Partagez | 
 

 Ce qui m'est cher (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Raïjin

avatar


Masculin Messages : 54
Age : 27
Zénies : 1450

Données du Personnage
Power Level: 90257
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Ce qui m'est cher (libre)   Dim Fév 12, 2017 1:25 am

Raïjin et ses compagnons étaient à présent dans leur vaisseau, dans l'espace. Ils partirent de leur planète natale, insatisfaits de leur sort et du manque d'action de leur peuple qui choisit de s'isoler afin d'échapper au danger. Ce genre d'existence ne plaisait pas au trio qui désirait se venger et diminuer la puissance des Cold. De plus, Raïjin et ses deux amis désiraient développer leur art et accroître leurs capacités martiales. Cependant, pour des êtres aussi déterminés, ils ne semblait pas vraiment prendre la tâche très au sérieux...

-Ooooh, regarde moi toutes ces étoiles!

-C'est la première fois que j'en vois d'aussi près.

-Vous avez vu les planètes? Elles sont tellement différentes, l'une de l'autres!

En effet, Llaka et Rogi n'avaient jamais voyagé dans l'espace. Cela faisait près de trois heures qu'ils s'esclaffaient sur tout et sur rien. La tête dans les hublots, ils ne cessaient de contempler ce qu'il y avait autour d'eux, tandis que Raïjin lui, réfléchissait à un gigantesque détail dont aucun n'avait encore réfléchit.

-Hé vous deux, je viens de penser à un truc....nous ignorons totalement ou se trouvent les Cold. En ce moment, nous avançons dans le vide sans savoir ou aller.

Regardant toujours dans le hublot, Rogi haussa les épaules.

-Notre détecteur de vie pourra certainement nous montrer une planète qui est au courant de ce qui se passe dans le monde.

Llaka surenchérit

-Rien ne presse, les Cold ne se sauveront pas.

Les deux avaient raison; Raïjin s'inquiétait pour rien. Enfin, en théorie, par-ce que le radar du vaisseau commença à s'emballer. Il détectait quelque chose....quelque chose qui venait tout juste d'apparaître.

-Bon...qu'est-ce que c'est que ça?

Sur le radar, quelque chose de gros venait vers eux. Il ne s'agissait pas d'un débris de l'espace, mais bel et bien d'un vaisseau de grande taille. On aurait dit qu'il était venu de nulle part, car le radar ne l'a détecté qu'à la dernière seconde.  Avant même que Raïjin ne puisse réagir, le vaisseau du trio fut pris dans un aimant magnétique provenant du grand vaisseau.  Gardant leur calme, les Nameks attendirent que leur vaisseau soit "capturé" par le plus gros.

-Des pirates vous croyez?

-Enfin un peu d'action..

-Bon sang, nous n'avons pas de temps à perdre avec eux!

Alors que les trois étaient en train de se disputer, leur vaisseau fut déposé dans un espèce de quai de chargement ayant plusieurs aires de décollage. En gros, c'était le hangar principal qui servait de zone de décollage aux chasseurs plus petits. Très bien éclairé, celui-ci laissa parfaitement les Nameks se rendre compte d'une chose: Ils étaient cernés par une trentaine de soldats. L'un d'eux, probablement un sous officier, avait un porte voix dans la main. Il s'adressa aux Nameks.

-Rendez-vous sans résister, vous êtes cernés. Un seul ordre de ma part et votre vaisseau sera détruit!

Quelque secondes plus tard, le trio vert sorti du vaisseau, dans le calme.

-Bien, vous avez fait le bon choix.

Le sous officer fit un geste de la main et trois soldats s'avancèrent pour mettre des menottes spéciales à leurs prisonniers.

Les trois nameks en même temps: Non mais...vous nous prenez pour qui?

Soudain, les trois soldats furent expulsés au loin par leur adversaire.

-Feu!!

Une baston éclata dans le hangar. Des coups de feu jaillissaient de partout et des corps s'empilaient l'un après l'autre. Esquivant les tirs, Llaka et Rogi combattaient en équipe, déversant coups et poings et rayon laser oculaires sur leurs ennemis. Raïjin faisait pleuvoir ses coups en étirant ses bras, tout en utilisant lui aussi ses rayons oculaires. La baston faisait un tel vacarme qu'une alerte sonna. Des trente soldats, il n'en restait que cinq en plus du sous-officier. Deux sautèrent sur Rogi, deux autres prirent Llaka pour cible et le sous officier affronta Raïjin.  Sortant son épée, Rogi esquiva deux salves de fusil pour éclater le premier contre un vaisseau pour ensuite l'envoyer s'encastrer dans un mur. Il tua le deuxième en lui lançant sa lame en pleins dans le torse. Llaka lui, se battait contre les deux autres au corps à corps. Bloquant leurs coups de bâton électrique, il brisa le cou du premier d'un coup de poing surpuissant pour ensuite envoyer le deuxième s'empaler dans de l'équipement astronautique à l'aide d'une savate en pleins torse.

Raïjin combattait le plus fort du groupe qui lui projeta plusieurs boules d'énergie qu'il para d'une seule main. pour ensuite contre-attaquer d'un rayon oculaire que son adversaire esquiva de peu. Le laser fonça sur un mur d'acier qu'il détruisit d'un coup. Voyant que les attaques à distance ne pourront pas blesser le Namek, il ne restait que le corps à corps. Dégainant un espèce de bâton énergétique, il se rua sur Raïjin en essayant de le frapper à plusieurs reprises, sans succès. Souriant légèrement, celui-ci disparut de la vue de l'officier pour réapparaître à sa gauche.

-Je te vois!

Frappant à sa gauche, l'officier fit mouche, mais fut bloqué par son ennemi qui leva son bras pour lui briser les côtes d'un coup de coupe. Un puissant coup de pied de sa part l'envoya valser dans les airs.  Profitant de l'opportunité, il fit un autre déplacement rapide, se plaçant dans la trajectoire vers laquelle son ennemi fut projeté pour lui placer le coup de grâce sous la forme d'un coup vers le bas avec ses deux poings. Le pauvre s'écrasa au sol dans un énorme fracas pour ne plus se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mar Mar 21, 2017 1:26 am

*Pendant ce temps à bord du Rose-Marie...*

Un Rayden s'entraînait, les yeux bandés. La dernière mission s'était révélée... Mitigée. L'objectif principal avait été accompli, au prix de lourdes pertes et l'objectif secondaire avait tout simplement explosé dans l'espace. Autant dire que cela ne lui plaisait pas le moins du monde...
Le Rayden sentit l'air se tordre d'une certaine manière, fendant les diverses énergies qui composaient le monde. L'arme ne faisait quasiment aucun bruit, son adversaire étant une bretteuse accomplie. Quasiment. Cela voulait dire qu'un léger sifflement se faisait entendre quand les molécules d'acier ripaient sur celles d'air...
Gray sentit le temps s'arrêter un instant... Avant qu'il ne commence à agiter légèrement les doigts. Les ondes qui en émanèrent ondulèrent jusqu'à la lame qui vit sa direction légèrement dévier. Suffisamment pour que celle-ci ne fasse que frôler le corps musclé du Rayden.
Oui, il ne fallait pas non plus compter sur son armure ou son arme comme avant. Gray en était devenu trop dépendant, il s'en rendait compte. Alors le général en chef des Raydens allait reprendre le travail depuis le départ. Sans compter les petites modifications qu'il s'était fait faire... Cela avait douloureux, mais cela en valait le coup...

Gray attrapa le bras de la bretteuse avant de remonter violemment sa main au niveau de l'articulation de son coude. Sur la main ? Des épines fines d'énergie qui pénétrèrent la peau de la guerrière.. Avant d'exploser, occasionnant davantage de dégâts. Solena sourit. La douleur était une vieille compagnon et son frère était de plus en plus fort maintenant... Sans compter que ce genre de blessure était assez facile à guérir.

Le Rayden se tendit. Là, l'attaque était prévisible à cause de l'énergie qu'elle dégageait... Celle de sa petite soeur. Une Sayajine qui lui fonça dessus de toute sa force... Là, Gray se contenta de se décaler pour passer dans le dos de Brassica. Bloquer le coup ou la Sayajine aurait été trop difficile. Par contre, rediriger le flux de violence de sa soeur contre Solena ? Tout à fait jouable... Et plaisant à faire. Cela permettait de propulser les deux soeurs l'une dans l'autre et donc de régler le combat...
Brassica atterit donc à mis parcours de son attaque dans la poitrine de Solena... Qui perdit l'équilibre et tomba sur le sol.
Le Rayden aux yeux fermés sourit en sentant la vibration sur le sol... Ses deux soeurs faisant la moue sur le sol. Il n'y pouvait rien s'il s'entraînait autant que possible à réagir avec le moins de mouvement de possible, contrairement à elle. Il était vrai aussi que les poids et la salle de gravité l'aidait également à progresser follement.

"Heu... Général en chef ? On a repéré des pirates dans le secteur qui viennent d'avaler un navire plus petit.."

Gray regarda ses soeurs sur le sol... Avant de sourire. On pouvait se faire plaisir non ? Son petit sourire indiqua beaucoup à Solena et Brassica... Il les releva avant d'ordonner...

"Montre leur qu'il y a toujours un plus gros poisson dans l'océan !"

Et au vu des dents de Gray, on pouvait parler de requins dans ce cas là... Surtout quand on le voyait laisser son armure très clairement dans son sas, alors qu'il sortait de la salle de gravité. L'autre salle de gravité servait à contenir le prince des Sayajins. On allait pas le laisser dans la nature non plus !
Alors que Gray appréciait la douleur de Vegeta en projetant son esprit, il s'habilla correctement et pris un habit militaire du plus bel effet, tout en laissant ses poids terriens sur lui. On ne cracherait pas sur un peu d'expérience et d'entraînement... Surtout maintenant que le navire des pirates étaient dans leur soute, ou presque.
Gray fit craquer ses bras ensuite et attendit que ses soeurs eurent fini de s'habiller pour les téléporter dans le hangar en se focalisant sur les énergies des pirates et des gens à l'intérieur... Tiens ? Ca se battait dis donc à l'intérieur... Intéressant.
Le Rayden regarda le vaisseau... Ou plutot regarda les ondes autour de celui-ci. Puis il tendit les mains et le vaisseau pirate se mit à trembler... Avant d'éclater en morceau, chaque pièce tenant en suspension.

Gray s'approcha, s'éclairant la gorge et demanda ...

"Messieurs, pourriez vous me dire ce qu'il se passe ?"

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Jeu Mar 23, 2017 1:54 pm

Spoiler:
 

Le petit vaisseau terrien fendait l'espace, fier, vaillant, autonome. Les coordonnées de la prochaine destination étaient déjà entrées, ce qui laissait à Pesto la possibilité de se détendre et....

« Et ça, c'est quoi ?
- C'est une machine à café, Elwen. Tu te souviens ? Je t'ai fait goûter hier.
- Et ça ? C'est quoi ça ?
- Ca c'est le lave-vaisselle, c'est là dedans que je met les assiettes et les couverts après qu'on aie mangé pour les nettoyer !
- Et ça ? Ca sent mauvais mais ya plein d'eau ! Je peux boire ?
- ...Ce sont les chiottes, ça... Attends... où est-ce que tu faisais tes besoins jusque là ?
- Heu... dans la petite pièce avec l'eau qui coule du plafond ? Fallait que je touille un peu pour que mon popo passe dans le trou mais... »

Il s'installa un silence gênant, rompu par le bruit du moteur, des machines, et de la queue d'Elwen qui fendait l'air. Pesto n'a recueilli la Zelodienne sur son navire que depuis trois jours à peine et celle-ci lui posait déjà de sérieuses difficultés. Si apprendre la langue courante à la petite fut simple, l'aider à se rappeler de chaque appareil et leur fonction était beaucoup plus compliquée, la capacité de concentration de la petite renarde étant proche du néant si ça ne touchait pas à la magie.

« ... Pesto ?
- Quoi ?
- J'ai faim. »

Dans un soupir agacé, la terrienne fouille dans le garde manger et sortit des cookies.

