Partagez | 
 

 Kalae, la Raydenne au crâne dur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kalae, la Raydenne au crâne dur   Lun Jan 02, 2017 1:44 am

Starbreaker Kalae
Secouer n'est pas taper
Titania || Fire emblem Path of Radiance
"Mon nom est Starbreaker Kalae et je suis une femme de 28 ans. Mon principal défaut est mon impétuosité et ma qualité majeure est ma franchise."

  ► Prénom: Kalae
  ► Nom: Starbreaker
  ► Taille: 2m31
  ► Poids: 127 kg
  ► Planète d'origine: Raydenna
  ► Groupe : Rayden
  ► But :   Je...j'ai pas fini d'y réfléchir en fait

 
Kalae est grande. Très grande, même pour une Raydenne et se distingue tant par sa carrure puissante que par sa très longue chevelure, le plus souvent nouée en une massive tresse malgré quelques mèches rebelles, d'un rouge profond. Elle a un visage assez élégant qui affiche clairement ses émotions, qu'elle soit concentrée pour le combat ou perplexe. Et pour mettre un peu de couleur au milieu de ses traits, ses yeux le plus souvent à l'affût sont d'un vert sobre.

La guerrière prend plutôt soin d'elle, aimant entretenir son équipement et son corps, mais ne varie pas beaucoup ses tenues vestimentaires, se contentant de se parer de pourpre et de blanc le plus souvent. En bonne Raydenne, elle possède armes et armures. En guise d'outil de destruction elle manie une colossale hallebarde à la lame dorée et se couvre de ce qui ressemble à une antique armure de plates comportant un plastron, d'épaisse épaulières, de tassettes si lisses que les lames glisseraient dessus, de brassards, de gantelets et de jambières. Le métal est blanc et or, car elle trouve ça joli.
Sous ses yeux s'étendent des marques noires, qui forment un genre d'éclair le long de ses joues.

Son équipement parait excessivement primitif...et l'est presque. Sous ses airs archaïques, la panoplie demeure une oeuvre Raydenne soignée, à ne surtout pas sous estimer. Sa hache possède un générateur intégré pour s'envelopper d'un champ énergétique amplifiant sa puissance destruction et peut revenir à sa propriétaire  tandis que son armure...n'est qu'une armure extrêmement bien faite. Elle intègre un champ de protection pour la préserver des assauts ennemis, est très résistante du fait qu'on ait pu se concentrer sur son efficacité brute au lieu de sa technologie, et c'est tout. Cela pour une raison simple, qui sera expliquée en dessous.

Sous son armure, c'est une femme...plutôt intéressante. Bien taillée, avec son lot de cicatrices qu'elle assume fièrement, la Raydenne pourrait se remarquer outre pour ses formes par plusieurs points d'interface avec son armure, ce qui se présente sous la forme de genres de prises noires à même sa peau, notamment sur ses avant-bras et entre ses omoplates.
Description Physique


 
Vous voulez un cliché d'un guerrier ? D'une grosse brute toute bardée d'acier et de muscles ? Insensible à la douleur, ignorant la peur et imperméable à la stratégie ? Hé bien allez voir Kalae.

