Partagez | 
 

 [Solo] Chargeons ensemble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rékon

Rang F [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 132
Age : 14
Zénies : 40 z/ Faction : 000Z

Données du Personnage
Power Level: 50 000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: [Solo] Chargeons ensemble   Mer Jan 11, 2017 7:44 am


« Veuillez vous allonger »

Un Rayden en blouse blanche venait de dire à Rékon avant que le concerné s’allonge sur une table, la table automatique venait de se retourner mettant clairement la nuque du Rayden à la crinière argenté en évidence. Plusieurs scientifiques se munirent de seringue et commencèrent à planter un peu partout le corps de Rékon, au début l’argenté serrait les dents pour éviter de hurler, la douleur venait de passer surement à cause des anesthésiantes et autres saloperies qui circulait dans le sang de Rékon.

Le Rayden ne souffrait plus. Une fois les calmants injectés plusieurs machines automatiques toujours venaient de se déployer dans un brouhaha sans nom. Mais le Rayden nain était trop défoncé pour entendre ce bruit. Soudain les machines commençaient à tripoter le corps de Rékon. Des lames commençaient à découper doucement sa peau. Une autre machine elle commençait à essuyer le sang qui coulait et enfonça quelque chose dans la nuque du Rayden nain. La table se retourna à nouveau.


Et un bras robot commençait à faire quelque chose avec l’œil de Rékon. Avec une fine lame elle venait de découper la peau sous l’œil du Rayden. Et commençait à y enfoncer quelque chose. Pendant plusieurs minutes l’œil du Rayden gauche du Rayden bougeait dans plusieurs sens avant de trouver une position assez stable. Une faible lueur orange se trouvait maintenant au centre de la pupille de l’argenté.

Plusieurs heures dans la salle d’opération, l’implantation des implants étaient terminé. Il avait refermé le tout avec des plaques de métal qui couvrait la partie gauche du visage de Rékon. Ces plaques continuaient leurs chemins jusqu'au bras gauche du Rayden. Il se sentait étrangement bien pour quelqu’un qui venait de se faire charcuter ! Il avait quitté le bloc opératoire sans rien demander.

Juste en gardant cette expression étrange sur le visage. Un large sourire narquois montrant ces belles canines. Pourquoi Rékon souriait ? Car pendant toutes ces années, il avait affronté des Raydens modifiés alors que lui il ne se battait qu’avec la force de ses poings. Et ça c’était étrange. Personne ne voulait le considéré comme un soldat, sauf quand il montrait ses talents incroyables sur les champs de bataille. Mais la ces implants changent complètement la paye. Il allait maintenant se battre à arme égale avec les enfoirés qui parcourait se monde.

Il se dirigeait à présent vers l’armurerie pour recevoir ses biens. Quand je dis ses biens je parle de la carcasse de l’Onoderas et une armure Raydenne, chaque Rayden soldat possède une armure. Une grande résistance ayant sauvé la vie de beaucoup de soldat. Ça réglait une question qui tracassait l’argenté depuis un long moment. En effet sur le champ de bataille il galérait à découper les autres Raydens. Il possédait donc ce genre d’armure. Il s’avança vers l’armurier et lui remit une carte. « L’officier Rékon ? Bien poste 350-B » Dit l’armurier à moitié avachie sur son comptoir.

Rékon commença donc à se diriger vers son poste et récupéra son armure et la carcasse de ses Onoderas, peut-être pouvait t-il faire quelque chose avec. Puis le Rayden s’installa et plusieurs bras robotique venaient de se déclencher afin de commencer à accrocher plusieurs parties d’armures sur le corps de Rékon qui se retrouvait aux bouts de plusieurs minutes entièrement en combinaison de combat.

Il avait cette sensation de protection, comme si rien ne pouvait lui arrivé tant qu’il était à l’intérieure de cette couche de matière d'une extreme resistance. Il eu comme un soupire de soulagement. Toujours installer sur le port, un bras mécanique continuait d’installer et de connecter l’armure et le détecteur qu’il avait dans l’œil.


Nouvelle fonctionnalité il peut à présent user de son détecteur de puissance depuis son armure. Et appeler son armure avec son détecteur. L’installions terminé, le bras se replia et Rékon pu descendre portant fièrement son armure. Il avait l’air héroïque presque chevaleresque.

