Partagez | 
 

 [EVENT]Le berceau des ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirai Cell

Rang A [Cyborg]


Masculin Messages : 138
Zénies : 2380

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: [EVENT]Le berceau des ombres   Lun Déc 19, 2016 3:20 am

▬▬▬ LE BERCEAU DES OMBRES ▬▬▬

"C'est dans les ténèbres que naissent les ombres"



La famille Galmagon, une ancienne famille de démon maintenant déchue, contrôlait, grâce à des millénaires de recherches dans l'art de la magie, des portails. Ces portails n'avaient pas pour but de joindre des points éloignés dans l'univers, mais bien à joindre des dimensions restreintes, des lieux dans lesquelles la nature même est différente. Que ce soit la physique, la réalité ou la vie, tout était différent dans chacune de ces dimensions. Lorsque le dernier membre du tronc familial perdit la vie, le contrôle de tous ces portails fut offert à leur fils adoptif. Un Makaïoshin : Garland Galmagon.
Le makaïoshin avait rapidement comprit que la majeure partie des mondes auxquels il pouvait avoir accès étaient de simples pertes de temps ou des pièges à ne pas déclenchés. Des mondes où la magie n'existe pas, des mondes où la vie même est impossible, où son existence est simplement effacée dès son apparition. Et pire, des mondes où vivent des créatures ne suivant aucune logique et dont la puissance, parfois faible, peut dérouter les plus puissantes créatures de notre univers. L'un de ces monde se nomme le Berceau des Ombres. Les Ombres sont une race de créatures toutes différentes les unes que les autres. Leur dimension est scellée en temps normal, cependant, la moindre faiblesse de la part du sceau des portails leur permettent de l'ouvrir, même partiellement pour contaminer de nouveaux mondes, de nouvelles dimensions jusqu'à ce qu'elles ne soient plus que peuplées d'Ombres.

La plupart des Kaïoshins pensaient que ces anciennes légendes n'étaient que pures fantaisies, mais lorsque Garland Galmagon fut frappé par une puissance qu'il n'imaginait pas possible, le seigneur des Ombres en profita, usant de sa magie pour ouvrir cinq portails vers l'univers que nous connaissons, ces portails au physique de trous noirs réduits, dégagent un ki malsain et terrifiant. Mais ils ne sont qu'un début, les yeux les plus vifs verront les formes étranges, menaçantes qui essaient de s'extirpées des portails. Et il vaudrai mieux pour la vie de cet univers et pour son futur que ces formes ne passe pas de l'autre côté.

Pour s'assurer de cela, Garland, le responsable de ces portails, entreprit de passer au travers de l'un d'entre eux, voulant les fermés lui-même en s'attaquant au seigneur des Ombres.
Le Makaïoshin ne dû faire que quelques pas en direction de l'un des portails pour y être attiré finallement presque de force par la puissante gravité qu'il dégage. Et ce n'est qu'après un laps de temps indéterminé qu'il se réveilla, seul, dans une immense pièce sombre et vide. Cette dernière était uniquement décorée de peinture murales sombrent, représentants l'histoire des Ombre et les dimensions qu'elles ont déjà conquises.
Il savait où il se trouvait. Et comme tous les êtres qui s'avanceraient trop près de ces portails, il avait atterrit dans l'antre de la bête aveugle.
Ce nom fait pensé à un habitat, mais il n'en ai rien, il s'agit de la pièce la plus haute de la tour qui compose cette dimension. Cette sale représente l'entrée de la dimension et le seul point de cette dernière que ses habitants ne peuvent joindre. Ces derniers ne pouvant pas même ressentir les présences qui s'y trouvent.
Le Makaïoshin relâcha un léger soupir avant de passer la première porte d'une longue série, ne voulant pas attendre les êtres qui finiraient par tomber ici après lui.  

HRP:
 

Ordre de passage du RP:
 



_________________
PERFECT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]


Féminin Messages : 295
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Lun Déc 19, 2016 6:26 pm




Mirai Son pan





Je l'avais sentie. Un énergie particulièrement noir et sinistre, au début j'avais crue qu'elle était de retour, j'avais crue a l'énergie d'un portail ouvert par elle ici, sur Terre, mais rien n'en avait émerger. Ce fût ensuite le Ki de Garland qui avait fini par apparaître ... Qu'est ce qu'il était en train de faire ? Il avait fini par disparaître, surement était t'il passer a travers le portail, je n'en savais rien, mais dans tout les cas cela n'augurai rien de bon.

Posant mon index et mon majeur sur mon front, je me téléportai instantanément à bonne distance du portail ... Ce truc était là, heureusement au milieux de nul part. je sentais une certaine attraction, très légère ... Avançant de quelques pas, je la sentis se faire plus forte ... Est ce que cette chose essayai de m'attirer à l’intérieur ?

Bon sang je n'avais pas la moindre idée de ce que cette chose pouvait être et ce qu'elle faisai là ... Et puis, il y avait aussi ces formes étranges ... Comme si quelque chose essayai d'en sortir ... Et je doutais que ce soit un minimum amical. je levai instinctivement la main dans la direction du portail et créai un Kikoha dans le creux de ma paume avec en tête l'idée de le détruire sur le champ, mais j'eu quelques hésitations. Qu'allait t'il se passer lorsque ma décharge d'énergie allait rencontrer cette chose ? Et si le fait de simplement lui tirer dessus finissais par le rendre instable et causai la destruction pur et simple de la planète ? Après tout j'avais déjà vue ça il y avait très longtemps, alors que je n'étais encore qu'une petite fille.

Je finis donc par fermer la main et dissiper mon Kikoha, résigner à chercher un autre moyen de faire disparaître l'anomalie. La clef était Garland. je n'en était pas sur, mais c'était l’hypothèse la plus probable. Il fallait que je le retrouve et il était passer au travers du portail, il allait donc falloir que j'y passe aussi. De toute façon je ne pouvais pas juste laisser cela comme ça. la force d'attraction allait tôt ou tard finir par attirer quelqu'un d'innocent à l’intérieur et je ne savais pas non plus quel effet ce truc allait avoir sur l'environnement a long terme.


Bien ... Alors ...


D'un pat décider, j'avençai vers l'anomalie qui semblai ardement vouloir me happer ...

Pourquoi être si presser ... j'arrive tu vois ?


D'un saut rapide, je passais à travers le vortex ... Ce qui suivis fût très flou, en réalité je n'avais encore jamais ressentie cette sensation. J'avais atterris je ne savais ou avec la sensation d'avoir subie un violent coup de latte de Beerus-sama, autant vous dire que j'étais quelque peu sonnée ... J'y voyais quelque peu flou, mais mes sensations étaient là, rien d'hostile près de moi pour le moment. Posant un genoux à terre le temps de reprendre mes esprits, j'essayais de réfléchir un peu a tout ça, mais il n'allait pas falloir que je tarde trop, qui sais quels personnes innocentes le portail allait bien pouvoir piéger ici après moi ?






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]


Masculin Messages : 147
Age : 20
Zénies : 5536

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Lun Déc 19, 2016 8:29 pm






Le berceau des ombres


Event





Quelque part, sur Terre, dans la clairière d'une forêt :

J'étais la tête en bas, accroché à une branche en train de jouer à ma console, Nazgul lui, s'entraînait, comme d'habitude, mince alors est-ce qu'il savait faire autre chose celui-là à part se battre ? Moi par exemple je sais jouer à la console, glander, lire des mangas, faire des références obscures, péter sa race au quatrième mur... Bon ça sert à rien mais ce sont des choses que je sais faire.
Biwa lui... ben il méditait...
Purée en fait j'étais entouré de persos tellement clichés ! Ouah j'ai vraiment besoin de mieux choisir avec qui je m'entoure moi !
C'est alors qu'un trouble dans la Force me fit brièvement lever un sourcil négligeant de ma console :


« Ouaaaah ! Un Ki maléfique. » dis-je d'une voix qui n'était clairement pas impressionné avant de retourner à mon jeu

C'est alors je me sentis tiré vers le haut, c'était Biwa qui s'était emparé de moi et qui s'envolait vers l'énergie étrange avec Nazgul, je les accompagnai donc, suspendu au bras de Biwa en train de jouer à ma console.
J'avais eu le temps de finir mon niveau quand nous arrivâmes sur place :


« Restez à distance. »

« Oh évidemment TOI tu y connais quelque chose là dessus ! Le Démon du groupe ! » dis-je avant de me faire balancer par Biwa

« Aie. »

« Au cas où tu n'aurais pas remarqué, moi aussi j'ai un Ki maléfique et toi on ne peut pas dire que ton Ki soit des plus purs non plus. »

« Arf ! Ton manichéisme me donne le cancer du sida ! »

Le Namek mit alors le doigt sur son front, enfin sur le turban qui cachait sa marque du Majin :

« Le sceau résonne avec cette énergie... »

« Ce qui veut dire qu'elle est puissante et qu'elle ne veut pas du bien. »

« Ben... c'est bon pour nous nan ? »

« Je ne sais pas... cette énergie paraît chaotique, à mon avis elle ne fera pas la différence. »

Je me relevai alors d'une figure acrobatique :

« Bon, ben on va pas rester là à l'admirer hein. Non seulement on se fait chier mais en plus ça sert à rien. »

Je commençai à m'approcher du portail :

« C'est pas une bonne idée. »

« Bla bla bla ! Où est passé ton sens de l'aventure ? »

« Au même endroit que ton intelligence. »

« Ouuh ! Je crois que c'est la seule chose assez proche de vrais dégâts que tu m'aies fait depuis qu'on se connaît ! Hahahahaha ! »

Alors que j'étais plus prêt du portail, je sentais quelque chose, une force qui m'attirait vers lui :

« Je crois que ce portail essaie de me sucer ! »

« Euuh... »

« Oui je sais je m'en suis rendu compte après l'avoir dit... »

Un silence suivit ce dialogue :

« Bref... reste où tu es ! »

« Ouais mais je vois des trucs de l'autre côté ! »

« Quels genres de trucs ?! »

« T'as lu Le Berserker ?! »

« NON ! J'ai pas lu le Berserker ! »

« Oh putain tu sais pas ce que tu rates ! »

« Dis moi juste ce que tu vois bordel ! »

« Ben... Des formes noires n'est ce pas ?!... Sans vouloir être raciste. »

« Oui... MAIS ENCORE ?! »

« Ben... à part ça ça ressemble pas à grand chose. Et je crois que leurs regards méchants sont censés m’impressionner ! »

Je continuai à m'approcher quand je fus tout à coup attiré tout seul :

« Wowowo ! Hey ! I NEED AN ADUUUULT ! » criai-je avant d'être aspiré

Nazgul poussa un long soupir :


« On y va ? »

« Comme tu veux. »

« De toute façon je compte pas le laisser mourir tout de suite. La seule personne qui le tuera c'est moi ! » s’exclama-t-il avant de sauter dans le portail

Le Namek le suivit en haussant les épaules.
De l'autre côté, j'atterris face contre terre au sol, traînant un peu sur quelques mètres :


« Aie... »

Tout à coup, je sentis deux autres poids me tomber dessus : Nazgul et Biwa

« Mmmf Mmmff mf mmf mmmf mmmfmmf ! »

« Quoi ? »

Je décollai ma tête du sol :

« HEY ! Cassez-vous vous êtes pas légers ! »

Une fois mes deux compagnons sur leurs pieds je me levai à mon tour et regardai autour de moi :

« Où est-ce qu'on a encore atterri ?! »

« Je t'avais dit de ne pas t'approcher... »

« Pourquoi vous m'avez suivi alors les deux génies ?! »

« Tais-toi il y a quelqu'un d'autre ici. » dit le Démon en désignant une personne humanoïde aux cheveux noirs

« Ah ouais ! Elle a pas l'air d'ici non plus... Bon ben excusez-moi mais je vais à l'office du tourisme moi peut-être qu'ils sauront nous dire où se prendre une glace pour admirer les magnifiques peintures rupestres dont je n'en ai strictement rien à foutre avant qu'en fait on se rende compte qu'on peut pas sortir et qu'on ne se tue en tapant la tête contre les murs. »

« Oui et peut être aussi qu'il n'y a pas d'office du tourisme... »

« Pas d'office du tourisme... » je tombai à genoux et tendis les bras vers le ciel « NOOOOOOOOOOOOOO ! »

« C'était le pire NO que j'ai jamais entendu. »

« Oui mais c'est un meme sur internet mec ! »


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

Rang E [Terrien]


Masculin Messages : 184
Age : 24
Zénies : 2950 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 1 626 045
Power Level en Kili: 18
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Lun Déc 19, 2016 11:23 pm


Quelque chose de sinistre flottait dans l'atmosphère. Quelque chose d'anormal, pour sûr. De mauvais, par dessus le marché. Mais également de puissant. De très puissant. Un "détail" relativement inquiétant pour les habitants de notre belle planète bleue - moi y compris, évidemment ! Je ne pouvais tout simplement pas rester indifférente devant ce phénomène atypique. Le Ki que je ressentais était un danger en devenir ! Il me fallait donc agir pour tenter d'en découvrir la source et pouvoir stopper son avancée, voire sa future multiplication.
Je me trouvais dans les cieux, à ce moment précis, parmi quelque nuages cotonneux éclairés par un soleil de plomb. Il faisait frais en altitude, mais ça ne me dérangeait en rien, protégée comme je l'étais par les bienfaits de ma méditation - la première acquise auprès du Maître. Descendre pour rejoindre la terre ferme ne me prit pas énormément de temps. Je perçus à peine le changement de température à mesure que le sol se rapprochait, ou plutôt que JE me rapprochais du sol. Bref, on s'en fichait pas mal ! Toujours était-il qu'une présence familière me fit esquisser un sourire radieux.


- Pan ? Je te sens toute proche, très proche ! Et ce n'est pas pour me déplaire~, chantonnai-je en posant pied à terre, encore et toujours souriante.

Puis la douce présence de mon amie s'évapora, momentanément superposée à cette masse de Ki si obscure avant sa brusque disparition. J'en fus interloquée. Par quel prodige ? Quelqu'un ou quelque chose était parvenu à nuire à Pan ? Je refusais d'y croire !

- Absurde et insensé. Cette fille pourrait assommer un démon d'une simple pichenette ! Renverser une montagne en s'appuyant simplement sur l'un de ses flancs ! Coucher un boxeur en lui soupirant au visage ! Traverser l'océan à la brasse en une demi-journée - et encore, c'est un euphémisme ! Alors non, je n'y crois pas. Tout simplement pas, continuai-je en marchant dans les hautes herbes, les bras croisés et le regard projeté au loin.

On ne percevait pas grand-chose à travers cette épaisse végétation, pour ne pas dire rien que des tiges vertes effilées. J'avais l'impression d'incarner un personnage miniaturisé dans la pelouse d'un immense jardin. Tout se ressemblait, et je ne cessai de piétiner ces obstacles à ma vision pour m'approcher de la zone mystique. N'importe qui aurait pu m'entendre traverser cet endroit à cause du vacarme produit par les plantes brisées. Puis une idée me vint à l'esprit. Un défouloir, pour tout vous dire. Une action dynamique pour me préparer à un éventuel affrontement à venir !
Je levai une main tendue et l'entourai d'un flux de Ki coloré. Du violet, comme toujours.


- Les tondeuses n'ont qu'à bien se tenir ! Avec du Ki, pas besoin de technologie, dis-je en haussant les épaules, mon bras débordant d'énergie pour au final former une lame fluorescente et stable.

D'un geste ample, j'expulsai le tout sous la forme d'un slash énergétique au tranchant irréprochable ! Les hautes herbes furent soufflées, puis découpées à une hauteur précise, rendant visible l'horizon sur une distance approximative de trente mètres. La végétation disparue, on se croyait au beau milieu d'une plaine fouettée par une brise surnaturelle. L'air voyageait dans une direction spécifique, vers un gouffre d'une noirceur abyssale, d'un tout autre univers. Autour de cette espèce de trou noir à taille réduite ne poussait pas le moindre brin d'herbe. Une terre dénudée, desséchée, morte. Quelques taches noires maculaient le sol sous cet élément chaotique, me rappelant l'aspect de bubons que l'on pourrait apercevoir sur la peau d'une victime de la peste.
Je mis un terme à mon sort, entraînant ainsi l'évaporation spontanée du Ki visible.


- Pan s'est introduite là-dedans ? Quel courage ! Elle ne craint vraiment rien. Mais je suppose qu'un peu de compagnie ne lui fera pas de mal, méditai-je en observant le portail, la tête penchée d'un côté.

Je haussai les épaules et avançai de quelques pas en direction du trou béant. Mon sens d'araignée m'avertit soudainement d'un danger !... Qu'est-ce que je raconte ? Serait-ce là un effet secondaire provoqué par l'apparition de cette faille ténébreuse ? Je secouai la tête en continuant d'avancer.
Des sons lugubres, comparables à de lointaines lamentations déchirantes, me figèrent. Nul doute que ceux-là provenaient du trou noir ! Je les entendais de plus en plus fort. Les voix m'appelaient, irrépressibles, et je me rendis compte un peu tard de ma nouvelle avancée.
Je baissai les yeux vers le sol, contemplant les tiges d'herbes coupées danser en rase-motte. Les pans de ma toge battaient contre mes jambes avec insistance. Le vent gagnait en intensité. Et, en relevant les yeux, je vis des silhouettes presque indistinctes pousser les parois sombres de la brèche comme pour tenter de passer au travers d'un filtre imperceptible.


- J'aurais dû penser à apporter mon appareil photo ! Ou quoi que ce soit d'autre pour faire un selfie !... C'est si... attirant ! Toutes ces ténèbres condensées..., soufflai-je d'un air ébahi.

Le sol se mit à défiler sous mes pieds, passant de l'herbe dansante à la terre déchue. Puis je découvris de très près l'obscurité dévorante du portail maléfique. Toute lumière disparut en un éclair; le noir absolu m'enroba en une fraction de seconde. Ma tête se mit à tourner et les rideaux de l'inconscience se rejoignirent pour clôturer cette intrigante scène de théâtre.


Une spirale tournoyait inlassablement et mon corps voyageait dans une sorte d'espace coupée du monde extérieur. Un immense tunnel baigné dans les ténèbres, long et... vomitif. Je fermai les yeux, même si cela ne servait pas à grand-chose attendu que mon estomac faisait toujours des siennes. Puis je les rouvris pour me retrouver dans une salle très espacée, sombre pour ne rien changer. Sans grande surprise, en jetant un regard alentour, je finis par tomber sur Pan.
Je levai une main à la fois pour la saluer et manifester ma présence. D'autres personnes se trouvaient également parmi nous, mais la tête me tournait encore, si fort que le simple fait de secouer la main me donna des hauts-le-cœur.
Et l'inévitable se produisit.


- Je viens en pai-...Beuurrrrrhgl ! vomis-je dans la seconde, non sans produire d'immondes gargouillis avec mon estomac torturé par ce transfert qui m'était totalement étranger.

Une forme du mal des transports, apparemment. Je pris un petit moment pour me ressaisir, indiquant au préalable par un geste hâtif de la main, dos à mes interlocuteurs, de ne pas s'inquiéter de mon état. Ça allait finir par passer, heureusement !
Je m'essuyai la bouche d'un revers de manche et m'appuyai sur un mur, un peu chancelante.


- Ourgh... Quelle idée stupide de créer un espèce de... tunnel en spiral... pour accéder à cet endroit... Hm ? fis-je en levant les yeux sur la paroi fraîche, avant de m'en écarter doucement pour obtenir une vision plus large de la peinture qui le maculait. Oh !... Mais qu'est-ce que c'est ? ...Un plan ?

