Partagez | 
 

 [Libre] L'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: [Libre] L'Empereur   Lun Sep 12, 2016 4:27 pm






L'Empereur


Libre





Les mains dans le dos, je me penchai en arrière pour éviter un coup de poing, mon adversaire passa donc au dessus de moi, puis je levai mes pieds du sol pour éviter un fauchage et me remis debout d'une pirouette en arrière. Mes deux adversaires m'envoyèrent alors une boule de Ki devant et derrière moi, je sautai délicatement pour esquiver, évidemment ils en profitèrent pour tenter de m’enchaîner. J'en repoussai un d'un coup de pied dans le ventre et l'autre d'un coup de queue au visage.
C'est alors que mon troisième adversaire, qui avait préparé une attaque pendant tout ce temps, tira une puissante vague d'énergie. Je l'arrêtai dans mes mains, difficilement... mais ensuite je passai à 2% et l'envoyai dans le ciel d'un hurlement, avant de disparaître pour réapparaître en face de mon troisième adversaire afin de lui asséner un petit coup de coude dans le front qui le fit reculer de quelques mètres.


« Pas mal, mais vous avez encore des progrès à faire. »

« En même temps... c'est contre vous, on a aucune chance... »

« Peut-être Aiko... » répondis-je en me tournant vers la jeune fille « … mais ça vous entraîne à faire face aux situations désespérées. »

« Hey, peut-être que le criquet était à fond mais pas moi ! » s'exclama alors Bettery en se montrant du pouce

Je lui fis « non » de la tête :


« Tu dois apprendre à te passer de ton Oozaru. »

C'est alors qu'elle me fit un grand sourire carnassier et activa ses lampes oculaires, le bandeau blanc qu'elle avait autour du front et qui cachait son signe du Majin se déchira alors à mesure qu'elle grandissait, et elle déchaîna sa puissance quand sa transformation fut terminée. Bon, là j'allais devoir mettre bien plus que 2% si je voulais bloquer un de ses coups. Je déployai à mon tour mon aura et arrêtai l'immense poing avec mon avant-bras, le sol sous mes pieds s'enfonça, créant un immense cratère, mais moi, je n'avais pas bronché.

« Je vais finir par t'arracher la queue si tu ne m'écoutes pas Bettery ! »

En vérité, je ne pensais pas vraiment le faire, cette transformation lui donnait un grand avantage de puissance qui lui serait probablement utile en mission... Mais c'était vrai que je préférerai le voir en Super Saiyanne...
Elle n'avait pas le niveau cependant, elle était loin d'avoir le niveau.

Cette pensée m'énerva quelque peu et me fis donner un coup de poing un peu plus puissant que ce que j'aurai voulu dans son torse. La Oozaru fut projetée au loin, le souffle coupé.
Elle se releva difficilement quelques secondes plus tard, se tenant le torse, toussant légèrement, puis cracha une vague déferlante :


*Tss ! Tu tiendrais encore moins longtemps que ce Saiyan contre le gang de Bojack ! Alors te transformer...*

Je levai une main et bloquai la vague d'énergie. Derrière moi le paysage était secoué par un violent courant d'air, dans le creux de ma main, des arcs électriques se formaient en raison de la résistance que j'opposai à l'attaque qui essayait de me pousser. Elle mettait tout ce qu'elle avait dans cette vague d'énergie, mais c'était insuffisant. Une boule d'énergie violette se forma dans ma main, puis elle devint à son tour une vague d'énergie qui repoussa celle de mon adversaire avant de lui exploser à la figure.
Bettery tomba en arrière, la tête fumante.


« Je pense que c'est assez pour aujourd'hui. C'est mieux qu'il y a quelques semaines, mais ce n'est pas encore ça... Vous pouvez être heureux, vous êtes plus puissants que la grande majorité de l'Univers, mais vous n'êtes pas près à combattre un puissant Démon. Je vous conseil de vous entraîner entre vous, moi je n'ai plus rien à vous apprendre, et vous taper dessus pour que vous deveniez plus fort ne servirait qu'à Bettery et Protein. »

Le corps de la Saiyanne se mit alors à bouger et le singe géant se releva péniblement :

« Hey... J'ai pas dit... que c'était fini... ! »

Je poussai un soupir las, les Saiyans pouvaient être énervants quand ils adoptaient cette mentalité de « Je vais me battre jusqu'au bout ! » alors qu'il ne s'agissait que d'un entraînement, terminé d'ailleurs. Héroïsme inutile.
Je disparus de sa vue pour réapparaître debout sur son museau, les mains dans le dos, mon regard plongé dans le sien :


« Et que comptes-tu faire de plus ? »

Sur le coup, la Saiyanne était surprise, elle mit quelques secondes à répondre avant de faire exploser son aura blanche, des éclairs d'énergie commençaient à lui parcourir le corps :

« Hmm... tu as déjà essayé cette technique. » lui dis-je en croisant les bras

« Oui... Mais je n'étais pas en Oozaru... ! »

« Peut-être, mais ici, tu es sur Cooler 01... »

Je fis alors un salto arrière pour reculer et me trouver en face de la gueule du singe afin de lui envoyer un coup de pied au menton. Bettery tomba en arrière, en crachant du sang, elle s'apprêtait à se relever mais se pris un puissant coup de pied dans le torse, qui l'enfonça par terre et la mit KO :

« … et j'aimerai limiter les destructions sur cette planète. »

Je m'envolai ensuite délicatement vers son front et appuyai ses lampes oculaires afin qu'elle reprenne sa forme normale :

« Elle va encore passer un séjour à l'infirmerie... »

Aiko la souleva de terre et s'envola vers la ville accompagnée de Protein, tandis que moi, je réfléchissais. Son potentiel éveillé par le pouvoir du Majin lui donnait une grande puissance, et je me demandai finalement si c'était une bonne idée d'en faire un Super Saiyanne... Elle serait sans doute ma guerrière la plus puissante, mais pourrait me causer plus de problèmes qu'elle n'en réglerait. Ce qui était déjà la première raison pour laquelle Aiko est la chef du Commando, elle était plus réfléchie. Quant à Protein, je ne pense pas qu'il en ait quelque chose à faire d'être le chef ou non...

Sur cette pensée, je soupirai une nouvelle fois et m'envolai à mon tour vers la cité.





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Mar Sep 13, 2016 12:08 am



La rencontre

L
es bulles remontèrent le long de la tête de Baddack pour finir en évacué par une tuyau dans la machine. Le sayen était dans une capsule de soin suite à l'affrontement avec les démons. Malgré la victoire des sayens et des soldats de Freezer, ils avaient tous été bien abîmés. Ses compagnons étaient également dans des cuves de soin.