Parce que créboudiou, la Raydenne peut se vanter d'avoir bien des qualités et nul ne saurait les lui retirer. Elle est d'une honnêteté à toute épreuve, si spontanée qu'elle ne perd jamais son temps dans des situations inutiles, d'un courage confinant à l'acharnement et s'attache très rigoureusement à appliquer et défendre son irréprochable code moral : Les injustices, la corruption, l'inconsidération pour les blessés ou les civils...tout cela ne mérite qu'un pain dans la bouche. Et pas à base de farine, mais plutôt de phalanges.
Kalae n'aura aucune pitié pour celui qui brandit une arme face à elle. Si quelqu'un est prêt à se battre, il est prêt à mourir. Et elle respecte cela, elle l'apprécie même et le montrera...en faisant son maximum, convaincue que plus les guerriers s'affrontent avec violence, plus ils reconnaissent la valeur et le courage de l'autre.
En revanche, elle ne lèvera jamais la main sur quelqu'un n'ayant plus la volonté de combattre. La victoire lui suffit, elle ne voit pas l'intérêt de faire un bain de sang pour le seul plaisir de faire un bain de sang. Toutefois, si tel est le souhait d'un blessé, elle peut lui accorder la miséricorde d'une mort rapide et digne. Bien que le plus souvent, elle essaye de les sauver...ou du moins d'appeler quelqu'un qui saura le faire. Oui, elle saurait à peu près faire un bandage pour gagner un peu de temps...mais on lui a déconseillé de tenter de faire des premiers soins lorsqu'il a fallu plusieurs semaines pour lui faire comprendre que, faire un garrot pour une blessure à la tête N'EST PAS la bonne façon de soigner le blessé.

Parce que oui, Kalae est pleine de bonne volonté, de détermination et d'honneur...mais elle est désespérément conne. N'ayant pas honte de le dire, c'est sa férocité et sa volonté de fer qui l'ont maintenue en vie et non pas son sens tactique. Agitez des chiffons colorés et vous aurez toute son attention, posez lui un paradoxe et vous vous en débarrasserez un moment...ou l'énerverez. Et vous ferez secouer comme un prunier trop mûr. Secouer n'est pas taper !
C'est pour ça que son armure est très simplifiée et que les rares systèmes "complexes" qu'elle possède sont les plus basiques possibles, ou même reliés directement à ses pensées pour qu'ils réagissent quand elle en a envie.
Stupide mais pas handicapée, elle sait très bien parler, peut tenir des discussions - même si les débats philosophiques quant au bon usage des taxes levées pour telle ou telle raison la barbe suffisamment pour qu'elle se demande si elle serait capable de dormir debout, voire en hochant la tête - et poser des questions souvent même pertinentes.

Susceptible également, elle n'est pas très rancunière en revanche. Pas très longtemps en tout cas, mais reprend vite la mouche. Son attention se disperse facilement lorsqu'il ne se passe rien qui l'intéresse. En revanche, une fois concentrée sur son objectif, elle n'en démordra pas avant de l'avoir réalisé ou d'en avoir trouvé un plus important ou urgent.
Elle n'est pas très difficile sur la nourriture, mangeant plus ou moins tout ce qu'on peut lui refiler mais accuse un goût prononcé pour le sucré.
Description Mentale


 
Originaire d'un milieu modeste où l'on se tapait dessus sans plus en savoir la raison, Kalae est née en cadette d'une famille de quatre enfants, en seule fille de la fratrie et son enfance se passa...somme toute assez banalement. Son aîné profitait de ses quelques années d'avance pour la martyriser un peu tandis qu'elle intimidait et protégeait ses propres cadets du plus vieux de la fratrie. Mais cela restait un jeu de gosses, sans réelle méchanceté.
Toutefois, elle provoqua sa jalousie en attirant de plus en plus l'attention de ses parents quand elle grandit. Quand elle grandit "beaucoup". Énormément en fait, dépassant même rapidement et considérablement même son aîné alors que son caractère "rentre dedans sans peur et sans reproche" ne cessait de s'affirmer, ravissant ses géniteurs qui la voyaient déjà en vaillante guerrière de bon rang, qu'on pourrait reconnaître et admirer.

