Partagez | 
 

 Ferliost Vs Viral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13280

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Ferliost Vs Viral   Mar Jan 12, 2016 9:34 pm






Ferliost Vs Viral


Préparatif




Et bien... Voilà qui était intéressant... Les journaux parlaient d'une bête inquiétante qui aurait élu domicile non loin d'un village... Non pas que le domaine animalier me soit familier, mais comme par hasard cela survient peu après qu'une comète inconnue ait été vue dans la région et, qui plus est, la bête avait déjà causée deux morts, deux paysans, près de sa tanière, et ce qu'on a retrouvé de leurs ne corresponds à aucun animal connu. Pour moi... La solution me parait évidente, bien qu'elle n'a été aucunement évoquée par les journaux ou quelques médias que ce soit... Il s'agit tout simplement d'un nouvel envahisseur, arrivé avec cette mystérieuse comète et étant, tout simplement, un peu plus bestial que ceux que j'ai rencontré par le passé. Mais ce dernier détail ne change rien quant à sa nature... Et à mon envie profonde de le tuer, d'autant plus au vu des victimes qu'il avait causé ! D'autant plus que ce n'est pas si loin que ça !

Ainsi, après avoir récupérer, ma cape, mon masque et mes faucilles, ainsi que deux trois objets utiles, je suis parti de chez moi, de ma ville, afin de me rendre dans cette campagne perdue. Le trajet me prit toute une journée et me força donc à dormir sur place. Heureusement les récents événements ayant amené quelques curieux, je n'eus aucune peine à me mêler à ces derniers et à ne pas me justifier de ma présence... Malheureusement, j'arrive alors que la nuit tombe, ce qui me laisse néanmoins voir le paysage dans lequel est arrivé l'envahisseur, le tout teinté du rouge du crépuscule. Un petit village, assez grand pour avoir quelques commerces et un hôtel, envahi par quelques curieux suite aux récents événements, et surtout, encercler de vaste champs où plus personne ne travaillait de par la fin de la journée, hormis quelques besogneux, qui n'allait pas tarder à cesser… Un lieu en paix, si ce n'était cette envahisseur, mais cela ne va pas durer longtemps…

Cependant il vaut mieux pour moi remettre  au lendemain ma "visite" à cet envahisseur. Je ne sais pas de quoi il est capable, et je préfère éviter d'affronter un adversaire inconnu dans l'obscurité totale. Ainsi après avoir trouvé ce qui faisait office d’hôtel dans ce petit patelin, je profitais du temps à ma disposition pour m'informer sur le probable envahisseur. Bien sûr, comme tout les autres je me contente de parler de "la Bête !", afin d'avoir mes réponses avec davantage de certitudes et moins de questions. Ainsi on me donna davantage de détails sur les, maigres, restes des victimes, principalement des vêtements tachés de sang, mais aussi sur le fait que cela s'était produit la nuit et sur la probable tanière de "la Bête", une ancienne mine, profonde et aux filons épuisés et dotée d'une seule issue, à l’entrée de laquelle avait été retrouvée les corps. Au moins je sais où chercher... Et un plan commence à s’échafauder dans mon esprit, au regards des rares informations que j'ai pu obtenir.

Mon idée est simple, je ne vais prendre le risque d'affronter la créature sur son terrain, mais pas de nuit, surtout si elle est nocturne... Mon action je la porterai à l'aube, l'instant où les animaux, épuisés par leur nuit active ou venant tout juste de se réveiller sont les plus vulnérables. Cela devrait être la même chose pour un envahisseur bestial, non ? Quant à la pénombre des souterrains... J'avais la parade, une lampe frontale faisant partie des objets que j'ai emmené avec moi. Fragile, certes, mais si elle est cassée, je crois que ce sera bien le moindre des dommages au vu de l'endroit où elle sera placée !  Quant à la suite des opérations ? Et bien je n'ai rien de précis en tête, après tout je sais bien peu de choses sur mon ennemi... Mais j'en déjà plus que ce que lui connaît de moi, et de fait je saurai sans doute mieux m'adapter !

C'est sur cette idée que je suis allé dormir dans la chambre que j'ai payée, une nuit sans rêve, sans autre pensée que celle de la traque de demain... Et je me réveille ainsi, une petite heure avant le lever du soleil, juste le temps pour moi de rejoindre cette fameuse mine. Dehors, il n'y a personne dans les rues du village, mais alors que je passe à côté des champs aperçus la veille, je distingue déjà dans la pénombre des silhouettes commençant à travailler... Des hères qui malgré la présence de "la Bête" se sont mis au travail comme à l'habitude ,sans doute parce qu'il craigne plus la pauvreté qu'un possible trépas. Un pari risqué... Mais que je vais m'assurer de leur faire gagner !

Et c'est ainsi, au terme d'une petite heure que j'arrive près d'une formation rocheuse, alors que le soleil commence à se lever, éclairant partiellement la roche et teintant le ciel de roche... Un ciel que je ne vais pas revoir avant le trépas de la bête, les ténèbres emplissant la mine alors que je la contemple me le confirmant... Mais je n'ai pas peur, et c'est avec un sourire que je m'y avance,  enfilant ma moitie de masque, sans gêner la lampe frontal, et dégainant les faucilles...

Et non... Je n'allume pas ma lampe sur le champs, je pense avoir un peu de temps, assez pour que ma vision s'habitue partiellement et surtout... Je suis là pour inverser les rôles, que "la Bête" devienne proie et qu'elle sache, avant de périr ce qu'on ressentit ses victimes ! Et pour cela il me faut éviter d'être trop rapidement repérable ! Surtout que j'ai réfléchi… Et il y a moyen de faire un bien meilleur usage de cette lampe que simplement m'éclairer le chemin.

Seulement, je découvre rapidement que ce dernier n'est pas unique, rapidement des embranchements apparaissent, ce que ne m'avaient pas précisé les habitants du village... Cela va être difficile de traquer ma proie, surtout qu'après avoir très brièvement allumé ma lampe je constate qu'elle n'a laissée aucune trace... Qu'a cela ne tienne ! Changement de plan !

Je déchire alors un pan de ma cape, assez large, avant de m'entailler la main, suffisamment pour saigner, mais pas assez pour que ça me soit gênant ou même réellement douloureux. Ce sang, je l'étale sur l'étoffe... Puis je laisse tomber cette dernière au sol, près du premier carrefour, avant de me panser la main avec un autre morceau de ma cape. Si cet envahisseur est bien bestial, il va être attiré par l'odeur du sang, et venir chercher sa "nourriture facile", qui ne s'avérerait être qu'un leurre, pour le forcer à venir à moi, plutôt que de prendre le risque de me perdre dans un dédale et lui laisser l'opportunité de me prendre à revers ! Une fois cela fait, je me recule un peu dans le chemin d'où je viens, d'où je suis sûr d'où il ne viendra pas, et me calant dans un renfoncement de la roche, j'attends...

Et si jamais cela ne suffit pas pour attirer "la Bête"... Et bien j'avais un autre de ses sens à titiller. Je me demande comment elle va réagir au son du métal crissant sur la pierre, et encore plus comment il réagira en arrivant à la source du bruit, sans rien y trouver...Du moins dans un premier temps !

Précision:
 


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Mar Jan 12, 2016 11:48 pm


FERLIOST VS VIRAL




Un atterrissage plutôt mouvementé m'avait amené sur cette planète inconnue. Mon premier réflexe avait été de me trouver un endroit où me reposer de mon voyage riche en rebondissements et j'avais pu localiser un lieu parfait pour cela, une mine abandonnée.

Un endroit idéal pour se faire oublier et avoir la paix le temps de récupérer un peu. Dans les profondeurs de la mine, j'avais fait la découverte d'un coin calme où m'assoir et me reposer. Évidemment comme à chaque fois, il avait fallu que des curieux avec des intentions hostiles viennent essayer de me déloger.