La vision encore un peu floue, je vis des formes comparables à des portails tous aussi sinistres que celui m'ayant envoyée ici. Il y en avait beaucoup ! Et j'en retirais une très mauvaise impression. J'attendais que ma vue revienne à la normale afin d'essayer d'en déceler le véritable sens...
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]


Masculin Messages : 208
Age : 20
Zénies : 11460

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mar Déc 27, 2016 1:58 am






Le berceau des ombres


DE NOUVEAUX AMIS !

Quand on a des yeux partout il est assez difficile de rater l'apparition d'un phénomène semblable à celui de cette sorte de mini trou noir qui venait d'apparaître. Sans être aussi dévastateur qu'on pourrait le craindre, il n'en est pas moins préoccupant. Il est de fait tout naturel que le Wolfpack se soit non seulement rendu comte de son existence, mais ait également commencé à déployer une quantité non négligeable de ses ressources pour surveiller ce phénomène et tenter de contrôler toute chose qui pourrait en résulter, qu'il s'agisse d'un événement destructeur ou d'entités à neutraliser. Bien sûr, fidèle à sa tradition, le groupement ne prend pas de risques inutiles, et son action demeure discrète, exerçant ainsi son contrôle et sa surveillance depuis une certaine distance. A vrai dire, je ne pense pas que le Wolfpack se soucie vraiment du sort de ses hommes à proprement parler, mais il m'apparaît logique de vouloir éviter de perdre des hommes avant le début d'un potentiel conflit... Dans ce cas là l'issue la plus logique est d'envoyer, l'élite ! La crème de la crème ! Le chou pâtissier ! MOI !

Plus concrètement, le calcul est logique, pas la peine d'envoyer des centaines d'hommes pour enquêter là où un seul suffit, et a priori je suis sans doute celui qui a le plus de chance de survivre en cas de difficulté... Et puis c'est aussi l'occasion pour eux de se débarrasser d'un élément gênant, mais chuuuuut.

*Ces considérations sont sans intérêts, ce que cache ce portail par contre...*


LA FERME TOI ! Tu es mort, mais qu'est ce que tu es bavard ! Et un portail ? ... Oooh, voilà qui est prometteur ! Est ce que ça confirmerait la théorie de certains des pontes ? Que ce soit un portail, la tête de pont d'une invasion ?! J'ignorais que c'était mon anniversaire ! Enfin encore faut il qu'il dise la vérité !

Mais cela je vais bientôt le savoir, après tout c'est ma mission que d'en apprendre plus, et il y a moyen que le travail s'accompagne de son lot de satisfaction ! Tout d'abord, je ne suis pas seul ! Malgré la volonté probable du Wolfpack de m'éliminer, il demeure dans leur intérêt que la mission même soit un succès, et pour en accroître les chances, un partenaire était utile, mais pas n'importe lequel ! Sarah elle même ! Bon... Je dois avouer que j'ai une fois de plus un peu EXIGE qu'elle m'accompagne, car je leur fais toujours aussi peu confiance, et puis, après qu'on ait fait quelques petites tâches ensemble je me vois mal avoir un autre partenaire... Bon à vrai dire, l'idée même d'avoir un partenaire m'ennuie, mais quitte à en avoir un, autant que ça soit elle. Je choisis le moindre des maux en somme.. Après tout, malgré es débuts difficiles, je pense ne pas me tromper en affirmant que nos relations se sont apaisées au fur et à mesure du temps, et ce malgré sa fâcheuse tendance à me... Taquiner comme elle le dit si bien. Bah ! Je le lui rends bien !

Mais ce n'était pas le seul élément "plaisant", à cela, s'ajoute le fait que le Wolfpack avait la confirmation que des individus avaient pénétrés dans le portail, et les hommes formant le périmètre de surveillance avaient pour consignes de nullement empêcher d'autres intrusions similaires. Or une telle information trahit la nature probable d'envahisseur de ces individus, conviction renforcée par la description physique de certains d'eux, ne ressemblant à rien qui existait sur terre... Quant à un autre, cette fameuse jeune femme aux cheveux violets, ça me rappelle quelque chose, une vieille histoire à régler, une erreur à... Rectifier...

*Je n'ai pas été seul... Tu le sais bien...*


Oui, oui... Je le sais, j'ai été faible une fois, mais je ne le serai pas de nouveau. Seulement, mon approche sera plus subtile cette fois. Après tout, je sais ce dont elle est capable, mais tout est à découvrir en ce qui concerne le portail et les autres individus qui l'ont franchi ! Sans doute cela impliquait il de nombreux dangers... Mais je n'ai pas peur pour moi, je n'ai pas l'intention de mourir. Par contre concernant Sarah, cela me... Fâcherait, si quelque chose lui arrivait. Tant d'efforts gâcher ! Ce serait tellement frustrant !

Enfin bref, je pense, je pense, mais les pontes vont s'impatienter et je suis déjà prêt dans le fond ! Mes lames sont aiguisées, mon véritable visage est accroché à ma ceinture, attendant d'être montré à mes futurs proies et je suis en pleine forme ! HORS DE QUESTION, que des pensées parasites viennent troubler cela ! D'un simple geste, j'indique donc à Sarah qu'il est temps de quitter le poste d'observation qui nous a été assigné, à quelques dizaines de mètre du portail, et je me mets en route, avec un dernier regard pour ma partenaire de route, cette humaine de chair et d'acier.

"Après le menu fretin dont on s'est occupé, c'est peut être le moment de me montrer ce que tu vaux vraiment… Après tout on a beau dire, on ne brille jamais davantage que dans la victoire."

J'avoue, je suis méchant de la taquiner ainsi sur la défaite qui avait résulté de notre première rencontre, et en écartant toutes les réussites de sa part dont j'avais été témoin jusque là. Mais elle sait bien que je ne le pense pas vraiment. Je suis après tout assez peu avare en compliment sincère à son égard, ce qui pourrait être des flatteries, si elles n'étaient pas appuyées  par ses actes et ma volonté de lui rappeler qu'elle est davantage une humaine qu'un vulgaire ensemble de rouages ! Cependant, si ma voix est dans un premier temps simplement amusée, elle devient par la suite franchement joviale !

"La mission, on entre, on repère, on élimine ce qu'on peut et on repart ! Bon pour la phase éliminer il l'ont pas dit, mais ça me semble évident ! Mais pour cela… Il nous faudra être SUBTILE ! Donc on ne sera pas les premiers à attaquer, mais...Laisse moi te dire une chose Sarah, ceux qu'on verra au-delà du portail… Ils auront beau y ressembler, ils ne sont en rien des terriens, malgré tout leurs mensonges, non, non, non…"


Oh… C'est vrai j'ai cette attitude qu'elle n'aime pas, je crois même que je lui fais un peu peur… Et il est vrai que je suis en plus injuste, je n'ai aucune confirmation que cette damoiselle aux cheveux violets est bien Ryanne, ni même que les autres sont de la même trempe qu'elle, mais en ces domaines, je ne CROIS PAS qu'il y ait de hasard, ça non…

Enfin, vient sans encombre le moment de faire face à l'étrange faille noire ! Un simple pas suffirait peut être pour découvrir la vérité, ou bien pour périr ! Ce qui me fait d'ailleurs penser… Pour écarter les risques les plus évidents, je prends tout de même un caillou et le jette dans l'anomalie… L'objet le touche, disparaît, mais je ne l'entends pas retomber… Ce qui laisse deux possibilité pour moi, soit ça mène à une autre dimension, soit ça désintègre tout ce que ça touche, mais sans bruits, flashs lumineux ou autres phénomènes visuels impressionnants… Cependant, ces voix, presque des gémissements, qui se laissent entendre désormais, maintenant que nous sommes assez prêts me font davantage pencher pour la première hypothèses, même si la seconde est soutenu par l'absence totale de végétation autour de la faille… Et j'opte finalement pour la première…

Beaucoup plus drôle !

"Bon j'ouvre la marche, tu couvres mes arrières, ça te va ? Et j'espère que t'as pris un casse croute avant de partir ! Bah, au pire, tant pis, j'aurai de quoi te recharger, on le sait bien !"

Et sur cette phrase, sans attendre sa réponse, je m'élance d'un bond au travers de la faille ! … Et je crois bien mourir tant la sensation est déplaisante ! Je me sens glisser, mais comme si l'on m'ajoutait dans tout les sens et ce alors que le sol serait tapissés de centaines de fragments de verres ! Heureusement, cette sensation est assez brève, et la mort semble assez loin alors que je sens de nouveau un sol sous mes pieds, ou plutôt mes genoux, étant visiblement arrivés en chutant, me réceptionnant presque inconsciemment à quatre pattes… Et j'avoue, même si j'ai la tête qui tourne, je distingue assez les alentours pour savoir que ce n'est pas l'idée que j me fais de l'au delà. Certes, cela est sombre, vide, comme le seraient certaines versions des limbes… Mais étrangement mon estomac me semble bien trop vivace encore pour un mort ! Néanmoins, je parviens à calmer ses récriminations et à reprendre mes esprits, m'empressant de me redresser, et de me décaler, afin d'éviter d'être percuté par une Sarah qui arriverait au même endroit que moi. D'ailleurs, en l'attendant, j'en profite pour détailler plus précisément les lieux, et surtout les individus présents. Une jeune femme tout ce qu'il y avait de plus normal, une espèce d’écorché vif à l'allure bien peu humaine, avec à ses côtés une sombre silhouette s'encapuchonnant un peu trop et un géant vert ressemblant à ceux dont Gray m'a parlé… Concernant ce dernier, cela me rappelle leur immunité... Qui ne vaut que si on est sur la terre, alors nous n'y sommes vraisemblablement plus…

Mais cela sera pour plus tard car, parmi tout ces inconnus, il y en a surtout un qui est la cible de mes.. Envies… Ryanne, je ne m'étais donc pas trompé c'est bien toi cette fille aux cheveux violets qui avait franchi le portail ! Cela promet de nouveaux amusements, surtout que nous allons nous battre avec les mêmes armes cette fois, alors, pourquoi me priver d'ouvrir le « Bal » ?

"Je vois que je ne suis pas le seul chez qui la curiosité est un vilain, TRÈS vilain défaut… Mais il en faut bien, alors vous tous ici présent… Vous savez quelque chose sur cette histoire, peut être y êtes vous même impliqué, on ne sait jamais. Cela étant… Je me demande où est la porte de sortie…"


Après tout… Rentrer a été assez facile, mais je doute qu'il soit si aisé de sortir, du moins après qu'on ait eu ce que nous voulions !


© Codage By FreeSpirit




Dernière édition par Ferliost le Mer Fév 15, 2017 11:52 pm, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sarah C'onnor

Rang E [Cyborg]


Féminin Messages : 38
Age : 24
Zénies : 4000

Données du Personnage
Power Level: 2300
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Sam Jan 07, 2017 11:27 am



Le berceau des ombres
Event

La mission du jour était... Particulière. Lorsque j'avais été briefé sur ce en quoi elle consistait, ma première pensée avait été pour Ferliost : Il allait probablement adorer savoir qu'un étrange trou noir s'était ouvert sur notre belle planète bleue. Plus qu'un trou noir, un portail... Mais dont on ne connaissait pas la destination. Sans aucun doute, il se ferait certainement une réflexion du genre "Ah, des envahisseurs à massacrer !" Pour ma part, j'écoutais simplement mon supérieur m'expliquer que nous devions, lui et moi, y entrer et en rapporter le plus d'informations possibles.

J'étais partagée. C'était sur que cela changeait de mes missions habituelles, mais ils avaient probablement besoin de moi sur ce coup-là. Ferliost était un bourrin... S'il fallait faire preuve de finesse, cela serait probablement pour moi. Et puis de toute manière, ce n'était pas comme si j'avais le choix.

C'est pour cette raison que je me trouvais à présent avec mon partenaire devenu régulier devant cet étrange portail. Mes détecteurs s'étaient emballés devant la perturbation, et j'avais du couper celui qui repérait les énergies. Il ne voulait plus rien dire, le chiffre désignant le portail ne cessaient de fluctuer à un rythme tel que je n'arrivais pas à le lire. Mes filtres infrarouges et ultraviolets ne détectaient rien de très probant non plus, simplement un grand vide... Cette chose menait définitivement autre part, comme le confirma Ferliost lorsqu'il envoya un caillou à travers la perturbation.

« Bon j'ouvre la marche, tu couvres mes arrières, ça te va ? Et j'espère que t'as pris un casse croute avant de partir ! Bah, au pire, tant pis, j'aurai de quoi te recharger, on le sait bien ! »

Je poussai un léger soupire en m'approchant derrière lui de la perturbation. Sachant que nous étions observés par le Wolfpack, il était hors de question de rebrousser chemin... J'avais une impression dérangeante. Comme si le vent me poussait en avant, alors que la journée était plutôt calme de ce coté-là. Un vent qui aspirait depuis la faille... D'ailleurs, ça n'y manqua pas. Aspiré, Ferliost disparut dans la perturbation et je m'arrêtai pour lui laisser le temps de m'envoyer un signal, s'il le pouvait... Au bout d'une minute, il devint évident que ce n'était pas le cas. Le suivre à l'aveuglette ne m'enchantait pas le moins du monde, mais je m'engageai tout de même à sa suite. L'aspiration se fit plus puissante, et je ne tentai pas d'y résister : bientôt, je fus engloutie à mon tour...

Si j'avais encore eu un estomac de chair, nul doute qu'il se serait retourné. J'avais l'impression de tournoyer dans le vide, et cela n'avait rien d'agréable... Mon cœur dansait la lambada dans ma poitrine. Après un temps qui me sembla interminable, j'atterris sur le sol, me réceptionnant d'une prompte roulade. Avoir subit un entrainement militaire avait ses avantages... Mais a peine levée, la tête me tourna et je dus m'appuyer contre un mur pour ne pas tomber. Ma gorge se contracta, et j'aurais probablement vomi si j'avais eu un estomac.

Ne pas avoir besoin de manger avait ses avantages...

En revanche, quelqu'un d'autre n'avait pas eu cette chance, puisque mon odorat percevait clairement l'odeur désagréable que pouvait laisser un tel incident. Ferliost avait été malade en arrivant ? Relevant les yeux, je constatai qu'il était la. Un peu pâle certes, mais il ne semblait pas avoir été malade... Mais il n'était pas seul dans la pièce. Il y avait aussi deux jeunes femmes, dont l'une correspondait à un signalement qui nous avait été transmis. Trois autres personnes étaient présentes... Mais je ne les identifiait absolument pas. Ils n'étaient clairement pas humains... Mais alors quoi ? Si nous étions... Ailleurs, il était normal de rencontrer d'autres races...

En tout cas, Ferliost allait se faire plaisir. D'ailleurs, il avait déjà commencé son petit cinéma... Même si j'avais l'impression que son regard était plutôt dirigé vers la fille aux cheveux violets. Tiens, mon ami avait un coup de cœur ? Étonnant, moi qui pensait que sa vie ne tournait qu'autour d'une possible invasion extra-terrestre...

Prudente, je restai cependant en retrait pour observer tout ce beau monde, sans parler du lieux où nous nous trouvions.
Je n'avais jamais vu de lieux pareille...

Les murs étaient couverts de gravures que j'enregistrai rapidement d'un clignement d'yeux. Le Wolfpack voudrait probablement analyser ces informations. Ayant été vue, je décidai cependant de ne pas activer mon camouflage. C'aurait été révéler mes atouts bien trop tôt...

« En tout cas, je n'aime pas ça... »

Faisant ainsi référence à la dernière remarque de Ferliost. Judicieuse par ailleurs... C'était vrai que le portail par lequel nous étions arrivés m'était totalement invisible. Je me tournai vers les xénos, un sourcil arqué.

« Vous êtes d'ici ? »


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Trunks

Rang C [Demi Saiyajin]


Masculin Messages : 70
Age : 18
Zénies : 2970

Données du Personnage
Power Level: 5 000 000
Power Level en Kili: 100
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Sam Jan 14, 2017 5:05 pm

L'atmosphère semblait différente des autres jours. Quelque chose s'était produit, c'était certain. Les deux jeunes gens venus du futur volaient aussi vite qu'ils ne l'avaient jamais fait. Leurs visages semblaient crispés, cette atmosphère ne semblait pas être à leur avantage, il semblerait qu'ils l'avaient déjà compris. Mais que signifiait ce ki étrange ? Ce ki si maléfique ? Sans détourner le regard, la discussion allait sur la situation présente.

« Tu penses que c'est lui ?! Tu penses que c'est Freezer ?! »

« Je ne sais pas trop, je ne sais pas à quoi ressemble son ki ! »

« Pourtant c'est aujourd'hui que Son Goku est censé atterrir sur Terre n'est-ce pas ?! »

« Oui je sais ! Mais je ne pensais pas que le ki de Freezer serait si maléfique ! »

« C'est tout de même un type qui se proclame seigneur de l'univers ! Et de ce que j'ai compris il n'hésite pas à tuer même ses propres soldats ! »

Soudain, Trunks ressentit un autre ki proche, très proche de celui dont il était en train de se diriger avec Yang. Ce ki... Il le connaissait. Il savait à qui il appartenait. Sur ce moment, le Demi-Saiyajin marqua une pause dans sa course, Yang se retourna instinctivement.

« Pourquoi tu t'arrêtes ? On doit y aller et vite ! »

« Yang, ce n'est pas le ki de Freezer. »

« Comment ? Pourquoi tu dis ça ? »

« Tu ne le sens peut-être pas, mais il y a un autre ki qui est apparu proche de celui que l'on vise... C'est le ki de Pan-san. »

La jeune femme fit face à son ami avec un air plus sérieux.

« Pan-san... Tu parles de la Saiyajin que tu as rencontré peu après ton arrivée ? Celle dont tu m'as parlé ? »

« Exactement... Si elle intervient, ça veut dire que quelque chose cloche. On doit y aller, mais restons prudent, si Pan-san s'est rendu sur place, ça n'est pas pour rien. »

La terrienne répondit à Trunks d'un hochement de tête, et tout deux repartir sur leur lancé.

Durant le reste du voyage, il sentit d'autres kis s'approcher aussi, dont un autre connu des deux jeunes gens... Karabuu avait au moins le mérite de paraître puissant, mais ressentir son ki fit apparaître un visage blasé sur la tête de Trunks ?

« Un problème ? »

« Tu comprendras sur place... »

Après quelques secondes, le duo arriva devant une sorte de petit trou noir. Inspectant la zone du regard, Trunks aperçu un petit groupe de personnes, et ressentit un ki qui lui était familier.

« G... Gohan-san ! »

« Il y a le Gohan de cette époque dans ce groupe de personnes ? »

« Oui, il n'y a aucun doute là-dessus. »

Les silhouettes se mirent à bouger en direction du portail. Le sang du fils de Vegeta ne fit qu'un tour.

« Ils ne doivent pas y aller ! »

Il partit vers le groupe dans une vitesse éclair, sans même attendre la réaction de sa partenaire.

« Trunks !! »

« ATTENDEZ !!!! »

Le groupe s'immobilisa et tourna le regard en direction de la terrienne et du Demi-Saiyajin. Trunks arriva au sol devant un grand homme vert qui menait la marche. Il s'était positionné les bras tendus sur les côtés, tandis que Yang arrivait à sa gauche.

« Vous ne devez pas y aller ! »

« Tss, qui es-tu pour nous dire ce que nous avons à faire !? »

«Qu-Qui êtes-vous ? »

Le jeune guerrier observa les personnes en face de lui. Un petit homme chauve, certainement Krillin, et puis... Peau verte, visage agressif, cape lourde blanche...

