Partagez | 
 

 Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]   Sam Fév 06, 2016 7:48 pm






Pillage sur Freezer 54


Feat Viral





Cela faisait plusieurs jours que nous étions dans ce vaisseau, chacun passait le temps comme il le pouvait. Nazgul faisait des passes d'armes avec un ennemi imaginaire dans la salle d'entraînement, Biwa était enfermé dans son laboratoire, travaillant sur le truc que Viral lui avait donné, Sachiko faisait apparaître des squelettes et les regardait se battre à mort et moi... Ben j'avais ma partie à finir, je devais aussi découvrir ce que Biwa mijotait avec ses échantillons, je pouvais aussi aller m'entraîner... Finalement j'avais décidé d'investir la cuisine pour y réaliser mon rêve de devenir un maître cuisinier et pâtissier. Résultat j'ai cramé toutes nos réserves de bouffe et j'avais été obligé de tout transformer en bonbons pour que ça soit mangeable. Bon... le rêve n'était pas encore là.
Mais au fait, depuis quand j'avais ce rêve là moi ? Meh ! Il valait probablement mieux que je ne me pose pas la question. Je pourrai me poser des questions sur moi-même, mais je risquai de créer une faille dans le continuum espace-temps qui provoquerait la fin de l'Univers donc autant éviter... même si ça pourrait être drôle.

Un bip me tira de mes réflexions. Ah oui, j'étais dans le cockpit avec Sachiko...


« On approche d'une planète impériale ! »

Elle appuya sur un bouton avec un immense sourire, ce qui déclencha l'interphone dans le vaisseau :

« A tout le monde ! Planète en vue ! »

« Ouais ! On va pouvoir récupérer le matos de heal ! »

Je ne sentais rien de très menaçant sur la planète, les soldats de l'Empire n'étaient pas très puissants en même temps... Je me levai de mon siège en étirai mes épaules en les faisant tournoyer un petit peu :

« On va enfin pouvoir s'amuser ! »

« Il y a un vaisseau de combat en orbite ! »

« OUI ! BIEN ! » criai-je

« B... Bien ? »

« PREPAREZ LE SAS ! »

Cet ordre n'était à l'intention de personne, et je quittai donc la salle de pilotage en courant comme un dératé vers le sas :

« ÉJECTION ! » hurlai-je en faisant le signe de la victoire

« Je rêve ou ce con vient de s'éjecter... ? » se demanda la petit Démone avec la plus grosse pokerface de l'Univers

Pour ma part, j'étais en apnée, me laissant emporter par la vitesse que le vaisseau m'avait donné, il volait à côté de moi. L'air ne serait pas un problème pour ce que je souhaitais faire, je pouvais tenir plus longtemps en apnée que n'importe quel champion terrien en la matière, quant aux dommages causés par l'environnement hostile de l'espace, mon corps pouvait le régénérer.
Mon idée était simple : détruire le vaisseau avant qu'il ne tire sur le notre. Je balançai donc pour se faire un Majin Laser qui fila à toute vitesse vers le Croiseur ennemi et le transperça de part en part et il explosa ainsi de l'intérieur :


« YAOUUUH ! »

*Merde l'oxygène !* Pensai-je en mettant mes deux mains sur ma bouche pour la fermer

Mais attendez... Avais-je vraiment besoin d'air pour vivre ? Après tous je n'avais pas l'air très normal point de vue physiologie comparé aux autres races...


*Bon... ben disons que j'en ai besoin. Ainsi je vais donc paniquer à partir de maintenant.*

Je me dirigeai donc tout à coup de nouveau vers le sas et l'ouvrit de façon paniquée avant de le refermer, la salle se pressurisa et je me laissai tomber contre le mur en prenant une profonde inspiration :

« Ouf... y'avait prise de risques là... »

Le vaisseau avait à présent le champ libre pour se poser, le temps pour moi de revenir auprès de tout le monde.
Nous quittâmes le vaisseau une fois posé et je le rangeai dans sa capsule :


« Bon... un plan ? »

« J'en ai bien un. Biwa, tu pars chercher la capsule avec Karabuu, Nazgul et Viral... »

