Partagez | 
 

 [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cooler Cold

Rang A [Cyborg]
avatar


Masculin Messages : 146
Age : 25
Zénies : 18129

Données du Personnage
Power Level: 12 000 000
Power Level en Kili: 240
Inventaire :

MessageSujet: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Lun Déc 19, 2016 3:19 am

▬▬▬ LA FIN DU PEUPLE SAIYAJIN ?! ▬▬▬

"Cette fois-ci, je m'assurerai que votre légende disparaisse."




Alors qu'à sa surface, des Saiyajins travaillent, des enfants jouent, se battent. Certains occupent leur journée par de l'entraînement, d'autre discutant et certains mêmes, ne faisant rien du tout. Un vaisseau approche la planète Vegeta. Un vaisseau relativement massif, reconnaissable entre milles. Le simple fait de l'apercevoir fait frissonner les mammifères de la planète rose. Les enfants se cachent auprès de leur mère, les pères, eux, s'équipent. Ils comprennent pour la grande majorité, très rapidement ce qu'il se passe.
Le vaisseau de leur seigneur Freezer ne peut se trouver là que pour une unique raison après les événements récents. Cold 22... Cooler 404... Namek. C'était enfin la réunion de toutes ces batailles. L'empire à perdu, sa dernière bataille, et il ne laissera pas la guerre lui échappée.

En l'intérieur du vaisseau, au sein de son poste de commande, une silhouette qui m'est familière se lève de son siège, c'est celle d'un démon du froid. Et derrière elle, est assise une pareille silhouette, plus massive cependant.
Les soldats, les techniciens, les pilotes. Tout l'équipage présent se tourne vers Freezer. Il est descendu de son siège et regarde Vegeta au travers des écrans. La silhouette plus massive est bien entendu Cold. Il soupire et pose son regard sur son fils.

"Finissons-en rapidement, tu veux bien ?"

Un son, un craquement, s'échappe de la bouche de freezer, il répond, restant dos à son père. Son regard empli de haine alors qu'il se souvient de tout...
Son frère, lui conseillant de détruire les saiyajins... Ce saiyajins, des années, plus tard, le brisant, corps comme esprit... Il ne voulait pas simplement les voir disparaître. Il voulait leur infliger le même châtiment.

"Non. Je veux qu'ils me voient... Je veux qu'ils me supplient... Je veux les voir essayer de me stopper... Je veux voir leur visage lorsqu'ils comprendront qu'ils sont faibles... Je veux qu'ils se voient disparaître, eux, leur famille, leurs amis, leur Roi... Leur peuple tout entier."

Le Roi, écoutant son fils stoïque, laisse planer un léger silence, l'équipage du vaisseau étant effaré... Non terrifié de voir quelqu'un dire "non" au grand empereur Cold quand bien même s'agit-il de son propre fils. Le Roi se lève. Il relâche un nouveau soupir avant de déposer sa main sur la tête de son fils, la retirant après un instant.

"Bien. Si c'est ce que tu veux. Et si ce saiyajin est là. J'en fais mon affaire. On ne touche pas à un Cold impunément."

Freezer se retirai l'instant suivant, se rendant sur le pont supérieur, les mains dans le dos, sa queue mécanique dansant dans le vide stellaire. Le père du démon du froid le rejoint après quelques minutes. Il se place à la gauche de son fils, regardant rapidement chaque horizon avant de poser son regard sur le jeune empereur.

"Glacius va surement tenter quelque chose de stupide s'il en a l'occasion. Alors ne soit pas idiot et ne lui en donne aucune. Contente-toi des primates cette fois."

Freezer ne réponds pas à cette réplique, se contentent de fixer la planète à la lueur rosée, attendant que les premières formes humanoïdes s'approchent de son vaisseau.
Et finalement, il reprend la parole, continuant de fixer la planète encore et toujours.

"Je peux les sentir approcher. Tout va bientôt finir."

Il finissait sa phrase alors que ses soldats et ceux de son père sortaient tour à tour du vaisseau pour former une véritable armée autour de celui-ci, mais seule la famille royale demeurée au-dessus du niveau de l'engin.

HRP:
 

Ordre de passage du RP:
 



_________________

Nouveau Siècle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

Rang A [Démon Du Froid]
avatar


Masculin Messages : 1062
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 1 120 764
Power Level en Kili: 22
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Lun Déc 19, 2016 3:02 pm






La fin du peuple Saiyajin ?!


Event





Sur Cooler 01, dans la salle de réunion, j'étais avec un certain nombre de généraux et d'amiraux afin d'exposer l'un des projets que j'avais eu en tête bien avant de prendre le contrôle de l'Empire et que j'avais l'intention de mettre en place dans les plus brefs délais. Au milieu de la table un grand hologramme état apparu, montrant les schémas d'une structure et qui était le projet en question :

« Et où voudriez-vous installer cette station Mon Seigneur ? » demanda l'un des gradés

« Eh bien, je préférerai une planète isolée comme Cooler 404, mais le problème serait ensuite d'acheminer les matériaux sur place. Une planète aussi isolée nécessiterait des convois secrets pour ravitailler la station. Il faudrait des vaisseaux discrets, comme des petits transports pour éviter d’attirer l'attention. »

« Pourquoi ne pas mélanger ces convois aux convois officiels Mon Seigneur ? »

« Ce n'est pas une mauvaise idée, ils seraient aussi bien protégés que les autres comme ça. »

« Mon Seigneur, nous avons des laboratoires secrets hautement sécurisés dans le sous sol de nos planètes, pourquoi voudriez-vous en faire un dans l'espace ? »

« Bien que nous avons des laboratoires, l'Empire s'est formé en intégrant les technologies des planètes conquises. Nous avons besoin de notre propre R&D permanente et cette station sera le centre névralgique de nos recherches. Ce ne sera pas seulement un laboratoire souterrain, ce sera une immense station où seront conduits nos projets technologiques les plus avancés, et l'espace ne nous donne restriction en terme de place pour la construction, nous pourrons donc l'agrandir à notre guise. »

« On pourrait aussi la construire en orbite de la capitale et camoufler sa véritable utilisation. »

« Ce serait beaucoup trop compliqué. Nous devons la cacher aux confins de l'Empire, nous mettrons en place un dispositif de senseurs avec une flotte prêt à intervenir non loin du lieu où se trouvera la station. »

La porte de la salle s'ouvrit alors pour laisser entrer mon androïde qui se pencha pour me parler à l'oreille :

« Maître, l'information est parvenue comme quoi le Seigneur Freezer et le Seigneur Cold sont arrivés sur Vegeta. Le voyage n'était pas annoncé. »

*Alors il est temps...*

Je me levai de mon fauteuil :

« Messieurs, Mesdames, nous allons devoir reporter cette réunion, une tâche importante m'attend. »

Sur ces mots, je quittai la pièce, et une fois dans le couloir je donnai mes ordres :

« 03, où est le Commando déjà ? »

« Scan des données impériales en cours... Le Commando est sur Cooler 35, ils éliminent une infestation parasitaire sur la planète. »

« Dis leur d'accélérer le mouvement et de nous rejoindre sur Vegeta et rejoins moi au vaisseau. »

« Oui Maître. »

Pas le temps de se changer, tant pis, j'irai sur place avec ma tenue protocolaire, à savoir une armure noire à épaulettes et ma cape blanche. Je quittai le Palais et volais jusqu'au hangar à croiseurs, sur place je retrouvai Pear, que j'avais fait Capitaine du Praetor, mon vaisseau, il était donc en charge de l'équipage et des troupes d'intervention au sol et possédait même bien plus de pouvoirs puisqu'il avait une position similaire à celle que Zarbon et Dodoria avaient avec Freezer... lorsqu'ils étaient encore en vie en tout cas.

« Pear, nous partons, direction Vegeta. »

« Vegeta Mon Seigneur ? »

« Il y a quelque chose de gros qui est train de s'y dérouler, nous devons y aller le plus vite possible... et discrètement. »

Pear savait ce que ça voulait dire : voyage en téléportation et camouflé. L'équipage monta à bord et nous fûmes rejoins par 03 :

« Maître, le Commando vient juste de terminer sur Cooler 35 et devrait arriver sous peu sur Vegeta. »

« Parfait. Allons-y. »

Le vaisseau décolla donc de Cooler 01 et une fois en orbite, il activa son dispositif de camouflage, se fondant dans l'espace, avant d'activer son dispositif de téléportation après s'être verrouillé sur les coordonnées de Vegeta.

Le voyage ne dura donc qu'un instant avant que nous nous retrouvâmes en orbite de Vegeta :


« Scannez les communications aux alentours et mettez les scouters en mode écoute, nous avons besoin de savoir ce qu'il se passe en permanence. »

« Mon Seigneur, regardez ! »

Je me levai du trône au milieu de la passerelle pour aller devant la baie vitrée du vaisseau et regardai dehors, là où m'indiquait Pear.
Je pus voir le vaisseau de Cold, d'où émergeaient une nuée de soldats prêts à déferler sur les Saiyans en bas. Un peu au dessus du vaisseau, il y avait les deux empereurs, Freezer avec ses parties mécaniques, qui me rappelaient la fois où j'avais du mettre une prothèse au bout de ma queue après l’affrontement contre le gang de Bojack, heureusement, la régénération de mes transformations m'a permis de m'en débarrasser. Ce qui me donna d'ailleurs l'information que Freezer n'avait toujours pas sa forme d'augmentation.


« Que fais-t-on ? »

« Rien du tout. »

Ma réponse surprit Pear :

« Nous ne sommes même pas censés être là. C'est la juridiction de Freezer ici, rien ne l'empêche de détruire la planète. Je suis simplement là pour regarder les derniers instants de la race des Saiyans. »

« Mais... le Commando ? »

« 03. »

« Seigneur Pear, j'ai dit au Commando de dire qu'il venait chercher du ravitaillement sur Vegeta car il n'aurait aucune autre raison de venir sur le territoire de Freezer. »

« T'as deviné ça toi ? »

« Maître Blizzard m'a donné une connexion permanente au réseau impérial pour que je l'assiste au mieux, j'ai pu donc m'informer sur les us et coutumes et j'ai donc pu savoir que les troupes de l'Empire du Seigneur Cooler avaient le droit de se ravitailler sur le territoire d'un autre empire. En appliquant la logique donc est incorporé mon programme j'ai pu lier ce paramètre au plan général de Maître Blizzard pour assurer un fonctionnement optimal. »

Pear bien qu'ayant tout écouté, regardait l'androïde en clignant plusieurs fois des yeux, avant de se tourner vers moi :

« Je t'avais dit qu'il était utile. »

« Si jamais le Seigneur Freezer contacte le Commando de Maître Blizzard pour lui dire de partir, rien ne l'empêche ensuite de le contacter. »

« Ainsi grâce à mon Commando je serai en communications directe avec Freezer et Cold, il sera alors temps de nous dévoiler je pense. »

« C'est compliqué... »

« C'est nécessaire, si les Cold gagnent, ce qui est très probable, je ne veux pas qu'ils me reprochent ensuite d'être venu sans excuse. Nous ne pouvons pas faire les choses à moitié. »

Oui... à moins qu'un autre Super Saiyan ne sorte encore de nul part, je ne voyais pas vraiment ce qui pouvait sauver la planète Vegeta de Freezer et de son père...


HRP : Blizzard est donc ici mais indétectable, son Commando arrivera au prochain tour à moins que le MJ ne veuille rallonger leur absence


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Statistiques de la Forme Originelle:
 


Mon registre
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 626
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 287 139
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Mar Déc 20, 2016 12:17 am

Quelques jours avant que les Démons du froid ne fassent péter le pop-corn autour de Vegeta, avant de la faire flamber et de sortir les marshmallows.

Une petite sonde, plantée dans une chaîne d'astéroïde, venait d'enregistrer le passage d'un énorme vaisseau de l'Empire. Elle envoya immédiatement un message par système d'ansible à l'Etat-Major Rayden...

L'ordinateur de l'Etat-Major, le premier jour, calcula différents cas possibles notamment en rapport avec les évènements du futur dont avait connaissance Gray, suite à sa rencontre avec Pan et Blizzard, ainsi que des histoires alternatives...
Gray écouta la liste des scénarios possibles, alors que l'IV les triait par ordre de probabilité. Mais la première et la plus logique était une chose que Pan n'avait pas prévu. Freezer allait vouloir terminer le travail pour une fois, le faire proprement.

"Sauf si j'ai mon mot à dire..."

Fit Gray, en craquant son cou... Avant de contempler Raydenia. Sa planète. Son peuple... Des gens comptaient sur lui maintenant, et partageait son idéal d'un monde en paix. D'un univers en paix.
Le Rayden inspira sur son balcon, l'air frais et pur de la planète désormais, grâce aux arbres. Il écouta également les oiseaux et les abeilles. En bas, des enfants jouaient avec un chien.
Le Rayden expira et brancha ensuite son micro.

"Ici l'Impérator Gray. Je veux le Rose Marie prêt à partir dans deux heures. Escouade de combat Ashura ? Au rapport. On part en mission... L'univers va maintenant nous connaître."

Gray regarda le soleil tout en prononçant ses mots et en saisissant Gally. Cette fois, les Tyrans allaient mourir et il s'assurerait que le travail soit bien fait. Enfin.

***

"Soldats. Aujourd'hui, nous allons faire quelque chose que les Raydens n'ont jamais fait. Quelque chose qui toutefois aurait du être fait depuis bien longtemps."

Les mots de Gray résonnaient sur la planète, alors que le Rose Marie, visible dans le ciel, allumait ses réacteurs. Une lueur bleutée apparaissait à l'arrière de ceux-ci...
Gray, lui était assis dans le fauteuil de commandement. Tout autour de lui, le monde était en ébullition et à juste titre...

"Car les Raydens sont puissants. OR, UNE GRANDE PUISSANCE AMENE DE GRANDES RESPONSABILITES. Aujourd'hui, nous allons nous dresser comme rempart contre la Tyrannie et nous allons dire aux êtres qui terrorisent cet univers..."Non. Vous n'agirez plus ainsi. NON, VOS ACTIONS NE SERONT PLUS IMPUNIS."
Aujourd'hui... Nous allons leur apporter leur juste châtiment.
"

L'escouade de combat était calme... Solena mâchait du chewing gum et faisait des bulles, se demandait à quoi pouvait bien ressembler une autre planète habitable... Brassica, dépensait son stress en salle d'entraînement à porter des charges magnétiquement renforcés, afin d'exercer au mieux sa force... Elle était impatiente de retourner sur Vegeta ! La Terre d'au moins une partie de ses ancêtres ! Sans, lui... Dormait. Il dormait, car il savait que maintenant, Gray avait atteint un point de non-retour pour protéger la galaxie et il serait là pour s'assurer que le Rayden tienne ses promesses... Et puis... Le squelette contempla dans sa main, un vieux médaillon. A l'intérieur, se trouvait autrefois une photo, disparue maintenant. Une photo de deux squelettes... Dont un avait été tué sur le champ de bataille, en tentant de protéger ses hommes de l'amusement d'un jeune prince égocentrique. Sans avait beau dire qu'il ne ressentait pas de haine...
Il allait prendre bien plus de plaisir qu'il ne le devrait du cassage de dent de Freezer.
Le squelette était ... Empli de détermination.

***

Retour au présent.

Alors que Freezer devait s'amuser à observer les sayajins entrain de ramper à ses pieds, ses radars devaient lui indiquer une chose improbable... Impossible même.

A savoir un vaisseau énorme. Juste absolument gigantesque, qui venait de sortir de l'hyperespace à côté d'eux... Apparemment, ce qui semblait être un énorme canon, était pointé sur le vaisseau, dans un angle qui ne menaçait rien d'autre qu'eux.
Une transmission eut rapidement lieu.

"Bonjour. Ceci est une déclaration de guerre."

Puis, le canon allumé depuis un petit moment déjà... Notamment parce que le Rose Marie avait profité du trajet de quelques jours en hyperespace afin de pouvoir accumuler l'énergie nécessaire pour le tir du canon...
Le canon géant tira dans le vaisseau de Freezer et père. Sans plus de préavis, simplement une dizaine de seconde après être apparu devant eux. Inutile de dire que les Raydens aimaient bien le concept de guerre éclair, surtout face à un ennemi qui ne s'y attendait pas. Certains ingénieurs se murmurent même entre eux le résumé de la situation : SODOMIE SURPRISE.

Sur le pont de commandement, Gray et le reste de son escouade était déjà en tenue de combat.

"SANS ! MAINTENANT !"

Gray savait en ressentant les énergies de Freezer et de son père qu'ils étaient encore en vie... Une telle énergie vitale ? On ne pouvait pas l'ignorer... D'ailleurs, pour Sans, cela faisait une cible parfaite pour sa télékynésie. Celle-ci cibla les deux énergies, et les propulsa sur Vegeta. Le squelette pensa à son frère... Et devint sérieux l'espace d'un instant, montrant son vrai pouvoir. son oeil gauche disparut, alors que le droit s'enflamma. Sa main qui fit le geste afin de propulser les débris du vaisseau aussi...
L'espace d'un instant, la puissance télépathique de Sans dépassait clairement tout ce qu'il avait réussi à faire jusqu'à ce jour, dans le seul but de pouvoir faire ramasser ses dents sur le sol à Freezer et son padre... Mais afin de faire bonne mesure, Sans rajouta un petit cadeau, à l'aide de sa deuxième main, à l'intention des deux démons du froid.
Père et fils durent faire une drôle de tête quand une sorte de tête squelettique, en sus de la pression télékinétique, apparut pour leur lâcher en pleine face un kikoha puissant dans les dents...
Les morceaux de vaisseau et les cadavres furent propulsées sur la planète à haute vélocité.

"L'équipage ! Vous fuyez maintenant ! On vous retrouvera une fois le combat terminé."

L'équipage hocha la tête, alors que les réacteurs étaient déjà entrain de chauffer. Maintenant que l'effet de surprise était fini, le vaisseau ne servirait que de cible à Freezer et à Cold, comme moyen de pression sur Gray.
C'était l'avantage d'être un soldat contrairement à un guerrier. On réfléchit à comment ne pas laisser d'otages sur le champ de bataille...

En attendant, l'escouade toucha le Rayden chef, qui se focalisa un instant sur l'énergie du Démon du froid sur Vegeta, qui venait de prendre la misère...

***

Le groupe réapparut dans le nuage de poussière causé par la chute de tant de débris sur Vegeta...
Gray, déjà en armure, faisait des signes à son escouade... Maintenant, elle devait se planquer dans la poussière. Les Colds devaient avoir perdu tout équipement dans cette attaque et ils auraient donc le droit à une très jolie attaque surprise au vu des circonstances...


Sans est déjà transformé en sa forme maximale du fait de sa colère envers Freezer. Il est donc en PL *80. Cela fait donc du 80 000 000 en puissance magique, ce qui est pas rien. Et contrairement à Freeza et son père, c'est le style de combat de Sans.
Sans utilise deux techniques : Télékynésie : Faible
Gaster Blaster : Puissante : Fait apparaître une sorte de tête de mort qui tire un rayon d'énergie télépathique.
Revenir en haut Aller en bas
Broly

avatar


Masculin Messages : 21
Age : 24
Zénies : 10

Données du Personnage
Power Level: 5000000
Power Level en Kili: 100
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Mar Déc 20, 2016 6:48 pm

La fin du peuple Saiyajin ?!



IL FAUT SE
BATTRE POUR
LA PLANÊTE
VEGETA


De la gelée verte coulait des épaisses mains du fils de Paragus, des gouttes émeraude venaient perler le long de ses doigts tels des larmes d'une pluie maladive ... Marchant lentement tout en laissant le fruit d'une petite session d'entraînement musclé avec la dernière couvée de Sabaimen; couler sur le sol : le géant se nota a lui-même de demander a ce qu'on produise une nouvelle fournée de ces petites créatures vertes. Les dernières qu'il avait testé personnellement n'étaient pas assez forte pour donner ne seraient-ce qu'un challenge aux élites de l'armée Sayanne. Une sinistre perte de temps, se disait alors le sayan légendaire en sortant de la chambre d'incubation : découvrant deux scientifique en blouses blanches, un homme d'un certain âge et une jeune femme menue, craintive... Impropre à être des guerriers Sayans mais qui ont prouvé leurs valeurs en devenant les concepteurs d'une arme biologique de pointe. Dû moins, c'était comme cela que le concept des Saibamans avait été vendu.

Le regard de Broly se posa sur les deux scientifiques et sa voix gronda avec un calme étrange pour un être capable de venir a bout d'une armée entière de petit soldat verts d'un revers de la main.

"Il va nous falloir des sabaimans beaucoup plus puissants si nous voulons pouvoir continuer a entraîner le corps d'élite de sa majesté ... Pour le moment, ils ne sont une menace que pour les enfants et en groupe seulement ... Cependant, j'informerais personnellement notre roi que votre ajout d'un système d'autodestruction, est des plus intéressant. Maintenant nettoyez la couveuse et rebouchez les trous que j'ai pu faire dans les murs : cette salle est aussi fragile que ses occupants.

Finit-il avant de tourner les talons, venant attraper au passage une serviette qu'un apprentis lui proposait pour ensuite se saisir de son scooter : le plaçant au niveau de son oeil pour s'arrêter net a une annonce envoyé directement par le palais royal avec un code propre au trône ... Le géant prit quelque minute pour prendre pleinement conscience du contenue de ce message avant de frapper le mur le plus proche de son poing : l'éventrant sur le coup pour ensuite commencer a flotter tout en laissant un dernier mot aux scientifiques.

"Et il va nous falloir ce groupe rapidement ... Le roi désir qu'on utilise toutes les armes a notre disposition...

Eut-il le temps de dire avant de s'envoler : se couvrant rapidement d'une aura blanche pour filer en direction des étoiles ... Arrivant alors a la frontière entre Vegeta et le cosmos, là où se trouvait une armada complète de guerrier de tous genre qui, filaient alors vers son monde . Une question glissa entre les pensées du géant de muscle et de force : devait-il sauver son monde ? Pourquoi ne le détruirait-il pas lui même ? Un éclair vert traversa ses pupilles a la sentation d'une chaleur dans sa poitrine, a l'idée de pouvoir tout détruire...

Un sourire mauvais se dessina sur son visage mais il ne le garda que le temps d'un battement de coeur : retrouvant la raison sur une simple chimère, il ne savait toujours pas où était la voix de ses cauchemars, le cri qui le réveillait parfois la nuit. Végéta ne pouvait pas encore être détruite ... Pas tout de suite, pensa alors Broly en tendant une main vers son Scooter pour le briser entre ses doigts : il ne lui était plus d'aucune utilité face a cette vague vivante.

Se tenant droit, il leva les mains vers la foule et serra ses deux poings avant de rugir avec force : venant alors embraser son énergie tel un phare dans une nuit noir, venant signaler qu'ils n'étaient pas seule en déployant une énergie colossale tout en se préparant au combat... Comme un départ d'incendie.

"ooooOOOOOOOOOOOOOOOOOHHHHHH !!!"

Citation :
HRP :

*Est a la frontière de l’atmosphère de la planète Vegeta

*Détruit son scooter

*Charge son énergie


Fiche de RP (c) Miss Yellow


Dernière édition par Broly le Jeu Déc 22, 2016 12:49 pm, édité 1 fois (Raison : changement d'image)
Revenir en haut Aller en bas
Kodaïan

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 278
Age : 22
Zénies : 9180

Données du Personnage
Power Level: 10 661 930
Power Level en Kili: 2 00
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Mar Déc 20, 2016 11:51 pm


Les journées se suivaient...sans finir en fait. En l'absence de climat ou de cycles, Kodaïan avait vraiment du mal à suivre l'écoulement du temps. Son corps ne vieillissant même plus et la fatigue et les divers besoins habituels devenant quelque chose de très relatif, le Saiyan perdait rapidement la notion du temps. Il ne savait d'ailleurs pas vraiment comment occuper son quotidien, ses dernières réussites lui ayant apporté une certaine satisfaction le guerrier ne se sentait pas d'humeur à titiller constamment ses limites. C'était dans sa nature mais...c'était extrêmement éprouvant, physiquement et mentalement.
Alors le plus souvent, Kodaïan répétait des enchaînements dans le vide, revivant de mémoire des affrontements qui l'avaient marqués. Il savait ses faiblesses et ne les éprouvait que trop souvent...alors le Saiyan cherchait une nouvelle technique, une ruse, une feinte. Quelque chose qui lui permettrait de pallier au défaut de sa compression ou de son manque de force brute.
Mais sans rival régulier - et Kodaïan avait du mal à admettre l'autre punk en guise de rival - le guerrier ne parvenait pas à composer quelque chose de convenable. Alors souvent il errait à droite à gauche, à travers le paradis.

Le Saiyan aimait passer du temps avec sa soeur, elle qui lui avait tant manqué...mais il avait trop l'habitude d'être libre et indépendant. Il avait besoin de rester seul, même lorsqu'il ne s'entraînait pas. La présence de son auréole peut-être, ou d'être contraint d'obéir à des règles tacites, ou tout simplement l'ambiance épouvantablement "bienveillante" du Paradis le pesait, le faisant aisément sombrer dans la mélancolie.
Alors comme de plus en plus souvent, le guerrier de l'espace traînait par-ci par-là en ruminant ses pensées. Ce n'était plus de l'ennui, c'était autre chose qui le hantait mais il était incapable de trouver quoi.


"Sire Pain, est-ce que la rumeur est vraie ? Le tyran Freezer va attaquer la planète Vegeta ?"

Le Saiyan se figea instantanément. Une décharge électrique lui traversa la colonne vertébrale, qu'est-ce qu'il venait d'entendre ?

"C'est ce qu'il paraît...mais ça n'a guère d'importance."
"Guère d'importance !?"

Dans un flash éblouissant de puissance, Kodaïan sauta à la gorge du shinjin, écartant avec violence l'extra-terrestre qui l'avait interrogé et l'envoyant voler à plusieurs centaines de mètres de là.