« Vous êtes Piccolo-san, je me trompe ? »

Relevant un sourcil par curiosité, le Namek prit tout de même la peine de répondre.

« Oui, c'est bien moi. »

La cape de Piccolo s'était fait tirer à plusieurs reprises par le bas.

« Piccolo-san, tu le connais ? »

Un petit garçon aux cheveux noirs, avec ce ki... Son Gohan, le jeune Saiyajin qu'il était. Cela donnait un sentiment étrange à Trunks de le voir comme ça. Par derrière se trouvaient d'autres personnes. Bulma, sa mère était présente, Yang l'avait reconnue elle aussi. À côté d'elle se trouvait un homme avec des cheveux noirs en coupe au bol et une cicatrice sur la joue, Yamcha, encore à côté de la plaque.

« Tu trouves pas que Piccolo connait des gens bizarres ? »

« Tais-toi Yamcha... »

« Tu ferais mieux de rester sérieux dans ce genre de situation. »

Yamcha passa sa main derrière sa tête en fermant les yeux, avec un sourire forcé et des gouttes de sueur sur son front.

« Allons Ten Shin Han... »

« Je suis d'accord avec Ten-san. »

« Chaozu toi aussi !? »

Ten Shin Han, reconnaissable à son troisième oeil, et Chaozu qui l'accompagnait étaient présents eux aussi mais, il n'y avait aucune trace du père de Trunks, Vegeta. Trunks ferma les yeux et baissa la tête.

"Il est donc resté sur Vegeta, comme je le pensais..."

Il releva son regard vers le mentor de Gohan.

« Ecoute-moi, qui que tu sois. J'imagine que tu sens toi aussi le ki maléfique qui émane de ce portail, alors laisse-nous passer pour... »

« NON ! Vous ne devez pas y aller ! »

Le silence s'installa suite à la violente interruption de Trunks. Yang s'approcha et posa sa main sur son épaule.

« Calme-toi... »

« Je ne vois pas pourquoi nous ne devrions pas y aller, nous irons même si on doit utiliser la force pour que tu nous laisses passer ! »

« Vous ne devez pas... »

La jeune femme sentit le ki de son partenaire grimper à une vitesse affolante, il montait à une très grande vitesse. Elle remarqua d'ailleurs les visages de Gohan et de Krillin, plus choqué que les autres. Trunks était comme ravagé, il avait fait tout ce chemin avec sa mère et Yang afin de prévenir la Z-team du danger qui allait arriver, afin de changer le futur. S'ils allaient dans ce portail, ils allaient certainement finir pas mourir, et dans ce cas-là, tous les efforts des personnes du futur, Bulma, Yang, Ferliost, Trunks... N'auront servi à rien... C'était peut-être une mauvaise idée, mais ce qu'allait faire Trunks était certainement la seule chose à faire pour bloquer la Z-team dans son avancée.

« Vous ne devez pas y aller, je vous en empêcherai même si je dois vous y forcer !! »

Le Demi-Saiyajin, sous toute la pression qui s'exerçait sur lui, se trouva enveloppé d'un ki doré, tout comme sa chevelure dressée sur sa tête. Yang eut comme réflexe de l'attraper par la taille pour tenter de l'immobiliser.

« Papa !... »

« C'est exactement comme Goku sur Namek... C'est un Super Saiyajin ! »

Même Piccolo semblait surpris par la situation, surpris par l'apparence de Trunks.

« ... Etrange... »

Le regard déterminé du Demi-Saiyajin n'était pas sans rappeler un autre Saiyajin que le Namek avait lui-même connu.

« Si tu insistes, nous ne rentrerons pas. »

« Mais... Piccolo... »

« Krillin ! »

Le regard de l'homme vert se déposa de nouveau sur Trunks, très sérieux.

« Il a certainement raison de nous dire de ne pas y aller. »

Yang, toujours attaché à Trunks, le sentit poser sa main sur la sienne, tout en annulant sa transformation.

« Désolé d'avoir perdu mon calme... Mais, comprend que cela était nécessaire. »

Suite à ces mots adressés à sa partenaire, les deux jeunes gens venu du futur se détachèrent, et Trunks se positionna face au mentor de Gohan.

« Piccolo-san... J'aimerais vous parler en privé, si possible. »

Piccolo hésita quelques secondes, puis il se tourna et posa sa main sur la tête de Gohan.

« Je reviens Gohan. Et vous autres derrière arrêtez de faire n'importe quoi ! Surtout toi Yamcha ! »

« Ah, Piccolo !... Tu m'as entendu ? »

« Avant de parler dans mon dos, souviens-toi que mon ouï est plus développée que la vôtre. »

Il avança de quelques pas avant de se faire interrompre par une autre voix.

« Tu es sûr Piccolo ? »

« Occupe-toi de Gohan si tu ne me fais pas confiance. »

Après un bref moment de silence, Piccolo, Trunks et Yang s'éloignèrent du groupe afin d'éviter d'être entendu. Le Namek croisa les bras et fixa les deux personnes en face de lui d'un regard strict.

« J'écoute ce que vous avez à dire. »

Un peu intimidé par le regard du mentor de Gohan, le jeune homme aux cheveux violets prit tout de même la peine de répondre.

« Ce que je vais vous dire va vous paraître fou, mais je vous prie de bien vouloir y croire... »

« Est-ce que cela a un rapport avec ce portail ? »

« Je ne sais rien sur eux, mais j'y reviendrai plus tard. »

Piccolo souleva un sourcil par surprise et laissa le jeune homme continuer.

« Mon nom est Trunks. »

« Et moi je m'appelle Yang. »

« Tous les deux... Nous venons de 20 ans dans le futur, nous sommes arrivés grâce à une machine temporelle.. »

Le visage de Piccolo redevint crispé, il semblait se concentrer sur la parole du fils de Vegeta.

« Le futur tu dis... »

« Mon origine de Saiyajin est dû à mon père, Vegeta-san. D'ailleurs il n'est pas là ? »

« Je ne sais pas ce qu'il est devenu, cela fait un an que je ne l'ai pas vu et que je n'ai pas non plus senti son ki. Difficile de croire que ce type ait eu un gosse, mais je dois avouer que tu lui ressembles. »

« Je vois... En fait, Yang et moi somme venus vous prévenir d'une menace qui plane sur la planète. Dans 3 ans, le 12 Mai à environ 10 heures du matin, sur une île à 9 kilomètres au sud-ouest de la capitale du sud, deux terrible individus vont faire leur apparition. Leur puissance est inimaginable... »

« Encore des extraterrestres ? »

« Non. »

La jeune femme blonde s'avança de quelques pas pour répondre au Namek.

« Ce sont des humain-artificiels créés sur Terre, des cyborgs. De ce que nous savons, ils ont été créés par un ex-membre du Ruban Rouge. Le Docteur Gero... »

« Le Ruban Rouge... Il me semblait pourtant que Son l'avait détruit. »

« C'est ce qu'il a fait, mais le Docteur Gero a survécu et a continué ses recherches. »

« Certainement pour dominer le monde de nouveau j'imagine. »

« Il est possible que cela était dans ce but. Mais les machines à tuer qu'il avait inventé se sont retournées contre lui et l'ont tué. On s'est retrouvé avec deux cyborgs dont les seuls intérêts étaient la mort et la destruction. »

« Partout où ils passent... »

Yang s'était attrapée le bras gauche, qu'elle serrait avec un léger tremblement.

« Ta force en Super Saiyajin semble égaler celle qu'avait Goku face à Freezer. Ces cyborgs doivent être extrêmement fort et dangereux pour que tu ne réussisses pas à t'en occuper. »

« Yang et moi ne nous connaissions pas à l'époque, seul contre eux, je ne pouvais rien faire. »

« Même à deux, le combat est perdu d'avance... »

« S'ils étaient deux, pourquoi ne pas avoir demandé de l'aide aux autres ? »

« Ils sont tous morts... »

« Comment ?! »

« Mon père Vegeta-san, Krillin-san, Yamcha-san, Ten Shin Han-san, Chaozu-san, même vous Piccolo-san, vous allez vous faire tuer dans la bataille qui aura lieu dans 3 ans. Seul Gohan-san y survivra. Il devint mon mentor et m'apprit à me battre. Mais, il y a 4 ans... Et avec votre mort, les Dragon Ball n'existent plus, il est donc impossible de faire revenir qui que ce soit à la vie... »

Yang posa sa main droite contre sa bouche et commençait à partir en sanglot.

« Ruby... Ils ont aussi prit ma soeur Ruby... »

« Mais pourquoi Son n'est-il pas intervenu ? Il n'est toujours pas revenu de son voyage dans l'espace ? »

« Tout simplement parce que Son Goku-san est mort... »

« S-Son est... ! »

« Quelque temps après son retour, il va contracter une maladie du coeur et en mourir. Les Senzus n'auront aucun effet. Cependant... »

Le jeune homme fouilla dans la poche de sa veste et en sortit un petit flacon qu'il lança à Piccolo. Celui-ci le rattrapa sans problème.

« Dans 20 ans il existera un médicament. Donnez-lui lorsque les premiers symptômes apparaîtront, et il survivra. »

Tandis que Piccolo inspectait le flacon, le fils de Vegeta s'était approché de Yang pour la calmer, la prenant par les épaules, celle-ci eu comme réflexe de plaquer son visage contre le torse de Trunks.

« En parlant de lui. Si tu viens du futur comme tu le prétends, ça veut dire que tu sais quand est-ce que Goku va revenir sur Terre. »

« Son Goku-san arrivera dans 3 heures, je donnerai les coordonnées à ma mère pour qu'elle puisse vous y conduire. Vous devez absolument survivre, c'est pour un avenir meilleur qu'elle a construit cette machine temporelle. »

« Ta mère... »

Trunks rougit légèrement, ce qui fit apparaître un léger sourire sur le visage de Yang.

« Oui, elle est là-bas. »

Piccolo prit un air très surpris, personne ne pensait pouvoir voir cet air s'afficher sur son visage.

« Bu-Bulma !... N'est-elle pas avec Yamcha ? »

« Elle le trouvait trop dragueur, donc elle a rompu. Elle a été attirée par le côté solitaire de mon père, et cela s'est fait avec le temps. Mais ils ne se sont pas marié, à cause du sale caractère de ma mère. Quant à moi, je viendrai au monde dans 2 ans.»

La jeune terrienne ria légèrement en voyant son partenaire rougir de plus en plus.

« Ça ne m'étonne pas, venant de Bulma-san. »

Un éternuement se fit entendre au loin, avec une même phrase répétée par tout le monde.

« À tes souhaits Yamcha ! »

« J'aurais aimé pouvoir rencontrer mon père, mais il y a énormément de changements dans cette ligne temporelle. Il n'est pas là, alors qu'il devrait y être. »

« J'imagine que nous pourrons toujours le ramener ici grâce aux Dragon Balls. »

« Je vous donne les coordonnées de l'atterrissage de Goku-san. Oh, et surtout, garder tout cela pour vous, n'en parlez qu'à Son Goku-san je vous prie ! »

« Tu as ma parole. Et donc, qu'allez-vous faire maintenant ? »

Les deux jeunes gens s'approchèrent du portail, observant les silhouettes étranges essayant d'en sortir en vain.

« Vous les voyez vous aussi, n'est-ce pas. »

« C'est comme si le portail nous attirait... »

« Piccolo-san, je ne sais pas si nous nous reverrons... »

« Tu vas aller dans le portail ? Et pour le futur ? »

« L'important, c'est que vous vous surviviez. Et je ne me fais pas vraiment de soucis pour moi à l'intérieur. »

Le jeune guerrier tourna sa tête en direction du mentor de Gohan.

« Les cyborgs ne seront pas votre seule menace, il y a aussi un autre cyborg bien plus maléfique qui vous attend. Il se prénomme Cell. »

« Si toi-même tu le dis plus maléfique... Je n'ose pas imaginer sa puissance. »

« Il possèderait apparemment l'ADN de chacun d'entre vous, même celui de Son Goku-san, de Freezer et de son père. Aller chercher Goku-san aux coordonnées que je vous ai indiquées, nous, on s'occupe de ce portail. »

« Il y a aussi une autre personne qui risque de se dresser face aux cyborgs. Il s'agit de mon oncle, Qrow. Si vous finissez par le rencontrer un jour, il pourrait être un allié de taille. »

« Vos dires seront vérifiés à l'atterrissage de Son, gare à vous si vous nous avez menti. »

Piccolo se dirigea vers le groupe qu'il avait laissé derrière. Tous s'envolèrent, Bulma accrochée au coup de Yamcha, en direction du lieu d'atterrissage de Son Goku. Trunks et Yang se regardèrent pendant de longues secondes, avant de se donner la main.

« On ne doit pas se lâcher. »

La jeune femme blonde hocha la tête, et tout deux sautèrent dans le portail.

C'était sans rappeler à Yang le voyage temporelle qu'elle avait subi. Tout bougeait dans tous les sens, une sensation affreuse, il fallait avoir l'estomac bien accroché ! Une fois ce long passage passé, c'est comme si le sol s'était rapproché pour les accueillir, un choc brutal. Les deux amis furent obligé de s'aider l'un et l'autre pour se relever. Mais même avec une vision flou, Trunks réussit à reconnaître quelqu'un, grâce à sa silhouette et à son ki.

« Je savais que c'était toi que j'avais senti... Pan-san... »

ils se relevèrent peu à peu, en même que leurs visions devenaient de plus en plus nette. Le Demi-Saiyajin inspecta les environs. Les murs étaient recouverts d'étranges peintures très sombres, impossible de savoir ce qu'elles représentaient, mais cela n'annonçait rien de bon. Il fit ensuite un rapide coup de regard afin d'observer les autres personnes présentent. Autre que Pan, il ne reconnaissait que Karabuu et sa bande, le jeune guerrier en était moyennement heureux. Mais... Ce jeune homme... C'est étrange, mais c'est comme s'il l'avait déjà vu quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Cell

Rang A [Cyborg]


Masculin Messages : 138
Zénies : 2380

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Sam Jan 21, 2017 5:06 am

▬▬▬ LE BERCEAU DES OMBRES ▬▬▬

"C'est dans les ténèbres que naissent les ombres"




De toutes endroits, des hommes, des femmes et des trucs (Karabuu) arrivèrent dans la dimension du berceau des ombres en empruntant les portails qui s'étaient ouverts. Ces êtres différents avaient, pour la plupart, par curiosité franchi les portes de la dimension. Les autres, eux, étaient entrés car ils pouvaient sentir le mal qui émanait de cet endroit. Un mal qui ferai peur au plus déterminé des démons.
Dans cette pièce, une personne avait été plus lucide que les autres, décidant d’examiner les dessins de l'antre de la bête aveugle, ainsi la jeune humaine put comprendre certaines choses sur cette dimension. En effet, les dessins traduisaient l'histoire des Ombres et leur combat contre la lumière. Les Ombres avaient construit cette tour de façon à ce que l'énergie de ses habitant converge en la pointe de cette tour, tout en bas. L'humaine pouvait aussi voir que des portails étaient dessinés sur les murs, ces portails se situaient en majorité sur les zones colorées de la fresque. Un seul était dessiné sur la partie sombre et incolore, pour être précis, il était dessiné au niveau de la pointe de la tour.

Les autres essayait de comprendre où ils étaient et qui étaient ceux qui les accompagnés (sauf Karabuu qui s'en foutait royalement évidement). Et alors que les derniers "invités" déboulaient dans l'antre de la bête aveugle, les lourdes portent au fond de la pièce s'ouvraient. Les habitants de ce lieu ne pouvaient pas ressentir le ki des arrivants ou savoir combien ils étaient, mais leur roi, lui, savait que des êtres étaient entrés chez lui après Garland, et avait décidé de leur faire empreinter un tout autre chemin...
Ce chemin qui en fait était un long couloir sombre, menait à un escalier, ce dernier descendait de quelques dizaines de mettre avant de donner sur une plus large pièce. La pièce était de forme ovale; présentant des balcons sur ses longueurs, balcons, qui donnaient sur un monde noir où les nuages se situaient en bas et la terre au dessus et malheureusement pour nos invités, le monde extérieur était invivable et sortir de la tour par l'un des balcons était littéralement du suicide, l'atmosphère sombre plein d'éclair de la dimension pouvait le présager...
Mais parlons plus de cette grande pièce, elle était vide, enfin, si l'on oubli le brouillard noir qui restreignait la vision inférieur des visiteurs à leur genoux... Et ce n'était pas pour rien, ce léger brouillard masquait quelques habitant de cet endroit, et en dehors de l'antre de la bête aveugle, les visiteurs ne seraient plus invisibles pour leurs hôtes. Ainsi, ces Ombres pourraient s'en prendre à eux à l'instant même où ils auraient baisser leur garde...

Les plus attentifs entendront une légère voix, une voix paradoxalement pleine de tendresse provenant du centre de la pièce.

"Je vous souhaites la bienvenue mes très chers invités... Je vous en prie, mettez-vous à l'aise..."

Garland de son côté se rapprochait de la pointe de la tour, plus bas, il continuait de descendre ces escaliers qui semblaient sans fin...


HRP:
 

Puissances:
 

Ordre de passage du RP:
 

PS:
 



_________________
PERFECT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]


Féminin Messages : 295
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Dim Jan 22, 2017 5:23 am




Mirai Son pan





Je n'avais pas attendue bien longtemps avent que ma crainte ne se réalise. D'autres personnes avaient fini par tomber dans le portail ... M'enfin, si je m'étais attendue a voir ça ... ?

M..Majin Buu ?


Il me parlai, mais ce qu'il me demandai n'avait aucun sens ... Il était juste con ou il le faisait exprès ? ... Peu être un peu des deux, en tout cas ce n'était pas Majin Buu, je n'avais pas souvenir que ce truc rose ai eu le moindre sens de l'humour un jours. M'enfin, ce n'était pas important ...

hun ... oui, bien entendu, un office du .. tourisme ...


Je doutais qu'on soient passer inaperçue en atterrissant ici, mais une chose était sur, avec le cris lancer d'une voix fausse et peu convaincante en terme de qualité d'acteur, on ne l'était plus. Je poussai un soupire consterner alors que je regardai un peu mieux autours de moi. Je n'avais pas non plus mise longtemps a me remettre du voyage mouvementé par le portail et je remettais mes sens à l’affût.

Je sentais des forces, d'étranges forces plutôt sombres et relativement élever un peu plus loin. Je dévisageai une fois de plus le groupe étrange passer juste derrière moi et fini par me dire qu'ils se débrouilleraient très bien tout seuls. Je ne savais pas s'ils allaient 'être très utiles et je me fichais pas mal du sort d'un majin de l’acabit de Majin Buu.

Cependant alors que je fis mon premier pas en avent pour avancer, un ki familier fit son apparition parmi nous. Je me retourna et offrit mon plus beau sourie à ma Ryanne national qui venais d'arriver, passablement lessivée. J'allais presque lui offrir l'accolade lorsque, au bot du rouleau, elle vida le contenu de son estomac sur le sol ...


Ohw ... Tu sais Ryanne, c'est pas bien de laisser s’échapper des aliments de son corps avent total digestion ...


Je posai les mains sur mes hanches l'aire sévère. c'est vrais quoi, la nourriture c'est sacré ! On gaspille pas ! Je fini par lui sourire de nouveau. Après tout, même si j'étais inquiète de la voir ici, j'étais contente qu'elle soit là. Son expertise en matière de magie allait sans doute pouvoir beaucoup m'aider, preuve en était qu'elle était déjà partis tenter de déchiffrer ce qui se trouvait sur les mur et ce que je prenais pour de bêtes décorations sans intérêt. je haussai donc les épaules l'aire interrogative à sa question, un plan, peu être, pourquoi pas ...

