Partagez | 
 

 Mentol, cyborg [finiii !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: Mentol, cyborg [finiii !]   Lun Juin 27, 2016 6:58 pm

(J'aimerais d'ailleurs que vous changiez mon pseudo en Mentol, merci ! Smile )

Mentol
"Even a low-class warrior can surpass the elite, if he trains hard enough."
C-30 || DeviantArt
"Mon nom est Mentol et je suis un homme de 20 ans. Mon principal défaut est ma curiosité et ma qualité majeure est ma persévérance."

  ► Prénom: Mentol
  ► Nom: Cyborg
  ► Taille: 1m90
  ► Poids: 80 kilos
  ► Planète d'origine: Terre
  ► Groupe : Aucun
  ► But :  Devenir plus fort (et arrêter d'être cliché >.>)
 
Vous voulez une description physique de Mentol ? Moi, son génialissime inventeur, le Docteur Pepper, vais vous en faire une. Mentol est un jeune homme qui fait bien son âge, mais très grand pour le commun des mortels. Il porte une écharpe violette, à l'instar de celle orange de C-17, conçu par un de mes collègues ! Il porte un gilet noir au dessous duquel se trouve un simple t-shirt bleu marine. J'ai quand même beaucoup réfléchi avant de lui faire porter cette tenue ! Eh oui, quand tu conçois un robot, il faut penser à tout, c'est pour ça que je n'ai pas voulu le rendre trop imposant, mais je m'égare. Plus bas, il porte un jean bleu clair déchiré et non repassé, qui laisse entrevoir ses genous et ses mollets assez musclés. Le tout se termine par de simples baskets, style Converse. Ce n'est plus trop à la mode, mais je les trouvais jolies ! Il a de fines mains, qu'on pourrait confondre avec celles d'une femme, et des ongles très courts. Je ne voulais pas totalement le féminiser, non plus ! Au niveau du visage, il a encore une fois des traits pas vraiment masculins. Fine bouche, petit nez pointu. J'avais réfléchi à lui faire porter des lunettes, mais je me suis dit qu'elles seraient trop vite cassées, donc j'ai abandonné l'idée … Il a quelques tatouages tentaculaires sur le visage, ce qui le fait ressembler à quelqu'un de purement maléfique, mais c'est loin d'être le cas ! Ce point est d'ailleurs trahi par ses deux grands yeux bleus qui lui donnent l'air d'un enfant purement innocent … Ce qui est également loin d'être le cas. Ses cheveux en bataille sont un peu semblable à ceux de celui que vous connaissez sous le nom de Son Gohan, sans pour autant être identiques ! (j'ai mis une image qui n'a rien à voir, mais je suis en train de faire un dessin qui la remplacera plus tard)
Description Physique


 
Alors … Que pourrais-je vous dire sur son caractère ? Enfin plutôt : par ou devrais-je commencer ? Et bien, je devrais déjà dire que Mentol est assez effacé, il n'est pas vraiment du genre à aimer attirer l'attention sur lui, ni à avoir tous les regards braqués sur sa personne … Mentol préfère rester discret, même si cela n'empêche pas qu'il aime qu'on éprouve de la reconnaissance à son égard, lorsqu'il rend service. Il est assez humble, bien qu'il lui arrive parfois de se vanter de ce qu'il fait, et plus particulièrement de son intelligence. En même temps, je le comprends : il pourrait être considéré comme un surdoué, chez vous. La bêtise humaine n'a de cesse de l'exaspérer, mais d'un autre côté, il a lui même certains moments de profonde stupidité dont il a assez honte une fois qu'il s'en rend compte. Il est vraiment gentil et presque toujours souriant, bien que ce ne soit malheureusement pas toujours un sourire bienveillant. Il s'attache très rarement à quique ce soit, et il est timide ; ce qui fait que malgré le fait que j'ai essayé de le sortir, il n'a toujours aucun ami.
Description Mentale