La petite fille prit tout à coup un air malsain, ses cheveux s'écartèrent en raison du léger courant d'air de son aura, lui donnant un air complètement fou :

« … amusons-nous avec les soldats impériaux ! »

Le chevalier noir fit apparaître son épée :

« Enfin je vais pouvoir voir les résultats de mon entraînement ! »

Les deux Démons décollèrent vers la base en tirant partout pour donner l'alerte, ce qui marcha évidemment :

« Mmm... pas mal comme diversion. On y va Biwa ? »

Le Namek acquiesça et nous courûmes, très vite en cachant notre énergie pour contourner la base afin de nous infiltrer. Le gros des troupes était dehors en train de repousser une violente attaque qu'ils n'avaient pas vu venir.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]   Lun Fév 15, 2016 12:29 am


PILLAGE SUR FREEZER 54


PV KARABUU


Je venais de me réveiller, l'esprit empli de questions et avais laissé à Biwa, ce qui me semblait être une sorte de détecteur que j'avais en moi. Une fois la sorte de balise laissée avec une note au Namek, j'étais parti m'isoler dans une salle peu fréquentée, la salle de soin afin d'y méditer.

J'observais la cuve de soin brisée et me remémorais des souvenirs dérangeants. Les souvenirs d'une vie brisée, ceux d'un homme qui avait tenu le coup face aux atrocités qu'un scientifique cinglé lui avait infligées dans l'espoir de pouvoir reprendre sa vie normale, une fois sorti de ce cauchemar.

Je revoyais les seringues se planter dans la chair, les cris étouffés mêlant douleur et rage de vivre. Les spasmes musculaires provoqués par la douleur générée par les produits chimiques et cette impression d'avoir été complètement détruit puis reconstruit.

Et puis, il y eut la première mutation partielle inopinée et mon premier repas. Je me souvenais ma naissance, le moment où Vincent s'est tu, cet instant précis où son cœur vola en éclat sous le rejet de sa fiancée dégoûtée par son apparence et où ses collègues le traitèrent comme un monstre.

C'était juste après cela que Vincent était mort et que j'étais né. Moi Viral, n'était ni un homme ni une bête, j'étais devenu un monstre, une arme excellant dans la destruction et le meurtre. Je m'observais dans la vitre de la seconde cuve. Qui étais-je ? Vincent ? Ou bien Viral ? L'humain ou le monstre ? Ou bien étais-je les deux ? Je soupirais agacé et décidais de m'adosser à un mur dans un coin de cette salle inoccupée pour méditer.

Je devais renforcer mon esprit si je voulais éviter ma part bestiale de prendre le dessus. Je faisais le vide et respirais profondément pour me concentrer sur moi-même. Les minutes s'égrenaient et je me projetais en tant qu'être en partie humain, même si cela ne me plaisait pas le moins du monde.

C'est alors que je fus tiré de ma méditation par une annonce de Sachiko mentionnant la présence à proximité d'une planète impériale suivie d'un vaisseau de combat. Je me précipitais vers la salle de pilotage quand je vis par un hublot Karabuu à 'extérieur du vaisseau. Mais que fichait-il dehors ? Je voyais ce dernier voler à toute allure vers l'engin ennemi avant de la faire exploser dans une vague énergétique surpuissante qui transperça sa cible puis la fit exploser. Je voyais le majin paniqué peu de temps après puis regagner en apnée notre vaisseau. J'émettais un léger rire en le voyant prendre une grande inspiration dans le sas pressurisé puis suivais le mouvement une fois notre tas de ferraille posé sur la terre ferme puis rangé dans sa capsule.

Je ne disais rien quant au plan conçu par la petite démone et décidais de profiter de l'opportunité que Sachiko et Nazgul nous offrait pour m'infiltrer dans la base ennemie avec Karabuu et Biwa. Je faisais signe à mes deux comparses d'attendre et j'ouvris la marche après m'être camouflé et avoir masqué mon énergie.