Son aîné finit par s'engager dans une troupe, loin de son foyer natal et ils n'eurent plus vraiment de nouvelles. Ses deux cadets paraissaient déterminés à poursuivre l'éternel conflit qui régnait sur leur région, ce qui faisait leur fierté. Si la moitié de la famille était prête à prendre le flambeau, alors la relève était assurée. C'était la tradition après tout !
Kalae pour sa part rejoignit le corps d'armée le plus important du coin et y suivit une formation plus poussée. Très rapidement, elle se fit généreusement remarquer. Tant par sa taille et sa force...que par son indécrottable entêtement borné qu'on qualifiait plus simplement de "stupidité". Sa volonté de fer apportait un excellent soutien moral aux escouades qu'elle accompagnait, puisqu'elle ne pouvait même pas songer à craindre l'adversité et sa puissance en faisait un bon fer de lance pour les assauts. Et puis, son adhésion impeccable aux règles les plus nobles des Raydens était un bon point, même si l'obsession qu'elle en faisait parfois pouvait être lourde en certains situations.
Par contre, qu'est-ce qu'elle était conne...elle ne mit pas longtemps à devenir un blague récurrence alors que ses supérieurs s'arrachaient les cheveux en devant repenser le moindre plan en tenant compte de sa..."simplicité". Une chose était sûre, elle ne serait jamais au commandement.

Mais avec le temps, les complications se multipliaient. Le moindre écart aux codes d'honneur provoquait vite des tensions entre Kalae et les éventuels contrevenants. Au début, ce n'était qu'un concours de virilité tout ce qu'il y avait de plus naturel à l'armée, mais peu à peu la saine rivalité se changea en bagarres et rancœurs et on la changea plusieurs fois d'affectation...mais rien n'y faisait, plus elle prenait de l'âge, plus elle était têtue et directe.

Cependant...c'était difficile de vraiment la punir. Son comportement étant sans cesse conforme aux règles les plus rigides et à part son manque d'esprit, elle était irréprochable au combat...mais son attitude semait malgré tout le bordel à long terme et la situation ne s'arrangeait pas.
Jusqu'à ce que la solution se présente d'elle-même sous la forme d'un Rayden à l'uniforme inhabituel qui lui proposait un poste à la hauteur de ses compétences. Tout ce dont ils avaient besoin, c'était d'un bon soldat, avec la tête dure et des gros bras, qui obéit sans poser de question. S'y reconnaissant totalement, et ses supérieurs étant trop heureux de pouvoir enfin s'en débarrasser, Kalae accepta bien évidemment l'offre et tout fut rapidement réglé.
Et ainsi la Raydenne intégra le Demonius. Et...ne posa pas de questions. On l'avait bien comprise et on savait l'exploiter. Ses missions consistaient à suivre les ordres qui se simplifiaient pour elle à "va là, tape ça" et pour l'occuper et éviter qu'elle ne recommence à foutre le bordel, on lui faisait organiser des entraînements plus physiques pour les escouades au repos. Cela la ravissait et permettait de la canaliser tout en tirant profit de sa mentalité.

Bien sûr, il était inévitable qu'il y ait quelques accrochages...mais c'était sans grande importance. Les incidents étaient rapidement classés et n'avaient généralement aucun autre impact que quelques bagarres disparates entre Kalae et quelques Raydens au sang chaud et sans gravité, à part quelques bleus.
Les tensions naquirent de façon plus ciblée et plus compliquées quand on l'intégra à une escouade...particulière. Un genre d'équipe un peu secrète composée d'éléments plutôt étranges. Au cours de leur dernière mission, un de leurs membres avait succombé et il leur fallait un remplaçant, mais leur nature particulière rendait compliqué l'intégration d'un nouveau soldat, c'est pourquoi Kalae fut sélectionnée. Elle ne posait pas de questions et obéissait bien aux ordres, s'ils convenaient aux règles.
Comme ce n'était pas son rôle, Kalae ne demanda rien au sujet de sa nouvelle escouade, et avec ses origines particulières personne ne lui expliqua où est-ce qu'elle mettait les pieds. On lui donnait des ordres, elle obéissait, c'est tout.
Sinon elle aurait peut-être pu savoir que sa nouvelle équipe n'était composée que de sujets expérimentaux du Démonius. Des sujets "élevés en laboratoire", des soldats plus ou moins volontaires pour des essais d'améliorations en tout genre, des testeurs de nouveaux prototypes...des téméraires, des désespérés et des fanatiques qui ne se souciaient pas de leur espérance de vie.

