Partagez | 
 

 Sheena, 069 "Ghostblade"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sheena, 069 "Ghostblade"   Mar Mar 28, 2017 5:57 pm

Sheena
Ils regretteront de m'avoir utilisée
Banshee Eldar || Deviantart
"Mon nom est Sheena et je suis une fille de 24 ans. Mon principale défaut est que je suis vicieuse et provocante et ma qualité majeure est mes compétences inattendues."

  ► Prénom: Sheena
  ► Nom: /
  ► Taille: 1m91
  ► Poids: 79kg
  ► Planète d'origine: Raydenna
  ► Groupe : Rayden
  ► But :   Echapper aux groupes importants de Raydenna.
 
Sheena a l'air aussi Raydenne qu'une magical girl d'un anime terrien a l'air d'une Saiyanne. Pour la plupart des races, elle est plutôt représentative pourtant. Grande, taillée pour le combat, le visage affichant des marques rouge sang autour des yeux et le long des joues tandis qu'elle ne se sépare semble-t-il jamais de ses armes et armures.

Et pourtant elle pourrait être la honte de son peuple. Pour les Raydens, elle est incroyablement petite et fine, pour ne pas dire d'apparence fragile même. Sheena est athlétique bien sûr, le corps élancé et les muscles élégamment dessinés...mais elle est extrêmement svelte et son armure n'arrange en rien sa séduisante silhouette. Contrairement à bon nombre de ses "camarades", la bretteuse porte un ensemble de plaques complexes, astucieusement articulées entre elles dans un soucis minutieux de la liberté de mouvement, mais ce qui tranche réellement avec les habitudes est que cette armure n'est pas destinée à encaisser des coups directs ou à augmenter sa force.
Véritable chef-d'oeuvre d'artisanat et de technologie, ses plaques fines dissimulent de nombreux systèmes aussi raffinés que ne le permet la capacité de miniaturisation actuelle des Raydens. De plus, n'ayant pas pour but d'être rigide ou réellement "résistante", l'armure a été conçue pour épouser les courbes alléchantes de Sheena et se colle à elle telle une seconde peau, légère et confortable, capable d'être portée durant des jours, des semaines sans qu'elle n'en subisse de réel inconvénient.
Excessivement moulante, pour des raisons certainement plus esthétiques au goût des créateurs que réellement pratiques malgré tout, sa panoplie se démarque également par sa couleur claire, comme un blanc/beige fatigué décorés de formes géométriques rouges, au niveau de la nuque, des avant-bras, des tibias et des épaules.
Comme il n'y a que les abrutis qui portent des armures travaillées pendant des mois par des artificiers et malgré tout se promener tête nue sur un champ de bataille, Sheena possède également un casque. Celui-ci est souvent jugé étrange, voire déstabilisant de sa part sa forme allongée et sa surface lisse et orné de longues marques rouges.
A l'arrière de son crâne, la Raydenne possède ce qu'on pourrait appeler "la base du casque", qui couvre de la nuque jusqu'à l'occiput et une bonne moitié de sa mâchoire en adoptant une forme assez étrange, s'étirant comme des lames courbes se rejoignant derrière sa tête et des sortes d'ailerons s'étirant derrière la base de ses maxillaires.
Conformément au reste de l'armure, cette forme...inhabituelle n'est pas due au hasard. Cette partie indépendante du heaume à proprement parler abrite "le cerveau" de l'équipement, incluant les détecteurs, les connexions avec les éléments importants de l'armure, les communicateurs...mais sert également à faire pendre sa longue chevelure même en portant des protections.

Car c'est bien beau de parler de métal, de technologie et tout ça, mais il n'y pas que des mécanophiles, même sur Raydenna et s'il y a bien un double chromosome X qui mérite d'être regardé, cela doit bien être Sheena. Si on ne lui tient pas rigueur de son gabarit léger pour son peuple, la bretteuse est...fascinante. Gracile et élégante, même dans sa démarche et jusqu'à sa façon d'assassiner autrui. On pourrait la suspecter également d'être une succube tant sa beauté paraît surnaturelle et ses courbes forment des arguments bien plus convaincants que le fil de sa lame.
Elle tire également une très grande fierté de sa chevelure. Elle entretient aussi souvent que possible ses cheveux interminablement longs pour les garder souples et éclatants, leur couleur pure, blanche comme la neige, les rendant excessivement salissants. Et parce qu'il faut bien un peu de couleur, ses yeux sont d'un rouge-orangé, presque ambrés.

