ne commence à s'écraser au sol, le rayden leva la tête pour observer qui contrôlait ce monstre d'énergie, oubliant que cette technique avait été mit au point par l'impérator lui même.

« ...Gray. » Dit Rékon qui utilisait toutes ses forces pour continuer à parler. « J...J'ai f...fait tout ce qu...qui était possible...  N...Notre attaquant est un saiyen... J-j'ai essayé de l'arrêter... Mais il était trop tard. » Rékon allait à nouveau fermer les yeux quand une voix robotique s'éleva depuis son torse.

« Impérator ici Arold, j'ai envoyé les fichiers des dernières vidéos qu'a prit le Rose-Marie avant sa destruction dans votre armure, et la Parva Praesule est sous votre commandement, vu que vous êtes le rayden le plus gradé des lieux encore fonctionnel. » Avec ça Gray pouvait consulter les vidéos et ainsi voir qui était l'attaquant.

Pendant ce temps, la Parva Praesule, enfin un simple vaisseau de transport venait de se poser juste devant le groupe, la petite danseuse était sous le commandement de Gray le temps qu'il puisse réparer son vaisseau.

Mais une anomalie se passa dans le corps du blondinet, ses modifications génétiques apparaissaient aux grands jours, ses veines sortaient et son corps se reconstruisait petit à petit, une régénération lente à cause de l'ampleur des dégâts qu'il avait subit, sa peau revenait petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 281
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6 466 099
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Jeu Aoû 17, 2017 9:09 pm

Mon ennemi était double. Je vis ses jambes se ruer dans ma direction avec comme intention manifeste de me piétiner, à en entendre le bruit cacophonique soulevé par ses puissantes foulées. Le buste massif de la machine traversa l'espace qui nous séparait en écartant les bras, probablement dans le but de m'agripper sauvagement ou de me gifler férocement d'un côté comme de l'autre.
 Il me restait donc très peu d'échappatoires dans un couloir aussi étroit.
 Je ne comptais pas rester plantée là et lui tendre la joue. Le monstre mécanique lisait le moindre de mes mouvements, si j'en croyais nos derniers échanges. Lancer une offensive irréfléchie n'arrangerait donc pas ma situation.
 Pour atteindre ma cible, j'allais tout d'abord devoir la frapper indirectement.

- A toi de jouer, ma belle !

Je tendis mon bras armé sur le côté et relâchai ma prise sur la Caladbolg. Comme une lame fantôme, elle se mit à léviter dans les airs par elle-même et je n'eus qu'à lui souffler deux mots cabalistiques concis pour l'inciter à frapper l'ennemi. Elle faucha les jambes du robot en tournant comme un frisbee, sectionnant à maintes reprises ses articulations, harcelant le bassin-vivant tel un vautour jetant son dévolu sur une carcasse de chair !
 Quant à moi, je ne me perdis pas en contemplation sur l'activité surnaturelle de mon épée. D'un bond risqué, j'évitai l'écrasement dévastateur de mon colossal ennemi. Sa poigne de métal percuta le rocher taillé en pointe qui lui servait de main droite, à quelques centimètres de mes bottes. J'en profitai pour prendre appui dessus et frapper leur propriétaire au visage - ou du moins dans son épais masque de fer.
 En infusant mon poing de Ki, la détonation résultante me parut très satisfaisante à l'oreille !
Par mesure de précaution, je descendis de mon perchoir pour me tenir à bonne distance du colosse, cherchant à visualiser les dégâts provoqués par ma dernier offensive au travers du petit nuage de fumée dégagé par celle-ci. Les membres du monstre de métal ne bougeaient plus, c'était plutôt bon signe. Ses jambes brisées par le passage de mon épée reposaient par terre, en morceaux.
 Je récupérai mon épée en tendant ma main grande ouverte de côté; la lame ensorcelée revint au bercail en prononçant son agréable note sifflante au contact de l'air.

- Ton compte est bon ?

Un petit grincement à peine audible salua mon interrogation.
La fumée se détacha enfin de la silhouette de pierre et de métal. Le médaillon frontal de la machine rougeoyait comme un joyaux fraîchement sorti d'une cuve de lave en fusion.
 Et pas la moindre égratignure visible sur son antique carrosserie !

- On dirait bien que non, dis-je en faisant la moue. ...Hum ?

Un roulement de pierres plutôt discret titilla ma curiosité. Je tournai la tête pour jeter un coup d’œil par-dessus mon épaule... et je haussai les sourcils en apercevant les débris originaires des jambes du mastodonte flotter dans les airs.
 Je sentis comme une sueur froide glisser dans mon cou en me rendant compte des étonnants pouvoirs de cette machine. Tout cela m'indiqua qu'il était parfaitement inutile de la réduire en pièces...

- Il faut vraiment être fou pour mettre au point une chose pareille !

Des pierres de la taille d'un poing me percutèrent en chaîne. Une véritable grêle de coups s'abattait dans mon dos tandis que je levais à peine mon épée en cherchant à me retourner. Entretemps, le poing-rocher de la machine traversa ma garde et percuta mes côtes. J'entendis mes os grincer à l'impact avant de finir projeter contre une cloison en métal.
 Je retombai maladroitement sur mes jambes, voûtée comme une personne âgée, une main plaquée sur ma nouvelle blessure.
 Voilà ce qu'il en coûte de baisser sa garde.
Une douleur cinglante au niveau de la zone touchée m'indiqua l'importance des dégâts : plusieurs côtes fracturées, ou fissurées - je priais silencieusement pour qu'il s'agisse de la deuxième option. Je peinais à respirer car chaque inspiration me faisait souffrir.

- Quelle brute... C'est au moins... deux fois plus douloureux que tout à l'heure ! geignis-je.

Grâce à l'Aperception, je réagis d'emblée au rayon laser incandescent projeté par le médaillon rouge de l'automate. Le plat de ma lame dévia le tir et celui-ci se perdit dans le plafond.
 Alors que le buste du colosse reprit son offensive, les reliquats de ses jambes se remirent en mouvement, prêts à me lapider pour la seconde fois. Les pierres s’assemblèrent en des masses un peu plus compactes. A ce rythme, la prochaine lapidation me serait fatale.
 Je fis un effort surhumain pour ignorer la douleur qui me tiraillait les côtes en me plongeant dans le Cœur de pierre. Sans le soutien apporté par cette technique plus mentale que physique, je n'en aurais probablement pas eu la force.
 Une aura violacée m'enveloppa des pieds à la tête, libératrice et réconfortante par son intensité remarquable. Ma respiration me parut moins laborieuse.

- Cette fois-ci, je vais faire en sorte qu'il ne reste plus rien de toi, dis-je sans pour autant paraître menaçante - seulement si on omettait la visibilité de mon énergie crépitante.

Ouaip, je n'avais de cesse de parler à mon robotique adversaire, et ce même sous l'emprise du Cœur de pierre. Je restais théâtrale jusqu'au bout ! Ah ha ha ! Situation particulièrement tendue ou non.
 Ostensiblement, je concentrais une quantité phénoménale de Ki dans ma main droite. En catimini, la lame de la Caladbolg s'en nourrissait.
Bien entendu, le robot n'attendit pas le dernier instant pour attaquer. Il patienta suffisamment longtemps pour charger son énergie au milieu de son front, dans le fameux médaillon. Les autres parties de son corps démantelé, menaçantes, se positionnèrent autour de moi, bien disposées à m'écorcher vive une fois que mon aura se serait éteinte.
 Je balançai ma main libre en direction du colosse et le Ki explosa avec un bruit de fin du monde !

- Purgātĭo ! hurlai-je à m'en déchirer les poumons.

Le rayon de Ki torsadé percuta violemment le tir frontal de l'automate. L'affrontement gagna en décibels et mon monde ne se résuma plus qu'à cette confrontation entre les deux énergies - l'une d'un violet étincelant et l'autre d'un rouge sanglant ! Du moins jusqu'à ce que des éclairs ramifiés accompagnent ma vague déferlante et foudroient la zone de part et d'autres. Certains ricochèrent contre les murs et d'autres éclaboussèrent les pierres qui me menaçaient pour les réduire à néant.
 Le Purgātĭo est une attaque surpuissante mais aussi extrêmement dangereuse en raison des dégâts collatéraux qu'il peut provoquer. Il ne me viendrait jamais à l'esprit de l'employer en travaillant de concert avec qui que ce soit au risque de fauter de façon irréversible.
 Et pourtant, même avec une telle technique à l'ouvrage, le rapport de force se creusait en ma défaveur.
L'attaque énergétique de l'automate gagnait du terrain. Je me fatiguais tandis que mon adversaire programmé conservait toute sa superbe !
 Je me débarrassai hâtivement de mon épée pour rebondir sur cet échec en devenir.
- Exĭlĭum ! surenchéris-je en faisant éclater mes réserves.
J'infusai ma précédente attaque avec les effets de la technique ci-tôt énoncée. Des symboles cabalistiques d'un rouge sombre jaillirent de mes doigts et prirent le contrôle du moindre éclair produit par le Purgātĭo. Les pierres qui m'encerclaient ne représentaient plus un souci et même le plus petit des "arcs électriques" s'abattit sur le robot.
 Il ne fut pas défait pour autant, accusant les dommages avec une résistance inouïe.

- Caladboooolg ! criai-je avec une pointe de détresse dans la voix.

La lame prétendument laissée de côté se souleva en un éclair, contourna la confrontation explosive entre les deux énergies opposées, et se logea finalement à l'oblique dans le médaillon frontal du robot ! Celui-ci fut comme pris de spasmes incontrôlés, à l'instar d'un humain sur le point de rendre l'âme, puis parut enfin se déconnecter, une gerbe d'étincelles rougeâtres émanant de son médaillon de contrôle brisé.
 Nos énergies respectives continuaient de s'entrechoquer entre-elles comme deux étoiles sur le point de mourir. Une véritable bombe à retardement ! Apparemment, les symboles cabalistiques conjurées par ma dernière technique veillaient à son maigre sursis, sans quoi le tout aurait explosé d'une traite.
 Une chance pour moi.
Je m'empressai de rappeler la Caladbolg dans son fourreau alors que mes camarades courraient vers la sortie - à première vue.

- Vous tombez à point nommé !

 Je leur fis signe de prendre les devants - pour ne pas changer - en veillant à ce que le flux de symboles cabalistiques ne s'interrompe pas pendant leur traversée du couloir ravagé par mon combat - sinon "boum!". En bonne comédienne, je fis comme si de rien n'était alors que ma cage thoracique me torturait comme jamais. Je suais à grosses gouttes sous le masque de gaieté que me conférait le Cœur de pierre. J'allais sans doute sous peu, avec un peu de malchance, m'effondrer comme une vulgaire marionnette à laquelle on aurait décidé de couper les fils sur un coup de tête.

- C'est... l'heure de décoller.

L'énergie rouge appartenant à la machine colossale explosa en même temps que la mienne tandis que je prenais déjà mes jambes à mon cou.
 Par un bien heureux concours de circonstances, j'atteignis la sortie peu de temps après mes infortunés camarades. Et jusqu'au bout je fis l'effort de me tenir droite, fière et - presque - décontractée, quoiqu'en me déplaçant avec une démarche quelque peu chancelante en direction d'un appui solide. N'importe quoi. Un rocher de ma taille ou un arbre esseulé.
 Je m'affalai par terre et m'adossai à mon support de fortune.
 J'entendis vaguement le bruit d'un effondrement titanesque en arrière plan, suivi des paroles d'un Gray fâché pour de bien sombres raisons, mais je ne cherchais pas à les comprendre.
 Pour une fois, j'évitais de prononcer un mot. Je me contentais de me reposer, assise, pas pour autant mourante - ma blessure n'était pas mortelle; elle m'épuisait, tout simplement.
 Je serrais les dents en laissant les autres converser tranquillement. Ils avaient l'air assez ébranlés comme ça chacun de leur côté et je ne souhaitais pas alarmer Pan. D'autant plus qu'Elwen ne se sentait pas dans son assiette non plus.

*Si Arcadia était là, elle m'aurait sermonné une bonne dizaine de fois*

J'incantai à voix basse le seul sort de guérison que je connaisse - Abstulit qui dedit - en me gardant bien de hurler sous le coup de la souffrance démultipliée - le contrecoup de son usage salvateur. Ma main bienfaitrice survolait mes fractures pendant l'ouvrage et je dodelinais de la tête en maudissant ma bêtise qui m'avait valu cette blessure.
 Je faillis tomber dans les vapes - ou bien m'endormir pour prendre congé de cette souffrance impitoyable si vous préférez - mais je parvins à me surpasser et à reprendre pied dans la réalité.
 Sans les connaissances du Maître, j'aurais perdu la vie dans cette grotte depuis belle lurette.
 En tout cas, je pouvais de nouveau rayonner de bonne humeur. A défaut de pouvoir me mouvoir à ma convenance pendant le reste de la journée.

_________________

----------- Level : 6 466 099 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 397 830 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 692 762 / Résistance magique = 830 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

avatar


Féminin Messages : 382
Age : 26
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Dim Aoû 20, 2017 4:35 am


Mirai Son Pan



La jeune Elwen avait fini par se reprendre, mais il fallait bien être derrière elle, rien de plus normal cependant. Elle était extrêmement jeune pour un affrontement aussi dur et elle n'avait sans doute jamais eu aucune idée de ce qui l'attendait. Les Zélodiens étaient trop isoler et en paix pour qu'ils puissent réellement appréhender ce qu'était le danger et la peur. Leurs sensibilité transformait les émotions négatives en un véritable poison, dont il était bien difficile pour un Kitsune de se débarrasser. Elwen n'en était pas capable seule, clairement pas. Elle me rappelait un peu moi, lorsque petite fille, j'avais eu a porter l'avenir de la planète sur mes épaules, les seuls assez fortes pour le soutenir. Sauf que contrairement à Elwen, moi j'avais toujours été a la fois trop avide de combat et d'aventure et trop stupide pour réellement appréhender le danger. Sauf que le jours ou c'est arriver, c'était trop tard.

Je restais près d'elle pendant qu'elle appliquait ses soins à son amis qui reprenait à vue d’œil des couleurs. J'affichais une mine inquiète, pas pour l'état de la grotte ni tant que ça pour la Zélodienne, mais bien pour Ryanne dont je sentais le Ki fluctuer vers le bas. Je n'avais aucun moyen de savoir se qui se passait là bas, mais a la vitesse ou ses forces diminuait, elle tenait le combat. L'humaine avait connue bien pire que ça dans le berceau des ombres. Néanmoins toutes ces émotions toutes nouvelles pour moi que j'avais développée au contacte de la Magotte ne cessaient de m'envahir en permanence, j'avais du mal a me focaliser sur autre chose, en particulier lorsque sa vie était en danger.

Après une rapide accolade entre les deux jeunes filles, il fut plus que temps de s’éclipser avent que l'endroit ne s'effondre sur nous. Gray revint avec sa femme et Brassica sous le bras en me fixant d'un aire surpris. Ce a quoi j'haussai les épaules.

« Bah quoi ? T'est marié et t'a jamais vue une femme en soutif ?»

J'étais bien loin de me douter du fond de sa pensé. je ne m'étais jamais considérée comme invincible ... Enfin, plus depuis mon premier voyage dans le temps. J'étais cependant forcée d’approuver son choix de balade Pesto, bien qu'elle eu protester ... Elle aurait fait une superbe Saiyajin celle-là. Pour ma part je pris la jeune Elwen dans les miens, bien qu'elle aussi soit capable de se mouvoir. Pas question qu'elle traîne derrière a cause d'une blessure, de fatigue, de peur, d'un PTSD ou quoi que ce soit d'autre pour prendre la moitié de la montagne sur le coin de la gueule. 

Ma Ryanne semblait en avoir fini elle aussi, sans évidement avoir suivis mes conseils et en avoir bien prise plein sa gueule. Au moins avait t'elle gardée la force de tituber vers la sortie pour s’écouler sous un arbre visiblement assaillis par la douleur. Bien fait pour toi Ryanne Hilaris, la prochaine fois t’écoutera ta Pan et tu prendra ton combat au sérieux plutôt que de t'amuser comme t'a sans doute due le faire avec ta gaieté habituelle ! 

Déposant Elwen au sol après avoir assister a l'explosion d'une partie de la montagne, je m'accroupis près de ma compagne au cheveux mauves.

« ça fait mal si j'appuis là ?» presse un doigt sur une de ses côtes en souriant l'aire niais « C'est bien si ça fait mal, ça prouve que t'est en vie ... C'est ce que disait tonton Piccoyo. »

Puis Gray se mis à hurler. A juste titre, puisque en redirigeant mes sens vers l'espace, je sentis qu'il y avait beaucoup moins de force tout a coup là haut. Qui plus est, l'une d'elle nous tombait dessus ... Avent d'être stopper par Gray. Le pauvre Gray, il retrouve sa femme et son vaisseau explose, problème sur problème, comme je le comprenait. Ceci-dit, comment cela avait t'il bien put se produire ? Ce n'était quand même pas la Saiyajin ? Elle était si faible ...

« Y avait quelqu'un sur le Rose Marie, je l'ai sentie juste avent d'entrer. C'était une Saiyajin, mais elle était si faible qu'elle n'aurait même pas due pouvoir érafler la peinture du vaisseaux. Il y avait pleins de Rayden bien plus forte qu'elle à bord et elle n'avait clairement pas la puissance pour être capable de se transformer en Suppa Saiyajin ... De plus elle n'aurait pas put se transformer en Oozaru, seuls quelques élite Saiyajin savaient comment crée suffisamment d'onde Blutz pour déclencher la transformation et pas moyen de la lancer dans les corridor d'un vaisseau spécial. Je ne sais pas comment elle aurait put faire autant de dégâts, je suis désolée ...»

Je levais mes yeux encore émeraude vers le ciel, réfléchissant sérieusement à ce qui aurait put se produit. Contrôle démoniaque ? Possible. mais pourquoi là ? Maintenant ? ça ne tenait pas debout. L'autre Pan ? Pour quoi faire ? Pour monter Gray et toute la fédération contre moi ? Nan, le plan n'était pas assez fiable ... Alors quoi ? Cette Saiyajin aurait trouver un moyen de se transformer en Oozaru sans onde Blutz ? 

« Tu crois que c'est possible de crée une technologie basée sur les ondes blutz et de se les administrer en quantité suffisante assez vite pour qu'un Saiyajin puisse se transforment en Oozaru et causer autant de dégâts aussi vite ? On est même pas rester Dix minutes la dessous ...»

