Partagez | 
 

 Reprendre les bases.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 241
Age : 21
Zénies : 4280

Données du Personnage
Power Level: 8 819 734
Power Level en Kili: 175
Inventaire :

MessageSujet: Reprendre les bases.   Sam Déc 31, 2016 12:54 am






Le berceau des ombres




Précision:
 

J'ai fais une erreur... Sotte qui plus est... Je me suis surestimé.

Moi qui m'étais préparé pendant tout ce temps à faire face à des entités qui m'étaient bien supérieures, à profiter de la moindre faille, de la moindre faiblesse dont ils feraient montre, pour pouvoir en profiter, sans me laisser voiler par la peur ou le doute... Tout cela je l'ai gâché ! Sottement qui plus est ! J'ai simplement pris conscience de ma supériorité à l'encontre de la plupart des individus, et même des envahisseurs et là a été ma faute ! Il est vrai, depuis Gray, à aucun moment mon instinct m'a mis en garde à l'encontre des individus que je croisais, tout au plus me soufflait il qu'ils étaient au delà de la norme...

Mais ma confrontation avec Ryanne m'a ouvert les yeux. J'étais plus puissant qu'elle, et le suis encore, mais cela n'a pas été un triomphe, loin de là. C'était même au contraire une humiliation ! J'ai laissé le doute s'immiscer dans mon esprit et échouer là où mon bras avait vaincu... Et encore à grand peine de par les fourbes techniques de mon adversaire qui m'avaient infligés un grand mal. Tout cela car je me suis laissé enivré. Je suis puissant, oui, mais je suis loin d'être un guerrier à proprement parler, je le sais. Je n'ai pas a carrure d'un combattant loyal, mais cela je l'ai oublié... Mon terrain, mon arme, se doit d'être bien plus subtile... bien qu'il est vrai également que je ne pourrai pas toujours en profiter. il est donc nécessaire que je m’aguerrisse ! Encore fallait il savoir par où commencer.

Pour cela, je me suis tourné vers le Wolfpack, ainsi que vers Sarah dans une moindre mesure. J'avais certes la puissance, mais eux avaient le savoir et l'expérience. Ils savent ce qui différencie une simple brute d'un guerrier, un voyou d'un assassin... Et je dois avouer que leurs leçons sont… Intéressantes. Ennuyeuses, mais intéressantes ! En effet, pour ménager mes partenaires, et réellement retenir ma leçon, je suis contraint de me retenir, de ne pas frapper aussi fort ou aussi vite que j'en ai instinctivement l'envie ! Cela paraît bien sûr superflu, mais j'ai tout de même conscience que c'est nécessaire pour mémoriser correctement la gestuelle !  Et dans le fond, cela a un coté jouissif, que d'apprendre à éliminer mes adversaires autrement que par l'instinct, que d'être informé sur les multiples façons possibles d'ôter efficacement la vie et de préserver la sienne ! Qui plus est cela m'aide sur un certain point.

En effet, je ne sais pas trop pourquoi mais cette douleur que j'ai ressenti en affrontant Ryanne me revient par moment… Des moments néanmoins précis, plus exactement, les rares fois où ceux sensés m'entraîner me permettent de me défouler, même si j'ignore si c'est pour ménager ma frustration, ou évaluer de quoi je suis capable ! Quoi qu'il en soit, je ressens cette sensation des plus pénibles, et lorsqu'elle dure trop longtemps, du sang finit par suinter de plaies qui n'existaient pas au début de l'énergie. J'avoue je n'ai pas compris sur le coups, et cela a été aussi le cas de ceux me servant de formateur qui évoquèrent plusieurs hypothèses, l'un d'entre eux évoquant même le fait que mon corps ne pouvait pas réellement supporter mes capacités ! Quelle idée idiote ! La réponse à vrai dire était évidente ! Mon adversaire, d'une façon ou d'une autre m'avait infligé une malédiction, mais dont je comptais bien me débarrasser. Et pourtant, malgré la véracité assurée de cette version, ce fut l'entraîneur à l'idée la plus saugrenue qui s'occupa le plus de moi.