Baddack ouvrit subitement les yeux. Il se sentait parfaitement soigné à présent. Tous ses muscles n'étaient plus douloureux. Il ouvrit et ferma la main à plusieurs reprises. Satisfait, un sourire naquit sous le masque. Il frappa un petit bouton dans la machine et cette dernière commença à se vider. Le sayen défit son masque et attendit de toucher le fond de la capsule.

L'un des soldats présents dans la pièce vint lui ouvrir la porte de l'engin et le sayen en sortit. Ses muscles étaient parfaitement visible, car le sayen sortit de la machine à trois quart nue. Il enroula sa queue autour de ses hanches. Il n'était vêtu que d'un simple boxer noir.

Le guerrier de l'espace avait longuement médité à la vision qu'il avait eut sur Kanassa. À cause de ce stupide prophète à présent, il était maudit par cette malédiction. Il avait des visions de l'avenir. Et la dernière qui avait assailli son cerveau était la destruction de sa planète par Freezer. C'est pourquoi il devait le plus rapidement possible regagner la planète Végéta afin de prévenir le roi et faire en sorte que tout les sayens s'allient pour faire face à ce maudit tyran.

Un soldat a la peau orange s'approcha de Baddack avec une tenue différente de celle qu'il avait porté jusqu'à présent. Elle arborait les mêmes couleurs noir et vert. Mais elle semblait plus moderne que le modèle qu'il avait porté durant la bataille contre les démons. Les sortes de bretelles avaient disparu, laissant place à une protection complète autour du cou. Le sayen l'attrapa des mains du soldat, sans même un merci. Il l'enfila et bougea ses bras, voir si elle était adaptée à sa taille. Il fut ravi de constater que oui. Un sourire carnassier se dessina sur son visage.

Il jeta un coup d’œil aux autres capsules. Ses amis étaient encore en stase. Le sayen fronça les sourcils.

« Eh toi ! » Dit à haute voix Baddack en interpellant un soldat. « Où se trouve la salle d’entraînement dans cette boite de conserve ? »

« Euh, elle est au niveau 23B monsieur Baddack ! » Bégaya le soldat.

Baddack attrapa son scouter qui était posé sur une table. Il l'enfila et quitta la pièce. Il dû s'y reprendre à quatre fois pour trouver le niveau 23B et son immense salle d’entraînement. Le sayen examina la salle. De nombreux soldats s'y trouvaient. Il appuya sur le bouton rouge situé sur le côté de son appareil et scanna les guerriers présents dans la pièce. Ils étaient tous entre 250 et 1200 unités. Le sayen grimaça. Rien de bien concret ça mettre sous la dent.

« Eh les déchets » commença calmement Baddack à l'intention de tous les soldats présent. « Qui est le plus puissant sur ce vaisseau ? »

Les soldats présents restèrent bouches bées devant le ton du sayen. Aucun n'osant répondre. Le bruit s'était vite répondu que c'était cet homme et son équipe qui avaient sauvé la situation sur la planète Numia. Devant ce silence Baddack s’agaça.

« Je vous ai posé une question bande de sous-race ! » S'emporta Baddack en serrant le poing gauche, menaçant.

« C'est le capitaine Préta. On estime sa force à 27 000 unités, stupide macaque ! » Répliqua un grand guerrier, sûr de lui.

Vingt-sept mille unités. Même après sont petit tour dans la cuve Baddack n'était pas sûr d'atteindre un tel niveau de puissance. Mais il se devait d'essayer, un sayen ne renonçait jamais devant un défi. Il demanda brutalement au colosse de contacter son capitaine.

Quelques minutes plus tard, un alien chétif fit son apparition. Il mesurait un mètre vingt à tout cassé. Et il semblait frêle et prêt à tomber au moindre coup. Seule chose étrange, il possédait quatre bras, ce qui étonna le sayen. Baddack, c'était déjà mit au centre de la pièce prêt à en découdre. Il éclata de rire lorsqu'il aperçut la créature arrivée. Il appuya sur son détecteur. Ce dernier affichait 2100 unités. Pitoyable.

« Deux mille cent unités ? C'est tout capitaine ? Vos hommes ventait vos mérites et vos vingt-sept mille unités ! »Ricana le sayen.

« Ne te fit pas à ton engin psychopathe de singe. » Répliqua froidement le capitaine.

Le petit alien vint se placer au centre de la pièce avec Baddack. Le sayen s'agaça des pics du capitaine. Il comptait bien donner une bonne correction à ce type. Rapidement, Baddack se mit en position de combat. Prêt à en découdre.De nombreux combattants stoppèrent leurs entraînements pour venir admirer le combat. La salle où les échanges allaient avoir lieu était très grande. Suffisamment pour un combat entre des dizaines de participants.

« Je n'ai aucune raison de t'affronter le singe. Je te tuerais d'un simple coup. » Dit le capitaine.
Baddack ferma les yeux. Un sourire narquois se dessina sur son visage. Il tendit sa main gauche sur le côté. Une décharge de ki traversa la paroi abdominale du colosse qui avait mal parlé au sayen tout à l'heure. Le visage du capitaine se décomposa.

« Salopard ! Tu viens de tuer Kolu ! Le membre de mon commando le plus puissant. Tu vas payer pour sa raclure de singe. Je vais vous exterminez toi et ton groupe de babouins ! » Hurla le capitaine.

« C'était pour te motiver le nain. » Déclara Baddack levant les yeux au ciel. Son aura explosa soudainement.

Son aura explosa soudainement. Baddack écarquilla les yeux. Le ki déployé balaya la pièce, comme une rafale de vent. Son scouter afficha 28 400 unités. « Incroyable » jubila le sayen intérieurement. Jamais il n'avait rencontré quelqu'un de si puissant.

Préta s’élança contre le sayen. Baddack n'eut même pas le réflexe de parer le coup. Le poing de son adversaire s'encastra dans son visage, expédiant Baddack dans le mur au loin. Il ne se releva pas de suite. Un nuage de fumée se créa sous la force de l'impact.

« Un seul coup raclure. Maintenant au tour de tes amis. » Clama à haute voix le capitaine.

Un rire répondit au capitaine. C'était le sayen. Impossible ! Un coup direct en pleine tête, sa puissance était négligeable comment avait-il pu survivre à ça ? Baddack apparus dans la fumée. Son ombre se dessina , puis il quitta le nuage. Il essuya le côté de sa bouche, un léger goût de sang dans la bouche. Un sourire illumina le visage du sayen.

« ENFIN ! » Gueula Baddack.


L'aura du sayen explosa. Une lueur blanche envahit la pièce. Des éclairs blancs saillirent l'aura du guerrier de l'espace. Se dernier avaient ses deux bras écartés le long de son corps et ses poings étaient fermés. Un sourire carnassier sur le visage, le sayen fixa Préta. Le capitaine recula d'un pas, puis d'un autre.

