Partagez | 
 

 A la Tour Karine et la pêche aux réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A la Tour Karine et la pêche aux réponses   Mer Déc 21, 2016 7:49 pm

A la suite d'une nuit presque tranquille

Dans cette forêt, Binderu venait de passer la nuit la plus étrange de toute son existence.
Il y avait rencontré un petit bonhomme aux cheveux verts se proclamant un dieu, un puissant démon, une magicienne et une Sayanne du futur.
Chacun de ces individus possédait des pouvoirs inouïs que le jeune homme n’imaginait même pas.
Autour du feu devant une carcasse fumante de phacochère, la soirée avait assez bien commencé, les voyageurs discourant sur leurs bizarres voyages.
Puis, brusquement, la situation avait dégénéré : le démon leur fit peur et la Sayanne le frappa.
Les choses ne s’étaient heureusement pas envenimées car celui-ci partit.
Le bonhomme à la tignasse verte aussi, en disparaissant !
Binderu proposa aux deux jeunes femmes de prendre le premier tout de garde.
Quand le soleil se leva, il repartit.
Il recherchait le camp du Roi Chappah et s’était égaré dans la forêt.
Chappah devait, il l’espère développer ses talents en arts martiaux et l’informer de procédés de résurrection.
Il avait dû se défendre contre des soldats de l'armée du Ruban Rouge qui l’avaient pris en embuscade. Ils avaient enfin prouvé qu'ils existaient encore.
Il les avait mis en déroute. Il avait ramassé une photo de lui... avec l'écriture de Tao PaïPaï !
De quand date ce message ? Son ancien senseï aurait-il survécu à sa chute dans le ravin ?
Le lendemain, il parvint au temple du Roi Chappah.
Hélas, il était vide.
Pas âme qui vive à consulter ni de mots d’explication.
Il décida de reprendre la route.

Le retour à la vie de sa bien-aimée Masha et de son ami Mizu était toujours son obsession.
La rencontre de ces fantastiques individus dans la forêt lui fit prendre conscience de sa faiblesse relative.
Ce sentiment nouveau était très troublant. Il y avait un gouffre immense entre son pouvoir et celui de Ryanne par exemple. Il avait senti son ki.
Il y a apparemment des êtres encore plus puissants dans le monde…
Les Dragon Balls sont-elles toujours des pierres grises sans pouvoir comme celle qu’il avait vue quelques mois plus tôt ? Mystère.
De toute manière, ce genre de pouvoir était convoité par d’autres ; et si parmi ces autres il y avait des adversaires de la trempe de Garland, ce n’était même pas la peine de penser mettre la main dessus avec son niveau actuel.
Sa façon de voir le monde et lui-même sont en train de changer.
Auparavant, le cerveau manipulé par le Clan de la Grue, il s’estimait parmi les terriens les plus forts.
Depuis le retour de Piccolo, il apparaît que des êtres sensiblement plus puissants existent et en nombre.

Il fallait donc devenir beaucoup plus fort pour peser sur l’existence.
De quoi parlait Pan ? De l’entraînement de Karin-sama ?
Même si elle le jugeait trop dur pour lui, il faut essayer.
Au contraire, la difficulté présumée montre bien que le gain en puissance sera assuré en cas de succès.
En route pour la Tour Karine.

Une nuit, pendant le voyage, le sommeil de Binderu est fortement agité.
Il revoit les images du démon rouge, de son ami Mizu, de sa petite amie Masha.
Il voit ses amis sous forme de spectres gémissants.
Il entend que les victimes d'un démon ne peuvent pas aller au paradis ni en enfer; elles sont condamnées à errer éternellement dans le monde des vivants.
Un sort pire que tout...

