Partagez | 
 

 Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Lun Oct 17, 2016 10:18 pm

" Cela faisait des semaines que Ryuk et ses compères étaient partis de Meeryn III .
Des semaines qu'ils voguaient sans savoir où aller !

Salil était perturbé , il n'arrivait pas à se décider vers quelle direction aller ... C'était trop casse-tête pour lui alors qu'il devait déjà penser au vaisseau et veiller à son état de marche .

Ce vaisseau , c'est ou c'était le vaisseau d'Edalas , que Ryuk a demandé à ce dernier .
L'intérieur était pas très grand mais assez cosy ... mais surtout très vide !

L'intérieur , si on peut parler d'intérieur , était très vide : Il n'y a que trois sièges devant les commandes , un tas de caisses en bois de ferrugier collés à droite lorsqu'on entre et quelques sièges et sac de couchages posés en vrac à gauche .

Notre équipe se soucie peu de leur confort , le plus essentiel pour eux était de trouver de nouvelles terres , découvrir le monde et pour Ryuk : Dépasser ses limites et trouver un moyen de mieux contrôler cette forme étrange lors de son combat contre Froze .

Le voyage ne fut pas trop long , mais voguer comme ça sans destination précise peut mettre du temps avant de porter ses fruits . "


ENFIN ! Une planète qui semble bonne comme point de départ de l'aventure de notre équipe
: L'ordinateur nomme cette planète " Terre" . Hmm , Terre .....

Bref , nos héros se posèrent dans des sortes de montagnes rocheuses , sans savoir où ils se situaient vis-à-vis du reste du monde .

Il faisait nuit , l'obscurité frappait ces montagnes , tandis que le vaisseau se pose dans un endroit assez dégagé .

Nos jeunes aventuriers déballèrent trois sacs de couchage et partirent à la recherche de trucs à brûler pour un feu .

Irelec et Salil trouvèrent assez de trucs à brûler pour durer pendant 2 journées Meeriennes ( 1 journée = environ 32h )

Ryuk lui , suivait là où son scooter indiquait de l'énergie . Cette machine s'affolait dans une direction donnée et affichait principalement 2 puissances : Une d'environ 40 000 et l'autre aux alentours des 20 000 , mais la machine n'était pas certaine .

Notre "Killdrago" était sur ses gardes , à peine débarqué et déjà le scooter s'affole , mais si le danger était présent , Ryuk aurait déjà dégainé son épée et balancé un Croc du Dragon !

Nos trois héros se rejoignirent devant l'entrée du vaisseau et construisirent un feu .
La nuit allait surement être longue , ainsi nos aventuriers décidèrent d'aller dormir maintenant , afin d'être frais et dispo le lendemain .

Une longue nuit allait surement s'imposer , Ryuk repensait à ces puissances que le scooter à indiqué : Peut-être que l'un d'eux est un/une guerrier/ère de caste importante .

C'est en réfléchissant à ça que Ryuk essayait de s'endormir , lentement ......


Dernière édition par Ryukray Killdrago le Sam Déc 17, 2016 11:01 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Lun Oct 17, 2016 11:00 pm



D'autre sayens ici ?

B
addack avait aperçu du coin de l’œil une sorte de vaisseau se diriger vers les montagnes où il avait combattu un peu avant. Grâce à Ryanne, il avait vaincu la femme qui l'avait agresser un peu plus tôt dans la journée. Malgré sa transformation en créature démoniaque.

Curieux, le sayen prit son envol. Il trimballait toujours la femme sur son épaule comme un vulgaire sac à patates. Il était déterminé à l'emmener avec lui là où il aurait besoin. Sa transformation en créature rougeâtre pouvait être très utile au guerrier de l'espace s'il venait à avoir besoin d'aide pour retrouver son fils. Après avoir convaincu la jeune femme de l'aider évidemment. Et vu le tabassage en règle qu'elle avait subi le sayen n'était pas certains qu'elle le veuille.

Cependant il saurait se montrer convaincant. Avec de l'argent peut-être. Ou autre chose. Il accéléra pour se rendre vers la dernière destination du vaisseau. Il appuya sur son scouter afin de déterminer la trajectoire du vaisseau qu'il avait vu un peu plus tôt.

Le petit appareil lui donna une vague idée d'où l'engin avait bien pu se poser dans les montagnes. Le sayen passa au-dessus de pics rocheux couverts de neige. Cette planète était étrange. Sur Végéta, il n'y avait pas de neige. Mais l'air frais qui caressait son visage et tout son corps étaient agréables. Le sayen bien que transportant u corps lourd comme un cadavre, cela ne freinait pas le moins du monde le guerrier de l'espace. Il dénoua sa queue qui était entourée autour de sa taille.

Sentir le vent ballotter sa queue était agréable. Cela lui rappelait ses années de jeunesses sur Végéta. Lanuit commençait à tomber, pour son plus grand plaisir, car ça rendait le paysage plutôt sympathique à regarder.

Le petit engin attaché à son oreille bipa. Il lui indiquait sa cible à environ deux kilomètres, ainsi que trois énergies plutôt faibles. Le sayen accéléra et se retrouva vite au-dessus d'un camp. Un feu brûlait lentement, alors que trois personnes semblaient dormir autour.

Les bottes de Baddack touchèrent le sol avec un léger « poc ». Le sayen laissa tomber brutalement le corps de la jeune femme qu'il transportait au sol, créant un petit nuage de poussière. Elle gémit doucement à cause de l'impact. Baddack s'approcha d'un jeune homme qui dormait. Il semblait posséder une armure comme la sienne. Un autre sayen ici ? Pourquoi est-ce qu'il venait sur Terre ? Ils ne semblaient pas avoir été envoyés ici pour envahir la planète. Le guerrier de l'espace tourna la tête et observa le vaisseau par lequel ils étaient visiblement arrivés.

« Eh le mioche. » Dit Baddack pour réveiller la personne devant lui. « Oh machin, j'te parle ! » Renchérie le sayen en donnant un léger coup de botte au gamin devant lui. « Qu'est-ce que vous venez foutre ici ? » Leur demanda le guerrier d'élite


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Lun Oct 17, 2016 11:26 pm

Ryukray dormait paisiblement , il avait enfin réussi à trouver le sommeil .
Cependant , ce n'était pas un beau rêve que "vivait" le Héros Bleu .

" Ryuk était plongé dans un monde de chaos , la violence partout .
Le ciel était orageux , orange avec des nuages noirs .

Notre "Killdrago" était debout , à bout de souffle , presque comme si il s'était battu de toutes ses forces . En haut d'une colline de sable , droit devant lui , un Démon du Froid étrange ...
Le regard psychopathe pointant vers Ryukray , comme si une haine farouche régnait entre lui et son opposant .

Une tension s'installait entre Ryuk et son ennemi , jusqu'à ce que ce Démon prononce une phrase incompréhensible :

* Meriah Dus nedarh gehv *

La terre trembla , non ..... TOUT trembla ! Un portail noire jaillit à côté du Démon , et un dragon en sortit , mais un dragon différent de celui sur Meeryn III .

L'adversaire monta sur le dos de la bête , avant que cette dernière ne crache un gargantuesque lancé de flammes sur Ryuk ! Notre héros leva ses deux bras pour se défendre !"


Le cauchemar se stoppa , alors qu'un c*nnard tapait dans le dos de Ryuk , ce dernier n'a pas bien apprécié d'être réveillé de la sorte !

Il choppa d'un instant la jambe de l'emmerdeur et balança ça au loin vers les rochers !
Il se leva d'un coup , dégainant son épée un hurlant :

- Je vais te faire regretter d'être né ! Sale ..... Un , un Saiyan ? Un Saiyan ?

Meugla Ryuk avant de se calmer et de rengainer son épée et de lâcher un grand rire sarcastique .

- Je ... Je ne m'attendais pas à tomber sur un Saiyan sur cette planète ..... Qui es-tu ?

Demanda Ryuk , dubitatif et perplexe devant cette situation bien étrange . Malgré son cauchemar , Ryuk se montrait amical et même de bonne humeur ... Malgré que ce camarade lui ait tapé dans le dos .....
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Mar Oct 18, 2016 11:10 pm


Les yeux clos, prise dans une profonde méditation au sommet d'un grand pic recouvert par de la neige éternelle, je m'attardais délibérément sur les derniers événements de la journée. Le froid ne m'affectait guère, protégée de ce fait par l'usage intensif du Tumo - technique de méditation avancée visant à s'immuniser contre les redoutables chutes de température.
Comment m'expliquer la soudaine recrudescence de guerriers si différents en l'espace d'une si courte journée ?
Entre l'arrivée de Baddack dans sa petite capsule blanche - un ersatz de Pac-Man, si vous voulait mon avis sur le design de l'engin spatial -, l'intervention d'un Nécromancien revêche aux projets inconnus et peu rassurants, ou même la rage démoniaque de cette femme au cœur guidé par la colère... je ne savais plus où donner de la tête !
Le fait de la savoir entre les mains du guerrier de l'espace récemment arrivé parmi nous - braves terriens majoritairement ignares quant à la vie par-delà notre belle planète bleue - ne me rassurait pas le moins du monde.
Enfin bon, tant qu'il ne la torturait pas en chemin...
Cela me turlupinait quand même !
Baddack ne brillait pas par sa subtilité, loin de là. Il combattait d'une manière vraiment bourrue ! Sa maîtrise du Ki méritait des louanges, certes, mais son impétuosité faisait de lui un être assez préoccupant. Sa mine sévère dissimulait un grand cœur, ça j'en étais persuadée, mais le bougre oubliait trop souvent de se comporter avec tact. Ajoutez à cela son manque d’attention quant à mes conseils avisés !
Je secouai la tête en repensant à sa toute dernière prestation...


- Aaaah... Je ne sais vraiment pas quoi penser de lui, soupirai-je en ouvrant les yeux.

Il cherchait des traces de son fils, avait-il dit. Un individu aux cheveux aussi ébouriffés que lui, avec la balafre en moins sur la joue gauche.
Combien d’extraterrestres habitaient sur Terre ?
Impossible d'évaluer un nombre précis. Ils étaient généralement très discrets, ainsi Ferliost n'arriverait pas à les chasser sans y prendre beaucoup de son temps.
N'ignorant en rien les déplacements de Baddack, focalisant subsidiairement ma perception sur son aura et sur celle de sa dangereuse passagère, je me levai en m'étirant de tout mon long.


- Dans quel bourbier va t-il encore se jeter la tête la première ? fis-je dans un souffle exaspéré.

J’élargissais mon champs de perception en fermant de nouveau les yeux, restant fixe pour ne pas perdre une miette de la direction choisie par Baddack. Entre-temps, le vent continuait de souffler doucement autour du pic de la montagne sur laquelle je me trouvais, répandant sa fraîcheur amoindrie par ma technique de méditation avancée appliquée en arrière-plan.
Mon esprit voguait par-delà les monts, dépassait l'énergie de mon point de repère encore et toujours en mouvements, et s'étendit plus loin encore... pour capter la présence d'un trio à la puissance moins éblouissante que celles de Baddack et sa compagne inconsciente.
Je notai leur position dans un coin de ma tête avant de m'élever doucement de mon support rocheux.


- En avant toute ! Oublions le chronomètre, pour une fois ! m'écriai-je en m'élançant depuis les cieux, évitant soigneusement les nuages pour ne pas me retrouver trempée en chemin... ou heurter douloureusement un obstacle camouflé dans ces derniers.

C'était déjà passé près en essayant de poursuivre Kodaïan l'an passé. Alors avec des nuages en prime, même en prenant en compte mes nouvelles performances dans ce que j'appelle l'Art des Chevauche-Tempête - Oui, je trouve ce nom vraiment classe! -, il était toujours possible de découvrir les malheureux dégâts engendrés par une brusque collision avec un monticule de rochers, voire une pointe bien affilée par l'érosion dans le pire des cas.
Hors d'atteinte de tels accidents, je sentais l'air me fouetter le visage au beau milieu de mon halo de Ki violet !
J'accélérai encore la cadence, les bras le long du corps, pour accentuer les sensations fortes et découvrir le monde sous la forme d'un long tunnel.


- C'est géniaaaaal ! m'époumonai-je en prenant le risque absurde de faire un looping durant mon trajet.

Je faillis vomir dans la foulée mais, en récupérant contenance à temps, mon estomac finit heureusement par retrouver sa position initiale - allez savoir où cet organe avait bien pu se déplacer pendant la rotation. Par chance, je ne m'étais pas posé la question en plein vol. A l'inverse, un alpiniste malchanceux aurait très bien pu recevoir une salve de gerbe sur le crâne.
Une fois les énergies à proximité, je ralentis ma course pour atterrir en douceur. Enfin... en "douceur"....Aheum. Attendu mon manque de pratique dans le vol à grande vitesse, j'eus déraper sur le sol en posant mon premier appui au mauvais moment. Et s'ensuivit une vilaine courbe à la finalité potentiellement humiliante.
Loué soit mon équilibre renaissant, car je finis par me stabiliser droite comme un piqué non loin des étrangers, à quelques mètres de leur campement et de leur vaisseau.


- Pfiouh... Note à moi-même : Toujours regarder la route, le plus loin possible, surtout quand on conduit la nuit, dis-je en me passant un revers de manche sur le front.

Comme se fut le cas lors de mon atterrissage en fanfares avec Valéria et sa gentille cadette, un sillon barrait le sol sur une distance assez alarmante. Néanmoins, la trajectoire n'était pas rectiligne; il s'agissait d'une belle courbe !
Jolie "performance" que voici.
J'époussetai ma toge d'une main avant de me tourner vers le groupuscule d'à côté.
Baddack se tenait à bonne distance des énergumènes, sans trop que je sache pourquoi. L'un des nouveaux arrivants soutenait le poids d'une épée dans sa main, avant de la rengainer en éclatant de rire.
Bon, jusqu'ici tout allait bien ?
Et c'est alors que je vis la compagne de Baddack gisant au sol...
Je me plaquai une main sur le visage en signe de dépit.


- Monsieur Baddack... Baddack, Baddack, Baddack ! Pourquoi diable votre "amie" se trouve t-elle gisante au beau milieu de parfaits inconnus ? Vous étiez censé veiller sur elle ! l'admonestai-je en brandissant un doigt accusateur dans sa direction.

J'adressai un signe de salutation à l'étrange trio. Du moins une petite courbette respectueuse en repliant un bras contre ma toge.

- Veuillez pardonner mon butor de compagnon. Je me nomme Ryanne Hilaris et je... surveille cet énergumène passablement énervant, me justifiai-je en indiquant Baddack d'un geste nonchalant.

