Partagez | 
 

 The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Dim Mai 08, 2016 3:07 am




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50







Maeko faisait preuve d'une détermination admirable à toute épreuve, à tell point qu'elle me donnait un peu confiance. Si elle , avancent vers l'inconnu et toute gringalette qu'elle était n'hésitait pas, pourquoi moi, la Suppa Saiyajin God hésiterait ?

Héhé ! C'est la bonne mentalité ! Yosh ! Ikuso !

J'ouvris donc la porte de la salle de l'esprit et du temps d'un mouvement sec et déterminé, ayant toutefois un léger plissement des yeux en sentant la chaleur étouffante s'engouffrer par l'ouverture pour lécher mon visage. Kuso ... Dans quoi je m'embarquai encore moi !

J'entrai la première dans la salle et laissai donc Maeko s'y engouffrer a ma suite avent de fermer la porte derrière elle. Je n'avais même pas jeter un regard en arrière, a vrais dire tout aurait été plus difficile si je l'avais fais. Laissant la Zélodienne observer autour d'elle je lui décris a présent les lieu.


C'est ici le bâtiment ou nous allons vivre pendant deux ans. Comme tu peu sans doute déjà le sentir, la gravité est la seule chose normal ici. la chaleur est déjà intense puisque nous sommes en pleine journée, mais ce n'est rien comparer a dehors.

C'est le seul bâtiment qu'il y ai a cet endroit, le reste est entièrement vide, plat et blanc, sur une surface semblable à celle de la Terre. Tu comprend mieux pourquoi je t'ai préciser de ne jamais trop t’éloigner ?

Ici c'est la sale principal, la sale a manger et la porte de sortie que tu peu considérée a présent condamnée pour les deux prochaines années. Derrière ce rideau a ta droite c'est le garde manger, il y as suffisamment de provision pour nourrir deux Saiyajin pendant deux ans alors ne te prive pas, tu peu y aller sur la bouffe, surtout que ici tu risque pas de prendre du poids ahah !

Là c'est la chambre, y as deux lit, dans la même pièce certes, mais séparer et si tu tiens réellement a dormir seule c'est pas un soucie, on peu parfaitement faire des roulements. Là bas c'est la cuisine et la salle de bain est par là. Cette grande porte battante donne sur le parvis ... Et a l’extérieur ....

Je me dirigeai dehors pour continuer mon explication tout en jetant un regard soupirant et peu inspirer à l'environnement immaculée qui avait bien faillis me rendre folle a l’époque.

Tu vois ? Que du blanc ... je suppose que ça aurait pût être pire, genre tout noir ... mais tu verra qu'au bout d'un moment ça tape sérieusement sur le système et qu'on as tendance a essayer de se souvenir de truc futile sans réellement y arriver, genre la forme des arbres ou la hauteur du ciel. Après ça vaut quand même pas les nuages jaune et le ciel rose chiant de l'autre monde ... ah .. je m’égare, Gomen Gomen ... Bref  Tu vois les deux gros sablier là ? un sablier fini indique un ans, quand les deux se seront écouler vers le bas, on pourra sortir.

Je parlais beaucoup, peu être même trop, mais c’était une bonne façon de ne pas céder à l'angoisse. pendant que Maeko regardait et assimilait les informations, je sortais de ma ceinture ma boite à capsule dans laquelle j'avais ranger ma tenue lourde .. Je ne la sortais pas pour moi, mais pour Maeko en réalité. Dans un premier temps je pensais que cela serrait mieux pour elle d'y aller doucement.

Je fit apparaitre ma tenue bleu sur le sol du parvis et pris un des brassard dans mes mains pour la tendre a la Zélodienne.


Tu te rappelle de ces brassards ? Je veux que dans un premier temps tu te concentre sur ta force physique. je sais, ce n'est pas ton point fort, mais ce serra absolument nécessaire. Renforcer ton corps d’avantage te permettra de mieux encaisser a la fois les dégâts et la fatigue des combats ou des entrainements longs et éprouvants ...

De plus si tu veux continuer dans la salle il vas falloir fatalement que tu travaille ton endurance et que tu t'y accoutume. Si tu n'est pas convaincu, pose donc le pied sur le sol blanc a l’extérieur du parvis histoire de tester la gravité, tu verra ce que ça fait de peser dix fois son poids. Après s'il te plais, ne fait pas comme Arachitz et ne et pas toute la tenue d'un coup. Le corps d'un Saiyajin est fait pour être maltraité et se renforce avec les dégâts qu'il subis. Je ne pense pas que les Zélodiens soient aussi solide, alors même si j'ai quelques Senzu sur moi au cas ou on se blesse réellement, j'aimerais les économiser, surtout que ça vas devoir durer deux ans.

Prend soins de toi avent tout, si tu te fait trop de mal tu ne progressera pas ! Oh ! Et dans un preier temps evite les transformations, travaille sur tes capacités de bases, c'est bien plus bénéfique. Après si réellement dans ta forme normal ça ne passe pas, transforme toi. C'est toujours mieux de progresser lentement que pas du tout !

Courage Maeko !



Info. Diverses:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Mer Mai 11, 2016 8:34 pm






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Pan, convaincue par les paroles de pleine de détermination de Maeko, ouvrit la porte de la salle de l'Esprit et du Temps et entra. La Zélodienne la suivit et la chaleur à l'intérieur lui sauta à la figure, eh bien ça commençait bien, elle était accueillie par une canicule...
Une fois entrée, elle ne put cacher son étonnement en voyant le paysage qui s'offrait à elle : c'était comme on lui avait décrit, du plat et du blanc, avec des nuances pour le ciel afin de distinguer celui-ci du sol, c'était à la fois magnifique et terriblement oppressant. Pan affirma en plus que cette surface était équivalente à celle de la Terre, les deux femmes étaient littéralement seules au monde.

Maeko regarda ensuite l'architecture du bâtiment, elle était raffinée, magnifique, presque un Palais de luxe. Un luxe qui serait sans doute apprécié à mesure que le temps allait passer ! La fille de Gohan fit une petite visite guidée des lieux, il y avait tout le confort nécessaire à une vie plutôt agréable, mais les gens ne venaient pas ici pour passer des vacances. Elle savait qu'elle passerait sans doute la plupart de son temps dehors à s'entraîner.
Pan finit ses explications à l'extérieur, montrant les deux sabliers remplis de sable vert, Maeko put aussi voir l'architecture extérieure du bâtiment et remarqua l'horloge qui ornait la façade.

Pendant que la magicienne regardait aux alentours, Pan sortit ses capsules et en ouvrit une, le bruit interpella Maeko. Elle vit en se tournant, son amie qui lui tendait un brassard... Eh mais... C'était pas un des brassards que Pan avait enfilé à Ara' et qui l'avait fait tomber comme une pierre ?!


*Tu espères vraiment que je porte ça ?!* pensa-t-elle en regardant le brassard d'un air peu rassuré

Mais... la quart-Saiyajin n'avait pas tort, elle devait se renforcer ou elle ne résisterait pas longtemps à la salle. Elle saisit donc le brassard des deux mains et... essaya de le soulever... Ça marchait ?! Bon, elle y mettait toute sa force mais avait réussi à faire décoller le vêtement de la main de Pan, elle même était étonnée de cette prouesse !
Était-ce là le résultat de l'Eau Sacrée sur son corps ?! Bref, pas le temps de s'étonner, elle sentait déjà qu'elle allait lâcher le truc, elle l'enfila donc dans un de ses bras... doucement. Son bras fut tiré vers le sol et emmena le reste du corps avec lui, faisant tomber Maeko de façon assez drôle :


« Aie... » elle leva la tête « C'est ça que toi et Ara' avez portés en permanence sur vous ?! »

Elle se releva très difficilement... bon, au moins elle arrivait à se mettre debout avec un de ces trucs sur le bras. Par contre, s'entraîner avec serait littéralement impossible, elle arrivait à peine à bouger, alors si en plus elle devait subir la gravité ce n'était même pas la peine. Son aura dorée apparut autour de son corps et elle leva le bras :

« Aaah... C'est mieux ! »

Elle fit tourner son épaule pour s'étirer le muscle et prit l'autre poids et l'enfila. Elle sentait toujours les poids, mais au moins sa transformation atténuait la pression de ceux-ci :

« Désolée... » dit-elle ensuite à Pan « Mais ça ne sert à rien d'avoir ces trucs si je ne peux même pas me déplacer avec... Je vais garder la transformation jusqu'à ce que je m'y habitue et après je la laisserai, promis ! »

Remarque, elle avait déjà accompli une prouesse immense : soulever plusieurs tonnes était un acte du niveau de l'impossible pour un Zélodien lambda.

« T'inquiètes pas... je pense que la gravité là-bas va complètement nullifier ma transformation... » énonça-t-elle en se penchant sur le côté pour regarder le paysage blanc derrière Pan

Son regard glissa jusqu'à ce retrouver à nouveau sur le tas de vêtements... lourd pour dire un euphémisme, elle parla en se grattant la tête :


« Bon... je vais enfiler les chaussures... »

Elle s'assit et retira ses propres chaussures puis se saisit de la paire lourde, elle en enfila une... oulah, elle sentit vraiment une différence, elle avait l'impression d'avoir un boulet accroché à sa jambe. Elle enfila ensuite la deuxième chaussure et laissa tomber son pied qui se fracassa au sol, provoquant un bruit assourdissant, mais bizarrement, le carrelage de luxe ne se brisait pas. Maeko se releva plus difficilement qu'auparavant, elle fit semblant de marcher, levant les pieds et les déposant au sol de façon assez maladroite :

« Eh ben ! C'est pire que de marcher avec des talons ! »

Il allait falloir un temps d'adaptation... La Zélodienne fit un pas en avant pour saisir la tenue, mais tomba en avant, face contre terre, elle se releva rapidement, mes mains sur son visage rougi par la douleur :

« Aie ! Aie ! Aie ! Aie ! Aie ! Aie ! Aie ! Aie ! »

Elle avait des larmichettes aux yeux et se tenait fermement le visage, essayant d'atténuer la douleur, puis soupira :

« Je crois que la tenue on verra plus tard... »

Elle devait déjà apprendre à marcher avec tout ce poids sur son corps, elle retenta de faire un pas, mais cette fois-ci en regardant bien son pied :

« Bon... je réapprends à marcher ! Je sens que je vais me sentir légère dans deux ans ! Je vais lever un pied je vais m'envoler ! Hahahaha ! »

Elle arrivait à faire des pas maladroits, une fois qu'elle trouva un rythme, elle essaya de marcher sans regarder ses pieds et ça y était, elle arrivait à se déplacer. Elle fit également des mouvements basiques avec ses bras, les balançant, elle plia son coude et le déplia. Elle n'avait pas vraiment l'air d'une ballerine pleine de grâce mais de toute façon, elle n'était pas là pour danser... et de toute manière, il n'y avait pas vraiment de public pour apprécier le spectacle. Une fois ses mouvements bien enregistrés elle se tourna vers Pan :

« Je crois que c'est bon ! Demain je mettrai la tenue complète si tu veux ! Bon, on commence par quoi ? »

Elle avait posé sa question en souriant, c'était Pan la professionnelle des entraînements physiques, elle ferait donc ce qu'elle lui dirait. Qui sait d'ailleurs, peut-être que Maeko pourrait partager un peu de son savoir avec son amie, pour l'aider à gagner en concentration, ce qui lui permettrait de mieux se contrôler à l'avenir.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Ven Mai 13, 2016 5:00 pm




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50







Maeko n'avait pas l'aide le moins du monde décourager par la pression que faisait peser l'endroit ... Du moins ce n'était pas encore le cas. je me demandais quand est ce qu'elle allait commencer a se poser des question, car fatalement ce moment finirait par arriver, mais autant profiter de sa motivation actuel pour qu'elle s'adapte et en ressente le moins possible les difficultés. La pauvre petite Zélodienne galérait à mettre les poids, bien que surprise par sa force, l'eau sacrée avait bien fait son effet et c'était tant mieux ... Même si elle avait due recouvrir a sa transformation, mais comme je l'avais dis, c'était mieux comme ça que de la regarder ne pas arriver à bouger du tout.

ahah ! ça me rappel ma première fois ici ! Moi j'avais pas de poids, mais je me rappel ne pas être arrivée a bouger sur le sol de la salle avent une bonne semaine ! En même temps je n'étais pas aussi forte que toi, je devais avoir à peu près les deux tiers de ta force actuel.

ça allait surement l'encourager de flatter son ego et puis c'était vrais, je n'avais été qu'une petite fille en entrant ici. La Zélodienne me demandait quoi faire pour son entrainement, mais vue comment elle avait du mal, pour le moment il n'y avait trop rien a faire a part attendre qu'elle s'habitue au poids.

Et bien, pour l'instant tu n'est pas encore habituée au poids et a la gravité de la salle alors l'entrainement pur n'est pas envisageable. Tu doit t'habituée à ce poids, puis a celui de la tenue d'entrainement entière. Ensuite il te faudra arriver à te mouvoir normalement à l’extérieur dans ta forme normal et là on pourra commencer.

Pour ma part j'avais aussi des choses à faire. Je n'étais pas assez forte, trop faible pour espérée affronter mon alter ego. Son pouvoir était Terrifiant, elle m'avait battue si facilement, certe en traître, mais c'était ma faute et j'avais manquée de vigilance. De toute façon je le savais, un affrontement face a face contre elle allait se terminer par ma défaite sans l'ombre d'un doute. c'était assez étrange pour moi de me dire ça, car je n'avais jamais été quelqu'un de pessimiste en combat, j'avais toujours été très confiante, sur de moi. Ceci-dit, là j'étais forcée de constater que j'étais totalement dépassée, un seul espoir me restait en tête, c'était d'atteindre de nouveau cette puissance que j'avais eu sur Zélod.

Cette puissance, je l'avais acquise en absorbant mon Genkidama, mais cela avait aussi éveiller quelque chose. je ne savais pas exactement comment mais ma forme divine avait changer a ce moment là, elle était bien plus forte ... Comme si je m'étais transformée en Suppa Saiyajin ... Alors que j'étais en Suppa Saiyajin God ... ceci-dit, me dire ce genre de chose ne m’avançai pas beaucoup plus ...


Je vais m’entraîner un peu aussi, bien que cette salle n'ai plus trop d'effet sur moi, c'est l'endroit rêver pour prendre son temps et apprendre vite de nouvelles choses .... Et puis je ne risque pas de tout casser ici. Toi essaye de t'habituer a tout ça, une fois cela fait je t’apprendrais quelque chose de cool qui devrait t'être très utile !



Info. Diverses:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Jeu Mai 19, 2016 7:47 pm






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Pan ne voulait pas entraîner Maeko tout de suite, elle devait d'abord s'habituer aux poids, ce qui voulait sûrement dire se balader avec sans se transformer :

« Yosh ! Je vais m'y mettre maintenant ! »

Elle se déplaça tranquillement jusqu'aux marchent qui donnaient sur l'immense monde blanc, elle sentait la chaleur et le manque d'air commencer à l'affecter en raison des efforts qu'elle faisait pour porter ses poids... et Pan avait dit que c'était pire dehors ? Elle resta donc quelques secondes sur la dernière marche du bâtiment, le temps d'attraper autant d'oxygène que possible et posa un pied dehors, elle sentit alors une force incroyable s'exercer sur sa jambe, comme si elle se collait littéralement au sol. Elle aurait pu croire sur le coup que ses os allaient se broyer. Elle ramena l’autre jambe qui lui fit la même impression et ça y était, elle était à l'extérieur, à peine capable de respirer et le peu d'oxygène qu'elle happait lui brûlait la trachée et les poumons.

Bon et maintenant ? Les poids mêlés à la gravité la paralysaient littéralement, elle se sentait incapable de bouger, surtout avec l'environnement qui n'était pas de son côté. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était transpirer et respirer, mais au moins elle restait debout. Elle savait qu'elle devrait s'habituer à la gravité et donc qu'elle devrait retenter l'expérience tous les jours, l'objectif était pour elle de porter les poids et de se déplacer dans la salle sans se transformer. Maeko resta donc campée sur ses positions, littéralement à un pas du bâtiment de repos, concentrée sur les efforts qu'elle livrait avec son corps.
C'était vraiment pire que ce à quoi elle s'attendait, il fallait dire qu'auparavant, elle ne savait pas ce que ça faisait de peser dix fois son poids, surtout qu'elle avait en plus les vêtements lourds de Pan aux bras et aux jambes... Mince alors, porter la tenue complète demain allait être horrible, mais... Elle devait le faire, peu importait à quel point ces deux années seraient terribles, il ne fallait pas qu'elle flanche, mais penser à ce qu'allaient être ses journées à partir de maintenant n'étaient pas très encourageant.
Aller ! Ce ne serait ainsi que pendant deux ans, il fallait juste tenir deux ans !

Elle passa donc la journée dans cette position, mais c'était déjà un bon entraînement pour elle, bien qu'elle ne bougeait pas d'un pouce. Pan, elle, s'entraînait dans sa forme divine aux cheveux rouges... Tiens, elle n'avait pas les cheveux bleus la dernière fois qu'elle l'avait vue en forme divine ? La journée passa et Maeko sentit le changement de température bien qu'elle était elle-même en surchauffe. De la chaleur étouffante de la journée, elle passa au froid mordant du soir, l'horloge sur la façade indiquait dix-huit heures, il était temps d'arrêter pour aujourd'hui, le seul problème était : comment retourner au bâtiment ?
Elle était à un pas, mais la situation était plus compliquée... Elle pouvait tenter de faire un pas dangereux en arrière sachant qu'elle n'était même pas certaine de pouvoir lever les pieds, ou elle pouvait aussi se tourner et donc faire plusieurs pas et risquer de s'épuiser à l'action.


*Oh non...*

Elle réalisa la situation dans laquelle elle s'était fichue, mais savait pertinemment que le pas en arrière était bien trop dangereux car si elle arrivait à lever le pied, ce n'était pas dit qu'elle avait l'équilibre suffisant. Une autre idée pouvait consister à se propulser avec un bon tir de Ki vers l'avant, mais le danger était de mettre une énergie qui paraîtrait suffisante pour la gravité de la salle, mais trop puissante pour le bâtiment qui avait la gravité terrestre, le risque était là de se retrouver à défoncer la porte en raison d'une trop forte propulsion qui se serait faite sentir lorsque Maeko aurait quitté la gravité de la salle.

*Je... Je fais quoi ?!*

Une autre option moins risquée serait de se faire propulser vers le haut par un tir de Ki... quoique, elle était très proche du bâtiment et risquait de le détruire. Là, elle était dans une impasse, mais elle ne pourrait pas rester ainsi éternellement, donc ça n'était pas en restant immobile que sa situation évoluerait... Aller ! Ça ne devait pas être aussi difficile de lever le pied ! Elle commença donc à forcer sur sa jambe droite, et elle ne faisait pas semblant, on aurait cru qu'elle essayait de s'arracher la jambe. Toutefois, sa jambe finit par coopérer et se leva, elle mit donc son pied en avant et se tourna à 90°. Elle était maintenant de profil par rapport au bâtiment, il restait encore deux étapes : se tourner une nouvelle fois pour faire face au bâtiment et avancer vers lui.
Ces deux étapes, nécessitant chacune la levée des jambes furent toutes aussi laborieuses et Maeko prit une demie-heure à revenir au lieu de vie où elle s'écroula, essoufflée :


« Ah... Ah... Ah... Je crois... que je vais prendre un bain... »

Elle mit une bonne dizaine de minutes à se relever et alla dans la chambre déposer les poids afin qu'elle puisse enfin relâcher sa transformation... Ouah ! Elle se sentait légère ici, sans la gravité et sans les poids. Bien entendu, elle ne s'était pas habituée, mais elle sentait bien la différence entre les deux environnements. Elle alla dans la salle de bain se laver et mangea beaucoup plus que d'habitude pour elle, et ce en raison de toute l'énergie qu'elle avait dépensé dans la journée.
Elle partagea sa première expérience de cette journée avec Pan, lui disant sur le ton de la rigolade que c'était le pire environnement qu'elle n'avait jamais vu !