 
Tout a commencé il y a bien longtemps … Environ deut cent ans. Oui, j'ai dit longtemps, donc s'il vous plaît, laissez-moi poursuivre pour l'amour de Dieu ! Mon arrière grand-père, général de l'armée … des sous-vêtements rouges ? Du ruban violet ? Enfin, je ne sais plus. C'était vraiment longtemps, et ce n'est pas vraiment le détail le plus important ! Bref, une armée très puissante et très influente, et surtout, surtout, malveillante. Ils ont même causés du souci à Son Goku, considéré comme l'un des plus grands héros de notre temps ! Ils n'étaient vraiment pas commodes, surtout à l'époque. Mais ils avaient des cerveaux ! Dont mon arrière grand-père faisait partie, et oui ! Il était assigné à l'équipe de développement technologique, et après de longues années de travail, il réussit finalement l'objectif d'une vie : créer un androïde à partir d'un corps humain. Vous vous en doutez, cette histoire étant vieille, les capacités de ce robot se limitaient à accomplir des tâches pré-implantées dans son système, mais il n'y a pas de petite avancée scientifique, comme disait … Ah, mon arrière grand-père, encore lui. Il baptisa sa création Mentol, en hommage au laboratoire couleur menthe dans lequel il a passé tant de nuits blanches à peaufiner son bijou. Ce malheureux vieil homme passait nuit et jour dans son labo, à tourner je ne sais quelle affaire. La légende raconte qu'il est devenu fou, mais l'histoire s'arrête là pour lui. Concentrons-nous sur sa création : Mentol. Son apparence physique, à l'époque, se limitait au plus simple appareil : des yeux noirs, pas de bouche, un crâne chauve, une peau blanche, pas d'habits ni aucune sorte d'appareil génital. Il était notamment chargé de passer le balai et soulever des charges lourdes que les soldats n'étaient pas en mesure de porter. Car il était doté d'une force physique extraordinaire : il pouvait soulever des camions facilement ! Et mine de rien, c'était incroyable pour l'époque. Je sais, ça fait probablement pâle figure en comparaison avec vos héros actuels détruisant des galaxies, mais mettez-vous dans le contexte ! Personne n'avait vu d'aussi extraordinaire invention. Après la mort de mon ancêtre, de nombreuses équipes ont été déployées pour créer des robots semblables, mais ils n'y sont arrivés que bien des années plus tard, lorsque la technologie avait beaucoup progressé. Visiblement, le génie est de famille ah ah ! Mais ce n'est pas le sujet … Pendant plusieurs années, Mentol se limitait donc à accomplir les tâches les plus ingrates, sans aucune forme de reconnaissance exprimée à son égard. Ce dont il se contentait amplement, puisqu'il n'était qu'un robot. Certains employés s'amusaient à le martyriser (en, par exemple, le giflant, le tenant littéralement sous leur botte, etc) il est vrai que victimiser un robot n'était pas ce qu'il y avait de plus passionant, même pour eux. Mais il n'avaient rien de mieux à faire. Alors qu'ils tentaient avec ce robot des expériences toujours plus aberrantes, ils finirent par essayer de mettre fin à sa « vie » en l'incinérant. Mon ancêtre aimait beaucoup son travail … Mais ce qu'il aimait plus encore, c'était lui, et ses créations ! Il avait donc réfléchi à incorporer un système d'autodéfense dans le robot … Qui ne ferait rien de moins que d'activer ce qui est un prototype d'âme ! Il y a deux cent ans ! Mais quel génie ! Je ne m'en remets toujours pas. Mentol se libéra immédiatement de l'étreinte des membres de l'armée, avant de les jeter dans le feu qu'ils avaient préparé pour lui. Ironique, n'est-ce pas ? Mais on récolte ce que l'on a semé. Mentol était désormais doué de conscience, savait parler , penser, réfléchir de lui même. Les généraux de l'armée étaient tous d'accord sur un point : Mentol pouvait faire de grandes choses, maintenant. Pendant les années qui suivirent, l'androide combattit énormément de gens. C'était l'équivalent de Tao Pai Pai, mais en moins … Maléfique, devrais-je dire ? Et c'est maintenant que les choses se compliquent. Mentol désobéit à trop de reprises aux ordres de l'armée. Ils ne pouvaient pas se permettre de le garder en vie plus longtemps, car à lui seul, il pourrait mettre la survie de celle-ci en péril. Ils envoyèrent donc leur plus puissant tueur à gages pour se débarasser de cet androide qui n'avait pas de commande de désactivation. Il rentra dans la chambre de Mentol et s'exclama :

« Bonjour, je me présente. Je suis Compa. Je suis ici pour vérifier tes systèmes internes.
- Bonjour, Compa. Je ne pense pas avoir besoin de ça, mes systèmes fonctionnent très bien.
- Je pense qu'une vérification, en dépit de ce que tu dis, te ferait le plus grand bien.
- Je te le répète : je n'en ai pas besoin.
- Je ne fais que mon travail, Mentol.
- Comment connais-tu mon nom ? N'es tu pas censé simplement vérifier que tout va bien en moi ?
- J'aime toujours connaître le nom de mes victimes. »