Le Rayden appuya sur un bouton situé au niveau de son casque et l’armure commença à se déplier pour trôner seulement sur le bras gauche de Rékon, c'est-à-dire le plus endommagé. Il avait maintenant l’équipement complet d’un soldat Rayden. C’était parfait, il pouvait partir en mission. Et maintenant voler. Il fallait juste s’entrainer un peu hein, c’est pour ça que le Rayden décida de se rendre dans une caserne de soldat pour s’entrainer. A son arrivé le nain fut immédiatement remarqué par sa taille et son bras droit recouvert d’une étrange matière. Les Raydens se sont retourné quelque seconde pour admirer le nouveau venu et reprirent leurs activités.


L’argenté avançait dans la caserne afin de trouver une salle d’entrainement et des partenaires de combat à son niveau. Il pénétra dans ladite salle et observa les compétiteurs présents. Des Raydens en armure qui s’entrainait tous avec leurs armes respectifs. Il fut pendant quelque seconde prit d’une intense réflexion. Pourquoi son père ne lui avait pas donné d’arme quand il était gosse ? C’est vrai, il à du fabriqué ses Onoderas avec son mentor.


« Hey toi ! Le nain… Tu viens m’affronter au lieu de rester planter la comme une andouille ? »

Venait de dire un Rayden assez grand et massif, enfin plus grande que Rékon, l’argenté balaya la salle pour trouver son adversaire du regard. Le malheureux qui avait osé défier Rékon du regard. Rékon s’avança en regardant son adversaire. Un grand gaillard dont le crane était aussi fertile qu’un champ de bataille. Il voulait surement frimer, peut-être car l’homme venait de dégainer une épée qui se fut recouverte de Ki.

« Dégaine ton arme Rayden. »
Dit le grand en s’avançant vers Rékon, Il serra la main de l’argenté et s’éloigna pour se positionner face à lui dans une pose de combat.
« Je ne possède pas d’arme vieil homme. » Dit Rékon, sa phrase venait d’étonner son adversaire, ses yeux allait presque quitter son crane. Il enchaina donc par :

« Comment te bats-tu ? » C’est vrai que Rékon était un Rayden assez étrange. Il se battait principalement au poing et au pied, contrairement à ses semblables. Il eu un sourire narquois et se mit immédiatement en position de combat. Il eu un large sourire laissant exprès dépasser ses canines de sa bouche. Il passa rapidement sa langue sur la pointe d’une de ses canines, puis annonça au l’homme :

« Commençons. »

« Avec plaisir »
Annonça le vieux Rayden, et ainsi les deux combattants se forcèrent dessus. Le Rayden chauve essaya d’asséner plusieurs coups d’épée a l’argenté qui esquiva avec facilité ses attaques. Agacé le vieux Rayden essaya d’asséner un coup d’épaule à Rékon qui encore une fois esquiva pour arriver sur le côté gauche de l’homme. Le Rayden à la crinière argentée remonta son genou sur le bras de l’homme qui hurla entre ses dents de douleur. Mais instinctivement il se retira de combat. Rékon continua de poursuivre son adversaire avec une agilité impressionnante. Cet implant est formidable ! Il arriva devant son adversaire d’un reflet de vitesse et en recouvrant son bras gauche de ki, il frappa directement son partenaire d’entrainement à l’estomac. Ce dernier se retrouvait donc loin derrière enfoncé dans un mur.


« Meh, je crois que ch’ui aller un trop fort sur ce coup là. »
Se vanta presque Rékon avant de chercher du regard les autres Raydens. Peut-être parmi eu ils y en avaient qui souhaitait le défier le Rayden. Après plusieurs regards sur la salle et les nombreux silences Rékon finit par conclure que non. Personne n’était assez fort pour le défier ici. Visiblement sans guerre les Raydens ne sont plus ce qu’ils sont. Toutes cette action, cette guerre continue. Ça doit bien changer et ça montre aussi une chose. Le calme c’est nul.



Cette envie d’action, ce danger constant ! Ça manquait bien à Rékon qui pourrait presque dire qu’il regrette la guerre. Il sortait de la caserne alors qu’un tas de Rayden se posait des questions sur la force de l’individu qui venait de mettre un gars dans le mur. Rékon décida de se balader dans la capitale maintenant. C’était cool. Des arbres se dressaient majestueusement. Des animaux surtout des piafs volaient dans le ciel. Beaucoup de chose avait changé à cause de Gray. Et un peu de Rékon ! Qui à réussit à ramener des échantillons de terre, et quelques animaux qui ont ensuite pu être cloné.