Maeko alla se coucher tôt pour sa part, elle était épuisée. Elle défit ses couettes, laissa ses cheveux blonds tomber dans son dos et s'écroula sur le lit confortable.
Alors ça y était ? Ce serait ça son rythme de vie à partir de maintenant ? Possible mais pas exact : elle n'avait pas l'intention de passer deux ans à lutter contre la gravité, elle voulait apprendre, faire d'autres choses et ressortir de cette salle plus douée qu'elle ne l'aurait jamais imaginé !
Allongée sur le lit, elle mit ses mains derrière sa tête et se perdit dans ses pensées en regardant le plafond :


*Hmm... Je me demande comment vont Machi' et Ara'...*

Cela faisait plusieurs mois qu'ils étaient morts à présent, et elle commençait à s'impatienter sur leur retour :

*Je me demande à quel point ils sont devenus plus forts !*

Elle voulait savoir si elle était à la traîne ou si elle les avait rattrapés, car dépasser Ara' ok, mais elle n'avait même pas le repère de sa force actuelle, elle ne savait même pas s'il était à portée. La Zélodienne sourit à cette pensée et finit par arrêter de lutter contre ses paupières et ferma les yeux pour s'endormir.

Elle dormit dix bonnes heures, elle prit une dizaine de minutes pour se réveiller et alla manger un morceau avant de prendre les affaires alourdies de Pan pour les déposer à la salle de bain où elle se changea. Elle enfila le Dogi bleu ciel et sentit tout son poids sur ses épaules, elle manqua de tomber par terre une nouvelle fois. Avant d'enfiler les poids de ses bras, elle arrangea ses cheveux du mieux qu'elle put, faisant une queue de cheval car elle n'avait pas le luxe de passer du temps sur ses couettes. Maeko enfila ensuite les chaussures, puis les brassards. Mince ! Elle avait encore plus de poids sur son corps avec le Dogi qui était venu s'ajouter !

La Zélodienne sortit de la salle de bain... assez lentement, mais aussi avait-elle encore du mal à mettre un pied devant l'autre avec ses trucs là sur le dos. Elle se traîna jusqu'à la dernière marche et se transforma à nouveau pour descendre cette dernière marche afin de lutter à nouveau contre cette gravité.
Maeko se sentit attirée encore plus qu'hier et du lutter avec plus d'acharnement. Cette fois-ci en revanche, elle ne se poussa pas trop loin et écoutait le conseil de Pan et fit des pauses durant la journée lorsqu'elle sentit que la gravité la fatiguait trop. Elle était en train de trouver son rythme, il lui fallait simplement le temps de savoir quelles étaient ses limites.

Pendant qu'elle faisait ses pauses hors de l'horrible gravité, elle méditait sur l'escalier en forme normale mais en gardant ses poids. Ce n'était pas vraiment facile à cause justement de sa tenue alourdie car elle devait être dans un état d'esprit serein et la chaleur intense, la manque d'oxygène et ses poids... mince, même la méditation serait une mise à l'épreuve ! Elle tenta de faire le vide dans sa tête, mais elle devait penser à forcer, à respirer et à se rafraîchir.
C'était assez frustrant de ne pas arriver à faire le vide alors qu'on y arrivait d'habitude ! Cette frustration pouvait se voir avec ses oreilles qui se secouaient de façon irrégulière comme un chat qu'on agacerait et sur son visage qui affichait un air irrité.
Elle ouvrit les yeux et soupira, elle vit Pan s'entraîner, elle avait toujours les cheveux jaunes, tiens donc avait-elle arrêté de s'exercer en forme divine ?


*La gravité n'a pas l'air de la gêner elle... Hum ! Mais c'est normal, elle fait ça depuis qu'elle est toute petite !*

Elle regarda le sol blanc de la salle d'entraînement, pensive :

*Ara' m'a dit que Vegeta avait une gravité dix fois supérieure à celle de Zélod. Il a vraiment supporté ça ?!*

Maeko était étonnée, surtout que son ami Saiyajin n'était pas aussi fort qu'il l'était aujourd'hui, mais eut un sourire à cette pensée :

*Je suis tellement plus puissante maintenant... mon corps devrait pouvoir supporter ça ! Même si ça va prendre du temps je sais que je peux y arriver !*

Elle se releva avec difficulté et alla manger un morceau. Pan lui avait dit qu'elle pouvait taper dans la nourriture et donc elle ne se gênait pas pour le faire, de toute façon ce n'était pas comme si elle prenait du poids vu les exercices qu'elle faisait...
Elle revint ensuite sur la dernière marche. Cet endroit précis était sa frontière entre sa galère actuelle et une galère pire encore. Elle prit une grande inspiration et posa de nouveau ses pieds dehors. Comme d'habitude, elle fut happée par l'intense gravité et luttait pour rester debout, serrant les dents, les poings, faisant travailler tous ses muscles, celui qui chauffait le plus était d'ailleurs le cerveau car il entretenait le mental de la Zélodienne, l'empêchant de tomber à genoux.

C'était dans ces moments là que l'aura de Maeko était la plus explosive, la résistance qu'elle opposait à la gravité lui faisait déclencher une véritable tornade et elle pouvait tenir longtemps ainsi car elle n'avait peut-être pas la force physique mais possédait autant de réserves d'énergies qu'un Saiyajin ou un Démon de son niveau. Son épuisement rapide venait de sa faible résistance physique, les blessures drainaient l'énergie et quand on se blessait facilement par rapport à un Saiyajin on paraissait forcément moins endurant.
Mais elle, elle avait dépassé toutes les limites physiques de sa race, elle était la première Zélodienne à subir une gravité dix fois supérieure et arrivait à résister ! Sa force physique actuelle ferait pâlir les hommes de son espèce qui, comme les hommes humains, étaient disposés à avoir plus force que le sexe opposé.

Les limites d'ailleurs... cette salle était faite pour les mettre en valeur visiblement, car elle voyait clairement ses lacunes maintenant. Heureusement, cette salle était aussi faite pour dépasser ces mêmes limites pour ceux qui s'en donnaient la peine, mais maintenant elle comprenait pourquoi Pan avait autant tenu à la prévenir. Dire qu'elle appréciait sa situation actuelle serait mentir... mais elle n'avait pas le choix ! Alors autant la fermer et subir, ça ne serait que deux ans !
Maeko se sentit alors fléchir mais se rattrapa en puisant dans ses réserves, elle était là depuis plus de trois heures, il était temps de refaire une pause !
Elle se traîna une nouvelle fois dans le bâtiment et revint en forme normale. Aaaah ! C'était vraiment un soulagement pour elle de revenir dans une gravité normale !

En revanche, c'était beaucoup moins agréable d'être épuisée mais de ne pas pouvoir respirer normalement... le manque d'air était vraiment un problème ! Il était encore plus flagrant que dans la Tour Karin ! La Zélodienne pensait qu'il vaudrait peut-être mieux qu'elle gère son énergie de façon plus optimisée, cela lui éviterait de suffoquer pendant une bonne dizaine de minutes.
Elle alla encore une fois se nourrir puis se laver et en profita pour se changer à nouveau et enfila sa tenue Zélodienne. Elle alla ensuite piquer un petit somme. Pourquoi ne dormait-elle pas avec les poids ? Eh bien pour ne pas briser le lit tout simplement.

La jeune femme se réveilla à l'aube du troisième jour, elle arrivait encore à garder un cycle jour/nuit, mais dans cet Univers blanc qui lui soumettait tant d'épreuves difficiles, elle aurait sans doute besoin de dormir pendant la journée et serait bientôt totalement décalée. Elle s'habilla de la tenue d'entraînement et alla déjeuner avant de s'y mettre :


*Bon... C'est reparti !*

Une fois de plus elle posa le pied dehors, se faisant capturer par la gravité, luttant pendant un certain temps, puis faisant ensuite des pauses où elle regarda Pan s'entraîner à défaut de ne pas pouvoir faire de méditation. Au fur et à mesure de ses besoins, elle avait perdu comme prévu son rythme de sommeil, ne dormant désormais que lorsqu'elle était fatiguée, c'est à dire plus ou moins tout le temps, que ce soit le jour ou la nuit.
Son quotidien fut donc de se battre contre la gravité, de manger, puis de dormir en discutant avec Pan de choses et d'autres lorsque leurs pauses tombaient en même temps.
Elle fut d'ailleurs surprise une fois, de voir Pan revenir entièrement nue de son bain car elle avait oublié sa tenue dans la chambre. La Saiyajin n'avait pas l'air de connaître le concept de la pudeur mais dans le doute Maeko s'était cachée les yeux avec sa couverture.
Au huitième jour toutefois, quelque chose de différent se produisit lorsque Maeko posa le pied sur le sol :


*Je... suis pas si lourde !*

Elle-même affichait un air surpris, elle avait commencé à sentir une différence depuis hier, mais là elle se sentait capable de se déplacer bien qu'elle luttait toujours clairement pour éviter de se faire « aspirer » par le sol... Bon, autant essayer. Elle força pour lever sa jambe et fit un pas en avant, un grand sourire se dessina alors sur son visage, elle arrivait à peu près à bien se déplacer ! Elle fit un autre pas, puis un autre et se fit une marche certes lente et fatigante, mais ça restait un grand pas pour elle. Maeko avait l'impression de faire des progrès, elle poursuivit donc sa journée selon la routine, faisant des pauses et cette fois-ci plus facilement étant donné qu'elle pouvait se déplacer jusqu'au bâtiment sans épuiser toutes ses forces. Elle était encore loin de son objectif qui était de supporter la gravité sans se transformer, mais elle voyait désormais que ce qu'elle voulait faire était possible.

Les jours suivants, elle redoubla d'efforts, et cela paya. Deux semaines après être entrée dans cette salle, Maeko pouvait se déplacer normalement avec sa transformation, elle commença donc à s'habituer à voler dans cet environnement, c'était moins gracieux que sous la gravité terrestre mais ce n'était pas non plus un vol instable maintenant que son corps s'était habitué à la gravité de la salle de l'Esprit et du Temps. Ses prochaines séances d'entraînement se déroulèrent donc en des ballets aériens de plus en plus habiles, rapides et longs. Elle remarqua que les poids la gênaient beaucoup moins lorsqu'elle se trouvait dans le bâtiment, en gravité normale, elle réalisait alors qu'elle était en train de se transformer, tout son corps se renforçait au fur et à mesure des jours, jamais elle n'aurait pensé être capable d'arriver à un tel niveau en quelques mois.

La Zélodienne voulut donc passer à l'étape supérieure, c'est à dire tenter de résister à la gravité sans sa transformation et ce fut comme si elle recommençait tout depuis le début. A sa grande surprise, elle résistait, mais ne pouvait plus se déplacer. Cependant, cette fois-ci, elle savait que c'était possible de pousser les limites et de combattre cette puissante force qui voulait la coller au sol. Et puis... se donner tout ce mal en valait la peine pour Maeko, les deux premières semaines avaient été dures pour la magicienne, mais elle n'avait pas oublié pourquoi elle était entrée là-dedans. Son but été toujours aussi clair dans sa tête ! Sa détermination, bien qu'ébranlée, n'avait pas encore fléchie, et de toute manière, même si elle fléchissait ça ne servirait à rien, puisqu'elle n'avait plus le droit de sortir.

Pan de son côté, était toujours en Suppa Saiyajin, il semblerait qu'elle ait définitivement abandonné sa transformation divine, à moins qu'elle ne l'ait perdue... ça semblait... peu probable, voire même bizarre, mais en même temps elle ne savait pas vraiment comment marchait le monde des dieux donc bon... Elle tenta une chose qu'elle n'avait pas fait depuis des jours : la méditation. Elle avait remarqué que sa respiration s'était améliorée, elle s'était un peu accommodée au manque d'oxygène semblerait-il. Ses poids lui pesaient moins sur les épaules et la fatigue se présentait moins souvent, elle s'assit donc sur l'escalier et ferma les yeux, calmant sa respiration pour la première fois depuis son arrivée ici. Ensuite, elle tenta de faire le vide dans sa tête, ce qui prit un peu lus longtemps que ce dont elle avait l'habitude, puis se concentra sur son énergie magique. Car oui la magie c'était de la pratique, mais c'était aussi un entraînement rigoureux de l'esprit. Maeko relâcha du mieux que possible ses muscles et laissa l'énergie circuler dans son corps, elle réalisa alors une chose qui n'allait pas dans son objectif :


*Je ne serai pas prête quand je pourrai me déplacer sans être gênée par la gravité mais quand je pourrai méditer en paix dans cette gravité.*

Son aura dorée apparut doucement autour de son corps et elle décolla de quelques centimètres du sol. Dans cet état, elle aurait pu travailler sa technique magique, mais elle ne voulait pas le faire ici, elle voulait se prouver qu'elle pouvait plancher sur ses techniques dans l'environnement hostile en face d'elle :

*L'Oxygène je pourrai m'y habituer... la gravité je pourrai m'y déplacer... mais je crois que les températures je pourrai jamais m'y faire !*

Quoique... et s'il y avait un moyen ! Durant son entraînement avec Pan, celui où elle avait appris le Kamehameha et le Masenko, elle avait remarqué que le Ki était une énergie qui entourait parfaitement le corps d'une personne, alors était-il possible que le Ki servent de bouclier ? En tout cas c'était possible avec la magie de protéger une personne, elle-même avait une technique qui lui permettait de créer un bouclier magique autour d'une personne. Bon ce bouclier n'était pas infaillible, mais l'environnement était souvent moins violent qu'une boule de feu dans la figure... en tout cas on mettait plus de temps à sentir les effets de l'environnement que d'une boule de feu.

En regardant bien, la magie et le Ki étaient des choses très similaires. Le Ki était versatile et permettait aussi bien de se protéger que d'augmenter sa force et d'attaquer, il nécessitait un entraînement physique. La magie faisait la même chose, mais elle pouvait aussi créer des choses à partir de rien et nécessitait un entraînement de l'esprit. Certains guerriers arrivaient à combiner l'utilisation des deux énergies :


*Si elles sont similaires je devrai pouvoir créer un bouclier avec mon aura.*

Elle se concentra donc cette fois-ci sur son Ki et posa ses pieds au sol. Elle souffla plusieurs fois pour rester bien sereine et fixée sur son aura. Ensuite, elle extériorisa son énergie autour d'elle, elle ne l'expulsait pas violemment mais la garda au contraire concentrée dans son aura :

*Oui... ça fonctionne comme un bouclier.*

Sa théorie était confirmée, elle sentait une épaisse carapace l'entourer... Bon, cette épaisse carapace n'était pas grand chose en réalité, mais ce n'était que la première mise au point, un prototype, et c'était plus épais que ce que son aura générait normalement. Tout ce qu'elle avait à faire, c'était de concentrer son énergie dans son aura, c'était donc ce qu'elle fit, son aura dorée apparaissait donc plus épaisse, parsemée d'éclairs jaunes. Elle ouvrit les yeux entourée par son bouclier :

*Bon ! Testons !*

Elle s'avança vers l'étendu de blanc de la salle et fut une nouvelle fois attrapée par la gravité. C'était un échec total, elle ressentait encore la terrible chaleur qui lui brûlait les poumons depuis deux semaines et la gravité qui l'aplatissait. Mince ! Qu'est ce qui n'allait pas ?! Elle avait pourtant l'impression d'être protégée ! Elle voyait clairement un bouclier autour d'elle, alors quoi ?! Le bouclier n'était pas assez puissant ? Ou avait-elle fait n'importe quoi dans sa conception à tel point que cela n'avait que l'apparence d'un bouclier ?!
Elle fit exploser son aura, la faisant pulser, mettant plus de puissance dans sa technique, mais cela ne changeait rien du tout, Maeko ne faisait que puiser encore plus dans ses réserves. Lutter contre la gravité et constater son échec avait irrité la Zélodienne qui annula son action et réduisit la quantité d'énergie consacrée à la technique :


*Calme-toi ! Ça doit venir de toi ! Tu as probablement été trop vite.*

Elle tenta de concentrer un peu plus son énergie, mais les efforts qu'elle fournissait déjà l'empêchaient d'user sa tête, elle n'eut pas le choix et dut retourner dans le bâtiment pour réfléchir. Maeko alla donc manger un morceau, ça l'aiderait sûrement à penser. Elle réfléchit en mangeant son morceau de pain et elle avait beau prendre le problème dans tous les sens : elle avait bien créé un bouclier, il souffrait donc simplement d'un manque d'efficacité. La magicienne se lava et alla se poser sur son lit après s'être changée et continua sa réflexion. Il n'y avait que deux possibilités : soit elle devait mettre plus de puissance dans la technique, ce qui était peu probable vu le résultat du premier essai, soit elle devait mieux concentrer l'énergie pour compacter son aura.
Elle referait un essai à son réveil, en attendant, bonne nuit...

Elle se réveilla trois heures plus tard et refit un essai après avoir renfilé ses vêtements d'entraînement. Elle voulait faire ça avec l'esprit le plus clair possible et fit donc une nouvelle fois son exercice de méditation. Une fois détendue, elle essaya d'appliquer ce à quoi elle avait réfléchi et essaya de concentrer un peu plus son Ki, c'était une opération assez délicate ce qui faisait que Maeko prenait plus de temps à exécuter sa technique. Cependant, une fois cela fait, elle remarqua que les éclairs jaunes qui crépitaient autour de son aura avaient disparu... Était-ce le signe d'une meilleure maîtrise de la technique ? Ou d'une meilleure exécution ? Peut-être. En tout cas, elle sentait une différence par rapport à la dernière fois, l'environnement lui était plus supportable :


*Ça marche ! La technique marche !*

Elle avait elle-même du mal à y croire mais elle avait réussi à trouver quelque chose pour rendre l'environnement de cette salle plus supportable. Elle certaine cependant, qu'il y avait encore moyen d'améliorer la chose... peut-être que cette fois-ci, si elle mettait plus de puissance elle pourrait se faire un bon bouclier contre le milieu hostile. C'est ce qu'elle fit, en tentant toujours de bien concentrer la puissance, l'épaisseur de son bouclier augmenta légèrement, mais désormais, la température était bien plus supportable. Elle testa la chose en allant dehors, là où les températures étaient les plus hostiles et découvrit une brèche dans son bouclier, elle ressentait encore fortement la chaleur, elle fit donc demi-tour et ferma les yeux, essayant de détecter le problème dans son aura...