"Ce sale fils de congélateur va attaquer ma planète natale et tu dis que ça n'a aucune importance !?"
"Blblbl...un...un Saiyan ? bafouilla le jeune dieu que malmenait le guerrier furieux Blblbl...arrêtez de me secouer pour l'amour du ciel !"
"J't'en foutrais du ciel ducon, tu vas m'embarquer là-bas en quatrième vitesse !"
"Mais...mais enfin je ne peux pas faire ça, vous êtes mort !"
"Je m'en fous ! Il doit bien exister une solution, et tu vas me la trouver rapidos avant que je t'offre une jolie auréole !"
"Les...les morts peuvent se voir accorder une journée sur le plan des vivants s'écria le shinjin qui paniquait en voyant le Saiyan lever le poing. Il pouvait sentir son énergie, et elle outrepassait dangereusement la sienne "Mais...il faut passer par le Roi Enma pour obtenir l'autorisation."
"Enma... le Saiyan grimaça. Le géant rouge et lui n'étaient pas exactement dans les meilleurs termes qui soient "Alors tu viens avec moi !"

Ni une ni deux, Kodaïan embarqua de force le pauvre Shinjin jusqu'à Enma et réclama là sa journée dans le monde des vivants. Le responsable de l'Autre-monde n'était guère motivé par accorder une telle faveur à cet électron libre - surtout alors qu'il kidnappait de jeunes dieux en devenir pour appuyer sa demande - mais le Saiyan sut se montrer convainquant.
Si le terrible Freezer, qui avait réduit son peuple en esclave, venait pour attaquer son monde natal, alors il voulait être présent pour ce qui serait l'événement le plus important de leur histoire.
Kodaïan n'avait pas mis longtemps à arriver jusqu'aux bureaux d'Enma, mais cela lui avait suffit pour mettre un peu d'ordre dans sa tête. Il ne savait pas vraiment s'il y allait pour combattre, pour tuer Freezer ou simplement - puisqu'il était lui-même mort - assister à la fin de sa patrie, à la dernière heure de son espèce.
Le géant était véritablement sceptique. Satisfaire les caprices de ce fou ne lui apporterait rien...mais pouvait-il vraiment refuser à un guerrier de contempler la dernière bataille de sa propre race ?

En échange d'un service de leur choix en temps voulu, Kodaïan obtint finalement sa permission. Pain nian Jang, le shinjin kidnappé, fut tout naturellement désigné pour le déposer sur sa planète et pour le ramener lorsque son temps serait écoulé. Puis, quelques instants plus tard, le Paradis disparaissait et le Saiyan put inspirer à pleins poumons une atmosphère bien familière tandis que se dressait autour de lui des montagnes escarpées sous un ciel rouge. Son ciel. Le ciel de Vegeta.


"Je ne peux pas te poser ailleurs, je ne suis pas censé me faire voir."
"Aucune importance. Je connais ma propre planète..."

Aussitôt, le jeune dieu retourna en outre-monde en abandonnant sous les horizons qui l'avaient vu grandir ce fier mâle, devenu l'un des plus puissants de leur histoire.
Kodaïan prit quelques instants pour savourer le vent sec et rude des landes isolées, la puissante gravité qui faisait d'eux de redoutables guerriers à l'échelle de l'univers, cette "vie" dont il profitait à nouveau.
Chez lui.
Il soupira, pensant à tout le chemin qu'il avait accompli depuis la dernière fois qu'il avait mis les pieds ici. Son regard perçant se porta aussi loin qu'il était possible de le faire. Que souhaitait-il donc comme avenir, pour son foyer ? Kodaïan aimait ces landes, ces montagnes de pierres rouges, ses lacs acides et ses prédateurs comestibles. Les mots de Blizzard résonnèrent à nouveau dans son esprit, comme un pernicieux venin.
Oui, il pourrait les guider...apporter la force et la sagesse - toute relativité Saiyanne conservée - à son peuple, l'amener à s'élever, se surpasser. Que le moindre enfant, la moindre Lettucia puisse espérer être libre...

Le guerrier leva le visage au ciel, les yeux clos. Il laissa son esprit s'étendre, recouvrir sa patrie, englober son atmosphère toute entière. Ses pouvoirs...avaient tant et tant augmenté depuis la dernière fois. A cette époque, c'était...une rumeur, un concept étrange et aux frontières du mystique. Aujourd'hui, ses sens étaient si puissants qu'il pouvait reconnaître la plupart des villes "stables" à leur concentration d'êtres vivants, et à leurs forces.
Il prit une longue minute pour étudier son foyer et son orbite, fronçant les sourcils en percevant un nombre étonnamment "grand" de puissances phénoménales.
Là-haut, tout en haut. Il sentait ce qu'il devinait être Freezer et une autre force juste à côté. Cold peut-être, cela ne serait guère étonnant...mais deux autres puissances non moins impressionnantes stationnaient. Encore une énigme de plus...

Enfin, Kodaïan rouvrit les yeux. Que devait-il faire ? Il refusait que ce monde, SON monde ne tombe sous les coups d'un minable tyran obligé de se déplacer en fauteuil volant...mais il ne lui ressemblait pas de protéger une race trop faible pour se sauver elle-même. Les Saiyans respectent et suivent le plus fort, ceux qui ne le sont pas sont livrés à leur sort.
Telle est la loi de la nature, telle est la loi de Vegeta.


"En parlant de Vegeta..."

Il avait une idée pour prendre sa décision. Rapidement, le Saiyan localisa ce qui devait être ce roi prétentieux et salement barbu. Une puissance très élevée - par rapport à la population - et située dans ce qui lui semblait être la capitale...cet imbécile qui n'avait jamais vu un rasoir devait être là-bas.
Kodaïan s'envola, et quelques minutes plus tard, plus vif qu'un éclair, pénétra avec toute la grâce de leur peuple par la grande porte du palais, s'avançant jusqu'à la salle du trône sans se laisser même distraire par les contestataires. C'est un avantage sur cette planète, l'administration y est excessivement simple.


"Tu fais honte à ton peuple, Vegeta. La guerre est aux portes de notre monde, et toi tu restes à rouiller sur ton trône !"

Il omit volontairement ce titre absurde dont il s'était pourvu et ne s'encombra pas de politesse. Cela ne faisait pas si longtemps qu'il était parti, et sa force extraordinaire - ainsi que son exceptionnel statut de solitaire - avait marqué certaines mémoires et quelques gardes royaux le reconnurent. Deux d'entre eux, ceux qui l'aimaient le moins, l'un pour avoir perdu contre lui et l'autre car il haïssait son air constamment ennuyé, essayèrent de lui barrer la route et de "lui apprendre le respect".
Impitoyable, Kodaïan libéra un dixième de sa véritable puissance et repoussa comme des fétus de paille ses massifs semblables, les projetant avec tant de violence qu'ils traversèrent les murs comme s'ils étaient fait de papier, et l'écho des dégâts qu'ils causèrent en enfonçant plusieurs maisons dans les quartiers proches se répercuta pendant un moment.


"Tu ne mérites plus ton titre, ni cette ridicule couronne. Mais je me demande si notre peuple mérite que je les reprenne."

Kodaïan, Roi des Saiyans...seigneur de bataille et dirigeant d'un peuple au potentiel sans limite...cela pouvait faire rêver. Nul homme en cette existence, mort ou vivant, ne pouvait ignorer l'attrait qu'un tel destin pouvait exercer...mais était-ce vraiment ce qu'il souhaitait ?


Hrp :
Koda débarque donc, ignorant plus ou moins pour le moment ce qui se passe en orbite et va s'expliquer avec Roi Vegeta (le vrai, pas celui qu'on a connu), en laissant sa puissance à un million.

_________________
Thème suggéré par Gray, le nuancé.
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

Rang F [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 132
Age : 14
Zénies : 40 z/ Faction : 000Z

Données du Personnage
Power Level: 50 000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Mer Déc 21, 2016 9:57 am

Avant tout ce merdier, surtout avant que j’monte une nouvelle fois dans le Rose-Marie pour flinguer de l’alien dans l’espace, ce qui semble assez étrange dit comme ça.

Nos efforts avaient donc porté leurs fruits… La planète était verte… C’était incroyablement beau… Des Raydens avaient même pleuré tellement c’était beau. La planète aride et presque morte, maintenant verte et pleine de forêt luxuriante, le soleil brillait de plus belle en plus accentuant la beauté du paysage que je pouvais contempler depuis le balcon de mon bureau… Pourquoi je suis encore au bureau vous m’direz ? Je viens prendre quelque chose, un vieux truc à moi qui me tient vraiment à cœur, mes Onoderas. Ouais mes vieux machins qui peuvent faire de la foudre ou user la puissance de la terre. J’en ai plus besoin, je suis plus fort qu’avant. Mais disons qu’ils me rappellent le bon vieux temps. Avant que je rencontre Nira, que je m’engage dans les forces Raydens...


Ouais je suis un soldat, depuis ma rencontre avec Le capitaine Ashura, j’ai rejoint ses rangs afin de l’aider à conquérir la planète. Et disons que je ne regrette pas mes choix. Beaucoup d’animaux provenant de la terre avait aussi fait leurs apparitions sur notre belle planète, rien à dire les autres scientifiques ont fait du bon boulot. Je regardais le ciel en me remémorant toute les aventures que j’ai vécu avec Nira… Mais une voix familière me tirait de mon sommeil… Celle du capitaine Ashura, il venait de faire un long discours sur notre puissante et nos responsabilités… Nous devons poutrer des tyrans… Nous allons donc châtier des méchants ? Bien… J’ai rejoins une navette avec Nira elle aussi dans l’armée pour rejoindre la base spatiale de la planète afin de monter dans le Rose-Marie par participé à cet assaut.
Boum, ça pète de partout dans l’présent !

Nous venions visiblement d’arriver, une planète rouge en bas… Un petit vaisseau à notre droite… Nous devions nous préparer…
« Bien, nous allons porter un coup dans les burnes de l'empereur de la galaxie ? Moi j'dis c'est une belle journée qui commence ! »

Hurla Nira en rigolant, elle prend vraiment rien au sérieux elle ?! Bref… La première escouade celle qui accompagnait L’imperator Ashura sur la planète, Les membres avaient enfilé des armures de combat est sautait directement… Je continuais de regarder dans le hublot en attendant qu’on m’appelle… Bordel le Rose Marie vient vraiment de tirer sur ce petit machin ? Enfin petit par rapport au grand vaisseau… Les pauvres, ils ne doivent rien comprendre à la situation. J’aurais presque de la peine pour eux. M’enfin… D’après ce que j’sais… Il s’agit de la famille Cold, des enfoirés qui vendent des planètes, apparemment le fils s’prend pour le seigneur de l’univers… Bien sur un niveau de filsdeputerie j’pense qu’ils ont atteint un autre pallié… Si il faut que l’imperator Ashura s’déplace pour leurs poutrer la gueule c’est qu’ils sont vraiment balèze…

« Officier Rékon… C’est bon ils ont pied sur terre… »


« Parfait, Déployez les capsules… n’oubliez pas d'utiliser un brouilleur, pas envie de me faire atomiser en plein atterrissage. »


« Bien officier. » Puis le Rayden s’exécuta, j’avais une petite escouade de 5 hommes ayant pour but de rejoindre l’imperator Ashura pour la suite des opérations, notre objectif était simple. Trouver un grand endroit, poser le dispositif et s'casser, simple comme bonjour non ? Mais cette merde prend du temps à s’allumer et aussi pour recouvrir la planète. Nous devons donc nous dépêcher. Un ingénieur avec une grosse mallette dans les bras nous avait rejoints sur le port de largage de navette… J’avais une oreillette pour communiquer avec le reste de mon équipe, J’étais équipé pour l’opération, j’avais aussi un appareil ressemblant fortement au détecteur saiyen, mais celui la à pour but de me servir de carte.
« Utilisez le brouilleur… » Il ne fallait pas prendre de risque. Le brouilleur activé… Nous venions de monter dans une petite navette qui se propulsa vraiment vite sur la planète Végéta… Quand j’dis vite c’est super vite… Elle commençait à se démanteler en plein vol, mais nous avions pénétré l’atmosphère… Même si la navette était pratiquement en feu.

« Maintenant. » Nous venions tous de sauter de la navette… Oui nous étions tous très haut… Nous risquions même de terminer notre course écrasée comme des mouches sur le sol. Non car dans nos dos plusieurs des ailes mécaniques allait se déployer avant de nous faire planer jusqu’au capitaine Ashura.

Les couleurs des ailes ressemblaient fortement au sol de la planète. Elles venaient de s’ouvrir afin d’amortir la chute. Nira était la seule à ne pas posséder d’ailes mécaniques. Elle sautait en mode yolo. Et boum, elle venait de s’écraser juste devant l’escouade Rayden. Son corps rose venait de s’étaler littéralement au sol. Il fallait attendre quelque seconde pour que son corps se reforme entièrement, et lorsque qu’elle aperçu sa copine demi saiyen, un large sourire venait de se former sur son visage. Mais les secondes suivaient et nous commençons à atterrir doucement autours de l’escouade de combat. Les ailes c’étaient immédiatement détaché pour s’écrouler au sol, et commençait à prendre feu. Dispositif pour ne pas que l’ennemie ne tombe sur notre technologie.

« Bien… Content de vous retrouvez capitaine Ashura… Officier Rékon. »

Je savais au fond de moi que Nira mourait d’envie de faire un câlin à Brassica, mais elle voulait rester sérieuse pour une mission de ce genre, même si ça semblait impossible pour elle, nous pouvons même dire qu’elle luttait de toutes ses forces. Mais il y a une dernière chose… La capsule qui c’était démanteler en route… Il ne restait qu’une petite boule qui venait d’atterrir assez violemment un peu plus loin, pour finalement disparaitre dans une explosion.

« Je suppose que vous savez ce qui se trouve dans cette mallette ? » En montrant ledit objet dans les bras de l’ingénieur qui prit parole.

« Le bouclier va mettre beaucoup de temps à s’activer… Nous attendons juste vos ordres, faudrait juste mettre ça dans un endroit vraiment en hauteur… Un truc vraiment très haut… » Je scrutais les horizons à la recherche d’un bâtiment haut, d’une montagne ou d’un truc du genre suite à la remarque du chercheur.
Revenir en haut Aller en bas
Cooler Cold

Rang A [Cyborg]
avatar


Masculin Messages : 146
Age : 25
Zénies : 18129

Données du Personnage
Power Level: 12 000 000
Power Level en Kili: 240
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Jeu Déc 22, 2016 4:03 am

▬▬▬ LA FIN DU PEUPLE SAIYAJIN ?! ▬▬▬

"Cette fois-ci, je m'assurerai que votre légende disparaisse."





*Vegeta*

Plusieurs explosions retentissaient, faisant trembler le sol de la planète rose. Les explosions étaient si proche, si puissantes que dans une sorte de bar Saiyan, un local qui buvait tranquillement son verre, vit souffler tout ce qui se trouvait autour de lui, à commencé par son verre, le comptoir et le mur du fond... Il se leva lentement en relâchant un long soupir, ses deux acolytes faisant de même sans un mot. Le saiyajin qui buvait s'étirant avant de prendre la parole.

"Tss... Ils sont arrivés plus vite que prévu non ?"

La femme à sa droite qui était cachée sous un vêtement ample, lui répondit.

"Je t'avais prévenu... T'avais pas le temps de boire un verre..."

Son autre acolyte hocha simplement la tête en répondant.

"Affirmatif."

Le petit groupe quitta donc le bar, laissant les quelques autres saiyajins qui s'y trouvaient par terre ou assommés...

Non loin, à quelques kilomètres de là, dans la salle du trône, en plein cœur du palais, le saiyajin présumé mort, Kodaïan, fit son retour. Apparaissant devant son roi, fier et arrogant, mais plus encore que ne le sont la plupart des saiyajins...
Le roi se lève de son trône, regardant, la colère montant en lui, le saiyajin.

"Tu parle de honte, guerrier, mais alors que mon peuple... TON peuple à besoin d'aide, tu viens insulter ton roi sans aucune forme de gêne... Tu ne mérite pas le titre de guerrier, saiyajin."

Deux des gardes du Roi s'approchèrent du saiyajin dissident, mais ils furent soufflés au travers même du palais d'un simple coup, si s'en était un, de la part de Kodaïan. Le roi écouta le reste des paroles du saiyajin, serrant ses dents et ses poings avec force.

"Sale traître sans honneur..."

Le roi fut couper, alors qu'il levait le bras comme pour attaquer le mort, par l'entrée au fond de la pièce, de son fils. Le prince restait à bonne distance de Kodaïan, regardant ce dernier avec mépris.

"Tu menace de t'en prendre à la couronne alors que tu devrai aider les saiyajins à se débarrasser de Freezer une bonne fois pour toutes. J'ai vu la force de ce monstre. Et je peux te certifier que s'il est encore vivant après avoir combattu Kakarotto, c'est que ni toi ni moi ne pouvons le vaincre. Et encore moins son père."

L'admettre faisait beaucoup de mal au prince, frappant sa fierté d'un coup puissant, mais il avait vu Freezer se battre contre u  Kakarotto qui s'était avérer être le super saiyajin de la légende. Et il savait que si Freezer se trouvait là, c'est que Kakarotto était certainement mort...

"Alors, saiyajin, tu préfère mourir après avoir trahi celui qui est ton roi légitime, ou bien mourir en combattant le tyran te semble plus digne ?"

Le but du prince n'était autre que d'amener un maximum de monde face à Freezer. Malgré que Broly était très puissant, il allait avoir besoin d'aide... Et peut-être même qu'à eux trois, il serai capable de vaincre Cold...

*dans l'espace*

Freezer et Cold voyait approcher les premiers primates, Freezer avançant de quelques mètres lorsqu'un soldat cria à l’intention de Cold.

"Mon seigneur, nous avons détecter..."

Avant même qu'il ne finisse sa phrase, un engin spatial titanesque fit son apparition, déclarant la guerre à l'empire avant d'attaquer immédiatement, le Roi n'eut que très peu de temps, envoyant une puissante vague déferlante vers la machine alors qu'elle envoyait son propre rayon. L'explosion qui résultat du bras de fer détruisit une partie du vaisseau et des soldats qui se trouvaient autour...
Avant même que Cold ne fasse le moindre mouvement de plus, il sentit une force l'envoyer vers la planète, il se stabilisa avant d'atteindre le sol, comprenant qu'il s'agissait de télékinésie. Alors qu'il se redressait, les débris de vaisseau s'écrasèrent autour de lui en même temps que les Raydens qui venaient de lui déclarer la guerre.

*Je vois...*

Freezer n'eut pas non plus le temps de réagir, lorsqu'il tourna son regard vers là où se trouvait son père, il remarqua sa disparition, ainsi dans son esprit repassa rapidement la scène... Son père focalisant son pouvoir sur lui pour le maintenir dans l'espace avant de se laisser entraîner sur la planète. Le jeune empereur se tourna en direction du vaisseau Rayden, mais ce dernier disparut en un instant.

"Kh..."

Et pour ne pas lui faciliter la tâche, les saiyajins étaient de plus en plus proche...

*Cold de nouveau*

Le Roi pouvait, malgré la poussière, comprendre que toute une escouade... Non, deux escouades avaient atterries pour lui seul... Un sourire venait se loger contre la joue du démon du froid. En effet, il attendait ça depuis longtemps... Depuis son combat contre le seigneur des démons, il voulait se retrouver dans une position similaire.
Cold laissait toute sa puissance ressortir par chacun de ses pores, son aura particulière se faisant lentement visible au travers de la poussière qui retombait lentement. Le Roi fit finallement exploser son aura, la poussière se retrouvant souffler encore plus loin par sa puissance. N'importe qui aurai fuit en voyant Cold à seulement 20% de sa puissance alors maintenant qu'il avait laissé sa puissance atteindre son maximum, outrepassant sa forme originelle, à l'image de son premier fils. Les Raydens ne pouvait de son point de vue, sortir vivant de ce combat.

forme d'augmentation de Cold:
 

"2...4...6 ? 10. Insuffisant."

En moins d'un instant, le démon du froid avait la main posée sur la tête du squelette, créant au creux de celle-ci une puissante et violente explosion de ki, se tournant rapidement vers les autres.

"9."

Cold fit apparaître un nouvel orbe de ki dans la paume de sa main.

"Une fois que je vous aurez tuer... Je détruirez toutes les planètes que je trouverez hébergeant votre race."

Il envoya l'orbe en direction de la ville qui était visible non loin, la rasant sans y laisser la moindre trace.

"PERSONNE NE SURVIE APRES M'AVOIR DÉFIER. PERSONNE"

*espace de nouveau*

Freezer sentait sa haine grandir encore plus en lui, après les saiyajins, c'était ces inconnus qui venaient insulter sa famille... SON EMPIRE... Le prince s'approcha plus de la planète, laissant ses soldats s'occuper du vaisseau qui avait fuit. Il approcha suffisamment pour voir tout ces saiyajins... L'un d'entre eux envoya une boule d'énergie vers un point plus loin, mais avant même qu'elle n'explose, le démon du froid la détruisit d'un simple rayon sorti de son doigt. Alors que l'un des singes essaya de l'insulter, une dizaine d'entre eux furent percés de rayons similaires au précédent. Plusieurs saiyajins suite à cela se contentaient de rester derrière Broly, se croyant surement cacher derrière le colosse.

"Broly, je suis certain que toi tu pourra l'avoir !"

"Ouais, venge nos frères !"

Les saiyajins semblaient compter sur ce colosse. Freezer décida donc de lui envoyer un rayon à lui aussi, voulant désintégrer son cœur avec le reste de l’espoir de ces singes... Ce que ne savait pas le démon du froid à cet instant c'est que le colosse n'était autre que la forme la plus dangereuse de ce qu'il redoutait.

"Rampez devant moi... Non. MOURREZ !"

Sur la planète, là où Gray devait être... Occupé avec l’empereur, Rékon avait finit par trouver du regard, une grande tour qui surplombait un bâtiment particulier :  le palais de Vegeta. Cela semblait être l'endroit le plus propice pour déposer le système que les Raydens avait amené avec eux...

*Sur le vaisseau de Cold*

Alors que la panique gagnait les équipe de mécaniciens qui faisaient ce qu'ils pouvait pour régler les dégâts IMPORTANTS causés par l'attaque Rayden, un message fut intercepté par le vaisseau. Le commando du troisième seigneur devait passé par Vegeta pour un ravitaillement, le commandant prit donc la communication, les bruits d'alarmes et d'explosions se faisant encore entendre pendant la communication.

"Vaisseau King-01 au commando Glacius... Vous me recevez ?..."

Le commandant continu après réponse.

"Un vaisseau inconnu à déclar... la guerre à l'empire, il a prestement quitté le syst... de la planète Vegeta, mais son équipage est au sol ...vec le seigneur Cold... Je vous déconseille de passer par là, c'est vraiment la merde... Vous devriez trouver un meilleur ...oste de ravitaillement sur Freez... 133... Mais je pense que de l'aide ne ... pas de refus... Mettez moi en communica... avec le seigneur Blizzard, je le renver.. au seigneur Freezer..."

La communication était peu stable, mais cela suffisait largement à se faire comprendre.

Du côté du palais sur Vegeta, le roi et son fils était tout deux autour du saiyajin Kodaïan lorsque le palais fut victime d'un tremblement violent, manquant de faire tomber Vegeta, son fils se retenant quand à lui sans soucis. Le prince serra le poing avant de pointer du doigt le saiyajin rebelle.

"Tu vois bien que c'est tout notre peuple qui va disparaître, ne nous fait pas perdre plus de temps, bats toi avec ou contre nous !"

La colère du prince était grande, il hurlait alors qu'il ne pouvait pas se permettre de quitter son père, ne voulant pas le laisser seul face à ce saiyajin, mais d'un autre côté, les tremblement et les explosions étaient signes de la destruction massive qui frappait la planète...

*Coordonnées du Rose-Marie*

"CRACK"

Le vaisseau avait du prendre un coup dans sa fuite... Enfin c'était le meilleur scénario pour les Raydens en tout cas...

HRP:
 

Puissances:
 

Ordre de passage du RP:
 



_________________

Nouveau Siècle:
 


Dernière édition par Cooler Cold le Jeu Déc 22, 2016 5:47 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

Rang A [Démon Du Froid]
avatar


Masculin Messages : 1062
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 1 120 764
Power Level en Kili: 22
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Jeu Déc 22, 2016 5:59 am






La fin du peuple Saiyajin ?!


Event





Alors que les choses étaient sur le point de s'embraser, les radars captèrent un nouvel écho. A peine quelques secondes plus tard, un immense vaisseau apparut non loin, un vaisseau que j'avais déjà vu.

« Non... »

Mes hommes espionnant les communications captèrent alors l'étrange déclaration de guerre tandis que le canon pointant vers les Cold tira. Je restai pantois devant l’enchaînement des événements ! Je ne vis pas tout de l'angle où se trouvait le vaisseau, mais je vis une immense explosion et le vaisseau qui partit aussi vite qu'il était venu :

« Seigneur Blizzard, des individus sont sortis du vaisseau et ont atterri sur la planète ! Et... la trace énergétique du Seigneur Cold se trouve également à cet endroit ! »

« Quoi ?! Mais comment ?! »

Je me tournai de nouveau vers le vaisseau de Cold et vis les dommages. Le tir n'avait pas blessé les deux Démons du froid, mais... pour une raison inconnue Cold était désormais sur la planète et Freezer était seul !
Et pendant ce temps, un Saiyan sortit du lot et défia Freezer...


« Qu... Qu'est ce qu'il vient de se passer ?! »

« Mon Seigneur, vous devriez écouter ça ! »

Je me dirigeai rapidement vers l'opérateur et mis le casque sur ma tête :

« Qu'est ce que c'est ? »

« Une déclaration de guerre à l'Empire Mon Seigneur ! »

Le soldat pouvait voir mon regard s'élargir quelques secondes, avant que mes sourcils ne se froncent à nouveau, plus que d'habitude, tandis que le message passait en boucle dans ma tête. Évidemment, le soldat essayait de se faire aussi petit que possible et recula lorsqu'il vit des éclairs violets crépiter autour de mon poing serré :

*Qu'est ce que tout cela signifie ?! Il n'oserait tout de même pas...*

La colère montait en moi, si je m'écoutai j'aurai probablement fait sauter le vaisseau...

