Partagez | 
 

 Le tyran énergétique - Zarkon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gozen

avatar


Masculin Messages : 6
Age : 24
Zénies : 0

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Le tyran énergétique - Zarkon    Mer Mai 10, 2017 8:24 pm

Zarkon
Plus jamais emprisonné.
Xerath || Deviantart
"Mon nom est Zarkon et je n’ai ni sexe ni âge. Mon principal défaut est ma fragilité. Ma qualité majeure est mon exceptionnelle intelligence."

  ► Prénom: Zarkon
  ► Nom: Les Iksisiens ne naissent pas de reproduction sexuée et n’ont donc aucune famille attitrée.
  ► Taille: Variable selon sa puissance. Un mètre soixante comme quatre mètres. Il ne le sait pas lui-même.
  ► Poids: Le poids du gaz et de quelques rochers. Peut-être vingt kilos, au mieux.
  ► Planète d'origine: XYZ
  ► Groupe : Iksisiens
  ► But :  L’expansion
 
 Tous les Iksisiens se ressemblent basiquement sur la composition de leur anatomie. Ce qu’ils décident de faire de la structure de celle-ci est inhérente à chaque individu. Les différences notables, outre les différentes formes ou genres artificiels dont un Iksisien peut s’affubler, se situent au niveau des hybridations ou des éléments qu’ils décident d’adopter en suivant l’une ou l’autre voie de leur évolution. Un Iksisien standard est constitué d’un noyau central où converge le Ki pour former un corps techniquement humanoïde. Si les couleurs d’un Iksisien non purifié peuvent varier sur les nuances de blanc ou de bleu, la taille du noyau sera toujours la même. Considérant leur aptitude à malléer leur structure, il est possible de voir différents types d’Iksisiens dont les formes peuvent s’inspirer d’insectes et animaux de tous horizons., Cela ne leur octroie en rien de nouvelles capacités. Il s’agit simplement d’un effet cosmétique visant à se différencier les uns des autres si nécessaire. Zarkon n’échappe pas à la règle et ne se distingue aucunement de ses camarades, aux premiers abords. L’Iksisien porte une armure faite de météores tombés sur la planète. Son noyau est fermement protégé au centre de son corps via un système de chaînes d’un métal d’origine inconnu ainsi que d’une plaque dorée coulée à même le fragment rocheux qui enserre son cœur. Les Iksisiens, faits d’énergies, n’ont ni os ni organes, et par définition ne mangent pas de nourriture organique, ne boivent pas et ne saignent pas. Cela peut présenter de nombreux avantages mais aussi de nombreux inconvénients, par exemple leur impossibilité à avaler un Senzu. Leur procédé de régénération passe par une compaction du Ki et du gaz servant à souder et solidifier leur noyau, et par extension leur corps. Si leur armure se brise, ils peuvent la réduire en poussière et la recréer au sein de leur anatomie en faisant surchauffer leur noyau à plusieurs milliers de degrés tout en créant un mouvement cinétique continu destiné à mimer l’impact d’une météorite dans l’atmosphère. Comme de nombreux Iksisiens, Zarkon se sert de ses propriétés pour se jouer de la gravité et léviter en de nombreuses circonstances. Cela a trait à la difficulté pour les Iksisiens de se défendre au corps à corps. N’ayant pas de muscles, ils n’ont pas de force et les mouvements de leurs membres sont artificiellement produits par de nombreuses petites poussées de Ki agissant comme des pistons. La force physique d’un Iksisien dépend ainsi totalement de l’intensité de son Ki. Bien que capable de tirer des lasers dévastateurs pouvant percer des flottes blindées, Zarkon éprouve toute la peine du monde à presser un bouton ou ouvrir une porte.
  La voix d’un Iksisien est générée par modulation des ondes qui traversent son corps. Selon sa forme, sa taille, son choix d’évolution où le lieu où il se trouve, l’Iksisien peut posséder une voix très aigue comme très grave, parfois nasillarde, tantôt résonnante. La voix de Zarkon est profonde et quelque peu sourde. Il n’est pas aisé de comprendre ce qu’il dit de prime abord mais l’on s’y fait vite. Lorsqu’un Iksisien parle, les connectiques de son noyau intensifient la luminescence du Ki et ainsi son corps semble clignoter au fil des syllabes. La force de la lumière produite dépend de la puissance du son émis, et celui-ci peut être très, très assourdissant. L’Iksisien ne possède pas le même sens de la vue que les autres races et base sa compréhension du monde qui l’entoure sur les ondes que chaque objet génère. Il les décrypte et les interprète à sa façon. Cela lui permet de simuler d’autres sens tels que l’ouïe ou le toucher.
 Zarkon fait partie de ces Iksisiens pour qui le sens de la vue est le plus important. S’il devait qualifier sa meilleure faculté sensorielle, il s’agirait sans nul doute de sa capacité à percevoir l’aura des êtres qui l’entourent sans réellement fournir d’effort. En revanche, et comme tout avantage a ses limites, Zarkon ne peut tout simplement pas distinguer les êtres camouflant leur Ki à la perfection. Pour l’être, il s’agirait tout simplement de disparaître de son champ de vision, même si le corps en question ne se trouve qu’à quelques centimètres. Il faut cependant prendre garde à bien faire cela avant de disparaître, car peu importe où une entité se trouve dans l’univers, si elle a laissé une trace derrière elle, Zarkon pistera son sillage comme une bête sauvage.
 L’âge n’a pas d’importance pour un Iksisien. Telle la montagne surplombant une planète, les êtres de lumière sont avant tout de nature tellurique et tant que l’érosion n’affecte pas leur noyau, le temps semble n’avoir aucune emprise sur eux. Les générations, naissant par gémellité artificielle, naissent et meurent ensemble, pour peu que les conditions optimales s’y prêtent. Zarkon ne connaît pas son âge mais se réfère à la génération dont il provient ainsi qu’à l’érosion du père de tous les Iksisiens, le Grand Noyau, pour réussir à se situer temporellement, sans quoi ces valeurs lui sont trop étrangères. Beaucoup de notions Iksisiennes sont régulées selon des cycles, comme la gazéification de la planète, et le calendrier Iksisien se base d’abord sur ses faits. Au choix de chaque être d’aborder la notion du temps comme il le souhaite, par exemple en se soumettant au calendrier d’une autre race.
 Si un Iksisien pressent un danger qu’il ne peut esquiver poindre ou si une fatigue trop intense le gagne, il peut choisir de temporairement dissoudre son corps et compacter son noyau pour le dissimuler dans d’autres rochers ou n’importe quel environnement en accord avec sa voie de l’élémentaliste. Dans cette configuration, l’Iksisien n’a plus de corps, simplement son noyau, et ne peut plus ni communiquer ni bouger. Son noyau devient extrêmement solide et son Ki n’existe plus, emprisonné au sein du fragment. Il perd aussi son armure et doit la reconstruire au réveil. Zarkon n’a jamais utilisé cette technique mais l’expérimentera un jour ou l’autre.  
Description Physique


 
La chose la plus importante à retenir chez l’Iksisien est sa loyauté envers le Grand Noyau, et ce peu importe son niveau de Karma. Le Grand Noyau est le cœur de la pensée de tout être de lumière et en partant de ce principe, tout comme l’on ne peut pas haïr son cerveau, l’Iksisien ne peut pas haïr le rocher duquel il provient. L’Iksisien ne comprend pas le principe de parentalité ni même de reproduction sexuée et n’éprouve aucun sentiment particulier envers l’amour filial. C’est une notion qui, en temps de guerre, les rendent particulièrement dangereux. Ce décalage émotif est entre autres justifié par une déraisonnable propension à la destruction qu’aucun sentiment positif ne saurait calmer, sauf sous de très précises circonstances. C’est en cela qu’il est très facile pour un Iksisien de tomber d’un côté ou de l’autre de la balance karmique. L’influence du Temps sur les Iksisiens est elle-même complexe à définir, tant leurs valeurs sont échelonnées différemment. Si toutes les races sont soumises aux mêmes lois, les Iksisiens n’y prêtent pas réellement attention. Ce qui est une journée pour un Saiyen n’égale que quelques minutes pour l’Iksisien qui, en termes de patience, est roi. Cela est dû à de nombreuses notions qu’il faut prendre en compte sur la création d’un être tellurique. Avant toute chose, il est indispensable de connaître la gémellité des Iksisiens. Chaque génération est écrite pour naître et mourir en même temps, et ce cycle de la vie ne s’applique non pas au temps passé sur terre mais à l’érosion du noyau de l’Iksisien porteur du fragment. Cette unité permet à un Iksisien de se reconnaître avec l’un de ses semblables. Il est dit que le cycle de l’érosion du noyau d’une génération est aléatoire. Cela peut se faire en vingt ans comme en deux mille ans. Lorsque l’Iksisien meurt, son cœur rocheux revient au Grand Noyau et ils ne vont en enfer ou au paradis qu’à condition d’avoir un Karma en conséquence. Se retrouver dans l’Outremonde devient ainsi une circonstance exceptionnelle et cette décision est née d’un contrat entre le Grand Noyau et Kaïoshin. Dans les faits, si un Iksisien tombe en enfer ou monte au paradis, il conserve son noyau, ce qui signifie un affaiblissement minime mais existant du porteur de la planète XYZ. En partant de ce principe, toute mort de générations d’Iksisiens entraînerait la perte de leur planète et une irrévocable extinction. C’est aussi pour cela qu’un Iksisien ne peut pas naître sur une autre planète. Puisque les Iksisiens ne naissent pas comme toutes les autres races, la recherche de leur nom est elle-même soumise à des lois différentes. Le cœur du Grand Noyau est la plus grande source de richesse de l’Univers tout entier. En effet, ce gigantesque amas de roche pressurisé contient un grand montant de tous les minerais qui existent, des plus communs aux plus précieux, et excaver cet être reviendrait à devenir l’homme le plus riche de la galaxie … mais bien entendu, cela est impossible. Tous les morceaux offerts aux Iksisiens naissants pour créer leur propre cœur possède des ressources particulières les uns aux autres et le nom du nouveau-né est établi selon la structure du fragment en question. Pour Zarkon, il s’agit d’un cœur en majorité fait de Zircon. C’est par la suite que l’Iksisien peut modifier son nom pour se forger une identité plus propre à ses ambitions. L’évolution d’un Iksisien peut influer sur son mental, vis-à-vis de la race qu’il copie ou de l’élément qu’il absorbe. Très modulable, le mental des êtres de lumière dépend d’énormément de facteurs externes.
 Zarkon, comme l’ensemble de ses symbiotes, puisqu’on ne peut pas parler de frères ou de sœurs pour des races non sexuées et non genrées, est né avec un Karma neutre. Il ne faut pas oublier que tout Iksisien, bien que raccordé à la pensée du Grand Noyau, est un individu. Et Zarkon est particulièrement fidèle à son créateur. Destiné à devenir un être profondément mauvais, chaque action n’a pour seul but que d’améliorer les conditions de vie d’XYZ. Sa soif de pureté du Ki le conduit à mener des actions allant à l’encontre de nombreux codes moraux, mais ces petites choses lui passent totalement au-dessus de la tête. Pour Zarkon, les mots ne comptent pas : seule l’action laisse des traces. Mais penser ainsi serait bien trop simplifier le caractère complexe de cet être de lumière qui suit un crédo bien particulier :

« On ne se souvient que des constructeurs, pas des destructeurs. »
Ainsi son rapport avec les autres êtres vivants est assez tendu. Les Iksisiens sont peu nombreux et il est aisé pour eux de se faire passer pour des soi-disant divinités auprès de crédules mortels non habitués à la vie extra-terrestre. Zarkon espère povoir jouer sur ce plan pour améliorer son potentiel de ralliement et animer son désir de conquête des planètes pures. De noyau à Tyran, le sombre destin de Zarkon est tissé par les liens indestructibles de sa loyauté envers le Grand Noyau, qu’il désire solidifier à tout prix pour faire vivre son monde pour l’éternité. Et il sait, pertinemment, qu’une fois son heure venue, un descendent reprendra son ambition.
Description Mentale


 
La planète XYZ est un astre titanesque possédant certaines particularités étonnantes. Solide de prime abord, XYZ possède l’exceptionnelle capacité de pouvoir changer d’état de la matière selon les prédictions du Grand Noyau. En effet, par un simple procédé de modification généré par les pulsions du Père de tous les Iksisiens, XYZ peut devenir gazeuse pendant une durée déterminée. Il s’agit d’un système de défense propre à la planète qui, à cause de sa lourde gravité, attire de nombreux météores. Comme il faut savoir que le temps possède une emprise différente sur les Iksisiens, ce concept n’est pas instantané. En effet, lorsque le Grand Noyau prédit l’arrivée d’un météore ou d’une pluie, il faut environ vingt ans à la planète pour devenir gazeuse et autant de temps pour se reconstruire. Dans ce grand laps de temps, le centre de la planète n’est plus accessible. Les Iksisiens ne vivent pas dans des maisons ou des immeubles. Ils imbriquent leur noyau dans les failles telluriques et s’y régénèrent autant que possible. La création de véhicules permettant de changer d’une planète à une autre se fait par un procédé de modification des divers métaux présents sur la planète. En se plaçant à l’intérieur d’un accélérateur de particules, ils deviennent eux-mêmes le moteur de la machine grâce à des impulsions continues de Ki servant de carburant. La planète n’est pas dépendante des autres, puisque les Iksisiens n’ont pas besoin du système capitaliste pour survivre. Du point de vue d’un empire, XYZ est une mauvaise planète à conquérir : aucune fertilité, aucun oxygène, impossibilité de miner la terre à cause du Grand Noyau … et pourtant, elle fascine. Le procédé de gazéification de la masse est une technologie particulière qui vaut son pesant d’or et qui, militairement parlant, est un atout considérable. La planète elle-même peut se révéler être un parfait champ d’entraînement, tant elle est désolée et soumise à une puissante gravité et certains peuples, comme les démons du froid, considèrent avec intérêt la question. Malheureusement, la chaleur naturelle de la planète et son air chargé de soufre constituent à eux-deux un environnement très hostile envers la plupart des êtres vivants.
La planète, difficilement habitable, reste malgré tout le terrain de prédilection des Iksisiens et le lieu idéal pour cacher moult trésors. Lorsque l’astre se gazéifie, la roche, la poussière, et tous les composants d’XYZ ne pouvant changer d’état ne sont plus soumis à la gravité initiale du noyau et s’entremêlent pour former divers anneaux de déchets. La taille, la forme et l’enchaînement des anneaux autour de la planète en mode gaz dépendent de la prédiction du Grand Noyau vis-à-vis du chemin des météores. Généralement très grands et parfaitement imbriqués, il est possible de s’y poser et de construire dessus. A ce compte, si la planète doit rester gazeuse pendant, par exemple, deux cent ans, il devient possible de l’habiter … jusqu’à ce qu’elle redevienne solide et que les anneaux se brisent ! Les monuments, l’art, et la technologie Iksisienne sont et deviennent des notions éphémères qui ne sont jamais destinées à durer. C’est aussi pour cela que l’on peut rencontrer des vestiges Iksisiens sur certaines planètes visitées à défaut d’enrichir la leur.