Deux paysans m'avaient aperçus entrer dans la mine et avaient eu la très mauvaise idée de me sommer de dégager de là sous prétexte que j'étais sur leurs terres. Leur manque de tact leur valut une mort douloureuse et violente. Oui, ces deux idiots finirent empalés sur des stalagmites avant de se faire broyer dans des extensions de mon corps et mâchouiller longuement avant de se faire bouffer. J'avais conservé leurs vêtements et les avais déposés la nuit devant l'entrée de la mine. J'avais ainsi délimité un territoire et leur laissant cet avertissement afin de conserver une certaine tranquillité.

Cependant, cela n'eut pas l'effet escompté et les humains dans leur connerie rappliquèrent non loin du site de la mine. Je soupirais et profitais du temps qui m'était alloué pour refaire le plein d'énergie en me reposant. Quelques jours s'étaient écoulés et l'aube commençais à peine quand j'entendis des bruits de pas qui résonnaient dans la mine abandonnée.

Il semblait que j'allais avoir de la visite... Encore... Je restais tapi dans ma tanière et me demandais si cet intrus allait parvenir jusqu'à moi parmi le dédale de galeries ou s'il allait utiliser une autre approche. J'entendis les bruits de pas qui s'approchaient se suspendre. Signe que le squatteur s'était probablement arrêté. J'esquissais un sourire carnassier dans les ténèbres et patientais calmement. Je pouvais sentir une odeur familière, celle du sang. Se pouvait-il qu'on essayait de m'appâter comme un vulgaire animal ?

Même une bête prédatrice lambda n'aurait pas mordu à cette tentative, un prédateur traque et chasse, il n'est pas intéressé par des proies faciles mais par le challenge. L'idée étant originale sans pour autant efficace, le squatteur titilla mon ouïe avec un putain de bruit strident et désagréable. Je ne savais pas ce qu'il foutait mais c'était comme si on faisait crisser de façon continue et en boucle une craie sur un tableau. Je décidais de surprendre l'auteur du piège en le mettant face à une vision à laquelle il ne risquait pas de s'attendre.

Sous ma forme humaine, je déboulais à l'endroit où se trouvait la source du bruit en pestant.


- "Tss ! C'est quoi ce bordel !? Pas moyen de glander sans être perturbé par quelque chose ! Tiens ? C'est quoi ? Une faucille ?"

Je regardais la faucille perplexe.

- "Okay ! Qui est le petit malin qui est à l'origine de ce bordel ? Je passais un putain de bon moment de détente avant qu'on ne m'éclate les oreilles !"

Je faisais semblant de ne pas savoir où se trouvait l'auteur du piège alors qu'il était fort probable qu'il se tienne au dessus du-dit piège. Cet endroit étant plutôt restreint, il n'y avait pas énormément de lieux où se placer pour surgir après avoir tendu un piège.

Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13280

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Mer Jan 13, 2016 7:06 pm






Ferliost vs Viral


LUMIÈRE !




Détail:
 

Et bien... C'est quelque peu décevant. Non pas parce que l’appât du sang n'a visiblement pas eu d'effet, ça avait été un peu ennuyeux, mais j'avais un plan de secours après tout... Mais suite au son du métal crissant sur la pierre, en un cri lancinant que moi même eu du mal à supporter, j'avais laissé une de mes faucilles sur place, afin d'attirer son regard et étais retourné dans mon renfoncement, scrutant dans la pénombre la venue de ma proie... Et je n'ai pu retenir un sourire alors qu'au terme de quelques instants je finis par entendre le bruit de sa course, puis de sa voix. Mais ma joie fut brève, mon sourire s'effaçant face à ses déclarations. Le simple fait qu'il parle de façon cohérente et articulée écarte l'idée qu'il s'agit d'un individu des plus bestial, mes déductions s'avérant fausse...Et ma déception atteint son paroxysme alors que d'un bref coups d’œil je distingue sa silhouette dans la pénombre, une silhouette humaine...

Bon sang quelle est cette farce ?! Est ce que ce n'est en fait q'une mascarade mise en place par les villageois pour se faire de l'argent sur les dos des touristes ?! Ça expliquerait le fait qu'on ait retrouvé que des vêtements imbibés de sang et le fait que le type qui s'approche parle notre langue... Mais non, non, ça ne tient pas debout. Si c'était le cas, l'individu, maintenant en train de regarder ma faucille, aurait fait preuve de plus de discrétion, il ne serait pas venu, ne serait ce que pour être certain de conserver le mystère... Et puis, c'est vrai, j'ai déjà rencontré des Saiyans, ainsi que des Raydens, des envahisseurs ressemblants aux humains et aux distinctions physiques trop discrètes pour se distinguer dans la pénombre, et qui plus est chacun d'entre eux parlaient également notre langage, même entre eux, ce qui exclue d'ailleurs l'hypothèse d'un traducteur universel tel qu'on pouvait en voir décrit dans certaines histoires de science fiction.

Mais assez pour ces considérations linguistique ! Saiyan, Raydens, ou peu importe ce qu'est l'individu en train de se plaindre... Il me faut surtout déterminer s'il s'agit d'un terrien ou d'une variété d'envahisseur. Grimaçant, j'essaye de le faire, de me convaincre surtout que ce n'est qu'une proie, rien d'autre. Après tout Quel genre de terrien prendrait du bon temps au milieu d'une mine abandonnée désormais réputée pour avoir été le théâtre d'un horrible carnage ? Qui plus est, maintenant qu'il est si près, je sens mon instinct s'affoler, cet être est puissant, bien trop pour être ici par "hasard"...Alors peu importe qu'il paraisse aussi nonchalant et non bestial, il reste un envahisseur... Une proie… Mais en même temps, Et si cette histoire de monstre est vraiment un canular et qu'il s'agit là en fait d'une personne n'en ayant pas entendu parler, ou s'en moquant qui s'état établi dans cette mine, pour quelques raisons que ce soit ? Des raisons pas très nettes à coups sûr, penchant éventuellement pour un junkie ou autre déchet de ce genre… Des déchets mais qui restent terriens. Ou peut être même, au vu de sa puissance, que c'était une personne m'ayant devancée pour chercher la bête, et qui n'yayant rien trouvé s'était reposé dans la mine par fatigue. Dans les deux cas le fait qu'il ait survécu laisse à penser que « la Bête » n'existe pas. Certes ce n'étaient que des hypothèses, et je serai prêt à causer la mort d'un individu si ça pouvait en protéger d'autres de la menace d'un envahisseur… Mais en tuer un de mes propres mains sur un simple soupçon… Je pourrai oui, mais je… Je crois que je ne supporterai pas l'idée de découvrir que j'avais peut être tué un innocent, un de mes semblables. Bon sang pourquoi diable ça ne peut pas être plus simple ? Pourquoi diable faut il qu'il y ait des espèce d'envahisseur nous ressemblant assez pour que ce genre de doute me soit permis ?

Enfin… Dans tout les cas il me faut choisir quoi faire. L'idée de simplement le laisser se lasser et repartir avant de môi même ressortir me traverse brièvement l'iesprit, mais je rejette cette solution. Après tout si l'idée de tuer un de mes semblables sur une simple supposition me dégoute, je crois que le fait de laisser s'échapper aussi simplement un envahisseur me révulse encore davantage. Il me faut… Surtout en savoir plus, et avec une grimace je suis obligé de convenir qu'il n'y a qu'un seul moyen de me fixer ! Et c'est malheureusement en me dévoilant, réduisant à néant mes efforts quant au piège que j'avais tendu. Enfin je n'ai plus vraiment le choix.