« C'est pas encore l'heure... tiens, grignote ça... et maintenant quand tu veux faire tes besoins, c'est dans la grosse flaque d'eau, pas dans la salle de pluie, compris ?
- Ouiiiiiiiiiii ! »

La jeune Zelodienne se gava donc de ces étranges gâteaux secs avec cette mixture brunâtre qui avait si bon goût tandis que Pesto faisait le point sur sa situation.... bon, avec le temps elle finira sans doute par civiliser cette petite renarde et rendre le voyage plus supportable.

Et,alors qu'elle s'apprêtait à se poser sur le siège du pilote, une forte secousse se fit ressentir. Elwen trébucha par terre, écrasant son cookie par terre sous son poid de petite Zelodienne.


« Aaaaaaah ! Qu'est-ce qui se passe ?
- Je sais pas ! Attends ! »

La terrienne, qui s'était également vautrée sous le choc, se posa définitivement sur le siège et entama les procédures de vérification... et c'est là qu'elle vit le gigantesque vaisseau par le hublot, qui les aspirait.

« Oh oh...
- On va mourir, c'est ça ? Ca y est ! ON VA MOURIR ! AAAAAAAAAAAAAAH !
- Oh la ferme! J'essaie de me concentrer la ! Et non on va pas mourir ! »

Mais Pesto avait beau tenter tout ce qu'elle voulait pour dégager le vaisseau de l'attraction exercée par le gigantesque croiseur qui se faisait toujours plus proche, elle n'arriva à rien et finalement, leur navette fut engloutie et déposée juste derrière un autre navire qui leur obstruait la vue.

« Je vais descendre voir ce qui se passe. Reste là.
- Non, je viens !
- Je ressens de fortes énergies, ça risque d'être dangereux. Mieux vaut que tu restes à l'abri. »

Sans laisser le temps à la Zelodienne de répondre, Pesto sortit du vaisseau en cachant son ki. Elwen fit de même et descendit discrètement à sa suite. La Terrienne était trop obnubilée par ce qu'elle voyait qu'elle ne remarqua pas que son amie l'a suivie.

Trois aliens verts en pleine lutte contre une force armée... c'était un sacré combat. Si la situation n'était pas gravissime, elle se serait bien jointe au combat. Elwen, elle, observa silencieusement, consciente de la gravité de la situation...

Puis le vaisseau éclata en morceaux. Se tenant encore dans le champ du vaisseau, Pesto et Elwen pouvaient respirer, mais... une telle force capable de briser le vaisseau... la personne qui venait d'arriver ne rigolait pas.


« AAAAAAAAAAAAAAH ! J'VEUX PAS MOURIR ! PESTO SAUVE MOIIIIIIIIIIIIII !
- Elwen, bordel ! »

Et maintenant tout le monde les voyait. Pesto se mordait la lèvre,honteuse de ne pas avoir vérifié qu'Elwen ne la suivrait pas...

*Génial... je sais pas qui veut notre mort ou pas dans le tas, comment je vais m'y prendre pour qu'on s'en sorte en vie ? Le mec qui a décupé le vaisseau en morceaux est un trop gros bout pour moi. Les hommes verts sont visiblement plus compétent que moi...les mecs avec les flingues à la limite je devrais pouvoir me les faire, ils ont l'air d'une belle bande de branquignoles...* 

En attendant, c'était quand même un peu la merde...
Revenir en haut Aller en bas
Raïjin

avatar


Masculin Messages : 54
Age : 27
Zénies : 1450

Données du Personnage
Power Level: 90257
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Lun Mar 27, 2017 3:37 pm

Le combat venait de se terminer. Raïjin avait terrassé son adversaire et ses deux compagnons s'étaient débarrassés des autres pions. Grand bien leur fasse à ces satanés pirates! Les trois Nameks allaient partir en exploration du vaisseau, quand une vibration se fit sentir. Raïjin se retourna vers les deux autres, mais il n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit; Le vaisseau se fractionna en pièces détachées, comme si une force surnaturelle l'avait tout simplement démonté de par sa seule volonté. Pris dans le champs d'action, Raïjin était paralysé, ainsi que les deux autres.

Llaka: C'est quoi ça? Une mesure d'urgence?

Raïjin: Non...D'ailleurs, nous ne sommes pas seuls. Regardez.

Rogi: Aah! Nous sommes dans un autre vaisseau!

En effet, un autre vaisseau avait "avalé" le vaisseau des pirates. Ce nouveau vaisseau était complètement inconnu des Nameks. Ils auront cependant quelque réponses à leurs questions car un individu aux traits exotique fit son entrée. Sa puissance était tellement écrasante, qu'elle semblait tangible.

Raïjin: *Éclater un vaisseau de cette taille avec sa seule force de volonté...il est vraiment effrayant, celui-là..*

Le responsable demanda une seule chose aux Nameks; Il désirait savoir ce qu'il se passait. Llaka resta silencieux et remarqua deux autres individus. Un extra-terrestre animal et..un humain? Que faisaient ces deux-là ici? Il fit signe aux deux autres, mais Raïjin ne pouvait faire autre chose que de fixer celui qui leur a adressé la parole. Une seule erreur de leur part et ce serait la fin. Il décida donc d'être franc.

Raïjin: Nous avons été attaqué par ce vaisseau et nous nous sommes défendus. Nous sommes des voyageurs qui sont en quête de savoir, tout simplement et nous ne sommes pas affiliés avec ces deux-là.

Dit-il en pointant la Neko et son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mar Mar 28, 2017 4:18 pm

"Je suis le général en chef des Raydens, Gray Ashura... Si l'humaine qui est dans le coin s'avise de faire un jeu de mot avec une certaine oeuvre littéraire, je lui ferais dire que..."

Le Rayden s'arrêta un instant de parler, laissant un instant filer... Un long moment...

"Cette blague mes hommes me l'ont fait une cinquantaine de fois et elle est donc lourde. Honnêtement."

Puis l'attention du Rayden aux yeux fermés se reporta de nouveau vers Raijin et les siens, alors que Gray s'approcha. Le Namek et le Rayden avait pour point commun leur grande taille et pourtant leurs deux attitudes étaient contradictoires, distinctes. Gray était calme, sûr de lui et détendu... Il sentait l'air et les énergies environnantes. L'ancien aveugle avait rapidement vu l'écart abyssal qui régnait entre eux... Un écart qu'il avait connu et ressentait encore parfois aujourd'hui...
Quant à tout les nouveaux venus dans son vaisseau, il les sentait tendus. Stressés même, sans doute à cause de sa démonstration de force... D'un autre côté, Gray devait admettre qu'il s'était surpassé comme présentation. Il agita donc la main pour dégager les pièces du vaisseau dans un coin et approcher la plateforme flottante des Nameks près de lui. Ils avaient donc un vaisseau... Etrange. Aux dires de Pan, les Nameks étaient plutôt sédentaires, malgré leur magie et leur technologie... Cela l'intéressait.
L'humaine également était intrigante. Elle était accompagné d'une zélodienne et Brassica regardait déjà cette dernière pour une séance de câlin. Heureusement que maintenant sa soeur se maîtrisait davantage...
Une pensée simple qui fit sourire le souverain.

"J'avoue en revanche que je suis extrêmement curieux de savoir ce que font 3 Nameks dans un vaissseau, ainsi qu'une Terrienne et une Zelodienne dans un autre. Aucun de vos peuples ne sont réellement connus pour explorer l'espace ou être attiré par ce dernier..."

Gray les sentit toujours tendit, et, toujours les yeux fermés, demanda...

"Sérieusement détendez vous. Si j'avais voulu vous faire du mal, vous seriez déjà morts. La Terrienne doit sentir l'écart de puissance qu'il y a entre nous et pour faire simple, même si on additionnait toute vos puissance, vous arriveriez à peine à 1% de la mienne. Sans offense hein. Alors, je sais que la première fois, c'est toujours intimidant de se retrouver face à quelqu'un de plus fort que soi. Malheureusement, va falloir vous habituez rapidement. Je connais au moins 5 personnes plus fortes que moi, même si 3 d'entres elles sont mortes récemment."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mer Mar 29, 2017 12:11 pm

C'est dingue comme tout a dégénéré à vitesse grand V... Elwen était encore en train de chialer tandis que Pesto tentait tant bien que mal de faire le point.

Ils étaient dans un vaisseau... un gros vaisseau... qui, en plus du leur, a attrapé un vaisseau dans laquelle 3 hommes verts se sont battus contre ce qui semblaient être des pirates... pirates qui avaient choppé leur vaisseau... et là ya un mec surpuissant qui est arrivé et a bousillé le vaisseau (des pirates) comme si de rien n'était...

ASPIRINE ! DOLIPRANE ! DEMANDEZ VOTRE EFFERALGAN !

Bon bref, outre cette situation, le destructeur de vaisseau a posé une question... et un des hommes verts répondit en clamant qu'ils étaient de simples voyageurs attaqués par le gros vaisseau qu'ils ont choppé et qu'ils n'ont rien à voir avec Elwen et Pesto... l'évidence même.


« Nous, on est...
- J'VEUX PAS MOURIIIIIIIIIIIIIR ! J'AI MEME PAS ENCORE APPRIS A UTILISER CORRECTEMENT LA CUVE A GROSSE FLAQUE !
- Elwen, du calme s'il te plait. Bref, nous on sait pas ce qu'on fiche ici ! On était juste en voyage et vous avez choppé notre vaisseau sans prévenir ! On a rien à voir avec tout ça et on aimerait bien avoir des explications. »

Après réflexion, Pesto se dit qu'elle a peut-être été un poil trop véhémente dans sa réponse. Elle sentait bien que le niveau d'énergie de leur « hôte » était quand même bien supérieur au sien, même en additionnant ceux des trois hommes verts dont elle pourrait potentiellement se faire des alliés si ça dégénère... et vu la taille du vaisseau dans lequel ils se trouvaient, elle n'avait pas besoin de sonder pour deviner qu'il devait y avoir d'autres personnes à bord, potentiellement du même acabit que lui.

« Je suis le général en chef des Raydens, Gray Ashura... Si l'humaine qui est dans le coin s'avise de faire un jeu de mot avec une certaine oeuvre littéraire, je lui ferais dire que... Cette blague mes hommes me l'ont fait une cinquantaine de fois et elle est donc lourde. Honnêtement. »

Ca... Pesto ne l'aurait jamais faite... sauf si elle se savait plus forte que lui.

« J'avoue en revanche que je suis extrêmement curieux de savoir ce que font 3 Nameks dans un vaisseau, ainsi qu'une Terrienne et une Zelodienne dans un autre. Aucun de vos peuples ne sont réellement connus pour explorer l'espace ou être attiré par ce dernier... »

Pesto serra les poings, tendue comme son string. Ce mec posait pas mal de questions et profitait bien de sa position de domination...

« Sérieusement détendez vous. Si j'avais voulu vous faire du mal, vous seriez déjà morts. La Terrienne doit sentir l'écart de puissance qu'il y a entre nous et pour faire simple, même si on additionnait toute vos puissance, vous arriveriez à peine à 1% de la mienne. Sans offense hein. Alors, je sais que la première fois, c'est toujours intimidant de se retrouver face à quelqu'un de plus fort que soi. Malheureusement, va falloir vous habituez rapidement. Je connais au moins 5 personnes plus fortes que moi, même si 3 d'entre elles sont mortes récemment. »

Mouais... la terrienne ne voulait vraiment pas savoir ça. Elle se doutait bien qu'il y avait des gens forts dans l'univers, c'est bien pour ça qu'elle voyageait. Mais à ce point là, c'était quand même terrifiant ! Elwen, elle, tremblait encore de peur, même si elle parvenait enfin à se calmer et éviter de hurler. Finalement, la terrienne souffla et décida de répondre.