Je posais mon index et mon majeur sur mon front en cherchant à repérer le Ki de quelques Rayden encore en vie dans l'espace. j'allais user du Shunkan Ido pour en ramener autant que je pouvais ici, au moins si je pouvais en sauver certains, ça serrait un début et sous ma forme de Suppa Saiyajin, j'allais pouvoir aller extrêmement vite. ceci-dit avent de partir, je tendis la mains vers Elwen avec un large sourire. Une petite boule d'énergie doré apparut dans ma paume, comme un Kikoha et partis droit sur la Zélodienne. 

La Litsune se retrouva prise a l'impacte dans une puissante aura doré tandis que le Ki que je lui avais envoyer s'insufflait en elle. J'avais dosée l'énergie que je lui avais donnée pour ne pas qu'elle se retrouver surcharger, mais assez pour au moins tripler momentanément ses réserves d'énergie. Elle savait utiliser des capacités curatives, ça allait être le moment de s'en servir.

« Tu vas avoir des gens à guérrir petite Elwen, Je ne sais pas à quel point c'est usant de soigner alors n’hésite pas à chaque aller retours que je fais de me demander si tu manque de nouveau d'énergie.»



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 54
Age : 26
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 973 422
Power Level en Kili: 19.46
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Jeu Aoû 24, 2017 8:22 pm

Elwen restait roulée en boule contre Pesto. L'aura émeraude dansait autour de la Zélodienne comme la flamme d'une bougie sans brûler la terrienne qui faisait ce qu'elle pouvait pour la calmer. Puis, à l'arrivée de Rekon, la petite Kitsune s'était jetée sur lui pour le soigner, dispensant son énergie verte autour de son corps.Les blessures les plus graves se refermaient à vue d'oeil, le mettant assez rapidement hors de danger. Gray avait suggéré les capsules de soin par la suite, ce sera plus pratique pour terminer les soins du Rayden, mais Pan fit finalement irruption, projetant une boule dorée sur Elwen. La sphère la heurta et entra en elle. Dans la seconde qui suivit, une aura dorée s'échappait de son corps, par dessus l'aura émeraude. La Zélodienne ne s'était jamais sentie aussi pleine d'énergie..

« Tu vas avoir des gens à guérrir petite Elwen, Je ne sais pas à quel point c'est usant de soigner alors n’hésite pas à chaque aller retours que je fais de me demander si tu manque de nouveau d'énergie.
- Heu... d'accord.»

Et, effectivement, l'équipage était ramené petit à petit par Pan et Gray. Ils étaient si nombreux et tous blessés, certains au seuil de la mort. Elwen volait d'une victime à l'autre, dispensant les soins de manière à les mettre hors de danger. Au fur et à mesure,son aura dorée faiblissait, puis la verte, jusqu'à être rechargée par Pan régulièrement. Elle avait de quoi s'occuper l'esprit avec tous ces soins et ne pouvait que s'appliquer, mettant pendant un temps ses sombres pensées de côté.

Pesto la regardait faire. Contrairement à Gray et la Saiyajin, elle n'arrivait pas à respirer bien loin dans l'espace et mourrait étouffée avant même d'avoir réellement atteint l'espace... alors elle regardait, impuissante. C'est dingue, il a suffit d'un instant pour qu'Elwen lui passe devant sur tous les critères, même en cet instant elle arrivait à se rendre utile là où la terrienne se retrouvait désœuvrée... Enfin, presque... elle transportait les blessés au calme, là où ils seront mieux pour récupérer mais...c'est tout... elle servait plus à rien en définitive.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mer Aoû 30, 2017 3:57 pm






Iron Man attack


Prise de contact
Il me suffit de quelques instant et je suis prêt. Conformément aux instructions du WolfPack la cargaison, à savoir une mallette tout ce qu'il y a de plus banal, sans pour autant verser dans le cliché de l'attaché-caisse entièrement noir, m'a été délivrée avec en plus une oreillette pour recevoir en permanence un point sur la situation, complétant ma tenue ordinaire. Mes nouveaux jouets sont par ailleurs cachés par mon habituelle cape verte. Le tout m’a été apporté par un livreur des plus crédibles... Mais qui l'est peut être trop, trop calme, trop professionnel. Rien de choquant en temps normal, mais après ce qui vient de se passer à la télé, les gens pensent à autre chose que leur travail. Il y a un mouvement de panique, qui ne fait que commencer. Déjà j'entends des cris et quelques disputes, mais je veux bien croire  que ce n'est que le début, et les perspectives que cela offre m'arrachent une grimace. Pauvres terriens... Mais au moins le pire sera évité, à priori... Mais ce n'est pas à moi de m'en occuper, je m'en rends bien compte. Mes petits talents ne servent à rien quant il s'agit de calmer les esprits, du moins s'il n'y a pas de coupable précis à châtier sous leurs yeux. Mon rôle est ailleurs, et je crois bien que le Wolfpack a eu raison de me désigner pour l'accomplir.

Au cœur de l'agitation, je trouve un lieu discret, à partir duquel je m'envole sans plus attendre, et me dirige le plus vite possible à l'endroit indiqué dans mon message, mon ordre de mission... Désormais, je maîtrise assez bien le vol pour me permettre une telle pointe de vitesse et puis, je dois bien l'avouer, au fur et à mesure des explications qui me sont apportés par l’oreillette, la perspective de certaines retrouvailles m'enthousiasme à aller au plus vite ! Je suis ainsi informé en permanence des événements en lien avec ma mission, à savoir quelles sont les personnes présentes, leurs déplacements, ainsi qu’un certain affrontement qui a lieu dans l’espace, mais pour lequel j’arriverai de toute façon trop tard selon les pronostics qui me sont faits…

Je trouve cela un peu fâcheux qu’un instant tout les individus présents aient disparus dans une montagne, et je suis un peu sceptique lorsqu’on m’informe qu’ils reviendront tôt ou tard… Mais au moins ça me laisse le temps d’en finir avec le trajet. D’ailleurs je ne suis plus très loin lorsque j’entends une explosion et voit la montagne s’effondrer, événement s’accompagnant d’un juron et d’un ordre des plus secs. Je n’y réponds pas, tout simplement pare que l’oreillette est à sens unique, mais je suis tenté de faire tout le contraire rien que pour lui apprendre à me parler ainsi. Seulement, il y a trop en jeu en cet instant pour que je fasse ma tête de mule. La consigne qui m’est donnée est tout simplement d’observer la situation avant d’atterrir et de m’assurer que les interlocuteurs souhaités sont sur place.

Me plaçant, caché derrière les montagnes, du moins ce qu’il en reste, et veillant à ce que mon aura ne soit pas perceptible, j’observe alors les alentours, jusqu’à voir des silhouettes s’éloigner des vestiges des montagnes. A cette distance, mon instinct ne me dit rien sur leur puissance, mais je remarque qu’il y en a certains qui sont visiblement blessés, mais surtout, que les personnes souhaitées sont sur place… L’homme à l’oreillette doit s’en rendre compte, puisque ma prochaine consigne est d’accomplir la mission initiale.

Pas trop tôt ! Je quitte donc ma cachette, et m’approche à découvert, pas de ruse, pas de subtilité, je n’ai rien à cacher après tout ! Et de toute façon ils sont trop occupés je crois pour m’intercepter. La gardienne de la vipère mauve disparaît et revient régulièrement, à chaque fois avec un grand gaillard, un rayden sans doute, visiblement mal en point et que d’autres s’empressent de soigner, notamment une … Terrienne ? Hm, j’avoue avoir un doute, des êtres ayant des attributs d’animaux existent sur terre, mais c’est rarement aussi peu, là ça s’apparente plus à une sorte de cousin de ces Saiyans, enfin bref… Je finirai bien par en apprendre plus. En attendant, mes pieds touchent enfin le sol, et sans un mot j’ouvre la valise, la tenant devant moi comme pour la présenter aux interlocuteurs. Se faisant je parviens à apercevoir ce qui leur est présenté, un écran, avec le logo du Wolfpack dessus. Tiens donc, toujours à avoir des petits secrets. J’espère que leurs interlocuteurs ne vont pas mal le prendre.

Je ne vais pas mentir, c’est un peu rabaissant d’une certaine façon que de servir de porteur d’ordinateur, mais je ne pense pas que ce soit tant pour me punir de mon échec que parce que mon visage est déjà connu de certains. Je souris par ailleurs doucement à l’assemblée que je scrute. Quelle vision… Hormis la gardienne de la vipère mauve, que je sais de toute façon plus puissante que moi, mon instinct me souffle leur faiblesse… Mais je ne dois pas me laisser étourdir par cette sensation. Après tout ils font sans doute comme moi, du moins certains, et s’efforcent à ne pas laisser leur énergie être perçue par ce genre d’instinct ou d’autres méthodes… Mais en même temps, ils ont l’air pas mal essoufflés, ce qui a à priori un lien avec ce qui s’est passé dans la montagne.

Quoi qu’il en soit, mon regard s’attarde en particulier sur certains individus… Gray pour commencer… Ta petite intervention télévisée a été très surprenante, je dois l’avouer. Un instant j’ai cru que tu avais oublié la promesse que tu m’avais faite de ne jamais revenir sur terre ! Puis tu as eu un petit mot gentil pour moi, qui a d’ailleurs suscité beaucoup de curiosité de la part du Pack, mais cette affaire ne regarde que moi… Le seul alien a qui j’ai fais confiance, car apparemment je ne pouvais pas te tuer, vu que la dernière fois tu es revenu… Qu’est ce que j’étais naïf à l’époque, hein ? Comme si tu allais effectivement tenir tes propos et te priver d’une planète à conquérir, surtout maintenant que tu es général ! Oh, bien sûr tu as parlé d’une alliance, mais ce terme est quelque chose d’assez souple, je le sais bien. Si tu étais un homme d’honneur, tu ne serais tout simplement pas revenu. Oh je ne parle même pas de tes amis, cette gamine que je me souviens avoir entraperçue quand je t’ai tuée et cette femme...Cette femme inconsciente, à l’allure qui m’avait fort troublé. Mais c’est fini… C’est fini, ce n’est qu’une envahisseuse, tout comme toi, peu importe leurs formes. Je dois avouer, dans le fond, ça a été un véritable plaisir lorsqu’on m’a annoncé à l’oreillette ce qui était en train d’arriver à ton vaisseau dont tu étais aussi fier.

Quant à toi Ryanne… Je dois avouer, ça a été une grande surprise pour moi que de découvrir que tu étais déjà sur place, mais dans le fond c’est cohérent. Tu es l’alliée des envahisseurs, des pires de tous, je sens leur empreinte en toi, encore et toujours, alors qu’y a t-il de surprenant de te voir à leur côtés ? Rien dans le fond… Surtout avec ta protectrice intouchable à tes côtés ! Mais crois moi, je ne t’oublie pas, je n’oublie rien.

Et les autres… Et bien il y a effectivement cette curieuse créature aux oreilles et à la queue de renard, mais sur laquelle je suis encore trop incertaine, ainsi qu’une femme à l’allure humaine… Mais je sais désormais que les apparences ne sont pas une garanties ! Il suffit de voir Ryanne et sa protectrice ! S’ils sont avec eux à leurs côtés, c’est qu’ils sont leur alliés et à partir de là peu importe qu’ils soient ou non terriens, ce sont des traîtres, comme celui qui m’a laisse en héritage mes nouveaux jouets… Et bien sûr il y a aussi les blessés, tout ces grands gaillards en train d’être soigné, vulnérables, des proies faciles.

Mais toutes ces pensées, elles sont à moi seul, et en apparence je me contente d’un sourire tout ce qu’il y a de plus amical. Ce n’est même pas un mensonge ! Juste un masque puisque je n’arbore pas mon véritable visage… Je pourrai même leur parler aimablement, mais à ce moment ce n’est pas à moi de le faire. En effet, à l’instant suivant, une voix s’élève, légèrement déformée.

"Messieurs, mesdames, bonjour. Pour commencer, général Gray, je vous demanderai de rester ici. Si les raydens sont à la hauteur de ce que nous avons supposé d’eux vous ne pourrez rien faire de plus pour aider vos hommes que ce que fait déjà cette femme, extrêmement rapide visiblement. Quant à châtier la responsable, il n’y a nulle urgence, et je pense, sans me tromper que les enjeux de votre message sont plus important que ceux d’une vengeance qui ne ramènera pas vos hommes défunt. Je me présente, BrotherWolf, je suis le chef de l’organisation du Wolfpack. Peut être que certains ont entendu ce nom, bien qu’il demeure très secret. Si vous l’avez entendu, vous devez être persuadé que nous sommes un groupe terroriste, de dangereux scientifiques, ou même les successeurs du Ruban Rouge, si jamais ce nom vous dit quelque chose, ce dont je ne doute pas puisqu’il y a visiblement certains terriens à vos côtés."

En effet, j’avais fini par apprendre des choses sur le Wolfpack, à l’origine simples mercenaires, ils étaient désormais tout autre chose, mais la réputation de leur nom, pour les rares personnes le connaissant, n’avait jamais été très reluisante.

"Mais il n’en est rien. Nous avons certes travaillé pour le Ruban, mais leurs objectifs ne sont pas les nôtres et nous avons subi plusieurs… Évolutions éthiques pourrons nous dire. Toujours est il que notre but a toujours été de protéger l’humanité face aux intervention extérieures, et cela impliquait également de la garder dans l’ignorance de cela jusqu’au jour où les masses seraient prêtes à cette révélation… Vous pourriez nous accuser de dissimulation d’information ou de manigances, mais nous avions raison, rien que suite à votre intervention Gray, plusieurs débuts d’émeutes se sont faits à travers la Terre, et le gouvernement est en pleine paralysie, bien incapable de répondre à votre offre… Nous nous excusons d’avoir du envoyer MadWolf, qui a eu des différents personnels avec certains de vous et qui n’ont rien à voir avec l’organisation, mais nous en parlerons plus tard. Simplement il est à notre connaissance celui ayant eu le plus de contact avec vos semblable, ce qui est un atout pour prendre contact avec vous, mais cela étant je regrette de ne pas pouvoir être ici en personne, mais, en même temps que je vous parle j’observe l’évolution de cette crise majeure et transmets les consignes nécessaires. Car c’est justement au Wolfpack maintenant de limiter les dégâts de ces troubles, quitte à nous dévoiler et, en toute sincérité, prendre officiellement les commandes de ce monde, puisque nous sommes les plus à même, hormis quelques rares individus isolés sans structure organisée, en ce qui concerne les êtres venus d’autres mondes que ce soit pour les affronter, ou négocier avec eux.  Oh, il existe certes le département de défense de la terre, qui est l’institution officielle pour cela, mais elle est jeune, ses membres sont inexpérimentés et peu nombreux et elle ne dispose pas des moyens que nous avons."

Ce département… J’en avais entendu parler. A vrai dire, dans le fond, s’ils avait existé avant que le Wolfpack ne me contacte, je les aurai sans doute rejoint, mais ça aurait été une erreur. De ce que j’en sais ils sont effectivement faibles, beaucoup trop faibles, et au vu de la situation qui se présente, le Wolfpack semble en effet le mieux placé pour négocier.

"De fait allons droit au but. Quels sont les termes de l’alliance que vous proposez ? Et, sur un autre plan, quel est le cadeau que vous adressez à l’agent Madwolf ? Après tout au vu de ce que nous savons et une certaines analyse, il y a 97 % de chances que ce soit lui qui était visé par votre offre."

Je suis quelque peu fâché par cette révélation, mais en même temps j’aurai dû m’y attendre. Même s’ils n’ont rien vu à proprement parler, les membres du Wolfpack sont loin d’être des idiots, et ils sont doués pour déduire la vérité à partir de simples fragments d’indices.

"Quant aux autres personnes présentes, sachez que le Wolfpack serait également ravi de prendre contact avec vous, que ce soit pour des échanges d’informations ou vous proposez d’user de vos talents à bons escients."

Que...Quoi ?! C’est une farce hein ? A part la vipère mauve et sa protectrice il n’y a qu’une recrue potentielle et encore on en sait rien ! Ça pourrait être une des leurs ! Bon je dois rester calme, ne rien laisser transparaître… Mais sincèrement la perspective que le Wolfpack me fasse travailler aux côtés de la responsable de la mort de ma précédente partenaire… Je goûterai assez mal l’ironie de la chose… Mais oui tu as raison, ça n’arrivera pas, ça ne peut pas arriver, ils doivent avoir trop de rancœur envers moi, ils ne s’associeront pas à l’organisation avec laquelle je suis accoquinée, même s’ils n’ont rien à voir avec ce que j’ai fait ! Et puis même si ça doit arriver, je… Nous pourrons nous en débarrasser le moment venu, comme toujours tu as raison mon visage, mais chut maintenant, je dois garder mon masque et tu dois rester caché…

*Pauvre pantin, tu ne vois même pas la farce qui se joue autour de toi.*


Ça faisait longtemps tiens… Mais crois donc ce que tu veux parasite, mais les ficelles, c’est encore moi qui les ait en main, et tu n’as pas voix au chapitre... En attendant, il faut guetter leurs réactions face à l'annonce de BrotherWolf.





_________________
Attaque : 2 158 000 - Défense : 700 000 - Vitesse : 3 100 000 - Magie : 262 134 - Résistance Magique : 2 600 000


Dernière édition par Ferliost le Mar Oct 10, 2017 12:50 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 688
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mer Sep 06, 2017 1:36 am

Gray s'assied un moment, pour souffler un moment... Puis hurler un petit coup, le temps que son implant de soin ne finisse par s'activer et relier correctement son bras. Non, car avoir son épaule et son bras séparés, mais rattachés de force avec du ki, ce n'est pas pratique. Ca fait mal aussi. Le Rayden en profitait pour récupérer un second souffle... Bon. Rékon avait réussi à sauver les meubles et à préserver sa monnaie d'échange pour Ferliost. Sérieusement, sans Végéta, Gray aurait été dans la merde noire à ce sujet.

Le Rayden soupira. L'avantage, c'est que la Terre ne le contactait pas encore. Peut-être que les dirigeants de la Terre faisaient un conciliabule pour décider de ce qu'il fallait faire...

Un bref instant pour souffler... Jusqu'à ce qu'une aura familière se fasse sentir... Trop proche...

"Oh putain..."

Fut la première réaction de l'Impérator en se relevant... L'énergie prêt à être dégager dans une seule direction... La tête de Ferliost si ce dernier faisait le con...
Ah non.
Honnêtement, Ferliost arracha un haussement de sourcil à Gray. Avec un grain d'incertitude... Ferliost. Qui faisait. Le coursier. Ok. Dans quel univers alternatif l'Impérator venait de tomber ?

"Ferliost ? Qu'est-ce que ... ?"

