Partagez | 
 

 [Quête] Les créatures du village [PV Viral]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Majin Karabuu

Rang B [Majin]
avatar


Masculin Messages : 148
Age : 20
Zénies : 6096

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Ven Jan 01, 2016 11:49 pm






Les créatures du village


Viral





Quelques jours étaient passé depuis le léger incident qu'il y avait eu sur Makyo, nous avions fais réapparaître le vaisseau dans une plaine rouge désertique et les guerriers du groupe s'y entraînaient dans la salle de gravité depuis tout ce temps.
Cependant aujourd'hui pour ma part, j'étais en pause, je faisais donc un peu d'exploration avec Biwa qui avait pris quelques fioles avec lui. Quand je lui avais demandé pourquoi il avait pris ce matériel, il me répondait qu'il en avait besoin pour l'étudier.
Quant à la sorcière, elle était en train de méditer dans le cockpit d'où elle n'était pas sorti depuis que nous avions fait sortir le vaisseau de sa capsule.
Alors que nous étions en vol, Biwa me rappela quelque chose :

« Il nous faudra aussi du matériel pour réparer la capsule de soin. »

« Oh ? Tu penses pouvoir la réparer ? »

« Ça ne devrait pas être compliqué... »

« Comme tu veux mon gros ! »

Je me mis sur le dos, les mains derrière la tête et regardai le ciel, je m'étais finalement fait à cette couleur bleutée, même si ça faisait vraiment tâche avec l'aspect rougeâtre général de la planète :

« Oh ! Karabuu, regarde ! »

« Hum ? »

Biwa était en train de regarder vers le sol avec un air très étonné, je me mis de nouveau sur le ventre et suivis son regard, nous étions en train de passer au dessus d'un village, rien de bien anormal... sauf que le sol était jonché de cadavres :

« Ah ouais c'est... embêtant ça. »

Nous descendîmes au centre du village, il y régnait un silence de mort, certaines vitres de maisons avaient été défoncées, tout comme les portes :

« Quel bordel ! » m'exclamai-je en m'accroupissant devant un cadavre auquel il manquai la moitié inférieure du corps

« Vu les marques je dirai que des créatures ont massacré ces gens. »

Biwa était agenouillé devant un autre cadavre et y était allé de son petit commentaire, auquel je répondis aussitôt :

« Ouais... Ça ou un gros taré ! »

Je sentais des Ki affaiblis, tout le monde n'était pas mort. Je tournai ma tête vers mon compagnon Namek qui fit un hochement de tête alors que je lui montrai un lieu du regard. C'était l'endroit le plus proche duquel je sentais un Ki, je décidais d'aller voir. J'entrai dans la maison et vis un Démon avec une vilaine blessure au ventre :

« Ouah ! Alors toi t'as pris cher ! »

Le blessé me regarda avec un air d'incompréhension, je m'accroupis près de lui, tout à fait détendu :

« Y'a eu l'air d'avoir la Party Hard ici ! Je peux savoir à partir de quel moment la quantité d'alcool a donné des envies de meurtres de masse ? »

Le blessé toussa avant de me répondre :

« Ces montagnes... elles sont hantées par des créatures... elles sont venues pendant la nuit... »

Apparemment, il avait choisi d'ignorer mon comportement, j'étais d'ailleurs intéressé par ce qu'il me racontait :

« Oh ! Des bestioles ? Je connais un mec qu'est plutôt dans le genre prédateur ! »

« Pitié ! Aidez les survivants ! » me demanda-t-il en me tenant le bras

« Ben... je connais pas trop la région. Je saurais pas quoi faire de vous hein ! » lui répondis-je en me grattant la tête

« Le Palais... »

« Oh... ooooh... le Palais... »

J'avais complètement zappé le Palais, cependant...

« Ouais en fait ça non plus ça va pas être possible... M'voyez... il a été rasé y'a quelques jours et ils sont toujours en train de le reconstruire. »

« Le village... le plus proche... est à 200 kilomètres au Nord... »

« Ah ben voilà ! Avec des directions ça va mieux ! Biwaaaa ! »

Le Namek arriva à son tour dans la maison quelques secondes plus tard :

« Bon... je compte une dizaine de survivants, celui-là me dit qu'il y a un village au Nord, moi je vais chercher Vivi, je sais pas pourquoi mais je sens que ça risque de lui plaire ! Toi, tu vas ramener ces gens au village ok ? »

« Très bien. » répondit-il simplement

« Parfait ! Bon aller ciao ! »

Sur ces mots, je décollai en brisant le plafond de la maison, direction le vaisseau. Je mis une bonne heure à le rejoindre, il fallait dire que je m'étais pas mal éloigné.
Je rentrai à l'intérieur, passant devant le cockpit, j'y sentais toujours l'énergie de la petite Démone, décidément elle ne sortait jamais de sa foutue « salle de méditation »...
Je fis un passage vers la cuisine où j'y sentis le Ki de Nazgul qui était penché dans le frigo :


« Les spectres mangent ? »

Il me répondit d'un simple négatif de la tête :

« Alors tu fais quoi là ? »

« J'assouvis ma gourmandise, maintenant vas emmerder quelqu'un d'autre. » répondit-t-il avec calme

Je roulai des yeux et m'en allai vers la salle de gravité, je n'étais pas venu pour lui de toute façon. Je pénétrai dans la salle où Viral s'entraînait :

« Hey Hey Hey Bactery euh... je veux dire, Viral ! Alors on travail ses biceps ! »

Je m'approchai de lui et lui prit le bras gauche sans intention hostile, afin de le faire pendouiller comme pour une poupée désarticulée et lui touchai le biceps du doigt :

« Ça se développe sous ces bandages... » je pris une voix bien moins enjouée en éloignant mon doigt après avoir touché le biceps « … absolument dégueulasses ? »

Je le lâchai et me plaçai devant lui :

« Je crois que j'ai trouvé des mobs contre lesquels tu pourras tester tes compétences ! Tu pourras leur balancer tes nouvelles techniques... enfin... si t'en as, excuse-moi j'ai eu un peu la flemme de suivre les entraînements de tout le monde ! »

J'étais en train de m'égarer cependant :

« Bref ! C'est dans un village à quelques bornes d'ici, t'es partant ? »


HRP : Si tu réponds « oui » tu peux nous emmener direct au village, considère que je t'ai tout expliqué en vol

Et d'ici à ce qu'on arrive, Biwa aura ramené tous les blessés et il n'y aura plus que lui dans le village (et les cadavres évidemment XD)


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Sam Jan 02, 2016 12:21 pm

Après l'incident sur Makyo de l'invasion Rayden, j'étais parti m'isoler quelques temps pendant que Karabuu ne faisait pas grand chose à part jouer à sa console portable de jeux vidéos. C'était plutôt étrange d'ailleurs que cet être possédait le même genre d'occupation que les jeunes adultes et jeunes tout court de ma planète. Bref, j'avais passé cela et avais profité de mon isolement de quelques minutes pour méditer sur les derniers évènements.

Ce ciel bleu ne me plaisait pas, j'avais toujours la sensation de travail inachevé suite à mon intervention. D'ailleurs, j'attendais toujours de déterminer ce que ce ciel pouvait cacher car ce dernier n'était pas passé du rouge sang au bleu sans raison... Mon ventre grognait et je sentis pour la première fois quelque chose me gêner au sein de mon torse. Je retirais mes bandages et regardais la gueule recracher une sorte de mini-dispositif faisant quand même trois centimètres de long sur un centimètre de large. Je le saisis dans ma main afin de l'étudier.

L'appareil avait une petite diode rouge sur le côté gauche et semblait biper. J'hésitais entre un système de pistage et une bombe à distance ou peut-être un mélange des deux. Je décidais de conserver l'objet et de le soumettre à l'expert en technologies plus tard. Une fois que je sentis les énergies de Karabuu et de ses compagnons bouger, je les rejoignis jusque dans une plaine désertique et rocailleuse d'une couleur rouge pâle.