« Je suis juste en pèlerinage pour rencontrer des adversaires plus puissant que ceux que je pouvais trouver sur terre et me mesurer à eux... même si j'étais loin de me douter qu'un tel niveau de puissance puisse exister. Quand à Elwen... eh ben...
- J'VEUX PAS MOURIIIIIIIIIIIIIIR ! Moi j'voulais juste voyager et aider les gens ! J'voulais juste expier mes fautes ! J'veux pas mourir sur un gros engin de métal !
- ... oui voilà... »

C'est sur que pour un premier voyage dans l'espace, Elwen était totalement bouleversée, là pauvre... on lui a jamais dit qu'elle allait avoir droit à des expériences aussi traumatisantes. Même pour Pesto, ce genre d'incident était inédit. Restait à voir si le dénommé Gray était aussi gentil qu'il le prétendait... et il valait mieux parce que franchement, ni les... Nameks, c'est ça ? Ni la Terrienne, ni la Zélodienne ne sortiront vivant d'ici s'il lui prenait l'envie de les tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Raïjin

avatar


Masculin Messages : 54
Age : 27
Zénies : 1450

Données du Personnage
Power Level: 90257
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Ven Mar 31, 2017 8:46 pm

Les trois Nameks ne comprenaient pas du tout la référence, pas plus qu'ils ne comprenaient pourquoi les subalternes de cet individu se moquaient de lui. Le trio se regardait, essayant de comprendre, mais Raïjin fit un non de la tête. La situation devenait un peu étrange, non? Enfin, avec cette femelle qui n'arrêtait pas de paniquer, quoiqu'on ne pouvait difficilement lui en vouloir. Mis à part cela, celui qui avait tout simplement oblitéré le vaisseau pirate disait s'appeler Gray Ashura. Était-ce de par son statut important qu'il trouva nécessaire de faire démonstration de sa force? Raïjin n'osa lui poser la question. Parlant de question, le général trouvait curieux de voir ce trio vert dans l'espace, sachant que les Namek....!!

-Llaka-:Il connait notre peuple?

-Rogi-: Il a peut-être rencontré le grand chef sur l'ancienne Namek, qui sait.

-Raïjin-: Taisez-vous, vous deux! Je vais poser les questions.

Comme je le disais, sachant que les Namek ne désirent pas se mêler du monde extérieur, se contentant de vivre sur leur planète et la restaurer. D'ailleurs, il semblait aussi s'y connaître à propos de la petite créature à la fourrure blanche. Raïjin se posait d'énormes questions. Quelles sont les limites de son savoir? Connait-t-il les dragon balls des Nameks? Quelles étaient ses intentions? Après tout, les chopper serait un jeu d'enfant. Aucun Namek encore en vie ne pourrait poser la moindre résistance face à une puissance pareille. Heureusement, quelque-uns des doutes du Namek s'envolèrent quand le général tenta de les calmer, leur disant que s'il aurait voulut les tuer, ils seraient déjà morts. C'est là que Raïjin trouva l'occasion d'expliquer leur voyage.

-Nous sommes des combattants à la recherche de savoir et de puissance. Nos maîtres nous ont apprit tout ce que nous devions déjà savoir et ce n'est pas suffisant face à une menace qui pourrait posséder votre puissance. Nous serions condamnés et je ne désire pas que cela se reproduise. Nous ne sommes pas aussi réfléchis et sages que les anciens, ainsi que le grand chef, mais nous sommes déterminés à protéger notre planète.

Soudain, Rogi et Llaka se prosternèrent aux pieds du général

Les deux Nameks, en même temps: Entraînez-nous! Vous êtes celui qu'on cherchait pour se débarrasser des cold!

-......Pardonnez-les, général. Ils sont un peu idiots.

Dit Raïjin en les frappant sur la tête après avoir terminé sa phrase. Il n'avait pas envie que ce...Rayden sache le but de leur quête de puissance, mais il était trop tard, maintenant. Dieu seul sait ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Sam Avr 01, 2017 1:45 am

Gray les laissa tous parler chacun à leur tour. Leurs respirations emplissaient l'air, dévoilant leurs sentiments et la vérité dans leur coeur... Les rendant transparent pour ses yeux du coeur. Comme l'avait dit un poète Terrien... On ne voyait bien qu'avec les yeux du coeur. Gray rendait ce proverbe d'autant plus.
La Terrienne se mit à parler la première. Son ton était prudent, méfiant. Elle n'avait pas confiance en Gray, ni en ses hommes. C'était une preuve d'intelligence. Elle savait jauger une situation qui comportait trop d'inconnues. Sans compter que la Terrienne s'était placée instinctivement de manière à agir comme un bouclier pour la Zelodienne. C'était intéressant. Elle voulait protéger la petite chose ? Etait-ce son amie ?
Cette dernière était... Troublée. Ses poils trompetaient dans tout les sens sa peur. Ok, sa réaction n'était pas feinte pour le moins du monde et vu comment elle parlait, elle n'était jamais sorti de sa cambrousse... Probablement...
Gray les regarda... Avant de soupirer en s'inclinant légèrement, la main posée contre sa poitrine.

"Dans ce cas, mesdames, je vous offre mes plus sincères excuses. Bien que j'aime me battre de temps à autre, je ne me focalise que sur les gens qui méritent une raclée en bonne et due forme. Votre prise n'était pas volontaire et aussitôt que cette entrevue sera finie, vous serez libre de partir."

Le reste des troupes avaient regardé la scène... avant de relever les armes dans un ensemble discipliné, comme si ils étaient habitués à de telles manœuvres. Probablement parce que c'était le cas, se dit Gray en se tournant ensuite vers les Nameks.

"A vrai dire, c'est plus marrant que cela. Je suis mort et j'ai rencontré deux des vôtres au Paradis. L'un d'eux m'a enseigné le 6ème sens qui me permet de savoir où vous êtes malgré mon infirmité... Et l'autre m'a donné un bon combat.
Comme vous le voyez, je me suis rétabli de la mort, mais je déconseille à tout le monde d'en faire l'expérience...
"

Après tout, comme cela, on pouvait désamorcer des tensions qui auraient pu naître et mine de rien, un trou dans la coque, cela ne serait amusant pour personne, avec la perte d'oxygène que cela occasionnerait.
Bien. Leur groupe était... Inégal. Le premier à parler était très clairement le leader du groupe. Le problème, c'est que ses acolytes avaient oubliés de laisser leur cerveau marcher avant de parler, lâchant diverses bribes d'informations à leur sujet. Le leader leur lança un regard noir qui fit sourire Gray. Tout bon leader avait un passage comme celui-là dans la vie. Lui-même l'avait déjà eu plusieurs fois.

"Savoir et puissance. Deux maîtres mots qui fusionnent, s'harmonise. Le savoir sans la puissance n'est que vanité, et puissance sans savoir n'est que brutalité..."

Le Rayden observa la stance du Namek en chef... Contrairement à ses congénères, il était livré avec un cerveau et c'était intéressant... L'air autour de lui dégageait de la confiance. C'était intéressant... Et cela lui montrait également une chose qu'il devrait faire pour accroître la puissance de son peuple et la sienne pour faire face aux démons... Pan avait parlé d'un grand chef Namek qui pouvait libérer la puissance des individus.... Pourrait-il aider Gray ? C'était fort possible... Le Rayden ne manquerait pas de se renseigner en personne.

En revanche... en revanche, le chef des Raydens fut surpris en voyant Dupont et Dupont se prosterner devant lui en demandant son entraînement... Pour vaincre les Colds.
Les Colds...
Le Rayden montra légèrement les dents, irrités par ce qui était arrivé sur Vegeta... Son échec... La mort de Sans... Son impuissance...
Soudain, Gray revint à la réalité et remit à un niveau normale son énergie qui s'était mise à s'échapper de ses pores.

"Mes excuses... J'ai eu un accrochage récent avec les Colds et le résultat de la bataille a été ... Mitigé. J'ai perdu un de mes bras droits, beaucoup d'hommes et je n'ai pas réussi à sauver la planète qu'ils attaquaient... En revanche, j'imagine que vous serez heureux d'apprendre la mort de King Cold. C'est Solena qui eu l'occasion de l'achever, d'une lame entre les deux yeux. Quand à Freezer... S'il a survécu, j'en ferais mon affaire... Tôt ou tard."

Gray se retourna ensuite vers la Terrienne et la Zélodienne.

"Version courte. Ce sont des barges capable d'anéantir une planète littéralement pour le fun. Le père est le patron d'une part de la galaxie. Son fils Cooler a renoncé à son titre de Prince et a pris ses distances avec le régime... Ne reste plus que cette saleté de Freezer qui est toujours un monstre de puissance, mais je pense pouvoir monter une task force dans l'improbabilité de sa survie. Donc, oui. Je peux dire aisément qu'ils méritent la mort."

Puis l'attention de Gray se refocalisa sur les Nameks qui le suppliait... Puis le Rayden soupira.

"... Je suis désolé, mais non. Je ne vous connais pas. Je ne doute pas de vos intentions... Mais quid de l'avenir ? Que savez vous de moi ? Pour autant que vous le sachiez, je pourrais être un dictateur horrible avec des manières. Peut-être prévois-je de conquérir Namek ? Peut-être ne je ne veux la mort des Colds que pour assurer la survie de mon peuple ? Petit indice, seul l'une de ces trois propositions est vraie. Mais dans tout les cas, je ne souhaite pas entraîner d'inconnus sur mon vaisseau... A moins bien sûr que vous ne me juriez fidélité et me disiez où se trouve Namek. Là, nous pourrons parler."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Dim Avr 02, 2017 9:07 pm

Bon, Elwen commençait enfin à se calmer et Pesto avait donc une nuisance sonore en moins pour faire le point... bonne nouvelle, elles étaient en vie, mais il était difficile de savoir quelle direction allait prendre la suite des évènements. A priori, elles s'en sortiront vivants... de toute façon, ces hommes n'auraient aucun intérêt à les tuer, mis à part piller le vaisseau... et tout ce qu'ils trouveraient, ça serait de la bouffe... certes, de la bonne bouffe terrienne mais le butin serait bien maigre. Franchement, la taille du vaisseau en disait long sur le contenu, surtout qu'il avait l'air technologiquement dépassé par ce qu'on devait trouver dans le reste de la galaxie.

Mais le chef présenta ses excuses pour la bévue, leur annonçant qu'elles seraient libre de partir... ouf, pour peu qu'il tienne parole, l'incident en restera là. Tant mieux. Elwen était totalement détendue désormais. Elle arrêta de trembler et observait la situation avec plus de calme et... l'irrépressible curiosité qu'elle avait face à l'inconnu quand elle ne se sentait pas en danger.

Quand aux Nameks... c'était assez bizarre... déjà, ils s'étonnaient que l’extraterrestre connaisse leur peuple. Ce dernier leur expliqua avoir déjà rencontré des leurs, l'un lui aurait appris à voir sans yeux et l'autre l'aurait affronté... et ces rencontres ont eu lieu dans l'au-delà ? Si Pesto ne voyait pas comment c'était possible, la petite Zelodienne supposa qu'un nécromancien était passé par là et... hmmm... ben ça la dégoutait, tout simplement. Les morts vont et doivent rester à la poussière !

Celui qui semblait être le chef de troupe décida enfin de tout expliquer quand à leur voyage.


« Nous sommes des combattants à la recherche de savoir et de puissance. Nos maîtres nous ont apprit tout ce que nous devions déjà savoir et ce n'est pas suffisant face à une menace qui pourrait posséder votre puissance. Nous serions condamnés et je ne désire pas que cela se reproduise. Nous ne sommes pas aussi réfléchis et sages que les anciens, ainsi que le grand chef, mais nous sommes déterminés à protéger notre planète. »

Une quête de puissance... à l'instar de Pesto, donc, mais la raison de cette quête divergeait : si Pesto voulait devenir plus puissante par simple esprit sportif, eux avaient quelque chose à protéger visiblement, d'une menace monstrueuse...

Soudainement, les deux subalternes demandèrent à Gray de les entrainer, prétextant qu'il serait celui qu'ils cherchaient pour vaincre... les Cold ? Bah, probablement une race alien... pesto avait encore beaucoup à apprendre au sujet des extraterrestres. Quoi qu'il en soit, le chef frappa les deux autres pour les couper avant que ça n'aille trop loin. C'était pas seulement parce qu'il était fort qu'il était le chef, il était aussi plus posé et réfléchi.