Et là, Ferliost déposa un ordinateur par lequel un homme se mit à parler... Comme si Ferliost était un simple subordonné. Le mec avait l'équivalent d'une ogive nucléaire à sa disposition, et il s'en servait pour livrer des ordinateurs ? Gray était certain qu'il y avait de biens meilleurs moyens pour faire cela... Ou alors le chef était au courant que Ferliost et Gray se connaissait... Mais dans ce cas-là, c'était encore plus con, bien que cela facilite la tâche de Gray à ce sujet.

"... Attendez une seconde. Vous voulez dire que votre peuple est en plein désarroi à cause de mon annonce ?! Sérieusement ?"

Gray regarda Ferliost... avant de se faire une facepalm. Sérieusement ? Sérieusement ?!

"J'imagine qu'on ne peut pas être tous stoïque face à l'idée d'une guerre galactique contre des démons...
Bref. Le Wolfpack ? Je vais avoir besoin de littéralement toute l'aide disponible. D'après mes informations, les démons se remettent en mouvement après une pause de 3 ans causée par diverses défaites... Dont ils se sont servis pour se reconstruire. Se consolider. Merde, je songe littéralement à donner à Ferliost le moyen de voyager dans l'espace, car on en est au stade où je préfère le savoir dans la galaxie à se balader, possiblement... Non, je retire, car c'est t'insulter Ferliost... Je disais, je préfère te savoir à buter de l'alien à tout va dans la galaxie plutôt que sur Terre, car y a de fortes chances que tu tombes sur les Démons. Si je viens sur Terre, c'est parce que vous êtes parmi les rares planètes à avoir de vrais guerriers. Genre toi Ferliost. Et les trucs de ce taré de Gero. Et Pan. Et sa copine... En fait, car la plupart des personnes barges surpuissantes finissent par se retrouver sur Terre. Quand aux autres... L'une d'elle est la planète de Freezer, dont je t'ai déjà parlé, Vegeta, la planète, pas le mec qui a rasé une de vos cités, mais qui a explosé... Et Namek, dont les coordonnées ont changés. Juste pour emmerder le monde.
"

Gray finit par soupirer... Avant de se recadrer... Le chef du Wolfpack lui demandait les termes de l'alliance...

"Ma Fédération est littéralement la seule défense galactique restante contre les Démons. On tombe, vous tomberez tôt ou tard, simplement parce qu'ils sont plus nombreux. La demoiselle un grain mal en point peut vous le confirmer.
Donc.
Vous conservez le contrôle de vos troupes. Vous conservez avez un droit de vote dans la Fédération pour tout ce qui est grande loi galactique, bien que cela attendra que la situation soit... Comment dire... Moins mortelle ? En attendant, la Fédération sera purement militaire. Je demande de l'aide ? Vous faîtes un effort pour dépêcher des troupes. Vous avez besoin d'aide ? On rapplique également. On empêche également une invasion par la voie spatiale en vous fournissant de quoi faire une vrai défense orbitale. Non, car jusqu'à maintenant, c'est un peu open comme planète, je rejoins Ferliost là-dessus.
Bref. Pour le transport de troupe, nous élaborons en ce moment des bornes de téléportations. La Terre en aura une, et vu que le Wolfpack a l'air d'être la seule organisation capable de la gérer... J'imagine bien vous la laissez. Là où les autres entendent dangereux terroristes et connard psychotique qui m'a buté une fois, j’entends "Combattants expérimentés prêt à tout" et "Mec qui m'a déjà buté une fois et que je préfère savoir entrain d'affronter des trucs qu'il déteste plus que moi.
"

Oui Gray venait d'insulter Ferliost. Non, il ne s'en voulait pas. C'était la stricte vérité et Gray aimait la vérité, autant que la Justice ou protéger les gens. Alors, il ne se tairait pas à ce sujet...
Gray qui regarda Ferliost, en se tapant le poing contre la paume, se rappelant le cadeau.

"Ferli, je reviens tout de suite avec ton cadeau."

Gray disparut donc un bref instant, avant de revenir avec un corps inconscient dont il avait vérifié le Ki plusieurs... Avant de lui exploser la tête plusieurs fois contre le sol, par mesure de sécurité et par plaisir il fallait bien l'avouer.

"Ferliost ? Je te présente Végéta. Le mec qui a dirigé l'attaque pour laquelle tu m'as cru responsable. Il a déjà été jugé pour multiple génocide... Pour la peine, on avait pensé à la mort... Puis je me suis dit que tu voudrais probablement avoir un mot avec lui. Ou plusieurs. Donc ? Je te le laisse. Patron du Wolfpack ? Je vous remet un condamné à mort. Vous aussi, vous avez envie de vous occuper de son cas."

Gray lui remit un coup dans la jambe, toujours par plaisir.

"Et ça... C'est pour avoir sous-entendu que tu transformerais ma soeur en ... Je vais rien dire, elle est trop jeune pour cela. "

L'Impérator regarda le chef du Wolfpack et Ferliost... Avant que Gray ne regarde Ferliost, toute trace d'humour disparu.

"Si toutefois tu considères encore que j'ai rompu ma promesse sans raison valable... Je te laisserais volontiers mon bras droit. Dans le sens où je te laisse me couper le bras droit aussi lentement et douloureusement que tu le souhaite. Parce que la Terre est nécessaire à ce point dans le conflit qui arrive. Parce que même si, honnêtement, on se hait... Je sais que je vais avoir besoin de toi. Du reste aussi.
Ou même si tu as une demande que mon peuple peut éventuellement exaucer d'un point de vue technologique, je le financerais personnellement. Ca te va ? Oh. Au passage. Ce n'est pas une proposition en ou. Tu peux parfaitement décider de me charcuter le bras PUIS demander que je te rembourse cette faveur technologiquement. Pour Vegeta, c'est un cadeau, même si tu refuses tout.
"

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
Admin
avatar


Masculin Messages : 664
Age : 104
Zénies : Infini

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mer Sep 06, 2017 5:36 am

/!\ EVENT DÉCLENCHÉ /!\


Les Choses semblent s’arranger peu à peu alors que Elwen soigne les blesser. Tout le monde met la main à la pâte d'une façon ou d'une autre et les négociations entre la Fédération et la Terre, le Wolfpack, semble sur le point d'aboutir. Cependant ... Pour certaines personnes, a part pour quelques événements récents, la vie ne laisse pas énormément d'opportunité et il se trouve qu'actuellement la situation semble propice à rappeler que la menace gronde toujours.


Alors que les soins se terminent a peine et que le sort du pauvre Bejita est sur le point d'être fixé, une étrange aura, semblable à une fumé d'un violet sombre, malsain semble se dégager de son corps ... Le groupe est pris de court, car le temps de comprendre ce qui se passe, Ryanne Hilaris, suivis de Pesto se retrouvent à leurs tours paralysés par de violentes douleur. Soit par un grand manque de confiance en elle ou par une part maléfique sommeillant profondément dans son cœur, les deux jeunes femme n'ont aucun moyen de luté contre la force qui, en leurs brouillant l'esprit, les monte rapidement contre leurs amis.


Le Prince des Saiyajin quand a lui exulte un hurlement de rage et se transforme en Suppa Saiyajin soufflant d'un pouvoir surnaturel l’assemblé non préparer à tant de violence de la part d'un être pourtant inanimé quelques secondes plus tôt.


*En Bref*
Towa viens de prendre le contrôle de Ryanne, Bejita et Pesto. Leurs Power lvl viens d'être augmenté de 3 000 000 et leurs permet d'utiliser leurs première transformation même s'ils ne l'ont pas débloquer. Toutes les règles d'intervention de Mira et Towa sont en vigueur. Désolé les amis, mais ainsi contrôler vous allez devoir mettre tout en oeuvre pour tué vos camarades.


PL de Bejita Suppa Saiyajin Time Beaker : 450 000 000

Le Turn-order est refait et sera donc le suivant:
Ryanne Hilaris
Rékon
Elwen
Mirai Son Pan
Ferliost
Gray Ashura

A savoir que comme le rp est passer sous Event ponctuel, le Turn order as un délais. Si aucune réponse n'est écrite dans un délais de 7 jours par le joueur suivant à compté du précédent post son tours serra sauté.
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 281
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6 466 099
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Ven Sep 08, 2017 11:50 pm


Les gens se remuaient autour de moi. Et s'en était presque fatiguant ! En fait, je commençais tout juste à me mettre à la place des autres, quand je n'arrêtais pas de les bassiner avec ma curiosité maladive et un tantinet envahissante... Comprenez que cette réflexion là est due en grande partie à l'épuisement qui me gagnait. Dans le cas contraire, cette idée saugrenue ne m'aurait jamais effleuré l'esprit~
 Je me félicitai d'en avoir terminé avec mon auto-guérison juste avant la petite intervention surprise de Pan, qui m'avait arraché un petit cri. Si la blessure de ma confrontation avec le colosse robotique n'existait plus, la douleur, elle, continuait d'émettre ses douloureuses pulsations ! Et un léger contact, aussi infinitésimal soit-il, avec la zone irradiée pouvait aisément me soutirer un râle de protestation sans que je puisse le taire avant son éclosion.
 Je poussai un soupir en décochant un regard situé entre la gaieté et le plaintif à ma tortionnaire préférée.




- Ouilleuh... Rappelle-moi de ne jamais provoquer quelques machines que ce soient. Contre toute attente, elles le prennent très mal ! geignis-je en me massant les côtes avec une extrême délicatesse. Leurs concepteurs sont vraiment pétris d'orgueil, revanchards pour mille !



Au point de commander à leurs laquais de métal d'emporter leurs ennemis dans la tombe, j'entendais par là.
 Je laissai Pan vaquer à ses occupations, plus particulièrement à son coaching avec Elwen après qu'elle se soit concertée avec Gray au sujet du responsable de la destruction de son vaisseau. Ma perception ne s'étendait pas aussi loin que la leur, selon toute vraisemblance. Eux pouvaient capter des énergies dans l'espace ; moi je ne parvenais pas encore à dépasser la limite des cieux.
 Je ne m'en offusquai point, pas seulement par lassitude à cause de mon état de fatigue. Contrairement aux scientifiques fous du calibre de notre dernier ennemi principal, je n'éprouvais aucune jalousie envers mon entourage. Aucune haine pour les autres. Rien de tel !
 Loué soit cet état d'esprit !
 Mais en parlant de perception...
 Alors que Pan repêchait un par un les rares rescapés là-haut dans l'espace, je sentis soudainement la présence d'un individu qui m'était dangereusement familier.
 Je hoquetai de surprise en tournant la tête dans la direction du flux afin de découvrir son sombre propriétaire. D'une oreille, j'entendis Gray produire le même son stupéfait, d'une voix plus grave mais un peu moins que d'habitude.




- Shir-... Ferliost !? m'exclamai-je, les yeux arrondis devant cette apparition totalement inattendue.



Je l'imaginais bien plus disposé à nous lacérer en traître qu'à se présenter ainsi, droit comme un "i", avec un sourire presque affable suspendu à ses lèvres. Il transportait une curieuse valise, un peu comme celles utilisées par les bureaucrates. Un outil très professionnel !
Sans tarder, il l'ouvrit sans piper mot.
 Un frisson désagréable me parcourut l'échine... avant de se volatiliser comme un simple vague de froid.
 La communication avec le supérieur de "MadWolf" - alias Ferliost - fut établie et j'en profitai pour engranger toutes les informations sur notre interlocuteur désincarné.
 J'occupais simplement le paysage pendant la conversation entre les deux puissants. Gray, le chef de la fédération Galactique, et BrotherWolf, dirigeant du WolfPack, débitèrent de précieuses informations qui, malgré mon état débilitant, me donnèrent matière à réfléchir. La Terre était apparemment victime d'une agitation prononcée depuis l'annonce du Rayden. L'humanité et ses dirigeants officiels ne savaient plus comment gérer cette situation. Du coup, le WolfPack avait pris les devants. Cette organisation de l'ombre avait pour objectif principal de veiller à la sûreté de la Terre, quitte à détruire toute forme de vie extraterrestre qui tenterait d'y poser les pieds - sans s'être annoncée ? notre informateur ne l'avait pas précisé.
 Je nageais dans le scepticisme vis-à-vis de ces soi-disant protecteurs.
Ces gens-là engageaient des personnages peu fréquentables pour effectuer leur sale besogne !
Étrangement, je sentis une bouffée d'indignation me gonfler les joues.
 Comment pouvaient-ils se présenter ainsi en défenseurs de la Terre ?
 Cet ambassadeur... cet infâme porteur de messages... Je ne supportais plus de le voir ! Si bien que je sentis mon cœur résonner violemment à l’intérieur de ma poitrine comme un tambour de guerre. Cela me fit un mal de chien et je dus me plier discrètement en deux pour en atténuer la douleur mordante.




- Ba... balivernes, soufflai-je à voix basse, à peine audible parmi les gémissements des blessés.



Ces fous... osaient prétendre venir en aide à la Terre... ainsi ?!
Une grande partie de ma personne s'insurgeait contre cette calomnie ! Je n'avais jamais ressenti un telle rage auparavant. Celle-ci grimpait les échelons et aucune technique de maîtrise de soi n'était suffisamment puissante pour en enrayer le sinistre processus.
 Soudain, la douleur mystique fut si poignante que je crus bien m'effondrer par terre et perdre connaissance. Au lieu de ça, alors que j'entendais à peine les autres palabrer au sujet de leurs stupides modalités en vue d'une alliance vaseuse, je m'aperçus d'une défaillance alarmante dans mon Ki, conservant toujours mes sens alertes.
 Une énergie malsaine m'envahissait de la tête aux pieds. Elle me dominait et je ne pouvais absolument rien faire pour la repousser ! Elle s'entêtait et j'avais l'impression horrible de perdre le contrôle de mes pensées, de mon âme et de tout le reste.
 Toute lumière disparut en un éclair. Les gémissements, les bavardages incessants, le bruit du vent... tout se tut ! Il ne demeurait plus rien d'autre qu'une obscurité étouffante, comme si la poigne d'une entité diabolique me gardait prisonnière du Néant. A la différence notable que la prison en question ne m'apportait pas la moindre insensibilité, paix ou sentiment de relâchement, bien au contraire.
 J'entrepris d'invoquer le Cœur de pierre pour m'évader de cet enfer mais rien n'y faisait. Il vola en éclats dés la première seconde de sa réactivation. En levant les yeux dans mon océan de ténèbres, toujours à genoux, j’entraperçus vaguement la silhouette du Maître tendre une main en articulant des mots totalement inaudibles à mon attention.




- Tu... ois... si... ster..., baragouina-t-il avant de disparaître comme un nuage de fumée.



 Une attention dans le même état que le Cœur de pierre. A savoir : réduite en morceaux.
Je rouvris les yeux et réintégrai - au moins visuellement - le monde de ma connaissance. Mes yeux papillonnèrent un instant avant de s'ouvrir en grand. Je contemplai mes mains crispées avec toujours cette sensation de douleur exacerbée qui me déchirait les entrailles, la tête... les nerfs ! Si bien que ma capacité curative liée à la pratique de la sorcellerie, et surtout la douleur qu'elle pouvait engendrer lors de son usage, me paraissait désormais bénigne.
 C'était là un tout autre univers de souffrance !
Lorsque je braquai mon regard sur les autres, tout me parut... sale. Mensonger. Dégoûtant. Ignoble. Décadent. Horriblement hypocrite !
 Je n'arrivais plus à supporter cette couleur - plus seulement la douleur. Le fil pourpre qui recouvrait ma vue m’apportait la triste réalité des choses.
 Il me la mettait sous le nez.
 Ma candeur et mon optimisme furent emportés par ce courant néfaste.
 Je me recroquevillais sur moi-même en maudissant cet univers disgracieux. Toute la souillure qui le rendait si nauséeux...




*Ils prônent la paix, le désir de protéger la vie, la conciliation... mais tous ne font que mentir. Ils mentent aux autres et se mentent à eux-mêmes. La seule chose qui les intéresse, c'est le pouvoir ! Faire figure d'autorité. Garder le contrôle de tout. Le pouvoir dans la paume de leur main. Rien d'autre.*



Un souffle titanesque m'envoya bouler au loin et, parmi les décharges qui assaillaient continuellement mes nerfs, les égratignures dus à ma chute ne méritaient guère préoccupation.
 Je m'agrippai au sol en serrant les dents.
 Le réveil explosif du martyr de Gray, aux cheveux aussi dorés que ceux de Pan en pleine transformation, fit osciller, voire légèrement reculer, l'énergie noirâtre qui circulait au plus profond de mon être. Seulement, le mal revint aussitôt à l'assaut, aussi parasitaire que le pire des symbiotes.
 Mon Ki se mit à bouillir... puis ma résistance prit fin dans un bruit de fin du monde.
Au milieu de ce torrent de puissance dont j'étais l'épicentre, je sentis une peur bleue me ronger le cœur. Jusqu'alors, j'avais toujours tût cette émotion comme le désirait le Maître. Mais désormais je ne contrôlais plus rien. Cette peur enfouie reprenait ses droits et je me tenais là, debout, un peu à l'écart, tremblante d'une puissante aberrante qui suintait par tous les pores de ma peau.
 Il ne s'agissait pas seulement de la mienne ou de celle transmise par le Maître.
 Il y avait... quelque chose de damné chez moi !
 Cette simple pensée me court-circuita l'esprit, tandis que mon énergie redoubla d'intensité en une aura violette aussi instable que le ciel d'un soir d'orages.
 Je ne prêtai guère attention aux inscriptions cabalistiques qui commençaient à proliférer sur ma peau. Mes yeux mauves assombris par la démence - ou par la nouvelle vérité? - se rivèrent sur le dernier des menteurs.
 Avec une vitesse ahurissante, je fondis sur Ferliost dans la ferme intention de mettre un point final à sa maudite existence !




- Toutes vos manigances et vos fadaises..., commençai-je dans l'élan, avec une froideur qui ne me ressemblait pas.



Profitant d'une nouvelle impulsion, entourée de cette aura de vitalité macabre, je changeai la trajectoire de ma charge vive pour me retrouver, en une fraction de seconde, à un angle mort de ma cible.



- S'achèvent ici ! soufflai-je en employant un ton plus cassant.



La Caladbolg quitta sa prison de fer dans un sifflement métallique et, immédiatement contaminée par ma folle énergie, emprunta le chemin le plus court pour trancher le messager - le fou aux deux lames - et son message - la mallette du diable - en deux suivant une trajectoire oblique !
 Un slash d'une proportion sans commune mesure avec ses prédécesseurs fendit l'air et le sol dans un vacarme déchirant, marquant la terre d'une cicatrice qui semblait s'étaler sur l'horizon. Le tranchant allongé de ma frappe atteignit probablement un ou deux Raydens.
 Dans un plan purement mental, pendant l'ouvrage, une voix féminine inconnue me félicita pour mon entrain destructeur.