Cependant, peu importe l'origine de ce mal, sa méthode est efficace. Pourtant il ne fait rien de particulier en soit. J'ai beau ne m'être que « peu » battu à proprement parler, j'ai bien conscience que ce qu'il m'apprend n'est rien de plus que des bases en matière de combat, précieuses certes, mais n'ayant rien d'exceptionnel en soit, le moindre entraînement militaire est probablement plus pointu que ce dernier. Seulement, je le sens bien, au fur et à mesure des entraînements, de l'assimilation de geste mécaniques ou même des simples exercices physiques, je me rends compte que la douleur se fait petit à petit moins intense lorsque je me défoule… Mais c'est trop lent, bien trop lent, et j'ai plus l'impression de m'accoutumer à la douleur que de réellement m'en débarrasser. Or, je dois l'avouer, l'idée que cette coupable m'ait laissé une telle trace en moi m’écœure ! Je fais part de ce ressenti à mon entraîneur assigné qui n'a pas vraiment l'air surpris, souriant même à mes propos, affirme qu'il est alors temps de passer à l'étape supérieure sans plus tarder. Sur l'instant, je m'attends à être confronté à des exercices bien plus intenses ou encore à être initié à des savoirs plus exotiques, mais je suis rapidement détromper par ses explications. Il ne s'agit de rien de tout cela, les exercices seront les mêmes que précédemment, mais ralenti et il faut, selon lui, que je fasse plus attention à moi, en particulier au moment où la douleur commence à se manifester…

Une idée idiote, très frustrante, mais je n'ai as d'autres pistes… Une semaine s'écoule ainsi sans réelle progrès et j'hésite de plus en plus à me débarrasser de mon entraîneur à chacune des sessions. En ralentissant mes gestes, c'est encore plus frustrant qu'en ne faisant que me retenir, et j'ai beau me concentrer je ne perçois rien, RIEN ! … Ou presque… Car au septième jour il me semble éprouver une sensation familière, ressemblant à ce que me fait éprouver mon instinct à l'égard de certains individus. Seulement, ce ressenti est bien plus… Subtile, et il se fait à travers de tout mon corps. Fermant les yeux pour me concentrer d'autant plus sur ce dernier, j'effectue des gestes de plus en plus rapides, me débridant au fur et à mesure de  ma gestuelle d'entraînement. Se faisant, j'ignore les propos de mon entraîneur, qui ne semble même pas tenter de m'interpeller d'ailleurs, mais peu importe ! Seul compte cette sensation qui se fait de plus en plus perceptible, jusqu'à ce que je n'ai plus de doute, quand les premières douleurs se font sentir. Je ne saurai expliquer pourquoi, mais je suis SÛR que c'est cela qui me fait souffrir ! Cette sensation si anarchique, si chaotique. Ainsi c'était cela Ryanne ?! Tu avais induit cela en moi ? Pour me forcer à me brider ? Intéressant, très intéressant, surtout que je ne crois pas pouvoir m'en débarrasser. Seulement, il semble que je peux faire mieux, bien mieux.

En effet, dès que la douleur se fait de nouveau ressentir il me suffit de me concentrer sur cette chose pour l'apaiser, la rendre moins troublé et… Ce n'est pas tout ! J'ai l'impression que le simple fait de me concentrer dessus me permettrait d'en faire ce que je veux. Oooh, c'est un cadeau empoisonné que tu m'as fais là, mais une fois le poison retiré cela reste un cadeau ! Je ne sais pas encore quoi en faire, mais j'ai conscience que cela a un certain potentiel, en fait, cela ressemble un peu à ce que je ressens lorsque j'use de mon tour de passe-passe, mais en bien plus intense ! Ehehe… Non seulement il semble que je me sois débarrassé de cette fichue douleur, mais, en plus j'ai des leçons à en tirer. Lesquels exactement ? C'est à moi de les deviner.