Je parcourais le couloir et croisais un garde qui s'était arrêté pour garder une porte. J'agissais instinctivement et plaçais ma main sur sa bouche tandis que l'autre forçait sur sa joue et faisais un mouvement sec horizontal. Sa nuque craqua et je le pris et le dissimulais dans une salle inoccupée et semblant être une réserve d'armes. Je le planquais et continuais d'avancer jusqu'à atteindre un plan qui m'indiqua notre position et où je pus voir où se trouvait l'infirmerie.

Je refaisais le chemin inverse discrètement et faisais part de notre position et de l'endroit où se trouvait l'infirmerie à mes deux comparses. Libre à eux de traverser le plafond ou les murs pour rejoindre notre cible. Pour ma part, je comptais leur laisser l'initiative et profiter d'être là pour me rendre au labos qui étaient à proximité pour glaner des informations sur l'empire et leurs plans.


__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]   Mar Fév 16, 2016 9:15 pm






Pillage sur Freezer 54


Feat Viral





Viral décida de venir avec nous pour nous accompagner dans notre mission d'infiltration, il passa devant et se dissimula, de notre côté nous avions déjà caché notre Ki depuis longtemps. Nous attendîmes le bio-cyborg à bonne distance de la base, il s'absenta un petit moment pendant lequel je regardai en direction du champ de bataille... j'étais un petit peu envieux tout de même, moi aussi je voulais aller m'amuser !

Pendant ce temps, du côté de Sachiko et Nazgul :

Les Démons n'eurent même pas besoin de balancer la moindre attaque sur la base, en effet la simple destruction du croiseur en orbite avait affolé tous les militaires qui avaient déjà prévu d'attaquer. Nazgul invoqua son épée et trancha un des soldats de Freezer qui s'était jeté sur lui, il se tourna ensuite rapidement vers un autre et le grilla d'un tir d'énergie, il fit une nouvelle rotation pour en décapiter un autre qui voulait attaquer par derrière... dire qu'avant sa puissance faisait à peine le double de celle d'un soldat de impérial standard... il était presque un basse classe dans les Démons :


« HAAAAHAHAHA ! »

Sachiko n'était pas en reste non plus, elle était restée au sol et se contentait de faire du tir au pigeon avec un air dément. Elle canardait ses victimes d'éclairs noirs tout en se déplaçant pour éviter les assauts énergétiques et physiques. L'un des plus têtus tenta de balancer une boule de Ki très concentrée sur la petite fille, l'explosion créa un nuage de fumée, les hommes attendirent que leur cible n'émerge ou que le nuage se dissipe. Dissipation qui ne révéla rien du tout, la Démone avait disparu, elle était en réalité derrière celui qui avait lancé l'attaque, l'index posé sur le dos de sa victime qu'elle transperça avec un éclair noir. Elle avait pris soin de ne pas toucher le cœur pour que l'agonie dure plus longtemps.
Elle empêcha le corps de tomber en l'attrapant par le col arrière et se posa de nouveau au sol devant les soldats tétanisés devant la petite psychopathe qui se posa de nouveau au sol avec son chargement... avant de se remettre à canarder tout en sentant la vie quitter la victime qu'elle avait entre ses griffes :


*Eh ben... ça va pas arranger son problème mental...* pensa le chevalier noir qui avait observé tout en empalant une énième victime

Cette bataille montrait deux extrêmes dans le camp des attaquants, car oui même si Nazgul tuait lui aussi ses cibles il le faisait rapidement et plutôt silencieusement, alors que Sachiko faisait beaucoup plus de bruit et de tâches de sang.

Viral revint et non annonça où se trouvait l'infirmerie, une idée m'avait traversé la tête pendant son absence :


« Je me disais... il faudrait pas qu'on fasse le plein de vivres tant qu'on y est ? La bouffe et l'eau c'est quand même essentiel et il me semble qu'on va en manquer... »

« C'est vrai. Karabuu, occupe-toi des vivres, je me doute bien que tu es mieux placé que moi là dessus. Je me charge de la capsule de soin. »