De nouveau le portail vibra et des gens en sortirent. Dites moi que quelqu'un vas empêcher les gens d'entrer s'il vous plais .. il ne faudrait pas que la moitié de la Terre se retrouve ici ... Ceci-dit deux chose me chiffonnais avec ces gens là. Déjà, Je n'aimais pas du tout, mais alors pas du tout le regard que ce type venait de lancer a Ryanne. Il me rappelai un peu celui de Frieza lorsqu'il se voyai déjà jouer avec ses victimes. Est ce qu'il en voulait a Ryanne ? Pourtant je ne voyais vraiment pas Ryanne faire du mal a qui que ce soit ... Ce type était a surveiller. Ensuite je ne sentais pas le ki de la fille et dans mon cas il n'y avait qu'une seule explication, Jizo-ningen. Je félicitais le destin de ne pas avoir ajouter Trunks à cette petite troupe, surement n'aurait t'il pas du tout apprécier qu'elle... Shit, il viens de passer le portail ....

Pour le coup tout ce que je put faire c'est un coucou et un sourire a lui et a la jeune femme blonde que je ne conaissais pas qui l'accompagnai.


Tu m'a suivis Trunks ? Tu n'aurait pas due .. il aurait fallut quelqu'un pour empêcher d'autres personnes d'entrer ici ... Bah, tant pis, on serra pas trop de deux Suppa Saiyajin ici, y as des forces plutôt étranges qui se promènent par là bas ...


Je pointais du doigts le bout de la pièce visiblement fermer par des portes. Ceci-dit elles n'était peu être pas fermer. Après tout je n'avais pas tentée des les ouvrir. je fini de toute façon par répondre au Terrien qui regardai mal Ryanne avec pour ma part des yeux plutôt sévère et pas le moins du monde sympathique.

ça n'a que peu d'importance de savoir pourquoi on est ici. Aucun d'entre nous n'a idée d'ou nous sommes, si c'était le cas on serraient pas tous là a se regarder, ce qui est important c'est de tous sortir de là alors on vas cesser de dévorer du regard les petits copins et on bas bosser tous ensembles à sortir de là ... Et avec tout nos morceau respectifs aux bons endroit de préférence.


En réalité j'en savais sans doute un peu plus qu'eux, mais il fallait pour ma part que je les fassent tous sortir de là avent toute chose, puis trouver Garland pour lui tirer les ver du nez sur cette histoire. J'avençai donc d'un pas déterminer vers la grande porte pour l'ouvrir, mais avent même que je touche la surface de l’édifice, elle s'ouvrit toute seule comme par magie .. Du coup je me retournai vers le groupe en haussant les épaules l'aire niais.

Etooo ... Promis, c'est pas moi, j'ai toucher à rien ...


Je me retournai de nouveau vers le couloir ... On y discernait les lignes des mur aussi bien que les lignes du visage de Mr popo ... Je levai une main a hauteur de poitrine pour crée une sphère de Ki brillante histoire de m'éclairer un peu et pourquoi pas donner un peu de visibilité au groupe s'ils décidaient de me suivre.

Bon, bah quand faut y aller ...


Posant prudemment un pied devant l'autre, j’avançai dans le noir, éclairer seulement par ma sphère d'énergie luisant d'un éclat doré dans ma paume. On allaient droit vers les forces bizarres que j'avais sentie plus tôt, je n'aimais pas ça. Sans doute les autres les avaient sentis aussi ... Pour ma part actuellement je cachais une grande partie de ma force comme toujours. cela permettais d'avoir une longueur d’avance et l’avantage de la surprise en combat.

L'escalier fut plus laborieux a descendre ... Dans le noir, même avec une petite source de lumière, ça n'aidai pas beaucoup. Néanmoins je parvint à atteindre le bas sans me casser la gueule ce qui était un bon point. Une bien étrange pièce encore qui s'ouvrait à nous. Un étrange brouillard noir dans une pièce vide ... Et ces étranges forces semblaient se balader dans la brume ... ce n'était pas sans me rappeler le portail lui même. Peu être allions nous être aspirer dans le sol si on touchaient la brume ? je clignai des yeux en avançant légèrement la main et ma sphère de ki pour essayer d'éclairer mieux l'endroit.


Vous les avez sentis vous aussi ? ça bouge dans la brume ...


J'eu a peine fini ma phrase que mes sens à l’affût perçurent un timbre très léger dans l'aire ... Tout ça prenait un tournant bien trop lovecraftien à mon gout ... ceci-dit on avaient pas encore été attaquer et puis il allait bien falloir traverser cette pièce, après tout c'était là la seule issue ... je pris donc un peu d'altitude pour être sur de ne pas toucher la brume et commença ma traversé de la pièce doucement .. Sans lâcher ses diverses forces que j'avais sentis des yeux ....







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]


Masculin Messages : 147
Age : 20
Zénies : 5536

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Lun Jan 23, 2017 7:49 pm






Le berceau des ombres


Event





La fille aux cheveux noirs prononça un nom familier, me demandant si j'étais Majin Buu...

« Héhéhé ! Nope, mais spoiler : ça viendra plus tard ! Bon ok je lui ressemble mais c'est pas facile de trouver un skin de Majin qui ressemble pas à Buu hein... »

Sinon à part ça ben... Ouah ! C'était vraiment un event ! Des tas de gens étaient en train d'entrer dans le Donjon !
Dans un premier temps il y avait une fille aux cheveux violets qui débarqua pour nous donner un aperçu de ce qu'était son petit-déjeuner...


« Tu ne sens pas une essence démoniaque venir de son épée ? » me chuchota Nazgul à l'oreille

« Sisi, mais l'essence de son repas sent pas mal aussi... »

Elle fut suivie par un... gamin, je ne trouvais pas d'autre mot pour le décrire, c'était un gamin qui sous entendait des tas de choses dans sa réplique. Un immense sourire s'étira sur mon visage, le gamin fut suivi d'une femme qui n’émettait aucune aura, je vis du coin de l’œil un sourcil se lever chez Biwa, il savait comme moi qu'il avait probablement quelqu'un de mécanique en face de lui. Et les deux étaient des pipelettes, commençant déjà à nous bassiner de leurs questions ! J'ouvris chaleureusement les bras et avançai vers eux :

« Aaaah mais qu'avons nous là ?! Des gens que je ne connais pas ?! »

Je me plaçai derrière eux et mis mes bras sur leurs épaules et ma tête entre eux deux, comme un bon pote :

« Vous voulez que je vous en raconte une bonne ? Je me lève ce matin, déterminé à passer une bonne journée et là BOUM ! Je me rend compte que j'ai un monstre à level up sur mon jeu ! » m'exclamai-je en montrant ma console dans l'une de mes mains « Bon du coup je me dis No Big Deal ! Ça va être réglé en deux-deux ! Sauf que tout à coup ben y'a un de ces portails à la con qui apparaît ! Et ces deux débiles là... » dis-je en montrant Nazgul et Biwa « … me disent : hey ! Si on allait gâcher ta journée en allant voir un portail magique of doom rempli de gens ALORS QUE J'AI UN PUTAIN DE BOSS A FARMER ! »

Alors que le ton était monté, j'avais serré légèrement le cou de mes deux amis, mais me mis rapidement à souffler et desserrai ma prise :

« Mais c'est cool ! Je reste cool ! Je suis cool ! Je reste cool ! Alors tu vois ma petite, je n'ai rien à voir là-dedans et ce portail à énergie négative me pète autant les roubignoles qu'à toi parce que j'ai d'autres trucs supers importants à faire. »

C'est alors que d'autres individus arrivèrent : les deux gars du turfu !

« Oh ! That's ma BOY ! » m’exclamai-je en poussant le gamin et la cyborg pour rejoindre Trunks et Yang

« 'Sup ?! » dis-je en donnant une frappe amicale un peu trop forte dans le dos des deux visiteurs du futur « Au fait Tranque, t'as pas répondu à mon dernier poste ! J'ai trop fuck up ton esprit c'est ça ?! Et je le fais encore plus avec ce paradoxe temporel ?! Oh s'il te plaît, t'es habitué aux paradoxe temporels ! »

C'est alors que des portes au fond de la pièce s'ouvrirent :

« Ah ! L'instance va commencer ! J'espère que vous avez tous pris du stuff pour ce rush les gars ! Parce que sinon je vais être obligé de carry la game ! Je peux tanker mais vu qu'on a pas de heal va falloir faire gaffe aux AOE des mobs ! »

Je suivis donc le scout du groupe qui ouvrait le chemin avec une boule de Ki en guise de lampe torche et nous arrivâmes dans une pièce ovale aux fenêtres un peu gerbantes : le ciel était en bas et le sol en haut à l'extérieur... Dans la pièce, il y avait un brouillard au sol, avec des énergies étranges :

« Hmm... il vaudrait mieux faire attention. » dit Biwa pour répondre au commentaire de Pan

Tandis que je me reculai le plus possible :


« Oui... c'est étrange cependant, cette brume on dirait un peu ma forme spectrale ! » répondit Nazgul sur le ton de la plaisanterie

De mon côté, dans le dos de tout le monde, je me mis en position de course, évaluant la distance avec mon pouce et...

« LEEEEEEROOOOOOYYYYYYYY JEEEEEEEEEEEENNNNNNKIIIIIIIIIIIIINSSSSSSS ! »

« Qu'est ce qui vient de passer à côté de nous là ?! »

« Je crois que c'était Karabuu... »

« Il y est allé ?! »

J'avais couru à toute vitesse, passant entre tout le monde comme une tornade en hurlant et fonçant en plein milieu de la pièce pour la traverser en courant :

« Bon ben... infiltration réussie. »

« Bien joué cher partenaire. »

Le Démon et le Namek, n'ayant pas bougé d'un pouce se serrèrent la main, l'air le plus sérieux du monde :

« Tu crois qu'il va survivre la traversée ? »

« Je sais pas, on verra, il m'a l'air bien parti là ! »

« Oui mais bon, il y a pas mal de Ki dans la brume ! »

« Ah c'est pas dit qu'ils arrêtent sa course hein ! Là il m'a l'air en forme et bien déterminé à foutre la merde ! »

« Oh vous allez peut-être vouloir vous reculer un peu... » conseilla Biwa au reste du groupe

De son côté, Nazgul se mit à compter :


« 3, 2, 1... »

Et le désastre Made in Karabuu arriva !


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

Rang E [Terrien]


Masculin Messages : 184
Age : 24
Zénies : 2950 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 1 626 045
Power Level en Kili: 18
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Lun Jan 23, 2017 10:24 pm


Il pleuvait des nouveaux arrivants en tout genre dans cette dimension à l'atmosphère lugubre !
Je choisis délibérément de me focaliser un petit moment sur la fresque, notamment pour éviter de rougir de honte devant le regard réprobateur de Pan suite à mon dernier petit moment de faiblesse. Piètre invitée que j'étais d'avoir vomi sur le sol dés mon arrivée ! Mais au moins, si domestiques il y avait, ces derniers ne risquaient pas de s'ennuyer. Même si, hormis le nouvel arrivage de... "convives", on ne percevait aucun natif de ce monde-ci. D'ailleurs, à en croire les motifs sur les murs, il était apparemment question d'une longue bataille - voire de plusieurs, devrais-je dire - menée par des entités obscures contre une source lumineuse, avec en prime des portails identiques à celui par lequel nous sommes arrivés céans. De plus, l'un d'eux sortait du lot, dénué de colorisation, et se trouvait en position de tête de flèche. Un portail principal ?
Les créatures de cet univers comptaient envahir la Terre, comme ce fut très certainement le cas pour d'autres planètes. Une perspective bien ennuyante pour les nôtres.
Tiens, en parlant des nôtres la voix de Shiroï me sortit de ma réflexion ! Et pas seulement lui qui, de toute évidence, avait très bien récupéré de notre affrontement totalement dénué de sens. Un autre homme aux cheveux violets - une teinte plus claire que la mienne - et avec une épée - une belle lame ! - avait surgi du portail, accompagné d'une ravissante jeune femme à la chevelure d'or. Apparemment, le dénommé Trunks, un descendant Saiyajin comme Pan, connaissait déjà ma fantastique alliée ! Et les amis de mes amis sont forcément mes amis !
Chouette !
Une autre femme qui ne disposait étrangement pas d'aura détectable, préalablement dissimulée par la silhouette de Shiroï d'un point de vue purement physique, se posa une question quant à l'origine de chacun. Je me voyais mal vivre ici, personnellement. Même si cette atmosphère particulièrement sombre charmait une petite partie de ma conscience pour des raisons que je ne connaissais pas, le soleil ne tarderait pas à me manquer !
En tout cas, je choisis de laisser Pan s'exprimer, avant de daigner saluer Shiroi et sa compagne en secouant gaiement la main à leur intention, non sans esquisser un sourire en parfait accord avec mes velléités pacifiques.


- Hello ! Toujours aussi suspicieux, Shiroi. Vous m'avez l'air en forme, c'est déjà ça ! J'ose espérer que vous écouterez les bons conseils de Pan, celle-ci mérite bien l'attention du groupe tout entier, fis-je avant de couler un regard sur sa compagne aux longs cheveux noirs et d'ajouter : Et comme vous êtes bien accompagnée, il serait vraiment stupide de faire montre d'agressivité à l'égard de votre entourage. Faites-donc bon exemple ! le tout ponctué par un clin d’œil attribué à la jeune femme qui l'accompagnait. Ravie de savoir que vous avez trouvé chaussure à votre pied. Hé hé !

Puis sans attendre de réponse, je me détournai pour ne pas perdre Pan de vue. Le bonbon-vivant à la teinte de peau couleur sang conta son histoire aux autres avec désinvolture et j'imaginai que cela pourrait s'avérer bénéfique pour assurer un bon esprit d'équipe dans cette... petite équipée très hétéroclite - le moins que l'on puisse dire !
Bref, je suivis Pan comme son ombre non sans examiner la porte qui s'était ouverte par magie.


- J'aimerais dire que nos hôtes sont très courtois mais... j'ai comme un mauvais pressentiment, dis-je en m'arrêtant un court instant, un index posé sur mon menton et les yeux toujours rivés sur la nouvelle issue. Nous en saurons plus en avançant !

Je haussai les épaules, jetai un dernier coup d’œil aux autres en me tournant brièvement vers eux et continuai mon chemin en profitant de l'éclairage fourni par la sphère de Ki incantée par Pan. Le grand comique de la bande - le fameux Majin hyper-enthousiasmé - ne se fit pas prier pour nous suivre. Pendant ce temps, chemin faisant, je pris soin de concentrer mon Ki en vu des prochains événements à venir. Pour cause, plusieurs puissances étaient perceptibles depuis notre position, et ces dernières n'annonçaient rien de bon. Infiniment plus dangereuses que toute forme de vie détectable sur Terre, il allait falloir se méfier...

Une fois les escaliers passés sans encombre, nous débouchâmes devant une pièce ovale flanquée de balcons qui donnaient un léger aperçu du monde extérieur. La terre et le ciel se trouvaient être... intervertis ?! D'où la position étrange de cette tour sur les fresques, dont la pointe chatouillait l'extrémité basse du plan de la zone. Une information très intéressante...
Je fis tout de même attention à ne pas trop me perdre dans ma réflexion attendu que derrière moi devait très certainement se trouvait un homme un peu dérangé, bien capable de m'enfoncer sournoisement une lame entre les omoplates. Une idée bien moins réjouissante que de se retrouver à marcher dans une tour à l'envers.
Pan et les camarades du grand bonhomme rouge incitèrent le groupe à la plus grande prudence. Malgré ma curiosité maladive, je ne pouvais qu'approuver ce choix. Sous la brume qui encombrait le sol de la grande pièce se cachaient plusieurs sources d'énergie maléfiques...


- Je préconise aussi la prudence, soufflai-je avec la révérence requise.

Soudain, quelque chose fila en un éclair entre nous, soufflant les pans de ma toge dans un puissant courant d'air ! Une fusée à la couleur familière dont la voix résonnait comme un coup de tonnerre répété en écho par les murs de la salle !
Mon dieu...
Je m'empressai de léviter à bonne distance de la brume, sans pour autant prendre le risque de m'y avancer suffisamment pour faire l'objet d'une attaque. Mieux valait découvrir la forme des entités cachées avant de songer à les attaquer. D'ailleurs le message de bienvenue de cette voix-off curieusement calme ne m'inspirait absolument rien de bon.
Avec le passage foudroyant de notre fou de service, je m'attendais bien évidemment à voir une armée déferler sur nous à tout moment, depuis cette brume sinistre ! Depuis ma position, je scrutai donc l'endroit mystique en quête d'une apparition ennemie, une sphère de Ki violette au-dessus de ma main droite prête à carboniser la face du premier venu.


- Votre ami m'a l'air un peu trop habitué à marcher sur la corde raide ! Rectification : il vient carrément de courir dessus, dis-je, avec une pointe d'irritation,  aux deux gigolos qui ne paraissaient pas du tout étonnés de la profonde bêtise de leur camarade déjanté.

Si quelque chose s'évertuait à se jeter sur Pan, je me donnais pour objectif de le faucher en plein vol ! Même principe si l'une de ces horreurs tapis dans la brumes entreprendrait de nous nuire. Par mesure de précaution, je conjurai un deuxième Satelles dans ma main gauche, les sens à l'affût.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]


Masculin Messages : 208
Age : 20
Zénies : 11460

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mer Jan 25, 2017 11:37 pm






Le berceau des ombres


Quelques pas dans les ombres

Hm... Étrangement, je présage une compagnie des plus déplaisantes... Non seulement Ryanne, toujours avec son enthousiasme factice, m'accueillant presque comme un ami, malgré notre différend, aussi amusant que ce soit de l'entendre m'appeler par mon faux nom, mais aussi ce sombre encapuchonné qui dégage un énergie similaire à la sienne... Celles des coupables... Nghhhh... Je dois avouer que c'est particulièrement dur de rester calme, et de conserver ma façade, mais j'ai retenu ma leçon. Avec Ryanne, je me suis bien trop précipité. J'agirai APRES ! Une fois que je saurai tout sur eux, ou même qu'ils seront affaiblis ! Il ne faut pas que je répète mon erreur ,que je sois trop précipité. Je dois les traiter avec la même prudence que tout les envahisseurs ! Seulement... Eux passeront d'abord ! Au moins Sarah a t'elle franchi le portail sans encombre.

Mais à propos de compagnie insupportable et de capacité à garder son sang froid, l'étrange écorché s'avère être une rude épreuve ! En dehors du fait qu'il est clairement un envahisseur, il se montre ... Et bien justement, invasif, se permettant un contact des plus familiers. J'aurai, je pense, pu m'y soustraire, mais au vu des efforts que je déploie pour conserver mon calme, je crois que le faire de façon diplomatique aurait été au dessus de mes forces ! Ainsi je supporte son contact, sa présence bien trop proche, et ses propos quelques peu intéressants je dois le reconnaître. Passant la découverte que même les envahisseurs semblent avoir leurs otakus, il semblerait, si on doit le croire, ce qui est déjà sujet à caution, qu'il n'aurait rien à voir avec cela. Plus intéressant est le fait qu'il souligne de lui même son talent a priori. si je me souviens bien des discussions de mes camarades étudiants versés dans la pratique du jeu vidéo, un Tank est quelqu'un capable de pas mal encaisser, et un healer... C'est assez explicite. Cela signifie donc, qu'à moins de vouloir nous tromper, aucun de ses deux compagnons ne peut le soigner, mais que lui même est plutôt du genre robuste. Il reste à voir jusqu'à QUEL point...