Les missions étaient bien plus dangereuses et...discrètes que les précédentes, et la différence de niveau entre les habituelles batailles pour la bonne tradition et ça ne manqua pas de la surprendre...mais sans la décourager. Plus les épreuves étaient dures, plus leur rôle devait être important, aussi elle s'acharna à accomplir son devoir avec toujours plus de zèle et ce malgré l'ambiance lourde qui régnait dans l'escouade. Peu d'entre eux se montraient bavards, et encore moins de façon amicale.
Buthor, l'expert du tir et maniant des armes au mécanisme dangereusement instable paraissait mépriser tout le monde, en particulier les habitués du corps à corps. Vevak, le chef de l'escouade ne paraissait savoir comment parler en dehors des missions alors que Sheena, une Raydenne aussi frêle que mystérieuse et dont la beauté n'avait d'égal que l'acerbité de sa langue. Kalae avait d'ailleurs des soucis à la chaîne avec elle, les deux femmes ne parvenant pas à se voir en peinture...mais la bourrine de service ne parvenait pas à admettre qu'on s'en prenne à elle si ce n'était pas dans un véritable et honnête duel et se retrouvait souvent à devoir prendre son parti au nom de l'honneur et des règles. Ce qui lui valait d'autant plus de provocations et d'insultes tant de l'élégante Sheena que des autres brutes de l'équipe.

Cela dura pour le meilleur ou le pire - surtout le pire en fait - bien qu'il faille remplacer de temps à autre un élément ou un autre, pour cause de décès prématuré suite à la guerre, une mission trop périlleuse ou par défaut technique. Comme Buthor, qui disparut dans une boule d'énergie en fusion lorsque son canon à plasma expérimental surchauffa un peu trop et explosa.
Tout était normal en somme, jusqu'à ce qu'on leur confie la surveillance d'une des créatures dégueulasses qu'ils avaient parfois à affronter. Kalae n'aimait pas fricoter avec ces saloperies, même quand il fallait les taper, mais ne posa pas de questions. Le chef savait quoi faire, il donnait les ordres, elle les suivait, point. Et en cas de défaut du chef et si la situation dégénérait, ils avaient une procédure à suivre : Neutraliser la créature.
Bien sûr, elle ignorait - et sans doute comme une partie de ses "camarades" - que la bête était lâchée par le Demonius pour l'étudier dans un milieu plus...naturel, et qu'eux ne servaient qu'à la contrôler plus ou moins discrètement pour qu'elle ne leur échappe pas. Ce n'était pas la première fois qu'ils avaient à simplement "parquer" une saleté du genre, et c'est pour ça qu'elle les aimait encore moins. Un truc tellement bizarre qu'on le comprend pas bien et qui meurt pas forcément quand on le tabasse, ça devrait être encore plus tabassé, pas lâché dans la nature.
Mais bon, son taf était de lui latter la tronche si ça partait en sucette, pas de se demander ce que prévoyaient les génies du commandement.

Bien évidemment, la situation tourna au vinaigre. Bon, c'était un peu prévu après tout et ce n'était qu'une mission comme une autre jusque-là, c'est à ça que servait cette escouade. Mais le théâtre dégénéra véritablement quand l'Angelus les surprit alors qu'ils commençaient à affronter la bête. Fuite d'informations, espionnage de qualité ou même pur hasard, peu importait. Ils avaient à lutter contre des forces supérieures en nombre ET contre un SCP en même temps...sans se faire d'espoirs, les pertes furent énormes.
Encore plus coriace qu'elle en avait l'air, Kalae tenait encore péniblement debout alors que la créature devait lutter contre l'Angelus, leurs rivaux ayant presque été décimés, mais était perdue. Sa mission consistait à contrôler la chose, mais dans son état actuel c'était peine perdue...mais les Raydens ennemis prenaient le relais.
Seulement, ce n'était pas dans ses protocoles. Que devait-elle faire désormais, poursuivre l'engagement même si c'est perdu d'avance ? Ce ne serait pas judicieux, aucune loi l'obligeait à mourir bêtement pour un combat qu'elle ne pouvait gagner. La fuite l'horripilait...mais un repli était parfois nécessaire, même elle savait l'admettre. Toutefois, que faire de ses compagnons ? Elle avait beau les détester, il y avait peut-être des survivants et elle ne pouvait imaginer les abandonner à leurs ennemis et à la captivité.