C'est ainsi avec un large sourire satisfait que je rouvre les yeux… Un rapide coups d’œil de moi et je constate que même si je me suis un peu lâché je n'ai pas fait de réels dommages, quant à ceux m'observant ils ont tous l'air assez surpris, sauf mon entraîneur qui semble … Satisfait. Quelque chose me dit que même si j'ai désobéi à sa consigne il sait pourquoi et qu'il en connaît déjà le résultat. Cela ne m'empêche pas pour autant de le lui proclamer, ce à quoi il répond par un hochement de tête. Il est néanmoins prudent et m'invite à réessayer cela dans les jours à venir avant de tenter autre chose, afin de conforter les acquis comme il dit. C'est loin d'être bête en soit. Après tout il semblerait que j'ai maté cette chose logée en mon être, que je l'ai fais mienne, ce serait dommage si elle devenait de nouveau douloureuse !

Ainsi, je recommence l'exercice, encore et encore dans les jours à venir, la chose devenant de plus en plus facile, de plus en plus naturelle, à tel point que je n'ai même plus besoin de réaliser un effort particulier pour percevoir cette… Énergie, je ne vois pas comment la qualifier autrement...Et se faisant je comprends, que je me suis de nouveau trompé… Je t'ai surestimé Ryanne, cette chose n'était pas ton œuvre, non, tu l'avais juste perverti, et je l'ai purifié, mais cela… Cela c'est ce que je perçois chez les autres avec mon instinct, c'est mon pouvoir, ma puissance, mais sous une forme bien plus ...précise que ma simple perception ! Ce n'est pas à toi, mais à moi ! Tu as eu tort de m'attaquer par cette voie, car tu me l'as montré et je saurai la retourner contre toi !

Maintenant que j'en ai conscience il est temps de passer à autre chose, et mon entraîneur semble être assez d'accord, il est grand temps de faire quelque chose de cette énergie ! En me concentrant un peu sur cette dernière, je perçois qu'en effet, ces légers filaments d'un rouges sombre dont j'affectionne l'usage pour distraire l'adversaire en sont directement issus, et il m'est ainsi d'autant plus aisé de m'en servir ;.. Mais je dois pouvoir en faire quelque chose…

Et mes idées me viennent finalement grâce… à Ryanne encore ! Décidément cette rencontre m'aura apporté beaucoup de choses. Comme quoi, on apprends toujours davantage de ses erreurs !  Bon, à vrai dire, pour la première, cela vient plus de ma première hypothèse concernant ce que j'avais subi. Après tout qu'est ce qui m'empêcherait MOI, d'injecter une part de mon énergie à mon ennemi ? Pourquoi le faire ? C'est là la question soulevée par mon entraîneur, surtout que si mon idée est applicable cela risque de renforcer mon adversaire, mais… Quelque part j'en doute ! Au contraire même… Non seulement, je me dis que cela me permettrait peut être de percevoir ceux que mon instinct ignore, tel Sarah, mais en plus, si ma propre énergie, même pervertie m'a fait souffrir, je me demande bien ce qu'elle peut infliger aux autres ! Enfin, ça c'est la théorie, la mise en pratique est toute autre !

Comment m'y prendre ? Il me faudrait un volontaire, mais je doute que quiconque se laisserait volontairement blesser. La pensée me vient de demander à Sarah, maiiiiiis… Non, quelque chose me dit que c'est une mauvaise idée… Finalement, la solution me vient une fois encore de mon entraîneur. Décidément, je vais finir par croire qu'il est aussi curieux que moi sur cela ! Ou bien il est si fier que d'une certaine façon son hypothèse sur ce qui m'arrivait n'ait pas été si éloigné de la vérité qu'il veut maintenant en voir toute l'ampleur ! Ainsi, il accepte de lui même de me faire face et de se prêter à mes tests.