Après quoi, il a la décence de ne plus nous déranger davantage, et je dois admettre que supporter son attitude importune a été... Un minimum fructueux. Aussi déplaisant qu'il ait été, c'est le seul à avoir apporter un semblant de réponse à mes interrogations implicites. M'époussetant rapidement l'épaule où il avait posé sa main, je tourne alors brièvement le visage vers Sarah, m'assurant qu'elle va bien, avant de revenir à Ryanne, avec un large sourire, répondant enfin à sa remarque.

"Ahh, voyons Ryanne, tu sais bien que j'ai appris de mes erreur, sinon, nous savons tout deux que tu ne serai pas là pour en parler... Quant à montrer l'exemple je ne fais que ça depuis quelques temps."

Les meilleures tromperies sont celles auxquelles se mêlent un peu de vérité. Après tout, il est vrai que j'ai appris de mes erreurs, et que je fais de mon mieux pour être un exemple pour Ryanne, mais peut être pas de la façon dont elle l'espère ! D'ailleurs, pour ponctuer mes propos ma main vient brièvement ébouriffer les cheveux de Sarah, même si cela doit me valoir un regard hargneux. C'est là un coût que j'accepte pour tromper mon interlocuteur.

Seulement, mon attention est rapidement attiré ailleurs. Il y a une raison pour laquelle l'écorché nous a laissé, et cela est un nouvel arrivant. Aux cheveux mauves... Un proche de Ryanne ? Oh possible, mais cette dernière ne sembla pas particulièrement réagir à sa venue, et il ne dégageait pas cette aura de culpabilité. Donc, peu probable que le lien existe, de fait il était tout en bas de ma liste de méfiance, même si l'écorché semblait le connaître. Cela dit, il semble des plus terriens a priori ! Tout comme cette jeune femme aux cheveux noirs, cette Pan, comme l'avait désigné Ryanne, dans le fond... Au moins cela faisait deux éventuels sou...

Ooooooh...

Ohohohoho...

Vraiment ? Aaah , moi qui était sur le point de me tromper ! Heureusement pour moi que tout les envahisseurs ne sont pas des plus subtiles ! Des Saiyajins ? Vraiment... Ehehee... A cette pensée, me remémorant ce que me disait Gray à leur égard, je ne peux m'empêcher de laisser ma main glisser brièvement sur mon véritable visage, bien dissimulé sous ma cape, à l'endroit orné d'un fragment de l'armure de celui que j'ai tué. Heureusement, ou peut être malheureusement, je ne sais pas trop, je n'avais pas pris pour cette fois sa queue qui me faisait parfois office de ceinture ! Mais d'ailleurs à propos de queue ! Voilà qui m'a induit en erreur ! Ils n'en ont pas ! Peut être la cachent ils, mais s'ils n'en ont vraiment plus, c'est fâcheux ! C'est là le seul point vulnérable que je leur connais, en dehors de quoi ils sont bien plus puissants que les terriens. Il va me falloir trouver autre chose, ou bien revenir à des méthodes plus traditionnelles. Bah... Tant que ça marche. Je m'interroge cependant un peu par ce que Pan entend par "suppa", mais n'en ayant pas la moindre idée, je me contente de garder le terme en mémoire afin de pouvoir éventuellement reconnaître de quoi il en retourne au moment venu.

Oh, oh, cela dit je ne suis pas le seul qui semble comprendre quelque chose, le dénommé Trunks me dévisageant bizarrement. Hm, je vais devoir le garder à l’œil... Mais alors même que je pense cela, le spectacle continue, sans discontinuer. Ainsi le prochain acte se présente lorsque les portes s'ouvrent sur un couloir, menant à une escalier... Tout cela ressemble bien sûr à un piège, dans lequel nous avons tous foncé tête baissé. Enfin, sauf pour ceux qui seraient alliés avec les maîtres de ces lieux. Cela étant, attendre ici semblait ne devoir nous mener à rien, alors autant y aller ! Cependant, pas n'importe comment. Ainsi, je fais signe d'un geste discret à Sarah de ne pas emboîter le pas des autres sur le champs, je laisse volontiers Ryanne, Pan, l'écorche et tout les autres passer devant. Hors de question d'avoir le moindre d'entre eux dans mon dos... Et cela m'offrit quelques précieuses pour m'adresser à Sarah, lui murmurant de façon à n'être entendu par nul autre.

"Méfie toi de chacun d'eux... Aucun ne vient de la terre, sauf Ryanne, mais avec l'encapuchonnée, elle est la pire de tous. Laissons les s'affaiblir, pour éviter que ce soit nous qui souffrions d'une éventuelle trahison..."

Concluant mes propos sur cela, sans confirmer ou écarter une possible trahison de NOTRE part au moment approprié, je l'invite ensuite à passer devant moi, mes traits, qui s'étaient alors un peu durci, s'adoucissant.

"Je vais fermer la marche... Je pense que c'est préférable si on est pris à revers..."


Et à vrai dire je ne lui laisse pas vraiment le choix. Ainsi, finissant à la queue du groupe, je suis la progression de ce dernier pas à pas et se faisant j'ai l'occasion d'examiner plus attentivement Trunks, essayant de le jauger en vain... Mais mon regard est plus particulièrement attiré par sa lame. Décidément, nombre de personne que je rencontrais semblaient affectionner ce genre d'équipement, Gray, Ryanne, et maintenant lui. Mais j'avoue, connaissant un peu la forge, je me demandais ce qu'elle pouvait bien valoir surtout en comparaison avec Gally et la lame pourpre de Ryanne ! Par rapport à  ces dernières, je sais bien que mes lames ne font pas le poids, mais cela, c'est parce que je n'ai pas encore fini mon petit chef d'oeuvre...

Cependant, mon observation tourne court, la pénombre ne tardant pas à nous entourer, et la faible lumière émise par certains membres du groupe ne suffisant pas pour chasser les ombres, et encore moins au niveau de ma position... Mais je ne vais pas m'en plaindre, ça ne doit pas gêner Sarah avec toutes ses possibilités de vision, quant à moi... Je me sens tout simplement à l'aise parmi les ombres, même si celles ci ont quelques chose d'oppressant, bien que je ne saurai dire quoi...

*Béotien... Ces lieux renferment quelque chose de bien plus important que tu ne pourrais l'imaginer...*


Bon sang mais tu ne peux pas juste te taire, toi ? Ahh... Au moins cette pensée semble suffire à te faire taire... Bref de par la pénombre la descente est  un peu périlleuse, mais je parviens tout de même à éviter la chute jusqu'à ce que les marches cessent, et malgré ma position je parviens comme les autres à distinguer la salle devant nous... Une salle où les ténèbres semblent même se matérialiser au dessus du sol, et ce malgré quelques ouvertures sur l'extérieur, extérieur bien peu visible. Mais il n'y a pas que cela. Bien plus que le décor à proprement parler, ce qui m'intéresse ce sont ces présences dont mon instinct m'alarme. Ces ... Êtres que je ne vois pas, mais qui sont là...

Dès cet instant, ma main se pose sur l'épaule de Sarah afin de la stopper, qu'elle n'aille pas plus loin... Elle risquerait de s'exposer ! Cela dit à l'instant même où je fais cela, l'écorché ne semble pas avoir les mêmes considérations et s'élance au coeur de la pièce. Magnifique, je n'ai même pas besoin de faire quoi que ce soit pour qu'il joue lui même les appâts et, potentiellement, m'offre un aperçu de ses capacités. Un rapide coup d'oeil me permet de voir qu'a priori Pan et Ryanne comptent également s'avancer, tandis que l'encapuchonné et le géant vert demeurent relativement statiques... Rien de bien passionnant en soit, mais cela me convient très bien.

"Attends ici Sarah... De ce que je sais de toi, je ne sais pas si tu feras le poids face à ce qui se cache dans cette pièce alors... Attendons un peu ici voir ce qui se passe, et intervenons au moment approprié. Après tout, un effet de surprise en pleine bataille peut toujours aider."

C'est idiot, mais quelque part je me sens obligé de me justifier auprès d'elle avec davantage que mes véritables raisons. En effet, je doute qu'elle apprécie vraiment que j'ai pour seul motivation de laisser nos camarades s'affairer face à cette menace pour qu'ils s'affaiblissent et que j'en sache plus sur leurs méthodes... Bon, j'exagère, il n'y a pas que ça... A vrai dire j'avoue craindre que si elle pénètre dans cette pièce elle n'en ressorte jamais...


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Sarah C'onnor

Rang E [Cyborg]


Féminin Messages : 38
Age : 24
Zénies : 4000

Données du Personnage
Power Level: 2300
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Dim Jan 29, 2017 11:26 am



Le berceau des ombres
Event

Après Ferliost et moi, encore deux personnes avaient passées le portail, et je me demandai ce qu'avait bien pu faire le Pack. Décidément, mes griefs envers cette organisation ne cessaient de se renforcer... Okay, je travaillais pour eux. Mais plus ou moins contrainte et forcée, déjà, et ensuite... Un vortex dangereux... On laisse pas les civiles approcher non de dieu ! Cela dit, aux dialogues qui s'ensuivirent, je doutais que ces deux là soient de simples civiles. Déjà, la fille aux cheveux noirs semblait connaitre le dernier arrivant masculin, et si certains de leurs mots avaient pour moi un sens obscure, Ferliost semblait les comprendre : La tension soudaine de ses muscles, cette flamme que je voyais danser dans ses yeux... Tout cela n'avait rien de rassurant.

Je fus interrompue dans mes réflexions par le geste irrévérencieux du type à la peau rouge qui m'évoquait un genre de... Chewing-gum, qui nous prit Ferliost et moi par les épaules. Sans chercher à comprendre pourquoi Ferliost ne se dégageait pas de cette étreinte, je repoussai pour ma part le bras de l'inconnu d'un geste vif... Mais qui manquait manifestement de force. Mince, mais il était en acier ce mec ou quoi ? Le laissant déblatérer ses explications sur les jeux vidéos dont je n'avais mais alors rien a faire du plus profond de mon cœur, je réactivai mon détecteur d'un clignement des yeux... Aïe.

Alors que le... truc... nous lâchait enfin, je regardai tour à tour les personnes présentes et plus mon tour d’horizon avançait, plus ma peau pâlissait. C'était tout simplement monstrueux... A tel point que je me demandais :

« Mais qu'est-ce que je fous ici...? »

Les mots avaient étés soufflés, et je me mordis les lèvres pour empêcher d'autres réflexions de m'échapper. Pas une seule des personnes présentes n'avaient une force inférieure au million, c'était incroyable. Du coup, je comprenais mieux que le Pack n'ait empêché personne de rentrer. Ils n'en avaient certainement pas les moyens... Et ça veut sauver le monde.

Secouant la tête pour reprendre un début de contenance, je me rapprochai un peu de Ferliost. Au milieu de cette foire aux monstres, il était le seul que je connaisse et dont je puisse un minimum prévoir les réactions... Je savais comment réagir avec lui, et sa présence me rassurait paradoxalement. J'hésitai à désactiver à nouveau mes détecteurs, mais dans le doute, je préférai les garder en fonction, sait-on jamais...

En tout cas, la surprise passée, je pus à nouveau me concentrer sur ce qu'il se passait dans notre petite communauté improvisée. Visiblement, la femme aux cheveux noirs - Pan était son nom, d'après ce que j'avais compris - connaissait celle aux cheveux violets - prénommée donc Ryanne. Bien, on progressait, j'avais déjà deux prénoms parmi ceux de mes interlocuteurs. Quelque part, ça les rendaient un peu plus... Abordables. Ouais, c'est ça le mot. Ah, et le type aux cheveux violets s'appelle Trunks. Bizarre, comme nom... La fille derrière lui n'avait pas encore dit le moindre mot, et je ne connaissais pas les prénoms du chewing-gum et de ses deux amis bizarres.

Et Ryanne qui fait des réflexions à Ferliost, en l'affublant d'ailleurs d'un drôle de nom. Shiroi... Fronçant les sourcils, je regardai tour à tour Ferliost et l'étrangère, me demandant pourquoi elle l'affublait d'un tel surnom. Dans le doute, je préférai ne pas m'en mêler... En revanche, une réflexion de la jeune femme me parut largement déplacée. Comment ca, il avait trouvé "chaussure a son pied" ? Rougissant fortement, je serrai les poings et foudroyait la jeune femme du regard, l'air outrée.

« Hey, on n'est pas... Enfin... On travail ensembles, c'est tout ! Rien de... »

Je sursautai alors au son d'un mur qui coulisse et me tournai vers la source du son. Pan se tenait devant le mur, qui venait de s'ouvrir tout seul, me coupant dans ma diatribe. Sceptique quand à son assurance qu'elle n'y était pour rien, je regardai néanmoins les autres lui emboîter le pas dans le passage ainsi dégagé, et me tournai vers Ferliost en quête de la marche à suivre. Je n'étais absolument pas à l'aise, en ce lieux inconnu et étrange, entourée de personnes qui pouvaient très bien me tuer avec une ridicule pichenette... Il semblait attendre que les autres passent, et je comprenais très bien ce choix : Moi aussi, je souhaitais garder un œil sur eux, en particulier sur le mec tout rouge, bien trop familier à mon goût. J'écoutai d'ailleurs sa mise en garde avec un grand intérêt. S'il connaissait les personnes présentes, et s'il avait des informations que je n'avais pas, il était normal qu'il se méfie... Néanmoins, je lui soufflai une question, histoire de m'assurer de quelque chose.

« C'est quoi un... Suppa Saiyajin ? »

Écoutant sa réponse, je le précédai finalement dans le tunnel, le laissant fermer la marche. La voie était sombre et s’enfonçait dans les entrailles de ce lieux, via un escalier aux arrêtes abruptes, et je dus me concentrer pour ne pas tomber, m'accrochant aux murs autant que tâtant le sol sous mes pieds avant le moindre pas. Puis je me fis la réflexion que la vision classique ne m'aidait en rien, et j'activai mon filtre infrarouge... Voila, beaucoup mieux. A présent, je distinguais parfaitement les escaliers, froids, qui se détachaient en lignes bleus sous mes yeux, par contraste avec les silhouettes brûlantes de mes compagnons d'infortune. Désormais un peu pus assurée dans mon avancée, je fis tout de même attention à rester à deux bons mètres derrière la personne qui me précédait, de manière à pouvoir réagir si le besoin s'en faisait sentir.

Plus loin, au bout de l'escalier, une pièce se dessina à mes capteurs et je repassai en vision normale pour pouvoir la détailler. De la brume, flottant à quelques centimètres au dessus du sol, dans laquelle se déplaçait des chiffres, les puissances que mon détecteur arrivait à percevoir... Et a nouveau, les résultats affichés m'inquiétaient. Sérieusement. Si je devais survivre à cette mission, il était hors de question que je continue à écouter Ferliost et à bosser pour le Pack ! Pas envie de mourir, oh... Mais visiblement, le chewing-gum n'était pas d'accord avec ma dernière pensée, puisque cet abruti ne trouva rien de mieux à faire que... De courir vers le centre de la brume comme un dératé en hurlant je ne savais quelle idiotie.

Vous le sentez le facepalm monumentale là ?

C'est alors que Ferliost me souffla un nouveau conseil... Avec lequel j'étais plus ou moins d'accord. Je me rapprochai de lui, et même si je sentais qu'il avait d'autres motivations que celles qu'il m'avait données, je me rangeait à son avis : L'effet de surprise offre un avantage non négligeable, et avec mon retard en puissance, il ne serait pas de trop... Cependant, je voulais mettre les choses au clair avec mon compagnon de mission :

« Alors écoutes-moi bien... Ces gens devant nous, sont tous d'une puissance incroyable. Même affaiblis, je doute que toi même tu ait la force de leur faire le moindre mal, sauf peut-être à l'un ou l'autre, et alors les autres te tomberaient dessus. De plus... Je ne tiens pas à mourir, et si aucun d'eux ne vient de la terre, et bien pour l'instant, ils sont dans le même pétrin que nous... Alors il y a de fortes chances qu'on puisse s'entraider, sur ce coup. Alors évite d'essayer de les prendre en traître, ok ? »


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Trunks

Rang C [Demi Saiyajin]


Masculin Messages : 70
Age : 18
Zénies : 2970

Données du Personnage
Power Level: 5 000 000
Power Level en Kili: 100
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Dim Fév 05, 2017 2:38 am

Les choses commençaient déjà à s'agiter dans cet endroit étrange. À peine arrivé, Pan ne tarda pas adresser la parole à Trunks. Elle avait peut-être raison, peut-être que lui et Yang aurait dû rester à la surface afin d'empêcher des personnes imprudentes de passer dans le portail, mais d'un autre côté...

« Tu as peut-être raison Pan-san, mais je ne savais pas exactement ce qui allait se passer à l'intérieur de ce portail. J'ai donc préféré venir te prêter main forte. »

Le fils de Vegeta coupa son dialogue avec la fille de Gohan. Le jeune homme qu'il regardait tout à l'heure se prenait la tête avec une jeune femme aux cheveux violets, une teinte un peu plus sombre que celle des cheveux de Trunks, répondant au nom de Ryanne. Il y avait une aura... Bizarre qui émanait de son épée. Elle semblait cependant proche de Pan, et ne semblait pas vouloir de mal à qui que ce soit avec son air enjoué. Peut-être était-ce seulement une simple impression due au premier regard.

« Viens Yang, on devrait sûrement aller parler avec Pan-san »

Mais alors que les deux jeunes gens venu du futur commençait à se diriger vers la Demi-Saiyajin, quelque chose, ou quelqu'un, qu'il connaissait déjà s'approchait d'eux. Après s'être détaché du jeune homme, apparemment du nom de Shiroi, et de sa soi-disante compagne, Karabuu parti dans la direction de Trunks et Yang, déblatérant encore et toujours des choses complètement incompréhensibles, ayant un effet... Dévastateur sur les deux amis.

« Oh non... »

« Laisse-nous tranquille... »

Ils ne devaient certainement pas s'attendre à la frappe que leur avait donné le Majin, frappe un peu trop violent qui les fit avancer de quelques pas. Et ces paroles qui, pour une raison ou pour une autre, faisait perdre leur motivation aux deux jeunes gens n'arrangeaient pas les choses. Mais tout redevint claire lorsque un énorme grincement se fit entendre, provenant du fond de la pièce. Alors que Pan était déjà en train de s'innocenter quant à l'ouverture de ces portes, Ryanne, quant à elle, recommandait d'être prudent quant à ce qu'il pourrait se trouver à la suite de cette pièce, en laissant présager un mauvais pressentiment.

« J'aimerais aussi ajouter, si nous avions à nous séparer à l'avenir, de ne laisser personne explorer l'endroit seul. Cela serait dangereux et insensé, nous devons essayer de rester grouper un maximum. »

Voyant Pan ouvrir la marche, Trunks et Yang pressèrent le pas pour la rejoindre, le jeune guerrier lui adressant quelques mots à voix basse une fois près d'elle.

« Je n'aurai peut-être pas dû venir, mais si je ne l'avais pas fait, la Z-team serait certainement entré dans le portail. Mais ne t'inquiètes pas, je me suis occupé d'eux et actuellement, ils sont en train d'attendre Son Goku-san au lieu de son atterrissage. Et puis... Mon père n'était pas avec eux... »

La discussion s'arrêta brièvement à l'arrivée du groupe face aux premières marches de l'escalier, la jeune femme blonde en profita pour regarder derrière elle, voir si tout le monde était présent. Elle remarqua que ce Shiroi... Prenait son temps, remarquant également au passage que la fille qui l'accompagnait ne dégageait pas de ki, certainement une cyborg... Mais ce n'était pas le temps d'avoir des préjugés. Elle approcha sa tête du Demi-Saiyajin et lui chuchota quelque chose.