Immédiatement après avoir prononcé ses mots, Compa s'élança en direction de Mentol, et lui asséna un puissant coup à l'abdomen. Le robot ne cilla pas, et se contenta de répondre :

« Un tueur à gages … Pour m'éliminer, moi ? Mais pourquoi ? Enfin bref, je me doutais que tu mentais. Je suis désolé, mais tu vas mourir.
- Mourir ? Te fous pas de moi ! »

Compa prit un verre d'eau posé sur la table de Mentol pour lui lancer dessus, persuadé que c'étaiut le moyen de neutraliser son adversaire.
« Penses-tu réellement que mon créateur m'aurait rendu vulnérable à l'eau ? Mais quel genre de robot penses-tu que je suis ? Aurais-tu, à tout hasard, oublié les nombreuses missions sous-marines que l'on m'a attribué ? 
- Je…

Compa hésita un instant. Il ne savait que faire.

« Je suis désolé ! Pardonne-moi ! Je ne faisais que mon travail ! 
- Tu penses m'avoir de cette manière ? »

Mentol attrapa le bras de Compa et le serra jusqu'à empêcher le sang de circuler. Il leva ensuite le tueur à gages en l'air et ouvrit la fenêtre. Ils étaient au dixième étage.

« Si tu survis, alors, disparais de ma vue à tout jamais. Si tu meurs, tu l'auras mérité. Dans tous les cas, adieu, Compa.
- Non ! »

Mentol lâcha prise et laissa tomber son ennemi. Sous les cris de celui-ci, le robot se posait une question : pourquoi ? Il les avait servi et n'avait tenté aucune rebellion pendant plusieurs dizaines d'années, alors pourquoi maintenant ? Mais le fait qu'ils aient tentés de le tuer confirmait une chose : à présent, l'armée et Mentol étaient ennemis. Mais ce combat était gagné d'avance. La création de mon ancêtre sortit de sa chambre et descendit les escaliers, arrivant au laboratoire bondés par les scientifiques travaillant sur la création de cyborgs semblables à lui-même. Cette équipe de recherche était condamnée maintenant … Où bien : l'était-elle ? Mentol, pris de pitié, déclara :

« Je ne poserais la question qu'une fois. Qui est responsable de l'irruption de Compa dans ma chambre ? Répondez, ou bien je vous tue. Vous savez très bien ce dont je suis capable.
- Je ... »

C'est un jeune homme a l'air surpris qui répondit au robot. Il avait les cheveux en bataille, quelques boutons sur le visage et des lunettes vissées à son nez qui lui donnaient l'air d'un scientifique … Et c'est ce qu'il était. En revanche, il avait un certain charisme.

« Je sais qui en est responsable. Je peux t'y conduire, mais promets en échange que ma vie ne sera pas en danger.
- Je te le promets, et je tiens toujours mes promesses.
- Bien. »

Le scientifique ouvra la marche, faisant suivre à notre protagoniste de le suivre. En moins d'une dizaine de minutes, ils arrivèrent devant un grand bureau. Pas encore de détection digitale, mais plutôt une porte blindée et bien gardée.

« Messieurs les gardes, laissez-moi passer. » s'exclama le scientifique dont nous avons fait la descritpion plus tôt, nommé Tobi.

« -Ahah, sinon quoi ? Je te signale que personne n'est censé se montrer ici, minus. Ne me dis pas qu'avec ton corps de lâche, tu vas tenter quelque chose ?
- Moi non, mais lui, oui.
- Qu'est ce que … C'est l'androïde ! N'était-t'il pas censé être mort ?!
- On dirait bien que je suis toujours en vie. » finit Mentol avant de s'approcher des gardes.

Ceux-ci, bien qu'obéissants envers leurs supérieurs, n'en étaient pas moins intelligents, et ils surent que le meilleur pour eux était de laisser Tobi et Mentol passer.

« - Ca ne me pose pas de problème de vous laisser entrer, mais de toute façon, vous n'y arriverez pas ! Cette porte est blindée comme jamais et personne ici ne possède la clé.
- Pas besoin de clé. »

Après avoir prononcé ces mots, le Cyborg donna un coup sec dans la porte, qui céda et vola en morceaux presque instantanément. Il entra dans le bureau, suivi de son acolyte. Tous deux furent accueillis par le sergent Orange.