Non sans lancer un regard réprobateur au guerrier balafré !

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Dim Oct 23, 2016 3:42 pm



D'autre sayens ici ?

L
e guerrier sayen poussait toujours la personne qui dormait, du bout du pied. Cette dernière se réveilla subitement et l'attrapa par le pied pour l’expédier plus loin. Baddack se rattrapa très facilement en volant. Il se reposa au sol. Il écouta son adversaire beuglé alors qu'il le menaçait avec une épée.

Baddack fit craqué ses doigts, prêt à en découdre. Mais ce dernier sembla soudainement heureux de trouver un sayen ici.

« J'suis Baddack, guerrier d'élite de la planète Végéta. »Se présenta le sayen. « Ce que je fais ici ne te concerne pas. Mais qu'est ce que toi et ta petite équipe foutez ici ? » Marmonna Baddack.

Un bruit interpella Baddack, il sourit en voyant Ryanne le rejoindre. La jeune femme semblait décidé à l'engueuler une fois de plus. Baddack soupira d'avance. Elle lui passa un léger savon en lui demanda pourquoi il avait laisser la jeune femme étendu au milieu d'un groupe de potentiel adversaire.

Baddack jeta un coup d’œil à ses pieds. Puis un peu plus loin. Effectivement il avait laisser tomber la jeune femme et ne l'avait pas récupéré avant de se faire projeter. Il fixa Ryanne et haussa les épaules, s'en foutant un peu.

« J'ai juste oublié de la récupéré alors que celui là. » Baddack pointa le jeune homme avec l'épée du doigt. « Ma jeter contre les rochers là. Enfin il à essayé. » Ricana le sayen.

Il jeta un coup d’œil aux deux autres qui semblaient se réveiller. Baddack était impatient d'en découdre si nécessaire. Ce n'était pas la nouvelle balafre qu'il avait obtenue sur le torse qui allait lui faire perdre son envie de combattre. Le guerrier d'élite avança en direction du corps légèrement vêtue de la jeune femme dont il s'occupait. Il la releva et passa son bras par dessus son épaule. Cette dernière gémit.

Le sayen se demandait si elle allait se réveiller bientôt. Ça serait du challenge d'affronté les trois types en même temps, plus elle si elle venait à nouveau à se transformer en créature rougeâtre. Baddack la traîna jusqu'aux côtés de Ryanne. Il se mit à son niveau et attendit que le sayen daigne répondre à ses questions.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Dim Oct 23, 2016 8:19 pm

Bardock .... Moi qui était si joyeux de rencontrer un nouveau Saiyan je tombe sur une grande gueule !

Il se rattrapa facilement et se posa au sol , avant d'esquisser un léger sourire qui suivit d'un soupir . Je jette un regard derrière moi et voit une femme se poser . Peut-être une autre Saiyan comme moi , mon père et mon frère ? Elle se présenta à moi :

" Veuillez pardonner mon butor de compagnon. Je me nomme Ryanne Hilaris et je... surveille cet énergumène passablement énervant "
Me dit-elle en indiquant l'autre énergumène là .

D'ailleurs , ce dernier m'avait demandé quelque chose :
" Si ce que tu fais ici ne me regarde pas ... Alors ce que JE fais ici ne te regarde pas non plus ... Je n'ai pas que ça à faire de parler à une vermine grande-gueule qui ne fait que chercher la merde ! "Ais-je lancé en esquissant un léger sourire plutôt "sadique" .

Mais j'en ai oublié ma politesse :
" Veuillez m'excuser , chère demoiselle . Je suis Ryukray , Général de l'armée de Meeryn III . On me surnomme aussi le " Killdrago" ou juste "Killdrago" . Ryanne Hilaris , dites-vous ? Etes-vous une saiyan vous aussi ? " Ais-je répondu à la jolie donzelle en inclinant le haut de mon corps , le bras droit sur le torse et le bras gauche d'une manière élancée .

" Mais que fais-je ?! Il est le premier Saiyan que je croise en dehors de mon foyer et voilà que je l'envoie chier ...." Me dis-je à moi-même .

Je me retournais vers Bardock et lui énonçais :
" Excuse-moi , camarade ! C'est juste que j'ai du mal à m'exprimer normalement quand on me fait chier quand je dors ! Même si , je faisais plus un cauchemar .... Ais-je dit à mon homologue .

Alors que j'ai donné mon pardon à Bardock , je vois mon petit frère commençait à se réveiller .
Je m'approche alors paisiblement vers lui , m'agenouille et lui demande :
" Comment tu vas p'tit frère ? Ne te forces pas : Si tu es fatigué tu peux te rendormir ....
- Non , ça va ... Mais , c'est qui ces deux-là ? Ils nous veulent du mal ?
- Je ne le sais pas encore , petit frère ... Ne te tracasse pas avec ça ...

Contrairement à Irelec , Salil dormait comme une statue de pierre . J'en ai l'habitude ...
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Dim Oct 23, 2016 11:41 pm


Baddack restait - malheureusement sur certains points, heureusement pour d'autres bien plus rares - indubitablement le même. Laisser ainsi tomber son baga-... notre amie aux facultés métamorphiques démoniaques si intrigantes ! Non mais franchement !
Je poussai un soupir désapprobateur à l'intention du grand balafré qui, malgré son absurde maladresse couplée à son ô combien désagréable manque de tact, tentait de rejeter la balle de la culpabilité sur son "congénère" à priori très irrité. Dans un sens, je le comprenais. Comment pouvait-il en être autrement face à un grand butor du calibre de Baddack ? Il incarnait l'être le plus bourru que je connaissais - plus encore que Kodaïan !
Mais ses objectifs, comme le fond de ses pensées, me paraissaient nobles.
Je regardai donc les deux spécimens de foire se regarder en chien de faïence et partager des sourires mauvais, au même titre que des réponses crues et remarquablement déroutantes.
Pitié ! Tout mais pas un deuxième Baddack à gérer ! La Terre risquait de devenir une véritable garderie à force de mauvaise fréquentations de ce type !
Je me massai le front entre mon pouce et l'index de la main droite, histoire de regagner un minimum de contenance et éviter de mette tout le monde dans le même panier que ma précédente découverte aux cheveux ébouriffés et à l’étrange appareil oculaire. Conservons notre optimisme légendaire !
Le regard d'ailleurs braqué sur le nouveau venu et ses compagnons endormis, tandis que Baddack se mit en tête d'aller chercher sa compagne d'un pas nonchalant, apparemment nullement dérangé par la présence du trio d'inconnus, j'écoutai l'objet de ma curiosité se présenter avec de très belles manières.
Ah-ah ! Tout le contraire de l'autre balafré !
J'inspirai un bon coup et croisai les bras, tout sourire.
Un Général en provenance d'une autre planète affublée du nom de "Meeryn III" ? "Killdrago" ? Il me prenait pour l'une des leurs ? Des années plus tôt, je lui aurais très certainement ri au nez par pure crédulité. Mais en cette période de ma vie, après avoir effectué tant de rencontres insolites, une telle réaction n'aurait pas de sens.
Je hochai doucement la tête... avant d'augmenter la cadence en élargissant mon sourire affable.


- Enchantée, Général Ryukray de Meeryn III ! m'exclamai-je dans un élan de satisfaction, bienheureuse de ne pas avoir à faire à un clone de Baddack. Et pour vous répondre : Non, je suis native de ces terres; en aucun cas "Saiyan". En somme, je suis terrienne. Enfin, pas tout à fait, aux dernières nouvelles. Mais mieux vaut ne pas trop se fier aux bêtises proférées par d'horribles xénophobes complètement dérangés au point de devenir des fontaines de sang, enchaînai-je d'une traite, sans trop espérer me faire comprendre par mon interlocuteur aux cheveux bleus ébouriffés.

Une jolie petite référence à Ferliost. Ses oreilles allaient siffler en conséquence, ça, je peux vous le dire ! Humpf... me traiter de créature démoniaque tout simplement parce que je me permettais de consommer un breuvage spécial de façon journalière, et ce dans l'unique but de parfaire mon entraînement !
On ne choisit pas forcément sa voie...
J'entendis mon interlocuteur s'adresser à voix basse, probablement à sa seule intention. Ses propos traitaient de son approche déplacée avec un membre de sa race : à savoir Baddack.
Non, non ! Inutile de se fourvoyer ou de culpabiliser, pensai-je. N'importe qui se plairait à balancer le grand bonhomme en armure éraflée contre une paroi rocheuse dans l'unique but de le faire taire, vraiment. Moi la première, ces derniers temps !
Je secouai une main devant mon visage, un poing plaqué sur la hanche.
Bon. Au moins, il savait mettre sa fierté de côté pour présenter ses excuses ! Outre l'utilisation d'un langage familier - parfaitement adapté à un interlocuteur comme Baddack, devrais-je dire -, le dénommé Ryukray justifia son attitude soudaine et bilieuse par un réveil en fanfare, de surcroît au beau milieu de ce qui semblait être un mauvais rêve.
Je me passai une main dans le cheveux en lâchant une œillade discrète à Baddack, du coin de l’œil. Ce dernier venait de traîner sa compagne d'infortune jusqu’à moi...
Il n'apprendra jamais. De quoi pousser cent soupirs en une seule fois ! Pas le moindre geste galant envers la pauvre femme encore inconsciente, quoique parfois gémissante en raison des mauvais traitements.
Je lui retirai l'inconnue des bras pour m'en occuper à sa place, fatiguée par l'incommensurable grossièreté de Baddack à son égard.


- Vous êtes horriblement éreintant, monsieur Baddack. Laissez-moi m'en charger à votre place... la pauvre, aussi acariâtre fut-elle, ne mérite pas d'être traitée comme un vulgaire sac de linge sale ! lui dis-je sous l'emprise de l'agacement.

Ryukray se mit à communiquer avec un de ses compagnons réveillé, et j'en profitai donc pour m'intéresser plus particulièrement à la femme dont je soutenais le poids. Au moins, la toge du Nécromancien veillait à dissimuler sa nudité. Par bonheur, Baddack ne cherchait pas à lorgner sur ses appas. Il m'avait tout l'air de s'en moquer. Tant qu'il ne lui demandait pas de l'épouser, nous n'avions donc rien à craindre de ce côté-là. Brrr ! Sa dernière proposition à mon attention me restait encore en travers de la gorge.
Je balayai cette pensée pour secouer doucement la femme par l'épaule, espérant la voir au moins ouvrir les yeux.


- Il va bien falloir vous réveiller un jour pour que nous puissions avoir connaissance de votre identité..., lui soufflai-je à l'oreille, tout en jonglant du regard sur Baddack et l'inconsciente.

A vrai dire, j'espérais fortement qu'elle ne récidive pas dans une autre tentative d'occire Baddack. Raison de plus pour m'occuper d'elle à sa place ! Elle n'allait ainsi pas voir son visage avant le mien, ce qui devrait la rassurer un minimum. Quant à la découverte du peu de vêtements qu'elle portait sur le dos... Nous aviserons !
Je scrutai Baddack d'un air interrogateur.


- J'ai entendu dire que les vôtres ne sont pas réputés pour être des tendres avec les étrangers. C'est même un dénommé Radditz qui m'en a fait part ! Quelqu'un qui fait apparemment partie de votre peuple, lui murmurai-je avec une légère pointe d'inquiétude dans la voix. Alors que pensez-vous de ces trois-là ?

Autant le leur demander.
J'élevai la voix à l'intention du garçon aux cheveux bleus, Ryukray, plus dans l'optique de me faire bien entendre par ce dernier mais aussi - accessoirement - pour chercher à attirer l'attention de ses autres compagnons de voyage. Je devais tous les rencontrer pour pour plus de sûreté.


- Pourrait-on avoir connaissance de la raison de votre arrivée sur Terre ? Quels sont donc vos projets ? m'enquis-je en conséquence, avant d'ajouter plus sobrement : Je me dois de vous questionner à ce sujet. N'y voyez strictement rien de personnel. Considérez cela comme de simples formalités.

Je souris pour agrémenter mes propos. Les pousser à me craindre n’engendrerait que des problèmes.

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Lun Oct 24, 2016 9:00 pm



D'autre sayens ici ?

B
addack leva un sourcil. Le jeune sayen face à lui venait de l'insulter ouvertement. Le guerrier d'élite s'imagina très facilement se glisser dans son dos et lui briser la nuque d'un geste sec. Mais Ryanne aurait probablement gueulé comme un putois. Le géniteur de Goku se contenta d'un simple sourire narquois, se moquant parfaitement de la réponse du gamin.

Néanmoins, il n'était pas sourd, il enregistra tout ce que racontait le gamin. Il prétendait s’appeler Ryukray. Un nom qui ne sonnait pas des masses sayens. Et l'explication vint d'elle-même, il était général sur une planète que Baddack ne connaissait pas. Meeryn III. Il nota dans un coin de sa mémoire le nom de la planète. Et si le gamin lui cassait un peu trop les couilles, il irait probablement éradiquer toutes vies sur cette planète. Une grande satisfaction l'envahit. Il ne laissa rien transparaître et continua d'écouter les échanges entre les deux.

Le gamin, après son échange avec Ryanne, se tourna de nouveau vers Baddack pour lui présenter ses excuses. Le natif de Végéta leva un sourcil, surpris. Puis il se contenta de hausser les épaules et de lâcher un simple « Pas d'soucis. ». Aussi bavard qu'a son habitude.

Baddack fut surpris par Ryanne. Cette dernière lui retira la femme de son bras. Le sayen ne comprit pas immédiatement. Mais cette dernière lui expliqua clairement qu'il la maltraitait.

« Mais ? Mais ! » S'exclama Baddack en se rapprochant de Ryanne. « Je ne la maltraite pas ! Je l'ai prise par l'épaule comme un compagnon d'armes. » Se justifia le sayen. « Et puis elle a quand même essayé de nous buter. » Baddack planta son doigt dans la joue de la femme inconsciente. « Hein ? » Un sourire d'imbécile naquit sur son visage.

La femme entre les bras de Ryanne remua légèrement. Ses yeux clos, se relèvent lentement. Elle semblait encore dans le flou plus qu'autre chose. Elle semblait tenter de dire quelque chose. Baddack tendit l'oreille et cru comprendre « Les sayens morts. » Mais il n'en fut par certains.

« Non. J'suis pas mort. » Déclara le sayen. Il la fixa, mais les yeux de la femme se fermèrent à nouveau. « Ryanne. Tu n'as rien pour la remettre sur pied ? » L'interrogea le sayen.

Ryanne enchaîna alors en parlant avec Baddack. Le sayen l'écouta attentivement et un frisson parcourut son échine. Le visage du guerrier de l'espace se raidit. La jeune femme venait de prononcer le nom de son autre fils dont il avait perdu la trace. Radditz.