La réaction de Gray fut toutefois déconcertante... sa mimique faciale quand il a entendu le nom de l'ennemi... de la colère... Et le ki qui s'échappait de son corps, cette aura oppressante... la terrienne sentait ses poils s'hérisser, son souffle se saccader. Une pression incroyable qui faisait trembler ses mains... la peur... elle n'avait pas ressenti ça depuis longtemps. Savoir que cet homme pouvait la vaincre avec le petit doigt était une chose... ressentir la menace quand au fait que ça pourrait avoir lieu dans 5 secondes sans qu'elle n'aie rien fait pour, en revanche... Elwen se blottit dans le dos de Pesto, oreilles baissées, apeurée de nouveau, tandis que la terrienne se tendait, prête à attraper son amie et la mettre à l'abri si jamais ça dégénérait, ce qu'elle n'espérait pas... mais elle savait ô combien la colère était moteur de destruction. Elle-même en était souvent l'outil.

Mais finalement, l'aura s’évapora et Pesto reprit la pleine possession de son corps, avalant une grande goulée d'oxygène pour se remettre de cet ascenseur émotionnel... c'était terrifiant...


« Mes excuses... J'ai eu un accrochage récent avec les Colds et le résultat de la bataille a été ... Mitigé. J'ai perdu un de mes bras droits, beaucoup d'hommes et je n'ai pas réussi à sauver la planète qu'ils attaquaient... En revanche, j'imagine que vous serez heureux d'apprendre la mort de King Cold. C'est Solena qui eu l'occasion de l'achever, d'une lame entre les deux yeux. Quand à Freezer... S'il a survécu, j'en ferais mon affaire... Tôt ou tard. »

Pour les deux compères, ce fut la même conclusion qui s'imposaient dans leurs esprit : « GNE ? ». Mais avant que les questions ne fusent, l'aveugle leur fit un rapide speech plus compréhensible :

« Version courte. Ce sont des barges capable d'anéantir une planète littéralement pour le fun. Le père est le patron d'une part de la galaxie. Son fils Cooler a renoncé à son titre de Prince et a pris ses distances avec le régime... Ne reste plus que cette saleté de Freezer qui est toujours un monstre de puissance, mais je pense pouvoir monter une task force dans l'improbabilité de sa survie. Donc, oui. Je peux dire aisément qu'ils méritent la mort. »

... rien que ça ! Tu parles d'un résumé.Visiblement, la galaxie était peuplée de monstres. S'il y a eu des tarés dictateurs sur terre comme l'armée du Ruban Rouge, les mêmes barges existent sur terre, sauf qu'en plus ils ont l'arme nucléaire dans le petit doigt... c'était VRAIMENT flippant, résumé comme ça.

Et pour en revenir aux deux Nameks subordonnés, ils essuyèrent un refus de la part de leur idole qui leur dit en résumé que c'est une mauvaise idée, qu'il pourrait leur faire à l'envers et qu'il ne sera ouvert aux négociations que s'ils disent où est leur planète... visiblement, cette fameuse planète Namek recèle quelque chose d'intéressant.

Mais bon, Pesto s'en foutait, c'était pas ses affaires.


« On peut peut-être vous aider ! Si vous avez besoin d'aide, on vous filera un coup de main comme on peut !
- De quoi ? »

La boule de poils avait quitté le dos de Pesto et se dirigeait vers le trio de verts avec un grand sourire, sa queue fendant l'air dans l'excitation de commencer à aider les gens.

« Pesto sait se battre et moi je fais de la magie ! Je peux soigner les blessures par exemple. C'est pas grand chose mais ça peut aider si votre planète est menacée par un monstre ! J'ai pas tout compris mais vous avez l'air de gens bien ! »

Pesto bafouilla, serrant le poing. Elle savait pertinemment que même si elle disait non, Elwen fera sa tête de mule et ira avec les Nameks, invitant la terrienne à continuer son voyage seule parce que "sa décision était prise, elle, elle ira avec les monsieurs verts"... sauf que Pesto ne pourra pas se résoudre à laisser la Zelodienne seule face à une menace...

S'en suivit donc un facepalm bien bruyant, un soupire désespéré s'échappant de ses lèvres.


« Ca va mal finir... »
Revenir en haut Aller en bas
Raïjin

avatar


Masculin Messages : 54
Age : 27
Zénies : 1450

Données du Personnage
Power Level: 90257
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mer Avr 05, 2017 6:07 am

Raïjin voguait de surprises en surprises. Selon les dires du général, il aurait connut l'existence des Namek au paradis, en étant mort après en avoir rencontré deux. Le petit récit du Rayden intrigua fortement le Namek qui arqua un sourcil, sans dire le moindre mot pendant le récit. Si l'un d'eux a enseigné à cet extra-terrestre, c'est qu'il devait le surpasser en puissance. Raïjin n'a jamais connu de Namek qui soit aussi fort. À moins que ce ne soit Nail?...Enfin, peu importe. La question la plus importante était surtout de savoir...comment il avait fait pour revenir à la vie? Normalement, seuls les dragon balls peuvent reproduire un tel miracle. Il a certainement dû utiliser ceux de la terre, car il semblait connaître le peuple terrien, de par son attitude envers les deux autres. Fort heureusement, il ignore encore l'emplacement de Namek, ce qui était une bonne chose.

-....Impressionnant.

Ramassant ses deux compagnons qui auraient bien pu mettre le feu eux poudres, Raïjin sut que le leader des cold avait été tué lors d'une bataille impliquant le général. Il fut d'ailleurs blessé, mais il réussit à mettre un bon coup à leur empire. Grand bien leur fasse! Il ne semblait rester que Friezza, désormais. Franchement, s'il aurait les moyen de le faire, Raïjin s'en débarrasserait lui-même. Pour en revenir à Rogi et Llaka, ceux-ci semblaient bien embarrassés et déçus. Ils regardaient le sol, en silence. À quoi ont-t-ils pensé? À rien, apparemment. Leur tempérament était trop impulsif, pas assez réfléchi. Après tout, ce Rayden pouvait très bien les atomiser eux et Namek après avoir pris les dragon balls et ça, c'était hors de question.

-Je m'excuse en leur nom. Ils ont soif d'apprendre et cela peut parfois jouer contre eux, j'espère que vous ne leur en tiendrez pas rigueur. Je ne crois pas que vous soyez un dictateur maléfique, mais j'ignore si vous êtes un conquérant ou même un rival des Cold. Chose sûre, vous nous avez aidé contre ces pirates et je vous en suis reconnaissant. Malheureusement, je ne possède rien pour vous remercier.

Il fit une pause.

-Pourquoi voudriez-vous connaître l'emplacement de Namek? Elle ne possède aucune ressource valable, pourtant.

Raïjin faisait semblant de rien, mais il voulait connaître les véritables intentions de son interlocuteur.

-...hm?

La petite extra-terrestre avait parlé, disant vouloir aider le trio vert à protéger leur planète. Légèrement surpris et amusé, Raïjin l'écouta vanter sa magie et les talents martiaux de la terrienne qui voyageait avec elle. Appréciant le geste, Raïjin lui sourit légèrement.

-C'est très noble de votre part, mais nous faisons face à une menace vraiment coriace. Vous deux pourraient courir un grave danger, malgré toute votre bonne volonté.

Il faut dire, le Namek était légèrement mal à l'aise de devoir refuser de l'aide, mais il fallait se rendre à l'évidence: Cette petite créature toute mignonne et la terrienne n'avaient aucune chance en l'état actuel des choses et Raïjin ne voudrait pas avoir des victimes sur la conscience. D'ailleurs, qui était-t-elle celle-là? Il n'avait jamais vu ce genre d'extra-terrestre auparavant. LLaka, intrigué, posa la question le premier.

Llaka: -Au fait...d'ou viens tu? Je n'ai jamais vu de gens comme toi avant.


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Jeu Avr 06, 2017 7:03 pm

"Parce que les Nameks sont une ressource très intéressante. Il s'agit d'un peuple maîtrisant autant la technologie que la magie ou encore l'art du combat au Ki...
En temps normal, je respecterais la position des Nameks de rester à l'écart du conflit... Malheureusement, ce n'est plus ou plutôt, ce n'est pas un luxe qu'il me soit permis de faire.
"

Gray soupira en prononçant ces mots, sachant par avance les réactions des interlocuteurs. Des réactions totalement légitimes du fait qu'ils n'aient pas conscience de la taille de la Galaxie...

"Parce qu'il y a un deuxième Empire qui va nous tomber sur le râble. Maintenant que la tête des Colds est tombée, je vais essayer de réorganiser leur Empire efficacement... Mais cela ne sera pas suffisant. On reviendra à peine au statut quo. Les Nameks seront une ressource importante pour le combat qui s'annonce... Pareil que les Terriens... Les Zelodiens comme mademoiselle Elwen... En temps normal, je vous aurais impliqué également mais il se trouve que dans le tas des personnes plus puissantes que moi, il y en a une qui surpasse tout le lot. Elle a plus ou moins parlé de génocider mon peuple si je faisais cela et je l'en crois capable."

Le rayden reprit sa respiration, laissant le temps aux gens en présence de comprendre la situation réelle de l'univers... Tout en claquant des mains, laissant ses hommes retourner à leurs occupations... Ne restait plus que Solena et Brassica...
Soudain la jeune sayajin disparut brutalement pour réapparaitre en face de Elwen... La regardant avec de grands yeux tout rond...

".... Tu veux être ma coupine ?"

Gray sourit en voyant Brassica agir ainsi... Puis regarda les trois Nameks.

"... Bon. Pour votre entraînement... Je vous conseille de bien choisir vos batailles. Mon armée pourra vous choisir des missions de votre niveau si vous le désirez. Si vous allez sur Terre, et que vous voyez un mec avec un masque et des serpes, suicidez vous. Lui, c'est un cas très particulier et sadique. Il déteste tout les aliens... Et est suffisamment puissant pour que je ne sois pas certain de ma victoire en cas de combat singulier. Sinon, c'est tout."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Ven Avr 07, 2017 9:09 am

Entre les Namek et Gray, c'était un poil tendu. Une question importante restait en suspens et le chef vert la posa :

« Pourquoi voudriez-vous connaître l'emplacement de Namek? Elle ne possède aucune ressource valable, pourtant.
- Parce que les Nameks sont une ressource très intéressante. Il s'agit d'un peuple maîtrisant autant la technologie que la magie ou encore l'art du combat au Ki...
En temps normal, je respecterais la position des Nameks de rester à l'écart du conflit... Malheureusement, ce n'est plus ou plutôt, ce n'est pas un luxe qu'il me soit permis de faire. Parce qu'il y a un deuxième Empire qui va nous tomber sur le râble. Maintenant que la tête des Colds est tombée, je vais essayer de réorganiser leur Empire efficacement... Mais cela ne sera pas suffisant. On reviendra à peine au statut quo. Les Nameks seront une ressource importante pour le combat qui s'annonce... Pareil que les Terriens... Les Zelodiens comme mademoiselle Elwen... En temps normal, je vous aurais impliqué également mais il se trouve que dans le tas des personnes plus puissantes que moi, il y en a une qui surpasse tout le lot. Elle a plus ou moins parlé de génocider mon peuple si je faisais cela et je l'en crois capable.
 »

Si on omettait le fait que le Rayden venait d'annoncer qu'il comptait recruter parmi les Terriens, Pesto trouvait cette déclaration intéressante. Pour elle comme pour Elwen, Namek ferait un excellent lieu à visiter dans le cadre de l'apprentissage de chacune. Rien de méchant : la terrienne voulait juste se mesurer en combat amical à de puissants ennemis afin de mesurer sa puissance et progresser sans cesse et elle se doutait que la Zelodienne serait intéressée par de nouvelles cultures magiques afin de compléter son savoir. La magie Namek devait être tellement différente de celle de Zelod.

Malheureusement, la jeune mage n'avait rien écouté et regardait les verts avec insistance, clamant qu'elle comptait les aider.


« C'est très noble de votre part, mais nous faisons face à une menace vraiment coriace. Vous deux pourraient courir un grave danger, malgré toute votre bonne volonté. »

... Elwen gonfla les joues. Pesto devinait ce qui se passait dans la tête de la petite : un refus était inacceptable. Elle les aidera, quoi qu'en disent les Nameks.

Et dans l'esprit simple de la jeune mage, la solution était toute trouvée : il fallait leur prouver sa puissance, qu'ils cessent de la prendre à la légère.


« Au fait...d'ou viens tu? Je n'ai jamais vu de gens comme toi avant.
- De Zelod... et là bas, on a une très puissante magie. J'vais vous montrer.
- Elwen, non ! »

Trop tard : la Kitsune commençait à rassembler sa puissance magique et déjà le vent commençait à souffler de plus au plus fort autour d'eux. Autour de la Zelodienne, le tourbillon était si concentré qu'il commençait à être visible.

« Elwen, arrête ! T'as rien à leur prouver ! Tu vas faire plus de dégats qu'autre chose ! »

Trop tard. Elwen était totalement partie pour faire une démonstration de force, visiblement confiante dans le fait que le vaisseau tiendra le choc. Pesto était moins sure de cette éventualité, surtout que LEUR vaisseau tanguait de plus en plus dangereusement sous la pression du vent. Elle-même commençait à être emportée par la bourrasque. Pas le choix, il fallait qu'elle assomme la renarde et vite avant que...

« .... Tu veux être ma coupine ?
- Nya ? »

Une des soldats de Gray était apparue devant la Zelodienne qui a perdu toute concentration. Le vent cessa de souffler. Au mieux, s'il y avait des appareils non ancré dans le mur ou le sol, ils se sont déplacé de quelques mètres. Elwen regarda la nouvelle arrivante et la renifla un moment, sa queue battant l'air sous l'excitation avant de déclarer un grand :

« Wiiiiiii ! Coupine ! »

Pesto observait la scène, un peu sonnée... bon, au moins Elwen avait désormais autre chose en tête que faire une démonstration de force, c'était le plus important.

La terrienne n'écoutait plus vraiment, totalement paumée dans l'histoire et ne sachant trop quoi faire... ah oui tiens, un détail dont elle voulait être sure maintenant. Elle se tourna vers Gray.


« Bon, heu... déjà je tiens à vous présenter nos excuses pour la bourrasque. Elwen est... un peu impulsive. Elle ne pensait pas à mal... mais tout à l'heure vous parliez de réquisitionner les forces Terriennes et Namek pour mâter un Empire de plus en plus influent... de quoi vous parlez ? »

La terrienne n'avait clairement pas envie de participer à un conflit d'ordre galactique. Au moins, le Rayden n'avait pas le droit de toucher aux Zelodiens à cause de la menace d'une personne plus forte que lui... punaise, rien que se dire qu'il y avait de tels monstres de puissance dans cette galaxie... c'était inimaginable... bref, elle ne voulait pas en être mais... si la menace était aussi importante, au point de menacer sa planète ou ses proches, avait-elle le choix ? Au moins si elle survivait, elle n'en sortira que plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
Raïjin

avatar


Masculin Messages : 54
Age : 27
Zénies : 1450

Données du Personnage
Power Level: 90257
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Dim Avr 16, 2017 7:05 pm

Les craintes de Raïjin s'étaient plus ou moins confirmées; Cet extra-terrestre cherchait à utiliser les connaissances et le potentiel de combat des Nameks. Bien sûr, c'était pour une bonne cause...enfin, plutôt une cause perdue, car apparemment, cette nouvelle guerre qui approchait s'annonçait comme une guerre sans fin, dont personne ne ressortira réellement vainqueur. En plus, il comptait même y mêler les terriens et les Zélodiens. Était-ce vraiment nécessaire? De toute façon, avant de décider de quoi que ce soit, Raïjin devait en faire part au Grand Chef et à ses maîtres. Jamais il n'oserait dévoiler l'emplacement de la planète sans leur accord. Cela se traduirait par de la trahison. Voulant tout de même coopérer avec le général, Raïjin projettait donc de retourner sur Namek avec les informations et c'est là qu'il saurait si oui ou non, il pourrait inviter Gray sur sa planète.

-Je comprends la situation, mais je ne peux agir sans la permission du Grand Chef lui-même. C'est lui qui prendra la décision, je ne peux contredire son jugement, mais si jamais il refusait que Namek prenne part à ce conflit, je me sacrifierais pour protéger ce qui m'est cher. Si vous me laissez un peu de temps, je reviendrai avec des nouvelles. Il faut absolument que le Grand Chef entende cette histoire.

Du côté de Llaka, ça commençait à se gâter. La petite Zélodienne a sûrement crut qu'on la sous-estimait et a voulut faire une démonstration de sa magie devant les Nameks. Cependant, la petite tornade qu'elle a évoqué n'a pas fait l'unanimité. Llaka a bien faillit s'envoler, ainsi que Rogi, mais Raïjin était resté de marbre, constatant qu'un peu de discipline lui ferait du bien à cette surexcitée et soupira quand ça s'arrêta, enfin. Llaka, de son côté, était plutôt impressionné. L'humaine qui l'accompagnait se confondait en excuses. Bref, l'heure tournait et les trois devaient repartir. Raïjin s'adressa aux deux autres avant de partir:

-On dirait bien que nous sommes tous dans le même bateau. J'espère faire équipe avec vous deux prochainement....Rogi, Llaka, nous repartons.


(panne d'inspi totale, veuillez m'en excuser)


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mar Avr 18, 2017 10:43 am

Gray soupira... apparemment Brassica venait de trouver une amie aussi inconséquente qu'elle... Cela promettait pour la structure du vaisseau si jamais elles décidaient de faire un concours... Enfin bon. Il pourrait toujours les assommer en cas de besoin... Par contre il comprenait le dépit de la compagnonne de la Zélodienne. S'occuper de cas comme ça tout les jours était difficile... Ce qui fit donc sourire légèrement le chef de Raydens.

"Ne vous en faîtes pas. J'ai l'habitude de ce genre de crise... On a du renforcer plusieurs fois le vaisseau suite à des accidents mineurs donc il aurait pu supporter."

Gray finit par arrêter de sourire en entendant la question de l'humaine au sujet de l'Empire a affronté... Chose qui fit s'arrêter de jouer Brassica... Qui sembla terrifiée, très rapidement, arrêtant de jouer pour se cacher derrière son frère. Le Rayden lui caressa les cheveux pour la rassurer, mais lui aussi n'en menait pas large après avoir vu la puissance de leurs prochains adversaires...

"L'Empire démoniaque. Par là, ne comprenez pas qu'ils sont seulement suffisamment malveillant pour mériter l'adjectif de démoniaque mais plutôt que ce sont des démons. Réunis dans une armée structurée avec une hiérarchie compétente et ordonnée. Malheureusement, certains de leurs chefs sont littéralement au niveau des Colds, d'où ma recherche d'alliés... J'ai un pacte avec l'ancien seigneur du froid Cooler, et je sais où trouver de puissants guerriers qui sauront ce qui est le mieux pour eux... On ne peut plus se permettre de vivre isoler les uns les autres sur nos petites planètes. Ou nous résistons ensemble... Ou nous tomberons divisés."

Le Rayden soupira une nouvelle fois, en continuant de rassurer Brassica...

"Je suis allé sans faire exprès sur leur planète principale. Là, on a du affronté un ennemi surpuissant qui a failli nous annihiler sans même le faire exprès. Puis, un des chefs de l'Empire démoniaque est arrivé... Et l'a proprement massacré en rigolant. Brassica en est encore terrifié alors que cela s'est passé il y a plus d'un an. On a réussi à fuir littéralement par chance. Donc, oui. On a besoin des Nameks... Donc Raïjin ? Prevenez votre Grand chef. Dites lui que je veux lui parler... Pour toutes ces raisons..."

Puis, le chef activa les portes du Hangar et le champ de force pour retenir l'oxygène à l'intérieur tout en laissant sortir aisément les vaisseaux.

"Si vous voulez maintenant partir... Prenez en compte tout ce qui s'est dit."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Jeu Avr 20, 2017 12:10 pm

Elwen était totalement en dehors de la conversation actuellement, toute excitée qu'elle était d'avoir trouvée une nouvelle amie. Cette grande excitation avait au moins le mérite de lui faire oublier qu'elle projetait quelques minutes plus tôt de montrer à ces Nameks l'étendue de sa puissance. Heureusement que personne ici n'a tenu rigueur de l'accident. Gray a même affirmé que le vaisseau a souvent été renforcé à cause de soucis comme celui-là. Ca rassurait Pesto qui pouvait se focaliser sur les sujets les plus graves comme cette guerre qui approchait.

Lorsque la terrienne posa la question, la température semblait avoir littéralement chuté. Brassica arrêtait de jouer avec Elwen pour se cacher derrière Gray, ce qui fit que la Zelodienne la suivit sans comprendre, l'air inquiète... même le Rayden arrêtait de sourire... lui qui a toujours eu l'air aussi confiant...


« L'Empire démoniaque. Par là, ne comprenez pas qu'ils sont seulement suffisamment malveillant pour mériter l'adjectif de démoniaque mais plutôt que ce sont des démons. Réunis dans une armée structurée avec une hiérarchie compétente et ordonnée. Malheureusement, certains de leurs chefs sont littéralement au niveau des Colds, d'où ma recherche d'alliés... J'ai un pacte avec l'ancien seigneur du froid Cooler, et je sais où trouver de puissants guerriers qui sauront ce qui est le mieux pour eux... On ne peut plus se permettre de vivre isoler les uns les autres sur nos petites planètes. Ou nous résistons ensemble... Ou nous tomberons divisés. Je suis allé sans faire exprès sur leur planète principale. Là, on a du affronté un ennemi surpuissant qui a failli nous annihiler sans même le faire exprès. Puis, un des chefs de l'Empire démoniaque est arrivé... Et l'a proprement massacré en rigolant. Brassica en est encore terrifié alors que cela s'est passé il y a plus d'un an. On a réussi à fuir littéralement par chance. Donc, oui. On a besoin des Nameks... Donc Raïjin ? Prevenez votre Grand chef. Dites lui que je veux lui parler... Pour toutes ces raisons... »
- Je comprends la situation, mais je ne peux agir sans la permission du Grand Chef lui-même. C'est lui qui prendra la décision, je ne peux contredire son jugement, mais si jamais il refusait que Namek prenne part à ce conflit, je me sacrifierais pour protéger ce qui m'est cher. Si vous me laissez un peu de temps, je reviendrai avec des nouvelles. Il faut absolument que le Grand Chef entende cette histoire. »

Visiblement, Raijin était partant pour contribuer à cette guerre, mais pas à y engager son peuple sans l'accord du chef... ce qui était normal cela dit.

« On dirait bien que nous sommes tous dans le même bateau. J'espère faire équipe avec vous deux prochainement....Rogi, Llaka, nous repartons. »

La porte du hangar s'ouvrit alors, sans créer d'appel d'air toutefois...

« Si vous voulez maintenant partir... Prenez en compte tout ce qui s'est dit. »

Tandis qu'Elwen essayait de comprendre ce qui arrivait à Brassica et tentait de la calmer elle aussi, à grand renforts de câlins, Pesto tentait de s'empêcher de trembler...

Elle a toujours été d'une force remarquable pour une terrienne. La plus grande majorité de la population terrienne se vantait d'être forte alors qu'ils étaient à peine capable de tirer un camion. Elle, elle pouvait les soulever avec le petit doigt... et en volant en plus. Rares étaient les terriens à vraiment l'égaler, ça l'a toujours rendu arrogante et insouciante, mais... depuis qu'elle a commencé à voyager dans l'espace, elle a mené des combats où elle tombait dans 90% des cas en un coup... et maintenant il y avait ce mec qui dégageait une puissance capable de la faire suffoquer qui se préparait à affronter un ennemi bien plus puissant que lui ? Ses sous-fifres devaient être tout aussi terrifiant.


« Vous ne trouverez pas grand monde sur Terre capable de vous aider... les combattants Terriens ne sont pas nombreux et je sais d'expérience que ceux qui sont plus fort que moi se comptent sur les doigts d'une main... en rajoutant peut-être les orteils. Bref, vous ne pourrez pas vraiment gonfler votre armée avec des renforts terriens, l'écart de puissance entre vous et moi vous donne largement idée de ce que vous pourrez trouver et à moins d'avoir un entrainement secret pour rendre n'importe qui puissant en peu de temps... »

Autant lui dire qu'il perdait son temps. Pesto savait bien que peu de Terriens étaient vraiment assez puissants pour rivaliser avec un extra-terrestre rompu au combat. Peut-être les légendaires combattants du 23e Tenkaichi Budokai... et encore, si tant est qu'ils ont continué à s'entraîner, ce dont Pesto ne doute pas... mais sont-ils vraiment assez puissant pour faire pencher la balance dans cette guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Raïjin

avatar


Masculin Messages : 54
Age : 27
Zénies : 1450

Données du Personnage
Power Level: 90257
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Jeu Avr 20, 2017 10:46 pm

Avant que le trio vert ne parte, Gray révéla ceux qui pourraient engendrer une guerre sans merci: Les démons. Raïjin n'en n'a jamais rencontré de sa vie, mais ses maîtres lui ont enseigné plusieurs choses à leur sujet. Ces êtres viennent d'une autre dimension et sont carrément l'incarnation du mal. Il devait donc être naturel pour eux de vouloir combattre et corrompre tout ceux qui croisent leur chemin. C'était surement pour cette raison que les Cold étaient appelés démons du froid. Quoi qu'il en soit, si les Nameks devaient participer à cette guerre, le grand Chef se devait d'être au courant, mais au fond de lui, Raïjin n'avait pas du tout envie que son peuple subisse d'autre pertes après tout ce qui s'est passé. N'avaient-t-ils pas droit à la paix et la tranquillité? Tout cela frustrait le guerrier qui souhaitait que son peuple puisse vivre en paix et prospérer.

Raïjin: Une catastrophe n'attend pas l'autre, on dirait. Sur ce, excusez-nous, nous partons. Vous aurez de nos nouvelles sous peu...et j'espère sincèrement qu'elles seront positives.

Les trois sortirent vers le hangar et Llaka salua la petite zélodienne avant de monter dans le vaisseau.

Llaka: À plus petite, on se reverra sûrement.

Lorsque les trois furent dans le vaisseau, celui-ci décolla et repartie dans l'espace. Ne faisant pas entièrement confiance au Général, il n'alla pas tout de suite vers Namek, sachant qu'ils pouvaient très facilement les suivre. Il fit donc un détour qui décala de plusieurs heures leur arrivée sur Namek.

Rogi: Vous croyez que le grand chef acceptera de "prêter" des guerriers à l'effort de guerre?

Raïjin: Je ne sais pas, mais je me demande plutôt pourquoi ce Rayden voudrait parler au grand chef. Nous ne savons pas ses intentions et si elles sont mauvaises, nous ne pourrons pas l'arrêter. Sa puissance semble phénoménale.

Llaka-Tu l'as dit...sans compter son armée. Il pourrait annihiler la planète d'un claquement de doigt.

Rogi: Ça me fout les jetons, pour être franc.

Raïjin: Ce qui me préoccupe le plus, ce sont les démons. Si l'un d'eux s'emparait des Dragon balls, il pourrait...non, je n'ose l'imaginer.

Llaka: Faisons en sorte que ça n'arrive pas, alors.

Rogi: Toujours aussi optimiste, hein?

Raïjin: Nous devrons nous entraîner durement. Je compte sur vous.

Le trio vert continua sa longue conversation jusqu'au retour sur Namek. Aussitôt qu'ils atterrirent, ils volèrent à toute vitesse vers la maison du Grand Chef.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Dim Avr 23, 2017 11:00 pm

Le Namek partit assez vite après les explications de l'aveugle... Grand bien lui fasse. Son vaisseau était simple à tracer, puisqu'il n'était pas fait pour la furtivité. Gray aurait donc rapidement l'emplacement de la planète Namek et il aurait donc accès aux Nameks... Mais aussi aux fameuses Dragons Balls. Là encore, c'était un atout non négligeable pour la guerre à venir et Gray avait l'intention de s'en servir...
Le Guerrier aux cheveux gris se demanda quand est-ce qu'il avait cessé d'être le guerrier rêveur qui voulait simplement voir l'univers, comme les deux équipages qu'il venait de rencontrer ? Quand est-ce qu'il était passé de ses moments privilégiés avec Ilias à la taquiner, à la regretter alors qu'il devait rassembler la galaxie autour de lui pour stopper les démons, puisque certaines grandes puissances se refusaient à se bouger pour sauver l'univers ?
Gray soupira. Cela lui arrivait depuis longtemps, mais là, ce n'était plus un soupir d'exaspération face à de la bêtise. C'en était un de fatigue, car il savait qu'ensuite il devrait assurer la paix. Il allait devoir s'assurer du bonheur d'un maximum de personne, la guerre allant chamboulée tant de vie. Car si les Nameks s'ouvraient, ils ne pourraient se refermer. S'il donnait le voyage spatial aux humains, pareil. Sans parler des Zélodiens...
La jeune terrienne se remit alors à parler. En arrière-plan des pensées de Gray, se trouvait Brassica qui jouait avec Elswen... Tout en tentant de la rassurer.

Gray fit craquer son dos... Tout en parlant négligemment. Les Terriens semblaient tellement se sous-estimer...

"A vrai dire, la Terre abrite actuellement plus de la moitié des hautes puissances de l'univers... Tout d'abord, le mec dont j'ai parlé. Ferliost. Sans doute l'humain le plus puissant que je connaisse et le plus terrifiant. Toi, tu aurais pas de problèmes, mais je pense qu'il transformerait en sac à main Elswen. Ensuite, il y a le dénommé Sangoku. Désormais il s'agit d'un des derniers sayajins, mais également l'un des rares à savoir utiliser un stade spécial appelé le Super sayajin... NON BRASSICA TU NE MONTRES PAS !"

Fit Gray en disparaissant un instant, avant de prendre la tête de Brassica. La gamine s'apprêtait à se transformer alors qu'elle tenait ses deux nouvelles coupines dans ses mains et Gray n'avait pas l'intention de la laisser faire. Elle risquerait de les tuer sans faire exprès nom d'Ilias !

"... Désolé. Brassica est à moitié Sayajin, et peut aussi se transformer... Et oui. Les sayajins sont une ressource guerrière très très importantes, même si ils sont très cons et portés sur la baston. Cela les rend au moins manipulables... Bref. La Terre l'abrite lui et son fils. Ainsi qu'un Namek extrêmement puissant et leurs amis. Et la personne que je crains le plus au monde, malheureusement, elle a déclaré qu'elle n'interviendrait que si les démons viennent expressément toquer à la porte de la Terre...
J'en ai rapidement conclu que les Terriens sont largement plus capables qu'ils ne le pensent et avec le bon entraînement, et le bon matériel... Vous feriez des atouts extrêmement utiles. Et pour infos, non je n'ai pas réellement peur de te dire ça, car je doute que tu ait l'influence nécessaire pour faire comprendre à la Terre que je vous vois essentiellement comme des ressources. Ce n'est pas particulièrement contre la Terre, mais c'est dessus que j'y ai vécu mes pires expériences. Et j'ai été créé comme arme de guerre, donc je te laisse deviner....
"

Gray soupira un instant... Sa froideur le terrifiait.

"Parfois je me demande si cela ne m'a pas rendu terriblement cynique..."

Brassica tira la manche d'Elswen et de Pesto alors que Gray se perdait une nouvelle fois dans ses pensées...

"Gray est très gentil. Il a sauvé deux fois la Terre, mais depuis qu'il a perdu Ilias... Il est devenu froid. Depuis qu'on a perdu Sans, il est en plus devenu... Calculateur... Me fait peur à des moments..."

Fit la jeune fille en serrant ses nouvelles amies... Plus triste que réellement terrifiée en réalité.

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Lun Avr 24, 2017 3:09 pm

Les Nameks étaient finalement partis... Pesto observa les portes du hangar se refermer après leur passage, coupant la vue sur l'immensité infinie de l'espace. Il ne restait désormais plus que Pesto, Elwen, la dénommée Brassica et Gray ainsi que quelques soldats. Si les hommes verts sont partis, la conversation quand à cette guerre contre les démons étaient toujours d'actualité.

« A vrai dire, la Terre abrite actuellement plus de la moitié des hautes puissances de l'univers... Tout d'abord, le mec dont j'ai parlé. Ferliost. Sans doute l'humain le plus puissant que je connaisse et le plus terrifiant. Toi, tu aurais pas de problèmes, mais je pense qu'il transformerait en sac à main Elswen. Ensuite, il y a le dénommé Sangoku. Désormais il s'agit d'un des derniers sayajins, mais également l'un des rares à savoir utiliser un stade spécial appelé le Super sayajin... NON BRASSICA TU NE MONTRES PAS ! »

Gray disparut alors avant de réapparaitre derrière eux. Brassica s'était glissée entre Elwen et Pesto, leur prenant la main. L'espace d'un instant, la terrienne a senti une brutale montée d'énergie dans la main qu'elle tenait... c'était effrayant. Cette gamine avait déjà au naturel une puissance écrasante pour quelqu'un du statut de la Terrienne, mais cette accumulation soudaine la terrifiait. Jusqu'à quel stade pouvait-elle aller ?

« ... Désolé. Brassica est à moitié Sayajin, et peut aussi se transformer... Et oui. Les sayajins sont une ressource guerrière très très importantes, même si ils sont très cons et portés sur la baston. Cela les rend au moins manipulables... Bref. La Terre l'abrite lui et son fils. Ainsi qu'un Namek extrêmement puissant et leurs amis. Et la personne que je crains le plus au monde, malheureusement, elle a déclaré qu'elle n'interviendrait que si les démons viennent expressément toquer à la porte de la Terre...
J'en ai rapidement conclu que les Terriens sont largement plus capables qu'ils ne le pensent et avec le bon entraînement, et le bon matériel... Vous feriez des atouts extrêmement utiles. Et pour infos, non je n'ai pas réellement peur de te dire ça, car je doute que tu ait l'influence nécessaire pour faire comprendre à la Terre que je vous vois essentiellement comme des ressources. Ce n'est pas particulièrement contre la Terre, mais c'est dessus que j'y ai vécu mes pires expériences. Et j'ai été créé comme arme de guerre, donc je te laisse deviner.... Parfois je me demande si cela ne m'a pas rendu terriblement cynique...
 »

Pesto l'observait en ressassant tout ce qu'il a dit... le légendaire Son Goku était donc un Saiyajin et non un terrien et le namek... elle devait faire référence à Piccolo. En repensant aux vieilles photos prises lors du dernier Tenkaichi Budokai, c'est vrai que les trois Nameks qu'elle venait de rencontrer avaient des similitudes... alors les plus puissants guerriers de la terre n'étaient même pas terriens... ça ne faisait que corroborer les dires de Pesto en fin de compte, même si Gray soutenait qu'un des Terriens était doté d'une puissance effrayante. Pesto ne l'a pas encore connu et s'il était vraiment une menace pour Elwen, mieux valait qu'elle ne croise pas sa route avant d'être vraiment capable de défendre la Zelodienne contre ce genre de mecs.

« Gray est très gentil. Il a sauvé deux fois la Terre, mais depuis qu'il a perdu Ilias... Il est devenu froid. Depuis qu'on a perdu Sans, il est en plus devenu... Calculateur... Me fait peur à des moments... »

C'était triste pour lui, Pesto le reconnaissait... elle n’imaginait pas la douleur qu'elle ressentirait s'il arrivait quelque chose à Elwen. Surtout que la Zelodienne était du genre à était du genre à foncer tête baissée vers les plus gros ennuis, à plus forte raison s'ils étaient évidents.