Et c'est de fait avec un juron que je sors doucement de ma cachette, me dévoilant ainsi sans doute à lui, malgré la pénombre, si sa vision était au moins aussi adaptée à cette dernière que la mienne. M'exposant ainsi, je n'en reste pas moins sur mes gardes, peut être que mes bras pendent le long du corps, mais ma main gauche tient encore fermement la faucille qui me reste, dissimulée sous un pan de ma cape, prêt à réagir au moindre danger… J'hésite brièvement à allumer ma lampe frontale afin de pouvoir mieux distinguer ses traits, mais en plus du fait que cela ne servirait pas à grand-chose au vu del a proportion qu'ont certains envahisseurs à nous ressembler, ce serait gâché un possible atout si jamais un combat devait être entamé… Et pour me décider pour de bon quant à cela je sais quoi faire, de simples mots, de simples questions.

"Bon sang ! Qu'est ce que vous faites là ?! Vous n'avez pas entendu parler de « la Bête » qui est dans ces galeries ? Vous avez eu de la chance ! Quelle est votre nom ? D'où venez vous ?! Du village de Perala à côté ?"


Et voilà… Bon s'il s’avère que c'est lui la bête il doit bien s'amuser de mes questions, mais mes réponses ne doivent rien au hasard, en particulier la dernière. Après tout s'il est possible que son nom n'ait nulle connotation terrienne, rien n'empêche que cela ait juste été une cruelle excentricité parentale et il serait de toute façon aisé de s'inventer un nom, mais pour la question d'où il vient… Et bien un envahisseur arrivé récemment ne risque pas de connaître et d'avoir retenu quelque nom de ville que ce soit, qui plus est comme je lui ai posé une question sur un nom précis de village cela lui serait délicat de me donner une réponse trop vague et trop approximative.

Ah et cerises sur le gâteau, le nom du village à côté que j'ai évoqué est tout simplement faux, alors s'il choisit la solution de la facilité, et ne fait que me dire oui en pensant ainsi me duper… Et bien dans ce cas je crois que mes présomptions seront assez légitimes pour passer à l'acte, hm ? Bon il pourrait éventuellement s'agir d'un individu qui connaît mal la région et qui ne veut pas qu'on le dérange, mais dans ce cas.. Ce ne sera tout de même pas ma faute si c'est lui qui m'a menti ! Pas plus que c'est la mienne le fait qu'autant d'envahisseur nous ressemblent ! Bien sûr cela me fâcherait toujours, mais là… J'aurai fais ce que j'aurai pu bon sang !

Quoi qu'il en soit, si jamais sa réponse me donne motif à agir, je me contenterai d'appliquer mon idée première… A savoir me précipiter sur lui d'un bond, pour viser l'emplacement normal de son coeur de ma faucille, avant de dévier sa course pour venir ouvrir son ventre ,seule une ombre rougeatre poursuivant sa course jusqu'à son coeur, afin de le leurrer. Une méthode vicieuse, mais classique et habituelle de ma part. La particularité du plan que j'avais mis en place portait sur un autre détail… Ma lampe frontale. Puisqu'une de mes faucilles était à terre et qu'essayer de la récupérer serait trop risquée, j'aurai une main libre pour actionner la lampe en même temps que je porte mon coups. Réglée à son maximum, mon visage tournée vers mon adversaire, je serai probablement ébloui, mais pas assez pour interrompre mon action alors que si ça fonctionne… Il serait vulnérable, assez longtemps pour que mon assaut porte… Et rien que cela, la volonté de voir si ce genre de stratégie marche, explique le fait que je ne me donnerai pas à fond dès le début, me contentant de… Ma force ordinaire, dirons nous.

Technique utilisée:
 


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Dim Jan 17, 2016 3:17 pm


FERLIOST VS VIRAL




Je ramassais la faucille qui était à terre et faisait crisser le sol d'une façon désagréable il y avait encore quelques secondes et l'empoignais fermement. L'intrus semblant réfléchir, je serrais fortement la faucille quand elle se brisa. Et merde, cet objet était en toc ou quoi ? Bref, je poussais un léger soupir quand l'intrus sortit, comme je l'espérais, de sa cachette.

Il semblait que mon petit jeu d'acteur avait porté ses fruits. Hé hé hé ! Parfait ! J'entendais tout d'abord un juron et puis une sorte de gamin sorti d'un renfoncement qui me faisait face. Je croisais les bras pendant qu'il enchainait les questions à un rythme plutôt élevé. Je restais muet quelques instants à observer l'enfant qui se tenait devant moi. Je ne percevais pas au tous les détails de ses traits mais je pouvais voir sa silhouette humaine ainsi qu'une sorte de relief sur son visage, peut-être un masque. Je décidais de lui répondre en mêlant réalité et mensonge.


- "C'est plutôt à moi de poser cette question ! Qu'est-ce qu'un gamin fout dans un lieu aussi dangereux !? Cet endroit est fermé au public !"

Je prenais un instant pour répondre au reste de ses questions.

- "Je suis l'agent RAVEN et j'ai été chargé d'enquêter sur cette mine abandonnée ! Oui ! Il y a une bête qui est censée y rôder et il s'agit de l'objet de ma mission ! J'ai vraiment une tête à venir du village d'à côté sérieusement ? L'endroit d'où je viens est classé secret défense. Un civil n'a pas à le savoir et n'a surtout rien à faire là !"

Je soupirais et me passais la main dans les cheveux faisant mine d'essayer de me calmer.

- "Bon ! Tu as un nom ? J'ignore comment tu as fait pour entrer dans cette zone mais tu devrais partir. Je me charge de la bête."

J'allais voir si cet humain allait mordre à l'hameçon et tranquillement partir. Si mon jeu d'acteur fonctionnait bien, j'allais pouvoir faire dégager ce gêneur de la grotte et simuler une bataille avec la bête avant de la quitter et de repartir pour un monde moins prise de tête.

La beauté de mes réponses était qu'elles comprenaient une part de vérité. Mon nom était certes un raccourci du mien mais j'avais bel et bien appartenu à une organisation par le passé enquêtant sur des disparitions mystérieuses et il est plus que probable que cette façon de répondre aurait été celle de Vincent RAVENCRAFT.

Si jamais le gamin tentait quoi que ce soit sur moi et de m'attaquer physiquement, il allait se prendre un onde télékinétique de plein fouet qui le renverrait s'encastrer dans le renfoncement d'où il était sorti. D'ailleurs, je me demandais s'il avait une autre faucille car celle qui trainait à terre avait été bousillée par ma maladresse. Il était temps que mon interlocuteur réagisse car la situation pouvait se révéler dangereuse. Qui sait ? Peut-être que la bête était plus proche qu'il ne le croyait.

Je ricanais intérieurement et gardais un air grave, les bras croisés, en attendant la réponse du terrien.

____________________________________________


HRP - Techniques utilisées :
- 1 x télékinésie (illimitée) si Ferliost essaye de faire ce qu'il a prévu et pile au moment où il tentera d'éblouir Viral.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13280

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Dim Jan 17, 2016 4:56 pm






Ferliost vs Viral


Bas les masques




... Je ne m'en suis pas rendu compte sur le champs, à cause du léger assourdissement passager qu'avait cause le crissement de ma lame, mais je ne peux retenir une grimace, heureusement dissimulée par la pénombre et mon vrai visage, lorsque je constate que lame que j'ai laissé pour leurre a été... Brisé par mon interlocuteur. Bon sang je comprenne qu'il ait été dérangé par le bruit, mais ce n'est pas une raison pour détruire une lame de bonne qualité ! Rien qu'en la récupérant il aurait pu en retirer quelques zénies ! A moins qu'il ait une bonne raison d'en craindre la présence... Mais là encore ce n'est qu'un soupçons, j'ai besoin de concret, de sa réponse. Or cette dernière ne tarde pas à se faire entendre et je dois avouer être quelque peu circonspects, avant de laisser échapper un léger rire. Je ne m'offusque nullement du fait d'être pris pour un gamin, sans doute à cause de ma petite taille ici, en ayant l'habitude, mais c'est sa réactions irritée qui m'amuse. Oh, interdit au public, vraiment ? C'était... Assez crédible en soit, mais si c'était le cas j'aurai rencontré des représentants de l'ordre avant d'entrer ici, et avec les infos continus j'aurai été mis au courant d'une telle mesure, même dans un patelin aussi paumé que celui où j'avais logé ! Un mauvais point pour lui donc...

