Partagez | 
 

 Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Ven Mai 20, 2016 1:25 pm

"Bon, ok. Tout le monde à son exosquelette ? Et les systèmes anti-gravité activés ? Je vous rappelle que c'est essentiel pour la mission ! S'ils sont disfonctionnels, cela causera votre mort !"

Le Rayden qui parlait était lui-même revêtu de l'exosquelette en question, dont émanait une lumière bleue. A côté de lui, plusieurs autres Raydens, armés et vêtus identiquement. La zone où ils allaient entrés était incroyablement dangereuse. La gravité pouvait aplatir un Rayden normalement constitué en un seul instant. Rien que cela suffisait à la classer en zone de danger. Mais en prime, la mort pouvait également être dû aux explosions qui retentissaient sans cesse de toute part ! Chacune d'entre elles était équivalent à une arme de classe Epsilon, soit capable de détruire un building solide !
Mais le groupe savait qu'il devait entrer dans cette zone, même au péril de ces dangers. Car ils avaient une mission, et que les Raydens ne reculaient jamais devant une mission.

Le groupe se regarda une dernière fois... Et entra dans la salle d'entraînement du Rose-Marie. Leur mission ? Prévenir analogiquement le capitaine qu'ils avaient bien quitté l'espace des Colds, et qu'ils avaient trouvé une nouvelle planète habitée... Mais que le détecteur de puissance indiquait une certaine puissance de la part de ses habitants. Bref, il fallait mieux envoyer des gens adaptés à ce bordel. Et quand on disait cela, on parlait bien évidemment du capitaine, de Brassica... Et d'Ilias.
L'équipage n'en revenait pas. Ils avaient été complètement inutiles, et dépassés par la puissance de leur adversaire. De même pour le capitaine et la petite Brassica qui avait mis les bouchées doubles pour augmenter leur puissance. Les deux étaient désormais en combat permanent. Le capitaine utilisait de plus en plus ses nouveaux sens qui en devenaient exacerbés ainsi que des poids d'entraînements. Quant à Brassica... Hé bien elle rattrapait de plus en plus son frère... Et arrivait à tenir de plus en plus longtemps sans s'enrager. Pour cela, Gray la faisait méditer avec lui. Contrôle de la respiration, et donc de ses émotions...

Mais retournons sur notre groupe de Rayden qui arriva, entre deux ki balls à prévenir le capitaine Gray de la nouvelle.
Gray et Brassica se posèrent... L'air largement rieur qu'à leur habitude. Ils évitaient de parler d'Ilias, à cause de la blessure que son départ avait causé... De tout ce qui aurait du et pu être dit mais qui ne l'avait pas été.
De ce qui aurait pu être.
L'entraînement était officiellement pour que cela ne se reproduise pas. Mais Brassica comme Gray savait plus que c'était un moyen d'exorciser leur rage en réalité. Leur colère.
Alors, ils en revenaient à de vieux instincts enfouis en eux... La rage du combat et l'écho de la souffrance.

Gray appela rapidement son armure en laissant les poids dans la salle d'entraînement. Il devait rester vigilant et au maximum de ses capacités... De même Brassica enfila rapidement une tenue de combat pour être prête à la baston si nécessaire.
Le duo entra alors dans la petite navette... qui amorça sa descente pour aller sur Makyo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Ven Mai 20, 2016 6:41 pm


Une fois de plus dans l'espace, Kodaïan se reposait sous le neutre regard des capteurs de sa machine qui contrôlaient son hibernation artificielle. Ses dernières aventures sur une planète solide s'étaient avérées...éprouvantes, même pour un Saiyan aussi coriace que lui.
Quelque peu fatigué à la longue, physiquement et mentalement, de toutes ces expériences, l'Astral avait définitivement programmé son retour vers la Terre. Ce n'était pas...chez lui. Sa faible gravité, son ciel bleu, le niveau pathétique de ses autochtones...tout lui rappelait que ce n'était pas son foyer, même s'il n'avait pas le sentiment d'être réellement attaché à Vegeta.
Cela dit, la planète bleue faisait un très bon refuge pour se détendre un bon coup. Elle regorgeait de merveilles et de curiosités, ses minables habitants compensant leur force misérable par une créativité dans les domaines de tous les jours qui n'était pas pour déplaire à Kodaïan. Hé, ça pourrait faire un bon slogan publicitaire ça, "rien de tel qu'un bout de Terre pour se ressourcer".

Sauf que sa machine devait être déréglée, ou alors incroyablement stupide - merci les programmes informatiques - car elle traversa un espace particulièrement dangereux. Trop habitué à arriver sans encombre d'un point A à un point B, le Saiyan n'avait pas vérifié le trajet qu'effectuerait sa capsule, sinon il aurait remarqué qu'elle passait étonnamment près de Makyo, la terrible planète de leurs rivaux dans la grande guerre qui opposait l'empire Cold aux Démons.
Heureusement qu'il ne l'avait pas remarqué d'ailleurs, sinon il aurait probablement recommencé à taper une gueulante du fait que le peuple Saiyan ne soit utilisé que comme simple soldat au lieu de se battre pour lui-même.

Par chance, une seule toute petite capsule, aux communications détruites à cause d'une...ahem...très habile ruse de son passager...bon d'accord, il voulait se débarrasser de tout ce qui risquer de lui permettre d'être tracé ou localiser par les Cold et leurs sbires et avait donc tripatouillé un peu de mécanique. Si le guerrier avait évidemment des vagues notions, pour essayer de "rafistoler" son appareil en cas de pépin sur une planète éloignée, la finesse ou le détail plus profond de la chose lui échappait. Pour le grand malheur de son vaisseau solitaire qui s'était vu ôté avec la finesse d'un boucher dans une nursery quelques éléments plus ou moins importants, sans affecter son vol du moins.
Bref, cette boule de métal volante, toute seule, eut la chance de ne pas être aisément détectée, ni abattue. L'avantage de voyager en solitaire dans un truc ressemblant plus à un ballon de foot pour bébé Godzilla  qu'à un vaisseau spatial.
Sauf que pour ce coup de chance non-négligeable, le karma de Kodaïan - aussi neutre que son propriétaire - estima qu'il devait avoir la poisse. Comment s'y prit-il me direz vous ? Oh, très, très simplement.

Voyez-vous, les Raydens possèdent une excellente technologie qui leur permet de voyager dans l'espace, eux aussi mais également de se dissimuler, d'espionner, etc... Or, il s'avère qu'un vaisseau d'une belle taille appartenant à ce peuple - *tousse* détestable *tousse* - se trouvait dans les parages et faisait montre d'une forte curiosité envers la planète maléfique.
Oh non, ce n'est pas ce que vous pensez. Kodaïan ne s'est pas écrasé contre ce vaisseau-mère gigantesque comme une vieille mouche contre un pare-brise sur l'autoroute, c'est un Saiyan après tout ! Pas un crétin d'insecte dégueulasse.
Nan, il s'est juste emplâtré à pleine vitesse la petite navette furtive qui venait d'en sortir pour amorcer sa descente sur Makyo, c'est tellement plus subtil et au goût d'un karma de merde.
Ben ouais quoi, la technologie à disposition d'un capitaine Rayden dépassait largement celle que possédait un ex simple soldat des Cold...en particulier quand la capsule spatiale de ce dernier s'est vue...bricolée par l'adresse pachydermique de son passager.
Et boum, ça fait pas des chocapics !
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Mai 21, 2016 2:01 am






Bordel sur Makyo


Feat Gray & Koda





Nous étions en train d'effectuer une petite réunion dans le vaisseau, sauf que le côté officiel en prenait un sacré coup puisque nous étions regroupés autour de la table de la cuisine... A part ça le ton était sérieux hein ! Et pour cause, j'avais eu une idée de génie pendant le voyage :

« Écoutez, tout le long de notre voyage on a vécu de petits bouleaux qui consistaient à tuer des choses. Vu qu'on a tous l'air très doués là-dessus je me suis dit : pourquoi pas en faire un VRAI bouleau ?! Hein ?! »

« Tu parles d'un métier du genre chasseur de prime ? »

« Ben... je sais pas... ces mecs là ils tuent à peu près n'importe quel mec, mais ils font pas que ça ils en capturent aussi... meh je sais pas je dirai plus un genre de mercenariat. On peut servir de gros bras pour un mec qui allonge le pognon, je sais que si on est balaise dans le milieu on se fait de l'oseille très rapidement ! »

« Tu connais les rouages du mercenariat toi maintenant ?! »

« Ben... nan c'est de la déduction par rapport à la loi de la qualité. Plus on est bon dans le métier de tuer des choses, plus on a de clients, plus on peut faire vaciller les prix nan ? »

Mes trois compagnons me firent les yeux ronds :

« Ouah... plutôt que de faire ça j'ai une meilleure idée moi ! On retourne sur Terre, on file un costard et une cravate à Karabuu et on le lance dans le monde des affaires ! »

« Ouais, on a peut-être trouvé un domaine où t'es doué ! »

« C'est ça foutez-vous de moi... n'empêche que je propose des trucs moi ! Vous voulez faire quoi vous ? »

Il y eut un silence qui me fit sourire :

« C'est bien ce que je pensais ! Vous savez même pas ce que vous voulez faire de vos vies ! »

« Je sais ce que je veux faire de ma vie ! Je livrerai des batailles jusqu'à la fin de mon existence ! »

« Et moi je veux ramener ma mère de l'Autre Monde ! »

Mon regard se tourna alors vers Biwa :

« Je ne vis que pour servir Dame Sachiko. » répondit-il tout simplement

Un sourire s'étira sur mes lèvres :


*Héhéhé... Bullshit !*

Peut-être pas... mais je sentais de plus en plus que quelque chose était en train de se passer entre ces deux-là, ils préparaient un truc, je n'avais pas envie de le découvrir, je voulais laisser la surprise me sauter à la figure. C'était ça le côté génial de faire équipe avec des Démons, chacun suivait son petit intérêt et complotait dans son coin, et moi j'étais au milieu, m'amusant de tout ce chaos...

« Nazgul, faire un bouleau comme celui que je propose te permettra d'affronter des tas d'adversaires hein ! Et toi Sachiko, tu auras largement le temps de faire tes recherches, si t'as pas envie de te battre je te forcerai pas hein ! Je m'en fou ça en fera plus pour moi ! »

Le chevalier noir soupira :

« De toute manière je sais pas pour vous mais moi je connais pas de coin où on peut trouver ce genre de bouleau. »

« Héhéhé ! Pour ça j'ai quelques pistes et on pourra chercher après notre escale sur Mayko ! On ira en zone neutre pour trouver des repères de pirates et autres voyous de l'espace. C'est là-bas qu'on pourra trouver du bouleau ! Il suffit de savoir où chercher ! »

Je claquai des doigts pour créer une illusion à mes compagnons pour illustrer mes propos, les murs du vaisseau avaient disparus, c'était comme si nous étions réunis autour d'une table mais dans l'espace :

« Soit on cherche les champs d'astéroïdes, les coins isolés des systèmes. L'autre idée serait d'activer la balise de détresse, les pirates adorent les vaisseaux en perdition ! »

Un bip sonore se fit alors entendre :

« Ah ! On approche de Makyo ! »

« YAY ! Ça tombe bien j'ai une furieuse envie de foutre la merde ! Et cette fois, tout le monde participe ! »

« Hum ! De toute façon j'ai besoin de prendre un peu l'air moi aussi. »

« Je veux jouer aussi ! » cria la petite Démone, laissant le côté enfant de sa personnalité s'exprimer

*Enfin j'ai réussi à les faire sortir du vaisseau...*

Le vaisseau d'ailleurs, atterrit rapidement sur la planète, je le remis à l'intérieur de sa capsule après que tout le monde soit sorti :

« Aller ! On fait ce qu'on veut ! » criai-je en décollant

J'avais envie d'aller faire une petite balade pénard, du moins c'était sûrement ce que s'imaginaient mes camarades. Une fois assez loin, je repris la capsule de mon vaisseau et le ressortis, puis je fis apparaître une bombe de peinture noire :


« Héhéhé... » fis-je en secouant la bombe

J'inscrivis le nom du vaisseau sur la carlingue, un nom que j'avais moi-même trouvé. Oh je n'avais pas demandé l'avis de mes camarades, mais j'étais certain qu'ils ne m'en voudraient pas... peut-être. Possiblement. Ahem...


« Oh ? »

Je sentis tout à coup plusieurs nouveaux Ki en orbite, outre ceux des vaisseaux qui protégeaient la planète et...

« Oh mon dieu ! C'est le Pénétrator ! »

Le vaisseau-pénis était apparu dans le ciel désormais bleu de Makyo... bon, il avait certes l'air petit de loin mais... on le voyait depuis la surface, c'était donc un indicateur de sa taille quand même !
La question était : est-ce qu'on était encore attaqués ? En fait il y avait une deuxième question : Qui serait assez fou pour venir montrer ses muscles sur Makyo ?! Les croiseurs de combat iraient sans doute voir ce nouveau venu en forme de phallus.
Quelque chose tombait vers la planète, je fis apparaître des jumelles et regardai plus en détail, c'était une navette avec deux personnes plutôt balaises à l'intérieur. Un sourire se dessina sur mon visage quand un deuxième objet percuta le premier, les faisant exploser. Je sifflai en baissant mes jumelles :


« Joliiiiii ! M'ont l'air doués ces gens là ! »

Je mis ma main à mon menton et réfléchis...

« Mmmm... Ils ont du se faire remarquer ! Ça sens les ennuis... »

Mon sourire s'élargit et je courus avant de décoller :

« J'adore les ennuis ! »

De toute façon, j'étais déjà assez réputé sur la planète pour ma capacité à transformer les situations simples en bordel pas possible et vu que là-bas ça m'avait l'air bien parti, je m'étais dit que j'allais y ajouter mon petit grain de sel.
Vu que ces visiteurs n'avaient pas eu l'intelligence de cacher leur énergie, je pus les trouver facilement au milieu d'une petite conversation, ils m'avaient très probablement senti arriver, mais je ne me cachai pas :


« 'Sup ? » dis-je en atterrissant auprès d'eux

Je les observai en mettant la main au menton et avec un air très sérieux...


« Ok je crois que j'ai compris ! »

Je montrai le mec à moitié à poil :

« Pretty one. » puis je montrai la gamine « Stupid one. » et le grand en armure « One with weird powers ! »

Puis mon air sérieux disparut tandis que j'explosai de rire :

« Désolé, fallait que je fasse cette référence ! »

Plus sérieusement, le grand en armure intégrale avait un Ki qui m'était vaguement familier... et son armure je l'avais déjà vu dans un des comics que j'avais lu. La gamine je l'imaginai sans savoir pourquoi comme un guerrier légendaire qui aurait un nom de Brocoli... oui je sais c'est complètement stupide. Quand au mec torse poil... ça m'avait l'air d'être le manservice de cet event. Vous savez, comme le fanservice, sauf que c'est l'homme qui fournit au public féminin, donc le manservice :

« Apparemment je suis tombé sur une équipe de winners ! Faire une entrée pareil sur la capitale de l'Empire démoniaque ! Là vous pouvez être sûrs d'avoir les autorités au cul et croyez-moi, j'ai déjà eu affaire à eux ! L'administration et ses terribles fonctionnaires... Bon, c'est vrai que j'avais voulu montrer un truc à un pote en détruisant la planète... et que je m'étais raté... et que du coup ils m'ont envoyé une fonctionnaire et que j'avais pas coopéré... et que du coup un général m'a désintégré sauf que non... »

Je m'étais complètement égaré... à mon avis mes interlocuteurs ne comprenaient plus rien à ce que je disais, ou alors ils ne m'écoutaient plus du tout...