Le vaisseau ressorti de sa capsule, je rejoignis le groupe à l'intérieur où je passais le plus clair de mon temps à m'entrainer avec le Majin et le spectre épéiste. Le Namek semblait passer plus son temps à étudier des trouvailles et la gamine à se murer dans la salle de pilotage et ses occupations de femme.

Je me souvenais pendant mes entrainements que j'avais dû faire un effort considérable pour contrôler ma part monstrueuse. Il fallait que je remédie à cela car bien que m'octroyant un gain de puissance non négligeable, cette dernière n'avait à priori qu'une intelligence animale et une approche bien moins réfléchie que moi.

Quelques jours s'étaient écoulés et j'avais décidé de mettre au point une nouvelle technique qui demandait un certain contrôle de soi. Je passais les premières minutes à méditer, à essayer de faire le vide en moi pour me préparer mentalement à appliquer l'idée qui me trottait en tête depuis un moment.

Jusqu'à peu, mes mutations étaient générées de façon grossière et mal contrôlées, je voulais avoir un contrôle total sur elle et pouvoir modifier partiellement mon corps sans devoir compter sur ma part monstrueuse. La première étape consistait donc à muter une partie de mon corps selon mes envies et à éprouver mon endurance. Aussi simple que cela pouvait paraître, cette première étape n'allait pas être une partie de plaisir. Je décidais donc de commencer par des formes peu complexes.

Je me concentrais sur mon bras droit en grimaçant, je sentais les os bouger en son sein, notamment l'os principal de mon avant bras qui s'allongeait et ceux de ma main disparaître. La douleur était lancinante et progressive mais supportable. Se pouvait-il que je commençais à me familiariser à ma nouvelle condition? En quelques secondes, l'extrémité de mon bras était devenu une pointe.

Je prenais quelques secondes pour faire une pause et recommençais l'opération avec une nouvelle forme légèrement plus complexe. Mon avant-bras changea de nouveau de forme, des os poussèrent et me firent lâcher une fraction de seconde un hoquet mêlant surprise et douleur. Je continuais de me concentrer et forçais pour résister à la douleur légèrement accrue. Mon avant-bras allongé termina de se modifier en une lame acérée. Une garde se trouvant à quelques centimètres de mon coude et la lame luisant d'une couleur d'ébène.

J'affichais un sourire satisfait et testais son tranchant en lacérant les murs de sa pointes aiguisée. La sensation de toucher était toujours présente et la gêne que je ressentais venait de passer. Je sentais la bête en moi grogner légèrement comme si elle était un peu agacée par mes expériences. Je soupirais légèrement et m'adossais contre le mur pour tester de nouvelles formes.

L'essai suivant fut une forme de poing massue, le troisième essai fut moins douloureux. Je ne savais dire si cela était un bon ou mauvais présage mais je décidais de ne pas m'arrêter là et de modifier cette masse lourde et imposante en une forme plus proche de celle d'origine. Ma main redevint relativement normale à peu de choses prêts, j'avais modifié la structure de mes doigts pour les rendre perçants à l'extrémité et tranchants.

C'était un bon début. Je redonnais à main sa forme originelle et faisais une pause de quelques minutes. J'étais parvenu à mettre au point une forme basique de la technique que je voulais développer.

Une demi-heure après, je travaillais sur des formes plus compliquées et monstrueuse. Je reformais un avant-bras en forme d'épée mais cette fois-ci avec une rangée de crocs au milieu de la lame partant de la garde et allant jusqu'à la pointe de la lame. Je lançais quelques coups pour fendre l'air pour m'habituer à cette nouvelle mutation puis des coups d'estocs en ouvrant la gueule et la refermant violemment. Je sifflais impressionné par cette nouvelle forme au combien pratique et redoutable. C'était pas mal.

Je poursuivais sur des formes plus monstrueuses. S'en suivi une lance faisant tout un bras et dotée d'une gueule se rapprochant de la forme d'alligator qui s'était manifestée toute seule la première fois que j'avais été en danger. Les formes crées à partir de l'existant étaient plutôt réussies mais à présent, j'allais entamer la seconde étape.

J'ôtais les bandage de la partie supérieure de mon corps et me concentrais pour lancer des mutations d'un autre niveau, celles qui consistaient à former des extensions à mon corps. Je commençais par contracter mes muscles puis bombais d'un coup le torse faisant muté ce dernier en un pieux. Je faisais un coup de pied rotatif en sautant avant d'atterrir et de porter un coup de poing gauche vers l'avant qui se prolongea et se divisa en une multitude de tentacules serpentins puis tournais sur moi-même présentant mon dos et en faisait sortir deux ailes puissantes à caractère draconien.

Je sentais mon esprit légèrement s'embrumer et reprenais ma forme normale. Je m'allongeais sur le dos et me reposais quelques minutes. Karabuu et Biwa étant partis depuis plusieurs minutes, je profitais de ma solitude pour développer cette nouvelle attaque. Après un court repos, je reprenais et attaquais la dernière phase de mon apprentissage, le développement de mon endurance lors de mes mutations.

Reposé, je reprenais l'entrainement en enchainant plusieurs mutations à la suite. Je pouvais ressentir la gêne lorsque mes muscles se modifiaient ou mes os poussaient mais pas de douleur insoutenable en vue. J'essayais donc de multiplier les mutations avant de reprendre un enchainement différent. Après plusieurs minutes, je sentais que je pouvais avec un peu de concentration en lancer plusieurs tout en gardant mon souffle. Cela signifiait que j'arrivais au terme de mon entrainement. Oui, cette technique allait faire des miracles en combat mais encore fallait-il parvenir en situation de stress et plonger dans le chaos des batailles à trouver la concentration nécessaire pour les lancer presque instantanément et sans aucune préparation au préalable.

Je m'asseyais et me rhabillais avant de m'allonger sur le flanc et de me reposer. Cela faisait quelques minutes que je dormais d'un sommeil de plomb quand j'entendis un grognement qui me tira de mon inconscience. Une énergie familière avait regagné le vaisseau, celle du leader de la petite bande, Karabuu. Ce court moment d'inconscience m'avait permis de récupérer suffisamment pour rejoindre une nouvelle bataille et c'était probablement ce qui m'attendait.

Je me tenais debout au milieu de la salle d'entrainement quand le Majin pénétra dans la salle comme un cheveu tombant dans la soupe. Ce dernier me nomma Bactérie... Je faisais une grimace tandis qu'il se reprenait et semblait essayer de me complimenter en parlant de mes biceps. Ce fougueux guerrier alla même jusqu'à tâter mes muscles sous mes bandages qui avaient deux fonctions, la première m'habiller et la seconde contenir les éventuels débordements de mes mutations provoquées instinctivement par ma part bestiale qui s'était finalement montrée plutôt docile lors du développement de ma nouvelle attaque.

J'éclatais de rire quand il termina sa phrase par absolument dégueulasses. Oui, ces bandages étaient depuis maculés de sang et ils avaient peut-être besoins d'un bon nettoyage mais j'avais consacré la majeure partie de mon temps à m'entrainer, me nourrir et me reposer. Bref, je comptais prendre un bain une fois que j'aurais vu ce que la boule de gomme me voulait.

Il me proposa donc de le rejoindre pour affronter des adversaires suffisamment puissants pour que je puisse tester mes nouvelles... compétences. Cela tombait bien, il ne manquait plus que le baptême du feu justement ! Je croisais les bras en regardant dans les yeux mon interlocuteur et acceptais sa proposition. Prendre l'air n'allait pas me faire de mal.

C'est ainsi que nous nous envolâmes, parcourant les cieux bleutés de Makyo, à destination d'un village de démons. Sur le trajet, j'eus droit à un bref récapitulatif des évènements manqués. Ainsi, ils avaient trouvé démon blessé et Biwa menait les survivants en lieu sûr pendant que nous regagnions le lieu du massacre. J'avais hâte de voir la scène et surtout de découvrir quelles créatures avaient pu réaliser un tel carnage.