Description de la planète XYZ


 
Si les vestiges Iksisiens que l’on peut trouver aux confins de toutes planètes visitées par le peuple remontent en des temps immémoriaux, il va sans dire que le cœur de l’astre est plus antique encore. Un vieil adage relaté aux Iksisiens existe dans cet univers 7 : « Si le Père est soleil, ses enfants sont système » - Il s’agit d’une phrase provenant d’un émérite explorateur, le premier à avoir visité XYZ et à avoir parlé avec le Grand Noyau, qui en dit long sur le passé de cet astre désolé. En effet, XYZ n’existe que par ses habitants et la naissance cyclique si particulière de ceux-ci évoque le fonctionnement d’un système solaire et des nombreuses planètes gravitant autour de lui. L’art Iksisien, sa culture, ses écritures et sa musique n’existent qu’à travers les autres races : d’une part celles qui, peu avancées technologiquement, chantent les louanges du peuple de lumière, et d’autre part les Iksisiens qui, pour prôner leur individualité, ont jadis tenté l’expérience de jouer avec les ondes qu’ils maîtrisent pour créer des musiques ou des écritures variables et interactives. Du reste, XYZ n’est pas une planète portée sur le tourisme et bien que gigantesque, elle n’a jamais contenu plus d’un petit millier d’Iksisiens en vie, dont la naissance se renouvèle. Il ne faut pas non plus oublier que l’érosion, bien que très lente mais progressive, du Grand Noyau, condamne doucement la planète. Si reculée dans l’univers, si hostile, si peu chargée en Histoire, XYZ est un lopin de terre ne donnant nulle envie de parier sur lui, mais il est de coutume chez les Shinjins de s’y entraîner pour éveiller leur Ki divin. Cela est dû à l’influence du Grand Noyau sur leur enveloppe spirituelle. La pureté de celui-ci est capable de réveiller le potentiel de n’importe quel Ki. On raconterait que la danse rituelle du vieux Kaïoshin proviendrait de l’enseignement du Père de Tous les Iksisiens. Difficile d’accès, XYZ, comme susdit, est capable de changer d’état de la matière en modulant sa solidification et la circonférence de ses noyaux. Cette gigantesque forteresse naturelle doit l’éveil de sa conscience à un événement remontant à l’aube de la créationd e l’univers, lorsque les diverses forces qui s’y employaient se mélangèrent pour former ce tout qu’est désormais la matière. Du reste, XYZ a toujours été une planète camouflée par de nombreux orages quantiques et même chez les Shinjins, son existence fut jusqu’à peu un mythe. L’apparition au grand jour de l’astre de poussière est née de la libération des démons dans l’univers. XYZ était l’une des cibles de Dabra mais celui-ci se heurta face à l’immense mur qu’est le Grand Noyau qui, bien qu’immobile, se révéla indestructible pour le roi des démons. La planète, gazéifiée pour parer la menace prédite par son cerveau, put sans problème échapper à cette invasion et se solidifie aujourd’hui doucement. XYZ est une planète à part, bien en dehors des histoires de l’Univers. Une planète déserte qui existe depuis la nuit des temps et qui sera, sans nul doute, l’une des premières à mourir. Son peuple, suivant les préceptes de leur père, se déplace de planètes en planètes, pour les rares assignés à cette importante mission, en recherche du Ki pur, celui qui les permettra de faire perdurer leur cycle jusqu’à la mort de l’Univers lui-même. Hors des lois, hors du temps, hors de tout … tel est l’étrange destinée de l’astre conscient que les Shinjins ont eux-mêmes placés au rang de légende immortelle.  
Histoire de la planète