Je commence tout d'abord par essayer de simplement essayer d'immiscer le fruit de mes tours de passer par un de ses orifices, à savoir la bouche, ce dernier étant le plus aisé, mais sans succès. Quelque chose ne va pas avec cette méthode, je m'en rends compte, sans parler du fait que mes adversaire n'ouvriront pas forcément la bouche au moment adéquat, et rien ne me dit qu'ils aurons TOUS une bouche! Je réitère donc la chose avec une plaie ouverte qu'il s'inflige lui même, mais là encore, ça ne va pas … Je parviens certes à y faire glisser l'énergie mais elle ne tarde pas à se dissiper, sans faire quoi que ce soit ! Il faut trouver autre chose… Et la solution est en vérité logique ! Un simple filament se rompt aisément, il faut quelque chose de plus condensé, de plus précis. Une petite dose, mais particulièrement concentré ! Qui ne se dissiperait pas et qui serait prévu UNIQUEMENT pour être présente dans le corps de l'ennemi ! Et quitte à faire cela pourquoi attendre de lui avoir déjà infligé une plaie ? Pourquoi ne pas le faire dès que la plaie serait infligée ! Cela paraît si simple… Paraît, c'est là le problème… J'ai beau avoir pris conscience de cette énergie et avoir l'impression de pouvoir la manipuler aisément, il n'est pas facile en vérité de faire de nouvelles choses avec. Je peine en effet à me concentrer, comme si quelque chose m'échappait, glissait entre mes doigts… Et cela devait être de l'acide vu comment c'était parfois douloureux, mais je sens bien que je m'approche du but, que l'étau se ressert, séance après séance, jour après jour.  Petit à petit l'énergie que je parviens à manifester se fait de plus en plus dense, jusqu'à n'être plus qu'une petite bille d'un rouge luisant, que je parviens aussi bien à faire se manifester sur la pointe d'une lame que sur mes mains mêmes. Voilà la première étape d'accomplie.

Maintenant, la mise en pratique ! Et cette fois c'est moi qui va blesser mon entraîneur, ce qui ne semble pas le troubler plus que cela… Comme s'il savait déjà à quoi s'attendre, j'en deviendrai presque méfiant ! Quoi qu'il en soit il se laisse bien faire, et ma lame entaille sans peine la chair de son bras...Et cette fois je la sens ! L'énergie s'immisce bien en lui, et il suffit de me concentrer pour la percevoir ! Pour la suite, mon sujet de test est déjà prévenu, et de fait j'essaye sans plus tarder d'essayer de manipuler cette énergie que j'ai immiscé en lui… Mais en vain ! C'est… Frustrant ! Certes, j'y suis parvenu, mais les résultats sont moindre que ce que j'espérais ! Pourtant, je dois bien pouvoir en faire quelque chose, je le sens, même si je ne peux la manipuler ce fragment d'énergie, je le perçois et je sens qu'il réagit à mes pensées, à ma hargne en particulier, mais sans effet particulier sur son hôte… Une autre déception survient d'ailleurs lorsqu'il s'avère que cette perception s'estompe au fil du temps, quelques heures suffisants pour qu'elle disparaisse entièrement. Dommage, mais il est vrai que c'était prévisible ! Après tout j'ai peiné à rendre cette énergie un tant soit peu stable, alors il est logique qu'elle disparaisse au bout d'un certain temps, hm ? Quoi qu'il en soit, cette idée n'en demeure pas moins concluante ! Et ce en partie grâce à l'abnégation et au sacrifice de mon entraîneur, qui est d'ailleurs grandement invité à rejoindre l'infirmerie, sans doute par précaution…

De toute façon, je ne compte pas le revoir tout de suite...Non seulement j'ai envie d'être un peu seul pour une fois, mais également car pour ma seconde idée cela ne sert à rien qu'il soit là. Après tout, je doute qu'il puisse faire ce que Ryanne est parvenu à faire, à savoir figer mon corps sans que je ne puisse rien faire contre ! La simple perspective que cela se reproduise me dégoûte, mais je crois avoir une fois de plus trouver la parade ! En effet, même si je parviens à apaiser l'énergie en moi, elle demeure tumultueuse, chaotique, trop selon moi pour être aisément scellé, en tout cas bien plus difficilement que ma chair et mes os ! Quant au comment faire ? Cela me semble à vrai dire naturel ! Je parviens bien à manifester cette énergie en dehors de mon corps, alors pourquoi ne pas la faire se manifester juste à l'extérieur, sur tout mon être ou aux endroits précis qui viendraient à être entravé ? Rien ne m'en empêche, même si quelque chose me dit qu'il est alors préférable de ne pas trop l'apaiser, mais au contraire de favoriser l'anarchie et le chaos qui l'animent naturellement ! Il est bien plus difficile d'immobiliser un cheval qui rue qu'un percheron placide !