Une petite heure plus tard, nous arrivâmes sur les lieux du crime. De nombreux corps jonchaient le sol, certains étaient démembrés au point de ne plus avoir que la partie supérieure du corps. D'autres morts plus chanceux n'avaient perdus qu'un ou deux membres. Cela pouvait correspondre à des violentes morsures. A la vue du nombre de victimes tuées sauvagement, je parvenais à la conclusion que cela ne pouvait être l’œuvre que de créatures bestiales. J'étais presque déçu de ne pas être à l'origine d'un carnage pour une fois. J'éclatais de rire une fois arrivé et lâchais un commentaire sarcastique.


- "Cela ressemble à la signature d'une ou plusieurs créatures bestiales, on peut voir des traces de morsures sur certains corps. Cela ressemble un peu à mon œuvre quand je m'emporte un peu trop et lâche du leste à mon amie affamée."

Je marquais un court moment de silence avant de reprendre.

- "Enfin... Pour une fois, ce n'est pas moi. Quoique si cela avait été mon œuvre, cela aurait été plus propre, je n'aime pas laisser mon assiette à moitié vide. Cela aurait été moi, il n'y aurait pas de survivants et pas de restes. Ah ah ah ! Alors? On part les traquer?"

----------------------------------------------------

HRP :
Apprentissage de nouvelles techniques :
- Mutation offensive [Physique] (technique illimitée, fonctionnement : 1 mutation pour attaquer)
- Mutations en séries [Physique] (technique puissante, fonctionnement : plusieurs mutations infligeant plusieurs attaques)
Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]
avatar


Masculin Messages : 148
Age : 20
Zénies : 6096

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Mar Jan 05, 2016 1:39 pm






Les créatures du village


Viral





Viral avait accepté ma proposition, tant mieux, on aurait sans doute besoin de ses compétences. Ben ouais, on ne savait pas vraiment sur quoi on allait tomber, et au pire s'ils ne s'agissait que de bestioles sans intérêt je les lui laisserais, ou alors je les transformerais en biscuit...
Nous nous envolâmes vers le village, je fis un topo rapide à Viral, même si le voyage dura quand même une heure.
Heureusement, je ne m'ennuyai jamais, sauf quand je décidai de m'ennuyer, ce qui avait failli détruire Makyo au passage...

Nous arrivâmes sur les lieux du crime et mon compagnon éclata de rire après une observation rapide du terrain tout en faisant une remarque des plus fraîches... :

« Ah oui... c'est vrai que tu manges des choses toi avec le truc que t'as dans ton bide... ou plutôt dans ton bras... enfin le truc que t'as quoi ! »

Je m'approchai d'un corps les bras croisés :

« Oui bon, après c'est vrai que tu es propres donc bon... ça on peut pas te le reprocher ! Moi j'ai une méthode encore plus propre regarde ! »

Je visai le cadavre avec l'une de mes antennes :


« Transforme-toi en cookie ! »

Un rayon rouge émergea de mon antenne et entoura le corps avant qu'il ne devienne un cookie qui atterrit dans ma main, je n'allai surtout pas le laisser toucher le sang par terre. Puis je le balançai nonchalamment dans ma bouche, entièrement, et commençai à mâcher :

« Je préfère les sucreries, c'est plus propre ! » dis-je la bouche pleine « Après chacun ses goûts ! »

J'avalai ma nourriture et tournai la tête en regardant l'horizon :

« On va y aller, mais on attend Biwa, il arrive ! »

Dans le ciel, un point blanc était visible, ce point se rapprochai et le Namek était devant nous en moins d'une minute :

« Biwa, tu veux venir avec nous chercher ces bestioles ? »

Il se tourna vers moi et me fit un sourire :

« Évidemment ! J'aimerai bien avoir un échantillon de leur sang, pour les étudier ! »

« Parfait ! Bon... Le villageois m'a dit que les bestioles étaient dans ces montagnes là-bas, et qu'elles étaient venues la nuit. Donc soit on va les chercher, soit on attend la nuit. Je serai d'avis d'aller les chercher vu qu'il n'y a plus grand chose à manger pour elles ici... enfin, il y a les cadavres mais bonjour la décomposition ! »

« Je suis d'accord, mais les créatures nocturnes se terrent la journée, nous allons sans doute devoir tout de même attendre. »

« Au moins on fera quelque chose au lieu de glandouiller au milieu des cadavres ! Aller on y va ! »

Je décollai en direction des montagnes, suivi par Biwa et Viral et nous nous arrêtâmes devant le massif, je croisai les bras en réfléchissant :

« Bon par contre je vais pas vous mentir, un montagne c'est grand... On commence par où ? Après on peut toujours se séparer mais bonjour le cliché de film d'horreur quoi... »


HRP : C'est court mais je voulais pas faire des pavés où il se passe plein de chose sans que tu puisses réagir X)
Tu peux déplacer mon perso et même jouer les bestioles si tu estimes qu'on tombe rapidement dessus


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Dim Jan 10, 2016 4:11 pm

Le majin avait décidé d'attendre son compagnon verdâtre. Je respectais sa décision et profitais de l'occasion pour essayer de pister les créatures. Le carnage avait au moins permis de les faire marcher dans du sang, ce qui devait avoir laissé une piste ensanglantée jusqu'à leur repère et tâcher leurs corps. J'avais relativement ignorer les réactions enfantines de Karabuu pour me concentrer sur la traque.

Au pire des cas, je pouvais essayer de les pister par odorat, c'est pas comme si le sang versé de ces démons était éparpillé au quatre coins de cette planète. Je humais profondément l'air et mémorisais l'odeur du sang pour partir à la recherche des créatures quand la boule de gomme m'informa de l'arrivée de Biwa. C'était parfait !

J'écoutais d'une oreille distante les deux amis discuter et ne retenais que ce qui m'intéressait, à savoir la localisation des créatures et aussi. Une fois qu'ils eurent fini de palabrer et de débattre sur la possibilité de rencontrer en plein jour des prédateurs de la nuit, je les rejoignis jusqu'à la montagne qui devait être leur repaire. Le majin à la peau rouge évoqua quelques possibilités en nous demandant ce que nous préférions. J'éclatais de rire à l'évocation de films d'horreur car nous n'avons pas vraiment le profil des faibles humains menacés. Dans un casting pour ce genre de film, chacun d'entre nous aurait un rôle pour incarner une des créatures qui boufferaient les innocents.


Viral - "Libre à vous de choisir de vous séparer, je préfèrerai que nous leur tendions un piège plutôt. Il nous suffit de leur faire croire que nous ne sommes que de pauvres et faibles démons qui se sont égarés dans la montagne et de les surprendre par la suite."

Nous étions parti sur ce plan et comme prévu, nous avions laissé Karabuu joué l'appât sans qu'il ne s'en rende compte. Des grognements se firent entendre tandis que je me cachais tout comme Biwa et me préparais pour lancer l'embuscade. La nuit tomba. Nous allions voir qui était le chasseur et le chassé ! Ah ah ah ! Trois créatures se mirent à entourer le majin qui était occupé. C'était le moment idéal pour contre-attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]
avatar


Masculin Messages : 148
Age : 20
Zénies : 6096

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Lun Jan 11, 2016 5:16 pm






Les créatures du village


Feat Viral





Viral proposa alors l'option d'attendre la nuit, j'étais d'accord avec ça mais...

« Bon... Ben... faut attendre. Et se faire chier. »

Oh mais une minute ! J'avais toujours ma console portable ! J'atterrissais, sans faire vraiment attention à mes camarades et m'assis au milieu d'une clairière rocailleuse dans les montagnes. Je fis apparaître ma console et repris ma partie là où je l'avais laissé au moment de l'invasion Rayden. Je jouais alors pendant plusieurs heures, Biwa lui avait sa manière d'attendre qui était de méditer, même si je ne faisais pas vraiment attention où il était parti, et Viral non plus d'ailleurs. En fait, j'avais complètement perdu mes compagnons, au moins ça correspondait bien à mon rôle de Démon perdu puisque si je ne savais pas sentir les Ki je serai probablement paumé.
J'irais jusqu'à dire que je rentrai tellement bien dans mon rôle que je ferais probablement un appât parfait, il allait falloir que j'en parle à mes camarades... dés que je les aurais retrouvé et dés que j'aurais plus la flemme... et aussi quand j'aurais levé le nez de mon jeu.