 
Lorsque Zarkon ouvrit les yeux pour la première fois, une pulsion l’amena brutalement à la réalité. Ce mouvement cinétique constant, celui de son cœur, dégageait une série d’ondes colorées lui permettant de distinguer la réalité de la fiction. Il n’était pas le seul présent dans cette grotte rougeâtre. De nombreuses sphères bouillonnaient autour de sa position et un mélange particulier d’énergie se matérialisait sous la forme de divers corps. Des plaques telluriques se détachaient brutalement de la cave et s’écrasaient douloureusement contre l’énergie, l’enchaînant et la ramenant à un état de stase. L’équilibre, base de toute matière évolutive, devenait à ce moment précis bien plus qu’un sentiment. Zarkon, qui n’avait pas même conscience de qui il était, ni de ce qu’il était, absorbait malgré lui les informations de ses prédécesseurs. Par les ondes, et par l’unité entre ses pairs et leur créateur, l’Iksisien s’éduquait, apprenait des erreurs de ses anciennes vies, et modulait son apparence en fonction de ce qu’il décryptait et analysait. Ses bras et ses jambes s’affinèrent mais ne bougèrent pas, enchaînées par ce métal inconnu qui retenait sa cage thoracique artificielle. Son noyau, plus bouillant que mille soleils, entrait dangereusement en collision avec les plaques qui retenaient sa forme physique. L’énergie qui avait creusé son visage s’alluma intensément. Il vit plus loin que n’importe qui. Les démons, les terriens, les Shinjins, les Namek, tous n’avaient désormais plus aucun secret pour lui. Leur Ki tout du moins. Il venait d’apprendre à les lire, avec une extrême aisance. Après tout il était lui-même un être de lumière. Reconnaître ses semblables était un jeu d’enfant. D’autres noyaux se formaient. Il faisait partie d’un anneau … le troisième. Il y avait donc des Iksisiens plus proches de leur père que lui, mais aussi d’autres plus éloignés. Quelle devait être sa fonction, désormais … ? Ses anciennes vies semblaient être celles de guerriers. De calculateurs, fins et stratégiques, tantôt tête brûlée, mais toujours loyaux. Obéissants. Il ne se tourna pas. Il n’en avait pas besoin pour scruter l’immense rocher palpitant derrière son corps. Ce Grand Noyau qui lui transmettait force, chaleur et intellect. Zarkon solidifia les extrémités étincelantes de ses membranes, une action similaire à la crispation de doigts, et plongea à nouveau au fin fond de son esprit. Les données de son cœur lui montraient d’horribles images. Celles de planètes mourant à petit feu, les unes après les autres, de la main des mortels qui ne prenaient conscience de la fragilité de leur terre d’accueil. Sans même compter ceux qui les détruisaient tout simplement d’un rayon destructeur, rendant aux astres le Ki qu’ils leur devaient, mais le saturant d’une impureté détonante. Comme il les haïssait, ces êtres corrompus. Comme il leur en voulait de fouler tant de sols sacrés sans leur rendre honneur. Une explosion énergétique s’empara de son corps et il se détacha de l’anneau qui l’avait conçu. Il venait de naître, avant tout le monde, l’esprit animé par la rancœur envers tous ceux qui ne respectaient pas le Ki. Il venait de se matérialiser, selon la volonté du Père de Tous les Iksisiens, dans un monde qui avait désespérément besoin de lui.