« Ah euh... ouais. En gros vous êtes dans la merde. Mais bon, comme 95% des gens dans cet univers vous devez avoir une ou deux transformations hein ? Nan mais ça peut marcher mais bon, vous avez juste intérêt que Dabra se montre pas devant vous, parce que c'est pas un mauvais bougre mais je vous cacherai pas qu'il y a un fort risque de décès quand même... »

Pas des bonnes nouvelles... mais j'avais toujours de quoi relever l'atmosphère :

« Hey mais vu que j'ai envie de foutre ma merde je vais me battre avec vous s'il y a un problème ! J'aime bien faire chier l'administration... un vieux traumatisme. Mon nom est Majin Karabuu et vous voyez la normalité et la logique ? Ben vous les prenez, vous les enlevez, et pouf ! Vous avez moi ! »

Mes poings se serrèrent et je sautillai sur place comme un gamin qui avait envie de jouer :

« Alors ? Chauds ?! »



HRP :

Considérez que Karabuu est venu après la conversation entre Gray et Koda ou en plein milieu, en tout cas vous avez eu le temps de vous présenter quoi

Pour Gray : ton aura est familière à cause de tous les Ki Raydens qu'il a déjà senti (pi des réminiscences Raydens qu'il a en lui à cause des biscuits qu'il a mangé à l'event. Réminiscences que tu peux éventuellement sentir avec tes sens plus développés, parce que bon, t'as bien senti à quel point Cell était composé de différentes auras avec précision)

Ah et mes PNJs sont pas là pour l'instant, ils glandent


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Mai 21, 2016 12:27 pm

C'est donc un Rayden aveugle en armure d'Iron Man qui pilotait la navette. La raison était simple. Si jamais y avait des emmerdes, cela ferait une personne de moins dont il faudrait s'occuper. Ce qui était toujours pratique vous me direz.
Et pour le coup, le fait d'avoir un sens radar de ki était légèrement essentiel à la descente sur la planète, vu que le duo se faisait canarder... à la grande joie de Brassica, qui prenait cela comme un signe de castagne en bas et qu'elle allait donc pouvoir se marrer... Et au grand apathisme de Gray vis à vis de leur hostilité. Bof, c'était presque comme à la maison quoi. Pas la première fois qu'il conduisait un véhicule sous le feu ennemi.
Le problème ici du sens radar de Gray, c'est qu'il fonctionne de deux manières. Soit un périmètre réduit auour de lui qui lui donne une excellente perception de son environnement immédiat mais pas du lointain, soit en cône dans une direction donnée. Le résultat de cette dernière utilisation était une excellente vision du cône, mais des angles morts également importants.
En l’occurrence, Gray utilisait ce mode de perception des choses... Ce qui explique également qu'il poussa un gros :

"HOLY F*CK !"

La raison du juron ? Le fait qu'une putain de boule venait de le percuter, en plein réacteur.
Gray jura, alors que les deux vaisseaux s'étaient encastrés et tombaient en tournant vers Makyo.

"Monsieur muscle ?"

Faisait Brassica étonnée ? A sa grande surprise, elle sentait le Ki de Kodaian dans la boule... Entre deux explosions. Le Rayden en armure soupira et attrapa sa petite soeur tout en jetant un lien d'énergie dans la capsule pour en extraire l'homme endormi... qui sinon, allait dormir pour l'éternité à l'état de tomate ketchup sur le sol... Et Gray compris vu son manque de vêtements et sa musculature la raison de son surnom. Effectivement, c'était un monsieur muscle... Avec un sacré paquet d'énergie en stock. Autrement dit, quelqu'un à avoir de son côté.
Mais coupant court à ses discussions, l'amas de métal en fusion qui était entré dans l'atmosphère commençait à être très chaud. Gray soupira et activa le boucler thermique de son armure. [J'ai toujours eu cette option hein.] Le Rayden rajouta également une boule bouclier avec des ressorts pour amortir le choc...

Boum.

Le vaisseau se crasha donc en plein dans le jardin d'un bâtiment.... Gray n'avait pas réellement eu le temps d'en voir plus durant la chute plutôt chaotique... Et donc tout était assez flou, avant qu'il ne fasse exploser le cercueil de métal qui les retenait. Bon, heureusement qu'il connaissait désormais les bases de la téléportation, car sinon, pour rentrer, cela aurait été coton... Et Brassica et Monsieur muscle était en vie.
Sentant que la situation allait probablement dégénérer rapidement, Gray faillit mettre une mandale à Kodaïan pour le réveiller.... Avant de voir que Brassica faisait un câlin au monsieur. Effectivement, c'était une autre manière de le réveiller...

Quand soudain, un être étrange apparut devant eux. Une sorte de chewing gum rouge violet... Qui dégageait l'énergie de plusieurs Raydens. Dafuq cette merde ? Par réflexe, le guerrier géant saisit sa longue lame qui était fichée plus loin dans le sol à l'aide d'un lien d'énergie.

"Bonsoir..."

Puis le chewing gum les dévisagea un instant... Avant de parler une langue terrienne. Il appela Monsieur muscle "Le mignon", Brassica la stupide... Et Gray celui avec des pouvoirs bizarres... Le Rayden serra plus fortement la poignée de sa lame.

"Toi t'es le type bizarre de base."

Et surtout comment avait-il fait pour deviner que Gray avait des capacités étranges ? C'était l'un de ses plus gros atouts il ne pouvait pas se permettre qu'on le dise partout !
Soudain le chewing gum se lança dans un discours... Leur expliquant où ils étaient et les problèmes qu'ils allaient se prendre dans les dents... Et leur proposant également son aide.
Le Rayden se fit une facepalm.

"Encore la chance... Bref, Karabuu ? Merci. Mais je peux savoir pourquoi t'as le ki de membres de mon espèce en toi ?

"Personnellement, je pense que ce n'est pas le problème le plus urgent. Parce que le majin a raison... Z'avez l'armée sur le dos."

Celui qui venait de parler... Etait un squelette obèse, avec un survetement bleu et des pantoufles.
Gray nota mentalement que cette planète avait peut-être autant d'anomalies que sa planète natale.

"Oh, désolé. Je m'appelle Sans, et je suis le général de la Paresse..."

Gray se prépara alors à se battre quand soudain...

"Mais c'est l'heure de ma pause. Donc, je vais juste regarder ce qui va se passer quand le reste va arriver... au fait, sympa le vaisseau pénis."
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Mai 21, 2016 1:31 pm


Le sommeil artificiel de Kodaïan se trouva très agité. Habituellement, en cas d'événement inattendu la capsule spatiale provoquait le réveil de son passager. Seulement, entre les bricolages astucieux du Saiyan et le dysfonctionnement majeur causé par cet atterrissage pour le moins particulier, les systèmes d'éveil du vaisseau monoplace plantèrent sévèrement.
Fort heureusement coriace, et récupéré à temps par ses compagnons d'infortunes, Kodaïan commença à se tirer de lui-même de l'hibernation de voyage, réveillé par son instinct alarmé, la violence de l'atterrissage, l'absence des machines censées le maintenir dans le coma et une démonstration d'affection particulièrement spontanée.


"Bleuargh !"

Ah, qu'est-ce qu'un mâle normalement constitué ne donnerait pas pour s'éveiller entre les bras d'une charmante jeune femme...moui, sa vie probablement. En particulier si c'est pour canner bêtement de la part d'une loli survolté. Fort heureusement beaucoup plus résistant depuis leur dernière rencontre, Kodaïan survit au moins à l'étreinte pourtant féroce et revint à lui, l'esprit encore trouble à cause de cette interruption violente de sa stase pour découvrir une gamine familière en train d'essayer de le casser en deux en guise de preuve de sympathie.

"Brassica !? Oh putain de merde..."

Malgré son évolution fulgurante, le Saiyan avait retenu de la morveuse qu'elle était effroyablement forte...la vache, en fait ça n'avait pas changé ! Même avec ses nouveaux pouvoirs, Kodaïan sentait qu'elle provoquait une sacrée pression sans même chercher à lui faire mal pourtant.
Ses pensées ayant du mal à faire le point, il retrouva petit à petit la perception de son environnement et remarqua la présence d'un être à proximité. Puissant lui aussi, étonnamment puissant...décidément, il ne rencontrait plus que des mutants depuis qu'il avait quitté Vegeta ou quoi ? Bujin, les Démons du froid, Trunks, Pan, Garland, ça...brassica deux fois...bordel...
Et maintenant un majin. Encore un. Il venait de se joindre à eux, et le chewing-gum possédait lui aussi un pouvoir impressionnant. Même étourdi par ce retour à la réalité brutal, Kodaïan parvenait à identifier brièvement les protagonistes de cette situation. Sur lui - argh - Brassica. Pas une ennemie, malgré le danger qu'elle représentait pour ses camarades. Un peu plus loin, avec une armure zarb' et une planche de surf dans la main, un foutu Rayden - impossible de se tromper avec cette taille et ce style vestimentaire - qui semblait vouloir défendre la fillette. Un allié donc. Et pour finir, ce...kara...quoi ? Les oreilles encore un peu dans le vague du Saiyan ratèrent la dernière syllabe. Bref, Karatruc ça ira très bien. Ce truc donc, parlait. Beaucoup. Trop en fait, mais il racontait quelques petites choses intéressantes également.

Rapidement sur la défensive, Kodaïan passa un bras autour de la fillette pour la serrer contre lui tandis qu'il se relevait, prêt à se battre ou s'envoler en cas de problème, ne réalisant même pas qu'il essayait de protéger la gamine, un très vieux réflexe qui n'avait demandé qu'à ressortir. La situation était vraiment merdique à souhait, car d'après la boule de gomme ils s'étaient écrasés sur la capitale démoniaque, soit l'un des pires endroits possibles où tomber.
Makyo...
Un véritable nid de vermines. L'évocation des transformations par Karatruc interpella la curiosité du Saiyan, mais il avait bien d'autres problèmes à régler pour l'instant. Apparemment, le Rayden aussi avait bien des soucis, et maintenant qu'il l'évoquait c'est vrai que l'aura du Majin avait quelques points communs avec celle du gros cuirassé. Puis se révéla un nouveau personnage, que Kodaïan n'avait même pas remarqué jusqu'à maintenant. Avec un sursaut, le Saiyan se crispa et se prépara à réagir. Même maintenant, il ne ressentait rien de particulier de la part de ce...dafuk, un squelette grassouillet ? Il ne devait pas encore être remis du choc...bref, mais quoiqu'il en soit, le guerrier n'appréciait pas qu'on puisse l'approcher sans qu'il s'en rende compte, plus encore maintenant qu'il pouvait sentir les énergies.
...même de la part d'un truc qui part faire la sieste alors que l'armée se ramène. C'est quoi ce général en carton ? Tant pis, il s'occupera de ça plus tard. Trop de trucs qui tombent en même temps alors qu'il arrive pas à aligner deux pensées, ça ne lui plaît vraiment pas. Kodaïan jeta un oeil aux alentours. Un peu plus loin se trouvait les restes fracassés des vaisseaux qui avaient joué au bowling de l'espace. Ouais bon, pas grand chose à en tirer...en revanche, le gros bonhomme avait p'tet une solution pour les sortir de là.


"Non pas que ça me déplairait de démolir du démon à la chaîne, mais sur leur propre planète ça risque de faire beaucoup. Toi l'Rayden, t'as de quoi appeler des renforts histoire qu'on nous sorte d'ici ?"

Kodaïan se sentait encore étourdi par l'impact autant que le réveil. Il peinait à réfléchir, à chercher une solution. Dans l'immédiat, il voulait juste pouvoir se foutre à l'abri le temps de récupérer. Ouais, avec tout son matos ça serait bien le diable que le grand dadais n'ait même pas une radio intégrée...pas forcément la meilleure expression à utiliser dans le coin en fait. Merde.

"Et toi Kara...Truc, je ne doute pas que tu adorerais foutre le bordel, ça a l'air récurrent chez vous, mais n'attends pas que je me batte à tes côtés. Tu es un démon, comme tous les autres tarés de cette planète pourrie, et en plus un démon cinglé."

Déjà que le guerrier n'accordait pas sa confiance à qui que ce soit, alors une créature malveillante totalement instable pouvait aller royalement se faire mettre par un Cactusoïde galactique.
Kodaïan tourna d'un coup la tête, jetant un oeil derrière lui. L'espace d'un instant, il avait eu la désagréable sensation d'être observé...


[Hrp : Pour plus de clarté, j'écris en steelblue, au cas où]
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Mai 21, 2016 2:54 pm






Bordel sur Makyo !


Feat Gray & Koda





La gamine serrait le fournisseur de manservice pour... essayer de le réveiller ? Ou juste parce qu'elle en avait envie ? Meh, je n'étais pas un professionnel de la médecine mais étouffer quelqu'un pendant qu'il était en sommeil ça ressemblait plus à une tentative de meurtre. Quant au grand gars en armure, il se méfiait, logique, disant que j'étais bizarre... Hinhin ! Il n'avait aucune idée !
Il demanda également comment cela se faisait que j'avais du Rayden en moi... c'était bien ce qu'il me semblait, ce grand type était bien un Rayden, c'était pour ça que son aura m'avait été familière. Nous fûmes alors interrompus par une cinquième personne, je me tournai pour voir un squelette obèse, de petites loupiotes blanches dans ses yeux indiquaient ses pupilles et il semblait vêtu de pas mal d'épaisseurs de vêtements... il n'était peut-être pas obèse finalement.
Il avait un grand sourire sur le visage et les mains dans les poches... bon dieu :


« Toi ! » lui dis-je en le montrant du doigt « Je te connais pas, mais putain j'aime ton style ! »

Je visai un rocher avec l'une de mes antennes :

« Transforme-toi en pop-corn ! »

Un rayon partit de mon antenne et électrifia le rocher qui se transforma en un récipient à pop-corn comme on en trouvait dans les cinémas, un récipient rempli évidemment. Mes deux autres antennes visèrent chacune un autre rocher et l'un fut transformé en soda et l'autre en pouf confortable, ces trois objets se rassemblèrent autour du dénommé Sans :

« Tiens, c'est une bonne combinaison d'items pour glander ça ! »

Je me tournai à nouveau vers le trio de winners et le manservice me fit comprendre qu'il ne voulait pas de moi, me traitant de cinglé. Je haussai les épaules :

« Cinglé ? Mec, j'ai même pas commencé ! » je montrai Sans du pouce « Lui, il a le grade pour connaître mes antécédents... s'il a pas eu la flemme de se renseigner bien sûr... ahem. »

C'est alors que son physique me rappelait étrangement une race que j'évitais depuis que j'avais vu ce qu'il s'était passé sur Namek :

« Attend un peu, t'es pas un Saiyajin toi ? »

Je n'avais jamais interagi avec eux, mais depuis mon passage sur Namek, j'avais laissé une partie de moi sur place, elle s'était collée sur la chaussure de ce Zarbon, j'avais donc pu suivre tous les événements. J'avais vu son combat contre Vegeta et avais décidé de me coller à ses baskets après qu'il ait tué le lézard. Après, il y avait eu l'arrivée de ce Son Goku... et bordel qu'il était devenu fort contre Freezer. Après, mon morceau avait été mystérieusement transporté sur Terre, j'avais donc décidé de le faire de désagréger.
Mais cette coupe de cheveux de pouilleux, cette carrure et cette puissance hors norme... bon ok, il n'avait pas de queue, mais bon Goku non plus :


« C'est ça hein ? T'es un Saiyajin ! Ce qui explique ton comportement de tsundere ! Eh ben mon gars, je suis pas un Démon, je suis un Majin, c'est différent ! Normalement, je suis une créature censée apporter mort et destruction sur l'Univers... mais j'aime aussi lire des mangas, regarder des films... en ce moment j'explore l'Univers dans mon vaisseau ! L'ESS Fuck the Universe ! ESS pour Earthling Space Ship ! Ouais, les terriens sont sympas, ils m'ont donné de l'argent pour avoir tué un chef de gang, et avec j'ai pu m'acheter le vaisseau ! »

Je sortis également de ma ceinture mon fameux marteau :

« Et ça, un forgeron me l'a donné en récompense pour avoir retrouvé son unique marteau... » je me grattai alors la tête « Là par contre j'ai pas compris... mais ça m'a l'air d'être un item légendaire donc je le garde. »

Je rangeai mon marteau et commençai à faire des étirements sur mes épaules :

« Bon ! C'est pas tout ça mais on a des gens à frapper dans la bouche ! Et que ça te plaise ou non le tsundere, c'est inévitable ! A part te casser rapido, tu n'es à l'abri nul part sur Makyo... Ou sinon si t'étais intelligent au lieu de te plaindre tu pourrais immédiatement cacher ton Ki et te planquer dans les nombreuses montagnes de la planète. Après, je te garanti pas que ça marche mais ça reste une option si tu veux pas les attendre ici. »


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Mai 21, 2016 8:09 pm

Gray lui... Regarda la scène en poussant un énorme soupir. Bon, ce n'était pas comme s'il n'était pas habitué à ce bordel maintenant.