« Ryanne, tu connais Radditz ? C'est mon fils et le frère de Kakarotto... » Expliqua le sayen, bien plus sérieux que d'ordinaire. « Quant à ce que je pense que ces trois-là. » Le guerrier jeta un coup d’œil en biais aux autres sayens. « Je pense que l'on craint rien. Je suis bien plus puissant qu'eux, alors je ne parle pas de toi. »

Baddack tourna la tête vers le trio. Attendant impatiemment que le chef réponde aux questions que lui posait la jeune femme. Il se contenta de croiser les bras et s'assit sur un gros roch


Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Lun Oct 24, 2016 9:38 pm

Ah les montagnes ! Le calme ! Les vaisseaux qui bougent toute les trente secondes ! Et aussi les aliens qui organisent des barbecues ! Que dire de la terre ! Cette si belle planète ! M’enfin cette fois c’est le bon !

« J’te dis que c’est un vaisseau Rayden ! Allez Nira dépêche toi ! »
Hurlais-je en tirant ma partenaire rose par les bras, Bah c’est vrai qu’elle était super légère…
« Haaa, me tirer d’un sommeil si paisible… Je te promets que si ce n’est pas un vaisseau Rayden j’te transforme en bonbon ! »

Elle me crie dessus en plus, parfois j’me demande comment j’fais pour supporter cette chose rose qui s’amuse à s’moquer de moi tout le temps. Bon j’traversais les époustouflants paysages de la montagne avec vitesse intrigué par ce qui venait d’arriver sur terre.
« Pitié que c’est un vaisseau Ray… » Et merde… Bon heureusement que je n’ai pas parié un bras … Bordel quel beau monde présent en ces lieux… Nous avons…Bah nous avons que des humains à première vue… Et une silhouette qui me semble très très familière… Bien… Nira s’avança alors dans le tas en hurlant à tous les gars présent, sans aucune gêne et avec une voix d’agacé !

« Bonsoir le monde ! Quelqu’un pourrait nous dépanner moi, et mon partenaire à la puissante chevelure argenté ! »


Elle m’attrapa par le col pour me soulever devant toute l’assemblé, bah c’était aussi une façon de me rabaissé, puis me relâcha.

« Bien… Excusez ma partenaire rose, Bonjour à tous, j’aimerais savoir si quelqu’un aurait un radio, ou un truc assez puissant pour envoyer des signaux dans l’espace… Bah je doute que… »

En me stoppant pour pointer du doigt l’homme à l’incroyable chevelure bleu plus mal peigné que moi, faut savoir que j’dors dans la nature ! Pour reprendre « Vous soyez de cette terre, donc je pense que vous avez la technologie suffisante pour envoyer des Sos ! » Ouaip, toute façon s’il refusait j’allais me barrer avec son vaisseau de gré ou de force, c’est ma planète ou eux, J’ai une faune à cloner moi ! Bordel de merdouille ! Quand Nira quitta à une vitesse hallucinante sa position pour sauter sur une des terriennes présente avec un long hurlement d’excitation alors que des petits jets de vapeur s’échappait de ses bras comme toujours à chaque excitation ! Sans même prévenir elle déposa ses lèvres contre celle de la terrienne encore une fois c’était le bordel ! Nira qui embrasse des gens… Fallait vraiment que je m’y habitue. Je frappai ma paume droite contre mon front agacé par ce genre de situation, même si moi aussi j’avais reconnu la terrienne.

« Oï Ryanne… » Assez étonné par le comportement de Nira… Bah la bougresse était vraiment contente de revoir son amour terrien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Lun Oct 24, 2016 10:12 pm

Alors que j'étais en train de voir si mon frère allait bien , cette terrienne "Ryanne" a haussé la voix , surement à mon intention :

"Pourrait-on avoir connaissance de la raison de votre arrivée sur Terre ? Quels sont donc vos projets ?"

" Haussez le ton ne servira à rien , Demoiselle . Nous avons décidés de voyager après la Guerre . Salil veut découvrir de nouvelles cultures , tandis qu'Irelec me suit dans ma quête de découverte et de puissance . Je me balade dans l'univers pour devenir plus fort et protéger les faibles ! ... Ecoutez , mon père a perdu sa jambe gauche : Il serait avec nous , nous aurions fini cette altercation en bain de sang ! Et "Il" aurait gagné , c'était un des gardes du Roi Vegeta il y a une vingtaine d'années . Je n'ai pas sa force , ni sa fière arrogance : Je suis gentil mais poussez moi à bout et vous aurez affaire à un véritable Démon ... "

Ais-je répondu sur le coup d'un mélange de fierté , de colère mais aussi d'incompréhension .
Alors que je regarde d'un air déterminé Ryanne et Bardock ( Surtout mon homologue Saiyan )
, j'entends quelqu'un à travers le vide .

"Bonsoir le monde ! Quelqu’un pourrait nous dépanner moi, et mon partenaire à la puissante chevelure argenté !"

Quelqu'un d'autre est venu ? Et c'était "2" personnes ? Je me relève fièrement et dégaine mon épée ( sans viser les nouveaux arrivants . Même les voir )

" Je ne sais pas ce que vous voulez . Mais vous n'avez pas intérêt à approcher d'un poil de mon vaisseau , tant que je ne vous ai pas cerné . Présentez-vous d'abord . D'ailleurs , vous deux aussi : Présentez-vous un peu à moi . Je n'ai peut-être pas la puissance de mon père , mais je serais prêt à mourir pour mon but ! "

Ais-je lancé à ces 4 personnes très étranges . Je me fiche du niveau de puissance de ces personnes : Je ne les empêcherais pas de réaliser mon rêve !

Je rengaine mon épée et prends mes deux compères pour les mettre dans le vaisseau .
Les deux traînait dans leurs sacs de couchages qui bourlinguait dans tous les sens . Je les pose finalement à l'intérieur et ferme l'écoutille en ressortant .

Je m'assieds devant l'entrée , bras croisé et regard inflexible . J'attendais les réponses de chacun , voir si je peux placer ma confiance en chacun de ces êtres .

Aucun n'a l'air spécialement méchant , et si ils savaient ce que j'ai en moi ... Je ne sais pas , ils pourraient devenir très méfiants ...

En bref , j'attends que chacun me donne sa version des faits .
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Mar Oct 25, 2016 12:18 am

Et ce pauvre Baddack qui se mettait à faire un caprice quand sa chère et tendre lui fut retirée par mes soins prévenants ! Il osait se plaindre alors qu'il s'en trouvait enfin débarrassée ? Et son argument enfantin du "c'est elle qui a commencé" me fit immédiatement lever les yeux au ciel par pur dépit pour son cruel manque de maturité outrageusement évident...
Entre-temps, la femme dont je soutenais le poids sur mes épaules gesticula légèrement - à ma question ou à la stupide provocation de Baddack, allait savoir ! - et mon compagnon aux cheveux noirs ébouriffés crut entendre une sorte de menace à son encontre.
...Elle risquait fort de lui sauter à la gorge dés son réveil, au vu de cette réaction peu commode.
Il valait donc mieux la laisser sommeiller un peu afin de rester concentrée sur Ryukray et sa clique d'endormis. En guise de seule réponse à l'interrogation de Baddack quant à d'éventuels soins à prodiguer à l'attention de la femme inconsciente, je secouai doucement la tête sans donner davantage d'explications. Je trouvais cela bien triste de ne pas savoir utiliser le Ki pour guérir de manière efficace une victime de mes propres assauts... J'en parlerai au Maître !
Par contre, le nom de "Radditz" interpella Baddack plus que je ne l'aurais cru possible ! Et pour cause car, à ma grande stupéfaction, il s'agissait de son fils ! La bouche entrouverte, je ne pus que lui répondre d'un hochement de tête solennel... avant de la secouer pour récupérer toute ma contenance, et ainsi questionner ouvertement Ryukray sur ses intentions primaires.

Le ton de ma voix parut lui déplaire, mais cela ne l'empêcha pas de me fournir quelques réponses. Véridiques ou mensongères ? Difficile d'en être certaine. Du reste, il s'agissait d'un voyage entreprit en bons camarades suite à une guerre dont je ne connaissais pas les tournants ni même les enjeux. Je hochai la tête en écoutant attentivement les objectifs de Ryukray. Devenir plus fort et protéger les faibles; de belles paroles, effectivement. Assez proches de mes convictions, de surcroît !
Jusqu'ici, rien à redire.
Ensuite, je crus entendre un "si" énonçant un semblant de menace. Un père absent; une blessure grave à la jambe; un potentiel bain de sang nous incluant "si" ce dernier était parmi nous. Ce coup-ci, je me contentai d'afficher un air inexpressif, totalement dénué de bonhomie ou de colère. Un masque de stratège conforme à l'utilisation du Cœur de pierre, totalement hermétique aux émotions dérangeantes dans une éventuelle situation de combat à venir.
Avec les aliens, on ne sait jamais trop à quoi s'attendre...
Les dernières mises en garde de Ryukray faillirent me décrocher un petit rire, heureusement entravé tout du long par la judicieuse application de mon Cœur de pierre effectif. Pour cause, le bougre se considérait comme un "véritable Démon" en cas de crise. A mon humble avis, il ne connaissait pas le réel potentiel destructeur d'un "véritable Démon" au sens propre du terme. Il ne connaissait certainement pas l'existence de mon Maître stoïque mais ô combien effrayant de par sa puissance mystique.
En un sens, une telle ignorance de sa part me rassurait beaucoup. Dans un autre, une si belle preuve d'inconscience soulignait une trop grande confiance en ses capacités...
Histoire d'enrayer un début d'incendie, je levai ma main libre devant Baddack, principalement pour lui faire signe de ne pas se jeter sur notre interlocuteur aux cheveux bleus. Le connaissant, il n'allait pas tarder à se mettre cette idée belliqueuse dans la tête !
Et si cela se produisait bel et bien, alors autant Baddack que Ryukray échoueraient dans le test que je venais de leur faire subir : à savoir l'évaluation de leur maîtrise de soi. S'ils comptaient séjourner sur la Terre, ils devaient apprendre à contrôler leurs pulsions guerrières. Merci Radditz de m'avoir mise en garde sur ce sujet sensible !
Je scrutai Ryukray sans piper mot. Du moins jusqu'à ce que je m'adresse à Baddack :


- Oui, je sais ce que vous pensez. Inutile de le dire à haute voix, lui dis-je en catimini. Malgré ses propos, il reste un tantinet arrogant. Quant au reste de son caractère, je perçois une pointe d'impulsivité assez contraignante, plus agaçante que la vôtre. Néanmoins, je..., m'interrompis-je en entendant une voix familière s’incruster dans la conversation.

Ce corps tout rose perforé de petits trous au niveau des bras, et cette démarche nonchalante ! La concernée tirait son compagnon de route, adepte de la faune et de la flore de notre belle planète, par le col : Rékon ! Je me demandais si cette relation n'allait pas finir par s'extrapoler sur celle de Baddack et la femme toujours inconsciente que je portais ? Le Cœur de pierre me laissa muette, à mon immense satisfaction intérieure ! A l'inverse, j'aurais très certainement pouffé de rire en jetant au passage une œillade comparative à mon guerrier balafré de compagnie.
Rékon intervint pour palier à l'impolitesse naturelle de sa Majine. Je me fendis d'un sourire à son égard, laissant la pratique du Cœur de pierre en second-plan.
Je chuchotai à Baddack des paroles réconfortantes, car il risquait peut-être, là encore, de réagir au quart de tour comme un vrai butor :


- Ne cherchez pas à les attaquer : ce sont des extraterrestres très sympathiques, à ma connaissance ! le prévins-je avec ma petite manie de conspiratrice.

En me retournant par réflexe, suite à l'intervention énergique de Nira qui souhaitait manifestement me dire "bonjour" d'une manière peu banale - probablement à sa manière -, je lançai la copine inconsciente de Baddack entre ses bras en ajoutant brusquement :

- Prenez soin d'eeellll-Hummmmpf ?!

Je réceptionnai une Nira en chute libre, ses bras produisant des nuages de fumée parfumée dans son sillage aérien avant de m’enlacer avec une force toujours aussi impressionnante ! Et je sentis... ses lèvres se coller aux miennes ! et pis encore : sa langue se faufiler dans ma bouche entrouverte suite à la surprise produite par l'acrobatie inattendue de la Majine.
...Je ne l'avais pas vue depuis un an déjà, mais je peux vous assurer que son haleine gardait la même douceur fruitée que lors de notre première rencontre !
Toujours était-il que nous chutâmes sur le sol, les lèvres scellées un long moment en guise de... retrouvailles passionnées ?
Je lui tapotai le dos gentiment pour tempérer un peu son puissant enthousiasme. Baddack allait immanquablement me lancer une pique à ce sujet !
Ryukray avait exposé ses conditions entre-temps, mais je n'avais strictement rien entendu parmi le brouhaha produit en grande partie par les cris d'excitation de Nira. A en croire les mouvements de sa langue, elle m'aimait bien. Beaucoup... Passionnément ? A la folie ?!
Les salutations de Rékon me ramenèrent sur Terre, plus précisément parmi les vivants, et me permirent de lui répondre en levant le pouce, afin d'éviter qu'il ne s'inquiète pour son amie ou pour ma personne légèrement secouée par ce baiser fougueux.
Les mains sur les épaules élastiques de Nira, je parvins à la faire reculer suffisamment de mon visage pour pouvoir lui adresser quelques mots :


- ...Whaow ! Vous êtes toujours aussi bourrée d'énergie, Nira ! Cela me fait chaud au cœur ! déclarai-je en souriant de toutes mes dents - et en profitant aussi pour m'essuyer la bouche d'un rapide revers de manche - avant de reprendre : Ce flot d'affection fut très, très, très éloquent. Et je remarque que vous ne vous êtes pas liquéfiée, cette fois-ci !

Je me redressai en lui tenant les mains, toujours aussi sensible à son aspect de bonbon-vivant. Le Cœur de pierre demeurait laissé aux oubliettes... encore une fois.

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Mar Nov 01, 2016 11:05 pm



D'autre sayens ici ?

B
addack observa attentivement le jeune homme s'agacer devant les paroles de Ryanne. Visiblement, il ne connaissait pas la définition d'hausser le ton. Cependant, ce qu'il racontait à la jeune femme était des plus intéressant. Baddack avait sans doute côtoyé son père à la cours du roi. À l'époque, il était plus faible que les gardes royaux du moment. Mais ce temps-là était révolu, il était plus puissant que le roi en personne. Et probablement plus puissant que quatre-vingts dix pour cent des sayens, hormis son fils Kakarotto et Végéta.