J'avais farmé comme un malade, mes monstres avaient évolué et j'étais prêt à me faire le champion du troisième Colisée. Qu'est-ce qui pourrait donc mal se passé ? Une interruption malencontreuse bien entendu ! Mais ça n'avait aucune chance d'arriver ! J'étais en plein milieu d'un désert montagneux de roches ! D'ailleurs... qu'est-ce que je foutais là déjà ? Meh ! Ça devait pas être si important que ça si j'avais pu faire une pause pour jouer !
La nuit était tombé vu que l'écran de ma console se faisait plus brillant, il était peut-être temps d'aller pioncer, mais... il fallait absolument que je me fasse ce champion ! Aller, après on sauvegarde et c'est réglé !


« Grrr... »

Tiens, il me semblait avoir entendu quelque chose :

« Grrrrr ! »

Un grognement ? Meh :

« Ta gueule je suis hyper concentré là ! » répondis-je sans lever le nez

J'entendis alors un puissant rugissement et je me sentis pousser au sol. Je fis la plus mémorable des pokerfaces juste avant que mon visage n'imprime ce qu'il y avait sur le sol. Je sentis qu'on me mordait et qu'on me griffait, j'essayai de garder ma console hors de danger en levant le bras tandis que je me laissai fondre en substance gluante pour être beaucoup plus difficile à dévorer, mais les bestioles n'abandonnaient pas et tentèrent d'avaler des parties de moi :


« Bon. Vous êtes pas comme la saloperie que j'ai affronté dans le vaisseau Rayden. Alors... » je matérialisai une main dans la bouche de chaque créature « ...DEGAGEZ ! »

Je tirai une boule d'énergie donc l'explosion éloigna mes assaillants, de mon côté, je me régénérai en me remettant en position debout et détaillai les créatures :

« Ouah... On dirait des Zerglings... »

Deux autres bestioles sortirent tout à coup des fourrées pour m'encercler tandis qu'enfin un dernier prédateur se dévoila, il ressemblait aux cinq autres, mais était plus gros et je le sentais aussi plus puissant :

« Hin ! C'est... embêtant... »

J'entendis alors un mouvement et vis brièvement un Namek frapper deux des bestioles, mon cerveau fit alors un reboot :

« Ooooooh ! C'est vrai ! Les bestioles, le village tout ça ! Bon ben moi je prend le gros ! YAAAA ! »

Je m'élançai à l'attaque, le combat allait commencer, Viral avait trois ennemis restants avec lesquels jouer.

HRP : Karabuu est niveau 75 à cause de ses poids


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Lun Jan 11, 2016 9:51 pm


LES CRÉATURES DU VILLAGE




PV KARABUU


Après avoir décidé du plan, je m'étais planqué dans un arbre, le seul du coin en fait, et avais attendu patiemment la tombée de la nuit. Enfin, pas si patiemment que cela car cette forêt avait quelques airs familiers qui me ramenèrent quelques années en arrière. Quand je n'étais pas encore Viral mais ce pitoyable humain, Vincent RAVENCRAFT...

Il s'agissait d'une simple mission de reconnaissance dans la forêt à la recherche d'indices sur des mystérieuses disparitions. Seulement, nous avions trouvé bien plus que des indices. Une sorte de meute de bêtes sauvages mutées nous avait pris pour cibles. Nous nous étions retrouvés dans un sacré merdier mais nous avions nos armes ce qui n'était pas rien... Nous avions alors profité de notre situation d'appâts pour leur tendre une petite surprise. Ah ah ah !!!

Oh oui, elles avaient appréciées nos leurres. Ces créatures idiotes avaient tentées de bouffer notre petit Kevin mais en fait... Hé bien, bien que j'avais envie qu'il se fasse bouffer tant il était maladroit et inutile, ces dernières avaient dévorées un mannequin qui portait son odeur, ses vêtements mais aussi des dizaines de grenades à fragmentations. Oh, je me souviens de la douce mélodie des explosions et de la chair déchiquetée des prédateurs.

Les survivantes furent explosées par nos armes à feu conventionnelles, nos traqueurs qui étaient naturellement réglés en charge létale pour ces petites abominations. Je faisais soudainement un lien... Se pouvait-il que ces bestioles avaient été trafiquées par le même homme que celui qui m'avait transformé en monstre ? Noooon ! Cela aurait trop beau et puis bien trop tragique.

Je fus tiré de mes pensées nostalgiques par un grognement bestial et pas un qui venait de moi pour une fois. Comme prévu, le majin avait servi d'appât et occuper quelques-unes des créatures. Exactement ce que j'attendais de lui ! J'observais amusé la boule de gomme se débattre contre les bestioles non sans ressentir un certain plaisir malsain à le voir se faire bouffer. Mais il était temps de revenir aux choses sérieuses. Les trois créatures avaient été repoussées tandis que deux autres commençaient à encercler Karabuu puis vint le mâle alpha.

Probablement le chef de la meute que se réserva la boule de gomme. Biwa était en train de se charger des deux créatures qu'il avait repoussées. Il ne me restait donc plus que trois représentants de cette étrange espèce. J'étais descendu de mon perchoir quand je pus distinguer leurs silhouettes monstrueuses au clair de lune. Ces bêtes quadrupèdes, dotées de deux griffes acérées aux pattes, de crocs acérés et de deux défenses au niveau de leur gueule ainsi que d'excroissances osseuses au niveau de leur hanches et d'une sorte de dard terminant leur queue.

Ces créatures étaient dépourvues de fourrures et d'une laideur suffisante pour prétendre au premier prix à l’élection des bêtes les plus moches de l'univers, si toutefois il existait évènement aussi stupide dans l'univers. J'affichais un sourire carnassier aux créatures qui m'encerclaient et tournaient autour de moi. J'éclatais de rire et les provoquais.


- "Come on ! Show me your best shot !!!"

C'était probablement inutile vu qu'il s'agissait de créatures plus proches de l'instinct animal que de l'humain mais cela m'amusait. Je me mettais en garde quand deux créatures se jetèrent sur moi pour m'immobiliser. Elles se heurtèrent alors à une onde télékinétique qui les repoussèrent. Le troisième grogna et une fois ses congénères de retour, ils recommencèrent leur tactique. Une idée me vint alors. J'esquissais un sourire narquois et laissais les créatures me mordre. Deux d'entre elles me mordirent aux bras, mes mains dans leurs œsophages, je sentais la chaleur de leur salive corrosive. J'affichais alors un sourire sadique.

Je retenais un cri de douleur en sentant mes bras sous la pression de leurs mâchoires et le liquide me brûler. Je serrais les dents et profitais de cette occasion en or pour les blesser gravement avec une technique familière, l'empalement malsain. Des pics jaillirent de mes bras au sein du corps des créatures tandis que la troisième bestiole venait de prendre son élan pour me sauter à la gorge. J'éclatais de rire et formais une sphère de ki par la bouche avant d'envoyer une vague de souffrance à bout portant sur la bête.

A cet instant, les pics traversèrent la chair des deux autres créatures prises en brochettes sur mes bras et des gueules se formèrent sur les extrémités des pics. Mon sourire s'étendit quand les gueules se tournèrent sur la  bête qui se relevait à peine et envoyèrent un déluge de rayons énergétiques perçants. J'appelais cette technique le déluge de sadisme.