Au pied de la Tour Karine

Me voici au pied de cette fameuse tour Karine.
Elle est comme dans mes souvenirs : d'une circonférence proche de celle d'un hêtre, en pierre
ornée de motifs primitifs.
C'est l'endroit où Ten Shin Han m'avait donné rendez-vous avant l'attaque des Sayans.
Et si... ?
Non bien sûr. Il n'y est pas. Ces pensées sont vraiment puériles.
Je connais déjà le site.
C’est au pied de cette tour que j'ai retrouvé mon senseï Tao PaïPaï gravement blessé
après un combat acharné contre Goku.
(mon maître m'avait conté que le garçon-singe l’avait eu en traître en lui balançant une grenade mais ses trahisons ultérieures m’avaient amené à reconsidérer cette version des événements).
Le domaine est sacré; à l'intérieur d'un territoire habité par des Natives.
Au premier village de tipis rencontré, je demande le chemin exact.
Trois d'entre eux me l'ont indiqué.
Deux autres Natives campent au pied de la tour : un jeune adulte et un homme entre deux âges aux cheveux grisonnants.
Ils ont la peau cuivrée, sont torse nu et arborent des peintures sur leurs visages.
A mon approche, ils se lèvent et prennent leurs arcs en main.


"Tu es sur un site sacré, étranger. Que fais-tu ici ?" me demande calmement le plus âgé.

Le plus jeune encoche une flèche en ma direction.
Je lève les bras en signe d'apaisement.

"Ne craignez rien. Je suis venu pour escalader la tour."
"Sais-tu ce que cela signifie ?"
demande le plus vieux avec un demi-sourire.
"Oui. Je veux devenir plus fort."
"Voyez-vous ça ?!" dit le jeune en abaissant son arme et souriant franchement.

"En es-tu digne ?" reprend l'aîné, soupçonneux.
"J'ai besoin de me renforcer pour vaincre le Ruban Rouge et Tao Paï Paï."
"Cet assassin ?! Tu le connais d'où ?" s'étrangle de surprise l'aîné.
Il place instinctivement sa main à la cicatrice en croix à sa poitrine.
"Je pensais l'avoir tué. Mais ce n’est peut-être pas le cas."
Apparemment, ils ont eu affaire au cyborg tueur et en ont un cuisant souvenir.
Mieux vaut ne pas approfondir le sujet…

"Qui es-tu donc ?" demande fermement le jeune Native.
"Je m'appelle Binderu. Je recherche le moyen de rendre la vie à ma bien-aimée. Je ne pourrai y parvenir qu'en perçant les mystères du ki."
Le jeune guerrier pose tendrement sa main sur l'épaule du plus âgé.
"Comme toi et moi, papa, quand Goku a appelé Shenron pour toi..." sussure-t'il.
"Goku ? Je le connais. J'ai combattu à ses côtés." dis-je, sentant les deux hommes sur le point de s'attendrir à cette annonce.

Après un temps de réflexion, le père reprend la parole.

"Je m'appelle Bora et voici mon fils Upa."
"Nous sommes les gardiens de la Tour Sacrée."
Bora s'accroupit et dit calmement:
" Nous sommes redevables éternellement envers Goku.
Je veux bien te laisser le bénéfice du doute.
Tu sembles avoir de bonnes raisons d'escalader la Tour Sacrée.
Je ne suis pas sûr que tu sois vraiment digne de cet entraînement.
Le dieu en jugera."

"Escalade à la seule force de tes membres." ajoute son fils.
Je me frotte les mains sur ma tunique pour en retirer l'humidité de ma transpiration, pousse quelques soupirs, m'échauffe un peu par des petites foulées, puis me positionne sur le bas de la tour.
Posant chacun de mes membres dans les bas-reliefs, hissant mon corps par une poussée de mes bras, j'avance à la verticale.
Je regarde vers le haut; pas moyen de voir le sommet : il se perd dans les nuages !
Il siffle un vent glacial.
Après plusieurs centaines de mètres, je me sens fatigué.
Voler un peu ne posera pas de problème, non ?
Personne ne me voit !
Je lâche prise et tente de flotter.
Je n'y parviens pas !
C'est la chute libre sur plusieurs centaines de mètres !
Le vent me rabat heureusement sur la tour.
J'arrive à m'y raccrocher par les jambes, freinant ma chute.
Je m’écorche les genoux et les bras.
Je lâche prise à une vingtaine de mètres du sol et tombe au pied de la tour.
Planté la tête dans la terre !

Bora m'arrache du sol comme une grosse carotte et me dit avec sévérité :

"Tu étais prévenu..."