Le groupe se divisa donc à nouveau.
Du côté de Biwa, il passa par l'endroit où était passé Viral, se doutant qu'il aurait sans doute fait le ménage. Il ne croisa aucune résistance à l'endroit où le bio-cyborg avait été, il vit en revanche deux gardes en poste dans un couloir jusque là inexploré. Biwa fut repéré mais brisa les scouters avec deux rayons oculaires bien placés. Il avait déjà eu affaire aux hommes de Freezer sur Namek, et il avait d'ailleurs sa vengeance à accomplir.
Il fonça vers ses deux cibles et éclata la tête de l'une contre le mur d'un violent appui avec sa main et fit une rotation pour tuer sa deuxième cible d'un coup de coude du même bras dans le plexus :


« Ça c'était pour mon peuple enfoirés. » dit-il avec tout de même un certain calme en continuant tranquillement sa route

De mon côté, j'avais emprunté un chemin totalement différent, j'étais à l'opposé du bâtiment, une direction complètement arbitraire étant donné que j'ignorai où était leur garde manger. Je marchai donc sans me presser, le doigt sur la lèvre avec un air d'enfant curieux tandis que je regardai aux alentours :

« Hmm... Si j'étais un tyran galactique... où est-ce que je placerai le garde manger dans mes bases ? »

Bon ok, j'y connaissais rien au métier de tyran galactique mais je pensais que c'était lui qui se chargeait de la disposition des salles de ses bases... Ou en tout cas il pourrait le faire vu qu'il avait carrément droit de vie ou de mort sur ses larbins :

« Bon... ça me soûle ! Ça doit faire dix minutes que je glandouille dans ces couloirs ! HEY Y'A QUELQU'UN ?! »

Ouais, fuck l'infiltration, j'allais directement puiser l'information chez les propriétaires de ce bled !

Une patrouille de cinq types arriva en courant dans ma direction, ils avaient un casque avec soucter intégrés et des pistolets à Ki dans les mains. Une fois qu'ils virent que j'étais un intrus, ils me visèrent avec leurs armes et je ne pus m'empêcher de pouffer :


« C'est avec ces lances-pierres que vous compter me faire quelque chose ? Nan sérieux, je cherche l'endroit où vous entreposez la bouffe. Vous sauriez pas où il est par hasard ? »

La troupe poussa un petit rire nerveux et l'un des hommes activa son appareil avant de se paralyser de terreur :

« C... C'est dans le deuxième bâtiment ! »

« Oh ? Merci ! » répondis-je avec un sourire carnassier

Je tendis alors l'un des appendices sur ma tête et transformai les quatre autres gardes en biscuits avant les dévorer sous le regard effrayé de celui qui avait répondu à ma question :


« Dis-moi, tu veux bien me guider ? » lui demandai-je la bouche pleine

« O... O... Oui p... pitié ! »

Je lui fis un tape amicale sur l'épaule :

« Merci ! Je suis tout seul et je m'ennuie j'en ai marre ! En plus j'ai la flemme de chercher ! Alors tu me sera bien utile gros ! »

C'est ainsi que je me mis en route avec un guide qui était tout sauf rassuré.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]   Lun Fév 22, 2016 7:16 pm


PILLAGE SUR FREEZER 54


PV KARABUU


Le nettoyage effectué, j'avais rejoint les deux majins qui avaient décidé de se séparer afin de remplir plusieurs tâches. Ce pillage qui devait se résumer à du matériel de soin fut complété par de la recherche de vivres.

Cela n'était pas idiot car il nous fallait bien manger pour survivre, enfin, pour ce qui était de Karabuu et moi. Je ne me souvenais pas avoir vu Biwa se nourrir ni les deux démons. Mais passons, en parlant du Namek, ce dernier était tombé nez à nez avec deux petits futés qui avaient échappé à ma vigilance car positionnés plus loin. Les deux gardes ne firent pas long feu face au déferlement de violence exprimé par le grand homme vert mécontent qui lâcha une réplique teintée de satisfaction.

Ainsi lui aussi il recherchait la vengeance. Il semblait que les forces de l'empire du froid avaient eu quelques accrocs avec ses semblables puisqu'il avait évoqué son peuple. J'esquissais un sourire carnassier amusé par la scène et le suivais sans dire mots.

J'observais la cuve pensif puis me tournais vers un des ordinateurs en veille de la salle. Ce dernier faisait défiler des photos érotiques de formes de vie extraterrestres humanoïdes de race inconnue. Hé bien, il y en a qui devaient vraiment s'ennuyer comme des rats morts pour passer son temps à mater ce genre de créatures...