La réponse ne lui sauta pas à la figure, en fait, elle mit quelques minutes à la trouvée : le problème venait que l'énergie était trop éparpillée, elle devait la concentrer encore, une dernière fois. Cette opération prit un certain temps car elle arrivait au point où il était dur de concentrer plus l'énergie sans la rendre instable... elle s'assura donc plusieurs fois que tout allait bien et... se rendit compte que la température s'était encore améliorée. En revanche, l'oxygène et la gravité resteraient un problème, mais au moins cela enlèverait un handicap lorsqu'elle en aurait besoin.
D'ailleurs, elle pensait qu'elle ne devrait pas utiliser la technique dans la salle, du moins pas tant qu'elle était en forme, car cette salle était faite pour que le guerrier subisse afin qu'il s'améliore. Si elle nullifiait peu à peu ce qui faisait l'essence de cet endroit elle ne s'améliorerait pas... mais pourrait en revanche réutiliser la technique dehors lorsque l'entraînement serait terminé. Qui sait, peut-être même que cela pourrait lui permettre de survivre dans l'espace.

Pour l'heure, il était temps de tester son efficacité. Maeko sortit donc une nouvelle fois, elle se battit une énième fois contre la gravité :


*Oui... Je vais vraiment me sentir toute légère dehors !*

Elle avait toujours du mal à respirer et avait encore plus de mal à se déplacer, mais la chaleur intense... ça elle ne le ressentait plus aussi violemment que d'habitude, ce qui fut une sorte de soulagement pour elle, cela faisant deux semaines qu'elle subissait des températures extrêmes. Elle en profita donc, au moins quelques minutes, puis elle retourna une nouvelle fois à l'intérieur du bâtiment, toujours entourée par son bouclier... Ca faisait du bien de sentir un peu de fraîcheur sans que celle-ci vous gèle littéralement sur place. Parce que les -40 degrés on les sentait passer, c'était le seul indicateur de la « nuit » qui tombait. La sensation de se faire réchauffer par son aura devait être aussi agréable une fois la nuit arrivée d'ailleurs. Elle testa la chose, attendant les heures du soir, puis utilisa son aura bouclier, oui, elle était réchauffée par son aura, cela ne la protégeait pas que du chaud mais aussi du froid :

*Il faudra que je pense à la tester dans l'espace... ça pourrait être intéressant si j'ai trouvé un moyen de survivre dans les milieux hostiles !*

Elle se doutait en plus que ce n'était pas le genre de technique à laquelle Ara' penserait à maîtriser en premier lieu, dessinant un petit sourire malicieux sur son visage en imaginant la tête que ferait le Saiyajin en voyant à quel point elle serait devenue douée.

*Je ne vais plus me contenter d'aider mes camarades maintenant ! Je vais pouvoir me battre à leurs côtés ! Les protéger...*

A cette pensée, une personne sur ses gardes pouvait détecter une fluctuation dans la force de la Zélodienne qui ne semblait pas s'être rendue compte que sa force en forme normale avait doublé pendant une demie-seconde. Maeko stoppa sa technique, la chaleur intense lui sauta de nouveau à la figure, mais elle souriait, elle était bien contente de sa technique, et était bien contente de l'avoir trouvée toute seule.

Ce n'était que trois semaines après être entrée dans la salle que Maeko put se déplacer correctement dans la gravité folle de celle-ci en forme normale. Elle courait assez lentement, mais arrivait aussi à sauter et à voler... et aussi à méditer. Elle se sentit à nouveau libre ! Enfin ! Après des jours passés prisonnière de la gravité et du bâtiment qui était son seul abri face à cela, elle pouvait enfin être libre de ses mouvements ! Et elle ne s'était pas privée ! Faisant des tours complets du bâtiment que ce soit en volant ou en courant, avec un grand sourire aux lèvres, riant même, c'était sa manière de célébrer l'acquisition de sa liberté qui lui avait été enlevée pendant trois semaines.


« Pan ! Ça y est ! Ça y est ! » criait-elle

Elle fit plusieurs sauts acrobatiques en avant et se posa devant la Saiyajin :


« Pan ! T'as vu ! Ça y est, j'arrive à me déplacer dans la gravité ! Alors ? Ça y est ? On peut commencer l'entraînement ? C'est quoi que tu voulais m'apprendre ?! »


HRP : Maeko apprend la technique de résistance à l'environnement (technique spéciale)


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Dim Mai 22, 2016 7:23 pm




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50







L'entrainement de Maeko avait commencer, elle semblait avoir tellement de mal et je me demandais si elle n'allait pas se faire mal au final. M'enfin, je l'avais prévenue. Moi de mon côté je devais absolument progresser aussi, c'était une chose que j'avais cacher a Maeko aussi, mais la menace qui pesait sur Zélod était bien au dessus des compétences qu'elle pourrait développer même en 10 ans d'entrainement dans cet endroit. C'était pour pouvoir combattre ça que j'étais venue ici avec elle en premier lieu.

Laissant la jeune Kitsune tenter de luter contre la gravité avec son habituel courage, je pris surmoi de prendre ma forme de Suppa Saiyajin God après m'être quelque peu éloigner. C'était étrange, quelque chose m'échappait, la transformation était plus ... confuse, difficile à prendre, mais finalement mes cheveux et mes yeux se tinrent de rouge et mon potentiel divin ressortis, non sans mal. Je regardai mes main et pris un aire songeuse ... Quelque chose n'allait pas. Pourtant je sentais toujours la puissance divine qui m'habitait, mon aura était toujours là, émanant tranquillement telle une flamme parcourue de lucioles d'énergie ... Je décidai finalement de faire fit de ce malaise et de me mettre a l'entrainement. Il fallait que j'arrive a atteindre ce niveau supérieur et que mon aura vire au bleu, comme sur Zélod.

Pour le premier essais, j'optai pour le calme, la concentration et la méditation. Je m’assis sur le sol presque immatériel de la salle de l'esprit et du temps pour enfin plonger mon regard pourpre dans l'immensité blanche. La sensation que j'avais eu sur Zélod, cette combativité et cette détermination que j'avais ressentie était exactement la sensation que je ressentais lorsque je me transformais en Suppa Saiyajin. Pourtant dans ma forme actuel j'étais parfaitement calme et je ressentais mon habituel lassitude de l'affrontement qui m'habitait depuis peu. Peu être qu'actuellement je n'étais en réalité qu'une Saiyajin God, et que le Suppa Saiyajin God était ce que j'avais expérimentée avec cette aura azuré ? Donc cela voudrait dire que je devais me transformer en Suppa Saiyajin sous cette forme ?

Je continuai a méditer tranquillement, pendant combien de temps, je ne le savais pas, mais au final je me rendis a l’évidence que la manière douce ne marchai pas. Je me redressai sur mes jambes et concentrai mon aura qui se mis à pulser plus fort ... Attend une minute ? Pulser ?! Mon aura ne fait pas du tout ce bruit là quand je prend ma forme divine, alors pourquoi ... ?

Levant les mains, je vis la lueur dorée brillante typique du Suppa Saiyajin émaner de mon corps. Quand avais-je changer de forme ?! Je soupirai, j'étais plutôt dissipée hein ? Je pensais au Suppa Saiyajin tellement fort que je me transformai toute seule sans m'en rendre compte ! Bon sang, je ressemblais a une amatrice bonne pour revoir toutes les bases !

Esquissant un petit sourire en coin je repris ma forme normal et me concentra pour repasser en Suppa Saiyajin God ... Je me concentrai ... Concentrai ... Et ça ne ... Venait pas ? Pourquoi est ce que je ne pouvais pas me transformer en Suppa Saiyajin God ?! Là on étaient mal, si je n'étais plus capable de prendre ma forme divine je ne pourrais jamais la battre ! A la place de prendre ma forme divine, je finis par me transformer de nouveau en Suppa Saiyajin ... Je serrai les poings, passablement inquiète, comment faire pour ... Attendez une minute ... je ne me sentais pas beaucoup plus faible qu'avent. Peu être ... peu être pouvais-je devenir encore plus forte ! Après tout c'était le crédo de la famille Son d'aller toujours plus loin !

Je ne perdis donc pas espoir et partis me coucher un peu après Maeko. Les jours qui suivirent furent consacrer a réapprendre a user de ma forme de Suppa Saiyajin de manière optimum. En effet, a force d'utiliser ma forme de Suppa Saiyajin 2, ma forme divine ou bien de ne plus me transformer du tout depuis le temps, j'avais au final bien peu réellement pratiquer le Suppa Saiyajin simple. Et pourtant, je le sentais au fond de moi, le pouvoir ne se cachai plus dans les formes supérieure, agressives et difficile a utiliser. Mon réelle pouvoir se trouvait dans ma forme de guerrière légendaire la plus simple, celle que je connaissais depuis le début, depuis mes 11 ans.

J'observais Maeko progresser de jours en jours. Elle veai me parler de temps en temps, c'était vrais qu'elle était restée quelqu'un de très empathique, mais je n'étais pas prète encore a lui raconter tout ce que j'avais vue. Peu être plus tard, mais pour l'instant j'avais plus l'habitude de noyer le poisson ou de lui poser une question sur elle par dessus la sienne. La Zélodienne s’adapta tellement vite que je me serrais presque poser la question de savoir si elle n'avait pas du Sang Saiyajin dans les veines ! J'étais pourtant forcée de constater que j'étais loin du compte, Maeko était une force de la nature, si elle avait eu effectivement du sang Saiyajin dans les veines, elle m'aurait déjà dépasser et mis Arachitz en PLS depuis bien longtemps. J'eu a peine le temps de finir mon propre entrainement, ma remise en forme qu'elle avait déjà en grande partie dompté la gravité.


Tu progresse vite, C'est une bonne chose ! Et j'ai vue que tu apprenait a bien gérer ton énergie et ta fatigue, ce qui est encore mieux. A présent on vas pouvoir s'entrainer sérieusement. J'ai penser a plusieurs choses que je pourrais t'apprendre, dont une qui te serrait extrêmement pratique. Je t'aurais fait faire d'autres exercices, mais je pense que ta maitrise du Ki est bien suffisante pour ça ...

Bref, voila comment ça va se passer. Dans un premier temps je vais t'apprendre des choses, te donner des armes pour te battre et perfectionner tes compétences, ensuite on les mettra en pratique pour que tu augmente tes talents rapidement. L'objectif, c'est que lorsqu'on sortira de cette sale, tu puisse me battre ou au moins rivaliser avec moi sur le plan Physique, Technique et martial.

En effet, que Maeko soit une adversaire sérieuse pour moi était un objectif à atteindre, car c'est cela qui non seulement pourra protéger Zélod, mais c'est aussi la force de Maeko qui pourra donner a Arachitz et à Machiko la motivation pour progresser encore plus. Dans l’immédiat elle devait gagner en pouvoir et je ne connaissais qu'une seule technique capable de s'apprendre pour le faire.

Je repris ma forme normal et cessai de briller pour serrer les poings et les dents.


Voila la prochaine technique que tu vas apprendre Maeko ... Kaïoken !

Une aura d'un violent rouge pourpre apparu autour de moi alors que de puissantes ondes de chaleurs se mirent à émaner de mon corps, causant des ondulation dans l'aire dans le sifflement typique de la technique de Kaïo-sama.

Le Kaïoken est une technique qui consiste à augmenter son pouvoir pour doper ses capacités, dans un premier temps, les doubler. Il y as des niveaux supérieurs de Kaioken, mais pour l'instant tu ne t'exercera qu'au simple Kaïoken. La raison est que cette technique, en te donnant bien plus de force cause aussi des douleurs et peu même détruire ton corps, voir affecter ton ki s'il n'est pas utiliser avec parcimonie. Le gros avantage c'est qu'il est combinable avec les transformations par contre le contre coup est plus grand si tu fait ça.

Je pense que ça reste une bonne technique pour surprendre ton adversaire ou au cas ou tu aurait besoin de déployer plus de force physique et d'endurance. Et puis qui sait, peu être que ça boostera tes pouvoirs magiques aussi ? Aller, essaye, pousse ton Ki jusqu’à ses limites, mais seulement dans ta forme normal, ensuite extériorise le et repousse le une seconde fois !

Je restai près d'elle en cas de soucie, le Kaïoken était une technique difficile a apprendre et a appréhender, c'était un coup a prendre, mais je n'avais aucun doute sur le fait que Maeko arriverait rapidement à comprendre son fonctionnement. Je restai quand a moi avec mon Kaïoken actif, si cela pouvait l'aider a comprendre quelque chose en étudiant mon Ki ou autre chose. J'étais aussi prête a refaire un exemple ou à activer la technique doucement, étape par étape si elle en avait besoin.


Info. Diverses:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Jeu Mai 26, 2016 12:36 am






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Pan la félicita de sa discipline et de l'énergie qu'elle avait mis dans son entraînement ces derniers jours et avait apparemment plusieurs choses à lui apprendre, des « outils » qui lui serviraient au combat... lorsqu'elle annonça d'ailleurs l'objectif de l'entraînement, Maeko ne put s'empêcher d'avoir un rire nerveux. L'objectif était carrément de rivaliser avec Pan, voire la battre, on pouvait dire qu'elle y croyait vraiment en tout cas. Qui sait, c'était peut-être faisable, après tout elle avait fait tellement de choses qu'elle croyait impossibles ces derniers temps...
Pan reprit sa forme normale et passa en forme « Kaioken », comme la dernière fois qu'elle était venue sur Zélod, mais en moins violent, la force de son amie avait seulement doublé, mais la chose restait assez violente... cette transformation avait l'air instable. Enfin... cette technique, puisque c'était d'après les dires de Pan, une technique.
Une technique qui consistait à augmenter la force de l'utilisateur de façon non négligeable selon plusieurs niveaux mais qui en retour causait de sérieux dommages au corps.
Maeko regarda ses mains et ferma les poings et les yeux, son aura dorée apparut autour de son corps, puis explosa :


« AAAAAAAAAAH ! »

Elle était en train de concentrer son énergie dans son aura, un peu à la manière dont elle avait appris sa technique de protection en milieu hostile, mais en plus violent. Elle calma ensuite son aura pour la faire disparaître dans son corps puis la fit exploser d'un coup. Son aura se tordit alors comme une vague et une seconde explosion de Ki s'ensuivit. Le résultat était violent, puissant, mais loin d'être satisfaisant, son aura n'avait pas changé de couleur et n'était qu'une tornade instable de Ki. Cela ne dura que quelques secondes puisque tout s'arrêta d'un coup et Maeko s'évanouit.
Toute son énergie venait d'être drainée d'un coup, s'évadant grâce l'explosion de Ki qu'elle avait provoqué.
Elle se réveilla deux heures plus tard dans le lit, Pan devait l'avoir déposée. La magicienne mangea un morceau puis retourna dehors où la Saiyajin avait repris son entraînement en attendant son réveil, il était temps de reprendre les exercices. Pan réactiva son Kaioken mais Maeko savait que le problème était venu d'elle-même qui n'avait pas su contrôler son énergie au moment de l'évacuation du Ki.

Elle allait réessayer, montant son Ki au maximum, elle ferma les yeux pour mieux se concentrer et pour prendre conscience de chaque once de Ki circulant dans son corps, elle souffla et resta parfaitement calme pendant de longues secondes tout en se maintenant à puissance maximale. Les seules choses la dérangeant étaient la chaleur intense, le manque d'oxygène et la gravité qu'elle sentait toujours même si elle s'était habituée. Ce triangle de problèmes la suivraient jusqu'à la fin de son entraînement semblerait-il !
Ouvrant les yeux, elle fit exploser son aura pour ce deuxième essai, puis elle extériorisa son énergie une seconde fois, provoquant de nouveau un violent courant d'air, son aura dorée fut parcourue d'éclairs rouges et on pouvait voir qu'elle avait du mal à contrôler l'expulsion de l'énergie. Elle serrait les dents, avait tous ses muscles tendus au maximum, l'intense chaleur de la salle était déjà insupportable, mais maintenant c'était son aura qui l'étouffait et qui faisait voler ses gouttes de transpiration au loin.

Son aura vibrait de façon agressive et était bien plus épaisse que d'habitude, on l'entendait même parfois siffler, les éclairs se firent de plus en plus agressifs et réguliers jusqu'à entourer totalement l'aura de Maeko. Dans un flash, les éclairs rentrèrent dans son corps et son aura se teint en rouge pendant une demie seconde, avant qu'elle ne tombe à quatre pattes, vidée :


« Ah... Ah... Ah... »

Elle reprenait son souffle, elle avait tous ses muscles en feu. Cette technique était beaucoup plus éprouvante à apprendre que tout ce à quoi elle s'était exercée jusqu'à présent. Elle se releva en titubant, il était peut-être temps de faire une autre pause... Elle utilisa son temps pour faire la routine du lavage, du repas et de la sieste.
Maeko fit un troisième essai, cette fois-ci, elle eut un meilleur contrôle de son énergie, le tout avait l'air moins chaotique, son aura s'était teinte de rouge pendant deux bonnes secondes et cette fois, elle avait pu sentir la chose, une augmentation brève de pouvoir dans son corps mais aussi une intense douleur, si bien que finalement, elle dut faire des pauses à chaque essai...
Toutefois, elle se rapprochait du but à chaque fois, elle avait plus ou moins compris le truc mais devait maintenant contrôler suffisamment son énergie pour maintenir le Kaioken. C'était difficile pour la Zélodienne, mais possible.

C'était... assez étrange, elle se sentait bien en utilisant la technique car la puissance qu'elle fournissait la faisait se sentir capable de tout, et puis en même temps cette technique la faisait se sentir mal en raison de l'énergie dépensée et des douleurs musculaires. Cependant, c'était vrai qu'une chose pareille pouvait surprendre un adversaire qui s'attendrait à un combat à distance.
Cette technique lui permettait aussi d'alléger le poids de ses... poids, mais ceux-ci revenaient lui peser deux fois plus sur les épaules quand le contrecoup du Kaioken se faisait sentir. Remarque en poussant son corps aussi loin, nul doute qu'elle progresserait encore plus rapidement car la technique de Kaio lui faisait voir de nouvelles limites, après la gravité c'était sa propre puissance et sa propre utilisation de son Ki qui lui détruisaient ses bras et ses jambes.
Mais plus elle s'exerçait, moins les courbatures étaient violentes. Bien entendu, elle ne vit pas la différence tout de suite, mais son corps s'habituait peu à peu à l'usage du Kaioken.

Lors de son onzième essai, elle fit la routine de contrôle d'aura et déploya son Kaioken, cette fois-ci, il apparaissait stable, beaucoup plus stable que lors de son premier essai en tout cas. L'état de son Ki était proche de celui de Pan lorsqu'elle utilisait la technique, mais restait à savoir si elle avait une bonne maîtrise de la chose. Elle décolla lentement les pieds du sol et fonça dans une direction, on entendit le sifflement caractéristique du Kaioken et Maeko arriva à destination avec une vitesse folle, si bien qu'elle avait eu du mal à s'arrêter :


« Mince... je vais devoir m'habituer on dirait... »

Elle atterrit au sol et courut avant de décoller à nouveau, elle fit un looping et balança une Light Bomb sur une zone, l'explosion fut plus violente que ce qu'elle aurait voulu mais au moins ça répondait à la question de Pan : le Kaioken boostait aussi sa puissance magique.
Son vol et sa gestuelle en général étaient un peu maladroits, elle devait maintenant s'habituer à avoir deux fois plus de puissance que la normale, elle devait donc s'exercer encore.
Elle passa donc deux bons jours à s'entraîner exclusivement en mode Kaioken, elle volait, courait utilisait ses techniques pour s'habituer, ses mouvements devinrent plus précis, plus habiles.
En fait, elle s'habituait tellement au Kaioken qu'elle n'en ressentit bientôt plus les effets négatifs, en ce qui concernait le Kaioken simple en tout cas, elle ne savait pas ce que lui causeraient les autres stades ni jusqu'à quel pallier elle pouvait aller et ne le ferait pas tant que Pan ne lui aurait pas dit. En plus de risquer de mettre en son corps en danger pour rien cela risquait aussi d'user un senzu et en utiliser un dès le premier mois n'était pas ce qu'il y avait de plus sage...