Le géniteur de Goku et Radditz sourit quand il vit que son attitude un peu enfantine exaspérait Ryanne. Il commençait à lentement la cerner, et quelques petits points bien placer la ferait sûrement soupirer de désespoir. Son expression resta neutre, mais à ce moment précis Baddack imaginait des centaines de choses en même pour exaspérer sa partenaire, un sourire diabolique se dessina dans son imagination. Mais il reprit rapidement son sérieux quand la jeune femme lui fit comprendre qu'elle ne possédait absolument rien pour soigner la Terrienne qui les avaient attaquées un peu plus tôt.

Le reste de la phrase de Ryukray flotta dans les oreilles du sayen. « Poussez-moi à bout et vous aurez à faire à un véritable démon. » Baddack sentis son cœur battre puissamment jusque dans ses oreilles. L'excitation du combat le gagnait vivement. Il se redressa, mais la main de Ryanne se figea devant lui. Le sayen à la chevelure noire tourna la tête vers la Terrienne. Dubitatif.

Elle semblait vouloir, lui faire, passer un message. Baddack redouta ce moment.

« Oui, je sais ce que vous pensez. » Déclara la jeune femme.

« Ta gueule » Pensa subitement le sayen en fixant la Terrienne.

« Inutile de le dire à haute voix » continua-t-elle.

« Ferme là. »

« Ne dis plus un mot »

« Je vais lui défoncer la gueule. »

Baddack observait les lèvres de Ryanne bouger alors qu'elle était tout simplement en train de lui interdit de sauter à la gorge du jeune sayen qui était face à eux. Son cerveau était en train de bouillir alors qu'il traita intérieurement Ryanne avec tous les noms d'oiseaux qui lui passait par la tête.

« Noooooooooooooooooooooooooooooon ! » Hurla Baddack dans sa tête, tellement déçu de ne pas pouvoir faire en sorte que le gamin déchaîne, ce soit disant démon qui sommeillait en lui. Ses yeux brillaient comme s'il était à deux doigts de s'écrouler en larme.

Soupirant, le sayen calma ses ardeurs. Il n'allait pas provoquer de catastrophe si son amie terrienne ne jugeait pas ça nécessaire. Il fut cependant de nouveau excité en voyant un groupe arrivé. Peut-être qu'eux étaient là pour se frité. Mais il n'eut pas le temps de vérifier non plus, car Ryanne lui affirma que ceux qui arrivaient là était bel et bien des gentils petits bons hommes.

« Merde. C'est pas encore aujourd'hui que je tuerais quelqu'un... » Songea le sayen se perdant dans ses pensées.

Il se retrouva subitement avec le corps de la jeune femelle inconsciente. Surpris, il la rattrapa au dernier moment par les cheveux. Il eut une mine perdue quelques dixièmes de secondes en la rattrapant, priant pour que Ryanne n'ait rien vu.

Baddack plaça la jeune femme sous son bras, il la tenait ainsi comme un sac à patates. Soupirant, il se tourna vers le groupe d'individus. Il devint livide d'abord, puis rouge. Devant ses yeux, Ryanne était en train de se faire laver la glotte par une sorte d'énorme chewing-gum rosâtre.

« Kesskecé ? » Lâcha Baddack.

Il laissa tomber la Terrienne au sol. Son corps en frappant contre le sol créa un petit nuage de poussière. Le sayen ne savait pas trop comment réagir face à ça, son sérieux revenant bien vite. C'était la première fois de sa vie qu'il voyait un bonbon rose galoché une femme. Galoché, quelqu'un tout court même. Il stoppa court à son imagination immédiatement, préférant oublié toutes scènes chelou sortie d'un quelconque film bien trop étrange.

Il se glissa aux côtés de Ryanne. Un sourire de gland affiché sur son visage. Rigolant déjà de sa propre bêtise.

« Alors, c'est comment le ravalement de façade par un chewing-gum saveur fraise des bois ? » Ricanna le sayen.

Le sérieux de Baddack revint au quart de tour quand le gamin leur imposa pratiquement de se présenter afin de savoir ce qu'ils faisaient ici. Baddack se contenta de lever un sourcil, refusant d’obtempérer. Il préféra laisser Ryanne parler. Elle était, sans aucun doute, meilleure oratrice que lui, et il y avait peu de chance qu'elle perde son sang-froid face à un morveux comme Ryu.


Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Mer Nov 02, 2016 8:35 am

Bien, Nira était assez contente de retrouver Ryanne, qui était accompagné d’un immense gars aux cheveux noir en armure, Meh je ne le connais pas lui. J’me demande si lui aussi est gêné de la situation… Même moi je suis un peu gêné, Ne prêtant pas trop attention au fait que l’autre gars sur le vaisseau à la chevelure bleu venait de sortir un sabre, j’avais juste le sourire aux lèvres devant ces drôles de retrouvailles. Les yeux plissé un peu aveuglé par le soleil de cette foutue planète, Puis le gars aux cheveux bleu venaient de chopper quelque chose, ça semblait vivant… Puis il disparu dans son vaisseau en fermant la porte et revint à nous quelque minute plus tard. De plus il voulait qu’on s’présente, mais bordel il est totalement sourd ? J’viens juste de lui dire que j’ai besoin de sa machine pour envoyer des signaux aux miens.

« Meh, J’ai juste besoin d’envoyer des SOS depuis ton vaisseau… »

Avec ma célèbre joie de vivre morte, en même temps moi qui pensait être tombé sur un vaisseau Rayden… Je tombe sur un gars aux cheveux bleu méfiant… M’ouais… J’ai de quoi sauter de joie vraiment… En plus j’ai le regard qui montre clairement que je suis dégouté d’être tombé sur ça… Qui fait un incroyable discours pour montré qu’il était prêt à nous fracasser pour son vaisseau.


« Ouais c’est cool ça, mais je ne suis pas vraiment ici pour faire mon pillard, juste pour tes systèmes de communication. »

Pour calmer les ardeurs du gamin et éviter que tout ça parte en bagarre général ou je risquerais de perdre la vie avant même d’avoir pu revoir ma chère et belle planète, qui perd toute sa faune. Ah ouais en parlant de fleur, le cube dans le cœur de Nira y est encore, à l’abri de tout imprévu ! Sauf si quelqu’un transperce ma partenaire rose… Ce qui serait  assez gênant vue que la boite de cryo-stase serait détruire en endommageant mes précieux spécimens, avant de jeter un coup d’œil au vaisseau qu’utilisait le gars à la touffe spécial. Meh c’est juste une boite de converse à coté de nos vaisseaux Rayden, même une voiture civile est mieux équipé que ce… Débris de l’espace… Mon instinct de mécano et j’observe attentivement le vaisseau pour essayer de trouver le moindre défaut toute en le comparant à notre incroyable technologie Rayden. J’ai même envie d’y apporter quelque modification, Ouaip Presque un an que je n’ai pas bricolé quelque chose, l’envie est juste trop forte. Si j’avais eu les outils sous les mains. Ou peut-être que je pourrais lui emprunté des outils si ce gars en possède, Parce que dévissé un boulon avec un bout de bois tailler ce n’est pas le truc le plus facile que j’ai eu à faire. Mais du coté de Nira qui échangeait un incroyable baiser avec Ryanne, qui fut contrait de repoussé l’être rose par peur de s’étouffer avec une langue gout fraise, vraiment ce serait stupide un peu comme mort.

« Ryanne, ça fait tellement longtemps ! Tu m’as tellement manqué ! »


Hurla la Majin avant d’élargir ses deux bras pour les enrouler autours de Ryanne et lui faire un énorme câlin presque douloureux, mais douloureux d’amour ! Pour ensuite répondre à la remarque de la terrienne aux cheveux violet sur le fait que la dernière fois Nira c’était totalement écroulé suite au dernier baiser de Ryanne.


« Ouais, il faut dire que j’ai été un peu surpris… Mais maintenant je suis prêt à te donner tout mon amour ! »


En approchant dangereusement ses lèvres de Ryanne pour essayer de lui faire un autre baiser plein de passion Niraness, Ouaip ne cherchez pas c’est un mots qui sort de l’imagination farfelue de cette fille toute rose .Mais quelque chose empêchait Nira de continuer ce geste plein d’amour, elle venait de tourner la tête de manière violente et comme un hibou en même temps vers les cheveux bleu du gars, puis pour croiser son regard méfiant, J’avoues que j’ai sursauter quand elle totalement retourné sa tête pour regarder l’alien au cheveux bleu… J’vais avoir cette image en tête pendant deux semaines encore, de Nira qui s’retourne comme un hibou arf… Puis la Majin rose ce pris un air plus sérieux que toute les autres fois, même quand j’ai faillit me faire tuer sur ma planète, faut dire que c’est un truc assez spécial qui s’passe là ! Elle venait de sentir quelque chose de familier pour elle cet alien aux cheveux, C’était une sorte d’aura démoniaque, c’était peut-être un démon qui pris forme humaine ? Sur notre planète y a déjà eu ça, une anomalie avait copié l’apparence d’un chercheur. Nira était devenue totalement méfiante quelle arrêta d’enlacer Ryanne avec ses longs bras élastiques pour allonger ça tête en direction de l’alien avec une aura démoniaque, Ouaip c’était encore plus flippant d’allonger son cou pour approcher les gens ce n’est pas la manière la plus amicale, mais bon c’est quand même quelque chose propre à Nira, une fois proche du mec aux cheveux bleus

« Quelque chose en vous… C’est incroyable… ça me rappele le Makai… »


C’est quoi le Makai ? Etrange elle ne m’avait jamais parlé de ça... Peut-être que j’allais en apprendre un peu plus sur les origines de ma partenaire rose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Mer Nov 09, 2016 9:57 pm

Meh , alors que je commence à un peu me "calmer" et même apprécier Bardock : Une telle froideur me rappelle le Rayden qui a décidé de m'aider avec mon sabre . Il était sympa , ça m'enrage encore que ce foutu dragon l'es tué !

Je ressens la rage remontait toute seule petit à petit : Cette aura démoniaque , j'ai l'impression qu'elle a sa propre volonté ! J'ai l'impression d'avoir un autre esprit à l'intérieur de moi . Cette sensation étrange , qui me parcourait le corps . J'ai réussi à me calmer quelques instants , en serrant fort mon poing .

Alors que j'arrive à me calmer , je vois cette chose qui élargit sa tête jusqu'à moi !
Je fut un peu surpris intérieurement , mais je ne l'ai pas exprimé extérieurement .
Elle me regarda avec insistance , comme si elle sentait l'aura que j'avais .
Elle continua d'insister du regard tout en disant :

"Quelque chose en vous… C’est incroyable… ça me rappele le Makai…"
Elle pouvait sentir Dio dans mon corps ?! Mais comment a-t-elle fait ?
Oui , je lui ai donné un nom : Je sentais qu'il n'était pas qu'une simple aura mais quelque chose de plus grand .... Je sens comme une seconde personne dans mon esprit .

Je répondais , étonné , à la créature rose bonbon :
" Tu peux le sentir , toi aussi ? Il est quelque chose que je n'arrive pas à décrire .... Il est quelque chose d'ancien et de nouveau à la fois ... La seule façon que j'ai pu le définir , c'est cela : Dio . La seule façon pour moi de pouvoir l'appeler . Comment arrives-tu à le sentir ? "Ais-je répliqué à cette créature bien mystérieuse ...

Je jetais quelques regards discrets à Bardock et l'individu qui semble accompagner la fameuse " rose bonbon" . Je regarde le grand et lui dit :

" Je veux bien te faire ton message , mais .... Réponds au moins à ces trois questions : Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Es-tu méchant ? "Ais-je posé à ce gars-là .
Je ne le connais ni de Salil ni de son père , mais je pense pas avoir affaire à un vulgaire voleur . En plus , il me fait étrangement penser à Salil : Il a une "particularité" qui me semble propre aux Raydens ...

Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Ven Nov 11, 2016 8:28 pm


Deux raisons me poussèrent à détourner le regard vers Baddack.
La première concernait mon incessante consternation vis-à-vis de ses velléités de violence à l'intention de son congénère Ryukray. Sans compter son outrageante familiarité dans ses propos !
 La seconde - bien plus subtile - me permettait de me soustraire à cette étrange aura attractive émise par la Majine. Éviter de la regarder dans les yeux m'empêchait de tomber sous l'emprise de cette redoutable forme d'hypnose. Impossible d'en comprendre la réelle provenance; cette Nira me troublait et notre précédent... échange n'arrangeait en rien les choses.
L'air ahuri du guerrier aux cheveux hérissés, associé à sa question aussi indiscrète que le baiser chaleureux de ma compagne Bonbon-vivant, me donnait matière à répondre. Cela dit, en baissant légèrement les yeux vers les bottes blanches de Baddack, je ne pus réprimer un soupir outragé à la découverte de la femme-démon inconsciente étendue face contre terre.
L'autre bourru s'en occupait vraiment comme un manche !
Je lui lançai un regard froid pétri d'une brève indignation, histoire de ne pas prendre le risque de créer une atmosphère désagréable pour le reste des participants à cette conférence nocturne.


- Vous et moi aurons beaucoup de choses à nous dire, lui soufflai-je avant de me retrouver enroulée entre les bras longs de Nira. Oumpf...

Un trop plein d'affection susceptible de vous étouffer, avec en prime une déclaration d'amour à vous en faire tourner la tête !
L'extraterrestre était à peine consciente de sa force physique démesurée. Impossible d'ignorer cette tempête rose de cajoleries et d'amour en tentant de poser mon regard ailleurs; je reculai donc la tête pour essayer de reprendre mon souffle avant un autre "ravalement de façade", selon le point de vue extrêmement dérangeant de mon compagnon baraqué aux réflexions narquoises.
Je parvins à regagner mon souffle en bougeant prudemment des épaules. Une partie de moi refusait de quitter l'abri fourni par les bras élastiques de Nira... Allez savoir les tours que me jouaient mon esprit !
Mon cerveau semblait hermétique à toute logique en présence de la Majine.
Les "lèvres" roses de Nira revinrent à la charge. Je me penchai un peu en arrière par réflexe afin de retarder l'inévitable.


- Je suis vraiment flattée de toute cette attention, Nira, mais... je..., balbutiai-je sans parvenir à finir ma phrase.