Comme tout Rayden, sa peau d'albâtre porte des cicatrices et elle ne s'en soucie guère. En revanche, elle préférerait s'écorcher vive avec un silex plutôt que de laisser quelqu'un d'autre voir ce qui constitue sa plus grande honte : la marque d'un laboratoire sordide sur son épaule gauche - celle qui possède une plaque de protection supplémentaire faite de nombreuses et fines feuilles d'alliages souples pour absorber et dévier plus efficacement les projectiles solides et énergétiques pour s'assurer que rien ne risque de révéler son secret - et un numéro gravé au laser directement dans sa chair, jusqu'à l'os, dans sa hanche droite, 069, sa véritable identité en tant que sujet d'expérience.

Son arme de prédilection est une longue épée courbe à un seul tranchant, d'une telle finesse que certains prétendent qu'elle peut passer entre deux plaques d'armures sans effleurer aucune des deux. Celle qu'on appelle la "Lame Chant-oyante" doit son nom à deux spécificités.
La première est due à sa composition spéciale, de nombreux alliages expérimentaux ayant été développés, puis amalgamés pour fabriquer cette épée mystérieuse dont le plat provoque des reflets étranges, dispersant la lumière de façon irrégulière tel un prisme.
La seconde vient de l'énergie inhabituelle qui baigne la lame en situation de combat, l'enveloppant d'un étrange halo sur lequel danse de nombreuses lumières et la fait siffler lorsqu'elle frappe, fendant l'air et les chairs avec aisance en laissant dans son sillage une brève lueur et une étrange mélopée. Un fou un peu trop éméché l'a un jour comparé au chant éphémère d'une sirène mortelle.
Sa longue poignée sert autant à équilibrer l'arme pour permettre un maniement d'une incroyable agilité qu'à dissimuler les dispositifs permettant à l'épée d'activer son halo mystique.
Description Physique


 
Sheena est une provocatrice vicieuse, odieuse et rancunière, sachant aussi bien susciter l'émoi chez les faibles d'esprits que refroidir les ardeurs des plus "durs à cuire". Astucieuse et élégante, d'un tempérament très solitaire à cause de ses origines, elle prend un soin tellement exagéré à montrer que le caractère qu'elle affiche n'est qu'une façade qu'elle incite naturellement les autres à garder leurs distances.
Très orgueilleuse, elle digère mal qu'on lui fasse du tort et se montre incroyablement retorse et patiente dans sa vengeance. Elle affiche des expressions indépendamment de son discours avec une telle aise que lui parler peut devenir rapidement très troublant.
Elle réserve toujours sa confiance et ses secrets pour elle-même, et n'avait jamais reconnu la valeur ni même accordé de respect à qui que ce soit avant Kalae, même si elle ne se prive pas de l'asticoter encore, même si c'est désormais plus par jeu ou par habitude.
Sheena déteste son passé et en tire une immense honte. Elle cherche désormais à s'extraire de sa condition de "cobaye-soldat" pour pouvoir mener sa vie comme bon lui semble tant qu'elle respire sans être épluchée à tout bout de champ pour la curiosité de quelques fous.
Elle présente une certaine curiosité pour l'inconnu, sans doute car elle a passé la majorité de sa vie entre quatre murs, mais est tout à fait impitoyable et ne tirerait aucun remords contrairement à sa camarade de foutre en l'air toutes les lois de bienséances d'une planète ou d'une autre.
Derrière cela, de par son entraînement constant et sa nature, elle possède un sang froid allant de paire avec son caractère glacial et de bonnes facultés d'analyse.
Description Mentale


 
Toutes les cultures ont leurs secrets et leurs sombres déviances. Les mensonges à grande échelle, les lois bafouées silencieusement par ceux qui les édictaient, les apprentis-sorciers qui jouaient avec la vie et la mort par curiosité, animés d'une fascination morbide pour l'interdit.
Prenons cette dernière catégorie tout particulièrement. Cela est commun en fait, chaque peuple ayant un jour connu la violence a appris à la développer, la pousser toujours plus loin avec des moyens toujours plus extrêmes, à tel point que les populations doivent s'unir pour empêcher que cela ne leur échappe définitivement. Mais alors que la paix et la routine paraissent s'installer, les véritables têtes continuent les expériences avec des cobayes toujours moins éthiques.
Ainsi sont cependant créées les meilleures armes, et de nouvelles "classes guerrières" naissent du résultat de tels laboratoires. Parfois, les sujets sont ramassés dans la rue, ou bien même volontaires.
Parfois, ils sont cultivés par les scientifiques, avides de pousser toujours loin les limites de leur démence rémunérée. Créés, élevés comme des rats pour être les petits jouets bien obéissants des savants fous. Sans identité, sans existence, juste des essais désignés par des numéros et des résultats.
Comme elle. 069. La seule rescapée du projet Ghostblade encore en service.