"Je peux appeler une navette, mais à par le pilote du Rose-Marie, personne ne serait assez doué pour se poser sans se faire descendre. Quand à repartir, cela risque d'être aussi problématique. A minimae. Non, par contre..."

"Perso, je connais un raccourci"

Fit le squelette qui appréciait le sofa du Majin, en prenant le soleil.

"Mais vous restez des intrus..."

Continua-t-il... avant de disparaître, alors qu'une boule de flamme engloutissait le sofa. Le squelette réapparut légèrement plus loin... En baillant et en regardant le ciel.

"Pas cool Asmo... T'as le feu au cul aujourd'hui ou quoi ?"

Dans le ciel... Brillait de milles feux, un homme enflammé. Asmodeus, Seigneur de l'Orgueil.

"SANS ! ARRETE DE FAIRE TON COMIQUE ET FAIS TON TAFF."

"suis en pause syndicale."

Asmodeus eu une veine qui palpita sur son front.

"C'EST DONC TOI QUI A LANCE CETTE MODE DEBILE DES SYNDICATS PARMI LES DEMONS ? JUSTE POUR TE SYNDIQUER POUR AVOIR DES PAUSES ?!"

Sans le regarda avec un énorme sourire... yup, Kaarabu venait de trouver un collègue troll.

"Bof tu sais... Moi je veux juste un endroit où dormir peinard."

Gray à ce moment là apparut derrière Asmodeus et tenta de lui mettre un coup de lame dans le dos. L'homme enflammé esquiva de justesse, observant quand même ses adversaires... Et tenta de propulser des boules de flammes qui s'écrasèrent contre Gray et son armure...

"Non pas que je sois contre le dialogue pacifique, mais j'ai dans l'idée que cela n'est point dans vos intentions."

"... Un ennemi malin... MAIS ATTAQUER DANS LE DOS EST LÂCHE !"

Gray désactiva sa visière, montrant qu'il est aveugle, à la grande surprise d'Asmodeus.

"On compense les handicaps comme on peut."

Sans pendant ce temps était assis sur le rocher en bouffant du popcorn.

"Ow... Un joli combat en perspective."

Fit le squelette, tranquillement,... Alors que deux autres énergies se firent sentir... L'une d'elles envoya un puissant rayon de magie noire sur Kaarabu... Nachtala.

"TOI ! JE ME SOUVIENS DE LA DERNIERE FOIS ! MAIS JE TE PREVIENS ! LA TU VAS TOMBER SUR DE GROS PROBLEMES ! PO, LIA, KOFF !"

Trois gros êtres des ténèbres sortirent du sol... Alors que la démone se planquait, pas conne. Quand à Brassica... Elle fut attaquée par une sorte de vampire... A qui par réflexe, elle colla une mandale.
Quant à Koda ? Oh, qu'il se rassure. Une main de métal sortit du sol, et un rayon rouge transperça le sol pour tenter de l'atteindre. Du sol sortit un robot totalement décharné qui respirait le mal... Ultra, la machine damnée d'Astosh en personne... Cela promettait un joyeux bordel.

Asmodeus : Niveau 110 maintenant.
Nachtala : Niveau 80, Po Lia Koff : Niveau 33 chacun.
Vampire : Niveau 75
Ultran : Niveau 125. C'est une cyborg de type 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Mai 21, 2016 10:31 pm

Si sa nature Saiyanne ne le lui interdisait pas, Kodaïan se serait bien pris à rêver d'une petite vie peinarde, les pieds au bord d'un étang, à cultiver quelques champs - une autre chose qu'interdisait ses origines voraces - et fonder une paisible famille pour écouler ses vieux jours...parce que là sérieusement, le pauvre guerrier en avait marre, mais marre...

Des démons flemmards qui se contrefoutaient d'instaurer des grèves et des syndicats pour le plus grand déplaisir des autres, des bourrins de premières avec deux neurones déficients qui décidaient de gueuler à tout va - lui, il aurait pu chopper un taf sur Vegeta sans problème - alors que le Rayden s'avérait aveugle. Génial, un pilote aveugle...ou alors c'était Brassica qui pilotait, encore mieux.
Kodaïan avait le sentiment que la situation allait vite dégénérer et relâcha la fillette, commençant à dissimuler son énergie en s'éloignant à pas feutrés pour se faire oublier de cette bande d'abrutis qui s'écriaient dans tous les sens. Il n'était pas là pour se meuler avec toute la population de Makyo, et le bigleux représentait son passe de sortie de ce monde pourri.

Toutefois, il n'eut pas le temps de provoquer la colère d'Asmodeus en le frappant à son tour dans le dos que le Majin fut agressé lui aussi. Une espèce de pauvre tarée - une de plus... - qui invoqua trois clochards maléfiques avant d'aller se planquer. Toute cette histoire commençait vraiment à le saouler.
Et puis la p'tite Saiyanne se fit agresser par une espèce d'émo-goth à grandes dents qui se ramassa d'entrée de jeu un joli pain. Cette fois, c'en était assez ! Le guerrier s'apprêta à bondir sur le suceur du dimanche pour l'expédier d'un grand coup quand le sol vibra sous lui et qu'une main de fer en jaillit avec une lumière rouge, suivie par un robot écœurant.
Laissant rejaillir sa force, Kodaïan s'esquiva d'un bond en arrière, se préparant au conflit et fit carburer ses méninges.

Bon. L'aveugle était aux prises avec le démon qui gueulait le plus fort, un second était en train de glander sur le canapé, une nana dégénérée s'était planquée en envoyant ses trois larbins contre la boule de gomme, Brassica allait sans doute jouer au dentiste si on la laissait faire et lui faisait donc face à une machine de guerre suintant par tous ses rouages le mal...
Les trois créatures de ténèbres ne représentaient pas une grande menace, et Karatruc devrait pouvoir s'en charger aisément. En revanche, il doutait que la fillette - si terrible soit-elle - parvienne à en faire autant avec le gothique au rabais. Même chose pour le Rayden qui souffrirait probablement grandement de son affrontement, or c'était le VIP de la journée : LE mec à sauver s'il voulait pouvoir sortir de ce merdier. Quant à lui-même...il n'aimait pas les robots, encore moins depuis qu'il avait réalisé que son sixième sens ne les détectait pas. Toutefois, il avait son plan.

Comme tout bon Saiyan, le guerrier concentra sa force pour se préparer au combat, se tendant pour bondir comme un fauve sur sa proie. Sauf qu'il ne chargea pas.


"Karatruc, choppes le robot !"

Kodaïan tira une boule de feu juste devant ses pieds pour faire exploser le sol et créer un immense nuage de poussière, s'envolant aussitôt à pleine vitesse à la verticale, comptant sur son sixième sens pour continuer à lui indiquer avec précision la position de chaque protagoniste - exception faite d'Ultra - et tout particulièrement les trois sbires de Nachtala ainsi que Brassica et son adversaire.
Sur les premiers, il fit pleuvoir une rafale de Kikoha avant de partir à fond, changeant brusquement de trajectoire, en direction du vampire, cherchant à se placer pour ne pas risquer d'impacter la fillette tout en profitant de sa célérité pour décocher un combo poing-pied au croqueur de veine pour tenter de lui infliger des dommages avant de l'expédier au loin.


"Brassica, va aider ton pote, on s'occupe des autres."

Moins ils auraient d'adversaires à gérer à la fois, plus leurs chances de quitter en vie cette planète moisie augmenteraient. Kodaïan ne se souciait pas le moins du monde du sort de Karabuu, ni de Sans, ni même des deux autres en fait, même s'il éprouvait - malgré lui, et qu'il ne le reconnaisse pas - une certaine sympathie pour la demi-Saiyanne. Cependant, le Rayden était son ticket de sortie et le Majin avait décidé de leur filer un coup de main...alors autant en profiter, ils n'avaient pas de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Dim Mai 22, 2016 4:24 pm






Bordel sur Makyo !


Feat Gray & Koda





Le Rayden prononça ce qui semblait être le nom d'un vaisseau puisqu'il parlait de « pilote »... c'était le nom de son vaisseau ou d'un autre vaisseau Rayden ? Bah, de toute façon je préférai le nom de mon vaisseau à moi, je trouvais qu'il posait bien les bases du comportement de l'équipage : Fuck the Universe...
C'est alors que le squelette ramena sa fraise, je remarquai qu'il profitait bien du pouf que j'avais fait apparaître. Hmm... il voulait les aider, mais en même temps il ne voulait pas.
Il disparut tout à coup de notre vue alors qu'une attaque de feu brûla mon magnifique pouf :


« HEY ! »

Sans réapparut plus loin, semblant se moquer d'un dénommé « Asmo »...

« ... ça me dit quelque chose ça ! »

C'est alors que je sentis un Ki familier, un Ki que je n'avais pas ressenti depuis des mois, je serrai les dents et les poings et levai la tête et fus aveuglé par la lumière dégagée par le feu ardent de son aura :

« Asmodeus ! Le Seigneur des enfoirés ! »

Celui-ci engueulait le squelette qui lui donna une réponse des plus calmes ce qui enragea encore plus le Démon qui gueula encore plus fort...

« Attend... on a des syndicats ?! »

L'élan de lucidité qui calma ma colère me fit réaliser que les choses allaient dégénérer, je fis donc déplacer une minuscule partie de moi loin de cet endroit juste au cas où, parce que je savais que Asmodeus était capable de me désintégrer à l'époque. J'avais peut-être fait des progrès mais lui aussi et je savais qu'il aimait pas trop les insoumis, mais j'avais pas d'ordre à recevoir de ce four à pain. En tournant la tête, je vis que le Saiyajin était déjà en train d'essayer de se barrer.
Le Rayden, pendant ce temps là, attaquait le Démon qui puait le souffre, le simple son de sa voix... ce simple petit élément insignifiant réveillait en moi une rage comme je n'en avais jamais sentie, de la vapeur sous pression s'échappait par intermittence des orifices de tête, de mon torse et de mes bras, provoquant un sifflement aigu à chaque évacuation...

C'est alors que je senti quelque chose traverser mon corps, j'étais si concentré sur Asmodeus qui je n'avais pas fait attention à ce qui m'entourait. Je m'écroulai au sol, sentant qu'une partie de mon ventre venait d'être trouée. Une voix familière m'invectiva et je reconnus la formule qu'elle prononça pour invoquer ses trois larbins, mais c'est en vérifiant son aura que j'étais sûr à 100% :


« Grrrrr... »

Je poussai un grognement, la blessure de mon ventre se referma comme si de rien était, j'entendis que les autres se faisaient attaquer, mais je restais face contre terre, saisissant du sable dans mes mains en serrant les poings. Le Saiyajin s'activa et canarda les trois larbins de Nachtala, les détruisant sur le coup. Inutile, elle pouvait les réinvoquer, il se permit ensuite de me donner un ordre. Je levai la tête, de la vapeur sortit à nouveau de mon corps, mais de manière continue cette fois-ci :

« Oh alors maintenant je t'intéresse ? Mais juste pour que tu me donnes des ordres ? »

Il était temps que je renvois tout le monde à sa place ! J'avais pas tué mon créateur pour recevoir des autres d'un mec qui se balade à moitié à poil et qui voulait se barrer ! En plus il y avait ce débile d'Asmo et sa larbine de succube... Tiens ça me surprendrait pas qu'ils aient couché ensemble ces deux-là !
Prenant mon temps, je mis ma main à ma poche, pendant ce temps les trois larbins de l'autre approchaient, évidemment elle les avait réinvoqués :


« Il est temps de sortir de la matrice ! » me dis-je en sortant une pilule rouge de ma poche

Mes compagnons m'avaient dit que ces trucs augmentaient a puissance... ça restait à voir. J'engloutis la pilule et l'avalait... je ne sentais pas grand chose. Bah ! Comme si la drogue allait pouvoir m'aider !
Je me relevai et fis face aux trois larbins de Nachtala, je ne savais pas si ces machins là avaient une conscience, mais ils pouvaient clairement voir que j'étais énervé, j'avais le genre de regard qui annonçait un meurtre brutal et sanglant de trous du cul :


« Moi aussi je me souviens de vous, je croyais vous avoir oublié... mais non, vous revenez toujours me casser mon délire ! Et vous manquez toujours autant d'humour ! »

N'y tenant plus, je laissai mon aura rouge exploser, elle déchira le sol sous mes pieds et projeta les trois larbins au loin :

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH »

Je poussai un hurlement de tout mon souffle, mon énergie grimpa en flèche :

« JE DÉTESTE LES GENS QUI SONT PAS DRÔLES ! JE DÉTESTE L'ADMINISTRATION ET JE DÉTESTE LES TROUS DU CUL ENFLAMMES PUANT LE SOUFFRE QUI SE PRENNENT POUR DES CHEFS ! » avais-je hurlé dans le ciel

Cela fait, je reportai mon attention sur Po, Lia et Koff :

« VOUS ALLEZ CREVER ! ET VOUS EN PREMIER ! »

Je me jetai alors comme un fauve sur sa proie, si violemment que le sol sous mes pieds s'était soulevé et projetai un des larbins d'un coup de poing au visage... Tiens, ils étaient plutôt résistants... Je sentis tout à coup le Ki de Nachtala, elle avait du augmenter son pouvoir pour renforcer ses larbins. Lia et Koff se jetèrent sur moi pour enchaîner, commençait alors un corps-à-corps à première vue plutôt équilibré. Oh certes le Saiyajin m'avait dit d'attaquer le cyborg mais... Fuck le Saiyajin ! Il voulait pas se battre avec moi alors j'allai certainement pas faire ce qu'il me disait juste parce que ça pouvait lui sauver la peau ! En plus, tous les gens que je détestais étaient présents, alors je lui laissai son petit cyborg... après tout, ce n'était pas la chose contre laquelle je voulais me défouler ! Le troisième larbin se joignis à la mêlée, à eux trois ils seraient gênant, mais pas impossibles à battre.