Et ça recommençait !
Ma raison demeurait anesthésiée, comme emmurée dans une salle secrète dont j'ignorais où se trouvait l'issue de secours - s'il y en avait bien une. Malgré moi, je parvenais à percevoir l'énergie de la Majine, exacerbant mon trouble et ma vulnérabilité émotionnelle à son encontre. Soudain, l'intéressée tourna la tête vers Ryukray.
Son buste gardait sa position initiale, mais je me trouvais désormais avec sa nuque à quelques centimètres de mon menton. Une élasticité pour ainsi dire... effroyable !
Je déglutis discrètement en tendant le cou d'un côté pour m'enquérir de la situation. Le cou de Nira s'étirait à une distance absurde, ignorant toutes les lois de la physique, y compris celles inhérentes aux étirements d'un élastique.
Comme ma compagne rose jetait son dévolu sur Ryukray, j'en profitai pour me dépêtrer doucement de son enlacement. Ce ne fus pas bien compliqué car Nira avait relâché la puissance de son étreinte.
Une fois chose faite, j'époussetai ma toge et ramassai la femme inconsciente délaissée par mon butor de compagnon aux muscles saillants.


- Pour reluquer les autres, on peut vous faire confiance. Mais pour vous charger d'une responsabilité plus sérieuse, c'est une toute autre affaire, lançai-je à Baddack en accompagnant mes dires d'un regard réprobateur.

Une fois l'infortunée confortablement installée sur mon dos, je pus me focaliser entièrement sur la conversation qui se déroulait entre Rékon et notre voyageur de l'espace à l'épaisse chevelure bleutée. L'un souhaitait connaître les grandes lignes de son interlocuteur, sa philosophie et tout le reste; l'autre ne s'intéressait à rien d'autre qu'à un moyen de contacter les siens par le biais des moyens communicatifs du vaisseau alien.
Rékon ne brillait pas par sa souplesse d'esprit. Pour lui, le plus simple aurait été de se présenter convenablement avant d'entreprendre la moindre approche. Malheureusement, il préférait y aller au "feeling", droit au but, ignorant la méfiance naturelle d'un nouvel arrivant sur notre belle et fantastique planète touristique.
Quant à Ryukray, malgré son air sérieux, je décelais une pointe de naïveté dans sa logique. Ses deux premières questions ciblant l'origine et l'identité de son présent interlocuteur étaient classiques mais favorables à une future bonne entente - les bases indispensables d'une présentation digne de ce nom. Néanmoins, seuls les demeurés répondraient "je suis bel et bien méchant" à une interrogation de ce genre ! Ryukray manquait cruellement d'imagination et de stratégie pour questionner son entourage, surtout pour un voyageur venu de l'espace.
Je regardai Baddack du coin de l’œil. Ce dernier ne valait pas mieux qu'eux en termes de diplomatie...
J'arborai la mine idoine d'une médiatrice, prenant le risque de me glisser sur le chemin de Rékon. C'est-à-dire entre l'individu en question et son prudent homologue au visage fermé.
Le fait de me retrouver avec une femme inconsciente sur le dos, vêtue d'une simple toge rapiécée pour pallier à sa nudité, brisait un peu l'image que je me donnais. Pas très grave. Il fallait faire avec. Hors de question de la laisser entre les mains de Baddack le rustre !
Je souris à Ryukray afin de le réconforter.


- Voilà une nuit bien mouvementée, commençai-je d'une voix apaisée. Et il serait vraiment dommage de la gâcher dans une rixe stérile. Raison pour laquelle je vais m'assurer qu'aucune anicroche ne vous tombe dessus ! Je lançai un regard entendu à Rékon avant d'ajouter avec légèreté : Le plus simple serait de vous présenter comme Ryukray le souhaite. Ce qui me semble tout à fait logique : personne ne laisserait rentrer un parfait inconnu dans sa propriété. Surtout si vous lui demandez un peu d'aide.

Puis je jonglai du regard entre les deux individus, tournant la tête de droite à gauche, toujours dans leur ligne de mire. Le placement idéal pour entraver la moindre offensive d'un côté comme de l'autre. Dans l'état actuel des choses, une main devrait me suffire. Avec un surplus de Ki, bien entendu.
J’espérais ne pas devoir en arriver là.

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -


Dernière édition par Ryanne Hilaris le Mar Nov 15, 2016 10:05 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Dim Nov 13, 2016 4:46 pm



D'autre sayens ici ?

B
addack était ravi du petit pic qu'il avait lancé à la jeune femme. Car cette dernière semblait être le jouet favori de la drôle d'extraterrestre rosâtre. Mais malheureusement la Terrienne ne semblait pas vouloir répondre au sayen. Le géniteur de Goku et Radditz en fut légèrement déçu. Mais tant pis, il trouverait bien quelque chose d'autre pour venir briser les ovaires de la femelle. Ils auraient beaucoup à ce dire elle et lui ? Sans aucun doute. Il ricanait d'avance à ce qui allait se passer.

Le sayen se rassit sur son rocher, oubliant carrément qu'il était censé prendre soin de la Terrienne qui était étendu à ses pieds face contre terre. Il regardait toujours d'un air dubitatif ce qui se passait devant ses yeux. Plusieurs questions lui vinrent à l'esprit. Ryanne aimait pas les hommes ? Ryanne aimait uniquement les bonbons roses à la langue bien pendue ?

Ne trouvant pas de réponse, il se contenta de détourner le regard. Un frisson glauque lui parcourant l'échine. Il se perdit dans ses pensées.

Le sayen jeta une oreille attentive à ce que la créature disait à l'autre gamin. Elle parlait du Makai. Et Baddack en avait un peu trop entendu parler récemment. Il était revenu de la planète Cooler 01, avec une idée bien précise de ce qu'était le Makai. Une armée de démon avait déferlé sur le monde, ci ce n'est sur la galaxie. Baddack et son équipe avaient dû repousser ces forces d'assaut sur une planète perdue, appartenant à l'empire des démons du froid.

Baddack s'agaça lentement en repensant à Freezer. Ce salopard. Il ne devait pas perdre de vue son objectif principal, c’est-à-dire retrouver son fils Kakarotto. Et lui demander de l'aide pour détruire ce monstre. Son attrait se fit un peu plus grand quand le gamin expliqua qu'une chose sommeillait en lui. Le guerrier d'élite fronça les sourcils. Ryanne le tira de sa rêverie.

Hmm ? Baddack tourna la tête vers Ryanne alors que cette dernière se dépatouillait pour se sortir des bras rosâtres de l'alien. Elle marcha vers lui, visiblement mécontente. Merde. Baddack avait oublié de ramasser la Terrienne qui était allongée au sol. Bon sang, Ryanne allait sérieusement lui briser les noix juste après ça. Il regarda la femme emporter l'autre femme sur son dos. Et aller écouter la conversation des deux Terriens.

Ryanne avait le don pour apaiser les choses. Mais Baddack devait au moins mettre les choses aux claires avec elle. Du moins, sur un point en particulier. Il se leva de son rocher s'approcha de la Terrienne. Il lui murmura une phrase à l'oreille. De façon à ce que personne n'entendent.

« La chose dont parlait le gamin, son Dio là. Si ça vient du Makai comme le dit la fraise Tagada là, c'est un démon qui sommeille en ce gamin. » Expliqua le sayen.

Le fier guerrier sayen se demanda s'il pouvait pousser le gamin à bout afin qu'il perde le contrôle de la créature qui sommeillait en lui. Il avait hâte d'affronter un autre démon, peut être que ce dernier serait sans doute bien plus fort que ceux qu'ils avaient affrontés sur la planète dont il avait oublié le nom. C'était des idées assez malsaines qui naissaient à ce moment précis en lui.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Mer Nov 23, 2016 10:35 pm

Hmmm ... Ryanne Hilaris est un personnage très aimable , aucun doute là-dessus : S'interposer pour empêcher qu'une rixe ne se manifeste , ça relève de la courtoisie . La jeune terrienne s'interpose parfaitement entre "Killdrago" et le grand .

* Cette femme , Ryanne ... Elle est très courageuse ! S'interposer comme cela entre deux personnes , même si elles n'ont pas l'intention de combat , ça relève du courage ! Puis je suis toujours trop dur avec les gens : Je vais laisser au moins ce gaillard entrer dans le vaisseau : Suffit juste que l’œillère me reconnaisse devant l'entrée et puis c'est bon ! *

"Voilà une nuit bien mouvementée,  et il serait vraiment dommage de la gâcher dans une rixe stérile. Raison pour laquelle je vais m'assurer qu'aucune anicroche ne vous tombe dessus ! Le plus simple serait de vous présenter comme Ryukray le souhaite. Ce qui me semble tout à fait logique : personne ne laisserait rentrer un parfait inconnu dans sa propriété. Surtout si vous lui demandez un peu d'aide. " Elle avait entièrement raison , mais la gentillesse de Ryukray est trop affligeante : Il sourit et exprime un regard joyeux tout en se frottant la nuque .
Il arbore le visage même de l'amabilité absolue .

Ryuk s'approche alors tranquillement et d'une manière nonchalante vers le grand et lui tends la main avec vigueur :
" Je veux bien t'aider , tu me répondras dans le vaisseau ! Excusez-moi Ryanne Hilaris , mais j'en ai pas pour très longtemps . Bardock , veiller à prendre un peu plus soin de cette ... chose , quel qu'elle soit ! " Finissait Ryuk sur une touche amicale et comique , constatant le niveau de gentleman qui sommeille en son homologue Saiyan est fulgurant !  

* Ça me rappelle la fois où j'ai rencontré ce Namek ! Il était si mit de côté que même à côté de Meerois , il pouvait passer inaperçu ! En plus , on dirait que ce gaillard a le même caractère que le Namek ! Hmmm , Ryanne prends ma défense ? C'est honorable de sa part mais je suis trop rude aux premiers abords ... *

Ryuk se retourne alors joyeusement vers son vaisseau et s'y dirige lentement . Après quelques pas , il se stoppa nette , totalement . Il tourne la tête vers le ciel , le regard vide et dénué de toutes émotions et de sentiments . Pendant quelques instants , il était perdu dans le vague , le regard insistant vers le ciel . Quelques instants plus tard , une puissance s'approchait rapidement de la position de nos protagonistes : Une puissance maléfique que Ryuk , ou plutôt ce qu'il abrite , a ressenti avant tous .

Une ombre apparaît alors au-dessus du vaisseau , s'y posant sur le toit d'une manière simple . L'ombre est ensuite éclairée par la lumière de la lune : Une créature hideuse , gigantesque et massive ! Ce monstre arborait une peau rose et noire , surmonté d'une sorte de pré-carapace violette . Sur la tête on pouvait voir deux cornes noires caractéristique d'un Démon .

La créature laissait apparaître un sourire sadique dirigé vers Ryuk : Pourquoi lui ?
Le monstre commence alors à parler , tandis que Ryuk déboîta ses épaulières pour les poser à terre :
" Je te retrouve enfin , mon rival de toujours ! Dio ! Réveilles ton potentiel ! Outrepasse ton stupide hôte et affronte-moi ! "Riait-il de manière maléfique , tandis qu'un troisième œil s'ouvrit sur son front .

Ryuk avait toujours le regard vide , il lâcha ses épaulières lourdement au sol , il concentrait toujours son regard vers ce Démon . Depuis tout à l'heure , ses pupilles avaient rétrécies et était devenu blanches . Notre bleudinet arborait un sourire tout aussi fou que celui de ce Démon . Ce dernier reprit la parole :
" HAHAHAHA , ton hôte n'est pas assez puissant , Dio ? Tu es devenu faible contre moi , le grand Lokhar ? HAHAHAHAHAH , pitoyable ... Vous tous ! Assistez à l'avènement de mon ère ! Dio ! Mets ton hôte en éveil et bats-toi ! J'ATTENDS CE MOMENT DEPUIS SI LONGTEMPS ! URRRRRYYYYYYYYY !!!"Finissait-il en déployant sa puissance ! Cette dernière est très présente , c'est le minimum qu'on puisse dire ! Une aura démoniaque entourait Lokhar , une aura si perfide qu'elle dégoutterait Ryukray si il était "conscient" .
Ryuk lâcha un léger rire , avant de lui aussi commencer à charger sa puissance , déployant une aura aussi noire et maléfique que Lokhar ! La peau blanchit extrêmement autour du centre du corps de Ryuk , son regard prit un trait de colère , ses crocs poussèrent , des griffes commençaient à pousser sur les bouts des doigts de notre héros de Meeryn III . Alors qu'il commençait à charger cette puissance , Ryuk prononçait d'une voix qui n'était pas la sienne et qui instaurait une sonorité plus démente : "URRRRYYYYYYYYYY !!!! "
Hurlait-il en déployant sa puissance .

Ryuk relançait alors son regard perçant et sadique vers Lokhar : Plus personne n'était dans sa ligne de mire en dehors de Lokhar .

Ce Démon , Lokhar, leva alors son index droit en l'air et fit jaillir un Kikoha rouge au-dessus . Il inclina son doigt tout en énonçant tout bas :
" Mudasu ...."
 

HRP - Lokhar:
 


HRP:
 


Dernière édition par Ryukray Killdrago le Dim Déc 11, 2016 9:12 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Jeu Nov 24, 2016 10:01 pm

Bien ! Apparemment, tout rentrait dans l'ordre.
Pour des raisons obscures, sauf si à tout hasard mon discours venait miraculeusement de considérablement transformer le point de vue de Ryukray sur le manque de civilité de Rékon, le guerrier de l'espace et fier congénère de Baddack se montrait excessivement aimable. Le gentil bougre, suite à de brèves excuses pour se diriger vers son vaisseau avec Rékon, enchaîna avec une petite blague dénonçant les manières bourrues du sosie de Rambo envers la rescapée perchée mollement sur mon dos.
La bonne humeur revenue, l'atmosphère débarrassée de la pression fournie par un début de présentations laborieuses, je poussai un long soupir soulagé. Se retrouver au milieu de tous ces mâles très souvent - ou plutôt trop - enclins à la violence avant de songer à se connaître ou de s'expliquer pacifiquement était l’archétype d'une situation épuisante. Par bonheur, l'heureuse présence de Nira apportait son petit lot de diversité et d'affection à ce comité de guerriers.
Lorsque Baddack daigna bouger son postérieur moulé par ses collants noirs de son rocher - digne siège du lymphatisme aussi peu ostensible que confortable -, j'eus le temps de ramener le poids glissant de mon bagage vivant à un niveau légèrement plus élevé de mon dos.
Contre toute attente, le guerrier au bandeau rouge sang me susurra un avertissement intéressant à l'oreille. Il avait l'air d'un conspirateur, vraiment pas très discret de surcroît. Mais il y mettait du sien et de tels efforts ne méritaient pas des reproches. J'aime quand mon entourage cherche à se dépasser ! Ah ha ha ha !
Quoiqu'il en fut, sa conclusion sur le côté démoniaque de Ryukray et son "Dio", elle-même appuyée sur l’énonciation du "Makai" de la "fraise tagada" affublée du doux nom de Nira, me soutira... un gloussement. L'envie de couper le sifflet à mon butor de compagnie me démangeait depuis si longtemps que je ne pus tout simplement pas me retenir.