Mais malgré le fait que mon excitation commence à poindre, il ne faut pas m'emporter, je suis après tout également curieux d'entendre la suite de ses explications ! Et je crois ne pas me tromper en affirmant que ça en vaut le coups ! Ainsi donc ce serait une sorte d'agent secret envoyé pour neutraliser la bête ? Hm... Intéressant et en soit il est cohérent avec ses propres propos. Néanmoins l'absence d'information quant à la fermeture du lieu continuent à attiser ses doutes, surtout que dans le fond, aussi habiles soient ils ses propos ne révèlent rien de concret en soit, faute d'éléments concret. N'importe qui est capable de se donner un nom d'agent et de se prétendre en mission, surtout dans une telle pénombre... Et si "la Bête" est intelligente, elle pourrait très bien agir de la sorte. Et justement, le fait que le SEUL détail qui était vérifiable dans tout ses propos ne soit pas confirmé, à savoir la présence d'une interdiction de pénétrer dans cette mine et de quelques mesures visant à l'assurer... Ah ça et le fait qu'à ce jour je n'ai que rarement vu d'autres individus s'impliquer dans de telles affaires, et certainement pas des agents de quelque autorité officielle que ce soit ! Mais malgré cela je suis tenté d'applaudir, très beau jeu, vraiment ! Malheureusement pour lui... Pendant toutes ces années de veilles j'ai eu le temps d'envisager divers scénario de cet acabit ! Enfin soit, il a lancé un jeu, et je le trouve amusant, alors autant y prendre part, hm ?

Ainsi je me penche légèrement vers lui et effectue un subtile geste de la main pour le désigner, répondant donc d'une voix amusée.

" Et bien, c'est difficile de voir la tête d'autrui dans une telle pénombre ! Donc de là savoir si vous ressemblez à un habitant du coin ou à un agent secret... Mais puisque vous le demandez, laissez moi me présenter , agent ! Shiroi... Celui qui habituellement s'occupe du nettoyage de ce genre d'affaire, parce que j'aime ça, mais aussi car c'est nécessaire face à l'inactivité de certains..."

Je ne peux retenir un léger sourire carnassier, mais je me redresse et ce avec vivacité, bondissant presque légèrement sur place. Le petit mensonge sur mon nom a du largement passer inaperçu, puisqu'il s'agit de celui que j'utilise d'ordinaire quand je préfère utiliser le mien, et de fait j'ai fini par me l'être réellement approprié... Mais baste de cette piètre considération, je poursuis plutôt sur ma lancée, le pointant du doigt de ma main libre, l'autre gardant ma faucille dissimulée sous ma cape.

"Mais, eyh , ça me fait plaisir que vous agissiez au lieu de vous comportez pas en charognard comme pouvez le laisser penser votre nom ! Cela étant, de toute façon, deux paires de bras valent mieux qu'une, hm ? Et puis je ne viens pas de la région alors si je disparais vous n'aurez pas à vous inquiétez de quelques plaintes ou paperasses que ce soit, croyez moi. En somme vous avez un peu d'aide, et moi je peux en savoir plus sur cette fameuse "Bête", et pourquoi pas un trophée de plus ? De toute façon je vous vois mal me forcer à sortir d'ici, et quand bien même je reviendrai, alors autant rendre les choses plus aisées pour tout le monde, non ?"

Je m'étais davantage attendu et préparé pour un affrontement physique, avec une pointe de stratégie, mais ce jeu de dupe n'en est pas moins intéressant... Et de toute façon je n'ai rien d'autre à faire de la journée donc ce n'est vraiment pas une perte de temps ! Cela étant... J'effectue un dernier geste, sans savoir s'il peut réellement le distinguer.

"Si vous acceptez, ouvrez la marche, je couvre vos arrières..."

Et là... Soit il dévoilait son véritable visage et j'agis comme je l'ai prévu à l'origine, soit il s'exécute, sans doute dans l'idée de m'attirer dans un piège. Auquel cas je le suivrai, sur quelques mètres, le temps qu'il pense que j'ai baissé ma garde, mais pas assez pour qu'il puisse m'attirer au cœur de sa tanière, où il aurait l'avantage. Auquel cas, avec son dos exposé, ou même en étant simplement à côté de lui, il me serait aisé de le frapper au dos avec ma faucille... En la matière je préfère d'ailleurs frapper le bas de ce dernier, près de la colonne vertébrale, ou ce qui en fait office chez les envahisseurs, car c'est souvent ce qui cause le plus de dégâts... Ça ne tue que rarement, mais ça réduit leur mouvement, voir les paralyse, et surtout... C'est TRÈS douloureux... Et je crois que si ça marche comme je l'escompte j'allumerai la lampe rien que pour observer les souffrance de ce petit malin.

Bien tenté, "agent Raven" mais votre histoire avait ses failles... Et je ne me suis déjà que trop retenu ! Voilà ce qu'il en coûte d'essayer d'insulter l'espèce terrienne en se faisant passer pour un de ses membres !

Technique utilisée:
 


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Lun Jan 25, 2016 11:58 pm


FERLIOST VS VIRAL




J'avais éclaté de rire à sa déclaration, le prétendu Shiroï s'annonça comme un nettoyeur qui passait derrière les agents secrets pour faire le sale boulot. Il semblait que le jeune homme voulait jouer. bien bien ! Cela méritait des applaudissements mais j'étais curieux de voir jusqu'où ce petit jeu allait nous mener.

Je croisais les bras prenant un air perplexe devant ses réponses. Je faisais mine d'accepter sa proposition quitte à jouer un peu plus longtemps. Sa proposition d'ouvrir la marche me fit sourire, il était facile d'attaquer dans le dos mais je décidais de lui faire plaisir en lui répondant.


-"Je suppose que je n'ai pas le choix. Je veux bien ouvrir la marche mais pour aller où ? Je peux vous amener là où il m'a semblé y avoir un début de piste vers la tanière de la bête mais je ne pense pas que ce soit la meilleure chose à faire... Enfin, je suppose que vous êtes désireux de voir le début de piste que j'avais pu trouvé donc allons-y pour nous jeter dans l'antre de la bête..."

Je poussais un soupir irrité et faisais quelques mètres avant de m'arrêter et de faire mine d'hésiter.

-"Si vous le souhaitez, il est encore temps de faire demi-tour. C'est pas comme si nous chassions une créature ordinaire. Et il se peut que vous soyez déçu une fois arrivé à l'endroit jusqu'où j'avais pu remonter sa trace. Êtes-vous sûr de vouloir aller plus loin ? C'est tout droit et j'ai vraiment la flemme de retourner dans cette salle qui me met mal-à-l'aise..."

Je lançais un regard à mon interlocuteur avant de pousser un soupir et de faire les trois derniers mètres nous menant dans une grande cavité dans la roche. J'avais débouché dans une énorme salle rocheuse dans laquelle se trouvait un petit lac souterrain et des restes de rails miniers.

Une fois la salle atteinte, je me plaçais au centre de celle-ci au bord du lac et croisais mes bras en faisant face au nettoyeur.


-"Et donc vous êtes ici pour chasser la bête ? Vous risquez d'être déçu car je n'ai rien trouvé jusqu'à maintenant à part une piste menant jusque dans cette salle. Les traces s'arrêtant au bord du lac et je ne suis franchement pas fan de la plongée. Vous voulez cherchez dans l'eau ?"