« Tiens, bienvenue, Mentol.
- Salut … J'ai entendu dire que tu es celui qui a envoyé Compa dans ma chambre.
- Oui, c'est le cas. Je constate qu'il ne t'a pas tué. Il t'a peut-être laissé le temps de venir nous faire tes adieux ?
- En fait, il a essayé de me tuer, mais à cette heure ci, il est soit mort, soit très loin. Et c'est aussi le sort que je vous réserve.
- Que…C'est du bluff ? Compa était l'un de mes plus forts tueurs sous la main !
- Vous semblez oublier que j'étais LE plus fort de vos guerriers. Avant de vous tuer, j'aimerais vous poser une question. Pourquoi ?
- Qu'est ce que tu entends par « pourquoi » ?
- Pourquoi avoir tenté de me tuer ? J'étais l'un de vos plus fidèles soldats, et j'aurais pu amener cette armée a des sommets qu'aucun de vos membres n'auraient pu même rêver d'atteindre.
- …
- J'attends une réponse, sergent.
- Plus fidèles ? Tu n'avais rien de fidèle, Mentol. Tu désobéissais souvent aux ordres, et ne fais pas l'ignorant.
- Je désobéissais aux ordres futiles. Tuer des civils pour le plaisir n'a rien d'utile dans une armée.
- Nous devons inspirer la terreur, Mentol …
- C'est donc le but de votre armée ?
- Non ! Mais, afin de montrer au monde notre puissance, c'était nécessaire.
- Mon pauvre Orange, vous ne savez plus ce que vous dites.
- Je crois que tu as oublié ta place, robot !
- Je crois, moi, que vous avez oublié que vous êtes le plus faible d'entre nous deux.
- Tu ne m'as jamais vu me battre ! Dit Orange en se levant.
- Je suis sûr que cela sera décevant. Dit Mentol, juste avant de se mettre en position de combat. »

Les deux combattants foncèrent l'un sur l'autre, et s'échangèrent de rapides coups pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'Orange n'assène un coup à Mentol, qui posa alors un genou par terre. Le sergent en profita pour lui mettre un puissant coup de pied dans la tête, faisant tomber cette pauvre créature à la reverse.

« - Hahaha ! Décevant, tu disais ?
- Oui, c'est décevant ... »

Mentol se releva, regardant son adversaire tel un meurtrier. Il se baissa puis mit une violente balayette à Orange avant de sauter sur ce dernier et de le marteler de coups. Il continua ainsi pendant quelques temps avant de commencer à dévisser sa main.

« - Que fais-tu, Mentol ?!
- Je vais en finir. »

Ce qui se découvra sous sa main fit tressaillir le sergent de peur. Un canon. Il semblait chauffer de plus en plus, se préparant à lancer une dévastatrice attaque.

« Mentol ! Ne fais pas ça !
- Donnez-moi une seule raison de ne pas le faire. »

Orange resta interdit.

« Je m'y attendais. Adieu, sergent.
- MENTOL ! AIE PITIÉÉÉ ! »

Mais Mentol semblait ne rien entendre. Un rayon chargé de Ki sortit du canon et se loga sur la poitrine du sergent. Il explosa sur celle-ci et incendia son bureau. Le robot quitta la pièce. Il chercha du regard Tobi mais il avait déjà fui. Tant mieux pour lui. A présent, Mentol était libre. Il sauta par la fenêtre et atterit simplement. Il vagabonda quelques heures dans le monde qu'il voyait désormais sous un autre angle, et à la tombée de la nuit, il fût interpellée par une femme. Il sût que c'était une femme à sa voix et a se cheveux qui dépassaient légèrement, mais en dehors de ça, elle était entièrement couverte par une cape couleur carton.

« Excuse-moi …
- Oui ?
- Tu ne serais pas Mentol ?
- Si. Comment connaisez-vous mon identité ?
- Je ... »

La femme fondit en larmes.