« Ce type que tu regardais tout à l'heure, il n'a pas l'air de vouloir avoir quelqu'un dans son dos... Je pense qu'on ferait mieux de garder un oeil sur lui et sur la cyborg qui l'accompagne. »

Le fils de Vegeta se contenta de lui répondre avec un simple hochement de tête, avant de reprendre sa conversation avec Pan, sentent le regard du jeune homme se poser sur son dos pendant un moment.

« Piccolo-san m'a dit qu'il essaiera de le ramener grâce aux Dragon Balls. Mais nous verrons ça après avoir réglé ce problème. »

Le groupe commença donc à descendre les escaliers, se retrouvant de plus en plus encerclé par la pénombre de l'endroit. Les deux jeunes gens venu du futur firent tous les deux apparaître une petite boule d'énergie dans leurs mains pour éclairer le passage, mais cela ne restait tout de même que peu efficace. Une fois arrivé en bas des escaliers, le groupe se retrouva dans une pièce en forme ovale. Par les fenêtres, le monde était inversé, et au centre de la pièce, cette brume ne laissait rien présager de bon. Pan fit alors remarquer que des énergies émanaient de cette brume étrange.

« Oui, je les sens aussi... »

Le jeune homme aux cheveux violet empoigna alors son épée encore rangée dans son fourreau, en même temps que Yang fit prendre leurs formes d'armes à feu à ses bracelets, tandis que Ryanne et les compagnons de Karabuu appellaient à la prudence.

« Je vous conseille de rester en position offensive, soyez paré à toute éventualité. »

C'était peu de le dire, à peine cette phrase eut été terminée que quelque chose déboula à toute vitesse à côté de Trunks et Yang, faisant légèrement battre leurs vêtements dans les airs. C'était certainement une manie chez lui, il fallait qu'il fasse des siennes celui-là. Karabuu venait tout simplement de courir à toute vitesse en plein milieu de cette brume. Pour la discrétion et la prudence on repassera.

« Kuh, ça, c'est pas bon si vous voulez mon avis. »

Les deux amis s'envolèrent légèrement au-dessus du sol, de manière à ne pas blesser leurs compagnons si un combat venait à avoir lieu, ce qui allait certainement être le cas. Trunks dégaina son épée et concentra son énergie dans sa lame, Yang faisant de même avec ses armes. Si des ennemies venaient à sortir de la brume, ils pourraient tous les deux lancer respectivement des lames de ki et des rafales de petites boules d'énergie, de manière à déstabiliser les adversaires qui apparaîtront. De plus, les formes de vie ressentit dans le brume ne semblait pas être d'une puissance accablante, ces attaques permettront même peut-être de se débarrasser d'une bonne partie d'entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Cell

Rang A [Cyborg]


Masculin Messages : 138
Zénies : 2380

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mar Fév 14, 2017 3:43 am

▬▬▬ LE BERCEAU DES OMBRES ▬▬▬

"C'est dans les ténèbres que naissent les ombres"




"Bonsoir Maître Galmagon."

Garland avançait, quittant le long couloir, la porte se refermant lourdement derrière lui. Il n'y jette pas même un regard, il se concentre sur celui qui se tient face à lui.

"..."

L'être se redresse après une révérence digne de celui qui la reçoit, il n'ose tout d'abord pas croiser le regard du dieu maléfique, pour finallement soupirer.

"Maître Galmagon, vous savez que je ne peux pas vous laissez passer. Vous êtes notre seigneur, mais les ordres du Roi passent avant les vôtres."

Garland prends une grande inspiration, son casque apparaît doucement avant que son armure dans son ensemble explose dans un déferlement de ki violent, découvrant une nouvelle armure, il avait prit sa forme de Dieu Guerrier.

"Je sais. Mais je vais passer."

L'être face au makaïoshin prit une position de combat, hochant brièvement la tête.

"Vous me prenez au sérieux. C'est une bonne chose."

...
*Premier étage*
...

Les invités avaient pénétrés le premier étage, se suivant de suffisamment près pour ne pas se perdre de vue, enfin pas tous en tout cas. Les êtres de l'autre monde se méfiaient de la brume noire qui se déplaçait à son gré dans l'immense pièce vide. Et alors que des consignes volaient dans le groupe ici et là, l'un d'entre eux fit l'erreur de s'élancer en avant, courant sans s'arrêter vers la porte de sortie de la pièce. Peu avait une perception suffisamment précise pour remarquer le ki des deux ombres, encore cachées qui tournaient autour du majin pendant sa course.
Pendant ce temps, les autres membres du groupe prenaient leur position, certains s'élevant légèrement dans les airs alors que les autres restaient relativement groupés, au moins par deux, faisant plus ou moins attention aux kis qui tournaient dans la pièce.

Finalement, le majin heurta la porte scellée magiquement, faisant un bond de quelques mètres en arrière. Apparemment, les ombres n'attendaient que ça, car lorsqu'il heurta la porte, c'est simultanément que deux ombres sortirent de la brume, se précipitant vers la demie-saiyajin, une attaquant le namek qui discutait avec son compagnon, par la même occasion, la jeune cyborg fut agressée, elle était sur ses gardes, mais elle demeurait la plus faible et ne pouvait certainement pas se défendre sans l'aide de son coéquipier qui malheureusement avait totalement disparut dans la brume sombre... Il était pourtant si proche d'elle l'instant précédent... Comment avait-elle put manquer l'instant de sa disparition ?... Pendant qu'elle se posait certainement la question, deux autres ombres bondirent en direction des deux êtres venus du futur... Deux ? Non, un troisième les suivaient de près, masqué dans la colonne de brume que leur bond avait généré. Une dernière ombres sortie toujours au même moment de sa cachette, s'attaquant à la magicienne terrienne, cependant cette ombre était là pour encaisser l'attaque magique à la place de la seconde qui avait apparut dans le dos de Ryanne.

Et alors que le petit groupe était attaqué de toutes part, une dernière ombre, à l'apparence et à la puissance différente fit son apparition. Elle avait une apparence plus humaine, une silhouette féminine dont la voix rappela immédiatement à ceux qui l'avaient entendus, la voix qui fut audible à leur entrer dans la pièce.

"Bienvenus jeunes gens, je suis Armah, l'ombre gardienne de cette étage. Vous ne vous êtes pas présentés avant... C'est pour ça que mes chéris vous ont attaqué..."

Les ombres qui tournaient autour de Karabuu stoppèrent enfin leur ronde, rejoignant celles qui s'attaquaient aux êtres du futurs alors que la brume se regroupa en partie pour former une nouvelle ombre... Tous reconnurent immédiatement le visage du majin qui était au sol. La gardienne de l'étage caressa rapidement la tête.

"Regardez-la ! N'est-elle pas mignonne ? Cette nouvelle ombre ! Je vais t’appeler Ombrabuu ! Je trouve que ça sonne bien !"

L'ombre nouvellement née se tourna vers le groupe avant d'hurler.

"VOUS N'ÊTES PAS PRÊTS !!!!! Enfin c'est ce que je dirai si ce n'était pas un dénouement logique dans une fiction comme la nôtre eh eh ! Mes phrases paradoxalement cools vous déranges ?"

"L'Ombrabuu" se retrouva en un instant grâce à la brume face à Nazgul, lui tapotant l'épaule avant de lui parler.

"Alors guguls, pourquoi tu ne nous aides pas ? D'habitudes t'es le premier à essayer de prendre les kills avant que je te les voles !"

La créature semblait posséder les souvenirs de Karabuu et la nature de l'alliée de son original lui avait fait pensé à une ombre... Ce Karabuu (beaucoup plus mignon il faut l'avouer) n'attendit même pas la réponse de Nazgul qu'il se déplaçait de nouveau rapidement au dessus de son original.

"Oh ? EH ! DEBOUT ! C'est plus drôle si je te kill, logiquement je devrai chopper une tonne d'xp, mais il paraît que quand on profite du stun ça compte pas dans ce jeu, c'est le mj de l'event sur Vegeta -rien- qui m'a dit ça !"  *chuchote* "Tu sais, le kill de la rayden sur Cold toussa toussa" *reparle normalement* "eh ! Je t'ai rien dit surtout !"

*Ferliost (plus loin dans la tour)*

"Celui-là à quelque chose de bizarre donc je vous l'ai ramener..."

Ferliost ouvrait les yeux après ce qui lui avait paru être un simple clignement d'oeil, mais malgré tout, ce clignement l'avait mit dans un état similaire à celui du réveil après une très longue nuit. Il était au centre d'une pièce emplie entièrement de la brume qui se trouvait dans la pièce où il se trouvait précédement.

"Terrien. Nous pouvons sentir ta haine, ta frustration, ton envie meurtrière grandissante, tous ces aliens que tu veux voir gisant dans leur propre sang mais que tu ne peux vaincre... Et nous comprenons tout ça. Et si nous pouvions t'aider à vaincre ces ennemis ? Enfin par t'aider nous voulons dire laisser ton ombre ne faire qu'un avec ton corps, que tu sois complet. Terrien, la seule chose que nous désirons en échange, c'est que tu nous offre tout ce qui n'est pas à ta race. Nous vous laissons votre monde, votre système planétaire et nous prenons le reste de l'univers. Tu es gagnant : plus d'aliens. Plus que des terriens et des ombres, êtres originaires de la Terre."

Ce n'est pas une ombre qui s’adressait à L'homme, celle qui l'avait emmené ici était muette depuis sa première phrase. C'est la brume qui lui parlait, cette brume sombre qui trouvait la présence de cet être en son sein si apaisante, jamais les ombres n'avait sentie ces sentiments à cette puissance dans un être, un esprit si confus et pourtant si sûr de ce qu'il souhaite.

"la folie n'est pas un mal, c'est une bénédiction."  

HRP:
 

Puissances:
 

Ordre de passage du RP:
 



_________________
PERFECT:
 


Dernière édition par Mirai Cell le Mar Fév 14, 2017 5:53 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]


Féminin Messages : 295
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mar Fév 14, 2017 6:54 am


Mirai Son Pan



Tout cela ne m'inspirait vraiment pas ... Cette brume noir ne semblai pas réagir a mon passage. Pourtant il y avait quelque chose qui se cachai là dedans, j'en étais sur, je les sentais. Je n'étais pas la seule d'ailleurs, tout le monde semblai se préparer au pire, Ryanne avait même commencer a manipuler son énergie pour me couvrir ... Bon sang, elle devrait plutôt se concentrer sur sa propre sécurité ici ! Elle était bien plus en danger que moi !

J’avançai prudemment, me rapprochant davantage du sombre brouillard, prudente et alerte. J'allais presque tendre la main pour la toucher lorsque quelque chose derrière moi entrepris bien évidement de tout faire capoter !

Le Majin insupportable venai de s'élancer comme un débile à travers la pièce !

« Baka ! Attend ! Ne touche pas la ... ! »

Porte .... Bon sang ! rien ne se passait jusque là ! Pas besoin d'être une flèche pour se rendre compte qu'il y avait anguille sous roche ! Comme si cela ne suffisait pas, je sentis les forces juste devent moi se mettre en mouvement. D'un mouvement sec, je partis en arrière pour eviter deux créatures plutôt forte qui m'avaient brutalement prise pour cible ... Quelle surprise ...

« Elle était pas terrible votre embuscade .... une chance qu'on aient encore plus naze que vous dans notre groupe hein ? »

Provoquer l'ennemi n'était jamais inutile, c'était toujours une bonne idée de chercher a savoir si son adversaire était prompte a se laisser décontenancer ou pas. Dans le cas présent c'était de savoir si ces choses étaient intelligentes qui m’intéressait.

Alors que j'évitais le combat pour dans un premier temps me renseigner un peu sur mes adversaires, une femme apparu simplement devant la porte. Voila donc la maitresse qui dresse les toutou ... Merde ... De très nombreux toutou pour le coup. Brutalement leurs Ki venait d'augmenter ... Et leurs nombre aussi et en masse ! Dooonc, ces truc savent masquer leurs force. Observant les actions des autres ombres en reculant toujours pour garder les miennes a distance je put les voir crée des schéma d'attaque bien penser ... Du coup, soit ces truc sont intelligent, soit la madame la bas leurs donne des instructions. Dans les deux cas on étaient dans une belle merde. Le premier réflexe que j'eus fus de situer précisément toutes les menaces et voyant Ryanne en danger, sans lâcher de perception mes deux agresseurs en évitant la confrontation, je tendis deux doigts dans la direction de la terrienne pour sniper d'un trait d'énergie blanchâtre la créature qui avait prévue de la prendre en traitre, mais elle allait devoir gérer celle de devant ... Elle pouvait le faire, je n'avais aucun doute là dessus.

Tien d'ailleurs ... on étaient pas plus nombreux a la base ? ou était passe l'autre type qui regardai Ryanne de façon chelou ? Je fut aussi passablement inquiète de voir une ombre a l'apparence du Majin se former près de lui ... Et avec la même puissance en plus ... Oh bon sang ... Si ces choses étaient capable de copier les Ki ... Je ne devais pas, en AUCUN CAS les laisser me toucher ! J'avais donc entrepris d'esquiver largement, plus encore que précédemment, je réfléchissais a un moyen de m'en tirer au plus vite, car s'ils étaient capable de nous copier la situation allait vite devenir ingérable ... Rien qu'un Trunks maléfique en Suppa Saiyajin pourrait bien devenir un sérieux problème. De même, je ne pouvais pas esquiver indéfiniment, d'autres créature allaient sans aucun doute sortir de l'ombre pour nous attaquer et elles nous auraient a l'usure ... Notre meilleur chance était donc de partir de là et pour partir de là, il fallait latter la grande vilaine et ouvrir la porte.

« Ryanne ! Tu doit attendre la porte et trouver un moyen de l'ouvrir ! Tu t'y connais en magie ! Si quelqu'un parmi nous peu le faire c'est toi ! Tout les autres ! On doit la protéger ! Moi je prend l'autre fille ... »

Je frainais ma course un court instant et attendant que les deux ombre s'approche de moi pour me saisir, deux doigts sur mon front suffirent pour me faire disparaitre et réapparaitre derrière la donzelle.

« Toi la Yurei ! Rappel tes caniches, ouvre cette porte et laisse nous passer ! 'pi guide moi jusqu’à Garland au passage ! Y aura pas d'autres avertissement ! »

Je laissai ensuite mon aura exploser en un puissant eclat d'un blanc argenter alors que je me préparais a me battre sérieusement. Si elle ne voulait pas nous laisser, j'allais forcer le passage ...

______________________________________
Pan normal Full power : 20 135 000

______________________________________



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]


Masculin Messages : 147
Age : 20
Zénies : 5536

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mar Fév 14, 2017 1:51 pm






Le berceau des ombres


Event





« 3, 2, 1... »

« BONK »

Je me heurtai à la porte et fus repoussé de quelques mètres, mon corps vibra de violents spasmes tandis que l'onde de choc finit de parcourir mon corps :

« AhahAhahAhahAhah ! »

J'aurai pu faire le marteau piqueur je pense... Enfin quand j'eus fini de vibrer je m'écroulai au sol, sonné :

« Aou... »

Et la fête commença, les ombres déboulèrent de tous les côtés pour attaquer, l'une fonça sur Biwa qui tenta d'esquiver en contre-attaquant avec un Kaiosen, un rayon électrifié partit des antennes du Namek pour s'attaquer à l'ombre.
Nazgul s'était également écarté et se tenait en garde, mais lui... n'avait pas l'air de se faire attaquer. C'est alors qu'il entendit une voix, la même que celle qu'il avait entendu lorsqu'il était rentré dans la pièce, une autre ombre, différente, émergea alors du sol. Celle-ci avait une apparence presque humaine, une silhouette féminine qui se mariait avec sa voix. Le Chevalier Noir fit alors apparaître son épée, mais n'attaqua pas quand il vit encore une nouvelle ombre apparaître :


*Hein ?! Ce truc a la même tête que Karabuu ?!*

Comment-était ce possible ?! Était-ce lié au portail ? Possible, c'était la seule ombre qui venait d’apparaître après tout... et le portail était probablement lié à cette Armah.
Alors que Nazgul réfléchissait à toute vitesse, il fut interrompu par l'Ombrabuu qui déblatérait du non-sens...


*Oh nan... me dites pas qu'il est comme l'original !*

Il sentit alors un tapotement sur son épaule et se retourna pour voir l'ombre de Karabuu lui dire de se bouger les fesses avant de disparaître :

*Il me prend pour un allié ?!*

Il entendit alors la fille hurler ses instructions, disant qu'il fallait protéger l'autre fille aux cheveux violets... Hmm... il pouvait toujours essayer de se rendre intangible pour passer la porte mais autant garder ses atouts dans sa poche pour plus tard car pour une raison qu'il ne pouvait pas expliquer, il ne faisait pas confiance à ce petit groupe, surtout que la fille aux cheveux noirs venait juste de déployer une grande puissance ! Ouais, si tout le monde cachait ses atouts alors autant ne pas y aller à fond dés le début.

De mon côté, des images défilaient dans ma tête, des souvenirs qui n'étaient pas les miens, c'était ceux des Raydens que j'avais mangé... Ces souvenirs n'étaient pas les miens, je le savais, mais d'un autre côté, je considérai qu'ils faisaient partie de moi, puisque je me sentais de moins en moins étranger à ces images, mais mon rêve fut interrompu par un hurlement et une voix qui ressemblait à la mienne. Les oiseaux qui tournaient autour de ma tête, et qui avaient ma tête, disparurent alors et je pus ouvrir les yeux pour voir un truc noir qui avait ma tête... sans vouloir être raciste. Bon d'un autre côté on va me dire que tous les Majins se ressemblent, ce qui est aussi raciste, mais bon c'est pas notre faute si les fanarts sont pas originaux. Mais alors quand une victime du racisme sort une phrase raciste est-ce que ça s'annule ? Est-ce que les maths s'appliquent ? Est-ce ce qu'on s'en fou aussi ? Ouais, aller on s'en fou. Bref ce que me disait mon clone noir était que les kills sur un stun ne comptaient pas... tiens c'était bon à savoir ça, heureusement que quelqu'un sur Vegeta a fait la connerie, ça m'évitera de la faire à mon tour et de louper l'XP.
Je me relevai, me retrouvant assis par terre et regardai autour de moi... Eh ben je sais pas ce qu'ils avaient foutu mais ils se faisaient attaquer de tous les côtés ! On était obligé de tout faire soi-même c'est ça ?!

Mon regard se tourna alors vers une direction particulière, alerté que j'étais par mes sens de détection je vis la fille aux cheveux noirs dégager bien plus d'énergie qu'avant, et en face d'elle une ombre puissante elle aussi et aux allures féminines.