Tout recommencer... Quelle galère.
Après quelques minutes pour reprendre mon souffle et dissiper ma panique, je reprends l'escalade à la seule force de mes bras et mes jambes.
Mes yeux se ferment de fatigue et mes membres sont engourdis.
Je tousse, encombré par ce froid persistant et de plus en plus intense.
L'oxygène se raréfie et j'ai de plus en plus de mal à monter.
Je dois passer la nuit, ne fermant qu’un œil, bien accroché.
Après avoir bien dormi, je continue l’ascension.
J'ai perdu la notion du temps.
Enfin, je vois le sommet.

Je me hisse sur la plate-forme.
Je me trouve face à un gros homme aux allures de samouraï.
Les cheveux noirs longs et hirsutes en tunique brune à lignes et un katana au côté.
Un gros chat blanc joue avec un grand bâton à ses pieds.

« Karin-sama ? » demandé-je en me prosternant.
"Est-ce que j'ai une tronche de dieu ?" rétorque le bouffi avec grossièreté.
"Je suis Karin." dit une voix toute proche.
Stop ! Un chat jouant avec un bâton ?!
C'est le chat qui a parlé !

"Tu es venu pour suivre mon entraînement, n'est-ce pas, jeune disciple de Tao Paï  Paï  ?" dit suavement  le félin en se dressant sur ses pattes arrières. Il tient le long bâton tordu au pommeau vaguement rectangulaire.
"Co... Comment savez-vous ça ?" réponds-je éberlué.
(pourquoi suis-je étonné au fait ? Mon meilleur ami était bien un homme-renard)

"Je lis dans les pensées." fait mystérieusement le minet aux yeux plissés.
"Certains diraient que tu ne mérites pas pour cette raison mon enseignement mais il ne faut pas juger les gens sur leur passé. Tu es en bon chemin. A toi de choisir la bonne voie à l'avenir."
poursuit-t'il.
"Attrape cette clochette et je te laisserai boire l'eau sacrée qui décuple les forces."
"Je reprends mon souffle et on y va." dis-je.
Le samouraï obèse va s'asseoir dans un coin et ouvre un paquet de chips.

Après quelques minutes, je dis à Karin-sama :
"On y va."
Je fonce sur le maître-chat en tendant ta main vers l'objet en cuivre.
Le félin fait un pas de côté pour m'éviter avec souplesse.
Je tente un balayage; il fait un bond.
Je lui assène un enchaînement de coups rapides pour le déséquilibrer; il réalise une série de saltos et m'échappe.
Il bouge beaucoup plus vite que moi !
Jouer à chat avec lui est un vrai marathon !
Je parviens à toucher la clochette posée sur le bâton.
Elle s'envole et finit dans le paquet de chips du samouraï.
Machinalement, il l'engloutit et commence à suffoquer.
Karin saute derrière lui, le prend derrière les aisselles et le presse contre lui.
Le gros homme crache la clochette.
Vif comme l'éclair, le dieu blanc file vers la clochette et la rattrape sous mon nez.
J'en étais pourtant plus proche !
Une journée a passé.
Je fais une pause pour boire et manger un peu.
Karin ne se départit pas de son sourire énigmatique.
Il va laper dans une fontaine, la clochette au cou.
Yajirobé le samouraï est allé faire un somme.
Nous regarder nous agiter l'a épuisé.

Après quelques heures de repos, le jeu reprend.
Karin se déplace si vite que j'ai l'impression de le voir partout.
Je pense le toucher; son image disparaît et il me donne un coup de bâton dans le dos.
Il continue à éviter mes mouvements.
C'est extrêmement frustrant.
Je n'ai jamais autant fourni d'efforts.
Même l'entraînement infernal de Tao Paï  Paï  n'a pas été aussi dur...
C'est un matou mité, il doit forcément beaucoup dormir !
Comment peut-il rester éveillé aussi longtemps ?!
De fait, il se couche et semble dormir.
C'est ma chance !
Je m'approche de lui à pas de loup et, subitement, je me jette sur lui .
Il se retourne en ronronnant et se sert de son bâton pour reculer prestement.
Je décide de dormir.