Précisions:
 

_________________

----------- Level : 6 466 099 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 397 830 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 692 762 / Résistance magique = 830 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Sam Sep 09, 2017 10:39 am

Le corps fumant de Rékon était au sol, malgré le fait que le seigneur Ashura est stoppé la descente infernale du synthétique, les dégâts avaient été dévastateur sur son organisme, ses os brisés, sa peau totalement brûlée. Il ne restait presque plus rien.

Cette capacité dormante ayant été activée, avait sauvée la vie du blondinet. Heureusement, sans cela il serait mort. Les peaux mortes et carbonisées commençaient à se reconstruire lentement, ses os reprenaient doucement place et eux aussi se reconstruisaient, jusqu'à que Rékon recouvra assez de force pour pouvoir entre-ouvrir doucement les yeux, remarquant un être étrange. Une sorte de femme avec des oreilles de félins sur le haut du crane. Dans un état indescriptible, entre le conscient et l'inconscient, Rékon observait, et sentit une aura étrange prendre son corps de manière assez subite. Ses blessures partaient doucement, et cela accélérait sa guérison. Son corps avait retrouvé une forme qui semblait normale. Et ainsi le synthétique se releva après avoir été parfaitement soigné.

Observant donc ce qui se passait autour de lui. Tout le monde semblait se hâter pour essayer de soigner les membres de l'équipage du Rose-Marie, qui visiblement était transporté par l'étrange dame qui déversait une aura terrifiante en Rékon. C'est à ce moment que le blond sentit que son sommeil fut long, c'est lorsqu'il voyait un terrien étrange parler avec Gray, avant que le capitaine Ashura n'aille chercher Végéta pour lui ramener. « Hum ? » Fut assez surprit Rékon, après tout les efforts qu'il avait fait pour essayer de le garder, le rendre ? Mais le nom du terrien parvient alors aux oreilles de Rékon après que l'impérator ne l’appelle plusieurs fois : Ferliost.

C'était donc lui qui inquiétait l'impérator lors du premier échange qu'il avait eu avec Gray. Rékon restait sur ses gardes quand même, les membres de son unité descendaient sur terre afin de sécuriser les lieux et essayer eux aussi d'aider les blessées tandis que plusieurs vaisseaux de transports étaient mit à disposition afin de faciliter une évacuation simple et rapide sans encombre pour éviter de trop surcharger la zone. Tout semblait se passer calmement, les multiples dangers étaient mit de côté.

Jusqu'à que l'implant de Rékon ne s'affole se braquant automatiquement sur le prince des saiyens, une énergie des plus étranges prenaient possession de son corps, aussi de celui de Ryanne, et de la terrienne qui étaient avec la femme renarde. C'était une aura assez surprenante, et terrifiante, qui installait un sentiment de mal être chez Rékon, jusqu'à que l'aura des trois ne commence à monter de manière assez surprenante, l’instinct rayden peut-être, le blond se leva, la main sur le manche de Gamma situé dans son dos, en ordonnant à ses wardogs de se déplaçaient de manière stratégique pour encercler la zone. La situation était totalement perturbante.


Ryanne ne semblait plus être elle même. La jeune femme joyeuse que Rékon connaissait n'était pas devant lui, mais ce n'était qu'une incarnation de haine et de rage, il fallait agir vite, et Gamma fut retiré doucement de son fourreau, une immense lame cachant bien ses pouvoirs. « Reprenez vous, ou je vais devoir vous combattre comme des ennemies de la fédération. » Le prince végéta était sa mission principale, mais il ne pouvait plus se contenter d'obéir bêtement aux ordres. Il déposa une nouvelle fois son regard sur Ryanne qui disparut en une fraction de seconde pour arriver vers l'homme à la capuche, et avec une espèce de lame essayer de le trancher, la lame allongée allait aussi pourfendre des Raydens, c'est à ce moment que le blond eu une sorte de déclic. Peut-être la frustration qu'il éprouvait de ne rien pouvoir faire dans ce genre de situation, d'être un simple spectateur.

Il serrait tellement fort le manche de son sabre par rage, mais il n'avait plus le choix, l'affrontement semblait inévitable. « Pardonne moi Nira, j'vais devoir cogner ta copine. » Sa voix semblait beaucoup plus rauques, tandis que des filaments rougeâtres commençaient à quitter son corps, pour être plus précis ces derniers venaient de l'armure qui se cachait en ce moment en lui, l'armure commençaient à prendre son corps d'une manière assez spéciale, presque de l'intérieure, se mélangeant avec ses fibres musculaires et son propre sang, le corps du blond commençaient à se modifier, son ki l'entourait tandis que son organismes changeaient. L'armure commençait à entrer directement dans ses gênes, fusionnant avec le rayden. L'armure n'était malheureusement pas une simple et vulgaire armure, non. C'était bien plus, un être vivait à l'intérieure, une créature du mal qui ne voulait qu'une chose se nourrir encore plus de haine et de rage, c'est pour cela que ces monstres ne s'attachent qu'aux Raydens, appréciant leurs auras guerrières qui leurs servaient de repas.
La transformation se faisaient, la peau de Rékon changeait pour se teinté de rouge sang, des crocs quittaient sa mâchoire, et des grands yeux dont une lueur blanche inquiétante ornaient maintenant son crane.

Un long sifflement terrifiant s'échappait du rayden transformé, avant que Gamma ne se fasse littéralement absorber par le rayden, pour sortir par le bras de ce dernier. La fusion était terrifiante pour les wardogs qui ne savaient pas s'ils devaient braquer leur patron, ou ceux qui venaient de perdre la tête. L'aura guerrière de Rékon était ancré dans les lieux et prenait d'assaut toute la zone et chaque personne présente.


Il leva son bras, celui ou Gamma semblait résider. Armant donc son membre pour préparer son attaque, il baissa froidement ce dernier avant d'envoyer une violente bourrasque chargé de ki vers Ryanne, avant de pousser un hurlement bestial et terrifiant qui résonnait dans la zone, après avoir lancer son attaque, le rayden se lança directement vers la deuxième à avoir été infecté par cette aura : Celle qui accompagnait la femme renarde. Le ki de Rékon prit alors une forme assez spéciale, déployant plusieurs doubles autour de son corps ayant la même signature énergétique que lui afin de déstabiliser l'adversaire, avant d'essayer de lui mettre un puissant poing d'Atlas au niveau du menton sous la forme d'un uppercut magistrale dans l'envoyer en l'air.


Technique utilisée et hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 54
Age : 26
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 973 422
Power Level en Kili: 19.46
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Sam Sep 09, 2017 1:15 pm

Les évènements se sont enchainé à une vitesse folle, ne faisant qu'ajouter du poids sur les épaules de la Zélodienne qui atteignait le point de rupture... mais reprenons tout dans l'ordre pour tenter de garder un semblant de cohérence...

Avant tout, une personne s'est présentée au groupe, un homme étrange et un brin inquiétant qui apportait une valise... dans la valise, une vitre derrière laquelle se trouvait un homme. Fait étrange, Elwen ne sentait pas la vie dans le monsieur derrière la vitre. Voici comment Elwen y a réagi :


« PESTOOOOOOOOOOOOOOO ! Le monsieur derrière la vitre il a pas d'énergie vitale ! Il est mort ?
- Non Elwen, il s'agit d'un écran qui renvoie l'image d'une personne se trouvant loin d'ici. En vrai, il n'y a rien derrière la vitre sinon des appareils.
- ... nya ?
- ... tu n'as rien compris, hein ?
- Non '-'
- Laisse tomber alors, je t'expliquerais plus tard, mais il n'y a rien derrière l'écran. »

En somme, Elwen ne s'est pas plus inquiété que ça du discours, Pesto, elle a suivi comme elle a pu...

Parlons en, de Pesto...cette chère Terrienne observait le nouvel arrivant... une fois encore, elle sentait une puissance phénoménale chez cet individu...

Tous ces individus ici présent dégageaient une puissance mille fois supérieur à la sienne, au moins. Elle se sentait compressée entre toutes ces forces incommensurables... même celle d'Elwen en cet instant la compressait.

Elle était faible...


Si faible...

Faible, inutile, impuissante... qu'est-ce qu'elle était idiote cette fille, à croire pouvoir briller parmi les étoiles, à prouver la supériorité de la race terrienne au combat, à croire que l'entrainement, la persévérance suffiraient à la hisser au sommet du monde.

Mais quelle idiote, franchement.

« Pesto ? Ca va ? »

La voix d'Elwen lui parvenait. L'espace d'un instant, Pesto envisagea de lui répondre que oui, ne pas s'inquiéter, mais elle se rendait compte qu'elle s'était pliée en deux, mains sur la tête... tête qui bourdonnaient salement, comme un lendemain de cuite où elle aurait tenté d'avaler tout l'alcool présent. Elle avait mal, atrocement mal, et se sentait vraiment compressée par une énergie qui la refoulait petit à petit au fond d'elle. Son corps tremblait, quelque chose essayait de s'infiltrer et d'exhumer quelque chose au fond d'elle. Quelque chose qui faisait mal, qu'elle ne voulait pas laisser sortir.

Laisse toi aller...ça ira beaucoup mieux après...

« Pesto ! Pes... »

La voix d'Elwen s'était tue et tout était noir... enfin elle se sentait au calme et pouvait ruminer en paix... elle avait moins mal maintenant que tout ce qu'elle refoulait était sorti et déferlait au dehors... elle se laissait aller à cette douce sensation de l'inconscience.

…......

« Mais ferme la bordel ! »

D'un geste de la main, Pesto envoya valdinguer Elwen dans le décor. La petite Zelodienne poussa un hurlement de douleur et s'écrasa contre le flanc de la montagne d'où ils venaient. Pesto arborait un sourire mauvais, une sombre aura inquiétante entourait son corps meurtri et ses yeux brillaient d'une lueur rougeoyante. Elle inspira un coup et crispa les poings. C'était donc ça qu'on ressentait quand on était parmi les plus haut... autour d'elle, beaucoup d'auras lui semblaient moins impressionnante... même celle d'Elwen était redevenue insignifiante à ses yeux. Elle faisait moins la maligne avec cette aura visqueuse verte et dorée. Pesto venait de reprendre les devants et il n'était plus question de jouer les nounous avec cette insupportable peluche sur pattes. Pour l'instant, elle avait quelques bouches à fermer en plus de celle de miss fourrure. Tous ces Raydens qui l'ont toujours prise de haut... elle allait leur apprendre le respect...

Elle s'apprêtait à se lancer dans la bataille quand un Rayden apparut devant elle... Tiens, c'est pas le mec qui a fait une chute depuis l'espace ? Elwen aurait jamais du soigner ce cassos... Il allait la frapper quand un tir le percuta... la Saiyajin... celle la, mieux valait s'en prendre à elle plus tard, quand elle se sera un peu épuisée... c'était encore un trop gros poisson pour Pesto... il y avait encore de sacrés lascars ici... pfeuh... fallait qu'elle tape sur des trucs. Des Raydens les encerclaient... Pesto se jeta sur eux et entama les festivités. Elle allait leur apprendre à respecter... non, CRAINDRE les terriens.


Elwen chutait. Du sang s'échappait de sa bouche. Pesto... Pesto l'a frappé... si elle n'avait pas déployé son bouclier par réflexe, elle serait sans doute gravement blessée... n'empêche qu'elle avait mal. Elle a dû se fêler quelques côtes au moins, mais ce n'était pas les blessures physiques qui faisaient le plus mal.

Durant sa chute, elle observait son amie... ce n'était pas la Pesto qu'elle connaissait. Ce n'était pas elle qui se serait amusée à taper des innocents, surtout des blessés... quelque chose n'allait pas...


« Arrête... »

Coupine mage aussi commençait à se battre. Elle a sorti une épée et voulait trancher le nouveau...

« Arrêtez... »

Il y avait aussi Pan qui s'en prenait au monsieur qu'elle venait de soigner... pourquoi ? Pourquoi il se battaient tous ? A quoi ça servait ? Pourquoi Pesto faisait ça ?

« Arrêtez ! »

Sa chute s'arrêta à quelques mètres du sol. Le ciel s'assombrissait et le vent soufflait au rythme des sentiments de la Zelodienne. Ses yeux étaient embués de larmes et son aura valsait au rythme des sanglots. La peur, la tristesse, la détresse, le désespoir. Un Maelström de sentiments faisaient tanguer son cœur et fléchir son self-control. Elle était en train de faire comme tout le monde : lâcher la bride. Et dans le cas de la Zélodienne, c'était synonyme d'une chose...

« ARRETEZ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

La foudre frappa au centre du champ de bataille et une tornade naquit du point d'impact. Violente bourrasque qui emportait les plus mal en point, les débris volaient dans tous les sens, frappant quiconque était dans le chemin. Les bourrasques étaient magiques et rajoutaient du poids au vent qui frappait les combattants, sans compter la foudre qui tombait ici ou là. Elwen s'était placée dans l'oeil du cyclone, yeux révulsés, ses pleurs et ses cris se joignaient à la cacophonie dont elle était chef d'orchestre. Ici un arbre s'arrachait, là les pierres volaient et se fracassaient contre victimes et autres débris. Le champ de bataille était désormais cœur du chaos le plus improbable qui soit. Pesto elle-même ne parvenait à résister à la pression magique et observait la Zélodienne avec haine.

« Arrête ça, Salope ! C'est moi la plus forte de nous deux ! »

Elle brandissait le poing vers elle, chargeant un obus explosif. Elle allait abattre cette petite merde et prouver sa supériorité une fois pour toute.

explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

avatar


Féminin Messages : 382
Age : 26
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Lun Sep 11, 2017 2:49 am


Mirai Son Pan



J'avais fais ce que j'avais put en ramenant le plus de Rayden possible. j'avais imaginée pouvoir faire plus, mais je n'avais pas réellement prise conscience des dégâts que j'avais encaisser jusque là. J'aurais due me doutée que prendre cette attaque de pleins fouet m'aurait mise à mal, mais en réalité je n'avais fait que mettre en pratique la théorie ... Pour la première fois. cela faisait longtemps que je n'avais pas affrontée d'ennemis à mon niveau et due mettre au point de vrais tactique, de vrais réflexion pour gagner, car jusque là j'avais soit eu toujours un avantage écrasant sur mon adversaire, soit je m'étais faite attaquer en traître, ou totalement maîtriser par une entité bien trop forte pour moi. Des mauvaises habitudes commençaient à se mettre en place dans des situations comme celle là ou je ne devais pas me relâcher la moindre seconde. 

J'avais tardivement prise conscience de la présence de Shiroï ... ou Ferliost, ou encore Madwolf au dernières nouvelles. j'avais instinctivement tourner les yeux vers Ryanne, comme pour m'assurer qu'elle allait bien, même si en réalité je le savais déjà. Cependant cet homme, je le considérais comme une véritable menace. Pourquoi je ne lui sautais pas directement a la gorge maintenant ? Peu être par simple gentillesse, ou bêtise. Mon bon fond me jouait encore un de ses vilain tours a penser naïvement que tout le monde pouvait se racheté ... Seulement je n'arrêtais pas de penser à ce qui s'était passer au berceau des ombres, a l'état dans lequel il avait mis ma Ryanne avent que je n'intervienne pour la soigner de mon dernier Senzu ... plus de Senzu pour les blessures maintenant. 

Mes mèches dorée ballottaient doucement au grée du vent alors que je posais mes yeux émeraudes sur l'humain conversant avec Gray, reflétant en un regard agressif caractéristique des Suppa Saiyajin mon envie de passer à une offensive aussi fulgurante que décisive .. létal. je ne sous estimais plus mes ennemis aujourd'hui et j'avais actuellement une occasion de le réduire au silence ... je devais le faire, maintenant, pour ne pas le regretter plus tard !

Je fis un pat en avent, mais avent d'avoir put faire quoi que ce soit, quelque chose d'autre attira mes perceptions .. quelque chose que je n'avais plus sentie depuis si longtemps que j'en avais presque oublier que c'était pour ça en partie que la Kaïoshin du temps m'avait faite venir ici.

je m'arrêtais net lorsque je vis Ryanne commencer à perdre pied ! Pourquoi elle ?! un coup du hasard ou une véritable attaque ciblé ?! Comment auraient t'ils put savoir que ... L'autre Pan ... 

Je voulais venir en aide a Ryanne, la sortir de ce contrôle, mais il était trop tard pour la manière douce. Elle était déjà corrompue, j'allais devoir la mettre KO ... cependant, je m'aperçue bien vite qu'elle n'était pas la seule concernée. Pesto, la jeune humaine et Bejita lui même, jusque là endormis s'étaient retournés contre nous ! Cela promettait un chaos total que je n'allais pas pouvoir régler aussi vite qu'il le faudrait ! De plus, Ryanne accaparait toute mon attention .. Ferliost aurait bien vite pris partis de la mettre à mort en se servant de la bonne excuse de circonstance.

Le prince des Saiyajin explosa de rage en se transformant en Suppa Saiyajin, dégageant une puissance bien supérieur à ce qu'il devrait avoir. nombre d'entre nous furent expulser par la déflagration, mais moi je restais debout, tendant la main vers ma terrienne au cheveux mauve qui semblait avoir totalement oublier mon existence. Elle se jeta sur Ferliost avec rage et détermination, prête à tué des Rayden au passage pour en finir avec son ennemi. Je n'avais jamais vue ma compagne comme ça et ça me faisait mal et je n'étais pas la seule à souffrir puisque du côté de Elwen cela n'allait pas mieux. Même le Rayden que je ne connaissait pas semblait changer par la tournure des événements ... En parlant de lui d'ailleurs, il se mis, après avoir protéger ses camarades à traiter Ryanne en ennemi de la Fédération et se permis même de lancer une attaque global sur toute le monde ! 

Mon sang ne fit qu'un tours. Voir Ryanne ainsi contrôler, changée, en danger. Je ne pouvais pas supporter ça ! Je partis à toute vitesse vers le Rayden en fesant exploser mon aura, apparaissant devant lui instantanément. Mon poing partis percuter son visage pour l'envoyer voler en une onde de choc d'une rare violence. je n'avais pas retenue mon coup ... j'aurais peu être due ... mais la panique, la tristesse et la peur de perdre quelqu'un d'aussi chère que Ryanne ne me permettait pas la retenue.  