Je me tenais devant le lac en le montrant du pouce en repliant mon bras et en pointant l'étendue d'eau derrière mon dos quand soudain une énorme murène monstrueuse jaillit du lac. J'eus tout juste le temps de me baisser pour ne pas me faire chopper et entrainer vers les profondeurs du lac. Voilà un étrange élément perturbateur qui tombait à pic. Je faisais mine d'être encore sous le choc de l'attaque surprise tandis que j'étais à terre et lançais un regard au gamin.

____________________________________________


HRP - Techniques utilisées :
- 1 x télékinésie (illimitée) si Ferliost essaie de faire ce qu'il a prévu et pile au moment où il tentera d'éblouir Viral. Le résultat et soit qu'il se fait repousser vers les couloirs soit balancé vers le lac.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13280

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Mar Jan 26, 2016 10:59 pm






Ferliost vs Viral


Saisir l'opportunité





"Et bien... Allons tout simplement là où votre traque vous a mené, après tout... Qui sait je pourrai peut être vous aider !"

Telle est la réponse que j'adresse au prétendu "Raven", alors que je lui emboîte le pas, le laissant ouvrir la marche... Bon sang c'est presque trop facile ! J'en viendrai presqu'à en douter de nouveau de sa nature d'envahisseur, si seulement il ne s’était pas contenté d'éluder ma remarque sur le fait qu'il n'y avait personne pour m'empêcher d'accéder ici, comme s'il cherchait à éviter les sujets fâcheux, hehehe... Cependant, je ne dois pas être trop impatient, je dois attendre quelque pas au moins avant d'agir, histoire d'être certain qu'il a abaissé sa garde...Et toujours dissimulé sous ma cape la main tenant ma faucille en caresse le manche des doigts, doucement... Bientôt...

Seulement alors que je suis sur le point de passer à l'action, il stoppe sa marche, m'amenant à m'interrompre dans mon intention, avec cependant assez de contrôle et de maîtrise pour qu'à peine un léger sursaut en transparaisse. Un sursaut qui pourrait aisément passer pour de l’étonnement à le voir ainsi hésiter... Et je dois avoir craint un instant qu'il ait agit de la sorte car ayant vu au travers de mon jeu... Mais, eyh, il se contente de poursuivre sur le sien, sur ses propos, m'invitant à ne pas aller plus loin. Seulement il ne s'est pas rendu compte que les règles ont changés... Ou plutôt que je ne suis pas le genre d'individu à m'encombrer avec ce genre de trivialités, une fois qu'elles ne sont plus utiles. Enfin, tant mieux, cela montre qu'il ne sait pas... Qu'il ne se doute même pas, de ce que je lui réserve ! Enfin, cependant même si j'ai hâte de lui montrer, ça ne serait que du gâchis en cet instant, alors je me contente de lui répondre, une pique légèrement sarcastique.

"Et bien quoi ? On a peur ? Cela ne m'a pas l'air très professionnel monsieur Raven, surtout quand la vie d'autrui est en danger. Enfin, peut être est ce pour cela que je dois souvent faire moi même le travail."

En fait, au vu de son comportement... Je commence à me dire que même s'il s'agit d'un humain ça ne sera pas une si grande perte que cela ! Certes c'est normal d'avoir peur, d'être un couard, mais dans ce cas on ne s'avance pas ne première ligne, en mettant en péril la vie de nos semblables par couardises ! Mais de toute façon... Non ce n'est pas un terrien,j'ai mes preuves, et quelque part l'inconstance de son comportement m'encourage à penser cela ! Il essaye de se mettre un masque, mais ce dernier est branlant ! Mais qu'il y croit, qu'il y croit donc, juste quelques instants de plus.

Et a vrai dire... ma patience commence à être à bout... J'en ai assez de cette mascarade, je dois agir, et vite ! Seulement après qu'il se soit retourné, je me rends bien compte que nous allons accéder à une sorte de salle "la tanière de la bête"... Et pour peu qu'un seul assaut ne suffise pas, le combat y serait peut être mené, alors, s'il s'agit vraiment de son territoire, il faut au moins que je prenne le temps de le repérer brièvement. Je me raccroche à cette...Excuse pour me retenir, guetter une meilleure opportunité, mais bon sang... Dans le fond il me nargue !

D'autant plus en fait alors que nous arrivons dans la grande salle rocheuse... Alors qu'il se met à me faire face, les bras croisés sur son torse il m'est extrêmement difficile de ne pas le fixer, de ne pas m'attarder sur son corps, savoir où je frapperai en premier pour le faire payer... Allez juste quelques instants, le temps d'un regard sur les lieux, des débris de rails, qui trahissaient d'autres galeries, un lac... Et ses propos…, chasser la bête alors qu'elle est en face de moi… Et aller dans l'eau...Tss si la créature avait quelques affinités avec cet élément, quelque chose me dit que les restes qu'on aurait retrouvé des deux fermiers auraient été rendus humides par autres chose que leur sang ! Dans le fond il ne fait que se moquer de moi !  Mais justement  c'est de l'eau que vient le signal de tout mon être attendait, jusque là retenu par mon encombrante raison...

MAINTENANT !

A l'instant même ou l'eau éclatent en de multiples éclaboussures, laissant apparaître une sorte de gigantesque poisson, tout mon corps se détend un bref instant...Avant de m'élancer droit sur lui ! Une telle chose va sans doute le distraire...Et à vrai dire cela va bien au delà de mes espoirs puisque le temps que je le rejoigne il est à terre, vulnérable, exposé... Le temps qu'il se remette de son étonnement je suis sur lui... Son regard se tourne vers moi... Mais bien trop tard ! A la fin de mon bond je suis à genoux légère à sa gauche, ma main est déjà sur son épaule, le maintenant un peu au sol...

"...Est ce que tout va bien ?"

Un dernier mensonge, pour que le masque reste jusqu'au dernier instant... Mais au moment où je prononce ces mots, mon être irradie de cette puissance qui caractérise mes traques les plus pénibles et mon coups était amorcé dès le début. Je suis ainsi face à lui, mon genou écrasant de façon arrangeante le bras de mon côté, alors que ma main appuie sur son épaule opposé, le plaquant en vérité au sol... Il n'y a aucune chance pour qu'il puisse éviter en une fraction de seconde ce coups, visant la gorge...

Juste histoire de le clouer au sol, et faire de même avec son bec une fois pour toute ! Me permettant même un petit commentaire, moqueur, extatique à l'idée de verser son sang.

"Pourquoi donc aller à la pêche alors que j'ai déjà une si belle prise ?!"



© Codage By FreeSpirit




Rapide détail:
 


Dernière édition par Ferliost le Jeu Jan 28, 2016 9:51 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Mer Jan 27, 2016 10:51 pm


FERLIOST VS VIRAL




J'avais laissé volontairement une ouverture quand j'avais fait mine d'esquiver la bête de justesse. Comme je l'espérais, le gamin qui avait compris que je jouais les innocents s'était jeté vers moi. Il semblait décider à ne me laisser aucune possibilité de répliquer en m'immobilisant bras gauche avec son genoux et en me plaquant au sol avec sa main droite. Je n'écoutais déjà plus le gamin qui me maintenait et libérais une partie de ma véritable puissance lorsque je sentis la sienne éclater. Mon corps grandit légèrement et mes muscles se développèrent tandis que la pointe de faucille qui s'était abattue sur mon cou rencontra un obstacle inattendu.

Une bouche s'était formée à l'endroit où la pointe s'était plantée et la retenait. J'esquissais un sourire carnassier quand une onde de télékinésie repoussa Shiroï vers le lac. Sous la puissance de la mâchoire et de la pression exercée par l'humain, la lame resta prise dans la morsure tandis que le manche était resté dans la main du nettoyeur. Je saisissais la lame et la brisais en la serrant d'un coup sec dans ma main. Je laissais tomber ses éclats à même le sol.