« J'ai raté un épisode moi... »

Je vis Biwa aux prises avec l'une de ses ombres, et Nazgul qui me fixait... enfin qui nous fixait moi et mon ombre :

« Ok il est en train de nous surveiller. »

Il tendit alors le doigt et montra la porte puis tourna la tête vers l'ombre féminine ce qui me fit pouffer :

« Attend c'est beaucoup trop évident ! On dirait vraiment un passage de donjon à la con là ! »

Le Chevalier Noir commença donc à s'avancer vers nous :

« Dans ce cas si tu as une meilleure idée propose. »

« Eh ben ouais. » dis-je en me levant « Tu voudras sûrement fermer les yeux. » murmurai-je à l'oreille de mon ombre

J'avançai ensuite vers Nazgul et lui murmurai quelque chose :


« Ça aussi c'est trop facile... »

« Mais ça vaut le coup d'essayer ! »

« Si ça marche je t'offre une boite de chocolats. »

Nazgul soupira et leva son poing en l'air, son anneau apparaissant à son doigt :

« HEY LES OMBRES ! » appela-t-il « RING FLAAAAASH ! »

L'anneau s'illumina alors d'une lumière aveuglante qui envahit toute la pièce, moi j'étais les bras croisés et les yeux fermés, la tête tournée sur le côté et un sourire serein aux lèvres. Mon idée était un peu conne mais sur un malentendu ça pouvait marcher. On appelait ça des ombres, alors autant leur foutre plein de lumière dans la gueule et voir ce que ça donne. Au pire ça me donnera une ouverture pour en transformer une ou deux en chocolat, nan parce que je commençai à avoir faim moi !
Normalement, mon ombre si elle m'avait écouté, ne devrait pas souffrir de cette technique, mais bon vu que c'est MON ombre j'avais des doutes... n'empêche j'en ferai bien un pet, je m'ennuierai moins comme ça, oh faudrait tellement que j'arrive à la ramener à la maison !



HRP :

Biwa : utilisation du Kaiosen à 100% de sa puissance

Nazgul : utilisation du Ring Flah qui est un peu comme le Tayoken donc je sais pas si faut mettre un pourcentage de puissance là-dedans '^'


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

Rang E [Terrien]


Masculin Messages : 184
Age : 24
Zénies : 2950 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 1 626 045
Power Level en Kili: 18
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mer Fév 15, 2017 11:01 pm

Merci au chewing-gum rouge déjanté d'avoir permis aux hostilités d'éclater !
Dans la brume, d'innombrables énergies aux potentiels impressionnants et variés restaient cachées. Sans doute allaient-elles jaillir plus tard pour sonner le glas de notre petite troupe déjà en proie au chaos. Le maître des lieux s'amusait bien, probablement au moins autant que notre clown à la peau rouge. D'ailleurs le vilain bougre téméraire n'eut pas la moindre chance d'ouvrir la porte, rebondissant dessus avec toute la consistance d'un ballon de foot. Une magie néfaste et mystérieuse protégeait l'issue de toute forme d'intrusion comme de fuite. La puissance d'un individu, aussi élevée fut-elle, n'avait apparemment aucune incidence sur son bouclier. Quel voile étrange...
Mais le temps ne me permettait pas de m'appesantir à son sujet.
Tandis qu'une ombre s'élevât du corps inerte de notre audacieux bonhomme caoutchouteux, d'autres créatures sordides nous attaquèrent. Elles avaient mauvaise mine et, de toute évidence, ne nous aimaient pas du tout.
Celle qui me faisait face se rua dans ma direction avec la ferme intention de... me toucher ? me dévorer ? dérober mon apparence ou mon âme à la manière du grand fou victime de sa hâte ? Je ne tenais vraiment pas à le découvrir ! L'une de mes boules d'énergie violettes la cueillit en plein visage - si on pouvait considérer un tel attribut à cet espèce de nuage de poussière difforme - et l'incita à s'éloigner de ma position. L'aura de cette créature malsaine me semblait supérieure à la mienne. Au moins deux fois plus ! Une simple attaque de ce genre ne l'éliminerait pas aussi facilement. J'ignorais même si celle-ci souffrait suite à ma contre-offensive. Je choisis donc de ne pas expédier trop vite mon deuxième Satelles, au cas où un autre nuisible finissait par se pointer. En outre, mon regard vola immédiatement en direction de Pan et celle-ci, contre toute attente, balança un trait d'énergie droit sur moi !
Il siffla à mon oreille et pulvérisa en un souffle macabre une ombre qui se trouvait dans mon dos. Celle-là, je ne l'avais pas sentie venir, trop concentrée sur sa sombre comparse la plus prévisible ainsi que par la position aérienne de Pan.


- Ciel ! J'ai bien failli oublier de respirer.

D'un rapide coup d’œil, je perçus la femme sans aura et tous les autres en proie aux abominations ténébreuses.
La situation sentait extrêmement mauvais.
Pan me fit instantanément quitter mes songes en m'annonçant son plan d'évasion. Nouvel objectif : percer le mystère de cette maudite porte de prison ! Je hochai la tête et bondis sur le côté en sentant un nouvel ennemi me frôler. Enfin pas si nouveau que ça, en fait. La première ombre, revancharde, me tournait autour avec tout l’enthousiasme d'un vautour prêt à fondre sur sa délicieuse petite proie.
En prenant garde de ne pas toucher la brume, lévitant soigneusement au-dessus de cette dernière, je quittai ma position pour rejoindre la femme sans aura laissée seule à cause de la disparition parfaitement incompréhensible et soudaine de Shiroï. Quelque chose me disait qu'elle n'allait pas s'en sortir sans un minimum d'assistance. Et moins non plus, d'ailleurs !
Bien entendu, l'ombre vaporeuse me suivit et entreprit de me rentrer dedans avec un cri horrible, sépulcral ! Mais j'invoquai un autre Satelles de ma main libre - sa comparse toujours occupée à maintenir la stabilité de l'autre - et, sans perdre davantage de temps, la mélangeai avec sa collègue entre les mâchoires spectrales de mon assaillant maléfique sur le point de me croquer.
Une lumière intense, toujours d'un mauve étincelant, la contraignit à essayer de rebrousser chemin de nouveau.


- Oh, non ! Pas encore, ma trouillarde, souriais-je en prenant compte, du coin de l’œil, de la position de Sarah face à son adversaire.

Les deux mains proches l'une de l'autre, recouvertes de l'énergie flamboyante émise par la collaboration des Satelles jumeaux, je redirigeai brusquement l'attaque combinée vers l'ombre qui tourmentait la copine de Shiroï. Ma seule adversaire à la voix désagréable, encore torturée et entravée par mon attaque, fut forcée de suivre la trajectoire de ma grosse sphère énergétique pour aller aussitôt percuter sa congénère malsaine.
Je m'étais arrangée pour rediriger habilement le résultat de ma double technique sur le chemin de l'ombre de Sarah et fut très satisfaite de découvrir les deux garces éthérées exploser plus loin, contre un mur de la pièce, dans un concert de lamentations assourdissantes. Impossible de savoir si j'en avais réellement fini avec elles, mais autre chose occupait mes pensées.
Je rejoignis la femme sans aura en l'incitant vivement à m'accompagner sans traînasser.


- Suivez-moi, vite ! D'autres vont certainement nous assaillir, je pointai la porte du doigt. Je dois m'y rendre coûte que coûte, et nous aurons plus de chance à deux d'y parvenir !

Histoire de ne pas tomber sur un os en courant tête baissée dans la mêlée, je m'enquis visuellement du champs de bataille et de la position de chacun de ses participants. Pan, entourée par son aura, faisait face à une silhouette sombre féminine; L'homme aux cheveux violets et sa compagne blonde combattaient leurs ombres; un... ersatz comique et sombre comme le charbon du chewing-gum rouge vociférait des inepties à tout-va; les deux derniers - dont le grand bonhomme vert avec des antennes - parurent fomenter un plan...
Sur le point d'obéir aux consignes de Pan, un flash m’interrompit en déversant sa chaude lumière sur mes nerfs optiques. Je me frottai les yeux en poussant un cri de surprise.


- Aah ! Mais vous auriez pu prévenir un minimum ! fis-je en clignant frénétiquement des yeux.

Je ne connaissais guère le dangereux propriétaire de cette technique et le temps ne se prêtait décidément pas aux remontrances de ce genre. Alors j'entrepris de me concentrer sur mon objectif premier - la porte aux protections magiques - pour m'en approcher avec, si celle-ci n'y voyait pas d'inconvénient, la curieuse femme aux cheveux longs délaissée par Shiroï.
Mais où pouvait bien se trouver cet imbécile en pareil moment, dans une situation aussi périlleuse ?!


- Humpf... Peu importe ! Continuons, Madame-Dont-Le-Nom-M'a-Echappé !

Je gardais constamment un œil sur la brume et, par intermittence, dans mon dos. De plus, par mesure d'extrême précaution, ma capacité de Perception restait active à un degré encore jamais atteint auparavant - de mon strict point de vue, à bon entendeur. Loin de moi l'envie de reproduire la même erreur que tout à l'heure, sauvée in-extremis par la bienveillance de Pan. Sans doute allait-elle être très occupée à affronter la fille des ombres.
Toujours était-il que j’espérais arriver devant cette maudite porte sans encombres et en un seul morceau, avec Sarah de préférence pour m'assurer de sa sûreté, en essayant d'étudier le fonctionnement de cette mystérieuse barrière répulsive...

HRP 1:
 

HRP 2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]


Masculin Messages : 208
Age : 20
Zénies : 11460

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mer Fév 15, 2017 11:49 pm






Le berceau des ombres


Une offre alléchante

Sincèrement ? Je ne peux m'empêcher d'afficher un sourire face aux propos de Sarah. Sa candeur et sa naïveté étaient presque touchantes. Je n'ai même pas le cœur de juste balayer ses propos de façon acerbe, et ce malgré le fait qu'elle me sous estime et me juge à tort. Après tout, tant qu'ils nous sont utiles, pourquoi les trahirai je, hm ? C'est ainsi avec un sourire et une voix légèrement amusée que je lui réponds.

"Mais oui, tant que nous entraidons je ne ferai rien de tel, mais après… Il faudra agir au mieux, et pour cela… Ne t'en fais pas j'ai encore quelques cartes en réserve que tu n'as pas vues."

Et pour cause… Je n'y ai pas eu recours depuis que je les ai acquis il y a peu, mais quelque chose me dit qu'elle serait surprise ! Cependant assez discuté… Le moment était venu de s'avancer un peu dans cette salle, fermant la marche de la petite équipée, dont j'observe les membres… Et je me stoppe brusquement dans mes mouvements lorsque le saiyan aux cheveux violets dégaine sa lame. Malgré la pénombre… Nulle doute n'est possible. Près de la garde, au commencement de l'acier tranchant j'avais distingué brièvement un symbole familier, que je connaissais bien… Qui était mien… Et mon sourire s'effaça alors…

Ohhh… Il avait été plus subtile que Ryanne, mon instinct ne m'avait pas dit qu'il était coupable, lui… Mais il ne peut en être autrement. Sinon, que ferait il avec mon héritage en main ? Décidément, que d'opportunités en ce jour ! Mais je ne suis nullement joyeux, au points que je ne souris même pas au spectacle de l'écorché s'écrasant contre une porte, pas plus que je ne m'enthousiasme des mouvements hostiles des ombres. Elles commençaient à attaquer ça ne faisait aucun doute, et elles goûteraient à mes faucilles, ça aussi ne faisait aucun doute… Seulement ces dernières ont déjà une cible toute désignée, et je ferme brièvement les yeux en imaginant la scène…

… Que s'est il passé ? Alors que je rouvre mes yeux, je me sens étrange… Comme si je sortais d'une profonde torpeur. Je me retrouve ainsi dans cet état déplaisant, où on doit se tirer de son lit mais qu'on en a pas envie, où notre crâne tout comme le reste de notre corps nous semble particulièrement lourd ! Seulement, je ne suis pas dans un lit, mais bien debout, et il me faut me reprendre rapidement pour ne pas m'effondrer pathétiquement, voir même m’assommer sottement et replonger dans un vrai sommeil ! Enfin, qu'est ce qui m'a frappé ? Combien de temps s'est écoulé ? Où sont les autres ? Où suis je ?

Ces questions, je ne me les pose qu'une fois mon esprit clarifié et mon corps stabilisé, me rendant seulement compte alors de l'absence de mes compagnons de voyage et de l'aspect bien différent de la salle, malgré la présence persistante de la brume… Quant au temps… Ça ne m'a semblé n'être qu'un battement d'yeux, mais alors que j'en doute, une caresse de ma langue sur mes lèvres m'apporte ma réponse… Toujours humides, nullement sèches, au contraire d'une nuit de sommeil, à moins que quelqu'un m'ait abreuvé pendant que j'étais dans les bras de Morphée, mais cela me surprendrait quand même, d'autant plus que mes mains sont toujours sur les manches de mes lames… Cependant, plus que de l'étonnement c'est de l'agacement que j'éprouve quand je pense comprendre ce qui s'est passé, une hypothèse rapidement confirmée par les propos tenus par l'ombre à mes côtés. Il m'a ramené ? Pourtant je n'ai rien senti, et, surtout, je n'ai rien pu faire pour y résister, ce qui a de quoi énerver n'importe qui…

Mais ce serait mentir que de dire que je n'éprouve pas non plus une légère pointe d'excitation. Quel brave serviteur… Mon instinct me souffle que lui même n'est pas particulièrement dangereux en soit, mais à l'entendre, il semblerait qu'il m'ait amené à son maître… Ou plutôt ses maîtres au vu des multiples énergies qui semblent m'entourer, certaines pas plus élevées que celle à mes côtés, mais d'autres étant bien plus alarmantes. En somme une situation a priori désespérée, mais aussi particulièrement prometteuse. Après tout ce que me souffle mon instinct ne fait pas tout, et il semblerait que ces entités veuillent autre chose que ma mort, sinon elles m'auraient déjà assaillie. Et quel intérêt aurait elle eu à me soustraire au combat auquel doivent être confronté mes compagnons de route ? Ce qui d'ailleurs ne me revient à l'esprit qu'à cet instant précis !

Non… Ces choses qui m'entourent… Si j'en crois ce qu'a dit leur serviteur, il y a quelque chose qui les intrigue en moi, et moi même je me demande bien de quoi il s'agit exactement, car en terme de bizarrerie je ne suis pas le pire ! Quoi qu'il en soit, une attaque de ma part, alors que je ne vois même pas à proprement parler mes adversaires, serait très maladroite. De fait, bien qu'une de mes main demeure sur le manche d'une faucille, celle ci reste à sa place, tandis que l'autre se dévoile, en écartant brièvement ma cape, alors que je guette ce qui m'entoure, que j'attends une manifestation de mes « hôtes »…

Mais, aussi attentif et prévoyant que je sois, la réaction à ma venue se fait de façon inattendue. Ainsi, c'est bien par des mots que je suis accueilli, mais la voix qui les prononce n'émane d'aucune des présences que je perçois. Au lieu de cela, elle semble venir de partout à la fois, tout en semblant n'appartenir qu'à une seule personne, ou entité quel qu'elle soit. C'était comme si ces mots étaient issus de la brume… Cette dernière était elle consciente ? J'en doutais d'une certaine façon, sans doute s'agissait il davantage d'une entité invisible, de la même façon que pouvait le devenir Sarah, ou bien d'une chose dissimulée par la brume elle même… Car même si ce que cache ce portail a l'air décidément étrange, je suis sceptique à l'idée d'un nuage de fumée doué de conscience… Mais quoi qu'il en soit, tout en essayant de percer sa véritable identité, je prête attention à ses propos, pour le moins… Intéressants, m'arrachant un léger sourire, la prise sur mon arme se crispant même légèrement en réaction.

Sans pour autant dire que mon interlocuteur a lu mon esprit, il est un fait qu'il est au moins des plus empathique, ne se trompant nullement sur sa perception des choses, quant à ma haine et l'envie d'éliminer certains individus, surtout… Surtout après ce que j'ai vu en main d'un des Saiyans à la queue tranchée… Cet héritage qu'il a en sa possession… Cette preuve de son crime… De leurs crimes… Et alors que la torpeur avait atténué ce sentiment, je sens de nouveau cette hargne dont elle parle si bien me parcourir le corps. Pour autant, je ne l'interromps pas. On ne m'a sûrement pas fais venir juste pour me dire ce que je ressens, non, il y a une raison...Et celle ci ne tarde pas à être exprimer ! On propose de m'aider dans mon objectif, d'une façon qui apparaît quelque peu mystique, mais qui me parle… Seulement bien sûr, les individus qui font des cadeaux désintéressés sont une espèce rare et il va de soit que l'offre ne va pas sans un prix, et bien que ce dernier soit explicite et au final également avantageux pour moi, l'aspect alléchant de l'offre ne me fais pas manquer la plus valu implicite qui va probablement de pair avec ce cadeau, gâtant légèrement ce dernier !

Seulement, même avec cette idée potentielle en tête, je dois avouer être relativement en confiance. Dans sa façon de parler, de s'exprimer, quelque chose me donne l'impression que mon interlocuteur a cette sincérité de ceux qui n'ont rien à cacher, et qui se moquent bien de la façon dont les autres interprètent ce qu'ils pensent, et le diront sans détour. En effet, dans ses propos, pas la moindre figure de style pour tempérer ses exigences, les rendre plus modérées ou pour éviter de m'inquiéter...Et cela me plaît ! C'était tout le contraire de Ryanne ! Il poussa même le vice jusqu'à m'insulter, mais dans le fond, je m'en moque un peu, les pensées qui me sont suscités par cette… Approche m'arrachant un large sourire, qui s’estompe cependant rapidement.

*ACCEPTE ! CETTE OFFRE C'EST TOUT CE QUE TU AS TOUJOURS VOULU ! AVEC CELA TU SERAS DÉBARRASSÉ DE TES ENNEMIS ! Et peut être… Que si la puissance qui t'es offerte est suffisante tu n'auras plus jamais quelqu'un face à toi qui mérite cette appellation !*

Hmpf… Je t'ai connu bien plus discret, coupable, et l'enthousiasme que tu mets à ce que j'accepte cette offre refroidi quelque peu mon enthousiasme… Mais en même temps tu as raison, alors comment te blâmer ? Aussi suspectes que soient ces ombres, je sais qu'elles ne sont pas encore « Coupables » à proprement parler. Seulement aussi intéressante que soit l'offre qui m'est faite, j'y vois quelques failles. Failles qui motivent ma réponse, alors que je fais quelque pas dans la brume, plus pour me dégourdir les jambes et appuyer mes propos que me rendre à un endroit précis.

"Si vous pouviez m'aider à vaincre mes ennemis ? J'avoue que l'offre est alléchante… Seulement… Vous voyez… J'ai toujours considéré que ce travail était mien à accomplir et que nul autre ne devait l'exécuter à ma place. D'autant plus que certains ont déjà usé de moi comme d'un pantin, et m'ont empêché de tuer par moi même ma proie. Vous comprendrez dès lors qu'accepter une telle aide m'est fâcheux."


A la fin de cette phrase, je marque un temps de pause, dans mes mouvements aussi bien que dans mes mots. Le souvenir des événements de la mort de Gray sont encore profondément ancrés dans mon esprit, et je compte toujours me venger de ceux qui ont fait de moi leur marionnette... Mais, après quelques secondes, je pivote brusquement, dans un claquement de cape dominé par la force que j'insuffle dans mon premier mot.

"Néanmoins ! Vous avez raison… Les menaces sont trop puissantes et nombreuses pour que j’œuvre seul ! Et puis ce serait un mensonge adressé à moi même de dire que ma puissance, je l'ai méritée par mes seuls efforts. De fait une aide serait en effet appréciée. Vous m’intéressez donc, alors permettez moi alors de parler à visage découvert."