- "Ah ah ah !!! Quelque chose ne vous plaît pas ? On dirait que vous êtes tombés sur un os ! Ah ah ah ah !!! "

Les créatures embrochées étaient cependant tenaces et leurs mâchoires continuaient d'essayer de m'arracher mes bras. J'affichais un air plus sérieux et formais sur mes bras plusieurs bouches qui envoyèrent en même temps des vagues de ki. Je sentais mon énergie diminuée sous l'effort fourni pour repousser les créatures mais les vagues déferlantes eurent tôt fait de neutraliser les créatures m'immobilisant.

Mon souffle était haletant, je ressentais une certaine forme de fatigue quand je parvins à extirper mes bras des restes des gueules des deux monstres... ces deux foutues bestioles étaient parvenues à me forcer à utiliser une grande quantité d'énergie. Mon esprit était quelque peu troublé après cet effort et j'avais une sensation de tournis.

Évidemment, c'est ce moment que choisit la rescapée qui s'était pris en partie mon déluge de sadisme pour m'attaquer. Je la repoussais à la dernière seconde par télékinésie puis me réfugiais au sommet d'un massif rocheux en masquant mon ki et ma présence pour essayer de récupérer. Bien que relativement puissante, j'étais parvenu à occire deux de ces créatures au sacrifice de mes bras qui se retrouvaient dans un piteux état...

Mais il en restait une qui semblait en vouloir à ma peau et n'avait pas vraiment apprécié ma dernière attaque. Il était plus que probable qu'elle me trouve par son odorat... J'avais du mal à reprendre mon souffle tant j'avais usé d'énergie. C'était mal parti pour la suite du combat. Je pestais intérieurement face à la ténacité de la bête qui arriva pour me déloger. Je sautais vers une autre formation rocheuse et profitais de quelques autres secondes de répit avant que je ne me fasse encore chasser.

Je changeais de formation rocheuse discrètement mais à chaque fois, il ne fallait que quelques instants à la bête pour qu'elle ne me trouve... Saloperie ! Elle ne semblait pas vouloir me laisser un moment de répit. Je regagnais lentement mon souffle lorsque la créature abattit le pilier de roche sur lequel je m'étais réfugié. Et merde. La suite de cette mission allait être plus ardue que prévue.
--------------------------------


HRP - Techniques utilisées chronologiquement :
1 x  Télékinésie (illimitée)
1 x Empalement malsain (puissante)
1 x Vague de souffrance (illimitée)
1 x Déluge de sadisme (puissante)
6 x Vague de souffrance (illimitées)
1 x  Télékinésie
1 x prédateur évolutif (spéciale)

Reste : quelques techniques illimitées, 1 puissante et 1 ultime. (+ 1 utilisation de la spéciale prédateur évolutif)


Dernière édition par Viral le Ven Jan 15, 2016 9:37 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]
avatar


Masculin Messages : 148
Age : 20
Zénies : 6096

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Ven Jan 15, 2016 12:53 pm






Les créatures du village


Feat Viral





« YAAAA ! »

Je fonçai sur la bestiole pour lui mettre un coup de poing en plein milieu du front :

« FALCOOON... PUN... »

Cependant, elle me goba le bras avant que je ne puisse finir ma phrase :

« Et merde... »

Beaucoup plus grosse que moi, elle me secoua violemment comme le faisaient les prédateurs voulant tuer une petite proie :

« Wouah ! Wouah ! Wouaaaah ! Je commence... à avoir... la... BEEUUURP ! »

La gerbe, c'était ce que je voulais dire, mais j'avais vomi avant de pouvoir finir ma phrase, mon bras finit par s'arracher et je fus projeté contre un mur que j'explosai en passant au travers :

« Aie... Ça commence bien... »

Je me relevai doucement, je déduisis vu mon bras gauche introuvable que la créature l'avait bouffé, ce qui me fit soupirer :

« Ça a du mal à rentrer on dirait... Vous ne pouvez PAS bouffer un Majin ! »

Alors que j'avais dit cette phrase, ma partie manquante sortit assez violemment par les trous de nez de la créature pour revenir sur mon corps, ce qui régénéra mon bras :

« En d'autres termes, je suis beaucoup trop OP pour toi gros ! »

En guise de réponse, la créature me fonça dessus en poussant un rugissement :

« Agrougrouuuu ! Je suis méch... OUAH ! »

Elle me plaqua violemment au sol et essaya de m'arracher la tête, mais je pus arrêter sa mâchoire avec mes mains. Nous forcions des deux côtés, j'étais peut-être un peu plus fort, mais la créature mettait plus de sauvagerie dans ses attaques. J'eus alors l'idée de lui cracher un Majin Laser dans la bouche, mais c'était difficile vu qu'elle se refermai et se rouvrait rapidement, mon tir explosa donc sur les dents de la créature, dont la sauvagerie l'empêchait de lâcher prise, anesthésiant complètement son corps de toute douleur :

*Tu m'étonne que les villageois ont pas fait long feu... je suis même surpris qu'il y ait des survivants...*

« AAAAH ! Mais dégage tu pues ! »

J'arrivai à positionner mon pied sous son ventre, je tendis violemment la jambe ce qui repoussa la créature à plusieurs mètres, je me relevai rapidement et lui fis face. La bestiole s'était calmé, se mettant à tourner autour de moi, je la suivis du regard avec un immense sourire sur le visage, elle grognait, il fallait vraiment qu'elle se détende. C'était peut-être l'occasion pour moi de tester quelque chose... Je tendis ma main entourée d'un halo rouge vers la créature :

« Vois... LE NYAN CAT ! »

La créature se tourna dans tous les sens, elle devait probablement entendre la musique agaçante du truc, puis elle donna des coups de pattes dans le vide, c'était car je faisais passer le Nyan Cat devant elle à toute vitesse. Cependant, elle se désintéressa très rapidement et sa patte frotta le sol, indiquant une charge imminente :

« Quoi ? Tu veux qu'on se la donne ? »

La charge redoutée vint, je fis donc un saut acrobatique pour esquiver son coup de patte et passer par dessus la bête, avant d'atterrir avec légèreté au sol :

« Oh putain ! J'aurai aimé un ralenti ! »

Du côté de Biwa :

Il faisait face aux deux créatures qu'il avait frappé, il savait que ces choses n'étaient pas très intelligentes, un peu de stratégie suffirait à sécuriser son avantage de puissance. Quoi de mieux d'ailleurs, pour les surprendre, que d'utiliser les facultés des Nameks ? Ainsi, il étendit ses bras pour coller un coup de poing aux deux bestioles ce qui les projetai en arrière :

*J'ai besoin de prélever l'ADN de ces créatures... Il faut que j'en tue une rapidement pour qu'elle n'interfère pas.*

Une de ces créatures d'ailleurs, se releva la première et passa à l'attaque, tentant de plaquer Biwa au sol, mais celui était prêt et se laissa tomber en arrière. La créature passa par dessus le Namek qui en profita pour tirer un Rayon Oculaire dans son ventre pour l'envoyer valser dans le ciel, puis il rejoignit sa victime d'un bond et lui asséna un coup du tranchant de la main sur la nuque.
La bête s'écrasa au sol mais ne se releva pas contrairement à ce qu'il pensait. Eh ben ! Ça lui ôtait une épine du pied !


Ne perdant pas la moindre seconde, il se rua sur la deuxième créature et la roua de coups sans lui laisser le temps de se défendre, mais ne la tua pas tout de suite. Il s'agenouilla d'abord près d'elle et sortit une seringue pour faire un prélèvement :

« Désolé de te faire souffrir quelques secondes de plus mais j'en ai besoin. »

Une fois ceci fait, ses antennes s'électrifièrent et il grilla la créature d'un Kaiosen. Il vérifia qu'elle était morte et se tourna vers la seconde, toujours assommée. Il fit un prélèvement pour elle aussi et la désintégra d'une Super Vague Déferlante.