« On va vous aider ! Hein Pesto ?
- De... de quoi ?
- On va les aider ! Mr Gray est triste et seul face à une armée de grands méchants ! Il peut te rendre fort et on peut aider des pauvres gens ! Et pis j'veux pas laisser ma coupine seule face à des monstres ! Alors on va les aider !
- Mais... mais... maiiiis ! »

Trop tard, Elwen était décidée. La Kitsune comptait aider sa nouvelle copine et un homme dans le besoin, rendu aigri par les désastres qu'ont subi son existence. Pour rien au monde elle ne laisserait une âme en peine dans le besoin.

« En plus les monsieurs verts ont pas voulu que je les aide ! Alors je vais les aider eux !
- Dieux touts puissants, ayez pitié de moi... »

Une fois encore, Pesto ne pouvait pas retenir Elwen dans sa bêtise... si l'idée de devenir plus forte était alléchante, les risques derrière quand au bien-être de chacun étaient clairement trop élevés... mais peut-être que le jeu en valait la chandelle.

« Bon, on les aidera... mais pas question que tu traines sur un champ de bataille, toi...
- Wiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! »

Au fond, Pesto se disait qu'elle aurait peut-être mieux fait de rester sur terre... son pèlerinage prenait des proportions instables et la voilà impliquée dans une guerre qu'elle aurait voulu éviter...
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mar Avr 25, 2017 12:01 pm

Gray regarda les deux petites... avant de soupirer en frottant les têtes de tout le monde. Elles étaient gentilles et volontaires, les battements de leur coeur et les ondes de leur Ki ne le trompait pas. Autant Elswen que Pesto voulait aider son prochain et Gray comprenait parfaitement ce sentiment. Lui-même voulait au final gouverner la galaxie, car il était littéralement le seul qui en était capable du côté des gentils. Le reste des personnes puissantes étaient irresponsables ou/et maléfiques. Hors de question de les laisser faire. Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes bons ne réagissent pas.
Personne ne pourrait dire cela du Rayden.

Le grand guerrier du se baisser quelque peu pour arriver à la hauteur de Pesto et Elswen...

"Alors on va vous trouver des chambres sur le vaisseau. Vous inquiétez pas,
on prendra soin de votre vaisseau. On va également vous donner accès à la salle d'entraînement numéro 2. Elle est pratique... Et c'est la seule des deux salles qui est utilisable. L'autre sert de confinement à un de mes ennemis... BREF. Si jamais vous vous perdez, oubliez pas que il y a une petite voix dans le vaisseau qui peut vous guider avec le dallage lumineux. Enfin, si Brassica vous propose de s'entraînez avec vous, refuser.
"

"MAIS GRAND FRERE !"

"T'avais dit que tu ferais attention avec ton dinosaure... Alors je préférerais éviter que l'une d'entre elles meurent par accident car tu n'as pas su te contrôler..."

La demi-sayajin regarda en boudant le Rayden... Qui se contenta de soupirer. Bon dieu, c'était pas gagné son éducation si elle commençait à entrer dans la phase rebelle... Solena, elle, était partie depuis un moment pour continuer son entraînement. Les deux nouvelles ne l'intéressaient pas réellement et elle songea à revenir sur Raydenia pour assumer le commandement d'une équipe...

"Et ne vous inquiétez pas. Vu vos capacités, je ne pensais pas vous envoyer sur un champ de bataille tout de suite, ou alors sans moi à vos côtés pour une évacuation rapide..."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mer Avr 26, 2017 12:16 pm

Au fond, Pesto n'était pas sure d'elle... elle était en train de faire une croix sur ce pélerinage pour se lancer à corps perdu dans une guerre. Toutefois, Elwen, elle, s'engageait sans réfléchir, guidée uniquement par ses sentiments. Durant son court séjour sur Zelod, la Terrienne n'a pu constater que leur forte émotivité et les désastres qui en résultaient. Alors avec une jeune immature comme Elwen, il fallait s'attendre à des catastrophes sans précédent si elle ne la surveillait pas.

De ce fait, pas de choix... elle s'engageait vers un conflit qui n'était pas sien...


« Alors on va vous trouver des chambres sur le vaisseau. Vous inquiétez pas,
on prendra soin de votre vaisseau. On va également vous donner accès à la salle d'entraînement numéro 2. Elle est pratique... Et c'est la seule des deux salles qui est utilisable. L'autre sert de confinement à un de mes ennemis... BREF. Si jamais vous vous perdez, oubliez pas que il y a une petite voix dans le vaisseau qui peut vous guider avec le dallage lumineux. Enfin, si Brassica vous propose de s'entraînez avec vous, refuser.

- MAIS GRAND FRERE !
- T'avais dit que tu ferais attention avec ton dinosaure... Alors je préférerais éviter que l'une d'entre elles meurent par accident car tu n'as pas su te contrôler... »

Que de paroles encourageantes... si chaque combattant sur le vaisseau avait le niveau de Brassica, Pesto sentait qu'elle n'allait pas souvent visiter d'autres pièces que sa chambre ou ou la salle d'entrainement.

Elwen employa alors son sort de télépathie pour laisser un message dans l'esprit de la Saiyajin.

*T'en fais pas, on ira s'entrainer toutes les deux en cachette.*

Si Pesto avait la moindre idée du complot de son amie Zelodienne, elle aurait déjà tourné de l'oeil tellement ça devenait ingérable...


« Et ne vous inquiétez pas. Vu vos capacités, je ne pensais pas vous envoyer sur un champ de bataille tout de suite, ou alors sans moi à vos côtés pour une évacuation rapide... »

Ouf, enfin une bonne nouvelle... Tant que le vaisseau sera indemne, alors Pesto et Elwen le seront aussi... au moins le temps de leur formation. Quoi que pesto ne savait pas trop dans quelle direction elle devrait tourner l'entrainement de la mage. Si Elwen était clairement plus puissante que l'humain lambda, elle n'était clairement pas orientée pour le combat. Son potentiel résidait dans la magie. Toutefois, il valait mieux améliorer sa condition physique ne serais-ce que pour lui permettre de mieux tenir si quelqu'un venait à la frapper... enfin, ce n'était pas à elle de décider.

« Et à quel genre d'entrainement doit-on s'attendre ? Et... c'est qui le mec que vous enfermez dans une salle d'entraînement ? »

C'était quand même intriguant... il n'y avait pas de prison dans ce vaisseau militaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Jeu Avr 27, 2017 10:38 pm

"A vrai dire, je pensais vous entraîner moi-même. Ne vous inquiétez pas, je contrôle parfaitement ma force."

Dit Gray en sentant l'agitation à la pensée de ne pas s'entraîner avec Brassica... Avant de leur faire signe de le suivre. Le vaisseau était d'un blanc immaculé, et les murs ne laissaient que quelques petites places afin de se cacher ou de laisser autrui passer. Sur le mur, on pouvait néanmoins observer des petites éraflures que le Rayden effleurait de sa main, légèrement mélancolique... Ilias. Pendant toute l'année qu'elle avait passé avec eux, elle avait pesté contre le fait que les murs rapaient contre ses ailes... Puis, avec le temps, c'était le mur qui avait fini par devenir marqué. Les gens l'entendaient arriver ainsi. C'était... Le bon vieux temps.
La question de Pesto finit néanmoins par faire sortir le capitaine de ses rêveries et il lui adressa un gentil sourire.

"... Le prince des sayajins. tu l'a peut-être vu a la télé il y a quelques années, quand lui et deux autres sayajins ont rasés deux villes terriennes. L'un d'eux était d'ailleurs contraint de le faire, sinon Végéta menaçait de s'en prendre à Zelod où il avait vécu toute sa vie... Tu le connaissais peut-être Elswen. Un guerrier du nom d'Arachitz.... Mort contre un gros démon qui menaçait de détruire la planète d'ailleurs."

Gray les regarda un instant...

"Il s'agit d'une des deux fois où j'ai sauvé la Terre. Trois heures plus tard, je rencontrais le dénommé Ferliost dont je vous ai déjà parlé, qui m'a tué avec ma propre arme. D'où le fait que je ne me rende généralement sur Terre que forcé et contraint... Toutefois, je vais encore devoir y faire un tour pour y amener monsieur le Prince. Certains des guerriers que je veux recruter ont maille à partir avec lui et Ferliost appréciera peut-être le cadeau."

Le Rayden pointa ensuite une salle avec un hublot, illuminée par une lumière rouge... Au sol se trouvait un homme avec des cheveux pointus...

"On le met ici car aucune de nos cellules peut le retenir sinon, et ce con est tellement énervé qu'il risquerait de créer une brèche dans la coque."

Gray pointa ensuite une des pièces qui lui faisait face, quasiment identique...

"Ca, ce'st la salle numéro 2. Gravité modulable, création d'ennemis holographiques ou mécaniques, difficulté adaptable... Et oui, il y a des programmes à votre niveau. J'avais la même puissance que toi Pesto quand j'ai quitté ma planète..."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Ven Avr 28, 2017 12:23 pm

« A vrai dire, je pensais vous entraîner moi-même. Ne vous inquiétez pas, je contrôle parfaitement ma force. »

Le grand chef en personne compte entrainer une Zélodienne qui n'a aucune notion de combat et une terrienne qui n'a pas le millième de sa puissance ? Wow... il devait vraiment avoir du temps à perdre pour faire ça. Diriger un vaisseau n'engageait peut-être pas tant de responsabilités que ça pour qu'il n'aie vraiment que ça à foutre... Bref, le Rayden les emmena avec lui à travers les couloirs... tout était propre, si ce n'était quelques éraflures au mur, comme si on avait passé des coups de couteaux dessus. Les traces étaient erratiques. Elwen et Pesto se demandaient ce qui s'était passé ici, mais personne ne semblait vraiment se poser la question hormis elles alors une autre survint : Pourquoi ils réparaient pas ? C'était un peu... moche.

La Terrienne posa toutefois une autre question : l'identité du détenu.


« ... Le prince des sayajins. tu l'a peut-être vu a la télé il y a quelques années, quand lui et deux autres sayajins ont rasés deux villes terriennes. L'un d'eux était d'ailleurs contraint de le faire, sinon Végéta menaçait de s'en prendre à Zelod où il avait vécu toute sa vie... Tu le connaissais peut-être Elswen. Un guerrier du nom d'Arachitz.... Mort contre un gros démon qui menaçait de détruire la planète d'ailleurs. Il s'agit d'une des deux fois où j'ai sauvé la Terre. Trois heures plus tard, je rencontrais le dénommé Ferliost dont je vous ai déjà parlé, qui m'a tué avec ma propre arme. D'où le fait que je ne me rende généralement sur Terre que forcé et contraint... Toutefois, je vais encore devoir y faire un tour pour y amener monsieur le Prince. Certains des guerriers que je veux recruter ont maille à partir avec lui et Ferliost appréciera peut-être le cadeau. »

Pesto garda le silence... ouais, des images ont été reportées à la télé... ces journalistes étaient inconscients, parfois. Survoler une zone de guerre en hélico...

Quand à retourner sur Terre malgré le danger qui le menace... il était vraiment taré... Pesto pourrait s'y rendre, mais pas question qu'Elwen y pose les pieds au risque de finir en sac à mains de luxe. Et pourtant la Zelodienne comptait bien voir la planète natale de son amie.

Ils arrivèrent alors devant un hublot d'où s'échappait une lueur rouge. A travers celle-ci, Pesto reconnu le fameux prince Sayajin qu'elle a vu à la télé... le voir en vrai avait un côté effrayant, aussi ne fit-elle pas trop durer sa contemplation.


« On le met ici car aucune de nos cellules peut le retenir sinon, et ce con est tellement énervé qu'il risquerait de créer une brèche dans la coque.
- C'est tellement rassurant de savoir un tel danger à bord. »

La Terrienne était désormais certaine qu'elles faisaient une connerie en restant ici... Elwen, elle, ne formula pas cette hypothèse, elle se contentait de les suivre en tenant la main de Brassica, toute contente d'avoir une nouvelle coupine et des gens à aider.