Aujourd'hui, elle se fait appeler Sheena. Mais ce n'est qu'un nom pratique, utilisé pour dissimuler sa véritable non-identité car elle n'est pas une Raydenne normale.
Est-elle seulement une véritable Raydenne ? Elle préfère ne pas y penser.
Il n'y a rien de plus facile pour des scientifique de haut niveau qui n'ont aucune autre limite que les moyens à leur disposition que de provoquer la naissance d'un être génétiquement modelé à leur guise, de surveiller sa conception, son développement, d'influer dessus à tout moment avec ce qui leur fera envie dès les premiers stades embryonnaires.
Très loin sous terre, à l'abri de tous les radars, de tout écho qui pourrait les trahir et attirer ces gêneurs de l'Angelus, les scientifiques créèrent de toute pièces cent cobayes qu'ils modelèrent à leur guise au nom de la science - et de la folie de ceux qui se prennent pour des créateurs tout-puissants - selon les objectifs du projet Ghostblade.
Qu'est-ce que le projet Ghostblade ? L'une des solutions proposées par des "génies" du Démonius pour essayer d'accroître leurs capacités. L'idée paraissait simple, sur le papier. Puisque leurs rivaux, leurs ennemis, et de manière générale tout ce qui est hostile et adaptatif tendait à créer des carapaces et des armures toujours plus robustes, épaisses, ou bardés de champ de protection, la meilleure façon de les vaincre était de concevoir de nouvelles armes capable de les frapper à travers tout ce bordel.
Jusqu'à maintenant, par soucis technique ou par un manque de virilité mal assumé, on faisait des plus gros canons. Et ceux d'en face aussi. Du coup on faisait des armures plus grosses, et ainsi de suite... Non seulement c'était sans fin, mais en plus les soldats perdaient toujours plus de mobilité. Plus une arme était volumineuse, plus elle était encombrante et coûteuse, soit en entretien, soit en énergie. Souvent les deux.
Alors il fallait une "nouvelle façon de frapper". Et dans les secrets cachés par les hautes têtes qui édictent lois et histoires, il y a l'existence du paranormal, du surnaturel. Des pouvoirs psychiques et de la magie. Ce n'est quasiment jamais pris au sérieux, et même au sein des grandes organisations ce sont parfois des rumeurs dont on rit grassement.
Mais certains du Démonius avancèrent cette idée, "et si on pouvait concevoir un armement capable de traverser certaines matières précises à volonté ?" qui fut rapidement suivie par "et si on faisait ds guerriers capables d'indiquer à tout instant les matières à traverser à leurs armes ?". Des armes aptes à traverser n'importe quelle armure comme un spectre traverserait un mur. Une lame-fantôme, maniée par des guerriers énigmatiques et, idéalement, tout aussi intangibles.
Le projet Ghostblade était né.

Et puis évidemment ça a merdé. C'était très facile de faire pousser des petits nenfants dopés dès l'état cellulaire à coups de gênes artificiels, de SCP ou d'anomalies variées. Cela l'était beaucoup moins de les rendre viables, et encore moins efficace à quoique ce soit. De plus, outre les "petits tracas" liés à toute nouvelle expérimentation...ces essais étaient des domaines jusqu'alors parfaitement méconnues et non-maîtrisée de la civilisation Rayden.
Plus de la moitié des cobayes moururent avant même d'atteindre l'adolescence. Parmi les vivants comme les morts, bon nombres étaient difformes malgré la surveillance appliquée des scientifiques.
Treize seulement atteignirent l'âge adulte, mais seulement sept furent utilisables. Quatre d'entre eux périrent dans les temps qui ont suivi.
044, le plus prometteur, était doté d'une force psychique hors normes et absorbait littéralement disait-on les connaissances, quand il dépassa la majorité il était plus efficace qu'un ordinateur civil, et plus il était instruit, plus il était puissant. Son cerveau finit par exploser.
081 était un monstre démesuré, n'ayant même plus l'air humain. Par la volonté, il pouvait changer la consistance de son épaisse peau en n'importe quelle matière qu'il connaissait. On le lâcha dans la nature pour voir ses capacités et il fut abattu par des équipes du Démonius, toujours à la recherche de nouvelles cibles.
099 fut le plus discret de toute l'expérience. On suspecta très longtemps que ses capacités mentales lui permettaient de s'introduire dans l'esprit de tous ceux dont il percevait la présence et effaçait la sienne de leurs pensées. Il mourut mystérieusement dans sa cellule, sans plus de remous.
029 était un être aussi étrange que raté. Il paraissait vivre dans son propre monde depuis sa naissance, n'interagissant qu'avec des choses que nul, pas même les autres Ghostblades, ne voyaient. Un jour, il implosa.