Et sur ces mots, je dévoile mon vrai visage d'un geste souple, le récupérant rapidement sous ma cape. Il est vrai que je nourris de profonds espoir à l'égard du Wolfpack… Mais je me souviens pertinemment de la puissance déployée par Gray, et j'ai conscience de celles de certaines entités qui m'entourent… Moi, ou n'importe quel autre terrien serait incapable de repousser un assaut de leur part, du moins dans un affrontement frontal. Or, ça , c'était sans même envisager le nombre de leurs troupes, probablement constituées de milliards d'individu ! Et quand bien même la victoire serait acquise, ce serait au prix de tant de souffrance, que je peux bien mettre mon orgueil de côté. D'autant plus que, dans le fond, malgré la douleur subie, cela a été juste un coup de chance pour moi que de pouvoir boire l'eau du gros chat qui m'avait renforcée, et si je dois raisonner de la même façon, quelque chose me dit que « devenir entier » n'est pas non plus sans douleur.

*La souffrance est un bien faible prix à payer pour un tel cadeau, tout comme ce qu'ils te réclament. Après tout, tu n'as pas l'âme d'un conquérant...*

Aussi déplaisant que soit son bavardage, il a raison. Dans le fond, je me moque bien de ce que ces ombres pourraient faire à travers le reste de l'univers, ou au contraire j'approuverai grandement un conflit entre eux et tout autre envahisseur, et ce peu importe le vainqueur ! Que m'importe que de lointaines planètes n'appartiennent pas aux Terriens ? Notre terre nous suffit ! Seulement, quant à  laisser la terre tranquille et leur offrir le reste de l'univers, une petite clarification me semble nécessaire alors que je reprends ma marche.

"Seulement, vous ne me ferez pas croire que la terre ne vous a pas intéressé, sinon pourquoi y avoir ouvert un portail ? Car vous ne me ferez pas croire que c'est le fruit du hasard, et bien qu'aucun de vos… Natifs, ne semble en être sorti, vous deviez bien avoir une raison pour cela, autre qu'éventuellement attirer quelque curieux de mon espèce, hm ? J'aimerai que vous m'expliquiez votre intention initiale, qu'est ce qui vous rend si différent des aliens ? De ces envahisseurs ? Pourquoi ne devrai je pas vous traiter comme tel ?  Ah et en évoquant les aliens… Non pas que vous offrir leurs vies et leurs planètes me soit une perspective déplaisante, mais j'avoue être curieux, comment puis je vous offrir ce qui n'est pas à ma race ? Ce qui n'est pas à moi ? Qu'attendez vous réellement de moi ?"

*Sans doute ouvrir d'autres portails car ils en sont incapables eux même, ou des bagatelles de ce genre, rien de très coûteux si tu veux mon avis...*

Je m'en passe très bien… Et encore faudrait il que je sache faire une telle chose, ce qui n'est pas le cas… Dans le fond, j'avoue n'avoir aucune idée de ce que mon interlocuteur peut bien attendre de moi, même si certaines options sont à écarter sur le champ.

"Seulement, je ne suis pas sot, et je vois bien que les ombres de ce monde semblent vous obéir… Si ma propre ombre devient une part de moi ? Qu'est ce qui me garantit que je ne serai pas votre pantin ? Car même s'il est vrai que la perspective d'être entier est intéressante, je sais que n'être qu'une marionnette en serait bien loin.  Et même si ce n'est pas le cas, il y a forcément un revers à la médaille, des conséquences, hm ?"

Et dans le fond je ne suis pas dupe… Ce terme n'est qu'une douce illusion. En quoi me mêler avec mon ombre me rendra entier ? Complétera mon visage ? Sans doute en rien dans le fond, mais la perspective me semble prometteuse, et peut être que c'est un pas… Un pas sur ce sentier que je croyais déserté. Peut être que je me berce d'illusion en disant cela… Mais même si ça ne me rend pas complet, quelle importance? Si je demeure moi même et que les conséquences en sont raisonnables, à quoi bon m'en soucier ? Il sera toujours temps de reprendre ma recherche plus tard… Même si je dois avouer que ça serait plaisant, alors que ma main touche la zone que mon vrai visage ne recouvre pas… Si plaisant…

Je ne dois pas me laisser distraire ! Pour quoi vais je passer sinon ? Me ressaisissant donc après un bref instant, je reprend la parole, commentant avec un sourire amusé sa dernière phrase.

"Ah… Et concernant la folie… Nombreux sont ceux comme vous à faire l'erreur… Je pense que le mot que vous cherchez est davantage celui de « Clairvoyance »… Mais en effet, c'est une bénédiction. MA bénédiction..."

Il est si aisé pour les autres de qualifier ce qu'ils craignent de folie, mais un fou ne sait pas ce qu'il fait… Moi je le sais, très bien, trop bien… Mais sur mon dernier mot, je prend soudain une pause théâtrale, levant le bras à la manière d'un orateur, comme pour annoncer que je vais déclamer mes prochains mots...

"Mais quels que soient vos réponses, j'aurai 4 exigences qui ne seront PAS négociables pour la conclusion de notre accord."

Je m'avançais brusquement, faisant claquer mon talon sur le sol couvert de brume.

"Premièrement, une fois notre accord conclu et votre objectif atteint, aucun des vôtres ne pénétrera dans le système planétaire de la terre ! Si cela doit arriver, je serai SEUL juge et bourreau."

CLAC

"Deuxièmement, si vous me parlez car je suis particulier, je suppose que vous ne réservez pas un sort si plaisant à ceux que j'accompagnais, de fait... Un des hommes du groupe qui m'a accompagné était en possession d'une épée… Assurez vous qu'elle me revienne, intacte."

CLAC

"Troisièmement, épargnez la fille aux cheveux mauves, celle qui possède également une épée, sa tête est à MOI !"

CLAC

"Enfin, la jeune fille aux cheveux noirs qui m'accompagnait devra ressortir d'ici INDEMNE ! Quelque chose me dit que vous l'identifierez rapidement si je vous dis qu'elle n'est pas faite que de chair et j'espère pour vous qu'au vu de la situation à laquelle vous m'avez soustraite, ce n'est pas trop tard. … Voici quelles sont mes exigences ! Si elles sont acceptées, et en fonction des réponses à mes questions, j'accepterai votre offre."

*Sage décision...*


Je n'en suis pas si sûr… Mais j'ai été assez patient.

Je ne le suis plus.


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Sarah C'onnor

Rang E [Cyborg]


Féminin Messages : 38
Age : 24
Zénies : 4000

Données du Personnage
Power Level: 2300
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mar Fév 21, 2017 11:10 am



Le berceau des ombres
Event

Les choses dégénéraient à vitesse grand V. Le chewing-gum s'écrasa lamentablement contre une porte, et rebondit plusieurs mètres plus loin, visiblement sonné. Quel abruti... La réflexion était aussi inutile que pertinente, mais je ne pouvais pas m'empêcher d'être consternée par la concentration de tant de bêtise en un seul être. Je n'eus cependant pas le temps de m’appesantir dessus, car l'action avait réveillé les puissances dormantes dans la masse brumeuse au pied de l'escalier et je sentais les ennuis venir. Grincant des dents, je cherchai Ferliost des yeux pour lui dire de se tenir prêt...

Ferliost qui avait disparu. Merde.

La peur serra mon cœur d'une étreinte de glace et je fouillai les environs des yeux. Il n'avait aucune technique de disparition, il n'avait pas pu s'évanouir ainsi dans le warp sans aucune indication de son départ ! Je regardai vers les ombres qui sortaient de la masse, vers nos compagnons de route, mais rien... Comme s'il n'avait jamais été là. Je me mordis les lèvres alors qu'un peu partout, les combats commençaient. Je n'étais d'ailleurs pas en reste... Une ombre s'approchait de moi, et si elle était moins puissante que les autres, elle restait bien au-delà de mon niveau. Je la regardai, m'apprêtant à activer mon écran holographique pour me dissimuler, mais étrangement, l'ombre ne semblait pas agressive... Du moins, pas envers moi. Les choses étaient de plus en plus étranges. Ferliost qui disparaît, et maintenant ça...

Nous nous regardâmes un moment, alors que la puissance de la jeune femme aux cheveux noirs explosait en périphérie de mes capteurs. Je n'avais qu'une envie : Me faire toute petite dans un trous et y rester jusqu'à-ce que la voie soit libre. Si la créature ne m'attaquait pas, peut-être y avait-il un espoir de s'en sortir sans blessés ? Cette réflexion naquit... Et mourut immédiatement dans mon esprit lorsqu'un éclat mauve percuta mon "interlocuteur", l'envoyant voler plusieurs mètres plus loin. Derrière l'éclat mauve se tenait Ryanne, visiblement parée au combat, qui me demandait de la suivre pour l'aider avec la porte... Après avoir ruiné nos chances d'entente, je n'avais plus que cela à faire, hein... Je regardai Ryanne, mes yeux lançant des éclairs, alors que je lui emboirai le pas, formant mes lames d'énergie qui crépitèrent lorsque je les chargeai en électricité. Maintenant que les hostilités étaient déclarées, autant se préparer au combat... Bande de crétins. Ryanne, comme le chewing-gum, comme Pan, comme tous les autres. Et Ferliost qui avait disparu...

L'inquiétude m'envahit de plus belle, mais je la contint tant bien que mal pour suivre la jeune femme vers la porte. Je n'activai pas mon camouflage - je n'en avais pas immédiatement besoin, et je préférait garder l'effet de surprise jusqu'au bout. Mais si je voulais retrouver Ferliost, je n'avais d'autre choix que d'avancer dans ce lieux étrange et espérer qu'il aille bien, puisque le portail que nous avions empruntés pour venir ne permettait pas de voyage retour... Ce qui ne laissait que peu de chance qu'il ait rebroussé chemin, surtout en m'abandonnant. Je le connaissait depuis un an maintenant, et si notre rencontre n'avait pas été des plus détendues, il ne m'avais jamais lâchée comme ça. C'était forcément indépendamment de sa volonté qu'il avait disparu...

Un flash soudain coupa court à mes piètres tentatives pour me rassurer. Mes capteurs optiques me brûlèrent directement jusqu'au cerveau et je poussai un cri, plaquant vivement ma main sur mes yeux. Ma lame de ki disparut, et j'évitai ainsi de me blesser sottement. Bordel... L'inconvénient à être un Cyborg, c'est que quand un truc est cassé, il faut le réparer manuellement. Et là... J'avais l'impression que l'un ou l'autre fibre optique avait lâché, puisque lorsque je rouvrit les yeux, je me rendit compte que le gauche... ne voyait plus rien. Le droit sembla grésiller quelques secondes avant que ma vision ne se stabilise pourtant, mais lorsque je tendit la main devant moi je me rendit compte qu'elle était légèrement trop sur la droite pour mon œil que ce que me disaient mes autres sens.

Et putain de bordel de merde de...

« Excuses-moi mais... Part devant, je dois faire quelques vérifications. »

Je ne pouvais pas avancer à moitié à l'aveugle, et comme les ombres semblaient ne pas m'attaquer... J'avais le temps de faire un check-up de mes fonctions visuelles. Je clignai des yeux pour passer en vision infra-rouge. L’œil gauche était toujours mort. Et en ultraviolets ? De même... Ce grand con avait bousillé la totalité des circuits de mon œil gauche, et le droit voyait en décalé, peu importe le mode de vision. Je repassai en optique, la respiration sifflante à cause de la panique à présent.

« Bon et bien. Clairement, je ne voit plus de l'oeil gauche. »

Je levai les y... l’œil vers le connard qui avait eu la merveilleuse idée de flashouiller l'endroit, lui adressant un magnifique doigt d'honneur, calculant rapidement l'angre de rectification pour que le geste grossier lui soit bel et bien adressé. Il me paraissait un peu trop sur la gauche, mais je savais qu'il le verrait bien vers lui.

« Tu pouvait pas prévenir non ? Putain d'abruti... »

Que faire maintenant ? Mon crâne me faisait encore mal, je n'y voyais plus correctement, et tout le monde avait décidé que le combat était la meilleur option contre les ombres, qui répondaient par la violence alors qu'elles ne m'attaquaient pas, moi... Et Ferliost avait disparu.

Non, vraiment, les choses ne pouvaient pas aller plus mal.

Revenir en haut Aller en bas
Mirai Trunks

Rang C [Demi Saiyajin]


Masculin Messages : 70
Age : 18
Zénies : 2970

Données du Personnage
Power Level: 5 000 000
Power Level en Kili: 100
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   Mar Fév 21, 2017 8:17 pm


La préparation au combat des deux jeunes gens venus du futur n'aura pas été vaine. Ils regardèrent, armes en main et position de combat adoptée, Majin Karabuu continuer sa course effrénée vers la porte à l'autre extrémité de la pièce. Plus le Majin approchait de la porte, plus la tension pouvait se lire sur les traits du visage de Trunks et de Yang qui commençaient à se crisper. Il finit alors par heurter la porte de plein fouet, mais celle-ci ne bougea pas d'un poil et se contenta d'envoyer valser le chewing-gum rouge en arrière, sur le chemin qu'il venait de parcourir. Et c'est là que les ennuis commencèrent.

Au même moment, les ombres qu'avait repéré le fils de Vegeta sortirent de la brume. Cependant, elles étaient bien plus puissantes que lorsqu'il les avait observés en arrivant dans la salle, elles avaient donc, elles aussi, la capacité de cacher leur énergie. Mais, la situation empira de plus belle pour le duo de voyageurs du temps, qui fut immédiatement pris pour cible par les deux ombres qui venaient de sortir de la brume. S'attendant à cette situation, Trunks donna un coup d'épée dans le vide, lançant en direction d'une ombre une fine vague de ki tranchante, tandis que Yang joignit ses mains pour créer une boule de ki qu'elle envoya à pleine puissance sur l'ombre.

« J'espère que ça suffira à les- »

À peine avaient-ils eu le temps de se défendre que deux autres ombres surgirent de la brume pour s'en prendre également à Trunks et Yang. Ils lancèrent chacun une multitude de boules de ki sur leurs adversaires, en espérant que cela soit suffisant pour les retenir pour l'instant. Mais, le Demi-Saiyajin sentit  quelque chose, quelque chose... En dessous d'eux... Elle s'était bien cachée, mais une ombre venait de profiter de la colonne de brume créée par le saut des jeunes gens venu du futur pour les attaquer tout en restant le plus discret possible. Trunks ne put observer que la main de l'ombre s'approcher de la jambe de sa partenaire avant de réagir.

« Yang ! En dessous ! »

La jeune terrienne regarda instinctivement en dessous d'elle, remarquant, en plus de la main, le visage de l'ombre qui se rapprochait d'elle de plus en plus. Le réflexe de la jeune femme fut de diriger son poing vers l'ombre à grande vitesse et de lui tirer dessus juste avant de toucher cette dernière, afin de la faire reculer sous la pression du tir de l'arme, mais, également parce qu'elle avait été alertée par la remarque que Pan avait faite plus tôt.

Les deux acolytes du futur se rejoignirent et se positionnèrent dos à dos, chacun couvrant les arrières de l'autre en attente de la suite des événements.

« Je dois avouer avoir un doute sur l'explication de Pan-san, il me semble que les ombres n'ont pas touchée Karabuu. La seule chose qu'il a touché, c'est la porte. La création de l'ombre est peut-être un mécanisme de défense de la porte. »

« Dans le doute, évitons tout contact physique avec elles. »

L'ombre en question était une copie conforme de Karabuu, aussi bien au niveau physique qu'au niveau du caractère, au point de se demander s'il s'agit d'un allié ou non. Mais, pour le moment, elle ne semblait pas agressive.

Se préparant à une nouvelle attaque des ombres, la fille de Gohan donna les principales parties de son plan, alors qu'elle se préparait à se battre contre l'ombre qui avait pris la parole précédemment. Retenir les ombres pendant que Ryanne, experte en magie, examine la porte...

« C'est jouable. Yang, va aider Ryanne à atteindre la porte. Moi je reste ici, je vais essayer d'attirer les ombres avec ma puissance ! »

« Ça ira ? »

« T'inquiètes pas pour moi ! Fonce ! »

La jeune femme blonde se contenta de répondre par un simple hochement de tête et s'empressa de rejoindre Ryanne au sol qui s'était dirigé vers Sarah.

« Je viens avec vous, je me charge de vous couvrir ! »

Yang commença donc à se diriger vers la porte de l'autre côté de la salle avec l'amie de Pan et la cyborg, regardant Trunks du coin de l'oeil. Le fils de Vegeta se tenait toujours au même endroit, et semblait parler aux ombres.

« Votre puissance n'est pas à négliger, vous êtes plutôt puissantes ! Cependant, vous ne faites pas face à un simple guerrier, vous faites face à un membre de la race des guerriers que sont les Saiyajins ! Votre nombre ne vous donnera pas l'avantage ! »

Sur ces mots, Yang sentit l'énergie de Trunks grimper en flèche, elle savait ce qu'il allait faire, elle l'avait déjà vu et déjà ressentit, cette sensation de puissance. Cette sensation qui lui permettait de penser, que dis-je, d'être sûre, que tout ira bien pour le jeune guerrier. L'aura qui entourait le jeune homme aux cheveux violets commençait à prendre une allure dorée, de même que l'iris de ses yeux était maintenant d'un vert émeraude lumineux. Il poussa alors un cri qui se fit entendre dans toute la pièce, avant qu'un gigantesque flash de lumière englobe la totalité du champs de vision de toutes les personnes restantes. Yang fut forcée de se cacher les yeux pour ne pas être aveuglé par la lumière émise par Nazgul et Karabuu.

« Hugh ! Mais prévenez quand vous faites ce genre de choses ! »

Mais alors que la lumière se dissipa de son champ de vision, la jeune femme blonde entendit un cri, pas n'importe lequel, un cri de douleur. Elle tourna la tête vers l'humaine robotique qui portait ses mains à son visage.

"La lumière, elle a grillée ses capteurs visuels !"

La terrienne posa alors sa main sur l'épaule de la femme cyborg aux cheveux noirs en la tirant légèrement, tandis qu'elle envoyait des messages, plutôt mal vu par la société, destinés à Karabuu et à son partenaire démon.

« Quand il y aura un peu plus de calme je vérifierai tes circuits. Tu as seulement dû avoir une simple surchauffe mais je préfère vérifier ça lorsque cela sera possible. Pour l'instant on ne doit pas rester là, on doit suivre Ryanne ! »

Elle tourna la tête en direction de Trunks, qui était maintenant coiffé d'une chevelure d'or en pointes, et dont la puissance avait considérablement augmenté. Yang s'inquiétait un peu pour son ami, mais elle devait avoir confiance, en lui, et en elle. Elle attrapa le bras de Sarah et la tira pour l'aider à avancer, elle en aura sûrement besoin si sa vision est troublée.

« Viens, je vais t'aider. »

Elle ne le faisait pas remarquer, mais elle était inquiète de ne plus avoir l'humain dans son angle de vue, comme s'il avait disparu... Quant à Trunks, il était trop concentré dans son combat pour remarquer son absence.

HRP:

Trunks et Yang lancent un Saiyajin Slash et Super projectile à 100 % de leur puissances sur les deux premières ondes. Ils envoient un grand nombre de boules de ki assez puissantes sur les deux autres et Yang utilise un Super Punch à 100% de sa puissance sur l'ombre qui vient en dessous d'elle.

Trunks se transforme en Super Saiyajin pour tenter d'attirer les ombres et Yang est avec Ryanne et Sarah, en train d'aider Sarah à se déplacer.

Puissance de Trunks en Super Saiyajin: 250 000 000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT]Le berceau des ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT]Le berceau des ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Grand-Place de la Ville] EVENT 01 ▬ L'ennui s'achève par le berceau de la vie et la mort.
» Les Ombres
» Bali Balo dans son berceau...
» L'épi des mies du piou vert [Event Medjaii And Tachy Show]
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Zones Restreintes-