« Il est a quar... Qua.. Quarante mille unités ?! » S'exclama un guerrier pétrifié.

« Quarante mille ? Mais c'est impossible !! » Protesta Préta en regardant le soldat, inquiet à son tour.

Ses yeux fixèrent à nouveau Baddack qui n'était plus là. Il le chercha du regard. Il sentit soudainement une présence oppressante derrière lui. Des sueurs froides lui parcoururent l'échine alors qu'il tremblait de peur.

« C'est moi que tu cherches ? » Demanda calmement Baddack, dont la voix était devenue froide.

Le capitaine se retourna prêt à frapper. Une violente douleur le saisit. Il hurla alors qu'il sentit l'un de ses bras tomber au sol. Dans la main droite de Baddack brillait une lame bleue. Non ce n'était pas dans sa main. C'était sa main qui était enveloppée de ki afin d'en faire une lame. Le capitaine sauta en arrière pour prendre la distance.

Un coup dans le ventre vint le plier en deux. Il cracha une gerbe de sang. Les mains jointent, Baddack le frappa dans le dos. Le coup encastra le capitaine dans le sol. Ce dernier cessa de bouger. Le sayen retourna l'alien d'un coup de pied. Il était vivant mais inconscient.

« Si faible. Pitoyable. » Murmura le sayen.

Il fit volte-face et commença à se diriger vers la sortie. Le capitaine choisit ce moment pour se relever et l'attaquer en traître. Baddack réagit au quart de tour. Ses deux mains s'entourèrent de ki et d'un geste en croix, il trancha l'air. L'attaque percuta Préta. Quatre morceaux distincts tombèrent sur le sol, alors que du liquide noir se rependait partout.

Baddack soupira. Il quitta la salle d’entraînement, déçu d'un combat si mauvais. Il retourna dans la salle de soin.

« Combien de temps pour qu'ils sortent de leurs stases ? » Demanda Baddack.

« Au mieux, d'ici, six heures monsieur. Nous allons faire un arrêt sur Cooler 01 pour nous ravitailler. »

« Bien. Je descendrais ici quelques heures, le temps que vous fassiez ça. » Répliqua le guerrier, en quittant la salle de soin. « Oh et votre capitaine aura sans doute besoin de soins d'urgences. » Murmura le sayen, alors que la porte automatique se refermait.

Moins d'une heure après le vaisseau arriva sur Cooler 01. Baddack quitta le navire et se décida à aller marcher dans la ville. Rester enfermé de longues heures dans un navire ne l’intéressait pas, et tant que son équipe n'était pas remise, il n'avait aucune raison d'y être. Le sayen se demanda bien qu'est-ce qui pourrait bien être intéressant dans un tel endroit. Cooler 01 ? Les démons du froid n'avaient vraiment aucune imagination pour nommée les planètes. Et la nommée ainsi ne prouvait qu'un peu plus leurs énormes egos.

Baddack marcha ainsi dans la ville, perdu dans ses pensées. Ne prêtant pas réellement attention à ce qui se passait autour de lu


Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Mar Sep 13, 2016 7:25 pm

« Damnait où suis-je ?»

« Tu sais c’est quoi comme race ça ? »

« Pff pas la moindre idée peut-être que les supérieures le savent .! »

Oui, moi Raï mort revenu à la vie j’étais dans une des capsules de l’empire où je ne sais plus quoi… Elle m’avait parlé de la guerre entre démon et les autres… Mais… je n’arrive pas à m’en souvenir…

« Il vient d’ouvrir les yeux ! »

« JE FAIS QUOI ?! »

Une vague de qui assez faible, mais suffisamment puissante pour briser la vitre du tube qui s’occupait de moi explose autour de moi et brisant donc la vitre, laissant mon corps à moitié nu tomber au sol, je n’arrivais même plus à respirer.
« Bo-Bo-Bo-bordel… »
Je reprenais lentement mon souffle, et j’arrivai enfin à avoir une respiration stable… Les deux aliens eux ce son penché vers moi pour voir si j’allais bien…

« Mon O-o-orthos… Il est ou ?! »

« Orthos ?! De quoi il parle . »

J’allais devenir fou, mon sabre n’était pas avec eux ! J’ai faits comme n’importe quelle Rayden ayant perdu son arme, j’ai attrapé un des soldats par le col et je lui suis clairement demandé en articulant :

« Orthos ! Un énorme sabre ! Qui était avec moi ! »


Il eut comme une illumination et allait m’indiquer en montrant de la tête la direction suivre pour revoir mon Orthos d’amour, mais quand la montre parlante de l’autre alien derrière moi fit du bruit.

« Ici Karoun, Gerry et Juyja venez en haut voir les saiyens, je pense qu’il va avoir du grabuge ! »


« Oui chef ! Terminé ! »

Je n’y crois pas, quelqu’un ose s’interposer entre mon sabre et moi .! Et déjà que je n’étais pas d’humeur ! Bah faut dire que Se réveiller sur un vaisseau inconnu c’est assez chaud !

« Bon les gars, je vous accompagne pour voir ses sayiennes .! »


« Saiyens. »

« Bref je m'en fiche ! »

« Et Gerry ! Tu es sûr qu’il peut nous accompagner ?! »

« je ne sais pas, mais vue comment les saiyens sont super balèze… Je ne refuserais pas de l’aide en plus il me fait un peu peur… »
Donc accompagné de mes deux nouveaux amis, je me dirigeais donc vers l’endroit ou le grabuge semblait naître, enfin je suivais les deux vue que j’étais totalement perdu comme un enfant dans un avion.

« Bordel , c’est quoi ce monstre un OAIs ! »

Il y’avait un rescapé et bah nous étions arrivé sur une planète , il faisait froid et Raï tremblait un peu. Même son armure de combattant Rayden le réchauffait juste de quoi survivre sur la planète quoi…

(QAQ je débute , si il faut que je change un truc sur mon poste , faite le moi savoir avec la CB (Car je ne sais pas si Raï est capable de survivre sur la planète é_é)
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Mer Sep 14, 2016 6:23 pm






L'Empereur


Libre





Je rattrapai mes soldats qui étaient partis avant moi, l'immense ville de la capitale de l'Empire de Cooler dont j'étais désormais l'Empereur « remplaçant » se profilait à l'horizon. Cette ville, qui faisait une bonne partie de la planète, était en effervescence permanente, avec d'énormes bâtiments et des véhicules volants circulant dans le ciel à toutes heures du jour et de la nuit.
Nous arrivâmes, volant bien au dessus des grands immeubles, quand le scouter d'Aiko bipa :


« Oh ! Des puissances allant jusqu'à 40 000 se baladent en ville ! »

« Vraiment ? »