Des trois survivants utilisables, le plus puissant disparut dans la nature. Il fut depuis sa conception considéré comme l'un des plus dangereux de l'expérience et fit montre de multiples talents, le plus redoutable étant sa faculté à disparaître à toute perception. Comme un caméléon, il pouvait s'effacer des spectres perceptibles. De tous. Les mesures de sécurité les plus solides furent installés dans son confinement pour essayer de ne jamais le perdre de vue après sa première évasion et les dégâts qu'il causa.
On perdit toute trace de 007 au cours d'une des missions sur le terrain. On présume qu'il profita d'un instant d'inattention pour saisir sa liberté. Les plus pessimistes prétendent qu'il a développé de nouvelles capacités qui lui auraient permis de quitter Raydenna.
Le deuxième des survivants est encore sous étude. Il n'a pas une apparence humaine, ne possède pas d'yeux et ne peut pas parler. En revanche, il possède des facultés psychiques qu'on peine à mesurer d'une manière ou d'une autre.
Et la dernière, 069, considérée comme ce qui s'approche le plus du but original du projet Ghostblade.

Depuis sa "naissance", 069 était promise à être "une réussite". Elle possédait une apparence normale, sa seule véritable tare étant une taille moindre pour une Raydenne, de bonnes capacités physiques et mentales et des facultés psychoactives. Mais contrairement à certains de ses pairs, elle ne présentait pas d'excès ou de mutation extrême, la rendant ainsi plus stable et plus sûre.
Elle grandit en répondant généralement bien aux tests. C'était une enfant apte, intellectuellement éveillée et dont les pouvoirs extra-sensoriels répondaient bien aux attentes des scientifiques. Elle servit majoritairement de référence pour commencer à fabriquer le côté plus "matériel" de l'expérience en même temps qu'elle apprenait assez docilement des techniques martiales et tactiques.
069 fut l'une des trois premiers cobayes, quelques temps avant son âge adulte, à recevoir une arme conçue spécialement pour elle selon les critères du projet Ghostblade. Ce fut aussi un échec total durant cette période, les armes répondant très mal, voir pas du tout, à leurs porteurs. L'une d'elle se retourna également contre son possesseur par un contre-coup psychique qui le transforma en légume.

Après quelques années, et autant d'échecs que de pertes, on parvint à stabiliser le résultat et à créer un équipement adapté pour les survivants actifs du projet. Dès lors, les progrès furent fulgurants, jusqu'à attribuer un armement "définitif" aux cobayes aptes à en profiter et les premiers résultats en salles furent plus que probants.
La lame Chant-oyante manquait peut-être de discrétion, mais pas d'élégance ni d'efficacité lorsqu'elle était tenue par 069. L'épée paraissait presque intangible, imaginaire quand la Rayenne expérimentale la maniait...et tout aussi redoutable. Les scientifiques qui assistèrent à la démonstration ne surent s'ils devaient faire péter le champagne ou préparer de nouvelles chaînes pour contenir leurs créations, quand la première véritable Ghostblade trancha net à travers le dernier modèle d'armure - ainsi que le mannequin en-dessous - sans la moindre difficulté.
Les vrais soucis commencèrent alors, car adultes et aptes, les sujets commençaient à changer moralement, comme le confirma la disparition de 007. Les scientifiques redoublèrent la sécurité entourant leurs précieux cobayes, préférant garder caché encore quelque temps le dernier d'entre eux alors que Sheena, le nom qu'adopta le sujet 069, prenait part à des essais en nature, en intégrant des escouades partant sur le terrain, où elle rencontra Kalae.

Bien qu'elle n'en ait jamais rien montré, Sheena ne guette que l'occasion d'échapper au Démonius. Intelligente, elle a depuis très jeune envié les gens "normaux", qu'elle pouvait observer via les leçons qu'on leur prodiguait. Bien sûr, elle n'a aucune idée de ce qu'est une vie normale...mais elle n'aime pas n'être qu'un numéro, une expérience qu'on étudie et qu'on dope par pure curiosité. Elle veut diriger sa vie comme bon lui semble, pas être un pantin.
Pour cela, elle fut toujours très renfermée et distante, froide et cassante. La volonté simpliste et inflexible de Kalae fut son premier contact...important. Bien que la grosse rousse soit d'une stupidité qui la désespère presque quotidiennement, elle apprécie sa compagnie, sa...franche camaraderie sans arrière-pensée. Et quelque part peut-être, elle a un peu l'impression d'avoir à s'occuper d'un animal de compagnie, ou d'un enfant, une expérience aussi stressante qu'agréable de "normalité" à son goût.
Histoire du Personnage


 
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): réponse.
  ► Tu as quel âge? kek
  ► Tu nous a trouvé où ? kek
  ► Comment tu trouve le forum? kek
  ► T'as un autre compte? Lequel? kek
  ► T'as pas un truc à nous dire hein? kek
  ► Code du règlement: kek

 
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 675
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Sheena, 069 "Ghostblade"   Mar Mar 28, 2017 6:08 pm

VALIDEE A 50 % !

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
 

Sheena, 069 "Ghostblade"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Archivées / Abandonnées-