L'Angelus prêta bien plus d'attention à un SCP sauvage qu'à une blessée désarmée qui s'inquiétait de l'état de ses compagnons. Hélas, Kalae déplorait l'efficacité de l'attaque de leurs ennemis car le résultat était sombre. Mort, mort, mort, mourra...ah bah voilà, mort aussi, mort, un en fuite...c'était catastrophique.
Quand elle se pencha sur Sheena pour tester ses signes vitaux, sans trop y croire à cause de son absence totale de réaction, de sa vilaine blessure à la tête et de la flaque de sang dans laquelle elle baignait, une main massive se posa sur son épaule et elle faillit sourire en se retournant pour découvrir un visage familier. Elle avait beau ne pas les aimer, ils étaient ses compagnons malgré tout.
Ouaip. Étaient. Elle qui pensait retrouver un survivant se trouvait maintenant avec un Rayden à l'agonie qui tenait sa main plaquée contre son ventre, et ce n'était certainement pas à cause d'une mauvaise digestion.
Celui-là n'en avait plus pour longtemps, aucune chance de le soigner même s'ils avaient disposé d'un médic' et tous deux le savaient. En revanche, Sheena était encore en vie et pouvait sans doute être sauvée s'ils parvenaient à dégager d'ici.

Kalae l'embarqua en grimaçant quand elle tira sur ses blessures et se prépara à quitter les lieux, la mine basse, alors que le mourant aller essayer de finir dans un dernier coup d'éclat quand deux Angelus se posèrent à côté d'eux, braquant leurs flingues sur eux. Cela ne les dérangeait pas qu'une blessée cherche un survivant, mais que des Demonius tentent de se tirer en douce en revanche...
La rouquine jeta un oeil à l'agonisant. Il ne tiendrait vraiment pas longtemps et n'avait pas eu le temps de ramasser une arme, même alors qu'il y en avait tout près, et elle même n'avait plus sa hallebarde.
Elle savait à peu près où elle était...et tendit la main face aux soldats qui se dressaient devant elle, rappelant sa bonne hast.
Mais épuisée et son mécanisme endommagé, la hache ne vola pas aussi précisément qu'elle l'aurait souhaité et ne fit que blesser à l'épaule l'un des ennemis avant de passer à côté d'elle. Le mourant en revanche fut prompt à accomplir sa dernière volonté, se jetant sur l'hallebarde pour la saisir au vol et l'enfoncer dans la poitrine de l'autre Rayden. Le voyant réagir, Kalae bondit sur celui qu'elle avait blessé et parvint à dévier son fusil, évitant ainsi de se faire tirer comme une lapine avant de rouler à terre avec lui, essayant de tirer avantage de sa puissante carrure...mais elle était elle-même dans un sale état et se retrouva rapidement en infériorité, se faisant bientôt étourdir par quelques bons coups de poing et de crosse en pleine tête par son opposant qui se releva, alignant le canon de son fusil sur elle...avant de se cambrer brusquement, et de s'écrouler, inerte, la hache de son arme fétiche presque entièrement enfoncée dans sa nuque, et que le mourant ne tombe à son tour, sombrant après son ultime action héroïque.