« Je suis la fille du vieil homme qui t'a conçu, je m'appelle Souka. Je suis tellement contente de te trouver, tu es tout ce qu'il me reste de mon père …
- Ne pleurez pas.
- Ils l'ont rendu fou …
- Comment ça, fou ?
- Ils l'ont surmené. Il passait ses journées dans son laboratoire, même après ta création.
- …
- Il était un père aimant, mais dès lors qu'il a fini ta création, ses journées se résumaient à remplir des dossiers et à travailler sur d'autres androïdes comme toi.
- Cette armée … ce sont des salauds.
- Mais, tu n'es pas à leur service, toi aussi ?
- Plus maintenant. Ils ont tentés de me tuer.
- Tu as réussi à leur échapper ? Seul ?
- Évidemment, c'était mince affaire.
- Ca te dérangerait de vivre chez moi ?
- Pas le moins du monde. »

Mentol et la fille de mon ancêtre, qui est ma défunte grand-mère, vivaient désormais ensemble. Mentol découvrit qu'elle aussi était scientifique, et qu'elle avait repris les plans de son père pour construire des prototypes, elle aussi. Mentol fit la connaissance de Sugar, le projet le plus réussi de ma grand-mère à ce jour. Mentol et Sugar s'entrainaient souvent à deux, et un jour, alors que Mentol se reposait dans le salon, ma grand-mère se posa à côté de celui-ci.

« Mentol.
- Oui, Tia ?
- Tu ressembles trop à un robot.
- J'en suis un, haha.
- Oui, mais … ça ne te gêne pas, parfois ?
- Pas du tout.
- Ne voudrais-tu pas que je...disons, t'améliore ?
- C'est à dire ?
- Et bien, pour commencer, je pourrais t'implanter des cheveux, puis aussi te faire une bouche, des yeux plus humains, changer ta couleur de peau …
- Ca pourrait être bien !
- Donc, c'est ok ?
- … Ouais, pourquoi pas.
- Génial ! »


Tia commença alors les modifications. Mentol n'était toujours pas très humain, mais il y avait déjà beaucoup d'amélioration. (HRP : c'était une sorte de Genos). Il vécut avec Tia et son mari, et les accompagna dans la fin de leur vie, bien des années plus tard. Et oui, Mentol est un trésor à nos yeux, qui se passe de génération en génération. Il m'arriva finalement à moi, le Docteur Pepper, qui changa son apparence physique pour le rendre complètement humain, et qui le libéra. Je suis heureux de ce qu'est devenu Mentol, que je considère comme mon enfant, à présent.
Histoire du Personnage


 
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): Simidjay.
  ► Tu as quel âge? Treize ans.
  ► Tu nous a trouvé où ? Je ne me rappelle plus, ça fait bien longtemps que je connais le forum (j'étais Ike avant  Wink )
  ► Comment tu trouve le forum? Propre ! :p
  ► T'as un autre compte? Lequel? j'en avais un mais il doit être sup là
  ► T'as pas un truc à nous dire hein? Euh...ouais ?  Laughing
  ► Code du règlement: je sais pas cuisiner ...

 
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Mentol, cyborg [finiii !]   Mar Juin 28, 2016 7:54 pm

Hop, présentation terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Mentol, cyborg [finiii !]   Mar Juin 28, 2016 8:26 pm

Je men occupe ce soir

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Mentol, cyborg [finiii !]   Mar Juin 28, 2016 10:33 pm

Ok ^^
Revenir en haut Aller en bas
Radditz

Rang F [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 54
Age : 21
Zénies : 1000

Données du Personnage
Power Level: 1000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: Mentol, cyborg [finiii !]   Mar Juin 28, 2016 11:32 pm



VALIDATION


Dragon Ball Reborn

Félicitation, je te valide rang E niveau 30.
Tu peux maintenant aller faire ta fiche technique et recenser ton avatar.
Bienvenue parmi nous !



© By A-Lice sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Mentol, cyborg [finiii !]   Mer Juin 29, 2016 12:05 am

Radditz a écrit:


VALIDATION


Dragon Ball Reborn

Félicitation, je te valide rang E niveau 30.
Tu peux maintenant aller faire ta fiche technique et recenser ton avatar.
Bienvenue parmi nous !



© By A-Lice sur Never-Utopia

Merci ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Mentol, cyborg [finiii !]   Jeu Juil 07, 2016 10:15 am

Bienvenue et félicitation !
Par contre, j'apprécierait que tu mette un avatar '^'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mentol, cyborg [finiii !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mentol, cyborg [finiii !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Revendications d'une Cyborg ! é.è"
» Nouveau projet de Kenji Kamiyama : 009 RE:CYBORG
» FT du cyborg
» Comment faire de beau cyborg ?
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Validées-