J'appuyais sur une touche du clavier face à l'écran et tombais sur une session non verrouillée. Je devais être tombé sur un pervers doublé d'un inconscient. Qui pouvait bien laisser fonctionner son pc avec des écrans de veilles érotiques, une sorte de jeu coquin et un fond d'écran des plus tendancieux sans verrouiller sa session ?

Je soupirais puis haussais les épaules et commençais à fouiller dans les fichiers du bureau puis les fichiers cachés. En fouillant un peu, je tombais sur un étrange dossier. Ce dernier traitait des croisement génétique avec une sorte d'espèce humaine. J'interpellais Biwa et lui demandais si ce genre de données pouvait l'intéresser.

Pour ma part, cela ne correspondait pas à ce que je cherchais, le type étant plus dans la manipulation génétique et la mutation que dans les croisements par reproduction interraciales. Je parcourais les périphériques de stockages à la recherche d'un moyen de dérober des données quand je vis un CD vierge à ma droite sur le bureau. Je l'insérais et y ajoutais les éléments qui pouvaient attisés la curiosité du Namek et effaçais leur données juste après.

Le scientifique allait avoir une sacrée surprise quand il retrouverait ses dossiers déplacés et leurs contenus supprimés. Mais assez joué, j'avais pris ce que je pouvais durant ces quelques minutes et donné le disque à mon comparse. Je m'étais ensuite tourné vers la cuve fonctionnelle et pris quelques secondes pour la débrancher soigneusement et la prendre sur mon dos.

J'ouvris la marche en vérifiant que nul alien n'était présent dans le couloir suivi par Biwa qui m'escortait, enfin qui escortait la cuve pour être plus exact. J'évitais de me poser trop de questions et poursuivais tranquillement mon avancée vers la sortie suivi de près par Biwa.

Il ne nous restait plus qu'à espérer que nous allions pouvoir ramener notre matériel au vaisseau sans encombres et que la diversion et la quête de nourriture de Karabuu allaient porter leurs fruits.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]   Jeu Fév 25, 2016 6:19 pm






Pillage sur Freezer 54


Feat Viral





« TEEEHAA ! »

En faisant un tour complet sur lui-même, Nazgul tranchant en morceau plusieurs hommes de l'armée. Il en profita ensuite pour crier à l'attention de sa partenaire :

« T'as remarqué ?! Viral a pas voulu nous suivre dans ce petit combat ! »

« On s'en fou ! Ça en fait plus pour nous ! » répondit aussitôt la gamine

Elle invoqua un Héros Squelette doté d'une hache et d'un bouclier, ce renfort supplémentaire fut un allié de poids pour la petite fille, étant plus puissante mais néanmoins attaquée de toutes parts. Le squelette ne savait pas voler mais pouvait facilement bondir sur une proie pour la découper en morceau. Les deux Démons étaient loin d'en avoir fini, ils sentaient encore beaucoup de Ki qui fondaient vers eux :

« Faudrait peut-être passer à la vitesse supérieure nan ? » demanda le chevalier en faisant sauter la tête d'un énième soldat

« HAAAHAHAHAHA ! FAIS COMME TU VEUX MON VIEUX ! »

Elle était en train de canarder ses cibles d'éclairs noirs pendant que son garde du corps squelette la protégeait d'éventuelles représailles. Les soldats de Freezer faisaient de leur mieux pour esquiver, mais on pouvait se demander si la Démone ne faisait pas un peu exprès de rater ses cibles :

« COURREZ MES PETITS ! COURREZ ! ATTENTION VOTRE MORT SE RAPPROCHE ! HAAAAAAAAAHAHAHAHAHA ! CREVEZ ! »