Il avait un peu du mal à bouger son bras gauche. Le bras gauche qui abritait l’armure, et aussi soutenait son bras endommagé par le démon lors de sa petite visite sur terre. Il repensait même à son combat contre Nira et se dit : le fait de ne pas voler était vraiment un handicape. Il ferma pendant quelque seconde les yeux, repensant à chaque combat qu’il avait vécu. Chaque chose qu’il a vue dans sa petite vie. Il devait faire quelque chose, ouais. Maintenant qu’il était de retour il fallait faire une chose importante.


Un rituel qu’il n’avait pas accomplit depuis un an à cause de son voyage sur terre. C’est ainsi que Rékon commença une longue marche seul, il sortait de la capitale. Traversant les champs de bataille maintenant propre. Quand je dis propre, c'est-à-dire qu’il y avait moins de cadavre au sol qu’avant. Mais des armes et de nombreux sabres étaient planté au sol. Après plusieurs heures de marche le Rayden venait de se trouver dans un lieu magnifique, presque enchantée. C’était comme si Rékon était à la frontière de deux mondes. Derrière lui le champ de bataille. Devant lui une petite rivière avec de nombreuses fleures et de l’herbe propre. Un grand et majestueux arbre entourait le lieu et les rayons du soleil traversaient les feuilles de l’arbre. C’était beau.

Le Rayden argenté s’avança dans le paysage pour se retrouver devant une grosse croix planté au sol. Un fourreau de katana était également posé à droite de la croix. Rékon passa son doigt sur l’inscription, on pouvait y lire : Ici gît un super grand frère. Un peu plus bat de l’inscription on pouvait y voir une illustration d’un punk avec des lunettes, ce punk avait un large sourire. En regardant l’image Rékon ne pu s’empêcher de faire la même chose. Avant de dire calmement avec une once de tristesse dans la voix.

« Joyeux anniv’ Raï »


Que venait dire Rékon, avec les yeux un peu mouillé. Dans ce même moment il venait de se souvenir de chaque moment qu’il avait passé avec son frère, de la moindre dispute à chaque moment de joie, jusqu'à la mort de Raï écrasé par ce singe géant. Cette anomalie qu’étudiait le mentor de Rékon.

« Si seulement tu pouvais voir la planète aujourd’hui. L’imperator Ashura à changé bien des choses, les guerres sont terminé. Même si il reste encore quelque opposant au règne de l’imperator, tu sais j’ai encore cette envie d’action… ça me manque grandement… Je pense que je vais partir de Raydenia… Ouais partir en quête d’aventure et d’autre chose… Je pense que je vais faire comme l’imperator Ashura. Partir avec des volontaires en quête d’aventure, et tu va voir lorsque je te retrouverais je serais l’un des plus puissant Rayden que le monde n’est jamais porté. Promis frérot. »

Termina l’argenté. Avant de creuser un trou sous la tombe de son frère pour y enfoncer ses Onoderas. L’arme qu’avait utilisée Raï avant sa mort. Étrangement de la bataille l’Orthos de Raï ne fut jamais découvert. Surement pulvériser par le gorille. Dans la tradition lorsqu’un Rayden meurt on l’enterre avec son arme.

C’est ainsi que Rékon continuant de se balader, il avait célébrer l’anniversaire de son frère et continuait d’entretenir sa tombe, jusqu'à que le soir tombe. Il s’était assit au milieu des arbres, et passa toute sa journée à raconter cette année folle à ‘’son grand frère’’ Ouais. Nous pouvons dire que Rékon avait ce petit rituel avant de partir. Il racontait souvent sa journée à la tombe de Raï. La nuit était donc tombée, c’est alors que Rékon quitta cet endroit sinistre pour retourner à la capitale. Deux bonnes longues heures de marche et l’être à la crinière argentée arriva enfin en ville.


Il se balada parmi les énormes bâtiments et s’arrêta devant une petite maison avec un magnifique jardin.

« Elle s’occupe vraiment bien de ces plantes, je me demande comment elle fait. »

Rékon s’approcha et ouvrit la porte pour pénétrer dans le bâtiment. Il hurla salut, afin de refermer la porte derrière soit. Un endroit modeste, il regardait l’endroit comme si c’était la première fois qu’il le voyait, cette maison lui manquait un peu. C’est ainsi qu’une grande femme au la chevelure aussi grise que Rékon venait de faire son apparition. Elle prit le petit Rayden dans ses bras avec un grand sourire.