J'usa ensuite du Shunkan ido pour me placer devant la Terrienne pour réitérer l'action. Frapper était à présent la seule option que j'avais pour la calmer, mon poing partis donc en direction du visage de Ryanne, mais au moment ou il allait la toucher ... il n'y eu qu'un léger souffle qui releva les cheveux de l'humaine ...

«J.. je ne peu pas ...»

Je n'arrivais pas à porter la main sur elle. Malgré le danger, malgré l'urgence .. je ne pouvais tout simplement pas faire du mal a celle que j'aimais, contrôle où pas. A la place, ma main tremblante vain se poser sur la joue de la terrienne alors que mon aura dorée se dissipa, laissant mes cheveux noir retomber sur mes épaules.

«Je ne peu pas me résigner à te faire du mal, même dans ces circonstances, j'espère que tu me pardonnera ... même si je ne suis plus de ce monde à la fin de cette journée.  »

Je préférais encore me laisser tuer que de lever la main sur elle. Ferliost ne survivrai pas bien longtemps à Bejita et le prince des Saiyajin sous contrôle n'attaquerait pas un autre contrôle. J'allais juste devoir m'excuser auprès de Elwen et de Gray dans l'autre monde. Rien n'avais changer, malgré ma force, j'étais toujours aussi incapable de protéger qui que ce soit ... Mais ma petite Pina ... Je ne pouvais pas ...

Elwen était de son côté en train de déchaîner son pouvoir, fatiguée des affrontements, c'était trop pour elle. Je connaissais bien le potentiel des Zélodiens, mais ici il était insuffisant, elle manquait d'entrainement, de puissance.

« Ryanne .. S'il te plais ... Reviens. Si tu me tue, que vas t'il advenir de Pina ... Et Arcadia .. Tu ne peu pas condamner à la solitude. je suis trop faible, alors soit forte .. Et si tu ne peu pas te contrôler et que tu doit prendre ma vie, occupe toi de Pina ... s'il te plais.»



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mar Sep 12, 2017 12:00 am






Iron Man attack


Imprévu

Tiens J'ignorais que la vipère avait découvert mon vrai nom, bah, tant pis. Quant à toi Gray, tu ne t'attendais pas à ma venue ? A quoi bon alors m'annoncer avoir un cadeau pour moi si ce n'est pas pour s'attendre à me voir ? Ou bien peut être est ce parce que pour une fois il ne me voit pas en train d'essayer de tuer quelqu'un ! Ehehe... Enfin, je m'amuse, mais au moins il sait rester professionnel et évite que ma présence s'avère vaine. Cela dit, j'ai l'impression qu'il n'a pas prévu toutes les conséquences de sa venue au vu de son nouvel étonnement à l'annonce de la panique qui a agité la terre... Mais peu importe, pour moi c'était évident que ça arriverait un jour, alors pourquoi pas aujourd'hui ? D'ailleurs je suis surpris que ça ne soit pas survenu avant avec les assauts qu'on a déjà subis, mais bon, mes semblables sont parfois longs à la détente ! Bref, l'important est qu'il en vienne au vif du sujet, expliquant plus avant les raisons de sa venue. Une guerre contre ces prétendues démons... Il l'avait déjà annoncé dans son message télévisé, mais la façon dont il en parle, je dois avouer que je trouve cela intéressant, et j'ai beau avoir pour consigne de me taire je ne me prive pas de rire alors que le Rayden explique son point de vue à mon égard. Voilà qui d'une certaine façon est fort flatteur, et sans doute fort vrai. mais soyons sérieux, ça serait aussi un très bon moyen pour lui de m'éloigner de cette planète, moi, un des rares obstacles qui pourrait lui tenir tête. Mais quoi qu'il en soit, je ne suis pas égocentrique, et je vois bien où il veut en venir. Même si nous sommes globalement faibles c'est visiblement aussi sur Terre qu'on trouve la crème de la crème, et au vu du genre de conflit qu'il annonce il en a besoin ! Surtout si les autres planètes sont désormais inaccessible, même si pour ne pas mentir l'évocation de la destruction TOTALE de l'une d'elle n'est pas pour me déplaire.

Quant à BrotherWolf, il ne dit rien pour le moment. C'est bien son genre, il a la politesse d'attendre que son interlocuteur ait dit tout ce qu'il devait avant de lui répondre. Après tout ça serait dommage de laisser échapper une information importante à cause d'un empressement impoli, hein ? D'autant plus que les offres faites par Gray semblent plutôt alléchantes. Un soutien armés face aux autres envahisseurs, une protection autour de la planète, un moyen de transport instantané pour s'entraider... Que de perspectives intéressantes, mais qui ne me dupent pas car j'en vois le revers, qui est probablement son vrai but. Cette assistance militaire nous affaiblira probablement davantage qu'eux, ces défenses orbitales pourraient très bien être retournées en direction de la terre même et ce fameux téléporteur pourrait constituer une fameuse tête de point ! Non Gray, je dois l'avouer, très malin que d'infiltrer l'ennemi en lui proposant un marché de ce genre. Seulement, moi, je m'en suis rendu compte, et bien que ça ne me surprendrait pas que BrotherWolf accepte, je ne pense pas que tu devrais sous estimer avec quelle habilité il serait capable de te double vu ce que j'ai cru apprendre du gaillard, même si j'ignore comment il compte s'y prendre ! 

Mais se faisant on en vient à la question du cadeau, qui amène sans doute BrotherWolf a retardé un peu sa réponse...Et je dois avouer que lorsque Gray revient avec ce que je comprends être mon présent je suis sincèrement touché... Oh je ne vais pas me laisser amadouer, mais... Ne pas me laisser berner ne veut pas dire que je ne saurai pas profiter du cadeau ! Lui... Lui qui a osé attaquer ouvertement la terre, qui a causé mort et destruction... La mort serait effectivement trop douce, et Gray m'a bien choisi pour m'occuper de son cas. Je vois que Gray s'est déjà un peu occupé de lui, mais sans surprise il est trop brusque, ce n'est pas à la hauteur d'une telle vermine ! Je m'en occuperai doucement, lentement, et quand je me serai lassé je suis CERTAIN que le Wolfpack se ferait un plaisir de l'examiner de plus près, de très près... de le disséquer en somme ! Ahahaa ! Mais tout cela, ça reste dans mon seul esprit, à l'extérieur, je me contente d'un sourire aimable... Marqué d'une pointe de surprise face à l'offre de Gray, qui est, je dois l'avouer, très, très tentante, mais... non je dois refuser, ce serait un caprice, il vaut mieux que je continue à peaufiner ma couverture, pour ne pas éveiller de soupçons de méfiance. Du moins c'est le cas pour la première partie, pour la seconde j'ai une autre idée.. Et puisque c'est à moi qu'on parle, je lui répond, et tant pis pour BrotherWolf.


"Quel intérêt sincèrement ? T'es du genre à serrer les dents et, te connaissant, entre la vie et les yeux qui te sont tout deux revenus je crois que tu n'es plus à un bras près en ce qui est de récupérer ce qui t'as été ôté ! Quel intérêt dès lors ? Surtout si on doit se battre ensemble, hm ? Quant à l'autre partie de ton offre... Et bien nous verrons cela plus tard."

"En effet, avant que Ferliost ne profite de son cadeau, il faut finir cet accord... Et donc dans l'absolu nous acceptons ce que vous évoquez. Néanmoins sachez qu'hormis Ferliost, nous n'avons sur les autres individus surpuissant que des dossiers .Oh nous avons bien quelques soldats sortant du lot, mais je pense qu'ils sont au mieux équivalent à des combattants plus que quelconques pour vous. Quant au soutien militaire que nous pourrions vous apporter, plus que de la puissance de feu ce serait certaines méthodes logistiques et utilitaire qui je pense..."

Parlant de sa voix calme mais charismatique, BrotherWolf s'interrompt brusquement dans son discours, et je comprends aisément pourquoi. Je ne doute pas un instant que même si les gens ne le voient pas, il peut observer tout ce qui se passe ici, or il y a de quoi couper court aux négociations... Cet aura violette, ces yeux rouges... On m'a assez décrit la scène pour que je fasse le lien avec un événement bien précis... Mon premier combat contre un alien, la mort de Gray, le pantin que j'avais été entre les mains de ces lâches de marionnettistes. Je les avais presque oublié avec tout cela, mais il n'y a pas le moindre doute. Ils sont derrière ce que je vois à cet instant, et le Wolfpack en sait assez sur cette affaire pour que ça ne soit pas surprenant que BrotherWolf comprenne la même chose que moi... Et je sais que ça va être TRÈS compliqué... J'étais tellement plus faible à l'époque et j'avais pourtant tué Gray ! Et je sais que chacun de ceux présents sont bien plus puissants que ce que j'étais à l'époque ! Voilà qui est inquiétant... Mais qui ouvre aussi tant de perspective ! Car après tout, la victime du marionnettiste, ce n'est pas moi cette fois, mais ils sont 3 ! La vipère mauve, celle qui accompagnait la gamine féline et rien de moins que mon cadeau ! Et surtout, j'ai un avantage sur presque tout le monde. Je sais ce qui va se passer, je sais qu'ils vont se jeter sur la gorge d'au moins quelqu'un ! Et justement... Tant pis pour la dissimulation, il ne faut pas faire de demi mesures maintenant. De fait je ne cache plus mon énergie, au contraire même, je l'expose dans son intégralité, dans toute sa chaleur, cette carte que je n'avais pas eu à utiliser parmi les ombres, mais que je dévoile maintenant, cette sensation de chaleur douloureuse et apaisante à la fois me traversant le corps...

Par contre, malgré cela je vais devoir décliner mon cadeau je le crains. Pas que ça me fasse plaisir, mais mon instinct, ainsi que mon corps obligé de reculer face à l'énergie palpable qu'il dégage, me dit bien que l'affronter de face serait un peu trop risqué, et là je ne vois pas de subterfuge possible pour le moment. La vipère mauve ? J'avoue que la voir ainsi ne me surprend pas vraiment, et puis l'aura va bien avec ses cheveux, mais c'est dans le fond cohérent... Oh bien sûr moi aussi j'ai été contrôlé, sauf que quelque chose me dit que elle, ça fait un petit peu plus longtemps, juste qu'elle le cachait jusque là... Mais justement, elle a eu peur, de l'alliance qui allait survenir, alors elle a souhaitée cette puissance pour pouvoir l'empêcher... Mais je le sens, je pourrai encore la terrasser ! A vrai dire c'est une magnifique opportunité ! Mais il y a sa gardienne, et je n'oublie pas les dires de la seconde face, l'attaquer maintenant serait prématurée. Reste la dernière, encore plus faible que ma Némésis, bien que plus puissante qu'avant, une traîtresse alliée avec les aliens, mais ça ferait bizarre pour les négociations si j'y allais trop brusquement avec mes semblables... Et de toute façon je m'en moque, un bref instant, mon regard croise celui de la vipère, et je le comprends. Elle va venir à moi, m'affronter, me chercher, S'OFFRIR ! Enfin ! Plus de mots, plus de lâcheté, le masque tombe, et ce n'est même pas moi qui doit venir te chercher ! Viens donc !

Et elle vient, elle s'élance, la main sur son arme, alors qu'une des miennes se posent sur le manches d'un de mes jouets, prêt à les dévoiler pour les baptiser dans le sang ! SON SANG ! Je sais... Je sais ce qu'elle va faire, car j'ai fais la même chose, je sais ce qui se passe quand on est entre les fils du marionnettiste ! Elle va attaquer, avec rage, avec hargne, avec pour seul objectif de me tuer... Et elle est rapide, déterminée... Mais je le suis aussi, un peu plus même ! Et surtout j'en sais bien plus sur les fourberies ! Cet aura rend hargneux, mais pas aveugle, et tu aurais été bien stupide de simple me charger comme un boeuf ! Non tu es un serpent, une vipère, tout en ondulation et en contournement... Alors quand je ne te vois plus, je sais en fait où tu es, c'est à dire là où je ne peux pas te voir. Alors ta lame fend l'air dans ma direction, tu frappes là je suis... Ainsi tu tranches la valise que je te présente d'une main, tu tranches dans le cuir, le métal et les circuits, comme dans du beurre, comme je l'ai fais quand tu m'as fait tuer Sarah ! Sauf que ta lame rencontre quelque chose de plus dur en chemin... Un de mes jouets ! Équité ! Dont tu ne peux pas voir la lame d'un blanc mat intercepter la course de ta lame et la bloquer dans cette valise, mais tu peux la sentir, tu peux percevoir cette résistance... Savoir que ça va être ta mort ! 


"... Ordre initial: Neutralisation sans élimination."

VRAIMENT ? Bon sang ! ... BrotherWolf n'a pas été stupide et a cessé de parler dans le canal de la valise, maintenant détruite de toute façon, dès l'apparition des auras, c'est donc directement à l'oreille qu'il m'a donné cette consigne. Quel gachis, mais au moins ça me gâchera pas mon plaisir... neutralisation...Vu son état ça veut dire trancher chacun de ses tendons, non ? Et puis... Ordre initial... Ca, ça veut dire que je vais bientôt recevoir d'autres ordres, mais qu'il a juste besoin d'un peu plus d'information ! Bon très bien, dans ce cas gagnons du temps et amusons nous ! 

Lachant soudainement la valide, dans laquelle sa lame était encore fichée, je dégaine Persévérance à l'éclat sombre et tente de profiter du temps qui lui sera nécessaire pour dégager son arme pour la faucher... Seulement, du coin de l'oeil j'aperçois quelque chose, quelqu'un, sa protectrice, frappant un des Raydens. je n'ai pas vu ce que celui là à fait, mais alors c'est l'instinct qui me fait réagir. Je l'avais presque oublié ,mais elle n'a sans doute pas oublié sa protégée. bien sûr ce n'est plus elle et il faut que je me défende, mais les mots de sa seconde face me revienne à l'esprit... Et sans même réfléchir, je ne frappe pas, mais me désengage plutôt, assénant un coup de pieds plutôt qu'un coups de lame à la vipère pour la forcer à reculer !  A raison d'ailleurs car l'instant suivant elle est là, entre moi et la vipère mauve. Tss une occasion de gâché... Quant aux reste de la scène, c'est le chaos, les raydens m'empêchent de voir distinctement ce qui se passe du côté de mon cadeau et de la dernière manipulée... Mais le sort est avec moi ! A l'instant où je pense cela un cri de peur et de désespoir se fait entendre, une demande qui m'évoque une certaine amertume, et au même instant un vent puissant s'élève, particulièrement violent, soufflant tant et tant qu'elle écarte la foule des soldats, pour ne laisser que le cœur du spectacle ! Quant à moi, pourquoi je ne m'envole pas ? Je l'ignore... pour moi ce vent déchaîné me semble comme une brise presqu'agréable... Mais je m'attarde davantage sur ce que je peux constater. La vipère mauve m'est hors d'atteinte, mais je le suis aussi d'elle, puisque visiblement sa gardienne cherche à la raisonner, en vain, et l'empêchera probablement de faire n'importe quoi. Mon cadeau, est toujours trop dangereux, ... Et au cœur de la tempête où ne demeure que ceux qui sont dignes se trouvent la petite aux oreilles particulières. C'est elle qui a criée, c'est elle qui a fait ça. Très surprenant mais certainement pas terrien, ce qui confirme mes doutes à son égard... Mais elle n'est pas la priorité. Son amie possédée par ocntre... Bien plus ! Elle, elle est à ma portée, tant de puissance que d'action ! Mais... pas tout de suite, je l'observe au lieu de cela, la main tendue avec la petite fille, je perçois l'énergie qui s'amasse dans sa paume. Ah c'est me priver un peu de plaisir, mais si elle tue des envahisseurs comment MOI pourrai je être tenu responsable ?

"INTERVIENS !"

... Comme ça visiblement. Dès l'instant où la voix résonnez dans mon oreille je me précipite très rapidement sur la femme à terre, mon pied se posant brusquement sur son crâne pour l'écraser au sol alors que d'un geste souple je tranche tout simplement les tendons de ses poignets. une belle opportunité de gâché, mais BrotherWolf doit avoir ses raisons... Qu'il ne tarde pas à me présenter.

"Ferliost, nous savons tout deux de quoi il en retourne. Hormis pour ce Vegeta, nous allons juste nous affaiblir entre nous. Je pense que celle accompagnant ta chère amie pourra régler la situation immédiate. Nous, il nous faut jouer sur un autre tableau que l'affrontement direct, et ce sera un bon moyen de montrer notre efficacité à Gray, ça facilitera les négociations. Bref, je vois pas d'autres explications que la magie à ce qui se passe, et une magie puissante. On en sait trop peu pour t'aider, mais ce qu'a fait la petite c'est aussi de la magie, et nos rapports passés laissent à penser qu'un mage peut trouver un autre mage, surtout s'il pratique sa magie. T'en fais pas pour Vegeta cela dit, si tu élimines les coupables il ne sera plus un problème et même, si j'en crois les rapports vous allez recevoir des renforts contre lui. Il est BIEN PLUS IMPORTANT que tu mettes la main sur les responsables."

Oh... Bon je me moque des détails, mais ce qu'on me dit si je comprends bien c'est que je peux retrouver les marionnettistes... Ces êtres que je déteste autant, voir plus, que la vipère mauve... Et qui eux ne sont pas protégés... ohoho, voilà qui promet ! Et qui est bien plus intéressant que m'occuper d'une traîtresse de pacotille. Cela dit, même si ses tendons sont tranchés elle remue encore sous ma chaussure, et je me doute que c'est pas ça qui va l'arrêter. Dans cet état seule la mort arrête le pantin... Néanmoins histoire de gagner du temps, je réserve le même sort à ses chevilles, d'un nouveau mouvement rapide, et maintenant... La petite.

Je me doute qu'elle ne va pas apprécier ce que j'ai fais à son ami, alors le masque contrit et attristé est de circonstance alors que m'élance d'un bond vers elle, lui parlant à voix basse pour ne pas être entendu.

"Petite... Je suis désolé pour ce que j'ai fais à ton ami, mais dans son état, c'est soit ça, soit elle allait se faire tuer... Et même dans cet état elle risque de mourir si on ne fait rien. Je sais qui sont les coupables de ça, je sais qu'il se cache, mais je sais aussi comment les trouver. mais j'ai besoin de toi. T'es magicienne c'est cela ? Et bien eux aussi, et ils font de la magie sur ton amie ! J'ai cru comprendre qu'avec ça tu pourrais les trouver ! Si je te porte dans les airs tu pourras me guider ?"