Techniques utilisées :

Karabuu : Majin Laser (faible)

Biwa : Rayon Oculaire (faible), Kaiosen (puissante), Super Vague Déferlante (puissante)


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Sam Jan 16, 2016 12:28 am


LES CRÉATURES DU VILLAGE




PV KARABUU


J'étais épuisé par la quantité ahurissante d'énergie que j'avais dépensée pour terrasser deux des trois créatures. Et voilà que la troisième profitait de mon affaiblissement pour essayer de me bouffer. J'en étais réduit à devoir fuir et esquiver ses attaques pour le moins gênantes, agressives et oppressantes. Je pestais tout en fuyant vers le versant de la montagne.

Mon cœur battait à un rythme effréné, mon souffle était court et haletant et la bête crachait des vagues déferlantes par la gueule que j'esquivais de justesse. Bon sang ! Elle ne me lâchait pas et commençait à me taper sur le système ! Alors que je tournais la tête pour l'observer, elle sauta et lança une énième vague déferlante qui éclata devant moi et me fit chuter. Je roulais en bas de la montagne et me retrouvais dans une sorte de plaine désertique. Mon corps me paraissait de plus en plus lourd...

Mon instinct me dictait de ne pas rester à terre, je me relevais et courrais comme un dératé quand soudain, je sentis l'adrénaline déferler en moi et mon corps changer pendant ma course. Ce dernier se courbait et bien que j'avais commencé à m'enfuir en courant sur deux jambes, je me retrouvais bientôt à courir à quatre pattes.

Je m'arrêtais alors en observant le ciel étoilé et poussais instinctivement un hurlement à la lune. Je réalisais que je n'étais plus sous une forme humaine et que la part bestiale en moi ressortait peu à peu. Merde ! Que m'arrivait-il encore !? Ce n'était pas le moment de perdre les pédales ! La bête me rattrapa et je me tournais vers elle. Je sentais la part monstrueuse en moi qui me dictait d'attaquer le premier. Nous tournions l'un et l'autre en poussant des grognements et puis l'animal se jeta sur moi. C'est à ce moment que je fis jaillir de mes épaules des tentacules se terminant par des pointes qui transpercèrent le corps de le dernière bête dont je devais me charger, la faisant couiner de douleur.

Mais cela ne s'arrêta pas là. L'odeur du sang et la sensation de ce liquide rougeoyant chaud s'écoulant le long de mes extensions attisèrent ma soif de sang et la fureur de la bête en moi. Je perdis le contrôle de mon corps et me mis à mordre sauvagement ma proie qui poussait des cris mêlant terreur et souffrance pendant qu'elle se faisait dévorer vivante. Ma mâchoire s'ouvrait et se refermait avec entrain et acharnement, arrachant des bout de peau de la créature affaiblie, ouvrant sa cage thoracique et dévorant ses organes internes dégoulinant de sang encore chaud.

Une fois repu, je poussais un hurlement terrifiant qui résonna dans la vaste étendue désertique rocailleuse où je me  trouvais. Puis, je me ruais vers la montagne, en me dirigeant vers les créatures restantes. Lorsque j'arrivais, les deux autres créatures du même niveau que celle que j'avais dévorée étaient défaites. Il ne restait plus que le meneur de la meute qui affrontait Karabuu. Je poussais alors un grognement à l'intention de l'alpha de la meute et affichais mes crocs acérés en me cambrant. Si le Majin ne faisait rien, j'allais probablement tenter de bouffer la membre alpha relativement affaibli.

------------------------


À cet instant, sur une planète inconnue, très éloignée de Makyo, un super ordinateur se mit à parler.

-"Dung ! Votre base de données a été mise à jour ! Projet V1R4L mis à jour ! Ajout de nouveaux éléments dans le dossier ! Ajout de mutations environnementales, ajout de techniques utilisées, ajout des relevés de ses derniers affrontements, ajout des relevés de son activité cellulaire, ajout des données de géolocalisation et de l'estimation de sa dangerosité effectués. Classement arme biologique, niveau de dangerosité rang C, potentiel élevé de type menace planétaire."

Un homme qui se tenait dans une sorte de laboratoire souterrain éclata de rire et ferma les notifications en observant le dossier de sa dernière créature.

-"Hu hu hu ! J'ai bien fait de l'équiper d'une de mes sondes de relevés ! Quel potentiel exceptionnel !"

L'homme se rapprochait d'un tableau de commande et appuya sur un bouton. Une sorte de tube contenant un liquide rouge vif translucide en sortit. A l'intérieur de ce dernier baignait en suspension un bout de chair.

-"Bientôt je pourrais synthétiser un nouveau génome à exploiter pour m'élever au delà de mon statut de mortel et piétiner nos créateurs ! Ah ah ah ! Oh ! Ne t'en fais pas Vincent ! J'utiliserais à bon escient cette part de toi  Hu hu hu !"

Il pressa un autre bouton et l'écran de son super ordinateur lui donna un visuel sur plusieurs salles d'expérimentation où d'autres spécimens plongés dans des liquides de couleurs variés et translucides sommeillaient dans l'attente d'être activés un jour.


__________________________________


HRP - Techniques utilisées chronologiquement :
1 x adaptation environnementale - forme rôdeur des bois (loup au pelage noir, doté de six yeux rubis et à la gueule aux crocs acérés et griffes aussi tranchantes que des lames de rasoirs).
1 x Empalement malsain (puissante)
1 x bestialité tour 1/2, niveau 58*2: niveau 116

Reste : quelques techniques illimitées et 1 ultime. (+ 1 utilisation de la spéciale prédateur évolutif)


Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]
avatar


Masculin Messages : 148
Age : 20
Zénies : 6096

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Lun Jan 18, 2016 1:04 pm






Les créatures du village


Feat Viral





Alors que j'étais passé par dessus la bestiole, celle-ci se tourna de nouveau vers moi et fonça. Je me préparai à esquiver, mais celle-ci fit quelque chose d'inattendu : elle ouvrit sa bouche et concentra du Ki.

« Oh... c'est embêtant... »

Il tira une immense vague d'énergie, je n'aurai ni le temps d'esquiver, ni de contrer, je décidai donc de me protéger en croisant les bras devant mon visage. La vague d'énergie m'emporta, mais ne désintégra pas mon corps, elle l'avait juste fondu un peu. Je pus donc me reformer et sourire face à la bestiole, je remarquai alors... Viral ? Il avait changé de forme tiens, il avait l'air de vouloir s'attaquer à la bête que j'affrontai :

« Gentil Viral ! C'est mon adversaire ! »



Adversaire qui poussa d'ailleurs un puissant rugissement dans ma direction, qui me fit l'effet d'un courant d'air. Ça sentait pas la rose dans sa bouche... Je soupirai légèrement, je savais que je ne devais rien attendre comme challenge de la part d'une bête sauvage mais je voulais au moins profiter de ce combat encore un peu...
Je courrai vers le chef de meute en balançant trois Majin Bomb qui déstabilisèrent un peu la bestiole, j'en profitai alors pour faire un saut périlleux avant pour redescendre sur sa tête pour lui administrer un coup de pied. La bête bondit à son tour et la rencontre se fit finalement dans les airs, sauf que moi je savais voler.