*Je vous avais dit de rester discret !*

« S... Seigneur Blizzard ? »

Je tournai ma tête déformée par mon rictus de rage vers l'énième soldat s'adressant à moi, celui-ci manqua de se cogner au plafond du vaisseau :

« L... Le Commando est arrivé... On reçoit une communication... »

« Sur l'écran. » répondis-je simplement

Un grand écran apparut alors du plafond pour se placer devant la baie vitrée et le visage d'Aiko apparut :

« Seigneur Blizzard, comme vous le savez probablement déjà nous arrivons, nous avons reçu une communication du vaisseau du Seigneur Cold, il veut que l'on vous mette en contact avec vous... Oh et ils nous ont demandé de l'aide comme prévu ! »

« Bien, vous atterrissez sur Vegeta, mais évitez la base, posez-vous dans le désert et faites ce que vous pouvez. »

« Avons-nous une cible ? »

Une cible... jusqu'à présent, j'étais incertain quant au côté derrière lequel me ranger, mais...

« Cachez votre énergie et prenez les cibles que vous pourrez prendre. Hors de question de jouer les héros, aucune prise de risque. Quant à vos cibles... Eh bien, vous saurez bien assez tôt ce qui sera une cible ou non. Pour l'instant, patience. »

« Bien Mon Seigneur. »

La transmission se coupa, me permettant d'entrer en contact avec le vaisseau de Cold :

« Ici Blizzard Glacius parlant du Praetor. »

Apparemment, c'était la panique à bord... le vaisseau avait du subir de sacrés dommages... Mais je pus néanmoins l'entendre m'exposer la situation :

« Bien, je devrais être ici dans moins d'une seconde, mais je vous préviens, je garderai mon vaisseau sous camouflage pour l'instant. Ah et... je sors, Freezer devra parler à Pear s'il veut se coordonner avec mes forces. Une dernière chose, je vais appeler des renforts à votre place, votre système de communication est un peu endommagé, réparez-le en priorité. »

Je coupai la transmission et passai à la suivante :

« Mettez-moi en contact avec la planète de Freezer la plus proche ! »

Quelques secondes plus tard, j'étais en liaison avec le dirigeant des forces d'une planète de Freezer :

« Écoutez, Cold et son fils sont sur la planète Vegeta, les Saiyans se sont rebellés et les forces ennemies sont trop nombreuses, ils ont besoin de renfort immédiatement, envoyez tout ce que vous pouvez, mais pas tout d'un coup, gardez-en en réserve. Cette bataille risque d'être plus sanglante que je ne le croyais. »

Une fois cela fait, je coupai la transmission et me tournai vers Pear :

« Je sors, je te laisse en charge Pear, donne un appui tactique au Commando et occupe toi des crises de Freezer. Ne t'inquiète pas, il ne peut rien te faire, sois poli avec lui et ce ne sera qu'un mauvais moment à passer. »

« B... Bien... Mon Seigneur... »

Je commençai à quitter la pièce, mais précisai un dernier détail :

« Oh et bougez le vaisseau après que je sois sorti, je sais que certains de nos ennemis sentent les énergies. »

« A vos ordres ! »

Je sortis alors de la passerelle, perdant l'air faussement calme que j'avais depuis la transmission d'Aiko.

Du côté du Commando :

Après avoir coupé la transmission, Aiko se mit en communication avec le reste de l'escouade :

« Ok les instructions sont de cacher notre énergie et de faire profil bas pour le moment. »

« Sérieux ?! »

« Oui, et pas question de jouer les héros cette fois ! Donc Bettery, ne pète pas un plomb s'il te plaît, et toi Protein ne te sépare pas du groupe. »

« Hum ! »

« Oui Capitaine... »

Les Commandos camouflèrent donc leur Ki et les capsules ne tardèrent pas à atterrir dans un désert de la planète, creusant 3 profonds cratères :

« Le Seigneur Blizzard doute toujours de nos capacités ou quoi ?! »

« Tu le connais, il est prudent, s'il nous dit de faire profil bas, c'est qu'il y a de quoi ! Et quand je sens les énergies dans cette direction je comprends mieux... L'une d'elle est proche de celle du Seigneur Cooler... Peut-être le Seigneur Cold. »

« Eh ben... il a du boulot lui ! »

« Allons-y, mais gardons nos distances ! »

Le groupe fantôme se mit donc en route vers le lieu de l'affrontement, en route, ils purent voir la lumière d'une boule de Ki filer droit en direction d'une ville, qui explosa.

Pendant ce temps, je quittai mon vaisseau et me laissai porter par le vide de l'espace d'un bond léger. Je regardai la planète Vegeta...


*Hum... Pourquoi avais-je hésité...*

Je décroisai les bras derrière mon dos, serrant les poings :

*Tout ça pour une boule de poussière.*

Je fis éclater mon armure d'un Kiai, ma cape s'envola donc dans l'orbite de la planète :

*Ces imbéciles ont succombé à leur orgueil... j'aurai du m'en douter.*

J'appuyai sur le bouton de contrôle de mes générateurs de gravité et les désactivai pour la première fois depuis... eh bien depuis un an !

*Dans ce cas il est temps de lâcher toutes les restrictions.*

« AAAAAAH ! »

Je fis éclater mon aura d'un coup, passant à 100%, mais allai plus loin, prenant en corpulence, devenant peu à peu monstrueux d'apparence, ma collerette apparut sur ma tête, mes yeux devinrent entièrement rouges, mon corps se renforça et ma puissance explosa dans un déchaînement de Ki.
Après avoir achevé ma transformation, je tournai mon regard vers Freezer, le dévisageant lentement... Et dire que je le craignais il y a moins d'un an... Aujourd'hui j'avais presque pitié de lui :


« Tu pourrais le faire toi aussi. »

Puis mon regard se tourna vers le Saiyan en face de lui :

« Enfin si tu es toujours en vie pour essayer. »

Sur ces mots, je fis exploser mon aura et fonçai sur la planète. J'avais lâché toutes mes restrictions et pour cause, ce groupe venait d'insulter l'honneur de ma famille !
J'arrivai sur les lieux du champ de bataille, Cold venait de frapper un de ses adversaires et de tirer une boule de Ki sur une ville qui s'évapora. Je tirai un Rayon Mortel explosif sur la victime de Cold, à vitesse maximale, désintégrant le corps. Vu l'apparence, il avait l'air d'être de nature démoniaque de toute manière. Bon débarras.
Je... m'écrasai, il n'y avait pas d'autres mots, ensuite sur le sol, creusant un profond cratère de mes deux jambes et sautai ensuite en dehors en tournant mon regard vers Gray :


« TOI ! » criai-je en tendant mon doigt vers le Rayden « A QUOI TU JOUES ?! JE T'AVAIS DIT DE NE PAS T'EN MÊLER ! »

Je tirai un premier Rayon Mortel sur lui :

« MAIS TU AS FAIT PLUS QUE CA ! »

Je tirai un second rayon :

« TU MENACE L'EMPIRE ! LE TRAVAIL DE LA VIE DE MON PERE ! LA CHOSE POUR LAQUELLE IL A DONNE SA VIE ! »

Je tirai alors une nuée de rayons, me défoulant sur le Rayden :

« JE NE TE LAISSERAI PAS DÉSHONORER MA FAMILLE ! » hurlai-je en faisant exploser mon aura, un masque naturel se refermant sur ma bouche

Je fonçai ensuite sur Gray en lui lançant un kikoha, avant de profiter de la distraction pour bifurquer et asséner un coup de pied à pleine puissance au visage de la petite Super Saiyanne.


« Whoa... au moins on sait qui sont nos cibles... » commenta Aiko, cachée à bonne distance avec le reste du Commando

« Je me rappelle pas l'avoir déjà vu aussi énervé... »



HRP :

Stats de Blizzard en forme augmentée : 1 100 000 000

Attaque : 300 000 000

Défense : 300 000 000

Vitesse : 300 000 000

Magie : 50 000 000

Résistance Magique : 150 000 000


Techniques : un Rayon Mortel explosif (donc désintégrant le corps) lancé à 100% pour achever Sans (donc 300 000 000 de vitesse et de puissance), donc s'il n'était pas mort avec Cold, il est très probablement mort maintenant (un peu overkill mais Blizzard est... énervé '^' )

Deux Rayons Mortels explosifs lancés à 50% sur Gray (donc 150 000 000 de vitesse et puissance)

Plusieurs Rayons Mortels lancés à 25% (just do the damn maths) donc ceux là tu peux bien plus les tanker

Un fonçage sur toi en balançant un Kikoha distraction pour foutre UNE BOOT DANS LA BOUCHE à Brassica en Full Power et Full Vitesse évidemment

Les goons ont un dialogue noir mais c'est parce que j'ai pas tant de variété de couleur que ça à mettre, surtout pour des figurants.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Statistiques de la Forme Originelle:
 


Mon registre
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 626
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 287 139
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Ven Déc 23, 2016 1:01 am

Gray et ses compagnons, planqués dans la fumée de la chute des débris, se tenaient prêts à attaquer. D'après les diverses informations qu'ils avaient réussi à collecter, Cold et ses fils n'aimaient pas l'entraînement et se reposaient sur leurs lauriers. Ils étaient orgueilleux et vains. Autrement dit, son niveau ne devait pas énormément augmenter... Sa puissance pouvait encore varier suivant sa colère, probablement, mais Gray avait confiance dans le tranchant de ses armes et cela lui fournissait un avantage précieux.
De plus, son groupe était rôdé pour ce scénario. Le plan avait été répété maintes et maintes fois. Les simulations, répétées à l’écœurement. Les aptitudes du groupe étaient équilibrés et se complétaient...

Le Rayden souffla dans son casque. Il se prépara à surgir du nuage, afin d'attaquer le démon du froid... Qui soudain, expulsa tellement d'énergie que Gray fut balayer en arrière. Le Rayden planta alors son arme dans le sol, alors que son adversaire changeait de forme... Comment ?! Il pouvait encore changer de forme ?!
L'aveugle, put voir toute l'horreur qui les attendait avec un telle degré de puissance... Cette puissance était juste absolument absurde !
Gray regarda toutefois avec horreur Sans se faire attraper sans qu'aucun membre du groupe ne puisse réagir. Solena, avait dû faire comme lui, avec son ciseau, et Brassica se tenait planter dans la roche pour ne pas se faire éjecter.
Alors que son ami était saisi, le Rayden fit la seule chose à faire. Préparer l'évacuation d'urgence de son escouade. Pour cela, il tira ses liens d'énergie et tenta de toucha chaque de ses alliés.
Quand Gray vit la boule d'énergie dans la tête de Sans, Gray sentit dans son ki... L'acceptation de la mort.
Le Rayden repensa à une discussion qu'il avait eu plus tôt avec le squelette. Lui et chacun de ses hommes devaient préparés leur testament avant la mission. Aucune mission n'était sûre à 100% et ce qui se déroulait sous leurs yeux le prouvait d'ailleurs...

***

"Sans ? Tu peux m'expliquer ?"

Gray posa un papier sur la table devant Sans. Ils étaient encore dans l'hyperespace, mais ils savaient la bataille proche maintenant. Ils savaient qu'ils affrontaient un ennemi surpuissant, et qu'ils y auraient probablement des morts. Toutefois, celles-ci étaient mitigés grâce à la dette qu'avaient certains Terriens envers lui, notamment à l'aide de leurs Dragons Balls, apparemment capable de ressusciter les morts ou reconstruire une planète. Ce qui était extrêmement impressionnant, il fallait l'avouer.

"... t'as déjà lu ceux de tout le monde ?"

"Oui."

Toutefois, Gray était... Perturbé. Cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps, et il en fallait beaucoup maintenant, après tout ce qu'il avait traversé. Là, ce que son IV, Livii venait de lui dire, était absolument absurde, et Gray souhaitait des réponses de Sans... Comprendre le squelette qui était un bras droit efficace et sûr.  Un ami même maintenant, après tout ce temps et la conquête de Raydenia, sa transformation en l'utopie qu'ils avaient imaginé...

"Tu ne veux pas être ressuscité ?"

"..."

Sans ferma ce qui lui servait d'improbables pupilles. C'était ... étrange. Il n'avait pas eu de personnes qui se souciait de lui depuis si longtemps... Excepté Asmodeus, mais les deux avaient eu une relation particulière... Sans, releva la tête. Il devait expliquer à Gray. Le jeune Rayden était quelqu'un de bon, et qui s'inquiétait sincèrement de ses hommes et de ceux qu'il avait à charge. Il considérait le pouvoir comme une charge à exercer pour autrui et non lui. Force était de constater qu'il faisait bien son travail et qu'il respectait toujours à la lettre la parole qu'il avait donné.
Le squelette appréciait énormément... Tellement... Mais cela avait aussi déterminé sa décision.

"... Je suis le dernier de ma race Gray. J'ai vu toute ma famille partir avec le temps, et je sais que ce dernier n'a aucun effet sur moi. La seule solution pour qu'il en ait, serait que j'ai un enfant... Et je suis le dernier de mon genre. Donc, je sais que cela n'arrivera pas."

Sans soupira un instant, avant de reprendre, un peu triste.

"Honnêtement... Je n'ai pas envie d'être ressusciter, car je suis trop lâche pour me suicider, et que je n'ai pas envie de vous survivre. Vous êtes les seuls avec qui je me sens bien maintenant."

Gray regarda le squelette. Toujours ce sourire fixé aux lèvres, immuable comme jamais. Le Rayden posa une main sur l'épaule de Sans.

"Alors en tant qu'Imperator, je t'ordonne de ne pas gâcher tes chances de survie."

Sans fit un clin d'oeil au grand gaillard qui était son chef. Sans arrivait à peine à la moitié de la taille de son chef, mais cela ne l'empêchait pas d'apprécier la hauteur des paroles du Rayden... Du Rayden qui comprenait et acceptait la décision de son ami. Les deux se regardèrent encore un instant, avant de se séparer. Ce combat... Pouvait être le dernier, mais ne devait pas l'être. Gray ne le permettrait pas.

***

Et pourtant, Gray avait beau hurlé de toute ses forces, il vit lentement, l'énergie de Sans se désagréger au contact de l'énergie de Cold... Le corps de Sans se transforma en poussière, et le colossal démon du froid leur fit face, rapidement.
Qui les menaçait. Le Rayden ne l'avait toutefois pas attendu pour commencer à réagir, la haine dans ses yeux. Il avait quelques maigres seconds avant que Brassica ne s'énerve et passe en mode berserker. Lui même ne pouvait pas perdre de temps, et passa directement à sa seconde forme. Sa peau, son corps et sa lame ne firent bientôt plus qu'un, durant la démonstration de force de Cold... Tandis que Gray ressemblait maitenant à un géant de fer avec des lames sortant de ses avant-bras...
Ses liens venaient de toucher chacun leur cible. Solena avait agrippé rapidement son lien et celui de Brassica lui tenait le cou...
Gray était paniqué, effrayé et enragé... Sa seule issue c'était un alli...

BOOM

Les cendres de Sans se firent une nouvelle fois atomiser. Mais cette fois, le tir venait d'ailleurs.
Le vent souffla un instant dans ce qui avait été la paisible forêt à proximité d'une ville sayajin... Enfin, ville. Bien grand mot... Mais c'était toujours des vies que Gray n'avait pas réussi à sauver et qu'il devrait porter en son âme et conscience...
Mais cela ne changeait pas la donne d'un nouvel assaillant.
Le rayden étendit donc sa perception d'énergie au maximum, afin de comprendre ce qui se passait... Tout autour de lui. Le puissant sayajin dans l'espace. L'énergie terrifiante que dégageait maintenant Freezer...
Celle de Blizzard qui venait de l'attaquer.
Gray... Gray en resta un instant bouche bée. Figé. Mais ils étaient alliés ?!
Ce dernier était enragé, possédé même. Son commando aussi était assez prêt... Apparemment, Blizzard n'avait pas toutes les pièces... Mais vu son énervement, il serait difficile de le convaincre ici et maintenant, bordel... C'est à ce moment là que la télépathie d'Ilias lui manquait au plus haut point.
Toutefois, la posture de Blizzard ne laissait aucun doute sur ses intentions et sa cible. Gray savait également, au vu de la différence de puissance qu'il ne pourrait que bloquer le ki de Blizzard... Mais pas assez. Pas assez du tout...
La preuve, se dit le Rayden en serrant les dents... Sa peau de métal commençait à craqueler après deux attaques simples de Blizzard, et Gray savait très bien que le Démon du froid n'était pas du tout à sa pleine puissance... Heureusement, il passa ensuite à des tirs plus petits. Gray eu beaucoup moins de mal à les supporter, mais du sang sortait quand même des avant bras du Rayden...
Heureusement, les quelques secondes avaient suffi au maître stratège pour deviser un stratégie. Enfin, une stratégie. C'était un bien grand mot, pour désigner un truc qui s'apparentait davantage au coup de poker sur l'énergie qu'il ressentait sur cette planète... Une énergie puissante et immédiatement reconnaissable...
Surtout quand on voyait également que le lien de ki destiné à Sans était désormais accroché Cold.
Le Rayden était empli de rage à cette pensée... A la pensée de la poussière qui les entourait tout autour d'eux. Blizzard devrait au minimum des excuses pour cela....
Gray murmura à Livii...

"Livii. Explique tout à Blizzard et ses alliés. Maintenant !"

Tout en murmurant cela, durant le barrage de tirs... Gray posa son bras droit sur son crâne... Avant de se téléporter vers l'autre puissance qu'il venait de détecter. Juste avant que Blizzard ne s'écrase à l'endroit où se trouvait auparavant Brassica, probablement à sa grande rage.


A l'intérieur des communicateurs des membres de l'escouade des membres de Blizzard, une voix douce et grave se mit à résonner.

"Le projet "King Blizzard" va commencer bientôt. Le Roi Cold et son fils Freezer sont pour une fois réunis, loin de leur armada principal, et surtout à notre portée dans une localisation qui les empêchera d'appeler des renforts.
Les mettre hors d'état de nuire est nécessaire du fait de leur cruauté et leur hostilité à l'égard de tout ce qui n'est pas eux. Je n'ai pas eu le temps de bien connaître en profondeur Blizzard Glacius, mais ce dernier semble partager mes vues sur ce que doit être un chef... De plus, son haut grade lui permettra de remplacer immédiatement la famille Cold au pouvoir. C'est une personne que je suis fier d'appeler un ami et un allié. A la tête de l'Empire galactique, et avec l'aide du Protectorat, nous pourrons probablement gagner la guerre contre les démons."
Une date s'affichait sur les communicateurs dudit groupe, et du vaisseau de Blizzard.
Le mémo datait de 3 jours auparavant.
De plus, une seconde chose apparut sur les écrans. Même celui du détecteur, qui afficha une image, ressemblant à une caméra d'épaule avec du son.

"Bonjour. Ceci est une déclaration de guerre."

La date ? Aujourd'hui. L'heure ? Littéralement quelques minutes à peine...
De quoi remettre en question tout ce qui avait été dit à Blizzard.

En attendant, Gray et son groupe venait d'être téléporté... Dans le chateau du roi Végéta, en face de Kodaian... à cet instant précis, Brassica partit en mode Berserker. Sans dire quoique ce soit à part un hurlement absolument bestial, la jeune sayajinne fonça dans une rage dorée sur Cold... Mais Gray savait que cela ne serait point suffisant face à un adversaire de ce calibre. Il fallait taper avec tout ce qu'ils avaient et maintenant ! Le temps que Blizzard reprenne ses putains d'esprits, sans que Cold puisse écouter les révélations qu'il devait faire à son allié.

"Muscle man ! Transforme toi ! Urgent !"

Avant de constater l'énergie spécifique du halo autour du sayajin... Et donc de lui dire, afin de l'inciter à réagir...

"Je sais que la mort c'est surfait, mais j'aimerais éviter de renouveler l'expérience ! C'est urgent ! Si tu peux faire péter le Super Sayajin deux ou plus, c'est le moment !"

[HRP] Oui j'ai connaissance de ces transformations, puisque j'ai pu sonder le potentiel d'Arachitz et que j'ai constaté l'existence dormante de celles-ci. Koda me semble tout de même largement plus puissant que le Sayajin rencontré à l'époque [/HRP]

Puis, peu après, Gray hurla aussi à l'unisson de sa soeur et de Solena. Si la bretteuse ne disposait pas encore de techniques particulières pour le combat, il n'empêchait que sa transformation, que certains qualifierait de monstrueuses, au vu de la chose noire qu'elle devenait alors... Elle restait puissante et rapide. C'était ce qu'il lui fallait actuellement... Surtout que Brassica s'acharnait à appliquer Shoryuken sur Shoryuken à son adversaire. Gray n'était pas en reste, puis qu'il essaya de placer un Gray Drill sur son adversaire, en tournoyant violemment avec sa lame en direction de Cold...

***

Petit addendum pour le Rose Marie.

"Chef chef ! On a des avaries sur le flanc gauche !"

"Alors tu dis à tout ceux qui sont en vie de prendre leur casque, et de passer par les tunnels de secours vu que les sas se sont refermés pour éviter toute décompression du vaisseau. Si il y avait un moteur dans cette partie, il est désormais automatiquement éteint, afin d'éviter que tout pète. On va commencer à sortir pour faire les réparations, bien planqué ici. Les Colds ont encore aucun moyen de savoir qu'on a pas quitté le système, donc on a du temps. Leur plus proche renfort est à au moins une semaine de voyage, donc tranquille."

"Oui John !"


Bref
Résumé du Post  : Sans est bien mort.
Armacorpus  en lien sur : Solena Brassica et Cold.
Livii a transmis des documents audios à l'escouade de Blizzard pour que ce dernier arrête d'être con.
Shunkan ido sur le Ki de Kodaian
Brassica SSJ 1
Solena, forme 2 des cyborgs (le *50) Avec trois Shoryuken (technique puissante.)
Gray sous sa forme 2 aussi (*26 (On rigole pas merci) Gray Drill (Tech puissante)

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000


Dernière édition par Gray Ashura le Ven Déc 23, 2016 11:55 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Broly

avatar


Masculin Messages : 21
Age : 24
Zénies : 10

Données du Personnage
Power Level: 5000000
Power Level en Kili: 100
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Ven Déc 23, 2016 9:05 pm

La fin du peuple Saiyajin ?!



IL FAUT SE
BATTRE POUR
LA PLANÊTE
VEGETA


La situation était rapidement en train d'échapper a tout contrôle... Les armées sayains étaient en train de se réunir dans le ciel pour faire face a la horde de l'intrus en leurs ciel : les forces de Végéta s'étaient réunies après qu'un étrange vaisseau soit apparu au-dessus de l'envahisseur, l'attaquant et le détruisant à moitié dans un coup de tonnerre qui avait alors réveillé chaque guerrier qui dormaient dans le cœur des enfants des conquérants de l'ancienne Tsuful. Se tenant droit devant ses pairs telle une flamme qui attireraient les faibles par sa chaleur et sa lumière, était Broly : fils de Paragus, garde royal du roi Végéta, colosse parmi ses pairs, golgothe pour ses adversaires et en ce jour, cauchemar de la lignée de Chilled mais cela, l'empereur de l'univers ne le savait pas encore.

Les bras croisés autour de son gigantesque poitrail, le fils légendaire observa la nuée qui venait a eux : celle-ci se déversait vers la planète comme une invasion d'insecte qu'il faudrait exterminer au plus vite mais le cosmos semblait décider a ralentir l'invasion par la présence d'un vaisseau Rayden ... Ceux-ci avaient prit le bâtiment des démons du froids pour cible, offrant un court répit en divisant une partie de l'armée de Freezer. De leurs cotés, les sayans se préparaient au combat tout en recevant des rapports de toute la planète via leurs scooters.

"Il y'a un intrus dans le palais du roi !"

"Une ville est déjà tombé ! L'assaillant nous est inconnu !"

"On parle d'homme revenue d'entre les morts !"


"Le prince Végéta est déjà sur place !"


Un grognement provenant du géant vint alors les faire taire : les rendant muets l'espace d'un instant sous la vision de l'envahisseur, Freezer était là et sous une forme qui n'était pas sans effrayé les plus craintifs d'entre eux... Ce dernier fut immédiatement attaqué par les plus téméraires et sanctionna la chose en les détruisant sans aucune autre forme de procés : les réduisants en cendre d'un doigt sous le regard de Broly qui, impassible, jaugeait sa puissance sans prêter attention a ceux qui l'encourageait a se battre.

Finalement, il décroisa les bras en vue des mains de Freezer lorsque celui-ci déclencha un nouveau rayon de mort pour lui cette fois. Subitement, une orbe d'énergie verte vint naitre autour du corps du sayan : protégeant alors Broly en dispersant le flux du rayon tout autour de lui, tuant au passage des sayans comme des soldats de Freezer sous la rencontre des deux forces avant que le bouclier ne vienne céder sous la puissance du fils de Cold. Frappant alors Broly en pleine poitrine tout en lui arrachant son diadéme et brulant son torse dans une grimace de douleur alors que de la fumée vinrent l'entourer.

Serrant les dents sous la sensation brulante de sa poitrine, le sayan grogna alors :

"Pardonnez moi, mon roi... Mais je ne peux pas me retenir d'avantage...

Le sayan gonfla alors la poitrine en faisant subitement affluer son énergie dans tout son corps, électrisant son aura qui vint passer du vert au dorè tandis que secousse déchiraient l'air autour de lui : le ciel lui même semblait trembler alors que les sayans dans le dos de Broly, étaient repoussé par une pression invisible ... Les chiffres des scooters grimpaient en fléche et plus d'un explosa soudainement lorsque le hurlement du guerrier de l'espace, devenue super sayan : déchira les cieux dans une note de tonnerre !

"GWOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH




L'air continua de vibrer lorsque les cheveux du fils de Paragus devinrent aussi blond que l'or, que ses pupilles viraient aux verts tandis que sa puissance grandissait de plus en plus : éclatant la fumée soulevé par le tir de Freezer pour révéler au monde un nouveau guerrier doré. Cette transformation était resté caché par ordre du roi mais Broly savait qu'il ne pouvait pas prendre de gant avec le tyran... Cependant, il sentait qu'a partir de maintenant : son secret ne pourra plus en rester un si jamais le démon qui était, devait se dévoiler entièrement...

Un fin sourire marqua le visage du titan d'or et sa voix se fit puissante pour atteindre celui qui avait tenté de le mettre a mort :

"Alors, Freezer : c'est ça ton meilleur coups ? Voila comment on fait sur la planête Végeta !"

Le colosse a la chevelure de soleil vint reculer un bras en arriére tout en chargeant son énergie dans la paume de sa main droite : absorbant la lumière ambiante ainsi que les couleurs du spectre lumineux pour balancer son épaule devant lui en un large mouvement qui fit jaillir des dizaines et des dizaines de boule d'énergie vert, des dizaines et des dizaines de bombes de Ki pour l'armée de Freezer.