« Les plus faibles sont regroupées là-bas ! »

« C'est la zone d'atterrissage des vaisseaux militaires. » déclara Protein

« Alors sans doute des soldats de passage. Où est la plus puissante des forces ? »

« Eh bien... elle est en ville, par là. »

« Donne moi donc ton scouter, je vais aller voir ce soldat. 40 000 unités, ce n'est pas anodin, c'était le niveau du Commando Ginyu. »

Aiko me donna son scouter bleu que je mis à mon oreille gauche, j'avais la localisation précise de cette mystérieuse puissance :

« Bien, vous avez quartier libre. » dis-je avant de commencer à descendre délicatement vers le sol

« Bien mon Seigneur ! »

J'atterris au milieu de la foule qui s'écarta tout naturellement. En même temps, lorsque l'on vivait sur la planète capitale d'un Démon du froid, on devait être habitué aux comportements à adopter face à lui.
Je me tenais donc à quelques mètres du soldat, un Saiyan... rien de très surprenant du coup. Je commençais à être habituer à voir des Saiyans devenir surpuissants. Mais celui-là était un Saiyan que je connaissais plus ou moins, en fait j'avais déjà combattu avec lui il y a un peu plus d'un an.


« Eh bien, l'Univers est petit, je ne pensais pas te revoir Saiyan. Et je constate que tu as grandement amélioré ta force. »

Je laissai le silence provoqué par mon arrivée faire effet et repris :

« Tu ne me reconnais probablement pas sous cette forme, mais cherche bien dans tes souvenirs, tu n'a pas du combattre de nombreuses fois aux côtés d'un Démon du froid dans ta vie. »

Je m'inclinai légèrement en avant en guise de salut :

« Nous n'avons pas eu l'occasion de nous présenter à l'époque. Mon nom est Blizzard Glacius, l'actuel empereur de l'Empire de Cooler. Je ne sais pas où est parti ce dernier, mais Freezer et son père ont l'air... occupés en ce moment pour administrer ce territoire. »

J'avais menti sur le fait que j'ignorais où était Cooler... enfin, j'ignorais bel et bien où était exactement Cooler, mais je savais ce qu'il était devenu et j'essayais d'éviter d'ébruiter cela.
Étrangement, ce Saiyan me rappelait un peu ce gamin que j'avais croisé sur le vaisseau Rayden, un gamin qui accompagnait des terriens... Après, je pouvais faire erreur, j'arrivai à déceler les airs de famille entre Démons du froid, mais j'étais assez mauvais avec les autres races, surtout les humanoïdes. Il se ressemblaient tous pour moi. Et cela semblait être l'inverse dans l'autre sens, mon père avait déjà reçu maintes fois la remarque qu'il ressemblait énormément aux Cold alors qu'il n'avait aucun lien de parenté avec eux...



HRP : Tiens j'ai retrouvé le RP de la mission de Baddack et Blizzard (les formes de Blizz sont pas les mêmes mais il avait pas son design définitif à l'époque XD ) : http://db-reborn.rpgboard.net/t542-libre-nettoyer-la-vermine





_________________
Statistiques:
 



Dernière édition par Blizzard Glacius le Jeu Sep 15, 2016 7:49 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Jeu Sep 15, 2016 7:45 pm

Je venais de sortir du vaisseau accompagné toujours des deux soldats l'un avaient sur lui un blaster fusionné avec son bras gauche et l’autre volait à quelque mètre du sol, bien… Moi je me contentais de suivre ces deux machins car je n’avais rien d’autre à faire en vérité… Et je voulais aussi retrouver mon Orthos…

« Ton sabre, c’est un soldat qui la prit ! Il voulait l’examiner ! »

« Quoi ! Mon sabre ?! Pourquoi il touche mon sabre lui ! Je vais lui faire regretter ! »

Un murmure s’échangea entre les deux soldats, et l’un d'eux activa son scooter afin d’analyser ma puissance (enfin je ne sais pas c’est quoi un scooter pour le moment)

« H 'mpf, sa puissance est plus grande que la tienne Géry, mais il est inférieur à la mienne, et a beaucoup sur cette planète ! »

Je m’en foutais royalement, Bah la dame à moto m’avait raconté une histoire sur des guerriers surpuissants qui protégeaient la terre ou comme j’aime l’appeler, la planète attire-poisse ! Bah fallait dire que toutes les merdes de la galaxie attaquaient cette pauvre et magnifique planète bleue, faudrait que je visite cet astre… Quand j’aurais un vaisseau… M’enfin nous étions arrivés donc vers un attroupement d’être étranges tous courbés devant un truc qui planait dans les cieux façon Dieu, et les deux soldats à leurs arrivées firent de même. Tout le monde faisait les courbettes sauf moi comme un con qui observait la chose volante, et après plusieurs minutes d’observation il y avait un homme en armure qui n’était pas pliée devant le machin volant

-Imbécile , agenouille toi devant l'empereur Glacius ! Souverain de cette planète !!

-Qui de quoi ?!

Je n’avait pas compris toute la chose, juste que cette planète était dirigée par le truc volant… L’empereur Glacius je crois, bon bah il s’agissait de l’être tout-puissant alors autant le faire…

« Bonsoir Glacius ! Je suis un simple voyageur égaré à la recherche de son Orthos, vous n’auriez pas vu un dénommé… »


Je donnai un petit coup de coude à l’épaule du soldat plus faible que moi...

« Jack al ! Et imbécile ne t’adresse pas comme ça a notre empereur ! »

« Un dénommé Jack al dans le coin ?! Bah il a bougé avec mon arme, et cet être à la peau rose vient de m’indiquer qu’il s’agissait d’un de vos soldats ! Donc je me demandais si vous saviez où il était maintenant... »

La moitié des êtres vivant c’étaient tourné vers moi afin de me dévisager, et les soldats qui m’avaient accompagné et paru amicale semblaient moins l’être d’un coup…


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Ven Sep 16, 2016 7:30 pm



La rencontre

L
e sayen marchait calmement dans les rues de la ville. L'empire des démons du froid était immense. Baddack fit plusieurs centaines de mètres tranquillement. Si le vaisseau partait sans lui tant pis, le sayen trouverait un moyen bien propre afin de rentrer sur Végéta. Soudainement alors que le sayen ralentissait, tout le monde autour de lui se mettaient à genoux. Baddack écarquilla les yeux.
Pourquoi est-ce que tout le monde faisait ça ?

« Qu'est-ce qui font ces cons ? » Murmura le sayen, plus pour lui-même.

Soudain, il entendit une voix. Une voix qui lui rappelait de mauvais souvenirs. Elle était froide et fluette, agaçante à entendre. Le guerrier sayen serra les dents, son poing droit se rétracta. Baddack pivota sur lui-même et fixa l'être qui s'était adressé à lui. Il pensait se retrouver nez à nez avec Freezer. Mais pas du tout, c'était certes un démon du froid.

Cependant pas celui auquel Baddack comptait régler son compte. Il écouta la créature parler. Le sayen chercha dans ses souvenirs. Oui, il avait bel et bien combattu aux côtés d'un des démons du froid. Une fois en effet lors d'une bataille. Mais Baddack avait vite mit se souvenir de côté. Il avait plus important à faire que penser à un de ces tyrans.

« Je m'en souviens vaguement. » Répondit le guerrier d'élite, opinant simplement du chef en réponse à la salutation du démon.

Baddack croisa les bras, écoutant le discours de la créature. Il se lassait de l'entendre parler et sa voix était agaçante.

« Je suis Baddack. » Se présenta le sayen. « Alors c'est toi le taulier d'ici ? De ce que j'ai compris l'Empire à été attaqué en de nombreux points par les démons ? Mon équipe et moi avons sauver une planète de justesse avec le peu de soldats qui restaient. » Baddack se gratta la tête en réfléchissant. « J'ai oublié le nom de la planète. »

Baddack leva la main prête à enchaîner pour gaver à son tour le démon du froid. Quand un type s'approcha et commença à raconter sa vie à Blizzard. Le sayen serra le poing, prêt à lui enfoncer dans la cage thoracique.

« Mais bordel, c'est qui ce crétin ? » Se demanda le sayen.

Comment il osait lui couper la parole ? Le sayen serra soudainement la mâchoire. Le gamin ne savait pas à qui il parlait, et un démon du froid n'était jamais joueur avec la façon dont on devait leur parler.

La place était devenu subitement très silencieuse et le monde entier semblait s'être figé. Le sayen dirigea ses yeux vers Blizzard. Même si ce dernier était sans doute plus souple que Freeza et sa famille, il n'en restait pas moins un être vicieux avec un ego surdimensionné. Et surtout une créature sans doute trop pointilleuse.


Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Ven Oct 28, 2016 5:32 pm






L'Empereur


Feat





Baddack, c'était donc son nom. Il n'était pas spécialement amical mais j'étais désormais habitué à l'arrogance de ces guerriers. Il me signala que lui et son équipe avaient sauvé une planète d'un assaut de Démons... Oui, les combats avaient officiellement cessé, mais il fallait se douter qu'ils finiraient par reprendre un jour, même si heureusement, le conflit n'avaient pas encore atteint le pic de violence qu'il avait atteint avant la « trêve ». Disons qu'à ce moment là, on s'attendait à une nouvelle escalade lente de la violence pendant probablement vingt nouvelles années...
Avec Cooler introuvable et Freezer vaincu sur Namek, l'image de l'immortel Empire du froid avait pris un sacré coup. Nous avons montré nos points faibles, et ce n'est jamais bon.
Je pensais faire sauter une ou deux planète de l'Empire Démoniaque pour redonner un peu de moral aux troupes et leur montrer que cet épisode n'était qu'un coup dur pour l'Empire... à creuser.


Le Saiyan allait enchaîner quand un individu étrange m'appela, me demandant de retrouver son Orthos... Je le regardai avec des yeux ronds pendant quelques secondes. J'avais moyennement compris sa requête, mais je me rendis tout à coup compte que l'endroit était devenu très silencieux, avec les soldats qui lançaient des regards mauvais à l'imprudent qui avait ouvert sa bouche, certains avaient leurs mains sur leurs pistolets à Ki, attendant que je donne un ordre.
Je me tournai alors vers le soldat à la peau rose en gardant mon air surpris. Le soldat se raidit alors et commença à bégayer :


« Il... On... on l'a trouvé dans une capsule Mon Seigneur... On ne sait même pas de quelle race il est ! Il veut trouver son épée mais Jack al l'a prise et... »

« Je m'en moque. » répondis-je en reprenant un air plus sérieux, lui coupant la parole

Voyant que mon regard s'était durci, le soldat devint si raide qu'il aurait été probablement aussi dur que du Katchin. De mon côté, je retirai mon scouter à l'aide de ma queue et me massais les paupières avec ma main droite :


« Ce... Jack a-t-il un scouter ? »

« C... Comme tous les soldats de l'armée Mon Seigneur ! »

« Eh bien alors contactez-le ! » répondis-je d'un ton las devant l'évidence de la solution « Réglez ça entre vous, ce n'est pas mon problème. Et toi... »

Sur ces mots, mes yeux s'illuminèrent pendant un millième de seconde et deux rayons violets traversèrent le poumon droit de l'alien humanoïde.



Je n'avais pas visé le cœur, car je ne voulais pas le tuer sur le coup :

« Tu apprendras qu'ici tu n'es pas dans n'importe quel endroit de l'Univers. » dis-je en m'avançant vers l'impoli

Je m'arrêtai à deux pas de lui. Il était beaucoup plus grand que moi, même si mon attaque lui avait probablement fait poser genou à terre. En fait, le contraste de taille entre lui et moi était presque symbolique : lui qui était grand mais faible et moi qui était petit mais autrement plus fort que n'importe qui sur cette planète... et que la grande majorité de l'Univers d'ailleurs.
Mon regard rubis se plongea dans le sien, le regard glaçant et inquisiteur d'un Démon du froid :


« Tu es sur la grande capitale impériale Cooler 01 ! Et je suis son Empereur, Blizzard Glacius. Ici la rigueur et la discipline sont essentielles, autrement nous ne valons pas mieux que ces misérables Démons qui sont nos ennemis. »

Je plaçai à nouveau mon scouter sur l'oreille gauche et appuyai dessus. Hmm... 8500, pas mal, mais sans plus, cet alien était dans les forces acceptables selon les critères de l'Empire sans pour autant être de la simple chair à canon.

« Mais j'imagine que tu ne pouvais pas savoir. C'est pourquoi je te propose ceci : survis à tes blessures par toi-même pendant 24h. J'interdis que l'on te vienne en aide. Si tu survis alors on te placera dans une capsule de soin et tu seras pardonné. Montre moi la force de ta volonté, survis à cette épreuve et tu en ressortiras plus fort. Des conditions sévères ? Eh bien cela te donne une petite idée de l'entraînement que m'a donné mon père. »

Une fois ce soucis géré je me tournai de nouveau vers Baddack :

« Où en étions-nous ? »





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Lun Nov 07, 2016 6:08 pm



La rencontre

B
addack connaissait les démons du froid. Des créatures sans âmes, sans pitié. Des crevures intergalactique. Le genre de personnes que l'on aimerait pas rencontré au hasard, au détour d'une route. Il connaissait Freezer, cet enfoiré qui tenait la planète Végéta sous sa botte depuis si longtemps. Mais cela ne durerait pas. Oh non, il en avait fait le serment. Il mettrait fin à la vie de Freezer avec l'aide de son fils Kakarotto.

Cependant, pour le moment la chose qui l'inquiétait le plus était la réaction qu'aurait Blizzard face à l'insolence du gamin qui venait d'arrivé. Baddack aurait sourit, car lui n'était pas un con borné baignent dans son ego. Mais les démons du froid c'était un autre problème.

Le guerrier brun aperçu du coin de l’œil une lueur dans les pupilles de Blizzard. Un rayon de ki percuta l'autre alien. Baddack se crispa. La sentence était sévère comme toujours. Mais à son grand étonnement le démon du froid ne tua pas l'alien qui lui avait manqué de respect. Avançant d'un pas inquisiteur, Blizzard donnant le ton. Sa planète. Lui l'empereur. Il s'adonna à un jeu sadique. Le gamin avait deux solutions. Se sortir les doigts du cul et survivre ou bien mourir immédiatement comme la sous race qu'il était probablement.

Le poing droit de Baddack se serra, il mourrait d'envie de frapper de toutes ses forces en plein dans la gueule de Blizzard. Il détestait ces jeux sadique qui lui rappelait particulièrement Freezer. Quand se dernier se rendait sur Végéta et s'amusait à utiliser le corps du roi Végéta comme un simple repose pieds. Malgré la rage qui bouillait en lui, Baddack savait parfaitement qu'il n'était pas de taille et que Blizzard le plierait en deux comme un simple fœtus de paille.

Après avoir annoncer son jugement, le démon du froid tourna son regard froid en direction du sayen. Baddack leva un sourcil, écoutant.

« On parlaient du fait que mon équipe et moi avons sauver une planète de l'Empire. » Baddack fit quelques pas en direction de Blizzard. «  Nous revenions de l'invasion de Kanassa. Serait-il possible d'avoir un peu plus de précision ? » Demanda le sayen au démon du froid.

Il jeta un dernier coup d’œil vers l’humanoïde aux poumons percés. Un peu de peine gagna son cœur, mais elle fut vite remplacer par de la colère. Il ne laissa cependant rien transparaître. Et fixa de nouveau le soit disant empereur de cette planète.

« Nous somme en guerre ? » Demanda sérieusement le sayen, avec un sentiment presque jubilatif naissant en lui.


Revenir en haut Aller en bas
Rékon

avatar


Masculin Messages : 173
Age : 15
Zénies : 2621 z/ Faction : 4000Z

Données du Personnage
Power Level: 5 594 265
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Lun Nov 07, 2016 7:10 pm

Je rigolais nerveusement envers les aliens qui me lancèrent tous des regards noirs aussi sombre que le prototype de rayon ombre qu’avais fait un gars à la branche technique, m’enfin. Un soldat s’avança devant le p’tit alien qui semblait tout commander. Ah d’accord c’était une sorte de dictature. J’eu un regard assez sévère un moment, un regard sévère qui s’évapora quand plusieurs soldats me pointèrent avec des sortes de canons dans leurs bras, Mais j’eu un regard plus heureux quand le soldat rose qui m’accompagnait discutait avec son empereur sur mon arme et Jack al.

L’humanoïde à la peau rose, rose devenu pâle parlait comme s’il avait une planche dans l’cul. Même sa démarche était bizarre, fallait dire qu’il avait vraiment peur de leur empereur. Et un large sourire s’afficha sur mon visage quand le dirigeant annonça à ses hommes de contacter Jack pour m’rendre mon Orthos, j’étais tellement heureux. Bah l’arme pour un Rayden c’est comme un bijou familiale, ça ne ce jette pas comme une chaussette, Nous en prenons soin comme si nos vies en dépendait. Puis mon regard croisa celui de Glacius qui me fixait d’une manière assez flippante. J’eu un petit rire nerveux quand un rayon rose traversa mes poumons. Mon corps s’écroula automatiquement au sol et du sang dégoulinait de ma bouche en masse. Bordel j’ai rien vue, son attaque… C’était quoi ça ? Ma respiration devenait de plus en plus lourde, comme ma vision qui s’troublait à cause de la perte de sang, il ne ressentait aucune peine. Rien il venait juste de me blesser mortellement comme ça… Et m’annonçant que je n’étais pas n’ importe où. Mais c’est quoi s’gars ?! sauf être l’empereur…


« Bordel…J’suis ou alors ? » En crachant du sang entre deux mots, tandis que ce monstre s’approchait de moi avec un regard toujours neutre, c’est un robot ou quoi ? Il ne ressent aucuns sentiments ? Même en voyant un gars presque à l’agonie ? Puis il s’arrêta devant moi en continuant de me regarder presque mourir, puis cette chose me répondit. M’expliquant que j’étais sur Cooler 01, et qu’il fallait que la rigueur et de la discipline pour ne pas être comme des démons… Putain… Ouais… Putain… Je viens de manquer de respect à une chose vraiment puissante. Quand j’étais mort la dame de l’est m’avait parlé de deux empire qui s’fouttait dessus. Et j’suis en pleine capitale d’un d’ces empires… Et devant un dirigeant. Il me parlait à nouveau. Un entrainement, Qu’il avait apparemment déjà subit. Mais c’est qui ce Blizzard ? Bordel… Comment j’vais survivre avec des poumons percés ? J’ai déjà du mal à respirer.

« Merde… Merde… Alors que j’viens juste de revenir… J’suis un putain de Rayden, alors ça…ça devrait être facile.»


Mon sang s’rependait, fallait que j’fasse quelque chose… Tic tac… Ma mort approche ? Non je ne peux pas crever comme ça sérieux… Je n’ai toujours pas retrouvé Rékon… Ma main droite s’illumine de manière violente et se recouvre totalement de ki, et d’une manière violente j’appose cette dernière sur mon torse, ça brûle… ça brûle…

Je hurlais de douleur avec les forces qui me restait, fallait que j’arrête de saigner d’abord. Je cautérisais mes blessures avec mon ki. La moitié du peuple était bouche bé, Voyant qu’un gars qui vient s’prendre deux rayons dans le torse. Fallait que je survivre… Allez réfléchit… Ma respiration est de plus en plus lourde. J’avais un regard noir envers L’empereur Glacius. Je ne saignais plus… C’est bon, je retirais ma main droite de mon torse qui fumait encore. Et sans perdre une seul seconde du ki s’échappa de mon bras droit pour former une barre très solide de Ki, même si cette dernière semblait assez instable à cause de mon état, que j’utilisais afin de me redresser en gémissant de douleur à cause de ces douloureuses plaies, manquant même de chuter heureusement que je me rattrapais sur mon bâton.

« T…Toujours deb…debout… » Avec une pointe douloureuse de fierté dans la voix, fierté qui disparu lorsque la douleur revint. Merde… J’vais quand même pas crever ici.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Mar Nov 15, 2016 8:09 pm






L'Empereur


Feat Baddack et PNJ de Rékon





Alors que mon attention s'était reportée sur le Saiyan, j'entendis une chose surprenante, il cracha entre deux respirations difficiles qu'il était un Rayden... Je me retins cependant d'afficher la moindre émotion tandis que Baddack me répondit, me demandant si nous étions en guerre.
Un sourire carnassier s'afficha sur mon visage :


« Eh bien... si une nation est attaquée, il va bien falloir qu'elle se défende. »

En réalité, cette perspective ne m'enchantait pas du tout. Cela faisait pour moi plus de vingts ans que je combattais les Démons et devoir les ré-affronter à nouveau après avoir goutté à la paix relative déclenchée par la cessation des combats en raison de la dernière bataille majeure, même avec ma nouvelle puissance... disons que la paix était une bonne chose lorsque l'on ne l'a plus vue depuis deux décennies. Donc je m'étais contenté de dire ce que le Saiyan voulait entendre, et j'avais toujours une certaine crédibilité à garder désormais, je ne pouvais plus me permettre le moindre moment de faiblesse maintenant que j'étais Empereur.
Mais... d'un autre côté, au plus profond de moi j'avais grand hâte... Probablement l'effet de tous les combats que j'ai livré, cela a éveillé un côté guerrier en moi.
D'ailleurs j'aurai sûrement pu devenir plus puissant, mais mes nouvelles responsabilités me donnaient beaucoup moins de temps à consacrer à l'entraînement et puis... j'étais désormais au moins dans le top dix des êtres les plus puissants de l'Univers, je ne devais pas me relâcher, mais je n'avais pas non plus à m'y consacrer autant dorénavant.

Etait-il même possible de devenir plus puissant au point où j'en étais ?
Oui, il était possible d'aller plus loin, autrement cette Saiyanne n'aurait pas pu avoir une telle force.

Je tournai le dos à Baddack, semblant près à repartir :


« Toutefois, il y a des problèmes plus urgents à gérer. Peux-tu me suivre s'il te plaît ? »

Ce n'était pas vraiment une question mais quitte à donner des ordres autant être poli. J'avais une chose dont il fallait que je m'assure.

J'élevai légèrement mes pieds à quelques centimètres au dessus du sol et tournai le regard vers le Rayden :


« Après les 24h tu pourras disposer de tous les soins nécessaires. Ensuite, viens au Palais et attends mon retour, j'ai peut-être une utilité à te donner. »

Sur ces mots, je déployai ma formidable aura et décollai suivi du Saiyan vers une zone déserte. Là je fis quelques pas en avant et pris mon scouter avant de l'écraser dans ma main comme un vulgaire biscuit. Là j'ouvris délicatement ma main pour répandre les morceaux au sol et me tournai immédiatement en tendant le doigt vers le visage de Baddack et détruisis son scouter d'un rayon violet.

« C'était nécessaire. Je ne veux pas que l'on écoute cette conversation, en plus cela te permettra répondre le plus honnêtement possible à ma question. » dis-je le doigt encore fumant

Je mis alors mes mains derrière mon dos :


« J'ai quelques informations cruciales que je pourrai éventuellement partager. Mais avant j'ai besoin de savoir une chose. Je sais que les relations entre les Saiyans et Freezer ne sont pas des plus pacifiques, et très franchement je félicite toutes les populations sous son contrôle pour avoir eu la patience de subir le règne de cet imbécile. Toutefois, ce n'est pas parce que Freezer est un imbécile qu'il faut en oublier la loyauté, alors voilà ma question : es-tu loyal à l'Empire Baddack ? Je ne parle pas de ta loyauté à Freezer, mais de ta loyauté à toute l'organisation. Sache que ta réponse ne t'apportera aucun malheur, je ne te tuerai pas, je ne te torturerai pas, tu as liberté totale d'expression sur cette conversation. »

J'ouvris les bras devant moi pour illustrer ma parole :

« J'ai déjà combattu à tes côtés, tu n'es pas le Saiyan le plus puissant que j'ai rencontré mais tu ne sembles pas détaché de ton peuple. A toi de voir où résident tes intérêts et où résident ceux des tiens. »





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Mer Nov 16, 2016 2:17 pm



La rencontre

B
addack écouta ce que répondit Blizzard. Alors ils étaient en guerre. Il aurait pu sourire à cet instant présent, mais cela ne l'enchantait guère. Sa mission à lui était de retrouver son fils Kakarotto et non d'aller faire la guerre aux noms des démons du froid. Surtout s'il venait à crever au combat, quel ironie cela serait.

Il se tira de sa rêverie et fut surpris d'entendre Blizzard être si aimable. Un « s'il te plaît » venu de nul part. Quelle sensation étrange venant de la part d'une créature comme celle-là. Il donnait un ordre, mais gentiment. Baddack eut un rictus. Il attendit que le démon du froid donne ses ordres et le sayen s'envola à sa suite en direction d'une zone qui ne semblait pas spécialement habitée. Les bottes de Baddack touchèrent le sol avec un ploc. Il jeta un rapide coup d’œil autour de lui. C'était immensément vide.

Son cœur se mit à battre intensément quand il vit le démon du froid tendre son doigt vers lui. Alors tout ceci n'était qu'un piège pour l'abattre ? Peut-être que cet enfoiré de monstre avait entendu parler qu'il escomptait se débarrasser de Freezer et de sa famille. Mais à la grande surprise du sayen c'est son scouter qui explosa. Et non sa tête. Tout cela devenait de plus en plus étrange pour le guerrier de l'espace.

« Tu me l'aurais demandé, je l'aurais détruit tout simplement. Pas la peine de me le faire exploser à la gueule.. » Soupira le sayen, en jetant le morceau accroché à son oreille sur le sol.

Baddack croisa les doigts et écouta très attentivement ce que racontait le démon du froid. Car pour une fois, ce dernier semblait raconté des choses qui intéressait réellement le sayen. Les paroles froides de Blizzard réchauffèrent le cœur du sayen. Alors même parmi les membres de sa race, Freezer n'était pas aimer. Et ça c'était une chose appréciable. Le père de Goku prit quelques instants pour réfléchir à ce qu'il allait répondre au démon.

« Eheheh... Si tu savais comme je suis ravi de voir que même parmi sa race Freezer n'est pas aimé. Écoute, je ne peux pas parler au nom de tout mon peuple. Mais en ce qui me concerne, je peux affirmer que je resterais fidèle à l'Empire. Mais sache une chose Blizzard. Je compte tuer Freezer de mes mains. J'ai vu ce que ce salopard réserve à mon peuple et à ma famille. Il veut exterminer les sayens ! » S'emporta le sayen. Baddack serra les dents et le poing, l'énervement le gagnant petit à petit. « Je compte me rendre sur une planète éloignée et retrouver mon fils. Et une fois que je l'aurais convaincu de m'aider, je ferais fermer sa grande gueule à Freezer une bonne fois pour toute ! »

Baddack soupira, tentant de calmer son agacement. Il pensa soudainement à quelque chose. A présent, il était plus puissant que 90 % des membres de sa race. Peut-être même plus que le roi Végéta en personne.

« Je ne peux pas promettre que tous les sayens me suivront. Mais j'ai peut-être une idée pour faire en sorte que ça fonctionne. Cependant, si j'arrive à réaliser ça avant que Freezer ne détruise Végéta, j'aimerais savoir quelque chose. Si les sayens restent fidèle à l'Empire, est-ce que ce dernier nous aidera à lutter contre ce tyran ? » Demanda très sérieusement le sayen, il fronça les sourcils et fixa Blizzard.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard Glacius

avatar


Masculin Messages : 991
Age : 20
Zénies : 11 306

Données du Personnage
Power Level: 11 207 640
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   Lun Nov 21, 2016 1:39 pm

Bon le Rayden a dit qu'on pouvait passer son tour.






L'Empereur


Feat Baddack et un PNJ






Baddack semblait quelque peu satisfait de ce que j'avais dit sur son Empereur. Comme je m'en doutais ce Saiyan était fidèle à la rumeur : il détestait Freezer. Ce n'était un secret pour personne que les Saiyans et le petit tyran se regardaient en chien de faïence. Chacun tolérait l'existence de l'autre mais entre un peuple de guerriers aimant les challenges et un Démon du froid capricieux et surpuissant à l'ego surdimensionné, il ne faisait aucun doute que cette histoire finirait mal.
C'est alors que Baddack m'exposa ses ambitions : tuer Freezer de ses mains. Eh bien... s'il c'était ce qu'il souhaitait, mais pour le moment il est était loin, très loin. Il avait... « vu » ce que Freezer réservait aux Saiyans, probablement la même chose que ce que m'avait raconté cette Saiyanne mystérieuse. Cela soulevait la question de savoir comment est-ce qu'il avait su, mais à la limite ce n'était pas si important.


Je restait parfaitement stoïque en l'écoutant, contrastant avec la boule de nerfs qui semblait s'activer devant moi. Il comptait retrouver son fils... Hin ! Si c'était bien la personne à laquelle je pensais alors j'allais probablement apprendre quelque chose à Baddack ! Celui-ci demanda d'ailleurs qu'en échange de la fidélité de son peuple à l'Empire, que celui-ci aide les Saiyans à se débarrasser de Freezer.
Son regard plongea dans le mien, je pouvais clairement voir la détermination dans ses yeux, ce Saiyan ne comptait rien lâcher pour parvenir à ses fins... Le même regard que...
L'image de Pan transformée me vint à l'esprit, puis celle de Kodaïan sur Cooler 404...
Peut-être était-ce ça le secret... peut-être que celui-ci aussi pouvait...


« Laisse moi te raconter une histoire. » dis-je en fermant les yeux « Il est dit qu'un jour, tous les milles ans un guerrier à la puissance inégalée dans tout l'Univers apparaîtra. Sa puissance hors du commun mettra à genoux tous ses adversaires, la lumière de son aura les rendra aveugle et la force de ses coups les brisera. Ce guerrier est le Super Saiyan Légendaire. »

J'ouvris à nouveau les yeux avec un sourire en coin :

« Tu connais cette légende je suppose. Eh bien sache qu'il y a plus de vingt ans, un Saiyan a été envoyé sur une planète appelée Terre avec pour mission d'y exterminer ses habitants. Il était né dans une classe inférieure et donc envoyé sur une planète de déchets. Eh bien il se trouve que de nos jours, ce Saiyan a vaincu Freezer sur la planète Namek, et d'après les archives, ce Saiyan était ton fils. »

J'ouvris alors les bras en gardant mon sourire :

« Tu as déjà eu ce que tu souhaitais ! Félicitation ! Tu as gagné ! Mais il y a un détail crucial qui vous met tous en danger. »

Mes bras retombèrent le long de mon corps et les traits de mon visage se firent plus sérieux au fur et à mesure que j'énonçai la dernière phrase.

« Freezer a survécu, il a été vaincu par un vulgaire singe, son esprit et son corps sont brisés. En d'autres termes, il est plus dangereux que jamais. Le singe qui l'a vaincu était un Super Saiyan, mais celui-ci venait de la Terre, il a toujours vécu sur Terre et n'a rien à voir avec la planète Vegeta... mais il reste un Saiyan. L'Empereur réclame vengeance, et où crois-tu qu'il va frapper en premier pour éviter qu'un nouveau Super Saiyan n'émerge ? »

Je laissais un silence s'installer pour que Baddack comprenne la gravité de la situation :

« Oui, la planète Vegeta est sur le point de disparaître si rien n'est fait, et cette fois ce n'est pas une guerre avec les Démons qui retiendra Freezer. Cependant, laisse moi te dire que le Super Saiyan n'est pas une légende, mais est une simple transformation de ton peuple, je le sais car j'en ai croisé d'autres. Certes, tout le monde n'a pas le potentiel pour l'atteindre, mais ceux qui y arrivent obtiennent une chose bien plus puissante que le Oozaru. Mais la légende a un peu embelli tout ça, le pouvoir est loin d'être infini, en fait, même en Super Saiyan tu n'aurais aucune chance contre moi. Mais contre Freezer, c'est une transformation qui marche. Toutefois, dans ton état actuel tu n'auras jamais le temps de l'atteindre avant l'attaque, il ne te reste qu'à unir le reste de ton peuple, mais sois extrêmement prudent car Cold sera probablement avec lui, et il est bien plus fort que son fils. »

Oui, cette fois-ci les Saiyans était dans une situation plus que délicate :

« Ceci dit, si leur puissance n'a pas bougé, je devrais être capable de les éradiquer tous les deux d'un seul coup. Avec leur mort et la disparition de Cooler, je prendrai le contrôle de tout l'Empire... et personnellement je n'ai rien contre les Saiyans et j'aurai besoin de Super Saiyans pour en finir avec les Démons. »

Je m'inclinai alors légèrement en baissant la tête :

« A moins bien sûr que ce soit un défi que vous souhaitez relever seuls. Je suppose que si tu vas chercher ton fils vous n'aurez même pas besoin de moi. » dis-je avant de me redresser





_________________
Statistiques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] L'Empereur   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] L'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Autres Planètes-