Et... A vrai dire je n'attends pas sa réponse avant de ranger mes armes et de la prendre dans mes bras pour m'envoler, le plus rapidement et discrètement possible. Je sais toujours pas ce que fait mon cadeau, mais je préférerai éviter qu'il nous abatte, et j'espère sincèrement que Gray va tout de même réussir à le retenir, histoire d'éviter que je me fasse poursuivre... Surtout si la petite se met à s'agiter dans mes bras et à protester ! 

Gray ne va sans doute pas apprécier que je parte de la sorte, mais je n'ai pas envie que les marionnettistes sachent que je vienne pour eux ! Après tout ils sont si doués pour partir.

Détail:
 





_________________
Attaque : 2 158 000 - Défense : 700 000 - Vitesse : 3 100 000 - Magie : 262 134 - Résistance Magique : 2 600 000


Dernière édition par Ferliost le Mar Oct 10, 2017 12:52 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 688
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Lun Sep 18, 2017 2:31 pm

Les négociation se passaient à merveille. Ferliost semblait plutôt stable actuellement et avait accepté toutes ses offres, excepté celle où Gray se serait laisser charcuter pour son plaisir...

"A vrai dire, je n'aurais pas serrer les dents. Le but était quand même de te faire plaisir... Mais je t'avoue que je préfère garder mon bras. C'est pas que je peux le récupérer que c'est indolore. Ou simplement agréable..."

Expliqua Gray... Qui savait par expérience que c'était généralement maintenant que les choses dégénérait. Enfin, sur Terre. Surtout avec toutes les personnes présentes actuellement. Raison pour laquelle Gray disparut prestement durant une vingtaine de secondes avec Ilias et Brassica... Avant de revenir.
Si jamais il avait raison, et que le sentiment lui tenant les grippes se révelait justifier...
Le Rayden se tendit près de Ferliost. Ca sentait... Ca sentait une énergie qu'il avait déjà senti sur Terre auparavant... Une énergie... Loin d'être amicale...

"Et merde... Ca recommence"

Fit le Rayden... Avant de voir une aura qui hantait ses souvenirs de la Terre...

"Ferliost ? T'étais comme ça quand on s'est rencontré. Donc... Je vais prendre le Prince des cadavres flottants dans l'espace... Mais également... Je compatis. Je pense que je réagirais pareil si autant de merde se posait sur ma planète."

Gray soupira alors que le Roi des Sayajins semblait s'extasier sur sa puissance... Avant qu'une main ne se pose sur son épaule et qu'il ne se retrouve l'instant d'après... Dans l'espace.

"Au passage, moi j'ai des réserves d'oxygène."

Dit une voix qui ne pouvait pas se faire entendre puisque dans l'espace, il n'y a pas d'air. Ergo, il n'y a pas de bruit d'explosion cataclysmique ou de son qui peut se propager. En revanche, ce qui frappa le sayajin ne fut pas le guerrier en armure qui venait apparemment de les téléporter là où il était présentement... Mais une forme compacte noire qui venait de lui percuter le ventre de toute la puissance dont elle disposait.
Mais qui était-ce donc ?
Tout simplement Solena, un des autres soeurs de Gray qui venait de voir son frère se téléporter avec un prisonnier considéré comme dangereux dans un état similaire à celui de Brassica quand elle voulait s'entraîner...
Sauf que cela ne fit que perdre un peu d'air à Vegeta. Mais sinon, pas grand chose.
Enfin, si. Cela fit quelque chose.
Vegeta attrapa la jeune femme... Qui explosa entre ses mains. Un Canon Garlick à bout portant. Le sayajin contempla ce qui avait été autrefois la cyborg la plus performante de la galaxie... Ensanglantée entre ses mains... Avant de diriger son attention vers le guerrier en armure qui l'avait amené là.
Oh ? Ce dernier venait de grossir en taille et en poids... et il lui lancait des explosions à la tête. Amusant... Mais inefficace. Le roi des Sayajins devait retourner sur Terre... Car il commençait à manquer d'air malgré sa toute puissance et ces cloportes...
Ne semblaient pas déterminer à le laisser faire. En tout cas le guerrier en armure... Qui utilisait des liens d'énergies en pagailles pour le retenir.
Le prince des Sayajins le regarda, et commença à charger son attaque. Cela ne le gênerait pas longtemps.

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 281
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6 466 099
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mer Sep 20, 2017 12:05 am

Ma dernière frappe ne passa pas outre la maudite valise ! Contre toutes probabilités, la lame pourpre de la Caladbolg, pourtant dangereusement affilée et envahie par une sombre énergie, rencontra un obstacle à sa mesure : elle tinta avec fracas contre une surface aussi robuste qu'elle – si ce n'était davantage.
Je serrai les dent devant ce premier échec avant de sentir une magie particulière, vive et turbulente encombrer lourdement les cieux ! Alors que la foudre commençait à s'exprimer dans un grondement apocalyptique et qu'un vent chaotique jouait de concert avec elle tout là-haut, je sentis une autre puissance alarmante grimper en flèche. Probablement à cause de mon sixième sens renforcé par cette démence maléfique et incontrôlable, je réagis au quart de tour, prête à contrecarrer une offensive de Ki par une attaque du même type, quitte à devoir en faire les frais. Mais, non loin du cœur de la tempête rageuse en devenir, je n'eus pas à intervenir de ce côté-là ; le Rayden impudent rencontra un écueil insurmontable, dont je n'avais pour le moment pas eu le temps de me soucier.
Toute mon attention bascula aussitôt sur ma cible initiale. Celui pour qui, très certainement en raison de tous nos petits différends, je ressentais une haine insatiable et dépourvue de la moindre pitié ! Jamais je ne m'aurais crue capable de détester quelqu'un à ce point, et pourtant...
Un picotement atypique, électrisant, me parcourut des pieds à la tête avec toute la rudesses d'une décharge. L'énergie accumulée se fit plus dense, plus destructrice et infernale ! Plus insoutenable aussi. Dans le feu de l'action, je ne me rendis pas tout de suite compte de la présence envahissante des symboles cabalistiques imprimés sur chaque parcelle de ma peau. Ceux-là ressemblaient énormément à ceux qui apparaissaient sur la chair de mes victimes lors de l'accusation de mon sortilège d'immobilité parfaite. Seulement, l'effet ne m'interdit pas de me mouvoir, au contraire.
Une explosion de puissance, étouffante comme une fournaise, noire comme la suie, et sinistre comme la Mort, me donna le frisson d'excitation idoine à la reprise des festivités ! Le vent tourbillonnant perdit de son emprise autour de moi et les plus gros débris se désagrégèrent au contact de mon aura. Seul l'infâme Ferliost parvenait à y résister. D'ailleurs, à travers son regard de fou sanguinaire, je découvris son envie pas si secrète de m'abattre dans la seconde !
Mon épée se détacha de la cloison détruite de sa mallette et, suite à l'un de mes réflexes, se positionna en guise de rempart défensif. Néanmoins quelque chose parut faire changer d'avis mon adversaire au tout dernier moment ; j'accusai un coup de pied à travers ma garde, au niveau du ventre.
Cette attaque sournoise me contraignit à reculer d'un pas et, par la même, fit croître mon indignation.
Il venait de rompre la fluidité de notre duel. Il méritait de mourir plus encore, dans une agonie supérieure à celle qu'il comptait me faire subir dans le domaine des Ombres !
...Pour une obscure raison, cette pensée-là ne me fit pas sourire.



- Tu te défiles, monstre sournois ! Cette lâcheté crasse ne m'étonne pas de toi, lui lançai-je dans son dos, alors qu'il s'envolait ailleurs je ne savais dans quel but.


Les jambes fléchies et le corps légèrement penché en avant, je m'apprêtais à me propulser pour le faucher en plein vol quand l'image d'une personne que je ne connaissais que trop bien apparut sous mon nez. Pan, en chair et en os, allait me défoncer le visage avec son poing !
Et contre toute logique, cette pensée réchauffait mon cœur froid et suffoquant.
J'avais l'air surprise à son apparition, pour sûr ! Mais, rétrospectivement, la perspective de tomber sous ses coups, de m'interrompre dans cette future boucherie, rassurait la plus petite partie de mon esprit encore épargnée par cette frénésie.
Malheureusement, je ne sentis rien d'autre qu'un souffle juste assez puissant pour me rejeter les cheveux en arrière.
J'étais stupéfaite... et encore plus de l'entendre exprimer ainsi son impuissance et son manque de volonté.



- Tu... ne peux pas ? Répétai-je, incrédule, les yeux écarquillés.


L'aura dorée de ma nouvelle opposante résignée se dissipa dans la foulée. Cette vision ne m'inspira qu'un profond dégoût, momentanément contenu par le contact de sa main sur ma joue.
Seulement, en dehors de cette énergie maléfique qui me rongeait au point de me dépouiller de toute humanité, aucune chaleur ne me parvenait. Sous cette coquille de braises, mon cœur restait glacé et mes émotions restreintes à un seuil si bas qu'elle ne ressemblaient même plus à un simple murmure.
Si le Cœur de pierre n'existait plus depuis un moment, le Cœur de glace, lui, s'était éveillé comme une fleur s'épanouissant sur les restes d'un cadavre !
Il comprimait toutes mes faiblesses et les étouffait avec froideur, ne leur laissant jamais le temps de se manifester.



- Ne me touche pas, répliquai-je en retirant sa main d'un revers étonnamment contrôlé.


J'adoptai une posture presque détendue en me redressant et en toisant la Demi-Saiyajin l'air impassible, sans sourire aucun. La pointe de la Caladbolg siffla sourdement dans l'air avant de retourner délicatement à proximité de mon flanc, subitement ralentie et redirigée vers le sol.
Luttant secrètement contre cette rage informe qui m'animait, je l'écoutai tenter de me persuader qu'avec mes actes, je risquais de tout perdre - que NOUS risquions de TOUT perdre.
Elle ne comptait pas se défendre ; la voix dans ma tête m'invectivait de profiter de cette occasion rêvée. Il fallait impérativement que je le fasse. Le flux de Ki chaotique se répandait dans mes veines, à travers mes yeux, et la douleur devint plus sourde, plus tranchante !
Un sourire douloureux naquit sur mes lèvres sèches et ma lame se redressa dans l'alignement du ventre de Pan.



- Je me moque de les savoir esseulées. En revanche, toi, tu ne t'en fiches pas. Tu es libre de toute entrave, capable de m'occire ici-même, mais tu ne le fais pas..., soupirai-je avant de reprendre, plus menaçante, d'une voix suintant le fiel : Tu ne le peux pas, prétends-tu.
Je secouai la tête, prisonnière entre l'affliction et le dégoût. La première vacillait à chaque battement du Cœur de glace. Le choix n'allait pas être bien difficile à faire étant donné les circonstances...


- C'est à cause de cette faiblesse manifeste que tous les tiens de ton univers d'origine ont péri les uns après les autres. Ce sont ces hésitations-là... qui sèment la mort autour de toi ! Si tu te sens toujours aussi incapable de les protéger, alors ta vie s'achève ici ! Tonnai-je en armant un violent coup d'estoc.


Le Ki, presque palpable, électrifia mon épée au point de l'inonder d'étincelles violâtres et noirâtres.
Je savais qu'avec le développement du Cœur de glace, aucun regret ne viendrait souiller ma conscience. Aucune image morbide ne s'imprimerait sur ma rétine. Le Maître m'en avait parlé, naguère ; les meilleurs et les plus doués des assassins s'en servaient pour parfaire leurs talents de meurtriers, au point de ne rien ressentir en tuant l'un de leurs proches. Il ne comptait pas m'enseigner cette technique de méditation et se refusait d'ailleurs à le faire.
J'aurais de loin préféré ne jamais acquérir un tel pouvoir de restriction moral par moi-même.
Soudain, des vertiges me saisirent et mon coup, normalement létal, perdit de sa superbe. Sa trajectoire bifurqua largement vers l'extérieur, et je n'en compris pas la raison sur le fait. Je manquai perdre l'équilibre quand la Caladbolg s'arracha de ma main et, comme une alliée de Pan, se positionna à ses côtés.
On aurait dit une lame spectrale prête à se rebeller contre son maître !
Elle lévitait au-dessus de sa tête, pointe tournée dans ma direction, menaçante au possible.



- ...Qu'est-ce qui te prend ? Fis-je, les sourcils froncés. Tu ne sais plus à qui te fier, c'est cela ? Tu te sens capable de me désobéir ? Non... Mieux que ça : Tu te ranges de son côté et tu me donnes tort.


Après avoir poussé un rire sans joie, je repris, mes yeux mauves lançant des éclairs :


- C'est une plaisanterie de bien mauvais goût, Caladbolg, déclarai-je avec un ton signifiant que sa trahison m'était complètement égale.


Je tendis une main en arrière dans l'optique de charger suffisamment de Ki pour atomiser le duo improbable, mais une vive douleur associée à de nouveaux vertiges me poussèrent à poser genou à terre.
Pendant cet instant intemporel, le monde me parut bien trouble...




Les brumes blanches et opaques de mon esprit s'éclaircirent et je découvris, dos tourné à moi, ma réplique contaminée par un Ki étranger en train de visionner une unique et large fenêtre menant sur le monde réel. Cette forme de moi, dont l'aura vaporeuse d'un violet sombre qui en émanait me donnait la chair de poule et me mettait diablement mal à l'aise, avait les bras croisés sur sa poitrine et s'était tournée à demi dans ma direction. Cependant, elle ne me regardait pas ; son regard rougeoyant comme une chambre magmatique scrutait fixement quelque chose au-dessus de moi, à hauteur de ses yeux diaboliques.



- Je n'aurais jamais cru mettre autant de temps pour établir un contact d'ordinaire tout à fait bénin, se manifesta la voix rauque de mon mentor inattendu.


Depuis ma position abattue, les genoux à terre dans un océan brumeux, je découvris une réplique de la stature impressionnante du personnage en question. Il avait adopté une forme plus fantomatique qu'humaine - une limite subtile entre ces deux états ! Comme toujours, son visage de marbre ne trahissait aucune émotion.
Ses yeux noirs se baissèrent sur moi et je me sentis misérable, honteuse. Pourtant, aucune reproche ne voilait le visage du Maître.
Dans mon état, je ne pouvais m'empêcher de l'imaginer, probablement...



- Je constate que le chaos règne d'une main de Maître dans ton esprit, Hilaris.


- Comment êtes-vous... ?


Il détourna les yeux et s'avança pour faire face à ma sinistre doublure d'une passivité fort troublante. Ma question demeurait sans réponse, mais je m'y attendais un peu. Au lieu de pallier à mon ignorance, le Maître rebondit sur le sujet fâcheux du jour.


- Tu es sous l'emprise d'un sortilège que l'on pourrait qualifier de chef d’œuvre de possession, particulièrement difficile à percer et encore plus complexe à démanteler. Ta volonté seule ne serait jamais suffisante pour t'en départir, d'où la raison de mon intrusion. Il fit une pause avant de déclarer sans ambages : Remercie les effets du breuvage qui m'ont permis ce miracle. Sans la plus petite particularité de sa composition, ton autre toi t'aurait déjà entièrement brisée et je n'aurais jamais pu parvenir jusqu'ici... En parlant de ça, heureusement que les vilenies d'un fou m'ont permis d'étudier cette forme de magie intrusive.


Je l'entendis soupirer, et c'était une chose particulièrement rare !
Aussi je me demandais bien de quel « fou » il voulait parler, mais je me retins en connaissance de cause : le Maître avait souvent tendance à s’exprimer avec des propos énigmatiques.



- Relève-toi, Hilaris. Ce mal ne va pas se combattre tout seul. Dans ton esprit, mes pouvoirs ne sont pas les mêmes que dans la réalité.


- Et en d'autres termes ? M'enquis-je non sans obéir à ses ordres avec force grognement.


Il me coula un regard bref et haussa simplement les épaules.


- Cela veut tout simplement dire qu'il va me falloir du temps pour soumettre ta doublure au sein de cette dimension. Ta collaboration me sera indispensable. Sois sur tes gardes.


Je grimaçais en m'attendant au pire. Je sentis que mon double compartimentait son esprit de sorte à pouvoir mener l'assaut sur deux fronts à la fois et totalement différents.


- Et je risque d'en souffrir même en faisant montre de prudence, je suppose ? Le questionnai-je, aucunement rassurée.


- L'expérience douloureuse est un bon maître, me dit-il avec l'ombre d'un sourire.


Une réaction encore plus rare que le soupir !
Ryanne Bis déploya des lames ondulantes dans le prolongement de ses mains à partir de la vapeur maléfique dont elle était majoritairement composée.



- Je vous mentirais si je vous disais que je ne m'étais pas attendue à pareille réponse venant de vous, soupirai-je à mon tour.
Ma réplique obscure leva ses bras armés ; nous la fixèrent avec l'envie d'en découdre.
Mon esprit devint un champ de bataille et nous y lançâmes l'assaut de conserve !



-------------------------------------------------------------------------------------------

Une voix désincarnée, rauque et à fortiori très mature parvint aux oreilles de Pan (seulement audible par elle) tandis que sa compagne aux cheveux mauves, apparemment contrainte à une courte inertie en se tenant le front, transpirait de rage sous les violentes volutes de Ki qui s'en dégageaient.
Un semblant de logique voudrait que la réceptrice de ce message vienne à penser que l'épée en était l'émetteur, puisque le son un tantinet perturbé semblait provenir de cette dernière.



~Si tu comptes la protéger, il va te falloir la combattre ! Si tu t'entêtes à l'abandon par peur de la blesser, ou pis de la détruire, vous serez bien davantage que deux à y perdre la vie. Contente-toi de gagner du temps si tu ne te sens pas capable de faire autrement. Dans l'ombre, deux forces vont faire en sorte que cette bataille ne tourne pas à la catastrophe.~


Énigmatique, comme toujours. Bizarrement, la Caladbolg n'émettait aucune énergie particulière. Le Ki qu'elle contenait appartenait à sa propriétaire actuelle.
La voix provenait-elle vraiment de cette lame ou bien n'était-ce là qu'une supercherie avisée ?


-------------------------------------------------------------------------------------------


Devant Pan, le chaos qui me parasitait redoubla soudainement d'intensité ! L'énergie caustique ainsi libérée jaillit de tous les pores de ma peau sous la forme d'un halo démoniaque ; je fondis sur la Demi-Saiyajin en agrémentant mon geste par des mots dangereusement enthousiastes :



- Urgh... Toute cette souffrance... Je m'en vais te la transmettre sur-le-champ !