Une boule de Ki fonça alors sur le flanc de Sachiko, mais un bouclier vint dévier celle-ci. La sorcière tourna alors son visage marqué par un sourire malsain et un regard de fou vers celui qui avait lancé l'attaque, des éclairs dansaient entre ses doigts et elle les déchaîna sur son agresseur, trouant le thorax de celui-ci. Pendant ce temps, derrière elle, un des soldats qui était à terre jusqu'à présent se releva, il était en sang et probablement vidé de son énergie, mais prépara un coup de poing. Sachiko ne l'avait pas repéré, avec tous ces Ki ce n'était pas facile de garder les comptes dans la tête, surtout au milieu de l'action. Il allait donc la frapper dans le dos, mais fut paralysé par une atroce douleur et la petite fille se retourna, attirée par un bruit d'explosion venant de derrière elle, et vit ainsi l'attaquant traître s'écrouler en morceau :

« Tss ! Tu surveilles pas assez tes arrières ! »

Nazgul avait l'épée encore brillante de Ki, il avait balancé un lame d'énergie, voilà pourquoi le soldat était coupé en morceau, et l'attaque venant du ciel elle avait traversé sa victime pour s'écraser au sol, d'où l'explosion :

« Hin ! Comme si la moindre de ses attaques aurait pu me faire quelque chose ! » répondit-elle sans perdre son sourire

Les deux Démons remarquèrent alors qu'ils n'étaient plus attaqués, les hommes de Freezer s'étaient calmés, les encerclant toujours, mais se contentant d'observer. Nazgul se posa alors derrière sa camarade et leva son épée :


« Donc je repose ma question maintenant que tu as l'air un peu plus calme : on passe à la vitesse supérieure ? »

« Mais non regarde c'est amusant nan ?! »

Du côté de Biwa et Viral, le duo arriva rapidement en salle de soin et trouva la capsule :

« Hmm... Intéressant ce matériel médical... » commenta le Namek

Viral, moins distrait que Biwa par tout le matériel présent, prit les devants et alla voir les ordinateurs pendant que le Namek observait les différents médicaments dans les placards et trouva un genre de frigo qui contenait...


« Oooh ! » fit-il, agréablement surpris

Des échantillons de sang de certains patients, et donc des échantillons aliens... Il fallait absolument qu'il en prenne, et c'était ce qu'il fit. Viral lui demanda ensuite de venir voir des données sur les croisements génétiques, le Namek lui demanda de mettre tout ce qu'il pouvait sur la disquette qu'il avait trouvé, il ferait lui-même le tri plus tard.
Ce fut également Viral qui déboîta la capsule et la transporta :


« C'est Karabuu qui a la capsule qui contient le vaisseau, il va falloir attendre qu'il revienne. Au moins avec lui le vaisseau ne risque rien... Enfin je me comprends... »

Biwa se souvint tout à coup du signal que Viral lui avait demandé d'étudier et ajouta :

« Viral, je viens de me rappeler, je sais d'où vient le signal que tu m'as demandé d'étudier. Il provient d'une planète assez éloignée. »

Les deux guerriers purent sortir rapidement de la base.

Pendant ce temps, mon collègue m'avait guidé devant le garde manger, j'avais pris soin de transformer tous les gardes que nous croisions en bonbons évidemment. J'ouvris les portes du frigo géant et vis tout un tas de différents mets aux formes  et aux couleurs variées, que ce soit la viande, le poisson ou les légumes, je regardai de la bouffe qui devait venir de pleins de planètes différentes, une larme coula le long de ma joue :


« Snif... C'est tellement beau... »

Je ne pouvais pas tout prendre, mais j'avais largement de quoi remplir le frigo et le congélateur. Le problème... c'était que j'en avais plein les bras et je ne voyais plus devant moi :

« Hin c'est... embêtant. »

Je dus donc étendre mon cou pour regarder devant moi et je pus également sortir de la base :

« Bon ben merci hein mais je dois y aller ! » dis-je à mon guide « Alors ciao ! »

Je décollai alors en direction de la zone où nous avions atterri, j'allais plutôt lentement, je ne voulais pas que la bouffe s'envole. J'observai le combat de Nazgul et Sachiko contre les soldats de Freezer, apparemment c'était l'heure de la pause puisqu'ils se regardaient sans porter le moindre coup. Bah ! De toute façon nous en avions terminé avec cet endroit.
A l'aide de l'une de mes antennes, je sortis la capsule du vaisseau de ma poche et fit apparaître celui-ci, je fus également rejoins par Nazgul et Biwa. Nous entrâmes tous et posèrent ce que nous avions ramassé :