Aucun kikoha pour le tyran, non ... Lorsque ses boules de feu filaient vers l'essaim : Broly s'était propulsé directement sur la reine de ses abeilles chétives en lui envoyant son bras gauche en plein visage en un puissant lariat quand il arriva a sa portée , afin de le briser de ses propre mains.


Citation :
HRP :

* Active une barrière d'énergie

* Se transforme en super-sayain 1

Stat de Broly en SSJ1 : 250 000 000

Attaque = 85 000 000/ Défense = 85 000 000 / Vitesse = 50 000 000 / Magie = 0 / Résistance magique = 30 000 000

* Lance une flopée de Kikoha devant lui sans viser Freezer : l'attaque est a destination des soldats du démon du froid

* Tente un lariat sur Freezer


Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Kodaïan

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 278
Age : 22
Zénies : 9180

Données du Personnage
Power Level: 10 661 930
Power Level en Kili: 2 00
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Ven Déc 23, 2016 11:46 pm


Kodaïan écoutait les réponses arrogantes des Vegetas avec un sourire méprisant. Eux que l'on considérait comme les plus forts de leur peuple et qu'on prétendait être des génies...mais tout ce qu'il voyait là, c'était une bande d'abrutis qui appartenaient à une époque dépassée. En particulier le père songea l'Astral, qui avançait encore être "son" roi...sans avoir pu comprendre ou digérer que son temps était fini.

"Oooh ?"

Le fils en revanche, méritait au moins de rester un peu en vie. Kodaïan pouvait sentir sa puissance, elle était tellement...tellement plus élevée que ce qu'il aurait pensé possible, il y a à peine un an et demi. C'est indéniable, lui était doué...et il parlait par expérience, ce que le Saiyan appréciait.
Il fronça brièvement les sourcils toutefois. Kakarotto ? On lui avait dit que c'était Sangoku qui devait affronter Freezer...mais ça devait être son nom "Terrien". Il est vrai que la Terre se portait remarquablement bien, ledit Kakarotto pouvait être un Saiyan qui fut plus ou moins adopté par la planète bleue.
A l'époque où il avait rencontré Trunks, Kodaïan aurait certainement écouté le prince et cherché un plan pour faire pencher la balance en leur faveur...mais aujourd'hui, son pouvoir était tel qu'une stratégie impliquant lopettes et lâches était tout à fait inutile.

Le guerrier croisa les bras, réfléchissant. Il étendit ses sens, allant effleurer les puissances élevées. Il y en avait une qui l'inquiétait en effet, si ce "Kakarotto" ne possédait que le Super-Saiyan de base...alors ce péril avait du l'écraser. En revanche, dans l'espace se trouvaient deux forces fantastiques de plus...mais ô combien inférieures. Négligeables pour ainsi dire. Enfin, insuffisantes exactement, et comme il avait lui-même déjà vu Cold à l'oeuvre...et même simplement, sa victoire comme Dabra parlant d'elle-même, Kodaïan jaugea la force la plus élevée comme étant celle du père, et la plus faible en orbite - du moins celle qui se différenciait de celle d'un Saiyan - comme appartenant à Freezer, et sourit. Sadiquement.
Si c'est ça, la véritable puissance de Freezer...alors il n'avait pas la moindre inquiétude à avoir.


"Comme moi je ne suis pas une grosse tarlouze, je vais prendre la troisième option : Je pète la gueule à Freezer, à son père, puis je t'embaucherais comme ministre car y'a bien moyen de faire quelque chose de toi, petit punk. Ton vieux par contre, il aura plus qu'à faire la manche avec les autres clochards, il en a déjà la barbe."

Il marqua un arrêt. Deux autres forces se remarquaient clairement désormais, l'une ne dépassait pas celles dans l'espace et était bien entourée...et la seconde était véritablement égale à celle de Cold. Cela le perturbait qu'il y ait autant de Ki aussi élevés...pour ainsi dire autant que ne pouvait l'être le sien. Surtout que, prendre les deux forces en conflits dans l'espace en même temps ne serait pas un soucis...mais deux Cold à la fois, même lui en serait incapable.
Enfin, s'il n'avait pas son nouvel atout dans la manche. Son sourire s'agrandit et se fit plus provoquant encore tandis qu'il tapotait la joue de Vegeta fils, se penchant même pour souligner leur écart de taille...comme de puissance. Le prince aurait été un enfant Terrien ou un attardé mental qu'il n'aurait pas pris un ton différent.


"Alors sois un bon garçon et laisse travailler les adultes, hmm ?"

Kodaïan savourait d'avance le plaisir que lui procurerait la stupeur de la famille royale face à sa transformation. Il devinait que, le sentiment d'impuissance et la peur que ressentait Vegeta étaient du au fait que ce Kakarotto pouvait se transformer...et pas lui. L'Astral avait hâte de voir la tête qu'il tirerait devant le niveau deux.
Cependant plusieurs forces et formes se matérialisèrent subitement, faisant grincer des dents le Saiyan à deux reprises. Il commençait à en avoir assez que la totalité de l'Univers sauf lui puisse se téléporter ainsi...et lui qui pensait pouvoir prendre son temps pour ses petits jeux avec la royauté, voilà que Cold débarque à deux pas de lui, en compagnie d'une Sayanne, d'une inconnue et d'une grande perche qu'il connaissait. La Saiyanne aussi ne lui était pas inconnue.

Le temps qu'il réalise qui étaient ces inconnus que le grand l'apostrophait par un quolibet hilarant - cela ne le dérangeait guère, il avait l'habitude...et puis pourquoi un guerrier se vexerait qu'on lui reconnaisse ses attributs les plus virils - et enchaînait par une phrase qui attisa sa curiosité...puis sa colère.
Kodaïan...avait travaillé comme un fou pour obtenir ce pouvoir. Il s'était battu, s'était surpassé, il avait maintes et maintes fois remis en question tout ce qu'il savait, tout ce qu'il était capable de faire. Même sa propre vie était devenue quelque chose de secondaire face à l'obsession de la puissance, et maintenant qu'il était enfin satisfait, qu'il avait atteint l'évolution suprême qui se manifestait sous une forme si éprouvante qu'il la qualifierait d'artificielle...et d'invincible, le Saiyan pouvait être fier. Fier et heureux de sa force absolue, et de la gloire qu'il tirerait à surprendre les gens, à les surpasser, à être admiré pour ses facultés et son talent...
Et voilà que même un putain de Rayden débarquait comme une fleur comme s'il en savait déjà plus que lui. Les démons du froid étaient au courant pour le Super-Saiyan alors que les Saiyans eux-même non. Puis un satané Rayden se ramenait la bouche en coeur, non seulement pour évoquer directement le niveau deux, que même les Super-Saiyans eux-même devaient parfois ignorer...mais aussi suggérer un stade supérieur !? C'est une putain de blague !!?

Tout amusement avait fui le visage du guerrier furieux. Les Démons du Froid, les Terriens, les bâtards, les Raydens, certainement les Démons...et seule une misérable poignée de véritables Saiyans étaient au courant...et aucun natif de Vegeta à part lui ?
Kodaïan se transforma immédiatement en Super-Saiyan 2, montant son pouvoir au maximum en un instant alors que ses traits se crispaient de rage, sa puissance ébranlant le chateau et soufflant les plus faibles comme une tempête balayerait des mouches.


"Je te briserais pour ça, Rayden."

Il mourait d'envie de massacrer ce fils de chien. Déjà qu'il avait une dent contre cette race de grandes perches, à cause de leurs airs hautains et méprisants, voilà que celui-ci le prenait de court dans ses projets en téléportant Cold directement sur lui, se permettait de lui donner des putains d'ordres - qu'il aurait pu admettre au vu de la situation de crise - et brisait son moment de gloire et sa fierté en en sachant plus sur les Super-Saiyans que lui-même n'en savait il y a à peine quelques semaines avant. En plus de posséder cette téléportation qui lui faisait tant de l'oeil.
Pour tout cela, Kodaïan ne parvenait même pas à imaginer un châtiment qui le satisferait. Ce type à cause de qui il était mort - le grand frère de Brassica, qui essayait de se déchaîner sur Cold, s'il avait bien compris - foutait vraiment tout en l'air...
Mais pour l'heure, ils avaient un autre problème. Celui de tout le peuple Saiyan : Le seigneur Cold.

Un frisson de plaisir et de haine le traversa de la tête aux pieds. Cela faisait des décennies qu'il rêvait de fracasser un démon du froid. Aujourd'hui, on lui en donnait la possibilité, on l'invitait à faire briller le nom des Saiyans et à prendre leur liberté, et plus que tout encore la sienne. Kodaïan, le tueur de Démons du Froid. Il serait craint et respecté à travers tout l'Univers...on le défierait pour sa force, ou le fuirait en redoutant sa colère. Ses rêves se réaliseraient...


"Hé Cold, t'as toujours été moche...mais aujourd'hui, tu bats vraiment un record ! On dirait un énorme bousier mutant !"

Le Saiyan espérait qu'un peu de provocation focaliserait son attention dans une direction...mais se faisait surtout plaisir. Puis il tira des rafales de Kikoha sur le géant de l'espace à mi-vitesse, de face ou par des trajectoires courbes de manière à créer une véritable pluie de feu en direction du seigneur galactique.
Une seconde à peine avant que ses tirs ne touchent Cold, Kodaïan se propulsa à pleine vitesse, filant plus vite qu'un éclair pour passer de l'autre côté de l'ennemi universel, lui claquant une boule d'énergie en pleine tête pour le distraire un instant et zigzagua entre les décombres et les ruelles, avalant les distances dans tous les sens à une vitesse délirante. Il était le plus rapide des Saiyans, et un expert du vol en zigzag après tout.

Rapidement il jaugea avoir suffisamment disparu et se posa, savourant l'utilité de son nouveau sens qui lui permettait, même à travers plusieurs murs, de localiser précisément sa cible...puis concentra son pouvoir, compressant son Ki pour amplifier plusieurs fois sa puissance en grinçant des dents alors que la terre tremblait sous sa force et que son sang se mettait à bouillir.
Il était le plus rapide des Saiyans...mais sa force brute était bien trop souvent insuffisante. Alors il devait gagner du temps pour condenser son pouvoir et obtenir une puissance assassine idéale. Et sa petite ruse ainsi que les assauts du groupe Rayden devraient le lui donner.

Kodaïan frappa ses paumes l'une contre l'autre et son corps se mit à lui d'or et de feu, son aura crépitant furieusement alors qu'une lueur naissait entre ses mains. Lentement il les écarta, la sueur coulant abondamment sur son corps en ébullition. L'Astral avait le sentiment de brûler vif, la pression du Ki et la chaleur toujours croissante de sa technique. Un véritable soleil miniature naissait de sa volonté et il devenait toujours plus gros et plus puissant. Les matières les plus inflammables à proximité commencèrent à s'embraser et la pierre se noircit, la terre se sécha alors que l'air se faisait aride.
Kodaïan observait sa technique croître, toujours plus grosse. Il brûlait et suait, sa peau virant au rouge sous la chaleur...mais il était fasciné. Obnubilé par l'incarnation de la puissance pure de l'Univers qu'il façonnait de ses propres mains.
Ca y est, elle était prête. Un sourire cruel lui fendit le visage.


"Aujourd'hui, les Colds et leur empire de givrés disparaîtront sous la colère ardente de l'Astral !"

Bouillonnant de puissance autant que d'impatience, Kodaïan verrouilla soigneusement le Ki de Cold. Il était énorme, barbare, puant. Même à cette distance, le Super-Saiyan flamboyant aurait juré que le roi des bousiers puait la mort...la sienne ! Car cette attaque ferait mouche lorsqu'il la lancerait, il n'en était pas ses premiers combats, et il avait déjà tiré de bien plus loin sur des cibles bien plus rapides.

"Crève, Cold !"

Réunissant une dernière fois toutes ses forces quand il sut satisfait de sa visée, Kodaïan projeta à fond sa plus puissante technique, savourant déjà dans la folie créée par l'euphorie, la fureur et la souffrance...son imminent et tonitruant triomphe !
Et que les Vegeta, les Raydens et tout le reste aillent se faire foutre. Son soleil purifiera sa patrie de toute cette vermine.


HRP :
Passage en SSJ2, la puissance monte donc à un milliard (10M et des poussières x100)
, puis rafale de Kikoha standards à environ 400 000 000 de vitesse dans un peu tous les sens pour distraire Cold.
Puis il fonce à pleine vitesse (750 000 000), en lui collant un kikoha du même genre en pleine tête pour le perturber, et s'enfuit ensuite en zigzagant quand la cité.
Puis il utilise Briser et Détruire, pour sacrifier toutes ses stats en échange de puissance brute.
Ici il sacrifie un peu moins d'un tiers de chaque stat, soit environ 34 000 000 de défense 250 000 000 de vitesse, et environ 16 000 000 de résistance, soit un total de 300 000 000 de force pure en bonus.
Enfin, il prépare et lance le sun fire wrath, son ultime à fond les bananes, avec 147 500 000 + 300 000 000 soit 447 500 000 de force et 500 000 000 de vitesse. En plus de faire ça planqué derrière des murs, en visant.
Il a mal '-'

_________________
Thème suggéré par Gray, le nuancé.


Dernière édition par Kodaïan le Jeu Jan 12, 2017 5:09 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

Rang F [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 132
Age : 14
Zénies : 40 z/ Faction : 000Z

Données du Personnage
Power Level: 50 000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Jeu Déc 29, 2016 11:32 pm

*Vous savez ce qu’il y a de plus triste quand l’on est un personnage de forum ? C’est lorsqu’on est suffisamment à bout pour franchir le quatrième mur… Mais passez pour pouvoir répandre sa folie meurtrière sur ces deux merdeux qui s’prennent pour les boss de l’univers et qui vous regarde de haut comme si vous n’étiez que de la simple merde qu’on évite sur un trottoir. *

*Pourtant, l’opération avait bien commencé, sans prendre trop de risque, même en évitant de faire quelque chose d’idiot qui me pourrait me conduire vers une belle mort que la moitié de ce beau monde oubliera. J’avais manifesté ma volonté à réussir et accomplir cette opération sans trop  de mort et rentrer chez moi pour prendre un bon bain chaud avec ma charmante Nira. Histoire de me relaxer et profiter de notre belle planète. J’avais même été nommé officier à la tête d’une petite escouade, le but était pourtant simple. Poser le bouclier et s’casser, sans finir en 33 morceaux avec la cervelle répandue au sol. Même le soldat le plus con comprendrait que cette mission n’avait que de légère chance d’échouer et de terminer en bains de sang.*

*Hélas, il y avait un hic… Mon cher capitaine qui adore me foutre des vents et qui est aussi un aimant à merde qui attire même en étant camoufler ces ordures qui croient que rien ne peuvent leur arriver, qu’ils ne peuvent pas crever… Ils agissaient donc sans la moindre gêne, normal nous sommes en guerre ? Mais quand même il y a des limites ! Ils ne connaissent donc pas l’honneur ?! Ils viennent et butent mes gars. Ils insultent notre honneur. Peut-être pensent t-il qu’ils pourront discuter de ces événement avec un bon verre de vin en main ? Du genre : Charles j’ai littéralement explosé l’escouade de combat du capitaine Ashura et d’un de ses officiers.*

*J’vais vous dire un truc !  Toutes les merdes qui m’arrivent commencent sérieusement à me casser les couilles ! En plus ils me rabaissent avec leurs putains de puissance… J’ai déjà la décence de me chier dessus quand je croise un type qui pouvait m’arracher les intestins par l’anus d’un simple coup de pied, Je n’exagère même pas hein ! Ces princes  de l’univers… Ou truc du froid me font presque regretter d’avoir passé mon temps à m’entrainer… A affronter ces putains d’OAis… D’être v’nu sur terre pour m’faire chier dessus par un putain de démon sorti du cul du monde ! Tout ça pour courir vers une morte certaine ?!*

* Et bordel ?! C’est quoi cette saloperie de merde ? Ils sont vraiment en train d’abattre mes gars ? J’ai que des putains de technicien avec moi ! Ils ne savent même pas se battre !  J’ai bien fait pour éviter que cette FOUTUE situation arrive ! Ils ne peuvent pas s’fritter entre eux ? Et lui ce n’était pas un allié du capitaine Ashura ? Mais putain qu’elle saloperie de vie qui m’appartient ! Même après avoir fait un voyage entre ma planète et la terre  il faut encore que je me chie dessus devant quelqu’un ? Ils veulent vraiment que j’arrête d'etre le gentil Rékon mignon qui veut régler les problèmes sans trop de violence et qui délire avec ce bonbon géant ? Fini de jouer les philo’ ! Les moines bouddhistes ! Les soldats pacifistes ! Ce putain de monde va comprendre que je ne suis pas un fragile qui gagne en force en ramassant les merdes de leurs chiens ! Et le capitaine vient vraiment de me laisser devant une ces putains de chose ? Ha ha ! Mais je l’adore lui ! Je l’adore !*

Je me tourne vers Nira avec un gros sourire au visage.

« Ils viennent vraiment de nous laisser devant ce monstre ? Ha ha ha ! »
Des soldats se suicident sur ce gars (Blizzard)

« Ouai… »

Elle ne termine pas sa phrase… Mon bras droit se retrouve recouvert de ki augmentant donc sa puissance de frappe grandement. J’attrape la mâchoire de ma compagne rose et en forçant grandement je la balance direction cet étrange structure qui fait penser à palais. Je lance même mes techniciens  vers le toit du palais, Nira devrait amortir leurs chutes. Après avoir terminé  d’envoyer mes compagnons vers leurs objectifs. Je me tourne vers une de ces créatures du froid machin truc… Je savais qu’il allait littéralement me salsher en deux m’ouvrir le crane me ronger les os… * Et pour ça j’ai quelque chose à dire… Va te faire foutre enfoiré ! Je vais me venger quand je serais assez fort… J’viendrais détruire votre putain de planète.* Avant que de mes tatouages de guerre sur mon torse une gatling commence à se former et mitrailler cet enfoiré… Je l’attaquais. Pardon je veux dire, je saute vers la mort en l’attaquant…

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cooler Cold

Rang A [Cyborg]
avatar


Masculin Messages : 146
Age : 25
Zénies : 18129

Données du Personnage
Power Level: 12 000 000
Power Level en Kili: 240
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Mer Jan 11, 2017 3:03 pm

▬▬▬ LA FIN DU PEUPLE SAIYAJIN ?! ▬▬▬

"Cette fois-ci, je m'assurerai que votre légende disparaisse."





*Palais de Vegeta*

Le roi écoutait son fils essayant de rappeler à l'ordre le saiyajin dissident, mais ce dernier semblait sourd aux mots du princes. Vegeta ne pensait pas qu'il serai trahi par l'un de ses soldat, surtout pas à un moment comme celui-ci... En temps normal, il aurai ordonné à Broly de se débarrasser de Kodaïan, mais le géant était déjà prit dans un combat avec le jeune empereur fou, comme le nommait le roi. Son fils, qui malgré son infériorité vis à vis de Broly était reconnu comme le plus puissant des saiyajins, ne semblait pas même inquiéter le dissident qui continuait à insulter la famille royale. Insultant même le roi de la planète rose, brisant finallement le seuil de tolérance du prince qui après avoir serrer les dents, se préparait à créer un orbe de ki dans sa main gauche, prêt à le lancer sur Kodaïan, mais à l'instant ou sa main se leva, son corps se figea, il ressentait un sentiment parcourir son corps, jusqu'au moindre poil, il était terrorisé... Il vit l'être le plus terrifiant de tout l'empire... Non, de tout l'univers apparaître entre lui et le saiyajin mort. Il s'agissait de Cold. Il avait prit forme devant lui en instant, sans aucun préavis d'aucune sorte. Le Roi eu d'ailleurs la même réaction, mais lui avait vu les deux autres êtres qui s'étaient retrouvés dans la salle du trône.

Gray a écrit:
"Muscle man ! Transforme toi ! Urgent !"

Un moment, une phrase, non plus court. C'est le temps qui s'était écoulé entre cette demande... Cet ordre ? Avant que le saiyajin ne fasse exploser son aura...
Après une provocation des plus classiques, celui qui aimait s'entendre nommé l'Astral avait prit la forme de super saiyajin 2. Vegeta, le père et le fils, furent aveuglés par la transformation, le fils reculant même sous l'énergie qui créait un souffle puissant.

"Impossible..."

De son côté, Cold allait éliminé le second compagnon du Rayden, une petite fille saiyajin, après tout juste avant qu'ils ne soit transportés, la gamine avait vainement sauter sur l'empereur, ne faisant naître aucune réaction chez le démon du froid, si ce n'est qu'il posa son regard inquisiteur sur elle. Mais, alors qu'il allait lui sauter dessus, la transformation de Kodaïan le fit stopper son action pour se tourner dans sa direction.

"... Songoku... Enfin..."

Alors qu'il commençait sa phrase, Cold observait les projectiles qui fonçaient dans sa direction, se préparant à les esquiver, mais alors qu'il allait faire son premier pas, Kodaïan se retrouvait face à lui, lui écrasant un orbe d'énergie en pleine tête. Le géant fut désorienter une simple petite seconde ce qui suffit au saiyajin pour disparaître.
La respiration du monstre se transformait lentement en lourds grondements, en grognements de bête même. Il balaya la pièce du regard rapidement, ne voyant plus celui qu'il pensait être Songoku. Les kikoha lui avaient fait un mal de chien et il allait venger son fils et lui même, il savait ce qu'il fallait faire.

"Désoler Freezer."

Il ferma lourdement son bras droit, faisant trembler le palais... Non, il faut le dire, la planète entière tremblait sous le rassemblement de la puissance de l'empereur. Il n'était pas idiot après tout, il savait que le saiyajin avait fuit, donc au lieu de le retrouver, il valait mieux...

"TOUT faire disparaître."

L'énergie concentrée dans sa main fit naître un aura violette autour de celle-ci, la puissance de Cold prenant la forme de léger scintillement qui semblait plus solide que le semblent habituellement les matérialisations d'aura.
Et c'est lorsqu'il entendit un craquement lointain qu'il comprit ce que faisant son adversaire et qu'il leva la main l'ouvrant rapidement avant de la refermer, comprimant l'énergie si puissamment concentrée qui s'y trouvait, créant une détonation titanesque.
L'attaque de Kodaïan avait touchée. Mais celle de Cold avait tout de même eue lieu, et c'est la raison pour laquelle la rotation même de la planète avait changée après qu'une partie imposante de sa surface soit devenu un immense cratère au centre duquel se tenait un démon du froid immense, ce dernier avait pour seul œil ouvert le gauche, une partie à droite de son crâne ayant volée en éclat avec son bras droit et son épaule. Il avait du mal à respirer et cherchait son adversaire doré du regard jusqu'à tombé sur lui.

"... Tu gagne la bataille saiyajin... Mais tu perds ce pourquoi tu te bats... Tu aurai été bien plus utile dans mon armée."

*Dans le désert de vegeta*

Le commando de Blizzard faisait route vers l'affrontement mais ils furent stopper lorsque trois personnages les stoppèrent en s'arrêtant juste devant eux.

"Salut, je crois bien que je vais devoir vous demander de vous arrêtez là, voir de quitter la planète les enfants."

Il s'agissait du saiyajin et de ses deux acolytes, ils retirèrent le vêtement qui les cachait, la femme regardant le saiyajin qui avait prit la parole.

"Pourquoi on portait encore ça au fait ? On risquait pas de se faire repérer tous les saiyajins étaient soit morts soit dans le coma."

Le saiyajin se tourne légèrement.

"Pour l'effet dramatique, t'inquiète sœurette."

Il se racla la gorge rapidement avant de regarder de nouveau le petit groupe face à lui.

"Plus sérieusement, vous feriez mieux de vous casser, on a pas besoin que Blizzard retourne sa veste maintenant."

SS-001 s'exprima par télépathie dans l'esprit de la terrienne.

"Votre présence dérange les plans d'Orachi. Notre demande à pour simple but de mener à bien ces plans. Je vous prie dele comprendre dame Aiko."

Gally tapota l'épaule de son frère, lui indiquant le ciel.

"Broly risque de le tuer, tu ferai mieux d'y aller tout de suite nii-sama."

Orachi hocha la tête avant de commencer à s'éloigner.

"Bon, ne faites pas de conneries. Oh, et gamine (Aïko), si vous voulez vous rendre utiles, occupez vous plutôt de retrouver le vaisseau des Raydens !"

Sur ce, il quitta le groupe pour rejoindre l'orbite de la planète.

*En orbite*

Le super saiyajin légendaire avait l'air d'ignorer les attaques de Freezer, se contentant de relâcher un puissant hurlement qui fit sursauter Freezer, non pas qu'il eu peur d'un singe hurlant de toute son âme, mais il avait plus était surpris par la puissance de l'aura qu'il dégagea et de la couleur de ses cheveux nouvellement modifiée.
L'empereur eu un rapide mouvement de recul alors que le géant élimina une très grande partie de l'armée se trouvant derrière l'empereur à l'aide d'un nombre étonnant de bombes de ki. Alors que freezer leva la main pour envoyer en direction du colosse un disque de ki, il se stoppa, voyant qu'un singe... Littéralement, un singe au poils argentés stoppa l'attaque physique de Broly en attrapant la bras avec lequel il se jetait sur Freezer.

"Recul, saiyajin, Il est à moi !"

Les yeux de cet oozaru de taille réduite étaient rouges comme le sang, il avait stoppé le colosse de Vegeta alors même que celui-ci était transformé.

Freezer dans le dos, à quelques centimètres du singe, se mit à rire, faisant finallement apparaître son disque.

"HO HO HO ! Oui, battez vou..."

Il fut stopper dans son élan par la queue de l'oozaru qui le frappa au visage, l'envoyant voler un peu plus loin.

"Broly, au lieu de me balayer inutilement en perdant de l'énergie, laisse moi buter le tyran, ça me ferai du mal de devoir te combattre, t'es comme moi au fond."

Orachi voulait éviter de devoir tuer Broly, il pensait que tout comme lui il était le fruit de manipulations génétiques, et aurai préférer le voir comme un ami que comme un autre de ces trucs absurdement puissants qu'il fallait détruire.

Freezer se redressait plus loin, rouge de colère suite à ce coup de queue importun... Il se tourna vers les deux singes qui étaient encore figés dans un combat bras contre bras, mais après un instant de réflexion, il les quitta du regard pour se tourner vers la planète.

"Oui, battez vous, je vais détruire votre planète..."

Pendant son audition, il faisait apparaître l'orbe titanesque qui grossissait lentement au bout de son doigt, attendant patiemment qu'il atteigne sa taille maximale.
Le temps que cela se fasse il put voir l'explosion immense causée par son père sur la surface. Il hocha la tête, serrant les dents, il savait ce que cette détonation voulait dire. ET il le fit, il abaissa son bras dans la direction de la planète pour y envoyer sa supernova.

Le soleil artificiel tombait lentement vers les saiyajins qui ne savaient quoi faire si ce n'était regarder cette chose les consumés lentement...

"Cette fois-ci, je m'assurerai que votre légende disparaisse."

...

*Sur le Rose-Marie*

Après un court temps de silence, et l'apparition des techniciens pour réparer le petit trou dans la coque, une voix retentit dans l'ensemble du vaisseau par son propre système de communication, il y avait eu un certain temps entre le choc contre la coque et les premiers mots.

"2552.437-622.741-103.1621"

Des coordonnées, sans plus de précisions, et après que les techniciens furent repoussées très légèrement autour de trou, quelque chose de flou en sortie rapidement sans autres manifestations de plus.

HRP:
 

Ordre de passage du RP:
 



_________________

Nouveau Siècle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

Rang A [Démon Du Froid]
avatar


Masculin Messages : 1062
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 1 120 764
Power Level en Kili: 22
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Jeu Jan 12, 2017 12:06 am






La fin du peuple Saiyajin ?!


Event





Du côté du Commando, un peu avant que celui-ci n'arrive à vue de Blizzard (donc un peu avant la fin de mon poste qui n'est donc pas à prendre en compte) :

L'escouade se mit en route, quand tout à coup un message se fit entendre dans les scouters, on put également l'entendre dans le vaisseau :

« Qu'est-ce que c'est que ce truc ?! » s'exclama Bettery

« Ça ne vient pas des fréquences impériales, c'est un message... Rayden d'après la trace ! »

« De quoi ?! Mais pourquoi ?! »

« Je ne sais pas mais le Seigneur Blizzard n'a pas de scouter ! On ferait bien de lui faire écouter ! »

Le Commando se fit tout à coup interrompre par un duo puissant de guerriers, mais dont le Ki n'était pas inconnu des membres de l'escouade. Il s'agissait des élites de Cooler... enfin de deux d'entre elles en tout cas.
Orachi demanda au Commando de partir, Aiko prit un air méfiant, puis entendit la voix du troisième membre du Commando dans sa tête :


« Hin ! C'est pas à vous qu'on obéit les gars ! » s'exclama Bettery en frappant son poing dans sa paume

« Attend ! » interrompit Aiko « Laisse-le parler. »

Celui-ci s'éloigna alors, laissant sa sœur sur place tandis qu'il allait s'occuper du Saiyan en orbite qui dégageait une énergie imposante.

De mon côté :


Alors que j'allai attaquer la gamine, celle-ci disparut de ma vue. Je regardai autour de moi, une partie du groupe de Gray s'était aussi volatilisée, de même que Cold :

« De quoi ? Où sont-ils passés ?! »

C'était impossible que leur vitesse leur permette de disparaître de ma vue sans que je ne remarque rien ! Je regardai autour de moi en faisant très attention à une attaque surprise mais... rien, vraiment rien. Rien à part ces foutus moustiques qui me tournaient autour et me barraient la vue !
Tch ! Une nuisance, mais eux n'étaient que du menu fretin, je les aurai laissé volontiers à mon Commando, mais il n'était visiblement pas là ! Qu'est-ce qu'ils faisaient ?! Je sentais le sol trembler, ce n'était pas bon !
Quoi qu'il en soit, ce n'était pas après eux que j'en avais, ils ne représentaient pas une menace, mais ça ne les empêchait pas de me taper sur les nerfs :


« Hors de ma vue ! » m'écriai-je en faisant exploser un petit kiai de mon corps pour repousser tout le bataillon

Je ne les avais pas tué, je n'étais même pas sûr de les avoir mis KO, mais nul doute que ça allait les faire réfléchir à deux fois avant de m'attaquer. C'est alors, qu'une immense explosion se produisit en direction du Palais de Vegeta ! Que dis-je ?! C'était un cataclysme ! Un cataclysme dont le souffle arriva jusqu'à moi qui étais approximativement à distance d'horizon du Palais, il soulevait une véritable tempête de sable. Je me campai sur mes positions, un bras devant le visage pour me protéger tandis que mon autre bras me faisait garder l'équilibre. Je n'étais pas certain que tous les soldats autour de moi survivent à cette tempête. Bah ! Ce n'était pas mon problème ! Moi je les avais épargné, leur sort ne me concernait plus désormais !
De mon côté, je tenais relativement facilement, visiblement cette attaque n'était pas si puissante par rapport à moi et la distance avait encore réduit la force, mais le sol sous mes pieds lui n'avait pas tenu et céda, je me retrouvai donc en vol au dessus du sol.
Au bout d'un moment la tempête passa, le sable retomba et je regardai l'effrayant résultat : j'étais au dessus d'un immense et profond cratère où s'échappait encore de l'énergie résiduelle sous la forme d'éclairs rouges. Autour de moi... rien du tout. Les soldats Raydens s'étaient tous volatilisés. J'avais d'ailleurs vu auparavant que l'un d'eux avait « lancé » ses soldats en direction du Palais d'où était venu l'explosion... je doutais sérieusement qu'il reste quoi que ce soit de cette escouade.
Au moins, cela me donnait maintenant une idée de l'endroit où Gray avait déplacé Cold, car il n'y avait que lui pour faire réussir un tel carton.
Il ne devait plus rester beaucoup de Saiyans en vie non plus d'ailleurs, ceux qui respiraient encore devaient être en orbite ou à un autre endroit de la planète.

Du côté du Commando, quelque part sur la planète :

Une plaine de sable bien éloignée du champ de bataille, tout semblait si calme comparé à ce qu'il se passait quelques milliers de kilomètres plus loin, et pourtant ce calme fut interrompu par une main gantée qui émergea du sol, suivie d'un corps svelte et athlétique... et séduisant diraient certaines espèces sexuées. Aiko se déterra et se débarbouilla avant de regarder autour d'elle :


« Commando Glacius ! Vous êtes où les gars ?! »

Une autre main émergea suivie par le corps d'une créature insectoïdes :

« Présent... »

« Et où est Bettery ?! »

Le sol trembla alors tandis qu'une dune de sable semble se soulever avant de réveler un Oozaru :

« J'suis là ! J'suis là ! Putain il aurait pu prévenir quand même ! »

La petite troupe avait été emportée par la tempête de sable et était désormais à des kilomètres du cratère, la Saiyanne avait fait bouclier en déployant sa puissance maximale mais ça n'avait pas suffit et elle n'avait pas eu le temps de terminer sa transformation en Oozaru avant qu'il ne soit trop tard. Bettery revint en forme normale en éteignant ses lampes oculaires :

« Où est Galli ? »

« On s'en fou ! Si on s'en est sorti elle du trouver un moyen aussi ! » s'exclama la Saiyanne en achevant de revenir en forme normale

Aiko appuya alors sur son détecteur :


« Pear tu me reçois ? »

« Je te reçois Aiko, on a tout vu, ça venait de Cold ! »

« Oui je sais ! Écoute, il faut qu'on entre en contact avec le Seigneur Blizzard ! »

« On ne doit pas rester ici. » dit alors Protein la tête levée vers le ciel

Le reste du Commando fit alors de même et vit qu'un deuxième soleil s'était formé dans le ciel de Vegeta :


« Le Seigneur Blizzard est proche de cet endroit... »

« Écoutez, il faut que vous quittiez la planète ! Le Seigneur Freezer va la faire sauter ! »

« Je ne crois pas que nos capsules existent encore... »

« Alors on va venir vous chercher, venez en orbite ! »

« Bien reçu ! Vitesse maximum ! »

Les membres du Commando allumèrent alors leur aura et décollèrent tandis que Pear ordonna de déplacer le croiseur sur leur position.

« Tu t'es enfin décidé Freezer... »

Je regardai dans le ciel l'immense boule d'énergie qui s'était formée :

« Si tu avais fait ça quelques minutes plus tôt tout aurait pu être arrangé très vite. »

Je commençai à décoller tranquillement en regardant en direction du Palais :

« HmHmHmHmHm ! Tu ferais bien de quitter la planète aussi Cold. J'ai encore besoin de toi vivant et en un seul morceau. »

Je fis alors à mon tour exploser mon aura et montait en direction de l'orbite de la planète tandis que la Supernova entamait sa descente.


HRP : Aiko sait que c'est un message Rayden car Blizzard a intégré leur trace depuis qu'il est Empereur dans les communications au cas où il recevrait un message sur la fréquence impériale


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Statistiques de la Forme Originelle:
 


Mon registre
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 626
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 287 139
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Lun Jan 16, 2017 1:58 am

Gray enragea. Chacun de ses coups touchaient son adversaire, pareille pour les filles... Mais ce n'était juste pas suffisant. Même avec ses lames, maintenant amplement renforcées et plus aiguisées que jamais, le Rayden n'arrivait tout simplement pas à transpercer, à lacérer le démon du froid. Toutefois, l'aveugle savait que cela forçait au moins le Démon du froid à se concentrer sur eux et non sur Kodaian. Etrange défaut qu'avait ces Démons du froid, de ne pas pouvoir sentir l'énergie de leur adversaire avant qu'il ne soit trop tard... C'était d'ailleurs pour cela que Gray avait initialement prévu de faire une tactique d'assassinat éclair sur le père et le fils. Tout simplement pour les attaquer le plus fort et le plus rapidement possible.

Mais maintenant, ce plan avait échoué et il devait composer avec ce qu'il avait sous la main... A savoir un Super Sayajin qui, comme l'avait espéré Gray, pouvait dépasser le stade de simple Super Sayajin... Ce qui était légèrement nécessaire dans leur actuelle situation qui était critique. Très critique...
Mais, ils avaient un plan et ils devaient s'y tenir. Toutefois, si Gray ne se trompait pas sur le comportement de Kodaian et celui de Cold... D'après les rapports qu'il avait eu des deux... Cela allait rapidement dégénérer en combat d'explosion... C'était même sûr... Or, Gray avait déjà commencé à épuiser ses réserves de fuites stratégiques... Plus aucune vrai option n'était viable. Certes, Gray sentait d'autres kis autour de la planète, mais ils ne les connaissaient pas assez pour se téléporter à proximité de ceux-là. C'était juste bien trop dangereux et Gray ne pouvait pas parier leur survie dessus.

Le Rayden sentait les éclairs d'énergies autour d'eux, et comprenait rapidement qu'il n'avait pas non plus le temps de fuir autour d'eux... Trop de puissance qui s'apprêtait à être relâchée d'un instant à l'autre.
Le démon du froid commençait d'ailleurs à accumuler l'énergie pour son grand boum...

Les battements du coeur de Gray semblèrent se ralentir au fur et à mesure que les deux explosion se rapprochèrent. Que le moment fatidique avançait... Trop tard également pour essayer de tendre son esprit vers le Rose-Marie.
Le Rayden aveugle sentait parfaitement les énergies et comment elles allaient se frapper... C'était terrifiant de puissance, mais Gray commençait à avoir l'habitude de ne pas avoir un assez gros calibre pour la situation... Ce n'était ni la première fois, et sûrement pas la dernière... Mais s'il pouvait épargner la mort à sa famille... A Solena et Brassica... Il le devait et le ferait. Oh bon dieu qu'il le ferait.

Gray ferma les yeux aveugles qu'il possédait... Qu'il avait refusé de se faire soigner afin de se rappeler ce que pouvait causer l'excès de confiance... Voilà qu'il avait de nouveau de fortes chances de rencontrer Roi Emna... MAIS PAS SA FAMILLE. PAS AUJOURD'HUI.
Pour cela... Il était prêt à renoncer à lui-même. A sa chair. A son statut d'être de chair et de sang si cela lui permettait de sauver ceux qu'il aimait.

La chair et le métal, déjà unies, résonnèrent ensemble. Chair et métal, non seulement fusionnant, mais travaillant maintenant en chantant. Ensemble.
Chair et metal... Sang et fer. Le métal qui protège. C'était la définition de Gray et il s'y tiendrait jusqu'à sa fin. Jusqu'à la fin.

Gray, qui ressemblait déjà plus à un être de métal qu'autre chose commençait déjà une nouvelle métamorphose. Une nouvelle métamorphose qui telle celle du démon du froid, venait de le faire grandir de plusieurs mètres maintenant, alors que sa peau semblait se durcir de plus en plus. A la surprise notamment de ses amies/famille qui s'arrêtèrent de frapper un Cold qui ne s'intéressaient plus à eux.

Bien, se dit Gray... Il devait maintenant être le dôme de protection de sa famille...

Ce fut sa première pensée, alors qu'il se voyait entouré de son corps sa famille qui ne comprenait pas la gravité de sa famille... Le colosse de métal formait une sorte de carapace autour d'eux de son propre corps. Les lames elles-même aussi servaient à combler plus efficacement les trous qu'il y avait... Mais ce n'était pas suffisant. Ce n'était qu'un peu mieux... Il fallait rajouter... Du blindage. Beaucoup de blindage.
Pour cela, Gray n'y alla pas par quatres chemins... après tout, la construction d'énergie était sa spécialité.
Le colosse de métal murmura

"Titanomachia..."

Alors qu'un Titan de Ki s'allongeait autour de son corps... un titan capable de résister à tant d'attaquer. Probablement même à celles d'un Super Sayajin normal... Mais encore une fois, ce n'était pas suffisant. Ce n'était pas encore assez !

Alors, le Rayden continua à rajouter des nouvelles couches de ki... A l'aide de sa vieille et fidèle technique de l'armacorpus, qui forma donc un dôme d'énergie supplémentaire... Puis deux....
Gray aurait bien voulu faire plus, mais il n'en eu pas le temps. Le compte à rebours se terminait, et il serrait les dents alors qu'il contemplait une dernière fois le visage de Brassica et de Solena... Ainsi que de Vegeta, qui apparemment s'était joint en retard au groupe d'attaque sur le Démon du froid... Logique, instinct de survie.
Le Rayden s'arrêta un instant. Il pouvait voir ?!

L'explosion retentit.

Les dômes se fissurent rapidement, pour ne pas dire qu'ils volèrent instantanément en éclat face à une telle décharge d'énergie.
Le titan d'énergie condensée fit mieux, mais marginalement. Il ne tint que quelques secondes, et rapidement, ce fut le corps de Gray qui dut faire face à la destruction totale. Le rayden bénit le fait qu'il soit fusionné à du métal, sinon, il aurait hurlé de douleur alors que ses membres volaient en éclat. Que son corps s'affaissaient à cause des membres manquants... Mais surtout que sa famille hurlait sous les secousses...

Le titan de métal tint bon. Il tint bon face à ces attaques démesurées, ravageuses de mondes... Même alors que ses jambes disparurent, avec son bassin. Que ses mains disparurent alors qu'elles protégeaient sa tête. Que cette dernière était brûlée par l'énergie alors qu'elle était faite non de chair mais de métal...

Mais il tint bon.

Lorsque l'énergie arrêta de tourbillonner autour d'eux, Gray tomba enfin sur le côte. Il n'était plus qu'un tronc de métal, avec une tête. Il était dans un état pitoyable et si jamais il perdait conscience, il y aurait fort à parier que sa transformation se terminerait... et sa vie aussi. Encore...
Mais pour l'instant, Gray avait bien mieux à faire que mourir... Il avait à observer ceux pour qui il avait risqué sa vie... Sa famille. Leur visage... C'était... C'était si... Cela lui avait tant manqué...

Brassica, elle regardait le géant de fer qui venait de tant sacrifier pour qu'elle et Solena survivent... Bien qu'en piteuses état... Ni elle... Ni Solena n'était en état de finir la mission... Terminer Cold... Ou ?
Ou, Solena et son facteur guérisseur commençait déjà à agir... La Jeune femme entourée de son symbiote noir guérissait déjà des nombreuses blessures que Gray n'avait pas réussi à stopper, et reprenait déjà sa lame en main... Observant le démon du froid, grandement affaibli maintenant. C'était la seule chance qu'elle avait. Soit elle le terminait maintenant, soit toute la mission était un échec... ET ELLE NE LE TOLERERAIT PAS !

La jeune fille s'élança alors sur le Démon du froid, grandement affaibli, pour tenter de le transpercer de sa lame... Qu'il goûte enfin le savoir faire Rayden, du plus profond qu'il lui soit possible...

Le Rose Marie.


John regarda donc les coordonnés... Avant de demander de les attendre. En effet, le vaisseau allait devoir attendre un peu avant de se remettre en marche... A savoir, quelques petites heures, à minimae. Déjà, reconstituer les réserves d'oxygènes et activer les barrières à air... Voyager dans l'espace, ce n'était pas pour tout de suite !


Gray a fait pété le *64 et a utilisé son corps comme barrière pour son équipe + Son attaque ultime Titanomachia + deux fois la technique faible Armacorpus. Il ne lui reste assez de ki que pour maintenir sa transformation et donc ne pas mourir du fait qu'il lui manque à peu près tout ses membres et qu'il soit totalement en ruine.
Brassica est également hors jeu, parce que trop blessée. Vegeta a survécu, étant par erreur dans le dome de Gray. Solena, étant une cyborg de T3, commence déjà à se régénérer et fonce toute lame sortie sur Cold grandement affaiblie.


Dernière édition par Gray Ashura le Dim Jan 29, 2017 12:59 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Broly

avatar


Masculin Messages : 21
Age : 24
Zénies : 10

Données du Personnage
Power Level: 5000000
Power Level en Kili: 100
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Ven Jan 20, 2017 1:07 am

La fin du peuple Saiyajin ?!



IL FAUT SE
BATTRE POUR
LA PLANÊTE
VEGETA


À l'orée de l’atmosphère du monde natale des guerriers de l'espace, le chaos régnait en maître sous la forme de centaines de traits d'énergie qui partaient dans tous les sens entre la terre et les étoiles : fauchant des sayans qui répliquaient alors contre les forces de l'envahisseur, faisant pleuvoir sur la planète des dizaines et des dizaines de corps a chaque battement de cœur des guerriers qui luttaient pour la possession de ce monde de barbare. Les soldats du roi Végéta affrontaient un adversaire bien amoindri par les actions du colosse doré qu'était devenue leur "tête de pont", ce dernier étant devenue la fixation de l'empereur maléfique : les autres sayans pouvaient massacrer à loisir les troupes d'invasions de leurs poings, de leurs pieds et de leurs désirs de combat grandissant alors que le massacre prenait des proportions titanesques maintenant que Broly était aux prises avec Freezer.

L'un d'eux, un grand balafré aux cheveux crépus, brisa net la nuque d'une créature qui se dégonfla après avoir rendu l'âme : balançant par la suite une vague déferlante sur un autre individu au physique étrange pour rejoindre ses compatriotes, les retrouvant alors en demandant d'une voix forte et pressé.

"Il en reste encore combien de ses nazes ? J'arrive pas en voir le bout ! "

Un autre se retourna avec le sourire après avoir brisé une mâchoire, rejoignant le balafré pour envoyer des sphères de ki tout autour de lui :

"Aucune idée mais de ce que j'ai pu entendre : on serait seulement contre l'armée de Freezer, un autre contingent s'est dirigé vers le palais royal mais pas d'inquiétude ! Le prince y est avec son père."

Dit-il avant de prendre une rafale en plein épaule, grognant de frustration avant que l'assaillant ne soit transpercé par le poing d'une femme a l'armure taché de sang de toutes les couleurs :

"Peut être mais c'est nous qui avons le poids lourd de notre coté ... Et par dessus tout : il a bien caché son jeu celui là, c'est quoi cette apparence ?"


Dit-elle en pointant le doigt vers le géant d'or alors qu'il fonçait sur Freezer tout en ayant une petite idéée sur la question : une idée que tous les sayans présent étaient en train de partager a la vision de ce titan aux cheveux jaunes sans pourtant y croire, car après tout, il existait des créatures dans l'univers capable de changer de forme comme Freezer ainsi que des techniques capables d'augmenter drastiquement la puissance de ceux qui les utilisaient... Il n'était pas exclu que le garde du corps du roi soit si fort, mais... Était-il vraiment le légendaire ? La sayanne préféra se concentrer sur le combat : tant que Broly occupait le fils de Cold, ils étaient tous à l'abri de l'empereur.

Plus loin, une masse de poil et de muscle vint se frotter à la puissante musculature de Broly : bloquant son bras de deux immenses membres simiesques qui réussirent alors a stopper le colosse en pleine charge dans un coup de tonnerre quand la force rencontra la force. Sa course stoppée, le géant aux muscles saillant observa la créature qui l'avait empêché d'en finir avec le démon du froid et qui avait emprisonné son bras droit entre les siens : faisant preuve d'assez de force pour enfermer ce dernier dans un étau de fer bestial. Posant ses yeux verts sur la créature aux pupilles rouges, le blond sentit à l'instant qu'il était plus fort que lui... De beaucoup ? Surement pas, mais le fait qu'il arrivait à le retenir tout en molestant Freezer d'un simple coup de queue, prouvait qu'il était au moins aussi fort que lui et cela ne lui plaisait pas beaucoup.

Contractant les muscles de son bras, il planta son regard dans celui de ce qui ressemblait a une version miniature d'un Oozaru et qui, était doué de parole ? Surement un guerrier d'élite pour pouvoir maintenir sa conscience sous cette forme mais, comment se faisait-il qu'il soit aussi petit et argenté ? Cette chose n'était pas du tout comme les autres sayans, vint alors comprendre le garde du corps de sa majesté Végéta tout en retrouvant une bride de souvenir qui parlait des expériences menées sur certain de leurs congénères ... Sa voix gronda alors :

"Je ne suis pas comme toi ... Personne n'est comme moi et si tu ne me lâches pas tout de suite : je te jette sur la crevette là bas. Maintenant, dégage ou c'est ta tête qui part !"

Ordonna le garde du corps avant d'ouvrir de grands yeux a la vision qui naissait derrière eux sous la forme d'une supernova rouge et noir : d'une boule de la mort tueuse de planète. La panique gagna rapidement les troupes sayans a la vision d'une tel orbe de puissance : si cette chose venait a toucher la planète, personne ne survivrait ! Une vague d'effroi toucha les combattants alors que Broly regarda la boule sans sourciller... Il n'en fallait pas tant pour détruire une planète, mais quelque chose vint alors attirer son attention lorsqu'il entendit des cris de fuyard sur l'explosion du château du roi. Un grand flash illumina la demeure du roi et figea un instant le géant à la vision qui lui était offerte alors que le monde rétrécissait autour de lui...

Dans sa tête, vint se rejouer une scéne de son enfance lorsqu'il était encore sous l'entrainement intensif du palais et qu'a chaque nuit : il se réveillait en hurlant a cause de cri qu'il entendait dans son sommeil et qui l’empêchait de dormir, le rendant fou a chaque fois qu'il cherchait le sommeil... Toujours des cris de bébés qui l'arrachait au repos en hurlant et le mettant en état de choc... Afin de calmer l'enfant : le roi lui même vint a lui en lui promettant de l'aider a découvrir pourquoi il entendait cette voix chaque nuit ... Et c'était bien la seule raison pour laquelle il continuait encore a servir un être qu'il aurait pu balayer d'un revers de la main ! Voir le château exploser, vint alors briser l'image qu'il avait dans son esprit de pouvoir connaitre la chance de ne plus entendre cette voix qui venait alors refaire surface dans sa mémoire.

Soudainement, le colosse semblait s'agiter de douleur et repoussa alors le gorille en retirant son bras pour prendre sa tête entre ses mains en gémissant de douleur.

"GWaaaaah !!! Aaaah ! Nooon ! Pas ... Maintenant ! Pas ...GWAAAAAAAAAAAAAAA


Le corps du sayan se satura d'énergie tandis que son aura emplissait l'espace tout autour de lui : noyant les autres couleurs et lumières environnante dans un vert émeraude alors que la silhouette de Broly était en train de se déchirer sous l'afflux de pouvoir dans son enveloppe charnel, brisant net son collier d'or ... Jusqu’à l'explosion.



Le souffle vint alors interpeller toute l'armée qui fuyait alors qu'un sentiment nouveau vint naitre dans le coeur de chaque habitant de la planête : comme un cri sauvage et primaire qui venait de se réveiller après des années en sommeil. Tous les sayans de sang pur, tous ceux qui avaient grandit sur la planête Végéta pouvaient alors sentir l’éveil de l'avatar même de la fierté sayan.



Son apparence avait changé et son pouvoir avait complétement explosé mais, tous le reconnurent inconsciemment ou pas alors que ses yeux blancs sans pupilles, preuve d'une puissance incommensurable; se posèrent sur l'Oozaru qui faisait presque petit en sa présence , avant que son regard ne reprenne position sur la sphére de mort. Un sourire mauvais vint alors naitre sur le visage du titan quand ce dernier vint invoquer sa puissance qui ébranla la lueur environnante pour se condenser en sa paume : une lumière moins massives et moins terrifiante que la boule de mort mais, ö combien plus brillante et plus dangereuse, il ne lui en fallait pas plus pour détruire une planète.

D'un geste las, il la lança en direction de la supernova comme si de rien n'était mais, là où l'attaque d'un sayan classique se serait fait absorber sans importance : la sphére de Broly elle, éclata soudainement pour créer une deuxième supernova verte contre laquelle l'attaque de Freezer vint éclater dans la destruction mutuelle des deux soleils mortels. Les deux supernovas se rencontrant avaient de quoi attirer l’œil mais ce n'était rien par rapport au monstre de muscle et de barbarie qu'était le guerrier légendaire ! Si quelqu'un en doutait, maintenant cela ne pouvait plus être le cas et toute l'armée sayan hurla d'une même voix lorsque la véritable légende attrapa celui qui l'avait interrompu plus tôt pour venir le jeter contre le tyran intergalactique tel une boulet de canon poilu : s'il voulait le tuer, il pouvait le faire à présent !

Écartant les bras, le golgoth de muscle et de puissance vint alors lever un poing dans la direction de Freezer et de son armée avec un sourire maléfique sur le visage tandis qu'il exhorta l'empereur au combat.

"Freezer ! Je suis Broly, fils de Paragus ! Je suis le super sayan légendaire !!! Viens affronter ma légende !!! Sayans ! Avec moi ! "

Hurlât alors le monstre tout en faisant grandir son pouvoir tout autour de lui : véritable astre de puissance d'où irradiait son pouvoir en constante augmentation. Ce dernier vint alors former une sphère autour de lui alors qu'il se jetait en avant de l'armée du démon du froid tel une comète d'émeraude : préparant la mort de millier de créature sous sa soif de combat.


Citation :
HRP :


* Se transforme en super-sayan légendaire : Multiplie le level par 75 puis +10 au compteur à chaque poste soit  en clair : 85 au premier tour.
Exemple tour 1 : *85 => Tour 5 *75 +5*10 = 125

Stat de Broly en SSJL : 425 000 000

Attaque = 144 500 000/ Défense = 144 500 000 / Vitesse = 85 000 000 / Magie = 0 / Résistance magique = 51 000 000

* Lance un Eraser cannon contre la boule de la mort de Freezer et tente la destruction mutuelle des deux attaques.

(Attaque puissante) Eraser Cannon : Tout d'abord, Broly génère une immense aura verte autour de son corps, dévorant la lueur ambiante avant de la rassembler dans sa paume pour former une sphère d'énergie vert vif. Refermant ses doigts autour de l'amas de puissance : il relâche une orbe de destruction massive à la puissance démesuré.

*Lance le singe sur le tyran de l'espace

*Laisse l'armée sayan profiter du spectacle et reprendre courage

*Fonce alors sur Freezer tout en préparant une super vague explosive (attaque puissante) afin de décimer toute son armée ainsi que le tyran


Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Kodaïan

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 278
Age : 22
Zénies : 9180

Données du Personnage
Power Level: 10 661 930
Power Level en Kili: 2 00
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Ven Jan 20, 2017 5:56 pm


Kodaïan exultait, ses bras tatoués couverts de nouvelles marques encore brûlantes d'avoir tenu de si près un réplica de soleil. La douleur attisait son esprit et faisait monter l'adrénaline, ses sens affûtés par l'excitation du combat et la nervosité du Super-Saiyan deux.
Toute sa vie il avait rêvé d'un tel jour ! De voir enfin ses empapouteurs de chèvre galactique saigner et courber l'échine, de voir un Saiyan faire mordre la poussière à un Démon du Froid, de faire partie de ceux qui renverseraient leur empire de surgelés du bocal.
Il regarda avec une fascination morbide son étoile de Ki foncer vers leur ennemi à tous en songeant que ses rêves les plus fous avaient été exaucés. Les cornus eunuques étaient fini, leur temps était révolu pour faire place à celui des Saiyans ! Freezer avait été défait par Songoku, sa présence ici-même lui évoquait un cafard plutôt qu'un terrifiant tyran désormais, Cold allait périr de ses propres mains et il existait encore tant d'autres guerriers descendants de Vegeta dont la force suffirait à renverser les restes de l'empire mourant. Arachitz bien sûr, ou Pan, et même Trunks...

L'Astral commença à jubiler alors que l'Empereur gelé se rendait compte de son assaut. Les Super-Saiyans existaient et ils venaient rétablir l'équilibre des choses. Bientôt, leur peuple serait libre, aussi libre qu'il aurait toujours du l'être.
Et ce serait grâce à lui ! Kodaïan, le plus fort des Saiyans, libérateur de leur peuple, tueur de Démons du Froid...le but de sa vie était là, dans sa paume !
Même s'il était mort pour l'instant, ce n'était pas important. Il reviendrait bien assez tôt à la vie et...et il fera ce que bon lui semble, car plus personne ne sera jamais en mesure de le contraindre.
Il rugissait d'un plaisir sauvage, presque physique quand son étoile de Ki explosa, provoquant la plus épouvantable catastrophe qu'ait connu sa planète.

Il y eut un moment de flou, comme un lendemain de soirée trop arrosée. Sauf qu'en l'occurrence, le lendemain se situait plutôt à quelques...poignées de secondes, estima le guerrier dont la chevelure se remit à étinceler aussitôt qu'il revint à lui, lorsqu'il vit la poussière et des débris continuer à tomber tout autour de lui, sur un très vaste horizon.
Trop, vaste.
Kodaïan grimaça et peina à se relever, le corps tout entier irradiant d'une sévère douleur. Cette fois, elle n'était pas due à au contrecoup de sa technique...mais plutôt à ses dommages collatéraux. Le Super-Saiyan se gratta la tête en regardant les restes de son monde, ne sachant pas comment considérer le fait qu'il venait de se traiter lui-même de dommage collatéral.
Encore étourdi, il étudia le cratère qui dévisageait désormais sa patrie avec une impression de déjà-vu. Décidément, il devrait peut-être apprendre un jour à penser aux conséquences de ses attaques avant de les balancer à tort et à travers dans tous les sens...après tout, il avait déjà détruit un monde qu'il était censé protéger et voilà que sur un coup de tête il condamnait peut-être à mort l'écosystème du monde qui l'avait vu naître à cause de son comportement impulsif...cela était plus sage d'apprendre à se contrôler, à canaliser sa précipitation et sa force et à faire attention à ce qu'il faisait...
Naaaaaaaaan ! Quelle vaste blague s'esclaffa-t-il, il en avait strictement rien à foutre en fait. Ce qui n'est pas assez fort pour garder sa forme en sa présence ne mérite pas de la garder, un point c'est tout. Et puis ce n'est jamais que de la terre et des cailloux, même si c'est - pardon, c'était - ceux de son enfance.

Ses sens recommencèrent à s'affiner et il vit Cold en train de s'échapper. Cela le fit se renfrogner...avant de sourire avec allégresse. L'Empereur avait survécu très péniblement...alors qu'il avait utilisé une technique imparfaite et qu'il n'était pas au maximum de sa force ? Sa journée s'améliorait vraiment de minute en minute !
Laissant libre cours à son instinct sauvage, Kodaïan passa à nouveau au niveau deux et balaya les décombres autour de lui. Durant quelques secondes, il prêta attention à ce qui se passait dans l'espace. Deux forces colossales qu'il aurait assimilé à des Saiyans - au vu de la similitude de leur nature avec la sienne ou celle d'Arachitz - paraissaient en conflit. Cela fit naître un sourire sardonique sur ses lèvres. Freezer était-il déjà à ce point inutile que les Saiyans recommençaient à se battre entre eux pour avoir le droit de le gifler à mort ?
Une intense lumière indiqua que le Démon du froid projetait à son tour de détruire Vegeta. L'Astral soupira profondément, envahi d'une pénible lassitude. C'était génétique comme idée ou bien ? Surtout que contrairement à Cold, le tyran en mousse spatiale possédait une force incroyablement...pathétique. Sa technique paraissait menaçante, mais même au niveau un Kodaïan se savait capable de la repousser.
Seulement il n'eut pas le temps de s'en soucier, un flash vert s'y opposa. Hé bien, ça s'agitait bien là-haut ? Cela lui donnait envie d'aller voir ce qu'il s'y passait...après tout, la curiosité n'a jamais tué le Saiyan, c'est bien connu.

Cela dit, il y avait quelque chose qui le démangeait encore plus que de retourner au combat. Durant des années, des décennies...lui et son peuple avaient été des chiens à la botte de l'Empire Cold, tout juste bon à être commandés et humiliés. Aujourd'hui, il voulait encore plus que la tête de leur seigneur, encore plus que la satisfaction de renverser ses anciens maîtres de ses propres mains.
Aujourd'hui, il obtiendrait vengeance. Il leur apprendra la peur et l'impuissance. Il ne sera pas "le Super-Saiyan qu'il faut abattre", mais "le guerrier invincible qu'il faut à tout prix fuir."


"KHHHRRRRUUUAAAAAAAAAAAAAHHH !!!"

Une tempête naquit autour de l'Astral, les vents encore chamboulés par l'apocalypse qui s'était abattu sur Vegeta recommençant à danser erratiquement tandis que Kodaïan faisait remonter les torrents de son véritable potentiel à la surface, s'enivrant d'une puissance toujours plus grande - et d'une coiffure victime d'une extension qui ferait saliver tous les coiffeurs du quartier, si seulement les Saiyans savaient ce qu'était un peigne...et s'il restait un quartier - en hurlant si fort, si longtemps que le sol trembla, les vestiges de bâtiments et de montagnes qui avaient survécu à l'explosion commençant à s'effondrer.
Puis une déferlante d'énergie balaya les aléas météorologiques, comme si le cyclone s'était soufflé lui-même et le guerrier suprême se fendit d'un sourire presque pervers en savourant sa véritable force, son aura immense crépitant de violents éclairs qui noircissaient le sol et faisaient éclater les pierres qu'ils rencontraient parfois.

Durant quelques secondes, Kodaïan contempla son propre corps. Il était amoché mine de rien. Sa technique précédente ne l'avait pas laissé indemne, pas plus que les conséquences de son tir au but...mais cela n'entravait en rien son pouvoir absolu. Son rictus s'élargit, son aura s'affola, crépitant plus frénétiquement. Il avait hâte d'utiliser ce pouvoir en combat...même s'il doutait de pouvoir appeler "combat" tout champ de bataille sur lequel il poserait le pied.
Son regard extatique se tourna vers le ciel, à la recherche de Cold - et heureusement qu'il ne savait pas encore que cette transformation lui faisait perdre ses sourcils. Cela n'aurait rien changé, mais Kodaïan ne s'imaginait pas plus sans sourcils que chauve. Z'imaginez un Super-Saiyan trois chauve ? - et remarqua que, pendant qu'il faisait exploser tous les détecteurs présents dans le système et probablement au-delà, une fille s'était jetée sur sa cible.
Il soupira à nouveau. Ben voyons. Manquerait plus que ça tiens, qu'on lui pique l'occasion ultime de briser l'esprit de ses pires ennemis.

L'instant d'après, un bang sonique soufflait les débris les plus légers alors qu'un flash traversait le ciel. Le guerrier à la capillarité enragée attrapa simplement celle qui voulait finir Cold par le col - en songeant brièvement qu'il ratait là une occasion de faire une blague sans trop savoir pourquoi - et se contenta de la jeter en arrière avec une force phénoménale. Il n'avait aucune envie de la taper après tout, elle n'était...'cune idée tiens. On s'en fout.
Espérons juste qu'elle finisse pas en orbite, l'a pas que ça à foutre non plus de polluer sa propre planète à chaque fois qu'il lève un doigt.
Un clignement d'yeux après, il se tenait devant Cold et le saisissait par une de ses espèces de cornes, avant de lui coller une baffe aller-retour digne d'un mec enveloppé qui serait tombé dans une marmite, un véritable frisson de plaisir le traversant alors qu'il traitait comme la pire des larves ce qui, il y a dix minutes encore, était appelé "L'Empereur". Empereur-rien pour lui ouais.


"Tu es fini, Cold. Toi, tes fils, ta race, tout ton empire...vous n'êtes plus rien. Votre temps est terminé, aujourd'hui commence l'âge des Saiyans !"

Durant un instant, il mourut d'envie de le frapper à un endroit honteux. Une brève contrariété le saisit ensuite, remplacée après par son éternelle curiosité, puis soufflée par la raison. Il n'avait aucune envie de savoir ce qu'un Démon du froid pouvait considérer comme étant "un endroit honteux".
Après tout, le Super-Saiyan aurait de prime abord pensé préserver le secret de son ultime transformation...mais, visiblement, les secrets ultimes de son peuples tendaient à se répandre à travers toute la galaxie. Alors foutu pour foutu, autant le faire de plein pied.
Au lieu de quoi, il se contenta de lui mettre un doigt dans l’œil et de le relâcher, avant de croiser les bras, son aura crépitait d'étincelles de satisfaction autant que de puissance. L'Astral affichait orgueilleusement le plus grand plaisir de sa vie, si la journée se terminait vraiment ainsi...mais il ferait dix fois le tour du Paradis en sautillant avec une telle euphorie que même sa soeur appellerait à l'aide pour le sédater.


"Alors pars, aujourd'hui je t'accorde le privilège de vivre...tâche de t'en rappeler ♥"

Il en frémissait jusqu'au bout des cheveux. C'est dire ! Son Ki s'affolait et les éclairs fusaient nerveusement alors qu'il peinait à garder une contenance. Exploser de joie, au sens propre comme figuré, ça ne faisait pas très "classe" quand on voulait humilier le plus grand tyran de l'Univers...mais ses membres tremblaient d'excitation.
Et encore plus haut, les festivités semblaient continuer, mais qu'importe ! Même son instinct sauvage qui n'en pouvait plus de vouloir asseoir sa toute-puissance sur la galaxie ne l'empêcherait pas de savourer jusqu'au bout le regard de Cold et de se délecter de son impuissance et sa frustration.
Ah putain, que c'est bon d'être fort !


HRP : Koda a brièvement perdu connaissance, après avoir résisté à l'explosion. Une fois réveillé, il repasse immédiatement ssj, puis rapidement au deux, et fait péter le niveau trois avant d'envoyer valser Solena et de bifler (métaphoriquement) Cold.
C'est tout '-'

_________________
Thème suggéré par Gray, le nuancé.
Revenir en haut Aller en bas
Cooler Cold

Rang A [Cyborg]
avatar


Masculin Messages : 146
Age : 25
Zénies : 18129

Données du Personnage
Power Level: 12 000 000
Power Level en Kili: 240
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Mer Fév 01, 2017 12:17 pm

▬▬▬ LA FIN DU PEUPLE SAIYAJIN ?! ▬▬▬

"Cette fois-ci, je m'assurerai que votre légende disparaisse."






*Orbite*

Freezer observait son attaque qui descendait lentement vers la planète, mais alors qu'il allait se retourner vers les deux singes qui s'étaient attaqués à lui, celui qui avait l'apparence de l'animal tombait sur lui. Le démon du froid ne put réagir immédiatement, le neo-saiyajin se redressa rapidement, ignorant le géant pour attraper Freezer d'une main. Et alors qu'il allait en finir une radiation verte aveuglante précéda une immense explosion, le géant avait utiliser l'une de ses attaques pour faire exploser la supernova de Freezer... En temps normal, une attaque comme la supernova ne pouvait pas être stoppée, cependant, la puissance de Broly était telle que son attaque fit s’effondrer la supernova sur l'orbe de ki vert.
Il n'en fallut pas plus à Orachi pour se tourner vers le saiyajin légendaire, celui-ci fonçait d'ailleurs dans leur direction. Et alors que le neo-saiyajin était balayé loin de l'attaque, l'armée de l'empire galactique, les quelques milliers d'hommes qui affrontaient les saiyajins, furent simplement réduit à l'état de poussière sur place. Freezer de son côté avait survécu, mais son état était tel que la moindre attaque aurai put lui arracher ses dernières onces de vie.

"Khh..."

Il n'arrivait plus même à utiliser des mots, les quelques sons qui sortaient de sa personnes étaient des sons de douleurs et le son mécanique de ses morceaux qui s'arrachaient de son corps à chaque mouvement.

*Vegeta, désert*

Le choc des attaques de Cold et Kodaïan avait créer une onde choc telle que là où se trouvaient l'équipe de Blizzard, SS-001 et Gally, une tempête de sable accompagnée de radiations d'une puissance phénoménale balaya tout ce petit monde comme s'ils n'avaient était que des insectes rencontrant une tornade. L'équipe du nouvel empereur s'était en partie retrouvée ensevelie, mais ils allaient bien, paradoxalement, le sable qui les recouvrit dans un premier temps, les protégea en partie de la puissance de l'onde de choc.
De son côté, SS-001 avait attraper Gally pour l'envoyer le plus loin possible du choc, il savait que lui pourrait y résister. Il avait raison, mais son armure, elle, était partie en miette. Ainsi c'est un être corps noir, sans aucune imperfection, un noir pur, qui se tenait debout volant de façon stationnaire à quelques centaines de mètres du groupe de Aiko.
L'être quantique était surprit, il était certain de disparaître en entrant en contact avec autre chose que le vide. Il ne se posa pas plus de questions et se mit en quête de retrouver Gally, après tout Orachi lui avait confié sa sœur.

*Vegeta, cratère*

Cold se redressait doucement, il voyait bien qu'il était le premier à émergé. Un regard rapide autour de lui. Il vit un titan d'acier s'écrouler il ne chercha pas même à savoir de quoi il s'agissait, pourtant, sous celui-ci se trouvaient, certes en mauvais état, Vegeta, ainsi que les derniers alliés des Raydens. Cold continua, voyant sur sa gauche, le saiyajin. Il était sonné mais semblait lentement reprendre ses esprit... Cold ne put s'empêcher de rire, de façon bruyante, un rire qui se couplait avec ses grognement de douleur.

"AHAHAHAH ! Qui aurai put le croire ? *tousse* Je ne suis pas frustré. Sa puissance est délirante ! *tousse* Si tu avais été un allier saiyajin... Si tu l'avais été..."

Il parlait alors que Kodaïan avait reprit ses esprit, il avait même toujours dans ce court laps de temps, envoyer valsé une des raydenne qu'il restait alors qu'elle avait essayer de finir le tyran.
Le super saiyajin attrapait ensuite Cold par l'une de ses cornes, le frappant de par deux fois avant d'annoncer sa victoire, déclarant le début de "l'âge des saiyajins". Cold ne réagit pas, il grogna lorsque le doigt du primate se planta dans son oeil et qu'il fut jeter à terre.
Le démon du froid resta genou à terre, il détestait cette situation, mais il savait qu'éssayer de se lever pourrait lui faire perdre sa jambe dans l'état dans lequel il était. Il remarqua finallement son membre manquant lorsqu'il essaya de se rattraper, son corps tombant au sol.

"Ce n'est plus une histoire de *tousse* démons du froid ou de saiyajin... Tu devrai me tuer... Après tout... Tu es un monstre maintenant..."


Finissant sa phrase en parlant de façon moins audible, il perdit connaissance, reprenant sa forme originelle. Il avait consommé ses dernières réserve de ki et n'importe qui pouvait sentir qu'il mourrai s'il n'était pas rapidement soigner.

"C'est la première fois que je vois cette forme."

Cela faisait un petit moment que j'observais, depuis l'apparition du cratère pour être exact. L'un de mes corps était bras croisés dans le dos du saiyajin. Ma force cachée, il n'avait pas put me détecter avant que je ne lui parle. D'ailleurs, je ne lui avait pas laisser le temps de répondre, je continuais.

"Félicitation. Tu es le second saiyajin que je rencontre à entrer dans le monde des puissants. Tu as tuer le tyran de l'empire galactique, le père que j'avais lorsque j'étais organique. Mmh ? Tu pense que je vais le venger ? Ou encore plus stupide, tu pense que tu devrai me tuer aussi ?  Deux choses avant cela : dans un premier temps, j'ai abandonner mon ancienne vie, me tuer signifierai tuer un androïde qui n'a plus aucun lien avec l'empire ou les démons du froid. Et dans un second temps : tu ne peux pas me tuer, tu a la puissance de me détruire, c'est indéniable. Mais dans le monde des puissants, tu n'es que le petit dernier."

Je décroisais les bras, attendant patiemment une première réponse de mon interlocuteur, ou une première réaction tout du moins. Suite à cette attente, je reprenais parole.

"Que vas tu faire maintenant ? Soumettre des peuples ? Exterminer tout ceux qui font du tort à ta race ou seulement à toi ? Devenir le roi des saiyajin peut être ? Ou bien utiliser ta puissance pour répandre le bien dans l'univers ? Le chaos ? Quoiqu'il en soit, je vais m'occuper de ce type là haut qui s'est amusé à détruire l'attaque de celui qui était mon frère. Tu compte m'en empêcher ?"

C'était une vraie question, car si s'était le cas, je savais que je pouvais compter sur Blizzard pour s'occuper de la planète. Je pouvais sentir son énergie. Il n'était pas loin.


HRP:
 


Ordre de passage du RP:
 



_________________

Nouveau Siècle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

Rang A [Démon Du Froid]
avatar


Masculin Messages : 1062
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 1 120 764
Power Level en Kili: 22
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Jeu Fév 02, 2017 1:07 pm






La fin du peuple Saiyajin ?!


Event





Du côté du Commando :

Trois étoiles filantes montaient dans le ciel de Vegeta jusqu'à atteindre l'orbite. La zone étant assez éloignée de là où se trouvaient l'armée, Freezer et tout le reste, tout parut beaucoup plus calme de ce côté. Aiko et Bettery retenaient leur souffle alors que Protein lui était doté de la capacité à survivre dans l'espace, un vaisseau se révéla alors près d'eux et ouvrit une trappe par laquelle les trois Commandos rentrèrent avant que le vaisseau ne réactive son camouflage. Alors que l'opération s'effectuait, une puissante lumière aveugla l'équipage du vaisseau, sur le pont, les rapports étaient alarmants :


« Les communications ne passent plus ! »

« Les signes vitaux des Seigneurs Cold et Freezer sont en état critiques ! »

« Nous n'avons plus aucun signal des soldats qui affrontent les Saiyans ! »

La porte de la passerelle s'ouvrit alors et Aiko, Bettery et Protein entrèrent :

« Pear ! Il faut qu'on rattrape le Seigneur Blizzard ! »

« Aiko, si nous approchons le vaisseau des combats il va se faire pulvériser, même s'il ne subit pas un tir direct ! Une simple explosion comme celle-là nous réduirait en poussière ! »

« Mais il doit entendre ce message ! »

« On ne peut pas pour l'instant ! »

« Au moins on sait que la planète ne sautera pas tout de suite... »

Aiko serra alors le poing :

« Alors... qu'est ce qu'on fait ?! »

« Je vous déconseille de retourner sur la planète... Même si elle ne va pas sauter ce n'est plus vraiment un caillou stable maintenant. »

« Où est le Seigneur Blizzard ?! » demanda alors Aiko à l'équipage, un soldat lui répondit alors, les yeux sur son écran

« Nous captons le signal du Seigneur Blizzard en haute atmosphère ! »

« On peut le rejoindre ici ! »

« Pear ! Approche-nous aussi prêt que tu peux ! »

« Ok... mais je vous promet pas de miracle. »

« On ne va pas sortir tout de suite. On doit savoir si le Seigneur Blizzard a besoin de nous ! »

De mon côté :



Je montai de plus en plus haut dans le ciel de Vegeta, m'étant décalé juste assez pour passer à côté de la Supernova de Freezer au moment où je l'aurais croisée. Je me tournai une dernière fois vers le sol de la planète Vegeta, plus précisément vers le cratère, espérant y voir émerger Cold, montant lui aussi vers le ciel pour quitter la planète, mais tout ce que je vis était la lumière d'une aura dorée semblant déchaîner les éléments au loin...

« Alors qu'il en soit ainsi... Adieu. Votre Majesté. »

Le Super Saiyan avait gagné, tant pis, les deux périraient avec la planète. Le deuxième soleil se fit de plus en plus proche... C'était tout de même dommage que Vegeta se fasse détruire en ayant déjà perdu probablement le tiers de sa masse. Au fil des années la planète se serrait probablement achevée elle-même, en plongeant vers le soleil ou quelque chose comme ça.
Je m'étais approché, arrivant non loin du champ de bataille qui voyait s'affronter les Saiyans et les hommes de Freezer quand je vis une nouvelle lumière qui changea trois fois les couleurs de l'environnement :


« Qu'est ce que... »

Puis une énergie explosa, une énergie qui avait pour origine un guerrier entouré d'une aura verte. Celui-ci tendit sa main vers la Supernova et y condensa de l'énergie qui provoqua les mêmes changements de luminosité dans l'environnement, je pouvais aisément deviner que malgré la taille de la sphère, celle-ci restait puissante, l'énergie devait y être concentrée. Il envoya cette boule de Ki verte contre le Supernova et une immense explosion se produisit. Je m'arrêtai et croisai les deux bras devant mon visage... décidément cette bataille était cataclysmique...
Quand je rouvris les yeux, le champ de bataille était beaucoup moins peuplé, tous les soldats impériaux avaient été éliminés, une partie des Saiyans également, je vis Freezer au loin, mal en point et Orachi transformé.

La Supernova ? Eh bien elle avait disparu, les deux attaques s'étaient désintégrées mutuellement...
Je tournai un regard vers le guerrier aux cheveux... verts ?! Les Supers Saiyans n'étaient pas censés avoir les cheveux dorés ?! Et qu'est ce que c'était que ce physique disproportionné ?! Ça ne correspondait à rien de ce que je connaissais des transformations Saiyans... Était-ce une nouvelle « mutation » dans la race ?
Quoiqu'il en soit, il ne fallait pas être capable de sentir les énergies pour deviner la puissance de l'énergumène.
Je poussai un profond soupir en me tournant vers les Saiyans encore déstabilisés, décidément il fallait tout faire soi-même !
Je disparus et réapparus derrière une Saiyanne et l'attrapai violemment par les cheveux. Un autre Saiyan, remarquant cela, fut dans un premier temps surpris, avant de se jeter sur moi :


« RELACHE LA ENFOI... »

Il n'eut pas le temps d'en dire plus qu'un Rayon violet lui avait traversé la bouche pour ressortir par l'arrière de la nuque et le corps inerte du Saiyan entama sa retombée vers le sol de la planète. La Saiyanne que je retenais semblait avoir une réaction à cela... Hmm, peut-être avaient-ils été des conjoints. Aucune importance, j'utilisai ensuite ma main libre pour condenser de l'énergie en une boule violette pas plus grosse qu'un gros ballon, celle-ci était zébrée d'éclairs noirs instables :

« J'avais tant d'espoirs pour vous... » dis-je en regardant les Saiyans tandis que mon otage tentait de se libérer en poussant des petits gémissements de douleur

Je tirai violemment la Saiyanne en arrière pour la faire passer derrière moi et lui tirai ma boule d'énergie qui la désintégra instantanément et entama sa descente vers le noyau de la planète Vegeta. Je fis ensuite exploser mon aura et fonçai vers le guerrier aux cheveux verts, renversant (et tuant probablement donc) tous les Saiyans se trouvant sur ma route. Je lui assénai un coup de pied en visant la tête, oh il pouvait toujours parer, mais dans ce cas il devrait faire attention car une corne dépassait de ma cheville et pouvait lui empaler le bras. Mais je ne m'arrêtai pas là, je déchaînai un déluge de coups sur lui. Je l'attaquai au maximum de mes capacités car je ne cherchai pas un « challenge » ni à m'amuser, je voulais le tuer le plus rapidement possible, j'en avais assez, il était temps d'en finir !
Après cela, il repoussa son punching-ball d'un coup de pied au ventre et joignit les mains devant lui pour créer une boule de Ki blanche concentrée :


« YAAAAAAAAAH ! »

De mes mains jaillit alors une immense vague de Ki qui fonçait droit sur le Saiyan aux cheveux verts.

HRP :

Broly je sais pas si le MJ te l'a dit mais tu n'es pas en x85 à ton poste, tu es à x75, c'est après que le +10 entre en compte

Résumé : Blizzard lance une Planet Burst Ball à 100% droit vers le noyau de Vegeta (la technique descend BEAUCOUP plus vite qu'une Supernova, il attaque ensuite Broly pour le meuler toujours à 100% et lui balance une Déchiqueteuse à 100%

Bref Blizzard en a marre '^'

Broly je sais que t'es pas habitué au système mais en gros je t'attaque avec le double de tes stats de défense et d'attaque et trois fois et demie ta vitesse et ça en regardant tes stats en x85 sachant qu'en vrai t'es en x75, donc en gros tu meurs pas forcément mais tu prends très cher.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Statistiques de la Forme Originelle:
 


Mon registre
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 626
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 287 139
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Jeu Fév 09, 2017 1:26 am

*Solena*

Je venais de foncer vers l'objectif... Ok, je n'aimais pas prendre la vie, mais vu le briefing et le comportement de ce type, il avait effectivement tout du tyran qu'on m'avait décrit... Surtout que les infos de Gray étaient exactes... Quasiment tout le temps vu que personne n'est parfait. En revanche, il fallait que Cold meurt. On... On avait tellement payé pour arriver à ce résultat et on ne pouvait pas laisser cet être en vie avec des informations sur nous. C'était juste impossible et inconcevable.

Cold devait et allait mourir. L'avantage, c'est que cette fois, même un monstre comme lui devait être à sec. Une bonne lame placée au travers de sa cervelle, et le tyran galactique serait une ancienne histoire dont on se servirait pour terrifier les plus jeunes. Une histoire à laquelle j'aurais mis le point final.

Alors tant pis pour mes os qui se ressoudait alors que je volais déjà pour aller achever cet être méprisable. Tant pis pour ma chair qui se réparait douloureusement...

Pff... A qui je ferais croire que je n'agissais qu'altruistement ? Ce type avait buté Sans. Le squelette était peut-être un des types les plus paresseux de la création, mais il ... Il était également l'un des types les plus gentils. On avait du mal à croire et à comprendre ce qu'il avait pu foutre chez les démons. Mais ce n'était pas ça qui le définissait. C'était sa gentillesse et sa volonté, comme Gray de créer un monde en paix où on aurait pas à se battre en permanence. J'étais prêt à me salir les mains pour cela, Sans et Gray aussi. Alors j'allais honorer sa mémoire avec la vie de Cold. J'allais buter cette enflure qui avait même détruit le médaillon de Sans. Tu reposerais en paix, Squelette rigolo.

"Crèèèèèèèèèèèèèèèèèèève !"

Disais-je alors que j'étais presque sur Cold et qu'il pouvait voir ma lame arriver devant ses yeux ébahis... Avant que l'autre macho man apparaisse avec une crinière dorée... Et ne me propulse en arrière. Violemment... Putain ma colonne prenait chère... Yup, je crois bien que c'est des vertèbres qui sont parties là. Et mes tripes aussi... Fils de ... Tu voulais pas la mort de Cold  ?!

Ma lame se planta dans le sol, ralentissant ma propulsion... Eclats de terres autour de moi, et éclaboussure de sang également. Bon dieu ce que j'avais mal... Allez... Allez les mecs de Démonius montrez que vous êtes à moitié aussi doués que vous prétendiez l'être. Montrez moi que ce fichu facteur guérisseur fonctionne aussi diablement bien que vous le prétendiez... J'en aurais sacrément besoin là actuellement.

... En attendant, il faisait quoi ce con ?! Il... IL PERORAIT DEVANT COLD ? TU VOULAIS PAS LE TUER Y A GENRE 5 SECONDES CONNARD ?! C'EST POUR CELA QUE GRAY ET TOUT LE RESTE AVONS BOSSE POUR T'OFFRIR UNE OUVERTURE ! C'est pour cela qu'il gisait sur le sol, probablement mourant ! Et toi, tu faisais le mariole devant le cadavre en devenir ?! Mais t'étais con ou quoi ?!

Je serrais les dents, alors que mon facteur terminait de guérir mes blessures, dans les limites de ce dont il disposait... Chiotte... Me manquait encore des muscles, je le sentais. Ce n'était plus des blessures mortelles, hein. Mais là encore un coup, et j'étais morte...

Attend une minute. C'est qui ce mec en fer qui venait d'apparaître... Cooler ? COOLER ? Je serrais les dents. Bon. L'avantage c'est que cette machine était ... Neutre. Honnêtement, je ne le considèrerais pas comme un allié. Tout au plus, quelqu'un qui marche avec nous de temps à autres, mais on savait qu'il risquait de nous prendre par derrière. Par contre... Livii pourrait probablement...
Je crachais une gerbe de sang, tout en me redressant sur ma lame et m'élever dans les airs à l'aide de la danse de l'air... Vu qu'apparemment, c'est le nom de la technique. Aller...
Je m'approchais, aussi sûrement que j'en étais capable...

"M'sieur Cooler... Bonsoir. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je souhaiterais achever... Cold. Quand à toi, macho man..."

Nouvelle gerbe de sang, involontaire, réellement... Qui arriva sur son torse.

"Je fais mon taff de soldat. Je m'assure que l'ennemi n'est plus en vie. Après mon équipe et moi on se barre. Je doute pas que si tu recroises le chef, il acceptera de te dédommager de ton aide... Mais personnellement, je maintiens que t'es un connard. Mais excuse moi, j'ai une mission à terminer."

Dis-je en approchant du corps de Cold... Et lui plantant la lame dûe dans sa tête. Peu importait la résistance du machin, sans cervelle, il marcherait moins bien...

"Msieur Cooler, je suis certaine que le chef sera disposé à prendre le thé avec vous une fois qu'il sera en meilleur état... Mais pour l'instant on se tire. Amusez vous avec cette planète."

Fis-je, avant de voler en direction de Gray et du reste. Après tout, je venais juste d'achever un mourant... Meh. Même selon notre code d'honneur, c'était ok. J'avais juste abrégé ses souffrances. Aucun vaisseau n'aurait pu le secourir, puisqu'on les avait fait pété, sauf celui du seigneur Blizzard de mes fesses... Mais je doutais qu'il arrive à temps. Après tout, il pouvait pas détecter l'énergie...

Allez... Je devais atteindre... Gray...
Putain, cette nouvelle forme... Colosse de fer... C'était... Génial... Pensais-je en souriant, avant de m'écraser sur lui. Putain mon grand fallait pas que tu me lâches. Si t'étais composé de notre métal, alors cela voulait dire que tu pouvais commencer à prendre sur notre énergie...

*Gray*

Je voyais... Je voyais. Bon, ok, comment c'était simplement possible ? J'étais certain que je ne m'étais pas fait soigner les yeux, pour me souvenir de ne jamais me montrer arrogant, peu importe la situation. Celui qui me fait remarquer qu'en l'occurence, je ne suis plus qu'un tronc, que j'ai perdu pas mal de mes soldats et que mon escouade compte un membre en moins, j'aimerais lui dire...
J'aimerais lui dire qu'on est allé contre des êtres qui sont considérés comme les êtres les plus puissants de l'univers. On y allé en connaissance de cause. On savait qu'on ne reviendrait pas tous et qu'il y aurait des pertes dans tous les camps. Qu'il n'y avait pas de meilleurs scénarios...
On était au courant. On avait tous rédigé notre testament avant de partir...
Bon... en attendant, je devais arrêter de penser à pourquoi je voyais pour m'intéresser à des choses plus importantes. Notamment, me tirer d'ici avec mon escouade. Solena avait l'intention de terminer la mission et sérieusement, je bénissais son facteur de guérison et sa volonté d'acier. C'était bizarre d'apprendre que vous aviez une sorte de demi soeur comme elle, mais d'un autre côté, elle me rendait fière. Elle me rendait fière car elle n'avait jamais cédé au monstre en elle... Contrairement à moi... Bon, pour qu'elle me rejoigne j'avais du lui briser le coeur, littéralement, mais je ne vous raconte pas comment elle avait été heureuse ensuite... De savoir que d'autres partageaient son rêve d'un monde en paix. D'autres "monstres" comme elle de surcroît...

C'est pourquoi, je ne pouvais pas laisser mourir ceux qui j'avais protégé. Bon honnêtement, Vegeta serait un collatéral sauvé en plus, mais bon. Il apprendrait rapidement que non, il n'était pas le big bad boss qu'il pensait être. Oh non...
Je retins ma respiration métallique... Bon... Maintenant, essayer de localiser le Rose-Marie... Avec un peu de chance, ils n'avaient pas quitté le système solaire. Allez. Je devais étendre ma conscience, sans la perdre... Parce que sinon, il y avait fort à parier que ma transformation se terminerait à cet instant, et que je mourrais. Tout simplement... Alors, plutôt que de faire cela... Je devais étendre mon horizon.
Notre monde se termine là où nous arrêtons de le percevoir. Moi ? Mon monde était grand. Actuellement, il faisait la taille du continent... Maintenant celle de la planète. C'était fou la vie dont regorgeait encore la pla.... Que foutait Blizzard ?! OH NON LE CON ! SERIEUSEMENT MEC ? UNE BOULE DE LA MORT ?! MAIS T'ES TARE ! ET TU VIENS ME FAIRE LA MORALE ?

" Fils de Shlag... "

PAS LE TEMPS POUR CES CONNERIES. Je devrais sérieusement m'expliquer avec toi quand tu auras reçu mon message... Alors excuse moi si ma conscience dépasse ton être et ton vaisseau. Que je dépasse la lune de cette planète et que je m'étend... Aller... Je sentais la boule d'énergie foncer la planète et je préfèrerais être loin avant l'impact. Je ne pourrais pas renouveler mon exploit et honnêtement, j'étais surpris d'être en vie tout court. Alors maintenant ...

Alors maintenant, je souris parce que je venais de sentir 350 âmes dans une ceinture d'astéroïde... Petit problème.

Aucun endroit pour accueillir mon corps tel qu'il était. J'allais devoir régresser... Bordel mes boyaux... Je serais les dents par avance, alors mes tentacules d'énergie enlaçaient tout ceux qu'elles pouvaient. J'espérais que Rékon arriverait à en choper une... Parce que je me préparais à tous nous téléporter avant de me détransformer... Merci Solena de t'être écrasé sur moi. Ton sang nourrissait mon métal et mon énergie. Je sens que cela te fait rigoler et honnêtement, si on s'en sort, je te paierais un coup à boire. Alors pour l'instant... Que personne ne me lâche.

La chair et le métal qui s'unissait, c'était déjà très désagréable. Sentir la fusion qui se défaisait, c'était comme sentir la douleur qui percutait chaque cellule de mon corps, pour me faire hurler à m'en faire cracher du sang. A moins que cela ne soit mes diverses blessures internes et externes. C'était également fort probable. Une chance que certains de mes liens aidaient mes organes à rester dans mon corps. Allez mes petits. Ne partez pas... Papa a besoin de vous.

Prochain arrêt du Gray express... Un crash sur le pont du Rose Marie.

Shunkan Ido.
Cell, je t'en dois une pour cette technique, tu n'imagines même pas. Tu auras droit à autant de thé que tu veux pour cela si on se recroise.

Parce que comme prévu, je venais de m'écraser sur le parquet du Rose Marie et que je hurlais déjà pour un putain de brancard. Plusieurs même...
Puis, je sentis ma conscience disparaître alors que l'un des soldats me tiraient dessus à l'aide d'un pistolet à stase. Pas con... Cela... stopperait...


[En résumé, je me suis cassé de la planète, en emmenant tout ceux qui ont touché une tentacule d'énergie. Rékon, tu peux en toucher une si tu veux. Vegeta, Solena et Brassica sont touchés par le transport. Gray survit grâce à une stase judicieuse et le fait que tout ce beau monde ait ensuite le droit à un bon bain de soin des familles...
Broly, si tu souhaites rejoindre le Rose Marie en mode "court pour ta vie ! Court pour ton cul, j'accepte aussi. Mais juste après, le vaisseau se casse ! On se tire de l'event '^']


Dernière édition par Gray Ashura le Lun Mar 20, 2017 3:50 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Broly

avatar


Masculin Messages : 21
Age : 24
Zénies : 10

Données du Personnage
Power Level: 5000000
Power Level en Kili: 100
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Ven Fév 17, 2017 2:00 am

La fin du peuple Saiyajin ?!



IL FAUT SE
BATTRE POUR
LA PLANÊTE
VEGETA


L'armée de Freezer était à présent en déroute lors de l'explosion des deux étoiles de ki : éclairant la planète Végeta d'un feu vert et orange, soufflant les soldats au loin et atomisant ceux qui avaient eu la malchance de s'être trop approché de la collision des sphères géantes d'énergie mortelles... Leurs morts furent nettes et sans douleur lorsque le monde fut chauffé à blanc : dispersant chaque atome des victimes dans toutes les directions, ne laissant aucune chance de survie, même avec un caisson de régénération. Chance pour les guerriers de la planète des guerriers de l'espace, l'armée de l'envahisseur était à présent défaite et leur leader, venait de valdinguer suite a sa rencontre avec le colosse qu'était Broly : le combat, s'il y en avait eu un, n'avait duré qu'un battement de coeur... Freezer était en état de choc, blessé, brisé : vaincu.

Se dressant au dessus du démon du froid blessé, le titan de muscle observa sa victime avec un grand sourire ravi bien qu'une petite pointe d'insatisfaction pouvait briller aux coins de ses lèvres pour l'affreuse facilité avec laquelle il venait de soumettre le fils de Cold ... D'une main immense, il attrapa le gringalet galactique d'une main et le souleva face a lui de façon a pouvoir le regarder dans les yeux : plongeant son regard sans pupilles dans les orbites vides du frère de Cooler, laissant sa voix tonner comme les murmures d'un dément pour celui qui ne l'entendait déjà plus.

"Aller ... Réveilles toi, que je me marre un peu plus . Ne me dis pas que c'était tout ? Tout ce chemin pour te faire dessus en ma présence ? J'en suis honoré mais j'avais cru comprendre que tu étais le plus fort de l'univers ... Et pourtant, qui vient sur ma planète avec ses sbires et son père ? Le plus fort de la galaxie ? Laisse moi rire ! Haha ! Tu ne devais pas être bien sur de toi pour venir ainsi ... "

Semblable a une marionnette auquel on aurait coupé les fils, le corps du tyran galactique était secoué sans ménagement par Broly : comme si ce dernier essayait de le réveiller en l'agitant de haut en bas afin de le remettre sur pied ... Ou bien, était-il en train de l'achever ? Quoi que fut sa raison, il décida d'ouvrir les doigts et laissa alors la forme de l'empereur bio mécanique, couler de sa paume dans un dernier rire.

"Héhéhéhé ... Inutile, tout ce que tu as fait est inutile ... Tu ne peux rien contre le démon."

S'amusât le fils de Paragus tandis que loin de lui : des sayens étaient de se faire massacrer méthodiquement par un autre démon du froid Ô combien plus puissant que celui qui venait de se faire malmener par Broly. Comme avec le colosse aux cheveux de jade, la boucherie était a sens unique : déchiquetant et mettant en pièce tout ce qui passait a sa portée avant de produire a son tour, sa propre supernova.

L'apparition d'une telle orbe de puissance massive vint réchauffer l'air au dessus de la planète : faisant crier les plus peureux de terreur , prier les désespérés et attira l'attention du seule être fort de l'armée présente dans l’atmosphère ... Cependant, aussi fort qu'il pouvait être : il ne l'était pas assez pour affronter l'adversaire qui traversa les rangs des sayens dans un couloir de sang pour le rencontrer.

Un choc démentiel le bouscula sur le coté : étendant son cou et manquant presque d'écraser son cerveau dans son crane lorsqu'une jambe rencontra sa tête tel un coup de marteau météorique ... Manquant de le mettre KO sur cette seule attaque qui, aurait tué n'importe qu'il avec un cou moins massif et musclé que Broly. Sa conscience fut presque jeté hors de son corps sous la force de l'attaque, le faisant regarder dans le vague sans que la douleur ne l'atteigne : une bien étrange expérience que cette dernière mais ne dura pas . En reprenant ses esprits, le super sayan légendaire se rendit alors compte de la présence d'un démon sombre et avec lui, la souffrance de son attaque surprise !

Mais d'où sortait-il ? Se demanda Broly en ignorant les cris de douleur de sa nuque tout en levant le bras sans réussir pour autant le lever plus haut que le coude : un poing vint alors s'écraser dans ses cotes flottantes avec la force d'une comète ... Et, avant même qu'il ne grimace de douleur : deux autres venaient de s'enfoncer dans son torse sans pour autant le transpercer, mais, les dégâts étaient bien là. Dix, vingt, cinquante, cent ... Combien de coups l'avait éteint ? Il ne le savait pas, on ne l'avait jamais frappé aussi fort dans toute sa vie : tout ce dont il était sur alors que le démon recula en croisant ses bras, c'était qu'il n'avait jamais eu aussi mal ! Jamais il n'avait été aussi blessé, surtout sous cette forme... Un individu normal aurait compris la différence monumental de force entre eux mais, pour un guerrier prit de la rage dorée : le désir de se battre l'emportait sur le risque de mourir.

Avant que l'attaque de Glacius ne le touche : Broly offrit un sourire sanglant a son adversaire alors que son sang maculait ses dents blanches... Puis, la forme du guerrier légendaire disparu dans l'attaque de la créature a pointe dans un flash d'énergie massif.

La détonation dispersa tous les nuages présent de ce coté-ci de la planète : balayant tous les guerriers encore présent au loin, ne laissant qu'un seul être face au deuxieme envahisseur sous sa forme originel... Le coté droit complétement brulé, le corps de Broly était couvert de fissure verte d'où aucun sang ne coulait : en lieu et place de sang, c'était l'aura du sayan vert qui se dégageait de ses multiples blessures. Son corps donnait l'impression qu'il allait exploser et celui qui aurait une telle pensée, ne serait pas bien loin du compte : seule la rage dorée lui permettait de tenir mais, pour combien de temps ? Sa vie s'échappait de lui... Broly, tel qu'il était : n'en avait plus que pour quelque minute a vivre.


"Pfff... C'est tout ?"

Siffla Broly dans un immense sourire malsain : concentrant alors son ki dans sa main valide afin de faire naitre une nouvelle étoile de ki condensé... La lueur du jour déclina doucement au fur et a mesure que l'orbe se formait dans sa main : se concentrant et se condensant de plus en plus entre ses doigts jusqu’à prendre la forme d'une simple étincelle verdâtre alors que le guerrier brulé vint reprendre en crachant du sang sur son torse massif : tachant ses brulures et les marques de poings dans sa chaire meurtrie.

"Tu frappes a peine plus fort que l'autre crevette que je viens de mettre en miette ... Et ça se dit des démons ? Hahahaha... Approche et viens te battre avec un véritable démon ... "

Écrasant l'étincelle de Ki dans sa main : Broly fila en direction de son adversaire en plantant son regard dans le sien, laissant la rage et la folie le guider tandis qu'il laissa le flux de son énergie continuer a alimenter sa prochaine attaque... Ne retenant aucunement le flux de puissance qui ne manquerait pas de devenir instable au point que s'il la relâchait : elle exploserait tout de suite ! Le tuant sur le coup mais cela, il s'en fichait bien à l'heure actuel : s'il pouvait blesser cette personne alors, cette attaque suicide vaudra le coup !

Fonçant sur le démon du froid en accumulant trop de ki dans la main gauche de sorte a se changer en bombe sayan : le colosse offrit un dernier sourire a celui qui l'obligeait a de tels extrémités avant de hurler de rage a son encontre .

"MANGE CA !!!! "



Citation :
HRP :


* Reste en super-sayan légendaire : Multiplie le level par 75 puis +10 au compteur à chaque poste : 85 pour ce tour

Stat de Broly en SSJL : 425 000 000

Attaque = 144 500 000/ Défense = 144 500 000 / Vitesse = 85 000 000 / Magie = 0 / Résistance magique = 51 000 000

* Secoue Freezer avant de le laisser tomber

* Se fait méchamment tabasser au corps a corps

* Essaye de se protéger de la Déchiqueteuse et fini dans un sale état (il mourra de ses blessures si rien n'est fait)

* Génère un omega Blaster (attaque ultime) dans sa main

* Retient l'orbe de Ki en continuant a concentrer son pouvoir dans cette dernière en filant sur Glacius

* Tente une attaque suicide sous la rage dorée : L'oméga Blaster se déclenchera dès l'instant où il ne pourra plus contenir sa puissance, qu'il soit vaincu ou pas par Blizzard pour pouvoir le blesser même s'il doit en mourir (et vu la dérouillé plus haut, il allait y passer quoi qu'il arrive alors, il grille sa derniére cartouche Razz)


Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Kodaïan

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 278
Age : 22
Zénies : 9180

Données du Personnage
Power Level: 10 661 930
Power Level en Kili: 2 00
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Ven Fév 17, 2017 10:56 am

Triomphal, vainqueur, le sang bouillant de force et de plaisir qu'aux bouts de ses veines, Kodaïan regarda l'ultime ennemi de son peuple prononcer ses dernières paroles en lui accordant une véritable satisfaction : Cold en personne le félicitait, fasciné par sa terrible puissance.
Le sourire du Super-Saiyan s'effaça tandis qu'il relevait la tête pour contempler le résultat de leur tristement bref affrontement. A peine un tir, juste un petit et pathétique tir...et tout avait été fini.
Tout.

Cold était mourant, le Ki de freezer ne cessait de creuser sa tombe et l'armée impériale n'était plus qualifiable de souvenir...tout comme son propre peuple, et son propre monde.
Vegeta n'aurait jamais pouvoir espérer égaler, ni même approcher un jour la beauté de la Terre Avec son ciel rouge, ses falaises escarpées et menaçantes, son atmosphère lourde, brûlante le jour et glaciale la nuit, étouffante lorsqu'elle était clémente et toxique quand la nature prouvait qu'elle aussi pouvait se battre. Tout sur cette planète respirait la violence, la sauvagerie la plus primale. Pas de philosophie, pas de poésie, ni même d'art. Juste l'instinct de survie le plus élémentaire : Tuer ou être tué.
Mais c'était son monde. Sa patrie, son foyer, qu'il aime ou non les siens cette planète était la sienne. Et maintenant qu'il relevait les yeux, Kodaïan ressentit pour la première fois un véritable pincement au coeur en réalisant la portée de ses actes. Détruire des paysages et des civilisations était dans sa nature, et cette vision apocalyptique n'était pas ce qui le chagrinait et le faisait s'interroger. Même ce cratère stérile de la taille d'un continent ne l'émouvait pas.
Songer que bientôt, Vegeta allait mourir à cause de lui, oui. Ce n'était qu'un caillou dans l'espace, pragmatiquement parlant...mais c'était son caillou. Peu lui importait, réalisait-il enfin, qu'il soit moche, hostile ou peuplé d'imbéciles. C'était chez lui. C'était la raison de la nostalgie qui le hantait, depuis qu'il avait décidé de partir. Si le guerrier à l'aura crépitante ne savait plus ce qu'il fallait penser des âmes, de l'esprit et de l'au-delà, il comprenait parfaitement en revanche qu'on puisse être lié d'une manière plus ou moins ésotérique à son foyer. Il le ressentait. Parce qu'ainsi, peu importait les épreuves, les questions et la solitude il n'aurait qu'à retourner chez lui.
Désormais, tout était fini. Il avait égorgé son monde, comme il avait mis à terre le seigneur du froid.

Cold lui adressa une dernière tirade, sa voix s'éteignant avec son Ki. Une phrase lourde de sens, dont il était certain de ne pas saisir sur l'instant tous les tenants et aboutissants. Cette ultime bravade lui valut d'être reconnu à ses derniers instants par le Super-Saiyan qui porta à nouveau son regard azuré sur lui, tandis qu'il sombrait.


"Nous sommes tous des monstres."

Telle était leur nature. A eux, les guerriers. Ceux qui avaient le pouvoir et la volonté de se battre, que ce soit pour le bien, le mal, pour les autres ou pour chacun pour soi. Ils tuaient pour le plaisir, par curiosité, par caprice. Le meurtre devait un jeu à part entière, une finalité en lui-même.
Que pouvait-il bien y avoir de plus monstrueux ?

Une voix derrière lui le ramena brusquement à la réalité alors qu'il se retournait pour découvrir un espèce de démon du froid façon gundam bon marché. Qu'est-ce que c'était que ça encore ? Jamais ces vermines ne restaient dans leur trou à se curer les narines ?
Kodaïan poussa un profond soupir alors qu'il sentait la colère remplacer ses questions. Encore un mec qui sort de nulle part en se prenant pour un grand sage, encore un qui ose se prétendre supérieur et le prendre de haut. Le Super-Saiyan fut tenté de le démonter instantanément. Vaporiser en une fraction de seconde la totalité de ses composantes d'une simple pensée, mais le cyborg - insupportable de nature - prononçait des paroles...intrigantes.
"Son père lorsqu'il était organique hein"... Kodaïan plissa les yeux, reconnaissant enfin le surgelé sous aluminium qui lui faisait face et comprenait d'où venait cette arrogance exaspérante. Cooler, l'autre fils de Cold, le frère de Freezer...cette révélation lui laissa le temps de continuer sa tirade qui eut le mérite de s'attirer la curiosité de l'ultime Saiyan. Il considérait une tentative de vengeance comme stupide...et soulignait qu'il serait encore plus stupide que lui essaye de le tuer.
La suite ne fut pas moins intéressante. Ainsi, Cooler aussi avait fait énormément de chemins...quels secrets pouvaient bien se cacher dans sa caboche artificielle produite à la chaîne ? La dernière réplique déclencha un tic nerveux dans la joue du Super-Saiyan. "Le petit dernier". Une bourrasque naquit du combattant doré alors que des éclairs craquelaient l'air autour de lui.
Admettons qu'il parle dans le temps. Si le Super-Saiyan 3 est effectivement la marque de son pouvoir ultime, il vient en effet tout juste de l'obtenir. Ça empêchera pas qu'il lui lattera la gueule un jour pour cet affront. Cold est tombé de sa main, en un seul coup. Les autres suivront s'ils le cherchent, et ça a l'air d'être une foutue manie galactique.