Frais et dispo, je reprends les hostilités.
Je me déplace plus vite, parviens à voir ses déplacements.
Nous nous déplaçons à toute vitesse dans la pièce.
Nous allons si vite que nous courons aussi sur les murs et le plafond !
Il me distance sur le plafond; je m'accroche au lustre, me balance, tends la main et...
décroche enfin la timbale !

Nous nous laissons tomber tous deux sur le sol.

"Bravo. Je t'ai donné du mal, hein ?" lance, narquois le matou divin.
"J'avoue..." dis-je en souriant, fier de mon exploit.
"Quatre jours et demi. Pas terrible." lance Yajirobé en engloutissant un pain.
"Tu peux faire mieux, patapouf ?" rétorqué-je, piqué au vif.
Le samouraï pousse un grognement las.
"Voici l'Eau Sacrée. Je ne pense pas qu'elle te donnera plus que cet entraînement, mais une promesse est une promesse." dit Karin en puisant dans un bol de l'eau dans une des fontaines.
Je la bois. Je trouve que rien n'a changé en moi.
"Heu... Rien n'a changé ?!"
""Le chemin est plus important que la destination..."
dit Karin, énigmatique, en guise de réponse.
"J'ai quelques questions, Maître."
"Si Tao Paï Paï est encore en vie ? La réponse est oui et non."
Je suis interloqué. Il lit vraiment dans les pensées ?!
"Comment ressusciter tes amis ? Seul toi dois trouver le moyen."
"Quant au Démon Rouge, il est ici."
Karin écarte une tenture cachant des étagères remplies de fioles.
Binderu reconnaît la bouteille dans laquelle Ten Shin Han a enfermé le Démon Rouge grâce au mafuba l'an dernier.
"Goku me l'a apportée après votre bataille."
"Et Ten Shin Han est vivant."
dit finalement Karin.


Dernière édition par Binderu le Jeu Déc 22, 2016 8:49 pm, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 21
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: A la Tour Karine et la pêche aux réponses   Mer Déc 21, 2016 8:18 pm

STOOOOOOP !

"Durant le RP, vous aurez la possibilité d'avoir accès à des Powers Up particulier. Ceci se fait avec accord du staff et sous RP avec MJ."

Source : http://db-reborn.rpgboard.net/t521-l-evolution-du-personnage (début du deuxième poste)

Maintenant je veux savoir si tu as demandé à un staffeux, à quel staffeux tu as demandé, s'il a accepté ou non.

Sinon je déclare ce RP contraire au Saint règlement et le condamne à la purification par le feu au nom de la Sainte Inquisition.

_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la Tour Karine et la pêche aux réponses   Mer Déc 21, 2016 8:28 pm

C'est Gray qui me l'a accordé.
Il m'a demandé si je me sentais capable de me passer de MJ et j'ai dit oui.
Il a accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 995
Age : 21
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 606 124
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: A la Tour Karine et la pêche aux réponses   Mer Déc 21, 2016 8:33 pm

Je vois... le truc c'est qu'il aurait du EN PARLER au reste du staff pour éviter qu'on te saute dessus en raison d'un non respect du règlement.

Bon je ne doute pas de ta bonne foi mais on va mettre le RP entre parenthèses en attendant sa confirmation car les Powers Ups sont un truc sur lesquels je suis particulièrement pointilleux.

_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 689
Age : 22
Zénies : 5006

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: A la Tour Karine et la pêche aux réponses   Mer Déc 21, 2016 11:10 pm

Bon Binderu, on va clarifier le point important tout de suite : Ton RP n'est pas invalidé. Sa suspension est également finie. Tu peux aller le valider ne t'en fais pas. Par contre, pour ta quête, te faudra un MJ, donc moi en l'occurrence.
Ensuite, désolé des problèmes, sérieusement.
Amicalement, Gray
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la Tour Karine et la pêche aux réponses   Jeu Déc 22, 2016 9:09 am

Merci, le staff.
Et bonnes fêtes de fin d'année à tous ! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la Tour Karine et la pêche aux réponses   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la Tour Karine et la pêche aux réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre :: Tour Karine-