«Ca, ce'st la salle numéro 2. Gravité modulable, création d'ennemis holographiques ou mécaniques, difficulté adaptable... Et oui, il y a des programmes à votre niveau. J'avais la même puissance que toi Pesto quand j'ai quitté ma planète... »

Pesto observa la pièce qui ressemblait à celle où croupissait Vegeta... Ca faisait quand même envie, cette liste de fonctionnalité. Dans son vaisseau à elle, il n'y avait que la gravité modulable et ça lui semblait être un luxe mais là... elle se disait qu'elle allait pouvoir passer aux choses sérieuses, même si elle n'arrivait pas à croire que le monstre à côté d'elle aie démarré à son niveau... quel âge pouvait avoir ce mec aujourd'hui pour avoir progressé à ce point ?

« Bon... on commence quand ? »
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mer Mai 03, 2017 1:00 pm

"Ne vous inquiétez pas. Brassica à pleine puissance à cette gravité arrive tout juste à fissurer la salle. Vegeta n'a pas atteint le stade de Super Sayajin donc aucune chance qu'il arrive à s'en échapper. La gravité est là tout simplement pour qu'il se tienne tranquille. On lui enlève pour les repas."

Fit Gray, en passant. Vegeta n'était plus qu'un détail pour lui. Un simple bien à échanger. Un simple atout diplomatique. Mépris et orgueil l'avait conduit à sa perte et Gray avait bien l'intention d'en tenir compte. Respect des autres races qu'il fallait intégrer dans son projet... Les humains avaient leur culture. Leurs produits télévisuels... Une capacité à amuser et à se divertir qui surpassaient celles de toutes les races de la galaxie, sans parler de leur bon dieu de cuisine. Les survivants sayajins étaient de bons guerriers. Goku et Gohan était également la preuve qu'on pouvait canaliser cette énergie dans le bon sens... Homme d'action pour la paix ? Les Raydens seraient bien évidemment le coeur de l'alliance... Leader technologique et politique. Toutes les races avaient quelque chose à apporter et avec le temps...
Cela permettrait d'assurer une paix durable dans l'univers.

Une paix... Durable. Gray caressa cette idée. Elle était bien. Elle était belle...
Et c'était *Elle* qui lui avait donné. Elle qui lui avait expliqué ses erreurs passées en tant que Déesse. Un Dieu n'est pas quelqu'un qui a plus de droits. C'est quelqu'un qui a plus de devoir. C'est quelqu'un qui renonce à lui-même pour une vision d'un monde meilleur...
Le Rayden savait également qu'il allait devoir... Résoudre d'autres problèmes. Pan. Elle restait une inconnue de part son instabilité psychologique et émotionnelle. Peut-être s'était-elle arrangée... Peut-être pas.
Dans tout les cas, Gray devrait se mettre dans une position par rapport à elle où elle se rendrait compte que le Rayden était d'un point de vue objectif, un barrage contre les emmerdes et que pour préserver sa paix, elle devrait se bouger pour au moins stopper les démons.
Bon dieu ce que c'était difficile de planifier un avenir prospère... Un bon petit entraînement le détendrait un peu.

"Bien. L'entraînement va être simple. Vous allez vous mettre à deux sur moi pour tenter de me faire tomber au sol. Tout les coups sont permis. Vous pouvez y aller aussi faire que vous voulez... Surprenez moi."

Fit le Rayden en entrant dans la pièce, tout en désactivant la gravité augmentée de la pièce secondaire... Elle était jusque là en X20, afin de s'entraîner un peu, mais les deux nouvelles ne supporteraient pas autant... Probablement.

"Temps limite ..."

Gray ouvrit un oeil pour regarder l'heure de son hologramme...

"15 minutes. Et non je ne suis pas aveugle. J'aime simplement aiguiser tout mes sens."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 36
Age : 26
Zénies : 1350

Données du Personnage
Power Level: 101 352
Power Level en Kili: 2
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Mer Mai 03, 2017 2:32 pm

Outre les inquiétudes quand à la présence de Vegeta à bord, à peine allégées par la confiance de Gray en la solidité des murs de sa prison, Pesto avait hâte de commencer le vrai travail : son entrainement.

Si elle devait participer à une guerre, il fallait qu'elle soit aussi puissante que possible quand elle mettra les pieds sur le champ de bataille. Il y avait vraiment des monstres dans l'univers, des créatures incroyables, dotées d'une puissance qu'elle doutait pouvoir atteindre même dans ses rêves les plus fous... et pourtant elle prenait le pari. Ce n'était plus seulement pour elle qu'elle allait devoir se battre, mais pour Elwen, la Terre et ses habitants, les races pacifiques et paisibles dispersées à travers la galaxie... toutes ces personnes méritaient de poursuivre leur vie paisible. Alors elle allait devenir plus forte, et ça commençait maintenant.


« Bien. L'entraînement va être simple. Vous allez vous mettre à deux sur moi pour tenter de me faire tomber au sol. Tout les coups sont permis. Vous pouvez y aller aussi faire que vous voulez... Surprenez moi.
- Je dois me battre moi aussi ? Mais je sais pas me battre moi !
- T'en fais pas, ça va aller. »

Elwen était moins rassurée que Pesto. La Zelodienne ne s'était jamais battue et le seul sort vraiment offensif qu'elle connaissait était trop dangereux pour être déployé ici. Non pas pour l'intégrité du vaisseau, mais pour le risque que son amie soit prise dedans. Il faudrait qu'elle reste à côté d'elle pour que ça fasse efficacement effet sans la mettre en danger... et elle y mettrait toute sa puissance magique, ce qui la rendrait inopérante après ça.

Pesto, quand à elle, se demandait comment elle allait pouvoir mettre ce monstre de puissance au sol... soit il adaptait son niveau au leur, soit il testait vraiment leurs limites dans l'immédiat. Frapper fort ne suffira pas, il fallait qu'elle ruse... ça allait probablement prendre du temps, il fallait qu'elle l'analyse et...


« Temps limite ... »

Pour la première fois depuis leur rencontre, le Rayden ouvrit un œil. Cette scène avait quelque chose de... surprenant.

« 15 minutes. Et non je ne suis pas aveugle. J'aime simplement aiguiser tout mes sens. »

Bon... passé le choc de le voir enfin ouvrir les yeux, Pesto serra les poings et concentra ses forces. Quinze pauvres minutes... ça allait être dur... bon...

« Dans ce cas... c'est parti ! »

D'un bond, elle se jeta sur le monstre et donna un coup de toutes ses forces. Elle ne doutait pas qu'il allait y résister sans broncher, sinon ça ne serait pas un entrainement. S'en suivit alors un déluge de coups. Ses poings et pieds partaient dans tous les sens à un rythme effréné. Pour elle, il s'agissait surtout d'analyser la difficulté qu'avait placé le supérieur. Elle avait peu de chances de gagner le défi imposé par Gray, mais elle allait y mettre toutes ses forces. Ce premier assaut servira à voir s'il était fair play ou au contraire se montrait impitoyable.

Elwen, de son côté, se focalisait sur son nouveau chef... elle l'avait senti en le voyant, sa magie serait inopérante sur lui pour peu qu'elle tente un assaut, mais si Pesto prenait toute l'attention alors peut-être... peut-être qu'elle pourra en tirer profit et le gêner par sa magie. Si ça se trouve, il ne pourra pas couvrir deux fronts à la fois, surtout si l'un était physique et l'autre mental.


*Wobniar no gnicnad nrocinu yffulf knip.*

La télékinésie était quelque chose d'innée chez les Zélodiens. Si elle parvenait ne serais-ce qu'un peu à entraver les mouvements de Gray, alors Pesto aura une chance de le faire trébucher en profitant du moment de surprise dont sera victime le Rayden. C'était son meilleur plan. La Zélodienne employait toute sa volonté pour ça. Elwen n'était pas une guerrière, pas une combattante. Ses sorts servaient avant tout à aider et protéger, pas à frapper. Sans doute cela changera-il avec le temps, hélas, sans doute devra-elle apprendre des sorts létaux dans le but d'aider à la guerre, mais pour le moment son répertoire était pauvre en la matière ! Alors elle allait faire avec ce qu'elle avait pour le moment, c'est à dire peu, très peu... trop peu.

Pesto n'avait pas rompu le rythme et continuait d'enchaîner les coups. Elle était à l'affut de la moindre faille dans les mouvements du Rayden, même si elle n'espérait pas vraiment voir grand chose de ce côté là. A la moindre ouverture, elle n'allait pas hésiter.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 656
Age : 21
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   Ven Mai 05, 2017 3:16 pm

Rapidité, force et résistance. Trois éléments qui composaient le corps d'un guerrier. Pour certains, le déséquilibre était la voie de la puissance, décidant d'en sacrifier un délibérément au profit des deux autres. Une force plus grande et une rapidité comme l'éclair, dans l'espoir de ne pas être touché. La capacité à absorber un grand nombre de coup pour les rendre à l'adversaire qui s'est approché trop près... Ou un moyen de le vaincre à petit feu, en l'harcelant de petits coups faibles individuellement, mais qui pris tous ensembles étaient redoutables...

Gray attendit les coups de poings et coups de pieds de Pesto. C'était important d'analyser son style de combat afin de l'encourager à l'affiner. Dans un groupe, la diversité des styles était importante. Gray savait qu'il était un touche à tout... qu'à terme, la puissance de Brassica dépasserait la sienne... Mais il serait toujours plus rapide. Il savait que Solena était plus rapide que lui... Mais il était plus fort et endurant.

La jeune Pesto, elle était une attaquante brutale... Sa vitesse laissait à désirer quelque peu, mais elle tapait bien plus fort que Gray au même âge.
Autant jouer les jeux, et faire l'effort de parer les coups avec ses bras, se dit le commandant Rayden. Le but était de la tester, et non de la briser. Cela n'avait aucun intérêt, à par flatter un ego qu'il ne possédait pas. Au contraire, il fallait la stimuler pour qu'elle soit capable d'affronter ses adversaires les plus redoutables. Les Terriens avaient un potentiel énorme en eux... Ferliost lui avait montré, et Gray était conscient de cela.
Autant en avoir de son côté.
Gray se rendit compte qu'il aurait également dû préciser la chose, mais il n'attaqua pas. Le but n'était pas encore d'évaluer la défense de Pesto, même si Gray remarqua déjà qu'elle était quelqu'un misant sur une attaque éclair... Gray n'avait rien à redire dessus. Un bon combat était réglé en un coup.

Puis, le Rayden sentit quelque chose au niveau de ses bras... Oh ? Une technique de la part de la Zélodienne ?
Le Rayden vit son attention partagée un instant, intrigué par le phénomène... Hum... Elle était différente de celle de Sans... En tout cas, Gray savait déjà les défauts de Pesto et comment les régler. Il voyait également que les deux jeunes femmes voyageaient depuis peu ensemble, puisque la zélodienne avait mis un certain avant de réagir. Elles n'avaient probablement jamais travailler les combats à deux, contrairement à Gray et sa soeur. C'était compréhensible mais c'était un autre point à améliorer...
Car là, Pesto ne faisait que frapper avec un barrage de coups, mais ceux-ci étaient trop téléphonés pour espérer que cela le touche.

"Hum... "

Fit-il, en laissant les coups le frapper. C'était bien, mais on pouvait faire mieux. Pesto attaquait de front. Mais elle devait savoir qu'on affrontait pas un Goliath dans son domaine de prédilection de combat. Elswen n'avait pas non plus le niveau de se couvrir toute seule...

"De ce que je vois, votre duo a un problème structurel." Fit le guerrier en commençant à parler. "Pesto, tu attaques fort pour ton niveau, mais tes coups sont trop lents. On les sent venir assez facilement. Cela ne serait pas un problème si Elswen pouvait gêner suffisamment fort l'ennemi pour te permettre de le surprendre. Le problème, c'est qu'elle n'a pas encore le niveau pour se défendre et réagir si l'ennemi se met à foncer sur elle. Et toi, tu n'as pas la vitesse pour nécessairement le rattraper."

Expliqua-t-il tranquillement. Des critiques constructives, nécessaire à la construction des deux jeunes femmes...

"Mais c'est pas mauvais. Si on travaille ta vitesse et qu'on apprend à Elswen à mieux te servir de support, alors vous avez un bon duo."

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce qui m'est cher (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce qui m'est cher (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace-