Partagez | 
 

 Un Saiyan au piment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un Saiyan au piment   Mer Nov 23, 2016 10:03 pm

Togara
///
Nom de l'avatar || Source
"Mon nom est Togara et je suis une femme de ?? ans. Mon principale défaut est mon impulsivité et ma qualité majeure est ma ténacité."

  ► Prénom: Togara
  ► Nom: N/A
  ► Taille: 1m69
  ► Poids: 50 kg à peu près
  ► Planète d'origine: Végéta
  ► Groupe :
  ► But :   Le même but que tout les Saiyans qui se respectent : Le combat. Mais dans une moindre mesure, faire tomber les démons du froid.
 


Togara a tous les attributs qu'on pourrait attendre d'un Saiyan, cette une femme forte et athlétique, dans la vingtaine d'année, portant un juste au corps sombre, sans l'armure habituelle des Saiyans et pour cause, vous pourrez voir dans son histoire pour quelles raisons. Elle a toujours sa queue d'Oozaru et peut toujours se transformer à la lueur de la lune, elle la garde autour de sa taille, cachée par une sorte de paréo aux couleurs jaune-moutarde.

Sa tenue, plus en détail ne se compose que d'un top partant du cou aux bas des côtes et qui ne recouvre pas les épaules et d'un pantalon ample de même couleur, sombre comme je l'ai déjà décris, mais plus précisément, dans les tons de bleus. Elle porte des gantelets renforcés afin d'améliorer l'impacte de ses coups, mais il s'agit plus d'une décoration qu'autre chose et une paire de bottes blanches très simples (similaires à celles de Végéta).

En ce qui concerne son corps, je n'ai rien de plus à ajouter, ses yeux sont en amandes et ressemblent beaucoup à ceux de C18, sa musculature est largement au dessus de la moyenne des humains du même genre, mais pas disproportionnée non plus. Ses cheveux sont aussi noirs que tout ceux de son espèce et ses yeux à l'iris elle aussi noire, affichent sans cesse ce regard de défis caractéristique des Saiyans.

Description Physique


 


Description Mentale


 


Naissance de Togara

Togara né de l'union de deux soldats de basses classes, un mâle plutôt autoritaire et très caractériel qui aurait d'avantage considéré sa "femme" comme un trophée obtenue après avoir massacré un autre Saiyan (bien plus faible que lui...) que comme une compagne. L'amour et les autres bêtises de ce genre n'ont pas réellement d'autres signification qu'un signe de faiblesse pour la plupart des membres de ce peuple barbare. En l’occurrence, le père de Togara n'avait pas un grade très élevé, ni une réputation dont on peu être fier dans la mesure où il s'agit surtout d'un lâche prompt à frapper femme et fille et à fuir toutes les situations où il s'avait n'avoir aucune chance... Ce genre de Saiyan TRÈS rare qui ne cherchait pas à exploiter son sale caractère pour devenir plus puissant et un jour faire payer à ceux qui lui cherchait des noises. Mais plutôt le genre à rester dans sa zone de confort, éclatant sans ménagement les faibles pour son plaisir et fuyant les forts.

L'homme n'aimait pas sa femme, comme je l'ai dit, il l'a considérait plus comme le seul trophée qu'il avait pu obtenir, c'est pourquoi il tenait à la garder. Sa fille, enfin, le résultat de son "ensemencement" comme il se plaisait à le dire n'était rien pour lui. Il désirait un fils qu'il aurait pu endurcir comme il se doit à coup de tatane pour qu'un jour peut-être, ce dernier obtienne un vrai rang et possède tout ce qu'il n'a jamais pu avoir, dont la reconnaissance de ses pairs. Au lieu de cela, il héritait d'une gonzesse frêle et fragile, autant dire que sa piètre opinion des femmes lui a fait prendre la voie la plus naturelle qu'on puisse imaginer pour un personnage de ce genre : celui de victimiseur. Ce mot n'existe certes pas, mais il suffit à bien vous faire comprendre l'idée.

La mère de Togara n'appréciait pas plus que cela sa fille non plus, issus d'union plus que non consentie, ne pouvant être fière ni d'elle-même, ni du mâle qui lui avait "fait", pour ne pas l'avoir choisi pour sa force réelle, plus que parce qu'elle n'avait pas le choix, elle préférait se dire que tant que "papa" tapait sur la petite, il la laisserait simplement tranquille. Sans amour (pour le peu qu'il existerait dans ce peuple) ni même de respect, Togara se rôda très vite, les coups de son père faisaient très mal au début, mais plus tant que ça ensuite. Il s'avère que cette femme avait plus de "couilles" que son père, défiant sans cesse tout ceux qui pouvaient tenter de s'attaquer à elle à cause de la mauvaise réputation qu'elle avait d'office à faire partie de cette famille.

Si dans son jeune age sa force de combat n'était pas plus élevée que la moyenne, voir moins, vers l'adolescence, elle s'était hissée assez haut pour confronter la plupart des enfants de son age. Le combat constant est déjà une valeur dont on peu être fier chez les Saiyans, mais dans son cas, affronter nuit et jours père et mère, enfants et adultes... Son niveau atteint rapidement un seuil plutôt impressionnant, assez pour se joindre à une troupe chargée de prendre des planètes pour sa majesté Frieza...

U.C.



Histoire du Personnage


 
HRP
Dans la réalité je suis... Moi.
► Pseudo(s) fréquent(s): réponse.
  ► Tu as quel âge? 30 ans
  ► Tu nous a trouvé où ? Je suis un ancien membre, sinon Pan m'a filé le lien
  ► Comment tu trouve le forum? (y)
  ► T'as un autre compte? Lequel? Non
  ► T'as pas un truc à nous dire hein? Non
  ► Code du règlement: réponse

 
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Un Saiyan au piment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Petit Piment qui enflamme les coeurs.» [PV Salieri Antonio & Lucie Carera]
» [RP Solo] Mettre un peu de Piment dans sa vie... !
» La nouveauté amène du piment au tofu, alias l'ennui des cours (Lara & Mealla)
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» Le bilan des inondations en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Archivées / Abandonnées-