En tout cas, c'était vraiment autre chose que sa propre technique, elle aussi pouvait donner des boosts à ses alliés, mais pas au point de doubler la force... de plus, son boost n'était que temporaire alors qu'un Kaioken bien maîtrisé pouvait durer aussi longtemps que l'utilisateur avait d'énergie. En plus, c'était apparemment combinable avec les transformations ?! Mais le contrecoup était plus violent semblait-il... Ouais, encore un truc qu'il valait mieux éviter de risquer...
Toutefois, elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander à quel point cette technique pouvait renforcer une personne, quelle était la limite ? Puisque plus on le poussait loin, plus le corps s'endommageait, à moins d'être donc très résistant, le Kaioken ne pouvait donc pas être poussé au delà d'un certain niveau non ?
Pan répondrait sans doute à toutes ces questions en temps voulu, en attendant, sa pause était finie et il était temps pour la jeune élève de retourner devant son encore plus jeune maître :


« KAIOKEN ! »

Son aura explosa, Pan pouvait voir la bonne maîtrise qu'avait la Zélodienne de la technique du Kaio du Nord :

« Je... je crois que je l'ai Pan ! Qu'est ce que tu en penses ? » demanda-t-elle en gardant la technique active pour que la Saiyajin puisse bien analyser le résultat


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Lun Mai 30, 2016 12:34 am




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50






Le premier essais de Maeko quand au Kaïoken fut peu concluant, néanmoins elle avait dégager une belle énergie, très bien maitriser. Les progrès étaient bien là et ils étaient fulgurants. Je n'aurais jamais pensée trouver chez le peuple Zélodien quelqu'un d'a la fois si gentil et si ... Fort.

Oui, Maeko était terriblement forte, elle ne le savait sans doute pas, mais son pouvoir dépasserait sans doute bientôt le miens, aussi impossible que cela puisse lui paraitre a première vue. Cependant elle allait sans doute avoir le même problème que celui qu'affrontait au quotidien nul autre que Otosan ... j'étais sur qu'au fond d'elle Maeko se dégouterai profondément de faire le moindre mal a quelqu'un, le combat ne manquerai pas de la répugner. Seulement cela n'était pas un soucie que l'on pouvaient contourner avec de l'entrainement ou de l'enseignement, sur ce point là je ne pouvais rien pour elle. A part peu être lui donner gout a l'entrainement et au travail, a la culture du pouvoir pour qu'elle soit toujours prête a se battre, sans se reposée sur ses acquis.

Pendant que la jeune Zélodienne s'entrainait a faire changer de couleur a son aura, de mon côté je n'avais toujours pas quitter ma forme de Suppa Saiyajin et ce depuis près d'un mois ... En parlant e manque d'entrainement ... Je sentais l'excitation et la colère revenir en moi. J'avais passée tellement de temps a courir partout que j'avais négligé mon entrainement, résultat, ma maitrise du Suppa Saiyajin avait décliner, je n'étais plus parfaitement calme sur le long terme et ma transformation dorée n'était plus aussi naturelle qu'avent pour moi. Autre problème, la magie de Pina n'était plus là pour m'aider a soulager mon cœur qui n'allait pas tarder à devoir déchainer sa rage.

Je pouvais cependant peu être tirée profit de cela pour mettre Maeko a l'épreuve ? Cela faisait un moment maintenant que nous étions ensembles ici et bien que la mettre réellement à l'épreuve était une bonne idée en soit, finalement je m'étais attachée a elle ... Lui faire du mal serrait tellement difficile pour moi. Cependant au final il le fallait, j'étais ici pour lui apprendre a affronter les danger les plus terrible et aider ses amis, si Maeko n'était pas capable de se battre réellement je devais le savoir, je devais connaitre sa facultés a réagir au diverses menaces et a la préparée à être réactive. Elle ne devait pas voir la menace venir, c'est pourquoi je continuai a me comporter comme d'habitude.

Au final j'avais finie par lui faire confiance ... J’espérais qu'elle avait également confiance en moi et que ... je ne me trompais pas. Elle vint finalement me voir en me montrant ses progrès, de magnifiques progrès, un Kaïoken très bien maitriser, mais encore un peu fébrile. je posai doucement un doigt sur son épaule droite histoire de lui faire sentir la vive douleur dans ses muscles.


C'est un super Kaioken que tu arrive a me faire là Maeko ! mais voila ou tu en est a présent après avoir pousser tes muscles aussi loins, n'oublie pas cette douleur, lorsque tu la ressant c'est qu'il ne faut pas aller plus loins. A moins qu'il n'y ai réellement un enjeux particulièrement grand et aucun autre choix, n'utilise pas le Kaïoken coupler a une autre transformation. Tu risquerai de ne plus pouvoir te battre par la suite et tout espoirs serrait perdu.

Je l'invitai a me suivre pour m'asseoir sur les marches du dallage qui nous épargnai la gravité. Un peu de repos était bien mérité après tout, et puis il y avait certaines choses que la Zélodienne devait savoir.

Tu est quelqu'un de très intelligent Maeko, tu as été la première a te rendre compte de beaucoup de choses a mon sujet, des choses que personne, pas même ma famille n'avait sus déceler. Tu est quelqu'un de formidable tu sais ? Sans vous et Zélod, je serrais peu être comme elle aujourd'hui ... Oui ... Sans doute ...

Je marquai une courte pause en baissant les yeux vers la jeune Zélodienne, la fixant de mon regard émeraude, sérieux, mais très doux, contrastant fortement avec ma forme de Suppa Saiyajin. Seulement il y avait aussi une profonde mélancolie marquée sur mon visage, ainsi qu'un certain désarrois.

"Elle", en réalité c'est une autre moi, elle viens d'un espace temps presque en tout point semblable au miens, mais elle n'a pas eu la chance de vous connaitre vous et peu a peu la peine s'est mue en tristesse, la tristesse en désespoir et le désespoir est devenu colère et haine. Aujourd'hui cette Son Pan là est exactement comme un reflet corrompue de moi même et elle as jurée de détruire tout ce a quoi je tiens et de me détruire moi même. Je ne sais pas pourquoi elle fait ça, mais elle est ... Bien, bien, bien, bien, bien plus puissante que moi ... Lors de notre dernière confrontation elle m'a littéralement ridiculisée et elle as utiliser une attaque qui aurait put détruire la totalité du secteur galactique environnant .. Sans aucune hésitation ni aucun remord.

Elle dispose de toutes mes connaissances, toutes mes techniques et elle as une force que je n'ai pas. Celle de n'avoir aucune pitié ni aucune considération pour les dégats qu'elle pourrait occasionner ... De plus, pour couronner le tout, tu as due remarquer que je ne prend plus ma forme de Suppa Saiyajin God ? Ce n'est pas que je ne veux plus, c'est que je ne peu plus. ne me demande pas pourquoi, mais je ne suis plus capable de prendre ma forme divine. Je suis donc incapable de protéger Zélod contre elle. Si elle attaquait la planète, je serrais tué facilement en la défendant et vous suiveriez de près, puis la Terre a son tours, puis il y as des chances qu'elle mette la galaxie a feu et à sang dans sa rage.  

J'avais serrée les poings et les dents rien que 'imaginer tout cela arriver. Je ne pouvais pas supporter ça, de perdre ENCORE une fois tout ce qui comptait a mes yeux, de voir Zélod en ruine, la Terre de nouveau détruite. Je devais absolument devenir bien plus puissante ! Je devais rendre Maeko plus forte encore que je ne le serrais jamais ! Je ne pouvais pas échouer ! Pas cette fois, c'était bien au dessus de mes forces ! J'allais devoir être cruelle avec mon amie, j'allais devoir lui faire du mal et cela je ne pouvais pas le supportée non plus, pourtant j'y étais forcée ! Pardonne moi Maeko, j’espère que tu aura la force de comprendre et de me pardonner lorsque tout cela serra fini !

Cette journée, je l'avais ensuite fini en pleurant pathétiquement toutes les larmes de mon corps, comme une petite fille perdue qui n'avait plus aucun espoir. J'avais tellement besoin de pleurer un peu, de soulager ma douleur trop longtemps contenue et de me préparée a la suite. Ce n'était que lorsque Maeko m'eu laissée là pour partir se coucher que je mis mon plan a exécution, le moment que j'avais redoutée depuis mon entrée avec elle dans cette salle.

Je me mis a m'entrainer a peine fut t'elle partie et ce à grande puissance tant qu'elle pouvait sentir ma force, mais surtout pas à plein pouvoir. je ne voulais pas que mon amie connaisse mon plein potentiel, c'était nécessaire à la suite de mon plan. Ce n'était qu'une ou deux heure plus tard, lorsque je fut sur qu'elle dormait que je mis mon plan à exécution.




Je pris de la distance par rapport au sanctuaire et chargeai mon énergie à son Maximum, Je me transformai brutalement en Suppa Saiyajin 2 en utilisant toute la tristesse et la rage qui habitait mon cœur a ce moment là, la rage que j'éprouvais envers moi même.

Je poussai un hurlement qui fit trembler la terre en dégageant le plus puissant Ki Bakuhatsu que je pouvais faire. Mon armure se brisa en de multiples endroits, mes vêtements se déchirèrent aussi au passage et ma peau se couvris de blessure que je m'infligeai a moi même pour que tout cela ai l'aire réaliste. Pour Maeko, je devais avoir été attaquée alors qu'elle dormait et avoir été tuée promptement après avoir put a peine ripostée. Laissant comme seule survivante la mauvaise Pan avec des blessures résultant de son combat rapide, mais violent contre moi.

Cette explosion de pouvoir brulant et négatif qui émanait du second stade de la transformation légendaire devait surement avoir réveiller la Zélodienne. Je me posai ensuite rapidement devant l'entrée du sanctuaire, accueillant une Maeko dont l'état mental m'importai peu avec un visage de mort couvert de Sang, les cheveux dresser sur ma tête en une couronne dorée hérissée. Mon aura pulsant violemment autour de moi en dégageant une pression terrifiante crépitai de nombreux arc plasmiques frappant nerveusement le sol tout autour de mon corps émanant une lumière dorée caractéristique amplifiée par le pouvoir.


Je suis déçue, je pensais qu'elle me résisterai plus longtemps, mais elle était épuisée par son entrainement visiblement. Maintenant comme je lui ai promis avent de la désintégrer, je vais emmener ta dépouille sur Zélod III et je te détruirai sur place avec ton monde pathétique.

Essaie de me divertir un peu avent de mourir et fait attention ... La moindre erreur d'inattention et c'est la mort, du coup ne pense même pas a essayer de sortir, tu n'en aura pas le temps.

Je me mis en position de combat agressive, dégageant une gigantesque explosion de puissance sous forme de mon aura soufflant vers l'arrière comme-ci je me préparai a bondir sur elle en la fixant d'un regard assassin.

BAT TOI POUR TA VIE ZELODIENNE !!!! HAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!


Info. Diverses:

Transformation de Pan en Suppa Saiyajin 2 Enragée : lvl 40 500

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Lun Mai 30, 2016 3:14 am






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Elle le savait, son Kaioken n'était pas parfait, il drainait encore dans son énergie mais ce n'était plus qu'une question d'entraînement pour atteindre le niveau de maîtrise parfait qui permettait une utilisation plus ou moins indéfinie.
Alors qu'elle était devant Pan, souriante, comme un enfant qui attendait les félicitations de sa mère, la Saiyajin appuya son doigt à son épaule :


« Aie ! Aie aie aie aie ! »

Elle la félicita, mais lui rappela les dangers de la technique... Effectivement elle ne sentait plus la douleur de la technique, mais en forçant un peu elle avait la douleur musculaire de son entraînement... Aie !
Cette limite, c'était le corps qui disait « Ne pousse pas le Kaioken plus loin ! », ok reçu. Pan mit également la magicienne en garde sur le fait d'utiliser la technique couplée à une transformation, une chose très dangereuse qui risquait de paralyser l'utilisateur apparemment.
Maeko acquiesça vivement en luttant contre la douleur causée par Pan, puis celle-ci l'invita à faire une pause sur les marches du bâtiment. La Zélodienne éteignit son Kaioken en poussant un soupir de soulagement pour son corps et s'assit aux côtés de Pan.

Son amie se confia alors en partie, Maeko écoutait d'une oreille attentive, Pan mentionna quelqu'un, disant qu'elle serait probablement devenue « elle » si elle n'était pas tombée sur la planète du peuple de magiciens. Naturellement, la Zélodienne se demanda de qui elle pouvait bien parler, elle avait les oreilles dressées et sa queue faisait tranquillement le ménage sur le sol derrière elle. La Saiyajin se tourna vers elle un regard sérieux mais doux, cisaillant mais protecteur, Maeko elle, avait les yeux ronds, caractéristiques d'un air interrogateur. C'est alors que la fille de Gohan apporta des précisions. « Elle », c'était son... alter ego d'un autre Univers, une version corrompue, très puissante, bien plus puissante que la Pan originale et surtout sans pitié... Et le Suppa Saiyajin God n'était plus accessible, elle ne pouvait plus l'utiliser. En clair, les choses allaient mal pour l'Univers pour le moment, très mal.
Elle, était trop faible pour faire quoique ce soit, ses deux amis étaient morts et ne pourraient donc rien faire et Pan avait perdu sa puissance divine. Donc les seuls qui pour elle pourraient faire quelque chose n'étaient pas en état de se battre...

Enfin, Pan se mit à pleurer à chaudes larmes, Maeko enroula un bras autour des épaules de son amie et plaça sa queue dans le dos de la guerrière, un réflexe naturel pour tenter de la rassurer. Pan s'était livrée à elle, Maeko pouvait donc sentir bien plus de choses que la dernière fois : une profonde tristesse, une immense colère, un grand vide, un côté obscur qui devait probablement caractériser le cœur de la Pan corrompue. Cependant, dans le cœur de la Pan « lumineuse », Maeko voyait... ou plutôt ressentait une petite flamme, un petit bébé riant dans les bras d'un homme à lunettes, à côté il y avait une femme aux yeux bleus, un homme barbu avec une coupe afro, un gros être rose et un chien. Elle sentait aussi des choses liées à un être vert aux oreilles pointues et un homme aux cheveux ébouriffés... Elle sentait aussi la nature, l'environnement d'une planète, la Terre...
C'était à son tour de parler.


« N'en veux pas à ces gens qui n'ont pas su déceler certaines choses. Ce n'est pas naturel chez moi, la magie de lumière est faite pour servir les autres, le mage développe donc une empathie qui permet dans une certaine mesure de déceler certaines émotions... et si la personne est proche, il peut en connaître les origines de façon assez floue. »

Elle parla d'une voix douce, presque en murmure, elle avait l’œil humide et cela se décelait parfois dans ses paroles :

« Tu sais, depuis que je sais que tu viens d'un autre futur... et depuis la mort d'Ara' et de Machi', je me suis toujours demandée comment seraient nos vies si cet idiot n'avait pas été envoyé sur Zélod en étant bébé... s'il avait été juste assez fort pour rester sur Vegeta. Est-ce qu'il serait devenu un meurtrier dans une quête sans fin de bataille ? Aurions-nous eu à l'affronter ? Sûrement, mais je ne crois pas qu'il soit né mauvais, il aurait toujours eu du bon en lui, une petite flamme qui brille actuellement en toi. »

Elle marqua une pause et reprit :

« Si cette Pan est vraiment une Pan, alors elle ne sera jamais totalement maléfique, sinon elle n'agit pas en étant entièrement elle-même. »

Maeko plaça ensuite un bisou sur la joue de Pan et la laissa seule, car elle en avait probablement besoin, mais sur une note d'espoir qui, elle l'espérait, aiderait...
Elle laissa ses poids et s'endormit sur le lit.
Elle se réveilla au bout d'un moment en raison d'un hurlement et d'un déchaînement d'énergie. C'était... monstrueux ! L'aura de Pan venait d'augmenter d'un coup...


*Et tu voulais que je dépasse CA ?! Je suis encore loin du compte...*

Elle sentait toutefois de l'énergie négative émaner de cette augmentation de pouvoir et alla donc par bonnes mesures, voir ce qu'il se passait :

« P... Pan ? »

Son amie avait un regard cruel et meurtrier, elle était couverte de sang avec une tenue à peine reconnaissable. Son aura était agressive, donnant l'impression que son guerrier n'avait qu'une envie : vous sauter à la gorge. Elle parla du non-sens, disant qu'elle avait désintégré quelqu'un et qu'elle allait maintenant la tuer et détruire Zélod...

« D... De quoi... ?! » articula-t-elle à peine

Elle ne reconnaissait plus son amie, le choc de ses paroles lui avaient mis les larmes aux yeux, mais qu'est ce qu'il lui arrivait ?! Son cerveau sonna alors la cloche de rappel et son cœur manqua un battement... Cette Pan là... serait-ce possible qu'elle soit la Pan corrompue ?! Mais...


« C... Comment... tu es venues ici ?! »

Elle avait la respiration rapide, la tête qui tournait, son monde s'écroulait sur ses épaules. Pan venait de mourir... Comme ça, alors qu'elle faisait la sieste. Elle était mort seule dans cet endroit froid et hostile. Ses jambes l'abandonnèrent et les larmes coulaient le long de ses joues, elle tomba à genoux, puis à quatre pattes...

« Ara'... Machi'... Pan... »

Elle serra le poing :

« NOOOOOOOOOOOOOON ! »

Elle hurla au ciel blanc de la salle de l'Esprit et du Temps, sa voix résonna dans la plaine et son aura visqueuse explosa. Ses larmes montaient vers le ciel et son regard se tourna vers la Pan maléfique qui fit exploser son aura à son tour :

« Je ne vais... je ne vais pas m'enfuir ! »

Elle se remit sur un de ses pieds tremblants, puis finit par se relever et matérialisa une boule de lumière dans sa main droite. Elle n'avait pas l'intention de fuir, Arachitz n'avait pas fui, Machiko n'avait pas fui et Pan non plus !
Si « elle » était là, alors la Terre... Kami-sama... mais, si elle pouvait épargner le reste de l'Univers... Oui, elle mourrait ici, mais le reste de l'Univers continuera à vivre normalement, ignorant le combat qui aurait eu lieu ici. Elle se retourna et tira sa boule de magie vers la porte de la salle, mais la Pan maléfique apparut et renvoya la boule d'un petit coup de poing. Maeko esquiva en se décalant sur le côté :


*Non...*

A ce moment là, peut-être était-ce le danger que représentait la guerrière, mais l'image d'une Zélod dévastée traversa son esprit une demie-seconde et son aura émit une puissante onde en doublant de volume :

*Je peux essayer de faire en sorte qu'elle se perde !*

Sur cette pensée, la Zélodienne décolla pour tenter de s'éloigner, mais fut coupée sur la route... Pan se déplaçait instantanément d'un endroit à un autre. Très bien... Maeko se reposa au sol et Pan la rejoignit. La Zélodienne était au bord du burn-out, les émotions fortes ce n'était pas quelque chose que les membres de sa race géraient très bien, et la jeune femme avait en ressentait beaucoup actuellement :

« Je ne vais peut-être pas te battre, mais il y a quelqu'un d'autre dans l'Univers qui le fera ! »

Maeko généra alors de la lumière dans ses mains et se mit en position de combat :

« Mais je VAIS combattre pour ma vie ! Alors viens chercher le premier vrai combat que n'a pas eu depuis ton arrivée dans cet Univers ! TU VAS PAYER !! »

Dans ses yeux toujours larmoyants, deux émotions étaient en train de se battre, il y avait la tristesse et la colère, made in Zélod. C'est à dire que Maeko détestait désormais cette Pan maléfique pour toujours.
Elle sauta et bombarda sa cible de Light Bomb en poussant un cri dévasté.