Elle tenta de me donner un coup de griffes en l'air, et elle réussit, je fus coupé en deux, mais c'était voulu. Ma partie inférieure passa en dessous de la bête tandis que mon buste passa au dessus, et c'est ainsi qu'elle se prit un coup de pied dans le ventre et un coup de poing dans le dos.
Mes deux parties atterrirent au sol avec souplesse, sur les mains à l'envers pour ma partie supérieure. Je tendis d'ailleurs une de mes mains pour saisir la queue de la bestiole alors qu'elle était sur le point d'atterrir aussi et commençai à tournoyer, mes jambes me donnaient des coups de pied pour donner de l'élan et je fis voltiger mon adversaire au loin avant de me régénérer.
La créature se retrouva donc contre une montagne, qui s'écroula sur elle, elle en ressortit très énervée :


« Héhé ! Je suis chiant à affronter hein ? »

« Seulement à affronter ? » demanda Biwa avec un sourire empli d'ironie

« Oh bitch please ! Je sais que vous pouvez plus vous passer de moi ! » puis je m'adressai à la bête « Et toi là ! Si c'est tout ce que tu sais faire tu ne pourras jamais empêcher ta mort ! »

La créature forma une nouvelle attaque d'énergie par sa bouche, celle-ci était beaucoup plus rapide à balancer, mais moins puissante, si bien que je pus dévier la Vague Déferlante avec un revers de l'avant-bras :

« AH ! » l'attaque explosa un peu plus loin « Trop lent et trop faible ! » fis-je avec une voix mélodramatique

Les yeux de la créature se mirent à briller et je me sentis alors pris dans des sortes de liens d'énergie, incapable de bouger.... enfin, c'était sans compter sur mon élasticité, mais je voulais voir ce qu'était cette attaque.
Je sentis un violent électrochoc me parcourir le corps, évidemment, ça n'allait pas me désintégrer, ces bestioles voulaient capturer des proies entières pour les manger... Il essayait de me griller sur place, j'étais parcouru de spasmes tandis que l'aura jaune de l'électrochoc m'entourait. Oh je sentais cette attaque, seulement... elle n'était pas vraiment faite pour me tuer moi, et je pensais que cette créature le voyait puisqu'elle maintenait plutôt longtemps la technique, mais ma peau ne grillait que difficilement, passant à certains endroits du rouge au brun.

A force de maintenir l'attaque, elle s'épuiserait, mais moi aussi je perdrai de l'énergie à résister, il fallait que je me libère, et pour ça il fallait que je déconcentre la créature... peut-être avec ma nouvelle technique.
Ma main attachée visa mon adversaire et brilla d'un halo rouge, je voulais lui faire entendre un sifflement strident et... cette fois-ci, l'illusion marcha un peu mieux, j'arrivai à mettre au point ma technique petit à petit. La bête fut distraite quelques secondes, suffisamment longtemps pour que je puisse me défaire des liens en faisant exploser mon aura, tout en régénérant ma peau, puis que je contre-attaquai avec un Super Majin Laser. La vague d'énergie explosa contre ma cible, provoquant un nuage de poussière, elle n'était pas morte, je pouvais encore sentir son énergie, et je la vis quand le nuage se dissipa.

Elle était blessée, et essoufflée, un immense sourire s'étira sur mon visage, son énergie dépensée sans aucune stratégie, ses blessures et mon attaque avaient fini par me faire voir les limites de mon adversaire :


« J'ai gagné. »

La bête se ressaisit, et tentant de foncer sur moi une nouvelle fois, tout en gardant mon sourire, j'enfonçai mon pied dans le sol et le fis émerger juste en dessous du menton de la créature pour la frapper à cet endroit. Je m'étirai ensuite complètement pour m'enrouler dans des angles improbables tout autour de la bestiole pour la maîtriser :

« Hoy Biwa ! Tu voulais pas faire une prise de sang ? » lui dis-je en forçant sur ma prise pour la retenir au maximum

Sans même me répondre, le Namek déboula à toute vitesse devant le spécimen et lui prit un échantillon avant de s'éloigner en s'envolant. Qu'est ce qu'il était efficace ce petit Biwa !


« Bon... avant de t'achever, j'aimerai tester quelque chose Médor ! »

Je mis ma main par dessus son crâne qui s'entoura d'un halo rouge :

« VOIS DES HOMMES NUS ! »



La créature était étourdie, et cette fois-ci pendant de longues secondes :

« CA Y EST ! MA TECHNIQUE EST AU POINT ! HAAAAHAHAHAHAHAHAHA ! »

Mon rire diabolique résonna dans toute la zone, tel un savant fou gueulant « IT'S ALIVE ! », il ne manquait plus que des éclairs mélodramatiques.
Je me déroulai d'autour de ma victime en gardant une prise sur sa queue et la fis tournoyer, elle était encore légèrement dans les vapes et ne put donc se défendre. Je la lançai dans les airs, elle partit très haut, je tendis mon bras droit et ouvris ma main à moitié, j'étais parfaitement verrouillé sur ma cible. Je créai une boule de Ki rouge entre mes doigts, la boule était petite mais l'énergie était énormément concentrée, si bien qu'elle teignait le paysage de reflets rouges, et rendait mon sourire encore plus fou :


« Karabuu... Va te détruire. »

Je fis partir l'attaque qui fila à toute vitesse en direction de ce qui n'était finalement qu'un adversaire drôle à affronter, mais pas suffisamment doué pour m'amuser vraiment longtemps. L'attaque explosa à l'impact, causant un magnifique feu d'artifice dans le ciel de Makyo, ainsi qu'un violent courant et un bruit assourdissant. Je regardai l'explosion avec un immense sourire et finis par rire aux éclats :

« HAAAHAHAHA ! Explosée la saloperie ! HAHAHAHAHAHAA ! »

Une fois le spectacle passé, je me tournai vers mes deux compagnons, en croisant les bras, un sourire fier sur le visage :

« C'est terminé ! »


Techniques utilisées :

Majin Bomb x3 (faible)

Super Majin Laser (puissante)

Karabuu a appris une nouvelle technique, le Bombardement Cérébral (technique spéciale magique) : Ça vrille votre cerveau pour vous étourdir, vous donnant l'impression de faire un bad trip, sans compter que Karabuu rajoute en plus des images WTF. La durée des effets n'est pas longue, elle ne dépasse pas les trois secondes et ne fonctionne pas si l'ennemi est trop puissant. En revanche, la durée de l'effet est augmenté sur les ennemis trop faibles.

Il fallait 1500 mots pour apprendre la technique, objectif accompli car le post précédent compte aussi

Majin Doom Ball (ultime)


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Mer Jan 20, 2016 12:14 am


LES CRÉATURES DU VILLAGE




PV KARABUU


Je m'habituais peu à peu à ma nouvelle forme pendant que ma part monstrueuse contrôlait mon corps et se retrouvait à quelques mètres de Karabuu et du chef de meute. Le majin qui me repéra sous ma nouvelle forme s'adressa à ma part bestiale comme à un animal domestiqué en précisant que c'était SON adversaire. Ma gueule se mit à grogner suite à cette remarque.

Mon cœur battait à un rythme effréné et commençait peu à peu à reprendre un rythme plus lent et calme. Je reprenais peu à peu le dessus sur ma bestialité et observais le combat qui se poursuivait. Lorsque la bête poussa un rugissement vers la boule de gomme, j'eus l'impression de voir une copie moins puissante de ma propre technique. Je me demandais à nouveau si ces créatures n'étaient pas le résultat des expériences génétiques du même scientifique qui m'avait transformé en arme biologique.

Enfin de nouveau maître de moi, j'observais les tactiques de Karabuu. J'avais le sentiment qu'il s'était amélioré. Il semblait plus réfléchi dans sa façon de combattre. Après avoir lancé des attaques pour détourner l'attention de sa proie, il fit un bond pour l'attaquer directement et enchaina avec des attaques que seul un être de son espèce pouvait faire.

En quelques secondes, le chef de meute qui était plus imposant que les autres s'était encastré dans une montagne avant de revenir fou de rage face à son attaquant. Je mémorisais les nouvelles approches du leader de notre petit groupe hétéroclite et pouvais constater qu'il avait bien gagné en force pour parvenir à dévier, sans la moindre difficulté, la vague déferlante qui avait été lancée sur lui.

La contre-attaque de la créature était des plus intéressantes, elle avait formé des liens d'énergie pour immobiliser sa proie et la griller mais cela n'était pas suffisant pour vaincre le Majin qui était bien plus puissant que le leader de la meute de bêtes mutantes. C'est alors que la créature eut une réaction étrange face au halo qu'avait déployé le chewing-gum au sourire carnassier.

Distraite, j'observais mon compagnon de route en profiter et balancer une de ses attaques les plus puissantes sur la bestiole mutée. La bête dénuée de raisonnement était encore en vie mais commettait de graves erreurs. Elle attaquait sans aucune stratégie et dépensait son énergie stupidement, quel gâchis !