« Je reviens je vais chercher nos deux psychopathes ! »

Oui bon, on avait tous plus ou moins un problème mental dans la bande, mais c'était affectueux. Arrivé au dessus du champ de bataille, je criai :

« Hey ! C'est l'heure de se barrer ! »

« Bien reçu ! » fit Nazgul

Il fit exploser son aura :


« AAAAAAAAAH ! »

Sa puissance grimpa en flèche tandis que Sachiko jubilait :

« Ouiiiiii ! On va tous les tuer ! »

Elle sentit alors ma main sur son épaule tandis que je la tirai vers moi :

« Désolé mais le génocide c'est pas pour maintenant, là on se tire ! »

Avec sa nouvelle puissance, le Démon tuait des groupes entiers de soldats avec de petites boules de Ki tout en nous suivant pour couvrir la retraite. Les soldats n'avaient même plus envie de nous suivre au bout d'un moment :

« TAÏAUUUUUUT ! » hurlai-je arrivé dans le vaisseau avec le chevalier et la sorcière

Biwa activa donc la commande de décollage et le vaisseau quitta la planète.


HRP : toutes les parties se passent normalement en même temps + Nazgul a utilisé son x30 pour qu'on se casse




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]   Mar Mar 01, 2016 9:27 pm


PILLAGE SUR FREEZER 54


PV KARABUU


La capsule de soin sur mon dos, j'étais prêt à l'emmener à l'endroit où nous avions convenu de nous séparer en deux groupes. Je regardais le namek et attendais de savoir ce qu'il voulait faire. Ce dernier m'apprit que c'était la boule de gomme qui avait conservé la capsule dans laquelle était stocké le vaisseau.

Il était clair qu'avec Karabuu, elle ne pouvait être qu'en sûreté surtout vu la faculté qu'il avait de survivre et de lancer des attaques inattendues... J'avais suivi Biwa sur le chemin du retour quand ce dernier m'évoqua le résultat de ses recherches sur le signal à remonter. Ainsi le signal était localisé à des années lumière de notre position.

Le scientifique qui m'avait transformé venait de l'espace. Il ne me semblait pas du genre à rester paisiblementà un laboratoire et surtout au vue de ce que j'avais pu apercevoir de sa personnalité. Il n'hésitait pas à faire sauter ses labos avant de quitter une planète si cela était nécessaire.

S'il avait une base de donnée, il devait posséder soit une base sur une planète soit une sorte de moyen de les faire transiter d'un laboratoire à un autre... Je mourrais d'envie d'aller le rejoindre pour lui régler son compte mais j'étais convaincu qu'il n'allait pas être si facile à trouver. Je décidais de patienter un peu et de voir si le signal remontais des données constamment jusqu'à un point fixe. J'esquissais un sourire malsain à mon interlocuteur et lui répondais que nous allions devoir étudier cela de plus près.

Je devais savoir s'il remontait uniquement au même point auquel cas, la destruction de l'endroit où retournait le signal pouvait paralyser les recherches de mon ennemi juré.

Après cela, je restais muet jusqu'au point d'enlèvement. Mes yeux se perdaient dans le lointain et je me souvenais de cet étrange rêve qui m'avait dérangé et de la voix et de l'apparence du scientifique.

J'émergeais de mes pensées quand nous rejoignîmes Karabuu. Je ne prêtais pas attention lorsqu'il nous expliqua qu'il allait récupérer les deux démons, ramenais la cuve de soin à l'intérieur de l'infirmerie et l'installais avant de me poser dans un coin de la salle et de réfléchir.

J'hésitais entre me rendre de suite à la source du signal et prendre le temps d'étudier les actions de ce dernier afin de mieux le cerner et de pouvoir le piéger pour le terrasser.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pillage sur Freezer 54 [PV Viral]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Pillage de "tombes"
» Halte au pillage de notre caisse de retraite !
» Le "pillage" de l'Afrique continue
» [Coupable/Prise de la mairie/Niort] Loupphoque (14/11/1458)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Autres Planètes-