A moins d'un mètre de la Demi-Saiyajin, mon Discĭdĭum fit rage !
Un slash de Ki d'une longueur aberrante, bouillonnant d'une puissance ensorcelée et crépitant d'une énergie macabre, assura la continuité létale de mon assaut de la main droite. L'air vibra à son passage et le paysage en paya les charges, labouré sur une distance effroyable ! Au même moment, ma main gauche libéra un Sătellĕs d'un diamètre réduit afin de pouvoir passer inaperçu. La petite sphère de Ki de dix centimètres fondit sur Pan pour exploser à son contact, ultra-rapprochée par rapport à ma position.
Je me moquais bien de subir les dégâts de la déflagration résultante !
Mon moi actuel comptait tuer ma compagne et, dans le pire des cas, l’emporter dans la tombe au cours du combat.



Hrp:
 

_________________

----------- Level : 6 466 099 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 397 830 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 692 762 / Résistance magique = 830 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
Admin
avatar


Masculin Messages : 664
Age : 104
Zénies : Infini

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mer Sep 20, 2017 2:46 am

/!\ Event en cours /!\


La tournure des événements semble prendre du direction plus encourageante que prévue. Alors que Ferliost semble avoir pris en main le cas de Pesto et cherche a trouver la source du mal, Pan, toujours au prises avec Ryanne à l'aire de plus ou moins verrouiller la situation de ce côté, à défaut de la régler. Dans son combat intérieur la Terrienne pouvait cependant sentir, maintenant qu'elle était plus ou moins consciente de son état, en partie la force qui la tenait sous contrôle. Quelque chose de semblable à la Shinjin qu'elle avait recueillis, mais pervertis par le mal et un regard l'épiant, elle et son maître, comme si on les jugeait, qu'on les étudiait... Des images pouvaient a présent passer devant ses yeux, celle d'une Pan face a elle, au bord de la mort, une lame pourpre partant de la main corrompue de la terrienne taillant son chemin a travers la poitrine de la Demi-saiyan.


Gray de son côté emporte le Prince des Saiyajin dans l'espace qui, forcément, n'est pas spécialement à son avantage. La femme qui était venue lui couper la route vers la Terre ne fut qu'un contre temps mineur, rapidement mis hors d'état de nuire, cependant ce type là qui l’empêchait d’avancer avec ses saleté de liens de Ki fit bien vite perdre patience au prince Vegeta.

FOUT MOI LA PAIX ESPÈCE DE MINABLE VERMINE INSINIF/..

Un éclair doré,un hurlement et une onde de choc coupa instantanément la parole au Guerrier Saiyajin. Se remettant bien vite de ses émotions il posa ses yeux sur le coupable qui se tenait a présent au côté de Gray. 

Osu Gray ! Je vois que vous avez des soucies par ici, tu m'aide a en finir avec ce type ? Je sais pas si ma puissance seule suffira a le retenir et même si j'ai bien envie de savoir s'il as encore de la réserve, je pense que c'est pas trop une bonne idée vue la pagaille là en bas.

Un Su... ? Encore un autre ... ? Le Suppa Saiyajin est une légende de notre race .. JE SUIS LE SUPPA SAIYAJIN ! LE SEUL ET L'UNIQUE ! JE VAIS TE PULVÉRISER SALE MINABLE !

Le Prince des Saiyan semblait totalement hors de contrôle. Bien que manquant d'aire, ce dernier semblait redoubler d'ardeur a mesure qu'il se sentait de plus en plus acculer. C'est ainsi qu'il décida de tenter le tout pour le tout. Après tout il n'avait que faire de cette planète inutile. Il leva ses mains près de son visage et laissa son aura exploser autours de lui. Goku quand a lui en tout réponse posa ses mains contre son flanc.

KAAAAAA...MEEEEEE...HAAAAAA...MEEEEEEE.... !!!!

GARLIC-HOOOO !!!

HAAAAAAAAAA  !!!!

Les deux faisceau énergétiques se percutèrent avec fracas en un puissant flash lumineux alors que les deux Super Saiyan se livraient a un duel de volonté sans merci. Cependant, alors que le seconde classe semblait avoir l'avantage sur un Vegeta epuiser et suffoquant. Un brusque regain d'énergie commença a faire refluer le Kamehameha de Goku. L'aura violacé malsaine du prince pris une teinte blanchâtre zébrée d'arc énergétique noirâtre tandis que sa puissance augmentait encore ... 

*En Bref*
Son Goku, qui finalement as user de son Shunkan Ido pour rejoindre Gray qu'il connais déjà, porte assistance au Rayden. Il fixe Vegeta dans un duel technique, mais il n'a pas l’avantage et finira par être battu si rien n'est fait. Le pouvoir de Vegeta augmente alors que sur Terre cependant, l'emprise sur Pesto et Ryanne se fait plus faible. 1 000 000 de PL Attribué à Pesto et Ryanne en bonus sont rediriger sur Vegeta.


Du côté de Ryanne, Towa cherche a comprendre ce qui se passe et la surveille activement ... Elle te montre des visions de Pan tué de tes mains et vue de ta propre perspective, comme si tu était spectatrice de tes propres actes. Pas moyen pour toi de savoir si c'est vraiment ce qui s'est passer ou pas ...


PL de Bejita Suppa Saiyajin Time Beaker : 550 000 000
PL de Son Goku Suppa Saiyajin : 350 000 000


Le Turn-order est refait et sera donc le suivant:
Ryanne Hilaris
Rékon
Elwen
Mirai Son Pan
Ferliost
Gray Ashura

Le Turn order garde le même délais. Si aucune réponse n'est écrite dans un délais de 7 jours par le joueur suivant à compté du précédent post son tours serra sauté.
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Lun Sep 25, 2017 8:13 pm

La créature était en pleine élan, enfonça son pied dans le sol et se propulsa en l'air comme un oiseau qui prenait son envole d'une manière beaucoup moins gracieuse, armant son bras droit préparant son assaut sur la jeune fille, sur ses lèvres un énorme et large sourire terrifiant, tandis que le bout de sa langue dépassait doucement. Une langue rouge sang, comme la peau de la créature, à l’extrémité pointue et qui pendouillait comme un simple bout de viande, le monstre rigolait finement. Un rire qui traversait doucement les oreilles de sa proie, un rire mélanger aux nombreux sifflements que produisait sa langue dépassait de ses lèvres.

À l'intérieur de la créature seule la folie et le carnage régnait. Un monstre qui attendait ce genre de situation depuis longtemps, une créature qui espérait trouver un hôte manipulable capable de lui procurer ce dont elle avait besoin pour se sentir beaucoup plus vivante. C'était ça, une forte dose d’adrénaline que seule une situation de ce genre pouvait lui fournir. Cette chose qui recouvrait le corps du rayden blond était tout sauf dotée de bonne attention, elle obligeait Rékon à se comporter de manière étrange que même les wardogs, ne savaient plus sur qui ouvrir le feu, jusqu'à qu'une lame familière ne fasse entrevoir sa lumière devant les soldats, reprenant ainsi les commandes en gardant son sang froid, cette aura. L'implant de Rékon inconscient au milieu de toutes ses ombres rouges s'affolaient, et au même moment. La créature rouge sanglante leva la tête voyant un missile s'abattre sur lui, la femme effrayante venait de lui assener un énorme coup de poing en pleine mâchoire. La violence de l'impacte était violent, très violent. Trop violent. Le monstre s'envola dans les cieux tandis que sa mâchoire commençait à s'arracher, se décomposer, tout les adjectifs pour dire que sa mâchoire venait de se faire littéralement exploser, voir même la moitié de son crane.


Le monstre rougeâtre retombait au sol lourdement loin de la zone de combat créant un petit impact soulevant et brisant la roche autour de lui dans un long et douloureux gémissement de douleur qui ne semblait pas vouloir s'arrêter, cette fusion n'avait pas été poussé au niveau de l'armure/arme, non. La modification génétique de Rékon avait été poussé beaucoup plus que d'habitude, fusionnant avec cette armure informe élargissant ses capacités et son champ d'action. Un deuxième hurlement se fit entendre alors que la lumière blanche perçante dans les yeux de la créature faiblissait comme si elle allait s'éteindre au loin. Son hurlement d’effort était glaciale et ressemblait plus à un hurlement d'agonie.

« RHOOOOOOOOOOOOAAAAH !! »

Ce cri rejoignit le champ de bataille, et de la matière rougeâtre encore une fois semblait pousser sur la partie inférieure du crane de Rékon, comme une régénération, reconstruisant ainsi sa mâchoire. La créature retombait au sol et la lumière dans ses yeux venaient de s'éteindre pour de bon, libérant ainsi le corps du rayden de son emprise diabolique, toutes les pensées négatives que Rékon ressentait venaient de se dissiper, laissant un rayden au sol qui semblait avoir un énorme trou de mémoire, il ne se souvenait pas de grand chose, juste de ce sentiment de vide, et cette immense douleur à la mâchoire.

« Que... » Les membres de son équipe l'entourait tandis que des médecins lui donnaient les petits soins, eux même n'en revenaient pas de ce qu'il avait vu, cette forme était étrange et dangereuse à l'utilisation, le champ de bataille devenait dangereux, et pas question de sacrifier plus d'homme, le blond devait faire un choix et vite. Rékon reprit son calme et garda la tête froide.

« Rentrez sur la Parva Praesule et préparez les salles de soin. Envoyez les droïdes de combat combattre, nous ne pouvons nous permettre de perdre des Hommes ici. » Les droïdes de combat. Un invention dont est énormément fier l'équipe de la petite danseuse, il s'agit d'immense robot de 3M spécialisés pour se battre dans ce genre de situation, contrairement à des véritables Hommes, ils ne ressentent ni fatigue, ni peur, ni sentiment. Ils étaient donc beaucoup efficace et utile, car si ils sont détruit, d'autres seront lancé dans la foulée contre les bons matériaux et la bonne somme d'argent.

__

Le blond hésitait beaucoup à retourner au combat, il n'avait pas réellement le niveau de se battre, mais cette forme, elle était beaucoup trop dangereuse hors de son contrôle, il pourrait se mettre à attaquer ses hommes. Il fallait faire quelque chose, le capitaine de la Parva Praesule tourna la tête vers un de ses hommes, celui qui l'accompagnait et qui était chargé de conduire Végéta sur son vaisseau.

« Tu as encore les calmants ? » Demanda froidement le rayden, son soldat hocha de la tête et tout ce qu'il avait prit par précaution se retrouva au sol, un énorme stock fut déversé sur le sol. Les nombreux soldats présents avaient comprit le plan de leur capitaine et tous exprimèrent leurs désaccords, s'injecter une tel quantité dans le corps. Le cœur du blond finirait par lâcher.

« C'est un risque à prendre. » Répondit Rékon. « Je suis un soldat, et j'ai eu un ordre, un devoir que j'essayerais de suivre jusqu'au bout. De plus il me reste plusieurs choses à régler. Venger nos frères tomber aux combats, et si vous croisez l'impérator, n'oubliez pas de lui dire qu'il doit trouver un moyen de faire revenir Nira. »


« Mais capitaine... Ce n'est pas juste ! » Hurla un compagnon.


« Si, aujourd'hui j'ai quatre cent années d'existence... Et pendant toutes ces années je n'ai rien accomplit de bon autour de moi, hors vous rassemblez sous la même bannière, c'est comme ça que j'ai rencontré beaucoup d'ami, il est temps pour moi de m'éteindre, j'ai eu une longue et belle existence au moins. »

Toutes les substances avaient été rassemblées dans un droïde, qui fit sortir une immense aiguille de sa main et la planta dans Rékon afin de lui injecter toutes ses substances, son corps commençait à battre quand il sentait le liquide couler dans ses veines, jusqu'à qu'une aura blanche commence entourer le corps du blond qui criait d’effort, l'aura fracassait le sol sous les pieds du rayden repoussant ses compagnons, et une nouvelle fois, une matière informe blanche et jaune or commençait doucement à recouvrir le corps de Rékon qui se tordait de douleur, son corps fusionnait littéralement avec cette substance, comme son arme qui rentrait doucement dans sa peau. Il sentait dans son corps quelque chose de nouveau commencer à s'emparer de lui, un mélange différent de la première fois. Cette fois il restait parfaitement calme et conscient de ses actes. Relevant doucement la tête vers le haut localisant de son implant l'impérator ainsi que les forces qui s'affrontaient en haut, Gamma composé de la même matière que le rayden sortit de son bras et glissa sur l'épaule de Rékon. Qui en s'enfonçant dans le sol se décolla de ce dernier pour rejoindre l'espace repérant l'impérator via son implant et son codec.

Sur chacun de ses mouvements, le rayden sentait son cœur frapper vite et fort, de plus en plus vite, voir même trop vite. Et il frappait si fort que le rayden pensait qu'il allait sortir de sa poitrine ou exploser, mais il devait tenir, continuer de servir jusqu'à son dernier souffle, il voyait au loin la Parva Praesule qui disparaissait se posant sur la terre, le vaisseau avait développé un bouclier pour éviter les dommages collatéraux.

Rékon voyait aussi sa supérieure à moitié morte ainsi que l'impérator et sa ''fille''. Et un étrange personnage à la chevelure dorée et à l'habit orange qui tenait tête au prince des saiyens, dans une confrontation de vague déferlante. Le rayden inspira et se concentra, une aura jaunâtre commençait à l'entourer tandis que des excroissances jaunes se formaient sur lui, rejoignant ses deux bras jusqu'à former deux immenses canons qui fusionnèrent pour n'en faire qu'un seul. Feu se dit intérieurement Rékon, avant que de l'immense canon un énorme rayon n'en sorte pour rejoindre le Kamehameha de Goku afin de l'aider à repousser l'attaque de Végéta, espérant que ça aiderait car après ça, il ne serait qu'un tas de chair si aucun soin, ou si son facteur de guérison ne marcherait plus. Toutes son énergie avait été transféré dans ce rayon dans l'espoir de vaincre le prince des saiyens.





Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 54
Age : 26
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 973 422
Power Level en Kili: 19.46
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Mer Sep 27, 2017 10:04 pm

Elwen hurlait, hurlait à s'en casser la voix. Autour d'elle, tout n'était plus que chaos, désarroi et désolation. Ca se battait, ça tirait, la foudre frappait au hasard, les vents emportaient débris et faibles... et au milieu de tout ça, Pesto pointait la main vers elle, son tir prêt à partir alors qu'elle luttait de plus en plus difficilement contre le vent qui l'empêchait de tirer...

Mais elle avait une fenêtre, et elle n'allait pas hésiter. Elle amorçait l'impulsion qui allait projeter la sphère explosive.

Soudainement, quelqu'un intervint, écrasant sa tête au sol. Le tir passa bien loin de la Zélodienne et heurta la montagne dans une explosion qui ne fit que rajouter des débris au champ de bataille.


« Espèce de sa fils de... »

Tchac, Tchac.

Ses tendons furent coupés et Pesto poussa un hurlement de douleur qui se joignaient aux pleurs de la Zélodienne.

Tchac, Tchac.

Même sort pour ses chevilles. La terrienne gisait dans son sang, incapable de bouger mains et pieds, hurlant de douleur alors que cet enfoiré se dirigeait vers sa proie. Elwen pleurait encore plus, terrifiée par le spectacle de l'homme qui venait de blesser son amie et se dirigeait à présent vers elle.

« Petite... Je suis désolé pour ce que j'ai fais à ton ami, mais dans son état, c'est soit ça, soit elle allait se faire tuer... Et même dans cet état elle risque de mourir si on ne fait rien. Je sais qui sont les coupables de ça, je sais qu'il se cache, mais je sais aussi comment les trouver. mais j'ai besoin de toi. T'es magicienne c'est cela ? Et bien eux aussi, et ils font de la magie sur ton amie ! J'ai cru comprendre qu'avec ça tu pourrais les trouver ! Si je te porte dans les airs tu pourras me guider ? »

Pas le temps de répondre, l'homme l'attrapa et s'éleva vers les cieux alors que la Zelodienne se débattait et poussa un hurlement de désespoir, son sort interrompu par les évènements. La foudre cessait, les nuages se dissipaient, les débris tombaient son dernier cri résonnait alors qu'elle se faisait kidnapper.

« PESTOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

L'intéressée se sentait terriblement affaiblie. Son aura en avait pris un coup et la noirceur autour d'elle s'était un peu estompée, mais sa combativité et son désir de prendre le dessus était encore là.

« Toi... »

Rassemblant toutes ses forces, la Terrienne partait en mode fusée, tête la première, vers Ferliost, bien déterminée à reproduire le coup que Son Goku avait utilisé pour mettre à terre Piccolo lors du dernier Tenkaichi Budokai auquel il avait participé.

Elwen, de son côté, pleurait... mais quelque chose la tracassait depuis la déclaration du terrien...

Cette aura magique... elle la sentait... elle provenait d'un endroit pas si éloigné...

Aussi pointa-elle la zone du doigt.


« Là bas... »

Toujours enveloppée de son aura émeraude, elle guidait le kidnappeur là où il voulait aller, comptant se faire la malle à la première occasion... rejoindre Pesto ? Non... son amie allait la tuer dans son état actuel... il fallait qu'elle fuie, qu'elle s'en aille là où personne là trouvera, là on personne ne lui fera du mal et où elle ne pourra faire de mal à personne... elle en avait assez de tous ces combats, cette guerre, cette violence...

Et soudainement, une créature à la peau bleue et aux cheveux blancs surgit pour les intercepter, armant son poing pour frapper.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 246
Age : 21
Zénies : 4740

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Dim Oct 01, 2017 7:21 pm






Iron Man Attack


PAPA SMURPH !

Bon... J'ai essayé d'être à peu près gentil, mais visiblement ça ne suffit pas ! Enfin en même temps pour peu que son apparence soi un indicateur fiable ce n'est qu'une gamine, alors tout ce sang versé, ces combats, ce qui semble être son amie qui la trahit en apparence, je peux comprendre que cela puisse troubler ! Mais de là à ne pas faire confiance à un garçon aussi charmant que moi qui propose de résoudre tout cela, en plus de ne pas se calmer après mes propos des plus aimables, c'est à n'y RIEN comprendre ! Toujours est il qu'elle ne me répond pas exactement, avant que, après avoir rangé mes armes, je la prenne dans mes bras. Bras dans lesquels elle se débat et hurle ce que je suppose être le nom de son amie, ou bien une expression de désespoir chez son peuple abject, allez savoir ! Quoi qu'il en soit je dois avouer qu'elle me vrille les tympans encore plus que le vent sifflant dans mes oreilles ! De fait, ce fut un plus sèchement que je lui dis.

"TAIS TOI ! C'est moche, cruel tout ce que tu veux, c'est la vie, maintenant faut éviter que ça empire, et en me cassant les oreilles tu empires les choses ! Crois moi petite... Je vais arranger tout ça."