« Rékon ! Ça fait longtemps qu’on ne ta plus vu dans le coin surtout depuis ton arrivé ! Tu viens pourquoi ? Pour nous demander de l’argent encore ? Je t’ai déjà dis que tu dois te débroui… »

« Non. » Interrompit sèchement Rékon, il avait ce regard neutre et un peu baladeur. Il regardait sa mère et comprit qu’elle lisait un livre sur les plantes que des scientifiques avaient rédigé en étudiant ces plantes. Le Rayden reprit : « Je viens rendre visite. Il est ou papa ? » Questionna l’argenté.

« Ton père ? Il doit surement se remémorer les batailles comme à son habitude, ou il doit être dans son armurerie. »


« T’ss, Rékon… » Voilà donc le loup. L’expression faciale de Rékon devint plus sévère que d’habitude, il répondit donc d’un ton neutre.

« Père. »

Ainsi une longue conversation s’engagea entre le père et le fils.

« Tu ne travaille plus derrière tes machines ? Tu sors enfin rencontrer le monde réel. »

« T’sss. »

« Ta pensé à laisser une fleur sur la tombe de ton frère même ? Lui c’était un vrai guerrier, un homme qui risquer sa vie sur le champ de bataille qui est mort à cause de taré comme vous. »


« Chéri arrête, ton fils vient te rendre visite… Tu devrais être content ? » Dit la vielle femme en essayant de calmer son mari. Son mari : Un grand Rayden avec des cheveux courts, Barraqué comme une maison, borgne. Une large cicatrice l’obligeait à fermer l’œil gauche.

« Mon fils ? Ce Rayden qui déshonore la famille ? Il à rejoint la branche scientifique ! Il aurait pu être un soldat ! Non il préférait se cacher derrière des machines. Ce n’est qu’un trouillard. »

« Mais ? C’est quoi cette odeur ? Tu as bu ? »
Dit la femme en reniflant son mari qui empestait l’alcool, Rékon regardait son père qui essayait de le rabaisser. Cette expression sévère toujours imprimé sur le visage du Rayden argenté.

« Un peu, mais laisse moi dire quelque chose à ce nabot. Rékon tu es faible. Tu t’es engagé en plus ? Tu n’a pas ta place sur le champ de bataille. Ni même dans aucune guerre. Tu n’es pas un soldat. Juste un type banale, je serais aussi faible que toi je me retirais de l’armée. C’est pour ça que je ne t’ai pas donné d’arme. Je pensais que tu aurais compris par toi-même, mais visiblement tu es assez stupide pour poursuivre des rêves impossibles. »

Plus aucun mot, le vieil homme venait de dire ce qu’il avait à dire. Rékon serrait les dents. Son bras recouvert de couche métallique. Il commençait à admirer son bras. Toucher son visage, ces plaques de métal qui cachait ses horribles blessures. Ses combats, toutes ces blessures. Comment osait t-il dire que Raï était mort par la faute de Rékon ? Comment osait t-il ? Le Rayden argenté allait exploser. Il s’était surpris à grogner comme une bête sauvage sur le point de se jeter sur sa proie… Il y avait une atmosphère oppressante qui commençait à peser dans la salle qu’était ce beau salon. Personne n’osait dire des mots, le père attendait juste la réaction de son fils qui bouillonnait…

« Répète si tu l’ose ? »
Dit Rékon, comme un adolescent rebelle défiant l’autorité de ces parents, cette fois ce n’était pas pour un simple caprice. Il venait de dépasser un autre niveau. Rejetant la mort de Raï, le sacrifice de son frère sur Rékon. Le père regarda son fils avec de grands yeux.

« Tu viens de dire quoi ? Tu ose me répondre ? Enfant indigne ? » Il allait lever le bras pour frapper Rékon, quand soudain Rékon enfonça son coude dans le visage de son père qui se retrouvait à traverser le mur pour finir éjecté au sol dans la rue. Les Raydens dehors arrêtaient de marcher pour observer la situation. L’argenté rejoint son père qui se relevait.

« Tu ? Tu viens de me frapper ? » Dit le père en constatant qu’il saignait de la bouche. Il essuya rapidement le sang avant de regarder Rékon. Il allait l’affronter.

« Pourquoi tu m’insulte ? Pourquoi tu ne me considère pas. J’ai choisit la branche scientifique car je voulais en faire partie, je ne veux pas devenir comme toi. Un vieil abruti qui se remémore les batailles du passé qu’il na pas pu gagner, contrairement à toi j’ai fais quelque chose qui à changé ce monde. »
Rékon écarta les bras pour montrer toutes la faune et la flore qui étaient maintenant présente sur ces terres.