De nouveau debout, je faisais signe à l'humain d'approcher. Je me doutais qu'il devait avoir plus d'un tour dans son sac, lui qui avait fait preuve d'une puissance suffisante pour me faire me transformer en forme alpha. La bouche sur mon cou s'effaça en quelques instants tandis que j'observais de mes yeux rubis l'endroit où j'avais projeter mon adversaire.


-"Et bien nettoyeur ? C'est tout ce que tu sais faire ? Allez ! Approche ! Je sais que tu as bien plus en réserve ! Ah ah ah ! Tu voulais une bête ? Te voilà servi !"

L'écho sinistre de mon rire résonnait dans la grotte tandis que je me préparais à contrer sa prochaine attaque.

-"Toujours pas sorti ? Et bien quoi ? On a peur ? Avant de donner des leçons, peut-être faudrait-il être capable d'appliquer ses conseils soi-même ! Ah ah ah ! Je peux sentir ta soif de sang et ton désir de me tuer ! Si tu ne viens pas, c'est moi qui ferai le premier pas !"
____________________________________________


HRP - Techniques utilisées :
- Transformation : puissance cybernétique (forme alpha) niveau x30
- 1 x télékinésie (illimitée) : projection de Ferliost vers le lac où l'attend la créature qui s'attaque à tout ce qui approche de son territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13280

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Jeu Jan 28, 2016 10:31 am






Ferliost vs Viral


Surprise et tour de passe-passe





Alors que je domine mon adversaire et m'apprête à porter le coups fatal, mon instinct s'affole, me hurlant qu'il est dangereux, puissant... Bien plus qu'avant.. Et moi même je peux, dans la pénombre, contempler les changements de son corps, l'accroissement de sa taille, de sa musculature. Aaaaah... Évidemment ça ne pouvait pas être aussi simple, même si de fait je me demande ce qu'un être aussi puissant fait cacher au fond d'une grotte, à s'en prendre à des fermiers... Bah, la réponse est évidente ! Il a peur ! Et il a bien raison, car cette astuce ne le sauvera pas. Cette puissance vient trop lentement, trop tard ! Je terminerai avant qu'il puisse s'en servir !

Et j'y arrive ! Ma lame se plante dans son cou ! Aucun être ne pourrait y survivre ! ... Seulement, alors que j'essaye de retirer ma lame pour recommencer, m'assurer de sa mort, verser son sang, je ressens une prise sur mon arme. Pourtant il ne s'agit pas de ses mains !  J'ai l'impression de... Distinguer une bouche sur sa gorge, bien que les ténèbres du lieu m'empêchent de m'en assurer ! Quoi qu'il en soit cela ne fait qu'apporter une ultime confirmation quant à la nature de cet être. Aucun terrien n'aurait pu arrêter cela... Mais j'ai d'autres méthodes dans ma manche, et je commence à serrer mon autre main, afin de frapper son visage à l'instant même où je relâcherai ma prise sur son épaule, avec assez de violence pour l'étourdir et l'empêcher de riposter !

Mais avant que je ne puisse agir je me sens brusquement repoussé, projeté même en direction du lac, par une force...Étrange. Certes je parviens à me réceptionner assez souplement, roulant brièvement au sol avant de me redresser alors que le prétendu "Raven" fait de même. Se faisant je réfléchis à ce qui s'est passé. J'ai été poussé sans qu'aucun de ses membres puissent être capable de faire cela... A t-il usé d'un de ces tours de passe passe dont semblent friands les envahisseurs ? Non ça ne fait pas assez mal. Un appendice que je n'ai pas vu alors, comme une queue ? Non, ce n'est pas assez tangible. Il va visiblement me falloir faire attention à ce que j'ignore, grandiose ! Et je ne suis pas ironique ! Certes j'aurai préféré le voir mort à l'instant même... Mais si cela peut m'apprendre sur les méthodes pour contrer ses semblables, pourquoi pas après tout ?

Seulement j'ai un autre problème à régler dans l'immédiat, et alors que j'aperçois l'éclat désormais carmin de ses yeux dans les ombres, j'y réagis... Un violent bruit d'éclaboussure se faisant entendre derrière moi. Seulement, ayant déjà assisté à la chose, l'effet de surprise ne m'affecte que peu, et je sais quoi faire. Ne pas perdre de temps en me retournant, ni prendre de risques en quittant mon véritable adversaire du regard. Je dois m'écarter tout simplement, et ce rapidement... Ce qui est un jeu d'enfant, avec cette énergie parcourant mon corps, je sais que je suis vif, bien trop pour ce vulgaire poisson dont la mâchoire, une fois de plus, ne fait que claquer dans le vide, alors que je suis maintenant hors de porté et que mon regard continue de fixer mon adversaire, guettant ses gestes tout en écoutant distraitement ses propos. Des phrases qui quelques part m'énervent, m'irritent, tout comme l'état de mon arme, que je ne constate qu'à l'instant, alors que j'entends le tintement de l'acier brisé, et constate que je ne tiens plus que le manche de ma faucille, sans comprendre comment mon adversaire en a arraché la lame... Mais en même temps je suis amusé, affichant un large sourire, dont seule une moitié est visible avec mon masque.

"Ehehehe... Tu es plus qu'une bête, car je préfère chasser les êtres dans ton genre, et à la fois bien moins. Au moins les bêtes ont l'intelligence de rester chez elles !"


Sur ces mots je commence à m'avancer vers lui, Raven, « La Bête », peu importe... Il me provoque et me nargue, mais cela n'a plus d'importance. La voie est toute tracée, les mots n'y changeront rien ! Mais il est vrai qu'ils sont, distrayants en soit, m'amenant à lui répondre, alors que je m'avance vers lui, de plus en plus rapidement.

"Peur... Peur ? PEUR ? Je ne suis pas celui qui se cache au fond d'une grotte et qui essaye d'éviter l'affrontement par le mensonge et la dissimulation ! Tu es juste incapable de comprendre toutes les nuances et subtilités du ballet que nous commençons !"

En effet... Car si a priori je le charge, mon idée est toute autre... Quand bien même je le garde en main, je doute que le manche de mon arme me soit d'une grande utilité face à lui, tout au plus pour accroître légèrement mon allonge. Seulement j'ai encore quelques astuces et un atout en réserve, surtout avec ce que m'avait permis de remarquer ma brève observation de ces lieux. Ainsi, alors que je cours vers lui, je guette surtout ses mouvements. A tout instant je me tiens prêt à bondir sur le côté, au cas où il userait d'une de ces sortes d'attaque à distance dont ces envahisseurs étaient capables ! Et s'il ne faisait rien, se contentant de m'attendre... Et bien il pourrait m'attendre longtemps. Je m'arrêterai à quelques pas de lui, projetant le manche que j'ai toujours en main vers lui, accompagné de mon tour de passe passe. Je viserai son côté droit et profiterai du mouvement d'esquive qu'il fera probablement afin de bondir dans la même direction, avant de rejoindre une des galeries annexes, une de celles où se devinait les contours d'une ancienne voie de wagonnet.

Pourquoi cette destination ? Non seulement, car il serait idiot de ma part de chercher à l'affronter au cœur même de sa tanière, mais également car si je l'attirais dans un espace plus restreint il ne pourrait pas utiliser de toute cette puissance que je sentais en lui sans faire tout s'effondrer sur sa propre tête... Et puis il y avait ce dernier atout, qui permettrait de compenser ce que j'ai déjà perdu avant même le début de ce combat.


© Codage By FreeSpirit



Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Dim Jan 31, 2016 1:56 pm


FERLIOST VS VIRAL




La télékinésie. S'il y avait bien une technique que j'avais acquise en devenant Viral et que j'appréciais, c'était bien celle-là. Cette dernière m'avait permis de me tirer de nombreuses situations délicates mais surtout de repousser les plus téméraires sans qu'ils ne comprennent ce qui leur arrivaient.

La créature du lac s'était attaquée à mon adversaire tandis que je l'observais de mes yeux cramoisis brillant d'une lueur malsaine et sadique. J'observais la créature qui rappelait plus ou moins un mélange entre une murène et un serpent de mer puis localisais l'humain qui avait eu la sublime idée de partir à la chasse à l'extraterrestre. Ce dernier après avoir esquivé le trouble-fête avait entamé une marche d'un pas calme et assuré en ma direction tout en répondant à mes provocations. J'avais légèrement tiqué à sa conception de l'intelligence et continuer de le provoquer en lui relançant sa pique sur la peur à laquelle il répondit en faisant preuve d'une ignorance et d'une aptitude aux préjugés digne de l'immensité de la connerie humaine.

Je restais sur place et répondais après avoir éclaté de rire à ses remarques. Au moins, à défaut d'être bourrins, ce petit homme avait du répondant et un minimum de jugeote même s'il était complètement à côté de la plaque.


-"Voilà une réponse typique des humains et de leur arrogance ! Préjugés, gamin ! Préjugés ! AH ah ah ah ! Je t'aurais bien expliqué les raisons motivant la présence d'une bête terrée dans une grotte au lieu de s'exprimer librement à la surface du globe mais tes réponses semblent indiquer que tu n'es pas en mesure de comprendre ce qu'un gamin de cinq ans aurait compris."

Mon sourire carnassier s'effaçait tandis que mes yeux exprimaient à présent de la colère à l'égard de celui qui m'avait offensé. Je restais immobile et attendais patiemment que ma la proie se jette dans la gueule du loup. C'est alors que sa course s'arrêta net à quelques mètres de moi et qu'il lança le manche en libérant du ki. Je ne prenais pas la peine de bouger pour esquiver son attaque et me contentais de déployer mon bouclier malsain juste après avoir senti l'émanation d'énergie.

Un bruit de craquement résonna dans la salle, celui du bois se rompant sur un quelque chose de plus solide que lui. J'attirais ensuite à moi ma cible par une onde télékinétique et lui envoyais à la dernière seconde une vague de souffrance en pleine tête en la projetant par la bouche.

____________________________________________


HRP - Techniques utilisées :
- Transformation : puissance cybernétique (forme alpha) niveau x30 (Active)
- 1 x bouclier malsain (illimitée) : S'entoure d'un bouclier de ki noir,
- 1 x télékinésie (illimitée) : attraction de Ferliost vers moi juste après qu'il ait lancé son manche de faucille et que ce dernier se rompit sur mon bouclier.
- 1 x vague de souffrance (illimitée) : vague déferlante lancée par la bouche en direction du visage en parti masqué de mon adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13280

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Dim Jan 31, 2016 4:07 pm






Ferliost vs Viral


Un combat … trop déséquilibré




Mensonge… Excuse… Toutes ses belles paroles ne sont rien d'autres. Oh, je comprends bien son but, essayant de me rabaisser, de me tourner en dérision… Mais cela ne m'amène qu'à rire ! Rire de lui et de son assurance ridicule. Tout ce qu'il fait en vérité avec des pareils propos c'est de se chercher des explications, des justifications, alors qu'il n'y a qu'une seule possibilité pour une telle créature… Et c'est la peur ! Seulement, peut être qu'en effet il n'en a pas conscience, pas encore.

Cependant ce ne sont pas des mots qui lui feront ouvrir les yeux… De fait c'est sans un mot que j'agis, mais dès le début je comprends que la suite de mon action risque d'être compliqué, alors que j'aperçois le vestige mon arme se briser sur une barrière invisible. Bon sang… Ils ne peuvent pas se battre sans user de leurs fichus dons ou quoi ? Saleté... Certes cela ne me coûte qu'une distraction de quelques instants, mais quelques instants qui m'étaient précieux.

Et cela j'en prends pleinement conscience quand une force invisible, similaire à celle qui m'a déjà déséquilibrée, m'attire vers lui. La réaction ordinaire d'un individu aurait été d'essayer de lutter de résister à la poussée… Seulement quand tu affrontes un être plus puissant que toi, qui dispose de ce genre de tour de passe-passe faire ce que tout le monde fait, c'est signer son arrêt de mort ! Mon seul atout face à lui c'est la surprise… Or c'est quelque chose que j'ai pas mal travaillé ! Ainsi plutôt que de résister, je me laisse pousser par cette attirance… Et me laisse même tomber en avant tout près de lui. Lors de ma chute, du coin de l'oeil, j'aperçois un rai de lumière, perçant les ombres, sans réellement m'aveugler, fendant l'espace où était ma tête quelques instants avant. J'ai visiblement fait un choix judicieux… Mais qui ne doit pas s'arrêter là, et ainsi, lors de ma chute, je me réceptionne, finalement, et tente de faucher ses jambes par un balayage du pied, avant de moi même me redresser et m'éloigner. Gagner du temps, assez pour atteindre la destination visée, c'est tout ce qu'il me faut. Et je sais que saisir une de ses jambes pour essayer de le faire basculer aurait sans doute plus efficace et facile à faire, mais, étrangement, après avoir vu une gueule apparaître sur sa gorge je préférais éviter de le saisir...


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Jeu Fév 04, 2016 11:35 pm


FERLIOST VS VIRAL




Cet humain avait quelques atouts dans ses manches et ne se débrouillaient pas si mal pour un gamin. Il avait su profiter de mon attaque pour plonger à terre et éviter de justesse ma vague déferlante qui n'avait pas été prévue pour durer bien longtemps. L'attaque de Shiroï fut pour le moins originale, il balança ses jambes pour me déstabiliser tout en se relevant. Je profitais de l'effet de la gravité pour faire une roulade aérienne en augmentant le mouvement et me retrouvais nez à nez avec l'humain. Ce dernier commençait à reculer mais je refusais de le laisser me distancer et le suivais en lévitant.

J'étendais alors mes bras dans le but de l’enlacer en affichant un sourire carnassier. Je ceinturais avec force mon adversaire puis lançais une nouvelle attaque pendant que je le tenais, une attaque surprise comme le nettoyeur semblait les affectionner. De nombreux tentacules perçants jaillirent de mon corps et empalèrent le gamin. Je ricanais tandis que je sentais le sang chaud couler le long de mes extensions.


-"Uh uh uh aH ah ah ah ! Et bien ? Tu ne réponds plus ? Peu importe tes réponses, tu te comportes comme un gamin gâté et arrogant. Tu chasses les extraterrestres ? Bien ! Pourquoi ? Qu'est-ce qui te pousse ? Tu me considères comme un menace ? Tu penses que j'ai peur ? Ah ah ah ! Oui, j'ai peur de mon potentiel ! Peur de ma propre force et de ce dont je suis capable ! Ah ah ah !!! Tu ne réponds pas ? Déjà fini ? Allez ! Reprends-toi ! Montres-moi que tu as plus que de la gueule !"

Mon sourire carnassier s'étirait et mon regard cramoisi laissait transparaitre un air malicieux et arrogant. Le sang continuait de s'écouler sur moi lentement et j'attendais patiemment une réaction de mon adversaire. L'avantage de cette position était que mon adversaire avait deux possibilités, soit mourir à petit feu en continuant de perdre du sang et en étant plus que limité dans ses mouvements ou reculer et s'extirper des pieux qui dépassaient d'un mètre de son corps et prendre le risque de perdre davantage de sang.

Ce combat devenait amusant et j'avais hâte de voir ce qu'il me réservait pour la suite.
____________________________________________


HRP - Techniques utilisées :
- Transformation : puissance cybernétique (forme alpha) niveau x30 (Active)
- 1 x empalement malsain (puissante) : se recroqueville légèrement et fait jaillir de nombreux tentacules/pieux de son corps transperçant tout ce qu'ils rencontrent.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

Rang B [Terrien]
avatar


Masculin Messages : 217
Age : 20
Zénies : 13280

Données du Personnage
Power Level: 6 762 814
Power Level en Kili: 130
Inventaire :

MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   Mar Fév 09, 2016 4:39 pm






Ferliost vs Viral


Trahison corporelle !





On dirait que mon action a fonctionné... Du moins partiellement. J'ai bien réussi à lui faucher la jambe et à l'entraîner dans une chute, seulement, alors que je recule je le vois se réceptionner dans les airs mêmes. Bon sang... Je sais que je ne devrai même pas être surpris au vu de sa puissance qu'il maîtrise le vol comme tant d'autres de ses congénères et ce bien mieux que moi, mais les quelques secondes dont cela me prive m'auraient été précieuses.

Enfin, il y a encore un peu de distance entre nous, et il a beau me suivre il ne semble pas prêt à me rattraper. Pourtant il s'est montré assez rapide jusque là...  Sans doute une quelconque ruse de sa part, et tout en reculant je reste sur mes gardes guettant la moindre poussée invisible ou la moindre lueur émanant de son corps afin d'anticiper et réagir à sa prochaine attaque...

Et je finis par distinguer quelques choses dans la pénombre, une forme, venant de lui et allant vers moi. Qu'est ce que ... SON  BRAS ? J'en prend tout juste conscience que je sens une brusque poussé dans mon dos, bien plus physique que les précédentes, m'attirant vers lui, me plaquant contre son torse. Bon sang... Il était bien trop fort pour que je me dégage, ce qui n'empêche pas d'essayer, car il faut que je le fasse avant que tout son corps se transforment en une gueule comme l'a fait sa gorge, ou quoi que soit les surprises qu'il me ...

Coupé en plein milieu de mes pensées, la pression que j'exerçais sur ses bras se relâche brusquement, mais mon corps lui même se crispe sous l'effet de la douleur. Que... Qu'est ce qu'il m'a fait ? J'ai du mal à le voir, et le voile rouge qui commence à couvrir mon regard ne m'aide pas... Mais je le sens, je suis... Percé, à plusieurs endroits...Trop pour que je les comptes, mais pas comme si c'était par ses tours de passes passes, plutôt, des... Sortes de lances, qui traversent douloureusement mon corps de part en part, m'affaiblissant bien trop pour que je réagisse, autrement qu'en un frisson, alors que je sens mon sang s'écouler, chaud le long de ces sombres hampes, tandis que mon corps se refroidit. Le regard baissé, la bouche emplie d'un goût âcre, c'est à peine si j'entends les propos de mon adversaire, couvert par le battement sourd de mon cœur, qui va en se ralentissant. C'est... C'est à ça que ressemble la mort ?

Non... Ehehehe... Non... Ce n'est pas ça la mort, j'en suis bien trop loin ! Et je n'ai pas fini ma tâche ! Cet être bouffi d’orgueil, peut croire ce qu'il veut sur moi ou lui même, mais il ne sait rien, Rien, RIEN ! Il n'a aucune idée de ce dont je suis capable, ni même de ce que j'ai à lui répondre ! Recule donc, faucheuse, je n'en ai pas fini avec lui, et comme la douleur prend un pas en arrière, tu auras ton dû, plus tard, et d'un autre que moi ! La souffrance en effet s'est effacée, comme toujours, et elle remplacée par autre chose, jouissif, comme parfois... Une sensation de puissance, débordante, emplissant tout mon corps. Oui... Oui là je suis prêt, prêt à tuer, prêt à me battre ! Cette... Aberration, va payer !

Et dès l'instant où je sens cette énergie en moi, où je la sens irradier sous ma peau, dans mes muscles et mes os, je redressa la tête vers lui, un large sourire aux lèvres, une main sur le front, un autre saisissant fermement un de ces pieux jaillissant de son corps qui me transpercent.

"... Action."

Mais où est la lumière ? Est bien elle accompagne ses mots, une pression de mon doigt sur la lampe que j'arbore sur mon front la faisant apparaître, aussi fortement que possible, éclatante, en plein dans le visage blafard de mon interlocuteur. Moi même, je n'ai pas mal, je suis juste ébloui, mais sans doute moins que lui qui la reçoit en plein visage et puis, moi... Je n'ai pas besoin de voir pour agir.

Dans le même instant, ma main agrippée sur un de ses piques, fit un sec mouvement, y déployant toute ma force, brisant nette la chose... La chose qui était mon arme désormais, je le sens, je le sais, et s'il y avait plus de lumière elle pulserait de cette lumière rouge, de cette promesse de défaite pour mes ennemis. Mais je ne m'attarde pas sur cette sensation, profitant plutôt de la surprise pour retirer le pieux de mon corps, la brisant en chemin, n'ayant pas assez d'amplitude pour l'extirper entièrement. L'instant d'après, je me sers de ce pieu tel une matraque, pour briser les autres, et ce dans le même geste. Ah, douce symphonie des choses se brisant, que ponctue mon rire alors que je me demande, puisque cela est issu de son corps, s'il a mal... Bah je vais bien le savoir, non ?!

"Ahaha... Tu es juste une bête... Et tu as raison d'avoir peur de toi même..."

Il ne sait pas quelle erreur il a commise ! Moi qui voulait justement une opportunité d'être dans un espace restreint avec lui, il me l'a offert sur un plateau ! Je cherchais des armes ? Il me les a donnés de sa propre personne ! Surtout que maintenant, je le sens, mon instinct me le dit, sa puissance qui m'avait écrasé s'est effacé. Et maintenant que je suis à portée pour en user, je ne vais pas le laisser creuser un écart entre nous ! Ses lasers ne lui serviront à rien aussi près, quant à ses mâchoires, je les tiendrai à distance avec mon allonge ! Il aurait d'ailleurs du les faire sur ses pieux quand j'étais encore empalé sur lui ! Maintenant c'est trop tard !

Et ainsi alors que je lui réponds,  je procède à mon propre tour de passe-passe,  mais plutôt que de viser un unique point, j'en vise plusieurs, dont, son épaule que je tente réellement de transpercer d'un pieu, afin de lui rendre la pareille et l'immobiliser, ou tout du moins le garder près de moi. Dans le même temps je saisis un autre des pieux me transperçant au niveau du ventre, tirant pour l’ôter de même... Mais ce sera le seul. Les autres... je sens leurs poids, mais ils m'empêchent de me vider trop rapidement de mon sang ! Et de toute façon ça serait une perte de temps. Non... Cet autre pieu lui va me servir à RÉELLEMENT l'attaquer, là où ne me sert qu'à le maintenir !

Se faisant, il se brise au milieu du "trajet", comme le précédent, le raccourcissant mais je m'en moque, je n'en suis que plus rapide pour l'extirper et tenter de transpercer cette bête, mais d'une façon un peu différente... Pourquoi transpercer un point précis en cherchant à meurtrir son corps  de part en part, quand je peux en un seul coups, faire bien de dégâts, en transperçant le ventre mais de bas en haut ?! Ce que j'essaye de faire, mettant de nouveau en œuvre mon astuce, frappant de toutes mes forces, pour lui rendre la monnaie de sa pièce, alors que je conclue la phrase que j'ai amorcée, en un cri d'amusement.

"... CAR TON CORPS SERA TON BOURREAU !"

Explication:
 



© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferliost Vs Viral   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ferliost Vs Viral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Viral Eldon [Prêtre d'Arcam]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Zone Spéciale :: Zone HRP :: Combats HRP-