- Oh, rien que ça ? Mon Maître aussi n'est pas humain : il est même franchement démoniaque ! Mais ça ne fait pas de lui un tyran pour autant, répondis-je avec un sourire en coin qui se voulait narquois. Puis, le voyant perdu dans ses pensées les sourcils froncés, je lui taquinai le bout de son nez avec un petit coup d'index en ajoutant : Et il m'arrive de consommer une breuvage peu ragoûtant, imprégné de quelques gouttes de son sang. Cela fait-il de moi une horrible créature maléfique ? Non, je ne pense pas.

Et toc !
Maintenant, le guerrier balafré allait très certainement sombrer dans un mutisme choqué ou méditatif, tout en me laissant par la même occasion un petit moment d'accalmie indispensable à ma récupération mentale. Vous le comprendriez si vous veniez un jour à surveiller un grand gamin aux cheveux ébouriffés prêt à dégommer n'importe quoi pour obtenir un soupçon de puissance supplémentaire.
Je reportai mon attention sur le vaisseau du Ryukray... et sur le dos du propriétaire en question. Il dardait le ciel nocturne, figé comme une statue. Il ne me donnait pas l'impression d'admirer la beauté des étoiles. Et je finis par comprendre la raison de cette inertie : une puissance ténébreuse, fraîchement localisée grâce à ma capacité de perception, avait surgi de la voûte étoilée pour poser ses énormes pieds griffus sur le seul moyen de locomotion du punk aux cheveux bleus.
Je peinais à croire qu'un lien de parenté existait entre ces deux énergumènes.
Ah ! Le gros démon rouge, violet et vert, de forme humanoïde et avec un troisième œil positionné sur son front comme celui des cyclopes eut la bonté de s'exprimer dans notre langage, annonçant ouvertement son irrésistible envie d'en découdre avec Ryukray ici présent.
Ce dernier brillait pas son impassibilité. Il ne parlait pas, se contentant de se débarrasser de ses épaulières comme s'il jetait une canette dans la poubelle. Je ressentis un changement discret à travers son aura, tandis que le colosse cornu et indubitablement bavard beugla son nom - Lokhar -, sa prétendue supériorité face à son rival, sa ferme intention de dominer le monde eeeeeeeeeeeeeeet.... encore son envie de massacrer Dio et son hôte.
Le tout en déployant son infâme puissance à l'aide d'une explosion assourdissante gorgée d'énergie. Si bien que je dus lever une main pour me protéger le visage de la poussière vagabonde projetée. Les pans de ma toge et de celle de la "copine de Baddack" claquèrent au vent avec un semblant de rythme.


- La Terre, foyer de toutes les bizarreries ! carrefour des mondes ! réserve de la biodiversité ! grand aimant bleu à tyrans ! fis-je avec grandiloquence, secouant une main en l'air, le dos tourné à Lokhar et Ryukray, face à Baddack qui se trouvait dans mon sillage avant d'arriver à son niveau.

Je le dépassai pour installer confortablement son "amie démoniaque" contre le rocher sur lequel il s'était assis tout à l'heure avant de me rejoindre. Et - un peu besogneuse je dois bien l'admettre -, je pris le temps de lisser les pans de sa toge froissée avant de me recoiffer les cheveux, écartant une mèche rebelle de mon visage.

- Aaah... très chère ! Pourquoi faut-il toujours que nos invités crient comme des ânes pour espérer se faire entend-... ?! m'interrompis soudainement en raison d'un cri inhumain, coulant un regard par-dessus mon épaule.

Une autre bourrasque me décoiffa, brouillant ma vision, puis de la poussière en abondance se joignit à cette mauvaise blague. Je me retins tant bien que mal de râler, étouffant un grognement méchant.
Ryukray avait lui-aussi crié comme un sauvage en déployant une énergie toute aussi malsaine que Lokhar.
Baddack avait raison sur son compte. Et ça me faisait une belle jambe ! Je n'allais certainement pas le féliciter. Oh, que non !
Je me tournai face à la scène, une main plongée dans mes cheveux mauves. Levant les yeux vers la silhouette massive du démon, je vis clairement se former une sphère de Ki rougeoyante au-dessus de sa griffe noire et immense. Un mot sortit de la bouche du colosse cornu, ou plutôt un murmure compréhensible avec les connaissance en matière de lecture sur les lèvres.
Mes sourcils se froncèrent sans même que je le leur ordonne.
Sans cérémonie, j'expulsai un slash de Ki violet droit sur la sphère gravitationnelle composée de la même énergie (mais en rouge). Un Discĭdĭum lancé en un mouvement leste, du tranchant de la main gauche, assez large pour trancher le kikoha du démon en deux et provoquer sa destruction dans l'immédiat. Pour l'heure, je ne ciblais pas le monstre à queue de lézard. Je lui laissais une chance de disparaître car la vie, même la pire du lot, garde une certaine importance. Parfois même une utilité.
Mon optimisme me perdra.


- Mudasu rien du tout ! comme dirait Baddack. Partez avant que mon fidèle butor ébouriffé songe à vous tordre le coup pour satisfaire son inassouvissable soif de sang, lançai-je à Lokhar en soutenant ses trois yeux mauvais.

Je laissai retomber mon bras incisif le long de mon flanc, sans déployer une once supplémentaire de Ki à contrario de la force brute dégagée par nos deux visiteurs belliqueux. Baddack, je le savais, ne se ferait pas prier pour agrémenter mes propos avec son enthousiasme habituel. Si seulement ce fieffé cinglé pouvait se montrer moins impulsif, disposer d'un peu plus de tact !
Ce mot lui était malheureusement inconnu.
Alors en avant, camarade !

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Dim Déc 04, 2016 11:50 pm

Ryanne réagit elle aussi à l'arrivée de Lokhar . A peine eut-il commencé à lancer sa boule de Ki que Ryanne la détruit avec une tranchée de Ki envoyé depuis là .

"Mudasu rien du tout ! Partez avant que mon fidèle butor ébouriffé songe à vous tordre le coup pour satisfaire son inassouvissable soif de sang"

Lokhar ne réagit même pas à la pic de Ryanne , ou juste en disant :
"Pitoyable humaine ...." Eut-il répliqué avant de lancer un sourire sadique à Ryukray .

Notre héros aux cheveux encore bleus et au corps partiellement blanchi se rua vers Lokhar et tentant de lui donner un puissant coup de poing empli de l'aura démoniaque de Dio . Lokhar para d'un simple geste de la main , les deux combattants aux auras sombres lâchaient tout deux un sourire aussi malsain que monstrueux !
Lokhar repoussa "Killdrago" grâce à une barrière protectrice noire et rouge qui émanait autour de lui .

Le gros démon enchaîna en envoyant un barrage de kikohas à Ryuk . Notre héros lâcha un sourire des plus fous avant d'esquiver la barrage à une vitesse folle ! Une fois le barrage passé , Ryuk leva sa main droite et chargea une puissante boule de Ki aux couleurs maléfiques , tout en hurlant :
" MUDA MUDA !" Avec la voix maléfique de tout à l'heure . Ce qui pourrait être un mélange de la voix de Ryuk et de celle qui pourrait appartenir à Dio .
Lokhar esquiva lui aussi la boule avec une vitesse remarquable . Les deux se lancèrent des regards perçants et empli de haine .

Mais alors que le combat avait commencé , d'autres énergies se firent sentir arriver sur le champ de bataille : 3 autres , pour être plus précis , et ce sont visiblement d'autres démons .

Leurs niveaux de puissance étaient tous cadencés à Lokhar : Allant de 9500 , passant par 19 500/20 000 pour finir à 45 000 avec le plus fort des trois . Les plus faibles parlèrent en disant :
"Nous sommes ici pour aider notre Seigneur Lokhar ! Longue vie au Roi !"

le plus fort resta silencieux , les bras croisés et pointant son regard vers Ryanne qu'il approcha prêt à en découdre .

Le plus faible se jeta sur Nira tandis que le second se mit en position de combat contre le gars qui accompagne Nira .

Les combats sonnaient de partout , tandis que Lokhar et Ryuk s'affrontaient du regard , attendant la prochaine attaque de l'adversaire ....

Les Sbires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Jeu Déc 08, 2016 10:58 am

Le gars me racontait sa vie…. Putain j’m’en foooous ! J’veux juste son vaisseau ! Et visiblement il est ok… Bien je fais mine de l’écouter de bouger la tête pour faire genre j’suis dans la conversation, tandis que ma chère partenaire rose observe de plus prêt le saiyen au nom de Ryukray qui semblait avoir un truc dans le beudooon ! Visiblement le truc s’appelait Dio… C’était assez étrange… J’voudrais bien lui ouvrir le ventre pour voir si s’truc vit dans son estomac. Je me perds dans mes charmantes pensées et mon imagination qui visualise mon laboratoire et le saiyen avec le ventre ouvert. M’ouais… Annoncé comme ça c’est assez étrange, mais bon revenons à Nira et Ryukray qui demande comment Nira arrive à faire ça.

« P’ff, trop facile ! Je suis un être diabolique de base, repéré des possibles semblables c’est comme manger les bonbons de RéRé ! » Que la fraise tagada venait d’annoncé calmement, Ouais, elle venait de dire devant tous le monde quelle était un monstre assoiffé de sang de base, elle rétracta sa tête à son corps qui se trouve actuellement vers Ryanne, et la rose se dirigeait vers moi en marchant dans la plus grande banalité ! Sérieux ! C’est elle qui bouffait mes bonbons ? Putain, j’pensais que c’était des rats ou un truc du genre... Attention, j’parle de rat de la terre hein ! J’parle des rats de ma planète, les trucs qui font la taille de ton bras ! Mais revenons à moi.

« Ha ?! Tu m’avais pas dis ça, c’est étrange… » En ayant soudainement un regard un peu méfiant, n’oubliez que Nira est ma partenaire, et une anomalie que je dois étudier. Aucun lien d’amitié ne doit exister entre nous, enfin normalement, surtout quand elle me cache que de base elle bouffe des mômes et détruit des villages. J’eu un regard assez méfiant montrant bien mes crocs de Rayden, aux beaux mondes présents.

« Me cacher cette info risque de te coûter cher tu sais pour un sujet, les patrons maintenant sont très à ch’val sur les règles.»
En restant froid dans mon intonation, Nira venait de se tourner vers moi avec un air surpris par mon air autoritaire, voir même trop sérieux, elle eu un rire amusé par moi ?
« Ha ha ! Depuis quand tu es sérieux toi ? » Cette remarque était comment dire… Un peu blessant maintenant… Je relevais les sourcils en regardant Nira.
« Arrête de te foutre de ma gueule, le boss n’aime pas qu’un sujet nous cache quelque chose… Mais nous réglerons ce problème après, d’abord il faut répondre aux questions de notre ami… » D’un ton assez sarcastique en montrant encore mes crocs.

« Je ne peux pas répondre aux deux premières questions… Mais pour la dernière nan je ne suis pas méchant… Et juste pour une info, ta piètre technologie ne pourrait pas suffire pour envoyer des SOS sur ma belle planète. »
Dans un ton toujours plats, il pouvait même le prendre pour une remarque blessante, m’enfin ça m’est égale… J’dois juste rentrer sur ma planète, Ryanne semblait s’disputer avec un gars aux cheveux en épis et couleur noir… Mais ce même gars fit une remarque assez intéressante… Ouais un démon dans le corps du gamin… La dernière fois qu’un démon est arrivé sur la planète mon laboratoire à prit tellement cher et j’ai perdu tous mon personnel…. J’ignorais Ryukray qui me parlait de je ne sais quoi, je suis concentré sur Nira avec qui je me dispute actuellement.

« Comment tu viens de m’appeler ? »
Venait telle d’hurler presque de colère ? De la vapeur s’échappait de c’est trou au niveau des bras, elle était vraiment vénère.

« De quoi ? Sujet ? »
Ouais, c’était le mot qui venait de faire péter un câble à Nira, la vapeur était de plus en plus présente et elle grognait aussi de rage.

« Petite enfoiré, tu me traite encore comme une simple expérience qu’on dissèque ? Après toutes les aventures que nous avons vécues ? Toutes les fois ou j’ai sauvé ton jolie petit cul ? »


« Hein ? Mais moi j’ai rien demandé bordel ! C’est eux qui voulaient développer un truc à partir de tes capacités de Régénération ! J’me suis juste porté volontaire moi ! »


« Ah vraiment ? J’pensais que j’étais ton amie ? Ta partenaire hein ! »
J’allais parler encore plus fort, quand une ombre menaçante commençait à nous cacher le soleil, une chose étrange se trouvait en haut de nos tête et possédait un rire sinistre. Disons que moi j’ignore toujours ce monstre et je m’embrouille encore avec Nira. Visiblement Ryanne semblait gérer la situation ?

« Bah… » J’allais répondre finalement à la question de Nira qu’elle venait de m’administrer une incroyable gifle qui m’avait laissé une belle marque de sa main rose sur le visage. Mon corps avait même quitté le sol pour terminer sa course un peu plus loin dans les airs et retomber lourdement dans sur des arbres.
« Enfoiré ! Espèce de gros enfoiré… » Que ma terrifiante partenaire rose venait de me lâcher en fonçant vers moi avec son visage sévère.

« Mais t’es malade ? T’es totalement folle ? »
En me tenant la joue, parce que mine de rien ça fait mal ! Je relève un peu le visage que ma partenaire rose est déjà devant moi à me cogner comme pas possible, en toute logique je décide de me défendre bah, j’vais pas me manger des grosses beignes comme ça hein ! Je bloque ses coups, mais quelque uns passe et elle frappe fort quand même. Disons que nous étions dans une bonne bagarre en ignorant tous ce qui s’passait autour de nous. Surtout les deux cons qui parle de roi et qui nous fonce dessus.

« Ha ! Ils sont trop occupés à s’affronter ! Nous allons les avoirs ! C’est du gâteau ! » Dit le démon oiseau et le gros dragon vert affreux en nous chargeant, ils arquaient ensemble le poing pour nous frapper.