HRP :

Puissance de Maeko : 7200

Techniques utilisées : Light Bomb xbeaucoup


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Lun Mai 30, 2016 5:41 pm




Son Pan


Pan
Suppa Saiyajin 2 enragée = lvl 40 500





Maeko était plongée en plein désarrois, mais ça je l'avais déjà prévue. Pas spécialement que ma propre mort l'aurai émue à ce point là, mais que la hiérarchie de pouvoir clairement établie l'écrasai clairement, la mettant face à une mort imminente. La Zélodienne s'était rapidement ressaisie et elle avait tentée dans son premier mouvement de détruire l'entrée ! Ses mouvements étaient rapide, mais le Shunkan ido me sauva la mise cette fois-ci encore. Frappant l'orbe lumineuse, celle-ci se désintégra sur le coup. C'était dangereux, maeko réagissai d'une façon que je n'avais pas prévue, elle ne comptait pas gagner, mais tout faire pour me coincer là avec elle s'il le fallait.

Réflechissant au quart de tours, elle partis au loins, sans doute dans le but d'exploiter les danger de la salle a son profit, mais ils étaient bien plus dangereux pour elle que pour moi. Encore une fois le Shunkan ido me permis de lui couper la route. Maeko se calmai quelque peu dans ses actions impulsives et se posa simplement sur le sol, chose que je fis a mon tours les bras croiser, le regard toujours aussi implacable.


Sache ma grande que je suis capable de voyager entre les dimentions grâce a une technique de portail démoniaque; Tu ne pourra pas me coincer ici, par contre je trouverais très drole que tu reste toute seule là ...

J'affichai un sourire satisfait en voyant mon amis afficher sa combativité, mais elle n'était pas encore assez forte. La Zélodienne s'était mise a me tirer dessus après avoir raffermis sa volonté de se défendre, mais c'était encore insuffisant. Néanmoins son pouvoir avait brièvement augmenter, peu être que tout comme les Suppa Saiyajin, les Zélodiens gagnaient en force avec la rage ? Cela valait le coup d'essayer. Ses tires d'énergies étaient sans effets malgré la rage qu'elle y mettait. La barrière que constituait mon aura dorée et statique était bien trop épaisse ...

Tu sais, cette pauvre garce de Pan as bien souffère pour essayer de te protéger. Son attaque suicide ne lui aura valut que le néant et rien d'autre ... Oh, tu ne le sais pas , mais étant morte ici dans un endroit couper de la réalité elle n'a pas accès a l'autre monde ... La pauvre, condamnée au néant ... Même les précieuses Dragon ball ne pourraient rien pour elle ... Ah oui, ces même Dragon Ball qui ont disparurent avec la mort de Kami-sama ... Oublie donc la possibilité de ramener qui que ce soit à la vie, c'est vraiment pas de chance ça hein ?

Je toisai la jeune femme d'un regard dédaigneux et levai la mains dans sa direction, formant une boule de Ki particulièrement concentrée en son creux. J'allais tirer ... Sur mon amis ... Ce Kikoha était suffisamment puissant pour détruire la totalité d'un continent, capable de très grièvement blesser Maeko, peu être même la tuer.

Je t'en pris Maeko .. bat toi ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Jeu Juin 02, 2016 11:44 pm






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Elle mettait tout ce qu'elle pouvait dans son bombardement, mais ne sentait pas l'énergie de son adversaire flancher. Le combat était sans espoir, sans compter qu'elle mourrait pour rien puisque cette Pan là pouvait voyager entre les dimensions ! Mince alors ! Était-elle destinée à détruire tous les Univers ?! Il y avait forcément quelqu'un qui pouvait l'arrêter non ?!
Si cette personne existait, elle devait lui laisser du temps pour qu'elle se prépare !


*Je vais la blesser ! Faire en sorte qu'elle mette des mois à s'en remettre !*

Les limites de son corps la rattrapèrent cependant et elle dut arrêter son attaque. Essoufflée, elle constata bel et bien que cela n'avait eu aucun effet :

*C'est... pas vrai...*

La Pan corrompue ouvrit alors la bouche pour parler du sort de la vraie Pan, condamnée au néant et plus de Dragon Ball non plus... Maeko atterrit doucement au sol, poings et dents serrés, tout espoir n'était pas perdu là dessus ! Il y avait d'autres moyens de revenir à la vie, même si ces moyens étaient plus dangereux. Mince alors, quand tout commençai à s'améliorer, elle était venue tout gâcher !
C'est alors que son adversaire commença à rassembler de l'énergie dans sa main, concentrée en une petite boule au potentiel de destruction bien plus élevé qu'une bombe H. Maeko regardait cette technique qui allait sans aucun doute être déchaînée sur elle, elle parla, résolue :


« Tu sous-estimes le pouvoir de Zélod ! Il y a quelqu'un là-bas qui a de grandes connaissances de la magie, il trouvera un moyen de t'enfermer s'il ne peut pas te tuer ! »

Ce n'était jamais une solution viable d'enfermer un monstre car il trouverait le moyen de se libérer, mais cela donnerai suffisamment de temps à l'Univers pour se préparer à son retour... peut-être.
Son aura explosa autour de son corps :


« KA... »

Elle plaça ses mains devant elle, poignet contre poignet :

« ...ME... »

Elle rabattit ses mains sur son flanc droit :

« ...HA... ME... »

Une boule de Ki bleue se concentra entre ses doigts, illuminant le paysage. Son visage, son corps ainsi que les alentours prirent la teinte bleutée de la technique de Kame Sennin. Elle aussi était prête à déchaîner sa technique sur son adversaire, lorsque les deux furent prêtes, elles lancèrent toutes deux leurs techniques :

« …HAAAAAAAAAAAAA ! »

Les deux attaques se rencontrèrent au centre du champ de bataille, la technique de Pan gagnait cependant du terrain, la différence de puissance faisait le travail. Le Kamehameha de Maeko reculait, mais la magicienne était combative et on sentait qu'elle essayait de résister en y mettant tout ce qu'elle pouvait. Elle savait que si cette chose atteignait sa cible, elle ne savait pas si elle pourrait s'en relever... et elle toucherait, la technique gagnait toujours du terrain, Maeko sentait un courant d'air de plus en plus violent qui approchait en même temps que l'attaque :

*Je... Je fatigue...*

Elle était submergée et s'épuisait pour rien, elle ne pouvait pas lutter avec une telle différence de puissance ! Il ne fallut que quelques secondes de plus avant que son corps ne lâche, son Kamehameha sauta et elle fut emporté par la boule d'énergie :

« AAAAAAH ! »

Une vive douleur s'empara d'elle et ce fut pire lorsque l'attaque explosa plus loin, tout son corps était en feu à ce moment là, le bruit masquait très facilement ses cris et la lumière avait fait disparaître son corps.
Même après l'explosion, on ne vit pas son état tout de suite car un épais nuage de poussière.
Maeko était encore consciente, elle avait donc tout senti, et sentait encore la douleur dans son corps, elle était allongée sur le ventre, mais c'était la seule chose qu'elle savait. Elle n'avait pas encore ouvert les yeux, elle venait à peine de se rendre compte qu'elle était encore en vie alors bon, chaque chose en son temps !


*Je suis toujours en vie... Comment je peux être encore vivante après ça ?! Je ne mérite pas d'être en vie ! Je n'ai même pas pu la blesser...*

Tout recommençait, comme lorsque Machiko avait été tuée, c'était Arachitz qu'il l'avait vengée, pas elle :

*Je suis celle qui est loin du champ de bataille... je coordonne les autres et je ne suis pas fichue de faire les choses par moi-même !*

Elle ouvrit les yeux, mais sa vue était floue et inondée, la voilà qui pleurait encore :

*Je suis désolée Pan... mais au moins j'aurai le même destin que toi...*

Apparemment le néant était ce qui l'attendait à elle aussi puisque la Pan maléfique avait l'intention de la tuer ici même, et cette fois, ce serait un adieu définitif. Au moins ne verrait-elle pas ses deux meilleurs amis disparaître... ni sa famille, ni Zélod, ni même le reste de l'Univers...
Elle aurait tant aimé pouvoir protéger tout le monde, mais c'était quelque chose d'impossible pour elle, elle n'avait pas l'étoffe d'une sauveuse de l'Univers.
Elle se rappela d'une fois où Machiko et elle avaient ramassé Ara' aux portes de la mort, à chaque fois qu'elle lui demandait pourquoi il se mettait dans des états pareil, il répondait toujours quelque chose comme :


« Parce qu'en vrai combat, c'est jusqu'au bout ! Du moment que tu peux tenir sur tes jambes tu dois te relever et te battre ! »

Elle l'avait toujours pris pour quelqu'un de borné, mais elle le comprenait à présent, il faisait ça pour protéger ceux qu'il aimait ! Il s'était même sacrifié pour ça ! Elle ne pouvait pas rester au sol en attendant la mort !

« Ce n'est... pas terminé... »

Son aura dorée explosa tout à coup, créant un violent courant d'air... Pourtant ses blessures l'avaient vidée de son énergie ! Eh bien l'envie de continuer son combat, sa volonté de protéger les siens, sa colère, sa peur, sa tristesse, son amour, sa haine... cette soupe volatile de sentiments avait emplie la magicienne d'une énergie nouvelle... une énergie incroyable !
Maeko se remit à quatre pattes, elle vit ses bras en sang, son visage devait être dans le même état... Elle leva les yeux vers Pan tandis que son aura émit une nouvelle vague d'énergie, devenant visqueuse. Les choses auraient pu s'arrêter là, mais l'énergie de la magicienne augmenta encore et encore, dépassant de loin celle qu'elle avait au début du combat :


« AAAAAAAAAAAH ! »

Elle se releva dans un hurlement et fit exploser son aura une troisième fois faisant émerger des ailes d'ange au plumes dorées dans son dos. Sans le savoir, Maeko venait d'aller plus loin qu'aucun Zélodien auparavant. Les larmes aux yeux mais l'air déterminé, elle parla calmement :

« Ce n'est pas terminé ! Abandonner serait manquer de respect à ceux qui se sont battus pour moi ! »

Elle ferma alors les yeux :

« Avant de partir, Pan a laissé un héritage... une surprise pour toi. »

Elle prit une profonde inspiration et...

« KAIOKEN ! »

Son aura vira brutalement au rouge, teignant les alentours de cette même couleur, une véritable tempête de vents chauds tranchaient l'air, et une énergie formidable l'envahit.
Toutefois, malgré à ce à quoi on aurait pu s'attendre, Maeko ne profita pas de l'excès de puissance pour foncer sur sa proie. Non, cette technique lui demandait bien trop ! Pour être efficace, il fallait un seul coup, et elle en avait un qu'elle préparait depuis bien avant son entrée dans la salle, une chose qu'elle pourrait utiliser même sur le bâtiment sans risquer de le détruire !
Maeko concentra de l'énergie autour de son corps, dans son aura, une énergie magique très puissante...
Pour la première fois d'ailleurs, elle avait bon espoir que cela puisse lui faire quelque chose, au mieux la tuer, mais l'écart de puissance n'était pas assez grand pour que cela tue à coup sûr quelqu'un comme Pan. Mais... d'un autre côté, ce n'était pas la Pan qu'elle connaissait, cette Pan là, comme Arachitz, se relevait toujours pour défendre les siens. Peut-être que la Pan maléfique n'avait pas autant de volonté.

Après, elle avait toujours la possibilité d'esquiver... si cela était possible bien sûr, car elle réunissait de l'énergie pour exercer une technique très spéciale, une technique qu'elle ne maîtrisait pas encore totalement, mais le moment actuel était probablement son unique chance de jamais finaliser cette technique. Maeko n'était pas quelqu'un qui aimait faire mal aux autres, avant aujourd'hui, elle maîtrisait plus de techniques qui permettaient de protéger, renforcer et soigner les autres que de techniques qui permettaient de les blesser. Mais même elle, aussi pure soit-elle avait du se plier aux lois de la nature : s'adapter ou disparaître. La magicienne avait donc adapté son style et avait du malgré elle, utiliser sa magie de lumière pour blesser.

Et la première expérience de ce nouveau style se ferait ici même... ce serait d'ailleurs probablement la dernière de sa vie qui touchait à sa fin. C'était pour cela qu'elle avait utilisé le Kaioken à son plein potentiel malgré le conseil de sa défunte amie, elle était fichue alors autant tenter le tout pour le tout !
La technique consistait à réunir l'énergie magique et la concentrer autour de soi avant de la laisser exploser tout autour. Sauf que, Maeko utilisait l'empathie naturelle de la magie de lumière pour modifier légèrement la technique qui s'apparenterait jusqu'à présent à une simple Vague Explosive.
Maeko avait l'intention de l'utiliser sans qu'elle soit dangereuse pour l'environnement ou pour les innocents, c'est à dire les gens qui n'avaient ou rien à voir dans le combat, donc totalement neutres, ou les alliés, mais agirait sur les ennemis. Oui, c'était quelque chose de complexe, mais facile à réaliser avec la magie de lumière et surtout si l'on s'appelait Maeko Alix !
La Zélodienne aux mille prouesses concentrait son énergie autour d'elle, des éclairs rouges parcouraient son aura de feu, le sol commença à trembler. Le surplus d'énergie fourni par le Kaioken était complètement fou, cette attaque ferait probablement des ravages à la cible si jamais elle touchait !
La magicienne surpuissante ouvrit les yeux et les plongeai dans ceux de son adversaire :


« Ce combat est fini, puisse-tu redevenir comme avant si tu survis. »

Puis elle déchaîna son attaque dans un hurlement, un immense dôme doré envahi la zone, poursuivant sa cible maléfique. Au milieu du chaos contrôlé, Maeko sentait toutes ses forces se faire drainer, mais ressentait tout ce qui se trouvait dans le rayon d'action de l'attaque, elle sentait le sol, indestructible de la salle et le bâtiment, qu'il fallait surtout épargner, elle ressentait toutes les choses qu'il y avait dans le bâtiment, jusqu'à la moindre miette de pain, rien ne devait être détruit. Rien... à part sa cible.
La Zélodienne chercha sa cible, pour savoir si elle était enfermée dans son dôme, comme une mouche dans une toile d'araignée, car si cela était le cas, elle était certaine que cette technique lui ferait des dégâts ! Le miracle absolu serait de la tuer, mais Maeko avait peu d'espoir là dessus. Là où elle pouvait avoir de l'espoir en revanche, c'était que son ennemie se retrouverait dans le même état qu'elle, c'est à dire blessée et vidée, après tout Pan l'avait déjà blessé avant de mourir.
C'est alors qu'elle sentait, à l'intérieur du dôme... oui, elle sentait la Pan maléfique se faire déchirer par son attaque, ça avait marché au moins ! Elle pouvait sûre de ça !

Toutefois, bientôt la technique stoppa et un silence de mort régnait désormais sur la plaine infinie de la salle. Suspendue en l'air Maeko eut à peine le temps de prendre quelques inspirations qu'elle se sentis tout à coup vidée, ses muscles étaient de plus en feux, mais une douleur qui n'avait rien à voir avec son premier Kaioken, là c'était beaucoup plus intense ! Son aura rouge s'était dissipée, tout comme sa transformation, elle était redevenue la Maeko fragile et vulnérable que l'Univers avait connu... Univers qui ne connaîtrait d'ailleurs jamais le combat qui avait un jour eu lieu ici. C'était assez ironique quand on y pensait !
Mais elle avait réussi ! Elle avait fait ce qu'elle avait désiré avec sa technique ! Elle avait fini de la maîtriser, quoiqu'elle aurait aimé s'en servir dans d'autres circonstances... Qu'était-il advenue de la Pan maléfique ? Aucune idée, elle ne voyait rien dans ce nuage de fumée, et de toute façon elle n'eut pas vraiment le temps de s'en soucier...


« Oh... »

Ses forces l'abandonnèrent et la forte gravité de la salle la rappelait brutalement au sol que Maeko heurta avant d'être étendue sur le ventre, elle sentait sa vision se troubler et ses sens l'abandonner :

*Je... perds connaissance... Non...*

Mais bientôt elle ne sentit plus la douleur renforcée par la gravité qui écrasait son corps et sombra dans l'inconscience sans savoir à quel point elle avait réussi son coup...



HRP :

Puissance de Maeko en Zélodien Légendaire : 120 x 30 x 2 = 7200

Puissance de Maeko en Super Zélodien : 120 x 55 x 2 = 13 200

Puissance de Maeko en Suppa Kaioken : 13 200 x 4 = 52 800

Oui j'ai oublié de préciser, mais le staff considère que Maeko est level 120 au lieu du level 119 en attendant que sa correction soit faite. Du coup, Maeko débloque sa seconde transformation + elle finit d'apprendre Light Explosion (ultime) car il fallait 1049 mots pour finaliser et je compte à partir du moment où elle active son Kaioken jusqu'à la fin.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Ven Juin 03, 2016 12:58 am




Son Pan


Pan
Suppa Saiyajin 2 enragée = lvl 40 500





Mon ki se concentrai dans ma mains et Maeko m'éblouis de nouveau d'une belle détermination. même la terrifiante différence de niveau, la mort imminente et l'agressivité du Suppa Saiyajin 2 n'avait pas eu raison de son courage. La Zélodienne décida de faire face directement a mon attaque ! Chargeant un Kamehameha entre ses mains pour riposter.

Je savais cette action futile, mais elle réfléchissais surement a un moyen de me blesser. Au moins réussir a me neutraliser un moment. je ne voulais pas lancer cette attaque, mais je ne pouvais pas reculer. Maeko devait devenir plus forte et je devais la pousser à bout pour ça.

Ma décharge d'énergie partis et la jeune Zélodienne y opposa sa vague de Ki bleuté qui causa un violent coup de tonnerre au moment du choc. Cependant encore une fois Maeko était trop faible. Sa technique mis peu de temps à céder et elle fut souffler par l'explosion de mon Kikoha qui sauta en formant un dôme flamboyant. Le Ki de Maeko ne s'était pas éteint, elle avait encaisser.

Vivante, mais cela était bien trop violent pour elle. Elle n'avait aucune chance, malgré son courage tout était fini ... mais c'était sans compter le potentiel cacher des Zélodiens que j'avais présentie. Maeko se mis à dégager bien plus de puissance, sa transformation était en train de se développer ?! un peu comme une Suppa Zélodienne 2 ? Bon sang sa puissance grimpai en flèche ! c'était donc ça ! Les Zélodiens devenaient plus forte lorsqu'il avaient quelque chose a protéger ! Maeko savais que si elle mourrait là la galaxie était fini et ce désire de protection envers elle, son envie de revoir ses amis amplifiait sa force ! cependant ce n'était pas fini.

La jeune Zélodienne se mise a parler d'héritage que je lui aurais lêguer et se mis à hurler Kaioken ! Elle venait d'amplifier encore sa force au quadruple ! Savant qu'elle devait tenter le tout pour le tout elle comptait sans doute m'envoyer une technique pour me blesser le plus possible, quitte a y rester, c'était ce que moi j'aurais fais a sa place, mais là c'était dangereux ! Son pouvoir avait de loin dépasser le mien !


K.. Kusooo ....

L'aire ambiant déjà difficilement respirable se retrouvai encore plus saturer d'une chaleur étouffante, l'aire en sifflait littéralement alors que Maeko concentrai de l'énergie en elle ... Que je ne sentais pas en grande partie ... Oh putain une attaque magique .... Je ne savais pas du tout comment bloquer ce genre d'attaque. Serrant les dents et les poings j'amplifiai mon aura et afficha un petit sourire carnassier ... franc cette fois-ci ... Oui, pour la première fois depuis longtemps quelqu'un était en train de me surprendre en me mettant en difficulté ... Et j'aimais ça, mon Sang Saiyajin depuis longtemps en sommeil se réveillai et se mis à bouillonner.

ENVOIS ! Je vais l'encaisser tu vas voir ! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

Ma puissance arriva rapidement a son paroxysme en dégageant autour de moi une aura amplifier toujours aussi électriser. J'allais l'encaisser ! Je pouvais le faire ! cette attaque là était sans doute la plus puissante et dangereuse a laquelle je n'avais jamais fais face ! Une attaque massive de magie lancer par une personne dont la puissance me dépassait d'aussi loins ! Je ne vais pas bouger d'un pouce Maeko ! tu vas voir !!!

La Zélodienne se mis a hurler et une vague de pouvoir se déchaîna sur la zone en un instant ! Pour être tout a fait franche une attaque globale comme celle-ci aurait été difficile à éviter, même pour moi, mais pas impossible. cependant ou aurait été le challenge ! Je regardai autour de moi .. j'étais entourée d'un halo blanc opaque ... Mais pour le moment rien ... Qu'est ce que/ .. !


Ung ! nani ?!

Je sentais tout a coup mon aura se dissiper et une intense chaleur me prendre, m'entourer d'un seul coup et commencer a me brûler a travers mon aura ! je plaçai mes bras devint mon visage et fermai les yeux, mais je commençai a regretter d'avoir écouter mes instincts Saiyajin. cependant j'étais quand même heureuse, Maeko pouvait le faire, j'avais vue juste. Elle pouvait devenir bien plus forte que moi.

je poussai un hurlement de douleur en subissant l'attaque qui me brûlait. Ici je ne pouvais compter que sur ma résistance physique, mais au bout du compte, celle-ci n'avais qu'a peine suffis. Lorsque le calme retombai sur la zone, l'épais nuage de fumée opaque masquai a Maeko la vue de mon corps toujours debout, mais tremblant fortement.


I..It..e .....ite ...

Oui, là j'avais mal et une seule chose me faisait tenir debout. Maeko au sol plus loins avec un Ki faible et a peine perceptible. Elle était dans un sale état, mais au bout du compte elle avait réaliser l'impossible. Sans un Senzu dans les prochaines minutes, j'étais condamnée. La volonté des Son me maintenait éveiller, mais l'attaque de Maeko avait été bien trop violente, les dégâts sur mon corps étaient terribles.

Je me dirigeai vers la jeune Zélodienne d'un pas peu assurer, tremblante et chancelante, le souffle court. Mes cheveux avaient repris leurs teinte sombre, de même que mes yeux et j'avais à peine la force de la soulever.


Mae...ko ...

Je la pris dans mes bras et la leva limite en poussant un gémissement étouffer. Le retours au sanctuaire m'avait parut une éternité. je voyais flou, le gout du sang dans ma bouche se faisait plus que prononcer et la seule chose qui me permettait de savoir que j'avais encore des jambes était le fait que j'étais en train de marcher tant je ne les sentais plus. Arriver au marches du sanctuaire, je n'eu pas la force de lever le pied et tombai à la renverse, me déviant sur le côté pour éviter que Maeko ne subisse la chute.

Je décidai donc de la laisser là, au sol et de ramper jusqu’à la table ou ma sacoche de senzu était posée. J'eu tout le mal du monde a m'appuyer sur la table pour m'en munir et extraire un petit haricot vert du tissu. L'avaler fût tout aussi compliquer, mais mes forces me revinrent vite.

Je retournai ensuite auprès de Maeko en vitesse et m'agenouillai près d'elle avent de l'attirer contre moi pour lui placer un des deux petit légume magique dans la bouche. Attendant qu'il fasse effet, je serrai la jeune femme contre moi, les larmes au yeux. Je regrettai tellement le mal que je lui avais fais. Même si je l'avais fais pour son bien, pour le bien de la galaxie, je n'arriverai jamais à me pardonner ça.

Quelques unes de mes larmes coulèrent sur mes joues et perlèrent sur le visage de mon amie, larmes que je m'empréssai d'essuyer doucement de sa joue du bout des doigts.


G..gomen Maeko .. pardonne moi ... Onegai ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Lun Juin 06, 2016 6:43 am






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





La douleur était la première chose qu'elle sentit quand la conscience lui revint doucement, ça et une immense fatigue, le senzu n'avait pas encore fait totalement effet... Elle fit donc une grimace en raison de cette douleur et un spasme lui traversa le corps à cause des muscles en compote qu'elle avait essayé de bouger. Elle ouvrit les yeux, mais ne vit rien tout suite, car sa vue était encore floue et quand celle-ci revint, c'était pour être de nouveau aveuglée par la blancheur de la salle. Ses sens lui revinrent, elle sentait la chaleur extrême de la salle lui brûler la trachée, le manque d'oxygène... Elle était vivante ? Vivante et toujours dans la salle de l'Esprit et du Temps ?!
Elle sentait autre chose, comme si... on la tenait !
Maeko vit un visage familier quand sa vue revint définitivement :


« Pan... ?! » dit-elle faiblement

On pouvait détecter la pointe de surprise dans sa voix, cette Pan là était en pleurs et n'avait pas l'air d'être la chose corrompue qu'elle avait combattu avant. Mais... qu'est ce que cela voulait dire ? Elle était morte elle aussi et finalement condamnée à errer dans la salle à jamais avec Pan ? Était-elle seulement vraiment consciente ? Il était possible qu'elle soit en train de rêver dans son inconscience. Mais du coup, avait-elle réussi à faire quoique ce soit à la Pan maléfique ? Aurait-elle le droit de savoir ou devait-elle attendre la mort dans un rêve ?
D'un autre côté, cela semblait bien réel, loin d'être un rêve, et donc si elle était éveillée, cela soulevait encore plus de questions dans sa tête... Par exemple, pourquoi Pan était là devant elle ? Où était la version maléfique ? Et surtout, pourquoi est-ce qu'elle n'était pas encore morte ? Elle s'attendait à y passer avec la combinaison du Kaioken et de sa transformation... tiens d'ailleurs, elle avait un vague souvenir, quelque chose qui s'était passé, une montée en puissance soudaine avant qu'elle n'utilise la technique de Kaio.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Lun Juin 06, 2016 3:56 pm




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50






La Zélodienne que je serrai contre moi reprenais doucement conscience alors que le Senzu faisait son effet, j'étais soulagée. Son Ki semblai se remettre normalement du traumatisme. Elle semblait me reconnaitre, mais elle semblait aussi complètement perdue et c'était normal. Au fond je l'avais manipulée et je lui avais mentis.

Oui, c'est moi Maeko, la vrais Pan et ce depuis le début. Pardonne moi de t'avoir mentis, mais j'ai inventée toute cette histoire pour te pousser à éveiller ton potentiel. Je suis désolée, je m'en veux tellement de t'avoir fais du mal, mais ça as marcher ! Tu as été incroyable !

Je levai la jeune femme dans mes bras pour la transporter a l’intérieur. Les Senzu coupaient peu être la faim et restauraient le Ki, mais il ne faisaient pas récupérer de la fatigue Physique et Maeko avait fournie un effort considérable. Elle devait sans doute avoir besoin de repos et d'être un peu épargner de la gravité au moins.

Je la déposai dans son lit et la bordai en la dévisageant avec un regard doux et protecteur.


ça vas aller, repose toi et calme toi. Ce n'était qu'un mensonge pour un test en condition réelle, rien de plus. Nous sommes en sécurité ici et il n'y as aucune chance pour que je meure sans que tu t'en rende compte, même si tu dort. Et puis de ce que j'ai vue, mon alter-ego maléfique n'a aucune chance e nous battre toutes les deux ensembles.

J'essayais de la rassurer au mieux, j'avais appris que pour les Zélodiens les traumatismes importants comme eux-ci pouvaient marquer a vie. Je devais donc a présent être la plus douce et proche possible de Maeko pour l’empêcher de trop ressasser ce genre de chose et de sombrer dans la peur. Ainsi j'avais décidée de rester a ses côté pendant qu'elle se reposait, pour lui parler si besoin, lui apporter tout le réconfort que je pouvais et me faire pardonner le mieux possible.


Info. Diverses:

Transformation de Pan en Suppa Saiyajin 2 Enragée : lvl 40 500

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Mer Juin 08, 2016 8:52 am







The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Pan lui répondit, elle ne rêvait donc pas ? Et c'était elle... depuis le début ?! Une minute ! Ça voulait dire qu'elle avait déchaîné toutes ses attaques sur la vraie Pan ?! Pendant que cette information circulait dans sa tête, la demie-Saiyajin porta Maeko jusqu'au lit pour qu'elle se repose, elle sauta alors dans les bras de Pan en pleurs :

« Pourquoi t'as fait ça Pan ?! Pourquoi t'as fait ça ?! J'ai cru que t'étais morte ! J'ai cru que tout le monde était mort, que j'étais la dernière ! J'ai perdu Machi', Ara' et j'avais cru te perdre toi aussi ! Et la Terre, elle était détruite ! Après ça aurait été au tour de Zélod ! Et après elle aurait fait quoi ? Détruit le reste de l'Univers ?! Je voulais l'arrêter, mais c'est toi que j'attaquai depuis le début ?! Ne me refait jamais ça ! »

Elle serrait Pan si fort qu'elle l'aurait probablement étouffée si elle n'était pas aussi résistante, tout en vidant toutes les larmes de son corps, des larmes de joie, de peur, de colère, de tristesse et aussi de fatigue mentale. Il fallait que son cœur, son corps et son esprit avaient pris de nombreux coups douloureux aujourd'hui :

« Je pensais que tu étais condamnée au néant... Comme si tu n'avais pas existé ! Personne ne devrait subir ça ! Je me suis battue mais je veux pas finir comme ça ! »

C'était à elle de vider son sac, elle avouait la grande peur qu'elle avait ressenti au fond d'elle malgré le courage dont elle avait fait preuve :

« Ara' et Machi... Quand est-ce qu'ils vont ressusciter... ?! Ça fait des mois... Et si je ne suis pas assez forte par rapport à eux ? »


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Ven Juin 10, 2016 3:01 am




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50







Maeko avait été plus durement éprouvée que ce que j'avais pensée. Elle s'était blottie contre moi et ne voulait plus me lâcher. Elle me demandait pouvoir j'avais fais tout ça et je ne savais trop quoi lui répondre. J'avais fais tout ça pour elle, mais elle ne semblait pas le comprendre.

Elle pleurait beaucoup et ça me fendait le cœur au point de me pousser a me demander si j'avais bien fais de la mettre dans une situation pareille. Elle se serrait contre moi avec une force que je n'aurais pas soupçonnée avent d'avoir encaisser ce qu'elle m'avait envoyer quelques minutes plus tôt. Et je la serrai a mon tours.


Hey ... Je ne suis pas si facile a battre tu sais ? Alors a tué tu pense !

Je ne savais pas trop quoi dire de plus et ça n'avait pas l'aire de la calmer ... Peu être que je m'y prenais mal depuis tout à l'heure ? Je poussai un soupire et la pris contre moi de façon plus affirmer en m’assaillant sur le lit, dos au mur. Je me mis a passer doucement ma mains dans ses cheveux, entre ses oreilles de façon douce et rassurante. Sur Terre ce genre de geste était anodin et j'avais crue comprendre que sur Zélod il ne l'était pas du tout, affilier a l'amour ou a la famille. Cependant après ces longs mois passer ici seules toutes les deux, les liens s'étaient tisser et même sachant ce que ce genre de geste voulait dire pour elle, je ne me gênais pas pour le faire.

Je ne savais pas comment elle allait l'interpréter mais peu importe, tout ce que je voulais c'était être là pour elle, pour que plus jamais elle n'ai peur comme ça. Je ne voulais plus voir ses larmes et j'étais prête a tout pour ça.


Je suis là Maeko, je ne te quitte plus d'accord ? Détend toi, on ne reprendra l'entrainement que demain quand on se serra bien remises de tout ça. En attendant je reste avec toi et je te promets que je ne t'abandonnerais pas. je ne mourrais pas et je t'aiderais a protéger Zélod jusqu'au bout, quoi qu'il arrive. On ramènera Les autres a la vie ensembles et on pourra se battre entre nous et nous chamailler tous ensembles comme avent, tu verra.

Demain je t’apprendrais a te battre au corps a corps comme je l'ai fais avec Arachitz, tu verra, on vas bien s'amuser.

Je fermai doucement les yeux sans arrêter de bercer doucement la Zélodienne dans mes bras avec la douceur la plus grande dont je pouvais faire preuve.


Info. Diverses:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Ven Juin 10, 2016 9:41 pm






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Pan rendit à Maeko son étreinte en tentant de la rassurer, mais cela ne changeait rien, la magicienne encore sous le choc continuait à pleurer. Elle avait cru qu'elle était la dernière du groupe, et qu'elle mourir elle aussi, elle avait donné tout ce qu'elle pouvait pour venger Pan... alors que cette Pan là était en fait la vraie qui jouait un rôle. Elle avait presque tué une amie pour la venger, elle avait des sentiments de culpabilité et de peur en elle, mais aussi d'une certaine colère envers Pan pour lui avoir fait un coup pareil. Elle ne voulait pas la perdre elle aussi.
C'est alors qu'elle sentit Pan bouger mais ne réagit pas, se contentant de rester coller à elle comme un pot de glu. Au bout d'un moment, elle arrêta de bouger, elle avait sans doute changé de position, elle n'en savait rien vu qu'elle avait les yeux fermés et le visage contre Pan.
La Zélodienne sentit tout à coup la main de son amie dans ses cheveux, ayant un grand besoin d'être rassurée, elle baissa les oreilles vers l'arrière et resserra son étreinte au maximum que sa condition physique actuelle lui permettait. Elle était seule depuis si longtemps, avec une telle pression sur les épaules, l'avenir de sa planète entre les mains, alors qu'elle n'était que la fille naïve du groupe il y a encore quelques mois, le coup que lui avait fait Pan lui faisait relâcher toute la pression qu'elle avait accumulé.

La demie Saiyajin lui promit alors de ne plus la quitter, et que tout le monde ressusciterait et que tout redeviendrait comme avant. Comme avant... Le souvenir de ses amis lui remontèrent à la tête... Machiko, qui était devenue sa meilleure amie après le départ d'Arachitz du village, elle lui avait parlé de lui mais ne le connaissait pas personnellement à l'époque. Ses parents lui interdisaient de l'approcher. Elle ne l'avait connu que bien plus tard et un peu grâce à Machiko d'ailleurs... à ce moment là elle ne savait de lui que les rumeurs qui circulaient sur lui, à savoir qu'il avait sauvé la planète, ce qui avait été une grande surprise pour tout le monde excepté Machiko.
Ensuite donc, elle avait appris à connaître cet idiot de Saiyajin, combien de fois lui avait-elle sauvé la peau à la suite d'un entraînement trop musclé ? Au fur et à mesure elle était devenue le soutien physique d'Arachitz pendant ses exercices et celui-ci la traitait toujours malgré les pointes de fierté qu'il avait pu démontrer parfois, il n'arrêtait pas de lui dire qu'elle avait un gros potentiel inexploité avec Machiko. Machiko d'ailleurs... eh bien le lien qu'elle avait avec Arachitz semblait un peu plus spécial, mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Elle était sérieuse normalement mais se comportait toujours comme une gamine autour de lui...


En pensant à ces bons souvenirs, elle mit une bonne demie-heure à se calmer, mais ne se dégagea pas pour autant... en fait elle s'endormit carrément sur place. Elle avait clairement eu besoin de vider son sac et était désormais épuisée, elle s'était donc écroulée peu de temps après s'être calmée, de toute façon Pan avait déclaré le repos avant de reprendre l'entraînement.
Là, elle commencerait à pratiquer le corps-à-corps, les arts martiaux, comme Arachitz.
Elle dormit longtemps, une bonne dizaine d'heures, baillant, elle vit qu'elle s'était endormie sur Pan. Mal à l'aise, elle s'assit au bord du lit :


« Désolée... j'en avais besoin. » dit-elle la voix et la tête basse

Elle ne savait pas trop comment démarrer une conversation après ce qu'il s'était passé la veille alors autant commencer par des excuses.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Sam Juin 11, 2016 1:15 am




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50







Elle avait fini par se calmer, ou s'endormir directement. Pour ma part je la gardais dans mes bras et fini par rabattre la couverture sur elle. Je la regardai dormir, elle avait l'aire sereine comme ça. Au moins nos préoccupations ne venaient que rarement nous hanter lorsque l'on rêvaient.

Je fis donc le bilan ans ma tête. Le dernier affrontement m'avait donner beaucoup d'informations sur Maeko, mais aussi sur moi même. Pour ma part mon pouvoir n'avait pas diminuer d'un pouce, mais je m'étais bien rendue compte que mon corps s'était affaiblis. Le problème n'était pas bien difficile a cerner, car outre le fait que je n'étais plus une Suppa Saiyajin God, je n'étais pas non plus complètement une Saiyajin. A vrais dire, contrairement a eux, sans un exercice complet et quotidien, je me rendais compte que contrairement au Saiyajin qui étaient eux complètement tailler pour le combat, les demi-Saiyajin et moi en l’occurrence avais tendance à m’affaiblir. Pour le coup c'était normal, a part Hildegarn sur Zélod, et encore cela n'avait pas été un vrais combat. J'avais affrontée ... ou Plutôt avait échanger deux ou trois coups avec Beerus-sama ... j'avais seulement combattue quelques minutes avec Astosh ... Rien de très pousser, surtout que je n'avais pratiquer aucun réelle entrainement depuis longtemps.

Le cas de Maeko cependant, même si je me trouvais affaiblis par rapport a mon niveau initial, relevait du miracle. J'avais du mal a croire qu'elle eus réussi a me blesser aussi grièvement, presque a me tué alors que j’étais a plein potentiel ! Le pouvoir de cette petite Zélodienne sans rien de spécial était en réalité purement titanesque ! La maitrise du Ki que je lui enseignait coupler a ses talents pour la magie faisaient d'elle une combattante déjà redoutable ... Mais qu'en serrait t'il lorsque sa formation serrait complète ? Lorsque je n’aurais plus rien a lui apprendre ? Elle serrait pratiquement inarrêtable ... Il fallait absolument que je me batte contre elle lorsqu'elle serrait prête ! Je ne devais pas me laisser dépasser !

Dirigeant un sourire exciter par l'idée du chalenge vers son visage endormis, mes traits prirent une expression plus douce lorsque je la vis là, les oreilles coucher a soupirer innocemment dans mes bras. Je me demandais si c'était cette vision qu'avaient eu mes parents lorsqu'ils me regardaient dormir à l’époque ...

Je fini par fermer les yeux et a m'endormir à mon tours ...

C'est un moment plus tard que les mouvements de Maeko contre moi me firent ouvrir les yeux. Elle avait l'aire gêner, mais plus triste qu'autre chose. Elle s'excusait et au final le spectacle auquel j'assistai ne me plaisais pas des masses, j'avais une impression de déja vue ...

Je m'approchai donc doucement d'elle et posai mes mains sur ses épaules pour la dévisager d'un regard sérieux mais doux, parlant d'une voix très douce que la Zélodienne n'avait probablement encore jamais entendue de ma part.


Tu sais Maeko, ce n'est pas facile pour moi non plus tout ça. Porter la mains sur toi au quotidien c'est si difficile que j'ai souvent envie de pleurer. J'ai déjà tant perdu, je ne veux pas te perdre toi non plus, je ne veux pas perdre Zélod ... c'est devenu un peu ma maison tu sais ? Il n'y as que là bas que j'ai ma place, des gens avec qui partager des choses.

C'est pour ça que je suis si dur avec toi, que j'ai fais ce que j'ai fais ... Que je me suis transformée en Suppa Saiyajin 2 sous la colère que j'avais contre moi même en sachant tout ce que je te faisais ... Et oui ... Tu as quasiment vaincue une Suppa Saiyajin 2, tu m'a presque tué alors que j'étais à mon potentiel Maximal. D'après ce que j'ai sentie de ton pouvoir, et je n'ai pas put tout mesurer parce que je appréhende pas la magie, ton attaque aurait pût détruire Hildegarn, le géant qui as attaquer Zélod, sans trop de difficulté.

Tu vois ? Tout ce qu'on fait ici, tout ce mal qu'on se donne, ça porte ses fruit et on as même pas encore fait la moitié du temps impartis.

Je fis un large sourire a la Zélodienne et passai doucement ma mains dans ses cheveux d'une façon rassurante encore une fois, puisque ça avait eu l'aire de l’apaiser et de ne pas la déranger plus que ça la veille, j'en avais déduis que c'était un geste approprier.

Tu est déjà un des êtres les plus puissants de la Galaxie, capable de faire pâlir de terreur Frieza lui même. Maintenant que tu as la puissance, je vais te donner la technique et faire de toi une combattante capable de rivaliser avec les plus grand guerrier le poing levé. Et en plus avec tout cet exercice to Ki vas encore s'amplifier naturellement.

ça va aller ?

J'attendis sa réponse puis pointai les poids au sol pour qu'elle les remettent. L'entrainement martial était toujours bien plus efficace lorsqu'on s'entrainait avec un handicap. Me dirigeant dehors j'attendis le temps qu'elle ai fini ce qu'elle avait a faire. Entre autre de manger un morceau si elle en avait envie. Pour ma part je mangeai après lui avoir enseigner les premier mouvements. Comme je faisais des repas de Saiyajin particulièrement longs j'avais prise l'habitude de manger en regardant ses progrès.

Je vais t'apprendre le Kame Kumite. C'est un art martial qui consiste a dominer son adversaire grâce a un style basique et équilibre de mouvements directes et puissant. A la base ce style est un art, il est fait pour se battre amicalement ou se défendre face a un agresseur sans le tué, en le mettant simplement KO en quelques mouvements, cependant ce que je vais t'enseigner est la base, tout les pratiquant de ce style ont leurs propre Kame Kumite. Par exemple mon grand père, Son Goku pratique ce style en y ajoutant son talent pour l’improvisation, adaptation en plein combat. Mon père, Son Gohan le pratique coupler au style de combat de Piccolo-san, un autre combattant qui ne pratique absolument pas ce style, ça donne un Kame Kumite un peu plus violent et agressif. Moi j'ai tendance à me battre au corps a corps en utilisant aussi des attaques de Ki a bout portant .... Disons que mon Kame Kumite est beaucoup moins pacifique qu'a la base.

Je pris dans un premier temps la garde basique
Garde de Base:
 

Voila la posture de base. Elle est solide sur les appuis, elle offre peu d'ouverture, car ta mains directrice est là, contre ton buste, prête à riposter pendant que ton autre mains bloque l'attaque adverse. Lors de l'engagement initial tu doit toujours tenter de bloquer la première attaque et de riposter de suite derrière. Le But étant de garder l'initiative. plus un adversaire est obliger de se protéger, moins il représente une menace.

j'illustrai mes consignes avec quelques mouvements, les premier Kata, lui expliquant que cela était une routine d'exercice qu'elle devrait pratiquer pour assimiler l’essence du style avent d'improviser ses propres mouvements en combat. Je n'avais aucun doute sur le fait que Maeko apprendrai tout ça très vite, ses progrès étaient fulgurants et si elle l’apprenant suffisamment vite, je n'aurais plus grand chose a lui enseigner. Le reste du temps serrait sans doute baser sur le contrôle de son pouvoir et la pratique quotidienne de ses acquis ...


Info. Diverses:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Dim Juin 19, 2016 5:50 pm






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Pan tenta de rassurer Maeko, lui disant que Zélod était désormais sa maison à elle aussi... et également que la magicienne avait vaincu un Suppa Saiyajin 2, ce qui n'était pas une mince affaire, même elle le savait... Qui sait d'ailleurs, peut-être que Arachitz avait réussi à atteindre cette puissance dans l'Autre Monde, et que donc ça serait vrai, elle aurait finalement dépassé son ami !
Surtout que, encore d'après Pan, son attaque aurait pu tuer Hildegarn, le monstre qui avait attaqué Zélod et qui était la raison pour laquelle ses amis étaient morts... Elle était capable de tenir tête à Freezer, l'un des types que Arachitz servait quand il était chez les Saiyajins, et un des types qu'il craignait le plus. C'était... rassurant, oui, apparemment son travail portait bel et bien ses fruits, elle était capable de défendre la planète contre les Démons du froid, mais comme elle avait pu le voir, il y avait pire que les Démons du froid...
La suite de l'entraînement porterait sur la technique de combat au corps-à-corps... mince c'était là où elle avait le plus de mal...
Bon, Arachitz l'avait entraîné un peu, elle savait donner un coup de poing, mais n'était pas d'un niveau de maître.

Elle ramassa ses poids pour les renfiler et quitta le lit pour manger un morceau et se laver, puis rejoignis Pan dehors. Maeko allait apprendre ce qui s'appelait le Kame Kumite, qui était basé sur des mouvements directs et puissants... Hmm... il y a quelques mois, elle aurait douté qu'un tel style lui conviendrait, après tout la force physique n'était pas vraiment son fort, du moins jusqu'à maintenant. C'était apparemment le style qui circulait dans la famille de Pan, et chacun l'adaptait à sa sauce, que ce soit l'improvisation ou la volonté de tuer son adversaire.
La demie-Saiyajin se mit alors en garde devant elle, lui expliquant les bases, faisant les mouvements pour illustrer, des mouvements qu'elle aurait à mémoriser et à pratiquer.
Pan la laissant ensuite à son premier entraînement, la Zélodienne regarda ses petits poings fermés et pris la posture de base, légèrement mal à l'aise.
La garde était encore imparfaite, mais c'était normale, c'était la toute première fois qu'elle prenait une garde d'arts martiaux.
Elle envoya un premier coup de poing, imparfait également, trop lent et trop ample.
Elle essaya un coup de pied basique, le coup de pied retourné, le coup de genou, bref, tous les coups basiques sans enchaînements.

Elle s'entraîna de longues heures, ce n'était pas vraiment fatiguant de pratiquer les coups basiques, c'était surtout répétitif et lassant. Bon... ça irait pour le moment, elle devait entraîner d'autres choses à côté. Oui, elle avait pensé à plusieurs techniques dérivé du Kamehameha et du Masenko. La Zélodienne concentra son énergie et lâcha un Kamehameha test pour s'échauffer. Son idée lui avait été inspirée de son ami Arachitz, qui utilisait une combinaison du Ki et de la magie dans ses techniques.
Maeko se concentra un peu plus, essayant de comprendre comment elle pouvait combiner ces deux natures... en fait, ça n'avait pas l'air compliqué, du moment que les deux disciplines étaient maîtrisées, elles pouvaient être combinées sans trop de difficulté. Pour preuve, c'était très facile pour elle de créer une Light Bomb mélangée au Ki... toute fois, cela était-il faisable pour elle pour des techniques plus puissantes ?
Eh bien, il n'y avait qu'un moyen de le découvrir, c'était d'essayer !
Maeko se mit alors à concentrer son énergie dans son aura et joignis ses poignets devant elle, paumes ouvertes :


« Ka... »

Elle ramena ensuite ses mains à sa taille :

« ...Me... Ha... »

Une boule d'énergie bleutée commença à se former, émettant une vibration de plus en plus agressive :

« ...Me... »

Là vint la petite touche personnelle de Maeko, un éclair jaune parcourut la boule bleutée et celle-ci changea de couleur, devant jaune à son tour :

« HAAAAAAAAA ! »

Une puissante vague fut tirée... en fait, elle était bien trop puissante, l'explosion qu'elle provoqua fut colossale, provoquant un séisme et une tempête qui fit tomber une Maeko vidée de son énergie sur les fesses.
Oui, son énergie avait totalement drainée de cet essai, elle avait sans doute mal dosé le mélange... Elle réalisa alors que Arachitz avait plus de discipline qu'elle ne le pensait si tout son style était fondé sur le mixe magie/Ki.
Il était de faire une pause, direction le lit où elle s'écroula en manquant d'oublier d'enlever ses poids, et c'était reparti quelques heures plus tard. Elle sentait qu'elle était sur quelque chose et ne comptait pas abandonner sur un premier essai aussi concluant ! Bon, certes l'attaque manquait de maîtrise, mais la puissance était là, il suffisait de trouver le bon dosage pour une efficacité maximum. Mais cette fois, plutôt que de balancer bêtement des attaques jusqu'à ce que ça marche, il faudrait faire des expériences plus subtiles.

Et pour faire des expériences, la meilleure option était la méditation profonde, chose qu'elle arrivait mieux à faire dans cette maudite salle. Elle s'assit dans les airs, et ferma les yeux pendant de longues heures durant lesquelles elle essaya diverses choses sur son aura à échelle largement diminuée, elle avait des Kamehamehas minuscules entre ses doigts et « regardait » les dégâts de leurs petites explosions. Une chose était sûr, mélanger trop de magie au Ki rendait le tout puissant, mais incontrôlable, et ça ne servait à rien d'avoir une technique qui la vidait de ses forces, surtout si celle-ci ne marchait pas. Bon, étant donné que la technique était basée sur le Ki, Maeko en déduisit que la part majoritaire devait rester le Ki, c'était peut-être aussi de même pour les techniques de Arachitz. Peut-être qu'il n'utilisait que peu de magie...
Elle essaya donc, produisant un micro Kamehameha dans sa l'aura de sa main et y concentrant une quantité réduite de magie, oui, le tout semblait plus stable. Certes la puissance était amoindrie, mais au moins cela ne la viderait sûrement pas de son énergie... enfin, si cela marchait à une plus grande échelle bien sûr.


*Bon... essayons !*

Elle se remit debout, simplement en tendant les jambes vers le sol vu qu'elle flottait en l'air à pile la bonne distance, l'habitude des méditations... Bref, elle souffla, pour s'assurer qu'elle avait contrôle sur tout son corps, elle ne voulait pas subir à nouveau le coup de la dernière fois où toute son énergie s'était évaporée dans son attaque. Elle forma ensuite son aura autour de son corps et plaça ses paumes de la même manière que la dernière fois, afin de pratiquer la technique de Kame Sennin. Si elle connaissait le vieil homme, elle se serait sans doute demandé ce qu'il aurait pensé de la modification qu'elle avait apporté à la technique... Elle fixa un point à l'horizon, une cible imaginaire qui prit la forme du monstre qui avait attaqué Zélod, elle était concentrée dessus, oubliant tout ce qui se passait autour d'elle... elle fit les mouvements de la technique :

*Ka. Me. Ha. Me...*

La boule de Ki bleue se forma entre ses paumes, et sembla émettre une couleur secondaire dorée, comme une espèce d'aura qui s'évaporait de la technique.

« HAAAAA ! »

Une nouvelle fois, elle déchaîna la technique du vieux maître de l’École de la Tortue, une vague d'énergie partit à toute vitesse vers la cible imaginaire et explosa au loin, une explosion de moindre puissance comparée à la dernière fois, mais Maeko tenait toujours debout suite à cela... Il lui restait même pas mal d'énergie !

« J'ai réussi ! » s'exclama-t-elle

Elle avait réussi à trouver le secret du dosage qui faisait la base du style de combat de Arachitz et avait réussi à optimiser ce style pour les techniques que Pan lui avait enseigné !

Elle put donc reprendre son entraînement du Kame Kumite, répétant les mouvements jusqu'à les maîtriser parfaitement, ce qui était la partie la plus ennuyante de son entraînement, de toujours répéter les même mouvements pendant des heures... En plus, elle sentait que ce style trop basique ne lui correspondait pas.
Elle s'exerça aux mouvements pendant tout un mois, et Pan lui proposa un duel amical pour tester ses capacités de corps-à-corps. Maeko dut activer son Kaioken pour affronter Pan à niveau égal, et se découvrit un style au fur et à mesure du combat. Bon, ce n'était que l'ébauche, elle paraissait donc assez maladroite face à une personne qui avait été entraînée par Son Goku et qui connaissait des mouvements de l'art de Piccolo. On ne pouvait donc pas dire que c'était un premier duel équilibré. De plus, elle n'avait pas vraiment entraîné son Kaioken, s'étant plus concentrée sur les mouvements basiques de l'art martial.

Mais elle était débutante, c'était normal que le premier résultat soit médiocre. Maeko entraîna donc tout son style le mois suivant, utilisant son Kaioken pour faire des enchaînements aériens. Son style prit peu à peu de la grâce, ressemblant d'avantage à une danse mortelle qu'à un art martial, elle combinait les frappes directes enseignées par Pan à des esquives justes pour passer entre les coups. Elle avait beau avoir gagné en force et en endurance, elle n'était pas un bulldozer, elle avait donc adapté l'art à son style, elle frappait fort, mais seulement les points vitaux en passant à travers les coups de l'adversaire avec des mouvements gracieux et précis.
Pan fit l'expérience des résultats de son deuxième mois d'entraînement lors de leur second duel, en à peu près 60 jours de pratique non-stop, Maeko avait réussi à se trouver un style qui lui convenait. Elle avait désormais les bases, ne restait plus qu'à lui donner l'expérience.

Dans sa prochaine séance d'entraînement, elle eut l'envie de pousser son Kaioken au niveau supérieur. Elle savait que le premier niveau lui doublait sa force alors...


« San Bai Kaioken ! »

Son aura rouge s'intensifia légèrement, sa puissance se multiplia par trois. Elle fit un test de sa nouvelle vitesse en piquant un sprint aérien vers le ciel. Ouah... pas mal.
Elle entraîna donc son corps et son esprit à ce nouvel état, bien que la technique ne semblait pas la fatiguer autant que ça... Peut-être que ces mois d'entraînement avaient payaient enfin et renforçaient son corps pour supporter les niveaux supérieurs du Kaioken...
Bon, autant essayer pallier par pallier pour voir quelle était sa limite, elle poussa donc la technique au niveau quatre et continua de monter les paliers jusqu'à arriver au niveau dix. Pan l'informa alors que son palier maximal serait très certainement le niveau vingt comme elle car c'était l'extrême limite à laquelle le corps pouvait être poussé avec cette technique. Elle avait probablement dit ça pour éviter que Maeko ne se pousse trop loin et ne tente de dépasser le niveau vingt, chose qu'elle aurait été capable d'essayer.
Bon ben du coup...


« Ni-Ju Bai Kaioken ! »

Son aura explosa alors littéralement, siffla et vibrant de façon agressive et faisant la température ambiante déjà élevée. Ouah ! Ce niveau là n'avait rien à voir avec les précédents niveau puissance ! Et il n'avait rien à voir non plus niveau fatigue... Maeko sentait que son corps était à ses limites, comme la fois où elle avait utiliser le Kaioken combiné avec sa...
La Zélodienne eut un déclic. Tiens, c'était vrai qu'elle s'était sentie différente ce moment là ! Quelque chose s'était débloqué en elle, elle le sentait maintenant qu'elle s'en rappelait...
Plus tard cependant, elle verrait ça plus tard. Pour le moment, elle était concentrée sur le Kaioken. Elle fit sa séance d'entraînement ainsi, le corps poussé à ses limites, exerçant son style de combat pendant quelques heures, avant de tomber à quatre pattes au sol :


« Ah... Ah... Ah... Cette fois c'était... fatiguant... »

Mais elle souriait, elle était contente de ses progrès, enfin voyait-elle les résultats de tout le mal qu'elle s'était donnée ! Elle se traîna ainsi vers le bâtiment pour avoir son repos bien mérité.

Le lendemain, elle voulut tester le nouveau pouvoir qu'elle avait en elle, et elle n'eut aucun mal à le refaire sortir. Son aura dorée devint visqueuse, des ailes d'anges apparurent derrière elle, et sa puissance augmenta bien au delà de sa première transformation...
Cette fois-ci se sentait-elle plus forte que lorsque que Arachitz était mort, cette fois-ci se sentait-elle plus puissante qu'un Suppa Saiyajin ! Ce qui n'était pas un mince exploit en cet Univers :


*Mon... Mon peuple était capable de faire ça depuis tout ce temps ?!*

Non parce que devenir la plus puissante de sa planète, pourquoi pas. Avoir un grand potentiel... Aller ok. Mais devenir plus puissante qu'un Suppa Saiyajin basique... ça c'était quelque chose qu'il fallait ressentir !
Peut-être... oui... peut-être que Arachitz avait raison finalement, peut-être elle et Machiko avaient réellement le pouvoir de le dépasser...
Tester ses capacités sous cette transformation était comme redécouvrir son pouvoir, elle voyait une grande différence, se sentant pratiquement deux fois plus puissante... Et c'était en affrontant Pan qu'elle avait débloqué ce pouvoir ?!
Elle repensa alors au Suppa Saiyajin, elle était là lorsque Pan avait énoncé les conditions pour devenir un Suppa Saiyajin : gagner un grand pouvoir mais à un immense prix. Arachitz s'était transformé après la mort de Machiko. Peut-être que les pouvoirs des Zélodiens se débloquaient de la même manière que ceux des Saiyajins... Peut-être fallait-il qu'elle soit en situation extrême pour devenir plus forte, exactement comme les natifs de Vegeta.
Maeko essaya de se rappeler de sa transformation, des souvenirs très flous, exactement comme quand elle avait « débloqué » sa première transformation, et la dernière fois qu'elle avait essayé de s'en rappeler, ça avait failli mal finir.

Allons bon, fallait-il accepter le blackout dont elle était victime à chaque fois que son pouvoir s'éveillait ? Peut-être que c'était simplement instinctif... Puisqu'elle n'arrivait pas à avoir un contrôle là-dessus... Bon, il fallait espérer que ses augmentations de puissance arrivent aux bons moments si cela était instinctif.
En tout cas maintenant qu'elle découvrait peu à peu ses capacités, elle se demandait quelles pouvaient bien être ses limites et celles de sa race. Avec les Saiyajins, elle avait plus ou moins tout vu, même le niveau divin, et elle avait aussi remarqué que la grande majorité des Saiyajins étaient très faibles et pas tous capables d'accéder à leurs transformations raciales. La question était plus ou moins la même pour elle. Était-elle si exceptionnelle ou est-ce que n'importe quel Zélodien se donnant un peu de peine pouvait arriver à son niveau ?