Mais encore une fois, ce n'est pas si simple. Même si je n'ai pas besoin d'autres cobayes que moi mêmes, je ne vais avoir aucun autre moyen que mon appréciation pour savoir si cela marchera ou pas ! Après tout, mon hypothèse est juste une idée lancée en l'air ! Mais autant essayer, mieux vaut cela que mourir bêtement parce que je ne l'aurai pas tenté. Ainsi, plusieurs jours durant, je m'isole, et c'est probablement là que j'applique avec le plus de sérieux, en son absence, les conseils de mon entraîneur, me concentrant pleinement sur cette énergie pour la manifester avec précision… Et pendant quelque jours je n'aboutis sur aucun résultat, mais cette fois je sais déjà que ça peut prendre du temps avant de se manifester, alors je ne m'impatiente pa,s ni ne doute, je persévère… Jusqu'à finalement la sentir, tout autour de mi, mon énergie, tel un cocon particulièrement agité… Et je ne vois dès lors PAS quoi faire de mieux pour me prémunir contre toutes tentatives de m'entraver ! Peut être même que cela évitera que je sois de nouveau réduit à l'état de vulgaire pantin, mais… Je verrai bien après tout ! Au pire s'il m'arrive malheur, cela m'apprendra à être plus assidu !

Mais...Désormais je suis de nouveau confiant… Sans cette douleur et avec mes nouveaux atouts, quelque chose me dit que les envahisseurs ont encore plus de raisons de me craindre… Et encore ce ne snt pas les meilleures, non. Tout cela ce sont juste des… petits outils, même le fait d'avoir appris à me battre réellement, sans me reposer pleinement sur ma puissance, n'est pas si important que cela. Non, ce qui compte, c'est que j'ai conscience de cette énergie en moi...et que c'est sans doute cette même énergie qui permet aux envahisseurs de faire leur propres tour de passe-passe, tels les projectiles explosifs de Gray ! J'avoue, j'ai un peu pensé à essayer de les copier, mais...Ce n'est pas mon genre.

Si je veux tuer un ennemi, ou même le blesser, je veux que ce soit en sentant sa vie glisser directement entre mes doigts… Et désormais… Ils ne pourront plus m'échapper, ni me retenir…

Hehehehehe…

---------------------------

Mais dans la salle de rapport, une autre scène se jouait, entre l'agent impliqué dans l'entraînement de Ferliost et ses supérieurs.

"Comme ordonné, j'ai exécuté toutes les actions nécessaires, dont abonder parfois dans le sens de ses hypothèses saugrenues, pour faire prendre conscience à la cible de ses capacités et de l'usage qu'il pouvait faire du Ki. Ainsi, en plus d'avoir entraîné suffisamment son corps pour lui permettre de supporter ses propres capacités, il a pris conscience de cette source d'énergie en lui et a travaillé avec succès sur son contrôle et son utilisation. Qui plus est, le sujet n'a durant cette période manifesté aucune intention hostile à l'encontre du Wolfpack, ce qui me permet de considérer que l'exercice a été un succès."

Rien n'était dû au hasard dans le fond… C'était par nécessité et volonté de s'assurer la fidélité de Ferliost, en plus d’accroître son efficacité, que le Wolfpack lui avait prodigué cet entraînement, tout en sachant bien plus que lui même de quoi il en retournait… Mais après tout, à quoi bon. Ce qui comptait, c'était le résultat.

Compétences souhaitées:
 






_________________
Attaque : 2 158 000 - Défense : 700 000 - Vitesse : 3 100 000 - Magie : 262 134 - Résistance Magique : 2 600 000
Revenir en haut Aller en bas
 

Reprendre les bases.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» Recherche GW Flying Bases
» Poutine se prépare à reprendre le pouvoir.. pour longtemps!
» .: Un sloop pirate, bases et escaliers en wip :.
» Vos bases secrètes : QR Codes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre-