Partagez | 
 

 Moar Saiyans [PV Koda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kodaïan

Rang B [Saiyajin]


Masculin Messages : 271
Age : 22
Zénies : 8380

Données du Personnage
Power Level: 10 475 400
Power Level en Kili: 2 00
Inventaire :

MessageSujet: Re: Moar Saiyans [PV Koda]   Lun Jan 02, 2017 9:36 pm

Kodaïan était excessivement énervé. Il s'attendait à avoir affaire à un adversaire de haut niveau...mais ne pas parvenir à prendre un avantage décisif l'agaçait. Il s'était salement amoché à force d'améliorer son attaque et l'utilisation de sa technique ultime n'avait rien arrangé.
Et pourtant le punk persistait à résister. Et cela l'énervait. Il s'était avéré incroyablement lent, mais tout aussi résiliant. Le Super-Saiyan avait beau le cogner encore et encore, tout ce qu'il avait réussi à faire au final s'était s'épuiser et se faire exploser tout seul. Bravo le veau de l'espace !

Heureusement qu'il était un habitué des airs, alors voler à un rythme raisonnable ne lui demandait pas le moindre effort car son étant n'aurait pas admis une dépense inutile supplémentaire. Une sensation étrange le dérangea et il s'essuya le coin des lèvres du dos de la main, la regardant se couvrir d'un sang qui sécha bientôt à cause de la vitesse et de son aura. Il ne se donna pas la peine de vérifier le reste des zones douloureuses de son corps, le guerrier savait qu'il n'en tirerait pas un bon diagnostic.
Kodaïan aperçut sa soeur à proximité de son adversaire, et s'autorisa un sourire mauvais. Voir qu'il ne s'en était pas sorti indemne du tout lui procurait un plaisir malsain. Puis il s'effaça encore plus vite qu'il n'était arrivé en voyant le punk doré devenir un Super-Punk doré crépitant d'éclairs.
Fils de guenon.

Le guerrier doré se posa sans aucune finesse, craquelant le sol sous lui en atterrissant à peine à quelques mètres de son rival. Il avait eu un mal fou à digérer que le "Super-Saiyan" ne soit rien d'autre qu'une transformation et que même des bâtards pouvaient l'atteindre, avant de se considérer ensuite comme supérieur à tous ces cons en s'élevant au niveau deux, comme s'il était véritablement un genre de guerrier suprême...
Tout ça pour mourir et tomber sur un autre comme lui. Un petit sac à merde hirsute tout bienveillant - si on en croyait à sa présence au paradis et leur bref échange un peu plus tôt - qui parvenait pourtant à l'égaler et même à le mettre en difficulté.
Il cracha un caillot de sang sur le côté avec mépris, la jambe droite de son pantalon avait été carbonisée et la gauche était déchirée en de multiples endroits, le serre-hanche qu'il arborait était tombé, ses attaches ayant lâché après l'explosion et il portait une quantité assez effarante de brûlures...pourtant le guerrier ne vacillait pas, trop fier, trop furieux.


"P'tit fumier."

Le sol craqua sous ses pieds et des pierres commencèrent à s'élever, avant d'être soufflée lorsque l'Astral passa à son tour au niveau deux, ses cheveux se dressant avec un air menaçant au-dessus de son crâne alors que son aura se mettait à crépitait avec une violence qui illustrait à merveille son humeur.
Le combat allait reprendre, sans plus aucun secret. Ils se battraient de toutes leurs forces et toute leur rage, et pas juste "comme ça, parce qu'ils se sont croisés". Le titre de plus fort des Saiyans ne pouvait revenir qu'à un seul, et Kodaïan n'avait pas la moindre envie de le céder, ni ça, ni le titre de Super-Saiyan deux. Ni à Arachitz, ni à personne.


"Crétin !"

Une ombre et un claquement sourd en plein visage brisèrent complètement sa concentration. Il n'avait même pas ressenti la gifle, mais son cerveau obnubilé par l'envie de vaincre son ennemi avait oublié la présence de Lettucia qui gonflait des joues empourprées par la colère et l'inquiétude.

"On trouve enfin un Saiyan à la fois sympa et balèze qui pourrait devenir un super-copain et toi tu penses qu'à lui casser la gueule ? Crétin !"

Bah ça c'était nouveau. De sa vie, c'était certainement la première fois qu'on l'engueulait...socialement. Et dans ce contexte, le guerrier crépitant peinait à assimiler la scène tandis que la téméraire - ou stupide - Saiyanne pointait un doigt accusateur vers son nouvel ami, les sourcils adorablement froncés.

"Et toi c'est pas mieux ! On progresse toujours mieux quand on a quelqu'un avec qui s'entraîner franchement, alors pourquoi t'essaye de vraiment le tabasser ?"

Lettucia planta fermement ses pieds dans le sol en croisant les bras, se tenant entre les deux géants du combat. Elle avait vraiment peur qu'ils ne se battent pour de bon et qu'elle perde un des deux...à tout jamais, car dans leur état ça serait la fin. La vraie. Et elle préférait très clairement mourir - encore - que de les laisser s'entretuer...car le pire scénario et qui risquait bien d'arriver vu leur état, c'est qu'ils y passent tous les deux.

"Vous êtes deux super-crétins !"

Son aura dorée crépitant toujours d'éclairs, Kodaïan cligna des yeux. Il gardait un oeil sur Arachitz, avec un mélange de méfiance et de férocité. Son instinct, sa fierté, sa nature...tout cela l'incitait à écarter sa soeur pour finir ce combat. C'était pour cela que leur peuple existait, et c'était ce genre de duel qui rendait une vie de guerrier réellement intéressante...
Mais il ne pouvait pas ignorer la présence de la Saiyanne qui osait risquer sa peau juste pour les interrompre. C'était assez difficile à avaler...mais sa vie lui était bien plus précieuse encore que n'importe quelle quête de pouvoir.
Alors l'Astral resta sur la défensive. Il ignorait ce que prévoyait de faire l'autre punk et se tenait prêt à embarquer Lettucia et à filer aussi loin que possible s'il tentait quelque chose. Cela lui ferait aussi plaisir que de s'arracher les poils de cul à la perceuse...mais même son orgueil ne pesait pas lourd contre la sécurité de sa cadette.

_________________
Thème suggéré par Gray, le nuancé.
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]


Masculin Messages : 222
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 500 000
Power Level en Kili: 170
Inventaire :

MessageSujet: Re: Moar Saiyans [PV Koda]   Ven Jan 06, 2017 2:40 pm






Moar Saiyans


Feat Koda





Mon adversaire revint en se posant au sol sans aucune délicatesse, je voyais que lui aussi avait souffert de l'explosion. Il lâcha une nouvelle pique avant de concentrer son énergie, je sentis son aura s'intensifier et son énergie grimper en flèche avant qu'il n'explose, prenant une forme que je connaissais bien désormais. Un sourire se dessina sur mon visage :

« Oooh ! Tu sais faire ça toi aussi ?! »

J'étais à moitié surpris, mais c'était bien, ça allait prolonger le combat !
Une voix féminine et un bruit de claquement alla cependant interrompre les choses. Lettucia venait de mettre une claque à mon adversaire et le sermonna d'un air boudeur. De mon côté, j'avais un air d'incompréhension sur le visage, puis elle me pointa du doigt avant de me faire la leçon à moi aussi, cette fois j'avais carrément les yeux ronds. Je ne savais vraiment pas quoi penser, sa bouille toute mignonne et sa puissance dérisoire comparée à la notre rendait la scène très étrange.
Puis elle se planta entre nous deux, bras croisés, bien droite, nous traitant de supers crétins...


« Euh... euuuuh... »

Plus personne ne disait rien... Ça allait être à moi de briser le silence ? Je réfléchissais à ce que j'allais bien pouvoir dire en me grattant la joue :

« C'est pas sympa... » dis-je à voix basse avant de croiser les bras « J'ai jamais pu tester cette forme à son maximum ! Je la connais bien, ça fait presque un an que je le pratique, mais à chaque fois que je l'ai poussée c'était pendant mes entraînements. J'ai jamais pu rencontrer un adversaire de force égale qui a le pouvoir d'opposer une résistance à cette forme, et depuis ma mort j'ai pour objectif de devenir bien meilleur pour revenir dans le monde des vivants. »

Je fis quelques pas pour avancer jusqu'à me retrouver juste devant Lettucia, mon aura toujours pulsante autour de moi :

« C'est une occasion en or pour moi ! Je suis en train d'apprendre tellement de ce combat ! Laisse nous finir... s'il te plaît ! »

J'avais les mains jointes devant moi en souriant de toutes mes dents, le fait que j'étais transformé en monstre de puissance et couvert de mon sang rendait la chose très... bizarre :

« Héhéhé ! » je posai alors ma main sur sa tête pour remuer ses cheveux « Ne t'inquiète pas, je ne vais pas le tuer ! J'ai bien compris que c'était un membre de ta famille ! En fait si tu veux connaître la vérité... »

Je retirai ma main de ses cheveux et me penchai légèrement pour murmurer à l'oreille de la Saiyanne :

« … je ne suis pas à fond, j'utilise des poids qui me ralentissent beaucoup. Je les sens juste un peu moins sous cette forme. Tu peux lui dire si tu veux, mais après le combat. »

Je me retirai pour faire de nouveau face à Lettucia :

« Alors ? »


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kodaïan

Rang B [Saiyajin]


Masculin Messages : 271
Age : 22
Zénies : 8380

Données du Personnage
Power Level: 10 475 400
Power Level en Kili: 2 00
Inventaire :

MessageSujet: Re: Moar Saiyans [PV Koda]   Ven Jan 06, 2017 3:33 pm

Kshh...la situation l'énervait. A force de faire le con, et de ne pas du tout maîtriser ses attaques, le combat tournait en sa défaveur. En plus de tomber sur un autre Super-Saiyan deux, et voilà qu'il se faisait engueuler par sa cadette.
L'autre punk à la noix changea radicalement d'attitude, ce qui laissa au moins Kodaïan penser qu'il n'avait aucune mauvaise intention envers Lettucia. C'était un bon point. Avec sa grande puissance, ça lui en faisait deux. A partir de combien l'Astral commençait à apprécier les gens ? Il attendait encore de le découvrir lui-même.

Arachitz révéla quelques points intéressants cependant, et souhaitait poursuivre le combat, essayant de convaincre la jeune Saiyanne de les laisser finir cette petite bagarre, si on l'écoutait. Avec un air horriblement con, il tenta de la rassurer en assurant qu'il ne tenait pas à tuer le guerrier torse nu. Celui-ci renifla avec mépris pendant que le punk chuchotait quelque chose à sa frangine. A voir sa réaction surprise, Kodaïan devina qu'il prétendait cacher encore de la réserve.


"Comme si tu en étais capable. En revanche, ce n'est pas réciproque."

Le Super-Saiyan considérait comme une offense personnelle grave le raisonnement d'Arachitz, autant que son assurance. Il grogna d'un ton sourd quand Lettucia se retourna pour le foudroyer du regard. Leur nouvel "ami" était plein de bonne volonté et de bienveillance, malgré qu'il s'emporte tout naturellement dans le combat, et elle reprochait à son laconique aîné de ne pas suivre la même gentillesse.
Adoucie par le caractère bien plus conciliant de celui que Kodaïan appelait "le punk", la Saiyanne soupira alors que la vraie raison de son inquiétude refaisait surface.


"Je sais que vous voulez vous battre à fond...mais là ça devient dangereux, vous frappez beaucoup trop fort alors que vous êtes gravement blessés. Je m'inquiète beaucoup, pour tous les deux !"

Pas besoin d'être excessivement intelligente pour comprendre que le combat de ses super-légendes allait être bien plus intense qu'ils ne voulaient l'avouer. C'était une rivalité dangereuse qui naissait en ce moment, celle qui oppose deux mâles voulant la place d'alpha. Enfin, c'est ce qu'on disait. Lettucia n'était pas trop sûre de comprendre toutes ces histoires, mais elle savait que les deux Saiyans se battraient jusqu'au bout.

"Vous tirerez largement un meilleur profit si vous vous reposez, et que vous reprenez directement...euh...comme ça, en y allant vraiment à fond. Et ça sera moins dangereux !

Elle avait compris sans aucun mal qu'Arachitz était bien plus fort et coriace que son frère...mais ce dernier outrepassait sa vitesse à un point qui confinait à l'absurde. Il suffisait que leur fougue sauvage les fasse un peu trop s'emporter, et ça serait la disparition pure et simple.

"Si vous mourrez alors que vous êtes déjà morts...vous disparaissez pour toujours, votre âme est envoyé dans le néant et vous n'existerez même plus, ni sous une forme ni sous une autre..."

C'est ce qu'elle avait souvent entendu dire, à l'habituelle question de "est-ce qu'on peut mourir en étant déjà mort ?", et si les Enfers la terrifiaient déjà, le Néant paraissait quelque chose de plus atroce encore de par son concept...différent.
A l'idée de voir un ami, ou pire encore son frère, devenir...quelque chose qui n'existait plus, que son âme même disparaisse, qu'il ne reste plus aucune trace de l'un d'entre eux, voir des deux, la pauvre se sentait terrifiée...et triste. Des larmes commencèrent à apparaître dans ses yeux alors qu'elle imaginait déjà le pire.


"Je veux pas que vous disparaissiez..."

Kshh...croisant les bras en grimaçant, Kodaïan redescendit au niveau un. Il mourait d'envie de poursuivre ce duel et de faire ravaler ses paroles au punk qui osait en plus toucher sa soeur...mais il ne pouvait pas se permettre de la rendre triste. Alors l'Astral se fit une raison en grinçant des dents.

"Tch. On aura d'autre occasion de régler nos comptes, punk."

Après tout, Lettucia avait raison. Et même si ça lui écorchait le cul de l'avouer, Arachitz aussi. Il avait besoin d'un adversaire à sa hauteur pour progresser et s'améliorer. Ce boulet ferait un excellent partenaire jusqu'à ce qu'il parvienne à stabiliser et finaliser toutes ses techniques utiles, et à ce moment-là il pourra prendre sa revanche.
En attendant il faisait la gueule, ne pouvant pas non plus se permettre de se montrer doux et aimable envers sa soeur alors que l'aut'tête de nœud était planté juste à côté.

Soulagée par la reddition plus ou moins de mauvaise foi de son frère, Lettucia tourna ensuite son regard de chaton battu vers Arachitz, la lèvre tremblante et les yeux humides, espérant sincèrement qu'il accepterait de remettre toute cette affaire à plus tard.

_________________
Thème suggéré par Gray, le nuancé.
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]


Masculin Messages : 222
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 500 000
Power Level en Kili: 170
Inventaire :

MessageSujet: Re: Moar Saiyans [PV Koda]   Dim Jan 29, 2017 7:02 pm






Moar Saiyans


Feat Kodaian






Évidemment, mon adversaire n'avait pas apprécié la prétention dont j'avais fait preuve, mais bon, il n'était pas le seul à pouvoir balancer des insultes héhéhé ! Bon par contre :

« Ça va relaxe ! Arrête de faire la tronche en permanence ! Avec ton balai dans le cul tu me fais penser à Vegeta... » dis-je en croisant les bras et en roulant des yeux

Lettucia quant à elle, prit la parole d'une voix pleine d'inquiétude, elle était préoccupée par la façon dont on se battait et croyait qu'on allait se tuer à la tâche et voulait qu'on se repose pour se remettre sur la tronche après. Elle ne savait visiblement pas bien jauger notre résistance... Pour que l'on se tue il faudrait que l'un gagne un avantage conséquent sur l'autre et frappe un peu trop fort ensuite. Et pour l'instant, aucun d'entre nous n'avait d'avantage... et puis mince je m'étais déjà fait frapper par bien pire qu'un adversaire qui était de force égale à la mienne !
Quant au néant, hin ! J'avais déjà risqué de le rejoindre le fois où j'étais parti défendre l'Autre-Monde... et puis toutes les autres fois où je m'étais entraîné un peu trop fort aussi.
C'est alors qu'elle prononça une derrière phrase d'une voix larmoyante, ce qui me surprit beaucoup ! Ça l'affectait vraiment à ce point ?!
C'est alors que mon adversaire désactiva son Super Saiyan de niveau 2 ! Pourquoi ?! Il allait renoncer à finir ce combat ?! Vraiment ?!
Puis Lettucia se tourna vers moi avec un air désespéré... Comment pouvait-on dire non à un visage pareil ?!
Mais...


Encore une fois, on m'empêchait de me battre à mon plein potentiel alors que j'avais trouvé un adversaire digne de ce nom ! Un adversaire qui me permettait de m'améliorer ! J'étais en train d'apprendre tant de choses de ce combat et on voulait l'arrêter alors qu'il venait à peine de commencer ?!
Le regard dans le vide, je serrai les poings de frustration. Pourquoi ?! Pourquoi est-ce qu'on m'empêchait toujours de me battre ?! Quand j'essuyai pas un refus de potentiel partenaires d’entraînements on interrompait carrément MON combat ?!
Après tout ce temps à m'ennuyer à mourir, à croire que j'avais exploité tout ce que l'Autre-Monde avait à m'offrir...
Attend... Calme-toi, après tout l'autre avait raison... On aurait tout le temps d'un autre combat plus tard ! Mais c'était maintenant que j'avais besoin de ce combat ! Le comble c'était que celle qui nous arrêtait était une Saiyanne elle-même !
Je n'arrivais pas à me calmer, inutile de rester là entouré de gens qui ne voulaient plus se battre de toute manière !
Je tournai les talons et répondis à celui qui était désormais mon ancien adversaire :


« Quand tu veux le coincé. »

Puis je m'envolai sans aucune autre forme de procès aussi loin que possible de cet endroit, j'avais besoin de me rafraîchir les idées, littéralement. Je cherchai un lac désert et m'y posai. J'enlevai ensuite mes vêtements et mes poids avant de plonger, dans l'eau je fermai les yeux et me détendais. La fraîcheur de l'eau et l'absence de son me calma peu à peu et je revenais en forme normale. Ceci me permit en plus de me nettoyer du sang que j'avais sur moi, exposant à la place des blessures propres sur mon visage et sur ma poitrine.
Bon... que faire maintenant ?
Pourquoi pas faire le point ?


*Si j'ai bien retenu une chose de ce combat, c'est que je manque de techniques contre ce genre d'adversaire... Mais comment avoir une technique qui marche contre un adversaire qu'on ne peut pas toucher ?*

La boule de Ki ne marcherait pas, même à pleine puissance et lui peut me toucher presque quand il veut.
Soudain, une réalisation traversa mon esprit :


*C'est ça !*

Je sortis de l'eau d'un bond et renfilai mes vêtements sans même me sécher avant de m'asseoir en position du lotus au bord du lac. Je formai dans mes mains ma vieille technique de l'Elemental Boost, obsolète depuis longtemps, elle réunissait les éléments du feu, de la terre et de la foudre. Il y avait moyen que je la modifie pour donner quelque chose d'intéressant :

*Tu es peut-être rapide mais Zélod m'a donné un cadeau bien plus précieux ! Avec ça je peux te battre !*

Cet idiot avait fait une grosse erreur en interrompant le combat, parce que maintenant j'avais tout mon temps pour mettre au point une technique qui pouvait contrer la vitesse de mon adversaire !
Je fermai les yeux et formai un bouclier avec mon aura et y concentrai la puissance magique du feu, des flammes bleues se mirant alors à orner les extrémités de mon aura, dansant paisiblement mais étant en réalité un redoutable piège. J'invoquai ensuite la magie de foudre et des éclairs vinrent se joindre à la danse, pas en crépitements épisodiques comme en Super Saiyan 2 mais constants. Vint le tour de l'énergie magique de glace, donnant des reflets au bouclier de Ki.


*Je l'ai !*

En quoi consistait la technique ? Eh bien c'était très simple. Elle était spécialement faite pour combattre des adversaires trop rapides. Ceux-ci pouvaient vous toucher quand ils le voulaient, eh bien soit, je ne pouvais pas l'empêcher. Seulement, je pouvais toujours les piéger, ce bouclier ne servait en effet pas qu'à la défense, il causait des dégâts à l'adversaire, de lourds dégâts en fait. Ceci pouvait me permettre de contrôler la zone autour de moi en empêchant cette anguille de m'approcher. Il allait peut-être privilégier le combat à distance, mais ça ce n'était pas un problème, il ne pouvait pas me faire très mal avec ses boules de Ki.
Maintenant, il fallait faire un test.
Je me levai et fis apparaître une boule de Ki concentrée dans ma main, celle-ci était zébrée d'éclairs instables, elle ferait beaucoup de dégâts si elle me touchait ! Je la lançai devant moi et la mis en vol stationnaire à quelques mètres. Je pris une profonde inspiration, j'avais vraiment perdu de l'énergie à cause du combat précédent, si je me ratai j'allai avoir mal...
Je fis exploser mon aura autour de moi et fis apparaître mon bouclier de Ki bleu, j'y concentrai les énergies magiques autour, je fis quelques raffinements sur la technique, j'essayai notamment de la rendre plus stable, les premiers essais d'une nouvelle technique n'étaient jamais très concluants. Pour cela, j'utilisai les méthodes de ma vieille technique de l'Elemental Boost qui consistait à réunir l'énergie magique petit à petit... le problème, c'était que je n'avais pas le temps avec un adversaire comme Kodaian... il fallait que je sois donc en situation de détresse immédiate, ça serait plus stimulant.

Je fis donc foncer la boule de Ki vers moi et essayai de stabiliser la technique, la boule de Ki percuta le bouclier imparfait qui explosa, désintégrant celle-ci, mais m'attaquant également moi aussi :


« AAAAH ! »

Je souffris des éléments magiques et de la puissance même de ma technique et fus propulsé en arrière et percutai lourdement le sol... voilà qui arrangerait mon état ! Je tentai de me relever, mais le coup n'avait pas été des plus doux pour moi dans mon état. Je me mis sur le dos et regardai le ciel, le regard légèrement flou... ça faisait combien de fois que je voyais ce ciel ? J'avais besoin de partir d'ici, et je partirais cent mille fois meilleur que lors de mon arrivée ! Je me relevai tout à coup et me remis sur pied en serrant les dents, les poings, faisant appel aux forces de mes muscles :

« AAAAAAAAAH ! »

Je fis à nouveau exploser mon aura bleue et la laissai pulser autour de moi en haletant légèrement, puis je mis mes mains devant moi et fis apparaître deux boules de Ki concentrées que je dispersais autour de moi afin qu'elles attaques aléatoirement. Une fois cela fait, je condensais mon aura qui se fit de plus en plus instable :

« Aaaaaaaaaah... »

L'énergie autour de moi forma une bulle zébrée d'éclairs blancs, les efforts faisaient couler la transpiration sur mon visage tandis que j'étais de plus en plus essoufflé. Je sentais les boules d'énergies se rapprocher de plus en plus, j'entendais leurs vibrations secouer l'air de façon agressive ! Je me dépêchai de concentrer mon énergie et d'achever la technique... et j'arrivais à l'achever pile au moment où les boules de Ki percutèrent mon aura... qui tint le coup ! Je forçai pour ne pas céder face à la pression de mes attaques tandis que celles-ci commençaient à se faire dévorer par les propriétés offensives de ma technique, perdant peu à peu en intensité jusqu'à disparaître. Oui, c'était une technique qui pouvait potentiellement tuer quelqu'un s'il insistait sur ma coquille...
Les boules de Ki partirent en fumée et je fis exploser ma bulle autour de moi d'un coup avant de tomber à quatre pattes pour reprendre mon souffle :


« J'ai besoin... d'être plus rapide... »

Je me forçai à me lever et fis encore une fois exploser mon aura pour m'exercer, à chaque fois je gagnai une seconde qui sauverait probablement ma vie à l'avenir, et mon combat contre Kodaian dans l'immédiat...
Plusieurs heures plus tard, j'étais toujours au même endroit et fis exploser mon aura une énième fois avant que celle-ci ne s'éteigne brutalement et que je ne m'écroule au sol sur le dos.


HRP : oui je juge que se remettre de nos blessures va au moins prendre quelques jours donc j'ai pris la liberté de faire passer quelques heures dans mon poste

Aussi Arachitz apprend l'Elemental Shield 1000 mots sont nécessaires et je compte de "Pourquoi pas faire le point ?" jusqu'à la fin.

Elemental Shield : Arachitz créé un bouclier avec son aura et les éléments magiques du feu, de la glace et de la foudre, le bouclier a des propriétés offensives. Il faut donc prendre en compte les stats de défense pour savoir si le bouclier se brise et les stats d'attaques pour les dommages subis par la personne qui frappe. Bien entendu il ne peut pas bouger quand il est protégé par le bouclier.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kodaïan

Rang B [Saiyajin]


Masculin Messages : 271
Age : 22
Zénies : 8380

Données du Personnage
Power Level: 10 475 400
Power Level en Kili: 2 00
Inventaire :

MessageSujet: Re: Moar Saiyans [PV Koda]   Lun Jan 30, 2017 9:50 am

Tss. C'était presque viscéral, Kodaîan ne pouvait vraiment pas sentir l'autre punk. Métaphore bien sûr. Chaque fois qu'il le regardait, qu'il l'entendait parler, ou tout simplement de le savoir là...l'Astral se sentait sur les nerfs. Et ça n'allait pas en s'arrangeant.
Le Super-Saiyan regarda son semblable s'envoler, vaincu tout comme lui par les arguments irrésistible de Lettucia, et émit un reniflement de mépris avant de cracher une petite flaque de sang.


"Punk."

La jeune Saiyanne s'écroula à genoux, infiniment soulagée que ce combat de titans prenne fin alors que son aîné abandonnait sa transformation, les bras croisés et le visage fermé. La jeune femme se mordit les lèvres en se sentant maintenant coupable, dans la panique elle avait voulu être prudente avant tout...mais maintenant elle réalisait qu'elle avait contrarié, frustré même, deux fiers guerriers qui pouvaient enfin se donner à fond...
Quand elle commença une plaidoirie d'excuse auprès de son frère, Kodaïan ne l'écoutait déjà plus. Il réfléchissait, tout en ne quittant pas "du regard" l'énergie de son semblable qui paraissait partir s'entraîner. Visiblement, malgré toute sa fierté et sa force de boeuf, Arachitz avait très mal digéré d'être ballotté comme un pantin. Il avait du comprendre lui aussi que, si l'Astral avait eu une force de frappe plus importante ou une maîtrise parfaite de ses techniques, il se serait fait massacrer.

Kodaïan shoota dans un caillou avec hargne, faisant sursauter sa cadette qui continuait à se confondre en excuses. Il avait tant à faire. Il devait chercher de nouveaux pouvoirs, améliorer son contrôle dessus, s'améliorer toujours plus...et surtout plus vite qu'Arachitz.
Ronchonnant encore pire que d'habitude, le Saiyan fit les cent pas, éjectant tout ce qui avait le malheur de dépasser du sol sans écouter un traître mot de ce que racontait la pauvre Lettucia. Arachitz était typiquement le genre d'adversaire qui le gênait, si résistant que même en le mitraillant de coups, même améliorés, cela ne suffisait pas à le faire tomber. Et puis, c'était lui aussi un Super-Saiyan deux...ce qui était extrêmement énervant. D'abord le Super-Saiyan, puis le niveau deux...les pouvoirs dont il se pensait élu n'étaient en fait qu'un potentiel racial.
Et se dire que n'importe quelle raclure de singe pouvait un jour atteindre ce niveau l'horripilait.

Son pied s'enfonça dans le sol comme dans du beurre, fendant le sol et projetant des mottes de terre et d'herbes dans les cieux tandis qu'il ne perdait pas une miette de l'entraînement d'Arachitz. Il sentait son énergie fluctuer, se mettre à briller lorsqu'il concentrait une attaque ou bien chancelait et chutait lorsqu'il se tirait vraisemblablement dessus.
Quel imbécile...le genre de crétin obstiné qui était prêt à se dégommer lui-même juste pour expérimenter ses idées, tout ça pour un peu de puissance ou une nouvelle technique.
Et dans quel but ? Simplement celui d'être à la hauteur la prochaine fois. Kodaïan n'était pas un amateur des relations sociales et n'attribuait aucun intérêt à prétendre déchiffrer les pensées et les émotions de tout et chacun d'un seul regard...mais il savait qu'Arachitz ne le haïssait pas. La seule hostilité qu'il avait contre lui, était celle créée par la frustration d'une cible trop vive pour être touchée et d'un duel en suspens. Une des pires insultes que l'on peut faire à un Saiyan !
Mais au final, l'autre punk là ne voulait rien d'autre que se battre enfin à pleine puissance, sans aucune retenue, contre un véritable adversaire. Sentir le Ki bouillonner et rugir au rythme fracassant des coups et des explosions, de repousser les limites de son corps et de sa race, sans aucune arrière-pensée. Il voulait juste se battre, comme un vrai Saiyan devrait le faire. Pas de politique, de complot, de dague pointée dans le dos...juste un véritable duel, la quintessence de la fierté et de l'honneur.


"Koda ?"

Ce punk l'exaspérait vraiment au possible. Satané bouffeur de carottes. Kodaïan n'était pas dupe, il savait parfaitement pourquoi il était en colère durant les premières secondes de leur rencontre...et pourquoi ils se sont mis sur la gueule également. Ainsi que la raison de ce sentiment qu'il avait à l'encontre de son comparse.
Il ne pouvait tout simplement pas digérer leur extraordinaire ressemblance.
La puissance, les transformations, le caractère martial, l'effet qu'avait Lettucia sur eux...la saine et Saiyanne rivalité qui venait de naître entre eux, une simple et ardue compétition pour simplement le titre du plus fort...parce que c'était leur raison d'être. Pas d'objectif sournois, de projets impériaux, rien. Juste l'envie d'être fort et indépendant.
Un nouveau coup de pied arracha du sol un rocher et le dispersa dans les airs en un millier de fragments. C'est ça qui l'énervait réellement. Il y avait quelqu'un d'autre comme lui. Bien sûr, il y avait des différences mais...
Il n'était pas Unique.
Pok.


"Aie !"

Kodaïan se tira de ses pensées à la voix familière de la seule chose qui lui était réellement précieuse pour la découvrir en train de se frotter le front, flottant à quelques centimètres au-dessus du sol pour être à sa hauteur, les joues gonflées et la mine douteuse.

"T'es pas gentil, Koda-chan !"

A mi-chemin entre la lassitude provoquée par le sentiment constant d'échec et d'infériorité qui le rattrapait sans cesse, et la joie simple d'être avec celle qu'il aimait, l'Astral s'autorisa enfin un maigre sourire et tendit l'index pour appuyer sur le nez de sa petite soeur qui protesta vainement, avant de lui tourner le dos en croisant les bras.
Des habitudes rudes, façonnées par des années, des décennies de souffrances et d'humiliations, par les efforts constants et désespérés réalités pour essayer de s'extirper de sa condition insatisfaisante lui criaient de ne pas laisser Arachitz se préparer sans en faire autant. Avec sa vitesse, il pourrait rejoindre le punk et terminer leur duel avant même que Lettucia ne les ait localisé. Il pouvait foncer s'entraîner, trouver de nouvelles techniques, approfondir sa botte létale, tout était possible...pour devenir plus fort. Pour rester le véritable Super-Saiyan.

Alors il passa un bras encore chaud à cause des brûlures autour des épaules de sa cadette et la tira doucement alors qu'elle se débattait, boudeuse.


"On va manger un morceau ? Je te raconterais la bataille de Cold 22, à laquelle Cold lui-même est venu combattre."

Sa vaine tentative de résistance s'arrêta et elle parut dresser une oreille intéressée, avant de reprendre une mine boudeuse. Inutile d'avoir une perception aussi fine du Ki que la sienne pour savoir qu'elle mourait d'envie de s'envoyer un bon gueuleton en écoutant les récits de son frère.

"Et si j'ai fini avant le dessert, je te raconterais même la bataille où je me suis transformé pour la première fois."
"...Tu triches, Koda-chan."

La relâchant, puisqu'elle était déterminée à le suivre maintenant, il lui ébouriffa les cheveux pour lui arracher quelques protestations de plus, avant qu'elle ne s'envole pour le guider jusqu'à un bon restaurant, qui avait l'habitude de son appétit interminable.
Dans un coin de son esprit, l'Astral s'impatientait de reprendre l'entraînement...mais sa soeur lui avait manqué, alors il se consola en songeant que, étant bien évidemment plus habile et intelligent que l'autre punk, il pouvait bien se permettre de lui laisser essayer de prendre de l'avance.
Et puis les émotions ça creuse, merde.

_________________
Thème suggéré par Gray, le nuancé.
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]


Masculin Messages : 222
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 500 000
Power Level en Kili: 170
Inventaire :

MessageSujet: Re: Moar Saiyans [PV Koda]   Lun Jan 30, 2017 2:30 pm






Moar Saiyans


Feat Kodaian





Je me réveillai... probablement quelques heures plus tard, plutôt mal en point. J'avais mal partout et je ressentais encore la fatigue de mon entraînement :

« Je vais devoir encore demander à Kaio-sama de me donner des vêtements... » dis-je en regardant l'état déplorable de ma tenue

Bon... elle avait déjà été pire, mais bon j'avais tout de même des trous dans le pantalon et le haut de la tenue déchirée sur tout le côté gauche.
Je fermai les yeux pour repérer les énergies de Machiko et Ceruly, je savais qu'elles étaient parties boire le thé... Mouais, j'avais pensé à aller les voir mais c'était peut être pas une bonne idée, les salons de thé c'était pas mon truc.
Je m'assis dos à un des arbres à proximité du point d'eau où j'étais et poussai un profond soupir, appréciant le silence, je regardai dans le vide, laissant ma fatigue immobiliser mon corps. Je voulais encore m'entraîner, mais je devais récupérer rapidement mon énergie, donc la seule chose que je pouvais entraîner était mon esprit ! Mais... j'avais faim aussi putain !
Je me relevai, bien décidé à remplir mon estomac avant de reprendre quoi que ce soit, je m'envolai donc voir Kaio-sama, je le savais bon cuisinier et en lui demandant gentiment j'étais sûr qu'il pouvait partager un repas avec moi ! De toute manière, j'avais aussi quelque chose à lui demander.

Je m'envolai donc vers la planète du Kaio du Nord, j'en profitai pour passer par le poste frontière :


« Hoy ! Enma ! »

Le juge des âmes se contenta de répondre en grommelant tandis qu'il tamponnait des papiers à la chaîne :

« Alors... Tout est calme ? »

Le juge poussa un nouveau grognement que j'avais appris à interpréter comme un « oui », je me grattai alors la tête, déçu :

« Bon ben... à plus ! »

Je pris donc la direction de la Route du Serpent et m'envolai en direction de la planète de Kaio-sama. Je passai souvent au poste frontière en espérant qu'Enma ait du travail pour moi comme une révolte en Enfer ou quelque chose qui donnerait un peu d'action !
Mon regard se porta alors sur les nuages jaunes près de la Route du Serpent, l'Enfer était juste en dessous... j'avais presque envie de sauter dedans pour y affronter les résidents sans retenue...
Un Saiyan n'était vraiment pas fait pour être mort... on se lassait très vite de cette... pas de cette vie du coup, mais de cette mort.
Au bout d'un moment, la planète de Kaio fut en vue, j'atterris sur l'herbe verte en contrôlant mon vol, désormais habitué au changement de gravité ressenti à l'approche de la planète. Je fus accueilli par Bubbles qui dansait pour me saluer, et Gregory, le cricket doué de parole.


« Salut ! Dites Kaio-sama est là ? » demandai-je alors que mon estomac appuya mes paroles

« J'arrive ! J'arrive ! »

La voix venait de la maison d'où sortit le dieu :

« Salut Kaio-sama ! »

Les mains dans le dos, le Kaio du Nord s'approcha :

« Eh ben... laisse-moi deviner : il te faut une nouvelle tenue ?! »

« Oui s'il vous plaît... » répondis-je en me grattant l'arrière du crâne

« J'ai deviné que tu passerais me voir, tout l'Autre-Monde a du sentir votre combat... Viens t'installer, je vais préparer à manger. »

Quelques instants plus tard, Kaio et moi étions assis à terrasse avec la table débordant de nourriture que je regardai avec émerveillement :

« Aaaah ! Merci Kaio-sama ! » m'exclamai-je en me jetant sur le repas

« Alors... tu as rencontré un autre guerrier puissant d'après ce que j'ai pu sentir... »

« Mm... Mmm Mmm mm... »

« J'ai rien compris vide ta bouche ! »

« C'est un Saiyan ! Et il est plutôt balaise, et super rapide ! Du coup je vais peut être repasser vous voir dans pas longtemps parce qu'on va s'y remettre ! »

« Ah bon... »

« Oui on a été interrompu. »

« Quelqu'un a réussi à vous arrêter ? »

J’acquiesçai :

« Vous ?! »

J'acquiesçai à nouveau :

« Faudra que je demande des conseils à cette personne... »

J'allai attaquer à nouveau mon plat quand une question me vint à l'esprit :

« Au fait, vous auriez des conseils à me donner contre ce gars ? »

Le Kaio du Nord sembla réfléchir un instant :

« Je ne sais pas... tu l'as déjà affronté une fois, tout ce que je peux te dire c'est d'apprendre de ton expérience passée. »

« Oui j'ai déjà une nouvelle technique pour la prochaine fois ! »

« Mais... tu l'as affronté quand ? »

« Il y a quelques heures je crois. »

« Et tu as déjà une nouvelle technique ?! »

J'acquiesçai en avalant une cuisse de poulet :

*Et moi qui croyait Goku déjà obstiné... Il m'a l'air bien plus doué qu'il n'en a l'air, peut-être qu'il sera bel et bien capable d'apprendre le Kaioken un jour...*

Une fois mon repas terminé, je me levai et me préparait à partir en faisant quelques étirements :

« Ouf... merci Kaio-sama, je crois que j'ai mangé pour la semaine ! »

Le dieu ne dit rien et leva une main vers moi et mes vêtements furent réparés :

« Ah c'est mieux comme ça ! Merci à plus tard ! »

Je m'envolai de nouveau vers le Paradis, j'avais besoin de me plonger dans la réflexion, pour ça je me posai sur un immense plateau et m'assis pour méditer... Je réfléchissais notamment sur la manière dont il arrivait à augmenter sa force de frappe... C'était là sa technique la plus dangereuse et je n'étais pas sûr que mon bouclier puisse la tenir à pleine puissance, mais elle avait l'air d'avoir deux grandes faiblesses : d'une part elle semblait drainer de l'énergie à grande vitesse et d'autre part, il semblait amoindrir sa vitesse en utilisant cette technique. Peut-être... peut-être qu'il y avait un coup à jouer là dessus.
M'enfin il faudra voir pendant notre prochain combat...


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moar Saiyans [PV Koda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Moar Saiyans [PV Koda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» moi koda
» Germignon ami de koda
» Rorie • Koda ? Do you ever stop talking ?
» Koda, la terrible boule de poil ! [Macabre]
» BROTHER BEAR ✗ ❝ koda, i did something very wrong ❞ (kenai)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Zones Restreintes :: L'Autre Monde :: Paradis-