Eh bien concernant ses propres capacités en tout cas, elle arrivait à combattre Pan à armes égales en utilisant un Kaioken soutenu. Par contre, elle n'arrivait pas à l'égaliser au niveau des transformations, dés que son amie passait Suppa Saiyajin cela signait plus ou moins la fin de leur combat d'entraînement car sa propre transformation n'arrivait pas à combler l'écart, et la combiner avec le Kaioken était une très mauvaise idée pour ce qui était justement de petits duels d'entraînement.
Pan de son côté, semblait s'exercer sur ses propres transformations, arrivant parfois à un certain contrôle de sa colère en Suppa Saiyajin 2, ce qui réduisait son pouvoir... ça avait l'air de la frustrer.
Un autre jour, elle avait senti une grande montée en puissance chez son amie, et l'avait vue avec des cheveux énormément longs, sans sourcils... Un changement bizarre et qu'elle n'avait jamais vu chez elle... Mais quel pouvoir en revanche.
Toutefois, elle ne semblait pas satisfaite de ce nouveau stade, elle lui expliqua pourquoi : il drainait toute l'énergie très rapidement. Vraiment une étrange limitation pour une transformation qui semblait supérieure à son deuxième stade...


« Moi je me demande si les Zélodiens ont aussi ce... troisième stade. Tu sais, découvrir cette seconde transformation m'a fait m'interroger sur mes limites... »

Il y a encore quelques mois, elle était parmi la force standard d'un Zélodien, et en peu de temps, elle était devenue la plus puissante de sa race. C'était une augmentation exponentielle de pouvoir, et c'était vertigineux pour la jeune magicienne quand elle voyait qu'elle était maintenant capable de rivaliser avec des monstres de puissance comme Freezer, ou même son père Cold qui était apparemment encore plus fort que lui. Des gens que Arachitz ne pensait vaincre qu'en Suppa Saiyajin.
Tiens, Arachitz... Elle se demandait s'il avait lui aussi progressé. Elle se doutait que oui, après tout Pan lui avait donné toutes les clés pour qu'il accède au second stade, mais elle ne pouvait faire qu'une vague estimation de sa progression et ne pourrait la voir que lorsqu'elle aurait son ami en face d'elle. Machiko ne s'était probablement pas reposée sur ses lauriers non plus, elle avait horreur de ne rien faire et tenait toujours à accompagner Arachitz dans ses entraînements, elle aussi voulait devenir forte et avait certainement bien progressé elle aussi.

Le temps passait dans la salle, et bientôt ce fut bientôt une année et demi que les deux combattantes étaient rentrées. Maeko s'était habituée aux dures conditions de vie de l'endroit, s'entraînant dans tous les domaines, que ce soit les techniques, le combat au corps-à-corps ou le pouvoir pur, parfois jusqu'à l'épuisement total et ce fut les moments ou Pan avait du la porter jusqu'au lit. Mince, elle comprenait Arachitz maintenant quand celui-ci allait trop loin et qu'elle le lui reprochait.
Elle avait fini par s'habituer à la manière de vivre de Pan, c'est à dire qu'elle croisait souvent son amie sans aucun vêtement. Maeko elle, gardait presque en permanence le Dogi lourd, mais reprenait toujours ses vêtements légers Zélodiens pour dormir, déjà pour éviter de casser le lit et aussi car c'était plus confortable pour le corps en général.
Les deux avaient appris à se connaître beaucoup plus, pour sa part, elle avait raconté les détails sur son enfance, comme quoi elle n'avait pas eu le droit de parler à Arachitz à l'époque car le village en avait peur en raison de l'incident Oozaru, ni à Machiko puisqu'elle parlait à Arachitz... Ce ne fut qu'une fois que le Saiyajin avait quitté le village pour l'aventure qu'elle et Machiko étaient devenues meilleures amies.
Pan put apprendre aussi que Maeko avait choisi le chemin de la magie de lumière car elle n'était pas une guerrière, elle n'aimait pas la violence, bien que la magie de lumière pouvait être utilisée de façon violente, elle préférait simplement le côté secours et assistance. A cause de cela, elle était souvent en arrière des combats mais avait développé un sens de la coordination à l'époque où elle servait dans la petite garde du village. Malgré son côté niai elle était en fait une stratège respectable.
Elle lui proposa d'ailleurs son aide pour gérer sa colère, des exercices de méditation, restait à savoir si elle avait accepté...



HRP : Maeko apprend le Light Kamehameha (puissante)


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Dim Juin 19, 2016 11:38 pm




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50







Maeko avait limite semblé ennuyer par son entrainement a final. J'avais bien notée que le corps à corps n'était pas vraiment son point fort, sa principal préoccupation. Pourtant il fallait bien passer par là pour être une combattante accomplie et elle semblait au moins s'en rendre compte. Elle s'était mise a l'entrainement bon gré mal grée, ce qui ne l'empèchai pas de faire preuve d'un talent qui a présent ne m'étonnait plus venant d'elle. Ses progrès avaient toujours été fulgurant.

Elle travaillait aussi ses bases et ses autres appointements régulièrement, ce qui me permettais de me concentrer sur mon propre entrainement. En autre autre la grande question de "Comment contourner la perte du Suppa Saiyajin God ?" Le Suppa Saiyajin 2 avait toujours été ma transformation non divine la plus puissante, mais je m'étais frustrée a me rendre compte que plus je la maitrisais moins ma colère qui dopait ma force se faisait sentir .. Elle n'était donc plus aussi efficace qu'avent. Ma forme Mysthic était définitivement perdue, pas moyen de la reprendre, pas faute d'avoir essayer pourtant. Il fallait croire qu'a force de privilégier mes formes naturelles j'avais perdue cette faculté là.

J'avais donc tentée la forme qu'utilisait Goku Ojisan. Le Suppa Saiyajin 3, mais je ne m'étais pas faite d'illusion et je n'eus pas de déception de ce fait. Cette transformation me demandai bien trop d'énergie, à vrais dire outre le fait qu'elle soit très peu pratique, rien qu'en la prenant j'avais presque usée près de la moitié de ma puissance total en pur perte. Bon sang ! Je m’affaiblissais de jours en jours en réalité !

j'avais due expliquer ça a Maeko qui était venue me voir pour me demander ce que je faisais, je l'avais fais avec le sourire puisqu'en réalité j'étais bien plus détendue lorsque la Zélodienne était proche de moi. Je sentais en fait clairement la différence puisque lorsqu'elle n'était pas a côté de moi je ressentais une terrible frustration et un énervement profond envers mon incapacité a trouver une solution qui de ce fait m’empêchai encore plus de réfléchir calmement.

Je devais faire une pause, je ne m'en sortais plus. plus le temps passait plus j'avais du mal a gérer mes émotions. Je passais donc mes journée a aider Maeko pour son propre entrainement du mieux que je pouvais, je parlais avec elle et j'essayais de me détendre. J'en avais apprise pas mal sur elle et en échange je ne m'étais que peu livrée, c'était un peu injuste, mais finalement je fini par me sentir suffisamment en confiance pour le faire, après près d'un ans ensembles ...


Pour ma part je n'ai jamais eu la chance de pouvoir être une fille ordinaire. Ma famille as toujours protéger la Terre et voué sa vie a veiller sur les autres. Du coup très tôt mon grand père as vue en moi la relève a cause de mon potentiel déjà terrible a ma naissance. J'ai donc passer ma vie a m'entrainer et a me battre. J'ai bien essayer de m'intégrée et d’aller a l'école, de me faire des amis dans la société terrienne, mais disons que quand a l'age de 4 ans on as déjà assez de force pour encastrer facilement un Colosse de 120 Kilo dans le mur des gradins du Tenkaichi Budokai, qu'on maitrise pas sa force et qu'on as tendance a répondre quand des petits voyous essayent de nous racketter a l'école, ça n'aide pas trop a se faire apprécier.

J'avais dit ça sur un ton particulièrement posé, seraine. En réalité j'avais beaucoup soufère de cet mise a l'écart et je m'étais toujours dis que tout cela avait toujours été de ma faute. Mais depuis le temps j'avais largement put accuser le coup e passer a autre chose, même si en parler avait tendance a raviver de vieilles blessures.

En réalité lorsque les démon ont attaquer la Terre je n'étais pas prète a tout ça. Je n'étais qu'une petite fille de 11 ans qui essayait de ressembler à son grand père. Et je me suis retrouvée un beau matin en pleine ville, a tirer des Kikoha sur des hordes de démon pour essayer de protéger les gens comme je pouvais. Puis il as eu cet énorme démon là, Diablo, un truc géant, très moche et très fort qui avait essayer de tué mon père en traitre, sauf que je me suis interposée et je suis morte pour la première fois comme ça en essayant de l'emmener avec moi dans la tombe ... Sauf que ça avait pas des masses marcher.

J'avais marquée une pause histoire de bien faire le tris, cela aurait été dommage que je loupe quelque chose ou que je raconte n'importe quoi.

Mon second grand combat je l'ai fais a peine plus tard, je venais d'avoir 12 ans ... Dans l'autre monde, parce que après m'avoir tué l'autre Diablo avait fat sauter la Terre, du coup les survivants ont essayer d'aller utiliser les Dragon Ball de Namek. Moi je suis arrivée là bas pour me battre contre Fireza parce que j'étais la seule assez forte pour le combattre. Pas assez en fait puisqu'il avait fallut que je perde presque une amie pour me transformé pour la première fois en Suppa Saiyajin et battre l'alien. C'était bien jeune pour une Suppa Saiyajin 12 ans ...

Après j'ai vécue beaucoup d'autres combat, mon premier passage dans la sale de l’esprit et du temps. Je n'ai pas du tout eu le temps de me reposée, j'étais toujours à l'entrainement ou a me battre. En fait il me semble qu'après mon 12 eme anniversaire, je n'ai put voir ma famille que 2 jours. Et puis après il s'est passer ce que tu sais, les démons ont tout détruit et j'ai rien put faire. J'ai ét dupée par leurs magie et je ne me suis rendue compte de rien. Depuis je dérive hors de mon temps pour essayer de trouver un moyens de devenir plus forte et arranger les choses, mais c'est peu être déjà trop tard ...

Plus du tout d Dragon Ball après tout là bas. Je pouvais bien revenir dans mon époque et tout y détruire ça n'aurait pas changer grand chose. Et puis je n'étais pas assez forte pour le faire et ça n'allait pas en s’arrangeant. Cependant tout naturellement lorsque Maeko me proposai de m'aider a garder mon calme, j’acceptai volontière. Après tout peu être était-ce elle qui allait m'apporter ce qu'il me manquait pour reprendre ma progression ?

Tu compte t'y prendre comment ? C'est un Sacré chalenge, le Sang Saiyajin métissé est renforcer dans la rage et la colère. Pour le métissage est important et plus les émotions sont puissantes et les réactions violentes. Pour ma part je n'ai qu'un quart de sang Saiyajin dans les veines ... Arrivera tu à dompter ça ?

J'avais dis ça sur un ton humoristique de défis, mais peu être que la Zélodienne allait le prendre au sérieux ? ça pourrait être rigolo ...


Info. Diverses:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Mar Juin 21, 2016 4:54 pm






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Maeko en appris également plus sur Pan, une fille puissante née sur un planète de gens beaucoup trop faible, qui restait dans l'ombre de son grand-père et qui mourut très jeune.
Cette même petite fille avait ensuite été envoyée combattre Freezer, puis qui avait été seule dans la salle de l'Esprit et du Temps, et qui avait combattu jusqu'à ce que son monde ne soit réduit à néant. Depuis, elle était hors du temps et de l'espace, cherchant un nouveau foyer, ou un moyen d'arranger les choses.
Eh bien... tout ne pouvait pas se passer comme prévu. S'il y avait un Univers où la famille de Pan avait réussi à défendre la Terre, c'est qu'il y en avait un autre où elle avait échoué. Et la Pan qu'elle connaissait venait de cet Univers là.
Sinon à part ça, c'était au tour de la Zélodienne de former la Saiyajin. Avec un sourire serein face à la remarque de Pan, elle s'assit donc sur le carrelage du bâtiment et demanda à Pan de faire de même :


« Nous les Zélodiens, tirons notre puissance magique de notre esprit, et c'est pour cela que nous privilégions la méditation à... eh bien à ce qu'on est train de faire dans cette salle depuis plus d'un an. Il se trouve que cette technique d'entraînement marche aussi sur le Ki. Tout d'abord, ferme tes yeux et prend une grande inspiration, puis souffle doucement. Pour la première étape, il faut que tu te vides complètement la tête, il faut que tu ais du noir dans la tête et ce jusqu'à ce que tu sois totalement détendue, ça peut te prendre plusieurs minutes. »

Maeko observa son élève et surveilla son aura pour repérer les signes de la relaxation et reprit son explication :

« Maintenant, concentre-toi sur ce qu'il y a de bon en toi. Pour ça, suis les battements de ton cœur, tu dois sentir sa chaleur en toi. Cette partie ne devrait pas être trop dure pour toi. Une fois en phase avec ton cœur, concentre-toi sur ton aura, tu dois en ressentir chaque parcelle, chaque once d'énergie circulant en toi. Ensuite, prend en le contrôle, doucement. Tu dois être capable de jouer avec ton aura pour en faire virtuellement ce que tu veux, un halo d'énergie va se former autour de ton corps. La relaxation, la chaleur de ton cœur et le contrôle de ton aura vont te faire te sentir comme flottante dans une eau calme. C'est l'état que tu dois atteindre, ton esprit devient plus clair et tu peux travailler tes techniques avec ton aura, réfléchir sur certaines choses en écoutant ton cœur dont les battements ont ralenti. Tu peux rester ainsi aussi longtemps que tu le souhaites, aussi longtemps que nécessaire. »

Le professeur ferma ensuite à son tour les yeux pour méditer en compagnie de Pan, elle se relaxa rapidement et atteignit le stade méditatif en moins de trente secondes, et les deux femmes restèrent ainsi, aussi longtemps que nécessaire. C'était l'un des secrets de la nature toujours souriante et altruiste et détendue de la Zélodienne, vu qu'elle était très grande et régulière pratiquante de ces exercices.


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mirai Son Pan

Rang Z [Demi Saiyajin]
avatar


Féminin Messages : 326
Age : 25
Zénies : 3290

Données du Personnage
Power Level: 20 135 000
Power Level en Kili: 400
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Mar Juin 21, 2016 6:32 pm




Son Pan


Pan
Normal = lvl 50







Les Zélodiens étaient des gens encore plus calme que ce que je pensais ! n'y avait t'il vraiment aucun d'entre eux qui s’entraînaient réellement a se battre ? C'était difficile a croire, même sur Terre ont trouvait des Mages très compétant et pourtant aussi beaucoup de combattants ...

Cette histoire de méditation ne me plaisait pas des masses, est ce qu'il fallait que j'entre dans une espèce de transe ou que je ... Que je me laisse réellement aller ? je n'aimais pas du tout ce genre de choses, en général je ne dormis que lorsque je n'en pouvais réellement plus, lorsque mon corps était a bout de force, jamais de pleins grée. Simplement parce que je ne voulais pas être exposée à mes cauchemars. En général j'avais des réactions violentes quand ça arrivait ...

Je lançai un regard circonspect et importateur à Maeko a mesure qu'elle avançai dans ses descriptions ... ouai, elle voulait réellement que je médite dans un état proche du sommeil ...

Je m’exécutai donc lorsque je vis la Zélodienne me faire une démo ... me concentrer sur mon ki, ce ne devait pas être trop impossible. Je me posai donc assise en tailleurs au sol, les yeux clos. Prenant une profonde inspiration, j'entrepris le vide dans mon esprits. j'avais déjà pratiquer ce genre d'exercice dans le passé, lorsque j'avais apprise le Shunkan ido sur Zélod par example, ou lorsque j'avais apprise à contrôler le Suppa Saiyajin ici même, mais dans mon espace temps à moi ...

Mon Espace temps ... Ma .. ma famille ...

J'étais bien dans un état de méditation, mais visiblement cela ne se passait pas exactement comme prévue, puisqu'au lieu d'avoir l'aire détendu, mon visage se crispai et des larmes coulaient de mes yeux clos.


Okasan, Otosan ... Ojiisan ..

cela ne semblait pas s’arranger, car maintenant c'était mes cheveux charbon qui s'étaient teint d'Or sans aucun contrôle et plutôt qu'une aura calme en forme de halo, c'est la violente pulsion d'énergie du Suppa Saiyajin qui s'était manifester.

J..Je ...

Maeko ne pouvait voir que la partie immerger de l'iceberg, car si à l’extérieur le Chaos était palpable, intérieurement mes émotions partaient en une guerria totalement incontrôlable. Bientôt mon aura cessa de pulser, éclatant sèchement lorsque j'ouvris les yeux, a bout de résistance. je tombai en avent sur le carrelage blanc et me recroquevillai sur moi même, incapable d'accepter l'horrible vérité de tout ce que j'avais perdue .. Comme d'habitude ... La Zélodienne avait face a elle a présent un spectacle bien pitoyable ... La combattante la plus puissante de l'univers, sous sa forme légendaire ... recroqueviller sur le sol en pleurant comme en enfant brisée ...


Info. Diverses:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arachitz

Rang B [Saiyajin]
avatar


Masculin Messages : 224
Age : 20
Zénies : 3084

Données du Personnage
Power Level: 8 793 517
Power Level en Kili: 176
Inventaire :

MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   Jeu Juin 23, 2016 5:18 pm






The awakening of the Zelodian's power


Feat Pan





Maeko était dans son état méditatif, parfaitement calme et sereine, toutefois, elle entendit un murmure, une de ses oreilles se tourna vers Pan, elle sentit son énergie montée et eut à peine le temps d'ouvrir les yeux qu'elle fut soufflée au loin par l'explosion d'aura et son dos heurta violemment le mur, la douleur circula le long de sa colonne vertébrale jusqu'à son crâne et ses jambes, l'onde de choc se fit même ressentir sur la partie avant de son corps, elle avait sans doute des fractures de ce choc. La Zélodienne cracha du sang avant de retomber lourdement au sol dans un gémissement de douleur. Elle aurait aimé se lever, elle aurait aimé connaître la raison de cette montée d'énergie, mais sa vision était déjà troublée, son ouïe était devenue sourde, elle avait mal mais savait que ça ne durerait pas, car elle savait qu'elle était en train de perdre connaissance.
Elle n'eut que quelques secondes de lucidité pendant lesquelles elle leva la tête pour vaguement voir une lumière dorée, avant de fermer les yeux et de sombrer.
C'était donc un bien étrange spectacle plutôt qu'un pitoyable qui se présentait devant... eh bien devant personne puisque les deux femmes étaient les seuls êtres vivants présents ici. Il y avait d'un côté un Suppa Saiyajin traumatisé et de l'autre son compagnon inconscient qui faisait les frais de sa crise de nerfs en essayant de l'aider.
Maeko lui avait pourtant dit de se vider la tête et de ne penser à rien... Cette soudaine explosion l'avait complètement prise par surprise car elle s'attendait à ce que tout se passe bien, car tout se passait bien dans ses séances de méditation, à chaque fois qu'elle l'apprenait à quelqu'un, l'élève montrait toujours des résultats. Là, on aurait dit l'effet inverse. Honnêtement, c'était un miracle qu'elle soit encore en vie...


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The awakening of the Zelodian's power [PV Maeko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'
» [Nouvelle Règle] Power in Stones (Le Pouvoir des Pierres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre :: Salle de l'Esprit et du Temps-