Passant de paroles dur à une certaine douceur je lui adresse un sourire des plus confiant, qui s'estompe cependant alors que mon instinct me prévient de plusieurs choses. Tout d'abord les individus les plus puissants ont disparu, probablement Gray et Vegeta. Soit ils sont tous les deux morts rapidement, soit ils sont trop loin pour être perçu ! Ensuite, je perçois la marionnette la plus négligeable du lot, celles dont je viens de prendre soin, persévérer et se projeter dans ma direction. Pas de chance pour elle, je crois être un peu plus rapide, mais c'est un détail à ne pas négliger... Et enfin, le chef du Wolfpack se fait de nouveau entendre à mon oreille, me délivrant une information intéressante.

"Un des indépendants dont on parlait est venu pour s'opposer à Vegeta, vu ce dont il a déjà fait montre je pense qu'il pourra retarder le gros des problèmes de ce côté là. Ton objectif ne change pas, trouve le ou les responsables et neutralise les."

Pas besoin de me le répéter encore et encore cela... Même si je dois avouer que ça suffit pour m'arracher un sourire carnassier à la perspective D'ENFIN me venger après l'humiliation qu'ils m'avaient fait subir... Quel délice que cette perspective ! Perspective qui sembla d'autant plus attrayante lorsque ma petite boussole organique remplit sa fonction et me désigna l'emplacement suppose de la manipulatrice, pas si loin que ça, bien qu'étrangement en hauteur.

"Parfait... Merci ! Mais avant de te laisser t'éloigner, je voudrai vérifier que..."

Oh oh ! Ça sera pas si simple ! Enfin pour moi, car pour elle, vu ce que je perçois s'approcher à  grande vitesse je préfère la lâcher, ou plus exactement la jeter. Pas très délicat, mais mon instinct me souffle que ce gaillard est puissant, moins que moi certes, mais en l'air et avec elle dans les bras j'aurai du mal à esquiver ! Quoi que dans le fond, je m'en moque personnellement car c'est elle qui aurait été en première ligne, seulement... Allez savoir, je crois que ça serait pas super pour les négociations si elle venait à mourir de la sorte ! Et puis elle va pas s'en plaindre vu comment elle s'agitait au début !

Quoi qu'il en soit, je vois l'olibrius responsable de cela s'approcher, le poing armé, prêt à me frapper... Nah, lui il a une pas une tête de marionnettiste, ça doit être un garde du corps ou une bêtise du genre, mais ça m'ira pour le moment. Ce n'est pas comme si je peux me permettre de l'ignorer, et à défaut de pouvoir atteindre son maître je vais me faire une joie de lui montrer un aperçu de ce que je lui réserve ! Même si ça me fâche un peu car il risque de fuir, quoique... Mais pas le temps de parler dans l'immédiat ! Son coups étant prévisible, je n'ai aucune peine à me décaler à temps, évitant son assaut de justesse... Puissant, mais rien qu'une brute visiblement ! Aucune subtilité, aucune feinte, j'en suis presque déçu, mais bon, certains envahisseurs sont comme cela ! Mais le temps qu'il se retourne m'offre  le temps de dégainer mes lames et de parler, brièvement.

"Fuit... Ou bien essaye de t'occuper du vrai responsable, pendant que je m'occupe de celui là, et avant que j'ai à le faire de ton amie a priori."

SC'est un peu présomptueux, mais il y a de bonnes chances, après la tornade que j'ai vu plus bas, que cette gamine soit capable de retarder le marionnettiste. Après tout, je doute que ce dernier ait un autre gaillard aussi puissant que celui qui me fait face à ses côtés, sinon il n'aurait pas à user de tel stratagème ! Après, que la petite survive à la confrontation, ce n'est pas vraiment mon problème. Oui ce sera plus délicat pour la diplomatie, mais la tête de ce marionnettiste le vaut amplement ! Et puis il vaut mieux qu'il y ait encore des diplomates avec qui négocier non ? Quant à son amie... Oui je la sens toujours s'approcher, rapidement, et, oui, j'ai insinué que je risquais de la tuer si rien n'était fait, mais rien de tel pour motiver les troupes hein !

Mais quelque soit son choix, j'enfile mon vrai visage. mon adversaire doit mourir, alors il doit le voir... Et puis je suis un peu obligé de me concentrer sur mon nouvel adversaire, tout en gardant un petit, tout petit coin, de mon esprit à l'affut de l'énergie de Pesto... Et le combat à proprement parler commence ! Sans surprise, il prend l'initiative et passe de nouveau à l'assaut, mais... Oh Surprise cette fois sa main est entouré d'énergie, formant une sorte de lame. Il veut vraiment jouer à ce jeu avec moi ? Et bien, avec plaisir ! Chargeons ensemble, tout les deux, l'une contre l'autre, lame contre lame ! Fendant l'air de nos corps, nos lames ne tardent pas à faire pareil, seulement j'ai un petit avantage, que je garde dans mon dos avec ma deuxième main. A raison d'ailleurs, car alors que nos armes sont sur le point de rencontrer, j'aperçois un mouvement du coin de l'oeil, et déplie en réaction mon bras, fendant l'air à l'endroit où j'ai perçu ce mouvement... Mais justement ne faisant que fendre l'air, là où nos armes se percutent, l'une contre l'autre avec force...  Seulement cette fois, c'est moi qui tape plus fort, et son bras est écarté, le laissant à découvert a priori... Seulement, j'ai un bras qui a frappé dans le vide, et l'autre qui doit revenir vers son corps, alors que sa deuxième main est tendu vers moi. Je souris, alors que je comprends de quoi il en retourne.

"Bien joué..."

Puis l'énergie jaillit de sa main, une petite sphère qui va pour me frapper et je sens que je n'y survivrai pas. Je suis puissant oui, mais, je le sais, je n'ai jamais été particulièrement robuste. Par contre, ce que je suis, c'est rapide, et à l'instant où la sphère quitte sa main, Pénitence revient juste à temps, entaillant profondément le bras, le décalant et amenant ainsi le projectile à partir, juste au dessus de mon épaule, gâché.

"Tricheur... Mon propre tour de passe-passe et ensuite, ça, qui ressemble aux sphères que Gray a utilisé contre moi... Le problème c'est que je connais ces petits tours."

Alors que moi j'en ai développé d'autres, comme cette petite dose de Ki que je t'ai injecté, sans effet pour le moment, mais qui me permettra de te suivre si jamais tu viens à fuir... Mais oui tu as raison visage... Il ne sera pas assez intelligent pour cela, il est bien trop stupide, à peine un sale copieur qui a du tout apprendre de mon affrontement face à Gray. Presque décevant... Surtout que maintenant il est prévisible !

Tout comme une certaine autre personne... Je pourrai la tuer sans doute, mais il faut que j'évite, neutraliser pas tuer... Mais j'ai une idée ! Elle n'y survivra peut être pas, mais elle est bien trop amusante pour ne PAS l'appliquer ! AHAHA ! Dans juste quelques secondes ce sera le bon moment.

Quelques secondes qu'il faut bien occuper, et je me dédie alors tout entier au petit bleu géant en face de moi ! Et sans plus atteindre je vais au corps à corps de près, de très près... Tout ce qu'il a pu copier de Gray il ne peut le faire que si je reste à une certaine distance, et tout ce qu'il a appris de moi... Il n'a pas le bon matériel pour !

Ainsi je m'élance dans les airs pour me rapprocher de lui. Son poing fend l'air dans ma direction, mais ne fait que rencontrer Équité qui entaille sa chair, et emporte probablement un ou deux doigts avec, puis profitant de l'instant d’inertie causé par l'impact, je frappe avec Pénitence, visant son cou, mais il recule à temps, juste assez pour ne pas être décapité, mais une nouvelle foi entaillé. Sans doute pourrai je le tuer, maintenant, mais j'ai un peu de temps non ? Et j'en ai tellement à rattraper avec eux, tellement de choses à leur faire payer pour m'avoir gâché ma première exécution d'alien ! Alors je veux qu'il souffre, encore et encore, bien qu'il n'a pas l'air très réceptif à la douleur ! Cependant, le moment attendu approche.

3

Je lui assène un brusque coups de manche dans le visage, assez violent pour le faire reculer, et je range mes lames ensanglantées.

2

Profitant de l'écart pris, je le frappe de nouveau, mais du pieds cette fois, le repoussant encore, mais projetant ainsi en arrière.

1

Se faisant, j'ai pris un peu de hauteur, et Pesto qui arrive me rate, et va vu sa vitesse risquer de percuter mon adversaire...

Mais ce n'est pas certain, elle pourrait s'arrêter, ou être arrêté par mon adversaire, et puis l'impact ne sera ni vraiment drôle ni vraiment puissant. Ce n'est pas CA que j'ai en tête...

Mes mains viennent plutôt saisir ses jambes, l'interrompant en plein dans sa course, et avant que mon adversaire ne comprenne ce que j'ai l'intention d'en faire et bien je m'en sers! TElle une massue, j'use de toutes ma force pour le frapper avec cette jeune femme ! Celle ci ne va pas peut être pas survivre à un tel choc, mais imaginer ce qui se passe dans sa tête et celle du bleu à cet instant et bien trop drôle ! Et j'en ris, j'en ris, mais la lâche tout de même après. Même vu son état que je connais bien, je doute qu'elle sera en état d'encore se battre, déjà que je suis surpris qu'elle ait tenté de le faire sans tendon.

A cet instant précis, où la victoire est mienne, un élément perturbateur s'ingère, une bourrasque, bien plus puissante que celle faite par la gamine se fait sentir, et me déstabilise dans mon vol ! De la magie ?! Non mon instinct me le hurle, c'est juste... une puissance démentielle, rien à voir avec celle de Pesto ou la petite féline. Une puissance qui affecte les alentours, un bref regard vers le sol, en direction de la zone des combats initiaux et je vois plusieurs arbres arracher, la roche s'effriter, alors que moi même je ne parviens pas à reprendre l'équilibre, arrivant tout au plus à dégainer mes lames.

Quant à mon adversaire, il a été tout aussi destabilisé que moi, mais s'y adapte rapidement...Et il m'adresse un sourire, semblable à ceux que j'ai eu pour lui avant de me charger, le point s'entourant de nouveau d'une énergie intense. Dans ma situation, je ne peux pas esquiver, quant à parer ce sera incertain. J'ai envie de jurer, mais je vois la position de son poing, une estoc... Et je souris de nouveau, juste un instant avant l'impact, un instant avant qu'il ne me frappe, que son poing rencontre ma lame, qui le dévie de mon cœur, mais l'amène à frapper mon ventre, s'y enfonçant, déchirant mes chairs jusqu'à mi chemin, faisant jaillir mon sang par ma plaie et entre mes lèvres, ma bouche emplie de ce goût acre.

Sans la moindre douleur.

"Échec..."

Lui au contraire, semble pour la première fois ressentir de la douleur, il s'est arrêté, grimaçant. Je plante alors Équité dans son bras, exerçant une pression de sorte que son poing reste bloqué dans mon corps... Et une nouvelle fois, une dernière fois, Pénitence fend l'air, droit vers son cou.

"Et mat."

Le roi allait perdre sa couronne !

Détail:
 





_________________
Attaque : 2 158 000 - Défense : 700 000 - Vitesse : 3 100 000 - Magie : 262 134 - Résistance Magique : 2 600 000


Dernière édition par Ferliost le Mar Oct 10, 2017 1:00 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

avatar


Féminin Messages : 382
Age : 26
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   Lun Oct 02, 2017 4:52 am


Mirai Son Pan



SI seulement elle m'avait frapper, tout aurait été bien plus simple. Malheureusement, même si la personne face a moi n'était qu'une ombre habitant le corp de ma Ryanne, elle n'en avait pas moins toute les connaissances nécessaires sur moi même pour m'attaquer sur mon moins faible.

Les mots, c'était bien les mots, l'arme la plus efficace contre moi. Aucun entrainement, aucune armure, technologie, technique, aucune puissance absolue ni aucun potentiel divin ne pouvait protéger un cœur blesser face à des mots conçu pour passer au travers. Et aussi surement que la lame de Caladbolg serrait passer au travers de mon corp si elle n'avait pas été quelque peu dissidente, les mots de Ryanne m'avaient eu, percer droit dans leurs cible.

Je ne pouvais pas croire que l'épée soit vivante. Surement recevions nous une aide extérieur, mais elle était arrivée bien tard, trop tard. Des larmes amères me coulaient sur les joues alors que je soupirait la voix chancelante en appelant vainement ma mère et mon père ... Ceci-dit, la lame avait raison ... je devais me battre, je devais m'y résoudre, rien ne s'arrangerait autrement. Serrant les poings jusque au sang et la mâchoire de rage. Face a moi la Terrienne semblait souffrir, ce qui me fit encore plus de mal et contribua à gratter un peu plus sur mon contrôle. 

Finalement elle se lança a l'attaque. Un assaut bien construit, mais encore insuffisant pour me surprendre au vue de la différence de niveau. La lame d'énergie envoyer sur moi par ma compagne vain sur moi par le haut, ce qui m'obligea à me décaler pour l’éviter et m'envoya pile sur la trajectoire d'une autre attaque voulu furtive, mais que je n'eu aucun mal à sentir venir aussi près. Cependant, le piège n'était pas là et il était redoutable, infaillible dans ces circonstances je dirais même. La Ryanne possédée ne comptait pas sur sa propre sécurité et il était claire que cette attaque allait la blesser de toute façon. Je n'avais donc pas d'autre choix que de protéger celle que j'aimais.

De seconde en seconde, la haine que j’éprouvais à l'encontre de la personne qui nous avait misent dans cette situation grandissait avec mon niveau d'énergie qui s'amplifiait, encore et encore. 

La sphère de Ki me percuta en plein ventre lorsque je m'interposa entre l'attaque et Ryanne, en absorbant tout le choc. Les dégâts étaient présents, brûlants contre ma peau et avec tout ce que j'avais encaisser aujourd'hui, le corps couvert de sang. 



«C... comment ose tu ...»

Je me tournai a présent titubante vers Ryanne, ne voyant plus l'humaine dans ses yeux, mais l'ennemi qui la montait contre moi.

«Utiliser ... Ryanne comme ... comme une vulgaire arme ... »

Je levai les yeux pour la fixée, folle de rage et de chagrin, les larme coulant abondamment de mes yeux et se mêlant au sang partant de mes lèvres.

«.. Lui faire dire toutes ces horreurs ...»

La respiration haletante et les poing serrer, j'étais consciente de ce qui se passait et je cherchais par tout les moyens à contenir mon pouvoir, mais c'était trop, bien plus que je ne pouvais le supporté. De violentes impulsions de Ki s’échappèrent de mon corps de façon régulière, comme suivant les battements de mon cœur. A chaque impulsion, chaque vague d'énergie, l'aire se chargea un peu plus en électricité statique. La poussière se maintenait à présent en suspension dans une large zone, accompagnée par quelques cailloux et quelques roches plus grosses ... Qui commencèrent rapidement à s'agiter et à s'effriter sous la pression. 

Le ciel auparavant bleu, se chargea de nuages noir, plongeant la zone dans une presque nuit inquiétante. La seule source de lumière a présent étant les arc électrique crépitant un peu partout et des flash de lumières doré se manifestants à chaque impulsion, à présent de plus en plus rapprochés. Bientôt, la foudre frappa le sol un peu plus loin ... Encore, et encore ... 

Le souffle d'un vent surnaturel se leva et commença à faire tourner la poussière et les gravats un peu partout. Mes cheveux se dressèrent sur ma tête, plus que de coutume et la mémoire de Ryanne devait se rappeler de la seule fois ou elle avait vue cette forme, dans le berceau des ombres. Mes cheveux se tinrent d'une dorure pâle bien plus flamboyante que la normal, mes yeux émeraude fixèrent Ryanne alors que le silence retombât lourdement sur la zone. Les tremblement cessèrent, le vent se stoppa net, les impulsion de Ki aussi ... et je fixai Ryanne, les yeux emplis de rage et de larme.

«...»
«...»
«...»
«UAAAAAAAAAAAAAAAAA... !!!!!!!!!!!!»

Après un hurlement de rage à fendre les cieux et à glacer le sang, le cataclysme se déchaîna autours de moi. Heureusement pour elles dans l’épicentre, au seins même de mon aura, Pesto et Ryanne, bien que plaquer au sol par la pression écrasante de la puissance déchaîné et libérer. Les deux jeunes femmes purent quand même contempler l'ampleur du désastre. 

Le sol se déchirant tout autours de l'aura terrifiante de la Suppa Saiyajin, creusant des failles abyssales alors que les vents arrachèrent et fendirent toute forme de végétation sur des centaines de Kilomètres a la ronde. La roche au sol était fondu sur place sous la chaleur dégager ou pulvérisé par l'impacte d'un des nombreux éclair frappant au hasard dans la zone. 

Il fallut une longue minute de chaos et de fureur avent que mon appel à la destruction ne cesse. Les vents se calmèrent peu a peu, laissant parfaitement visible la catastrophe ambiante. Le sol carboniser strié de rigole roche fondu laissait planer fumé et ondes de chaleur déformant puissamment le paysage. L'air lui même avait brûler, laissant entendre un long sifflement typique posé sur ce paysage non pas lunaire, mais apocalyptique. J'avais faillis déclencher bien plus que ce cataclysme. Le visage de Ryanne face à mes yeux embrumer de rage fut le salut de la Terre. Perdu dans ma colère et ma tristesse j'avais complètement oublié ou je me trouvais et perdue toute lucidité, mais j'avais fini par reprendre quelque peu mes esprits. 

Ryanne se battait elle aussi pour reprendre le contrôle de sa personne, je ne devais pas perdre le contrôle de la mienne. Je sentais le pouvoir couler en moi, se dégager de chaque pulsion de mon aura électrifié. La rage folle et dévastatrice du Suppa Saiyajin 2 avait enfin été maîtrisé.

«Je peu remercier Whis-sama de m'avoir appris à contrôler ma puissance ... La planète entière aurait put finir comme ça ... Mais maintenant Ryanne, tu vas pouvoir te défouler. Tu ne risque plus de blesser qui que ce soit à présent.


Quand a toi qui te cache derrière ma compagne comme le dernier des lâche, je sais que tu m'entend. Ne t'attend pas a ce que je lui réponde ni a ce que je subisse encore le moindre dégâts ... Ces coups ... je les gardes pour toi ... au centuple.»

Pan SSJ2 Full Power : 3 000 000 000

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] Iron Man Attack   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Iron Man Attack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre :: Montagnes Rocheuses-