Pendant ce temps, à un autre endroit de la planète, Nazgul était en ville, se baladant dans les rues. Il tenait dans sa main une petite pilule rouge qu'il venait d'acheter au marché et se demandait à quel point ce truc pouvait augmenter la force de la personne...
Il sentit tout à coup plusieurs puissances monter et tourna immédiatement la tête vers l'endroit d'où cela venait. Il décolla et observa l'horizon, poing serré :


« Karabuu ?! Depuis quand tu as ce genre de pouvoir en toi ?! »

Ailleurs, Sachiko tirait des éclairs sur Biwa qui s'entraînait à les dévier d'une seule main, mais les deux s'arrêtèrent tout à coup :

« Oh ! C'est plus grand que ce qu'on a senti sur la planète des Raydens ! » dit-elle avec un sourire en coin

Le Namek hocha la tête :

« Il ne s'entraîne pas beaucoup mais arrive à garder le rythme avec Nazgul. »

« Oh alors lui j'ai hâte de voir sa tête quand tu révéleras ton vrai pouvoir ! Hahahahaha ! »

« Voulez-vous qu'on y aille Dame Sachiko ? »

« Non ! Laisse-le se débrouiller ! N'oublie pas que je l'étudie, je veux savoir si ce truc a des limites ! »



HRP :

Gray m'a autorisé à gérer certains aspects du combat donc :

Nachtala : 80 x 30 = 2400

Sa transfo se reporte sur ses larbins donc voici leur puissance individuelle : 33 x 30 = 990

Puissance de Karabuu : 95 (avec les poids) x 20 (Rage Majin) x 1,5 (pilule démoniaque) = 2850


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Lun Mai 23, 2016 7:19 pm

Gray chargea sur Asmodeus dans un bang sonore. L'attaque fit grand bruit, pour deux raisons. La première était que Gray avait utilisé un météoric rush, qui lui permettait de foncer extrêmement vite dans une direction donnée. La seconde était qu'il s'était transformé en cours de route. Le Rayden avait donc gonflé en volume...
Au grand amusement d'Asmodeus qui sourit... Avant de dégager une explosion bleue de son corps. Lui aussi savait se transformer en attaquant !
L'explosion, se passant dans les cieux ne devait pas tellement gêner autrui... Excepté que le Rayden avait alors déjà trancher le bras droit d'Asmodeus... Qui souriait. Apparemment, il avait atteint sa cible.
En effet, le dos de l'armure de Gray était pour le moins endommagé. Certes l'armure était prévu pour résister à des environnements hostiles, mais il fallait pas déconner. Là on parlait des flammes boostées d'un seigneur démon...

"Impressionnant comme matériel... Cela confirme donc nos espérances, Rayden... "

Gray serra les dents... Alors qu'il remonta à la hauteur d'Asmodeus...

"... D'où tu nous connais ?"

"Y a une bande de clampins qui sont venus ici. Z'ont foutu un sacré merdier et lâché des bestioles dans la nature bien chiante... Comme une statue qui pète les nuques."

Gray soupira bruyamment...

"Troufions de Demonius..."

"Ah ? En plus tu les connais ? ... Bon, j'avais prévu de te calciner afin que ton corps démoralise tes hommes... Mais apparemment, tu sembles largement plus utile en source d'information..."

"Yay ! Ca mérite une pause en guise de récomp..."

Asmodeus lâcha un jet de flamme depuis la main coupée qui loupa de peu le squelette... qui évita tranquillement la colonne de flamme. Asmodeus soupira, avant qu'un autre bras ne lui pousse tandis que l'autre se désagrège en cendres.

"... La régénération, c'est pété."

"Peut-être... Mais ce qui va suivre est encore mieux."

Le Rayden haussa un sourcil, puis ne préféra pas attendre une mauvaise surprise, décida d'attaquer brutalement au corps à corps... Ce qui fit sourire Asmodeus qui riposta en faisant apparaître une épée de flamme. Rapidement, les coups volèrent et s'échangèrent. Aucun des deux parties n'arrivaient réellement à prendre l'avantage sur l'autre. En effet, si les coups du démon de feu faisaient mouche, ils ne perçaient pas l'armure de Gray. Du moins, pas encore. A contrario, ceux de Gray touchaient, son arme étant trop lourde pour être stoppée... Sauf que l'autre connard de démon se régénérait perpétuellement.
Intérieurement, Asmodeus était content d'avoir suivi l'entraînement de Sir Dydraker. En effet, il voulait devenir plus fort afin de servir au mieux Sir Dabra... Et Sir Dydraker lui avait conseillé, entre autres choses, d'apprendre la régénération par les flammes. Asmodeus en dégageant continuellement, cela formait un bon combo... Néanmoins, il devait reconnaître au Rayden un certain sens pratique du combat. Alors qu'énormément de race laissait le temps aux autres de se transformer, le Rayden avait du pressentir le mauvais coup venir et l'empêchait de prendre le temps nécessaire à sa transformation... Dommage, cela permettrait de finir rapidement le combat.

"Damos ! J'aurais bien besoin d'un coup de main contre celui-là quand t'auras fini de faire l'idiot, pleutre de vampire !"

"Wa Wueule Aswoheus !"

C'était bien ce pauvre Damos qui essayait de parler... Sauf qu'une des mandales de Brassica avait expédié ailleurs sa mâchoire. Ce qui rendait la tâche de parler un tantinet plus complexe... Mais un vampire crevait pas comme cela.
La jeune fille, elle, s'amusait comme une folle. Elle était plus rapide et plus fort que le vampire. Résultat, il n'arrivait pas à l'atteindre.... qui le frappait comme une satanée abeille brune ! Et en prime t'avais l'autre con d'Asmodeus qui l'insultait ?
Le Vampire hurla sa rage... Avant qu'une aura rouge ne le recouvre. Sa puissance venait de décupler... Et il attrapa le visage de Kodaian qui avait essayé de l'attaquer par surprise.

"JE SUIS DAMOS, SEIGNEUR DE L'ENVIE ! ET JE VAIS TE"

Il n'acheva pas sa phrase, se prenant un coup dans les parties sensibles... De la part de Brassica.
La jeune fille souriait... Avant qu'une ki ball venant de derrière Kodaian ne l'envoie dans les décombres.

"Brassica ! Non !"

"Ne t'inquiètes pas... Les sayajins sont des esclaves appréciés. Je pense qu'on va la gumps"

La, ce n'était pas une frappe de la lame, mais du tranchant de la main de Gray, dans la gorge d'Asmodeus, pour le faire taire.

"TA GUEULE ! JE HAIS LES ESCLAVAGISTES !"

"Ah oui ? Pourtant les colds..."

"Sont également mes ennemis dans ma vision pour créer un monde en paix."

Ces mots firent hausser un sourcil imaginaire à Sans. Oh ? Un monde en paix et sans esclave ? Le Rayden serait quelqu'un de bien ? ... Le squelette réfléchit... Avant d'analyser le Rayden... Oh ? LOVE en baisse ? Sans savait que c'était théoriquement possible. Mais de là à le voir...
Le squelette se mit donc à penser... Ils tiendraient bien jusqu'à la fin de sa pause non ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Lun Mai 23, 2016 9:07 pm


Bordel, il aurait du se douter que la boule de gomme n'en ferait qu'à sa tête ! Bon, en même temps...lui-même en aurait fait autant. Tant pis, le majin occupait déjà un adversaire - et ses désagréables larbins qui repoussaient comme autant de vilains champignons - c'était un début.
Plus loin, le Rayden faisait semble-t-il jeu égal avec le seigneur démon. Intéressant, un recoin de l'esprit du Saiyan nota qu'il faudrait étudier plus longuement ce spécimen, mais dans l'état actuel des choses il n'en avait pas le temps.

Comme n'importe quel véritable ennemi depuis un moment, le vampire déploya un pouvoir insoupçonné, à l'image de ses congénères et l'attrapa au vol. Bordel de démons de m...
Et paf ! Bon réflexe de la part de Brassica qui ôta le peu de virilité que possédait la créature malveillante. Elle est fantastique cette gamine ! Le guerrier profita de ce bref répit pour se dégager, il ne pourrait pas tenir plus longtemps en cachant ses propres transformations et...
Une boule de feu traversa le champ de bataille et emporta la fillette dans les décombres plus loin.


"Brassica !"

Une colère sourde s'empara de Kodaïan dont les cheveux virèrent immédiatement au doré, ses muscles enflant légèrement d'une puissance légendaire pour les siens, et qui le deviendrait bientôt aussi pour toutes les races présentes dans ce taudis planétaire.
La demi-Saiyanne n'était pourtant pas grand chose pour lui. Il connaissait son nom, savait qu'elle possédait du sang provenant de Vegeta et qu'ils s'étaient battus ensemble. Habituellement, enfant ou pas, le guerrier n'aurait même pas daigné lever un sourcil pour elle...mais étrangement, la savoir en danger, blessée, ou peut-être pire alors que lui-même peinait dans cette bataille lui procurait un terrible sentiment...de frustration, d'impuissance...et de nostalgie. Une horrible sensation qui lui serrait le cœur avec regret, réveillant une souffrance qu'il avait étouffé durant des années et des années jusqu'à l'oublier. Les souvenirs d'un enfant faible, incapable de défendre ses valeurs...différent parce qu'il aimait quelqu'un, une créature insignifiante qui comptait pourtant plus que tout pour lui, et qu'il avait déjà perdu, il y a longtemps.

Le calme et placide Saiyan s'effaça pour laisser sa véritable nature reprendre le dessus, et Kodaïan poussa un hurlement à faire trembler les cieux, la terre vibrant sur d'innombrables kilomètres sous sa colère terrible alors que sa puissance explosait une fois de plus, ses cheveux se dardant furieusement sur son crâne comme une marque de sa fureur et que son corps comme son aura se chargèrent d'étincelles électriques crépitantes.
Avec une froideur mortelle, le Super-Saiyan 2 pointa son regard meurtrier sur le vampire. Ses mouvements n'étaient pas démesurés, sa voix prononça très clairement quelques mots, sans se précipiter. Son assaut ne fut pas plus bâclé.
Tout en lui respirait une haine titanesque envers ce peuple misérable qui lui pourrissait la vie depuis trop longtemps.


"Tu es le premier sur la liste."

Ses mots n'eurent pas le temps d'atteindre le cerveau du suceur du dimanche que Kodaïan le chargeait déjà de toute sa rage, lui décocha un direct fracassant suivi d'un coup de pied pour l'expédier dans les airs avant de cracher un terrible rayon par sa paume ouverte, déterminé à désintégrer l'hématophage, ou à la rigueur de l'expédier aux confins de l'Univers.
Cela fait, il reporta son attention sur le combat. Tout le monde était fort occupé - Même Sans, qui devait mettre toute sa concentration pour se curer le nez alors qu'il y avait une guerre miniature impliquant quatre races différentes à trois mètres de lui - aussi il s'intéressa à ce qui devait être son premier adversaire. Le robot, qui avait probablement attaqué Brassica. Son aura augmenta d'un cran et les éclairs s'intensifièrent, le sol vibrant sous sa colère, des morceaux de pierres et de terre s'élevant sous sa puissance déchaînée.
Kodaïan frappa du pied pour s'ancrer solidement, adoptant une garde offensive, prêt à accueillir et déboulonner cette machine du diable - humour de saiyan de mauvais poil - circuit par circuit !


"Allez viens sale poubelle démoniaque !"

Et le premier qui rit a droit à une tapette, c'est clair ? Et par "tapette", comprenez une taloche plus retentissante qu'un juron viril dans une église.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Lun Mai 23, 2016 10:56 pm






Bordel sur Makyo !


Feat Gray & Koda





« TATATATATATATATATATATATATATA ! »

Mon combat contre les larbins de la succube continuait, je déchaînai tout ce que je pouvais contre eux, si le combat semblait équilibré au début, je commençai peu à peu à les submerger sous un déluge de coups. Cette rage absolue que je sentais en moi, cette puissance enivrante qui en résultait... je l'appréciai, j'appréciai ma colère, j'appréciai la déchaîner sur ceux que je détestai. Sur la planète Rayden, je ne m'en étais pas autant rendu compte, mais maintenant cette expérience prolongée me faisait voir l'étendu de mon potentiel. C'était comme quand j'avais détruit la planète de mon créateur, j'étais si en colère contre lui qui osait me donner des ordres, m'utiliser pour « rendre son monde meilleur » ou je ne savais plus quelle connerie :

« PERSONNE. NE ME DONNE. DES ORDRES ! » hurlais-je en frappant violemment la garde des larbins

Je me concentrai de plus en plus sur l'attaque jusqu'à en négliger complètement ma défense... mais quelle importance ?! La différence de puissance était en train de les submerger et je pouvais me régénérer des coups qu'ils me donnaient s'ils m'affectaient. Bientôt, ils n'étaient plus capables que de se défendre :

« CREVE ! CREEEEVE ! »

Je brisai la garde de l'un d'eux et mes poings rencontrèrent ses dents et j'aimais ça... j'aimais faire souffrir cette petite merde d'invocation ! Elle fut bientôt à terre tandis que je continuai à lui marteler la tête avec mes poings, l'enfonçant un peu plus dans le sol à chaque coup. Ses copains tentèrent de l'arrêter, mais individuellement, ils ne pouvaient pas me faire broncher. Moi pendant ce temps là, j'étais en train d'achever mon œuvre macabre avec une expression folle sur le visage... sans que je m'en rende compte, j'étais bien trop occupé à frapper. Mais au bout d'un moment, mon jouet disparut et mon poing heurta le sol :

« Oh... déjà ? »

Je levai la tête pour me prendre un double coup de pied des deux autres survivants, qui fit son effet et me projeta en arrière. Je me pris ensuite une puissante attaque de Ki venant de l'union de leurs deux forces. La poussière se dissipa, révélant mon corps déformé par l'attaque, déformation qui ne dura que quelques secondes, je me reformai entièrement avant de m'adresser à eux :

« Je vais vous apprendre à jouer avec l'incarnation de la folie ! » puis je sentis quelque chose « Hein ? »

Je tournai la tête et vis l'affrontement entre Asmodeus et le Rayden, leurs Ki s'étaient élevés il y a un moment mais je ne m'en rendais compte que maintenant. Soudain, un autre Ki s'éleva, supérieur à tous ce que les autres dégageaient jusqu'à maintenant, provoquant un courant d'air dans mon dos. Je me tournai pour apercevoir le Saiyajin... tiens donc, il avait les cheveux dorés lui aussi ? Mais il y avait autre chose... cette forme dégageait bien plus d'énergie et l'aura étaient différente...
Je n'eus pas le temps d'y réfléchir que je me pris trois kikohas dans le corps qui me projetèrent contre une montagne qui s'écroula sur moi :


*Ceux-là commencent sérieusement à m'énerver !*

« AAAAAAAAAAAAAAH ! »

Je fis exploser mon aura et brisai les décombres en les projetant dans tous les sens et vis les trois larbins préparer un coup plus puissant que le dernier... peut-être leur attaque fétiche. En tout cas, je n'en avais rien à foutre, ils me tapaient sur le système ! J'enfonçai mon pied et mes deux poings dans le sol pour les faire ressortir sous le menton de mes trois adversaires, les faisant partir en chandelle, puis j'étendis encore mes trois membres pour les attraper en l'air et les abattre violemment au sol. C'est alors que quelque chose me traversa le crâne, une lance, qui explosa, répandant des morceaux du haut de mon corps partout sur le sol et permettant aux trois larbins de se libérer.
Je me régénérai et me tournai vers la responsable, elle avait encore la main tendue et crépitante de magie :


« Alors tu as finalement décidé de te joindre à la fête ? »

« T'es vraiment un grand malade tu le sais ça ?! »

« Un malade ? » demandai-je en fronçant les sourcils

Je serrai les poings et fis exploser mon aura, puis je commençai à avancer lentement vers la succube :


« Tu travailles pour un espèce de psychopathe infernal atteint d'un sérieux problème d’ego sous prétexte qu'il est l'incarnation de l'orgueil (et qui pue le souffre mais ça je l'ai déjà dit) et qui travaille lui-même pour un Démon multigénocidaire dont le seul rêve est de dominer l'Univers, tuer ceux qui refusent de se soumettre pour régner sur ce qui reste... ET C'EST MOI QU'ON TRAITE DE MALADE ?! »

J'avais hurlé ma dernière en faisant gagner de l'intensité à mon aura. Les trois larbins de la succube s'étaient déjà mis devant elle pour la protéger, mais ils étaient épuisés de tout ce que je leur avait fait subir, et l'attaque qu'elle venait de me faire lui avait fait perdre une partie de son énergie :

« C'EST A MOI QU'ON S'ATTAQUE PARCE QUE JE VEUX PAS OBÉIR ?! PARCE QUE J'EN AI RIEN A FOUTRE DE VOTRE PUTAIN DE GUERRE ?! »

De la vapeur s'échappait de mon corps, les trois larbins étaient prêts à me sauter dessus, mais Nachtala les stoppa :

« Arrêtez ! Ça sert à rien, j'ai autre chose pour lui. Absolut ! »

A la mention de ce nom, un quatrième larbin apparut, ressemblant aux trois autres, mais plus fort :

« Celui ne sera pas aussi facile à malmener ! »

« Je ne crois pas que tu comprennes la situation : je vais ne te laisserai pas t'échapper cette fois ! »

Cinq adversaires me faisaient face maintenant, très bien, il y aurait donc cinq morts aujourd'hui !



HRP :

Gray m'a autorisé à gérer certains aspects du combat donc :

Nachtala : 80 x 30 = 2400

Sa transfo se reporte sur ses larbins donc voici leur puissance individuelle : 33 x 30 = 990

Puissance de Karabuu : 95 (avec les poids) x 20 (Rage Majin) x 1,5 (pilule démoniaque) = 2850

Puissance de Absolut : 80% du level de Nachtala donc 1920

Techniques utilisées par Nachtala : Lance des ténèbres (puissante), Invocation de Sans Cœur puissants (puissante)


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Mar Mai 24, 2016 6:41 pm

Les deux lames s'entrechoquaient avec encore davantage de force maintenant... Et entre une épée magique et une lame Rayden titanesque... Le match était serré. Le métal Rayden avait quand même l'étrange propriété d'absorber le ki ambiant pour se renforcer, ou s'étendre. Des années passées avec Gray avait fini par rendre Gally particulièrement résistante. Sans parler du fait que la relation quasiment symbiotique des Raydens avec leur arme ajoutait quelque chose à la lame quand Gray passait en mode pleine puissance. Un quelque chose qui se ressentait sur son armure aussi, mais à un moindre degré.
De l'autre côté, Asmodeus était un excellent brettiste et sa lame avait été forgé avec un sort particulièrement noir... Enseigné par Astosh, qui passait facilement pour l'autorité magique chez les démons. Ce qui voulait dire que la lame était particulièrement puissante et créée pour causer un maximum de dégâts. Toutefois... Le démon des flammes devait reconnaître la valeur de son adversaire. Certes, ce n'était pas un démon, mais... Il était puissant, rapide, et savait maîtriser ses nerfs à un certain degré. La preuve... Sa soeur s'était faite éjectée, et il avait réussi à maintenir sa concentration sur son ennemi.
La force égale des deux individus... La défense absurde de Gray contre la régénération continue d'Asmodeus. L'une allait finir par lâcher... Mais laquelle ? Et quand ?
Contrairement à Asmodeus, Gray ne souriait pas. Car lui, il n'avait pas une armée, des renforts en stock. Il n'avait que l'équipe de là, et maintenant... Pour affronter une partie de l'élite des démons. Chiotte...
Kodaïan passa alors au stade de Super sayajin 2... Gray ne l'avait jamais vu, mais au contraire des autres, en soupçonnait l'existence après avoir analysé le potentiel d'Arachitz. Avec un peu de chance, un jour, Brassica le débloquera aussi. Mais le problème, c'est que ce n'était pas pour tout de suite... Brassica étant encore en vie. Toutefois, le coup l'avait mis ko, et elle saignait...
Gray serrait les dents. Ilias aurait été extrêmement utile... Mais elle n'était pas là. On ne pouvait pas changer ce qui était. Alors autant s'en accommoder et botter des culs !

Sans, lui continuait de regarder la chose... Avant d'aller près de Brassica. Etrangement, aucune attaque ne semblait les atteindre, étant mystérieusement déviées par une force mystérieuse... Là, il toucha le front de la jeune fille... Et vit un peu plus sur Gray et elle. Hum...

"Je m'assure que la petite sera pas plus blessée les gens. Faudrait pas qu'un débris lui tombe dessus pendant que vous ruinez mon chateau. Et mon jardin.

"SANS ! ARRÊTE DE FLEMMARDER ET VIENS AIDER !"

"Mais j'aide. En m'assurant qu'une cible importante reste en bonne état."

Asmodeus rugit un bref instant... Mais Gray lui prenait toute son attention. Comment on ouvait manier aussi agilement une lame aussi grosse ? Merde ! Tantôt c'était une épée, tantôt il l'utilisait en décrivant des arcs de cercles... Bordel...

Soudain, un rugissement se fit entendre au loin.

"Han merde !" "Han merde !"

Les deux se regardèrent... Avec une brève compréhension.

"Tu le connais ?"

"682. Le lézard immortel de 15 mètre de long..."

Asmodeus haussa un sourcil.

"Ah ? Le notre en fait seulement 10... Mais aussi seulement 4 à son arrivée."

"Pourriture de Démonius et leurs expériences à la con..."

La discussion ayant lieue alors que les coups s'échangeait à une vitesse folle sans que l'un ne prenne l'avantage sur l'autre...

"M'enfin, je pense qu'on a encore du temps avant qu'il arrive. Par contre, il doit bien jouer avec votre armée."

"Meh. Ils respawneront."

"Ah ? Toi aussi tu joues à des jeux en ligne Asmo ? T'es pas Fire666 par hasard ?"

"TA GUEULE SANS !"

***

De l'autre côté... Bah Damos s'était fait vaporiser la gueule. Y avait pas réellement d'autres choses à dire....
Mais la robot n'avait pas dit son dernier mot... Alors que sa puissance s'éleva encore, (*55 activé) et qu'elle rugissait... Des grattements émanaient du sol et cela n'augurait rien de bon...

(La cyborg a appelé des sentinelles robotiques pour s'aider, ils arriveront au prochain tour. Etant en métal Rayden, ELLE PEUT absorber le ki de Kodaian. Mais seulement de manière consciente et au corps à corps.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Mar Mai 24, 2016 11:25 pm

Sans quitter des yeux le robot dont la seule vue le mettait hors de lui, Kodaïan suivit le parcours du vampire à l'aide de son sixième sens, encore acéré malgré la colère sourde du super-saiyan 2 qui le rongeait. Un sourire mauvais étira ses lèvres lorsqu'il sentit sa présence disparaître, éparpillée dans le Néant par sa fureur.
En réponse à cette agression, la machine fit...quelque chose. Probablement un genre de transformation...à sa façon en tout cas, pour pouvoir suivre le rythme. Tss, peu importe ! Le guerrier de l'espace détestait déjà affronter des créatures mécaniques car il ne pouvait pas sentir leur puissance, mais cela ne changerait rien. Il allait la déboulonner morceau par morceau !

Le sol commençait à émettre des sons étranges, comme si des trucs étaient en train de creuser à l'intérieur...des renforts ? Pourtant il ne ressentait rien. Encore des robots ? Fait chier ! Cela n'allait donc pas finir avec toutes ces saloperies ? Vivement qu'ils installent la dernière édition d'OS public, comme ça ça les fera tous planter.
Un redoutable hurlement se fit entendre au loin et Kodaïan réalisa la présence d'une créature étrange avec une sacrée puissance. Du coin de l'oeil il remarqua également que son cri avait capté l'attention du Rayden et du démon gueulard. Tiens donc, il semblait se passer pas mal de trucs intéressants en fait...
Mais pour l'instant :

Son aura produisit un violent craquement électrique alors que le Super-Saiyan faisait écho au rugissement de 682 alors que l'énergie crépitante qui l'entourait perdait en volume, se concentrant et condensant autour de son créateur. Kodaïan était furieux et n'aspirait qu'à dépenser cette enivrante colère sur ses adversaires, et de se sentir plus puissant, son sang guerrier se faisant avide de force et de violence.
Et pour satisfaire ses envies primales, rien de tel que cette technique qu'il avait plus ou moins élaboré assez récemment. Il savait qu'il manquait de punch et que son énergie phénoménale était trop peu exploitée, alors voilà quelle avait été sa réponse : La compression du Ki, le réduire, l'entasser dans son corps jusqu'à ce que ses chairs deviennent brûlantes alors que sa force brute s'amplifiait drastiquement...et dans son état actuel, cela ne faisait qu'accroître sa soif de violence.
Et pour étancher celle-ci, un seul remède : L'annihilation de ses ennemis.

La force bouillonnait dans ses veines et le Super-Saiyan ne pouvait plus se retenir de fracasser quelque chose. En hurlant d'envie de se battre, le coeur tambourinant furieusement dans sa poitrine, le guerrier chargea le robot face à lui, faisant trembler le sol en le frappant de ses pieds dans sa course effrénée.
Cependant, Kodaïan restait un guerrier rusé et non une brute irréfléchie. Il ne connaissait aucune des facultés de son adversaire mécanique ni sa véritable force. Impensable de l'affronter bêtement de face. Aussi l'Astral feinta au dernier moment, projetant une boule de feu sur le sol entre eux deux au lieu de décocher un pain fracassant à la machine, et s'envola aussitôt à pleine vitesse pour passer au-dessus d'elle, ne cherchant même pas à se remettre à l'endroit avant d'essayer de faire pleuvoir une avalanche de coups renforcés par sa technique douloureuse, bien déterminé à la mettre en pièces et à aimer l'éparpiller aux quatre coins de Makyo façon puzzle juste par la force de ses mains.
Avec sa transformation, Kodaïan ne se souciait guère de la prudence ni des renforts qui viendraient. Il était certain d'être de loin le plus puissant, capable d'écraser toute la population de cette planète minable et de se battre jusqu'à en oublier son nom. La perspective lui plaisait.
Et puis de toute façon, il aurait tout le temps de réfléchir calmement à la situation et à l'état de ses "compagnons" d'infortune - sauf Karatruc, lui y peut s'gratter - une fois que tous les ennemis auront été renvoyé dans le Warp qui les a vu naître.

[Hrp : Utilisation de la tech'puissante encore anonyme pour Koda qui provoque un x2 en force physique pour un post.
Level de Koda : 130 x80 = 10400
Vitesse de vol x2 (passif) = 20800
Force de frappe grâce à la tech pour ce tour : 20800 également]
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Mer Mai 25, 2016 8:55 pm






Bordel sur Makyo


Feat Gray & Koda





Autre part sur la planète, Sachiko siffla :

« Eh ben, y'en a un qui est devenu balaise dans le tas ! »

Biwa fronça les sourcils, mais parla d'un air toujours calme et monotone :

« Celui-là est plus fort que moi Dame Sachiko. »

La petite Démone fit une moue déçue :

« Mooh... Ça gâche un peu la surprise de la révélation de TON pouvoir... il ne sera plus aussi impressionnant pour Nazgul maintenant ! »

Elle prit ensuite un air contrarié, puis eut tout à coup une idée :

« Je sais ! Je vais tuer celui qui a gâché ma surprise ! Je vais attendre qu'il s'épuise bien dans son combat puis je le grille sur place ! » s'exclama-t-elle en jouant avec des éclairs noirs entre ses doigts

Son expression devint emplie de folie alors qu'elle poussait un ricanement sadique, sa personnalité de tarée reprenait le dessus :


« Nazgul est déjà en route... Bon ! Changement de plans ! On y vas nous aussi ! »

Elle sauta à hauteur de Biwa pour s'asseoir sur une de ses épaules :

« Mais ! Pas en volant ! Je veux qu'on garde notre Ki dissimulé, sinon notre briseur de surprise va savoir qu'on approche ! »

Biwa acquiesça et sauta du plateau où ils se trouvaient et atterrit avec souplesse au sol, avant de se mettre à courir à toute vitesse vers le champ de bataille.



De mon côté, mes cinq adversaires m'avaient encerclé, m'observant attentivement avant de tenter quoique ce soit. Pour ma part, mon intention était focalisée sur Nachtala, elle était sur mon côté droit, j'avais simplement tourné la tête pour la fixer d'un regard d'assassin... j'avais du mal à me contrôler, j'avais envie de la démembrer et ça me démangeait de plus en plus... Oh puis merde !
Je passai à l'attaque, soulevant le sol sous mes pieds de part mon saut, mais fus cueilli d'un coup de pied venant de mon côté droit, qui enfonça mon visage dans le sol :


« Aie... »

Je vis du coin de l’œil des sortes de tentacules noirs émerger du sol, m'encerclant et me frappant violemment à tour de rôle, les paroles que je prononçai entre chaque coup étaient étouffées par le fait que j'étais en train de manger le gravier :

« Pourquoi... faut toujours... qu'il y ait... des tentacules... ?! »

La technique de Nachtala réussissait à me maintenir au sol et franchement, je sentais ces coups ! Apparemment je n'étais pas le seul à avoir soulevé de la fonte depuis notre dernière rencontre !
Au bout d'un moment, les coups s'arrêtèrent mais pour laisser place à une pluie de kikohas :


« AAAAAAAH ! »

Cette fois-ci la douleur était bien réelle mais mes cris étaient nullifiés par les explosions. Les quatre larbins avaient combiné leurs forces pour me canarder tous en même temps, je sentais des parties de mon corps se désagréger, mon dos brûlait. Heureusement, les larbins fatiguaient et le bombardement cessa, il avait créé un nuage de poussière autour de moi :

« Merde... m'ont fait mal ces abrutis... »

Je me relevai lentement et vis de nombreuses brûlures partout sur mon corps. Furieux, je levai la tête et vis une lance s'enfoncer dans le haut de mon crâne jusqu'au bas de mon torse, elle explosa, me réduisant en morceaux répandus sur une large zone.

« C'est fini ? » demanda la succube, essoufflée alors qu'elle voyait le résultat après que la poussière se soit dissipée

Comme pour lui répondre, mes morceaux se mirent à bouger, comme pris de spasmes, avant de s'agglutiner sur un même point, formant une grosse boule de gomme rouge qui flottait au dessus du sol. De cette boule de gomme poussèrent des jambes qui se posèrent au sol, puis un torse, des bras, et enfin mon visage dont le regard était encore une fois orienté vers Nachtala. Mes blessures avaient disparu, j'étais flambant neuf mais toujours terriblement en colère. Mes yeux bleus se tournèrent vers les quatre larbins, et en particulier le plus fort.
Je rentrai mes quatre membres dans le sol et les fis ressortir derrière mes cibles, les enroulant autour de leur cou. J'avais du mal à maîtriser Absolut mais pour les autres... eh bien je tirai un coup sec pour déplier mes membres et leur brisai la nuque.
Absolut tenta de se dégager mais ma poigne restait supérieure, il lança donc une boule de Ki dans ma direction, je la déviai d'un mouvement sec du bras et tirai vers le bas avec le membre qui retenait ma proie qui s'éclata donc la tête au sol.
Tout à coup, j'entendis une explosion d'aura et levai la tête pour voir Nachtala s'envoler :


« HEY ! REVIENS ICI ! »

Je vis alors une ombre l'intercepter, j'avais été tellement concentré sur mon combat que je n'avais pas senti cette aura familière approcher :

« Nazgul ?! »

Celui-ci avait asséné un coup de pied qui avait renvoyé la Démone au sol, il atterrit près d'elle :

« Karabuu, je te laisse la tuer si tu acceptes de me combattre ici et maintenant ! »

« Je suis pas d'humeur, dégage. »

Le chevalier noir leva son épée vers moi :

« Si provoquer ta colère me permettra d'avoir un challenge alors... »

Un énorme rugissement se fit alors entendre, nous tournâmes tous les deux la tête vers l'origine du bruit, quand un autre bruit différent se fit entendre non loin de Nazgul :

« Moi je me casse ! »

« Hein ? »

La succube se faisait aspirer par un de ses portails :

« NOOOON ! »

Je fis exploser mon aura et sautai pour la saisir, mais à ce moment là, le portail se referma et je retombai au sol, sur le ventre, le regard vide :

« Bon... au moins plus personne ne se mettra sur notre route maintenant ! »

Je serrai le poing, de la vapeur s'évacua de mon corps et je frappai le sol d'un coup sec, le fracturant :

« NON ! » je donnai un autre coup « NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! »

Cette saloperie venait de me glisser entre les doigts et tout ça à cause...
Je tournai ma tête emplie de rage vers le Démon chevalier :


« TOI ! »

Un nouveau spasme de vapeur s'évacua et je me relevai :

« C'EST DE TA FAUTE ! »

Nazgul disparut alors et je pus le suivre jusqu'à ce qu'il arrive derrière le dernier larbin de Nachtala qu'il décapita d'un coup sec de l'épée, le corps s'écroula avant de disparaître :

« Oui, c'est de ma faute ! Viens donc me faire payer ! » s'exclama-t-il en faisant disparaître son épée et en se mettant en garde

« Tu voulais que je sois en colère contre toi ? EH BEN T'AS REUSSI ! »

Ni tenant plus, je fis exploser mon aura et fonçai sur lui, il prit également cette initiative, le combat qui s'engageait à présent était un combat de rivaux.


HRP :

Techniques utilisée par Nachtala : Lance des ténèbres (puissante), Portail noir (ultime, le truc qu'elle a utilisé pour se barrer au Palais)

Puissance de Nazgul : 2790

Puissance de Karabuu : 2850


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Jeu Mai 26, 2016 9:06 am

Sans était désormais avec un panneau avec lequel il tenait les scores. Alors... Nachtala et Damos étaient hors combats, tandis que seule Brassica était KO actuellement du côté des gentils. Certes, elle saignait, mais son sang et ses blessures étaient minimisés par le fait que Sans ait d'excellentes connaissances sur le squelette humain et sa télékynésie qui permettait de s'arranger pour que tout soit à la bonne place. Un ptit truc tout simple, pour lequel personne ne pourrait lui en vouloir...

Surtout que là haut, les deux zigotos d'Asmodeus et de Gray continuait se battre violemment. Et nul n'arrivait à prendre le dessus sur l'autre. En effet, les deux avaient fait le geste de vouloir augmenter en puissance... Et l'autre n'avait pas voulu prendre le risque de voir cela arriver. Donc les deux se mettaient des gnons à ne plus en finir.
Toutefois, Asmodeus continuait de sourire. L'armure de Gray commençait enfin à craqueler sous l'effort dégagé. Ce qui était une bonne chose pour lui bien évidemment...
Sous son casque, Gray souriait aussi. Asmodeus ne devait probablement pas s'en rendre compte, mais ses flammes avaient diminuées en intensité. Ainsi, sa guérison n'était pas parfaite qu'il le prétendait...
Il avait toujours la même faiblesse que tout le monde : une fatigue. De plus, sa technique devait être assez récente pour qu'il ne se rende pas compte de son affaiblissement...
A ce rythme, le combat arriverait bientôt à une conclusion, entre le bourrin à la grosse lame et le fin bretteur...
Ou du moins cela aurait été le cas si le cousin maléfique de Raptor Jesus n'avait pas sauté dans leur mêlée en hurlant...
Enfin à la base, c'était le cousin de Raptor Jesus. Maintenant, le truc avait encoré évolué et était devenu quasiment aussi puissant que l'original : http://orig04.deviantart.net/ca6b/f/2015/298/9/9/995d47304605f0df957632ea832f32d8-d9eanwt.png

"NOM DE DIEU !" "NOM DE DABRA !"

Les deux épéistes se regardèrent alors que la grosse bestiole en face d'eux les dévisageaient avec un sourire qu'ils n'aimaient pas...

"Trève jusqu'à ce qu'on ait buté ce truc ?"

"Trève.

Dire que Gray était terrifié par le machin en face était un euphémisme. Il aurait vu la signature énergétique du truc du haut du Rose Marie, il aurait tiré. Plusieurs fois. A pleine puissance. Et par mesure de sécurité, une fois dans l'étoile et provoquer une jolie super nova.
L'horrible bestiole hurla à leur face... Avant que Gray et Asmodeus, dans une trève obligatoire, ne se décident à l'attaquer... Par contre, ce serait bien que les autres s'y mettent aussi !

Du côté de Kodaian...

Et bien, s'il avait effectivement l'avantage de la force brute sur la machine... Rapidement, il dut constater que ses renforts arrivaient alors qu'elle était mise en pièce. Une horde de robots ultrons se mirent donc à lui rusher dans la tête... Alors que deux autres réparaient extrêmement vite le gros robot originel.

"I'M NOT GOING DOWN EASILY"
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Jeu Mai 26, 2016 11:52 am

C'était vraiment la merde absolue sur cette planète, ils n'avaient pas le temps de souffler qu'une nouvelle vague d'abrutis apparaissait déjà...pour se taper dessus entre eux. Pas étonnant qu'ils ne soient jamais arrivés à mener un assaut jusqu'ici, non seulement les ennemis sont sacrément fort, mais ils sont innombrables, même s'ils sont tous débiles.
Pendant que le Super-Saiyan écartelait avec une rage extatique la machine infâme devant lui, il crut entendre Karatruc s'engueuler avec un des nouveaux arrivants, qui élimina d'abord leurs ennemis - faisant d'ailleurs fuir la succube qui alla apparemment se réfugier au palais s'il en croyait sa signature énergétique - avant de se retourner contre la boule de gomme. Mouais, éventuellement marrant...

Puis la force colossale qu'il avait ressenti précédemment, celle qui avait hurlé un peu plus tôt, fit son apparition également. Kodaïan en marqua un arrêt dans le démontage méthodique de son ennemi et laissa échapper un sifflement comme celui d'un serpent. Déjà ? Bigre, cette saleté était drôlement rapide...et diablement - Ha.Ha.Ha. - intéressante, à tel point que l'énervé de service et le rayden conclurent sans hésitation une trêve pour l'affronter... Ah, comme il les comprenait. Enfin un véritable défi, une menace monstrueuse, une épreuve pour réjouir le sang d'un vrai guerrier. Il irait sans doute les rejoindre dès que...
Aie ! Bordel les renforts ! Et costauds en plus, mais comment ils ont fait pour ne pas encore avoir gagné la guerre ces incapables de démons !? D'un uppercut, Kodaïan expédia ad patres le premier robot, trébuchant l'instant suivant sous les assauts d'une marée mécanique. Du coin de l'oeil l'ex-soldat remarqua que deux des machines allaient retaper leur pote. Ah les saloperies !!

Il se retourna, balançant un coup de pied faucheur pour balayer ces adversaires et dégager une zone de tir, mais à peine se débarrassait-il d'un robot que deux autres prenaient sa place, lui passant un tabac comme une bande de jeunes dans le métro alors que le guerrier persistait à jouer des poings, des coudes et des pieds pour essayer de se frayer un chemin jusqu'à la machine principale, mais pas moyen ! Il y a toujours une véritable marée grouillante de boulons et de circuits maléfiques pour le retenir et le repousser à coups de lattes.
Le guerrier avait beau être bien plus fort, il commençait à sentir de façon inquiétante les coups. Non pas que ce langage universel lui déplaise, en particulier avec ses antécédents vis-à-vis de cette race de détraqués, mais il n'avait pas le temps là. Il fallait qu'il se protège, qu'il prenne le temps de réfléchir un peu mieux à une stratégie, par exemple d'éliminer vague après vague les machines, d'utiliser sa vitesse supérieure pour chopper ceux qui essayent de réparer leurs potes en minimisant les dommages subis, jusqu'à éliminer le gros du tas...de toute façon, il était plus puissant, il avait moyen de tenir à l'endurance ou jusqu'à ce qu'il reçoive lui-même un peu d'aide. Ouais, c'était un bon plan ça, il n'avait qu'à activer son aura protectrice et se désengager du corps à corps pour reprendre en main le combat...

ET PUIS QUOI ENCORE !? Il était Kodaîan, le Super-Saiyan, merde ! Il avait survécu sur Vegeta, sur Cold 22 et même sur Cooler 404 ! Il avait depuis longtemps dépassé ce qu'on pensait être la force maximale de son peuple et avait découvert les transformations qui firent naître les plus épiques légendes de sa patrie. Il était même allé jusqu'à rencontrer la guerrière ultime qui paraissait croire en ses talents et avait continué à s'entraîner jusqu'à acquérir un pouvoir suffisant pour éclipser la puissance de généraux démoniaques, lui offrant sa liberté tant désirée...
Et il devrait se battre comme une petite pucelle !? A courir et se cacher face à un tas de boulons stupides et de rouages grippés ? Qu'ils aillent tous au diable - Ha.Ha. - eux et leurs foutus créateurs ! Le Super-Saiyan s'enragea, se débattant comme une furie dans un tourbillon de coups pour dégager l'espace d'une seconde assez de place pour prendre son envol, s'élançant dans les cieux dans un éclair rugissant avant de s'arrêter.
son aura crépitante répondant à sa rage bouillonnante s'illumina intégralement de violents arcs électriques durant la brève seconde où Kodaïan ressemblait ses forces, ne prenant même pas le temps de retrouver son souffle, avant de déchaîner toute sa colère sur les robots, faisant pleuvoir un véritable maëlstrom de Kikohas sur toute la zone où il s'était battu, arrosant plus que généreusement de toute sa haine ses adversaires et le sol qui les avait vu pousser comme des foutus champignons diaboliques.

En altitude et avec sa vue acérée, le guerrier aurait pu peut-être remarquer les silhouettes au loin se dirigeant vers la zone des combats...dans la situation actuelle, il ne songea même pas à regarder autour de lui, oubliant même pendant un instant le Rayden, le démon ragequit - pardon, rageur - le squelette tellement glandeur qu'il devait être un chêne dans une autre vie et tout le reste.
Dans les ombres des ombres, un œil fasciné contemplait le guerrier à l'aura dorée, comme un papillon aurait fixé une flamme ardente.


[Hrp : C'pas spécialement important...je pense, mais c'était pour savoir si y'avait moyen de considérer ça comme l'acquisition/création d'une tech' faible pour tirer des rafales de ki, ça serait plus propre que juste enchaîner les Kikohas basiques...même si je dois avouer que j'aime bien annoncer : "Kikoha x beaucoup" '-']
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Mai 28, 2016 9:31 am






Bordel sur Makyo


Feat Gray & Koda





Nos poings se rencontrèrent, le choc provoqua une onde large sphérique autour de nous qui creusa le sol sous nos pieds, et souleva de petits cailloux autour de nous. Mais nous n'attendîmes pas qu'ils retombent au sol que nous commencions déjà à enchaîner. Chacun bloquai les coups de l'autre, aucun n'avançait ni ne reculait, si bien que nous finîmes par tournoyer sur nous même, puis à monter dans le ciel, pour finir par nous frapper en même temps d'un coup de poing chacun.
Je fus, tout comme mon adversaire, projeté en arrière, mais pus me rattraper en l'air.
Immédiatement, le chevalier noir tira une Vague Déferlante de sa main droite, je la contrai avec un Majin Laser, les attaques s'entrechoquèrent et explosèrent entre nous deux. Nous fonçâmes ensuite dans le nuage de fumée pour repartir dans un furieux corps-à-corps qui dispersa le nuage comme un rien.
Aucune attaque ne passait, chaque fois que je tentai un coup il était bloqué et je n'avais pas le temps d'en préparer un autre que Nazgul contre-attaquait et j'étais donc obligé de bloquer. Je ne pouvais pas non plus le submerger comme je l'avais fait avec les larbins, c'est à dire ne me concentrer que sur l'attaque, parce que ses coups là, je les sentais. Ils étaient autrement plus puissants que les coups de petites invocations pourries.
Tout à coup, un autre rugissement se fit entendre, interrompant notre combat. Une bestiole moche mais familière était apparue :


« Hey ! Je t'avais pas défoncé toi ?! »

Elle aurait survécu à mes attaques qui avaient explosé à l'intérieur de son corps et à l'explosion du vaisseau Rayden ?! Ça semblait... très improbable, et pourtant son Ki m'était bien familier :

« Attend... Ça veut dire que si toi tu es là... »

« Oui ? »

« La statue moche et le vieux décomposé sont pas loin. »

« Oh... »

Pendant que celui en armure et l'autre usine à soufre attaquaient le dinosaure, j'en profitai pour regarder autour de moi pour essayer de repérer une éventuelle silhouette familière... Je vis alors le Saiyajin en galère contre les robots, mais pas le signe d'une statue ou d'un vieux.

*Hein ?! Son énergie est retombée ?!*

« Bon... Gugul, on réglera ça après ! Va aider notre blonde nationale ! »

« Pardon ?! »

Devant son air d'incompréhension, je lui montrai le Saiyajin du doigt :

« Oh... »

Pendant ce temps, je perdis doucement de l'altitude pour reposer les pieds au sol, j'étais concentré, ma colère était retombée et avec elle mon énergie, mais j'étais celui que cette statue ne pouvait pas tuer... c'est vrai quoi, tordre la nuque d'un Majin... Quant à l'acide, je pouvais me régénérer.

De son côté, Nazgul apparut dans le ciel non loin du Suppa Saiyajin 2, épée à la main, parfaitement droit, son regard était tourné vers le nuage de poussière en bas, provoqué par le guerrier doré. Son idée avait été très risquée, si le bombardement avait marché tant mieux, mais là on avait un cyborg sans Ki qui était hors de vue...


HRP :

Puissance de Karabuu : 143 (grâce à la pilule) sa colère est retombée à cause du lézard donc il n'est plus en Rage Majin

Nazgul est aux côtés de Kodaian pour lui filer un coup de main

Karabuu surveille l'arrivée des autres OAI de l'event d'avant '^'


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Lun Mai 30, 2016 7:10 pm



Gray avait réussi à trancher une patte de la bestiole, alors qu'Asmodeus le distrayait à coup de boule de flammes dans les dents de la créature qui hurlait... Et révélait l’étrange particularité de pouvoir étirer ses membres. Le bras laid et poilu chopa alors le démon de flammes. Gray en profita pour tenter de plonger sa lame dans les côtes de la bestiole. 682 hurla alors… Avant d’observer un instant le Super sayajin 2 proche d’eux. Gray qui regardait la créature eu des sueurs froides. Non. Nonononon. Faîtes que ses capacités d’adaptation ne puissent pas…
La créature hurla encore plus fort alors que ses poils passèrent au jaune. L’énergie qu’il libéra fractura le sol et permit à Asmodeus de se libérer… En étant projeter dans les fissures présentes maintenant dans le sol. Gray ? Il tenait en plantant sa lame dans le sol… Puis l’énergie de 682 se calma. Mais pas sa puissance. Son intensité…
Ou la malfaisance qui s’en dégageait.

« Rayden ! Que sais-tu de cette chose ? »

Fit le démon des flammes en ressortant près de Gray qui était terrorisé. Le Rayden serra les dents…

« 682. Le lézard impossible à détruire. »

« Ca s’annonce bien… »

« Il peut copier les particularités qu’il juge intéressante. Il a survécu à un putain de trou noir… Et maintenant sa puissance a augmenté au-delà de ce que je pouvais imaginer. »

Asmodeus regarda son adversaire. Ce type l’avait affronté en n’ayant aucune peur en lui… Mais cette créature ? Il la jugeait plus dangereuse que tous ceux présents… Asmodeus soupira… Et lança un appel télépathique à deux renforts particuliers.

« Alors on va sortir l’artillerie lourde. SANS ? LA … »

« … Je suis flemmard, mais pas à ce point là. »

Le squelette s’approcha d’eux, l’œil bleu… Et c’était un spectacle à voir. Un démon de flamme, associé à un spacemarine mince armée d’une grosse lame… Et un squelette obèse. Contre un lézard géant et poilu blond. Qui hurlait à s’en faire péter les tympans. Asmodeus hurla également… Alors que ses flammes passaient au blanc. Gray soupira en sentant la puissance des deux généraux démoniaques. Bordel. Pourquoi il n’avait pas une autre transformation à faire péter…
Mais ce n’était pas le moment de pleurer sur son sort. Il avait juste à se battre… Pendant que Brassica émergeait, difficilement. Elle était encore super sonnée… Et avec un mal de tête immense… Elle ne comprenait pas réellement ce qui se passait… C’était quoi ce bordel ? Pourquoi elle avait mal comme ça ?
Chier… La jeune fille sortit des décombres… Pour voir son frère distraire un lézard géant alors que des os titanesques transperçaient ledit lézard, qui se faisait également cramer… Sans que cela ait l’air de réellement lui faire de l’effet. Oh bordel. C’était quoi encore ce merdier…
Hugh. Brassica serra les dents, en se touchant la partie atteinte par le tir de Ki. Merde… Elle avait pris un mauvais coup… Et ne pouvait que regarder son frère se battre à sa place.

Son frère qui donc, utilisait deux liens d’énergies pour pouvoir se mouvoir plus rapidement et aisément dans les airs. D’aucun parlera d’un déplacement à la Spiderman, sous peine de se prendre un Alligator dans le coin des dents. Pendant ce temps là, Sans tâtait la résistance à l’aide des os étranges qu’il utilisait et faisait souffrir la bestiole. Asmodeus… Il essayait tant bien que mal de crever les yeux de la bête avec sa lame. Sauf que manque de pot pour tout le monde… La saloperie, en plus d’être surpuissante… Disposait d’un pouvoir de régénération.


« C’est complètement pété ce truc ! »

« C’est pourquoi on le foutait dans un labyrinthe à forme aléatoire rempli d’acide ! Ca évitait ce genre d’emmerde ! Je ne veux même pas savoir comment ces connards de Démonius ont pu le recréer ! Un c’est déjà la merde… Deux ? »

« … En tout cas, cette bestiole est fatigante… »

Fit le squelette… qui de temps à autre utilisait sa télékinésie pour stopper la patte de la bestiole en plein vol… Et la tordre légèrement. En clair, il démontrait une force bien à lui surpuissante. Asmodeus était… Soufflé. Merde, c’était ça le vrai niveau de Sans ? C’est pour cela que Dabra l’avait nommé général de la Paresse ? Mince… Il méritait sa place en fait…

C’est alors qu’entre deux attaques… Le Lézard eu soudain une nouvelle patte qui apparut… Et propulsa Gray dans les gravats…
Avant d’hurler.



Coté Kodaian et Ultran…

Bah Kodaian explose pas mal ce qui l’entoure, et entre autre les robots… Quoiqu’Ultran soit encore en marche (difficilement) et qu’elle pourra se reconstruire au bout de quelques tours. Probablement.

© By Halloween sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Mar Mai 31, 2016 8:32 pm

Kodaïan déchaîna sa fureur sur ses cibles multiples. Modéré dans la vie de tous les jours, le Super-Saiyan n'avait pourtant pas peur de mettre les efforts nécessaires pour obtenir le résultat souhaité - ici l'annihilation pure et simple de ses ennemis - en particulier sous cette transformation avancée.
Le guerrier cessa son bombardement, prenant quelques bonnes inspirations pour reprendre son souffle. Comme il le craignait, cette forme-ci le rendait excessivement impulsif...même si cela avait du bon en terme d'efficacité. Il cherchait encore à reprendre le contrôle de sa respiration qu'un démon se présenta à ses côtés. Un ennemi de plus ? Non...celui-ci ne semblait guère s'intéresser à lui, bien qu'il se battait avec Karatruc quelques instants plus tôt. Un ennemi de leurs ennemis ? Ouais, probablement...qu'importe, cela ne faisait pas de lui un ami pour autant, bien que Kodaïan ne l'agresserait pas.

Et une puissance explosa violemment, tout près. Soudainement alarmé, le Super-Saiyan tourna son regard et tout son intérêt en direction de cette énergie-surprise pour découvrir un...euh...super lézard mutant de l'espace ? Plusieurs questions passèrent simultanément dans la tête de Kodaïan en apercevant l'étrange créature. Celle qui revenait le plus souvent était : "C'est quoi cette merde" suivi de très près par "mais c'est dangereux cette merde", et pas mal plus loin mais bien classé tout de même, le très célèbre "oh merde...". Oui, l'ex-soldat des Cold n'a pas forcément un vocabulaire très fleuri dans les situations pourries.
Rapidement il se posa la question. Devait-il profiter de l'apparition de nouveaux adversaires pour sortir son cul de ce pétrin, quitte à abandonner Brassica ? Hm, aussi étrange que cela lui paraisse, ce plan le répugnait. Bon, dans ce cas il pouvait finir le travail avec son robot, si jamais son bombardement n'avait pas suffi, et laisser le Rayden et ses potes démons - qui impressionnèrent d'ailleurs Kodaïan en dévoilant leur seconde transformation, faisant montre d'un pouvoir assez fantastique - se taper le lézard ? Ouais mais non, si jamais le gros en armure était effectivement ET le pote de la fillette, ET son billet de sortie de cette planète pourrie, fallait qu'il vive... Bon, y'avait pas trop le choix en fait.


"Toi ! J'sais pas qui t'es, mais t'as l'air de vouloir t'fritter contre ces trucs. Alors tu m'surveilles l'autre saloperie en bas, si y'a encore un truc qui fait mine de bouger, défonces-le !"

Dit-il à Nazgul, avant de s'envoler aussi sec, en direction du lézard mais surtout du ciel, prenant de l'altitude à une vitesse effarante. Le Super-Saiyan s'arrêta, au niveau des nuages et commença à foncer à pleine vitesse, vers le sol, fondant comme un météore en direction du Super-lézard-mutant-de-l'espace, essayant de profiter qu'il soit occupé à se battre - et à muter spontanément au vu de la patte supplémentaire qui lui poussa - pour tenter de lui tomber plus ou moins littéralement sur le dos comme une pierre spatiale tomberait sur la Terre. Kodaïan ignorait si cette créature dégueulasse possédait vraiment une colonne vertébrale, mais il souriait déjà férocement à l'idée de répondre à cette question en essayant de la lui casser en deux par son arrivée...potentiellement fracassante.

Plus loin, une silhouette sombre, furtive, surgit d'une ombre pour s'engouffrer dans une autre, se rapprochant de la zone des conflits, attirée par la violence et les merveilles de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Jeu Juin 02, 2016 5:08 pm






Bordel sur Makyo !


Feat Gray & Koda





Nazgul observa le nuage de poussière provoqué par le Saiyajin tandis que moi je surveillai les alentours pour éviter une embuscade de monstres bizarres... J'étais certain qu'ils n'étaient pas loin... un genre de pressentiment qui venait peut-être de la nature Rayden que j'avais assimilé lorsque j'avais mangé ceux qui avaient attaqué la planète. En tout cas, j'étais sûr d'une chose : il devait y en avoir un qui devait surveiller !
En parlant de ça je serai sans doute plus en sécurité et couvrirai sans doute plus de terrain dans les airs ! Je décollai donc et continuai ma surveillance.
Tout à coup, un énième rugissement se fit entendre, me détruisant les tympans, une grande puissance s'éleva. Tournant la tête, je vis que la grosse bestiole s'était transformée en... Super Bestiole ! Et avec les éclairs en plus !


« Ouah ! J'ai envie de dire qu'on est pas loin de l'hérésie du Oozaru Suppa Saiyajin là... »

Attendez... Si ce truc venait de... « copier » la transformation du singe, ça voulait dire que...

« Ooooh... crap. »

La bestiole avait réussi à copier ma régénération, qui pourtant était de nature magique... enfin j'étais plus ou moins entièrement de nature magique, mais copier mon pouvoir de heal c'était vraiment obèse !

Mettant ma main droite en porte-voix, je criai en direction de ceux qui se battaient :

« Hey ! Vous le balancez dans le soleil et c'est réglé hein ! Just saiyan... »

Ben oui je connaissais mes faiblesses quand même ! Sinon je ne serai pas le héros de ce poste beaucoup trop court ! Ahem...

Tout à coup, une gigantesque explosion se fit entendre, c'était Nazgul, la poussière avait dévoilé la machine en mauvais état, il avait donc envoyé tout ce qu'il avait pour l'achever, il était en train de reprendre son souffle, son anneau encore fumant.


HRP :

Désolé mais il se passe pas grand chose de mon côté donc poste court

Techniques utilisées par Nazgul : Ring Punishment (ultime), Gray m'a dit que ça finirait le cyborg


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Sam Juin 04, 2016 2:30 am


Si Gray n’avait pas été propulsé dans les débris de ce qui avait été autrefois le château de la Paresse, le Rayden aurait probablement répondu “On a déjà essayé. On a faille en crever quand il a tenté de faire péter le noyau de l’étoile. »
Malheureusement le Gray, il était sous un tas de pierre… complètement évanoui. La raison était simple. Le coup de patte avait également arraché l’armure de Gray et également atteint ses organes. Heureusement, ce qui restait de l’armure arrivait à garder ce qu’il fallait, là où c’était nécessaire… Mais ce n’était que du patchwork. Pire, les réserves d’oxygènes étaient compromises... Sous les gravats, le soldat Rayden ne survivrait pas longtemps.
Gray voyait maintenant la vie qui défilait, encore sous ses yeux… Merde… Il n’allait pas encore mourir ? Si ? Qui s’occuperait de Brassica alors ? Le Rayden toussa du sang dans son casque. La transformation était partie, puisqu’il avait lâché Gally. La résistance et la forme que lui procurait son arme… Merde…
Puis la lumière frappa son visage. Était-ce le manque d’oxygène ? Était-ce la perte du sang qui causa son hallucination au Rayden ? Ou vit-il réellement ce qu’il vit ? A savoir une ange qui apparut dans une lumière divine… Lui demandant de ne pas abandonner. Ilias ? Gray voulut tendre sa main vers l’ange…

« Grand frère ! »

Gray fut ramené à la réalité… Avec Brassica. Le géant soldat regarda sa petite sœur, étourdit encore par le choc… Elle aussi saignait. A côté, le chaos régnait. Un démon termina d’achever une machine démoniaque… Apparemment, il était du côté de ce taré de Majin…
Le Rayden sentit une nouvelle montée de sang dans sa gorge. Il eu tout juste le temps de relever la visière de son armure avant de cracher du sang de nouveau dans son casque. Merde, ça aurait été con de mourir étouffé dans son propre sang, non ?

« Brassi… Faut… Se barrer… »

Le Rayden savait quand il fallait opérer une retraite tactique… Et là, il le fallait d’urgence. Le soldat saignait comme pas possible. Il… Il n’avait pas d’arme. Quoique… Là ? Sous les gravats ? Oui… Le Rayden utilisa de nouveaux filaments d’énergies, qui dégagèrent son arme rapidement… Le ramenant dans sa main encore valide. Chiotte. Son bras… Le gauche était cassé. En plusieurs endroits. Le Rayden était quasiment certain que son coude pointait du mauvais côté. Brassica le serra alors… L’endroit… Les gens… Tout était terrifiant. Le Rayden essaya alors de tendre sa conscience vers le Rose-Marie. Vers les Kis qui lui étaient désormais si familiers… Pour constater que non.
Non, il ne pouvait pas. Ses sens du ki étaient bloqués par… Par 682. Cet enfoiré créait un dôme pour empêcher la détection du ki extérieur ? Merde, c’était seulement possible comme connerie ? Le Rayden grimaça.
Comme, s’il s’agissait d’une réponse, le lézard rugit une nouvelle fois, comme pour rappeler qu’il était l’ennemi ici… Asmodeus ? Après que Gray s’eusse pris la mandale de la mort, ses assauts étaient devenus largement plus compliqués. Particulièrement à cause des nouveaux yeux qui poussèrent sur la bestiole… Ainsi que la nouvelle paire de bras. Heureusement, Sans aidait pas mal à bloquer et gêner la bête pour permettre à Asmodeus... Sans compter finalement que Kodaian se joint à la baston… en percutant violemment la colonne vertébrale de la bête. Celle-ci hurla brièvement… Avant d’attraper Kodaïan et de le fracasser violemment sur le sol… Avant d’y ajouter des kikohas en prime. Heureusement la bestiole semblait avoir du mal à copier ça, et les tirs n’étaient pas assez puissants pour être létaux. Juste assez pour bien lui faire mal.
Gray toussa, mais cette fois, pas de sang. Bien c’était déjà un bon point. Par contre, il allait devoir aider… Il ne savait juste pas comment. Sans compter que Brassica non plus n’était pas en mesure de se battre non plus, à sa grande honte à elle.
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 2 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Dim Juin 05, 2016 1:04 pm


Par toutes les étoiles de cette foutue galaxie, des saloperies le guerrier de l'espace en avait vu au cours de sa carrière. Des insectes géants qui pouvaient bouffer un Saiyan d'un claquement de mandibules, des mutants aussi moches que redoutables, des hulk miniatures mais pas moins puissants, des démons du Froid, des démons tout court aussi...mais bordel, jamais Kodaïan n'avait croisé une bestiole aussi infernale que celle-là.
Il avait vu le Rayden, qui possédait tout de même une force non négligeable, se faire envoyer valdinguer avant que sa puissance ne chute drastiquement. Asmodeus pour sa part continuait à s'acharner avec une rage obstiné qui n'était pas pour déplaire au Super-Saiyan, contrairement aux mutations que subissait continuellement cette abomination. Sa propre attaque surprise semblait avoir touché, au vu du cri que lâcha la créature. Parfait, elle avait mal. Si elle pouvait souffrir, c'est qu'on pouvait la blesser donc la tuer ! Hé mais qu'est-ce que...

Horriblement rapide, et incroyablement résistante, la bête féroce répliqua aussitôt en l'attrapant et l'écrasant dans le sol. Le choc terrible lui fit voire des étoiles une brève seconde alors que la terre se fracturait et s'affaissait sous l'impact. Kodaïan secoua la tête pour reprendre ses esprits, ça faisait mal certes mais il en faudrait bien plus que ça pour le vaincre !
...ah ça par contre, ça pouvait déjà être un meilleur moyen, se dit-il en voyant le monstre lui balancer des vagues entières de Kikohas. Immédiatement, le Super-Saiyan adopta une position proche du sol et croisa les bras devant lui, se recroquevillant dans une position défensive alors que les boules de feu explosait tout autour de lui - et contre lui également - avec une puissance assez impressionnante, mais aux dégâts plus modérés que ce à quoi il s'attendait.
Le guerrier de l'espace profita d'un bref instant de répit pour s'envoler comme une balle et sortir de ce champ de tir pour dévier ensuite sa trajectoire et aller se poser à proximité de ses alliés, ils allaient devoir vraiment s'entraider s'ils voulaient tous survivre à cette saloperie. Son Super-Saiyan supérieur lui procurait un pouvoir absolument démentiel, pourtant il était là, couvert de blessures et de brûlures, ses quelques vêtements déchirés et noircis par les explosions, face à un monstre qu'ils ne parvenaient pas à blesser définitivement. Cela l'énervait encore plus, mais même sa force actuelle ne parviendrait pas à terrasser cette saleté, la seule solution qu'il voyait étant de la désintégrer d'un coup, sans lui laisser le temps de s'adapter ou de se régénérer.
Hmm...il y avait peut-être une chance alors. Le Rayden, pour le peu qu'il avait pu rencontrer de ce peuple, ils paraissaient bien armés, et si jamais son vaisseau était suffisamment gros, il aurait peut-être un canon ou deux qui pourraient faire l'affaire, combinés avec les forces restantes des combattants encore présents, voire sur des renforts démoniaques - ça les concerne après tout ces p'tits troufions, même si cela n'aurait pas chagriné Kodaïan qu'ils se fassent tous bouffer - et tous ensemble peut-être que...

Peut-être que ça allait être encore plus compliqué que prévu. Le guerrier de l'espace s'était vraiment fait chier à acquérir, puis développer comme un fou ce sixième sens fort pratique, jusqu'à pouvoir sentir les forces, les énergies jusqu'au-delà même de la stratosphère...pourtant, il avait là le pénible sentiment d'être...restreint, comme pris dans une cage aux murs invisibles. Il sentait très bien Naze-gueule, Karapuce, Sans, Asmo' et même Gray et Brassica - bien que leurs forces désormais infimes passaient presque éclipsées ici - et...c'est tout. Rien d'autre. Son regard portait même plus loin désormais que sa perception spirituelle, merde ! Et si le gros en armure défoncée pouvait juste les appeler façon talkie-walkie, il l'aurait déjà fait depuis belle lurette...
Autrement dit, si les pauv'gars d'en bas voulaient contacter les boys d'en haut...fallait envoyer un messager. A travers l'espace.


"Hé le Rayden ! Ton vaisseau, il aurait la force de désintégrer cette saloperie d'un coup ?"

Ou, à défaut, de chopper le Super-Saiyan, la gamine et leur pote et de se tirer fissa en plantant là toute cette bande de démons à la con, tout ça ne le concernait pas après tout. Histoire de gagner un peu de temps, le guerrier commença à voler en zigzague, changeant brusquement de direction à toute allure en tirant une boule d'énergie à chaque fois qu'il bougeait. Il doutait que cela ait le moindre effet sur le monstre, mais il ne pouvait se résoudre à rester là à attendre une ouverture improbable.

"Car si t'as besoin de leur faire passer un message, je peux le leur apporter !"

Du moins, à condition qu'ils ne se fassent pas tous démolir ici ou qu'il soit abattu à vue...enfin, avec sa petite taille comparé à un vaisseau, le navire de guerre devrait avoir du mal à le toucher. Espérons. En tout cas, il fallait se dépêcher et fissa, car c'est bien beau de réussir à tenir, à rendre les coups et à résister...mais contrairement à eux, la créature continuait à se régénérer et à muter pour mieux les combattre alors qu'eux s'épuisaient inexorablement.

Tandis que silencieusement, une ombre continuait à se faufiler lentement dans leur direction, attirée par les guerriers et le monstre comme un papillon par une flamme, fasciné par toutes ses énergies, si fortes et si variées. Lequel choisir ? C'était difficile de faire un choix, est-ce qu'ils étaient vraiment..."intéressants" ? Peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Dim Juin 05, 2016 5:33 pm






Bordel sur Makyo !


Feat Gray & Koda





Le type en armure se fit projeter sur un bâtiment qui s'écroula sur sa figure :

« Ça doit faire mal. »

Du coup Asmodeus avait l'air d'avoir un peu plus de mal à faire ses assauts, je le regardai galérer avec un petit sourire sur le visage, quand tout à coup, une étoile filante percuta la bestiole par le haut, elle hurla de douleur avant de saisir le blond et de l'envoyer violemment au sol puis de le bombarder de boules de Ki...

« Well shit ! »

Nazgul apparut à mes côtés :

« Tu l'as dit, qu'est ce qu'on va faire contre ce truc ?! »

« T'aime pas les challenges ? »

« Si... mais... elle bien trop résistante ! Au moins toi quand on te frappe tu sens les coups... »

Il y eut un petit silence... enfin, nous deux on en parlait pas quoi, mais sinon il y avait toujours le bordel du champ de bataille... quand tout à coup, Nazgul eut une idée :

« Hey ! Tu peux pas essayer de le transformer en biscuit ? »

Je levai un sourcil de surprise...

« Mmmmmouais... pas con mais je suis pas sûr que ce soit aussi simple. »

« Et si tu le manges ? »

Une petite goutte de sueur perla sur ma tempe :

« Ben... si je le mange je sais pas ce que va arriver... »

« Il doit bien y avoir un moyen de la vaincre... elle m'a l'air puissante, mais ça reste une bête ! Une bête que tu as déjà vaincu ! »

« Ouais mais... elle était UN PEU moins puissante. »

Pendant ce temps, caché dans les rochers parsemant le champ de bataille :

« Vous avez entendu ça ? »

« Je n'ai pas une ouïe de Namek Biwa ! »

« Karabuu et Nazgul vont tenter de transformer cette chose en biscuit, je peux peut-être leur donner du temps... »

« C'est d'une diversion dont ils ont besoin ? »

Le Namek acquiesça :

« Dans ce cas j'ai une meilleure idée qui nous permettra de conserver mon meilleur atout ! Je vais y aller, Biwa, tu n'interviens qu'en cas de nécessité ABSOLUE ! C'est clair ? »

« Si c'est ce que vous voulez. »

Un sourire carnassier se dessina alors sur le visage de la petite fille :

« Bien, ça fait longtemps que je voulais une occasion de faire ça ! »

Elle décolla en gardant son énergie le plus bas possible, elle s'était rendue compte à quel point les Ki faibles étaient durs à détecter à proximité de ce monstre, elle percevait à peine celui de la gamine qui accompagnait le guerrier en armure. Une fois bien haut dans le ciel, elle fit exploser son aura et tendit sa main vers le sol. Des sortes de portails noirs se formèrent alors sur le sol du champ de bataille, d'où émergeaient lentement des dizaines... non des centaines de squelettes de couleur sombre armés de haches, d'épée et autres armes primitives. Ils étaient si faibles, mais si nombreux, si bien qu'ils encerclèrent le champ de bataille, c'était une vraie armée.

« HAAAHAHAHAHAHAHAHA ! »

Le rire dément de la petite fille résonna dans toute la plaine :

« LE DÎNER EST SERVI ! FAITES MOI EN DU HACHIS ! »

Les squelettes se tournèrent alors à l'unisson vers la créature surpuissante et foncèrent vers elle pour tenter sûrement en vain de la taillader. Les flèches des archers et des arbalétriers rebondirent sur l'aura de la bestiole. Toutefois, Sachiko pouvait facilement réinvoquer ceux qui tombaient au combat, après tout ils étaient si faibles que cela ne lui coûtait presque rien en énergie, mais cela permettait de submerger le monstre de petites guêpes qui lui grimpaient dessus pour tenter de le piquer :

« Elle à amélioré sa technique... » dis-je en sifflant

« Profitons-en le temps que ça dur ! »

« Ok ben vas-y. Parce que moi là, je peux clairement rien faire ! »

« De quoi ?! Et ce que tu dégageais tout à l'heure ?! »

« Je dégageai un truc ? »

Il y eut un nouveau silence, puis Nazgul me mit une tarte :

« Ecoute-moi bien, on a un plan pour une fois ! Alors tu vas te sortir les doigts du cul et te mettre en colère une bonne fois pour toute ! »

« Aie ! Me mettre en colère ? Tu veux que je me mette un colère contre ce truc ?! »

« Oui... euh... Si tu le laisse faire il va... ah ! Il va tuer Asmodeus ! »

« Oh le con ! »

Je tournai la tête vers le Démon de feu... ouais il n'allait pas tenir très longtemps à ce rythme... Mon poing se serra tout à coup et quelque chose se déclencha dans ma tête, mes bras tremblèrent sous la colère :

« Grrr... »

Mon aura rouge se forma de nouveau autour de mon corps et je retrouvai ma puissance qui montai en moi. Ce taré puant le soufre était à moi ! C'était à moi de le tuer, pas à cette parodie de Majin !

« AAAAAAAAH ! »

Ma rage explosa une nouvelle fois, à côté de moi, Nazgul se protégeai du vent que j'avais provoqué, il souriait. Je fonçai vers cette saloperie, suivi de prêt par le chevalier noir, il passa devant moi et envoya un Darkness Meteor sur la chose, plus pour créer un nuage de fumée que pour lui faire mal et fit ensuite une boucle pour faire demi-tour et s'éloigner, moi j'avais déjà une de mes antennes qui s’électrisait :

« TRANSFORME TOI EN BISCUIT ! »

Apparemment, cette chose aimait plus encaisser qu'esquiver, il y avait donc de fortes chances que mon attaque touche, surtout qu'elle était couverte par un nuage issu de l'explosion précédente. Mon idée était de faire de ce truc un biscuit en taille réelle, histoire qu'il reste en vue... par contre il serait un peu aplatit, mais au moins aurait-il la même taille.


HRP :

Puissance de Karabuu : 2850

Puissance de Nazgul : 2790

Puissance de Sachiko : 2430

Techniques utilisées par Sachiko : Invocation de squelettes corrompus (faible, il y en a autant que son level donc une armée de 2430 mais ils sont tous de niveau 1, ils sont là pour faire chier la bestiole)

Techniques utilisées par Nazgul : Darkness Meteor (puissante)

Techniques utilisées par Karabuu : Rayon Transformant (si ça passe ça peut le transformer mais faire comme avec Vegetto par exemple '^' )


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

Rang B [Rayden]
avatar


Masculin Messages : 678
Age : 21
Zénies : 1106

Données du Personnage
Power Level: 6 477 934
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   Mer Juin 08, 2016 3:08 pm

Bon. Le combat continuait, et Gray saisit sa lame pour reprendre une forme plus convenable... Surtout, une forme qui lui donnerait suffisamment de puissance pour être stable sur ses pieds.
Brassica désormais aidait les jambes de son frère à rester droites.
Mais la jeune fille en avait marre. Pourquoi ? Pourquoi elle ne pouvait pas faire comme Koda et avoir les cheveux dorées ? Pourquoi elle ne pouvait pas avoir la force pour se battre contre cette chose qui avait fait du mal à son grand frère.
Alors des larmes de rages coulaient sur ses joues. Gray ne pouvait que la pat pat de sa main de libre... Alors que Koda se posait près d'eux. Il lui demandait à juste titre si son vaisseau pouvait atomiser le bestiau.

"Mon vaisseau est un putain de canon. Il peut faire exploser une étoile. Crois moi, j'aurais su ce qu'était cette planète, j'aurais tiré."

Le sayajin se proposa pour aller rejoindre le vaisseau... Ce à quoi Gray répondit...

"... J'avoue que là... Y aurait pas Brassica je te dirais de leur dire de tous nous faire sauter."

Le Rayden soupira... Avant qu'un cri de douleur ne soit arraché à la bestiole géante. Non, ce n'était pas l'armée squelette qui se faisait balayer sans arriver à l'entailler... Ou Asmodeus qui arriverait à la blesser. Non, la réponse venait du Majin qui venait d'utiliser un rayon spécial sur la créature...
La bestiole hurla alors qu'une de ses pattes et une part de sa poitrine étaient changées en biscuit. Ces parties craquèrent à cause de la différence de solidité... Le Lézard rugit de plus belle, les yeux injectés de sang. Les 36 yeux.
Ok, le biscuit avait réussi son coup, vu que la bestiole ne semblait pas régénérer la blessure.

"Là, ce qui est dommage, c'est qu'il aurait du viser la tête."

Fit Gray. Le Lézard hurla alors que sa peau et sa fourrure tournèrent au marron pur.

"Car cette enflure s'adapte à tout. Même à un putain de trou noir."

Le Rayden soupira et tira une boule d'énergie à distance dans un des yeux de 682. Sans grand effet.

"Je crois qu'il faut arriver à la vaincre si on veut s'en sortir. Après ça, faudra que tu me touches... Je nous téléporterais tous sur mon vaisseau... Et on se cassera vitesse grand V."

Le lézard repassa à l'offensive... en bouffant purement et simplement Kaarabu. D'un autre côté, ca doit pas buter le majin, mais ca doit pas lui faire du mal. Ses yeux respirant la simple envie de voir l'univers devenir néant se pointèrent ensuite vers le groupe de Gray, Kodaian et Brassica... Sur qui il envoya un puissant Rayon... avec quatre bras différents. Un bras qui tirait un gros rayon, et les autres qui choisissaient chacun un des trois membres comme cible. Gray eu tout juste le temps de se placer devant Brassica en levant sa lame comme bouclier et de gueuler...


"OH SHIT !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bordel sur Makyo ! [PV Koda/Kaarabu?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Grandis bordel, grandis !!
» Fait chier bordel !!
» Un beau bordel en peer-to-peerspective!
» moi koda
» Shaelynn & Dillon •• Oh bordel, les joies de la famille nombreuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Makyo-