Tu n'auras pas assez de robots pour m'arrêter si je décide de venir te botter le cul."

Désormais, tous les "dieux de la guerre", ceux qu'on pensait si intouchables et invincibles, auraient à respecter des lois. Il existait maintenant quelqu'un de plus fort qu'eux. Bien plus fort qu'eux, une menace à prendre au sérieux. Comme il l'avait dit, le temps des démons du froid était terminé, avec eux, leur règle d'arrogance et d'insouciance.

Kodaïan remarqua alors la présence de l'autre machin qu'il avait éjecté un poil plus tôt. Un insecte. Insignifiant. Qui venait picorer les graines qu'il avait fait tomber, pour rester dans la métaphore.
Durant un instant, le guerrier doré faillit la désintégrer. Pour le seul plaisir de prouver qu'il en était capable, lui arracher bras, jambes, corps, tout d'un seul souffle, juste pour lui faire comprendre que nul ne pouvait se moquer de lui ou même le regarder dans les yeux en le traitant avec mépris.
Sa fureur innée ne fut pas suffisante, même couplée à sa susceptibilité, pour qu'il daigne lui faire l'honneur de l'abattre lui-même. Il ne ricana même pas avec dédain, pas plus qu'il n'essaya de retenir le visage de l'anomalie qui s'enfuyait minablement. En revanche, ses paroles avaient compté.
Macho-man. Seuls Brassica et son "frère", le Rayden qui lui avait cassé tous ses effets en lui catapultant Cold directement sur la tronche l'appelaient ainsi. L'autorité dont se targuait le géant bigleux faisaient penser qu'il avait l'habitude de commander, et l'autre insecte avait parlé de chef, et prendre le thé avec l'autre surgelé artificiel.
Ainsi, les Raydens et les Démons du Froid, ou au moins celui-là, étaient de mèche...ce peuple de gros lards galactiques lui déplaisait de plus en plus et il nota intérieurement qu'il irait leur rendre une petite visite un de ces quatre.

Car pour l'instant, il avait mieux à penser. Cooler. Encore plus insupportable que son frère, sa seule vue énervait le Super-Saiyan, et même lorsqu'il avait l'air de parler calmement chaque fois qu'il ouvrait sa gueule, Kodaïan devait se retenir d'y enfoncer son poing.


"Il y a suffisamment de bordel comme ça autour de ma planète, pour qu'un menteur ne vienne pas y fourrer son nez gronda le guerrier dont l'aura recommençait à crépiter à s'allumer, notant bien que ce pathétique robot prétendait n'avoir aucun lien avec l'Empire mais se précipitait pour venger son ex-frère "Alors tu vas rester là, car on va avoir pas mal de trucs à se dire et..."

L'agitation du Ki qui égalait celui de Cold attira brusquement son attention. Il n'avait pas besoin d'avoir vécu un millier de combat depuis qu'il avait appris à sentir les énergies pour reconnaître le déclenchement d'une puissante technique. Le Super-Saiyan pointa son regard vers le ciel et soupira profondément en crachant un juron. Le dernier acteur de cette pièce macabre décidait de faire le ménage avant l'heure...

"Putain c'est pas vrai, c'est même plus un sport intergalactique, c'est une tare héréditaire se désespéra le Saiyan qui voyait pour la troisième fois en genre trois minutes une tentative pour détruire sa planète. Il était même prêt à parier qu'il s'agissait ENCORE d'un foutu démon du froid. C'était pas censé être une espèce en voie de disparition ? J'vais vite arranger ça... Bon, toi : Vas te faire foutre si ça te chante. J'm'occuperais de ton cas plus tard !"

Abandonnant là le dernier de la lignée Cold, Kodaîan retourna au sol et regarda la boule de la mort arriver. Exaspéré, il songea brièvement que l'autre dégénéré dans l'espace - qui venait, semble-t-il, d'engager la dernière puissance notable de la planète et lui mettait un plein carton vu la vitesse à laquelle elle chutait - aurait pu avoir l'humour d'en tirer deux.
Puis il se rappela que les Démons du froid n'en avait pas du tout. Il haussa les épaules et poussa son aura au maximum en grinçant des dents.
Merde... Son attaque contre Cold et l'explosion l'avait bien trop affaibli. Le niveau trois lui conférait un pouvoir absolument titanesque, qui aurait été amplement suffisant pour se débarrasser de cette attaque...mais pas dans son état. Même en réunissant toutes les forces qu'il lui restait, Kodaïan doutait malgré tout de réussir à stopper cette testicule explosive de l'espace.


"J'vais finir par croire que c'est à cause de moi que ça part toujours en couilles..."

Le Super-Saiyan fléchit les genoux et croisa les bras, se ramassant sur lui-même pour mieux se concentrer, plonger au fond de ses réserves, de sa puissance, puis se tendit comme un arc en rugissant sauvagement, enfonçant encore un peu plus le cratère sous ses pieds quand son aura éclata dans un tonnerre crépitant.
Sa voix s'étrangla, le niveau trois n'était pas sans prix...c'était la première fois qu'il pouvait vraiment en faire l'expérience, et c'était très, très douloureux. Même son corps n'était pas fait pour tenir ainsi une telle puissance.
Et pourtant il allait devoir en rajouter une couche. S'en mordant la joue jusqu'au sang alors que celui-ci se mettait à bouillonner dans ses veines, le Super-Saiyan recommença à compresser son Ki une dernière fois. La souffrance décupla aussitôt et faillit le faire chanceler, alors même qu'il se tenait simplement debout.
Bordel, même en bonne santé et au premier stade de ses transformations, la compression était une véritable épreuve physique et morale, et il avait beau la refaire, encore et encore, et encore...les défauts persistaient. Il lui semblait mieux comprendre sa technique petit à petit, mais elle restait éprouvante.
Or, il en avait besoin ici. Vraiment besoin.

Kodaïan se concentra et grimaça alors que ses muscles protestaient violemment quand il bougea pour se placer en position de tir, les pieds écartés et les mains collées l'une à l'autre, devant lui à hauteur de visage, et encore plus quand il ferma les yeux pour laisser son esprit s'imprégner tout entier de sa propre énergie, ne plus voir qu'elle, ne plus entendre qu'elle, ne rien ressentir d'autre que la force vitale en lui.
Un exercice de méditation, en quelque sorte. Une façon de focaliser sa concentration et a puissance dans un cas désespéré. Rien que quelques secondes, c'est tout ce qu'il lui fallait. Le Super-Saiyan ne tenait pas à pousser sa technique de compression trop loin. L'arrogance de la rage inhérente à sa transformation, la frustration et la colère de voir sans cesse ses prouesses remises en cause - ainsi que les multiples tentatives de destruction de sa planète soit-dit en passant - l'enrageaient vraiment, et l'idée d'avoir encore d'autres démons du froid à cogner ne l'aidait pas à se montrer modéré. Il avait envie de les détruire, d'embraser le ciel et la galaxie, de tout anéantir sur son passage pour être sûr qu'on ne vienne plus l'emmerder.
Mais il le sentait, il se connaissait bien, à force. Même avec le troisième niveau, Kodaïan approchait de ses limites... S'il tentait de trop pousser sa compression, hé bien...plusieurs scénarios étaient possibles. La douleur le terrasserait, et il s'évanouirait, ou bien il perdra la boule, et celle du dernier ennemi - pour l'instant - l'effacera de l'existence alors que sa transformation éprouvante le quittera elle-aussi...et dernier cas, le plus improbable et pourtant celui qui paraissait le plus proche de se réaliser s'il allait trop loin : Sa puissance sera trop grande pour son corps et il éclaterait comme un ballon.

Et de toute façon, il n'avait pas la force ou le besoin d'aller trop loin. Un grondement guttural s'échappa de ses lèvres alors qu'il condensait un peu de son Ki, juste ce dont il avait besoin à son sens pour compenser son état grave, puis Kodaïan aurait pu juré que ses veines allaient exploser d'un sang doré alors qu'il commença à réunir toutes les forces qu'il lui restait, désormais concentrées, pour préparer la véritable riposte. Son ultime action sur ce champ de bataille. Qu'importe qu'il restait des ennemis, des énigmes, ou quoique ce soit. Vegeta ne mourra pas de la main d'un - possiblement Démon du froid par ailleurs - ennemi anonyme !
Kodaïan sentait qu'après cela, il n'aura plus la force de maintenir sa transformation. Peut-être même qu'il sombrerait dans l'inconscience, ça ne l'aurait pas surpris...alors il fallait tout donner. Défendre ce qui restait de sa planète et sa fierté jusqu'au bout, comme un vrai Saiyan, et peut-être qu'avec un peu d'aide du destin, renvoyer sa burne galactique à son - possiblement asexué - créateur !


RHYYAAAAAAAAAAAAH !!!

Avec toute l'énergie qu'il lui restait, des cloques écarlates et des taches sombres naissant partout sur son corps, la chair à vif, Kodaïan tira son Rayon percutant contre la sphère de la mort venue du ciel.
Cela faisait longtemps qu'il possédait cette technique. Un Kikoha assez particulier, de son crû. Il n'infligeait pas tant de dommages que ça sans être plus économe ou facile à faire qu'un autre tir de Ki...mais possédait la spécificité d'avoir un très grand pouvoir d'arrêt. C'était une technique destinée à stopper, voire repousser les charges brutales des dégénérés de gros sacs, comme Cold ou même Arachitz.
Alors si quelque chose pouvait bien sauver ce qui restait de sa patrie, c'était bien ça, un ultime Rayon Percutant tiré avec toute la puissance et la fureur restantes à un Super-Saiyan 3, entouré d'un sol qui se craquelait et fondait sous l'énergie qui irradiait décidément un peu trop cette pauvre planète.

________________________________________________

Et pendant ce temps, dans l'autre monde, plus précisément au Paradis, un pauvre Shinjin désespérait en traînant les pieds, n'ayant aucune envie de devoir aller récupérer ce Saiyan timbré - ou ce qu'il en restera vu qu'il est parti défier Freezer - dans un peu moins d'une journée.
Toutefois, il était bien curieux de savoir comment ça se passait là-bas. Après tout, on prétendait bien que c'était un Saiyan aussi qui avait déjà battu une première fois Freezer...et si..?
Naaan, c'était de la folie. Il y avait suffisamment de monstre comme ça dans l'Univers pour qu'il n'ait pas à aller en ramasser un de plus ! Avec un sourire, le shinjin-taxi sortit une montre à gousset de sa poche, une petite bricole invoquée magiquement pour l'occasion et qui lui indiquait le temps qui restait au - très - désagréable guerrier de l'espace.
Son rictus mourut aussitôt et les yeux faillirent lui sortir de la tête. Les aiguilles tournaient à une vitesse si délirante qu'il ne parvenait pas à suivre la plus fine des yeux, en revanche le ronflement inquiétant de son rouage lui prouvait qu'il ne rêvait pas.
Avec un gémissement désespéré, le shinjin rangea la montre folle en sentant ses épaules s'affaisser. Lui qui pensait être débarrassé pour vingt-quatre heure de ce type infect, voilà qu'il allait devoir aller le chercher d'ici quelques minutes à peine, s'il continuait à ce rythme...




[HRP : Pfouah, j'ai cru que j'en viendrais pas à bout.
Dans l'ordre :
- Il blablate avec Cold, puis Cooler, ignorant au passage Solena.
- Il prévoit d'insulter copieusement Cooler, mais s'interrompt en sentant la boule de la mort de Blizzard.
- Il se pose ensuite pour monter son énergie aussi haut qu'il en est encore capable, et active une nouvelle fois "Briser et détruire" pour gratter un peu de force (usage à 5%, plus il craquerait)
- Utilisation du Rayon percutant, aussi fort qu'il peut, pour essayer de stopper/détruire/renvoyer/manger la bouboule.
bonus : petite dépression du pauv'type qui a du l'emmener jusqu'ici.

Puissance (normale et en pleine forme) de Koda : 10 475 400
- SSJ 3 (x300) = 3 142 620 000 avec en répartition : 442 620 000 en attaque, 300 000 000 en défense (merci les stats avec des chiffres rond), 2 250 000 000 en vitesse, 0 en magie (bah oui, 0 x300 ça fait toujours 0, derp) et 150 000 000 en résistance magique.
-En bouffant 5% de la déf/rési/vitesse/magie on pompe donc 15 000 000 pour la déf, 7 500 000 pour la rési et 112 500 000 pour la vitesse et 0 pour la magie soit un total de : 135 000 000 pour la force brute => 577 620 000 de force théorique (car oui, rappelons le : Il tire peut-être de toute ses forces, mais il n'est pas au mieux de sa forme.)

PS : Cette tech est trop chiante à calculer, elle est super pratique mais j'me tire un peu une balle dans le pied à chaque fois. Créfieu. (et ceci est la fin de poste la plus débile que vous ayez vu jusqu'ici, en dehors d'un post de Karabuu.)

_________________
Thème suggéré par Gray, le nuancé.
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

Rang F [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 132
Age : 14
Zénies : 40 z/ Faction : 000Z

Données du Personnage
Power Level: 50 000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Mer Mar 22, 2017 1:35 pm



Nira le majin Le corps de la rose venait de s'écraser lamentablement contre le toit du palais royal de cette charmante planète au soleil rouge risque de se faire exploser si rien n'est fait. Lorsque la rose percuta le toit, son corps s'écrasait pour ne former qu'une flaque gluante et rose. Elle allait se reformer lorsque deux ingénieurs venait à leurs tours foncer sur Nira qui essayait de se former, le choc avait tellement violent que la pauvre retournait en état de flaque rose.

« Rékon, nous sommes sur le toit... Nous allons lancer le projet B.P.P.P ! »

Le Rayden en armure et à la longue crinière d'argent eu un sourire narquois, caché par le casque de son armure de combat.

« Parfait, donner le à Nira pour qu'elle le lance, je l'activerais une fois vous dans le vaisseau. Ça risque de perturber toutes les communications hors notre fréquence, n'oubliez pas de régler votre codec. » Venait de dire Rékon alors que d'autres soldats affrontaient le monstre.

« Parfait. » Nira avait terminé de se reformer, elle s'étira longuement en soupirant joyeusement car avoir son corps ça fait du bien bordel.

« Bon les gars, c'est quoi le plan ? »

« Le plan ? Nous allons activer le B.P.P.P et tu dois le mettre haut dans le ciel, c'est clair pour toi ? »


« B.P.P.P ? »

« Bouclier planétaire planétaire plasma. »

« Gné ? » Venait de miauler Nira, un regard noir de l'ingénieur forçait la rose à obéir sans chercher d'autre explication. Elle prit le boîtier qui contenait le bouclier en main.

« Prête ? » Demanda le deuxième ingénieur.

« Ouaip, je vois pas comment la situation pourrait dégénéré. » Affirmait la rose prête à bondir dans les cieux, juste comme par pur hasard une détonation se fit sentir, même voir à la base du palais. Cette énorme explosion grossisait et allait bientôt engloutir la petite. Le palais se décomposait lentement, les deux ingénieurs venaient de tomber et allait être emporter par le souffle de l'explosion. Nira aussi, mais à la dernière minute se projetait en l'air cherchant à fuir cette explosion. Dommage pour elle car cette dernière était trop rapide et imposante, elle allait engloutir Nira qui avait déjà la partie inférieure de son corps dans les flammes, et l'explosion n'allait pas s'arrêter.

« Merde !  Plus le choix ! Turbo Fist ! » Venait t-elle hurler avant que son bras ne se détache de son corps pour s'envoler haut dans le ciel tandis que le reste de son corps se désintégrait dans l'explosion. Heureusement que le bras tenait toujours la boîtier du bouclier, sinon la mission aurait été un échec, un échec qui aurait coûte la vie à de nombreux soldats.

Le bras de Nira continuait son ascension, comme doué d'une volonté propre. D'ailleurs le visage de cette dernière venait d’apparaître sur son index afin qu'elle puisse voir.

« Pfiou ! J'ai faillit clamser... Plus jamais j'accepte ce genre de job pourrave ! »

Elle avait balancé de toutes ses forces le boîtiers de bouclier, et une fois dans les airs ce dernier. Laissant le membre rose retomber au sol assez brutalement, créant encore une fois une flaque rosâtre au sol de ce qu'il restait du palais, Nira arm avait remarqué d'autres membres de sa race. L'imperator Gray. Elle avait régénéré à moitié, c'était un peu comme le zombie de The walking dead, la partie inférieure de son corps manquait toujours.

« Oh... » Elle fut surprise de voir l'imperator... Enfin ce qu'il restait... Un tronc en métal avec une tête au bout.



Une puissante explosion, voilà ce qu'il fallait retenir. Voilà ce qui venait de balayé entièrement la zone. Rékon avait vu le danger venir, instinctivement il déployait son armure afin de minimiser les dégâts.

« Bordel. » Avait lâché l'argenté, croisant les bras pour essayer de résister aux souffles de l'attaque dévastatrice, malheureusement pour lui, la détonation était trop puissante et se retrouvait projeté au sol. Son armure avait salement morflé logique car elle avait bien protégé de la détonation. Le Rayden à la chevelure d'argent venait de chuter au sol tandis que l'armure se désactivait lentement. L'argenté chutait dos au sol regardant directement le ciel. Et ce qu'il vu, c'était l'horreur. Un soleil. Un soleil qui fonçait sur la planète. Le bouclier ne pouvait pas encaisser ça... Il fallait changer de plan à la dernière minute... Rékon utilisait son codec directement installé dans son crane pour envoyer grâce aux boîtiers des coordonnées, une flopée de chiffre sur tous les scooters des saiyens présents sur la planète. Les plus malins et ceux qui veulent surtout survivre devraient normalement se dirigé vers des ports spatiaux, s'ils le pouvaient pour normalement fuir la planète en direction de ces fameuses coordonnées.

Rékon lui attendait la mort, il ne pouvait pas fuir. Le temps manquait, et dans les ténèbres il vu une forme lumineuse, un tentacule de lumière pour être plus précis. Peut-être que cela était un signe, un signe qui mènerait l'argenté dans l'autre monde. Il touchait le tentacule de lumière et immédiatement son corps fut transporté ailleurs, c'était étrange et à la fois surprenant, mais il ne pouvait pas avoir l'esprit à penser dans un moment pareil. Nira était encore sur la planète des saiyens. Elle n'avait pas eu le temps d'atteindre un des tentacules de Gray, même si elle était dans le même dôme. Aucune chance qu'elle ne survivre à l'explosion de la planète.

« N...Ni... » Rien le Rayden venait de chuter au sol lamentablement.
Revenir en haut Aller en bas
Cooler Cold

Rang A [Cyborg]
avatar


Masculin Messages : 146
Age : 25
Zénies : 18129

Données du Personnage
Power Level: 12 000 000
Power Level en Kili: 240
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Jeu Mar 23, 2017 2:32 pm

▬▬▬ LA FIN DU PEUPLE SAIYAJIN ?! ▬▬▬

"Cette fois-ci, je m'assurerai que votre légende disparaisse."







*Dans l'espace*

L'atmosphère de la planète était partiellement balayé par les puissances s'entrechoquant juste au dessus de cette dernière. Les soldats saiyajins reculaient de force sous les impacts, la plupart était déterminés à sauver leur planète, après tout, que risquaient-ils ? Broly s'était occupé de Freezer et maintenant même s'il n'était pas en très bonne posture face à Blizzard, il était encore en vie et il se battait. Les saiyajins récupéraient espoir... Cependant...

"GWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH !"

Un hurlement monstrueux se fit entendre plus loin, les plus avisés tournèrent immédiatement la tête vers la source du hurlement, et ils purent voir un Oozaru argenté immense, les saiyajins pensaient d'abord à un allié qui venait les aider à combattre Blizzard, mais c'est lorsque une vague déferlante vînt arracher quelques vies avant de passer entre broly et le démon du froid qu'ils comprirent qu'il s'agissait du saiyajin qui s'était battu contre broly précédemment. L'Oozaru se rapprocha d'un puissant bond en avant, il hurlait et essayer d'atteindre les deux combattant à l'aide d'attaques qui étaient plus impressionnantes que puissantes.

*Planète*

Arrogance, toujours la même tare chez ces singes... Il était si arrogants quand il me répondait... Autrefois j'aurai détruit tout ce qui compte à ses yeux avant de le tuer en détruisant sa planète, mais aujourd'hui, ses insultes, ses provocations ne m’atteignaient pas. Un léger sifflement était soudainement audible et le saiyajin avait immédiatement compris, à moi il me fallut le voir réagir pour comprendre. Je suivais de loin le héro saiyajin pour observer son action. Il avait réussi a stopper l'attaque venant de Glacius, mais pas gratuitement, en plus d'y laisser les forces qu'il lui restait, son corps allait garder des marques... Ses bras, son torse, jusqu'à la naissance de son visage, sa peau avait été profondément touchée par la puissance qui créa une illumination digne d'un soleil avant de s’effondrer dans une puissante explosion qui fit fondre et se briser le sol de la planète encore plus que précédemment, si Vegeta ne disparaissait pas, la planète n'allait certainement plus jamais connaître de vie sur cette face. Le ciel était déchiré, il avait prit la couleur sombre de l'espace et le sol était mort, les seules liquide qui restait de ce côté, s'était l'énergie en fusion du cœur de la planète qui ressortait par les fissures créer par les attaques consécutives.

Et je continuais d'observer avant de me rapprocher du saiyajin qui ne devait plus être très capable maintenant qu'il avait arrêté une nouvelle attaque destinée à détruire la planète.

"Pourquoi sauver le cadavre d'une planète morte ?"

Et alors qu'il s'adresser au saiyajin en mauvais état, plus loin, un être connu de Cooler venait de ramasser Gally qui s'était écrasée près de l'une des fissures qui relâchait de l'énergie en fusion. Heureusement, la femelle artificielle ne fut pas touchée par l'énergie, SS-001 avait réagi suffisamment vite. Et il avait la tête tourné vers le metal Cooler qui discutait avec Kodaïan. Il n'en disait mot, Gally ne comprenant pas ce qu'il faisait jusqu'à ce qu'elle tourne la tête elle-même.

"C'est... C'est..."

SS-001 prit une longue inspiration avant d'utiliser son onde quantique sur la jeune femme, désactivant ses circuit, la faisant perdre connaissance en claire. Il n'attendit ensuite pas plus longtemps avant de s'éloigner, il déposait Gally en zone sûre avant de rejoindre l'atmosphère de la planète, il avait récupérer un de ses alliés et il fallait maintenant qu'il récupère l'autre, et Orachi était déchaîné, le soldat savait que son ami avait perdu le contrôle et il ne connaissait qu'un seul remède : il fallait lui faire perdre connaissance.
Il envoyait un message psychique au fils Glacius pour lui faire comprendre ce point.

"Oozaru identifié sous le nom d'Orachi : la cible doit être soumise à l'inconscience. Aide demandée."

*Le Rose Marie*

Les quelques survivants aux attaques de Cold et Kodaïan se retrouvaient sur le pont du Rose Marie et avant que le commandant Rayden ne donne le moindre ordre, un de ses médecin avait son arme à stase en main, et n'hésita pas une seconde avant de tirer sur son chef. L'arme fit effet et les hurlements de Gray s'éteignirent alors que les ordres étaient données par les déléguées du commandant. Le Rose Marie devait disparaître du système et les êtres qui venait de rejoindre le pont devait impérativement être emmenés vers les bains de soin. Le commandant lui avait besoin de plus, mais entre les mains des médecins Raydens, il n'était plus aussi certain de perdre la vie.


HRP:
 


Ordre de passage du RP:
 


[/quote]

_________________

Nouveau Siècle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

Rang A [Démon Du Froid]
avatar


Masculin Messages : 1062
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 1 120 764
Power Level en Kili: 22
Inventaire :

MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   Lun Avr 03, 2017 1:35 pm






Titre du Rp


Feat





J'avais déchaîné un véritable torrent de coups sur le mystérieux Super Saiyan et avais besoin de reprendre mon souffle, attendant de voir les dégâts...
Lorsque la fumée se dissipa, un spectacle étrange s'offrit à moi : le Saiyan avait semble-t-il été fortement blessé, mais les... trous de son corps ne dégageait pas de sang, plutôt quelque chose qui ressemblait beaucoup à son aura.

*Est-il vraiment un Saiyan ou un genre de créature ?*

La créature le narguait d'un immense sourire alors qu'elle était grièvement blessée... Cette chose était donc complètement folle...
Je ne répondis pas, me contentant de le fixer en récupérant ma fatigue, je le vis former une boule de Ki dans sa main droite, Ki qui faisait changer l'environnement de couleur... intéressant.
J'allumais lentement une lame de Ki blanche dans ma main droite alors que la créature me provoquait encore :

« Les Démons n'ont pas une espérance de vie très élevée avec moi... »

Nous fonçâmes alors l'un sur l'autre quand une vague déferlante passa entre nous, je vis du coin de l’œil Orachi sous la forme d'un Oozaru argenté, j'entendis la voix télépathique du soldat de Cooler dans ma tête me disant lui faire perdre connaissance :

« J'ai un problème plus important à gérer pour le moment. » dis-je pour moi-même

Je fis exploser mon aura au maximum et l'utilisai comme bouclier pour passer au travers des attaques de l'Oozaru en continuant de foncer sur le Saiyan vert avec pour intention de passer sous lui pour lui trancher le torse sur la longueur.



HRP :

Blizzard a « répondu » à SS-001 qu'il s'occuperait d'Orachi après, il fonce pour achever Broly avec une lame de Ki mais ne s'attend pas à ce que son attaque lui explose à la tronche

Ah et le vaisseau de Blizzard s'est éloigné du combat vu que c'est le bordel et que s'il approche plus il va finir désossé

Réponse courte et tardive je m'en excuse


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Statistiques de la Forme Originelle:
 


Mon registre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT]La fin du peuple Saiyajin ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Par Mario Barthelot la victoire du peuple
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Vegeta-