« J’ai réussis à ramener la vie sur cette planète morte, j’ai participé à quelque chose de grand ! Toi… »
Il avança rapidement devant son père pour lui donner un de ces coups de pieds dans les côtes, l’envoyant encore se cogner dans un mur.

« Toi ? Ta fait quoi dans toute ta misérable existence ? »
Dit ironiquement Rékon.

« Rékon arrête ! » Il tourna la tête vers sa mère, la vielle dame pouvait remarquer ce regard amère qu’arborait Rékon. Un regard plein de rage et de colère envers son géniteur.

« Petit enfoiré ! » Hurla le vieil homme en crachant une salve de sang au sol.

« Dit moi ce que tu a fait ? Rien ? Tu voulais nous envoyer à l’abattoir ! Mourir pour une guerre idiote ? » Son père se releva et essaya de frapper à nouveau Rékon. L’argenté esquiva et recouvra son bras droit de Ki pour frapper de manière violente la mâchoire de son père qui termina une dernière fois sa course au sol, il hurlait presque de colère ou de rage devant son enfant qui venait de lui mettre une raclée incroyable.

« Waaaah ! Wa wachoir ! »


« Moi, j’ai voyagé parmi les étoiles, je me suis entrainé pour devenir plus fort. J’ai affronté des choses… Si t’aurais été à ma place tu te serais littéralement chier dessus… »

Il envoya encore une fois son pieds pour frapper assez violemment son père qui hurla de douleur encore une fois. « Je me suis fait charcuter par des démons ! » Il frappa une nouvelle fois son géniteur. La mère du Rayden enragé était choquée et hésitait à s’interposer. Toute cette haine que Rékon gardait en lui.

« J’ai frappé ma partenaire ! » Il envoya un magistral coup de pied dans la mâchoire de son père, cette mâchoire déjà blessé.

« Waaah ! »

Puis il reprit : « Toi ? Ta juste abandonné ta troupe devant l’ennemie par peur. »

« Enwoiré ! »

« Articule. »
Il déposa son pied sur le crane de son père, le géniteur qui se soumet à son fils.

« Et ne te permet plus jamais te prononcer le nom de Raï. Tu nous à toujours renier. Tu disais qu’on allait faire de piètre soldat. Il ne voulait même pas devenir un soldat… Tu es un père indigne qui voulait faire revivre son rêve à travers ses enfants sans se soucier de leurs rêves à eux. »

Le Ki de Rékon commençait à se manifester de manière assez brutale, recouvrant presque les bras du Rayden, le rendant encore plus terrifiant.

« Enwoiré, fich indigne ! »
Rékon retira son pied du crane de son père et commença à partir, sous les injures de son père. Toujours avec cette expression très sévère au visage. Le Rayden continua son chemin sans se soucier des autres, marchant vers l’astroport… Il allait bien pouvoir faire quelque chose de toute façon. Ouais, les rapports disaient et parlaient de plein de truc. Comme cette vielle station… Rékon allait se casser de sa planète, sur un coup de tête ? Non, pour quelque chose de plus important. Il venait de pénétrer dans l’aéroport et monta sur la valise d’un inconnu et hurla comme un enfoiré.

« Vous ! Y a-t-il des gens qui s’font chier ? Des ex-soldats, des combattants et toutes ces merdes ?! »

Quelque regard venait de se tourner vers l’officier argenté.

« Vous savez quoi ? Je vais vous proposer une nouvelle aventure, avec moi… On va voyager dans l’espace et retourner ce monde comme pas possible ! Vous savez y a quoi dehors ? Des démons et toutes ces merdes qui cherchent le pouvoir, j’vous propose un truc… De me rejoindre dans l’espace et d’aller poutrer ces machins et vivre plein de truc cool, de combat épique et autre de ces choses ? »


Les quelques regards venaient de hurler, et comme si une grosse émeute avaient éclaté à cause de moi. Des prisonniers de guerre de la Démonius, des Raydens d’autre faction. Tous se jetaient sur des vaisseaux et commençaient à quitter l’atmosphère. Quant à moi… Je laisse tous derrière moi y compris Nira pour sauter dans mon vaisseau monoplace pour me barrer de Raydenia, pourquoi avait t-il suivit l’argenté sans les moindres questions ? Ils étaient quête d’aventure et Rékon disait qu’il pouvait leurs en donné. Ça montre bien à quel point ils sont désespéré ?

Revenir en haut Aller en bas
 

[Solo] Chargeons ensemble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouer ensemble à minecraft ?
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble
» présentation Bob Solo [Validée]
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: La Planète Rayden :: Base spatiale/Astroport.-