Je les entends les planètes mappellent. Elles souhaitent se libérer des parasites qui pullulent sur leur enveloppe. Elles souhaitent libérer leur potentiel. Prendre pleinement conscience de leur nature dêtre vivant. Elles veulent fonder une famille, tout comme notre créateur. XYZ ne sera bientôt plus la seule.


Sa voix, profonde, illumina son corps qui, bercé d’un flot instable d’énergie, explosa. Le souffle abîma les parois qui se réparèrent naturellement. En lévitation à quelques centimètres de la terre ferme, Zarkon, dont le noyau tourbillonnait déraisonnablement sous son armure, hurla à l’adresse de tous les êtres vivants :

Je purifierai lUnivers, même si pour cela je dois le réduire en cendres !
Histoire du Personnage


 
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): Gozen, The Doctor, Tenth ...
  ► Tu as quel âge? 24 ans
  ► Tu nous a trouvé où ? Grâce à Raijin qui m’a parrainé. Puis moi j’ai parrainé Légenda.
  ► Comment tu trouves le forum? Chouettos !
  ► T'as un autre compte? Lequel? Pas encore, mais un jour certainement !
  ► T'as pas un truc à nous dire hein? Je sais pas du tout pourquoi l'image en haut à droite s'est mal insérée, j'ai passé l'aprem à le réparer mais sans succès, j'espère que ça n'aura pas d'incidence sur la notation finale ^^
  ► Code du règlement: Il faut donner à manger aux admins

 
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 677
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Le tyran énergétique - Zarkon    Jeu Mai 11, 2017 11:06 am

Niveau de la qualité : Rien à redire, c'est tout bonnement parfait selon moi.

Quantité : A plus de 3600 mots ? Hell yeah !

Originalité : Littéralement un personnage novateur et d'une nouvelle race avec ce qu'on appelle une morale orange ou bleu.

Appréciation : C'est clair, précis et détaillé. Tout ce que j'aime.

Bref.
Pour moi, cette fiche fait partie des records breakers, avec Gray pré reboot, Marilith pré reboot, Dr Weiss (Disparu) et Ryanne.

Validé à 100 000 PL
Enjoy.

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Gozen

avatar


Masculin Messages : 6
Age : 24
Zénies : 0

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Le tyran énergétique - Zarkon    Jeu Mai 11, 2017 1:41 pm

Je te remercie, Gray Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Le tyran énergétique - Zarkon    Dim Mai 14, 2017 4:41 pm

C'est clair et concis ! Rédigé proprement avec une main d'orfèvre, tu ne mérites que des louanges. Je mets un point d'honneur sur ton vocabulaire fichtrement riche - il y a bien des mots que je n'aurais pas songé un seul instant à utiliser et j'adooooooooooooreuh !

J'ai pris grand plaisir à te lire, et j'espère beaucoup avoir à le faire encore par la suite. =) Ton personnage m'a l'air hyper intéressant en raison de ses nombreuses particularités et de son concept général. En somme, tu mérites largement le niveau que t'as fourni notre bon vieux Gray !

La seule chose sur laquelle j'aimerais te mettre en garde se trouve sur les retours à la ligne, dont tu ne m'as pas l'air très copain. xD J'ai remarqué que tu aimes faire des pavés comme moi, et que respecte beaucoup cela. En revanche, il n'est jamais mal vu d'aérer son texte pour éviter d'avoir un seul bloc à lire. D'aucuns répugnent à la lecture quand le texte s'en trouve être trop dense à leurs yeux. Puis vient bien entendu la question de l'esthétisme textuel. ;p

Je te souhaite encore une fois la bienvenue, non sans te faire part de ma hâte pour RP avec toi~

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tyran énergétique - Zarkon    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le tyran énergétique - Zarkon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» Ghazghkull Thraka en WIP
» Garadvishu, l'épée maudite [LIBRE]
» creation d'un BB ork sauvage
» Présentation de Boule de Miel, un chaton très énergétique... ||A.F 05 JUIN|| Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Validées-