Kalae lui accorda une pensée respectueuse. Lui tout particulièrement, elle ne l'appréciait pas...mais elle admirait sa fin. Digne et brave, une mort de Rayden. La guerrière récupéra sa hallebarde, qui lui servirait d'appui tandis qu'elle ramassait la pauvre Sheena qu'elle avait laissé tomber au moment de bondir sur les Angelus, et se traîna tant bien que mal aussi loin qu'elle le pourrait, espérant honteusement que le SCP parviendrait à occuper les soldats ennemis jusqu'à ce qu'elle soit hors de danger.
Visiblement, les pertes causées par la résistance désespérée des Demonius et la férocité insistante du monstre suffirent à la faire passer pour un problème secondaire, lui permettant de s'éloigner alors qu'elle commençait à apercevoir les renforts au loin. Dès le début de l'assaut, devinant que la situation était foutue, leur chef avait lancé un appel de détresse. C'était trop tard hélas pour sauver leur escouade, sauf elle et peut-être Sheena...mais au moins, ils pourraient finir le boulot, même si l'objectif de discrétion était définitivement foutu.

Suite à cette terrible expérience, elle eut droit à une période de convalescence. Ses blessures s'étaient avérées plus sévères que prévues, tandis que l'autre survivante se remettait petit à petit. Malgré tout cela, elle conservait une langue acerbe...mais étrangement, Kalae avait le sentiment que les choses allaient mieux entre elles. Même face aux mots les plus sournois, elle avait l'impression que Sheena n'y plaçait plus la volonté incisive qu'il y avait avant. En fait, à mesure qu'elle passait du temps avec elle durant leur récupération la rouquine avait presque le sentiment...qu'un genre d'amitié naissait entre elles. Visiblement, l'élégante et mystérieuse bretteuse n'était pas aussi insensible qu'elle ne le faisait croire.
A vrai dire, leurs discussions occupaient même la majeure partie de leur temps et la rouquine suspecta au bout d'un moment - et de discours assez éloquents - qu'elle aspirait à se défaire des obligations militaires et des missions suicides. Autant dire qu'elles étaient souvent en désaccord alors, mais Sheena était subtile et parvenait petit à petit à faire rêver de paysages nouveaux à la rouquine, qui finit par partager l'envie de voir du neuf et de ne plus être juste un pion sacrifiable, bien qu'elle se refusait à envisager la moindre désertion.

Puis, leurs forces revenant à un niveau acceptable, les deux partenaires commencèrent à reprendre du service à petite dose en étant assignées à des missions de surveillance fixe ou de patrouilles "tranquilles." Ce quotidien qui s'installait n'était pas désagréable, Sheena lui servait de chef en prenant et redistribuant les ordres de leurs supérieurs et l'amenait à réfléchir. Ce n'était pas son fort, mais sa camarade savait poser les bonnes questions. C'était bien beau de jouer aux petits soldats, mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien vouloir faire de sa vie et de son avenir ?
La question était bonne, mais la réponse était trop compliqué et floue pour elle. Jusqu'à maintenant, elle se contentait de taper un truc, parce qu'on lui demandait de le faire...mais c'est vrai qu'elle pouvait vouloir mieux. Après tout, plus elle viserait haut, plus elle serait reconnue et utile...mais jusqu'où placer la barre ? Les multitudes de possibilités qui s'ouvraient à elle tendaient à lui flanquer la migraine, mais lui fournissaient au moins de quoi avoir l'impression d'être autre chose qu'un robot. C'était plutôt agréable d'avoir la sensation d'être "quelqu'un", même si cela ne l'empêchait pas de rester aussi brusque et simple dans l'exercice de son devoir.
Histoire du Personnage


 
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): Kodaïan le retour
  ► Tu as quel âge? buh '-'
  ► Tu nous a trouvé où ? le retour
  ► Comment tu trouve le forum? '-'
  ► T'as un autre compte? Lequel? bruh  ► T'as pas un truc à nous dire hein? bweh
  ► Code du règlement: BOUGA MANGER POUR TOUT LE MONDE

 
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 689
Age : 22
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Kalae, la Raydenne au crâne dur   Jeu Jan 05, 2017 11:46 pm

Validé à 10 000 Pl ! Vous pouvez procédez à votre registre, où vous inscrirez les détails de votre équipement, merci.

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
 

Kalae, la Raydenne au crâne dur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Archivées / Abandonnées-