Notre boule de gomme ne tarda pas à achever la bête, il la maitrisa pour permettre au namek majinisé de faire un prélèvement et l'acheva par une sphère de ki surpuissante après lui avoir lancé une attaque étrange. Je ne savais pas ce qu'il avait foutu mais la bestiole semblait complètement paumée avant de recevoir sa boule de la mort énergétique dotée d'un énorme potentiel de destruction.

La bête explosée n'était plus du tout exploitable. J'avais observé ce combat pour analyser l'évolution dans la façon de combattre de Karabuu et je n'avais pas été déçu. J'avais même pu découvrir de nouvelles compétences chez lui. Alors qu'il faisait le fier, je grognais pour attirer son attention puis lui faisait part de mon envie de quitter de cette planète maintenant qu'il n'y avait plus rien d'intéressant à voir.

Toujours sous ma forme de rôdeur des bois qui partageait beaucoup de points communs avec celle des loups, j'ouvrais la marche en direction du vaisseau. Je ne savais pas quand j'allais reprendre ma forme normale et si j'allais la récupérer un jour mais lorsque le vaisseau fut atteint et que nous quittâmes Makyo, je repris instinctivement ma forme humanoïde. Se pouvait-il que mon changement de forme avait un lien avec l'environnement dans lequel je m'étais retrouvé ?

Je me demandais ce qui avait pu provoquer cette mutation en bête féroce, quadrupède et dotée d'un pelage de jais, de crocs et de griffes acérées. Il semblait que j'avais fait un pas de plus vers la monstruosité, ce qui me perturbait légèrement. Je me demandais jusqu'à quel point mon corps pouvait changer et surtout si cela ne présageait pas la perte de ma conscience et un avenir sombre où je ne deviendrai qu'une bête dépourvue de réflexion et de sentiments, tuant par instinct.

Je chassais cette idée et décidais qu'il était trop tôt pour tirer ce genre de conclusions. Et puis, je n'étais pas humain, Vincent n'était qu'une part de moi, je ne pouvais pas aspirer à être humain, c'était complètement illogique. Pourquoi un monstre doué d'une grande capacité d'adaptation et d'une force croissante aurait souhaité devenir humain ? Je poussais un soupir contrarié et croisais les bras dans un coin du vaisseau pendant que ce dernier nous menait vers une nouvelle destination.

FIN DE LA QUÊTE POUR VIRAL

__________________________________


HRP - Techniques utilisées chronologiquement :
Aucunes.

Viral reprend sa forme basique une fois à bord du vaisseau.

Revenir en haut Aller en bas
Majin Karabuu

Rang B [Majin]
avatar


Masculin Messages : 148
Age : 20
Zénies : 6096

Données du Personnage
Power Level: 6 000 000
Power Level en Kili: 120
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   Dim Jan 24, 2016 4:23 pm






Les créatures du village


Feat Viral





Alors que je célébrai ma victoire, j'entendis la bestiole qu'était devenu Viral grogner un peu avant de partir. J'imaginais qu'il voulait probablement retourner au vaisseau :

« T'as tout ce qu'il te faut Biwa ? »

Le Namek acquiesça, c'est alors que je lui demandai :

« Mais au fait, pourquoi tu prélèves tout ce que tu vois ? »

« Pour étudier Karabuu. Je suis spécialisé en génétique je te rappelle. » répondit-il avant de décoller

*Pour étudier hein ? Il me prend vraiment pour une bille...*


Quelque chose me disait qu'il y avait sans doute un peu plus que ce qu'il voulait faire voir, et je pensai que Sachiko en savait probablement là-dessus. Après tout, Biwa était censé être sous son commandement.
Cependant, je n'avais pas envie de péter un scandale en plein milieu du vaisseau et je décollai donc en dernier avec un grand sourire. Je savais que je finirai tôt ou tard par découvrir quelque chose... Peut-être serait-il trop tard à ce moment là, mais ça n'en serait que plus drôle. C'était le double tranchant de faire équipe avec des Démons, ils préparaient toujours leurs petits trucs de leurs côtés, ou du moins c'était comme ça que je l'interprétai, et j'adorai cette interprétation, elle rendait mes compagnons pleins de surprises, et moi j'aimai les surprises :


*Impressionnez-moi les gars !*

Je me mis alors à rire aux éclats tandis que je suivais Biwa :

« HAAAAHAHAHAHAHA ! HAHAHAHAHAAAA ! »

Évidemment, cela interpella Biwa qui se tourna vers moi, je lui rendis un regard vicieux et un sourire carnassier. Oui mon vieux ! Tu étais la raison de mon fou rire ! En partie en tout cas... car je comptais aussi sur Nazgul pour me surprendre.
Quelques instants plus tard, le vaisseau fut en vue, nous atterrîmes donc et entrèrent. Je me doutai bien que j'avais probablement éveillé la curiosité du Namek ou que je l'avais au moins mis mal à l'aise :


« Je vais au labo. » me dit-il simplement

Cela signifiait en gros : Je bosse, faites pas chier. On connaissais bien cet homme vert à force et on savait qu'il n'aimait pas être dérangé dans son travail :


« Comme tu veux ! » répondis-je en haussant les épaules

Pour ma part, j'allais à la salle de pilotage, qui était ouverte et trouvais la petite Sachiko endormie sur le tableau de bord... Ah ouais, on était la nuit, j'avais complètement zappé ! Le problème était qu'elle était la seule à savoir piloter, et j'étais d'avis pour qu'on se casse personnellement.
Je me plaçai donc debout à côté d'elle en me grattant la tête, je ne savais pas trop quoi faire. Je ne savais pas si elle était dans sa personnalité de gosse de dix ans ou dans celle de la sorcière psychopathe.
Oh puis zut ! J'allais la tapoter avec mon doigt quand une épée se plaça dessus en silence. C'était Nazgul, il me fit un signe négatif de la tête et me demanda de le suivre dans la cuisine, ce que je fis donc. Nous pûmes ainsi parler librement :


« Excuse-moi mais elle s'est endormie après avoir rigolé comme une tarée donc bon... je préfère pas prendre de risque. »

« Mais... elle était pas en train de méditer ? »

« Sisi, mais j'en sais pas plus que toi sur ce qui a pu lui déclencher son mode... ben... »

« Taré ? »

« Ouais, y'a pas d'autres mots en fait ! »

« En fait je voulais la réveiller pour qu'on se casse de la planète. »

« Oh... Eh ben, prend le risque tout seul gros ! »

« Mais... Alors pouquoi tu m'en a empêché ?! »

« Ben je pensais que tu voulais juste faire le con. »

« …Ça se tient. »

Sur ces mots, je quittai la cuisine pour retourner au poste de pilotage et réveillai la petite Démone :

« Qu'est ce qu'il y a... ? » demanda-t-elle mollement

« On peut se casser ? »

« De quoi ? »

« On s'emmerde ici, on veut se casser. »

« Mais tu veux aller où ? »

« Eh ben... On a une capsule de soin à réparer et je disais que ce serait pas mal qu'on en pique une à l'Empire. Une petite vengeance pour Namek qu'est ce que tu en dis ? »

Elle acquiesça, mais pas de manière sadique, peut-être était-elle dans sa personnalité d'enfant quand elle venait de se réveiller. Elle entama, toujours mollement, le décollage du vaisseau pendant que j'annonçai à Viral ce que nous allions faire :

« Viral, tu te rappelles de la capsule de soin que t'as fait péter ? Ben on va en chercher une sur une planète de l'Empire ! Héhéhé ! »

On pouvait très bien en récupérer une ici, mais j'avais envie de rendre ça intéressant, et quoi de plus intéressant que se faire une petite vengeance ?

HRP : Fin de la quête


© Codage By FreeSpirit



_________________
Statistiques:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête] Les créatures du village [PV Viral]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] Les créatures du village [PV Viral]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Créatures rares et nommés - Ered Luyn
» Village Hentaï[accepté]
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Makyo :: Montagnes Ténébreuses-