« Allez-vous faire foutre ! Vous ne voyez pas qu’on s’affronte bordel ?! »
Que je venais d’hurler avec Nira en remontant sèchement mon pied droit au menton du démon oiseau bleu, alors que Nira elle venait de mettre un gomu gomu coup de tête dans le bidon du dragon. Et les deux monstres reculèrent par nos coups, ils se regardèrent un moment et bah je ne sais pas enfaite. Je suis trop absorbé par le combat… Nira venait même de me lancer un gros rayon, la bougre à faillit me toucher merde ! Heureusement je m’étais décalé vers la gauche !

« Ouah tu veux me tuer bordel ?! »

« La ferme ! » Elle était sacrément remontée ! Elle n’arrêtait pas de faire des trucs géniaux avec son ki ! Des trucs géniaux qui risquaient de me tuer si je ne me bougeais pas à temps.

« Bon c’est du sérieux ? D’accord… Je vais jouer sérieux ! Tu veux m’faire du mal ? Tu veux vraiment m’buter ? Très bien… Je vais me défendre à fond, si j’te découpe tellement fois que t’arrive plus à te reformer, pas mon problème ! »

« Bah, allez ! Je t’attends ? T’es qu’un intello qui à toujours eu peur d’en v’nir au poing ! »
Intello qui a toujours eu peur de frapper quelqu’un ? Bah bordel ! J’écarte les doigts de ma main droite, laissant du ki s’accumuler de manière surprenante formant une putain de batte de baseball ! Parfait Nira venait juste d’arriver devant moi, sans retenir mes coups je venais de lui asséner un putain de coup de batte au milieu du visage. Propulsant la rose loin de moi, elle hurlait un peu de douleur avant de s’arrêter dans les airs comme si elle marchait sur du béton, bah c’est un peu de la triche elle vole ! Les démons eux regardaient le spectacle en rigolant, bah il n’avait même pas à bouger le petit doigt, attendre que quelqu’un tue l’autre et prendre à deux le gagnant ! De mon côté, la batte de ki venait de se faire aspirer par mes marques de guerre présente sur mes bras.

« T’as eu mal j’espère ? Bah tu sais avec mes petits bras de rat de biblio’… J’me disais que t’allais juste perdre le nez ! »
J’crois qu’elle est vraiment en colère… Trop de vapeur s’échappe de ses trous… Et ses yeux… Même une veine s’dessine sur son front…

« Tu veux que je te montre c’que c’est de frapper fort ? »
Venait telle de me hurler d’une voix presque terrifiante, une aura rose malfaisante entourait son corps et en un battement de cil la rose incontrôlable se trouvait devant moi et m’enfonça de toute ses forces son poing droit dans l’abdomen, m’obligeant à me plier vers l’avant et à recracher toute ma salive contenue dans ma bouche. Pour sans s’retourner m’adresser un coup de coude en plein crane avec son autre bras, ce puissant coup m’avait envoyé vers l’arrière. Elle allongea son bras pour m’attraper par le pied et me ramener vers elle.

« Bah j’croyais que tu frappais fort Rékon ?! Bwahahaha ! »

Merde ! Mes marques de guerre sur les bras s’illuminent
subitement et du ki s’en échappe comme quand tu tire une ficelle d’un vêtement, formant une hachette relié à mon bras. Cette hachette de ki venait même de trancher son bras. J’étais enfin libre. Mais la rose enragé n’était pas très contente. Elle me montra sa main droite et un puissant rayon violet me percuta, me brulant même gravement, laissant mon corps tomber au sol comme une vulgaire fiente de pigeon. Nira elle semblait hors de contrôle, Ouais elle était en état de rage Majin. (8500 X 10 : 85 000) (Le dragon vert : 9 500)

« C’est le moment ! La gagnante ! » Dit le gros dragon vert qui s’élança vers la rose en pleine crise de rage. Il allait lui mettre un massif coup de poing quand cette dernière en abordant son sourire malfaisant leva l’index pour tirer un rayon rose vers ce gros machin qui se retrouva propulsé en arrière par la violence du choc
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Jeu Déc 08, 2016 9:51 pm


L'excès d'optimisme peut vous faire passer pour une idiote, dans vos mauvais jours. En l’occurrence, sous ce ciel ténébreux, caractéristique d'une heure tardive, je passais vraiment pour une idiote ! Le grand démon, nullement inquiété par mon avertissement, insulta mon appartenance à la race humaine avec un profond dédain. Il semblait se délecter de la présence de son précieux Ryukray... Une rivalité de longue date, si l'on se fiait à ses belles paroles. Hormis l'attitude effrontée du mastodonte démoniaque, Baddack ne répondit malheureusement pas à ma petite bousculade. Probablement vexé d'avoir été considéré comme Médor, le butor attitré de sa magicienne adorée.
Je poussai un long soupir en avisant le guerrier de l'espace aux cheveux bleus entamer son affrontement titanesque avec le démon colossal à trois yeux. Du Ki démoniaque fusait dans tous les sens, les deux combattants ignorant les dégâts occasionnés sur le paysage de notre belle planète... heureusement que nous nous trouvions dans les montagnes rocheuses, loin de la civilisation comme des forêts denses. J'avais tout de même une méchante envie de leur administrer un bon coup de pied aux fesses pour les calmer. Seulement, le ton colérique de Nira m’interpella, décrochant mon attention de Ryukray et de son camarade de jeu maléfique.
Avisant une lueur familière pénétrer dans mon champ de vision, droit sur moi, je fis un écart soudain pour esquiver la sphère de Ki perdue par les deux zigotos aux tendances meurtrières.


- Cet endroit va finir par se vider de tout relief, à ce rythme infernal, marmonnai-je avec dépit.

Une série d'explosions cacophoniques ponctua mes propos, accompagnée d'une gerbe de débris rocailleux un peu moins bruyants mais tout de même bien audibles. Puis, à mon immense surprise, en lorgnant du côté de Nira et Rékon, je vis ces derniers se battre comme des chiffonniers (et pis encore!). La Majine n'y allait vraiment pas de main morte, hurlant comme une possédée victime d'une puissante injection d'adrénaline.
Que faire quand vous vous retrouvez brusquement entre deux affrontements totalement différents et incongrus ? Cette soirée promettait de gros feux d'artifices ! Je ne savais vraiment plus ou donner de la tête, ni même où se trouvait Baddack au beau milieu de cette double folie...
Cela dit, je perçus de nouvelles ondes néfastes s'immiscer sur le champ de bataille. Trois, si ma perception ne faisait pas des siennes. Avec la poussière soulevée, le Ki s'échappant de toutes les mains, les coups échangés dans des combats de sauvages, il était relativement facile de confondre les énergies, voire d'en sentir trop par mégarde.
Deux prirent pour cible Nira et Rékon, l'un disposant du double de la puissance de l'autre. Les sourcils froncés, je fis mon choix pour tenter de m'interposer entre les démons et leurs proies... Jusqu'à ce que la troisième énergie démoniaque, deux fois moins élevée que celle du démon majeur, daigne se diriger vers moi avec la désagréable envie d'en découdre.
La créature à la peau verte me dardait de ses yeux gris tout à fait menaçants, et portait sur son crâne chauve des cornes qui pointaient en arrière, au-dessus de ses épaules protégées par un métal aussi luisant que de l'or. Ses fins et musclés, propres à sa silhouette élancée, portaient au niveau des avants-bras et des chevilles des protections semblables. Un vrai petit "prince démoniaque" ! Du moins, toujours était-il que sa taille dépassait la mienne. Il bénéficiait donc d'une bien meilleure allonge. Surtout si l'intéressé venait à se servir de sa longue queue dont la pointe acérée scintillait dangereusement, ou de ses grandes ailes aux membranes souples affublés d'un motif oculaire particulièrement troublant.
Je lui rendis donc son regard sans l'ombre d'une commodité. Un affrontement inévitable, à mon immense regret ! Mais la sensation imminente d'un combat à venir ne m'empêcha pas de sourire. L'humour restait toujours de mise.
Je soulevai la manche droite de ma toge pour donner l'impression de consulter ma montre. Une montre qui, au passage, n'existait pas du tout. Le démon eut la sagesse de s'arrêter à quelques pas de moi.


- Vous devriez vous presser, sous-fifre Sans Nom. J'ai rendez-vous avec votre boss et ses autres subalternes. Et il se trouve que vous n'y êtes pas convié. Disons que... vous allez avoir à faire en Enfer, lançai-je en tapotant mon poignet, tout sourires. Mais ne vous en faîtes pas ! ajoutai-je en levant un index à son attention, puis en continuant à voix basse : Vos petits copains ne vont pas tarder à vous y rejoindre.

Mon interlocuteur cornu grimaça - de colère ou de mépris, allez savoir avec un tel faciès - et poussa un grognement très éloquent ! Il se tint le torse bien droit et serra les poings, ses jambes légèrement fléchies. Je fus assez surprise de l'entendre s'exprimer avec une voix de lutin. Le monstre humanoïde brandit également un index dans ma direction, une main soudainement moins contractée par la colère.

- Petite sotte ! Vermisseau... Toi et les tiens, vous n'êtes que de la piétaille ! Du gibier à peau rose. La seule chose attrayante chez vous, c'est le goût de votre sang, railla le démon en déployant ses ailes, sans pour autant entamer son décollage.

- Ouh ! Jolie répartie. Et merci pour le compliment. Ou devrais-je plutôt dire, pour votre - Ultime - compliment ! sifflai-je d'une voix amusée.

Ce qui eut le mérite d'agacer le méchant. Son doigt tendu se mit à luire, entouré d'étincelles rouge sang, et propulsa un laser tout aussi joliment coloré avec une précision létale : droit entre mes deux yeux. Je me cambrai vers l'arrière par réflexe, mon dos caparaçonné parallèle au sol. Puis je me contorsionnai maladroitement sur les côtés, à gauche comme à droite, toujours dans l'optique d'éviter les fils énergétiques de mon terrible assaillant. Les lasers m'effleurèrent à plusieurs reprises, leur chaleur léchant promptement les contours de ma toge, avant de s'éteindre plu loin,contre les parois rocheuses. Je crus bien l'entendre ricaner à plusieurs reprises, probablement motivé par mes présumées difficultés à éviter ses vilénies. Mais je fus sûre d'une chose : la créature ailée avait décollé pour tenter de me surprendre par les airs, juste après l’éjection de son dernier tir de Ki maléfique.
Il se permit même de manifester sa soit-disant victoire prématurée en fonçant sur moi :


- Pathétique poupée de chair ! HA HA HA HA ! CRÈVE !

Les ailes encore battantes, ses griffes affilées prêtes à me lacérer positionnées en première ligne, le démon vert passa de l'hilarité à la surprise en une fraction de seconde. Et pour cause ! A l'aide d'une pirouette digne d'une danseuse étoile, je lui décochai un revers de mon poing gauche en travers de la mâchoire. Je m'étais glissée sur sa gauche avec un pas calculé, juste derrière son épaule.
La créature infernale s'écrasa la tête la première dans la poussière, poussant un râle incrédule. Ses ailes verdâtres s'étalèrent sur son dos. Ou du moins son aile, l'autre n'étant plus qu'un moignon cautérisé par ma somptueuse petite réplique.
Il se redressa, bouillonnant de rage, les veines de son cou pulsant en rythme sous son cuir souple. Puis je lis de nouveau de l’étonnement sur son visage avant qu'il ait la présence d'esprit de jeter un œil sur son aile gauche manquante.


- Vous avez oublié quelque chose, souriais-je en indiquant l'aile proprement tranchée à sa base, mon autre main indicative entourée de Ki aussi tranchante que la pire des lames. Deuxième Round ?

La rage du démon ne se fit pas attendre, expulsée par tous les pores de sa peau sous la forme d'une aura écarlate. Il me prenait enfin au sérieux ! Et, inutile de se mentir, j'avais envie de m'amuser, de le tester... et de le livrer à son maître en pièces détachées.
J'incinérai son aile coupée d'un simple claquement de doigts en guise de provocation.

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -


Dernière édition par Ryanne Hilaris le Ven Déc 09, 2016 8:13 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Ven Déc 09, 2016 5:25 pm

La tension est palpable .....

Le combat venait de commencer entre Lokhar et Ryuk . Un combat qui fait chavirer tout l'environnement proche du lieu de frappes . L'aura commençait à se manifester de plus en plus ...

Tandis que des sbires de Lokhar apparaissaient autour et prenaient les premiers visiteurs en chasse . L'humaine se défendit très bonnement .

Lokhar exprimait de grands rires sadiques en voyant le chaos se répandre . Il jeta un regard à Ryuk qui commençait à se reprendre , d'une façon assez étrange ....

" Avant de mourir , je vais te laisser le privilège d'admirer ma forme ultime ! Urryyy ! "Clama fort Lokhar avant de dégager une énergie démoniaque plus vil , qui transforma l'être maléfique en quelque chose d'encore plus puissant !

Ryuk reprenait raisons , mais les transformations physiques de l'aura restaient encore . Ryuk sentit une énergie monter et disparaître en flèche , alors il se tourna vers la gauche et vit le Grand à terre , presque mort . A côté , la rose pétait un câble et émanait une énergie si puissante , mais qui pourtant n'inquiétait pas plus notre héros que ça . Killdrago s'approcha du corps du Grand , tandis que le gros démon vert se fit absorber d'un bref instant par Lokhar , qui grâce à cela augmenta encore sa puissance !

La nuit s'imposait dans ce climat assez froid , les nuages recouvrant parfaitement le ciel . Ryuk posa un genou à terre et essaya de demander ce qui s'est passé au Grand pour que son état s'aggrave ainsi .

Mais soudain , l'un des Démons de Lokhar surgit brièvement près du mourant et tenta de l'achever d'un coup de lame de Ki .

Soudain , Ryuk arrêta l'attaque en choppant le bras qui stoppa instantanément l'attaque . Le Démon vit alors notre héros reprendre la voix démoniaque , ses cheveux blanchirent et son aura refit surface ! Cette fois ci , Ryuk dégageait une puissance plus haute et très intense ! Le Démon-Oiseau fut si surpris qu'il recula d'un coup sec !

Ryuk ferma son poing , releva la tête et énonça de sa voix sombre :
" Comment oses-tu ... TUER UN HOMME DE LA SORTE ?! "
Notre protagoniste principal chargea en une fraction de seconde son adversaire , lui envoyant des salves de coups de pieds et de poings dangereux et féroces ! Le Démon prenait chère , très chère ! Ryuk prît alors la jambe droite du Démon et fit tourbillonner le Démon avant de l'envoyer dans des rochers . Il s'approcha du Démon et chargea sa puissance dans une technique redoutable : Za-wa-ru-do .

Notre Saiyajin envoya la rafale fétiche de l'attaque , chargé de Ki et de puissance dévastatrice ! Il hurlait : " MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA ! "Tout en envoyant la salve de poings enragés sur la créature , qui saignait de partout à cause de ces violents coups . Le Démon vola des dizaines de mètres plus loin , et atterrit près de Lokhar . Ce dernier donna un si puissant coup de pied que le Démon revola près de sa position initiale . La puissance phénoménale de Ryuk s'estompa en une fraction de seconde , tandis que l'aura continuait d'augmenter de plus belle ! Ryuk était toujours enragé , mais sa puissance regagnait son niveau normal .

Lokhar lâcha un regard complètement fier avant de tendre sa main vers Tarsuku le Démon-Oiseau , qui était dans un sale état , et l'absorba lui aussi à son tour !

Lokhar était devenu encore plus puissant , le combat va s'annoncer des plus dangereux pour nos héros ! Arriveront-il à vaincre cet ennemi ?  

Techniques utilisées:
 


Dernière édition par Ryukray Killdrago le Dim Déc 11, 2016 9:08 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Ven Déc 09, 2016 7:24 pm

Nira, je la voyais enragé et destructrice, j’allais me relever mais le démon bleu arriva vers moi à toute vitesse en enfonça une étrange lame de ki sur mon bras droit afin de remonter à mon visage, la lame avait bien été planté dans ma joue toujours du coté droit quand le bleuté apparut et prit le démon pour le faire valser vers son maitre, il l’enchainait avec rage et fureur alors que l’écart de puissance était assez grand quand même. J’avais maintenant d’incroyable et monstrueuse balafre sur mon corps, c’était assez moche à voir. Je me sentais de plus en plus faible… J’avais même une petite perte de conscience. Mon ki baissait et Nira le sentait. Sa transformation s’estompa quelque instant et elle revint vers moi d’un ki blast.

« A…AH…Merde…. » La rose savait que c’était particulièrement de sa faute, elle eu comme un saut de conscience et atterrit à ma droite pour me relever lentement, constatant mes blessures assez grave.

« Oh non… Rékon, je ne voulais pas… C’est juste que… »
Quelque chose d’étrange sortait de ses yeux, des larmes. Ouais, Nira pleurait, c’était des pleurs pour moi.

« Je… C’est quoi ce truc sur mes joues ? » Elle déposait sa main sur son visage constatant de l’eau sur son visage, elle pleurait… Des sentiments, des vrais sentiments. Je pris la main de ma charmante partenaire rose.

« Je… Je suis ton ami Nira… Tu a raison, tous les moments que nous avons passé ensemble, je...»

Je ne terminais pas ma phrase. Le sang ce répandait sur le sol. J’allais crever si rien n’était fait, dans les bras de ma véritable amie, quand j’étais mômes j’avais que mon frère avec qui m’amusé… Disons que je ne suis pas très fort pour annoncer ce genre de truc, mes yeux c’étaient doucement fermé. Quand un rayon rose frappa mon corps et plus rien.

Nira :

Non Rékon, il ne peut pas mourir… C’est ma faute, il faut que je l’aide… Pourquoi suis-je si stupide… Il faut que j’agisse il se vide de son sang… Une de mes mèches venait de se lever libérant un rayon rose qui frappa le grand argenté qui se transforma en biscuit au beurre. Biscuit au beurre que je me dépêchais d’avaler afin de garder son corps en biscuit à l’abri dans mon estomac. Ce n’était pas très gracieux, mais ça l’empêchait de mourir toute suite. Le démon cyclope affrontait le mec aux cheveux bleus… Tout ça c’était la faute du sbire qui est en lui maintenant, je vais lui faire payer ce qu’il vient de faire à Rékon, la même aura rose sombre que la dernière fois venait de m’entourer une nouvelle fois. Je vais lui faire cracher tous son sang que j’avais en tête. Tandis que le sol sous mes pieds commençait à ce craqueler, voir même s’ouvrir littéralement en deux, l’aura était de plus en plus imposante que des petits rochers l’évitaient autour de mon corps rose. Et sans perdre une seule seconde mon corps disparut à une vitesse hallucinante pour arriver devant Lohkar je ne sais plus quoi.

« Enfoooiré !!! »

J’enfonce la pointe de mon pied dans le ventre du bougre, il place ses bras en X afin d’encaisser mon attaque qui doit être assez faible pour lui, sans perdre de temps je continue de le frapper son corps d’une rafale de coup de point qu’il encaisse et bloque assez facilement, Il déposait son regard sadique sur moi.

« C’est bon ? »
Puis enfonça son poing droit dans mon abdomen, ce qui m’obligeait à cracher un peu et pour bien m’envoyer valser très loin, le démon enfonça son pied dans mon crane. Je me retrouvais à valser à l’autre bout du paysage pour atterrir violemment au sol, il faut se rendre compte que je ne peux rien contre lui… Et je dois sauver Rékon, je ne peux pas prendre de risque. Je sais que c’est lâche, mais il faut que je le soigne loin de toute cette violence. Je me relève difficilement et d’un ki blast je me dirige vers une zone plus sur loin d’eux

(Fin du RP pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 268
Age : 25
Zénies : 3238 ! Et un cookie de Gray x')

Données du Personnage
Power Level: 6188599
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Ven Déc 09, 2016 9:57 pm


Les combats fusaient de partout mais, pour une fois, je ne m'en occupais pas. Cela dit, je gardais un œil sur la-copine-de-Baddack-à-qui-il-faudrait-vraiment-donner-un-nom.
Cette dernière roupillait sagement dans son coin, son capuchon baissé au niveau de ses yeux, le dos appuyé contre une paroi rocheuse encore miraculeusement intacte. Elle n'allait donc pas me poser de soucis pendant que je comptais m'affairer à titiller la fierté dévorante de mon opposant démoniaque...
Pendant ce court laps de temps, l'aile du monstre s'évapora en un petit nuage de poussière violette et cet acte irrespectueux me valut irrémédiablement les foudres de son propriétaire.
En poussant un cri féroce, toujours enveloppé de son aura sinistre, il me chargea avec l'intention justifiée de m'anéantir corps et âme. Dans une succession de grognements rageurs, le démon vert enchaîna les percussions, les coups de pied et même les coups de griffes ! Je remarquai, pendant mes esquives diverses et variées, que sa vitesse augmentait en fonction du degré croissant de sa colère ressentie à mon égard. Sa griffe droite fondit vers mon visage. Je la déviai vers l'extérieur en levant mon avant-bras droit. Son poing gauche vibrant de haine suivit de près. Je le frappai au niveau du coude, pour le rediriger dans le vide, loin de ma position. Puis sa queue tranchante entra en jeu avec l'agilité fulgurante d'un serpent, glissant sous son bras droit pour tenter de m'éventrer suivant une trajectoire en diagonale.
Mais je me doutais bien qu'il allait finir par s'en servir. Seul un idiot ne se servirait pas de tous ses atouts. Surtout que là, il s'agissait d'un démon. Le vice et la perfidie incarnés !
Alors je quittai le sol d'un bond leste, lui fit goûter la semelle de mes bottes, et retombai suite à une jolie pirouette acrobatique à mon emplacement initial. Non sans trancher sa queue de diable au passage - avec une autre Lame de Ki fugace -, bien trop tentante et visible étant donné le corps élancé du démon soulevé à quelques centimètres du sol.
Celui-ci retomba sur ses pattes griffues, les traits de sa vilaine trogne étirés tant par la stupéfaction que par la douleur.
Je me détendis un peu, les muscles relâchés, le temps de lui laisser prendre en considération la perte de son appendice. Et aussi, dans ma grande bonté, de lui conférer assez de secondes pour laisser croître sa fureur. J'espérais simplement ne pas le voir exploser avec tout le manque d'originalité dont serait capable un vulgaire Kamikaze.
Je lui exposai sa queue coupée avant de la réduire en cendres avec une étincelle de Ki.
Il sentait rudement mauvais, cet attirail démoniaque ! Son propriétaire aussi d'ailleurs. Je me m'en étais rendu compte qu'en reniflant l'air en cet instant d'accalmie.


- Les démons connaissent-ils seulement l'existence du savon ? Bon, le Maître ne m'a pas l'air affecté par un tel manque d'hygiène, certes, mais je pense qu'il incarne l'exception qui confirme la règle en quelques sortes...

Je secouai une main devant mon nez plissé pour chasser cette pestilence. Une odeur plus âcre que celle des humains confinés dans les transports en commun un jour de forte canicule !

- Sale petite putain, souffla l'entité démoniaque dans un murmure débordant de haine. RAAAAAAAAAAAH !!

Le rage palpable de mon odieux camarade de jeu s'intensifia en un éclair, illustrée à la fois par son aura crépitante et son assaut suicidaire. Il se jetait à corps perdu dans la bataille, probablement pour ne plus faire honte à son maître. Je ne prétendais pas comprendre cette réaction, mais celle-ci arrangeait mes affaires ! Son orgueil, sa colère, son imprudence... tous ces petits détails voilaient sa logique, semaient la confusion dans son esprit dérangé.
Il ne me restait plus qu'à faire attention à ce qu'il ne tente pas de détruire la région dans sa folie. Néanmoins, cette idée ne m'effrayait pas tellement en raison de son improbabilité : son patron voulait certainement jouer les conquérants, et donc préserver le territoire pour asseoir sa domination sur ses habitants.
Je souris à mon adversaire en dévoilant ma puissance, jambes et bras fléchis, poings serrés et aura violette survoltée !
Il écarquilla les yeux lorsqu'il fut immobilisé par le souffle de mon énergie, puis projeté en arrière pour finir par s'écraser sur la pierre nue dans un roulé-boulé humiliant.


- Vous ne devriez pas insulter les filles de joie : elles ne font que leur travail, vous savez, répliquai-je en m'approchant de lui sans la moindre crainte. Il commençait à peine à se redresser, le visage tordu dans une grimace apeurée. Avec un peu d'imagination, elles sont même beaucoup plus utiles que vous. On ne peut en rien les blâmer. Elles nourrissent les désirs libidineux des hommes, les empêchent de s'en prendre à des femmes non consentantes. Elles se sacrifient pour l'argent mais aussi, plus indirectement, pour préserver des vies de la violence masculine, expliquai-je en haussant les épaules, sans arrêter de m'avancer vers mon ennemi ignare.

Il recula, les jambes flageolantes et les bras tremblants. Je trouvais ça étrangement amusant de découvrir que les démons pouvaient être affectés par l'effroi.

- Qu-Quel putain de monstre es-tu ?! T'es pas humaine ! ...Pas une putain d'humaine ! beugla le démon en usant de toute l'élasticité de ses cordes vocales.

Le fond de sa gorge émit une intense clarté tournée vers le vermillon. Une gerbe de Ki concentrée, crachée à bout portant, me souffla au visage. Ou faillit me le lécher avec un peu trop d'insistance, avant de heurter une sphère de Ki de ma conception à la toute dernière seconde. Un Sătellĕs assez petit pour plus de contrôle, suffisamment puissant pour contrer le rayon lancé par le crétin cornu avec l'énergie du désespoir.
Une détonation se produisit et un nuage de poussière s'éleva du sol torturé.
Mon adversaire n'émit aucun son, probablement occupé à sonder l'écran de fumée en espérant s'être débarrassé de moi.
Quel vilain petit diablotin !
M'étant glissée silencieusement dans son dos depuis la voie des airs, je posai une main sur son épaule et lui susurrai à l'oreille :


- Je suis on ne peut plus humaine. Parfois trop et à d'autres rares occasions pas suffisamment. Comme maintenant, en l’occurrence.

Il entreprit de se retourner, malgré sa frayeur glacée, mais je lui arrachai sa seule aile restante sans grande difficulté. De l'ichor noir jaillit de sa plaie cette fois-ci non-cautérisée par ma bienveillance. Puis pour éviter toute forme de souillure à venir, je fis disparaître son attribut démoniaque avec un peu de Ki. Seul son sang posait quelques problèmes. Mais pour l'heure, ça n'avait pas grande importance.
Le monstre humanoïde hurla à la mort, secoué en profondeur par une douleur aussi foudroyante que le regard qu'il m'eut lancé pendant son accès de colère.
Je me penchai vers lui, une main levée comme pour lui adresser une dernière salutation qui se voulait presque amicale.


- Non, vraiment ! je pense qu'il n'existe pas de sous-métier, dis-je en secouant la tête, les sourcils arqués de façon à laisser paraître une mine désolée. En somme, prostituées comme combattantes, nous travaillons efficacement. Avec gaieté et désir de satisfaire la clientèle ! Et parfois, lors de mémorables occasions, les concernées peuvent prendre du plaisir. Vous comme moi, nous nous sommes plutôt bien divertis, n'est-ce pas ? Le démon alla répondre, mais je le pris de court. L'autre monde vous sera bénéfique. Inutile de vous torturer l'esprit dans un univers qui ne vous convient pas !

Je renouvelai mon Sătellĕs au point d'en augmenter la circonférence pour qu'il atteigne la taille de son futur occupant. Dans un ultime râle d'agonie - plus de peur que de douleur, cela dit -, Le démon fondit comme neige au soleil à l'intérieur de ma grande sphère de Ki violette.
Tout sourires, je me retournai vers les autres participants en me tapant les mains l'une contre l'autre. Nira et Rékon avaient disparu, mais Ryukray et son démon ancestral continuaient de jouer au chat et à la souris.


- Sa Majesté Démoniaque va devoir renouveler son personnel, lançai-je à la cantonade sans me départir de mon sourire affable.

_________________

----------- Level : 6 188 599 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 320 330 / Défense = 696 596 / Vitesse = 1 848 283 / Magie = 1 592 762 / Résistance magique = 730 628 -
Revenir en haut Aller en bas
Mirai Gray
Admin
avatar


Masculin Messages : 142
Age : 21
Zénies : 150

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   Lun Déc 12, 2016 6:44 pm

1)Annulation du précédent post du compte MJ

2) Ryuk, je te présente mes excuses pour m'être trompé et énervé. Je te demande tout de même d'arrêter d'abuser du "Muda muda muda" et des "Urrrrrrrrrrrrry" qui sont, au passage je tiens à le signaler, ou des memes ou des erreurs de trad et t'en abus énormément... Mais qu'à la place, tu insistes un peu plus sur les détails quand tu parles de tes ennemis.

3) Offre un cookie à Ryanne. Sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée sur une terre lointaine ... Très lointaine ... [PV Baddack - Ryanne Hilaris ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, ...
» Il y a longtemps, très longtemps, dans une galaxie lointaine, Cal' et Aby étaient amoureux.
» Une galaxie pas si lointaine...
» Il était une fois, dans une contrée lointaine... [Endolion]
» Petit coucou d'une contrée lointaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre :: Montagnes Rocheuses-